Gears of war analyse

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Gears of war analyse"

Transcription

1 Gears of war analyse 1/10

2 Un cauchemar d'outre-tombe. Un héros s'y plonge. USP : Les covers KSPs: Rechargement-éclair Arsenal Jouez seul ou à plusieurs (en mode co-opération) Cible/rating : 18 ans et plus Controls Xbox 360 : un joystick pour se déplacer, un pour diriger le viseur, la croix directionnelle pour changer d'arme, une touche pour viser, une pour tirer, une pour se mettre à couvert, une pour les coups au corps-à-corps, une pour les actions contextuelles et une dernière pour regarder vers soit son équipe, soit la cible principale du moment. PC : le joystick pour se déplacer est remplacé par les flèches du clavier, celui pour viser par la souris et la croix directionnelle est remplacée par la mollette de la souris. Le reste du système de controls est le même : une touche par action + une touche pour les actions contextuelles, qui sont indiquées à l'écran dés qu'elles sont possibles. Cameras Elle se place dans le dos du personnage joué, comme dans tout TPS, et le suit continuellement lors des phases de jeu. Elle change de point de vue lors des phases de sprint, mais sinon le joueur voit continuellement le personnage de dos et ce que son personnage voit. La caméra étant au niveau de ses épaules, à environ un mètre derrière lui. En mode de visée sniper cependant, il ne voit plus l'environnement qu'à travers la lunette du fusil-sniper, et donc plus le personnage. En mode visée normal, la caméra effectue un zoom, le personnage se retrouve plus à gauche sur l'écran, et le 2/10

3 joueur distingue mieux ce qu'il se passe devant son personnage. La caméra est alors au niveau de sa tète, presque à côté de lui. Un viseur apparaît au centre de l'écran, représentant la zone où le personnage va tirer. Ce viseur devient rouge lorsqu'il passe sur l'ennemi. Le joueur peut diriger la caméra, comme s'il dirigeait le regard de son personnage. Gameplay Le gameplay de Gears of War s'articule autour de son USP, qui est son plus grand atout : les covers. Ce système de mise à couvert est en effet la pierre angulaire des combats, qui sont eux-même au centre du jeu. Les covers sont intuitives, un seul bouton (A sur Xbox, espace sur PC) suffit à les activer, et le personnage se met automatiquement à couvert. Il se baisse, se colle au mur, effectue des roulades vers une autre cover, esquive, selon les possibilités qu'il a sur le moment. Elles sont également utilisées par l'ia, et plusieurs types d'ennemis les utilisent (et les autres les prennent en comptent, que ce soit pour s'abriter ou les détruire). Les covers sont le plus souvent des murs, caisses, tas de sacs de sables, piliers, contre lesquels le personnage va s'aplatir pour éviter les tirs ennemis. Tout au long des niveaux, il y a toujours une multitude de covers. Cela amène le joueur à interagir constamment avec le décor. A couvert! Lorsqu'il est à couvert, le joueur est à l'abri des balles, mais il ne peut viser précisément. S'il veut tirer sur ses ennemis, il peut tirer au juger, et seule son arme dépassera de sa cachette. Il peut également appuyer sur le bouton de visée. Dans ce cas, le personnage sortira la tête de la cachette et pourra viser, mais il s'exposera alors aux tirs ennemis. Les covers sont de plus conçues pour respecter un certain réalisme : si un ennemi tire sur le côté du pan de mur qui couvre le personnage, celui-ci sera touché. Il faut donc faire attention à ce que la cover soit réellement efficace contre tous les ennemis à affronter. Certains éléments du décor qui peuvent servir de cover sont destructibles. Ce sont souvent des meubles ou des objets comme des caisses, mais le joueur peut rapidement se retrouver à découvert s'il n'y fait pas attention. Le joueur peut aussi swaper d'une cover à l'autre. Si deux covers sont assez proches, une pression sur le bouton de cover et la direction souhaitée, et le personnage passe à l'autre cover rapidement et sans se mettre à découvert. De même qu'un personnage en cover peut en sortir avec une roulade vers l'avant ou les côtés par la même action du joueur s'il n'y a pas de cover proche. Sprinter Lorsqu'il n'y a pas de covers, le joueur peut tout de même appuyer sur la touche de cover, son personnage se mettra alors à courir, plié en deux. La caméra se positionne alors au niveau de son bassin, donnant l'impression que tout est filmé par un cameraman ayant du mal à suivre la course. Si cela n'affecte pas réellement le gameplay, Cette feature joue sur le gameflow, et surtout sur l'expérience de jeu. Cela le rend plus immersif, et ajoute un aspect spectaculaire à ce sprint. Un personnage en train de sprinter qui s'approche d'une cover se mettra immédiatement à couvert. Il est donc possible de sprinter entre deux covers éloignées, et ce sans que le personnage ne se prenne trop de tirs ennemis. Rechargement! (à prononcer avec une voix grave et menaçante de Locuste) Une feature assez particulière à Gears of War est celle du rechargement-éclair. En effet, lorsque le joueur utilise une arme, celle-ci apparaît en haut à droite de l'écran avec le nombre de balles restantes au joueur, et le nombre de balles qu'il peut utiliser avant d'avoir à recharger. 3/10

4 Lorsqu'il arrive au bout de ces balles et doit recharger ou bien souhaite recharger en prévision d'un combat, une jauge apparaît sous l'arme utilisée, sur cette jauge, une petite zone est grisée, et une encore plus petite zone est blanche. Un indicateur passe sur cette jauge en environ 3 secondes. Le joueur doit alors appuyer une nouvelle fois sur le bouton rechargement. S'il appuie lorsque l'indicateur est dans la zone blanche, son personnage rechargera son arme quasi-instantanément. S'il appuie lorsque l'indicateur est sur la zone claire, le personnage rechargera rapidement. S'il appuie trop tôt, ou trop tard, ou encore n'appuie pas, son personnage mettra longtemps à recharger. Et cela risque de mettre le joueur en difficulté. Le joueur doit donc toujours garder à l'œil ses munitions, et penser à recharger lorsqu'il peut profiter d'une accalmie. Ce principe de rechargement-éclair ajoute une difficulté au gameplay, et influe sur le rythme des combats, mais ajoute également à l'expérience de jeu. Les animations de rechargement sont d'ailleurs faites dans ce sens : si le joueur arrive à effectuer un rechargement-éclair, son personnage rechargera en «un tour de bras» presque littéral (on peut régulièrement voir son personnage faire réellement tourner son arme) alors que s'il doit recharger lentement, on le verra s'acharner sur l'arme, comme si elle s'enrayait ou que les munitions étaient mal placées (on peut d'ailleurs voir Marcus frapper et secouer sa Lanzor pour la charger). Arsenal Une des key-features indispensables au TPS/FPS. Dans Gears of War, elle se limite à une dizaine d'armes, dont 6 sont celles de la «Coallition» (les humains). Mais, en jeu, le joueur ne peut en porter que 4. Dans ces 4 emplacements, deux sont totalement libres, un emplacement est dédié aux grenades et fumigènes, et un est dédié aux armes de tailles réduites, comme le revolver ou le pistolet court. Le joueur peut à tout moment switcher entre ces armes. Et lorsqu'il le peut, il peut ramasser les armes qu'il trouve sur son chemin, qu'elles soient là «par hasard» (incluses dans le niveau) ou bien que des ennemis les aient lâchées en mourant. L'arme ramassée remplace alors une des armes portées. Certaines armes ont des capacités particulières, comme le fusil à lunette, permettant de viser très précisément et bien plus loin que les autres armes, ou encore le Rayon de l'aube, une des plus puissantes armes du jeu. Le rayon de l'aube permet de faire tomber un puissant rayon laser sur son ennemi une fois que celui-ci est vérouillé. Mais le Rayon de l'aube n'est efficace que hors des bâtiments et si les satellites sont alignés. En mode campagne, le jeu fait savoir si c'est la cas au joueur (via un feedback sonore, le contact du QG communiquant l'information). Il faut aussi noter la Troïka, souvent utilisée par les ennemis. Il s'agit là d'une mitraillette sur pied. Cette arme est fixe, et ne peut être transportée, et a souvent un angle de rotation limité à 180. Elle de plus assez peu précise dans ses tirs et lente à pivoter. Cependant ses munitions sont infinies, elle n'a pas besoin d'être rechargée, elle peut donc tirer de puissantes et longues salves. Elles offrent également une grande protection au tireur. Il est très difficile de l'atteindre par lorsqu'on se trouve face à la Troïka. Il faut réussir à tirer sur les côtés de celle-ci, qui sont plus exposés. La Troïka, bien que plus souvent maniée par des ennemis, offrent tout de même une sensation de puissance et d'invincibilité au joueur. Il peut aisément balayer une vague d'ennemis sans prendre trop de risques. Le joueur, en plus des armes qu'il trouve dans les niveaux, peut ramasser celles de ses ennemis morts. Cela peut être une stratégie, car les munitions pour ces armes-là sont faciles à trouver (il suffit de tuer des ennemis en possédant pour en avoir), et peuvent aussi être trouvées en combat. La plupart du temps, elles n'offrent rien de plus que les armes du joueur en terme d'efficacité, mais il est gratifiant de récupérer un Boomshot de temps à autre (l'équivalent d'un lance-roquette, que les Locustes possèdent). L'arme la plus emblématique du jeu reste cependant la Lanzor, le fusil-tronçonneuse. Il est la première arme que le joueur utilise, est simple d'utilisation, et surtout il est équipé d'une tronçonneuse. Ceci est un avantage nonnégligeable lors de combat au corps-à-corps. Corps-à-corps Comme énoncé plus haut, il est possible de se battre au corps-à-corps. Si ce n'est pas le cœur du gameplay, cette éventualité n'est cependant pas négligée. 4/10

5 Une touche est ainsi attribuée au corps-à-corps. Selon l'arme assignée au personnage, l'action changera. Ainsi, si le personnage a une Lanzor, il activera la tronçonneuse et pourra trancher ses ennemis. Cette action a également l'avantage d'offrir au joueur une reward simple et barbare, à savoir une courte cinématique où il est possible de voir son personnage découper un ennemi hurlant et gesticulant de douleur, faisant gicler des gerbes de sang dans tous les sens qui éclaboussent même la caméra. Satisfaction immédiate, même en plein combat, pour le joueur qui se sent alors très puissant. Si le personnage est équipé de grenades, il posera alors celle qu'il a en main sur l'ennemi. Le joueur a alors tôt fait de s'éloigner pour éviter l'explosion. Sinon, le personnage donnera simplement un coup de crosse/manche du fusil ou de l'arme qu'il a en main. L'IA Les ennemis Au fil du jeu, le joueur est amené à affronter plusieurs types d'ennemis, ayant chacun des capacités particulières. Ces créatures sont appelées Locustes, et sont sensées être des sortes de monstres venant des entrailles de la planète pour conquérir la terre. Le bestiaire est assez étendu, mais on peut cependant y distinguer quelques grandes classes. (Ici, principalement à propos de Gears of War 1, les deux opus suivants apportant chacun leur lot de nouveaux ennemis, notamment les Lambents, qui sont une race encore autre que les Locustes) Les Drones sont la classe la plus répandue, celle que le joueur rencontrera le plus souvent, et ce tout au long du jeu. Parmi les Drones, il y a encore plusieurs sous-classes. Mais globalement, ce sont des soldats d'infanteries. Ils composent le gros des Hordes Locustes, et sont caractérisés par leur absence de peur et leur nombre important. Ils apparaissent souvent nombreux à la surface de la terre par des Puits d'émergence. Ils sont polyvalents, et peuvent utiliser plusieurs armes et occuper de nombreux postes, mais n'ont généralement pas une intelligence très élevée. À l'image des Gears (le joueur et ses coéquipiers), ils peuvent utiliser les covers de l'environnement. On remarquera facilement ce manque d'intelligence, car peu d'entre eux usent de véritable stratégie, la plupart auront tendance à foncer tête baissée vers les Gears. Ils sont peu agiles, mais leur vitesse peut varier selon leur type. On peut distinguer des Drones «basiques» : les Grenadiers, qui sont plus robustes et foncent vers l'ennemi en bons kamikazes les Artilleurs, qui utilisent les Troikas et sont munis de casques les Guetteurs, qui couvrent les Artilleurs lorsqu'ils utilisent une Troika (la plupart du temps, une Troïka utilisable par l'ennemi sous-entend donc la présence d'au moins deux Locustes) les Snipers, plus mobiles qui sont experts en tirs de précisions et peuvent devenir extrêmement dangereux lors de combats contre de nombreux Locustes les Boomers, des adversaires lents et relativement stupides. Ils n'utilisent pas les covers, mais sont très résistants. Leur fusil, le Boomshot, est un genre de lance-roquette et est redoutablement efficace. Mais leur manque d'intelligence et de rapidité, allié à leur manie de crier «BOOM!» avant chaque tir les rend facile à tuer pour peu que le joueur dispose de covers. Le Boomshot est aussi une arme longue à recharger les Bersekers, sensées être des femelles Drones. Elles sont aveugles, mais se guident à l'odorat et à l'ouïe, qu'elles ont extrêmement sensibles. Un simple bruit de pas ou de tir de la part du joueur fera se ruer la Berserker vers lui. Elle l'ecrasera ensuite avec de lourds coups de poing. Tout obstacle entre elle et la source de bruit sera détruit. Des obstacles non-destructibles comme les murs l'arreteront. Elle mettra ses bras en avant et cherchera alors à flairer l'ennemi. Mais elle peut parfois détruire des murs blindés, des portes ou autres obstacles à priori indestructibles grâce à son inertie. Mais elle sera étourdie pendant quelques secondes après avoir détruit un tel obstacle. Seul le Rayon de l'aube peut les affecter (ou une très grosse source de chaleur). Un tir avec le Rayon de l'aube les rend vulnérables à toutes les armes pendant un instant assez court (il est aussi possible de les tuer uniquement avec le Rayon de l'aube). Au fil du jeu, le joueur n'en affrontera que quelques-unes. Elles sont les moins intelligentes des Drones, mais compensent par leur force destructrice. Leur présence induit tout de même d'avoir assez d'espace pour que le joueur puisse éviter leurs charges et qu'il puisse utiliser le Rayon de l'aube. Les Gardes Theron, plus intelligents et redoutables que les autres. Ils sont en effets plus forts, plus rapides, et opèrent en petites escouades menées par une Sentinelle Theron. Ils sont plus haut gradés 5/10

6 que les autres et peuvent donc diriger les autres types de Drones. Ils sont mieux équipés et protégés que les autres Drones, bien que leur arme de prédilection soit la Torque Bow (genre d'arbalète envoyant des projectiles explosif), une arme redoutable et efficace même à grande distance. Ils utilisent également d'autres armes, dont la Lanzor. Ils sont les seuls suffisamment intelligents pour ramasser les armes et munitions qu'ils trouvent au sol, ou qu'ils prennent sur leurs camarades morts. C'est l'élite des Locustes, et de fait ils utilisent diverses tactiques au combat. Embuscades et covers leur sont très familières, et ils peuvent s'enfuir s'ils constatent que le combat tourne en leur défaveur. Ils fuient pour ne pas mourir s'ils sont trop touchés, et surtout peuvent s'entraider lorsque l'un d'eux est blessé. Ils sont également capables de se servir des autres Drones comme chair à canon ou appât, ou encore de fuir pour attirer l'ennemi vers un autre groupe de locustes caché en embuscade. Aux côtés des Drones, on peut trouver : les Rebuts, aussi appelés Wretches, de petites créatures qui s'annoncent par des cris aigus, et qui ont la particularité de pouvoir s'agripper et grimper au plafond ou n'importe quelle surface. Rapides et agiles, ces créatures sont peu résistances, mais attaquent toujours en groupe pour submerger l'ennemi. Ils sont aussi souvent utilisés comme chair à canon ou distraction par les autres Locustes. Lors de l'acte 2 du jeu, le joueur rencontre une mutation des Rebuts, les Rebuts Sombres, ou Rebuts Lambent, qui sont noirs avec des taches lumineuses. Ces Rebuts Sombres explosent lorsqu'ils meurent les Reavers, des monstres Locustes qui peuvent servir de monture volante. Ils sont munis d'un lancemissile pour les attaques frontales, et d'une mitrailleuse à l'arrière pour attaquer d'éventuels poursuivants et les cibles au sol. Ils sont de plus munis de tentacules pour attaquer les ennemis une fois au sol. Ils peuvent être montés par deux Locustes, un pilote et un tireur. Très resistants, ils sont difficiles à abattre, sauf si le joueur est muni d'une arme explosive comme le Torque Bow. Tuer le pilote ne tue pas le Reaver, il faut réussir à faire feu sur son ventre, plus sensible. En mourrant, le Reaver explose les Corpser, monstre arachnoïde vivant sous terre, de grande taille. Ils attaquent par surprise, à priori rarement en groupe, et gardent leurs pattes regroupées devant eux pour se protéger. Ils engloutissent leur cible et l'entrainent sous terre.(il semblerait qu'ils ne soient pas des Locustes, mais se soient alliés à eux) les Krylls, créatures noires volantes. Semblables à des chauve-souris, ces créatures nocturnes sont sensibles à la lumière, qui est la seule façon au joueur pour éviter qu'elles ne déchiquètent son personnage. Les Brumaks, Locustes gigantesques. Ils sont assimilés et utilisés comme des chars d'assaut. Ils sont armés de divers lance-missile et canons. Pour les tuer, il est plus efficace de se servir d'armes lourdes. Les Essaimeurs, étranges créatures dont la tête est une énorme machoire. Ils brouillent les transmissions des Gears et lancent des Nemacysts par leur queue, également munie d'une gueule hérissée de dents. Le seul moyen de les tuer est le Rayon de l'aube. Les Nemacysts, jetées par les Essaimeurs, sont en quelque sorte des mines, voire des torpilles à tête chercheuse. Ces créatures se dirigent d'elles-même vers l'ennemi en flottant dans les airs. Elles sont peu résistantes. Ce bestiaire infernal se charge de mettre le joueur en difficulté au long des niveaux de jeu. Le joueur s'apercevra cependant rapidement que leur parcours est plus ou moins toujours le même, et s'il perd, et recommence le combat, il pourra plus ou moins prévoir le comportement de ses ennemis et leur position. Il n'est ainsi pas rare de savoir où va apparaître un Puits d'émergence et de réussir à y jeter une grenade pour le fermer dès son ouverture. Les Puits d'émergence sont des points de spawn, d'où sortent les Drones Locustes, et si le joueur réussit à y 6/10

7 jeter une grenade, le puits cesse de laisser des Locustes en spawner. S'il n'y arrive pas, il devra se battre contre le nombre de Locustes programmé dans ce point d'émergence. Un point à noter est le feedback sonore : lorsqu'un combat commence, avant que le joueur ne se retrouve face à ses ennemis, la musique change, et il peut entendre les cris caractéristiques de l'ennemi qu'il va rencontrer. Ces cris changent selon le type de Locuste qu'il rencontrera («Humains!» caractérise par exemple les Drones standards, les voix des Gardes Theron sont moins graves et plus sifflantes...). En combat, certains bruits sont d'ailleurs des indicateurs sur l'action effectuée par certains ennemis («Rechargement!» est ainsi un mot souvent entendu en combat quand un Drone recharge son arme, «BOOM!» est le signal qu'un Boomer va tirer...). Le joueur attentif peut utiliser ces indicateurs pour se faciliter la tâche en combat. Les équipiers Une des particularités de Gears of War, est que le joueur est très rarement seul. S'il ne joue pas en mode coopération, son personnage est toujours accompagné de soldats joués par l'ia. Ainsi, le héros jouable Marcus Fenix est accompagné de Dom, Cole et Baird la plupart du temps. Cette équipe se constitue au fil du jeu, et les protagonistes peuvent en changer au fil des morts et des arrivants selon le scénario. En mode co-op, le deuxième joueur peut jouer Dom. Ces coéquipiers ont une IA qui leur permet d'utiliser les covers comme le joueur, et d'user de diverses tactiques de combat. Il faut cependant noter que l'ia est parfois peu efficace, faisant foncer les coéquipiers tête baissée au combat. Mais d'autre fois, ils seront d'une grande aide en effectuant des actions très utiles au bon moment. Lorsqu'un de vos coéquipiers tombe au combat, il ne meurt pas, son personnage s'écroule à genoux, et un cercle apparaît à l'écran du joueur pour signaler qu'il est en difficulté. Le cercle indique le personnage à secourir et une flèche indique sa position par rapport au joueur, qui peut de plus entendre ses appels au secours. Ce dernier doit alors aller l'aider. Pour cela, il doit réussir à atteindre le coéquipier blessé et une fois là, appuyer sur la touche d'action contextuelle (X sur la manette de Xbox 360) pour le «soigner» instantanément. L'effet est en effet immédiat, et les deux personnages peuvent retourner au combat. Les personnages joués par l'ia peuvent tout de même se soigner entre eux, mais cela ne semble pas arriver souvent, et le joueur devra plutôt le faire lui-même. En mode co-opération, les deux joueurs peuvent ainsi se faire soigner par l'autre ou par un des coéquipiers gérés par l'ia. En mode solo, il est possible de donner des ordres à ses équipiers. Mais il n'y a que trois types d'ordres : «Attaquez», «Cesser le feu» et «Regroupez-vous». Leur utilité est toutefois limitée car ils ne sont efficaces que pour commander une attaque, et en aucun cas définir une stratégie pour l'ia des coéquipiers. Mais cela sert tout de même parfois et peut éviter certain problèmes comme de voir ses coéquipiers foncer dans le tas et mourir au pied d'un ennemi. Le secourir devient rapidement problématique dans ce cas de figure. A propos du LD Gameflow/Gameplay loops Dès les premiers niveaux du jeu, il est possible d'isoler un pattern qui revient tout au long du jeu, à savoir une alternance entre zone de combats, qui mettent le joueur dans un état de tension, et zone de calme, où il est possible de reprendre des munitions, explorer l'environnement. 7/10

8 Ce pattern rythme les niveaux, et tous en jouent. Au fil du jeu, les périodes de combat augmentent en durée et en difficulté. Dans les combats eux-même, le rythme est soutenu, mais le joueur se verra souvent jouer avec les covers, tirant une salve, puis se cachant pour recharger en prévision d'une accalmie dans les tirs ennemis, se relevant pour tirer, puis se remettant à couvert. Le jeu peut devenir très tactique, le joueur cherchant le meilleur moment pour viser et tirer, changeant de cover, s'approchant et s'éloignant de l'ennemi pour mieux l'éliminer. Le jeu en devient parfois répétitif, et assez lent, mais offre un aspect moins bourrin que ce que laisserait présager le charadesign. Les premiers «arcs» du jeu permettent au joueur de se faire peu à peu au rythme des combats, et au bestiaire. Chaque nouvel ennemi étant introduit peu à peu, par d'abord une cinématique, puis des séquences de combats où le joueur va pouvoir se mesurer à lui uniquement. Ces phases servent d'apprentissage au joueur qui se verra par la suite contraint de les affronter en même temps que d'autres types d'ennemis. En terme de level design plus basique, le système de cover impose des architectures complexes, des environnements foisonnants de cachettes. Le joueur devant pouvoir, lors de chaque combat, se mettre à l'abri des balles et viser l'ennemi. Il faut donc que chaque environnement où un combat doit avoir lieu offre plusieurs covers, disposées de façon à ce que le joueur et l'ia puissent les utiliser. De plus, s'il n'y a la plupart du temps qu'un seul passage (sauf certains niveaux), il y a parfois possibilité de passer sur le côté pour prendre ses ennemis à revers. Il est aussi bon de noter que lorsqu'il y a une troïka utilisée par un ennemi, il est plus avantageux d'être en mode multijoueur. Un joueur peut alors servir de distraction, pendant que l'autre tire sur l'ia utilisant la troïka. Il est donc logique d'éviter d'en mettre trop dans un niveau conçut pour jouer en mode solo, car si cela impose une certaine adresse et coopération en mode multijoueur, il est plus difficile d'en venir à bout lorsqu'on joue seul. Cela peut briser le gameflow, sauf intention claire du level designer. Graphisme et architecture Le style graphique des niveaux est assez sombre. Le monde est post-apocalyptique, et donc la plupart des environnements sont constitués de bâtiments plus ou moins détruits. Les façades percées de brèches, les bâtiments à colonnades partiellement détruites, les maisons abandonnées, les bâtiments aux vitres détruites, les routes fendues ou percées de tunnels, constituent un univers très varié et contribuent à cette atmosphère post-apocalyptique. On peut cependant noter que les architectures puisent dans les répertoires antiques, classiques, Art Déco et gothiques. Le tout étant subtilement mélangé à des sources plus contemporaines et habillé de textures parfois plus futuristes (au sens Science Fiction du terme). Il n'est pas rare de passer de grandes portes en arc brisé décorées de fresques florales très Arts Déco, ou encore de traverser des pièces à colonnades, des couloirs à coupoles décorées de fresques, voire même dans des églises clairement gothiques. Un des premiers combats hors de la prison où commence l'aventure se déroule d'ailleurs autour d'un grand bâtiment ressemblant très fortement à d'anciens temples romains, retouchés et habillés de textures futuristes (faisant notamment des colonnes de grand pylônes de métal en reliefs). Le résultat est réussi en terme d'ambiance et de réalisme. Le principe des ruines offre de plus énormément de possibilités de covers. 8/10

9 Il faut de plus ajouter à cet univers celui des tunnels de Locustes, car le joueur devra aussi pénétrer leur repaire souterrain. Il s'agira alors de multitudes de tunnels et d'excavations de tailles et topographies très diverses. Les covers sont alors des rochers, des colonnes naturelles ou d'autres obstacles plus naturels. Sons Le son est très important dans Gears of War. Il sert à fixer l'ambiance, mais surtout de feedback pour le joueur. Comme évoqué précédemment, les Locustes s'annoncent tous par des cris caractéristiques, mais toutes les phases de mise en tension du joueur sont également annoncées par des musiques et sons. Tout combat est annoncé avant même que le joueur ne voit les ennemis par les cris Locustes et une musique assez rock et rythmée. Et lorsque le joueur tue le dernier ennemi de cette phase de gunfight, un son plus puissant annonce la fin du combat. Le joueur sait immédiatement qu'il en a fini avec les Locustes à cet endroit, et peut souffler. Le son est aussi bien sûr présent dans les cinématiques et appuie toujours l'ambiance de manière réussie. Certaines périodes très stressantes sont aussi parfois silencieuses. L'absence de fond sonore autre que les bruits du joueur contribue alors à faire stresser le joueur (notamment dans les phases d'explorations où tomber sur un ennemi sera d'autant plus surprenant, le joueur étant tendu et à l'affut du prochain ennemi). En terme de gameplay, le son sert de feedback continuel. Chaque action déclenche un bruit. Le rechargement de l'arme du personnage déclenchera un son et une ou deux phrases de sa part, renseignant sur la réussite ou non du rechargement-éclair (un victorieux «On recharge!» de Marcus Fenix est toujours meilleur signe qu'un «Allez, recharge bon sang!»). Lorsqu'un ennemi recharge, il y a également un feedback sonore («Rechargement!» est toujours un bon indicateur pour savoir quand se remettre à tirer sur l'ennemi). La «mort» d'un ami est toujours annoncée par un son et des appels au secours de sa part. De même qu'un lancer de grenade qui rate le Puits d'émergence ciblé se verra salué par un «Zut! Raté!» ou une autre phrase qui peut indiquer au joueur le résultat de son lancer. Un lancer réussi sera également salué par une phrase à l'intonation plus joyeuse. Les sons sont donc très importants dans le jeu car en plus d'augmenter l'immersion, ils servent d'indicateurs et d'indices au joueur. Conclusion Gears of War est donc un jeu complet, au gameplay innovant et très reconnaissable. Son aspect premier pourrait faire dire qu'il s'agit d'un jeu «bourrin», mais on découvre vite qu'il est plein de subtilités qui en font un jeu prenant et agréable à jouer, seul ou à plusieurs. On peut pourtant regretter son aspect assez répétitif, et un arsenal qui finalement ne sert pas ou peu, car à part pour les ennemis nécessitants d'être tués avec des armes particulières, le joueur n'a pas un besoin vital de changer d'arme, et peut facilement progresser dans le jeu en utilisant presque uniquement la Lanzor. Les deux opus suivants semblent toutefois plus diversifiés, et étendent encore le bestiaire. Ils complètent de plus le scénario et les questions que pose ce premier Gears of War. Ce jeu pose les bases de gameplay et y initie le joueur, qui prend vite plaisir à utiliser ce système réussi de covers. 9/10

10 10/10

Chapitre 8. Le bestiaire. «Où donc avons-nous fait fausse route?» Maelle, Complainte des Corbeaux, 823

Chapitre 8. Le bestiaire. «Où donc avons-nous fait fausse route?» Maelle, Complainte des Corbeaux, 823 Chapitre 8 Le bestiaire «Où donc avons-nous fait fausse route?» Maelle, Complainte des Corbeaux, 823 Table des matières Table des matières... 2 Le bestiaire... 3 Fiche de créature... 4 Styles de combat...

Plus en détail

épreuve possible pour tenter de soigner quelqu'un (max 1D6 ). sur un échec critique, le héros parvient à blesser encore plus son compagnon (-1D6 ).

épreuve possible pour tenter de soigner quelqu'un (max 1D6 ). sur un échec critique, le héros parvient à blesser encore plus son compagnon (-1D6 ). À l'aide de cette compétence, un personnage pourra tenter de réparer ou de fabriquer des objets rudimentaires, pour peu qu'il réussisse une épreuve d'adresse, et sans avoir besoin de connaître le sujet

Plus en détail

Variante pour Anima. Pierre Borgnat & Jean-Yves Moyen BAMgames

Variante pour Anima. Pierre Borgnat & Jean-Yves Moyen BAMgames Variante pour Anima Pierre Borgnat & Jean-Yves Moyen BAMgames Août 2009 1 Introduction Ceci est une variante pour le jeu de cartes Anima (http://www.edgeent.com/v2_fr/edge_tienda_ lista.asp?etid=6430)

Plus en détail

Livret de d Ma M gi g e

Livret de d Ma M gi g e Livret de Magie La magie La magie est une arme tout aussi efficace qu'une épée ou qu'une hache voire plus dévastatrice si elle est correctement utilisée! Il est recommandé au magicien de tous niveaux de

Plus en détail

Débuter avec un ordinateur

Débuter avec un ordinateur Débuter avec un ordinateur 1) L'ordinateur En fonction de l'ordinateur que vous avez il y a plusieurs petites choses à savoir : 1.1) L'ordinateur fixe Deux choses à allumer quand vous voulez allumer un

Plus en détail

Jeu de tirs et passes L artilleur

Jeu de tirs et passes L artilleur Livret de jeux L'artilleur La queue du scorpion Le ballon couloir La balle aux chasseurs Qui attrape? Les contrebandiers Les petits paquets La queue du diable Le tunnel ballon Le relais abattre les quilles

Plus en détail

Voix Off: " Le noir le noir est à l'origine " Voix Off: " de toutes les formes "

Voix Off:  Le noir le noir est à l'origine  Voix Off:  de toutes les formes Séquence 1/ Intérieur Nuit : L'écran est tout noir. " Le noir le noir est à l'origine " Les nuages s écartent, laissant apparaître la Pleine Lune. " de toutes les formes " Des silhouettes noires apparaissent

Plus en détail

La caméra Embarquée et subjective

La caméra Embarquée et subjective La caméra Embarquée et subjective La caméra embarquée et subjective L utilisation de la caméra subjective permet une très forte identification du spectateur aux personnages et par conséquent des sensations

Plus en détail

Seuls des jeux faciles à organiser sans animateur ont été retenus.

Seuls des jeux faciles à organiser sans animateur ont été retenus. Suite à une demande de collègues, j ai essayé de regrouper dans ce document des jeux simples ne nécessitant aucun ou très peu de matériel et autrefois pratiqués pendant les récréations ou dans la rue,

Plus en détail

Jeux collectifs situations d'apprentissage

Jeux collectifs situations d'apprentissage 1 Jeux collectifs situations d'apprentissage Les situations proposées visent à développer les compétences et savoirs cités ci-dessous qui sont en correspondance avec les attendus des programmes et du socle

Plus en détail

Quelques exemples de jeux pour sensibiliser les enfants au monde du handicap

Quelques exemples de jeux pour sensibiliser les enfants au monde du handicap S'amuser en groupe, sans voir Quelques exemples de jeux pour sensibiliser les enfants au monde du handicap Les écureuils dans les arbres S'orienter dans l'espace grâce aux sons Utiliser la technique de

Plus en détail

Réaliser un diaporama sonorisé ou un film d'animation. avec windows Movie Maker

Réaliser un diaporama sonorisé ou un film d'animation. avec windows Movie Maker Réaliser un diaporama sonorisé ou un film d'animation avec windows Movie Maker Ce logiciel est disponible sur tous les ordinateurs installés avec windows XP, vista... Le logiciel est livré avec. Pour windows

Plus en détail

Navigation dans Windows

Navigation dans Windows Cours 03 Navigation dans Windows Comme je le disais en introduction, notre souris se révèle plus maligne qu'elle n'en a l'air. À tel point qu'il faut apprendre à la dompter (mais c'est très simple, ce

Plus en détail

Traitement de texte : Quelques rappels de quelques notions de base

Traitement de texte : Quelques rappels de quelques notions de base Traitement de texte : Quelques rappels de quelques notions de base 1 Quelques rappels sur le fonctionnement du clavier Voici quelques rappels, ou quelques appels (selon un de mes profs, quelque chose qui

Plus en détail

Entretenir la condition physique des seniors

Entretenir la condition physique des seniors Entretenir la condition physique des seniors Réalisation : A. TERLICOQ, Assistante Technique Département Oise, sous la direction de l équipe technique nationale, Fédération française EPMM Sports pour Tous

Plus en détail

5 semaines pour apprendre à bien jouer un morceau de piano

5 semaines pour apprendre à bien jouer un morceau de piano 5 semaines pour apprendre à bien jouer un morceau de piano Ce guide peut être librement imprimé et redistribué gratuitement. Vous pouvez pouvez l'offrir ou le faire suivre à vos amis musiciens. En revanche,

Plus en détail

RENCONTRES EFFRAYANTES

RENCONTRES EFFRAYANTES RENCONTRES EFFRAYANTES Vampire ou loup-garou? Un frisson me saisit soudain, non pas un frisson de froid, mais un étrange frisson d angoisse. Je hâtai le pas, inquiet d être seul dans ce bois, apeuré sans

Plus en détail

Sommaire. Installation du jeu Remarque : pour plus d informations sur la configuration requise, rendez-vous sur http://www.ea.com/fr.

Sommaire. Installation du jeu Remarque : pour plus d informations sur la configuration requise, rendez-vous sur http://www.ea.com/fr. TM Sommaire Qu est-ce que Titanfall?...2 Commandes... 3 Menu principal... 7 Accès à une partie... 7 Qu est-ce que Titanfall? Voilà de nombreuses années que les citoyens de la Frontière sont victimes de

Plus en détail

AGASC / BUREAU INFORMATION JEUNESSE 06700 Saint Laurent du Var Tel : 04.93.07.00.66 E mail : bij@agasc.fr www.agasc.fr. Word: La présentation

AGASC / BUREAU INFORMATION JEUNESSE 06700 Saint Laurent du Var Tel : 04.93.07.00.66 E mail : bij@agasc.fr www.agasc.fr. Word: La présentation Word: La présentation Introduction 2 ième partie Bien que le contenu du document soit le plus important, Word vous offre plusieurs options pour améliorer la présentation du texte. Cette page va vous montrer

Plus en détail

JEUX VIDÉO sur XBOX 360 Kinect

JEUX VIDÉO sur XBOX 360 Kinect JEUX VIDÉO sur XBOX 360 Kinect 1) UFC Undisputed 3 Combat Déconseillé aux moins de 16 ans UFC Undisputed 3 est une simulation de MMA sur Xbox 360. Plus accessible que par le passé, le soft nous permet

Plus en détail

CREER UNE ANIMATION 3D DANS DIRECTOR

CREER UNE ANIMATION 3D DANS DIRECTOR CREER UNE ANIMATION 3D DANS DIRECTOR 2 Création de votre première animation 3D dans Director Bienvenue dans le didacticiel 3D d'adobe Director. Director comprend une option permettant de créer des images,

Plus en détail

Les jeux de l école de basket

Les jeux de l école de basket Soirée départementale d information technique du 25.11.2002 : (par Delphine MONGIN, chargée auprès du comité départemental, de la promotion et du développement des écoles de basket) Les jeux de l école

Plus en détail

Atelier thématique. Mardi 25 juin 2013. Avenue Gabriel Péri 84110 Vaison-la-Romaine ESPACES MULTIMEDIA

Atelier thématique. Mardi 25 juin 2013. Avenue Gabriel Péri 84110 Vaison-la-Romaine ESPACES MULTIMEDIA Mardi 25 juin 2013 Atelier thématique Avenue Gabriel Péri 84110 Vaison-la-Romaine Page 1 / 12 SOMMAIRE Une nouvelle interface pour de nouveaux appareils...3 Passer de l'écran d accueil au bureau...4 Le

Plus en détail

Un film à partir de photos avec windows movie maker

Un film à partir de photos avec windows movie maker Un film à partir de photos avec windows movie maker -Windows movie maker est un logiciel de montage vidéo gratuit qui est normalement déjà installé sur les ordinateurs sous windows (xp, vista et 7). Il

Plus en détail

JEU DE DÉS V3.1 : ALLEZ PLUS HAUT!

JEU DE DÉS V3.1 : ALLEZ PLUS HAUT! JEU DE DÉS V3.1 : ALLEZ PLUS HAUT! un jeu de Pierre Charriot Des amis se sont lancés un défi : être capable d'escalader le plus haut possible une chaîne de montagne. Mais, attention, nous n'avons pas affaire

Plus en détail

UNITE D APPRENTISSAGE : Cycle 2 Jeu collectif : L épervier déménageur Compétence 3 : Coopérer et s opposer individuellement et collectivement.

UNITE D APPRENTISSAGE : Cycle 2 Jeu collectif : L épervier déménageur Compétence 3 : Coopérer et s opposer individuellement et collectivement. UNITE D APPRENTISSAGE : Cycle 2 Jeu collectif : L épervier déménageur Compétence 3 : Coopérer et s opposer individuellement et collectivement. Pour ENTRER dans l ACTIVITE Pour APPRENDRE et PROGRESSER SITUATIONS

Plus en détail

Métiers 2013 Idée originale : Dominic Bennett Conception finale : Roger Hétu & Sébastien Denis

Métiers 2013 Idée originale : Dominic Bennett Conception finale : Roger Hétu & Sébastien Denis Métiers 2013 Idée originale : Dominic Bennett Conception finale : Roger Hétu & Sébastien Denis Table des matières Forgeron...2 Tableau de fabrication et de réparation pour la forge...3 Les métaux...4

Plus en détail

Guide de démarrage rapide Centre de copies et d'impression Bureau en Gros en ligne

Guide de démarrage rapide Centre de copies et d'impression Bureau en Gros en ligne Guide de démarrage rapide Centre de copies et d'impression Bureau en Gros en ligne Aperçu du Centre de copies et d'impression Bureau en Gros en ligne Pour accéder à «copies et impression Bureau en Gros

Plus en détail

DESCENT QUEST ( auteur : Mark Thomas )

DESCENT QUEST ( auteur : Mark Thomas ) DESCENT QUEST ( auteur : Mark Thomas ) Référence : http://www.boardgamegeek.com/filepage/45121 Vous y trouverez le fichier PDF en anglais avec les cartes à imprimer. TRADUCTION DES CARTES Page 15/35 LES

Plus en détail

WINDOWS SEVEN (7) Le Panneau de configuration

WINDOWS SEVEN (7) Le Panneau de configuration WINDOWS SEVEN (7) Le Panneau de configuration C'est l'un des éléments le plus important de Windows 7, encore plus qu'avec les précédentes versions de ce système d'exploitation. Le Panneau de configuration,

Plus en détail

TOP 1 ARI ET INVESTIGATION. ARI et investigation

TOP 1 ARI ET INVESTIGATION. ARI et investigation ARI ET INVESTIGATION Le binôme. 2 Sommaire Rôle du binôme (grand volume). Rôle de l équipier. Rôle du chef d équipe. La progression du binôme. 3 Rôle du binôme (grand volume) RAPPEL : 1 binôme = 1 mission

Plus en détail

NIGHT VISION STUDIOS GUIDE DU LOGICIEL. Produit Voyance. Version 1.5

NIGHT VISION STUDIOS GUIDE DU LOGICIEL. Produit Voyance. Version 1.5 NIGHT VISION STUDIOS GUIDE DU LOGICIEL Produit Voyance Version 1.5 Table des matières Présentation... 3-4 Logiciel de diffusion... 5 1- Connexion... 5 2- Webcam... 5-6 3- Clients... 6-7 4- Dialogue en

Plus en détail

CONSTRUCTION DE LA CIBLE

CONSTRUCTION DE LA CIBLE CONSTRUCTION DE LA CIBLE TACHES Jeux sur cibles fixes N 1 Remplir sa maison Posséder les plus de ballon que l adversaire. Au signal de l éducateur, chaque joueur part en course chercher un ballon dans

Plus en détail

Thème - Activités de leadership et de coopération

Thème - Activités de leadership et de coopération Thème - Activités de leadership et de coopération Jeux d'aventure, jeux coopératifs, situations d'initiative, résolution de problèmes, prise de risques, attribution de tâches, formation d'esprit d'équipe,

Plus en détail

BUREAU D ETUDES INFORMATIQUE JOUEUR DE PUISSANCE 4

BUREAU D ETUDES INFORMATIQUE JOUEUR DE PUISSANCE 4 MIETLICKI Pascal 3 MIC C2 BUREAU D ETUDES INFORMATIQUE JOUEUR DE PUISSANCE 4 1. Mode Console... 2 2. Mode Graphique... 2 3. Architecture de notre logiciel... 3 4. Manuel d utilisation... 5 5. Aide au joueur...

Plus en détail

Battlefield LDME par Jyuza le nuage

Battlefield LDME par Jyuza le nuage Battlefield LDME par Jyuza le nuage Test de King Kadelfek Ah! Les zombies nous ont envahi! Sous l'action d'un dangereux esprit maléfique contagieux, les makers se mettent au service du mal. Heureusement,

Plus en détail

TACTIQUES DE PLACEMENT

TACTIQUES DE PLACEMENT TACTIQUES DE PLACEMENT Ce document a été réalisé à partir du site hallofgallery.com, hélàs aujourd'hui disparu. En ayant gardé une trace sur mon PC, j'ai pensé que cela vous intéresserez d'en avoir un

Plus en détail

Le bridge c'est quoi? Laval Du Breuil École de bridge Picatou, Québec picatou@picatou.com

Le bridge c'est quoi? Laval Du Breuil École de bridge Picatou, Québec picatou@picatou.com Le bridge c'est quoi? Laval Du Breuil École de bridge Picatou, Québec picatou@picatou.com 1. Historique Le bridge moderne fait partie de la famille du Whist, popularisé au XIX e siècle par Edmond Hoyle

Plus en détail

Arbitrer. LE FUTSAL.quelques éléments de compréhension

Arbitrer. LE FUTSAL.quelques éléments de compréhension Arbitrer Un exercice complexe que ce livret du jeune arbitre essaie de rendre abordable et simple. Il contient : - des éléments de compréhension du futsal (esprit du jeu, sens général du règlement) - 10

Plus en détail

GUIDE POUR PREPARER LES SEANCES DE NATATION

GUIDE POUR PREPARER LES SEANCES DE NATATION GUIDE POUR PREPARER LES SEANCES DE NATATION Equipe départementale EPS de Tarn et Garonne 1 Ce dossier pédagogique relatif à la natation à l'école primaire (du cycle 1 au cycle3 ) a pour objectifs: - de

Plus en détail

Séquence de découverte de SparkAngels Logiciel d entraide numérique

Séquence de découverte de SparkAngels Logiciel d entraide numérique Contributeurs : GUILLEZ Frédéric BANDINI Gérard DENIGOT Michaël FOLCH Janine PERILLAUD Stéphanie PLATEL Carl REANT Franck I. Matériel et préparation Pré requis matériel et logiciel : Ordinateur avec connexion

Plus en détail

Manuel d'utilisation BeamYourScreen

Manuel d'utilisation BeamYourScreen Manuel d'utilisation BeamYourScreen Manuel d'utilisation BeamYourScreen Page 1 Sommaire Création d'un compte 3 Installation 3 Démarrer une session 4 Rejoindre une session 5 Login de session HTML 6 Caractéristiques

Plus en détail

Collection de photos échantillons

Collection de photos échantillons Collection de photos échantillons SB-800/600 Entrez dans le monde passionnant du Système d Eclairage Créatif de Nikon avec le SB-800/600. Les numéros de page se rapportent aux explications dans le manuel

Plus en détail

- Au contact gauche, le lanceur bascule sa ligne d épaules en abaissant et fixant son coude gauche à la hanche (1), il entame le face avant.

- Au contact gauche, le lanceur bascule sa ligne d épaules en abaissant et fixant son coude gauche à la hanche (1), il entame le face avant. Former un jeune lanceur de javelot : cultiver le paradoxe! Le lancer de javelot est tout à fait remarquable tant visuellement que par les données biomécaniques et balistiques. Rythme, explosivité et souplesse

Plus en détail

BADGE de BOIS I. Feux de camps

BADGE de BOIS I. Feux de camps BADGE de BOIS I Feux de camps Le but d organiser des feux de camp Les activités théâtrales, les histoires, les chansons et la musique peuvent tous être utilisés efficacement dans un programme de feu de

Plus en détail

Comment se déroule un tour de jeu?

Comment se déroule un tour de jeu? Mise à jour : novembre 2013 Le jeu de figurines : comment ça marche? Voici quelques explications de la règle de jeu «Argad!» (d autres règles de jeu sont différentes, mais les grands principes sont souvent

Plus en détail

Solidworks 1 ère prise en main

Solidworks 1 ère prise en main Solidworks 1 ère prise en main Pour votre 1 ère utilisation de Solidworks, nous vous proposons de réaliser une clé USB. Vous avez téléchargé les fichiers Solidworks nécessaires? Si vous ne l'avez pas fait,

Plus en détail

L'heure de la conférence a sonné. Comment tirer le meilleur parti de vos conférences téléphoniques

L'heure de la conférence a sonné. Comment tirer le meilleur parti de vos conférences téléphoniques L'heure de la conférence a sonné Comment tirer le meilleur parti de vos conférences téléphoniques L'heure de la conférence a sonné Pourquoi utiliser un téléphone de conférence? La plupart des téléphones

Plus en détail

Introduction : Cadkey

Introduction : Cadkey Introduction Cadkey Cadkey est un logiciel de dessin assisté par ordinateur. La fenêtre du logiciel devrait ressembler à quelque chose comme suit: Le menu supérieur: Redraw Autoscale Efface Modifier les

Plus en détail

SCOLASYNC : Logiciel de gestion de flotte de «supports USB», synchronisation de fichiers.

SCOLASYNC : Logiciel de gestion de flotte de «supports USB», synchronisation de fichiers. SCOLASYNC : Logiciel de gestion de flotte de «supports USB», synchronisation de fichiers. Logiciel libre (licence GPL), développé pour le plateforme GNU/Linux. Permet à l'enseignant de transférer des fichiers

Plus en détail

Equipe EPS 68 L athlétisme à l école primaire Page 56 sur 109

Equipe EPS 68 L athlétisme à l école primaire Page 56 sur 109 Equipe EPS 68 L athlétisme à l école primaire Page 56 sur 109 LANCER EN ROTATION lancer d anneaux FONDAMENTAUX Tenir l engin en pronation (paume vers le bas) Lancer avec tout le corps Les lancers en rotation

Plus en détail

Commission Polydog Règlement de compétition SportPlaisir Catalogue des disciplines catégorie adresse niveau B

Commission Polydog Règlement de compétition SportPlaisir Catalogue des disciplines catégorie adresse niveau B 1 FAIRE UNE PIROUETTE SUR UNE PALETTE Description des installations Une estrade plane (palette) est placée au sol à environ 7 pas du point de départ. Pour le CCh, une ligne de démarcation est tracée un

Plus en détail

Question 1- Quelle doit être à ton avis la force avec laquelle il faudrait jeter une pierre pour qu'elle tourne autour de la Terre?

Question 1- Quelle doit être à ton avis la force avec laquelle il faudrait jeter une pierre pour qu'elle tourne autour de la Terre? Les Satellites Introduction En astronomie, un satellite est décrit comme un corps céleste qui gravite autour d'une planète; ainsi la Lune est le satellite naturel de la Terre. En astronautique, il s'agit

Plus en détail

PREMIERS PAS SUR INTERNET AVEC INTERNET EXPLORER 7

PREMIERS PAS SUR INTERNET AVEC INTERNET EXPLORER 7 BIEN VIVRE A SAINT ALBAN LEYSSE PREMIERS PAS SUR INTERNET AVEC INTERNET EXPLORER 7 Les Réseaux Un réseau est constitué de plusieurs ordinateurs pouvant communiquer ensemble. Un réseau commence avec 2 ordinateurs

Plus en détail

Les contes de la forêt derrière l école.

Les contes de la forêt derrière l école. Circonscription de Lamballe EPS cycle 1 Les contes de la forêt derrière l école. Une proposition de travail en EPS pour les enfants de petite et moyenne section, ayant comme thèmes Les déplacements, les

Plus en détail

Activités pour la maternelle PS MS GS

Activités pour la maternelle PS MS GS Gcompris V.8.4.4 linux 1 Activités pour la maternelle SOMMAIRE : Gcompris : Qu est-ce que c est? 2 Remarques et problèmes rencontrés dans la mise en œuvre en classe 3 Liste des activités pour la maternelle

Plus en détail

RETOUCHE D IMAGES AVEC PHOTOFILTRE (V. 6)

RETOUCHE D IMAGES AVEC PHOTOFILTRE (V. 6) RETOUCHE D IMAGES AVEC PHOTOFILTRE (V. 6) PhotoFiltre est un logiciel gratuit qui permet d effectuer quelques retouches de base aux photos venant d appareils photo numériques ou scannées. On peut le télécharger

Plus en détail

Appuyez et relâchez une fois le bouton gauche de la souris. Il sert à choisir un item ou pour appuyer sur l'un des différents boutons de Windows.

Appuyez et relâchez une fois le bouton gauche de la souris. Il sert à choisir un item ou pour appuyer sur l'un des différents boutons de Windows. Introduction Cette page a été conçue pour vous démontrer les possibilités de la souris. Elle sert premièrement à déplacer le pointeur sur l'écran ou vers des commandes. C'est avec les combinaisons de boutons

Plus en détail

COMPETENCES E P S et BASKET BALL au CYCLE 3. R.Reynaud CPC. LYON PART-DIEU mai 2003 en référence au document d'antoine Muguet

COMPETENCES E P S et BASKET BALL au CYCLE 3. R.Reynaud CPC. LYON PART-DIEU mai 2003 en référence au document d'antoine Muguet COMPETENCES E P S et BASKET BALL au CYCLE 3 R.Reynaud CPC. LYON PART-DIEU mai 2003 en référence au document d'antoine Muguet basket-ball au CYCLE 3 - COMPETENCES EPS R.Reynaud-05/2003 CPC Lyon Part Dieu

Plus en détail

1. Introduction... 2. 2. Création d'une macro autonome... 2. 3. Exécuter la macro pas à pas... 5. 4. Modifier une macro... 5

1. Introduction... 2. 2. Création d'une macro autonome... 2. 3. Exécuter la macro pas à pas... 5. 4. Modifier une macro... 5 1. Introduction... 2 2. Création d'une macro autonome... 2 3. Exécuter la macro pas à pas... 5 4. Modifier une macro... 5 5. Création d'une macro associée à un formulaire... 6 6. Exécuter des actions en

Plus en détail

Rapidolect Les Productions de la Columelle (1998-2006) Page 1

Rapidolect Les Productions de la Columelle (1998-2006) Page 1 Page 1 Page 2 Logiciel Rapidolect RATIONNEL DU JEU Un bon lecteur possède dans sa tête des images précises des mots écrits qu'il connaît. Lorsqu'il parcourt un texte, ses yeux se déplacent par saccades

Plus en détail

DE L IMPORTANCE ET DE LA PLACE DU JEU DANS LE CADRE DE L ACCOMPAGNEMENT SCOLAIRE.

DE L IMPORTANCE ET DE LA PLACE DU JEU DANS LE CADRE DE L ACCOMPAGNEMENT SCOLAIRE. DE L IMPORTANCE ET DE LA PLACE DU JEU DANS LE CADRE DE L ACCOMPAGNEMENT SCOLAIRE. 1 Les jeux de confiance. Notre propension à faire confiance aux autre et à soi-même se forme pendant l enfance, mais il

Plus en détail

L Essentiel des Règles de jeu du GN Version 2014-finale

L Essentiel des Règles de jeu du GN Version 2014-finale L Essentiel des Règles de jeu du GN Version 2014-finale Ceci est un résumé. Pour le détail des règles, reportez vous au document complet. NOTA : Nous avons souhaité une simplification radicale des règles

Plus en détail

Module d apprentissage Jeux collectifs Cycle 1. Des objectifs d apprentissage

Module d apprentissage Jeux collectifs Cycle 1. Des objectifs d apprentissage Module d apprentissage Jeux collectifs Cycle 1 Des jeux pour entrer dans l activité 1 séance par thème Une situation de référence Pour évaluer les besoins Des objectifs d apprentissage Des situations d

Plus en détail

"La collimation est la première cause de mauvaises images dans les instruments amateurs" Walter Scott Houston

La collimation est la première cause de mauvaises images dans les instruments amateurs Walter Scott Houston "La collimation est la première cause de mauvaises images dans les instruments amateurs" Walter Scott Houston F.Defrenne Juin 2009 Qu est-ce que la collimation en fait? «Newton»? Mais mon télescope est

Plus en détail

APPRENDRE, VIVRE & JOUER AVEC LES JEUNES ESPOIRS DE L IHF

APPRENDRE, VIVRE & JOUER AVEC LES JEUNES ESPOIRS DE L IHF APPRENDRE, VIVRE & JOUER AVEC LES JEUNES ESPOIRS DE L IHF Règles de jeu du handball Salut les amis du handball! C est super que vous vouliez en savoir plus sur les Règles de jeu du handball! Dans ce livret,

Plus en détail

Compte-rendu d une expérience Un album à jouer... Le château de Radégou

Compte-rendu d une expérience Un album à jouer... Le château de Radégou Compte-rendu d une expérience Un album à jouer... Le château de Radégou (Publié par la revue EPS1) Deux classes... TPS/PS : Julie NIELSEN MS/GS : Karine BONIFACE (Mail : ec-taulignan@montelimar.ac-grenoble.fr)

Plus en détail

Jeux du patrimoine, jeux traditionnels de coopération...

Jeux du patrimoine, jeux traditionnels de coopération... Jeux du patrimoine, jeux traditionnels de coopération... Au Cycle 1, 2 et 3 David Leschi - Conseiller pédagogique EPS - Circonscription de Grasse Bibliographie : Essai de réponses -Jeux du patrimoine,

Plus en détail

INTRODUCTION. 3 DÉMARREZ VOTRE AVENTURE. 3 COMMANDES. 6 MAÎTRISEZ LE SYSTÈME DE COMBAT.7 LE PARCOURS DE VOTRE INQUISITEUR.11 MULTIJOUEUR.

INTRODUCTION. 3 DÉMARREZ VOTRE AVENTURE. 3 COMMANDES. 6 MAÎTRISEZ LE SYSTÈME DE COMBAT.7 LE PARCOURS DE VOTRE INQUISITEUR.11 MULTIJOUEUR. SOMMAIRE INTRODUCTION... 3 DÉMARREZ VOTRE AVENTURE... 3 COMMANDES... 6 MAÎTRISEZ LE SYSTÈME DE COMBAT...7 LE PARCOURS DE VOTRE INQUISITEUR...11 MULTIJOUEUR... 15 BESOIN D AIDE?... 16 2 INTRODUCTION Le

Plus en détail

Manuel d'utilisation du détecteur de fumée

Manuel d'utilisation du détecteur de fumée Manuel d'utilisation du détecteur de fumée Détecteur de fumée photoélectrique alimenté par pile alcaline 9V. Introduction Merci d'avoir choisi notre produit pour vos besoin en détection de fumée. Vous

Plus en détail

LE PLAN. A l aide de la molette de la souris vous pouvez diminuer/augmenter la taille du plan.

LE PLAN. A l aide de la molette de la souris vous pouvez diminuer/augmenter la taille du plan. ADESURVEY Table des matières LE PLAN... 2 EVENEMENTS... 4 LES ENTREES... 5 LES SORTIES... 6 LES SNMP... 9 LES ALARMES... 11 LES ZONES... 16 LES AIRES... 27 LES CAMERAS... 48 LES PORTES... 66 LES CENTRALES...

Plus en détail

LES BIBLIOTHEQUES SONORES

LES BIBLIOTHEQUES SONORES ASSOCIATION DES DONNEURS DE VOIX LES BIBLIOTHEQUES SONORES BIBLIOTHEQUE SONORE MARIE-FRANCE DES ALPES DE HAUTE PROVENCE 12, place des Marchands B. P 421 04104 MANOSQUE Tel : 04 92 87 85 32 Courriel : jacto@azur-multimedia.fr

Plus en détail

SAVOIR S'ÉCHAUFFER POURQUOI FAUT-IL S ÉCHAUFFER?

SAVOIR S'ÉCHAUFFER POURQUOI FAUT-IL S ÉCHAUFFER? SAVOIR S'ÉCHAUFFER POURQUOI FAUT-IL S ÉCHAUFFER? Pour préparer son corps à subir une activité physique importante sans se blesser (contracture, déchirure, claquage, entorse...). Les muscles et les tendons

Plus en détail

LES SYSTEMES DE JEU EN VOLLEY BALL AU LYCEE

LES SYSTEMES DE JEU EN VOLLEY BALL AU LYCEE LES SYSTEMES DE JEU EN VOLLEY BALL AU LYCEE SOMMAIRE ) INTRODUCTION ET DEFINITION. Les constituants du système de jeu et leur fonctionnement. La loi fonctionnelle du jeu de volley ball. Terminologie. )

Plus en détail

> Exercices d'étirement au travail

> Exercices d'étirement au travail Page 1 sur 7 Accueil > Réponses SST > Ergonomie > Ergonomie au bureau - Le bureau moderne > Exercices d'étirement au travail Pourquoi est-il important de s'étirer? Que peut-on faire pour minimiser les

Plus en détail

Le commentaire de Vélo Québec sur les recommandations à privilégier

Le commentaire de Vélo Québec sur les recommandations à privilégier Groupe de travail sur les transports actifs et alternatifs Sécurité des cyclistes Le commentaire de Vélo Québec sur les recommandations à privilégier Les notes qui suivent font suite aux travaux du Groupe

Plus en détail

Parlons «BASSIN» Petite séance d étirements

Parlons «BASSIN» Petite séance d étirements Parlons «BASSIN» Petite séance d étirements pour faciliter le relâchement et l ouverture du bassin Lors d une séance d étirements, beaucoup de coureurs à pied auront tendance à privilégier surtout certaines

Plus en détail

SURGING AURA. Les épées et les boucliers sont soit à une main, soit à deux mains, regardez bien avant de changer d équipement.

SURGING AURA. Les épées et les boucliers sont soit à une main, soit à deux mains, regardez bien avant de changer d équipement. Soluce écrite par Medion pour Legendra. SURGING AURA Ne parlant pas japonais, cette soluce n a pas pour but de décrire l histoire ou les dialogues, mais juste d éviter de bloquer dans ce qui reste l un

Plus en détail

Poste 4 le montage. Le montage

Poste 4 le montage. Le montage 1/11 Le montage Conseils et astuces pour le montage de clips vidéo Situations de montage modèles Exercice pratique Information aux enseignants: logiciel de traitement vidéo 2/11 Un montage parfait! Description

Plus en détail

TP : Shell Scripts. 1 Remarque générale. 2 Mise en jambe. 3 Avec des si. Systèmes et scripts

TP : Shell Scripts. 1 Remarque générale. 2 Mise en jambe. 3 Avec des si. Systèmes et scripts E3FI ESIEE Paris Systèmes et scripts B. Perret TP : Shell Scripts 1 Remarque générale Lorsque vous cherchez des informations sur Internet, n'oubliez pas que langage de shell script que nous avons vu correspond

Plus en détail

Découvrir OpenOffice Comment optimiser et formater votre ebook avec OpenOffice

Découvrir OpenOffice Comment optimiser et formater votre ebook avec OpenOffice Comment optimiser et formater votre ebook avec OpenOffice Le blog : http://www.vendre-sur-kindle.com 1 Découvrir OpenOffice : comment optimiser et formater votre ebook avec OpenOffice 2013 Le blog : http://www.vendre-sur-kindle.com

Plus en détail

Manuel d utilisation email NETexcom

Manuel d utilisation email NETexcom Manuel d utilisation email NETexcom Table des matières Vos emails avec NETexcom... 3 Présentation... 3 GroupWare... 3 WebMail emails sur internet... 4 Se connecter au Webmail... 4 Menu principal... 5 La

Plus en détail

FÉDÉRATION INTERNATIONALE DE PÉTANQUE ET JEU PROVENÇAL REGLEMENT DU CHAMPIONNAT DU MONDE DE TIR INDIVIDUEL

FÉDÉRATION INTERNATIONALE DE PÉTANQUE ET JEU PROVENÇAL REGLEMENT DU CHAMPIONNAT DU MONDE DE TIR INDIVIDUEL FÉDÉRATION INTERNATIONALE DE PÉTANQUE ET JEU PROVENÇAL REGLEMENT DU CHAMPIONNAT DU MONDE DE TIR INDIVIDUEL Article 1er : Pas de Tir : Il est composé d'un cercle d'un mètre de diamètre comportant les marques

Plus en détail

ENCHAINER LES ACCORDS

ENCHAINER LES ACCORDS TUTORIEL LES BASES DE L'HARMONIE TONALE CLASSIQUE Attention! Je considère comme acquises les notions de bases : intervalles, gammes, degrés et tonalités, données dans le tutorial de Setzer. Je ne parlerais

Plus en détail

SAVOIR SE RECENTRER : UN ATOUT AU QUOTIDIEN

SAVOIR SE RECENTRER : UN ATOUT AU QUOTIDIEN SAVOIR SE RECENTRER : UN ATOUT AU QUOTIDIEN QUE SIGNIFIE "ÊTRE CENTRÉ"? Etre centré signifie être aligné entre Ciel et Terre. C'est-à-dire connecté à l'énergie du Ciel et ancré dans l énergie de la Terre;

Plus en détail

Comment formater votre ebook avec Open Office

Comment formater votre ebook avec Open Office Comment formater votre ebook avec Open Office 1 2012 Nicolas Boussion Tous droits réservés. Important : ce livre numérique, comme toute œuvre de l'esprit, fait l'objet de droits d'auteur. Son contenu a

Plus en détail

www.boutiquesolaire.com

www.boutiquesolaire.com INFORMATIONS SUR LES PRODUITS 03 / 2013 POWERBANKS CHARGEURS SOLAIRES Powerbanks Chargeurs solaires Cellules solaires pour Powerbanks CELLULES SOLAIRES POUR POWERBANKS www.boutiquesolaire.com CONTENU Powerbanks

Plus en détail

SUPPORT DE COURS WINDOWS VISTA

SUPPORT DE COURS WINDOWS VISTA SOMMAIRE I.... LA GESTION DE L'ORDINATEUR... 2 A.... LES UNÎTES LOGIQUES... 2 1 DISQUES DURS... 2 2 SUPPORTS AMOVIBLES... 3 3 PROPRIÉTÉS DU SUPPORT... 3 B... LE CONTENU DE L'ORDINATEUR... 4 1 DOSSIERS...

Plus en détail

Prise en main du logiciel Smart BOARD

Prise en main du logiciel Smart BOARD Prise en main du logiciel Smart BOARD 1. Introduction : Le logiciel Smart BOARD est utilisable avec les tableaux blancs interactifs de la gamme SMART. Toutefois, il n'est pas nécessaire d'avoir un tbi

Plus en détail

L ORDINATEUR. Les composants. La carte mère. Le processeur. Fréquence

L ORDINATEUR. Les composants. La carte mère. Le processeur. Fréquence L ORDINATEUR Les composants La carte mère Elle se trouve au centre de l'ordinateur et connecte tous les composants PC. La carte mère contient les connexions pour le processeur, la mémoire et les unités

Plus en détail

Les compétences visées se réfèrent au programme E.P.S. du cycle 2. Compétences spécifiques liées à l'activité. Objectifs

Les compétences visées se réfèrent au programme E.P.S. du cycle 2. Compétences spécifiques liées à l'activité. Objectifs 1 Les compétences visées se réfèrent au programme E.P.S. du cycle 2 -- s'opposer individuellement avec les jeux d'oppositions duelles Compétences spécifiques liées à l'activité -- rencontrer un partenaire

Plus en détail

FORMATION WINDOWS XP. Livret 2 Découvrir le clavier Niveau 1. Thierry TILLIER THIERRY TILLIER FORMATIONS http://www.coursdinfo.fr

FORMATION WINDOWS XP. Livret 2 Découvrir le clavier Niveau 1. Thierry TILLIER THIERRY TILLIER FORMATIONS http://www.coursdinfo.fr FORMATION WINDOWS XP Livret 2 Découvrir le clavier Niveau 1 Thierry TILLIER THIERRY TILLIER FORMATIONS http://www.coursdinfo.fr Sommaire Chapitre 1 INTRODUCTION... 4 Chapitre 2 Le clavier... 5 Chapitre

Plus en détail

LA PERTE DE CONSCIENCE

LA PERTE DE CONSCIENCE CES QUELQUES NOTIONS PEUVENT SAUVER DES VIES. PENSEZ Y SV D URGENCES Pompiers et service médical urgent : 100 Police : 101 L'HEMORRAGIE Comment reconnaître une hémorragie? Le sang s'écoule abondamment

Plus en détail

Galerie de photos échantillons SB-910

Galerie de photos échantillons SB-910 Galerie de photos échantillons SB-910 Ce livret présente différentes techniques du flash SB-910 et des exemples de photographies. 1 Fr Franchissez un cap dans l univers de l éclairage créatif Révélez les

Plus en détail

LIVRET DE L'ARBITRE DE CLUB. Réalisation Eric FRIN Formateur Labellisé FFBB

LIVRET DE L'ARBITRE DE CLUB. Réalisation Eric FRIN Formateur Labellisé FFBB LIVRET DE L'ARBITRE DE CLUB GROUPEMENT SPORTIF...... Nom :.. Prénom :... Date de naissance : Catégorie :. Numéro de licence :. Ce livret est un résumé des principales règles du Code de jeu du Basket Ball.

Plus en détail

Qu est-ce qui différencie une bonne photo d une mauvaise? Trois éléments sont importants : La composition L éclairage La qualité et la résolution

Qu est-ce qui différencie une bonne photo d une mauvaise? Trois éléments sont importants : La composition L éclairage La qualité et la résolution PRENDRE DE MEILLEURES PHOTOS 101 Par Lesley Ouimet Rien de plus facile que de prendre une photo numérique, mais c est un peu plus difficile de prendre une bonne photo numérique. Qu est-ce qui différencie

Plus en détail

COPIER, COUPER, COLLER, SELECTIONNER, ENREGISTRER.

COPIER, COUPER, COLLER, SELECTIONNER, ENREGISTRER. COPIER, COUPER, COLLER, SELECTIONNER, ENREGISTRER. 1. Comment déplacer ou copier un fichier sur Windows Vous aurez régulièrement besoin de déplacer ou dupliquer des fichiers sur votre ordinateur. Par exemple

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. CoLt express ImmeRGe LeS joueurs DAnS L univers DeS FILmS De WeSteRn. A RÉtABLI. naissent GRAnDS, D AutReS PetItS, L ÉQuILIBRe.

DOSSIER DE PRESSE. CoLt express ImmeRGe LeS joueurs DAnS L univers DeS FILmS De WeSteRn. A RÉtABLI. naissent GRAnDS, D AutReS PetItS, L ÉQuILIBRe. DOSSIER DE PRESSE DeS HommeS L ÉQuILIBRe. LuDonAute naissent GRAnDS, D AutReS PetItS, SAmueL CoLt A RÉtABLI APPoRte L esprit De L ouest AuX jeux De PLAteAu. CoLt express ImmeRGe LeS joueurs DAnS L univers

Plus en détail

Proposition module maternelle : courir

Proposition module maternelle : courir Proposition module maternelle : courir Compétences des programmes Champs d actions Capacité Forme(s) de pratique(s) Adapter ses déplacements à des environnements ou des contraintes variées Pratique d activités

Plus en détail

Comment votre PC peut-il être piraté sur Internet?

Comment votre PC peut-il être piraté sur Internet? Edited By BIANCHI Lorenzo A.C.S2013SERVICES INFORMATIQUE 2014 Comment votre PC peut-il être piraté sur Internet? Comment votre PC peut-il être piraté sur Internet? Toujours le fait de personnes malveillantes,

Plus en détail