Le sang coule encore à Ghardaïa

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le sang coule encore à Ghardaïa"

Transcription

1 Cité des 252 logements ou le bidonville de luxe à Béjaïa Etat des lieux. Dans les années 1990, l entreprise publique de promotion, du bâtiment et des travaux publics, s est lancée dans la réalisation de cette cité résidentielle prévue pour accueillir 252 logements promotionnels. Le projet avait bien démarré et les futurs acquéreurs, qui ont payé rubis sur l ongle la réalisation de leurs logements, croyaient enfin pouvoir en être les propriétaires légaux avec tout ce que les habitations comptent de commodités nécessaires dans ce genre de projet comme, par exemple, une route praticable, un espace vert ou une aire de jeu, un éclairage fonctionnant selon les standards d une ville moderne et un maximum d hygiène pour parer à toute éventualité en ces temps de maladies infectieuses provoquées par un laisser aller devenu au fil du temps une culture. Sauf que Lire en pages 6 et 7 le reportage de Bbker Amrani Les messages sibyllins d Hussein Obama à Bouteflika Quotidien national d information Directeur fondateur : Fodil Mezali De nouvelles victimes enregistrées hier dans la vallée du M zab Le sang coule encore à Ghardaïa Selon une source locale, des jeunes cagoulés s en sont pris hier aux habitations, incendiant à coups de cocktails Molotov 8 domiciles et causant des blessures à une vingtaine de personnes, dont une, grièvement atteinte à l arme blanche. Lire en pages 2 et 3 Le président américain, Barak Obama a envoyé un message de félicitations à son homologue algérien, à lʼoccasion de la célébration par lʼalgérie de sa fête dʼindépendance, acquise de haute lutte. Dans son message, le locataire de la Maison Blanche assure celui dʼel-mouradia de «l'engagement de son pays aux côtés de l'algérie à «construire une société pacifique et prospère qui bénéficie à tous les citoyens». Il a ajouté, un peu plus loin : «Soyez assurés que les Etats-Unis se tiennent aux côtés de l'algérie dans notre engagement à construire une société pacifique et prospère qui bénéficie à tous les citoyens». Un peu plus loin, il insiste : «Notre coopération étendue pour favoriser la croissance économique, la construction de liens plus étroits entre nos concitoyens et la promotion de la sécurité régionale, reflète nos multiples aspirations et intérêt partagés». Et enfin : «Je veux spécifiquement souligner l'importance de l'algérie dans les efforts diplomatiques en cours pour faire progresser la paix et la sécurité dans la région, en particulier au Mali et en Libye». On se souvient bien de lʼarrivée au pouvoir de Barak Obama, quand en 2008, un noir américain accéda aux commandes du pays pour la première fois dans lʼhistoire de ce pays anciennement esclavagiste. Lʼévénement a suscité un immense espoir dans le monde, accentué par le discours de changement prononcé par le nouveau président à la fois lors de sa campagne électorale et dans ses premiers discours en tant que nouveau président. Nabil Z. Suite en page 4 Partialité : le simpliste rapport US sur le terrorisme et les droits de l'homme en Algérie Lire en page 3 Ouali Abdelghani, cet artiste fidèle au genre Matoub Lire de la pages 12 et 13 N 672 Mardi 7 juillet 2015 Prix 15 DA

2 02 u La Cité Mardi 7 juillet 2015 Mohamed Nebbou, premier secrétaire national du FFS : «La prise brutale du pouvoir de lʼété 62 avec ses soubresauts des années 70 sʼest aggravée en crise nationale des années 80, a muté en tragédie nationale des années 90, a tourné à la fausse réconciliation et à la prédation généralisée des années Nous voici dans la décennie de la cacophonie et de la dégénérescence institutionnelles. Ce nʼest pas seulement le Président de la République qui est malade, paralysé et inaudible : cʼest tout le pays». Amar Saâdani, secrétaire général du FLN : «Pour nous, les partis du pouvoir ne se limitent pas à quatre formations seulement. Depuis son arrivée au pouvoir en 1999, le Président bénéficie dʼun large appui au niveau des partis et des associations. Il serait dans ce contexte injuste dʼévoquer uniquement quatre partis. Dʼailleurs, cʼest ce que laisse entendre le président dans son discours. Créer un front national qui rassemble tous les partis et associations qui soutiennent le président Boutelfika Verbatim serait plus bénéfique pour le pays». Azzedine Mihoubi, ministre de la Culture : «Même si le pétrole remonte à 150 dollars, ma logique de gestion ira dans le sens, non pas de lʼaustérité, mais de la rationalisation des dépenses. Je ne peux pas accepter la tenue de six festivals avec le même nom et le même sujet, en une année, dans différentes wilayas. Je préfère un seul festival mais qui serait important. Et je ne suis pas obligé de lʼorganiser chaque année. Lʼorganisation dʼun festival tous les deux ans par exemple est une bonne chose. Actuellement, nous avons 170 festivals officiels qui se tiennent chaque année». Abdelmalek Boudiaf, ministre de la Santé, de la Population et de la réforme hospitalière : «Nous déplorons deux décès parmi les personnes admises à lʼhôpital de Batna à cause de la consommation dʼun produit avarié qui est le «cachir». Deux patients ont reçu des soins et ont pu quitter lʼhôpital tandis que les autres sont toujours en observation et leur état est stationnaire». A la une La violence fait de nouvelles victimes à Ghardaïa Affrontements. Les affrontements qui ont repris dans la nuit de samedi à dimanche à Ghardaia se sont étendus, hier lundi, à Bounoura, petite commune sise à près de 4km du chef-lieu de wilaya qui a la particularité d être habitée exclusivement par des Mozabites. Selon une source locale, des jeunes cagoulés s en sont pris, dans la matinée d hier, lundi, aux habitations, incendiant, à coups de cocktails Molotov 8 domiciles et causant des blessures à une vingtaine de personnes dont une, grièvement, atteinte par une arme blanche. Et de peur que les assaillants ne sen prennent à leurs jardins situés à la périphérie des ksars, les jeunes de Bounnoura ont été contenus, selon la même source, par les forces de sécurité. Près de 40 km plus au nord, dans la ville de Berriane, c est un faux- barrage qui aurait été dressé tôt dans la matinée d hier, à proximité d un relais téléphonique, à l intersection d une route d évitement de la ville d avec la RN01. Des jeunes cagoulés s en prenaient systématiquement à tout mozabite reconnu. Une source locale parle même d étrangers à la wilaya, de simples passagers, qui auraient été malmenés par les agresseurs. Pour rappel, une dizaine de personnes ont été blessées dont deux grièvement, dans la nuit de samedi à dimanche à Ghardaia, dans de nouveaux heurts entre des jeunes des quartiers de Kef Hamouda et Baba Saad à Berriane, a-t-on appris d une source hospitalière locale. Ces incidents ont éclaté dans la soirée de samedi et se sont poursuivis au petit matin, suite à des jets de pierres et de cocktails Molotov sur des passants, et au caillassage de véhicules par des jeunes non identifiés, selon un élu local. Ces derniers s'en sont, par la suite, pris aux forces de maintien de l ordre, déployées à titre La population de Béjaïa solidaire des Mozabites de Ghardaïa Rassemblement. Certes la placette Saîd Mekbel n a pas été noire de monde avant-hier soir, mais le geste et surtout la date choisie par le comité de la wilaya de Bejaia de soutien à la population de Beni M zab ne semble pas fortuit. En effet, c est un 5 juillet, fête de l indépendance nationale que ledit comité a choisi pour interpeller les autorités centrales pour intervenir et mettre un terme à un conflit ethnique et confessionnel à la fois qui s éternise dans cette région du pays. «Nous sommes aujourd hui là un 5juillet date anniversaire de notre pays et la vallée du M zab continue à compter ses blessées, ses morts et les destructions des biens. Les témoignages rapportés par des journalistes, des hommes politiques et du mouvement associatif sont édifiants à plus d un titre. Il faut rester solidaires avec nos frères du M zab car Bejaïa c est le M zab et le M zab c est Bejaia», lance Yacine Zidane en sa qualité de membre du comité de soutien à la population mozabite qui donne l impression d être les oubliés de l Etat algérien malgré la dernière intervention du ministre de l Intérieur qui a menacé de recourir à de sévères sanctions contre toute forme de dépassements qui surviendraient à l avenir. L enseignant universitaire, Mohemd Adjal a été, lui aussi, dans le même raisonnement que le premier intervenant, tout en déplorant justement ces dépassements enregistrés depuis le début de ces événements tragiques qui, malgré une large mobilisation des partis politiques, des personnalités intellectuelles et des associations, le M zab continue malheureusement d enregistrer son lot de morts et de blessés ainsi que des actes de vandalisme ressemblant à de la vendetta où l Etat est le grand absent. Le dernier intervenant, face à une assistance composée de syndicalistes, d animateurs de la société civile et des citoyens lambda, a lui aussi appelé à ce que ces dépassements cessent en interpellant ouvertement l Etat algérien seul garant de la sécurité des personnes et des biens. «Ce qui se passe dans la vallée du M zab, est une preuve que le pouvoir en place est illégitime car si les institutions sont réellement représentatives d une volonté populaire ce genre de conflit ne surviendrait certainement pas. Cependant, j interpelle les autorités du pays à s investir pour que cessent ces conflits entre les deux communautés et les dépassements qui ont en découlé», martèle Hakim Zaidi en sa qualité de membre du conseil national du parti de Karim Tabou, l Union démocratique et sociale (UDS) qui attend l autorisation de tenir son congrès constitutif depuis plus de deux années. Faut-il souligner tout de même, que dans ce genre d actions visant à se solidariser avec une population ou à émettre une quelconque revendication identitaire et politique, à ce jour. A de rares et heureuses exceptions, on ressent avec une amertume certaine que le levain de la démobilisation voire de l indifférence a réellement pris dans la société affairée beaucoup plus à lorgner en direction des affaires, de la réussite personnelle ou à chercher des sièges et privilèges au sein des arcanes de l administration. Que faire? Amrani Boubekeur préventif dans les quartiers de Berriane, en lançant dans leur direction des projectiles dont des cocktails Molotov, a indiqué la même source. Durant toute la nuit, les quartiers de Kef Hamouda et Baba Saad ont été le théâtre de jets de pierre, contraignant les forces de l'ordre à riposter en usant de gaz lacrymogènes. Les heurts ont eu lieu entre jeunes, mais également contre avec les forces antiémeutes qui ont recouru au gaz lacrymogène pour disperser les jeunes et contrôler la situation, a affirmé le même élu, faisant part d'un retour d'un calme «précaire» dans la région, dimanche. Des heurts ont été aussi enregistrés dans des quartiers de la vallée du M Zab (Ghardaïa) où des groupes de jeunes non identifiés, munis de pierres et de cocktails Molotov, ont «réanimé» les hostilités par des jets de projectiles notamment dans les quartiers de Melika et Sidi Abaz, a-t-on constaté. Déployées en grand nombre, les forces de l ordre, appuyées par des unités de la Gendarmerie nationale, ont été mobilisées pour faire cesser ces incidents et sécuriser les habitants dans ces quartiers et mettre fin aux affrontements, marqués aussi par le caillassage de véhicules et de bus traversant les tronçons de routes proches de ces quartiers. Des notables locaux de différentes composantes de la société ghardaouie ont exhorté les pouvoirs publics à mettre un terme à cette situation, appelant les habitants à la «vigilance et à la sagesse» pour éviter ces affrontements qui, selon eux, nuisent à la réputation de la région et ternissent son image. Une commission interministérielle chargée de l'examen des voies et moyens pour consolider la maîtrise de la situation dans la région de Ghardaïa a été installée jeudi dernier par le ministre de l'intérieur et des Abdelaziz de l adhésion Parti. Le président du Front el Moustaqbal se réjouit de l adhésion groupée de dissidents du FFS, «à plus forte raison du fait que ces derniers viennent d une vieille école politique qui sera un plus pour notre front». Après moult hésitations et conciliabules, les dissidents du FFS, qui se sont regroupés jusqu ici dans le forum socialiste pour la liberté et la démocratie (FSLD) ont finalement tranché : ils viennent de rejoindre avec armes et bagages le front el Moustaqbal dirigé par Abdelaziz Bélaid, ancien patron de l UNJA et ex-membre du bureau politique du FLN. Une option arrêtée dans la soirée du samedi à dimanche à l issue d un conclave tenu à Akbou. ««Nous avons appelé à ce conclave dit d Akbou, pour décider une bonne fois pour toute s il faut intégrer un parti et, le cas échéant, lequel», nous déclarait Khaled Tazghart, chef de file de ce mouvement et néanmoins actuel député, élu en sa qualité d ex-fédéral du FFS qu il a quitté en compagnie de plusieurs autres militants, accusant alors son ancien parti d avoir dévié de D epuis, il a enchanté le football national, notamment sur le plan international. Un club qui, en 53 ans d existence, a remporté 17 titres, avec 6 championnats, 6 coupes d Algérie, 3 coupes maghrébines, une Coupe de la Ligue et une supercoupe. Un club qui n a quitté l élite qu une seule fois, soit en , avant de le retrouver une année plus tard, sous la houlette du duo Gourmane Bacha. A l occasion de cet anniversaire, et comme cela est devenu coutumier chaque année, les supporters des Rouge et Blanc de la Capitale veulent le célébrer, avec une petite cérémonie qui sera organisée, vendredi soir, le 10 juillet, à partir de 22h30, au niveau de la piscine du stade 20-Août d Algr. Ce rendez-vous, organisé par un groupe de supporters, sera l occasion pour honorer plusieurs anciennes figures emblématiques du club, morts et encore vivant. Ainsi, il y aura au programme, un des monuments du CRB, à savoir Ahmed Arab, ainsi que Allel Gourmane, les eux anciens entraîneurs du Chabab. Aussi, des joueurs ayant évolué sous la houlette de ces derniers. L on cite le gardien Ali Benzerga, Mohamed Dahmani, Belkacem Demdoum, Farid Bourad, ainsi que Rabah Rahmani. A ceux-là, les organisateurs de cet évènement ont décidé d honorer deux autres personnes, à savoir l ancien garde matériel du Chabab, connu sous le nom de Rachid El Khala, pour tous les services rendus au club, ainsi que le supporter Habib Brahimi, toujours présent pour aider les supporters dans ce genre d évènements, Deux anciens dirigeants, Sports Les supporters vont célébrer l anniversaire du club CRB. 53 années sont passées depuis la création du Chabab de Belouizdad. Le 15 juillet de l année 1962, ce club, devenu un des plus grands du pays, a été créé après une fusion entre le WRB et le CAB. MCA : Salaheddine à la croisée des chemins Salaheddine fait partie d'un groupe de 20 joueurs que l'entraîneur de la formation de la capitale cairote a choisi pour ce rendez-vous, selon la liste publiée par le site du journal El Youm Essabiî. Les dirigeants du MC Alger (Ligue 1, Algérie), cités par la presse algérienne, attendent pour mardi ou mercredi l'arrivée du joueur éthiopien à Alger pour signer son contrat avec les Vert et Rouge et rejoindre sa nouvelle équipe à Tlemcen (Ouest d'algérie) où elle entame ce dimanche un stage de dix jours. Salaheddine n'a pas été convoqué pour les deux précédents matchs d'al-ahly en Coupe de la Confédération africaine et en championnat national. Le joueur de 26 ans, a inscrit quatre buts cette saison lors de ses rares apparitions avec Al-Ahly. Il s'est distingué avec la sélection de son pays à l'occasion du dernier match face au Lesotho disputé le 14 juin en marquant le but de la victoire (2-1) dans le cadre des qualifications de la Coupe d'afrique des nations CAN-2017 comptant pour le groupe J où figure notamment l'algérie. L'entraîneur adjoint du MCA, le Brésilien Valdo, a déclaré à la presse en marge de la reprise des entraînements de son équipe vendredi, qu'il appréciait les qualités du capitaine de la sélection éthiopienne, souhaitant la conclusion de la transaction dans les plus brefs délais. qualifiés à l époque d hommes de l ombre, seront honorés à titre posthume, à savoir Si Omar Bensaidane, ainsi que Mahmoud Aissiou. Aussi, l ancien joueur très talentueux du Chabab, Hamid Moha, sera honoré à titre posthume. L évènement a été sponsorisé par Ooreddoo ainsi que l APC de Mohamed Belouizdad. Ceci, sans omettre l apport de plusieurs proches du club. Pour ce rendezvous, plusieurs invités d honneur devraient être au rendez-vous, à l image des anciens joueurs du Chabab, d autres clubs algériens, ainsi que des personnalités publiques et politiques. Les organisateurs espèrent, par cet évènement, donner une nouvelle dimension et une image positive de la galerie belouizdadie. M. B. La Cité Mardi 7 juillet 2015 u 23 Walid Derardja s apprête à quitter le MC El Eulma L aventure de Walid Derardja sous les couleurs du MC El Eulma ne devrait pas se poursuivre au-delà de la rencontre de ligue des champions d'afrique de samedi prochain face à l ES Sétif. Approché par l'aps à l issue d une joute amicale disputée au stade Messaoud-Zeghar d El Eulma face à l US Chaouia, le meilleur buteur du dernier championnat de ligue 1 Mobilis a indiqué que son départ a fait l objet d un accord avec la direction du club Eulmi avec lequel il est sous contrat jusqu à juin Refusant de donner la moindre indication sur sa nouvelle destination, Walid Derardja a expliqué sa volonté de partir par son ambition de figurer dans les plans du sélectionneur national, Christian Gourcuff, étant donné que, selon lui, il est difficile d être appelé en équipe nationale quand on joue en ligue2. Le CS Constantine au grand complet en stage de préparation en Tunisie La formation constantinoise, au grand complet, s est dirigée vers la ville d Ain Draham où se situe l'hôtel "El Mouradi Hammam Bourguiba" qui va abriter ce stage d intersaison. Le coach Hubert Velud, qui est rentré en France pour quelques jours en raison du mariage de son fils, devrait rejoindre le groupe, en compagnie de son nouvel assistant, Mounir Zeghdoud, qui signera mardi un contrat avec les clubistes, selon les dirigeants du CSC. En plus des recrues estivales, en l occurrence Zineddine Mekkaoui (JS ES Sétif : Yebda proposé USMH : euros de perdu Alors qu il était sur le point de signer pour CS Sfax de Tunisie, voilà que le jeune international harrachi, Mohamed Lamine Abid, se retrouve dans l obligation de reporter pour plus tard son transfert vers le championnat tunisien. Service militaire oblige. Il faut dire que les différentes tentatives du joueur, de convaincre les autorités du sport militaire de le libérer, ont essuyé un niet catégorique. Voilà donc une mauvaise nouvelle et pour le joueur et pour son club, l USMH, dont la direction misait énormément sur la transaction pour renflouer ses caisses en ces temps de disette. Seulement, le boss de la formation harrachie, Abdelkader Manaâ, n a pas voulu pour autant dédramatiser les choses. Il a tout d abord tenu à préciser que le transfert de son attaquant n avait pas pour but de renflouer les caisses du club, Yebda (31 ans) est sans club depuis la résiliation de son contrat avec El-Fudjairah, pensionnaire de la 1re division émiratie, en janvier passé. Auparavant, il avait porté les couleurs de plusieurs clubs européens, à l'image de Naples et l'udinese (Italie) et Grenade (Espagne). Les dirigeants de l'ess n'ont pas encore tranché la proposition que leur a faite un agent de joueurs, a ajouté la même source. Yebda a été victime de blessures à répétition qui ont porté préjudice à sa carrière internationale. Il n'a plus été convoqué en sélection nationale depuis le Mondial-2014 au Brésil. Le milieu de terrain a porté 26 fois le maillot des Verts pour deux buts marqués. mais plutôt d accéder au vœu du joueur de tenter une expérience à l étranger. «Lorsque Abid est venu nous informer que le club de Sfax voulait le recruter, on a voulu lui faciliter les choses. Nous avons donc décidé de demander aux responsables des instances du sport militaire, une autorisation au profit du joueur afin qu il puisse aller jouer à l étranger et cela en notre qualité de club. Toutefois, les dirigeants tunisiens étaient impatients de conclure et on n a pas eu le temps d entamer la procédure. Du coup, nous avons signé avec eux une convention pour libérer Abid à leur profit en contrepartie de euros. Maintenant, le problème qui se pose est en relation avec le contrat du joueur. Il ne peut pas signer tant qu il n aura pas eu l aval de sa hiérarchie militaire», déclarera à ce sujet Mana. Kabylie), Amine Aksas (MC Alger), Yacine Bezzaz (MC Oran), Farid Cheklam (Najran/Arabie Saoudite) et Sabri Gharbi (MC Alger), les "sanafirs" pourraient voir leur effectif s étoffer davantage avec l arrivée attendue de l exmeneur de jeu des "Verts", Mourad Meghni qui avait demandé trois jours de réflexion avant d intégrer le club constantinois. Au cas où il décidait de signer le contrat de deux saisons que lui propose le CSC, Meghni rejoindrait le groupe en Tunisie, selon un dirigeant.

3 04 u La Cité Mardi 7 juillet 2015 A la une Communication La Cité Mardi 7 juillet 2015 u 21 Message d Obama à Bouteflika à l occasion du 5 Juillet Suite de la page une Barak Obama a insisté sur sa volonté de changer son approche vis-à-vis du monde arabe et musulman, et a affirmé sa volonté d établir un nouveau genre de relations avec le monde musulman. Dans son discours du Caire, en Juin 2009, il avait affirmé : «Je suis venu chercher un nouveau commencement entre les Etats-Unis et les musulmans du monde entier, qui se fonde sur un intérêt et un respect mutuels partageant des principes communs : justice et progrès ; tolérance et dignité de tous les êtres humains». Le discours fortement pacifiste d Hussein Obama avait pour but d apaiser les tensions entre l Occident et le monde musulman, et avait alors, suscité beaucoup d espoir. D ailleurs, cette même année, l Académie d Oslo lui avait attribué le prix Nobel de la Paix. L entreprise de séduction avait bien marché, et l équipe Obama pouvait maintenant commencer à travailler avec l assurance de la tranquillité, au moins pendant un certain temps. Premiers fruits de la politique pacifiste d Obama Deux années plus tard, la Paix d Obama a commencé à donner ses fruits. Suscité et dirigé par la CIA et divers organismes du renseignement américain, «Le Printemps Arabe» allait commencer. D abord en Tunisie, puis en Egypte, au Yemen, en Libye, en Irak et en Syrie, Le monde arabe allait être emporté par une vague de violence inouïe, qui ne laissera aucune chance à la paix. En fait, le changement n allait pas s opérer dans le camp américain, mais dans le monde arabo-musulman mis à genoux. Le discours de la paix d Obama n a servi qu à faire baisser la garde des pays qui avaient accepté de lui faire confiance. On sait dans quel état se trouvent encore ses pays, avec la création de Daesh, et la déstabilisation totale du Moyen-Orient, qui ne pourra pas se relever avant des lustres. Le nombre de morts et de victimes causés par la politique d Obama restera légendaire encore longtemps dans l histoire humaine. En fait, le talent de séducteur d Obama avait encore une fois fonctionné à merveille. Le Sénateur Obama avait été choisi par les plus durs faucons du Pouvoir américain pour atteindre des objectifs que George W. Bush n avait pas eu le temps d atteindre par le moyen de la violence directe. Une autre méthode, et une autre stratégie allaient être utilisées par l intermédiaire du jeune sénateur de l Illinois. Zbigniev Brzezinsky, Henry Kissinger et d autres, aguerris dans la guerre de l ombre et qui avaient eu leurs hauts faits d armes en contribuant fortement à la chute de l empire soviétique, avaient jeté leur dévolu sur ce jeune homme noir, capable à leurs yeux d être l instrument parfait pour l exécution de leur plan d assurer la suprématie américaine absolue sur l ensemble de la planète. Ainsi, la stratégie a fonctionné, et presque réussi. Presque. Car la vapeur est en train de se renverser. Mensonges personnels et mensonges d Etat Barak Hussein Obama, a, toute sa vie vécu dans le mensonge. C est sans vergogne qu il a menti à tous ses partenaires pour arriver à ses fins. Britanniques, Allemands, Français et italiens ne lui font plus confiance, surtout avec l affaire dite des écoutes. Ce mensonge a commencé dans la dissimulation de son lieu réel de naissance. Etant né à l étranger, la constitution américaine lui interdit de postuler à la Maison Blanche. Jusqu à présent, et malgré toutes les actions menées par des groupes d opposition aux USA, il est impossible de connaître avec certitude le lieu de naissance du président américain. Le mensonge a continué par la suite, puisque musulman de naissance, il allait fréquenter une église, feignant une conversion au christianisme. D ailleurs, il avait affirmé qu il était «devenu chrétien par choix». Mais en même temps, il continuait à affirmer que sa musique préférée est celle du Muezzin qui fait l appel à la prière musulmane à l aube. Etonnant pour un «chrétien» qui porte encore une alliance gravée d un «Allah Akbar» en arabe, et qui affirmait déjà en 2008 «America is no longer a christian nation», l Amérique n est plus une nation chrétienne. Et le premier juin 2009, il a affirmé : «America is one of the largest muslim countries in the World», l Amérique est un l un des pays les plus musulmans au monde. L ambiguïté sur laquelle joue Obama avec ses origines musulmanes et sa prétendue conversion chrétienne n a pour objectif que de gagner la confiance des croyants des deux communautés pour mieux les instrumentaliser et arriver à ses fins. Son discours pacifiste et le résultat des courses ont démontré que le message d Obama n est que mensonge. Il est l arme absolue utilisée par cet homme. Le mensonge avec la tromperie et la ruse. Dans son propre pays, ce musulman-chrétien a aussi trompé son monde. Il avait promis de le sortir de sa crise économique et d assurer sa protection. Or, à l évidence, c est tout le contraire qui est en train d arriver. Les USA étaient devenus la première puissance économique mondiale à la fin du 19e siècle. Puis après la crise de 1929 ils sont devenus la première puissance financière avant de devenir la première puissance militaire à la fin de la deuxième Guerre Mondiale, en Mais, depuis Septembre 2014, donc sous la présidence d Obama, l Amérique a commencé à perdre sa suprématie militaire, à la faveur d un redéploiement militaire russe, qui ne se gêne plus pour provoquer les Etats-Unis et lui rappeler sa puissance nucléaire que Poutine promet d utiliser en cas de besoin. D ailleurs depuis, les bombardiers stratégiques russes ne cessent de longer les frontières du pays de l Oncle Sam, bombant leur torse et montrant leurs muscles, sans que les Etats-Unis ne réagissent. La guerre de Crimée de l année dernière montre encore une fois, que la puissance américaine n effraie plus grand-monde. Encore moins l Iran qui résiste à toutes les pressions américaines dans le dossier de son nucléaire. D un autre côté, et depuis Octobre dernier, l Amérique a perdu son rang de première puissance économique mondiale, à la faveur de la Chine. Et le Dollar américain ne cesse d être attaqué sur les marchés mondiaux pour l affaiblir. Le Brics le défie ouvertement, et la Russie et la Chine viennent de conclure des accords bilatéraux leur permettant l utilisation d autres monnaies que le dollar dans leurs échanges commerciaux. La suprématie de la monnaie américaine n en a plus longtemps à vivre, à ce rythme-là. L urgence pour l Algérie Mais l urgence se situe certainement ailleurs. Il concerne les intérêts fondamentaux et vitaux de notre pays. N en déplaise aux sceptiques, l économie mondiale obéit à des cycles de crises qui se manifestent régulièrement tous les sept ans entre Septembre et Octobre. Un simple retour en arrière devrait nous aider à nous en rappeler. Il y a sept ans, le monde a vécu la pire crise économique de son histoire, avec la crise dite des «Subprimes», qu on a trop vite fait d essayer d oublier. L effondrement de la bourse en Octobre 2008, avec une perte de près de 50% de la valeur de la bourse de New York, suivie de celles des autres places financières mondiales avait mis le monde économique dans une crise sans précédent. Tout comme ce fut le cas, sept ans auparavant, suite aux attentats de Septembre A ce moment-là, «seulement» 37% de la valeur de la bourse avaient été perdues. En la crise financière mondiale avait fortement secoué l économie mondiale, comme ce fut aussi le cas, sept années plus tôt, en quand 33% de la valeur de la bourse américaine s étaient volatilisées. Faut-il, en allant encore sept ans plus tôt rappeler la crise économique de avec l arrivée de Khomeïni au pouvoir et la prises des otages de l ambassade américaine de Téhéran, ou encore sept années auparavant en ou 48% de la valeur de la bourse américaine avaient été perdus. On peut ainsi aller plus loin et démontrer qu à l automne prochain une extraordinaire crise économique va pointer du nez, emportant les bourses mondiales, celle de New York en tête, vers une crise dont elle ne se relèveront sans doute plus. Ce sera probablement la fin de la suprématie financière américaine. Les USA, en perdant ainsi «le nerf de la guerre», amorceront leur déclin, ouvrant les portes à l inconnu. La Fin de cette période de l Histoire, serait-elle en train d arriver? Toujours est-il, que la seule économie qui a résisté à toutes ces crises est celle de la Suisse, dont la monnaie reste incroyablement stable. Ne faudrait-il pas envisager d y transférer les stocks confiés aux banques américaines pour les sécuriser et les mettre à l abri, au moins le temps nécessaire pour y voir plus clair? Car la deuxième quinzaine de Septembre prochain, selon nombre d observateurs et d analystes, va nous renseigner sur l avenir immédiat des Etats-Unis en tant que première puissance mondiale. D ici là, il conviendrait, de prendre des dispositions urgentes pour anticiper la crise éventuelle du géant américain, et atténuer les dégâts qui ne manqueront pas de se répercuter sur l ensemble de la planète. Le baiser de Judas Les salutations «Obamaiennes» n annoncent, donc, rien de bon pour l Algérie. Sinon un message codé à l adresse des décideurs algériens rappelant le rôle de la «diplomatie» algérienne au Mali et en Libye, territoires sous entreprise de destruction française par l entremise de groupes terroristes commandés, financés et équipés par les alliés de l Oncle Sam. Il s agira bien entendu, de décrypter ce message et d en comprendre les sous-entendus. La référence aux efforts diplomatiques de l Algérie, ne serait-elle pas un clin d œil à celui qui en est le chef et conducteur, désignant ainsi sa préférence dans la course à la succession du destinataire officiel de son message? Ou bien, Obama est-il en train de remettre l Algérie à sa place, lui désignant la mission qui lui est dévolue dans la région, sous peine d Egyptianisation de la politique américaine à notre égard? Car les salutations d Hussein Obama, ressemblent à s y méprendre à un baiser de Judas. N Z. N oubliez pas de prendre Tighremt chez votre buraliste

4 Régions Télévision 06 u La Cité Mardi 7 Juillet 2015 La Cité Mardi 7 juillet 2015 u 19 La cité 252 logements ou le bidonville Programme Télé Etat des lieux. Vu de loin, cette cité située en plein centre urbain, ferait à coup sûr des jaloux mais une fois à l intérieur on ne risque certainement pas à dire que l on a raté une belle occasion d y habiter. Dans les années 1990, l entreprise de promotion, du bâtiment et des travaux publics, entreprise appartenant à l Etat, s est lancé dans la réalisation de cette cité promotionnelle avec deux cents cinquante deux logements. Le projet avait bien démarré et les prochains acquéreurs ayant payé rubis sur ongle leurs futurs logements, croyaient enfin pouvoir acheter un logement avec toutes les commodités et réalisations accompagnatrices dans ce genre de projet, comme une route praticable, un espace vert ou une aire de jeu, un éclairage fonctionnant selon les standards d une ville moderne et un maximum d hygiène pour parer à toute éventualité en ces temps de maladies infectieuses provoquées par un laisser aller devenu au fil du temps une culture. Mais cette société appartenant à la wilaya donc à l Etat, commence à connaitre quelques couacs qui se sont avéré une sorte de fatalité face à laquelle les résidents ne savent plus à quel saint se vouer. Détournement et instabilité de l EBPTP Cette entreprise à qui l Etat avait injecté une somme de plus de douze milliards, a connue une situation financière douteuse avec des accusations de malversations contre l ancienne équipe dirigeante. Après quoi, des décisions ont été prises, celle qui consiste à donner un autre statut à ladite Salafisme. Le Comité de vigilance et de sauvegarde des libertés né à Bgayet, suite aux répétitives atteintes aux libertés, et qui se sont accentuées depuis le début du mois sacré de ramadan, s est réuni dans la soirée du vendredi 03 juillet 2015 au siège du CDDH de Bgayet. L évaluation de ses actions dont les principales étaient de préserver les droits humains les plus élémentaires, se sont malheureusement vues encore une fois pourfendre. En effet, dans la journée du vendredi 03 juillet 2015, un homme, avocat de son état, s était simplement vu menacer par un agent pompier-gourou, pour avoir simplement envie de boire un peu d eau sous la chaleur torride. Malgré la lucidité de cet avocat, qui a essayé de rappeler certaines règles sur les libertés individuelles et collectives à ce gourou, censé porter secours aux personnes en difficulté et non leur interdire de se désaltérer en cas de besoin, rien n est fait. Suite à ces actions jugées intolérables et au danger qui se précise, le C.V.S.L de Bgayet appelle dans son communiqué ci-dessous publié, les citoyens et les partis politiques entreprise via, par exemple, son absorption par la société GETIC, domiciliée à Sétif. Ce qui a soulevé l ire des travailleurs qui en interpellant l actuel Premier ministre, alors en visite de travail en avril 2013 à Bejaia, ont formé le vœu que l Etat la maintienne dans sa wilaya d origine. Et chose promise chose faite. Sellal a en effet donné ordre de maintenir l EPBTP à Bejaia mais, chemin faisant, et après plus d une dizaine d années d instabilité, l achèvement des travaux au niveau de la cité des 252 logements lui appartenant, n a pas été fait malgré les doléances de ses résidents qui par l absence d une réaction des responsables de l époque, ont tenté vaille que vaille de gérer la situation. Le constat sur site Des résidents qui nous ont fait appel nous ont accompagnés dans cette cité qui ressemble à ne point en douter à un bidonville où le laisser-aller n est pas à décrire : route non goudronnée, absence totale d éclairage, cinq immeubles non achevés depuis une dizaine d années et des amas d ordures qui jonchent les coins et recoins de ce quartier «résidentiel» sans parler des réfugiés subsahariens qui ont trouvé refuge dans les vides sanitaires des immeubles même habités. «Nous avons cotisé pour achever les cages d escaliers, nous payons de nos poches tous les travaux censés apporter un minimum de réconfort au milieu de ces gravats jetés et abandonnés depuis des lustres et nous n osons plus sortir dans l obscurité de crainte d être victime d agressions», témoignent des habitants de cette cité en nous montrant un subsaharien endormi Bgayet danger à vue!!! locaux à une réunion élargie afin de mettre un terme définitif à ces menaces qui, non stoppées à temps, risquent fort de mettre face à face une société née dans la tolérance et le respect et des groupuscules salafistes moulés dans le crime et l unicité de pensée. Rachid Hitouche Communiqué Le comité de vigilance et de sauvegarde des libertés ( CVSL) de Bejaia s est réunie, comme prévu hier vendredi 03 juillet, pour débattre de l évolution des évènements relatifs aux pressions et obstacles posés par quelques individus intégristes sur les festivités culturelles sur les places publiques. Un large débat a eu lieu et chaque membre présent s est prononcé pour dénoncer un dépassement constaté ou partager son analyse sur cette question cruciale que représentent l espace public et les libertés individuelles et collectives.après épuisement du point information, les membres du comité de vigilance ont arrêté un train de mesures qui militeraient en faveur de la réappropriation des espaces publics et une revendication de dans un vide sanitaire alors que d autres de ses compagnons, refugiés comme lui, sillonnent la ville dans l espoir de ramasser quelques sous en cette période de ramadhan et dans une chaleur à couper le souffle. Ce qui était prévu comme espace à accueillir une aire de jeu et de détente, semble visiblement compromis à jamais pour la simple raison que la société de distribution de l est (SDE) ancienne Sonelgaz y a installé une masse de béton tout au milieu pour ériger une immense niche qui abrite le transformateur d électricité. Pour exprimer leur ras-le-bol, certains résidents ont saisi par écrit le wali de Bejaia l invitant à intervenir dans l espoir de mettre fin à une telle situation qui s éternise. «Nous avons évité de recourir à des actions de rue mais, après tant d année d attente sans succès d un geste des autorités, désormais des dérapages sont à craindre», menacent ces résidents dont les plus âgés ne semblent plus pouvoir continuer à calmer les plus jeunes, ceux-là même qui menacent de recourir aux actions frontales. Dans tous les cas, tous ces habitants attendent un geste du wali appelé à donner des éclaircissements quant au prochain rôle de cette société initiatrice de ce projet mais qui semble lui tourner le dos depuis plus de dix ans. Le wali en sa qualité de premier responsable est appelé à visiter cet endroit dans l espoir de mettre fin au calvaire des habitants d une cité en plein centre urbain, juste à proximité de l axe principal de la ville, exactement face au site qui devra accueillir le projet du nouveau siège de wilaya. Bbker Amrani l ordre public. Les plus importantes mesures sont : 1. Elargir le comité de vigilance en associant davantage de citoyens et citoyennes au combat pacifique pour le respect des libertés consacrées par la constitution. 2. Inviter toutes les formations politiques présentes dans notre wilaya qui ont consacré le respect des libertés dans leur programme. 3. Associer les associations, syndicats et autres organisations civiles à la réflexion sur ces droits élémentaires. 4. Dénoncer toute atteinte ou dépassement commis à l encontre d un citoyen. Le comité de vigilance dénonce avec fermeté l incident de «Boulimat» qui a failli tourner au drame par l attitude insensée d un agent de la protection civile qui a menacé avec une planche un avocat qui s apprêtait à prendre une gorgée d eau. Le CVSL appelle l ensemble des acteurs de la société civile, les partis politiques, les syndicats et les journalistes à une autre rencontre le lundi 06 juillet 2015 à 21h 30 au siège de la LADDH pour débattre de l'action à entamer. Pourquoi du conservatoire Convoitise. La chaleur suffocante et le Ramadan n ont finalement pas empêché les élèves du conservatoire de Bejaia, leurs parents et les responsables de cette structure portant le nom du célèbre maitre de la chanson Andalouse, Cheikh Sadek El Bejaoui, de battre le pavé jeudi dernier pour crier leur colère contre une soit disant décision de fermeture de leur lieu de savoir artistique. En effet, la rumeur avait vite fait le tour de Bougie, annonçant cette mesure qu aurait prise l assemblée communale, propriétaire de ce patrimoine situé cote à cote avec le théâtre régional de Bejaia. Dans cet après midi, élèves et enseignants de musique, auxquels se sont joints les parents complètement désemparés par une telle information, se sont mobilisés pour une marche en direction de la mairie, lieu où ils eurent enfin à connaitre la vérité : l info sur la fermeture du conservateur était finalement une rumeur sans de fondement. Suite à quoi, surpris de voir autant de monde devant le portail de la mairie, 08:00 Journal 08:15 Sabah el khir ya djazair 10:00 El moudhichoune el arbaa 10:30 Djazaiert el asdika 11:00 Houb fi qafasse min dhahab 12:00 Kayefa souiniaat 12:20 El-Siradje el mounir 12:30 Moudoun wa bouldane 13:00 Journal 13:30 Bint el chahbander 15:00 El dourousse el mouhamadia 15:45 Moutaat el maida 16:20 Oualid mama 17:00 Journal en Tamazight 17:30 Voyage dans l'imaginaire 17:50 Biyen chetartek 18:15 Taqdar tarbah 18:45 Massabih cirta 19:00 Journal 19:30 H'ana fi H'ana 19:50 Ki nissa ki ridjal 20:10 Tilawat el coran 20:30 Koulche aadi 20:50 Cercala 21:05 Wassa balek 21:20 Houb fi qafasse el itiham 22:00 Fatima fatma et fatouma 22:15 Lamat ramdhan 23:30 Hadi el arouah 01:30 Journal 02:00 Redjal el fourqan 07:00 Programme enfants 08:00 Programme musical 10:00 Télé-achat 10:30 Ebehri Tili 12:30 Journal en français 13:00 Reportage 14:00 Sport B Addal + 15:00 Télé-achat 15:45 Programme musical 16:30 Documentaire 17:30 Programme enfants 18:00 Journal en français 18:15 Urar S Ussiwel 19:30 Journal en berbère 20:00 Gar yidelli d wessa 21:00 Radio TV 22:00 Ebehri Tili 23:00 Programme musical 06:00 Bourdin direct 08:35 Les dossiers de Karl Zero 10:40 Mega disasters 12:20 Top Gear 13:15 Wheeler Dealers - occasions à saisir 15:45 Pêche à haut risque 17:25 Enchères à tout prix 18:15 Storage wars : adjugé, vendu 20:45 VU DU CIEL 22:20 VU DU CIEL, ÇA CONTINUE 22:40 Vu du ciel 00:35 Polynésie entre ciel, terre et mer 01:35 Programmes de la nuit 06:45 TV Achat TMC 08:45 Alerte Cobra 09:40 Les deux visages de Christie 11:30 Alerte Cobra 12:20 Alerte Cobra 13:20 TMC Info 13:25 TMC Météo 13:35 New York Police Judiciaire 16:05 Monk 18:45 Alerte Cobra 20:40 TMC Météo 20:50 90' ENQUÊTES 22:55 PARC ASTÉRIX : DANS LES COULISSES DU PLUS GAULOIS DES PARCS D'ATTRACTION 00:45 90' Enquêtes 02:20 Programmes de nuit 06:00 Téléachat 09:00 Sans tabou la quotidienne 11:15 Plateaux sans tabou 12:00 New York :40 Les Cordier, juge et flic 18:55 Clean house : le grand nettoyage 20:50 LE ROUGE ET LE NOIR 00:25 J'ai dit oui à la robe 02:30 Programmes de nuit 03:00 Sans tabou 05:00 Eternellement femmes 06:25 TFou 08:25 Météo 08:30 Téléshopping 09:20 Météo 09:25 Au nom de la vérité 09:55 Au nom de la vérité 10:25 Petits secrets entre voisins 11:55 Petits plats en équilibre été 12:00 Les 12 coups de midi 12:50 L'affiche du jour 13:00 Le journal 13:35 Petits plats en équilibre été 13:40 Histoire d'un rêve 13:45 Météo, météo des plages 13:55 Les feux de l'amour 15:10 Une vie à l'épreuve 17:00 L'addition, s'il vous plaît 18:00 Bienvenue à l'hôtel 19:00 Money Drop 19:55 Météo 20:00 Le journal 20:30 My Million 20:35 Petits plats en équilibre été 20:37 Météo 20:40 Nos chers voisins 20:45 PEP'S 20:55 CAMPING PARADIS 22:50 Euro Millions 22:55 NEW YORK UNITÉ SPÉCIALE 01:15 New York Police Judiciaire 03:05 Reportages 04:55 Musiques 05:05 Au nom de la vérité 05:30 Petits secrets entre voisins 06:00 Les Z'Amours 06:25 Point route 06:30 Télématin 09:05 Dans quelle éta-gère... 09:10 Des jours et des vies 09:35 Amour, gloire et beauté 10:00 C'est au programme 11:00 Motus 11:30 Les Z'Amours 12:05 Tout le monde veut prendre sa place 13:00 Journal de 13 h 14:00 Toute une histoire 15:10 L'histoire continue 15:40 Comment ça va bien! 17:15 Dans la peau d'un chef 18:15 Joker 18:50 N'oubliez pas les paroles 20:00 Journal de 20 h 20:40 Parents mode d'emploi 20:45 Alcaline, l'instant 20:50 Météo, météo des plages 20:55 QUI SERA LE PROCHAIN GRAND PÂTISSIER? 23:30 INFRAROUGE 00:30 Nuit d'été : Concert Schönbrunn :30 Nuits d'été : Sunday in the park with George 04:55 La révolte de l'éléphant 05:15 Paris insolite 05:55 Dans quelle éta-gère... 06:00 Euronews 06:40 Ludo 08:40 Ludo vacances 11:45 Consomag 12:00 Le 12/13 13:50 Un cas pour deux 14:55 Questions au gouvernement 16:05 Un livre un jour 16:15 Des chiffres et des lettres 16:55 Harry 17:30 Slam 18:10 Questions pour un champion 19:00 Le 19/20 20:00 Tout le sport 20:10 Au plus près du Tour 20:20 Plus belle la vie 20:45 Météo des plages 20:50 MEURTRES AU PAYS BASQUE 22:40 Soir/3 23:05 MARSEILLE! 00:50 Un livre un jour 00:55 Filme ton quartier! 01:45 Plus belle la vie 02:10 Parlement Hebdo 02:55 Thalassa 04:45 Les Matinales 04:55 Questions pour un champion 05:35 Plus belle la vie 06:55 Cartoon+ 08:10 Anger management 08:30 Au fil d'ariane 10:10 Le tube 10:45 Les combattants 12:20 The big bang theory 12:45 Le JT 12:58 Météo 13:00 Zapping 13:15 Les nouveaux explorateurs 14:15 Scandal 16:25 Surprises 16:40 All about Albert 18:15 The big bang theory 18:40 Météo des plages 18:45 Le JT 19:05 Météo 19:10 Le supplément 20:25 Le petit journal 20:55 SILS MARIA 22:55 MANNY 00:25 Banshee 02:15 Palo alto 03:50 Surprises 04:10 Boxe pieds-poings 05:50 Le tube 06:20 Entre Terre et ciel 07:15 Yourope 07:45 Le Caucase en 30 jours 08:30 X:enius 08:55 Falciani et Swissleaks 10:25 La guerre des opossums 11:10 Escapade gourmande 11:40 Un palais à Marrakech 12: Géo 13:20 Arte Journal 13:35 Le capitaine de Köpenick 15:05 Détour(s) de Mob 15:35 Tibet - Les nourritures spirituelles 16:25 Les jardins suspendus de Baby lone 17:20 X:enius 17:45 Entre Terre et ciel 18:15 Au gré des saisons - Été 19:00 Madagascar 19:45 Arte Journal 20:00 28 minutes 20:45 Tout est vrai (ou presque) 20:50 LE TOIT DU MONDE À LʼHEURE ZÉRO 21:45 Sans domicile - Un destin tibétain 22:50 TIBET : LES ENJEUX DʼUN CONFLIT 23:45 Parcs de la paix 00:35 Les chemins de la liberté 02:40 Yourope 03:10 Surtout ne dis rien 05:15 Roméo et Juliette raconté par Thomas Hengelbrock 06:00 M6 Music 07:05 Les blagues de Toto 07:20 La maison de Mickey 07:45 Princesse Sofia 08:10 Sammy & Co 08:20 Alvinnn!!! et les Chipmunks 08:50 M6 Boutique 10:00 Sœurs ennemies 11:45 Super hero family 12:45 Le :05 Scènes de ménages 13:45 Le mal par le mal 15:45 Le défi de Kylie 17:40 Les Reines du shopping 18:50 En famille 19:45 Le :10 Scènes de ménages 20:55 MURDER 00:25 Wes et Travis 06:45 Zouzous 09:40 Consomag 09:45 La maison France 5 10:50 Le castor a toujours tort 11:45 La quotidienne 13:00 Les escapades de Petitrenaud 13:40 Le magazine de la santé 14:40 Les Moken, une vie aquatique 15:50 Las Vegas - Mirage à l'ouest 16:45 Les trésors 17:45 C dans l'air 19:00 Silence, ça pousse! 20:10 Des trains pas comme les autres 20:40 LES ROUTES DE L'IMPOSSI- BLE 22:00 C DANS L'AIR 23:15 Les carnets de route de François Busnel 00:15 Glaces : tous givrés! 01:05 Les dessous de 01:50 Superstructures XXL 03:00 La nuit France 5 05:30 C dans l'air 07:05 Ninjago 08:00 Tortues Ninja 08:55 Ultimate Spiderman 09:40 Avengers rassemblement 10:45 Il était une fois l'homme 11:45 Tempo express 12:15 Les Zouzous 13:30 Consomag 13:35 Un gars, une fille 15:40 Hyphen Hyphen 15:45 Dr. Pantastique 15:55 La famille de la jungle 16:50 Slugterra 17:55 Lapins crétins : l'invasion 18:30 Une saison au zoo 2 20:30 Monte le son, la quotidienne 20:35 Le point quotidien 20:50 BABYLON A.D. 22:25 ATTACK THE BLOCK 23:45 Hyphen Hyphen 23:50 Permis de conduire 00:55 Monte le son, la quotidienne 01:00 Le point quotidien 01:15 Bons plans 01:20 Monte le son, le live 05:00 Un gars, une fille 05:50 Code Lyokô 06:45 Gym direct 08:00 Télé achat 08:50 Touche pas à mon poste! 10:45 Le grand 8 12:00 How I met your mother 13:30 Inspecteur Barnaby 18:45 Touche pas à mon poste! 20:45 D8 le JT 20:55 L'HOMME DU PRÉSIDENT 22:40 L'HOMME DU PRÉSIDENT 2 : MISSION SPÉCIALE 06:00 Wake up 08:40 W9 hits vos clips 11:30 W9 hits 12:25 Talent tout neuf 12:30 Ma famille d'abord 16:40 Un dîner presque parfait 18:50 Las Vegas Academy 20:05 Malcolm 20:35 Soda 20:50 ENQUÊTE D'ACTION 00:50 Football féminin : Coupe du monde de la FIFA 12:10 Robocar poli, à la rescousse de Vroum ville 12:45 Les aventures de Chuck et ses amis 13:10 Zig et Sharko 13:50 Parents un jeu d'enfant 14:00 I carly 14:50 G ciné 15:00 Team Galaxy : le collège de l'espace 16:00 Wazup 16:05 Les chroniques de Matt Hatter 16:35 Grojband 17:30 Monstres contre aliens 18:25 Rekkit 19:15 In ze boîte 19:45 Les Parent 20:35 Wazup 20:40 Arthur à New York 20:45 MISSION IMPOSSIBLE 01:15 Rekkit

5 08 u La Cité Mardi 7 juillet 2015 Monde Détente La Cité Mardi 7 juillet 2015 u 17 une mosquée de Jos, la capitale de l Etat de Plateau (centre), situé en plein sur la frontière entre le Sud nigérian majoritairement chrétien et le Nord musulman et en proie à de profondes divisions religieuses. «Pour le moment, nous avons 44 morts et 47 blessés en provenance des sites des deux explosions», a indiqué lundi Mohammed Abdulsalam, de l Agence nationale de gestion des situations d urgence (NEMA). Umar Abubakar, qui se trouvait dans la mosquée Yantaya, a expliqué que plusieurs assaillants avaient ouvert le feu à l extérieur vers 21H20 (20H20 GMT). «Ils ont tiré une RPG (une roquette) contre la mosquée mais il a heurté une barre métallique sur la façade et explosé», a-t-il raconté. «Beaucoup de gens ont été tués et blessés par la fusillade et l explosion. C est un miracle que j aie pu me sauver». Lundi, la façade de la mosquée était constellée d impacts de balles et tachée de sang, tandis que des chaussures, des livres et d autres effets personnels de fidèles jonchaient le sol. Mots Fléchés Géants N 656 Sadi Djouder Nouveau carnage, le président Buhari sous la pression de Boko Haram Nigeria. Un demi-millier de morts depuis fin mai, des attaques quasi quotidiennes depuis une semaine, encore 49 tués dimanche: Boko Haram met sous pression le nouveau président nigérian Muhammadu Buhari, qui s est engagé à «éradiquer le terrorisme le plus rapidement possible». L e carnage de dimanche à Jos, dans le centre du Nigeria, porte à au moins 260 le nombre de tués dans des assauts islamistes, des explosions et des attentats-suicide en une semaine, selon un décompte de l AFP, et à au moins 520 depuis l entrée en fonction de M. Buhari le 29 mai. Vainqueur de la présidentielle face au sortant Goodluck Jonathan en mars, l ex-général Muhammadu Buhari, déjà au pouvoir entre 1983 et 1985 à l époque des dictatures militaires, a fait de la lutte contre Boko Haram une priorité. Une opération militaire régionale déclenchée en février par le Nigeria et des pays voisins, Tchad en tête, a permis de reprendre la quasi-totalité des localités du Nord-Est contrôlées par les islamistes. Mais les dernières tueries montrent l incapacité des militaires à prévenir les violences et la persistance de la présence des islamistes, notamment aux confins du lac Tchad, et de leur capacité de nuisance, selon les observateurs. Censée améliorer la coordination sur le terrain, une nouvelle force militaire multinationale qui comptera hommes (Nigeria, Niger, Tchad, Cameroun et Bénin) doit être déployée d ici fin juillet dans le Nord-Est insurgé. Dimanche, deux explosions ont eu lieu à quelques minutes d intervalle, d abord dans un centre commercial, puis devant «Morceaux de chair humaine» Quelques minutes plus tôt, un restaurant bondé, le Shagalinku, situé dans un centre commercial très fréquenté, était dévasté par une puissante explosion. Un habitant du quartier, Mohammed Shafi i, a indiqué que la déflagration avait secoué tous les bâtiments voisins. Il dit avoir compté 25 cadavres, dont quatre serveuses du restaurant. «Le restaurant a été très endommagé. Des morceaux de chair humaine, du sang, des tables et chaises en plastique et toutes sortes d affaires personnelles sont éparpillées partout», a-t-il décrit. Plus tôt dimanche, un attentat-suicide dans une église de Potiskum (nord-est) avait déjà tué cinq personnes, dont le pasteur, une femme et ses deux enfants. Ces tueries surviennent après une demi-douzaine d attaques sanglantes depuis mercredi dans le nord-est du pays, attribuées au groupe islamiste Boko Haram. Les islamistes avaient notamment pris d assaut plusieurs villages près du lac Tchad, tuant plus de 150 fidèles en train de prier dans des mosquées. Le président Buhari s est engagé dimanche à en finir avec l insurrection armée de Boko Haram «le plus rapidement possible», estimant que «les terroristes qui s attaquent à nos lieux de culte ont délibérément déclaré la guerre à nos valeurs et doivent être combattus avec toute notre force et notre détermination». Après avoir conquis de vastes pans du Nord-Est nigérian l an dernier, les insurgés, repoussés des villes et villages qu ils avaient conquis par les récentes opérations militaires, ont désormais recours à des tactiques de guérilla, essentiellement contre des cibles civiles. Les derniers massacres prouvent néanmoins la persistance de leur capacité de nuisance et ont été permis par une baisse d intensité dans les opérations de la force multinationale régionale, ont estimé des experts en sécurité. L Egypte va se doter d une loi antiterroriste controversée Confronté à des attentats jihadistes meurtriers sans précédent, le pouvoir égyptien veut promulguer une nouvelle loi antiterroriste qui, selon ses détracteurs, consacre l impunité de la police, censure la presse et porte atteinte aux libertés. Experts et défenseurs des droits de l Homme dénoncent un texte répressif qui devrait être promulgué dans la semaine par le chef de l Etat Abdel Fattah al-sissi, alors que les autorités répriment implacablement toute opposition depuis deux ans et la destitution du président islamiste Mohamed Morsi par M. Sissi, à l époque chef de l armée. Les attentats jihadistes contre les forces de l ordre se sont multipliés depuis l éviction de M. Morsi. «C est une catastrophe de voir l Etat promulguer une telle loi dans un climat chargé de revanche», déplore Gamal Eid, qui dirige l ONG égyptienne Arabic Network for Human Rights Information. Au lendemain de l assassinat le 29 juin du procureur général Hicham Barakat dans un attentat spectaculaire, toujours non revendiqué, M. Sissi avait promis une législation plus dure «pour lutter contre le terrorisme». Et alors que des combattants du groupe Etat islamique (EI) lançaient 1er juillet une série d attaques sans précédent contre l armée dans le nord du Sinaï, faisant des dizaines de morts, le gouvernement, lui, approuvait une nouvelle loi antiterroriste. L article 33 du projet de loi préconise une peine de deux ans de prison au minimum pour publication «de fausses informations sur des attaques terroristes qui contredisent les communiqués officiels». «'Confiscation des libertés publiques» Le ministre de la Justice Ahmed al-zind a expliqué que cet article était notamment motivé par la couverture médiatique des attaques jihadistes de la semaine dernière dans le Sinaï. Le porte-parole de l armée avait fait état de 21 soldats tués et plus d une centaine de jihadistes abattus lors des combats, mais les médias avaient publié des bilans bien plus lourds, citant des responsables de la sécurité. «Le gouvernement a le devoir de protéger les citoyens des fausses informations», a précisé M. Zind, soulignant qu il ne fallait pas y voir «une restriction de la liberté de la presse». Le syndicat des journalistes a aussitôt dénoncé la «censure» du pouvoir, jugeant que «la lutte contre le terrorisme ne se fait pas avec la confiscation des libertés publiques». La loi supprime aussi pour les affaires de «terrorisme» une des deux procédures d appel successives devant la Cour de cassation prévues dans le droit égyptien, pour n en maintenir qu une seule. «Nous n allons pas attendre 5 ou 10 ans pour juger les gens qui nous tuent», s était emporté M. Sissi lors des funérailles du procureur général. Le projet de loi préconise la peine de mort pour les personnes coupables d avoir créé, dirigé ou financé une organisation «terroriste». Une peine de cinq ans de prison est prévue pour quiconque utilise les réseaux sociaux ou internet pour promouvoir le «terrorisme». «'On est très tendre» La loi met par ailleurs à l abri de poursuites judiciaires les policiers qui «auront recours à la force» lors des opérations «antiterroristes» tant que ce recours est «nécessaire». Une disposition qui existe déjà dans le code pénal, indique l avocat Chaaban Saïd, qui craint cependant qu elle n encourage les policiers «a avoir recours à une force excessive contre les suspects». «Il suffit de comparer le projet de loi égyptien avec les lois antiterroristes à travers le monde pour constater qu on est très tendre en comparaison», affirme cependant un haut responsable du ministère de la Justice de transition. Depuis l éviction de M. Morsi, plus de personnes ont été tuées dans la répression, en majorité des manifestants islamistes, tandis que des dizaines de milliers ont été arrêtés. Des centaines de pro-morsi ont été condamnés à la peine de mort dans des procès de masse expéditifs. Adel Ramadan, expert juridique de l Initiative égyptienne pour les droits individuels (EIPR), dénonce d ailleurs «le recours excessif à la peine de mort dans la loi». Le Conseil suprême de la justice, chargé de revoir la loi, n a pas remis en question ces dispositions controversées. Il a toutefois exigé des aménagements sur une mesure créant des tribunaux antiterroristes spéciaux, ainsi que sur une disposition ne rendant pas obligatoire la présence à son procès d un accusé sous détention. Solution MFG N 655

6 10 u La Cité Mardi 7 juillet 2015 Spécial Ramadan Magazine La Cité Mardi 7 juillet 2015 u 15 Epouses du Prophète (2) (Paix et bénédiction d Allah sur lui) Suite de la page 9 Lorsque Zainab reçut la bonne nouvelle que le Prophète (paix sur lui) voulait enfin l épouser, elle se leva pour célébrer un office de prière en remerciement à Dieu(Exalté). Elle était artisane et très charitable, elle tannait des peaux et fabriquait des objets de cuir. Elle distribuait le bénéfice de son travail aux pauvres. Elle mourut en l an 20 H, la première à disparaître parmi les veuves du Prophète (paix et bénédiction sur lui). 8) Juwairîyah Juwairîyah, fille d al-hârith, de la tribu des Banu l- Mustaliq. Cette tribu fit des préparatifs de guerre contre l Islam, ce qui donna la guerre du Fossé. Juwairîyah était la fille du chef vaincu ; elle tomba dans le lot de prisonniers, elle se retrouva au service de deux soldats musulmans, qui décidèrent de la libérer contre paiement d une rançon. Elle se rendit auprès du Prophète (paix et bénédiction sur lui), déclara sa conversion à l Islam, et demanda son aide pour racheter sa liberté, tout en lui racontant ceci: «Ô envoyé de Dieu, je suis la fille du chef de mon peuple, al-hârith; tu vois le malheur qui m a frappée, la position où je suis réduite; aidemoi pour racheter ma liberté, Dieu va t aider». Le Prophète (paix et bénédiction sur lui) répondit à sa demande et lui proposa le mariage. Elle n eut pas d hésitation. Lorsque les soldats musulmans apprirent la nouvelle, ils libéraient aussitôt l ensemble des esclaves de la tribu de Juwairîyah. Quant aux hommes en fuite, ils s adressaient au Prophète (paix et bénédiction sur lui) pour embrasser l Islam. Cette union permit donc la libération d esclaves arabes ainsi que la conversion d une grande tribu. Juwairîyah était réputée pour sa piété, sa prière et ses jeûnes. Nous lui devons également quelques traditions sur la vie de Muhammad (paix et bénédiction sur lui) Elle mourut en l an 57 H. 9) Umm Habibah Umm Habibah, fille de Abû Sufyân, qui était le chef de la tribu de Quraysh et le commandant de l armée qurayshite à la bataille de Uhud contre le Prophète (paix et bénédiction sur lui), et à la bataille des coalisés. Umm Habibah s était convertie à l Islam très tôt et avait émigré en Abyssinie avec son époux, en raison de la tension subie par son père. Ce dernier est devenu alcoolique et a apostasié, il mourut peu de temps après. Malgré la pression de son mari, elle s est accrochée fermement à l Islam. Lorsque cette nouvelle vint au Prophète (paix et bénédiction sur lui), il voulut la consoler de ce malheur. Il envoya un message au Négus, dans lequel il le chargeait de contracter leur mariage (si Umm Habibah était d accord) et ce, malgré l absence du Prophète (paix et bénédiction sur lui) et la distance qui les séparait. Elle accepta et reçut une dot de quatre mille dirhams. Lorsque Abû Sufyân (père de Umm Habibah) apprit cette nouvelle, il en était fier et par la suite, il s adoucit vis-à-vis du Prophète (paix et bénédiction sur lui). Elle mourut en l an 59 H. 10) Safîyah Safîyah, fille de Huyaîy, le célèbre juif (de Khaïbar) qui coalisa les tribus païennes contre le Messager de Dieu (paix et bénédiction sur lui) et qui l affronta au cours de plusieurs batailles. Le père de Safîyah était mort, sa famille avait péri. Elle était une jeune veuve. Afin de la réconforter dans sa détresse et de se réconcilier avec sa tribu vaincue, le Prophète (paix et bénédiction sur lui) l épousa. «La nuit des noces, le Prophète (paix et bénédiction sur lui) la consolait au sujet des pertes subies par son peuple, et s excusait en expliquant les raisons pour lesquelles il avait été amené à combattre les Khaibariens, la responsabilité incombant à ces derniers». Elle a également rapporté un certain nombre de traditions sur le Prophète (paix et bénédiction sur lui). Elle mourut en l an 50 H. 11) Maimûnah Maimûnah, fille d al-hârith, et demi-sœur de Zainab (fille de Khuzaima et 5ème épouse du prophète). Elle avait huit autres sœurs, toutes mariées à de grands personnages de tribus diverses. Maimûnah était veuve, âgée de 36 ans lorsque le Prophète (paix et bénédiction sur lui) l épousa. Le mariage eu lieu en l an 7 H, à La Mecque, Muhammad (paix et bénédiction sur lui) s y était rendu pour le petit pèlerinage. À travers ce mariage, le Prophète (paix et bénédiction sur lui) cherchait notamment un apaisement dans les rapports de l Islam avec La Mecque. Sa visite à La Mecque était soumise aux conditions de la trêve de Hudaîbyah : il ne pouvait y demeurer plus de trois nuits. Au terme de ce délai, un délégué Mecquois lui demanda de quitter La Mecque. Le Prophète (paix et bénédiction sur lui) lui dit : «Qu est-ce que cela te fait si tu nous laisses davantage ici? Je me suis marié ; je vais donner une grande fête et je vous invite tous au repas de noces». Les mecquois rejetèrent sa proposition, et ce, malgré les efforts du Messager de Dieu (paix et bénédiction sur lui) tentant à différentes occasions la réconciliation avec ses ennemis. Maimûnah a également rapporté un grand nombre de traditions sur la vie du Prophète (paix et bénédiction sur lui), elle mourut en 51 H. Nous constatons que le Prophète (paix et bénédiction sur lui) a contracté 11 mariages, mais deux de ses épouses moururent (Khadîjah et Zainab). Dès lors, il n avait jamais plus de neuf épouses à la fois. Le Prophète eut également deux concubines citées par la tradition Raïhana qui était juive convertie à l Islam, et Maria, d origine copte qui lui donna un fils nommé Ibrahim lequel mourut en bas âge. À propos de tous ces mariages, Muhammad Hamidullah donne cette explication : "...d après le Qur ân, quatre est le nombre maximum de femmes qu un musulman a le droit de réunir en mariage. Le Prophète ne se sentait jamais au-dessus des lois qu il énonçait. Pourquoi donc eut-il plus de liberté dans cette matière? Était-ce un privilège particulier, basé su les révélations divines? Le Qur ân n en parle pas ; et les traditions, basées sur les paroles du Prophète, ne renferment rien non plus sur ce point, que je sache. Reste une autre possibilité : la restriction du nombre d épouses serait une décision postérieure à sa dernière célébration de mariage. Les faits ne contredisent pas cette hypothèse. " Les scènes de ménage n épargnaient pas la maison du Prophète, scènes parfois envenimées par la jalousie d Aïsha. Elles avaient à un moment donné si exaspéré l Envoyé de Dieu qu il décida de se séparer de ses épouses pendant un mois avant de les reprendre. Une révélation énonça à cet effet les droits du Prophète en la matière : «Il n y a pas de reproche à te faire si tu fais attendre celle d entre elles que tu voudras et si tu recherches de nouveau quelques-unes de celles que tu avais écartées. Voilà ce qui est le plus propre à les réjouir, à leur ôter tout sujet de tristesse afin que toutes soient contentes de ce que tu leur accordes. - Dieu connaît le contenu de vos coeurs. Dieu sait tout et il est plein de mansuétude (S. XXXIII, 51). Les femmes du Prophète se montraient parfois exigeantes. Les expéditions avaient procuré aux musulmans un butin considérable qui avait permis d élever leur niveau de vie. Les épouses du Messager de Dieu ne recevaient pas les mêmes avantages que les autres femmes ; elles enviaient alors les beaux vêtements de ces dernières et d une façon générale, l élévation de leur niveau social. Dieu les plaça devant le dilemme suivant : vivre dans l opulence, et dans ce cas, elles devaient consentir à divorcer après avoir reçu tous les moyens matériels les autorisant à jouir des bienfaits de ce monde, ou bien, demeurer les épouses du Prophète, mais accepter leurs conditions actuelles avec la certitude de bénéficier d une belle récompense dans l au-delà : «Ô Prophète! Dis à tes épouses : si vous désirez la vie de ce monde et son faste, venez : je vous procurerai quelques avantages puis je vous donnerai un généreux congé. Si vous recherchez Dieu, son Prophète et la demeure dernière, sachez que Dieu a préparé une récompense sans limites pour celles d entre vous qui font le bien» (S. XXXIII, 28, 29). Toutes les épouses optèrent pour la seconde solution. Les épouses du Prophète étaient tenues d avoir une conduite exemplaire et de soigner leur langage afin d éviter les mauvaises interprétations que les débauchés et les malintentionnés tireraient de leurs propos : «Ô vous, les femmes du Prophète! Vous n êtes pas comparables à aucune autre femme. Si vous êtes pieuses, ne vous rabaissez pas dans vos propos afin que celui dont le coeur est malade ne vous convoite pas. Usez d un langage convenable» (S. XXXIII, 32). Dieu leur ordonna d être dignes et de s abstenir de toute forme de coquetterie qui rappellerait les mœurs des femmes du paganisme. Il leur était recommandé l obéissance à Dieu et à son Prophète, ce qui les aidera à s éloigner de toute imperfection. Cette recommandation s adressait également à toute la famille du Prophète : «Restez dans vos maisons, ne vous montrez pas dans vos atours comme le faisaient les femmes du temps de l ancienne ignorance. Acquittez-vous de la prière ; faites l aumône, obéissez à Dieu et à son Prophète : o vous, les gens de la Maison! Dieu veut seulement éloigner de vous la souillure et vous purifier totalement,» «Souvenez-vous des versets de Dieu et de la Sagesse qui vous ont été récités dans vos maisons. Dieu est, en vérité, subtil et bien informé» (S. XXXIII, 33, 34). Dieu leur ordonna aussi la discrétion ; elles ne devaient pas dévoiler les secrets révélés au Prophète comme ce fut le cas de l une d elles, Hafsa qui ébruita un fait qui n aurait pas dû l être : «Lorsque le Prophète confia un secret à l une de ses épouses et qu elle le communiqua à sa compagne, Dieu en informa le Prophète, celui-ci en dévoila une partie et garda l autre cachée. Lorsqu il l eut avertie de son indiscrétion, elle dit : qui donc t a mis au courant? Il répondit : Celui qui sait tout et qui est bien informé m en a avisé» (S. LXVI, 3). En leur qualité d épouses du Prophète, Dieu avait prévu pour elles une double peine pour toutes infractions aux préceptes de l Islam, comparée la sanction réservée aux autres croyants pour la même faute. Inversement, une double récompense leur avait été promise si elles se soumettaient fidèlement aux injonctions de Dieu et de son Prophète : «Ô vous, les femmes du Prophète! Celle d entre vous qui se rendra coupable d une turpitude manifeste, recevra deux fois le double du châtiment. Cela est facile pour Dieu. Et nous accorderons une double récompense à celle d entre vous qui est dévouée envers Dieu et son Prophète, à celle qui fait le bien, et nous lui avons préparé une noble part» (S. XXXIII, 30, 31). Les femmes du Prophète étaient considérées comme les mères des croyants. À ce titre, après la mort du Prophète, elles devaient rester veuves, car aucune personne ne se marie avec sa propre mère : "Vous ne devez pas offenser le Prophète de Dieu, ni jamais vous marier avec ses anciennes épouses : ce serait, de votre part, une énormité devant Dieu " (S. XXXIII, 53). Saha ftourkoum. Le jeûneur

7 Culture 12 u La Cité Mardi 7 juillet 2015 La Cité Mardi 7 juillet 2015 u 13 Amazighité : la toponymie algérienne en débat à Jijel Un colloque scientifique intitulé "la toponymie algérienne: du local au national" sera organisé à Jijel du 25 au 27 juillet prochains, a-t-on appris, hier dimanche, auprès du secrétaire général du Haut commissariat à l Amazighité (HCA), Si El Hachemi Assad. Organisée par le HCA en partenariat avec le ministère de la Culture et la wilaya de Jijel, ce colloque dont les travaux auront lieu à la cité administrative de la wilaya, réunira une trentaine de conférenciers de différentes universités et centres de recherches spécialisés du pays, a ajouté M. Assad dans une déclaration. L objectif recherché à travers ce forum scientifique consiste à "se questionner sur la place réservée à l amazighité dans l élaboration des toponymies" et sur "l orientation des pouvoirs publics en matière de politique toponymique". M. Assad a également situé la place, le rôle et la contribution des spécialistes-chercheurs dans le domaine de la toponymie, dans l élaboration d une politique toponymique spécifiquement amazighe et les voies pour transcender le phénomène de la diversité culturelle du vaste territoire que représente le pays, ainsi que son plurilinguisme. L idéal serait pour qu à partir des particularismes toponymiques régionaux ou locaux puisse se dégager un fichier - ou base de données - toponymique national, représentatif de l Algérie. Les communications seront présentées selon sept (7) grands axes thématiques à la fois distincts et complémentaires, dont "la situation toponymique en Algérie d hier à aujourd hui", "implications de la politique toponymique face à la revendication identitaire amazighe" et "place et importance de la toponymie amazighe dans l environnement algérien comme vecteur du processus identitaire". «Fictionnaliser» le présent pour mieux libérer la citoyenneté Par Mhamed Hassani Mon chauffeur, improvisé, gara le véhicule une ruelle avant la place de la mairie où doit se dérouler la soirée. L esplanade était pleine de monde, les femmes aux premiers rangs. La scène était montée sur la rue longeant la cité qui faisait face à la route nationale, elle-même à une centaine de mètres de la Méditerranée. Je cherchais des yeux Brahim, l animateur en chef et président de l association «tadoukli» n Ait Aissa. À défaut, je venais de repérer l un de ses adjoints, Azdine Zidani qui, le premier, a lancé l alerte sur les réseaux sociaux quant au bradage de la bande forestière de la plage pour construire d illusoires hôtels sur du sable mouvant! Nos entreprises qui n arrivent pas à réaliser correctement un trottoir vont-elles pouvoir relever ce défi? Et puis pourquoi d autres hôtels alors que les existants sont vides toute l année? Je le saluais et m enquit de la situation. Avant le spectacle, les personnes circulaient dans tous les sens, devant comme derrière la scène, ce qui m inquiéta un peu. Je fis mon observation à haute voix et suggérais la présence d un service d ordre. Il me regarda, le regard billant que je lui connaissais quand il veut se lancer dans ses démonstrations de dialecticien aguerri : «Vous ne savez parler que de service d ordre, de vigile, de police et de gendarme, comme si nos sociétés villageoises ont été gérées de cette manière depuis la nuit des temps! L ordre est en nous et le désordre aussi, alors tout dépend de ce que tu favorise! Nos sociétés ont toujours su s auto-organiser, cette idée de service d ordre n est qu une émanation des différents pouvoirs coloniaux qui jalonnent notre histoire, un système d organisation inefficace parce qu imposé de l extérieur par un pouvoir central.» Je le regardais ébloui par son assurance. Je fis un tour d horizon pour estimer le nombre de spectateurs. Il doit surement approcher du millier. Et le calme régnait sans aucune once de perturbation. L ordre est en nous et le désordre aussi, j aurais de quoi méditer. Enfin Brahim arriva, avec une feuille à la main qu il consultait en marchant. Nous nous saluâmes et je lui demandais si tout allait bien. Je le sentais fébrile, mais souriant et la blague au bout de la langue. Il me taquina : si on a un vide, on t annonce pour un poème? -Non, ne m annonce nulle part, je n ai aucun papier sur moi et je ne peux rien dire qui ne soit écrit. J ai largué le poète sur les rives de la fiction romanesque et puis je suis nul quand il s agit d interpréter un poème en public. Il me classa d un geste et chercha des yeux un autre objectif. Il consulta sa feuille de route puis disparut dans la foule, me laissant avec Azdine. J en profitais pour approfondir ma discussion sur la bande forestière de la plage menacée. -Cette forêt plantée par les mains de nos parents en échange de denrées alimentaires, don des étrangers, dans les années soixante-dix, est un patrimoine populaire. Personne ne doit y toucher! C est aussi le poumon et la protection de la région depuis que Kasdi Merbah a détruit la forêt dite Achrit de ce côté de la route nationale! Nous nous opposerons à cette catastrophe annoncée! Mais qu est-ce que c est que ce pouvoir assassin qui dilapide toutes nos potentialités énergétiques et écologiques! Voilà Zayen qui arrive, guitare en bandoulière, sourire papillonnant, accompagné de son inséparable producteur, et l orchestre local qui doit l accompagner sur scène. À défaut de chaises, ils s installèrent sur des marches d escalier derrière la scène. Brahim pouvait commencer son speech. Il monta sur scène, sa feuille à la main, et commença à haranguer les spectateurs, pendant que Zayen signait avec une amabilité pleine de hachma montagnarde, son album que ses fans lui présentaient. «Ce soir, nous sommes là pour nous reposer, en continuant autrement nos combats quotidiens! N est-ce pas que nos parents nous disaient si tu es fatigué d un travail repose-toi en changeant de tâche! eh bien ce soir, l association Tadukli n Ait Aissa et le comité citoyen de sauvegarde de la nature, vous saluent bien et vous souhaitent une bonne soirée avec les artistes locaux et notre invité Zayen! Mais avant tout, il faudrait qu on discute de ce défi lancé quotidiennement pour nettoyer le pays de ses saletés, de ses déchets, de ses parasites! Il faut rendre hommage à l équipe de bénévoles qui nettoie la route touristique de Yemma Tadrart, non seulement leur rendre hommage, mais les rejoindre pour renforcer les rangs des protecteurs de la nature! Pas seulement leur rendre hommage, mais réveiller en vous l honnête citoyen qui prend soin de son environnement Ouali Abdelghani, cet artiste fidèle au genre Matoub Portrait. Comme on dit, il y a des gens qui sont nés pour être orientés facilement et immédiatement vers une trace de la piste qu'ils devront suivre durant un long itinéraire, et il y a d'autres qui, malheureusement, mettent des années à chercher et se rechercher sans trouver, avec retard pourtant, ce qu'ils voulaient vraiment fiche dans ce monde. Ce parcours de vie très connu par le terme «destin», peut bien évidemment être difficile parce que semé d embûches, ou vivable à merveille quand tout va pour le mieux. C'est le cas du jeune Ouali Abdelghani, significatif du devenir fait de joie et de réussite d'une personne née dans l ignorance de ce que pour elle l avenir. Ce jeune natif d'ait-smail, âgé d'une trentaine d'années aujourd'hui, a fini quand même par découvrir très tôt le don qu'il avait pour la musique, pour le chant et pour l'art en général. Tout adolescent il a par inadvertance fait une joyeuse rencontre avec l'instrument qui lui convient le mieux, à savoir la mandoline et qui va devenir par la suite son meilleur «compagnon». Cette entrevue avec l'un des instruments les plus appréciés en Kabylie ne fut pas par hasard tant qu'il y avait une forte curiosité et une grande volonté chez ce petit qui voulait tant comprendre comment pouvoir jouer des morceaux de musique avec toutes ces cordes et quand. Sa volonté et son impatience l'ont donc poussé à "s'aventurer" en prenant la mandoline et en essayant de déchiffrer son secret. Ceci n'était en fait que du passé, puisque aujourd'hui on peut dire que Ouali Abdelghani, grâce à son esprit évolutif, a atteint au professionnalisme, surtout avec son penchant direct et sans discussion vers l'un des piliers de la chanson kabyle, Matoub Lounes en l'occurrence. Partout où il est sollicité, partout où il va, à l'université, aux galas, chez les amis, Abdelghani a décidément pris cette habitude et ne peut s'empêcher de faire entendre à l'assistance les belles et lourdes chansons du Rebelle qu'il maîtrise bien en plus, grâce notamment à sa sublime voix qui arrive parfois facilement à donner l'impression aux oreilles qu'on assiste à Matoub en direct, tellement sa voix, par imitation ou par nature, ressemble à celle du rebelle. Et comment non? Si on sait que parmi tous les jeunes d'ait-smail, il est le préféré, avec Moualdi Farid, dans le milieu artistique pour interpréter toutes les chansons de cette icône kabyle. «L'amour de Matoub Lounes est né chez-moi depuis ma jeune enfance, lorsque mon père nous faisait le plaisir de l'écouter à l'aide de son poste cassette». Nous dira Abdelghani, et d'ajouter: «je ne sais pas pourquoi mais je ne croyais pas me retrouver chez un autre artiste à part Matoub. Bien que j'interprète aussi les chansons des autres artistes kabyles comme Zedek Mouloud, Cherif Hamani, Cherif Kheddam». Etant très circonspect, après une certaine pression faite sur lui par l'ensemble de ses amis, Ouali Abdelghani a enfin décidé d'enregistrer dans un futur proche un album de chansons, pour notamment et surtout faire valoir ses capacités vocales et artistiques et ne pas se laisser aller jusqu'à ce que le temps le rejette. «Oui je compte bien enregistrer un album dans quelques mois. Cette idée est l'œuvre de mes amis intimes que je salue à l occasion». M henni Khalifi comme de sa maison. Oui, l Algérie est notre maison, on se doit de la nettoyer, de l entretenir, sans qu on ait besoin de budgets colossaux pour nous corrompre! Nos villages ont toujours été propres, ce n est que depuis que l argent est devenu le sang de la société et que nous avons adopté des modes de pensés étrangers à notre culture que nous pensons qu il faut que l on nous entretienne pour vivre! Réveillons nous concitoyen, l Algérie est devenue une grande poubelle où pullulent les rats d égout! Ils vont nous dévorer si nous continuons à tourner le dos à la réalité et à refouler notre citoyenneté! Mes camarades sont là, parmi vous, ce sont eux qui ramassent les détritus sur la route qui ceinture Yemma Tadrart, qui ramassent les canettes de bière, les bouteilles en plastique, ce sont eux qui sont en train de veiller au bon déroulement de cette soirée! Et c est par hasard que je levais les yeux pour constater que les guirlandes qui ornaient la scène n étaient que des canettes de bière! Sacrés volontaires, de l imagination à revendre. Puis Brahim évoqua les dérives salafistes qui voulaient détruire toute vie culturelle en dehors du culte! Mais nous, nous aimons la musique, le théâtre, la plage, la vie en un mot! Il faisait allusion à l esplanade de la maison de la culture de Bejaia envahie par les salafistes il y a une année et qui est réduite, aujourd hui, au silence, avec la complicité des pouvoirs publics! Puis sans se départir de sa feuille de route qui paraissait inépuisable puisqu il la regardait sans cesse, il annonça le groupe local Imouras qui allait ouvrir la soirée. Ce groupe existe depuis des années, mais n a pas l air d évoluer. Il se contente de reprises plus ou moins réussies dans des soirées qui font toujours la joie des spectateurs en manque de spectacle. Le poète Akli Douadi évoqua le combat légué par Maatoub Lounes dont les Kabyles fêtent l anniversaire de son assassinat pour dire non à l oubli, oui à la continuité du combat identitaire. Puis Brahim a repris le micro pour encore rappeler l exigence de citoyenneté pour faire face à la décrépitude générale. Il faut stopper cette dérive, libérer la citoyenneté pour que chaque localité, chaque quartier, chaque commune chaque département et chaque région puisse défendre ses valeurs positives ancestrales. il rappela que ses camarades de volontariat pour la défense de la nature peuvent témoigner de l ampleur du défi et de notre détermination à aller jusqu au bout de nos rêves écologiques! Abderrahmane va nous en parler. Qui ne connait pas Abderrahmane Amara, le plus jeune du groupe?» -Merci Brahim, azoul fellawen, vous qui êtes convaincu que seule la fête crée la fraternité et la solidarité. Comme l a si bien dit quelqu un déjà, le bien et le mal sont en nous et nous devons encourager le bien pour vaincre le mal. Chacun de vous doit garder ses déchets et les mettre là où il faut, c est-à-dire dans une poubelle! Du haut de son âge, sa barbe et ses cheveux gris faisant foi, il prône la bonne parole et l assistance l applaudit avec insistance. Suite et fin Ensuite vint le tour de Chikhi, l enseignant de tamazight, qui parla brièvement des valeurs positives de la culture amazighe et de l importance d exprimer notre citoyenneté dans la langue ancestrale pour la faire évoluer vers une modernité créative de nouvelles valeurs positives! Puis, on eu le loisir d apprécier la meilleure voix du dernier festival national de la chanson amazighe qui n est autre que Lounes Guerroudj originaire de la région, suivi de Nassima, une étudiante qui fait ses premiers pas dans le chant. Quand le chanteur Zayen monta sur scène, le public l accueillit d un long applaudissement. Après une note d humour et une déclaration d amour pour la région d Aokas, Zayen entama son tour de chant par sa chanson «Lemsela» dédiée à son village natal pour ensuite libérer son «Baden Baden» qui fit danser beaucoup de jeunes. La communion avec son public fut complète quand des youyous accompagnèrent un achewiq transmis par nos mamans que Zayen interpréta magistralement d une voix douce et profonde qui montait dans le ciel étoilé d une Kabylie agressée économiquement et culturellement. Comme aux grands moments de son histoire, sa population s inquiétait devant les agressions continues qui l affaiblissent de plus en plus, jusqu à perdre tous ses repères ancestraux pour embrasser de nouvelles valeurs qui n ont rien à voir avec son histoire et son authenticité. C est sur une note d espoir que Brahim clôturera cette soirée qui s est déroulée sans incident et sans la présence d aucun service d ordre ni représentant officiel. L initiative citoyenne a vaincu l immobilisme injecté par le système mafieux dans la société. Pourvu que l initiative se renouvelle et se démultiplie dans les communes et les quartiers des villes et villages pour sortir le pays de la torpeur où l ont plongé les mercenaires de la dépravation. Je terminais la soirée en m entretenant avec Zayen sur sa nouvelle démarche de marketing culturel qui l a mené à sillonner la Kabylie profonde, pour un échange avec la population et surtout faire parvenir son produit artistique dans les villages, en l absence de réseaux de distributions et de salles de spectacles, et aussi en attendant de libérer les grandes villes de leur atrophie provoquée par l assassinat dans l œuf de tout acte citoyen. La méthode Zayen est à méditer par nos artistes au lieu d émarger auprès des institutions étatiques et d attendre des cachets infamants. M H Hamid Baroudi de nouveau sur la scène algérienne Musique. Le chanteur et compositeur algérien emblématique des années 1980 et 1990, Hamid Baroudi a marqué, dimanche soir à Alger, son retour sur la scène artistique nationale, par un concert lors duquel il a revisité son répertoire, qui n a pas pris une ride, avec de jeunes musiciens algériens. Après une absence de près de dix ans, Hamid Baroudi a renoué avec ses nombreux fans qui se sont déplacés en nombre au Palais de la Culture Moufdi- Zakaria pour replonger dans l univers musical particulier de l artiste. Accompagné de jeunes musiciens et choristes Hamid Baroudi a revisité sur la modeste scène du patio du palais de la Culture ses succès qui restent toujours d actualité vu son génie musical, "Hakmet Lekdar", "Caravan to Baghdad", "Sidi" ou encore "Djouala" son autant de morceaux qui ont déjà fait le tour du monde plus de trente ans auparavant. Même si la prestation de l artiste et de son riche orchestre et l enthousiasme du public, qui se rappelait encore des succès e Hamid Baroudi, augurait un spectacle d exception, le volet son et lumière du palais de la Culture était loin d être à la hauteur produisant un son inaudible et saturé. Connaissant le potentiel artistique et technique de l artiste, plusieurs spectateurs ont regretté de voir "le volet technique, sensé être maîtrisé, gâche le retour tant attendu d un artiste de renommée mondiale". En 1981, Hamid Baroudi fonde le groupe "Dissidenten" en Allemagne, où il étudie le cinéma, et devient le soliste du groupe qui ira tourner aux Etats- Unis, au Canada, en Amérique latine, en Finlande et partout en Europe avant de signé avec un grand label américain et de se produire en 1988 au Central Park à New York. Au début des années 1990, une fois l aventure "Dissidenten" terminée, Hamid Baroudi perfectionne un style propre à lui, un ethno-pop trempé dans le raï, le châabi et le hawzi avant d ouvrir son propre studio dans sa ville natale de Tiaret qui deviendra un tremplin pour les jeunes artistes. Ayant suivi une formation de cinéaste, Hamid Baroudi a annoncé qu il devrait bientôt "entamer son premier long métrage" qui sera tourné entre l Algérie, l Allemagne, la France et l Espagne pour montrer "l influence de la musique algérienne au-delà de ses frontières", a-t-il expliqué. Selon lui un nouvel album "vient aussi d être achevé" et est aujourd hui en mixage, ce dernier opus de Hamid Baroudi devrait être "commercialisé au mois de septembre". Les RDV des arts et de la culture l Palais de la culture Moufdi- Zakaria (Kouba, Alger) Vendredi 10 juillet : Spectacle Algérie, ma liberté du Ballet national. Jusqu au 15 juillet : Exposition d artisanat d art et d objets de décoration. l Musée régional des arts et des traditions populaires de Médéa Jusqu au 15 juillet : Exposition sur le voile traditionnel el-haïk. l Galerie des Ateliers Bouffée d'art (RÉsidence Sahraoui, Les deux Bassins, Ben Aknoun, Alger) Jusqu au 31 juillet : Exposition de l'art pictural auressien - en hommage aux deux artistes chaouis Tamine et Merzougui. Avec les artistes peintres : Lamine Azzouzi, Sofiane Dey, Mohamed Berkane et Houara Hocine. l Galerie Aïcha-Haddad (84, rue Didouche-Mourad, Alger) Jusqu au 9 juillet : exposition de photographies «Fantasia... authenticité et patrimoine». l Centre culturel Mustapha-Kateb (place Audin, Alger) Jusqu au 14 juillet : exposition collective d artisanat. l Institut français d Alger (Alger- Centre) Du 5 au 7 juillet à 22h30 : Cinéma sous les étoiles dans les jardins de l Institut (entrée libre). Lundi 6 juillet : Film «L italien» d Olivier Baroux (France, Comédie, 102, 2010). Mardi 7 juillet : Film «Mais où est donc passé la 7e compagnie?» de Robert Lamoureux (France, Comédie, 95, 1973). l Parking d Ardis (Pins- Maritimes, Alger) Jusqu à la fin du mois de ramadhan : Cirque Amar, tous les jours à 22h et à 0h10. Spectacle spécial dimanche et lundi à 0h10 (prix : 500 DA). Musée national d art moderne et contemporain d Alger (rue Larbi- Ben -M hidi) Jusqu au 9 juillet : Exposition «La saga de la création de la Cinémathèque algérienne» à l occasion du cinquantenaire de sa création. l Institut culturel italien d Alger (El Biar) Durant le mois d août : L Institut ouvre une session de cours intensifs en langue italienne niveau A1. Initiation tous les jours de 9h à 13h. Inscriptions en cours. l Chapiteau de l hôtel Hilton (Pins-Maritimes, Alger) Lundi 6 juillet : Concert de Gnawa Diffusion. Mardi 7 juillet : Concert de Mister You. Jeudi 9 juillet : Spectacle de Abdelkader Secteur.

8 Santé Spécial Ramadan 14 u La Cité Mardi 7 juillet 2015 La Cité Mardi 7 juillet 2015 u 11 Comment (bien) dormir quand il fait chaud Fractionnement. Les températures augmentent et des pics de chaleurs sont encore attendus en France. Difficile de dormir dans ces conditions. Quelques astuces. Contrairement à ce que l'on peut penser, quand l'endormissement est difficile, mieux vaut se coucher plus tard que d'habitude. Un sommeil plus court et efficace est préférable à un sommeil long et fractionné, moins réparateur. Quand il fait chaud, difficile de dormir, de s'endormir, de se réveiller... Bref, le sommeil est très instable. En fait, la chaleur le fractionne énormément. Quand l'organisme passe dans le sommeil paradoxal (dernière phase d'un cycle du sommeil), la régulation de la température est moins bonne et cette dernière augmente. Résultat, notre cerveau, qui lui reste toujours aussi alerte, se met en garde et commande... le réveil! Pour éviter ce cycle infernal (et donc bien dormir), l'objectif est de faire baisser la température corporelle au maximum. Quelques conseils d'expert... Ce n'est pas une surprise mais le premier conseil est, bien sûr, de toujours boire beaucoup d'eau. Le mieux est de prévoir une bouteille à côté de son lit. Consommer un repas léger le soir car la digestion augmente la température corporelle. Choisir plutôt des aliments frais de type légumes, fruits, poissons, viandes blanches, jambon... Prendre une douche tiède juste avant de dormir est une bonne idée car elle permet d'humidifier la peau. S'il fait vraiment très chaud, il faudrait même mieux ne pas se sécher complètement et garder son corps légèrement humide. Le sommeil est meilleur dans une atmosphère humide, il faut donc favoriser tout ce qui peut être source d'humidité : mettre un récipient plein d'eau dans la pièce, suspendre du linge humide ou bien, si cela est possible, humecter les rideaux. Cela est encore plus important pour les bébés qui transpirent beaucoup la nuit. Ne pas se coucher tôt. Contrairement à ce que l'on peut penser, quand l'endormissement est difficile, mieux vaut se coucher plus tard que d'habitude. Un sommeil plus court et efficace est préférable à un sommeil long et fractionné, moins réparateur. Si vous avez besoin de dormir davantage, faites une sieste à l'heure du déjeuner, de minutes. Enfin, il est possible d'utiliser un ventilateur ou la climatisation mais, dans ce cas, il faut veiller à ce que le vent ne vous arrive pas directement dessus. Sinon vous risqueriez bien, alors que vous avez déjà très chaud, d'attraper froid! La chrononutrition : manger ce dont on a besoin! Maigrir en mangeant ce qu il faut quand le corps en a besoin, tel est le principe de la chrononutrition, une méthode mise au point en 1986 par le Dr Alain Delabos, nutritionniste français. A la bonne heure! Selon le Dr Alain Delabos, si nous grossissons dans nos sociétés modernes, c est parce que nous allons à l encontre de nos rythmes biologiques naturels. Quand on donne à l organisme certains nutriments à un moment de la journée où il n est pas apte à les assimiler, on stocke! Une histoire d enzymes Selon cette méthode, les besoins ancestraux sont inscrits dans l organisme. Ce dernier sécrète en conséquence tout au long de la journée, de façon organisée et calculée, différentes substances (enzymes et hormones : insuline, protéases, lipases, amylases ) destinées à assimiler tel ou tel aliment. Ainsi, le matin, l organisme est plus apte à recevoir des graisses et des sucres, tandis que le soir, il n y a presque plus de sécrétions digestives à l approche de la nuit. La chrononutrition consiste donc à rétablir le bon tempo, c est-à-dire à manger de tout, mais au moment de la journée où c est le plus utile. Chaque jour les besoins de l organisme sont satisfaits, sans que les graisses soient pour autant stockées dans certaines parties du corps. Des bienfaits sur la silhouette et sur la santé La chrononutrition vise avant tout à éliminer les kilos superflus dus au stockage inutile des nutriments non assimilés et à atteindre ainsi son poids de forme. En effet, les recherches du Dr Delabos ont montré que la forme du corps reflète l alimentation : trop de végétaux arrondissent les hanches et les cuisses, trop de viande développe la poitrine et les épaules, trop de féculents donnent du ventre En mangeant différemment, c est-à-dire ce qu il faut quand il faut, on rééquilibre les volumes de son corps et on ré-harmonise sa silhouette. Mais la chrononutrition permettrait également d améliorer son état de santé, puisqu elle contribuerait à réduire le diabète, le cholestérol, l hypertension, etc. L avènement de l Islam au Maghreb Par Mohamed Ghriss (*) Partie 14 Les deux thèmes-rois l Amour avec un grand A. L amour passion de la poésie d arabe dialectal et charnel terrestre; l amour passion terrestre mais chaste et sublimé; l amour du pays selon Mohamed Belhalfaoui natal; l amour de Dieu; celui des Prophètes, Né en 1912 et décédé en 1993, Mohamed et surtout celui du Prophète par excellence, Belhalfaoui fut un nationaliste de première N oublions pas, en outre, que cet amour heure, ancien militant du PPA et proche du religieux utilise souvent l arsenal du PCA, il fit la prison en 1945 pour ses vocabulaire habituel de l amour charnel et activités nationalistes avant de se retrouver humain. ( ) Le mysticisme populaire est exilé en France en Après le très simple mais il connaît, par contre, une déclenchement de la Révolution armée sorte de raffinement dans l expression, très algérienne de novembre 1954, il se retrouva original et parfois étrange.» (Passage extrait ambassadeur du FLN. Parallèlement à ses de l ouvrage de Mohamed Belhalfaoui, «La activités militantes, il fut un fervent poésie arabe populaire de l Algérie», promoteur de la poésie populaire algérienne Maspero, Paris 1993) d arabe dialectal. Peu avant sa mort, il fit paraitre en 1993, un remarquable ouvrage intitulé La poésie arabe populaire de l Algérie, un texte avec des morceaux d anthologie reprenant l essentiel des passages de sa thèse soutenue en Sorbonne en Dans son ouvrage le plus connu, en l occurrence «La poésie arabe maghrébine d expression populaire» (Paris, Maspero, 1973), Mohamed Belhalfaoui expose de façon admirable la poétique des pièces inédites présentées, appuyées par d intéressantes réflexions et analyses des poèmes traduits de l arabe populaire dialectal, ainsi que des notations complémentaires. Cet intellectuel qui aspirait à une reconsidération, y compris dans l enseignement à l école algérienne, du langage poétique du Melhoun et ses grands poètes maghrébins a compris tôt ce que représentait ce précieux élément partie prenante du patrimoine culturel algérien pluriel. Et à propos de «Les deux thèmesrois de la poésie d arabe dialectal algérien», Mohamed Belhalfaoui écrit notamment : «Les deux thèmes-rois de la poésie arabe algérienne d expression dialectale sont l amour et la religion. Il est même possible d aller plus loin et d affirmer que la grande affaire, l unique pourrait-on dire, c est Les incantations populaires dans les traditionnels recours curatifs des Tolbas La tradition populaire maghrébine fait état, en matière de recours médicinaux divers, à ces saints errants,qui souvent présentent des remèdes de fortune à maints handicaps de santé et souffrances endurées par les populations, des zones rurales,généralement. Des «indigènes», qui n ayant pas les moyens pour se payer des soins médicaux ou hospitaliers, étaient accoutumés de longue date aux remèdes, parfois prodigieux, de guérisseurs ayant fait leurs preuves. Ces derniers, n ignorant pas, en bien des cas les vertus thérapeutiques de certaines plantes médicinales qu ils associent dans l exercice de leurs fonctions de saints tolbas guérisseurs, craints et vénérées par leurs ouailles se fiant corps et âme à leurs rituels incantantatoires. L anthropologue A. Ouitis nous évoque, dans ce contexte, un édifiant tableau de ces rituels pratiqués jadis dans les campagnes et parfois dans les cités contemporaines de nos temps modernes! A titre d exemple, le chercheur nous expose le rituel pratiqué par des tolbas du Sétifois ressemblant à celui communément observé à travers l ensemble des pays maghrébins, en général- usant de formules incantatoires (5) dans leurs procédés,entres autres, de désenvoûtement (Djelb et sihr), se présentant selon le chercheur, généralement, comme suit : Des procédés et techniques du Taleb dans le «désenvoûtement Djelb et sihr» Pour désenvoûter quelqu un les tolbas du Sétifois ont recours à la technique de l œuf, en usage chez leurs compères dans plusieurs régions du pays. Ce désenvoûtement peut se faire de deux façons, telles que les rapporte les sociologues : soit directement si l envoûté se présente lui-même ; soit indirectement s il ne fait que remettre au taleb par l intermédiaire de quelqu un d autre, un de ses effets vestimentaires. Dans les deux cas la technique employée est la même. Le désenvoûtement direct Dans le cas ou «l envoûté» décide de se présenter en personne au taleb, il doit se munir de deux ou trois œufs qu il remettra au taleb. Après les avoir mouillés, ce dernier se saisit de la main droite de son client, et, de sa main restée libre, fait tournoyer 7 fois ( sebaà) les deux œufs bien juchés au creux de sa paume, autour de la tête du patient, le temps de réciter l incantation suivante : «Par le nom par qui» les pieds ont commencé à se mouvoir sur terre, Par qui Terre et Djebels ont tremblé et qui a fait assécher de terreur les langues, Portant ainsi témoignage de sa divinité Maître des cieux et de la terre Je vous l ordonne o groupement des djinns des aàwans et des marid- Que vous soyez esclaves ou que vous soyez maîtres de vous mêmes Descendez par la volonté de votre maître tout puissant, Et retirez du corps d un tel...fils (fille) d une telle Tout ce qu il a de shour ; de substance rendant malade Mettez tout cela dans les deux œufs que voici. De par la part qui revient à Bidub Bidub, Par la part d Adam et de Noé, des anges et de l âme ; Par la part qui revient à Mikael, Azrael et Israfil, Moise a dit : «Quelle que soit la puissance de vos pouvoirs de sorcier (Magicien) Dieu vous fera échouer». «Dieu ne fait pas prospérer l action des méchants (mauvais).» (6) Le taleb casse alors les deux œufs dans un récipient et il en retire la substance envoûtante qu il exhibe devant son patient. Il lui en explique la composition et les effets qu elle était supposée exercer sur lui. L envoûté est alors guéri» (D après l ouvrage «Magie et tolbas du Sétifois», du chercheur A.Ouitis, documents du Centre de Recherches Anthropologiques Préhistoriques et Ethnographiques, Société Nationale d'edition et de Diffusion, (SNED), Alger). Cette incantation traduite de l originale que nous devons au chercheur A.Ouitis, est généralement observé, comme indiqué cidessus, à travers l ensemble des pays maghrébins, en général. L usage de ces formules incantatoires ne divergeant pas, fondamentalement, à travers les contrées maghrébines, comme il a été donné de le constater en maintes occasions. Cependant, l auteur du présent ouvrage tient à ajouter, pour sa part, un petit détail observé dans pareilles pratiques en zone de l'ouest algérien, durant les années quatre-vingt du siècle écoulé, et qui a son importance : m'étant renseigné sur des pratiques similaires observées par une vieille «guérisseuse» dénommée «Dhoubiania» dans l Ouarsenis, je ne tardais pas à me rendre compte de certains subterfuges qu'elle utilisait dans ses méthodes de "désenvoutement" de ses "clients " avec des œufs : profitant d un instant d inattention du candidat au désenvoûtement, la vieille femme substitue prestement à un premier amas d'œufs présentés par son client d autres œufs, remplaçant habilement les premiers : les seconds étant préparés d avance et qui soudainement exposés "magiquement" ouverts "sans avoir été cassés", laissant échapper, entre autres,des cafards vivants ou autres vermines pataugeant au milieu du liquide visqueux, ( ces insectes ayant été soigneusement glissés auparavant dans la coque des œufs par "l envoûteuse"), l opération tendra à faire croire, ainsi, à son consultant au «désenvoutement» qu il s agit là des " indices d éléments néfastes parasitaires qui envenimaient son esprit"!. Et généralement, sous le choc de l émotion horrifiante, la guérison peut s opérer sur le champ, sous l effet de l autosuggestionnent conséquent du au («faux») constat de «purification psychique» (autosuggestionnée) effectuée. Pour le néophyte cela tient naturellement du miraculeux. Mais dans le fond, cette prodigieuse «purification» ne tient d aucun miracle, elle est simplement la résultante d un conditionnement psychique. Comme l explique, admirablement, d ailleurs, le raisonnement logique d'un Ibn Khaldoun cartésien avant l heure, dans un passage remarquable de sa monumentale Moqadima (Les Prolégomènes, chapitre sur la magie où est clarifié l effet "miraculeux" dû fréquemment à l'émotivité de l'autosuggestionné dans ce contexte). Notes (5), (6) Cf. A. Ouitis, «Magie et tolbas du Sétifois», documents du Centre de Recherches Anthropologiques Préhistoriques et Ethnographiques, Société Nationale d'edition et de Diffusion, (SNED), Alger).

9 Détente Béjaïa Horaires de prière Tizi Ouzou Alger 16 u La Cité Mardi 7 juillet 2015 Rachid Adrar Mots Fléchés N 656 Par : Rachid Adrar et Sadi Djouder Dohr 12:45 Asr 16:36 Maghreb 20:07 Isha` 21:48 Fajr 03:27 Dohr 12:49 Asr 16:40 Maghreb 20:11 Isha` 21:52 Fajr 03:31 Dohr 12:53 Asr 16:44 Maghreb 20:16 Isha` 21:57 Fajr 03:35 Mots Croisés N 655 Mots croisés N 656 Horizontalement : 1 Niveau intermédiaire situé entre le sol et le plafond. 2 Mèche rebelle. Footballeur international français. 3 A payer. Amérindien. Agent de liaison. 4 Impératrice d orient. 5 Rafraichit. Ruminant de la famille des cervidés. 6 Omission. 7 Possédé. Effronté. Branché. 8 Fit ses besoins. Vaincu à Appomattox. 9 Brillant. Verticalement : 1 Intermédiaire. 2 Purifie. Aurochs. 3 Zone industrielle. Lentilles bâtardes. Pronom. 4 Porte les gros titres Organisation internationale. 5 Capable. Prit des risques. 6 Désavoué. A rendre. 7 Fin d infinitif. Club de football de Batna. Note du chef. 8 A recenser. Insulaire. 9 Anciennement, débit de boissons. Mots fléchés N 655 Accrostiche Les retraités La pension des retraités Est une solidarité. Surtout pas une charité. Recevoir ce quʼon a donné En travaillant aux aînés Trouver une dignité Reconnaissance, équité Alignement respecté. Il faut, hélas, déchanter Tant de gens sont écoutés Etant unis, redoutés Sauf les faibles retraités. Said Slimani Ouali Abdelghani, cet artiste fidèle au genre Matoub Epouses du Prophète (2) (Paix et bénédiction d Allah sur lui) 7) Zainab Zainab, fille de Jahch. Sa mère (Umaimah) était la tante paternelle du Prophète (paix sur lui). Au départ, Zainab aimait tendrement son cousin, Muhammad et s était fait le vœu secret que s il l épousait un jour, elle jeûnerait durant deux mois, pour remercier Dieu (Exalté). Malgré les mariages de l Envoyé (paix sur lui), elle ne désespérait pas et était restée célibataire jusqu à l âge de 35 ans. Le Prophète recommanda à Zainab d épouser Zaid ibn Hârithah, esclave affranchi et fils adoptif du prophète. Ne pouvant divulguer son secret, elle accepta. Mais, le couple n était pas heureux : tous deux étaient nerveux et échangeaient des propos amers. Malgré les interventions du Prophète (paix sur lui) tentant de les réconcilier, ils finirent par divorcer. Quelques mois plus tard, le Prophète (paix et bénédiction sur lui) reçut, à travers la révélation, l ordre de Dieu (Exalté) d épouser Zainab. Ce verset visait à annuler l interdiction préislamique qui empêchait des parents adoptifs d épouser l ex-conjoint de cet enfant adoptif. Cette interdiction était alors répandue chez les Arabes, en raison de l importance qu ils accordaient à l adoption. Face à ce commandement divin, et vu le bouleversement qu il allait provoquer dans la société, le Prophète (paix et bénédiction sur lui) semblait hésiter un instant. Il reçut alors le verset suivant : «Quand tu disais à celui que Dieu avait comblé de bienfaits, tout comme toimême l avais comblé : Gardes pour toi ton épouse et crains Dieu>, et tu cachais en ton âme ce que Dieu allait rendre public. Tu craignais les gens, et c est Dieu qui est plus digne de ta crainte. Puis, quand Zayd eût cessé toute relation avec elle, Nous te la fîmes épouser, afin qu il n y ait aucun empêchement pour les croyants d épouser les femmes de leurs fils adoptifs, quand ceux-ci cessent toute relation avec elles. Le commandement de Dieu doit être exécuté». Suite en page 10 Edité par la SARL Temoignage au capital social de ,00 DA Adresse : 07, rue Mohamed Bendris, Hussein Dey - Alger Impression : SIA Bureau de Béjaïa Adresse : Immeuble Hadj Ali Boulvard de la Liberté - Béjaïa Tél Compte CPA : Agence Ali Boumendjel R.C : 13 B /00 N.I.S : N.I.F : Directeur de la publication Nadjib Touaibia Téléphone : Tél / Fax : (0) a c i ted z.n et Lire en pages 12 et 13 n L avènement de l Islam au Maghreb Par Mohamed Ghriss (*) Lire en page 11

10 18 u La Cité Mardi 7 juillet 2015 Demandes d emploi Jeune homme 25 ans,dégagé des obligations du service national, Master en management et NTIC Cisco ccna 4, Anglais niveau 4, cherche poste d'emploi dans Mobilis ou Oreddo secteur Optimisation et analyse des réseaux mobiles Team leader project 2G, 3G ET 4G - Tel: Le solliciteur : Chakib Ghris - El Affroun (Blida) - JH 50 ans célibataire Cadre technique gestion bonne présentation 20 années d'expérience professionnelle gestion Approv Stocks PR moyens généraux logistique démarches prospection suivi commercial recouvrements représentation, domiciliation liaisons pré-inventaires sondage consulting préconisation cherche emploi... émail telph Béjaia -JH comptable, CAP, CMTC, 10 ans dʼexpérience sur PC Compt et PC Paie, maîtrise outil informatique. Tél : JH, Ingénieur dʼetat en Hydraulique, de lʼensh, cherche emploi dans le domaine. Tél : JF, Gestionnaire en Ressources humaines, cehrche emploi. Tél : Garde-malade, assistante personnées âgées, couchante, cherche emploi chez famille sérieuse. Tél : JF, juriste, licenciée en sciences juridiques en langue française, maîtrise de lʼoutil informatique + expérience, cherche emploi dans une société publique ou privée. Tél : JH, TS en rats graphiques, infographiste, 9 ans dʼexpérience, cherche emploi. Tél : JH, 30 ans, master en génie des procédés, option raffinage et pétrochimie, une année dʼexpérience et trois mois de stage dans le domaine gazier, cherche emploi. Tél : JF, TSen comptabilité option finances, maîtrise PC comptabilité et PC paie, 6 ans dʼexpérience, cherche emploi. Tél : JH, expérience dans lʼadministration, avec permis de conduire, cehrche emploi. Tél : JH, 30 ans, ingénieur dʼetat en génie-civil, cherche emploi dans le domaine. Tél : JF, licence en droit et diplôme en informatique, expérience de 4 ans, maîtrise logiciel Paie, comptabilité, commerciale cherche emploi comme comptable. Tél : JH, Ingénieur dʼetat en génie-mécanique, 4 ans dʼexpérience, cehrche emploi dans le domaine. Tél : JH, 33 ans, TSen informatique, expérience dans administration réseau, cehrche emploi. Tél : JH, architecte agréé, expérience de 4 ans, maîtrise 2D et 3D, Photoshp, suivi et contrats. Cherche emploi ou travaux. Tél : JH, 33 ans, superviseur HSE, expérience professionnelle, maîtrise des langues française et anglaise, cherche emploi dans le domaine. Tél : JF, 27 ans, CAP en informatique, expérience comme secrétaire, standardiste, saisie et agent de bureau, cherche emploi, de préférence à Alger et environs. Tél : JH, TSen bâtiment, conducteur des travaux, expérience de 12 ans, cehrche emploi à Alger ou à Tipaza de préférence. Tél : JH, arcitecte agréé, expérience de 8 ans, suivi de chantier. Tél : JF, ingénieur dʼetat en biologie, 4 ans dʼexpérience, cherche emploi. Tél : JH, 31 ans, marié, licence en comptabilité, 5 ans dʼexpérience dans le domaine, tenue comptabilité, déclarations fiscales et parfiscales, cehrche emploi. Tél : JF, Licence en sciences degestion, option finances, 3 ans dʼexpérience, maîtrise SCF, PC comptailité, cherche emploi. Tél : JH, 22 ans, licencié en comptabilité, cherche emploi dans le domaine. -JH, 25 ans, master en biotechnologie et pathologie moléculaire, cherche emploi dans le domaine. Tél : JF, licence en sciences juridiques + CAPA, une année de stage pratique, maîtrise de lʼoutil informatique, des langues française et anglaise, cherche emploi. Tél : JF, licence en sciences juridiques + CAPA, une année de stage pratique, cherche emploi. Tél : SOS Jeune fille âgée de 24 ans, handicapée à 100%, cherche poussette IMC enfants + couches adultes. Tél : A nos lecteurs Pour vos demandes dʼemploi, lancement des SOS, nʼhésitez pas un instant à nous les confier pour leur publication gratuite.*il suffit juste de nous les envoyer sur notre adresse : Publicité REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIOUE ET POPULAIRE Wilaya de Boumerdes Direction des Equipements Publics NIF : AVIS D'APPEL D'OFFRES NATIONAL RESTREINT, N 33/DEP / 2015 La Direction des Equipements Publics de la Wilaya de Boumerdès, lance un avis d'appel d'offres National Restreint pour la Réalisation d'un Lycée type 1000/300 Rations à Khemis el Khechna en lot Unique et en deux tranche : ( tranche ferme et tranche conditionnelle) : NB : Tout soumissionnaire qui ne remplit pas les conditions fixées dans le présent cahier des charges et ayant obtenue une note inférieure à 40/100 points (offre technique), sera éliminée. II-Eligibilité des candidats : Les conditions d'éligibilités sont fixées comme suit : Les soumissionnaires qualifiés en Bâtiment (activité principale ou secondaire) et dont la classification est supérieure ou égale à deux (II) ou plus, sont autorisées à soumissionner. - Les soumissionnaires qui remplissent les conditions d'éligibilité peuvent retirer le cahier des-charges auprès de la Direction des Equipements Publics de la wilaya de Boumerdès (bureau N22-première étage). La durée de préparation des offres est fixée à vingt et un (21) jours calendaires et commence à courir à compter de la première publication du présent avis appel d'offre dans le BOMOP ou dans la presse nationale. La durée de validité des offres est égale à la durée de préparation des offres augmentés de trois mois et commence à courir à compter du jour de dépôt des offres. Les offres devront être déposées avant 10 h 30 mn, le dernier jour correspondant à la durée de préparation des offres; si ce jour coïncide avec un jour férié ou un jour de repos légal, la durée de préparation des offres est prolongée jusqu'au jour ouvrable suivant. Les plis doivent être adressés à la Direction des Equipements Publics de la Wilaya de Boumerdès et déposés au bureau des marchés (N 22,1er étage), dont le siège est près de l'institut algérien du pétrole (IAP) de Boumerdes. L'offre doit être présenté sous deux plis fermés, renseignée et cachetés, lʼun contenant l'offre technique et l'autre l'offre financière et portant respectivement les mentions suivantes : «offre technique» et «offre financière» ; le tout mis dans une enveloppe extérieure qui doit être anonyme fermés et porter la mention suivante : (AVIS D'APPEL D'OFFRE NATIONAL RESTREINT N 33/DEP/2015) «SOUMISSION A NE PAS OUVRIR» Réalisation d'un Lycée Type 1000/300 Rations à Khemis el Khechna en lot Unique et en deux tranches : (tranche ferme et tranche conditionnelle) : a) L'Offre Technique Comprendra : 1) La déclaration à souscrire, selon modèle joint, renseignée, signée, paraphée et datée. 2) Le cahier des charges y/c l'instruction aux soumissionnaires, renseignée, signée, paraphée et datée. 3) Une copie l'extrait de rôle apuré ou échéancier. 4) Une copie du certificat de qualification et classification professionnelles catégorie II et plus, en cours de validité. 5) Les attestations de mise à jour CNAS, CASNOS et CACOBATH, en cours de validité. 6) Les copies des bilans financiers des trois dernières années, visés par les services des impôts ou attestation du chiffre d'affaire de ces trois dernières années. 7) Une copie du casier judiciaire délivré depuis moins de trois mois. 8) Une copie de l'extrait du registre de commerce. 9) La Liste des moyens humains et matériels à mettre dans le cadre du projet (matériel roulant justifié par les cartes grises et/ou contrat de location notarié-matériel non roulant justifié par les factures d'achat ou contrat de location notarié l'encadrement justifié par les diplômes et les attestations d'affiliations à la CNAS, CASNOS ou liste nominative de l'encadrement en poste, visée par la CNAS- le reste du personnel justifier par les attestations d'affiliation de mise à jour CNAS. 10) Les références professionnelles justifiées par les attestations de bonne exécution, délivrés et signées par les maitres d'ouvrages, avec indication sur la nature et le montant des travaux. 11) Le statut (éventuel) de l'entreprise. 12) Le planning des travaux. 13) Une copie de l'attestation de dépôt des comptes sociaux pour les personnes morales de l'année en cours, délivré par le CNRC (antenne locale) pour les sociétés commerciales dotées de la personnalité morale. 14) La déclaration de probité, selon modèle joint, renseignée, signée, paraphée et daté. 15) Le numéro d'identification fiscale (NIF) 16) Le numéro d'identification statistique (NIS) 17) Les références bancaires (l'attestation de solvabilité) 18 Une procuration écrite ou décision de délégation de pouvoir de signature au nom de l'entreprise s'il y a lieu. 19) Lettre d'engagement de mettre les moyens matériels sur chantier en temps opportun (en cas de location). b) L'Offre Financière Comprendra : 1- La lettre de soumission renseignée, signée, paraphée et daté. 2- Le Bordereau des Prix Unitaires renseignée, signée, paraphée et daté par l'entreprise (le BPU doit comporter les Prix en lettres en chiffres). 3- Le détail Quantitatif et Estimatif, renseignée, signée, paraphée et daté par l'entreprise. NB : pour plus de détail voir le cahier des charges : instructions aux soumissionnaires. Les soumissionnaires sont invités à assister à la séance d'ouverture des plis qui aura lieu le dernier jour de la durée de préparation des offres à 10h45 au siège de la Direction des Equipements Publics de la Wilaya de Boumerdès. La Cité 07/07/2015 ANEP moderne de Béjaïa la marche des élèves du conservatoire jeudi à Bejaia le maire de Bougie a vite réagi en donnant sa version des faits. «L assemblée communale n a à aucun moment pris cette décision qui porterait atteinte à ses enfants, nos propres enfants férus de musique et de chant andalou. Nous ne saurions les priver d une vocation vis-à-vis de laquelle ils sont attachés», tenait à préciser El Hamid Merouani premier magistrat de la ville en guise de démenti clair aux rumeurs qui ont circulé dans la ville. Pour mieux comprendre l enjeu qui se cache derrière une telle rumeur, nous avons pris contact avec quelques représentants de ce conservatoire, une bâtisse convoitée depuis fort longtemps. «Cette information a été lancée par un seul individu, exclu par l assemblée générale de l association Ahbab Cheikh Sadek El Bejaoui, et les membres de cette assemblée générale ont été très clairs : si cet individu venait à reprendre l association, celle-ci aurait comme suite logique sa propre dissolution», ont déclaré à La Cité des représentants du conservatoire de Bougie». Qui est l individu à l origine de ce coup de bluff, semant la panique dans ce milieu artistique ayant jusque là fonctionné sans problèmes? La réponse ne tardera pas à venir même sans le citer nommément, certaines personnes du conservatoire tenaient à seulement rappeler que des procédures ont été lancées contre lui pour répondre de ce qu ils qualifient de manœuvres Machiavéliques ayant comme seul but, le sabotage du conservatoire en guise de vengeance contre sa mise à l écart de cette structure pour des faits graves qui lui sont reprochés. Bbker A Régions Mémoire. Le ministre des Moudjahidines, M. Tayeb Zitouni, a procédé hier à l inauguration officielle des onze stèles commémoratives érigées aux effigies des colonels de la wilaya III historique tout au long de la RN 12 reliant la wilaya de Tizi Ouzou à la capitale Alger. La délégation ministérielle, attendue à l entrée de la wilaya, a été reçue àtadmait, où fut inaugurée, au niveau de l échangeur de la dite localité, la première stèle du chef de la délégation algérienne et signataire des accords d Evian, le colonel Krim Belkacem, surnommé par les soldats français «le lion du Djebel». L hôte de la wilaya a affirmé en marge de sa visite que l objectif assigné à cette opération est de faire passer le message de ces héros de la guerre de Libération nationale aux nouvelles générations pour les imprégner des sacrifices consentis par leurs aînés pour arracher la liberté, cette indépendance chèrement acquise qu elles doivent préserver et La Cité Mardi 7 Juillet 2015 u 07 Ait-Smail : la commune commémore dans la joie le 5 juillet 1962 Pour le 53ème anniversaire de l'indépendance de l'algérie, une date qui est inscrite à jamais pas uniquement dans les anales de l'histoire du pays mais aussi dans toutes les mémoires des patriotes, moudjahidines ou pas, la commune d'ait-smail à tenu, comme à l'accoutumée, à célébrer cette journée qui avait vu les Algériens se débarrasser du joug colonial. Le rendez-vous a eu lieu ce dimanche 5 juillet 2015 au niveau de la stèle des martyrs. Plusieurs personnes étaient présentes lors de cette commémoration, dont des anciens moudjahidines, des A la surprise de tout le monde, l entreprise «Slimana» était de retour sur le chantier pour réparer les sections dégradées et les insuffisances signalées par les services techniques de la commune d Imsouhal et la Direction des travaux publics de Ain El Hammam, conformément aux normes requises en matière de revêtement de la chaussée en bitume bitumeux (B.B). Imperfections que nous avions d ailleurs signalées dans ces mêmes colonnes au moment où ladite entreprise effectuait les travaux de revêtement, notamment les malformations, chaussée en forme de vagues et de sillons, que le dernier des myopes pouvait constater à l œil nu. Voilà qu aujourd hui, pour refaire les imperfections, fils de martyrs ainsi que quelques militants associatifs. Avant de déposer des gerbes de fleurs sur les lieux, Sadek Rebai, vice-président de l'apc, a bien voulu prononcer un très beau discours en résumant l'itinéraire d'où ils étaient passés ceux qui ont arraché la liberté en menant plusieurs guerres sanglantes. Il a notamment rappelé les crimes odieux qu'avait commis la France sur nos terres, et d'estimer que la jeunesse d'aujourd'hui doit beaucoup à ces hommes qui se sont sacrifiés pour que leur avenir demeure radieux. M. K. Imsouhal : l entreprise «Slimana» répare les insuffisances signalées poursuivre le chemin du développement de notre pays. «A l occasion de la commémoration du 53e anniversaire de la fête de l Indépendance et de la Jeunesse, nous avons procédé aujourd hui (hier Ndlr) en collaboration avec les autorités locales de ladite wilaya, à l inauguration officielle de ces stèles à l effigie de ces personnalités révolutionnaires natives de cette wilaya afin de transmettre aux jeunes les sacrifices immenses de ces hommes pour arracher l Indépendance et d ouvrir une nouvelle page de l histoire du pays», a-t-il insisté. Notons que la stèle du colonel Ouamrane Amar a été érigée au niveau de l échangeur de Sidi-Naamane, celle d Ali Mellah à Oued Felli, celle de Dehilès Slimane au niveau de l échangeur de Beni- Doaula et celle d Ali Zaamoum à Rehahlia. Alors que la stèle de l architecte de la révolution nationale, Abane Ramdane, a était érigée au niveau Sikh-Oumeddour, celle du elle continue à faire dans la précipitation en récidivant par un travail bâclé, se contentant seulement de la réparation de quelques sections en rajoutant le goudron couche sur couche et ce, sur uniquement quelques surfaces dégradées, sans procéder aux travaux de décapage en tant que phase préliminaire. Objectif : encaisse les 5% de retenue de garantie consentie par l entreprise au moment de l obtention de l ordre de service (ODS) du maitre d ouvrage. Par conséquent, le trésor public et le contribuable seuls en feront les frais, comme tiennent à le rappeler, ici à Imsouhal, transporteurs et autres usagers de ce chemin communal CCN 7. M.A.B Les statues de 11 colonels inaugurées hier à Tizi Ouzou Lion du Djurdjura, en l occurrence le Colonel Amirouche Aït Hamouda, au niveau de l échangeur de Tala Amara relevant de la commune de Tizi-Rached, celle du Colonel Iazourène Saïd à Tamda, celle du colonel Mohamed Saïd à Taboukirt, celle du militant nationaliste créateurs de l UGTA Aïssat Idir, surnomé par les français «le loup de l Akfadou», au niveau de l échangeur de Chaïb dans la localité de Mekla et le celle du colonel Mohand Oulhadj, de son vrai nom Akil Arezki, au niveau de l échangeur de Chaoufa. Notons qu en réponse à la question de savoir si l inauguration de ces stèles de mettre fin au flou qui persiste dans les affaires de l assassinat de certaines dirigeants historiques, en l occurrence, Krim Belkacem, M. Zitouni déclarera que c est aux historiens, aux écrivains et aux moudjahidines eux mêmes d écrire l histoire du pays. Dahbia B.

11 Publicité Canard + 20 u La Cité Mardi 7 juillet 2015 La Cité Mardi 7 juillet 2015 u 05 REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIOUE ET POPULAIRE MINISTERE DES TRAVAUX PUBLICS Direction des Travaux Publics de la wilaya de Djelfa NIF : Opération : FHP Intitulée de l'opération : CONSTRUCTION DES OUVRAGES D'ART SUR LA ROUTE BENY AGOUB - EL FEIDJA. Mise en demeure N 02 Conduire Bien Et Bien Se Conduire L ACTU MOTS À MAUX Prise en charge psychologique et médicale des éléments de la Sûreté nationale : La priorité du DGSN L amélioration des conditions de santé et des conditions psychologiques et sociales des NOS TARIFS PUB n Vu le marché n du : 261/2014 du 21/07/2014, et visé par le CF sous le n 1108 /2014 : du 19/10/2014 avec l'entreprise SARL ARMO, relatif au CONSTRUCTION DES OUVRAGES D'ART SUR LA ROUTE BENYAGOUB- ELFEIDJA. n Vu l'ordre de service n 130/2014 notifié le 22/10/2014 au partenaire Cocontractant prescrivant le commencement des travaux. n Vu : Télégramme N : 2689/DTP/2014 en date du 29/10/2014 Télégramme N : 478/B.Ent/SEEIB/2911/DTP en date du 30/11/2014 Télégramme N : 583/B.Ent/SEEIB/3320/DTP en date du 24/12/2014 Télégramme N : 01/B.Ent/SEEIB/81/DTP en date du 12/01/2015 Télégramme N : 196/DTP en date du 28/01/2015 Télégramme N : 10/B.Ent/SEEIB/342/DTP en date du 15/02/2015 Télégramme N : 28/B.Ent/SEEIB/760/DTP en date du 30/03/2015 Lettre N : 935/DTP en date du 19/04/2015 Télégramme N : 1210/DTP en date du 28/05/2015 Télégramme N : 1455/DTP en date du 22/06/2015 L AVIS C EST LA VIE «Qui va piano, piano, va sano et va lontano» Tous les automobilistes devraient méditer cette vérité tirée d un dicton italien. En effet, qui va doucement, va sûrement et va loin. Outre-Méditerranée, plusieurs slogans appellent à la prudence sur les routes. Exemple : «au volant, la vue c est la vie» ou «Bien conduire, c est bien vivre». Par ailleurs, un grand nombre d opérations ponctuelles sont mises sur pied pour faciliter la circulation des véhicules (Radio guidage, Bison futé...). Combien de vies humaines seraient épargnées si chacun de nous avait une «éducation routière» bien ancrée dans l esprit? En ce domaine, l école pourrait et devrait jouer les premiers rôles en inculquant aux enfants les prudences à observer et les comportements à adopter. La vie n a pas de prix. La prudence est gratuite. Utilisons donc la prudence pour économiser la vie. Pour cela, il suffit de conduire bien et de bien se conduire! LES FEUX DE COASSE- MENT En principe, tout conducteur sait qu il faut, de nuit, à la distance nécessaire, éteindre les feux de route et allumer les feux de croisement pour permettre au véhicule venant en sens inverse de continuer sa marche aisément et sans danger. Or, qu en est-il sur nos routes? Dans la plupart des cas, les phares restent allumés, aveuglant l un et l autre des automobilistes casse-cou ; les jurons pleuvent alors des deux côtés ; l accident est souvent évité de justesse ; hélas, parfois c est malheureusement le dérapage de l un des véhicules ou des deux avec tous les risques que cette imprudence peut comporter. Entre nous, l action d allumer les feux de croisement demande-telle un effort considérable? Se résoudre le premier à diminuer la puissance de ses phares, signifiet-il soumission ou lâcheté? Auquel cas, pour certains usagers de la route, croiser les feux c est comme croiser le fer! Pour eux il vaut mieux l épée que les paix. Tout cela est bien entendu absurde ;mais cette absurdité n est pas toujours bien entendue! Pourquoi ces chauffeurs s obstinent-ils à garder leurs feux de croisement allumés en rencontrant un autre véhicule? Peut-être que dans leur esprit le mot «El phare» faisant songer au «rat», ils jugent que l autre ne mérite aucune considération Lem membres de la Sûreté nationale constitue une priorité pour le directeur général de la Sûreté nationale (DGSN). - Comme quoi, la police qui semble avoir la peau dure a, comme tout le monde, la peau lisse Depuis Médéa, Boudiaf appelle à une meilleure gestion financière des hôpitaux Les hôpitaux seront, très prochainement, dotés d un programme de gestion initié par le département de Abdelmalek Match de la fraternité entre les anciens de la JSK et de la SS Sidi-Aïch Emouvantes retrouvailles à Ighzer Amokrane Les anciens joueurs de la JSK ont livré samedi un match gala contre une équipe de vétérans de la S.S Sidi-Aïch au stade communal d Ighzer Amokrane. Ce match gala de la fraternité initié par l icône de la chanson kabyle, Amour Abdenour, a drainé une foule nombreuse. - Quand football s appelait spectacle et non «spec tacle». Un directeur particulier Un directeur de l éducation s est accaparé d un bloc de classes au sein d un lycée. Depuis, il a transformé les dix pièces destinées aux adjoints de l éducation et la grande salle de travail en logement particulier. n Vu : La mise en demeure N 01 du 28/12/2014 dans le journal Les Débats. L'entreprise SARL ARMO dont le siège social est 05B Coop El-Amel J9 Jolie Vue Kouba-Alger est mise en demeure pour la deuxième fois de : - Situation pas classe du tout. Pire, c est un tableau noir! Pauvre aca demie!... Lem l Reprendre impérativement les travaux dans un délai de (08) huit jours. l Renforcer le chantier en moyens matériels et humains A défaut, le marché liant la Direction des Travaux Publics à l'entreprise sera résilié aux torts exclusifs de l'entreprise, avec l'application des mesures coercitives prévues à l'article 35 du C.C.A.G du 21 novembre 1964 et conformément à l'article 112 du décret présidentiel n du 07/10/2010 portant réglementation des marchés publics modifié et complété. Boudiaf «dont la mise en œuvre devrait laisser prétendre à un équilibre financier garant d'une meilleure qualité de services dans les différents établissements hospitaliers». - En d autres termes, penser à bien dépenser pour bien panser La Cité 07/07/2015 ANEP

12 22 u La Cité Mardi 7 juillet 2015 Sports A la une La Cité Mardi 7 juillet 2015 u 03 Man City : Jovetic transféré Liverpool? Si l'on en croit les informations du Corriere dello Sport relatées par la presse anglaise, l'attaquant monténégrin intéresserait Liverpool. L'ancien canonnier de la Fiorentina coûterait 16 millions de livres, soit 22,5 millions d'euros. Mais un départ à Anfield semble difficile à envisager, les Reds ayant déjà enrôlé Danny Ings et Roberto Firmino pour renforcer leur secteur offensif. Nasri dément un retour à Arsenal Non, Samir Nasri n'a pas envie de redevenir un loser. Alors que des rumeurs faisaient état d'un possible retour du Citizen à Arsenal, le joueur a lâché un petit tweet, histoire de mettre les points sur les I : "Je n'ai jamais demandé à revenir!! Je suis très heureux où je suis actuellement, donc stoppez vos sales histoires " Pas sûr non plus qu'un retour soit du goût des supporters d'arsenal de toute façon. Le Chili en force dans le onze idéal Copa America. Si une nation est à l'honneur dans le onze idéal de la Copa America, c'est bien le Chili. V ictorieuse de l'argentine (0-0 a.p., 4-1 t.a.b.) en finale samedi, la Roja est bien représentée dans l'équipe-type de l'épreuve publiée sur le site officiel du tournoi sud-américain avec cinq joueurs : le gardien Claudio Bravo, le défenseur Gary Medel, les milieux Marcelo Diaz et Arturo Vidal, élu meilleur jour de la finale, et l'attaquant Eduardo Vargas. Ainsi que l'entraîneur, Jorge Sampaoli. Finaliste, l'argentine est la deuxième formation la mieux représentée avec trois joueurs : le défenseur Nicolas Otamendi, le milieu Javier Mascherano et l'attaquant Lionel Messi. Troisième, le Pérou compte deux éléments avec Christian Cueva, l'une des révélations du tournoi, et Paolo Guerrero, co-meilleur buteur de l'épreuve avec Vargas (4 buts). Enfin, la Colombie a un représentant avec le défenseur Jeison Murillo, élu meilleur jeune joueur de la compétition et récemment recruté par l'inter. D'autres joueurs auraient pu intégrer ce onze idéal. Les organisateurs de la Copa America ont choisi un schéma à trois défenseurs centraux qui ne fait évidemment pas la part belle aux latéraux. Le Chilien Mauricio Isla, excellent en finale, ou le Péruvien Luis Advincula, auteur d'un très bon tournoi, auraient certainement fait partie de cette équipe-type dans un autre système. Parmi les défenseurs centraux, l'uruguayen José Maria Gimenez pouvait lui aussi revendiquer une place dans le onze. Au milieu, c'est une surprise de ne pas retrouver Charles Aranguiz tant le Chilien a parfaitement dicté le tempo de la Roja durant l'ensemble de l'épreuve, avant de réaliser une finale de haute volée. Son coéquipier Jorge Valdivia a également réussi un très beau tournoi, comme le jeune milieu paraguayen Derlis Gonzalez, l'une des révélations de l'épreuve. Enfin, le portier colombien Roberto Carlos entraîneur en Inde L un des plus célèbres défenseurs brésiliens connaît un nouvel épisode dans sa jeune carrière d entraîneur. Après une expérience en Russie (adjoint à Anji Makhatchkala) et en Turquie (Sivasspor et Akhisar Belediyespor), Roberto Carlos, 42 ans, part travailler pour l Indian Super League (ISL). Le gaucher, redoutable à l époque notamment pour sa puissance de frappe, va manager Delhi Dynamos, une des 12 équipes d un championnat qui va vivre sa deuxième saison à partir d octobre prochain. David Ospina mérite aussi d'être mentionné parmi les joueurs qui ont brillé dans cette Copa America. Messi a refusé le trophée de meilleur joueur A l'issue de la finale de la Copa America, perdue au bout de la séance des tirs au but (0-0, 4 t.a.b. à 1), Lionel Messi devait recevoir le trophée du meilleur joueur de la compétition. Mais, contrairement à ce qu'il s'était passé après la finale de la Coupe du monde 2014 perdue face à l'allemagne (1-0), l'argentin a cette fois refusé de monter sur le podium pour venir récupérer son trophée personnel, selon Minutouno, un site d'informations argentin. Les organisateurs, pour éviter un couac, ont préféré faire discrètement disparaître la coupe plutôt que de nommer un autre joueur. Les caméras de bein Sports se sont emparées de ce moment gênant... Iniesta ne voit pas Sergio Ramos partir... Champion du monde en 2010 et vainqueur des deux dernières éditions de l Euro avec Sergio Ramos, Andres Iniesta ne voit pas son coéquipier de la sélection espagnole quitter le Real Madrid. "J ai toujours dit que Sergio était l un des meilleurs défenseurs centraux. Il est déjà dans une grande équipe et, honnêtement, je ne le PSG : l'anglais Roberts s'éloigne déjà La presse anglaise annonce un intérêt du Paris Saint-Germain pour l'attaquant prometteur de Fulham, Patrick Roberts (18 ans). Mais d'après les informations de France Football, le jeune anglais va finalement échapper au PSG puisqu'il va s'engager avec Manchester City!En effet, les Citizens auraient trouvé un accord avec les dirigeants de Fulham pour un transfert estimé à 7 millions d'euros et des bonus. Décidément, le Paris Saint-Germain et Manchester City risquent de s'affronter sur de nombreux dossiers cet été... Bayern Munich : L'agent de Götze attaque Guardiola Héros de la finale de la dernière Coupe du monde entre l'allemagne et l'argentine (1-0) dont il a été l'unique buteur, Mario Götze a vécu une saison difficile d'après son agent, Volker Struth. Le conseil du milieu de terrain du Bayern Munich s'est épanché dans la presse. «Guardiola a détruit Götze. Il ne sent pas que le coach a confiance en lui alors qu'il lui demande d être décisif quand il entre sur le terrain, s'est plaint l'agent dans Bild. Götze joue uniquement les matches faciles. Je suis surpris que personne au Bayern n ait pris conscience de la situation et défendu Mario. Je suis étonné que Guardiola ne l ait pas utilisé lors des matches importants comme la Coupe d Allemagne ou les demifinales de la Ligue des champions».l'agent de Götze estime par ailleurs que «le Bayern a besoin d une figure comme Uli Hoeness». L'ancien manager général du Bayern purge actuellement une peine de prison pour fraude fiscale. Juve : Vidal d'accord avec le Real! Comme nous vous l'indiquions samedi (voir ici), la presse chilienne a annoncé le transfert d'arturo Vidal (28 ans, 28 matchs et 7 buts en Serie A en ) au Real Madrid. Et ce dimanche, c'est au tour de La Gazzetta dello Sport de révéler un accord entre le milieu de terrain de la Juventus Turin et les dirigeants du club espagnol. En effet, selon le quotidien italien, Vidal aurait d'ores et déjà accepté le contrat de 5 ans proposé par le Real avec à la clé un salaire brut annuel de 5,5 millions d'euros. Avec un prix estimé à 30 millions d'euros, le Chilien, vainqueur de la Copa America la nuit dernière face à l'argentine (0-0, 4-1 tab), pourrait rejoindre la Maison Blanche dans les prochains jours. vois pas Madrid le laisser partir", a expliqué le milieu de terrain à As. Annoncé sur le départ par la presse espagnole, en raison d une requête salariale non acceptée par les dirigeants de la Casa blanca, l ancien Sévillan a affirmé samedi qu il ne négociait "avec personne" malgré les rumeurs l envoyant à Manchester United. collectivités locales. Devant un parterre composé notamment, de membres de la société civile, d'élus et de notables de la wilaya de Ghardaïa, le ministre a affirmé que l'etat veillerait à l'application Bélaid se réjouit de dissidents du FFS la ligne politique tracée par Hocine Ait Ahmed depuis la création du vieux Front en Et l annonce officielle de ce ralliement sera faite le 12 du mois en cours dans une conférence presse à Bejaia. Selon des membres de ce forum, la direction du front el Moustaqbal a accédé à toutes leurs conditions dont la revendication d institutionnalisation de tamazight comme langue nationale et officielle dans la prochaine révision de la Constitution et celle du nouvel an amazigh pour en faire une journée fériée. L application de la loi du chahid et du moudjahid, la reconnaissance du statut du chahid aux militants de la liberté et de la démocratie, tombés au champ d'honneur entre 1963 et 1965 ainsi qu'un statut de chahid pour les victimes de la répression du 8 Mai Chacun des membres de ce groupe d ex-cadres et anciens militants du FFS dont le député Khaled Tazaghart, quatre élus à l APW de Bejaia, et une soixantaine d élus communaux dans les wilayas de Béjaïa et Bouira, «rigoureuse» de la loi contre tous ceux qui «s'avisent de porter atteinte à l'ordre public ou de compromettre l'avenir de cette wilaya». Katia Kouchi rejoindra son nouveau parti individuellement. C est ce qu a tenu à préciser le président du Front el Moustaqbal. Abdelaziz Bélaid qui s est félicité de ces nouvelles adhésions de qualité. «Des adhésions venues d une vieille école politique qui constitueront à coup sûr un plus pour notre parti qui s inscrit résolument dans l avenir». Le candidat à la troisième élu à la dernière élection présidentielle a soutenu que les contacts avec ce groupe remontent à quelques semaines de cela et ont vite abouti à un terrain d entente. Car, selon Bélaid, ses revendications sont «les nôtres et pour beaucoup d entre elles, elles figurent dans notre programme d action comme la reconnaissance officielle de la langue amazighe et la réhabilitation du fait amazigh». A rappeler que ces dissidents du FFS avaient, avant d opter pour le front el Moustaqbal, engagé des négociations avec le MPA de Amara Benyounes, avec le PT de Louisa Hanoune et même le RND. Larbi Kacel L édito Ce qui ne manque pas d étonner de la part d un vieux routier de la politique : Béji Caïd Essebsi y est dans ses arcanes, et au plus haut niveau, depuis plus d un demi-siècle. Partial et simpliste. L'Algérie a accusé hier, les rédacteurs du rapport 2014 du département américain sur la situation des droits de l'homme en Algérie, dans sa partie relative à la lutte antiterroriste, rendu public le mois dernier, d'avoir commis des «erreurs de jugements et des outrances» dans leurs appréciations jugées «partiales» et dans leurs conclusions qualifiées de «simplistes». Dans une réaction tardive certes, mais virulente, le ministère algérien des Affaires étrangères, par la voix de son porte parole, Cherif Benali, a reproché, hier, au rapport 2014 du département américain sur la situation des droits de l'homme en Algérie, rendu public le mois dernier, de prolonger «une inclination bureaucratique portée sur la reproduction mécanique de stéréotypes», accusant ses rédacteurs d' «appréciations partiales», et d'avoir tiré des «conclusions simplistes». Dans une réaction tardive à ce rapport, le ministère des Affaires étrangères, par la voix de son porte parole, Cherif Benali, a cité à cet égard, cette «esquisse d'une équation d'égalité entre l'action légitime de l'etat national et la folie meurtrière de groupes terroristes». Alger a considéré comme une «monstrueuse allégation», La Tunisie face à son devenir de Mourad Bendris En décrétant, samedi dernier, 4 juillet, l état d urgence sur tout le territoire national, le président tunisien semble s être rendu à une évidence qu il s est, jusqu à ces derniers jours, étrangement refusé d admettre ; à savoir, que la situation dans son pays était des plus graves. Un refus, au demeurant, parfaitement révélé par sa reconnaissance explicite, dévoilée dans le discours à la Nation dans lequel il a annoncé l instauration précitée de l état d urgence, d avoir cru que l attentat, perpétré en mars dernier contre le musée du Bardo, un des hauts lieux historiques, culturels et touristiques de la capitale tunisienne, «était (le) dernier». Ce qui ne manque pas d étonner de la part d un vieux routier de la politique : Béji Caïd Essebsi y est dans ses arcanes, et au plus haut niveau, depuis plus d un demi-siècle. Et ce, pour au moins deux raisons : l ampleur de la dégradation de la situation sécuritaire dans le pays et son extension aux villes, et la situation explosive prévalant dans l environnement immédiat de la Tunisie, plus particulièrement, en Libye, un pays avec lequel elle entretient, depuis toujours, des relations multiformes et partage une frontière de quelque 500 km. Deux faits que le président tunisien ne pouvait aucunement ignorés. De là les interrogations sur la «naïveté», publiquement assumée, dont il a fait preuve, jusqu à la perpétration de l attentat meurtrier de Sousse, dans son appréciation de la menace terroriste pesant sur son pays. Mais également sur celles l ayant poussé, juste après, à réviser de fond en comble sa position sur la question ; au point de l amener à décréter l état d urgence sur tout le territoire tunisien. Pour nombre d observateurs, la «naïveté» affichée par Beji Caïd Essebsi ne peut s expliquer que par les assurances - que son pays serait protégé contre le terrorisme menaçant - qu il aurait reçu de parties étrangères influentes sur la scène internationale; des assurances dont l une des expressions, soutiennent-ils, a été l octroi, par le président Obama, à la Tunisie du statut «d allié majeur hors-otan des Etats-Unis». Et son spectaculaire revirement, par, d un côté, la survenance de l attentat meurtrier de Sousse et, de l autre, son obtention d informations sûres, provenant de pays réellement amis, sur l éminence de la perpétration de nouveaux actes terroristes sur le sol tunisien. Deux faits qui, semble-t-il, lui ont dessillé les yeux sur la sincérité des assurances susmentionnées qui lui ont été données. Ce que tend à confirmer son appel du pied à l Algérie, contenu dans son discours à la Nation de samedi dernier, à aider son pays à faire face au danger terroriste qui menace son devenir M B Rapport US sur le terrorisme et les droits de l'homme en Algérie les «résultats remarquables» des opérations antiterroristes «courageuses» menées «en toute transparence par l'armée que les rédacteurs du rapport ont classés sous «le titre mystificateur, privation arbitraire et illégale du droit à la vie». Le fait d'accuser l'armée algérienne de privatiser le droit à la vie, dans sa lutte contre les hordes terroristes, lesquelles tuent sans discernement, tout ce qui s'apparente à l'etat, relève pour le ministère, de «l'esprit négatif de critique qui ôte toute crédibilité à la quasi-totalité de la teneur" du document américain. Par ailleurs, pointant du doigt ce qu'il a estimé «un rapport saisonnier», alors que la notion des droits de l'homme est «une œuvre de «longue haleine», Alger dénie au département d'etat américain, un partenaire parmi tant d'autres, au sein de la communauté internationale de s'autoriser des jugements sur la situation des droits de l'homme dans des pays tiers. «L'Algérie et de nombreux autres pays ont toujours considéré, à bon droit, que les documents qu'un partenaire international pourrait produire, dans le cadre de sa législation nationale, pour exprimer ses propres perceptions quant aux situations relevant de la souveraineté d'autres Etats, n'engage que ledit partenaire auquel la communauté internationale est, en l'occurrence, loin de reconnaître une quelconque mission de juge universel des droits de l'homme», a souligné le ministère. Par ailleurs, le ministère a reproché aux rédacteurs du rapport de n'avoir pas focalisé, s'agissant de privatisation du droit à la vie, comme ils l'ont fait pour l'algérie, sur les Etats (Israël et le Maroc) qui occupent illégalement, la Palestine et le Sahara occidental. «Ce rapport en ce qui concerne l'algérie, contraste si manifestement avec l'équilibrisme qui caractérise les parties relatives à la Palestine et au Sahara occidental ; alors même que s'agissant de deux situations d'occupation illégale et de violation du droit fondamental des deux peuples à l'autodétermination, les responsabilités d'etat membre permanent du Conseil de sécurité des Nations unies auraient dû se traduire par un engagement ferme et actif en faveur d'une protection et d'une promotion plus effectives des droits de l'homme au bénéfice des deux peuples», note le porte parole du MAE. Adel Meziane

13 Le billet de Said Mekbel Chewing-gum Pourquoi Facebook persiste à ne pas changer certaines applications? Entêtement. Il est maintenant à son zénith. Ce réseau social de Facebook a battu des records en termes de nombre d'internautes qu'il est arrivé à attirer depuis son lancement il y a 10 de cela. Il est des affaires qui vous accrochent comme une boule de chewing-gum qui se colle au doigt qui veut la jeter. Ainsi cette histoire qui revient sur le tapis par journaux interposés, du démenti de l'autorité militaire à El Watan qui avait publié une information selon laquelle, à la veille de la déci sion de la levée de l'état de siège, elle aurait eu des contacts avec les intégristes. Comment donc à la fin, notre confrère va-t-il devoir faire pour empêcher qu'on lui accroche ce grelot? En toute amicale confraternité, on lui fait la modeste proposition suivante : publier sans retard que l'autorité militaire n'a pas eu de contact avec l'autorité civile à la veille de la prise de décision de la levée d'état de siège. Alors que va-t-il se pas ser? Accrochez-vous et suivez bien la subtilité de la manoeuvre : l'autorité militaire ne peut pas démentir. Pourquoi? Parce que sous l'état de siège, l'autorité civile était militaire et de ce fait, si l'autorité militaire l'a rencontrée, elle n'a rencontré qu'elle-même. El Watan aura donc eu raison. CQFD. Voilà donc l'autorité militaire chocolat, l'autorité civile aussi d'ailleurs, qui ne pourra pas se vanter d'avoir été mise au parfum de la levée et être tentée de publier un démenti. Quant aux journalistes qui auront voulu s'interposer, on n'en dit rien : par les temps qui courent la famille est fragile et vulnérable. Il faut surtout pen ser à l'économiser. Mesmar J ha 1 er octobre 1991 T outes les gens, jeunes et vieux, se sont laissé prendre par ce «piège électronique» au point de ne pas pouvoir le quitter une fois entré dans son espace. Certains utilisateurs se sont même rendu compte qu'ils sont devenus de grands perdants depuis leur inscription à ce fameux site, à cause des longues heures futiles qu'ils passent connectés dans les cybercafés. Les rencontres virtuelles, la facilité de l'échange, la rapidité de l'information, sont autant de facteurs qui sont derrière l'invasion surprenante des utilisateurs de ce site, y compris les illettrés. Mais au fur et à mesure qu'ils en usent, ses utilisateurs ont finalement compris qu'il y a plusieurs choses louches autour de ce site. Notamment, la tendance de ses techniciens à ne pas vouloir améliorer et changer certaines fonctionnalités qui agacent la majorité. Un accord «très proche» sur le nucléaire iranien Un accord sur le dossier du nucléaire iranien est "très proche", a déclaré Federica Mogherini, la chef de la diplomatie européenne à son arrivée à Vienne dimanche aprèsmidi. "Le moment est venu (...) nous sommes très proche" d'un accord, a déclaré Mme Moghreini avant d'entrer au palais Cobourg où se déroulent les négociations sur le nucléaire iranien depuis neuf jours. Les puissances occidentales ont augmenté dimanche la pression sur l'iran, soulignant qu'il était "temps de conclure" l'interminable négociation sur le nucléaire iranien, entamée il y a près de deux ans. Le secrétaire d'etat américain John Kerry a clairement martelé dimanche que l'heure de vérité avait sonné. "Il est maintenant temps de voir si nous pouvons ou pas conclure un accord", a-t-il dit devant les journalistes, ajoutant qu'à ce jour l'issue des pourparlers était toujours ouverte. "Toutes les cartes sont sur la table. La question principale est de savoir si les Iraniens vont accepter de prendre des engagements clairs", a abondé le chef de la diplomatie française, Laurent Fabius, de retour dans la capitale autrichienne dimanche soir. Engagées il y a des années, mais réellement lancées en septembre 2013, les négociations destinées à garantir la nature pacifique du programme nucléaire iranien en échange d'une levée des sanctions internationales devaient initialement se conclure pour la date butoir du 30 juin. Comme par exemple l'impossibilité de récupérer un message une fois envoyé, l'inefficacité de certains paramètres de confidentialité et l'instabilité de la discussion instantanée. Pour le premier problème cité, il s'agit des plus grands dilemmes des utilisateurs de ce site qui réclament à ce qu'un bouton permettant d'annuler l'envoi d'un message soit possible, au lieu de garder à chaque fois une copie irréversible à part celle de l'expéditeur. Comme vient de faire Gmail ces dernières semaines, en mettant un bouton dans sa messagerie qui rend facile d'annuler un après l'avoir envoyé de quelques secondes. Surtout qu'avec facebook, les discussions sont multiples, ce qui fait que les fautes et grosses erreurs arrivent le plus souvent aussi, d'où le souhait des internautes de voir un jour l'annulation et le rappel d'un message devenus possibles, surtout avant que le destinataire ne le lise. La confidentialité aussi a posé des problèmes, notamment lorsque facebook dévoile indirectement les paramètres de confidentialité d'une personne à une autre sans aucun consentement préalable du concerné. La discussion instantanée n'a pas non plus été épargnée par les critiques : à un certain moment, elle était très perturbée au point d'afficher en vert un tel ami connecté alors qu'il ne l'est pas en réalité. Ceci avait fait naître une grosse colère chez les facebookeurs qui avaient, pour certains, failli se disputer avec leurs meilleurs amis, résultat de fausses accusations. De ce fait l'utilisateur de facebook se demande pourquoi les responsables de ce grand site s'entêtent de cette manière et ne veulent pas corriger quelques lacunes jugées très dégoûtantes? M'henni Khalifi Le non emporte le référendum grec avec 61,31% Le non aux propositions des créanciers de la Grèce sur de nouvelles mesures de rigueur l'a emporté avec 61,31% contre 38,69%, selon les résultats quasi-définitifs publiés lundi par le ministère de l'intérieur. Avec une participation de 62,5%, les électeurs grecs se sont prononcés pour le non au référendum organisé par le gouvernement de la gauche radicale d'alexis Tsipras, qui a soutenu le non en vue pour "renforcer son pouvoir de négociation avec l'europe" et conclure un accord sur l'avenir financier de la Grèce. Le Premier ministre Alexis Tsipras a souligné que le message du non n'était pas "une rupture" avec l'union européenne et a assuré qu'il allait oeuvrait pour conclure un accord le plus tôt possible et rétablir le système bancaire grec. Alexis Tsipras avait créé la surprise le 25 juin en annonçant ce référendum après l'échec des discussions entre Athènes et ses créanciers sur un nouveau plan de redressement de l'avenir du pays comprenant de nouvelles mesures d'austérité que la Grèce rejette. L'approche du référendum a entraîné la semaine dernière la fermeture des banques en Grèce et un contrôle des capitaux après des retraits massifs le week-end dernier par les épargnants. L'UE a annoncé la tenue d'un sommet mardi pour discuter des conséquences du résultat du référendum. Tsipras veut chercher un accord avec l'europe, appelle à l'unité des Ecoles-solidarité : une convention entre le secteur de l'éducation et le CRA bientôt signée Une convention de partenariat entre le ministère de l'education nationale et le Croissant rouge algérien (CRA) portant vulgarisation de la culture de solidarité dans les établissements scolaires sera signée prochainement, a annoncé lundi à Alger, la présidente du CRA, Saïda Benhabylès. "Suite à une séance de travail qui a eu lieu dernièrement avec la ministre de l'education nationale, il a été convenu de la signature d'une convention de partenariat avec pour objectif la vulgarisation de la culture de solidarité et les notions élémentaires de secourisme", a déclaré à la presse Mme Benhabylès, qui était l'invité du Forum d'el Moudjahid. Elle a expliqué, à ce propos, que cette initiative sera prise en charge par les experts du CRA, insistant sur le fait que son organisation "n'a pas été créée pour distribuer le couffin du ramadan" mais pour "préserver la dignité humaine". Grecs. Le non au référendum en Grèce ne signifie pas "une rupture avec l'europe mais "le renforcement de notre pouvoir de négociation" avec les créanciers, UE et FMI, a affirmé dimanche soir le Premier ministre grec Alexis Tsipras. Dans une allocution télévisée, le Premier ministre a également a assuré que son gouvernement était "prêt à reprendre la négociation avec un plan de réformes crédibles et socialement justes" et que "cette fois la question de la dette (publique) sera sur la table". Il a également lancé un message d'unité: "indépendamment de ce que nous avons voté, nous ne faisons qu'un" après le référendum de dimanche.

Résolution sur une stratégie de lutte contre le groupe terroriste «Etat Islamique»

Résolution sur une stratégie de lutte contre le groupe terroriste «Etat Islamique» Résolution sur une stratégie de lutte contre le groupe terroriste «Etat Islamique» Commission Affaires étrangères et migration (Version originale) Insistant sur la nécessité de freiner puis stopper l expansion

Plus en détail

Comprendre les attentats du 13 novembre 2015

Comprendre les attentats du 13 novembre 2015 Comprendre les attentats du 13 novembre 2015 Les faits, les enjeux des lieux visés, le contexte international, la réponse de l Etat français, le rôle des médias. Que s est-il passé? (Les faits) Le bilan

Plus en détail

VIOLENCES AU SEIN DU COUPLE LA LOI AVANCE. stop-violences-femmes.gouv.fr

VIOLENCES AU SEIN DU COUPLE LA LOI AVANCE. stop-violences-femmes.gouv.fr VIOLENCES AU SEIN DU COUPLE LA LOI AVANCE stop-violences-femmes.gouv.fr Les violences au sein du couple diffèrent des disputes ou conflits conjugaux où deux points de vue s opposent dans un rapport d égalité.

Plus en détail

N 3 LES ATTENTATS À PARI S 16. 11. 15. Pourquoi les terroristes ont-ils attaqué? Que s est-il passé le 13 novembre?

N 3 LES ATTENTATS À PARI S 16. 11. 15. Pourquoi les terroristes ont-ils attaqué? Que s est-il passé le 13 novembre? N 3 LES ATTENTATS À PARI S 16. 11. 15 Que s est-il passé le 13 novembre? Pourquoi les terroristes ont-ils attaqué? Qu est-ce que ça change dans le quotidien? Et maintenant, que va-t-il se passer? Pour

Plus en détail

Les femmes, un moteur de la révolution arabe

Les femmes, un moteur de la révolution arabe Les femmes, un moteur de la révolution arabe Si l'on s'en tient aux images de télévisions, on pourrait croire que la Syrie est peuplée exclusivement d'hommes. Pourtant ce sont les femmes qui ont bravées

Plus en détail

SOIXANTE DIXIEME SESSION ORDINAIRE DE L ASSEMBLEE GENERALE DES NATIONS UNIES ****

SOIXANTE DIXIEME SESSION ORDINAIRE DE L ASSEMBLEE GENERALE DES NATIONS UNIES **** République du Sénégal Un Peuple-Un But-Une Foi SOIXANTE DIXIEME SESSION ORDINAIRE DE L ASSEMBLEE GENERALE DES NATIONS UNIES **** DISCOURS DE SON EXCELLENCE MONSIEUR MACKY SALL, PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE

Plus en détail

Conseil de sécurité. Nations Unies S/RES/1706 (2006) Résolution 1706 (2006) Adoptée par le Conseil de sécurité à sa 5519 e séance, le 31 août 2006

Conseil de sécurité. Nations Unies S/RES/1706 (2006) Résolution 1706 (2006) Adoptée par le Conseil de sécurité à sa 5519 e séance, le 31 août 2006 Nations Unies S/RES/1706 (2006) Conseil de sécurité Distr. générale 31 août 2006 Résolution 1706 (2006) Adoptée par le Conseil de sécurité à sa 5519 e séance, le 31 août 2006 Le Conseil de sécurité, Rappelant

Plus en détail

On aurait pu penser que le

On aurait pu penser que le Chrétiens d Orient Un pape inquiet, un Occident muet Le sort des chrétiens d Orient ne mobilise guère la communauté internationale, tout au moins jusque récemment. C est pourquoi François n a pas attendu

Plus en détail

Fausse route. La confiance dangereuse du Royaume-Uni en les assurances diplomatiques. Résumé

Fausse route. La confiance dangereuse du Royaume-Uni en les assurances diplomatiques. Résumé Fausse route La confiance dangereuse du Royaume-Uni en les assurances diplomatiques Résumé Ces dernières années, le gouvernement britannique a tenté d expulser plusieurs personnes soupçonnées d activités

Plus en détail

22eme Conférence Régionale Afrique

22eme Conférence Régionale Afrique Discours d ouverture Par Mme. Mireille BALLESTRAZZI Présidente d INTERPOL 22eme Conférence Régionale Afrique 10 septembre 2013 Oran, Algerie Monsieur le Général-Major, Directeur général de la Sureté Nationale

Plus en détail

Interview de Manuel VALLS, Premier ministre, Journal de TF1 - Anne-Claire COUDRAY et Gilles BOULEAU Samedi 14 novembre 2015

Interview de Manuel VALLS, Premier ministre, Journal de TF1 - Anne-Claire COUDRAY et Gilles BOULEAU Samedi 14 novembre 2015 Service Communication Hôtel de Matignon, le 14 novembre 2015 Interview de, Premier ministre, Journal de TF1 - et Samedi 14 novembre 2015 Bonsoir Monsieur le Premier ministre. Bonsoir. Merci beaucoup d

Plus en détail

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan Le premier visage fait le dernier voyage Amir Hassan 3 e prix Je me souviens de mon père quand j étais petite. Il me parlait toujours de la Palestine, il disait : «C est un pays volé par des occupants

Plus en détail

LAURENT FABIUS, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES

LAURENT FABIUS, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES LAURENT FABIUS, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES Tout à l heure, le Président de la République m a demandé, avec le Premier ministre, de vous apporter un certain nombre d éléments sur le contexte dans

Plus en détail

LA DÉSINTÉGRATION de Philippe Faucon

LA DÉSINTÉGRATION de Philippe Faucon MyFrenchFilmFestival.com Fiche d activités pour la classe LA DÉSINTÉGRATION de Philippe Faucon Thèmes : l intégration, la religion. Parcours - B2 : en bref Après avoir découvert l ambiance du film grâce

Plus en détail

Action de l UE : défendre les droits des victimes

Action de l UE : défendre les droits des victimes défendre les droits des victimes Quel est le problème? Chaque année dans l UE, plus de 75 millions de personnes sont victimes de délits graves et 40 000 meurent dans des accidents de la route. Ces événements

Plus en détail

Comment identifier l existence d un conflit armé non international? Enseignements à la lumière des situations conflictuelles récentes

Comment identifier l existence d un conflit armé non international? Enseignements à la lumière des situations conflictuelles récentes Comment identifier l existence d un conflit armé non international? Enseignements à la lumière des situations conflictuelles récentes VAIOS KOUTROULIS Professeur assistant, Centre de droit international,

Plus en détail

EVALUATION DE NIVEAU LYON BLEU INTERNATIONAL

EVALUATION DE NIVEAU LYON BLEU INTERNATIONAL EVALUATION DE NIVEAU LYON BLEU INTERNATIONAL Voici les conditions idéales pour faire le test : 50 minutes maximum choisir une réponse seulement si vous êtes sûrs. Ne devinez pas par de dictionnaire, ni

Plus en détail

Transition du 1 er au 2 e cycle du secondaire : Une période de changement

Transition du 1 er au 2 e cycle du secondaire : Une période de changement Transition du 1 er au 2 e cycle du secondaire : Une période de changement Résultats d apprentissage du programme Santé et préparation pour la vie, Alberta Education Les élèves vont : B 9.11 V 9.1 V 9.6

Plus en détail

Convention internationale sur les Droits des personnes handicapées

Convention internationale sur les Droits des personnes handicapées Convention internationale sur les Droits des personnes handicapées Version Facile à lire Réalisé avec le soutien de l AWIPH 1 Ce texte est une explication en Facile à lire de la Convention. Ce n est pas

Plus en détail

Alphonse, République démocratique du Congo. famille Slava, Estonie

Alphonse, République démocratique du Congo. famille Slava, Estonie Dorjaa, Mongolie J ai 19 ans. Mes parents ont décidé de me marier avec le fils d une famille du village voisin. Ma famille a donné son accord mais je ne connais pas mon futur mari. J ai dit à ma famille

Plus en détail

VILLE DE MONTMORENCY. Plan communal de sauvegarde. c r h w t. risques majeurs. Les bons réflexes en cas de danger!ou d alerte

VILLE DE MONTMORENCY. Plan communal de sauvegarde. c r h w t. risques majeurs. Les bons réflexes en cas de danger!ou d alerte VILLE DE MONTMORENCY Plan communal de sauvegarde c r h w t a Les risques majeurs Les bons réflexes en cas de danger!ou d alerte à quoi sert ce document d information? Ce guide pratique présente les différents

Plus en détail

LA PLANETE BOUGE. Le Collège de France crée une chaire dédiée à l étude du Coran

LA PLANETE BOUGE. Le Collège de France crée une chaire dédiée à l étude du Coran Le Collège de France crée une chaire dédiée à l étude du Coran Le collège de France est une école située à Paris où tous les français peuvent se rendre gratuitement pour recevoir des cours de grands professeurs

Plus en détail

Les dix commandements du Parieur Pro. par Parions-Foot

Les dix commandements du Parieur Pro. par Parions-Foot Les dix commandements du Parieur Pro par Parions-Foot www.parions-foot.com Page 1 Table des matières Les dix commandements du Parieur Pro...4 1-Avec ta tête, tu parieras...4 2-Lorsque je détecte un value

Plus en détail

Un seul droit de la famille pour toutes les femmes.

Un seul droit de la famille pour toutes les femmes. 4 Droit pénal et droit de la famille FR 004 LE DROIT DE LA FAMILLE ET LES FEMMES EN ONTARIO Un seul droit de la famille pour toutes les femmes. Renseignez-vous sur vos droits. Droit pénal et droit de la

Plus en détail

Le coup en valait-il la peine de prison?

Le coup en valait-il la peine de prison? Les peines pour adolescents Le coup en valait-il la peine de prison? Mise en situation Salut, je m appelle Jason et j ai 16 ans. Cet été, j étais au palais de justice. C était mon procès. J ai été déclaré

Plus en détail

Discours de M. Pascal Couchepin Président de la Confédération. Salon international du Livre

Discours de M. Pascal Couchepin Président de la Confédération. Salon international du Livre B EIDGENÖSSISCHES DEPARTEMENT DES INNERN DÉPARTEMENT FÉDÉRAL DE L'INTÉRIEUR DIPARTIMENTO FEDERALE DELL'INTERNO DEPARTAMENT FEDERAL DA L'INTERN Discours de M. Pascal Couchepin Président de la Confédération

Plus en détail

Chapitre 2 Les enfants

Chapitre 2 Les enfants Chapitre 2 Les enfants Si vous avez un ou des enfants, c est le problème capital de votre séparation. Que vous soyez marié, pacsé ou en concubinage, les enfants qui sont nés de votre union, enfants dits

Plus en détail

Le contexte sécuritaire, menaces et risques

Le contexte sécuritaire, menaces et risques Titre 1 Le contexte sécuritaire, menaces et risques 1. LE CONTEXTE REGIONAL Depuis les évènements de fin 2010 en Tunisie, la situation géopolitique et sécuritaire dans notre région, le monde arabe, est

Plus en détail

Je dis «célébrer», car il s agit bel et bien d une célébration, d une fête, et d une fête à caractère religieux.

Je dis «célébrer», car il s agit bel et bien d une célébration, d une fête, et d une fête à caractère religieux. 1 Prédication de mariage de Ginette DARBOUX et de Roland OUFFOUE Mission libanaise, à Dakar Samedi 26 avril 2008 Pasteur Vincent BRU De l Eglise Réformée Evangélique (France) Chers frères et sœurs en Christ,

Plus en détail

Toute une famille mobilisée

Toute une famille mobilisée Toute une famille mobilisée Témoignage Nadine, professionnelle de santé, a été entraînée en quelques mois, avec son compagnon, dans un enfermement psychologique qui a failli la conduire en hôpital psychiatrique,

Plus en détail

Choisir et décider ensemble

Choisir et décider ensemble Choisir et décider ensemble Catherine Ollivet Présidente de l'association France Alzheimer 93, coordinatrice du groupe de réflexion et de recherche "éthique et vieillesse", Espace éthique/ap-hp, membre

Plus en détail

Le droit criminel et le droit de la famille

Le droit criminel et le droit de la famille FR 00 4 4 Le droit criminel et le droit de la famille Le droit de la famille et les femmes en Ontario Un seul droit de la famille pour toutes les femmes Renseignez-vous sur vos droits fodf Femmes ontariennes

Plus en détail

MON EXPERIENCE. Quelle impression avez-vous eu à votre arrivée? (votre ressenti?)

MON EXPERIENCE. Quelle impression avez-vous eu à votre arrivée? (votre ressenti?) Université d accueil : University of Leicester, Leicestershire, United Kingdom Semestre/Année de séjour : 2008-2009 Domaine d études : Histoire-Anglais L accueil : MON EXPERIENCE Quelle impression avez-vous

Plus en détail

Renforcement de la sécurité dans les transports en commun à Bruxelles

Renforcement de la sécurité dans les transports en commun à Bruxelles Renforcement de la sécurité dans les transports en commun à Bruxelles I. Introduction L accord du gouvernement fédéral, la note de politique générale de la Ministre de l intérieur et le Plan national de

Plus en détail

L'Etat profond américain

L'Etat profond américain Peter Dale SCOTT L État profond américain - La finance, le pétrole, et la guerre perpétuelle Traduit de l américain par Maxime Chaix Éditions Demi-Lune Collection Résistances L'Etat profond américain www.editionsdemilune.com

Plus en détail

à l épreuve de la crise financière Exposé de Jean-Pierre Roth Président de la Direction générale de la Banque nationale suisse

à l épreuve de la crise financière Exposé de Jean-Pierre Roth Président de la Direction générale de la Banque nationale suisse Embargo: jeudi 27 novembre 2008, 17h00 abcdefg La politique de communication des banques centrales à l épreuve de la crise financière Exposé de Jean-Pierre Roth Président de la Direction générale de la

Plus en détail

SOMMAIRE I. BUFFALO GRILL : FICHE IDENTITÉ

SOMMAIRE I. BUFFALO GRILL : FICHE IDENTITÉ Et les steaks fous SOMMAIRE I. BUFFALO GRILL : FICHE IDENTITÉ II. CONTEXTE À L ÉPOQUE DE LA CRISE III. LA CRISE DES STEAKS FOUS BUFFALO GRILL IV. RÉACTIONS DE L ENTREPRISE ET COMMUNICATION DE CRISE V.

Plus en détail

Place et rôle de l Afrique dans les processus de négociations internationales

Place et rôle de l Afrique dans les processus de négociations internationales Ministère de la modernisation des secteurs publics Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement Ecole Nationale d Administration Fondation Hanns Seidel Original :

Plus en détail

Ramadhan: des marchés de proximité pour les produits nationaux

Ramadhan: des marchés de proximité pour les produits nationaux A l occasion du mois de Ramadhan 2015, le Ministère du Commerce et l Union Général des travailleurs Algériens ont organisé une cérémonie pour le lancement d une opération visant l organisation de marchés

Plus en détail

Excellence Monsieur l Ambassadeur, Mesdames et Messieurs les membres du corps diplomatique, Distingués invités, Mes Très Chers amis,

Excellence Monsieur l Ambassadeur, Mesdames et Messieurs les membres du corps diplomatique, Distingués invités, Mes Très Chers amis, Discours de Madame Bineta Diop Cérémonie de remise de la Légion d honneur Mercredi 17 septembre 2012. Résidence de France à Genève Monsieur Nicolas NIEMTCHINOW, Ambassadeur et représentant permanent de

Plus en détail

CECI N EST PAS UNE REPRISE

CECI N EST PAS UNE REPRISE Novembre 2013. 15.681 S I G N E S CECI N EST PAS UNE REPRISE Bonfond Olivier Le bout du tunnel? Depuis quelques mois, en Belgique mais aussi en France et dans quelques autres pays européens, les dirigeants

Plus en détail

PASSEPORT pour tes droits Conseil de l Europe. pour tes droits

PASSEPORT pour tes droits Conseil de l Europe. pour tes droits Conseil de l Europe PA S S E P O R T pour tes droits 1 Conseil de l Europe PA S S E P O R T pour tes droits 2 3 Bienvenue à bord On t a certainement déjà dit qu il y a des choses que tu n as pas le droit

Plus en détail

ATELIER DE REFLEXION 1 PROMOUVOIR LA LIBERTE D EXPRESSION

ATELIER DE REFLEXION 1 PROMOUVOIR LA LIBERTE D EXPRESSION ATELIER DE REFLEXION 1 PROMOUVOIR LA LIBERTE D EXPRESSION LA QUESTION DE LA LIBERTE D EXPRESSION DANS UN CONTEXTE PARTICULIER La promotion de la liberté d expression n est pas un sujet nouveau pour l Institut

Plus en détail

LBE Ordinateurs et Internet Programme 8. Auteur: Richard Lough Rédaction: Maja Dreyer Traduction : Yann Durand

LBE Ordinateurs et Internet Programme 8. Auteur: Richard Lough Rédaction: Maja Dreyer Traduction : Yann Durand LBE Ordinateurs et Internet Programme 8 Auteur: Rédaction: Maja Dreyer Traduction : Yann Durand Personnages: Beatrice (fille adolescente), John (garçon adolescent), Ordinateur (voix électronique off) Clips

Plus en détail

Amnesty International

Amnesty International Amnesty International DOCUMENT PUBLIC HALTE A LA VIOLENCE CONTRE LES FEMMES! RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO Le combat d une femme en quête de justice Index AI : AFR 62/001/2004 ÉFAI Résolue à défendre

Plus en détail

Les affiches de propagande

Les affiches de propagande Art graphique Les affiches de propagande On définit la propagande comme l ensemble des mesures prises pour répandre une idée, pour agir sur la perception d un événement, pour influencer voire manipuler

Plus en détail

Des tragédies humaines derrière la traite des êtres humains

Des tragédies humaines derrière la traite des êtres humains Des tragédies humaines derrière la traite des êtres humains L histoire de Maria Tous les jours après l école, Maria vendait du pain au bord de la route pour contribuer au faible revenu familial. Lorsqu

Plus en détail

VOS COMMUNICATIONS ONT-ELLES SUFFISAMMENT DE MORDANT? DÉCEMBRE 2010

VOS COMMUNICATIONS ONT-ELLES SUFFISAMMENT DE MORDANT? DÉCEMBRE 2010 VOS COMMUNICATIONS ONT-ELLES SUFFISAMMENT DE MORDANT? DÉCEMBRE 2010 550, RUE SHERBROOKE OUEST MONTRÉAL (QUÉBEC) H3A 1B9 BUREAU 900 TOUR EST T 514 849-8086, POSTE 3064 WWW.CROP.CA VOS COMMUNICATIONS ONT-ELLES

Plus en détail

Conseil de sécurité de l'onu Réunion sur les armes légères sous la présidence de la Lituanie Siège de l'onu à New York, le13 mai 2015

Conseil de sécurité de l'onu Réunion sur les armes légères sous la présidence de la Lituanie Siège de l'onu à New York, le13 mai 2015 Conseil de sécurité de l'onu Réunion sur les armes légères sous la présidence de la Lituanie Siège de l'onu à New York, le13 mai 2015 Débat public sur " Le coût humain du transfert illicite, de l accumulation

Plus en détail

Fiche d information. Action du G8 concernant le Partenariat de Deauville avec les pays arabes en transition

Fiche d information. Action du G8 concernant le Partenariat de Deauville avec les pays arabes en transition Fiche d information Action du G8 concernant le Partenariat de Deauville avec les pays arabes en transition Un an après le début des événements historiques qui ont marqué l Afrique du Nord et le Moyen-

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE CONJOINT

COMMUNIQUE DE PRESSE CONJOINT Service Communication Hôtel de Matignon, le 21 octobre 2015 COMMUNIQUE DE PRESSE CONJOINT Visite en République française de Son Excellence le Premier ministre de l Etat du Koweït, Cheikh Jaber Al Moubarak

Plus en détail

PLAN DE CRISE ECOLE :..

PLAN DE CRISE ECOLE :.. Académie de Corse Direction des services départementaux de l'education nationale de Corse du Sud. PLAN DE CRISE ECOLE :.. Gestion des situations exceptionnelles Ce document doit disposer en annexe de la

Plus en détail

La nouvelle carte du tourisme européen

La nouvelle carte du tourisme européen La nouvelle carte du tourisme européen L été 2015 a vu changer les habitudes des touristes européens, avec des bouleversements géopolitiques qui redistribuent les cartes des destinations. 1 / 5 2/5 Andreas

Plus en détail

AZ A^kgZi Yj 8^idnZc

AZ A^kgZi Yj 8^idnZc Bienvenue à l âge de la majorité! l État vous présente vos droits et devoirs ainsi que les principes fondamentaux de la République à travers «Le Livret du Citoyen» Nom... Prénom... Date de naissance...

Plus en détail

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare.

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je venais d arriver à Hanovre par le train de onze heures. À Düsseldorf j avais passé plus de trois semaines chez un homme de quarante

Plus en détail

Les Principes fondamentaux

Les Principes fondamentaux Les Principes fondamentaux DU MOUVEMENT INTERNATIONAL DE LA CROIX-ROUGE ET DU CROISSANT-ROUGE Christoph von Toggenburg/CICR Les Principes fondamentaux du Mouvement international de la Croix-Rouge et du

Plus en détail

Plan. Introduction. Les types du divorce. Les causes du divorce. Les conséquences du divorce. «L'important dans le divorce, c'est ce qui le suit.

Plan. Introduction. Les types du divorce. Les causes du divorce. Les conséquences du divorce. «L'important dans le divorce, c'est ce qui le suit. 1 LE DIVORCE Plan Introduction Les types du divorce Les causes du divorce 2 Les conséquences du divorce Statistiques Conclusion «L'important dans le divorce, c'est ce qui le suit.» Introduction Mettre

Plus en détail

Guide Pratique pour l Autonomie du Réfugié

Guide Pratique pour l Autonomie du Réfugié Guide Pratique pour l Autonomie du Réfugié Comment mieux formuler votre déclaration, pour votre interview «RSD» (Refugee Status Declaration Détermination de Statut de Réfugié) auprès de l UNHCR, en vue

Plus en détail

Jeudi 8 mai 2014. Il y a 69 ans, l Allemagne hitlérienne capitulait.

Jeudi 8 mai 2014. Il y a 69 ans, l Allemagne hitlérienne capitulait. Jeudi 8 mai 2014 Cérémonie patriotique / Parvis de l Hôtel de Ville Discours de Karl Olive, Maire de Poissy, Conseiller général des Yvelines Monsieur le Ministre, Monsieur le Préfet, Madame la Conseillère

Plus en détail

Le Métier de survivre Le Métier Roman de survivre

Le Métier de survivre Le Métier Roman de survivre Marcelo Mariano Damiani Siskind Marcelo Damiani Marcelo Damiani Comme Le on Métier part, de comme survivre on reste Le Métier de survivre Le Métier Roman de survivre Roman Roman Traduit de l espagnol (Argentine)

Plus en détail

BELGIQUE. New York, le 27 septembre 2008. Vérifier au prononcé

BELGIQUE. New York, le 27 septembre 2008. Vérifier au prononcé BELGIQUE Discours de S.E. Monsieur Karel De Gucht, Ministre des Affaires étrangères du Royaume de Belgique, lors de la 63 ème Assemblée Générale des Nations Unies New York, le 27 septembre 2008 Vérifier

Plus en détail

L Enlèvement Avant la Tribulation, La Grande Déception. http://www.islam-bible-prophecy.com/enlevement-eglise/

L Enlèvement Avant la Tribulation, La Grande Déception. http://www.islam-bible-prophecy.com/enlevement-eglise/ L Enlèvement Avant la Tribulation, La Grande Déception http://www.islam-bible-prophecy.com/enlevement-eglise/ QUATRE LUNES ROUGES COINCIDENT AVEC PESSAH ET SUKOT 2014-2015 2015 81 La Bible nous décrit

Plus en détail

La Géopolitique du Pétrole

La Géopolitique du Pétrole La Géopolitique du Pétrole Selon Youcef Yousfi, Ministre algérien de l Energie et des Mines «L Algérie continuera à produire du pétrole et des hydrocarbures en général, de longues années encore». Interview

Plus en détail

Quelle est l évolution du paysage politique du monde depuis 1945? Comment est-on passé d un monde bipolaire à un monde multipolaire?

Quelle est l évolution du paysage politique du monde depuis 1945? Comment est-on passé d un monde bipolaire à un monde multipolaire? LES RELATIONS INTERNATIONALES DE 1945 à nos JOURS p126 à 157 Quelle est l évolution du paysage politique du monde depuis 1945? Comment est-on passé d un monde bipolaire à un monde multipolaire? I- LES

Plus en détail

Paye Bah. Ibrahim Touré

Paye Bah. Ibrahim Touré Mon pays est immense comme un continent A cause de la guerre, les gens sont mécontents. La guerre a tout détruit au nord Personne n ose sortir dehors Même les ampoules la nuit ne s allument plus Le jour

Plus en détail

Au Niger, le soutien est fort mais pas unanime pour l adoption de la sharia dans la Constitution

Au Niger, le soutien est fort mais pas unanime pour l adoption de la sharia dans la Constitution Introduction Les questions religieuses connaissent un regain d intérêt dans les espaces publics de nos pays. Au Niger, elles sont devenues préoccupantes en raison des évènements récents qui ont marqué

Plus en détail

HOTEL KING FAHD PALACE - DAKAR, LE 2-4 JUIN 2015

HOTEL KING FAHD PALACE - DAKAR, LE 2-4 JUIN 2015 REPUBLIC OF SENEGAL HOTEL KING FAHD PALACE - DAKAR, LE 2-4 JUIN 2015 ALLOCUTION DE M ABDOULAYE MAR DIEYE, ADMINISTRATEUR ASSISTANT & DIRECTEUR BUREAU REGIONAL PNUD POUR L AFRIQUE Excellence, Monsieur le

Plus en détail

PESC - PSDC SEAE ATHENA EUROPOL EUROJUST. www.europarl.fr CLAUSE DE SOLIDARITÉ. ARMéE EUROPEENNE COMMISSION PARLEMENTAIRE CLAUSE DE DEFENSE MUTUELLE

PESC - PSDC SEAE ATHENA EUROPOL EUROJUST. www.europarl.fr CLAUSE DE SOLIDARITÉ. ARMéE EUROPEENNE COMMISSION PARLEMENTAIRE CLAUSE DE DEFENSE MUTUELLE CLAUSE DE DEFENSE MUTUELLE HAUT REPRÉSENTANT POUR LES AFFAIRES ETRANGÈRES ET LA POLITIQUE DE SÉCURITÉ COMMISSION PARLEMENTAIRE AFET COMMISSION PARLEMENTAIRE SEDE ARMéE EUROPEENNE ATHENA EUROPOL EUROJUST

Plus en détail

Hélène Moeneclaey à Lompret, une vraie assurance pour un premier mandat

Hélène Moeneclaey à Lompret, une vraie assurance pour un premier mandat Hélène Moeneclaey à Lompret, une vraie assurance pour un premier mandat Publié le 08/11/2014 PAR JEAN-CHARLES GATINEAU PHOTOS PIB Elle fait partie des rares nouveaux maires du secteur. Alors, forcément,

Plus en détail

Présentation de la stratégie nationale pour la sécurité du numérique

Présentation de la stratégie nationale pour la sécurité du numérique Présentation de la stratégie nationale pour la sécurité du numérique Maison de la chimie Paris 16 octobre 2015 Allocution de Manuel VALLS, Premier ministre Seul le prononcé fait foi Madame la ministre,

Plus en détail

Garde de jour pour enfants

Garde de jour pour enfants Garde de jour pour enfants comprendre les dispositions de garde et les ordonnances de la cour criminelle ou du tribunal de la famille Contexte Les garderies ont pour principale tâche de préserver en tout

Plus en détail

La Tunisie est au milieu du gué politique entre le 14 janvier, fin de l ancien

La Tunisie est au milieu du gué politique entre le 14 janvier, fin de l ancien La révolution tunisienne, les enjeux de la transition démocratique et la société civile TRIBUNE n 88 Jean Dufourcq Contre-amiral (2S), chercheur à l École militaire, rédacteur en chef de la Revue Défense

Plus en détail

Bruxelles, 7 juillet 2005 DOCUMENT N 65

Bruxelles, 7 juillet 2005 DOCUMENT N 65 XXXI e SESSION Bruxelles, 7 juillet 2005 DOCUMENT N 65 RESOLUTION SUR LES SITUATIONS DE CRISE POLITIQUE DANS L ESPACE FRANCOPHONE Militant pour le respect de la démocratie et de l Etat de droit, la commission

Plus en détail

DISCOURS. Ambassadeur du Gabon près la République Fédérale d Allemagne. A l occasion de la célébration du Cinquantenaire de l Indépendance de Gabon

DISCOURS. Ambassadeur du Gabon près la République Fédérale d Allemagne. A l occasion de la célébration du Cinquantenaire de l Indépendance de Gabon DISCOURS Prononcé par son Excellence Monsieur Jean Claude BOUYOBART Ambassadeur du Gabon près la République Fédérale d Allemagne A l occasion de la célébration du Cinquantenaire de l Indépendance de Gabon

Plus en détail

Visa : le guide complet!

Visa : le guide complet! Visa : le guide complet! Ce qu il faut savoir sur les visas avant de partir! Si tu as des questions, hésites pas! Bonne lecture, Fabrice Les pages suivantes sont extraites du Kit Passeport Grand Voyageur,

Plus en détail

Déroulement de l activité

Déroulement de l activité Enseignement des habiletés sociales au primaire Groupe 4 : Solutions de rechange à l agression Habileté 42 : Accepter des conséquences Chantal Thivierge Fiche de planification Habileté sociale : ACCEPTER

Plus en détail

Vincere, Italie 2009 1h59 - Couleur

Vincere, Italie 2009 1h59 - Couleur Rétrospective Le Secret Vincere, de Marco Bellochio Italie 2009 1h59 - Couleur Fiche pédagogique réalisée par Sébastien Farouelle Scénario : Marco Bellocchio, Daniela Ceselli Image : Daniele Ciprì Montage

Plus en détail

Portrait. Recueil d histoires sur la survie, le développement et la protection de l enfant Août 2009

Portrait. Recueil d histoires sur la survie, le développement et la protection de l enfant Août 2009 Portrait Recueil d histoires sur la survie, le développement et la protection de l enfant Août 2009 L accélération de la survie, du développement et de la protection de l enfant à risque Trahantsoa : un

Plus en détail

QUELLES DÉMARCHES ENTREPRENDRE?

QUELLES DÉMARCHES ENTREPRENDRE? 150x210_4vol_Victimes 15/09/08 16:08 Page 1 QUELLES DÉMARCHES ENTREPRENDRE? Effectuer un examen médical le plus tôt possible Qu une plainte soit déposée ou non, il est important de faire constater par

Plus en détail

Barack Obama a gagné la bataille... sur les médias sociaux aussi!

Barack Obama a gagné la bataille... sur les médias sociaux aussi! Think... Edition Spéciale Barack Obama a gagné la bataille... sur les médias sociaux aussi! Le 4 avril 2011, Barack Obama annonçait sa candidature à l élection présidentielle américaine de 2012 sur Youtube.

Plus en détail

Hôtel de Ville de Paris, Jeudi 26 mars 2015

Hôtel de Ville de Paris, Jeudi 26 mars 2015 Discours du Président de la République lors du Sommet des maires pour le climat Publié le 26 Mars 2015 Hôtel de Ville de Paris, Jeudi 26 mars 2015 Madame la Maire de Paris, chère Anne HILDALGO, Je voulais

Plus en détail

9.2.7.1.2.1 Déséquilibres entre l offre et la demande

9.2.7.1.2.1 Déséquilibres entre l offre et la demande 9.2.7 Message concernant l Accord international de 2001 sur le café du 9 janvier 2002 9.2.7.1 Partie générale 9.2.7.1.1 Condensé L Accord international de 2001 sur le café a été approuvé au cours de la

Plus en détail

HARCÈLEMENT CRIMINEL. Poursuivre quelqu un, ce n est pas l aimer!

HARCÈLEMENT CRIMINEL. Poursuivre quelqu un, ce n est pas l aimer! HARCÈLEMENT CRIMINEL Poursuivre quelqu un, ce n est pas l aimer! Qu est-ce que c est? Le harcèlement criminel est un crime. Généralement, il s agit d une conduite répétée durant une période de temps qui

Plus en détail

La stratégie européenne de l Alliance rouge-verte danoise et le Parti de la gauche européenne *

La stratégie européenne de l Alliance rouge-verte danoise et le Parti de la gauche européenne * 42 La stratégie européenne de l Alliance rouge-verte danoise et le Parti de la gauche européenne * Inger V. Johansen Membre du comité des affaires européennes de l Alliance rouge-verte danoise intégration

Plus en détail

Nous voici à ton 3 ème CLIC! Nous poursuivons notre découverte de l Esprit Saint

Nous voici à ton 3 ème CLIC! Nous poursuivons notre découverte de l Esprit Saint Nous voici à ton 3 ème CLIC! Nous poursuivons notre découverte de l Esprit Saint 1 Esprit Saint, que fais-tu dans le cœur des personnes? 2 Le 3 ème CLIC nous a donné des indices en provenance de la Bible

Plus en détail

243 La Belgique, le contrôle démocratique et la prolifération nucléaire

243 La Belgique, le contrôle démocratique et la prolifération nucléaire La Belgique, le contrôle démocratique et la prolifération nucléaire >Luc Barbé chercheur-associé à Etopia. barbe@telenet.be Le fait que les premières bombes atomiques sur Hiroshima et Nagasaki aient été

Plus en détail

33 ème Congrès des Maires francophones. - Assemblée générale de l Association internationale. des maires et responsables des capitales

33 ème Congrès des Maires francophones. - Assemblée générale de l Association internationale. des maires et responsables des capitales DISCOURS 2013 33 ème Congrès des Maires francophones Assemblée générale de l Association internationale des maires et responsables des capitales et métropoles partiellement ou entièrement francophones

Plus en détail

New York, 20 21 novembre. Document de travail : séance II

New York, 20 21 novembre. Document de travail : séance II AUDITION PARLEMENTAIRE 2008 AUX NATIONS UNIES New York, 20 21 novembre Document de travail : séance II VIOLENCE SEXUELLE A L ENCONTRE DES FEMMES ET DES ENFANTS DANS LES CONFLITS ARMES 1 Il est désormais

Plus en détail

JOURNAL DE BORD SEJOUR QUEBEC DU 7 AU 14 JUIN 2015

JOURNAL DE BORD SEJOUR QUEBEC DU 7 AU 14 JUIN 2015 JOURNAL DE BORD SEJOUR QUEBEC DU 7 AU 14 JUIN 2015 préparation médiatisation prévention féminité compétition Les performances sportives au féminin famille valorisation dopage sacrifices santé récupération

Plus en détail

Que fait l Église pour le monde?

Que fait l Église pour le monde? Leçon 7 Que fait l Église pour le monde? Dans notre dernière leçon, nous avons vu que les croyants ont des responsabilités vis-à-vis des autres croyants. Tous font partie de la famille de Dieu. Les chrétiens

Plus en détail

De la Guerre Froide à un nouvel ordre mondial?(1975-2009)

De la Guerre Froide à un nouvel ordre mondial?(1975-2009) (1975-2009) Ruptures et continuités dans les relations internationales des années 80 à nos jours? L ouverture du mur de Berlin : le 9/11/1989 Sommet d Oslo : un espoir de paix en 1993 I/ Une remise en

Plus en détail

25 e CONFÉRENCE DES MINISTRES EUROPÉENS DE LA JUSTICE

25 e CONFÉRENCE DES MINISTRES EUROPÉENS DE LA JUSTICE MJU-25 (2003) 6 25 e CONFÉRENCE DES MINISTRES EUROPÉENS DE LA JUSTICE Sofia (9-10 octobre 2003) - COOPERATION INTERNATIONALE DANS LA LUTTE CONTRE LE TERRORISME INTERNATIONAL ET MISE EN OEUVRE DES INSTRUMENTS

Plus en détail

SECTION 5. Élaboration d un plan de sécurité. Sachez où aller et quoi faire si vous êtes victime de mauvais traitements. Un guide pour les aînés

SECTION 5. Élaboration d un plan de sécurité. Sachez où aller et quoi faire si vous êtes victime de mauvais traitements. Un guide pour les aînés SECTION 5. Élaboration d un plan de sécurité Sachez où aller et quoi faire si vous êtes victime de mauvais traitements Un guide pour les aînés 43 SECTION 5. Élaboration d un plan de sécurité Les violences

Plus en détail

Séminaire d introduction au droit international humanitaire Collège d Europe 16-18 février 2009

Séminaire d introduction au droit international humanitaire Collège d Europe 16-18 février 2009 Séminaire d introduction au droit international humanitaire Collège d Europe 16-18 février 2009 Document de travail. Copyright Yves Sandoz. A ne pas citer ni reproduire Ouverture du Séminaire Ire demi-journée:

Plus en détail

RAPPORT DE LA MARCHE DE PENITENCE DES JEUNES DE L ASSOCIATION HUMANITAIRE CATHOLIQUE DES JCM TOGO.

RAPPORT DE LA MARCHE DE PENITENCE DES JEUNES DE L ASSOCIATION HUMANITAIRE CATHOLIQUE DES JCM TOGO. RAPPORT DE LA MARCHE DE PENITENCE DES JEUNES DE L ASSOCIATION HUMANITAIRE CATHOLIQUE DES JCM TOGO. Objectif du pèlerinage Nous avons décidé de faire un pèlerinage de pénitence au mois d Aout 2010 depuis

Plus en détail

POUR UNE PLEINE PARTICIPATION DES COMMUNAUTÉS NOIRES À LA SOCIÉTÉ QUÉBÉCOISE

POUR UNE PLEINE PARTICIPATION DES COMMUNAUTÉS NOIRES À LA SOCIÉTÉ QUÉBÉCOISE VIvRe ensemble BULLETIN DE LIAISON EN PASTORALE INTERCULTURELLE CENTRE JUSTICE ET FOI VOLUME 13, N 46 Hiver 2006 POUR UNE PLEINE PARTICIPATION DES COMMUNAUTÉS NOIRES À LA SOCIÉTÉ QUÉBÉCOISE par Jean-Claude

Plus en détail

Programme Officiel de Match

Programme Officiel de Match Programme Officiel de Match Mercredi 21 mai 2014 Qui s y connait le mieux en football? Stade: Le Players 18h30 sports.fr Les Règles Le quiz se déroule en deux mi-temps. Chaque question/réponse est numérotée.

Plus en détail

AMNESTY INTERNATIONAL

AMNESTY INTERNATIONAL AMNESTY INTERNATIONAL Déclaration publique Index AI : EUR 30/006/2006 (Public) Bulletin n : 296 ÉFAI 16 novembre 2006 Italie. Abou Omar : les autorités italiennes doivent coopérer pleinement avec toutes

Plus en détail

Allocution d ouverture M. Philippe Boillat, Directeur général, Direction générale Droits de l'homme et Etat de droit, Conseil de l'europe

Allocution d ouverture M. Philippe Boillat, Directeur général, Direction générale Droits de l'homme et Etat de droit, Conseil de l'europe SEUL LE PRONONCE FAIT FOI! 17.06.2014 Allocution d ouverture M. Philippe Boillat, Directeur général, Direction générale Droits de l'homme et Etat de droit, Conseil de l'europe 19 e Conférence du Conseil

Plus en détail

Rappelons d abord l événement dans ses grandes lignes.

Rappelons d abord l événement dans ses grandes lignes. Étude de cas : Hydro-Québec et la tempête de verglas par Steve Flanagan Présenté au colloque «Les communications en temps de crise» Organisé par l Université du Québec à Montréal janvier 1999 L analyse

Plus en détail