ETAT DE LA TRADUCTION ARABE DES OUVRAGES DE SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES ( )

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ETAT DE LA TRADUCTION ARABE DES OUVRAGES DE SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES (2000-2009)"

Transcription

1 Traduire en Méditerranée ETAT DE LA TRADUCTION ARABE DES OUVRAGES DE SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES ( ) Dans le cadre de l état des lieux de la traduction en Méditerranée, coproduit par la Fondation Anna Lindh et Transeuropéennes en 2010 Collecte et analyse des données Hasnaa Dessa Contrôle des données et rédaction Mohamed-Sghir Janjar Remerciements à Mme Samira Refai, responsable du département des acquisitions à la bibliothèque de la Fondation du Roi Abdul-Aziz pour les Etudes Islamiques et Sciences Humaines à Casablanca, qui a rendu possible l accès aux informations bibliographiques et aux publications. 1

2 Préambule La présente étude est réalisée par la Fondation du Roi Abdul Aziz-Casablanca en partenariat avec Transeuropéennes (Traduire en Méditerranée). Elle est une composante du premier état des lieux de la traduction en Méditerranée que conduisent à partir de 2010 Transeuropéennes et la Fondation Anna Lindh (programme euro-méditerranéen pour la traduction), en partenariat avec une plus d une quinzaine d organisations de toute l Union pour la Méditerranée. Partageant une même vision ample de la traduction, du rôle central qu elle doit jouer dans les relations euro-méditerranéennes, dans l enrichissement des langues, dans le développement des sociétés, dans la production et la circulation des savoirs et des imaginaires, les partenaires réunis dans ce projet prendront appui sur cet état des lieux pour proposer et construire des actions de long terme. 1. Introduction : enjeux de la traduction dans le monde arabe Les observateurs et spécialistes des questions culturelles arabes ont toujours à l esprit la polémique provoquée par les phrases et chiffres relatifs à la traduction dans le monde arabe et contenus dans le rapport du PNUD sur le Développement humain arabe de 2003, qui avait pour sous-titre «Construire une société de la connaissance». Les auteurs du rapport avaient, en effet, pointé les carences arabes en termes de traduction et les ont présentées comme les manifestations de la crise d une culture arabe contemporaine 1 enfermée dans un traditionalisme intellectuel réfractaire aux avancées de la pensée moderne. Quoiqu erronés et contestables, les chiffres exposés dans ce rapport ont eu un effet d électrochoc qui a accéléré la prise de conscience de l importance des enjeux culturels de la traduction, notamment chez les décideurs politiques et les élites arabes (universitaires, éditeurs et journalistes culturels ) La polémique a montré aussi les limites des systèmes statistiques arabes surtout ceux relatifs à la production et à la circulation des biens culturels. On constate, en effet, qu au temps de l informatisation généralisée et de la transition vers le tout numérique, les pays arabes sont 1 Pour plus de détails, voire les travaux de Richard Jacquemond : «Les Arabes et la traduction : petite déconstruction d une idée reçue» in La pensée de midi, n 21, 2007 ; «Les flux de traduction entre le français et l arabe depuis les années 1980 : un reflet des relations culturelles» in Translatio : le marché de la traduction en France au temps de la mondialisation, sous la direction de Gisèle Sapiro, Paris : Editions du CNRS, Voire aussi Mohamed-Sghir Janjar «Traduction et constitution de nouveaux champs des savoirs en langue arabe» in Transeuropéennes, revue en ligne, 2

3 encore loin de parachever leurs dispositifs d information bibliographique. D où les discours approximatifs sur la recherche, la traduction ou l édition dans le monde arabe. Mais par-delà les controverses sur les chiffres, la problématique de la traduction constitue aujourd hui un enjeu culturel majeur dans le monde arabe. Elle traduit un certain nombre de défis auxquels est soumise la culture dans les pays arabes. On peut citer parmi ces défis les chantiers suivants : - La reprise et la consolidation du processus de modernisation culturelle qui a démarré, pour certains pays avec le mouvement de la Nahda (renaissance culturelle arabe) vers la fin du XIX è siècle, s est poursuivi avec l élite restreinte formée par la colonisation et dans les universités étrangères, mais qui semble, aujourd hui, bloquer du fait de la conjugaison d une massification de l éducation et la rapide arabisation des enseignements universitaires. - La généralisation du processus d arabisation de tous les cycles de l enseignement, qui est une avancée en soi, nécessite impérativement et parallèlement, le développement de la pratique des langues étrangères ainsi que la diversification et l intensification du travail de traduction. Il s agit à la fois de faire accéder les universitaires et chercheurs arabes aux savoirs modernes, tout en œuvrant pour que de tels savoirs émergent et irriguent la langue arabe, comme ce fut le cas à l époque classique avec les savoirs venus de la Grèce, de l Inde et de la Chine. Cette étape paraît nécessaire pour les Arabes, comme elle l a été pour d autres (Japonais, Chinois, Turcs ), afin de participer au processus universel de production des savoirs. - Le défi est aussi de nature politique dans le sens où la culture politique arabe doit intégrer en son sein les œuvres, les théories, les concepts et les attitudes mentales qui fondèrent la modernité politique (démocratie, citoyenneté, droits de l homme, etc.). De même qu il est de nature géopolitique, compte-tenu du fait que la traduction peut contribuer à la connaissance des autres cultures et à lutter contre les dérives violentes qu engendre l ignorance. 2. Histoire et nature du corpus étudié Le corpus étudié dans la présente étude relève de la base de données de la Fondation du Roi Abdul-Aziz pour les Etudes Islamiques et Sciences Humaines consultable sur Internet 2. La Bibliothèque de la Fondation dont les travaux de constitution ont démarré au milieu des 2 Voir : 3

4 années 1980, compte actuellement près de documents, toutes disciplines et tous supports confondus. La politique d acquisition de la Fondation en termes de traductions arabes dans les domaines des sciences humaines et sociales, est passée par deux phases distinctes : - La première phase (de 1985 à 2000) : l acquisition des ouvrages traduits a été axée essentiellement sur les textes traduits des langues européennes qui n étaient pas utilisées massivement au Maghreb et dans le monde arabe, à savoir l allemand, l espagnol, le portugais, l italien, etc. Aussi les traductions retenues étaient-elles en arabe, français ou en anglais. Les traductions arabes des ouvrages théoriques et textes classiques parus en français et en anglais, n étaient pas acquises de manière systématique. Les responsables de la Fondation considéraient jusque là que la communauté des chercheurs maghrébins auxquels s adressait le fonds documentaire, travaillait traditionnellement dans les deux principales langues européennes (le français et l anglais), parallèlement à la langue nationale et officielle des Etats maghrébins (l arabe). - La deuxième phase (des années 2000 à jours) : à l aube du nouveau siècle, la politique d acquisition de la Fondation va mettre l accent sur les traductions des ouvrages de sciences humaines et sociales, s adaptant ainsi à la demande manifestée par les jeunes étudiants qui travaillent de plus en plus en arabe, et qui présentent de grandes lacunes quant à la maitrise des langues étrangères, et surtout quant à la connaissance des œuvres classiques et des grands débats intellectuels qui se produisent dans les champs des sciences humaines et sociales à travers le monde. L arabisation de l enseignement de la philosophie, de la psychologie et de la sociologie au début des années 1970, a accentué le processus d arabisation de l enseignement supérieur qui avait commencé une décennie auparavant avec les études littéraires, la linguistique, le droit et les sciences politiques. A l occasion de la tenue d un premier colloque consacré à l examen de l état des lieux de la traduction arabes des sciences humaines et sociales 3, la Fondation a diffusé un Cd-Rom dans lequel étaient recensées plus de 7000 traductions arabes d ouvrages de sciences humaines et sociales. Le travail de mise à jour de la base de données s est poursuivi au cours des trois dernières années avec la volonté affichée de compléter le fonds des traductions. Ce dernier compte actuellement plus de titres d ouvrages traduits en langue arabe et couvrant les différentes disciplines relevant des sciences humaines et sociales. La base de données n inclut pas les traductions arabes des œuvres littéraires (poésie, roman, nouvelle, théâtre, 3 Le colloque s est tenu au siège de la Fondation à Casablanca les 25, 26 et 27 octobre 2007 et a donné lieu à un ouvrage intitulé La traduction des sciences humaines et sociales dans le monde arabe contemporain,, sous la direction de Richard Jacquemond, Fondation du Roi Abdul-Aziz et Fondation Konrad Adenauer : Casablanca, 2008, 114 p et 62 p. 4

5 etc.), ainsi que les livres de sciences exactes (biologie, médecine, chimie, physique, géologie, etc.), les manuels scolaires et plus généralement les livres non académiques 4. Outre le travail de description bibliographique classique, le traitement documentaire effectué par les services de la Fondation permet l accès à des informations précieuses, comme le nom de l auteur (en caractères latins), la langue d origine, le titre initial de l ouvrage, celui du pays d édition de la traduction, la discipline et le sous-thème. De même qu il offre, pour certains documents, des informations supplémentaires (programmes de soutien à la traduction, publications bilingues, etc.). Ces données permettent de repérer les différentes traductions d un même texte, d un même auteur ou d un même traducteur. Elles permettent aussi d effectuer des comparaisons dans le temps, par pays, par discipline et par langue source. Compte-tenu de la spécificité de cette base de données, qui ne traite que les articles consacrés à l ensemble maghrébin, nous nous sommes limités à un seul support (les livres). Et nous avons choisi la dernière décennie ( ) tout en procédant à des comparaisons avec la décennie précédente ( ) pour évaluer le rythme de progression de l entreprise de traduction des sciences humaines et sociales selon les disciplines et par pays de publication. L accent a été mis, en outre, sur les traductions des langues étrangères vers l arabe, excluant ainsi la question de la traduction de l arabe vers les langues européennes, étant donné qu un tel travail doit être mené dans les langues de réception et à partir de corpus plus représentatifs que celui offert par la base de données utilisée par cette étude. 3. Production des traductions arabes en sciences humaines et sociales Les travaux de Richard Jacquemond mentionnés plus haut, ont montré le caractère parcellaire des données collectées par les sources bibliographiques internationales comme l Index translationum développé par l Unesco, en matière d édition et de traduction arabes. Il serait donc inutile de s arrêter sur les décalages énormes qui existent entre les informations qu offre la banque de données de la Fondation et celles que présentent de telles sources. Les différences entre les deux ne sont pas seulement d ordre quantitatif, mais aussi qualitatif, puisque la source utilisée ici produit ses données à partir d un catalogage des ouvrages publiés et non pas uniquement à partir de bulletins des agences bibliographiques nationales ou des catalogues des éditeurs. 4 Le marché arabe du livre traduit offre chaque année plusieurs centaines d ouvrages techniques (informatique, jardinage, décoration, etc.), des ouvrage de vulgarisation religieuse, ainsi que d autres publications destinées au large publics. Ce genre de textes est exclu de la politique d acquisition suivie par la Fondation. 5

6 Une croissance de 38 % par rapport à la décennie précédente La consultation de la base de données de la Fondation au cours des mois de mai-juin 2010, permet de recenser quelque 2670 titres publiés par des éditeurs arabes durant la décennie , soit une moyenne annuelle de 268 titres. Pour la décennie précédente la moyenne était de 198 titres, soit une augmentation de 34 %. Si on se réfère aux estimations relatives aux chiffres globaux des traductions arabes (tous genres confondus) publiées annuellement (entre 1500 et 2000 titres) 5, la traduction des ouvrages de sciences humaines et sociales représenterait entre 13% et 18 % de l ensemble des traductions arabes. Faut-il insister sur le fait que, étant donné le contexte arabe de production et de diffusion des publications, les chiffres présentés sont à prendre avec précaution. S ils signalent les grandes tendances, ils ne peuvent pas indiquer avec précision la situation de la traduction des sciences humaines et sociales dans le monde arabe. Un élément illustre sur le plan pratique cette difficulté : malgré le dynamisme effectif des services d acquisition et de traitement documentaire de la Fondation, on constate que le parachèvement de l acquisition des publications marocaines d une année donnée, se poursuit sur trois années après la date de publication des ouvrages. Aussi plus le pays d édition est géographiquement lointain, par rapport au siège de l agence bibliographique, plus grandes sont les difficultés entravant l acquisition de l ouvrage et la production d informations bibliographiques le concernant. L élaboration en cours d un «Catalogue arabe unifié» coordonné par la Bibliothèque publique du Roi Abdul-Aziz à Riyad, contribuera, sans doute, à aplanir une partie de ces difficultés, mais l entreprise est conditionnée à la modernisation des bibliothèques nationales de plusieurs pays arabes et leur l accès aux réseaux d information modernes. Tableau 1 : répartition des traductions arabes (livres de sciences humaines et sociales) par année d édition. Année d édition Nombre de d ouvrages traduits Voire Franck Mermier, Le livre et la ville : Beyrouth et l édition arabe, Actes Sud- Sindbad : Arles, 2005 et aussi Richard Jacquemond, «Les Arabes et la traduction : petite déconstruction d une idée reçue», op cit., p

7 Total 2670 Une évolution inégale selon les pays : Le corpus examiné permet de constater que la croissance quantitative des traductions publiées a été générale, sauf dans les deux cas du Kowait et de la Jordanie, où l on enregistre une diminution de la production de près de 22% (par rapport à la décennie ). Le Liban reste toujours en tête des pays arabes dans le domaine de la publication des traductions en sciences sociales et humaines, avec la production de 684 titres, en progression de 30%. Ses éditeurs continuent à attirer les traducteurs de tout le monde arabe et aussi ceux résidant dans les pays européens et en Amérique du Nord. La création de l Organisation arabe de traduction (OAT) à Beyrouth renforce la suprématie du Liban en tant que foyer central de l édition et de la traduction dans le monde arabe. En quelques années, le catalogue de l OAT s est enrichi de près de 107 traductions de grande qualité intellectuelle. L Egypte : Dans cet autre foyer historique de l édition et de la traduction, le mouvement de traduction semble, par contre, s essouffler. La croissance de la production égyptienne n est que 8,7 % par rapport à la décennie précédente et reste trop faible par rapport à celle enregistrée en Syrie ou dans des foyers émergeants comme le Maroc et les pays du Golfe (Arabie saoudite et Emirats arabes unis). Les deux grands éditeurs publics égyptiens (Le Conseil supérieur de la culture et Le Centre national de traduction) ont produit, à eux seuls, plus de 73 % des traductions publiées au cours de la dernière décennie. La situation égyptienne contraste avec celle de pays arabes dotés d une démographie plus modeste et où les éditeurs privés investissent à des degrés divers dans la publication de traductions spécialisées dans les différents champs des sciences humaines et sociales. Aussi constate-t-on, en examinant la liste des éditeurs les plus entreprenants en matière de traduction d ouvrages en SHS (15 titres et plus au cours de la décennie), l absence d éditeurs privés égyptiens. On y trouve, par contre, des éditeurs privés du Liban, d Arabie saoudite, du Maroc, d Algérie, de Syrie et de Jordanie. La Syrie et le Maroc enregistrent une nette progression (respectivement 61 % et 54%). Cependant, si l évolution du secteur éditorial syrien semble s inscrire dans l ordre des choses, compte-tenu de l ancienneté des traditions de traduction, l arabisation très avancée de l enseignement et du champ intellectuel syriens, la progression du Maroc constitue une véritable surprise. Ce dernier ne s est jamais doté d une politique de traduction comme celle assurée, depuis plusieurs décennies, par le ministère de la culture syrienne, et il compte encore une élite francophone très influente dans les différents départements relevant des sciences humaines et sociales. A cela s ajoute d autres facteurs d ordre pratique, tels que 7

8 l exigüité du marché marocain, le non accès des éditeurs au marché maghrébin. Par ailleurs, il faut signaler que, contrairement aux éditeurs du Moyen-Orient (Liban, Syrie et Egypte) qui publient les travaux des traductions de tout le monde arabe, notamment parce que leurs publications jouissent d une large diffusion, les éditeurs marocains publient quasi exclusivement les travaux réalisés localement par les traducteurs nationaux. L Arabie Saoudite : Un mouvement de traduction semble s amorcer dans ce pays même si le gros de la production (70 %, soit 107 titres sur 153) est assuré par trois éditeurs. Les Editions Al-Obeikan (51 titres) est une grosse entreprise privée spécialisée dans le livre scolaire, universitaire et pratique, qui s est investie, au cours des dernières années, dans la publication de traductions d ouvrages politiques, économique ou géostratégiques, notamment les bestsellers anglo-saxons. Les deux autres éditeurs sont des institutions publiques : l Institut de l Administration publique avec 40 titres spécialisés dans le domaine de l administration, et la Bibliothèque publique du Roi Abdul-Aziz qui s est spécialisée dans la traduction des textes de voyageurs ou chercheurs européens et américains traitant de l histoire et la culture de l Arabie. L Algérie : L édition algérienne a, de son côté, fait un bond quantitatif impressionnant en termes d ouvrages traduits en arabe. Un grand évènement culturel a contribué à cette avancée : la célébration de l année «Alger : capitale de la culture arabe» (2007). Les différentes subventions accordées aux institutions culturelles et aux éditeurs, à cette occasion, ont stimulé l édition locale ainsi que la traduction. A cet évènement conjoncturel s ajoutent des facteurs structurels tels que l approfondissement du processus d arabisation de l enseignement des disciplines de sciences humaines et sociales, et l émergence d une nouvelle communauté d enseignants-chercheurs maniant la langue arabe dans les départements de l Université algérienne. Les autres pays arabes : Dans le reste du monde arabe, la publication des ouvrages de sciences humaines et sociales traduits est, soit embryonnaire (Emirats arabes unis, Tunisie, Kowait, Jordanie, Lybie, Iraq et Palestine) avec moins de 10 titres par an, soit quasi inexistante (Yémen, Soudan, Qatar, Bahreïn, Mauritanie, Sultanat d Oman), à l image, d ailleurs, de leur secteur éditorial très fragile. Il faut signaler toutefois que de nombreux traducteurs tunisiens préfèrent publier leurs travaux chez les grands éditeurs libanais, égyptiens ou syriens pour garantir à ceux-ci une meilleure diffusion dans le monde arabe. Par ailleurs, de nombreux traducteurs publient leurs travaux au Moyen-Orient, du fait des indemnités importantes que garantissent les fonds d aides à la traduction. Traductions arabes dans le monde : On ne dispose que de très peu de données sur les traductions arabes réalisées dans des pays musulmans non-arabes comme l Iran (26 titres) et 8

9 la Turquie (7 titres). La situation est semblable pour les pays occidentaux (98 titres publiés en Europe et en Amérique du Nord). A noter que les Editions Dar al-jamal (dont le propriétaire est un exilé irakien installé à Cologne) compte 44 des 98 titres recensés. Tableau 2 : comparaison de la production des deux dernières décennies 2000 et 1990 par pays. Pays d édition Nombre de traductions arabes publiées entre 1990 et 1999 Nombre de traductions arabes publiées entre 2000 et 2009 Taux de croissance Liban % Egypte ,7 % Syrie % Maroc % Arabie Saoudite % Algérie % Emirats Arabes % Unis Tunisie % Kuwait % Jordanie % Libye % Iraq % Autres pays arabes % Pays musulmans % (Iran- Turquie) Pays occidentaux % Lieu d édition % inconnu Total Les éditeurs des traductions arabes d ouvrages de SHS L examen des données par éditeur, révèle les éléments suivants : - Le nombre très réduit des éditeurs qui publient régulièrement des traductions en SHS : Il existe, en effet, une nette concentration de l activité éditoriale arabe en matière de traduction des ouvrages de sciences sociales et humaines. Un petit groupe de 34 éditeurs a publié 49 % des traductions recensées dans le corpus, soit 1315 titres (voire tableau n 3). Les traductions restantes se répartissent entre près de 300 éditeurs dont la majorité traite la publication des traductions d ouvrages en sciences sociales et humaines comme une activité 9

10 marginale et peu lucrative. Dans leur cas, la publication d un ouvrage de ce genre relève plus d un accident que d une véritable politique éditoriale. La majorité de ces éditeurs ont publié moins de deux titres en dix ans. Le faible nombre d éditeurs arabes qui investissent le champ de la traduction des ouvrages de SHS peut être expliqué par une série de facteurs, dont, notamment, le coût élevé de la traduction ; l exigüité du marché de ce genre de livres ; les exigences en matière de gestion (achat des droits, contrat avec le traducteur, recherche des aides et autres subventions..) - Le suprématie des éditeurs privés : Parmi les 34 grands éditeurs des traductions en SHS, 25 sont des établissements privés et assurent la publication de 65,5 % des ouvrages publiés (862 titres). Les plus dynamiques de ces éditeurs privés se trouvent surtout au Liban éditeurs avec 428 titres (voire le tableau n 3) ; en Syrie (6 éditeurs avec 168 titres) ; et au Maroc (4 éditeurs avec 140 titres). La Librairie Obeikan est le plus important éditeur privé de l Arabie saoudite et du Golfe (avec 51 titres). De même que les Editions Al-Jamal qui sont installées à Cologne en Allemagne, jouent un rôle important dans la traduction notamment des ouvrages de l orientalisme allemand et plus généralement les textes d islamologie moderne. Il faut noter pour ce qui du Liban, le rôle moteur que joue l Organisation Arabe de Traduction (107 titres). - Le quasi monopole du secteur public en Egypte et dans le Golfe : En Egypte, les seuls éditeurs figurant dans la liste des 34 plus importants éditeurs de traductions en SHS, sont des établissements publics (le Conseil supérieur de la culture et le Centre national de traduction) avec 245 titres. ls mettent l accent essentiellement sur les ouvrages relatifs à l histoire, la culture et la société égyptiennes. C est également le cas pour Abou Dhabi, où les deux plus importants éditeurs de traductions en SHS (Centre Emirati d Etudes et de Recherches Stratégiques et Mujama Culturel) sont des établissements publics qui suivent une politique éditoriale ouverte sur les travaux à caractère théorique. Quant au seul grand éditeur public saoudien de traductions, l Institut de l Administration publique, il développe une action centrée sur les ouvrages de référence publiés initialement en anglais et portant sur les questions d administration, d organisation et de gestion des ressources humaines. Tableau 3 : répartition des ouvrages traduits par éditeurs (les plus producteurs de 15 titres et plus) : Editeur Public / Privé Ville Le Conseil Supérieur de la Public eliac el 175 Culture L Organisation Arabe de ée rp Beyrouth 107 Traduction Le Centre National de Traduction éilb P eliac el 70 Nombre de titres traduits 10

11 Editions El-Hadi ée rp hluerieb 59 Librairie Obeikan ée rp d ucr 51 Ministère de la Culture éilb P scmcd 44 Le Conseil National de la Culture, éilb P Koweit /Safat 44 des Arts et des Lettres Editions El-Jamal ée rp arbrlol 44 Editions Al-Saqi ée rp hluerieb 43 Editions Toubkal ée rp Casablanca 40 Institut de l Administration éilb P d ucr 40 publique Editions El-Hiwar ée rp eceecti P 38 Editions Farabi ée rp hluerieb 38 Centre d Eudes de l Unité Arabe ée rp hluerieb 38 Editions Afrique - Orient ée rp lbcopc acdc 36 Centre Emarati d Etudes et de éilb P ilriisbcl 34 Recherches Stratégiques Editions El-Mada ée rp scmcd 33 Editions du Centre Culturel Arabe ée rp acdclbcopc 31 Editions Unifiées du Nouveau ée rp hluerieb 30 Livre Editions de l Institut Universitaire ée rp hluerieb 30 des Etudes et de Diffusion Editions El-Kasabah ée rp iblle 28 Editions Arabes des Sciences ée rp hluerieb 28 Editions Qudmus ée rp scmcd 28 Editions Kanaan ée rp scmcd 25 Editions El-Fikr ée rp scmcd 23 Editions Al-Mu assassa al- arabiya ée rp Beyrouth 21 li-dirassat wa al-nachr (AIRP - Institut Arabe pour la recherche et la publication) Editions Alla Din ée rp scmcd 21 E-Ahliya pour l Edition et la ée rp immco 19 Difusion Centre de Civilisation et le ée rp hluerieb 17 Développement Islamiques Editions Al-Nahar ée rp hluerieb 17 Editions du Monde de l Education ée rp Casablanca 17 Bibliothèque publique du Roi éilb P d ucr 16 Abdul-Aziz Editions du Mujama Culturel éilb P ilriisbcl 15 Institut Publique Syrien du Livre éilb P Damas Les langues sources des traductions arabes d ouvrages de SHS L examen des données relatives aux langues sources des différentes traductions arabes en sciences humaines et sociales, se heurte à une série de difficultés liées notamment à la nature de l environnement éditorial arabe qui peine à se professionnaliser et à rationaliser ses modes de fonctionnement. 11

12 - Difficulté à déterminer le titre initial de l ouvrage : Ainsi plus de 45 % des ouvrages traduits ne comportent aucune mention du titre original de l ouvrage traduit, ce qui complique le travail des documentalistes chargés de cataloguer le livre et d indiquer entre autres la langue source. Il s ensuit une opération de recherche à partir du nom de l auteur afin de déterminer la langue source. - Difficulté de connaître la version originale utilisée pour la traduction : Dans plusieurs cas, la mention du titre initial n informe pas sur la langue source qu a utilisée le traducteur. Cela est vrai pour une grande partie des ouvrages publiés initialement dans les langues autres que l anglais ou le français (l espagnol, le portugais, l italien, etc.) Mais c est également le cas des ouvrages publiés en anglais et traduits au Maghreb, où le recours au français comme langue intermédiaire est très courant. De même pour une partie des publications françaises traduites au Moyen- Orient à travers le recours à la traduction anglaise. - L absence d appareil critique : La majorité des traductions arabes des ouvrages en SHS ne comporte pas d introduction ou de préface où le traducteur signalerait la version / les versions utilisées pour établir sa traduction, ainsi que ses choix en matière de terminologie ou l apport de sa traduction par rapport à celles qui l auraient précédée. Tableau 4 : répartition des traductions par langue d origine Langue d origine Nombre de titres Pourcentage traduits Anglais ,50 % Français ,50 % Persan 158 6,00 % Allemand 112 4,00 % Espagnol 63 2,36 % Russe 35 1,31 % Hébreu 34 1,27 % Autres langues 76 3,06% Total % L examen du corpus nous a également révélé deux surprises importantes : - La place relativement importante qu occupe la production française : l Index translationum n accorde à la production française (toutes disciplines confondues) qu une part modeste variant entre 12% (de 1980 à 1989) et 20% (de 200 à 2005) des ouvrages traduits en langue arabe, par rapport à une production anglaise dominante dont la part dans la 12

13 traduction arabe oscille entre 54% (de 1980 à 1989) et 64% (de 2000 à 2005) 6. Or, le corpus constitué à partir de la base de données de la Fondation, montre par contre que, dans le domaine précis de la traduction arabe des ouvrages de SHS, la production intellectuelle française (33,50% des titres traduits), constitue un réel concurrent de la production en anglais (48,50 % des titres traduits). Il serait difficile de tenter une explication du maintien de la production française et la concurrence qu il fait à la langue anglaise dans le champ de la traduction arabe des SHS. Ce fait pourrait s expliquer, en partie, par l émergence relative du Maghreb dans le champ de la traduction arabe, dans le sens où la majorité des traducteurs maghrébins utilise les sources françaises aussi bien pour traduire les auteurs français que les auteurs non-français (les allemands ou les italiens par exemple). Ainsi lorsqu on consulte la liste (voire tableau A dans les Annexes) des 16 auteurs les plus traduits (= 6 titres et plus) dans le monde arabe, au cours de la période étudiée ( ), on constate que sept d entre eux ont produit une œuvre en langue française : Ricœur, Bourdieu, Derrida, Blanché, Todorov, Malek Bennabi et Mohamed Arkoun. Par ailleurs, la plupart des textes de Nietzsche, Eco ou Habermas, surtout ceux publiés au Maghreb, sont traduits à partir des éditions françaises. Et si l on excepte l Egypte et les pays du Golfe, où l anglais constitue la principale langue source, on constate, en effet, que la pensée française moderne et contemporaine est très présente dans le catalogue des traductions publiées au Liban, en Syrie et au Maghreb. Par ailleurs, il faut noter que la répartition entre les deux principales langues sources (anglais et français) se vérifie à partir d un échantillon plus réduit tel que celui offert par le catalogue de l OAT. - Essor relatif des traductions arabes des productions intellectuelles iraniennes : Le corpus montre, en effet, que le persan vient en troisième position parmi les langues sources (6% des titres traduits), après l anglais et le français. Cela est dû notamment aux efforts déployés par les intellectuels chiitesarabes au Liban, pour faire connaître les travaux de philosophes et théologiens iraniens contemporains tels que A. Sourouch, M. Shabastari, Tabtaba i, Al-Yazdi, Al-Wa idhi, Bahchati, Mouttahri, ainsi que d autres auteurs qui se sont imposés après la révolution iranienne, notamment les penseurs du courant dit réformiste. Les instituts et maisons d édition shi itse comme Dar al-hadi (Beyrouth), le Centre de civilisation pour le développement de la pensée islamique qui publie la collection «Pensée iranienne contemporaine», jouent un rôle moteur dans la diffusion de cette nouvelle pensée iranienne dans le monde arabe. Par ailleurs, une réelle demande est suscitée par plusieurs 6 Voir : Richard Jacquemond, «Les flux de traductions entre le français et l arabe depuis 1980 : un reflet des relations culturelles» in Translatio : le marché de la traduction en France à l heure de la mondialisation, Paris : CNRS Editions, 2008, p

14 revues chiitesde bonne tenue intellectuelle qui contribuent à initier les lecteurs arabes aux grands débats politiques, intellectuels et théologiques qui animent la société iranienne. - Le peu d intérêt accordé à l Espagnol, l Allemand, le Russe et aux langues de l extrême-orient : le corpus montre aussi la faible présence des autres langues européennes comme l Allemand (112 titres) ; l Espagnol (63 titres) ; le Russe (35 titres) ou l Italien (24 titres). De même qu il faut signaler le peu d intérêt porté aux travaux de sciences sociales et humaines publiés en Turc, à l exception des textes d un penseur mystique comme Nawrassi, dont les traductions arabes sont réalisées par les adeptes turcs de sa voie. C est le cas aussi des travaux en hébreu qui, pour des raisons politiques, sont ignorés par les traducteurs arabes à l exception de ceux traduits et publiés par des éditeurs palestiniens tels que le Centre d études de la société arabe en Israël (Jérusalem) ou le Centre palestinien des études israéliennes (Madar) à Ramallah. Il faut signaler aussi les quelques rares textes de philosophie et de théologie traduits de l ancien hébreu qui font partie du patrimoine andalou, et dont la traduction est assurée le plus souvent par des chercheurs marocains ou tunisiens. Quant à la traduction arabe des textes chinois ou japonais, on constate qu elle est totalement absente des préoccupations des traducteurs arabes. - L absence de traductions arabes à partir des langues anciennes : Si on excepte quelques traductions de l hébreu médiéval, on peut considérer que la traduction des textes anciens (du syriaque, de l araméen, du grec ou du latin) ne figure pas parmi les priorités des traducteurs arabes. Et quand bien même il y aurait des travaux dans ce sens réalisés par quelques universitaires arabes, il serait difficile de les voir édités, compte-tenu de l état d indigence des éditions universitaires dans le monde arabe. De même que ces textes ne pourraient pas retenir l attention des éditeurs commerciaux à cause de leur caractère spécialisé qui les destine à des cercles restreints de lecteurs initiés. Pays Tableau 5 : répartition par langue d origine et pays de publication de l anglais du français du persan de l espagnol de l allemand du russe des autres langues Liban Egypte Syrie Maghreb Pays du Golfe Autres pays et régions Total 14

15 Total Le tableau 5 relatif à la répartition par langue d origine et pays de publication, illustre la géographie intellectuelle du mouvement de traduction arabe des SHS, montrant notamment le maintien de l influence de la pensée française au Maghreb, au Liban et en Syrie. Il montre aussi la place centrale qu occupe l anglais comme langue source pour les traductions publiées en Egypte et dans les pays du Golfe. Un petit foyer de russe survit en Syrie grâce notamment aux intellectuels qui se sont formés dans les universités de la Russie soviétique au temps de la Guerre froide. Quant aux chiffres relatifs à l allemand, ils sont à nuancer, notamment quand il s agit de textes traduits et publiés au Maghreb, car il s agit souvent d une traduction effectuée à partir de la version française. 6. Les champs disciplinaires traduits dans le monde arabe Quels sont les disciplines des sciences sociales et humaines les plus traduites dans le monde arabe? Tableau 6 : répartition des traductions par champ disciplinaire Disciplines Nombre d ouvrages Pourcentage traduits Sociologie ,00% anthropologie Histoire ,14% Sciences politiques ,30% Etudes littéraires et ,00% linguistique Philosophie ,50% Religion / Islam 200 7,50% Economie 112 4,00% Beaux-arts 82 3,00% Histoire et 64 2,50% épistémologie des Sciences Education 63 2,50% Géographie 55 2,10% Droit 51 2,00% Généralités 49 2,00% Psychologie 49 2,00% Administration 37 1,30% Religion / 27 1,00% Christianisme Religions comparées 24 0,90% Criminologie 12 0,45% Religion / Judaïsme 8 0,31% Commerce 7 0,25% 15

16 Traditions populaires 7 0,25% Total % L examen du corpus suivant le classement Dewey réalisé par les services documentaire de la Fondation, permet d avancer les constats suivants : - La traduction comme complément à la recherche en langue arabe : Si on excepte la philosophie, les champs disciplinaires qui retiennent l attention des traducteurs et éditeurs arabes, sont ceux qui connaissent, par ailleurs, une réelle production en langue arabe. Autrement dit, la traduction sert ici comme complément et appui à ce qui se fait en langue arabe. Ainsi près de 75,5 % des traductions arabes portent sur six grands champs disciplinaires. Il s agit des études des faits sociaux (17%) ; de l histoire (16,14%) ; des ouvrages de politologie (13,30) ; des études littéraires et linguistiques (11%) ; de la philosophie (10%) et des études sur l islam en tant que religion et civilisation (7,50%). De tels choix correspondent, en effet, aux thématiques dominantes dans les champs intellectuels et éditoriaux arabes où les études littéraires, religieuses, politiques et historiques constituent plus des deux tiers de la production en langue arabe. - L étude des faits sociaux : Les ouvrages recensés dans cette rubrique correspondent en partie seulement à l approche sociologique ou anthropologique telle qu elle est reconnue sur le plan académique. En effet, de nombreux ouvrages traduits représentent des manuels d introduction aux sciences sociales et à leur méthodologie. On recense aussi dans cette rubrique diverses études sur la culture et les valeurs (culture populaire ou savante) ; la femme et les recherches sur le genre ; les travaux sur la modernité et postmodernité ; ceux sur la société civile, les médias et la communication ou la psychologie sociale, etc. - L histoire et les enjeux des historiographies nationales : Il n est pas étonnant que l histoire vienne en seconde position (16,14 %) parmi les priorités des traducteurs arabes. Il s agit majoritairement d ouvrages relatifs à l histoire générale du monde arabo-islamique, mais surtout les histoires nationales qui intéressent les traducteurs et éditeurs arabes. Que ce soit en Egypte, dans les pays du Golfe ou au Maghreb, les ouvrages d histoire traduits correspondent généralement aux stratégies de construction du récit national. L Arabie saoudite et les autres pays du Golfe, par exemple, privilégient la littérature de voyage qui met en valeur leur patrimoine culturel et géographique, alors que l Egypte met l accent sur les ouvrages d égyptologie qui dévoilent les richesses de la civilisation égyptienne ancienne parallèlement aux ouvrages sur l Egypte médiévale et celle de la Nahda. Au Maghreb, l Algérie poursuit l entreprise de reconstitution de l histoire de la phase coloniale et celle de la guerre de libération nationale, tandis que le Maroc, privilégie les sujets pointus que 16

17 l historiographie nationale ne développe pas encore suffisamment (les recherches archéologiques, l histoire des minorités, l histoire des faits urbains, l histoire des faits socioéconomiques, etc.) - Les études politiques : Parallèlement à un noyau d écrits théoriques comprenant quelques textes classique de pensée politique (La Boétie, Spinoza, Rousseau ou Arendt), on recense dans cette rubrique des ouvrages traitant des questions brûlantes pour le monde arabe : la dictature, l autoritarisme et la démocratie ; l Etat et le pouvoir politique ; l islam politique et le terrorisme ; les divers conflits armés dans la région du Moyen-Orient ; la politique américaine dans la région ; la mondialisation, etc. - Les études littéraires et les travaux sur la langue : Compte tenu de l importance considérable des études littéraires dans le champ intellectuel et éditorial arabe, il est normal qu une part importante des traductions soit consacrée aux travaux théoriques et méthodologiques, aussi bien en littérature qu en linguistique. Il s agit généralement de théories de critique littéraire, de travaux sur le roman et les techniques romanesques, ainsi que les diverses recherches en linguistiques émanant notamment de l école française. - Philosophie : retour aux sources : Parmi les quelque 300 ouvrages de philosophie traduits et publiés au cours de la dernière décennie ( ), on relève un grand nombre de textes classiques de la philosophie occidentale moderne de Descartes à Rawls. On constate, cependant, que les traducteurs et éditeurs n accordent que très peu d intérêt à la philosophie antique et médiévale. On ne recense en effet que quatre traductions de Platon et Aristote, et quelques textes de Saint Augustin. Par ailleurs, les œuvres des grands philosophes modernes sont toujours traduites de façon partielle et aucun éditeur arabe public ou privé n a développé des programmes de traduction des œuvres complètes de tel ou tel philosophe. Le corpus étudié permet également de voir que la traduction de certains grands textes philosophiques contemporains comme ceux de Husserl, de Russell, de Ricoeur ou de Rawls, ne sont pas accompagnés par des livres de vulgarisation susceptibles d en faciliter l accès pour le public cultivé. - Une ouverture sur l islamologie iranienne : La grande partie des ouvrages traduits et qui portent sur l islam, sont l œuvre de théologiens iraniens contemporains. Plusieurs facteurs contribuent à l émergence de ce phénomène nouveau dans le champ intellectuel arabe. En effet, si les lecteurs arabes étaient familiers des traités théologiques chiites classiques dont la plupart étaient rédigés directement en arabe ou traduits vers l arabe par les Iraniens, l élément nouveau réside dans la montée d une réelle demande arabe pour les traités du nouveau kalam (théologie nouvelle) développé en Iran au cours des trois dernières décennies dans le cadre des débats politico-théologiques entre conservateurs et 17

18 réformateurs. Une telle demande s explique, en grande partie, par les carences profondes qui caractérisent la pensée e théologique dans le monde sunnite arabe contemporain. Par ailleurs, l activisme des maisons d édition chiites, comme Dar al-hadi, ainsi que le travail de vulgarisation élaborée qu assurent les revues chiites de langue arabe, contribuent à susciter une telle demande auprès d un public cultivé désireux d approfondir sa connaissance de la pensée islamique et las des fatwas et discours des fuqaha sunnites sur le licite et l illicite. Outre les traités iraniens de pensée religieuse sont traduits également quelques grands classiques de l orientalisme allemand (travaux de Th. Nöldeke, A.-M. Schimmel ou J. Van Ess), ainsi que les ouvrages d orientalistes anglais, américains ou espagnols. - Disciplines mineures : Les champs du savoir où la production intellectuelle reste faible sont également ceux où l effort de traduction est marginal. C est le cas notamment des études économiques, les arts et la théorie de l art, l étude des autres religions et l éducation. Compte tenu de l audience dont jouissent les textes religieux auprès du lectorat arabe et leur part importante dans la production éditoriale en langue arabe, on pouvait s attendre à un plus grand intérêt pour les études étrangères sur les faits religieux en général, les recherches modernes en matière d étude des religions comparées ou plus particulièrement les travaux sur les deux autres traditions monothéistes, le christianisme et le judaïsme. Or, dans les faits, on constate très peu de curiosité à l égard des autres traditions religieuses, en raison notamment de la nature des systèmes éducatifs et des modes de socialisation religieuse pratiqués dans les sociétés arabes. Le cas du droit est particulier dans le sens où chaque pays produit ses traités juridiques dans sa propre langue, même si les codes et systèmes juridiques en vigueur dans la majorité des pays arabes s inspirent des systèmes juridiques européens. 7. Les auteurs dont les ouvrages sont les plus traduits en langue arabe La liste des auteurs dont les œuvres sont les plus traduites en langue arabe au cours de la dernière décennie (voire Annexes : tableau A), est assez représentative des grandes tendances qui traversent le mouvement de traduction des sciences humaines et sociales dans le monde arabe. Noam Chomsky et Edward Saïd : deux penseurs emblématiques : Deux auteurs contemporains de langue anglaise sont en tête des penseurs les plus traduits en arabe au cours de la dernière décennie. Le premier est un linguiste américain, le second est un théoricien de la littérature, américain d origine palestinienne. Leur renommée mondiale n explique pas à elle seule leur succès dans le monde arabe. C est en fait la dimension politique de leur pensée qui séduit les traducteurs et les lecteurs arabes. Leur critique 18

19 radicale de l impérialisme occidental et surtout de la politique américaine, conjugué à leur soutien au peuple palestinien dans sa lutte contre la domination israélienne, contribuent au succès de leurs livres auprès des lecteurs arabes. Aussi cela explique que 17 des 18 titres de Chomsky traduits entre 2000 et 2009, sont des livres politiques ne relevant pas du domaine initial de sa spécialisation, à savoir la linguistique. Quant à l œuvre d Edward Saïd, elle est tant appréciée dans le monde arabe que certain de ses ouvrages ont connu plusieurs traductions aussi bien au Machreq qu au Maghreb. C est le cas notamment de son livre Covering Islam ou son texte autobiographique, Out of Place. A la recherche d une nouvelle pensée islamique : après plus deux décennies de discours islamiste à caractère apologétique, le champ intellectuel et éditorial arabe semble rechercher de nouvelles approches du fait religieux. Cela se reflète dans le succès éditorial que connaissent les traductions arabes de deux catégories d ouvrages : d un côté, les textes de penseurs iraniens qui renouvellent le questionnement théologique à partir d une fécondation de la pensée religieuse chiite en s appuyant sur les acquis de l herméneutique moderne ; et d un autre côté, la traduction des œuvres maîtresses de l orientalisme allemand comme le livre de Théodore Nöldeke sur le Coran ou l œuvre de Joseph Van Ess sur la formation de la théologie musulmane, ainsi que les travaux de Annemarie Schimmel sur la mystique musulmane. D autres travaux des orientalistes anglais, américains 7 et espagnols, sur le fait coranique, l expérience du Prophète, la guerre juste ou le droit musulman, apparaissent en arabe plusieurs décennies après leur publication. Quant à l orientalisme français, il semble perdre du terrain dans l environnement intellectuel arabe, si on excepte quelques rares traductions nouvelles de l œuvre classique de Louis Massignon sur le mystique de Baghdad, Hallaj, et les travaux de Henry Corbin sur Ibn Arabi et l Islam iranien. Par ailleurs, les nouveaux représentants de l islamologie française, comme Malek Chabel, ne retiennent pas l attention des traducteurs et auteurs arabes 8, malgré l accueil favorable qui leur est fait par le public français. Il faut signaler aussi l intérêt régulier pour les auteurs travaillant sur le fait islamique moderne comme Fred Halliday (5 titres), John Esposito (5 titres) Olivier Roy (3 titres), Gilles Kepel (2 titres) ou Roy Mottahedeh, auteur américain d origine iranienne (3 titres). A signaler aussi la place singulière qu occupent deux auteurs musulmans non arabes : Mohamed Iqbal dont le fameux livre sur la Reconstruction de la pensée islamique est 7 Il faut signaler que malgré la critique massive à laquelle a été soumise son œuvre, l orientaliste américain Bernard Lewis continue à être régulièrement traduit. Aussi la décennie a connu la traduction de huit de ses ouvrages. 8 Un seule ouvrage de Malek Chebel a été traduit au cours de la décennie écoulée : L Esprit de Sérail : perversions et marginalité sexuelles au Maghreb, paru aux Editions Afrique Orient à Casablanca en

20 régulièrement traduit ; et le penseur mystique turc, Said Nawrassi, dont les textes sont traduits par ses disciples en Turquie et diffusés dans le monde arabe. Réappropriation des auteurs d origine arabe : L engouement pour les nouvelles approches des faits religieux s illustre également par l intérêt porté aux auteurs d origine arabe qui publient dans des langues étrangères. C est le cas du promoteur de l islamologie appliquée, Mohamed Arkoun, dont les livres sont systématiquement traduits en arabe. C est aussi le cas de Wael Hallaq, spécialiste du droit musulman ; des psychanalystes Moustapha Safouan ou Fethi Benslama ; de l anthropologue Abdellah Hammoudi, de l économiste Samir Amin, et des penseurs Hicham Sharabi et Georges Corm. C est aussi dans ce même cadre que s inscrit le retour vers l œuvre du penseur algérien Malek Bennabi, œuvre publiée en français et qui fut longtemps ignorée, avant qu elle ne soit ressuscitée par une partie des intellectuels islamistes algériens qui, en plein guerre civile, voyait en Bennabi le penseur d une voie algérienne en rupture avec le modernisme postcolonial et le radicalisme islamiste importé du Moyen-Orient. Il faut noter que cette tendance à se réapproprier des travaux de chercheurs arabes écrivant dans des langues étrangères par la voie de la traduction ne concerne pas seulement les grands intellectuels de renommée internationale. Des dizaines de traductions d ouvrages d histoire, de politologie, de sociologie ou d anthropologie ont été publiées notamment au Maghreb, dans le but de permettre l accès aux travaux de chercheurs nationaux formés dans les universités étrangères. Attractivité continue de la pensée française contemporaine : Au moment où la tendance en Europe, est à la critique et au dépassement de la pensée française notamment celle des années 1970, la fascination des intellectuels arabes pour cette pensée ne paraît pas faiblir. En effet, on a continué dans la décennie 2000 à traduire des philosophes français comme Paul Ricoeur, Jacques Derrida, Tzvetan Todorov, Gilles Deuleuze, Michel Foucault, Jean Baudrillard, Edgar Morin, Marcel Gauchet, René Girard. Sont traduits aussi des livres de philosophes français de la génération précédente comme Maurice Merleau-Ponty, Jean-Paul Sartre, Gaston Bachelard, Ferdinand Alquié, Alexandre Koyré, Henri Bergson Dans le domaine de la sociologie anthropologie, les travaux de Pierre Bourdieu (7 titres) continuent à exercer une réelle influence dans le champ intellectuel arabe. On poursuit aussi la traduction de l œuvre de Claude Lévi-Strauss (3 titres) et la découverte de la sociologie de Raymond Boudon (3 titres). Par contre, les intellectuels arabes qui, majoritairement, ont été formés dans un univers idéologique marxisant d avant la fin de la guerre froide, semblent 20

MASTER EN SCIENCES SOCIALES DES RELIGIONS

MASTER EN SCIENCES SOCIALES DES RELIGIONS MASTER EN SCIENCES SOCIALES DES RELIGIONS UFR CRAC CENTRE D ETUDE DES RELIGIONS Table des matières I. Contexte... 2 II. Offre de formation... 2 III. Présentation des débouchés... 2 IV. Organisation...

Plus en détail

«Les Arabes sont musulmans, les musulmans sont arabes.»

«Les Arabes sont musulmans, les musulmans sont arabes.» «Les Arabes sont musulmans, les musulmans sont arabes.» Les Turcs, les Persans et autres Arabes musulmans (...) Extrait de lettre de lecteur au journal Le Monde À cette idée reçue, il faut opposer d emblée

Plus en détail

Programme CNRS-ERC- IREMAM- CERI. When Authoritarianism Fails in the Arab World (WAFAW) APPEL A CANDIDATURES

Programme CNRS-ERC- IREMAM- CERI. When Authoritarianism Fails in the Arab World (WAFAW) APPEL A CANDIDATURES Programme CNRS-ERC- IREMAM- CERI When Authoritarianism Fails in the Arab World (WAFAW) APPEL A CANDIDATURES Chercheurs doctorants et post-doctorants en sciences politiques/relations internationales/économie

Plus en détail

LA TRADUCTION D OUVRAGES DE LITTERATURE ET DE SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES EN ALGERIE

LA TRADUCTION D OUVRAGES DE LITTERATURE ET DE SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES EN ALGERIE Traduire en Méditerranée LA TRADUCTION D OUVRAGES DE LITTERATURE ET DE SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES EN ALGERIE Dans le cadre de l état des lieux de la traduction en Méditerranée, co-produit par la Fondation

Plus en détail

La bibliothèque de Paris 8 : des collections originales

La bibliothèque de Paris 8 : des collections originales Partitions de la collection Ruggiero Gerlin, Bibliothèque universitaire de Paris 8 La bibliothèque de Paris 8 : des collections originales Bibliothèque Université Paris 8 Vincennes > Saint - Denis Depuis

Plus en détail

Mondialisation culturelle. dans le Golfe Persique

Mondialisation culturelle. dans le Golfe Persique Mondialisation culturelle dans le Golfe Persique Depuis environ une décennie, certains États du Golfe se préparent à l après pétrole en diversifiant leur économie. Après la finance, le commerce et le tourisme,

Plus en détail

Master européen en traduction spécialisée. Syllabus - USAL

Master européen en traduction spécialisée. Syllabus - USAL Master européen en traduction spécialisée Syllabus - USAL L Université de Salamanque propose une spécialisation en Traduction éditoriale et technique au cours du premier semestre TRADUCTION EDITORIALE

Plus en détail

L Union des Femmes Investisseurs Arabes est une entité dépendant de la Ligue Arabe.

L Union des Femmes Investisseurs Arabes est une entité dépendant de la Ligue Arabe. 1 1 2 2 Qui est l Union des Femmes Investisseurs Arabes? FICHE D IDENTITÉ L Union des Femmes Investisseurs Arabes est une entité dépendant de la Ligue Arabe. Elle a été créée par l Union économique arabe

Plus en détail

Master Etudes françaises et francophones

Master Etudes françaises et francophones Master Etudes françaises et francophones 1. modèle scientifique et profilage des contenus de la filière / Présentation et spécificités de la filière Les études romanes à Leipzig sont considérées comme

Plus en détail

Les relations commerciales entre les pays méditerranéens

Les relations commerciales entre les pays méditerranéens Les relations commerciales entre les pays méditerranéens Giorgia Giovannetti Directrice du volet «Développement» du Programme de gouvernance mondiale Centre d études Robert Schuman Institut universitaire

Plus en détail

PROGRAMME DES ENSEIGNEMENTS 2014-2017 MASTER «SCIENCES DES RELIGIONS ET SOCIÉTÉS» ENSEIGNEMENT À DISTANCE

PROGRAMME DES ENSEIGNEMENTS 2014-2017 MASTER «SCIENCES DES RELIGIONS ET SOCIÉTÉS» ENSEIGNEMENT À DISTANCE PROGRAMME DES ENSEIGNEMENTS 2014-2017 MASTER «SCIENCES DES RELIGIONS ET SOCIÉTÉS» ENSEIGNEMENT À DISTANCE - Judaïsme - Christianisme - Islam - Laïcité - Histoire - Éthique - Épistémologie - Langue - Sociologie

Plus en détail

ATTENTION, les codes de cours pour Erasmus ne sont pas encore disponibles. Cette liste peut encore changer! Bloc Cours ECTS Période Bloc 1 1) UE

ATTENTION, les codes de cours pour Erasmus ne sont pas encore disponibles. Cette liste peut encore changer! Bloc Cours ECTS Période Bloc 1 1) UE ATTENTION, les codes de cours pour Erasmus ne sont pas encore disponibles. Cette liste peut encore changer! Bloc Cours ECTS Période Bloc 1 1) UE Droit & Economie (5 ECTS) 2ème quadri Bloc 1 Fondements

Plus en détail

Perspectives économiques régionales du Moyen-Orient et de l Afrique du Nord

Perspectives économiques régionales du Moyen-Orient et de l Afrique du Nord Perspectives économiques régionales du Moyen-Orient et de l Afrique du Nord Mise à jour - Janvier 2015 Giorgia Albertin Représentante Résidente pour la Tunisie Fonds Monétaire International Plan de l exposé

Plus en détail

Master Langues, littératures, cultures étrangères et régionales UE3 : Histoire et Sciences Sociales

Master Langues, littératures, cultures étrangères et régionales UE3 : Histoire et Sciences Sociales Master Langues, littératures, cultures étrangères et régionales UE : Histoire et Sciences Sociales E.Burne-Jones, La Roue de la Fortune, 188. Histoire et Sciences Sociales Présentation L option UE «Histoire

Plus en détail

SOUTIEN AUX PUBLICATIONS SCIENTIFIQUES FRANCOPHONES PÔLE STRATÉGIQUE «FRANCOPHONIE UNIVERSITAIRE ET LANGUE FRANÇAISE» DEMANDE DE CONTRIBUTION 2016

SOUTIEN AUX PUBLICATIONS SCIENTIFIQUES FRANCOPHONES PÔLE STRATÉGIQUE «FRANCOPHONIE UNIVERSITAIRE ET LANGUE FRANÇAISE» DEMANDE DE CONTRIBUTION 2016 DEMANDE DE CONTRIBUTION 2016 Formulaire Auteur Cliquer sur les champs à remplir. Il est fortement recommandé de rédiger les textes dans un document séparé, de copier paragraphe par paragraphe leurs versions

Plus en détail

Maroc Bibliométrie numéro 9

Maroc Bibliométrie numéro 9 Maroc Bibliométrie numéro 9 année 2013 CNRST IMIST Institut Marocain de l Information Scientifique et Technique éditorial a Recherche et Développement (R&D) au service du phosphate marocain e développement

Plus en détail

Le Moyen-Orient depuis `1990: carte `1

Le Moyen-Orient depuis `1990: carte `1 Le Moyen-Orient depuis `1990: carte `1 L essentiel de la carte comprend des états membres de la ligue arabe. Au nord, se trouvent des états non membres, en allant d ouest en est: la Turquie, l Iran et

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master recherche Histoire des mondes moderne et contemporain

www.u-bordeaux3.fr Master recherche Histoire des mondes moderne et contemporain www.u-bordeaux3.fr Master recherche Histoire des mondes moderne et contemporain Objectif de la formation Ce master propose une formation de haut niveau en histoire moderne et contemporaine. Il a pour objectif

Plus en détail

Diversification de la formation: une démarche vers la professionnalisation de l'enseignement du français. Le cas du Vietnam

Diversification de la formation: une démarche vers la professionnalisation de l'enseignement du français. Le cas du Vietnam Diversification de la formation: une démarche vers la professionnalisation de l'enseignement du français. Le cas du Vietnam Colloque International, Liège - 22, 23 et 24 octobre 2014 La professionnalisation

Plus en détail

Faculté des lettres. Baccalauréat universitaire ès Lettres (BA) Plan d'études détaillé en FRANÇAIS MODERNE. Discipline de base

Faculté des lettres. Baccalauréat universitaire ès Lettres (BA) Plan d'études détaillé en FRANÇAIS MODERNE. Discipline de base Faculté des lettres Baccalauréat universitaire ès Lettres (BA) Plan d'études détaillé en FRANÇAI MODERNE Discipline de base Version du 14 août 2013 (entrée en vigueur le 17 septembre 2013) Le programme

Plus en détail

Formation Doctorale. Fiche Technique

Formation Doctorale. Fiche Technique Formation Doctorale Fiche Technique Intitulé : «Philosophie Appliquée et Problèmes de l Homme» Responsable de la Formation : Pr. Abdessalam BEN MAISSA, Université Mohammed V-Agdal, Département de Philosophie,

Plus en détail

BOURSE DE MASTER Bureau Moyen-Orient AGENCE UNIVERSITAIRE DE LA FRANCOPHONIE

BOURSE DE MASTER Bureau Moyen-Orient AGENCE UNIVERSITAIRE DE LA FRANCOPHONIE BOURSE DE MASTER Bureau Moyen-Orient AGENCE UNIVERSITAIRE DE LA FRANCOPHONIE 2012-2013 RÈGLEMENT Appel à candidatures ouvert du 10 janvier au 23 mars 2012 (18h, heure de Beyrouth) 1. OBJECTIFS Le Bureau

Plus en détail

OFFRES D OPTIONS. DP3 Découverte Professionnelle 3h Langues anciennes SEA Section Européenne Anglais SED Section Européenne Allemand

OFFRES D OPTIONS. DP3 Découverte Professionnelle 3h Langues anciennes SEA Section Européenne Anglais SED Section Européenne Allemand OFFRES D OPTIONS DP3 Découverte Professionnelle 3h Langues anciennes SEA Section Européenne Anglais SED Section Européenne Allemand Option DP3 Qu est-ce que la DP3? La DP3 est une option de Découverte

Plus en détail

LICENCE GESTION APPLIQUÉE AUX SHS

LICENCE GESTION APPLIQUÉE AUX SHS LICENCE GESTION APPLIQUÉE AUX SHS RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Licence (LMD) Domaine : Gestion et Management Présentation La Licence Gestion appliquée aux Sciences Humaines et Sociales propose

Plus en détail

CAPES externe d histoire et de géographie

CAPES externe d histoire et de géographie Cette banque de données a été réalisée initialement avec la participation de Laurent Carroué, Rachid Azzouz, Martin Fugler, Claire Mondollot, Claude Ruiz et Jean-Louis Leydet. Son objectif est de disposer

Plus en détail

MASTER 1 MANAGEMENT PUBLIC ENVIRONNEMENTAL CONTENU DES ENSEIGNEMENTS

MASTER 1 MANAGEMENT PUBLIC ENVIRONNEMENTAL CONTENU DES ENSEIGNEMENTS MASTER 1 MANAGEMENT PUBLIC ENVIRONNEMENTAL CONTENU DES ENSEIGNEMENTS Le Master 1 : Management Public Environnemental forme aux spécialités de Master 2 suivantes : - Management de la qualité o Parcours

Plus en détail

Table des matières. La France et Paris dans le marché universitaire mondial... 33

Table des matières. La France et Paris dans le marché universitaire mondial... 33 Table des matières Préface de Victor Karady... 7 Introduction... 17 Chapitre i La France et Paris dans le marché universitaire mondial... 33 La «seconde patrie du monde instruit»... 34 Un marché universitaire

Plus en détail

Les masters en langues

Les masters en langues Traduction-Interprétation Études anglophones traduction littéraire : Paris Études européennes et langues étrangères et échanges internationaux traduction économique et juridique : Juriste international

Plus en détail

Les Traducteurs et la veille médias : méthodes et exemples

Les Traducteurs et la veille médias : méthodes et exemples Les Traducteurs et la veille médias : méthodes et exemples Lynne Franjié Université Stendhal-Grenoble 3 Colloque «Traduction et veille multilingue» ETI, 28-29 mai 2008 Introduction Une terminologie propre

Plus en détail

L AFMD et l ISTR brisent le tabou de la religion en entreprises

L AFMD et l ISTR brisent le tabou de la religion en entreprises Communiqué de presse L AFMD et l ISTR brisent le tabou de la religion en entreprises Objectif : Aider les managers à gérer la diversité religieuse au quotidien Alors que la question de l expression religieuse

Plus en détail

Lire pour préparer un travail

Lire pour préparer un travail Leçon LA LECTURE 5 Choisir ses sources documentaires 1 EFFICACE Lire pour préparer un travail Leçon 5 Choisir ses sources documentaires Avertissement Dans la présente leçon, on se préoccupe du choix adéquat

Plus en détail

Study of the US Institutes (Séminaires d Eté pour les Enseignants du Cycle Supérieur et pour les Enseignants du Cycle Secondaire) Juin-Août 2011

Study of the US Institutes (Séminaires d Eté pour les Enseignants du Cycle Supérieur et pour les Enseignants du Cycle Secondaire) Juin-Août 2011 Study of the US Institutes (Séminaires d Eté pour les Enseignants du Cycle Supérieur et pour les Enseignants du Cycle Secondaire) Juin-Août 2011 Descriptif de la Bourse: Ce programme autrefois appelé «Fulbright

Plus en détail

DISCIPLINES / FIELD OF STUDIES / AREAS

DISCIPLINES / FIELD OF STUDIES / AREAS DISCIPLINES / FIELD OF STUDIES / AREAS A M E N A G E M E N T E T U R B A N I S M E professionnelle Ingénierie de projets de solidarité internationale Aménagement de l'espace, urbanisme et développement

Plus en détail

information Flux internationaux d étudiants : note d quatre fois plus nombreux qu en 1975 11.11 Enseignement supérieur & Recherche JUILLET

information Flux internationaux d étudiants : note d quatre fois plus nombreux qu en 1975 11.11 Enseignement supérieur & Recherche JUILLET note d information Enseignement supérieur & Recherche 11.11 JUILLET En 27-28, 3,3 millions d étudiants suivent une formation hors de leur pays d origine dont 2,7 dans un pays de l OCDE. Leur nombre a quadruplé

Plus en détail

1 ère A N N E E Licence LEA anglais-allemand

1 ère A N N E E Licence LEA anglais-allemand 1 ère A N N E E Licence LEA anglais-allemand DESCRIPTIF ET PROGRAMMES La Licence se compose de 18 Unités d Enseignement UE) réparties en 6 semestres de 3 UE chacun : 1 ère année : semestres 1 et 2-2 e

Plus en détail

Licence de langues, littératures et civilisations étrangères (LLCE)

Licence de langues, littératures et civilisations étrangères (LLCE) Licence de langues, littératures et civilisations étrangères (LLCE) Espagnol Le département de Langues, Littératures et Civilisations Étrangères regroupe trois sections : anglais, espagnol, italien. Il

Plus en détail

Les Balkans en traduction : le nouveau défi de l École albanaise de la traduction et de l interprétation

Les Balkans en traduction : le nouveau défi de l École albanaise de la traduction et de l interprétation Les Balkans en traduction : le nouveau défi de l École albanaise de la traduction et de l interprétation Mirela KUMBARO Université de Tirana, Albanie La page d histoire que nous vivons dans la région des

Plus en détail

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP)

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP) F CDIP/12/INF/4 ORIGINAL : ANGLAIS DATE : 3 OCTOBRE 2013 Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP) Douzième session Genève, 18 21 novembre 2013 RÉSUMÉ DE L ÉTUDE SUR LA PROPRIÉTÉ

Plus en détail

ESA DES BIBLIOTHÈQUES NUMÉRIQUES POUR LES ÉTUDIANTS AFRICAINS UN PROJET D ENTREPRENEURIAT SOCIAL

ESA DES BIBLIOTHÈQUES NUMÉRIQUES POUR LES ÉTUDIANTS AFRICAINS UN PROJET D ENTREPRENEURIAT SOCIAL ESA DES BIBLIOTHÈQUES NUMÉRIQUES POUR LES ÉTUDIANTS AFRICAINS UN PROJET D ENTREPRENEURIAT SOCIAL Résumé Le projet vise à offrir aux étudiants des universités et des écoles d enseignement supérieur d Afrique

Plus en détail

Royaume du Maroc Ministère de la Culture. Appel à projets culturels. Edition et livre. Edition et livre 1

Royaume du Maroc Ministère de la Culture. Appel à projets culturels. Edition et livre. Edition et livre 1 Royaume du Maroc Ministère de la Culture Appel à projets culturels Edition et livre 2014 Edition et livre 1 2 Edition et livre Appel à projets culturels Edition et livre 2014 Ministère de la culture, 1,

Plus en détail

Global Entertainment & Media Outlook 2009-2013

Global Entertainment & Media Outlook 2009-2013 Global Entertainment & Media Outlook 2009-2013 Perspectives de croissance de l industrie des Médias et des Loisirs 25 Juin 2009 01 François ANTARIEU, Associé PwC, Responsable France de l Industrie Médias

Plus en détail

Bachelier - AESI en sciences

Bachelier - AESI en sciences Haute Ecole Léonard de Vinci Programme du Bachelier - AESI en sciences Année académique 2015-2016 Contenu 1. Identification de la formation... 2 2. Référentiel de compétences... 3 3. Profil d enseignement...

Plus en détail

ORIGINES ET CONTOURS, FONDEMENTS ET TRAJECTOIRE DES ENTREPRISES COLLECTIVES AU QUÉBEC ET DANS LE MONDE

ORIGINES ET CONTOURS, FONDEMENTS ET TRAJECTOIRE DES ENTREPRISES COLLECTIVES AU QUÉBEC ET DANS LE MONDE CHAPITRE 1 ORIGINES ET CONTOURS, FONDEMENTS ET TRAJECTOIRE DES ENTREPRISES COLLECTIVES AU QUÉBEC ET DANS LE MONDE L enjeu théorique COOPÉRATION ET ÉCONOMIE SOCIALE : UNE SYNTHÈSE INTRODUCTIVE L initiative

Plus en détail

Symposium international

Symposium international Symposium international sur l interculturalisme DIALOGUE QUÉBEC-EUROPE Montréal Du 25 au 27 mai 2011 Interculturalisme et perspectives de l éducation à mieux vivre ensemble Contribution au chapitre 8 :

Plus en détail

CHARTE ANTI-PLAGIAT. Sciences Po 1. DEFINITIONS D ORDRE GENERAL... 2 2. RESPONSABILITES... 2 3. URKUND... 2 4. SANCTIONS... 3

CHARTE ANTI-PLAGIAT. Sciences Po 1. DEFINITIONS D ORDRE GENERAL... 2 2. RESPONSABILITES... 2 3. URKUND... 2 4. SANCTIONS... 3 CHARTE ANTI-PLAGIAT Sciences Po 1. DEFINITIONS D ORDRE GENERAL... 2 2. RESPONSABILITES... 2 3. URKUND... 2 4. SANCTIONS... 3 5. ANNEXE : PRINCIPES TECHNIQUES DE REDACTION ET DE RECOURS AUX SOURCES... 3

Plus en détail

Santé et secteur social Lettres, sciences humaines et arts Sciences sociales, commerce et droit. Nouvelle-Zélande. Danemark. Portugal.

Santé et secteur social Lettres, sciences humaines et arts Sciences sociales, commerce et droit. Nouvelle-Zélande. Danemark. Portugal. Indicateur Quels sont les domaines d études les plus attractifs pour les étudiants? Les femmes sont majoritaires dans l effectif d étudiants et de diplômés dans la quasi-totalité des pays de l OCDE, et

Plus en détail

A l Université de Liège et dans l enseignement supérieur et secondaire

A l Université de Liège et dans l enseignement supérieur et secondaire Anne HERLA Née le 7 juillet 1977 Docteur en Philosophie Adresse professionnelle Université de Liège Département de Philosophie Place du Vingt-Août, 7 (A1) 4000 Liège Tél. : 043665599 Mail : Anne.Herla@ulg.ac.be

Plus en détail

La professionnalisation en lettres et sciences humaines Le cas de la traduction/interprétation

La professionnalisation en lettres et sciences humaines Le cas de la traduction/interprétation La professionnalisation en lettres et sciences humaines Le cas de la traduction/interprétation Colloque International, Liège - 22, 23 et 24 octobre 2014 La professionnalisation des études universitaires

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS. Texte n DGI 2011/25 NOTE COMMUNE N 16/2011

BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS. Texte n DGI 2011/25 NOTE COMMUNE N 16/2011 BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS DIFFUSION GENERALE N 2011/26/06 0.1.0.0.1.2. Documents Administratifs (IMPOTS) Texte n DGI 2011/25 NOTE COMMUNE N 16/2011 O B J E T : Commentaire des dispositions

Plus en détail

Programme de formation documentaire en théologie et sciences religieuses. Yvan Bourquin, Lausanne

Programme de formation documentaire en théologie et sciences religieuses. Yvan Bourquin, Lausanne Programme de formation documentaire en théologie et sciences religieuses Yvan Bourquin, Lausanne 1 INTRODUCTION A Lausanne, en théologie et sciences des religions, la formation documentaire se donne dans

Plus en détail

Avant-propos. 0c.avant-propos.indd 11 26/03/13 10:57

Avant-propos. 0c.avant-propos.indd 11 26/03/13 10:57 Avant-propos À l occasion des quarante ans de l université de Nanterre, nous avons souhaité faire le point sur l évolution des sciences humaines et sociales (SHS) depuis les années 1970, c est-à-dire depuis

Plus en détail

Atelier interactif : «Le Français langue de l Europe : quels débouchés»

Atelier interactif : «Le Français langue de l Europe : quels débouchés» Rapport du Séminaire régional Séminaire régional Atelier interactif : «Le Français langue de l Europe : quels débouchés» Animatrices : Mirjana ALEKSOSKA CHKATROSKA, Université «Sts. Cyrille et Méthode»,

Plus en détail

MASTER MÉTIERS DE LA CULTURE ET DU PATRIMOINE EN PAYS D'OC

MASTER MÉTIERS DE LA CULTURE ET DU PATRIMOINE EN PAYS D'OC MASTER MÉTIERS DE LA CULTURE ET DU PATRIMOINE EN PAYS D'OC RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine : Arts, Lettres, Langues Présentation Le Master "Métiers de la culture et du patrimoine

Plus en détail

Comment traduire Proust? Problématiques traductologiques et réflexions théoriques

Comment traduire Proust? Problématiques traductologiques et réflexions théoriques SEPTET Société d Etudes des Pratiques et Théories en Traduction Société de spécialité SAES http://www.septet-traductologie.com/ http://www.reseau-asie.com/ http://www.eurasiane.eu/ Organisé par : Colloque

Plus en détail

IV - Domaine social 1 - Accords de circulation et de réadmission des personnes

IV - Domaine social 1 - Accords de circulation et de réadmission des personnes IV - Domaine social 1 - Accords de circulation et de réadmission des personnes 20 septembre 1955-17 janvier 1956 : Échange de notes constituant accord au sujet de la gratuité des visas accordés aux personnels

Plus en détail

UNIVERSITÉ PARIS-SORBONNE

UNIVERSITÉ PARIS-SORBONNE UNIVERSITÉ PARIS-SORBONNE ÉCOLE DOCTORALE CONCEPTS ET LANGAGE T H È S E pour obtenir le grade de DOCTEUR DE L UNIVERSITÉ PARIS-SORBONNE Discipline : LINGUISTIQUE Présentée et soutenue par : Zeina EL HELOU

Plus en détail

Fiche récapitulative 2013/14 Sommaire des réformes Doing Business au Moyen-Orient et en Afrique du Nord 1

Fiche récapitulative 2013/14 Sommaire des réformes Doing Business au Moyen-Orient et en Afrique du Nord 1 Faits marquants Doing Business 2015 : Moyen-Orient et Afrique du Nord Entre le 1 ier Juin 2013 et le 1 ier Juin 2014, onze des 20 économies du Moyen-Orient et Afrique du Nord ont entrepris au moins une

Plus en détail

MASTERS L OFFRE DES ARTS, LETTRES ET LANGUES DE L UNIVERSITÉ DE LORRAINE 2014 >> 2015

MASTERS L OFFRE DES ARTS, LETTRES ET LANGUES DE L UNIVERSITÉ DE LORRAINE 2014 >> 2015 L OFFRE DES MASTERS DE L UNIVERSITÉ DE LORRAINE 2014 >> 2015 ARTS, LETTRES ET LANGUES NOUVEAUTÉ 2014 MÉTIERS DE L ENSEIGNEMENT, DE L ÉDUCATION ET DE LA FORMATION CE CATALOGUE VOUS PRÉSENTE L OFFRE DES

Plus en détail

Questionnaire. Présentation

Questionnaire. Présentation Document de travail : version 7 Questionnaire La dernière réunion du bureau de la Confrasie (avril 215) a été l'occasion de définir certains axes du plan d'action 215-217 de la Conférence régionale Compte

Plus en détail

Disciplines. Ecoles - facultés - titres délivrés. UNIL - Faculté des lettres. Maîtrise universitaire ès Lettres

Disciplines. Ecoles - facultés - titres délivrés. UNIL - Faculté des lettres. Maîtrise universitaire ès Lettres Masters de l UNIL, de l EPFL et de la HES-SO de référence, répondant sans restriction aux conditions d admission au Diplôme d enseignement pour le degré secondaire II Ecoles - facultés - titres délivrés

Plus en détail

Appel à candidatures pour le recrutement d enseignants expatriés du second degré à la rentrée 2013

Appel à candidatures pour le recrutement d enseignants expatriés du second degré à la rentrée 2013 Le 5 avril 2013 Appel à candidatures pour le recrutement d enseignants expatriés du second degré à la rentrée 2013 L Agence pour l enseignement français à l étranger lance un appel à candidatures pour

Plus en détail

LES NOTES EN BAS DE PAGE

LES NOTES EN BAS DE PAGE LES NOTES EN BAS DE PAGE 2 Les notes en bas de page Les notes en bas de page, références de citations, constituent le casse-tête des étudiant-e-s. Par souci d uniformisation et de simplification, il convient

Plus en détail

UNIVERSITÉ SAINT-LOUIS BRUXELLES. www.usaintlouis.be

UNIVERSITÉ SAINT-LOUIS BRUXELLES. www.usaintlouis.be UNIVERSITÉ SAINT-LOUIS BRUXELLES www.usaintlouis.be Une université au cœur de Bruxelles p.1 Des faits et des chiffres p.2 Recherche p.3 Conférences p.3 Enseignement et langues p.4 Bibliothèque p.6 Publications

Plus en détail

Question 2 Le Proche et le Moyen-Orient, un foyer de conflits depuis la fin de la Première Guerre mondiale

Question 2 Le Proche et le Moyen-Orient, un foyer de conflits depuis la fin de la Première Guerre mondiale Terminales ES-L /Histoire Regards historiques sur le monde actuel Thème 3 - Puissances et tensions dans le monde de la fin de la Première Guerre mondiale à nos jours Question 2 Le Proche et le Moyen-Orient,

Plus en détail

d évaluation Objectifs Processus d élaboration

d évaluation Objectifs Processus d élaboration Présentation du Programme pancanadien d évaluation Le Programme pancanadien d évaluation (PPCE) représente le plus récent engagement du Conseil des ministres de l Éducation du Canada (CMEC) pour renseigner

Plus en détail

Liste des masters ou spécialités des IEP (ouverts ou non ouverts à la mutualisation 2011-2012 IEP AIX

Liste des masters ou spécialités des IEP (ouverts ou non ouverts à la mutualisation 2011-2012 IEP AIX Liste des masters ou spécialités des IEP (ouverts ou non ouverts à la IEP AIX IEP Intitulé / spéc. ou parcours de 5 ème A. Accès Procédure Dispo. 2011-2012 Contact du Responsable pédagogique Religion et

Plus en détail

Quelle part de leur richesse nationale les pays consacrent-ils à l éducation?

Quelle part de leur richesse nationale les pays consacrent-ils à l éducation? Indicateur Quelle part de leur richesse nationale les pays consacrent-ils à l éducation? En 2008, les pays de l OCDE ont consacré 6.1 % de leur PIB cumulé au financement de leurs établissements d enseignement.

Plus en détail

DECLARATION UNIVERSELLE DE L UNESCO

DECLARATION UNIVERSELLE DE L UNESCO DECLARATION UNIVERSELLE DE L UNESCO SUR LA DECLARATION UNIVERSELLE DE L UNESCO SUR LA DIVERSITE CULTURELLE CULTURELLE Adoptée par la 31 e session de la Conférence Générale de l UNESCO PARIS, 2 NOVEMBRE

Plus en détail

Le tourisme international en France

Le tourisme international en France Le tourisme international en France Le tourisme international en France 6 L enquête auprès des visiteurs venant de l étranger (EVE) L enquête Dgcis - Banque de France auprès des visiteurs venant de l

Plus en détail

Intervention de M. Assane DIOP Directeur exécutif, Protection sociale Bureau international du Travail, Genève ***

Intervention de M. Assane DIOP Directeur exécutif, Protection sociale Bureau international du Travail, Genève *** Atelier de présentation du Programme Améliorer les capacités institutionnelles pour la gouvernance des migrations de main-d oeuvre en Afrique du Nord et de l Ouest (Bamako, Mali, 3 au 5 mars 2009) Intervention

Plus en détail

UNE UNIVERSITÉ DE CULTURE OUVERTE SUR LE MONDE. www.univ-montp3.fr ROUTE DE MENDE F-34199 MONTPELLIER CEDEX 5 +33(0)4 67 14 20 00

UNE UNIVERSITÉ DE CULTURE OUVERTE SUR LE MONDE. www.univ-montp3.fr ROUTE DE MENDE F-34199 MONTPELLIER CEDEX 5 +33(0)4 67 14 20 00 ARTS, LETTRES, LANGUES, SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES UNE UNIVERSITÉ DE CULTURE 06/2015 ROUTE DE MENDE F-34199 MONTPELLIER CEDEX 5 +33(0)4 67 14 20 00 OUVERTE SUR LE MONDE www.univ-montp3.fr Université

Plus en détail

La terminologie, voie de la compréhension mutuelle et de la coopération Loudmilla Tkatcheva, 1 Université Technique d Etat d Omsk

La terminologie, voie de la compréhension mutuelle et de la coopération Loudmilla Tkatcheva, 1 Université Technique d Etat d Omsk La terminologie, voie de la compréhension mutuelle et de la coopération Loudmilla Tkatcheva, 1 Université Technique d Etat d Omsk En octobre 2001 se sont tenus, à Varsovie, le 3 ème Congrès international

Plus en détail

L'analyse des médias et son application dans l'entreprise

L'analyse des médias et son application dans l'entreprise L'analyse des médias et son application dans l'entreprise par Jairo Lugo-Ocando Page 1 sur 7 Table des matières 1) Biographie du conférencier...3 2) Ouverture internationale...3 a) Analyse des médias...3

Plus en détail

LA SCENE MEDIATIQUE AU MOYEN-ORIENT

LA SCENE MEDIATIQUE AU MOYEN-ORIENT LA SCENE MEDIATIQUE AU MOYEN-ORIENT A LA LUMIERE DU PRINTEMPS ARABE Paloma Haschke* Le rôle «révolutionnaire» joué par les médias sociaux dans les événements du Printemps arabe semble évident. Ce phénomène

Plus en détail

Centre des Etudes et de Recherches en Sciences Sociales CERSS

Centre des Etudes et de Recherches en Sciences Sociales CERSS Cinquième anniversaire de L Université ouverte euro-méditerranéenne Du Développement social Session d été 2008 Tétouan- Martil 10-13 juillet 2008 L Université d été qu organise chaque année le dans le

Plus en détail

I la question d'israël. 1 les origines et le conflit iraélo-arabe

I la question d'israël. 1 les origines et le conflit iraélo-arabe I la question d'israël 1 les origines et le conflit iraélo-arabe Le sionisme apparaît à la fin du XIXe siècle, à l'époque des nationalismes. Pour cette idéologie, les juifs doivent retourner sur la terre

Plus en détail

Que les Grecs aillent se faire voir!

Que les Grecs aillent se faire voir! Que les Grecs aillent se faire voir! Collège Sainte Véronique Lentini Hugo, Machiels Yves, Meessen Julien et Moulet Olivier 5D 1 Que les Grecs aillent se faire voir! Si ce titre est un tantinet polémique,

Plus en détail

Liste des Participants

Liste des Participants 1 This document only exists in French. Este documento sólo existe en francés Dix-neuvième session de la Conférence quadriennale et statutaire des Commissions nationales arabes et Consultation du Directeur

Plus en détail

PEUT- ON SE PASSER DE LA NOTION DE FINALITÉ?

PEUT- ON SE PASSER DE LA NOTION DE FINALITÉ? PEUT- ON SE PASSER DE LA NOTION DE FINALITÉ? à propos de : D Aristote à Darwin et retour. Essai sur quelques constantes de la biophilosophie. par Étienne GILSON Vrin (Essais d art et de philosophie), 1971.

Plus en détail

MASTER RECHERCHE MEDIATIONS DES SCIENCES. Mention HISTOIRE, PHILOSOPHIE ET. Histoire et Philosophie des Sciences. Année 2007/2008

MASTER RECHERCHE MEDIATIONS DES SCIENCES. Mention HISTOIRE, PHILOSOPHIE ET. Histoire et Philosophie des Sciences. Année 2007/2008 Année 2007/2008 Domaine LETTRES ET SCIENCES HUMAINES MASTER RECHERCHE Mention HISTOIRE, PHILOSOPHIE ET MEDIATIONS DES SCIENCES Spécialité Histoire et Philosophie des Sciences Unités de Formation et de

Plus en détail

Compte rendu. Ouvrage recensé : par Diane Saint-Pierre

Compte rendu. Ouvrage recensé : par Diane Saint-Pierre Compte rendu Ouvrage recensé : Vincent LEMIEUX et Mathieu OUIMET, L analyse structurale des réseaux sociaux, Québec et Bruxelles, Les Presses de l Université Laval et De Boeck Université, 2004, 112 p.

Plus en détail

Equipements multimédias et réseaux sociaux les tendances clés à travers le monde

Equipements multimédias et réseaux sociaux les tendances clés à travers le monde Powering Informed Decisions Equipements multimédias et réseaux sociaux les tendances clés à travers le monde En 2015 l écosystème du digital continue d évoluer rapidement. Mais les annonceurs comprennent-ils

Plus en détail

2010/2011 MASTER 2 SPECIALITE 8 MEF (IUFM/UPV/INSHEA)

2010/2011 MASTER 2 SPECIALITE 8 MEF (IUFM/UPV/INSHEA) 2010/2011 MASTER 2 SPECIALITE 8 MEF (IUFM/UPV/INSHEA) ACCOMPAGNEMENT DE PUBLICS A BESOINS EDUCATIFS PARTICULIERS PAR UNE PEDAGOGIE INSTITUTIONNELLE ADAPTEE Responsable : CANAT Sylvie MASTER 2 SPECIALITE

Plus en détail

Centre d Information et d Orientation Janvier 2013. APRES LA CLASSE DE 3 ème AU LYCEE LYAUTEY BAC GENERAL ES, S, L TERMINALE GÉNÉRALE.

Centre d Information et d Orientation Janvier 2013. APRES LA CLASSE DE 3 ème AU LYCEE LYAUTEY BAC GENERAL ES, S, L TERMINALE GÉNÉRALE. Centre d Information et d Orientation Janvier 2013 APRES LA CLASSE DE 3 ème AU LYCEE LYAUTEY La classe de seconde... p. 2 La classe de seconde, c est un tronc commun pour tous, deux enseignements d exploration,

Plus en détail

Initiation à la recherche documentaire

Initiation à la recherche documentaire Initiation à la recherche documentaire 1 Objectifs Cette séance est destinée à reprendre les principes de la démarche documentaire pour construire un parcours pertinent en terme de méthodologie et de résultats

Plus en détail

L ÉDITION EN LANGUE BRETONNE ENQUÊTE JUIN 2004

L ÉDITION EN LANGUE BRETONNE ENQUÊTE JUIN 2004 L ÉDITION EN LANGUE BRETONNE ENQUÊTE JUIN 2004 45 structures ont publié des livres en breton ou bilingues au cours de ces quatre dernières années soit près du quart des éditeurs breton. Seul une dizaine

Plus en détail

GRAP. dans l émergence d entreprises d économie sociale en Estrie

GRAP. dans l émergence d entreprises d économie sociale en Estrie dans l émergence d entreprises d économie sociale en Estrie Illustration de deux cas d entreprises tirés de la recherche du Groupe régional d activités partenariales en économie sociale de l Estrie (GRAP-Estrie)

Plus en détail

Master. Intégra on et Muta ons en Méditerranée et au Moyen Orient. Spécialisé Diplôme IEPG valant grade de master

Master. Intégra on et Muta ons en Méditerranée et au Moyen Orient. Spécialisé Diplôme IEPG valant grade de master Master Spécialisé Diplôme IEPG valant grade de master Intégra on et Muta ons en Méditerranée et au Moyen Orient > Responsable du Master MMO : Jean Marcou, Professeur à l IEPG Contact : jean.marcou@sciencespo-grenoble.fr

Plus en détail

LES NON-ALIGNÉS D HIER À AUJOURD HUI

LES NON-ALIGNÉS D HIER À AUJOURD HUI ÉDITORIAL LES NON-ALIGNÉS D HIER À AUJOURD HUI MICHEL ROGALSKI Privé de la présence de Fidel Castro pour cause de maladie, le XIV e Sommet des Non-alignés s est tenu en septembre 2006 à La Havane. L usage

Plus en détail

Table des matières. Qui sommes-nous? Nos services. Pourquoi ETN? Nos tarifs. Contact

Table des matières. Qui sommes-nous? Nos services. Pourquoi ETN? Nos tarifs. Contact Table des matières Qui sommes-nous? 3 Nos services Traduction Localisation Interprétation Matériel d interprétation Traduction-Copywriting Relecture d épreuve Révision/Correction de traduction Conseil

Plus en détail

Filière «Politiques et Sociétés» 2015/2016

Filière «Politiques et Sociétés» 2015/2016 Filière «Politiques et Sociétés» 2015/2016 1. Présentation de la filière Politiques et Sociétés Objectifs généraux La filière «Politiques et Sociétés» permet aux étudiants d enrichir leur socle de connaissances

Plus en détail

Bibliothèque nationale de France L Oréal Fondation d entreprise

Bibliothèque nationale de France L Oréal Fondation d entreprise L Oréal Fondation d entreprise Bourse de recherche sur l art de l être et du paraître 2011-2012 Date limite de dépôt de dossier de candidature : le 30 mars 2011 Pour toutes informations complémentaires

Plus en détail

Une discipline scolaire

Une discipline scolaire Les éléments constitutifs d une discipline scolaire Selon Michel Develay, De l apprentissage à l enseignement, Paris ESF éditeur, 1992, 2004 6, p. 32, «une discipline scolaire peut être définie par objets

Plus en détail

Leçon n 3 : «Les mobilités humaines»

Leçon n 3 : «Les mobilités humaines» Leçon n 3 : «Les mobilités humaines» Introduction : Le XXè siècle a connu plus de déplacements de personnes qu aucune autre période. Les migrations peuvent être internes aux pays ou bien régionales et

Plus en détail

Centre d etudes. strategiques de l Afrique. E t a b l i r d e s p a r t e n a r i a t s p o u r l a v e n i r d e l A f r i q u e

Centre d etudes. strategiques de l Afrique. E t a b l i r d e s p a r t e n a r i a t s p o u r l a v e n i r d e l A f r i q u e Centre d etudes strategiques de l Afrique E t a b l i r d e s p a r t e n a r i a t s p o u r l a v e n i r d e l A f r i q u e Séminaire pour hauts responsables - Lisbonne, Portugal Le premier événement

Plus en détail

Rapport du comité d'experts

Rapport du comité d'experts Section des Unités de recherche Rapport du comité d'experts Unité de recherche : Centre du droit de l entreprise, EA 3397 de l'université Strasbourg 3 avril 2008 Section des Unités de recherche Rapport

Plus en détail

COMPTE RENDU OU NOTES DE LECTURE SUR LA LITTERATURE ORALE AFRICAINE

COMPTE RENDU OU NOTES DE LECTURE SUR LA LITTERATURE ORALE AFRICAINE 1 COMPTE RENDU OU NOTES DE LECTURE SUR LA LITTERATURE ORALE AFRICAINE Christiane SEYDOU : «Comment définir le genre épique? Un exemple : l épopée africaine» in JASO Journal of the Anthroplogical Society

Plus en détail