Référentiel «Haute Performance Energétique»

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Référentiel «Haute Performance Energétique»"

Transcription

1 1 Référentiel «Haute Performance Energétique» (HPE 2005, HPE EnR 2005, THPE 2005, THPE EnR 2005, BBC Effinergie) Applicable aux opérations de construction faisant l objet des certifications NF Logement ou NF Logement Démarche HQE Document applicable à partir du 01 Septembre / 9

2 2 1. Généralités Le label HPE (Haute Performance Energétique) défini par l arrêté du 3 mai 2007 comporte 5 niveaux de labels : HPE, HPE ENR, THPE, THPE ENR et BBC. La certification NF logement vise l'ensemble de la production d'un promoteur. La certification NF Logement traduit un engagement global et durable en matière de qualité : elle s'appuie ainsi sur la mise en place par le promoteur d'un système de management de ses processus opérationnels de réalisation. La certification NF Logement Démarche HQE est la déclinaison environnementale de la certification NF Logement. Le présent référentiel a pour objet de permettre d attribuer un certificat de conformité à un des cinq niveaux du label HPE (Haute Performance Energétique) à une opération NF Logement ou NF Logement Démarche HQE. Ce certificat est délivré par CERQUAL dans le cadre de la convention du 26/06/2009 passée avec la Direction de l Habitat, de l Urbanisme et des Paysages et la convention du 24/11/2009 avec l association EFFINERGIE. 2. Niveaux de certification En correspondance avec l arrêté du 3 mai 2007 (relatif au contenu et aux conditions d attribution à un bâtiment du label «Haute Performance Energétique»), une opération qui obtient la certification NF Logement Option Haute Performance Energétique ou NF Logement Démarche HQE Option Haute Performance Energétique peut bénéficier de l une des cinq options suivantes : Option Haute Performance Energétique (HPE 2005) ; Option Haute Performance Energétique Energies Renouvelables (HPE EnR 2005) ; Option Très Haute Performance Energétique (THPE 2005) ; Option Très Haute Performance Energétique Energies Renouvelables et Pompes à Chaleur (THPE EnR 2005). Option BBC Effinergie (Bâtiment Basse Consommation Effinergie) Le niveau de la certification NF Logement Label Haute Performance Energétique du ou de tous les bâtiments de l opération certifiée, est déterminé en référence à la «consommation conventionnelle d énergie» (coefficient Cep, défini à l article 4 de l arrêté du 24 mai 2006), à la «consommation conventionnelle d énergie de référence» et à la «consommation maximale» (coefficient Cepréf et coefficient Cepmax, définis à l article 9 de l arrêté du 24 mai 2006), pour lesquelles : le niveau de certification Label HPE 2005 est ainsi défini : la consommation conventionnelle d énergie est inférieure ou égale de 10 % à la consommation conventionnelle d énergie de référence (Cep 0,90 x Cepréf), de plus, pour les bâtiments à usage d habitation pour lesquels plus de 90 % de la surface est chauffée par une énergie autre que le bois, la consommation conventionnelle d énergie pour le chauffage, le refroidissement, et la production d eau chaude sanitaire (C epchauffage-refroidissement-ecs) est inférieure ou égale de 10 % au coefficient maximal Cepmax (C epchauffage-refroidissement-ecs 0,90 x Cepmax) ; 2 / 9

3 3 le niveau de certification Label HPE EnR 2005 est ainsi défini : la consommation conventionnelle d énergie est inférieure ou égale de 10 % à la consommation conventionnelle d énergie de référence (Cep 0,90 x Cepréf), de plus, pour les bâtiments à usage d habitation pour lesquels plus de 90 % de la surface est chauffée par une énergie autre que le bois, la consommation conventionnelle d énergie pour le chauffage, le refroidissement, et la production d eau chaude sanitaire (C epchauffage-refroidissement-ecs) est inférieure ou égale de 10 % au coefficient maximal Cepmax (C epchauffage-refroidissement-ecs 0,90 x Cepmax), et une des deux conditions sur les équipements d énergies renouvelables décrites à l article 2-3 de l arrêté du 3 mai 2007, et reprise ci-dessous, est satisfaite : la part de la consommation conventionnelle de chauffage par un générateur utilisant de la biomasse est supérieure à 50 %, le système de chauffage est relié à un réseau de chaleur alimenté à plus de 60 % par des énergies renouvelables ; le niveau de certification Label THPE 2005 est ainsi défini : la consommation conventionnelle d énergie est inférieure ou égale de 20 % à la consommation conventionnelle d énergie de référence (Cep 0,80 x Cepréf), de plus, pour les bâtiments à usage d habitation pour lesquels plus de 90 % de la surface est chauffée par une énergie autre que le bois, la consommation conventionnelle d énergie pour le chauffage, le refroidissement, et la production d eau chaude sanitaire (C epchauffage-refroidissement-ecs) est inférieure ou égale de 20 % au coefficient maximal Cepmax (C epchauffage-refroidissement-ecs 0,80 x Cepmax) ; le niveau de certification Label THPE EnR 2005 est ainsi défini : la consommation conventionnelle d énergie est inférieure ou égale de 30 % à la consommation conventionnelle d énergie de référence (Cep 0,70 x Cepréf), de plus, pour les bâtiments à usage d habitation pour lesquels plus de 90 % de la surface est chauffée par une énergie autre que le bois, la consommation conventionnelle d énergie pour le chauffage, le refroidissement, et la production d eau chaude sanitaire (C epchauffage-refroidissement-ecs) est inférieure ou égale de 30 % au coefficient maximal Cepmax (C epchauffage-refroidissement-ecs 0,70 x Cepmax), une des six conditions sur les équipements d énergies renouvelables décrites à l article 2-4 de l arrêté du 3 mai 2007, et reprise ci-dessous, est satisfaite : le bâtiment est équipé de panneaux solaires assurant au moins 50 % des consommations de l eau chaude sanitaire et la part de la consommation conventionnelle de chauffage par un générateur utilisant la biomasse est supérieure à 50 %, le bâtiment est équipé de panneaux solaires assurant au moins 50 % des consommations de l eau chaude sanitaire et le système de chauffage est relié à un réseau de chaleur alimenté à plus de 60 % par des énergies renouvelables, le bâtiment est équipé de panneaux solaires assurant au moins 50 % de l ensemble des consommations de l eau chaude sanitaire et du chauffage, le bâtiment est équipé d un système de production d énergie électrique utilisant les énergies renouvelables assurant une production annuelle d électricité de plus de 25 kwh/m² SHON en énergie primaire, le bâtiment est équipé d une pompe à chaleur dont les caractéristiques minimales sont données en annexe de cette rubrique pour les immeubles collectifs, le bâtiment est équipé de panneaux solaires assurant au moins 50 % des consommations de l eau chaude sanitaire. 3 / 9

4 4 En correspondance avec l article 2-5 de l arrêté du 3 mai 2007 (relatif au contenu et aux conditions d attribution à un bâtiment du label «Haute Performance Energétique»), une opération qui obtient la certification NF Logement Label BBC Effinergie bénéficie de l exigence du Label «Bâtiment Basse Consommation Energétique BBC 2005». le niveau de certification du Label BBC Effinergie est ainsi défini : la consommation conventionnelle d énergie primaire (Cep) pour le chauffage, le refroidissement, la ventilation, la production d eau chaude sanitaire et l éclairage des locaux est inférieure ou égale à une valeur en kwh/m² SHON d énergie primaire qui s exprime sous la forme : 50 x (a + b). La valeur du coefficient a est donnée en fonction des zones climatiques définies dans l arrêté du 24 mai 2006 (tableau ci-dessous) : Zones climatiques Coefficient a H1a, H1b 1,3 H1c 1,2 H2a 1,1 H2b 1 H2c, H2d 0,9 H3 0,8 4 / 9

5 5 La valeur du coefficient b est donnée dans le tableau ci-dessous en fonction de l altitude du terrain d assiette de la construction, définie dans l arrêté du 24 mai 2006 : Altitude Coefficient b 400 m 0 > 400 m et 800 m 0,1 > 800 m 0,2 Pour ce label, le coefficient de transformation en énergie primaire de l énergie bois est pris, par convention, égal à 0,60 pour le calcul des consommations conventionnelles d énergie primaire. Pour ce label, les règles techniques Effinergie devront être respectées et en particulier, des mesures de perméabilité à l air des bâtiments doivent être réalisées par le promoteur. 3. Conditions d application La demande d attribution d une option «Haute Performance Energétique» est formulée par le promoteur lors de la déclaration de l opération à CERQUAL. L option n est délivrée à l opération que si elle satisfait le niveau d exigence du présent référentiel. La certification NF Logement (ou NF Logement Démarche HQE) Option Haute Performance Energétique (HPE 2005), Option Haute Performance Energétique Energies Renouvelables (HPE EnR 2005), Option Très Haute Performance Energétique (THPE 2005), Option Très Haute Performance Energétique Energies Renouvelables et Pompes à Chaleur (THPE EnR 2005) et Option BBC Effinergie, ne peut être attribuée qu à des opérations de logements neufs collectifs, individuels groupés et à condition que sur la base des devis descriptifs, plans et pièces écrites de l opération, chaque bâtiment de l opération obtienne les exigences suivantes du référentiel NF Logement et de son addendum NF Logement Démarche HQE: NF Logement NF Logement Démarche HQE Classe Niveau C B A P TP RT 2005 x HPE,HPE ENR x x THPE, THPE ENR, BBC Effinergie x x La conformité est effectuée selon la méthodologie en vigueur, mise au point par CERQUAL : - Une évaluation HPE (Haute Performance Energétique) au stade de la conception (dossier marché), - Des contrôles de conformité : sur 25% des opérations dans le cadre des vérifications de surveillance de la marque NF Logement (ou respectivement NF Logement Démarche HQE) au stade réalisation (livraison), sur 100% des opérations si le promoteur est en mode progressif pour NF Logement. - Dans le cadre de l option BBC Effinergie, le promoteur réalisera une mesure de perméabilité à l air de l enveloppe du bâtiment (conformément aux exigences des règles techniques de la marque Effinergie), dont il remettra le rapport au vérificateur, lors de la vérification au stade livraison. 5 / 9

6 6 4. Démarche et formalités Cette option est applicable à toute nouvelle opération, ayant fait l objet d une demande de permis de construire à compter du 1 er septembre 2006 et d une date de déclaration d opération NF Logement (ou NF Logement Démarche HQE) à compter du 1 er janvier La demande comporte: une fiche de déclaration d opération NF Logement ou NF Logement Démarche HQE, précisant l option HPE recherchée. Le promoteur s engage à réaliser l opération concernée en conformité avec le dossier ayant servi de base à l attribution de la certification NF Logement ou NF Logement Démarche HQE ainsi qu à l option HPE obtenue (HPE2005, HPE EnR2005, THPE2005, THPE EnR2005, et BBC Effinergie). Selon l arrêté du 3 mai 2007, une opération s engageant à respecter les critères du label THPE EnR2005 ou BBC Effinergie, peut bénéficier d une majoration du coefficient d occupation des sols. Cette demande doit être établie à partir d une étude de la consommation conventionnelle d énergie au stade du permis de construire, elle fera ensuite l objet d une procédure spécifique de CERQUAL propre à l établissement d un dépassement de COS. Pour l évaluation HPE, le promoteur devra fournir au vérificateur les documents suivants : les plans et métrés décrivant les ouvrages ; une étude thermique détaillant les hypothèses et résultats des calculs de performance énergétique de chacun des bâtiments (Cep, Cepref, Cepmax, C epch-fr-ecs et Tic, Ticréf) ; les hypothèses et résultats des «parts d énergie renouvelable utilisées ou produites» ou de COP annuel des pompes à chaleur, comme définis aux différents alinéas de l article 2 de l Arrêté du 3 mai 2007 ; les références précises et la version du logiciel de calcul utilisé la performance énergétique des équipements du bâtiment (fiches techniques) la synthèse d étude thermique (fiche XML) comme définie à l alinéa 2. de l article 10 de l Arrêté du 24 mai / 9

7 7 5. Contrôle de conformité Les modalités de contrôle des options «Haute Performance Energétique» comprennent une évaluation HPE au stade de la conception et des vérifications de la réalisation. Evaluations HPE Cette évaluation est réalisée à chaque demande sur la base des informations transmises par le promoteur au stade conception (dossier marché). Elle peut être réalisée au même moment que les vérifications de surveillance de la marque NF Logement (ou NF Logement Démarche HQE) au stade conception. Le vérificateur vérifie que les performances thermiques du bâtiment satisfont aux critères d attribution définis ci-après dans les niveaux de certification. Il vérifie, par sondage, que les hypothèses et données de calcul des performances thermiques correspondent aux données du projet. Les vérifications portent sur les caractéristiques dimensionnelles significatives et les performances des produits, les ENR, les matériaux et équipements concourant à l isolation thermique, aux apports de chaleur et au confort d été, à la perméabilité à l air, à la ventilation, au chauffage, à la production d eau chaude sanitaire, à la climatisation et à l éclairage des locaux. Les vérifications portent également sur les performances des équipements utilisant de l énergie renouvelable, ou produisant de la chaleur ou de l électricité par des énergies renouvelables. Il vérifie que les modalités de calcul des performances thermiques garantissent la justesse des résultats présentés. Le vérificateur peut demander la réalisation de calculs complémentaires. Il signale au promoteur, au travers de l évaluation HPE, les éventuels écarts de performance constaté par rapports aux niveaux de performances énergétiques requis. Le demandeur apporte la preuve de la correction des éventuels écarts de performance constatée. Cas particulier : Si le BET est certifié NF Etudes Thermiques, la vérification consistera à appliquer les dispositions de CERQUAL, et à vérifier que les performances thermiques globales de l opération satisfont aux critères d attribution définis ci-avant dans les options de certification. Au terme de l évaluation, le vérificateur transmet à CERQUAL, le rapport d évaluation HPE dûment complété. Vérifications de réalisation Les modalités de contrôle des options «Haute Performance Energétique» sont intégrées aux vérifications de surveillance de la marque NF Logement (ou NF Logement Démarche HQE). Le vérificateur vérifie : - Que les performances thermiques du bâtiment satisfont aux critères d attribution, - In situ l exposition du bâtiment et les conditions d environnement prises en compte dans les calculs, - Par sondage, la conformité et la bonne mise en œuvre des matériaux, produits et équipements utilisés (matériaux d isolation des parois, ouvrants, installation de chauffage, de climatisation et de production d eau chaude sanitaire, ventilation, équipements utilisant de l énergie renouvelable, ou produisant de la chaleur ou de l électricité par des énergies renouvelables). Il signale les éléments qui présentent des caractéristiques manifestement inappropriée.. Dans le cas d une opération avec option BBC Effinergie, le promoteur remet au vérificateur le rapport de mesure de perméabilité à l air. 7 / 9

8 8 6. Délivrance de certificat A l issue de l évaluation HPE et en cas d avis favorable, CERQUAL adresse au promoteur pour l opération concernée : - un certificat de conformité de l option HPE obtenue, - les attestations de conformité des logements à la marque NF Logement ou NF Logement Démarche HQE dûment complétée de l option HPE obtenue. Celles-ci sont remises aux acquéreurs à la livraison de leur logement. En cas de vérification de réalisation non conforme, le promoteur se devra de remettre en conformité. A défaut, ce dernier restituera à CERQUAL le certificat de conformité à l option HPE et se doit de communiquer auprès de ses acquéreurs du retrait du certificat. 8 / 9

9 9 Annexe : Critères pour les pompes à chaleur pour l option THPE ENR Les critères des pompes à chaleur prise en compte dans l arrêté du 3 mai 2007, et repris dans le cadre de la certification NF Logement Label Très Haute Performance Energétique Energies Renouvelables et Pompes à Chaleur (THPE EnR 2005) sont : 1) Les pompes à chaleur géothermiques à capteur fluide frigorigène de type sol / sol ou sol / eau ayant un coefficient de performance annuel (COPannuel) supérieur ou égal à 3,5 ; 2) Les pompes à chaleur géothermiques de type eau glycolée / eau ayant un coefficient de performance annuel (COPannuel) supérieur ou égal à 3,5 ; 3) Les pompes à chaleur géothermiques de type eau / eau ayant un coefficient de performance annuel (COPannuel) supérieur ou égal à 3,5 ; 4) Les pompes à chaleur air/eau ayant un coefficient de performance annuel (COPannuel) supérieur ou égal à 3,5 ; 5) Les pompes à chaleur air / air ayant un coefficient de performance annuel (COPannuel) supérieur ou égal à 3,5 et remplissant les critères suivants : - l appareil, centralisé sur une ou plusieurs unités extérieures, assure le chauffage des pièces composant le logement telles que mentionnées à l article R du code de la construction et de l habitation, dès lors que leur superficie est au moins égale à 8 m². Les pièces de service, telles que celles affectées à l usage exclusif de cuisines, de toilettes ou de salle de bains, ne sont pas prises en compte, - chaque pièce équipée doit disposer de son propre organe de régulation automatique, quel que soit le principe de diffusion retenu, - le fonctionnement normal de l équipement est garanti par le fabricant pour une température extérieure de -15 C, - la puissance calorifique thermodynamique restituée de l unité extérieure est supérieure ou égale à 5 kw à une température extérieure de 7 C. En cas d installation simultanée de plusieurs unités extérieures, cette condition doit être remplie par au moins l une d entre elles. Le coefficient de performance annuel (COPannuel) est calculé selon la formule suivante: Besoins CHAUD COPannuel = CCH + Caux_CH + Caux_gene_CH + Catt_CH L ensemble des paramètres ci-dessus à prendre en compte dans la détermination du COPannuel est défini et calculé selon l arrêté du 19 juillet 2006 portant approbation de la méthode de calcul Th-CE prévue aux articles 4 et 5 de l arrêté du 24 mai 2006 relatif aux caractéristiques thermiques des bâtiments nouveaux et des parties nouvelles de bâtiments. Le COP nominal de la pompe à chaleur tel que défini dans la méthode de calcul Th-CE, ne peut être assimilé au COP annuel défini ci-dessus. 9 / 9

TELECHARGEMENT. Les différents labels de performance énergétique

TELECHARGEMENT. Les différents labels de performance énergétique TELECHARGEMENT Les différents labels de performance énergétique SOMMAIRE PREAMBULE...3 HPE 2005...3 THPE 2005...3 HPE ENR 2005...3 THPE ENR 2005...4 BBC 2005...4 LESORGANISMES CERTIFICATEURS...6 DEPASSEMENT

Plus en détail

Performance énergétique des bâtiments neufs et labels HPE

Performance énergétique des bâtiments neufs et labels HPE Performance énergétique des bâtiments neufs et labels HPE Olivier Servant Direction Générale de l Urbanisme, de l Habitat et de la Construction Chef de projet Réglementation Thermique Performance énergétique

Plus en détail

Référentiel du label

Référentiel du label Référentiel du label haute performance énergétique rénovation associé à la certification NF Maison Rénovée N de révision : 00 Date de mise en application : 24 novembre 2009 1 Référentiel du label haute

Plus en détail

LABEL: Haute Performances Energétiques HPE 2005

LABEL: Haute Performances Energétiques HPE 2005 LABEL: Haute Performances Energétiques HPE 2005 Le label HPE à été mis en place dans le cadre de la Réglementation Thermique RT 2005 et est défini par l'arrêté du 8 mai 2007 relatif au contenu et aux conditions

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires 31 mars 2009 JOURNAL OFFICIEL DE LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Texte 12 sur 198 Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DE L ÉNERGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L AMÉNAGEMENT

Plus en détail

Résultats principaux RT2005

Résultats principaux RT2005 Résultats principaux RT2005 Conformité du bâtiment :NODA Condition Satisfaite Bâtiment Usage SHON Surf. utile Cep

Plus en détail

Qualitel - Millésime Les principales évolutions

Qualitel - Millésime Les principales évolutions Qualitel - Millésime 2008 Les principales évolutions Le millésime 2008 intègrent les mises à jours de : septembre 2006 et juillet 2007 relatives à l application de la RT. janvier 2007 intégrant la réglementation

Plus en détail

JCE 16 Avril Lille. Enseignements et retours d'expérience des bâtiments basse énergie, pour mieux concevoir, construire et rénover demain!

JCE 16 Avril Lille. Enseignements et retours d'expérience des bâtiments basse énergie, pour mieux concevoir, construire et rénover demain! Journée du Confort et de l Eau Labels et certifications Jean Pascal Roche (Adret) Qu est ce qu un label? Les labels, dans le neuf, sont définis par l arrêté de mai 2007; ils sont liés à la RT 2005 et n

Plus en détail

Les trois exigences fondamentales de la RT 2012

Les trois exigences fondamentales de la RT 2012 Les trois exigences fondamentales de la RT 2012 La RT 2012 comporte trois exigences de résultats définies par trois coefficients : 1. le Bbio, ou Besoin bioclimatique conventionnel, exprime les besoins

Plus en détail

JCE 27 Novembre Enseignements et retours d'expérience des bâtiments basse énergie, pour mieux concevoir, construire et rénover demain!

JCE 27 Novembre Enseignements et retours d'expérience des bâtiments basse énergie, pour mieux concevoir, construire et rénover demain! Journée du Confort et de l Eau Labels et certifications Jean Pascal Roche (Adret) Qu est ce qu un label? Les labels, dans le neuf, sont définis par l arrêté de mai 2007; ils sont liés à la RT 2005 et n

Plus en détail

RT «C est quand qu on va où?» André POUGET

RT «C est quand qu on va où?» André POUGET RT 2012 «C est quand qu on va où?» André POUGET Sommaire Domaine d application 3 exigences de performances globales Coefficient B Bio max: définition, modulations Coefficient C max: définition, modulations

Plus en détail

Amélioration de la performance énergétique des bâtiments : une nouvelle réglementation pour tous les bâtiments neufs, la RT2005

Amélioration de la performance énergétique des bâtiments : une nouvelle réglementation pour tous les bâtiments neufs, la RT2005 Amélioration de la performance énergétique des bâtiments : une nouvelle réglementation pour tous les bâtiments neufs, la RT2005 Les textes réglementaires Le décret relatif aux caractéristiques thermiques

Plus en détail

Journée du Confort et de. l Eau Atelier 1 Labels et certifications

Journée du Confort et de. l Eau Atelier 1 Labels et certifications Journée du Confort et de l Eau 2012 Atelier 1 Labels et certifications Jean Pascal Roche (Adret) Qu est ce qu un label? Les labels, dans le neuf, sont définis par l arrêté de mai 2007; ils sont liés à

Plus en détail

Labels de performances énergétiques

Labels de performances énergétiques Labels de performances énergétiques 12 mai 2009 Conférence : Construire et rénover : quel coût pour l énergie durable? Sylvain AVRIL - Aduhme Construire et rénover : quel coût pour l énergie durable? D

Plus en détail

La RT2005. Pourquoi? Pour qui? Quand? Comment?

La RT2005. Pourquoi? Pour qui? Quand? Comment? La RT2005 Pourquoi? Pour qui? Quand? Comment? «L idéal de la performance énergétique est une maison passive qui ne consomme pas d autres énergies que celles qu elle produit. Tel est l objectif vers lequel

Plus en détail

CAHIER TECHNIQUE. Chauffage électrique, climatisation et ventilation

CAHIER TECHNIQUE. Chauffage électrique, climatisation et ventilation CAHIER TECHNIQUE Chauffage électrique, climatisation et ventilation Le diagnostic performance énergétique ou DPE Label rénovation énergétique (résidentiel individuel et collectif) La RT2012 et label BBC

Plus en détail

LA RENCONTRE DE LA TECHNIQUE ET DU DROIT

LA RENCONTRE DE LA TECHNIQUE ET DU DROIT LA RENCONTRE DE LA TECHNIQUE ET DU DROIT TABLE RONDE SUR LA «RT 2012» AIX-EN-PROVENCE le 2 décembre 2015 ICHD 1 Issue de l Art 4 de la loi de Grenelle 1 s impose aux bâtiments neufs et extensions de bâtiments

Plus en détail

Réglementation thermique «Grenelle Environnement 2012»

Réglementation thermique «Grenelle Environnement 2012» Conférence Consultative Réglementation thermique «Grenelle Environnement 2012» 20 octobre 2010 Marie-Christine ROGER Chef du bureau de la qualité et de la réglementation technique de la construction MEEDDM

Plus en détail

Fiche n 2 : Chaudière à condensation + CESI Optimisé

Fiche n 2 : Chaudière à condensation + CESI Optimisé Fiche n : Chaudière à condensation + CESI Optimisé Fiche d intégration dans le logiciel RT 01 : Uwin de PERRENOUD /09/01 Version.0.1 du 17/09/01 La procédure suivante décrit la saisie et la prise en compte

Plus en détail

La Réglementation Thermique 2012 entre en vigueur

La Réglementation Thermique 2012 entre en vigueur La Réglementation Thermique 2012 entre en vigueur Aussi, afin de réduire durablement les dépenses énergétiques, le Grenelle Environnement a prévu la mise en oeuvre d un programme de réduction des consommations

Plus en détail

Présentation CAUE /09/2007 POUGET Consultants

Présentation CAUE /09/2007 POUGET Consultants Présentation CAUE 78 20/09/2007 POUGET Consultants Sommaire Contexte «énergie / climat» Bilan énergétique RT2005 Construire autrement Labels de performance Contexte «énergie / climat» Consommations/ émissions

Plus en détail

La Certification. Les étapes clés

La Certification. Les étapes clés La Certification Les étapes clés Document à l usage des maîtres d ouvrage édition janvier 2009 C est votre 1 ère opération ou l une des premières. Au delà de la volonté et du désir d exemplarité, réaliser

Plus en détail

NOTE DE PRESENTATION. Date : 15/11/2016. La version 2.1 du référentiel de certification sera applicable à compter du 15/11/2016.

NOTE DE PRESENTATION. Date : 15/11/2016. La version 2.1 du référentiel de certification sera applicable à compter du 15/11/2016. NOTE DE PRESENTATION NF HABITAT V.2.1 Révision mineure du 15/11/16 Date : 15/11/2016 La version 2.1 du référentiel de certification sera applicable à compter du 15/11/2016. Cette note a pour objectif de

Plus en détail

Bâtiments & énergies

Bâtiments & énergies Bâtiments & énergies Plan RT 2005 & labels énergétiques Master AUDT UE 32 Thermique 1 A quoi sert l'énergie dans un bâtiment? : Confort Se chauffer (en décroissance) S éclairer Se rafraîchir Santé Avoir

Plus en détail

Crédit d impôt pour la Transition Energétique 2016 Chauffage ou Eau Chaude Sanitaire

Crédit d impôt pour la Transition Energétique 2016 Chauffage ou Eau Chaude Sanitaire Crédit d impôt pour la Transition Energétique 2016 Chauffage ou Eau Chaude Sanitaire EQUIPEMENTS DE CHAUFFAGE ET/OU DE PRODUCTION D EAU CHAUDE Chaudières à haute performance - Lorsque la puissance est

Plus en détail

Produire plus que ce que l on consomme et revendre son énergie c est possible!

Produire plus que ce que l on consomme et revendre son énergie c est possible! Produire plus que ce que l on consomme et revendre son énergie c est possible! Maison TENDANCE 2020 28, rue des Papillons - 85300 CHALLANS (accès par le bd Schweitzer) maison La maison Tendance 2020, c

Plus en détail

POUR UNE QUALITÉ DURABLE

POUR UNE QUALITÉ DURABLE POUR UNE QUALITÉ DURABLE Association créé en 1974 dotée d une mission d intérêt général : «Promotion et la valorisation de la qualité du logement» L INFORMATION QUALITEL est membre de : LA CERTIFICATION

Plus en détail

30/03/2012. Document : Olivier LESNIEWSKI FFB-DAT Présentation / Mise à jour : Sandrine CASTANIE- b.e. azimut

30/03/2012. Document : Olivier LESNIEWSKI FFB-DAT Présentation / Mise à jour : Sandrine CASTANIE- b.e. azimut Document : Olivier LESNIEWSKI FFB-DAT Présentation / Mise à jour : Sandrine CASTANIE- b.e. azimut MDE ST-CHRISTOL 30 mars 2012 1 Le contexte La réglementation en cours RT 2005 Le niveau BBC RT 2012 et

Plus en détail

1. QUE DIT LA RÈGLEMENTATION EN MATIÈRE DE RÉNOVATION? 2. DIAGNOSTIQUER LE NIVEAU DE PERFORMANCE INITIAL 3. QUELS SONT MES OBJECTIFS DE RÉNOVATION?

1. QUE DIT LA RÈGLEMENTATION EN MATIÈRE DE RÉNOVATION? 2. DIAGNOSTIQUER LE NIVEAU DE PERFORMANCE INITIAL 3. QUELS SONT MES OBJECTIFS DE RÉNOVATION? 1 SOMMAIRE 1. QUE DIT LA RÈGLEMENTATION EN MATIÈRE DE RÉNOVATION? 2. DIAGNOSTIQUER LE NIVEAU DE PERFORMANCE INITIAL 3. QUELS SONT MES OBJECTIFS DE RÉNOVATION? 4. QUELQUES SOLUTIONS POUR ATTEINDRE LES OBJECTIFS

Plus en détail

Pierre RAYNAUD Responsable du pôle Performance Environnementale et Aménagement Durable ALTO Ingénierie

Pierre RAYNAUD Responsable du pôle Performance Environnementale et Aménagement Durable ALTO Ingénierie Pierre RAYNAUD Responsable du pôle Performance Environnementale et Aménagement Durable ALTO Ingénierie ALTO Ingénierie : 50 collaborateurs Introduction 4 localisations (Paris, Bordeaux, Lyon, Nice) 2 activités

Plus en détail

Appel à projets Bâtiments exemplaires

Appel à projets Bâtiments exemplaires Appel à projets Bâtiments exemplaires EDITION 2016-2017 Dossier de candidature Le dossier de candidature devra être envoyé au stade Avant Projet Définitif au plus tard et comprendra l ensemble des documents

Plus en détail

Adaptation des critères techniques des référentiels NF logement et NF Logement démarche HQE aux logements étudiants V 8.0

Adaptation des critères techniques des référentiels NF logement et NF Logement démarche HQE aux logements étudiants V 8.0 Adaptation des critères techniques des référentiels NF Logement et NF Logement démarche HQE pour les résidences étudiantes et foyers jeunes travailleurs Document applicable pour opération déclarée à CERQUAL

Plus en détail

Référentiel du label «Bâtiment Energie Environnement» RENOVATION

Référentiel du label «Bâtiment Energie Environnement» RENOVATION Référentiel du label «Bâtiment Energie Environnement» RENOVATION Etabli suivant l arrêté du 29 septembre 2009 relatif au contenu et aux conditions d attribution du label «haute performance énergétique

Plus en détail

L'essentiel de la Réglementation thermique RT 2012

L'essentiel de la Réglementation thermique RT 2012 L'essentiel de la Réglementation thermique RT 2012 Ma maison, ma planète - 18/10/2011 CETE de Lyon DLCF Olivier BONNEAU Ministère de l'écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement

Plus en détail

La Réglementation Thermique 2005

La Réglementation Thermique 2005 La Réglementation R Thermique 2005 Le contexte et les enjeux Le contexte et les enjeux Les ressources naturelles s épuisent. Les prix s envolent. Le climat se dérègle. Le bâtiment consomme beaucoup trop

Plus en détail

F.E.S.T n PS01-B. ECS Thermodynamique individuelle : Systèmes Tflow B200_TH, B200_TH-CP de la société Aldès

F.E.S.T n PS01-B. ECS Thermodynamique individuelle : Systèmes Tflow B200_TH, B200_TH-CP de la société Aldès F.E.S.T n PS01-B Fiche d exemples de solutions techniques aux référentiels Qualitel et Habitat & Environnement Objet : Rubrique PS Plomberie Sanitaire ECS Thermodynamique individuelle : Systèmes Tflow

Plus en détail

Labels. d efficacité. énergétique. HQE, BBC-Effinergie, Maison Passive, RT 2 005/2 012, QualiTEl

Labels. d efficacité. énergétique. HQE, BBC-Effinergie, Maison Passive, RT 2 005/2 012, QualiTEl P a s c a l e M a e s Labels d efficacité énergétique HQE, BBC-Effinergie, Maison Passive, RT 2 005/2 012, QualiTEl P a s c a l e M a e s Les certifications et labels appliqués au bâtiment et à l immobilier

Plus en détail

Quelle est la différence entre la méthode TH-C-E et TH-C-E ex?

Quelle est la différence entre la méthode TH-C-E et TH-C-E ex? Glossaire BBC-Effinergie Qu est-ce que la méthode TH-C-E? La méthode de calcul utilisée par les certificateurs du label BBC-Effinergie, est la méthode réglementaire française TH-C-E établie par le CSTB.

Plus en détail

Chauffe-eau thermodynamique HABITATIONS INDIVIDUELLES NEUVES OU À RÉNOVER. YUTAMPO La solution 100% énergie renouvelable

Chauffe-eau thermodynamique HABITATIONS INDIVIDUELLES NEUVES OU À RÉNOVER. YUTAMPO La solution 100% énergie renouvelable Chauffe-eau thermodynamique HABITATIONS INDIVIDUELLES NEUVES OU À RÉNOVER YUTAMPO La solution 100% énergie renouvelable GAMME EAU CHAUDE SANITAIRE 1 kw CONSOMMÉ 3 kw DE CHAUFFAGE jusqu à 70% d économie

Plus en détail

COLLOQUE PROFESSIONNEL ECOBAT PARIS

COLLOQUE PROFESSIONNEL ECOBAT PARIS COLLOQUE PROFESSIONNEL ECOBAT PARIS ECOBAT - MARS 2010 1 ECOBAT Retour d experiences sur le label BBC-Effinergie Catherine BONDUAU Assises de l'énergie - Janvier 2010 2 Le niveau d exigence à atteindre

Plus en détail

Rencontre du BTP sur la RT Rappels réglementaires. DREAL Occitanie. DDT de l Ariège. FOIX Préfecture 31 janvier 2017

Rencontre du BTP sur la RT Rappels réglementaires. DREAL Occitanie. DDT de l Ariège. FOIX Préfecture 31 janvier 2017 Rencontre du BTP sur la RT 2012 DREAL Occitanie DDT de l Ariège Rappels réglementaires Aurélie DEUDON Jean-Luc BERTOLA FOIX Préfecture 31 janvier 2017 Contexte et objectifs De la RT 2005 à la RT 2012 :

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL OPTIONS NF LOGEMENT ET NF LOGEMENT HQE V9.0. Certifications Habitat Neuf

RÉFÉRENTIEL OPTIONS NF LOGEMENT ET NF LOGEMENT HQE V9.0. Certifications Habitat Neuf RÉFÉRENTIEL OPTIONS V9.0 NF LOGEMENT ET NF LOGEMENT HQE Certifications Habitat Neuf SOMMAIRE 1. GENERALITES... 2 2. CERTIFICATS OU LABELS ENERGETIQUES... 3 2.1 CONDITIONS D APPLICATION...3 2.2 DEMARCHE...4

Plus en détail

COMPRENDRE LES NIVEAUX DE PERFORMANCE

COMPRENDRE LES NIVEAUX DE PERFORMANCE PASSIF, RÈGLEMENTATION THERMIQUE, BEPOS : COMPRENDRE LES NIVEAUX DE PERFORMANCE GUILLAUME MENET PASSIPHILE PAUL LIRET - DIAGOBAT Acteurs du Passif Collectif pour un bâtiment performant et confortable 13

Plus en détail

BONUS DE CONSTRUCTIBILITÉ

BONUS DE CONSTRUCTIBILITÉ BONUS DE CONSTRUCTIBILITÉ Des bâtiments exemplaires avec la brique 17 rue Letellier 75O15 Paris Email : fftb@fftb.org @_FFTB_ www.briques.org Quelle est la pertinence de la maçonnerie en briques terre

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, DES TRANSPORTS ET DU LOGEMENT Arrêté du 19 mars 2012 relatif à l agrément de la demande de titre V relative

Plus en détail

Label Promotelec Habitat Neuf

Label Promotelec Habitat Neuf Label Promotelec Habitat Neuf Délivré par : Dernière mise à jour : le 25 janvier 2016 par PROMOTELEC SERVICES PROMOTELEC SERVICES (certification) accréditation n 5-0529 Liste des sites accrédités et portées

Plus en détail

Les labels Effinergie+ et BEPOS-Effinergie Collectif Effinergie

Les labels Effinergie+ et BEPOS-Effinergie Collectif Effinergie Les labels Effinergie+ et BEPOS-Effinergie 2013 Collectif Effinergie La genèse... Dynamiser l efficacité thermique du bâtiment Un enjeu environnemental et économique dans le secteur du bâtiment Une absence

Plus en détail

Point sur la nouvelle réglementation thermique, la RT2012 et sur les nouveaux labels de performance énergétique associés

Point sur la nouvelle réglementation thermique, la RT2012 et sur les nouveaux labels de performance énergétique associés Point sur la nouvelle réglementation thermique, la RT2012 et sur les nouveaux labels de performance énergétique associés La réglementation thermique 2012 est entrée en vigueur pour immeubles neufs dont

Plus en détail

REGLES TECHNIQUES DU NOUVEAU LABEL EFFINERGIE ASSOCIÉ À L EXPÉRIMENTATION E+C- Version 1 10 janvier 2017

REGLES TECHNIQUES DU NOUVEAU LABEL EFFINERGIE ASSOCIÉ À L EXPÉRIMENTATION E+C- Version 1 10 janvier 2017 REGLES TECHNIQUES DU NOUVEAU LABEL EFFINERGIE ASSOCIÉ À L EXPÉRIENTATION E+C- Version 1 10 janvier 2017 1.Objet Les présentes Règles Techniques établies par l association Collectif effinergie, prises en

Plus en détail

Chaudière hybride MIRA C HYBRID CHAFFOTEAUX

Chaudière hybride MIRA C HYBRID CHAFFOTEAUX Chaudière hybride MIRA C HYBRID CHAFFOTEAUX Fiche d intégration dans le logiciel RT 212 : ClimaWin de BBS Slama PRODUIT Domaine d application La modélisation de ce système est basée sur le Titre V relatif

Plus en détail

Synthèse trimestrielle. 2è trimestre Observatoire de la RT2012 & Méthodes constructives

Synthèse trimestrielle. 2è trimestre Observatoire de la RT2012 & Méthodes constructives Synthèse trimestrielle 2è trimestre 217 Observatoire de la RT212 & Méthodes constructives 1/7/217 Sommaire Introduction... 2 Résultats... 3 Coefficient Bbio... 3 Coefficient Cep... 4 Analyse surfacique...

Plus en détail

Certification énergétique des bâtiments résidentiels existants

Certification énergétique des bâtiments résidentiels existants Certification énergétique des bâtiments résidentiels existants Cadre réglementaire et contenu du certificat Benoit Fourez DGO4 Département énergie et bâtiment durable benoit.fourez@spw.wallonie.be 1 Sommaire

Plus en détail

Crédit d impôt pour la Transition Energétique 2015 Chauffage ou Eau Chaude Sanitaire

Crédit d impôt pour la Transition Energétique 2015 Chauffage ou Eau Chaude Sanitaire Crédit d impôt pour la Transition Energétique 2015 Chauffage ou Eau Chaude Sanitaire EQUIPEMENTS DE CHAUFFAGE ET/OU DE PRODUCTION D EAU CHAUDE Chaudières à condensation Chaudières à micro-cogénération

Plus en détail

Réglementation thermique 2012

Réglementation thermique 2012 Réglementation thermique 2012 Présentation générale Janvier 2011 Evolution des réglementations thermiques Les objectifs affichés de la RT2012 o Conformément à l'article 4 de la loi Grenelle 1, la RT 2012

Plus en détail

La géothermie, chauffage et rafraîchissement inf à 50 kwh/m2.an. Coefficient de Performance (COP) et coefficient d'efficacité frigorifique (EER)

La géothermie, chauffage et rafraîchissement inf à 50 kwh/m2.an. Coefficient de Performance (COP) et coefficient d'efficacité frigorifique (EER) La géothermie, chauffage et rafraîchissement inf à 50 kwh/m2.an Une pompe à chaleur est un équipement frigorifique qui fournit chaud côté condenseur et froid côté évaporateur. Par inversion de cycle, la

Plus en détail

La maison B C D E F. Une construction respectueuse de notre environnement. Une facture énergétique allégée. Basse Consommation

La maison B C D E F. Une construction respectueuse de notre environnement. Une facture énergétique allégée. Basse Consommation LE BON SENS ÉCONOMIQUE ET ÉCOLOGIQUE La maison Pourquoi construire une maison BBC aujourd hui? Le bon sens c est de construire aujourd hui une maison répondant aux objectifs du Grenelle de l Environnement

Plus en détail

CDBAT INGENIERIE. Confidentiel

CDBAT INGENIERIE. Confidentiel RAPPORT Formulaire d attestation de la prise en compte de la réglementation thermique à l achèvement des travaux (uniquement dans le cas d une opération dont la date de dépôt de PC est supérieure ou égale

Plus en détail

Liste et caractéristiques des équipements et matériaux éligibles au CITE

Liste et caractéristiques des équipements et matériaux éligibles au CITE Liste et des équipements et matériaux éligibles au CITE À jour au 1 er janvier 2017 Le projet de loi de finances pour 2018 modifie l'éligibilité de certains équipements au CITE (sous réserve de son adoption).

Plus en détail

LA FAISABILITÉ ÉNERGÉTIQUE

LA FAISABILITÉ ÉNERGÉTIQUE Roger Cadiergues MémoCad nb12.a LA FAISABILITÉ ÉNERGÉTIQUE SOMMAIRE nb12.1. L étude de faisabilité énergétique nb12.2. Les éléments du choix nb12.3. Textes officiels (code de la Construction) nb12.4. Textes

Plus en détail

MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L ÉNERGIE MINISTÈRE DU LOGEMENT, DE L ÉGALITÉ DES TERRITOIRES ET DE LA RURALITÉ

MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L ÉNERGIE MINISTÈRE DU LOGEMENT, DE L ÉGALITÉ DES TERRITOIRES ET DE LA RURALITÉ Aménagement nature, logement MINISTÈRE DU LOGEMENT, DE L ÉGALITÉ DES TERRITOIRES ET DE LA RURALITÉ _ Direction de l habitat, de l urbanisme et des paysages _ Arrêté du 17 avril 2015 relatif à l agrément

Plus en détail

La RT2005 en ventilation et en climatisation. Par Anne-Marie Bernard, Consultant, Uniclima

La RT2005 en ventilation et en climatisation. Par Anne-Marie Bernard, Consultant, Uniclima La RT2005 en ventilation et en climatisation Par Anne-Marie Bernard, Consultant, Uniclima RAPPELS SUR LA RT2005 Décret publication textes réglementaires prévue 1 er trimestre 2006? date d'application prévue

Plus en détail

Laboratoire national de métrologie et d essais. Guide technique

Laboratoire national de métrologie et d essais. Guide technique Laboratoire national de métrologie et d essais Guide technique Comment choisir les pompes à chaleur pour atteindre les objectifs de la Réglementation Thermique 2012 1 rue Gaston Boissier 75724 Paris Cedex

Plus en détail

FLASH FISCAL FLASH FISCAL JANVIER Nouveau coup de rabot CREDIT D IMPOT AMENAGEMENTS 2012

FLASH FISCAL FLASH FISCAL JANVIER Nouveau coup de rabot CREDIT D IMPOT AMENAGEMENTS 2012 JANVIER 2012 J A N V I E R 2 0 1 2 1 Nouveau coup de rabot CREDIT D IMPOT AMENAGEMENTS 2012 La loi de finances pour 2012 prévoit un nouvel aménagement de CIDD ( Crédit d Impôt Développement Durable ).

Plus en détail

«TOUT SUR LA RT 2012 ET

«TOUT SUR LA RT 2012 ET «TOUT SUR LA RT 2012 ET LA RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE DES BÂTIMENTS Commission QEB - Jeudi 26 avril 2012 Avec le soutien des membres du Club BTP Var : Artisans & Entrepreneurs du BTP 83, tournés Vert demain!

Plus en détail

Sommaire. L opération étudiée Visite de chantier Instrumentation Explication des consommations Analyse du confort Conclusion

Sommaire. L opération étudiée Visite de chantier Instrumentation Explication des consommations Analyse du confort Conclusion Sommaire L opération étudiée Visite de chantier Instrumentation Analyse du confort Conclusion EXEMPLAIRES 1 L opération étudiée Situation géographique 34 St Gely Hérault Zone H3 Altitude : 120 m 2 Acteurs

Plus en détail

Echos Techniques N 14

Echos Techniques N 14 Syndicat National de la Fermeture, de la Protection Solaire et des professions Associées Echos Techniques N 14 PUBLICATION DE LA RT 2012 Après plus de deux ans de travail, les textes officiels de la Réglementation

Plus en détail

Fiche annexe : POCH Pompe à chaleur-

Fiche annexe : POCH Pompe à chaleur- Fiche annexe : -Pompe à chaleur- Dossier numéro AEV : Dossier numéro ML : Réservé à l Administration Par la présente fiche annexe au formulaire de demande DEPA-2017 sont indiqués les aspects financiers

Plus en détail

EXIGENCES COMPLÉMENTAIRES POUR L ATTRIBUTION ET LE SUIVI D UNE QUALIFICATION PROFESSIONNELLE D'ENTREPRISE DANS L ACTIVITÉ :

EXIGENCES COMPLÉMENTAIRES POUR L ATTRIBUTION ET LE SUIVI D UNE QUALIFICATION PROFESSIONNELLE D'ENTREPRISE DANS L ACTIVITÉ : 1/8 EXIGENCES COMPLÉMENTAIRES POUR L ATTRIBUTION ET LE SUIVI D UNE QUALIFICATION PROFESSIONNELLE D'ENTREPRISE DANS L ACTIVITÉ : ENR - PAC Date d application : 01 janvier 2012 2/8 SOMMAIRE PAGES 1. OBJET

Plus en détail

Référentiel Labels. Labels énergétiques et label «bâtiment biosourcé»

Référentiel Labels. Labels énergétiques et label «bâtiment biosourcé» Référentiel Labels Labels énergétiques et label «bâtiment biosourcé» Applicable aux opérations de construction faisant l objet des certifications NF Logement ou NF Logement HQE. Référentiel Labels (Labels

Plus en détail

Pourquoi une maison passive?

Pourquoi une maison passive? Pourquoi une maison passive? L évolution des réglementations thermiques sous les directives du parlement européen nous amène progressivement vers des bâtiments où les besoins de chauffage sont si faibles

Plus en détail

Pompes à chaleur haute température Production eau chaude sanitaire

Pompes à chaleur haute température Production eau chaude sanitaire CLIMATISATION ET CHAUFFAGE Pompes à chaleur haute température Production eau chaude sanitaire CERTIFIÉ PAR CERTITA POMPES À CHALEUR Chauffage (30/35 C) www.marque-nf.com CLIMATISATION ET CHAUFFAGE Une

Plus en détail

Pour un habitat durable et solidaire GRANDLYON HABITAT. Un engagement durable

Pour un habitat durable et solidaire GRANDLYON HABITAT. Un engagement durable Pour un habitat durable et solidaire GRANDLYON HABITAT Un engagement durable Sommaire Des expérimentations Re-Start Une volonté Des objectifs Des moyens Une méthode Des opérations de construction Des interventions

Plus en détail

CI 4 : DIMENSIONNEMENT DES STRUCTURES ET CHOIX DES MATÉRIAUX Comportement énergétique QUESTIONNAIRE: «RT2012»

CI 4 : DIMENSIONNEMENT DES STRUCTURES ET CHOIX DES MATÉRIAUX Comportement énergétique QUESTIONNAIRE: «RT2012» QUESTIONNAIRE: «RT2012» http://www.rt-batiment.fr/batiments-neufs/reglementation-thermique-2012/presentation.html 1. QUE SIGNIFIE «RT»? Résistance Thermique Règlementation Thermique Régulation Thermique

Plus en détail

Pour vos logements collectifs, un système de chauffage qui offre 160 % de rendement, 40 % d EnR, ça existe et ça protège notre environnement...

Pour vos logements collectifs, un système de chauffage qui offre 160 % de rendement, 40 % d EnR, ça existe et ça protège notre environnement... P o m p e à c h a l e u r à a b s o r p t i o n g a z n a t u r e l Pour vos logements collectifs, un système de chauffage qui offre 160 % de rendement, 40 % d EnR, ça existe et ça protège notre environnement...

Plus en détail

Prés entation d E njeux et référentiel. Mars 2007

Prés entation d E njeux et référentiel. Mars 2007 Prés entation d E njeux et référentiel Mars 2007 Un double enjeu environnemental et énergétique Bouleversements climatiques // émissions de gaz à effet de serre Épuisement et coût des ressources pétrolières

Plus en détail

milliards milliards milliard

milliards milliards milliard 2050 9 milliards 2000 6 milliards 1800 1 milliard Des solutions pour la planète Une O.N.G. sous statut associatif depuis 25 ans 23 personnes Notre mission Introduire le changement pour préserver les ressources

Plus en détail

CERQUAL Points d actualité Rennes le 23 septembre

CERQUAL Points d actualité Rennes le 23 septembre CERQUAL Points d actualité Rennes le 23 septembre Un contexte en pleine évolution Crise économique internationale majeure - des acteurs économiques endettés - diminution des aides - avenir incertain Développement

Plus en détail

T E P 2 E S.A. AU CAPITAL DE EUROS. Rue du Stade REILLANNE. N Renseigné par MODIFICATIONS DATE

T E P 2 E S.A. AU CAPITAL DE EUROS. Rue du Stade REILLANNE. N Renseigné par MODIFICATIONS DATE T E P 2 E S.A. AU CAPITAL DE 40 000 EUROS 34 COMMUNAUTE DE HAUTE PROVENCE MAIRIE DE MANE, HOTEL DE VILLE 04 300 MANE Rapport sur les isolations et les prestations prises en compte pour les calculs selon

Plus en détail

Pompe à chaleur de type air/eau ou eau/eau

Pompe à chaleur de type air/eau ou eau/eau Certificats d économies d énergie Opération n BAR-TH-104 Pompe à chaleur de type air/eau ou eau/eau 1. Secteur d application Bâtiments résidentiels existants. 2. Dénomination Mise en place d une pompe

Plus en détail

ROF 2007_001. Ordonnance. modifiant le règlement sur l énergie. Le Conseil d Etat du canton de Fribourg. Arrête: du 12 décembre 2006

ROF 2007_001. Ordonnance. modifiant le règlement sur l énergie. Le Conseil d Etat du canton de Fribourg. Arrête: du 12 décembre 2006 Ordonnance du 12 décembre 2006 Entrée en vigueur : 01.01.2007 modifiant le règlement sur l énergie Le Conseil d Etat du canton de Fribourg Vu la loi du 9 juin 2000 sur l énergie; Arrête: Art. 1 Le règlement

Plus en détail

La certification Démarche HQE La position de l Association HQE en 10 Questions / Réponses

La certification Démarche HQE La position de l Association HQE en 10 Questions / Réponses Association pour la haute qualité environnementale Association Loi 1901 reconnue d utilité publique par décret du 5 janvier 2004 SIRET : 414 472 167 00017 APE : 913 E Siège social : 4, avenue du Recteur

Plus en détail

ETUDE DE FAISABILITE DES APPROVISIONNEMENTS EN ENERGIE LIDL LANGRES (52)

ETUDE DE FAISABILITE DES APPROVISIONNEMENTS EN ENERGIE LIDL LANGRES (52) ETUDE DE FAISABILITE DES APPROVISIONNEMENTS EN ENERGIE LIDL LANGRES (52) Copropriété l'arc-en-ciel 3, Rue des Pins - 38100 GRENOBLE 04 76 18 26 08 04 76 21 37 71 LIDL SNC 35 rue Charles PEGUY 67 039 STRASBOURG

Plus en détail

Labels. d efficacité. énergétique. HQE, BBC-EffinErgiE, Maison PassivE, rt 2005/2012, QualiTEl. Groupe Eyrolles, 2010, ISBN :

Labels. d efficacité. énergétique. HQE, BBC-EffinErgiE, Maison PassivE, rt 2005/2012, QualiTEl. Groupe Eyrolles, 2010, ISBN : P a s c a l e M a e s Labels d efficacité énergétique HQE, BBC-EffinErgiE, Maison PassivE, rt 2005/2012, QualiTEl Groupe Eyrolles, 2010, ISBN : 978-2-212-12644-0 TABLE DES MATIÈRES Avant-propos 3 1. Les

Plus en détail

Certificat énergétique des bâtiments Méthodes et applications. Le cahier technique SIA 2031

Certificat énergétique des bâtiments Méthodes et applications. Le cahier technique SIA 2031 Certificat énergétique des bâtiments Méthodes et applications Le cahier technique SIA 2031 Certificat énergétique Le contexte Le cahier SIA 2031: principes Méthodes Le certificat Applications et perspectives

Plus en détail

ROF 2016_136. Ordonnance. modifiant le règlement sur l énergie. Le Conseil d Etat du canton de Fribourg. Arrête : du 31 octobre 2016

ROF 2016_136. Ordonnance. modifiant le règlement sur l énergie. Le Conseil d Etat du canton de Fribourg. Arrête : du 31 octobre 2016 Ordonnance du 31 octobre 2016 Entrée en vigueur : 01.01.2017 modifiant le règlement sur l énergie Le Conseil d Etat du canton de Fribourg Vu la loi fédérale du 26 juin 1998 sur l énergie ; Vu le Modèle

Plus en détail

Pompe à chaleur à absorption gaz naturel chauffage seul

Pompe à chaleur à absorption gaz naturel chauffage seul Pompe à chaleur à absorption gaz naturel chauffage seul Fiche d intégration dans le logiciel RT 2012 : U22win de PERRENOUD 26/08/2013 Version 5.0.26 du 30/07/2013 La procédure suivante décrit la saisie

Plus en détail

Dynamique territoriale de l efficacité énergétique. Collectif Effinergie

Dynamique territoriale de l efficacité énergétique. Collectif Effinergie Dynamique territoriale de l efficacité énergétique Collectif Effinergie La genèse... Dynamiser l efficacité thermique du bâtiment Un enjeu environnemental et économique dans le secteur du bâtiment Une

Plus en détail

Chaudière hybride MIRA C HYBRID CHAFFOTEAUX

Chaudière hybride MIRA C HYBRID CHAFFOTEAUX Chaudière hybride MIRA C HYBRID CHAFFOTEAUX Fiche d intégration dans le logiciel RT 2012 : U22win de PERRENOUD PRODUIT Domaine d application La modélisation de ce système est basée sur le Titre V relatif

Plus en détail

Exercice 1. Étude thermique RT 2012 logiciel Perrenoud U22. Durée 8 heures

Exercice 1. Étude thermique RT 2012 logiciel Perrenoud U22. Durée 8 heures Exercice 1 Étude thermique RT 2012 logiciel Perrenoud U22 Durée 8 heures Objectif : Modéliser une maison individuelle RT 2012 Projet de base : Hypothèse de puissance thermique : 2900 watts RDC et 3100

Plus en détail

F.I.C. n 2012/V8.0/001

F.I.C. n 2012/V8.0/001 Fiche d interprétation / complément au Référentiel NF Logement démarche HQE Obj : Ajustements compléments apportées au référentiel NF Logement, validés en CA du 10 mai 2012 Référentiel NF Logement Ci-desss,

Plus en détail

C est dans cette perspective qu est proposée l opération en faveur de la promotion des énergies renouvelables.

C est dans cette perspective qu est proposée l opération en faveur de la promotion des énergies renouvelables. SERVICE DÉVELOPPEMENT DURABLE RÈGLEMENT RELATIF AUX AIDES MUNICIPALES POUR L INSTALLATION DE DISPOSITIFS ÉCONOMES EN ENERGIE ARTICLE 1 CONTEXTE NATIONAL ET LOCAL Promulguée le 12 juillet 2010, la loi dite

Plus en détail

REALISATION D UN BOUQUET DE TRAVAUX OU D UNE ACTION COMPLEMENTAIRE METROPOLE «FORMULAIRE TYPE DEVIS 2017»

REALISATION D UN BOUQUET DE TRAVAUX OU D UNE ACTION COMPLEMENTAIRE METROPOLE «FORMULAIRE TYPE DEVIS 2017» TRAVAUX D AMELIORATION DE LA PERFORMANCE ENERGETIQUE ELIGIBLES A L ECO-PRET A TAUX ZERO REALISATION D UN BOUQUET DE TRAVAUX OU D UNE ACTION COMPLEMENTAIRE METROPOLE «FORMULAIRE TYPE DEVIS 2017» CADRE A

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS PROJET SOUMIS A CONSULTATION OPPOSABLE A L'ADMINISTRATION JUSQU'A PUBLICATION DE L'INSTRUCTION DEFINITIVE Ce projet d instruction, soumis à consultation publique du 1 er au 21 juin 2010 inclus, est opposable

Plus en détail

L ÉCO-PRÊT À TAUX ZÉRO COPROPRIÉTÉS QUELS SONT LES TRAVAUX FINANÇABLES?

L ÉCO-PRÊT À TAUX ZÉRO COPROPRIÉTÉS QUELS SONT LES TRAVAUX FINANÇABLES? PRÊT COPROPRIÉTÉS QUELS SONT LES TRAVAUX FINANÇABLES? L éco-prêt à taux zéro copropriétés permet de financer l une des 3 catégories de travaux non cumulables figurant ci-dessous : > BOUQUET DE TRAVAUX

Plus en détail

De la conception à l usage des maisons BBC effinergie par Céquami en 2011

De la conception à l usage des maisons BBC effinergie par Céquami en 2011 De la conception à l usage des maisons BBC effinergie par Céquami en 2011 La conception : chiffres & analyses Données portant exclusivement sur les demandes de labels BBC effinergie traitées par Céquami.

Plus en détail

Réglementation thermique Acoustique Ventilation Aération

Réglementation thermique Acoustique Ventilation Aération Réglementation thermique 2012 Acoustique Ventilation Aération Colloque national «Comment conjuguer Thermique-Acoustique-Ventilation : Les nouveautés réglementaires et techniques» BORDEAUX 6 décembre 2011

Plus en détail

Utilisation de l énergie

Utilisation de l énergie Utilisation de l énergie Séance d information Entrée en vigueur de la nouvelle législation cantonale sur l énergie au 1 e r janvier 2012 Office de la coordination environnementale et de l énergie du canton

Plus en détail

GRDF vous aide dans votre projet de construction de Maison au Gaz Naturel!

GRDF vous aide dans votre projet de construction de Maison au Gaz Naturel! GRDF vous aide dans votre projet de construction de Maison au Gaz Naturel! Avec notre partenaire le Crédit Foncier, découvrez un financement avantageux Profitez d un prêt à taux privilégié proposé par

Plus en détail

Circulaire de programmation du logement social à Paris pour l année 2011

Circulaire de programmation du logement social à Paris pour l année 2011 Avril 2011 Circulaire de programmation du logement social à Paris pour l année 2011 Les opérations de logement social seront financées en 2011 par la Ville et le Département de Paris selon les conditions

Plus en détail