[C] Le nouveau souffle de l innovation. Le palmarès 2010

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "[C] Le nouveau souffle de l innovation. Le palmarès 2010"

Transcription

1 Le palmarès 2010 r h ô n e - a l p e s Le nouveau souffle de l innovation e lundi 22 novembre, Bref Rhône-Alpes et le jury de ses Trophées de l Innovation ont récompensé sept [C] lauréats que nous vous présentons dans ce numéro. Sous le symbole de la montgolfière, inventée à Annonay en 1783, nous fêtions, pour la cinquième édition de cette manifestation devenue une référence, les entreprises et les collectivités innovantes de Rhône-Alpes. Alors que la crise se poursuit, il est réjouissant de voir l enthousiasme intact et la créativité toujours renouvelée de PME qui ont bien compris que l innovation était le moteur de leur succès. Le profil des entreprises finalistes (on peut généraliser la remarque à la cinquantaine de dossiers reçus) est à l image d une économie régionale diversifiée, qui s appuie autant sur son histoire industrielle que sur l intelligence et les compétences qu elle puise aujourd hui dans ses entreprises, ses laboratoires et ses centres de formation. Ce triptyque magique, mis en œuvre à travers les pôles de compétitivité dont on ne cessera de louer la pertinence, est désormais la base sur laquelle repose une bonne partie des activités de recherche & développement. L open innovation est un concept qui n a de nouveau que son anglicisme : l homme a toujours compris (quand il le voulait) qu on est toujours plus intelligent à plusieurs. L innovation est donc désormais collaborative : l entreprise innovante n est plus celle qui repose sur son seul Professeur Tournesol ; elle s ouvre au monde académique, aux labos de sa région (ou d ailleurs), à des partenaires industriels ou tertiaires. Pour trouver un nouveau souffle. Enfin, il ne vous aura pas échappé que, depuis l an dernier, nous avons décidé de récompenser également des collectivités locales ou territoriales, à travers un trophée Innnovation Service public. Eh oui, contrairement à ce qu on entend parfois (et souvent dans le monde de l entreprise), elles phosphorent elles aussi, au service direct du citoyen. L entrepreneuriat n est pas l apanage du privé. Didier Durand

2 innovation service Jour de Printemps au service des PME [B] Blandine Peillon landine Peillon n est pas une inconnue auprès des chefs d entreprises lyonnais. Longtemps, ils ont fait appel aux services de ses hôtesses d accueil lors de manifestations diverses, du temps où elle dirigeait l agence lyonnaise Charlestown, revendue - contre son gré - en Elle rebondit alors dans les services à la personne en créant, avec Catherine Marchand, Jour de Printemps. L agence fait aujourd hui travailler 45 personnes en CDI chez des particuliers pour différents travaux (ménage, repassage, jardinage, cuisine, babysitting, etc.). Parallèlement, Jour de Printemps a décidé de proposer le même type de services, mais cette fois aux entreprises, sous la forme de conciergeries. Les deux premières ont ouvert leurs portes cette année chez Alma Consulting (400 pers.) et Sanofi Pasteur (1 000 pers.), tenues par un concierge salarié de Jour de Printemps. Il est là pour rendre un grand nombre de petits services aux salariés, explique Blandine Peillon qui veut pousser l expérience en direction des PME. Beaucoup d amis chefs d entreprise me racontaient que le week-end, ils retournaient dans leur société pour faire différentes tâches dont ils n avaient pas eu le temps de s occuper pendant la semaine, ne serait-ce que changer une ampoule. C est ainsi qu est né Factotum (homme de main), un service de petit bricolage en entreprises. Une quinzaine d entreprises ont ainsi souscrit un contrat annuel : elles notent dans un carnet de consignes les différentes tâches à effectuer : pose d un cadre, d une étagère, changement d un néon défectueux Une fois par mois, le monsieur bricolage de Jour de Printemps passe pour réaliser ces petits travaux. Nous simplifions la vie du dirigeant, résume Blandine Peillon qui fait aussi travailler deux factotum à temps partiel dans deux entreprises. Outre le petit bricolage, ils gèrent d autres prestations : aménagement des salles de réunion, commande de matériel, approvisionnement des photocopieurs Les entreprises ne doivent pas hésiter à externaliser les postes qui ne sont pas leur cœur de métier, argumente Blandine Peillon qui propose aussi l externalisation de l accueil. Un métier qu elle connaît bien. C.D. Jour de Printemps (Lyon/Rhône) ; CA (prév.) 2010 : 900 KE ; 10 salariés et 45 CDI pour les prestations à domicile. Activ Ha (Brignais/Rhône). Centrale d achat pour entreprises industrielles. Sirac (Villeurbanne/Rhône). Détachement ponctuel de main-d œuvre d une entreprise à une autre. innovation sociale et citoyenne Patriarche & Co lance un prototype industriel en bois [L] e cabinet d architecture Patriarche & Co livre la maison de Rodolphe, un foyer d hébergement de 52 places situé dans le 8 ème arrondissement à Lyon. Ses quatre bâtiments et 26 chambres sont destinés à accueillir provisoirement une population mixte de personnes sans abri : jeunes solitaires, parfois accompagnés d un chien, et familles plus ou moins nombreuses. Le projet a été initié en 2009 lors d une rencontre entre un mécène, Alain Mérieux (bio- Mérieux), un gestionnaire, Alexandre Fredericq (Foyer Notre Dame des Sans Abri ; FNDSA) et un constructeur, Jean-Loup Patriarche. Réalisé dans le cadre de la fondation la maison de Rodolphe, il vise à intégrer les résidents dans la société tout autant qu à insérer le projet dans la ville. L objectif était aussi d imaginer une construction industrialisable et reproductible sur d autres sites et pour d autres fonctions (logements étudiants, tourisme ). Le parti pris adopté repose sur une architecture modulaire mettant en œuvre des matériaux sains et pérennes. Une structure en poteaux poutres en bois permet de glisser et fixer des caissons d environ 13 m 2 assemblés en usine. Associé à une végétation omniprésente, le bois coupe par ailleurs la monotonie des constructions voisines en béton. Patriarche&Co Projet Foyer Notre Dame des Sans Abri (FNDSA). Fondée en 1960, Patriarche & Co est réputée pour son organisation innovante associant architectes, ingénieurs, urbanistes et économistes. Présente à Paris, Lyon et Annecy, l agence s est aussi développée à l international. Elle intervient sur tous types de projets (bureaux, loge- ments, usines, laboratoires...). Les constructions sur pilotis des House-Boat, au Bourget-du-Lac ( ), sont emblématiques de ses préoccupations environnementales. Patriarche & Co a racheté cette année JMV Arthéma, un cabinet spécialisé dans les projets en station de sports d hiver, et compte bien trouver une autre manière de faire de l architecture en montagne. S. B. Patriarche & Co (Le Bourget-du-Lac/Savoie) ; CA (prév.) 2010 : 11,15 ME ; 125 salariés. Adecco à Domicile (Lyon/Rhône). Formation et accompagnement de personnes bénéficiaires du RSA vers des métiers d assistants de vie. Ethics France (Lyon/Rhône). Création d une norme internationale d intégrité éthique pour les entreprises.

3 innovation produit Edap TMS : l innovation sans calcul [Q] ui n a pas eu de calculs rénaux ni connu les douleurs aigües qui les accompagnent doit être conscient de sa chance! Selon leur taille, ces petits cristaux, qui se forment entre le rein et la vessie en allant jusqu à obstruer l uretère, peuvent générer une souffrance intense. Jusqu au début des années 1980, la chirurgie du rein ou l endoscopie étaient inévitables pour retirer ces cailloux du corps. Depuis l arrivée des lithotriteurs, ce n est plus le cas : en émettant des ultrasons, ces machines génèrent des ondes de choc qui détruisent les calculs à distance, évitant ainsi toute opération. Avec les allemands Dornier et Siemens, Edap- TMS est l un des grands fabricants mondiaux de lithotriteurs, lesquels se sont progressivement généralisés dans les départements d urologie des hôpitaux. Sur un marché désormais mature, l entreprise de Vaulx-en-Velin a décidé de poursuivre sa course à l innovation quand d autres se contenteraient d une position stable. Elle vient ainsi de lancer la dernière version de ses lithotriteurs, le Sonolith i-move. Comme ses prédécesseurs, le Sonolith i-move intègre la technologie de l onde de choc développée et brevetée conjointement avec l Inserm. En fait, la véritable innovation réside dans la localisation échographique mains libres du calcul rénal chez le patient. Etape indispensable pour aligner le caillou sur le point focal de l onde de choc qui le détruira, cette détection se fait désormais grâce à un système de caméras qui suit, en 3D et en temps réel, les mouvements de la main du médecin tenant la sonde échographique. Une fois le calcul visualisé, le médecin le pointe simplement sur l écran tactile et la machine positionne automatiquement le patient pour entamer le traitement. Nous avons traité une quinzaine de patients Je vois deux avantages dans ce nouveau lithotriteur : une fragmentation très efficace des calculs et une excellente localisation qui permet de tirer véritablement Edap TMS sur le calcul à chaque fois, explique le Pr Xavier Martin, à l Hôpital E. Herriot. Le Sonolith i-move a entamé sa carrière commerciale en avril dernier : un premier exemplaire a été vendu au cours du Congrès de l European Association of Urology, ce qui est très rare pour un équipement dont le coût s élève à plusieurs centaines de milliers d euros. Depuis, une dizaine d unités ont été installées en Europe et en Asie. L homologation est attendue dans les prochains mois pour les Etats-Unis et le Japon, premier marché mondial pour le traitement des calculs rénaux. D.D. Edap TMS (Vaulx-en-Velin/Rhône) ; CA (prév.) 2010: 13,9 ME ; 151 salariés (dont 99 à Vaulx-en-Velin). Fluoptics (Grenoble/Isère) ; Technologie utilisant un produit fluorescent permettant de repérer les cellules cancéreuses dans le corps. Béal (Vienne/Isère) ; Corde de sécurité équipée d un fusible interne qui se rompt en cas de chute brutale. Avec 13 millions de chaudières dans l Hexagone, sans compter les réseaux secondaires et les autres pays d Europe, les perspectives sont énormes! Le premier réseau français de plombiers chauffagistes Savelys (groupe GDF Suez) a déjà adopté le produit vert. Et d autres pourraient suivre : Les industriels, les exploitants de chaufinnovation environnementale Servivap : des idées dans les tuyaux [D] Gilles Allard epuis 1998, le laboratoire Servivap fabrique des solutions biodégradables pour le traitement de l eau. Son cheval de bataille? Prouver que la chimie peut être non agressive pour l homme et l environnement tout en étant très efficace. Notre crédo est le développement durable au service de la productivité, explique Gilles Allard, son Pdg. Sa dernière innovation, développée en interne par le docteur Michael Soll, n échappe pas à la règle. Servivap a mis au point un liquide destiné à être injecté dans les circuits d eau fermés de chauffage (entretien des chaudières) et de climatisation des bâtiments. Rien de bien nouveau sauf que le fameux MK 3090 (c est son nom!) est basé sur des tanins de bois issus du Red Quebracho, un arbre exploité en Argentine de façon raisonnée, selon la règle un arbre coupé, un arbre replanté. Les tanins fixent l oxygène dans l eau et sont entièrement biodégradables. Le produit nettoie, rénove et protège les systèmes contre la corrosion et le tartre, poursuit Gilles Allard. Les systèmes sont plus économes en énergie car, l eau circulant mieux dans le circuit, la chaudière n a plus besoin de fonctionner à plein régime. Une étude réalisée par le Ceren (Centre d études et de recherches économiques sur l énergie) sur la base de huit chaudières particulièrement corrodées et entartrées, avance un chiffre plutôt impressionnant : si l utilisation du MK 3090 était généralisée, cela permettrait d économiser de 3 à 15 terrawattheures par an en France. fage, mais aussi les collectivités locales et territoriales se voient imposer le Grenelle des normes en terme de rejets, de réduction des émissions de gaz à effets de serre. C est très porteur pour notre société. On commence enfin à s intéresser plus activement à nos produits, se réjouit Gilles Allard qui investit environ 15 % de son chiffre d affaires dans la R&D. C. D. Servivap (Saint-Priest/Rhône) ; CA (prév.) 2010 : 1,5 ME ; 10 salariés. Amoéba (Lyon/Rhône) ; Produit de lutte contre le risque de légionnelles ; 3 salariés. Lafuma (Anneyron/Drôme) ; Etiquetage environnemental de produits sur Internet ; salariés.

4 politique d innovation Lafuma, l innovation contre la crise [L] e développement durable? Chez nous, voilà bientôt vingt ans qu on en fait. Notre premier sac à dos utilisant du coton bio est sorti en 1993!, affirme d emblée Philippe Joffard, pdg du groupe Lafuma. Depuis, nous n avons cessé d améliorer notre démarche industrielle afin de diminuer l impact de notre activité sur l environnement. Pour aboutir aujourd hui, par exemple, à un étiquetage écologique des produits. Le Pure leaf grade, qui concerne aujourd hui 40 % de la collection Lafuma, permet au consommateur d avoir une idée de l impact écologique des produits qu il achète (vêtements, chaussures, sacs à dos, sacs de couchage, tentes, mobilier de plein air). Allez sur le site web de la marque, choisissez tel modèle de tee-shirt et vous pourrez savoir de quelle matière première il est composé, connaître son lieu et son temps de fabrication (produit en 32 min en Tunisie), la quantité d énergie consommée pour cette fabrication, les moyens de transport utilisés pour le livrer (bateau jusqu à Marseille puis camion jusqu au centre logistique d Anneyron) Veste de ski en Well Doing TM et enfin comment il peut être recyclé. Résultat : une note globale allant de une feuille de peuplier à trois feuilles (la meilleure note, soit le plus faible impact écologique). Depuis le début de l année, les équipes Lafuma travaillent à l évolution de cet étiquetage, avec l aide du WWF et d un cabinet spécialisé. Les autres marques du groupe y viendront prochainement. S ils tiennent une grande place, le développement durable et les produits verts ne sont pourtant pas le seul moteur de l innovation chez Lafuma. Le Well Doing TM by Lafuma, par exemple, a commencé à se généraliser dans la gamme de vêtements de ski et de produits techniques sportifs qui améliorent ainsi le bien-être de ceux qui les portent. Comment? Des micro-capsules insérées dans le tissu diffusent des ions négatifs et des infrarouges. Les premiers favorisent les échanges énergétiques, l oxygénation et diminuent l inflammation, provoquant un effet apaisant sur le corps. Les seconds augmentent le flux sanguin dans les petits vaisseaux, agissant comme une oxygénothérapie, réduisant par là même la fatigue musculaire. L avenir réserve d autres surprises. Sortiront bientôt des vêtements communiquant, équipés d un micro dans le col par exemple, ou embarquant une prise électrique branchée sur des cellules photovoltaïques souples, qui pourra recharger votre iphone. Au rythme d une dizaine de brevets déposés chaque année, Lafuma veut faire cette course en tête. La seule façon de sortir de la crise par le haut. D.D. Lafuma (Anneyron/Drôme) ; CA 2009 : 93 ME ; 307 personnes (2 180 pour le groupe Lafuma, incluant les sociétés Eider, Millet, Oxbow et Le Chameau). Garlock France (Saint-Etienne/Loire). Fabricant de joints d étanchéité industriels ; 275 salariés. Actini (Evian-les-Bains/Haute-Savoie). Concepteur et fabricant d équipements de traitement thermique destinés aux industries agroalimentaire, pharmaceutique et biotechnologique ; 70 salariés. innovation service public Dans le Rhône, l e-éducation est en marche [E] n 2001, le Département du Rhône crée, en partenariat avec l Académie de Lyon, le site internet laclasse.com : disponible gratuitement pour les élèves et enseignants, cet ENT (espace numérique de travail) propose une base de données documentaires, des outils de communication et de publication sur Internet sur différentes thématiques (environnement, santé ). Il est aujourd hui en cours de généralisation dans tous les collèges. Le Département est supporté dans cette démarche par le Centre Erasme qu il a créé en 1998 : ce dernier, implanté dans les Monts du Lyonnais, a vocation à imaginer et tester sur le terrain comment des technologies permettent de réinventer les services publics. Une première! Pionnier des usages de l internet dans les collèges et écoles, le Département a ainsi été choisi par le ministère de l Education nationale pour expérimenter, dès la rentrée 2009 et pendant quatre ans, des manuels numériques dans plusieurs classes de 5 ème et 6 ème. Parallèlement, c est avec SFR, que le Conseil général a décidé de poursuivre le développement des usages numériques dans l éducation. Depuis la rentrée scolaire 2010, six collèges du Rhône, dont deux en zone rurale, expérimentent la classe ultra-mobile : près de 200 élèves et une dizaine d enseignants sont équipés de mini-pc pour les cours de mathématiques, histoire-géo, langues vivantes, sciences physiques Le coût de l expérimentation (entre 70 et E) est partagé pour moitié entre SFR et le Département. Equipés en Wi-Fi, les mini-pc permettent aussi de se connecter à laclasse.com et de consulter les manuels scolaires numériques. A l occasion, les élèves peuvent même apporter leur mini-pc à domicile. Les avantages de la classe ultra-mobile semblent nombreux : Elle amène l informatique dans la salle de classe, motive les élèves et les responsabilise avec le prêt des portables L expérimentation s étant montrée positive, le dispositif sera étendu à la prochaine rentrée à quatre nouveaux collèges. En matière d e-éducation, le Rhône n a pas dit son dernier mot S. B. Département du Rhône (Le Bourget-du-Lac/Savoie) ; CA (prév.) 2010 : 11,15 ME ; 125 salariés. Communauté de communes du Pays de Cheylard (Ardèche). Création du concept de Vallée du bijou. Véolia Transport Valence (Drôme). Agence mobile de distribution de cartes de transport urbain sans contact.

5 innovation industrielle Sunaero s envole [I] l aura fallu dix ans - et autant de brevets déposés - à Sunaero pour mettre au point un procédé unique de maintenance aéronautique pour la détection des fuites de carburant et de la réparation avec, à la clé, une réduction significative de la durée d immobilisation des avions au sol. Nous sommes partis de rien, se rappelle Thierry Regond, vice-préthierry Regond sident de l entreprise de Genay. Il a fallu inventer le métier car, jusqu alors, la seule technique qui existait pour détecter les fuites consistait à utiliser de l eau savonneuse. Sunaero a commencé à travailler sur les questions de réparation des avions suite à une demande de la DGA : Après la guerre du Golfe, les Mirage 3 étaient cloués au sol car le mastic n arrivait pas à sécher. Grâce à notre technologie, nous avons divisé par dix le temps d immobilisation, explique Thierry Regond. Les efforts de la PME de Genay pour mettre au point un ensemble technologique de rupture (détection de fuites, démastiquage, polymérisation, pressurisation et contrôle) ont été récompensés par l obtention d un agrément général de l US Air Force qui lui permet d être intégrée sur la liste officielle des fournisseurs de l armée de l air américaine, sans avoir à passer par la case appel d offres. Une victoire que Sunaero doit à elle seule : Nous nous étions engagés à remettre l avion en vol en huit heures contre 8 à 18 jours auparavant, explique Thierry Regond. Cette certification, qui doit aussi beaucoup à la présence d une filiale de Sunaero sur le sol américain, laisse entrevoir de belles perspectives : Nous prévoyons un triplement de notre chiffre d affaires en trois ans, de 5 à 15 millions d euros. Si le développement de Sunaero passe surtout par l international - 60 % de son chiffre d affaires est réalisé à l export - la PME considère être bien lotie en France en matière de R&D : nous avons les cerveaux et des aides de l Etat (Oséo, crédit d impôt recherche) qui permettent, pour une PME comme la nôtre, de poursuivre nos efforts de R&D. Sunaero y investit ainsi chaque année près de 12 % de son chiffre d affaires, en s appuyant sur six salariés (elle en compte 19) et trois ingénieurs en contrat d apprentissage : Notre domaine d activité est relativement jeune ; nous avons besoin de sang neuf qui apporte des idées nouvelles, affirme Thierry Regond. Et la crise n a pas entamé l enthousiasme de Sunaero : Au lieu de baisser les bras, on accélère la R&D!, conclut son dirigeant qui travaille déjà à un nouveau système dans le domaine de la sécurité. C.D. Sunaero (Genay/Rhône) ; CA (prév.) 2010 : 5,4 ME ; 19 salariés. Aztec (Chavanod/Haute-Savoie). Première dameuse conçue et fabriquée en France. ECM Technologies Matériel de polymérisation RCD en opération sur F16. Simple (Grenoble/Isère). Four industriel destiné à fabriquer des lingots de silicium pour le photovoltaïque. agence conseil en communication & Agence conseil en communication auprès de l enseignement supérieur. Communication globale Marketing stratégique Marketing opérationnel Campagnes nationales et internationales Identité visuelle Conception Exécution Suivi de fabrication Communication Internet Création de sites Optimisation du référencement Campagne d adwords Communiquer c est valoriser son image, séduire et recruter Groupe Agence ACTIF 9 bis rue de Vézelay PARIS Tél. : Mail : agence-actif.com

Biopôle de Gerland. Présentation des projets

Biopôle de Gerland. Présentation des projets Biopôle de Gerland Présentation des projets Une économie lyonnaise tirée par des filières prioritaires et le développement de grands sites économiques Une stratégie de développement économique offensive

Plus en détail

www.edap-tms.com L ITHOTRITIE EXTRACORPORELLE

www.edap-tms.com L ITHOTRITIE EXTRACORPORELLE www.edap-tms.com L ITHOTRITIE EXTRACORPORELLE Reprenez la main L ère du freeline Avec le premier système de localisation échographique infrarouge, découvrez la simplicité du repérage pour la lithotritie

Plus en détail

la climatisation automobile

la climatisation automobile Un équipement en question : la climatisation automobile LES TRANSPORTS la climatisation en question La climatisation automobile, grand luxe il y a encore peu de temps, devient presque banale pour tous

Plus en détail

Travaux d isolation et de finitions (peinture, revêtements, plâtrerie, ) Parc

Travaux d isolation et de finitions (peinture, revêtements, plâtrerie, ) Parc Activité Travaux d isolation et de finitions (peinture, revêtements, plâtrerie, ) Parc PNR Monts d Ardèche 1-Dynamique du marché Caractéristiques du secteur d activité et perspectives (au niveau national)

Plus en détail

Licence professionnelle Logistique globale

Licence professionnelle Logistique globale Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Logistique globale Université Lumière - Lyon 2 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier

Plus en détail

GUIDE DE L'ÉCO-PRESTATAIRE

GUIDE DE L'ÉCO-PRESTATAIRE GUIDE DE L'ÉCO-PRESTATAIRE Politique Environnementale du Groupe UNILOGI 70.000 personnes logées au sein de notre patrimoine dans 210 communes sur 7 départements et 3 régions, xxx entreprises fournisseurs

Plus en détail

Dossier de presse. Solar Decathlon 2014 à Versailles. Paris, le 15 octobre 2012

Dossier de presse. Solar Decathlon 2014 à Versailles. Paris, le 15 octobre 2012 Dossier de presse Solar Decathlon 2014 à Versailles Paris, le 15 octobre 2012 Contact presse : Marielle Chaumien - marielle.chaumien@developpement-durable.gouv.fr - 01 40 81 15 96 www.territoires.gouv.fr

Plus en détail

Les Vitrages à Isolation Renforcée

Les Vitrages à Isolation Renforcée Les Vitrages à Isolation Renforcée Vitrage à Isolation Renforcée En neuf et en réhabilitation, les VIR s imposent en tant que solutions efficaces et rentables Glasstec : 24 oct 2006 1 Les Vitrages à Isolation

Plus en détail

GLOBAL CARE Initiative : un lancement international réussi lors de BIO-Europe 2013

GLOBAL CARE Initiative : un lancement international réussi lors de BIO-Europe 2013 dvvxcvcxvdfvcs GLOBAL CARE Initiative : un lancement international réussi lors de BIO-Europe 2013 Le projet GLOBAL CARE Initiative (The Global Partnering Research Initiative of the Carnot Human Health

Plus en détail

Développement des marchés «Bâtiment Durable» : quels enjeux? Zoom sur deux marchés : France et Chine

Développement des marchés «Bâtiment Durable» : quels enjeux? Zoom sur deux marchés : France et Chine Développement des marchés «Bâtiment Durable» : quels enjeux? Zoom sur deux marchés : France et Chine Lundi 18 avril 2011, de 9h30 à 10h45 Cette réunion permettra de faire un point et d'étudier les perspectives

Plus en détail

Dossier de presse - Salon de l habitat durable Familles Rurales de Saint-Avé 1

Dossier de presse - Salon de l habitat durable Familles Rurales de Saint-Avé 1 Familles Rurales de Saint-Avé 1 Introduction Après le succès de la première édition en 2008, Familles Rurales a décidé d organiser le deuxième salon de l habitat durable les 18 et 19 avril 2009 à Saint

Plus en détail

et la COP21 Présentation du 2 octobre 2015

et la COP21 Présentation du 2 octobre 2015 et la COP21 Présentation du 2 octobre 2015 Les enjeux de la COP21 Pour les entreprises, la COP21 est un enjeu considérable tant en termes de citoyenneté que de pérennité économique Face aux graves enjeux

Plus en détail

Réseau et Licence de Marque. Spécialiste de la livraison de repas à Domicile & Généraliste des services d Aide à Domicile

Réseau et Licence de Marque. Spécialiste de la livraison de repas à Domicile & Généraliste des services d Aide à Domicile Réseau et Licence de Marque Spécialiste de la livraison de repas à Domicile & Généraliste des services d Aide à Domicile Réseau et Licence de Marque Spécialiste de la livraison de repas à Domicile & Généraliste

Plus en détail

5. Filière «GESTION ET VALORISATION DES DECHETS»

5. Filière «GESTION ET VALORISATION DES DECHETS» 5. Filière «GESTION ET VALORISATION DES DECHETS» Le marché du recyclage est en croissance constante depuis 2002 en France et a atteint un chiffre d affaires de 13 Mds, avec 30 000 personnes employées en

Plus en détail

CNR. pionnier de la filière hydrogène renouvelable

CNR. pionnier de la filière hydrogène renouvelable CNR pionnier de la filière hydrogène renouvelable Barrage de retenue de Pierre-Bénite sur le Rhône Perspectives Frédéric Storck, Directeur de l Énergie Les énergies renouvelables sont depuis 80 ans le

Plus en détail

Le conseil en développement durable Un boom en voie de maturation?

Le conseil en développement durable Un boom en voie de maturation? Le conseil en Un boom en voie de maturation? Auteurs : Rodolphe Deborre Directeur Construction Positive Le 12 juin 2007 Je suis ou j étais un consultant en 2003-2006: SymbioseS Conseil opérationnel en

Plus en détail

Politiques achats responsables «Comprendre les principes et les étapes de mise en œuvre»

Politiques achats responsables «Comprendre les principes et les étapes de mise en œuvre» Politiques achats responsables «Comprendre les principes et les étapes de mise en œuvre» Dominique Veuillet Service Consommation et Prévention Web-conférence «Achats et restaurations responsables dans

Plus en détail

Communiqué de Presse. Michelin annonce le lancement commercial de sa gamme de. pneumatiques Poids Lourd MICHELIN X LINETM EnergyTM

Communiqué de Presse. Michelin annonce le lancement commercial de sa gamme de. pneumatiques Poids Lourd MICHELIN X LINETM EnergyTM Communiqué de Presse Boulogne-Billancourt, le 3 avril 2013 Michelin annonce le lancement commercial de sa gamme de pneumatiques Poids Lourd MICHELIN X LINETM EnergyTM Service de Presse du Groupe Michelin

Plus en détail

BAYONNE CRÉTEIL LUXEMBOURG LYON MARSEILLE PARIS ROISSY ROUEN RUNGIS. Faciliter la logistique urbaine de marchandises

BAYONNE CRÉTEIL LUXEMBOURG LYON MARSEILLE PARIS ROISSY ROUEN RUNGIS. Faciliter la logistique urbaine de marchandises BAYONNE CRÉTEIL LUXEMBOURG LYON MARSEILLE PARIS ROISSY ROUEN RUNGIS Faciliter la logistique urbaine de marchandises L édito Ancrer la logistique au cœur de la ville Fort de son expertise de près de cinquante

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE L AGGLOMÉRATION CÔTE BASQUE ADOUR REMET LES PRIX DE L ÉDITION 2014 DE SON APPEL À PROJETS «ATELIER DE L INNOVATION»

DOSSIER DE PRESSE L AGGLOMÉRATION CÔTE BASQUE ADOUR REMET LES PRIX DE L ÉDITION 2014 DE SON APPEL À PROJETS «ATELIER DE L INNOVATION» DOSSIER DE PRESSE L AGGLOMÉRATION CÔTE BASQUE ADOUR REMET LES PRIX DE L ÉDITION 2014 DE SON APPEL À PROJETS «ATELIER DE L INNOVATION» 3 DÉCEMBRE 2014 1 SOMMAIRE I / L ÉDITION 2014 DE L APPEL À PROJETS

Plus en détail

Thibaut VITTE Docteur Ingénieur Cellule Innovation H3C

Thibaut VITTE Docteur Ingénieur Cellule Innovation H3C «Smart Grid et Compteurs communicants : Quelles conséquences sur la gestion de la consommation et de la production d énergie pour les bâtiments du 21 ème siècle?» Thibaut VITTE Docteur Ingénieur Cellule

Plus en détail

APPEL A PROJETS Bâtiments économes de qualité environnementale en MIDI-PYRENEES

APPEL A PROJETS Bâtiments économes de qualité environnementale en MIDI-PYRENEES APPEL A PROJETS Bâtiments économes de qualité environnementale en MIDI-PYRENEES Cahier des charges 2015 et 2016 Contexte Pour répondre aux enjeux énergétiques et environnementaux du secteur du bâtiment,

Plus en détail

CHANGEMENT CLIMATIQUE ET ENERGIE: UN NOUVEAU PARADIGME POUR L IMMOBILIER

CHANGEMENT CLIMATIQUE ET ENERGIE: UN NOUVEAU PARADIGME POUR L IMMOBILIER CHANGEMENT CLIMATIQUE ET ENERGIE: UN NOUVEAU PARADIGME POUR L IMMOBILIER Jean Carassus Professeur à l Ecole des Ponts ParisTech Consultant jean.carassus@immobilierdurable.eu 1/ Comment l immobilier est

Plus en détail

CHALLENGES NUMERIQUES

CHALLENGES NUMERIQUES Programme d Investissements d Avenir CHALLENGES NUMERIQUES Appel à manifestation d intérêt Cahier des charges ADRESSE DE PUBLICATION DE L APPEL A MANIFESTATION D INTERET https://extranet.bpifrance.fr/projets-innovants-collaboratifs/

Plus en détail

Appel à candidatures

Appel à candidatures Appel à candidatures Grand Prix national «le génie écologique au service des enjeux de la politique de l eau» 1 - contexte et objet de l appel à projets Le ministère de l Ecologie, du Développement Durable

Plus en détail

Point presse du 17 juillet 2012. Présentation du guide alésien de l habitat durable et actualités en matière d initiatives durables

Point presse du 17 juillet 2012. Présentation du guide alésien de l habitat durable et actualités en matière d initiatives durables Point presse du 17 juillet 2012 Présentation du guide alésien de l habitat durable et actualités en matière d initiatives durables Avant-propos La Ville d Alès et la Communauté d agglomération du Grand

Plus en détail

PETIT GLOSSAIRE DU LOGEMENT DURABLE

PETIT GLOSSAIRE DU LOGEMENT DURABLE PETIT GLOSSAIRE DU LOGEMENT DURABLE Bilan Carbone : Le Bilan Carbone, une marque déposée par l ADEME (Agence de l'environnement et de la Maîtrise de l'energie), est un outil de comptabilisation des émissions

Plus en détail

L énergie pure. Fiable. Efficace. Propre.

L énergie pure. Fiable. Efficace. Propre. L énergie pure. Fiable. Efficace. Propre. Compétence de pointe pour des solutions complètes durables. Made by dreizler. Des développements marquants dans la technique des brûleurs nous y accordons continuellement

Plus en détail

le Service à l'electronique

le Service à l'electronique Communication on Progress 2008 Global Compact Equipementier de rang 2 le Service à l'electronique Conception électronique et logicielle Industrialisation Fabrication électronique Assistance technique Conseil,

Plus en détail

Licence professionnelle Chef de projet en automatismes industriels

Licence professionnelle Chef de projet en automatismes industriels Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Chef de projet en automatismes industriels Université Claude Bernard Lyon 1 - UCBL Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations

Plus en détail

REGION ALSACE APPEL A MANIFESTATIONS D INTERET VEHICULE ELECTRIQUE EXPERIMENTATION DE SERVICES DE MOBILITE ELECTRIQUE

REGION ALSACE APPEL A MANIFESTATIONS D INTERET VEHICULE ELECTRIQUE EXPERIMENTATION DE SERVICES DE MOBILITE ELECTRIQUE REGION ALSACE APPEL A MANIFESTATIONS D INTERET VEHICULE ELECTRIQUE EXPERIMENTATION DE SERVICES DE MOBILITE ELECTRIQUE 1. Exposé des motifs - Problématique Dans le contexte de crise économique et de profondes

Plus en détail

Compte-rendu de la Table Ronde «Comment et pourquoi innover?» Assemblée Générale du 20 mai 2014 ENSAP Bordeaux

Compte-rendu de la Table Ronde «Comment et pourquoi innover?» Assemblée Générale du 20 mai 2014 ENSAP Bordeaux Compte-rendu de la Table Ronde «Comment et pourquoi innover?» Assemblée Générale du 20 mai 2014 ENSAP Bordeaux Intervenants : Alain DENAT, pôle CREAHd Ferran YUSTA GARCIA, ENSAP Bordeaux Gérard LIBEROS,

Plus en détail

Cahier des charges & Règlement

Cahier des charges & Règlement Concours Affiche Evènement «Le mois des Monts» Cahier des charges & Règlement A lire attentivement & à retourner signé Toute affiche ne respectant pas l un des points de ce règlement ne pourra être retenue.

Plus en détail

L économie d énergie, la performance énergétique, jusqu où?

L économie d énergie, la performance énergétique, jusqu où? HOPITECH 2007 Hôpital et Développement Durable La Rochelle - 18 octobre 2007 Atelier 1 : Qualité d usage et contraintes environnementales L économie d énergie, la performae énergétique, jusqu où? Pierre

Plus en détail

Réindustrialisation :

Réindustrialisation : Dossier 13 Réindustrialisation : le CEA déploie ses antennes en régions Par PRISCILLE VALENTIN Parce qu il a déjà largement prouvé son savoir-faire en matière de transfert technologique et tout particulièrement

Plus en détail

PROFILS et COMPETENCES ECTI LORRAINE

PROFILS et COMPETENCES ECTI LORRAINE PROFILS et COMPETENCES ECTI LORRAINE Domaines d intervention Expériences acquises Secteur d activité Compétences Expérience Conseil en conception d usine Conseil en organisation, en gestion et en RH Agro-alimentaire

Plus en détail

Un partenariat dans la durée

Un partenariat dans la durée Un partenariat dans la durée «Créativité, technicité et réactivité» : telle pourrait être la devise de France Décors, PME spécialisée dans la conception, fabrication, installation et maintenance de mobilier

Plus en détail

Signature officielle du projet Rehabitasystem, Lauréat des investissements d avenir. Lundi 19 mars 2012 à 14H 15

Signature officielle du projet Rehabitasystem, Lauréat des investissements d avenir. Lundi 19 mars 2012 à 14H 15 Signature officielle du projet Rehabitasystem, Lauréat des investissements d avenir Lundi 19 mars 2012 à 14H 15 «seul le prononcé fait foi» Mesdames et Messieurs les présidents, Mesdames et Messieurs les

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Contact presse Catherine Adam 03 81 61 50 88 catherine.adam@besancon.fr

DOSSIER DE PRESSE. Contact presse Catherine Adam 03 81 61 50 88 catherine.adam@besancon.fr DOSSIER DE PRESSE Deuxième saison : Service de prêt de matériels de mesures pour les pertes d énergie (chauffage, électricité, eau) à destination des Bisontins : résidents et activités tertiaires Contacts

Plus en détail

Bilan des émissions de gaz à effet de serre du groupe SFR

Bilan des émissions de gaz à effet de serre du groupe SFR Bilan des émissions de gaz à effet de serre du groupe SFR Décembre 2012 Réalisé pour le compte du Groupe SFR par Biens Communs et Factea Durable Sommaire I PRÉSENTATION... 1 I.1 DESCRIPTION DE LA PERSONNE

Plus en détail

Le mapping d écosystèmes R&D pour stimuler l innovation collaborative. Expernova & Finance Innovation Dixit GFII 7 juillet 2014

Le mapping d écosystèmes R&D pour stimuler l innovation collaborative. Expernova & Finance Innovation Dixit GFII 7 juillet 2014 Le mapping d écosystèmes R&D pour stimuler l innovation collaborative Expernova & Finance Innovation Dixit GFII 7 juillet 2014 Qui sommes nous? [ Une tendance forte à l Open Innovation ] «Le monde est

Plus en détail

Saint-Quentin-Fallavier, une plateforme logistique exemplaire en matière de développement durable

Saint-Quentin-Fallavier, une plateforme logistique exemplaire en matière de développement durable Saint-Quentin-Fallavier, une plateforme logistique exemplaire en matière de développement durable Le Centre de Distribution de Saint-Quentin-Fallavier, l une des quatre plateformes logistiques de IKEA

Plus en détail

L Indice Carbone Casino, le premier étiquetage environnemental complet en France

L Indice Carbone Casino, le premier étiquetage environnemental complet en France - Communiqué de presse - 11 juin 2008 L Indice Carbone Casino, le premier étiquetage environnemental complet en France Casino poursuit son engagement en faveur du développement durable en lançant le premier

Plus en détail

APPRENTISSAGE. Dossier de presse juillet 2014. L APPRENTISSAGE, que d avantages

APPRENTISSAGE. Dossier de presse juillet 2014. L APPRENTISSAGE, que d avantages Dossier de presse juillet 2014 L APPRENTISSAGE, que d avantages Sommaire Introduction : l apprentissage 3 Quelques chiffres 3 Les enjeux 3 Un dispositif plus simple, plus sécurisé, mieux financé 3 1. Pourquoi

Plus en détail

Webinaire trimestriel ICCA/RBC: Tendances conjoncturelles - Options de financement de biens d'équipement

Webinaire trimestriel ICCA/RBC: Tendances conjoncturelles - Options de financement de biens d'équipement Webinaire trimestriel ICCA/RBC: Tendances conjoncturelles - Options de financement de biens d'équipement Sondage ICCA/RBC : Tendances conjoncturelles T1 2012 Aperçu des résultats économiques Le niveau

Plus en détail

Des solutions complètes pour la maison individuelle

Des solutions complètes pour la maison individuelle Gestion énergétique Des solutions complètes pour la maison individuelle Vous aider à réduire la consommation d énergie de votre habitation. www.siemens.fr/cps Réduire la consommation d énergie des bâtiments

Plus en détail

Choisir son matériel de façon responsable. Etat des lieux de la prise en compte du développement durable par les marques

Choisir son matériel de façon responsable. Etat des lieux de la prise en compte du développement durable par les marques Choisir son matériel de façon responsable Glisser en montagne et ne laisser aucune autre trace que les quelques S dont on vient de marquer la neige : difficile car aujourd hui le ski vert n existe pas

Plus en détail

PROFILS et COMPETENCES ECTI LORRAINE

PROFILS et COMPETENCES ECTI LORRAINE PROFILS et COMPETENCES ECTI LORRAINE Domaines d intervention Expériences acquises Secteur d activité Compétences Expérience Conseil en conception d usine Conseil en organisation, en gestion et en RH Agro-alimentaire

Plus en détail

C H A R T E D E L É C O A T T I T U D E. Un outil pour développer les bonnes pratiques...

C H A R T E D E L É C O A T T I T U D E. Un outil pour développer les bonnes pratiques... C H A R T E D E L É C O A T T I T U D E Un outil pour développer les bonnes pratiques... Notre ambition : transformer nos convictions en actions Comment utiliser ce document? Véritable guide des gestes

Plus en détail

L Equipage. Mars/Avril/Mai 2012

L Equipage. Mars/Avril/Mai 2012 L actualité CCA L'Equipage n 2 Mars/Avril/Mai- Corse Composites Aéronautiques L Equipage Le carnet de bord de Corse Composites Aéronautiques Mars/Avril/Mai 2012 02 Editorial Nous venons enfin de sortir

Plus en détail

FUTUR PÔLE UNIVERSITAIRE DES QUAIS

FUTUR PÔLE UNIVERSITAIRE DES QUAIS FUTUR PÔLE UNIVERSITAIRE DES QUAIS Pose de la 1 ère pierre 7 juin 2013 Dossier de Presse PAGE 1 Futur Pôle universitaire des quais à Lyon L université de demain prend forme sur l ilot Saint Luc - Saint

Plus en détail

La cartographie des 4 programmes de recherche

La cartographie des 4 programmes de recherche 1 La cartographie des 4 programmes de recherche Première étape des séances de think tank créativité du pôle «identification des thèmes de recherche» visant à structurer les 4 programmes de recherche, ce

Plus en détail

Maison AA Natura DOSSIER. de PRESSE Un nouveau concept d habitat qui concilie qualité de vie et d usage avec écologie et accessibilité pour tous

Maison AA Natura DOSSIER. de PRESSE Un nouveau concept d habitat qui concilie qualité de vie et d usage avec écologie et accessibilité pour tous SEPTEMBRE 2011 DOSSIER de PRESSE Un nouveau concept d habitat qui concilie qualité de vie et d usage avec écologie et accessibilité pour tous Maison AA Natura Inscrite dans une démarche de développement

Plus en détail

création oseo.fr Pour financer et accompagner les PME

création oseo.fr Pour financer et accompagner les PME création oseo.fr OSEO Document non contractuel Réf. : 6522-02 Janvier 2007 Pour financer et accompagner les PME création oser pour gagner! Que la création porte sur une activité traditionnelle avec un

Plus en détail

Nouvel acteur de référence pour une offre globale fondée sur une dynamique de progrès

Nouvel acteur de référence pour une offre globale fondée sur une dynamique de progrès Communiqué de presse Nantes, le 26 septembre 2013 Le mouvement HQE se déploie à l International avec Cerway Nouvel acteur de référence pour une offre globale fondée sur une dynamique de progrès Nantes

Plus en détail

QUELQUES CHIFFFRES. 31 millions de logements dont 7,5 millions de logements en copropriété. (Dont 40 % gérés par l UNIS)

QUELQUES CHIFFFRES. 31 millions de logements dont 7,5 millions de logements en copropriété. (Dont 40 % gérés par l UNIS) QUELQUES CHIFFFRES 31 millions de logements dont 7,5 millions de logements en copropriété. (Dont 40 % gérés par l UNIS) 26 millions de résidences principales 3 millions de résidences secondaires 2 millions

Plus en détail

Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire

Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire PROJET D ÉNONCÉ DE VISION STRATÉGIQUE OCTOBRE 2014 TABLE DES MATIÈRES POURQUOI UN ÉNONCÉ DE VISION STRATÉGIQUE?...

Plus en détail

L APPROCHE DE DOLLARAMA EN MATIÈRE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE DE L ENTREPRISE

L APPROCHE DE DOLLARAMA EN MATIÈRE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE DE L ENTREPRISE L APPROCHE DE DOLLARAMA EN MATIÈRE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE DE L ENTREPRISE TABLE DES MATIÈRES TABLE DES MATIÈRES... 2 L APPROCHE DE DOLLARAMA EN MATIÈRE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE DE L ENTREPRISE... 3 RESPONSABILITÉ

Plus en détail

Dossier de Presse Présentation du Startup Weekend Grenoble 2015. Grenoble. Contact presse : Octavie ALBERT octavie.abt@gmail.com Tel : 06 83 07 56 35

Dossier de Presse Présentation du Startup Weekend Grenoble 2015. Grenoble. Contact presse : Octavie ALBERT octavie.abt@gmail.com Tel : 06 83 07 56 35 Dossier de Presse Présentation du Startup Weekend Grenoble 2015 Grenoble Powered by for Entrepreneurs Contact presse : Octavie ALBERT octavie.abt@gmail.com Tel : 06 83 07 56 35 TABLE DES MATIÈRES Startup

Plus en détail

Pourquoi le Canada a besoin de services bancaires postaux

Pourquoi le Canada a besoin de services bancaires postaux Pourquoi le Canada a besoin de services bancaires postaux Symposium international sur les services bancaires postaux John Anderson 613-290-0016 andersjs1@gmail.com «Ils sont des millions à ne pas avoir

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE [Conférence de Presse, 3 mars 2015]

DOSSIER DE PRESSE [Conférence de Presse, 3 mars 2015] DOSSIER DE PRESSE [Conférence de Presse, 3 mars 2015] Organisateur du salon 7 rue du Faubourg Poissonnière 75009 Paris www.restauco.fr Contacts presse : agence becom! T. 01 42 09 04 34 Mathilde Heidary

Plus en détail

UNE OFFRE D EXPOSANTS. riche et diversifiée

UNE OFFRE D EXPOSANTS. riche et diversifiée UNE OFFRE D EXPOSANTS riche et diversifiée Du 31 mars au 4 avril derniers, INDUSTRIE Paris a transformé le parc des expositions de Paris Nord Villepinte en CAPITALE INDUSTRIELLE. 5 jours de business qui

Plus en détail

Esprit scientifique, Esprit d entreprise. Présentation des dispositifs Cifre

Esprit scientifique, Esprit d entreprise. Présentation des dispositifs Cifre Esprit scientifique, Esprit d entreprise Présentation des dispositifs Cifre Pourquoi faire une thèse? Ce qu attendent les entreprises : un socle large, des connaissances pointues au meilleur niveau - -

Plus en détail

Revue de Presse Juillet - Décembre 2012. Journal du Palais - 20 aout 2012

Revue de Presse Juillet - Décembre 2012. Journal du Palais - 20 aout 2012 Revue de Presse Juillet - Décembre 2012 Journal du Palais - 20 aout 2012 Le Journal du Palais - 8 octobre 2012 Le Bien Public - 16 octobre 2012 Le Bien Public - 13 décembre 2012 Ecrit par Christiane Perruchot

Plus en détail

Il y a de l évolution dans l air

Il y a de l évolution dans l air Il y a de l évolution dans l air A NEW PATH TO GROWTH Réinventer l avion créer l architecture d un satellite 3 ème génération concevoir un système de motorisation performant développer des matériaux innovants

Plus en détail

Guide pratique de l. éco agent. des gestes. simples. et quotidiens. pour agir

Guide pratique de l. éco agent. des gestes. simples. et quotidiens. pour agir éco agent Guide pratique de l des gestes simples et quotidiens pour agir 1 Edito Sommaire L électricité...3 Les équipements bureautiques...4 Le confort thermique...5 Le papier...6 Les déchets...7 Les déplacements...8

Plus en détail

Enquête éco-construction. Bilan et résultats

Enquête éco-construction. Bilan et résultats Enquête éco-construction Bilan et résultats Introduction Lancée sur l ensemble de la région Rhône-Alpes en juin 29 par le réseau des Chambres de Métiers et de l Artisanat de Rhône-Alpes et en partenariat

Plus en détail

Atelier énergies. Usage direct des énergies renouvelables : les enjeux sociétaux et environnementaux, moteurs de l innovation technologique

Atelier énergies. Usage direct des énergies renouvelables : les enjeux sociétaux et environnementaux, moteurs de l innovation technologique CONGRÈS DES ECO-TECHNOLOGIES POUR LE FUTUR 2012 Atelier énergies Usage direct des énergies renouvelables : les enjeux sociétaux et environnementaux, moteurs de l innovation technologique 14 juin 2012 Lille

Plus en détail

Expérimentation d un Véhicule Electrique en. Le projet EVE.

Expérimentation d un Véhicule Electrique en. Le projet EVE. Expérimentation d un Véhicule Electrique en Nouvelle-Calédonie Le projet EVE. Comment se comporte le véhicule électrique sous le climat chaud et humide de la Nouvelle-Calédonie? Comment le système électrique

Plus en détail

Dossier de presse. Fast Lease, un loueur différent

Dossier de presse. Fast Lease, un loueur différent SOMMAIRE Dossier de presse FAST LEASE : une véritable success story En seulement 10 ans, FAST LEASE a su se faire une place sur le marché très disputé des microflottes. Depuis sa création la société a

Plus en détail

Les Rencontres : répondre aux nouveaux défis du bâtiment

Les Rencontres : répondre aux nouveaux défis du bâtiment Les Rencontres : répondre aux nouveaux défis du bâtiment La performance énergétique avant tout? La France s apprête à entrer dans une nouvelle ère de la construction, avec la mise en œuvre de la RT 2012

Plus en détail

Rapport d Activité 2014

Rapport d Activité 2014 Rapport d Activité 2014 Présenté lors de l assemblée générale le 24 mars 2015 Marmite Urbaine Au Bieritsan 11 Rue du Docteur Ollier 69100 Villeurbanne Sommaire L ASSOCIATION MARMITE URBAINE... 3 Un projet

Plus en détail

Established in Champagne since 1928 CFA. la formation par apprentissage

Established in Champagne since 1928 CFA. la formation par apprentissage Established in Champagne since 1928 CFA la formation par apprentissage sommaire Éditorial...p 3 Définition...p 4 Missions confiées à un apprenti...p 5 Procédure...p 6 Signature du contrat et statut...p

Plus en détail

Technicien de réseau VEOLIA COMPÉTENCES. > Les atouts du métier. > Ses missions. > Les spécificités du métier. > Les compétences

Technicien de réseau VEOLIA COMPÉTENCES. > Les atouts du métier. > Ses missions. > Les spécificités du métier. > Les compétences Diversité des missions, relation client, autonomie Le technicien réseau assure la surveillance et les interventions sur le réseau ainsi que toutes les démarches de nature technique nécessitant une ouverture

Plus en détail

EDF FAIT AVANCER LA MOBILITÉ ÉLECTRIQUE. Contact presse marie.allibert@edf.fr Tél. : 01.40.42.51.40

EDF FAIT AVANCER LA MOBILITÉ ÉLECTRIQUE. Contact presse marie.allibert@edf.fr Tél. : 01.40.42.51.40 DOSSIER DE presse 1 er octobre 2014 EDF FAIT AVANCER LA MOBILITÉ ÉLECTRIQUE Contact presse marie.allibert@edf.fr Tél. : 01.40.42.51.40 en bref En quelques décennies, les transports ont évolué pour desservir

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE INAUGURATION DE L ESPACE DE LOGISTIQUE URBAIN DES CORDELIERS 26 AVRIL 2012

DOSSIER DE PRESSE INAUGURATION DE L ESPACE DE LOGISTIQUE URBAIN DES CORDELIERS 26 AVRIL 2012 DOSSIER DE PRESSE INAUGURATION DE L ESPACE DE LOGISTIQUE URBAIN DES CORDELIERS 26 AVRIL 2012 SOMMAIRE CONTEXTE ET ENJEUX DE LA LOGISTIQUE URBAINE POUR LE GRAND LYON... PAGE 3 L ESPACE LOGISTIQUE URBAIN

Plus en détail

1S20 Classe énergétique d un véhicule

1S20 Classe énergétique d un véhicule FICHE 1 Fiche à destination des enseignants 1S20 Classe énergétique d un véhicule Type d'activité Exercice/évaluation Notions et contenus Énergie libérée lors de la combustion d un hydrocarbure ou d un

Plus en détail

Plan d action développement durable 2014-2016

Plan d action développement durable 2014-2016 Plan d action développement durable 2014-2016 Orientations 1. Informer, sensibiliser, éduquer, innover (information/éducatio n et formation / recherche et innovation). ORIENTATION PRIORITAIRE 1. Mieux

Plus en détail

10 Propositions Syntec Numérique pour les candidats à l élection présidentielle de 2012. Le numérique : industrie du futur, futur de l industrie

10 Propositions Syntec Numérique pour les candidats à l élection présidentielle de 2012. Le numérique : industrie du futur, futur de l industrie 10 Propositions Syntec Numérique pour les candidats à l élection présidentielle de 2012 Le numérique : industrie du futur, futur de l industrie La ré-industrialisation de la France passe par le développement

Plus en détail

moteur d évolution A NEW PATH TO GROWTH

moteur d évolution A NEW PATH TO GROWTH moteur d évolution A NEW PATH TO GROWTH Participer au développement international du secteur Automobile Accompagner les évolutions du véhicule en production Concevoir les systèmes d aide à la conduite

Plus en détail

UN ÉVÉNEMENT CITOYEN À L OCCASION DE LA COP21

UN ÉVÉNEMENT CITOYEN À L OCCASION DE LA COP21 UN ÉVÉNEMENT CITOYEN À L OCCASION DE LA COP21 Du 28 novembre au 6 décembre 2015, à l occasion de la COP21 à Paris, IKEA transforme les Champs Elysées en terrain de production d énergies propres et lance

Plus en détail

RT 2012 / BBC : nos solutions performantes. climat d innovation

RT 2012 / BBC : nos solutions performantes. climat d innovation RT 2012 / BBC : nos solutions performantes climat d innovation Les principales solutions Viessmann pour les Bâtiments Basse Consommation qui préfigurent la nouvelle Règlementation Thermique 2012 Performance

Plus en détail

Réhabilitation basse consommation à destination des ménages en difficulté

Réhabilitation basse consommation à destination des ménages en difficulté CAHIER PRATIQUE Réhabilitation basse consommation à destination des ménages en difficulté CAHIER PRATIQUE Réhabilitation basse consommation à destination des ménages en difficulté prix : 15 TTC ISBN :

Plus en détail

Panneaux et technologies de chauffage et de refroidissement par rayonnement. énergie positive

Panneaux et technologies de chauffage et de refroidissement par rayonnement. énergie positive Panneaux et technologies de chauffage et de refroidissement par rayonnement. énergie positive PLANTERM. La nouvelle ère RayConditioning PLANTERM a révolutionné le secteur du chauffage et du refroidissement

Plus en détail

Des immeubles en bois, écologiques et basse consommation

Des immeubles en bois, écologiques et basse consommation Urban Project!: le nouveau développement urbain! Des immeubles en bois, écologiques et basse consommation RendezVous RP Contact Green Project Stéphanie Gentilhomme ou Wendy Roeltgen Eric Guez +33(0)1 45

Plus en détail

Groupes électrogènes à gaz

Groupes électrogènes à gaz cat CG132 Groupes électrogènes à gaz Cat CG132 DES SOLUTIONS ÉNERGÉTIQUES PLUS INTELLIGENTES SECTEURS TERTIAIRE ET INDUSTRIEL Les centres de production industriels, les complexes de loisirs, les centres

Plus en détail

SOMMAIRE. Activités du groupe SATOV. Valeurs et démarche environnementale globale. Zone géographique d intervention. Présentation d ALAXIA promotion

SOMMAIRE. Activités du groupe SATOV. Valeurs et démarche environnementale globale. Zone géographique d intervention. Présentation d ALAXIA promotion SOMMAIRE 2 Présentation du groupe SATOV Dates à retenir Activités du groupe SATOV Valeurs et démarche environnementale globale Zone géographique d intervention 7 Présentation de maison SATOV 8 Présentation

Plus en détail

DES TABLETTES TACTILES DANS LES LYCÉES

DES TABLETTES TACTILES DANS LES LYCÉES LA RÉUNION, TERRE D AVENIR PLAN ORDINATEUR PORTABLE POP DES TABLETTES TACTILES DANS LES LYCÉES DOSSIER DE PRESSE 05 MAI 2014 POINT D ÉTAPE AU LYCÉE DE BRAS FUSIL 1 Sommaire LE DISPOSITIF D ÉGALITÉ DES

Plus en détail

DISCOURS de Sylvia PINEL Séminaire de lancement de la programmation des fonds européens 2014-2020 Montpellier

DISCOURS de Sylvia PINEL Séminaire de lancement de la programmation des fonds européens 2014-2020 Montpellier Cabinet de la Ministre du Logement, de l Egalité des territoires et de la Ruralité Seul le prononcé fait foi Paris, le vendredi 14 novembre DISCOURS de Sylvia PINEL Séminaire de lancement de la programmation

Plus en détail

Caravane des partenariats

Caravane des partenariats Lorsque humanisme et efficacité se rencontrent! Caravane des partenariats Contexte, enjeux et typologie des partenariats associations - entreprises Lille, 04 juin 2012 Le RAMEAU Association loi 1901, déclarée

Plus en détail

Boîte à outils pour les entreprises

Boîte à outils pour les entreprises Boîte à outils pour les entreprises A chacun de s en saisir Je suis spécialisé dans le secteur du bâtiment 1. Secteur du bâtiment stimulé par la rénovation énergétique Les règles d'urbanisme sont simplifiées

Plus en détail

SAULNY RÉUNION D INFORMATION DU 08 SEPTEMBRE 2011. Avec le GAZ NATUREL, découvrez un nouveau BIEN ETRE. L'énergie et notre avenir, économisons-la!

SAULNY RÉUNION D INFORMATION DU 08 SEPTEMBRE 2011. Avec le GAZ NATUREL, découvrez un nouveau BIEN ETRE. L'énergie et notre avenir, économisons-la! SAULNY RÉUNION D INFORMATION DU 08 SEPTEMBRE 2011 Avec le GAZ NATUREL, découvrez un nouveau BIEN ETRE Gaz réseau Distribution France à votre service Gaz réseau Distribution France qui sommes nous? Une

Plus en détail

L INNOVATION SOCIALE. Rencontre FUTURIS 20 décembre 2011

L INNOVATION SOCIALE. Rencontre FUTURIS 20 décembre 2011 L INNOVATION SOCIALE Rencontre FUTURIS 20 décembre 2011 INTRODUCTION 3 INNOVATIONS 2005 : Risque de dépôt de bilan Réponse : Activité à 80 % industrielle activité à 80 % tertiaire Aujourd hui : Un des

Plus en détail

Énergies renouvelables efficaces économiques durables

Énergies renouvelables efficaces économiques durables EES Jäggi-Bigler AG 4554 Etziken Tel +41 32 686 88 00 www.eesag.ch Niederlassungen 5436 Würenlos Tel +41 56 610 88 00 6317 Zug Tel +41 41 720 22 84 Énergies renouvelables efficaces économiques durables

Plus en détail

Synthèse des principales actions de réduction PARIS HABITAT OPH

Synthèse des principales actions de réduction PARIS HABITAT OPH Bilan des émissions de Gaz à Effet de Serre conformément à l article 75 de la loi n 2010-788 du 12 juillet 2010 et au décret n 2011-829 du 11 juillet 2011 Synthèse des principales actions de réduction

Plus en détail

Le Centre de loisirs Colin Maillard

Le Centre de loisirs Colin Maillard SERVICES DIVERS Le Centre de loisirs Colin Maillard L e Centre de loisirs Colin Maillard accueille les enfants de 3 à 11 ans, le mercredi et les vacances scolaires sur l ensemble du territoire Gencéen

Plus en détail

Programme pour le mercredi 25 et le jeudi 26 mars 2009

Programme pour le mercredi 25 et le jeudi 26 mars 2009 Fax: 0049-761- 400 26 30 Innovation Academy e. V. Bertoldstraße 45 D-79098 Freiburg Lycée Louis Pasteur Monsieur Santino MALARA 800, rue Léon Blum 62 110 Hénin Beaumont France Freiburg, le 11 mars 2009

Plus en détail

Dossier de presse «Fais-nous rêver-fondation GDF SUEZ»,

Dossier de presse «Fais-nous rêver-fondation GDF SUEZ», Partenaires fondateurs DOSSIER DE PRESSE Dossier de presse «Fais-nous rêver-fondation GDF SUEZ» «Fais-nous rêver-fondation GDF SUEZ», Construisons ensemble des voies nouvelles pour un sport utile à tous

Plus en détail

Les DUT par apprentissage

Les DUT par apprentissage Apprentissage : mode d emploi L apprentissage est une formation professionnelle en alternance où l apprenti(e) partage son temps entre : une entreprise qui lui assure une formation professionnelle pratique,

Plus en détail