2 & 3 juin Le Grand Bornand

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "2 & 3 juin 2010 - Le Grand Bornand"

Transcription

1 EMM èmes rencontres européennes de Mécatronique 2 & 3 juin Le Grand Bornand Introduction Dans les différents discours d introduction prononcés, notamment celui du Président du Pôle Etienne Piot, on retient des messages très volontaristes en faveur de l industrie, de son développement et la participation de nombreuses entreprises du pôle dans les domaines liés à la Mécatronique. La Mécatronique constitue pour tous les orateurs une source de progrès et de différenciation. Une industrie forte, dynamique et innovante, constitue un objectif souvent cité, à l échelle France et de l Europe. Parmi les temps forts de ces 8 ème rencontres européennes de la Mécatronique, on note, entre autres, la présence d une délégation japonaise qui a présenté les atouts micro fabrication et de très petites machines, développées dans le consortium DTF Desktop Factory de Suwa, au Japon. Il convient aussi de souligner l innovation de SNR, récompensée par le prix Yves Rocard 2010, décerné par la Société Française de Physique. Ce prix récompense le transfert de technologie entre un laboratoire de recherche et une entreprise et concerne des roulements de 3 ème génération avec des capteurs magnétiques à effet tunnel. La technologie a été développée dans le cadre du projet CAMEL «Capteur Magnétique à effet Tunnel» du pôle de compétitivité Arve Industries. La conférence introductive de Bruno Bonnel constitue un évènement important et illustre le potentiel robotique de service. Nous vous proposons de visiter le site internet de EMM 2010 organisé par Thésame, vous y trouverez de nombreuses informations, des documents vidéos, les MECHATRONICS AWARDS 2010, des actualités dédiées à la Mécatronique. L adorable robot Nao récompensé lui aussi, créé par Aldebaran Robotics a beaucoup marqué les esprits et impressionné les personnes par ses facultés d interactions avec les humains et les objets lors de sa présentation par son créateur Association Arve Stratégie 780 avenue de Colomby CLUSES Tel : Fax :

2 Conférence de Bruno Bonnel : La «robolution» annonce l arrivée de robots humanoïdes Le Président société Robopolis et du syndicat robotique de service Syrobo bénéficie d une expérience de précurseur et de créateur très riche. Bruno Bonnel a été le fondateur d une entreprise majeure des jeux vidéo, Infogrames, et celui du premier fournisseur d accès internet français, Infonie. Il commence par préciser les bases trilogie technologique robotique : des capteurs pour analyser l environnement en temps réel, des actionneurs pour agir sur les objets, des processeurs pour piloter et intégrer de l intelligence à la machine. B. Bonnel illustre sa notion d intégration d intelligence dans les machines par quelques exemples. Parmi ceux-ci, on note les véhicules autonomes de transport, utilisés à l aéroport de Londres Heathrow, et les robots aspirateurs. Ces exemples de robots démontrent que l intelligence robotique ne prend pas forcément l apparence humanoïde. Bruno Bonnel explicite ensuite le concept et périmètre robotique de service. Ce marché à l échelle mondiale représentait environ 1 milliard de $ en 2008 et devrait atteindre 18 milliards en La robotique de service dans une définition par exclusion ne concerne ni le militaire ni l industrie lourde. Dans une définition positive, on distingue plusieurs domaines applicatifs : le domestique, pour le nettoyage par exemple, le médical, pour l assistance au patient ou au soignant, l éducation, la domotique, pour optimiser l énergie. La robotique de service se conçoit pour procurer de l intelligence et de nouveaux services additionnels aux objets. Un lit intelligent détecte les paramètres corporels et physiques de l usager et doit lui assurer un réveil optimal et agréable. La position de l usager, la régulation des températures, la compensation des positions et la gestion du réveil font partie des prestations nouvelles d un lit intelligent. Le robot aspirateur est conçu de manière totalement différente d un aspirateur conventionnel. Un aspirateur traditionnel doit être puissant, pour une action rapide et efficace, et doit être manipulé par un utilisateur humain. Un aspirateur robot se distingue par un usage tout à fait dissemblable. Il aspire à faible puissance sur une durée plus longue et doit pouvoir se recharger seul. Dans ce contexte, on privilégie pour l aspirateur l autonomie énergétique, le silence de fonctionnement et une forme réduite mais concentrée sur sa fonction (passer partout et aspirer). Le concept est identique pour une tondeuse à gazon solaire pour laquelle les autonomies énergétique et de fonctionnement sont importantes, comme le montrent les images issues du site internet de Robopolis Dans la conception, la robotique de service part de l usage et doit surtout éviter de copier les objets existants, non prévus pour devenir des robots autonomes. Bruno Bonnel insiste beaucoup sur le dynamisme de certains pays en robotique de service comme le Japon, la Corée du Sud et les USA (pour le médical notamment). Bruno Bonnel tient à mettre l accent sur les nombreux besoins à satisfaire dans le monde, en proposant pour cela une robotique de service, adaptée aux utilisateurs et usages spécifiques. Les évolutions technologiques (capteurs, actionneurs, logiciels, miniaturisation, autonomie des batteries, électronique de puissance ) tendent à toujours améliorer les performances robotique de service.

3 Systèmes et composants mécatroniques - industrie Conférence Desktop Factory - Yuichi Okazaki, National Institute of Advanced Industrial Science and Technology (AIST), Japon Yuichi Okazaki, venu tout spécialement du Japon, fait partager à l assistance les concepts de micro fabrication et de mini machines. Ces petits équipements, qui peuvent se poser sur un bureau ou sur l équivalent d une surface d une petite table, sont développés tout particulièrement dans le consortium Desktop Factory DTF à Suwa, au Japon. L idée de base consiste à combiner tous les avantages miniaturisation des machines de production pour fabriquer des petites pièces. Cette réduction de taille des machines de fabrication vise plusieurs objectifs complémentaires : l adaptation taille des machines à celle des pièces produites amène, par cette miniaturisation, à réaliser des économies à tous les niveaux ; la consommation d énergie et d espace se trouve de ce fait réduite par la diminution de taille des équipements ; les machines deviennent transportables et peuvent être utilisées partout. Cela signifie une utilisation dans des usines, mais aussi sur des tables de bureaux ou boratoires, dans des véhicules, dans les maisons en milieu urbain, dans des écoles, et tous les lieux possibles autorisés à des équipements portables. La réduction de taille des machines diminue aussi le coût des équipements. Des machines plus petites, configurables à souhait pour fabriquer des petites pièces, représentent des investissements moins lourds et plus rentables que les équipements conventionnels. Les machines peuvent se déplacer, se combiner, s associer pour s adapter de manière souple aux besoins de variétés en fabrication. L utilisation de l espace, par la miniaturisation des machines et leur portabilité, se trouve optimisée. On parvient ainsi à une certaine ubiquité avec ces machines. L utilisation de petites machines dans l espace, à bord d avions ou de sous marins, devient théoriquement possible. Ces machines se montrent aussi très souples et configurables en fonction des besoins. Les outillages et l association de petites machines permettent dans les faits d adapter les machines aux fabrications de dimensions réduites. Yuichi Okazaki évoque des machines orientées davantage vers l utilisateur. De nombreux procédés sont possibles avec ces petites machines. Les procédés mécaniques, chimiques, et l assemblage sont fréquemment utilisés. Les technologies maîtrisées en micro fabrication et les exemples de machines sont nombreux. Il y a des machines multi fonctions d usinage. Les petites machines s appliquent aussi pour le micro perçage, le micro usinage, le micro tournage, le micro moulage par injection de polymères, la nano impression thermique, le nettoyage et le revêtement de surfaces. La miniaturisation offre des avantages spécifiques du point de vue technique, en raison de phénomènes physiques ou mécaniques, à l exemple d une rotation plus rapide ou réduction de l inertie. La précision des micros machines se montre remarquable ; elles respectent des tolérances serrées, restent robustes et bénéficient d une bonne rigidité. La micro fabrication améliore aussi la productivité en réduisant les temps de réglages et ncement, avec une grande souplesse des équipements pour une production variée. Les petites machines et la micro fabrication suscitent des réactions très favorables du point de vue de l utilisateur. Plus petites, elles apparaissent moins hostiles, sales et dangereuses que des machines plus conventionnelles et suscitent l intérêt des jeunes générations. Dans les machines présentées, à l exemple d un mini tour à commande numérique, on apprécie la finesse des dispositifs et l intérêt de déplacer aisément les machines devenues portables. Les gains en énergie peuvent se montrer très significatifs. Ainsi, une ligne traditionnelle de fabrication associant du tournage, du contrôle et des manipulations de pièces a été remplacée par la micro fabrication. Dans le cas présenté, pour chaque pièce, 74% d énergies sont économisées. De nombreuses applications de fabrications industrielles sont possibles en micro fabrication du fait taille des pièces, à l exemple du médical, du dentaire et des MEMS. La combinaison de procédés distincts et miniaturisés pour réaliser des lignes de fabrication complètes offrent de nombreux avantages en souplesse et coût de production. Des applications en R&D et prototypage rapide conviennent aussi très bien à la micro fabrication. Des acteurs conçoivent pour

4 les industries des équipements modulables et modulaires en micro fabrication, à l exemple de Bosch Rexroth. Des fabrications domestiques ou personnelles, en impression 3D, pour fabriquer ses propres objets en différents matériaux (métaux, polymères, céramiques) font partie des possibilités offertes par l approche en micro fabrication. Compte tenu des avantages et des perspectives favorables, plusieurs acteurs s intéressent à ce sujet. Hors du Japon, plusieurs centres de recherche et d expertise développent des expertises en micro fabrication. Yuichi Okazaki cite notamment FhG-IPA en Allemagne, Northwestern University aux USA, l université de Tampere en Finlande, l EPFL en Suisse Conférence Organiser son entreprise pour la Mécatronique - Pascal Laurin, Bosch Rexroth Bosch Rexroth expose de manière très détaillée un profond changement global de nature organisationnelle pour coller à l approche Mécatronique. Historiquement, le développement, la fabrication et la vente de produits fonctionnaient dans une logique de domaines spécifiques. La mécanique, l hydraulique, le pneumatique, les automatismes restaient assez séparés. Maintenant, le marché et les exigences des clients changent. Les clients souhaitent une combinaison de technologies, davantage d ingénierie intégrée dans une approche véritablement Mécatronique. En 2009, la direction France de Bosch Rexroth évolue vers une organisation Mécatronique. Il s agit de refonder radicalement l organisation conception des produits, du management des projets, de l organisation des ventes et du marketing. Une des idées fortes est de constituer une équipe pluridisciplinaire Mécatronique, associant 3 grands types de compétences : «P» Pneumatic, «L» Linear, «C» Control, pour offrir une combinaison de technologies composants & systèmes de type Mécatronique. Le vendeur dispose d une expertise technique dans un des 3 domaines P, L, C, connaît assez bien les autres technologies et s appuie sur les compétences de l équipe. L équipe fonctionne dans une logique de projet avec un interlocuteur responsable, en lien direct avec le client. L organisation adopte un profil en T, dans laquelle la Mécatronique et la connaissance générale de toutes les technologies impliquées forment la barre supérieure du T. Dans ce T, la partie centrale ou barre centrale est représentée par le C (Control), le P Pneumatic se situe à gauche, le L Linear se positionne à droite. Cette organisation contraint à partager fortement les expertises et à intégrer une approche globale Mécatronique. Sur le plan du management de projet, le manager doit se montrer capable de gérer un projet pluri technologique dans une approche intégrée composants et systèmes. Cette nouvelle organisation engendre de profonds changements pour les personnes, qu il convient de bien conduire. Cela implique communication, préparation et beaucoup d énergie. Au final, le client bénéficie de tous les atouts d une approche intégrée en Mécatronique, avec une véritable gestion de projet à son service. Conférence Paliers magnétiques et générateurs pour la récupération d énergie dans l industrie du gaz naturel - Bruno Wagner, SKF Cette présentation très détaillée, et focalisée sur les aspects technologiques des roulements magnétiques et génération électrique, souligne l intérêt de générer de l électricité à partir des grandes conduites de gaz naturel. De fait, le bilan énergétique associe l énergie primaire du gaz naturel transporté, à la génération d électricité, énergie secondaire, lors du passage dans les conduites, en jouant sur les différences de pression. Cette application a été récompensée par un watt d or en Suisse pour l installation GVM Obserbuchsulen CRYOSTAR MTG 300. Sur le plan Mécatronique, on note des avancées et réalisations intéressantes dans le contrôle des positions, la maîtrise du sans contact, l utilisation force électromagnétique, le contrôle des vibrations. Les équipements peuvent fonctionner à très haute vitesse, tours

5 par minute, et doivent gérer des variations entre basses et hautes vitesses. Les systèmes se composent de roues de turbines, de plusieurs roulements magnétiques, de générateurs électriques à haute vitesse ; la conversion de fréquence se réalise en électronique. Dans les qualités ou caractéristiques avancées du point de vue Mécatronique, on note la compacité du système, l efficacité énergétique, le faible bruit et la durée de vie des équipements. Conférence Transmission d énergie sans contact - Un défi technologique pour les systèmes mobiles, Dr Jochen Mahlein, SEW USOCOME Cette présentation expose tous les atouts transmission d énergie électrique sans contact, à faible distance, par le principe de l induction. L infrastructure de charge ou d alimentation électrique s installe dans le sol et permet de s affranchir des branchements et cordons électriques habituels. Le principe du système Movitrans consiste à transmettre l énergie électrique sans contact d un conducteur statique vers des consommateurs mobiles. Movitrans permet de se passer d entretien et se montre insensible aux salissures. Ce type de technologie convient aux applications de logistique, à l alimentation électrique de lignes d assemblage de véhicules, aux infrastructures de transport de bagages. Des applications très intéressantes ont été évoquées pour l alimentation et la recharge de véhicules électriques sans contact, en se passant des branchements et prises électriques. Dans un exemple présenté, un petit camion électrique se recharge en se positionnement simplement au dessus d une grille de charge par induction.

6 Systèmes et composants Mécatroniques - Transport Conférence Tendances dans les capteurs et les actionneurs intégrés dans les systèmes de freinage, Pascal Gouriet, PSA L électronique tend à prendre une place de plus en plus importante dans l automobile et correspond déjà à 30% des coûts. Cette croissance de l électronique se retrouve dans la fonction freinage, avec la prochaine généralisation des systèmes de contrôle électronique de stabilité qui interviennent sur les freins, pour corriger les situations de sous virage ou de sur virage notamment. Les systèmes de freinage connaissent aussi un enrichissement fonctionnel en faisant appel à la logique Mécatronique, à l exemple des freins parking électriques. La Mécatronique doit relever plusieurs défis et gérer différents types de contraintes dans les systèmes de freinage. On note ainsi la longueur et la section de fils pour le câblage destiné à alimenter les dispositifs, l optimisation des moteurs électriques, la puissance de serrage des étriers, la précision des informations des capteurs. Les capteurs de vitesse, cets, et autres paramètres dynamiques jouent un rôle important pour le pilotage en temps réel du freinage et du contrôle de stabilité. La tendance à l exploitation de signaux numériques traités de manière avancée pour en utiliser les informations doit être soulignée. Il convient de noter aussi l initiative internationale AutoSar (Automotive Open System Architecture) qui vise à réaliser de nombreux objectifs pour standardiser, fiabiliser, harmoniser les technologies, outils et méthodes, logiciels et matériels utilisés dans l architecture des systèmes du véhicule. Autosar permet par exemple de définir des briques ou modules de bases logiciels avec les outils et langages d interfaces. L architecture des unités de contrôle électronique constitue une des grandes avancées de Autosar. La définition de méthodes communes, ngages et d outils harmonisés et standardisés représente une démarche de progrès très précieuse pour tous les acteurs. Schématiquement, Autosar propose des briques et des règles communes qui permettent ensuite de personnaliser les applications en fonction des modèles et besoins spécifiques. En conclusion de son intervention, Pascal Gouriet de PSA insiste sur les exigences en Mécatronique liées au freinage et autre systèmes : fonctionnement dans des conditions et environnement sévères des systèmes, maîtrise consommation électrique des dispositifs, adaptation du câblage, prise en compte standardisation en architecture logicielle dans la conception et la mise au point des produits. Conférence La TMR, une nouvelle génération de capteurs de vitesse et position basse consommation, Christophe Duret, SNR Le groupe NTN-SNR annonce en introduction l obtention du prix Yves Rocard 2010, décerné par la Société Française de Physique. Ce prix récompense le transfert de technologie entre un laboratoire de recherche et une entreprise. Il combine deux objectifs : l exploration de nouveaux champs d études fondamentales d une part et la contribution à la réalisation d une nouvelle application concrète d autre part. Cette application consiste à la mise au point d une nouvelle génération de capteurs magnétiques pour l ASB. Ces capteurs magnétiques se fondent sur l exploitation de l effet tunnel et correspondent à une 3ème génération de capteurs magnétiques. Cette forte innovation se fonde sur des avancées et recherches scientifiques pour aboutir à un produit opérationnel novateur de nouvelle génération. En effet, l exploitation des propriétés de l effet tunnel utilise au mieux les amplitudes et orientations des champs magnétiques dans les micros couches. Sur le plan scientifique, l innovation se situe dans les domaines spintronique et des nanotechnologies. Pour en mesurer les préalables et contexte scientifiques, on doit rappeler le prix Nobel de physique en spintronique, obtenu en 2007 par Albert Fert et Peter Grünberg pour la GMR magnétorésistance géante, qui a abouti à la miniaturisation radicale des disques durs et l utilisation de nouvelles têtes de lecture.

7 Dans son principe, on trouve des jonctions tunnels. Chaque jonction comprend 2 couches magnétiques, séparées par une barrière tunnel isolante de quelques nanomètres. La TMR magnétorésistance à effet tunnel correspond à une propriété de 2 matériaux ferromagnétiques séparés par une fine membrane isolante. La résistance des jonctions tunnels dépend de l amplitude et de l orientation du champ magnétique entre les différentes couches. Sur le plan pratique, l utilisation magnétorésistance à effet tunnel permet de grandes avancées aux capteurs magnétiques. La technologie a été développée dans le cadre du projet CAMEL «Capteur Magnétique à effet Tunnel» du pôle de compétitivité Arve Industries. Leur sensibilité est plus grande, ils fonctionnent dans une plus large plage de température, leur consommation électrique est beaucoup plus faible, ils procurent une mesure absolue précise de position et une plus grande tolérance de positionnement, ils autorisent une mesure «au travers d un mur», leur rapport signal bruit se montre supérieur, et enfin, ils conviennent à des utilisations en conditions sévères. Pour les roulements au niveau des roues de l automobile, plusieurs fonctionnalités sont prévues dans ces produits TMR : mesures de vitesse, de position et diagnostic. Les applications se situent dans des domaines très variés : roulements intelligents instrumentés en automobile, robotique industrielle, robotique de services, smart phones Conférence Méthodologie d évaluation sécurité des systèmes mécatroniques sur l application EMB «Electromechanical Brakes» - Serge Tempestini, MW S.P.A., Rivoli, Italie Cette présentation vise les concepteurs de systèmes Mécatroniques qui doivent intégrer les meilleures méthodes et outils pour assurer une fiabilité et une sécurité parfaite. Le cas du freinage électromagnétique EMB comprend des éléments hétérogènes mais très interdépendants, avec des fonctionnalités ou caractéristiques supplémentaires. Ces fonctionnalités ou caractéristiques supplémentaires, comme le freinage de parking électrique et le fonctionnement ABS, s ajoutent au freinage classique, le capteur de vitesse au niveau des roues. Dans les risques à maîtriser, on retrouve l absence de freinage, le freinage insuffisant ou inadapté au besoin en terme de force et de temps, le freinage intempestif non souhaité, le blocage par immobilisation du frein de parking. Les méthodes d analyse des défaillances et les nombreux schémas soulignent le grand nombre de facteurs et de paramètres à maîtriser dans un système complexe. Le modèle d analyse de sécurité qui utilise le modèle en V conception est exposé comme un outil très utile. Il débute par les spécifications et se termine par la validation en fin du schéma ou processus en V avec un bouclage pour modifier aux besoins les spécifications initiales. Un des points sensibles à améliorer concerne les défaillances ou défauts en lien avec la connectique. Conférence Composants et systèmes mécaniques pour véhicules électriques et hybrides - Olivier Joubert, SKF SKF rappelle utilement les enjeux internationaux sur tous les continents des futures normes de réduction de CO2 dans l automobile. Ainsi, en Europe, la moyenne sur l ensemble flotte des constructeurs devrait se situer à 95g de CO2 en Olivier Joubert explique l évolution nécessaire vers un panel de solutions de motorisations qui va intégrer des options hybrides et électriques. Un des éléments principaux de l électrification correspond aux moteurs électriques. Des défis et contraintes techniques doivent être résolus. Le rendement ou l efficacité des moteurs électriques sont des préalables évidents, de même que la réduction du bruit et des vibrations participe à la performance. Des enjeux significatifs se posent en compacité et en réduction de poids. La flexibilité et la facilité de l assemblage font partie des qualités attendues dans l installation des moteurs électriques dans les véhicules. SKF propose différentes solutions pour répondre au besoin d intégration des capteurs. Les roulements et sous ensembles de SKF

8 s intègrent et contribuent aux produits liés à l électrification du véhicule. Les roulements donnent des mesures ou contribuent au positionnement des équipements électriques. SKF a mis en place toute une série de tests pour qualifier ses composants et sous ensembles, qui doivent par exemple fonctionner sur une plage de température assez large de -40 à 150 C. En terme de tests et validations, les roulements capteurs subissent des épreuves de qualification très sévères (champ magnétique, chocs thermiques, endurance, test signal électrique...). En terme de fabrication, plusieurs solutions peuvent être mobilisées, en fonction taille des séries, pour réaliser les dispositifs. En phase de mise au point et de réalisation de petites séries, des lignes manuelles d assemblage peuvent être utilisées. Lorsque les séries augmentent, des solution semi automatisées ou entièrement automatiques sont mieux adaptées. Les unités de codeur moteur avec le roulement contribuent à l efficacité du fonctionnement des moteurs électriques. Les solutions de SKF s intègrent ainsi dans les systèmes de type «Stop and Start», premier stade en hybridation du véhicule. Il en est de même pour les moteurs électriques asynchrones, dont on attend une puissance moyenne ou haute, pour répondre à des besoins de vitesse et d orientation. Les solutions de SKF participent aussi aux performances des moteurs sans balai à aimants permanents. Les roulements ou unités de roulements sont souvent utilisés en instrumentation de détection de positionnement. Les solutions de SKF s utilisent sur les applications hybrides légères de Valeo (Stop & Start), sur des motorisations électriques de traction, mais aussi dans les directions à assistance électrique.

9 Mécatronique, automatisation et robotique Conférence Robotcaliser, robotiser pour ne pas délocaliser - Vincent Schramm, SYMOP Vincent Schramm axe sa présentation sur les bonnes raisons de robotiser pour les PME, afin de lutter contre les délocalisations. Sa démonstration débute par des faits concrets : les PME en France sont sous équipées en robots industriels par rapport aux entreprises concurrentes, de même taille en Allemagne et en Italie par exemple. Elles sont aussi sous équipées dans de trop grandes proportions vis-à-vis des entreprises de tailles supérieures en France. Un préalable est rapidement exposé sur les causes essentielles des délocalisations. Parmi celles-ci, on retrouve le faible coût du travail dans les pays émergents, le poids des contraintes sociales et fiscales, la tendance à produire à l étranger dans les pays à bas coûts de certains secteurs (ex : automobile). Vincent Schramm détruit ensuite certaines idées reçues, qui s avèrent fausses de son point de vue, et qui freinent la robotisation. Ainsi les robots ne doivent pas être perçus comme sophistiqués et utilisés seulement par des spécialistes ; au contraire, ils s avèrent simples et faciles à exploiter. Les robots ne se limitent pas aux grandes séries de l automobile mais peuvent constituer un outil de production flexible et adaptable à beaucoup de types de séries et de productions. Les robots ne sont pas trop chers car leurs prix ont été divisés par 2 en l espace de 10 ans. Les robots ne méritent pas d être considérés comme ennemis ou destructeurs de l emploi. En effet, ils participent à l amélioration compétitivité globale industrielle. La preuve en est donnée par les pays industriels puissants, qui sont justement détenteurs des stocks de robots les plus importants (Allemagne, Japon ). Les robots et l être humain ne sont pas incompatibles dans le travail en commun. En effet, les capteurs et systèmes de sécurité offrent maintenant la possibilité de travailler de manière proche en toute sécurité. L exemple connu du robot qui se stoppe tout seul à l approche d une personne, représente une des illustrations de cette évolution. La démonstration se poursuit par plusieurs applications dans de nombreux domaines pour expliciter la multiplicité des possibilités de robotiser dans différents secteurs et tailles d entreprises. Au final, la robotisation est mise en avant pour sa contribution positive. Le taux d utilisation des capacités de production augmente. Le volume de production, la qualité, la flexibilité évoluent aussi à la hausse. Dans le même temps, les rebuts et le coût unitaire des pièces diminuent. Le site internet permet d en savoir davantage, et de manière actualisée, sur cette thématique de robotisation encouragée. Conférence SMErobot : des robots pour la compétitivité des PME - Jean-Yves Benaiteau, Cetim SMErobot constitue un projet européen fédérant un consortium et 17 partenaires, ayant pour objectif la création de nouvelles familles de solutions robotisées, adaptées aux PME. Trois grands types d attentes servent de socle à ce projet européen. Ces attentes représentent en fait des conditions favorables pour lever les obstacles à la robotisation dans un contexte de PME. Il faut tout d abord des solutions robotisées aux commandes intuitives faciles à utiliser par un utilisateur profane en informatique. La machine doit mieux comprendre les instructions humaines, et s adapter à l utilisateur pour simplifier. Ensuite, les solutions robotisées sont conçues pour un travail et un espace partagé entre l utilisateur et le robot en toute sécurité. Les solutions robotisées sont prévues pour un déploiement rapide, avec comme objectif, être opérationnel en 3 jours, toujours dans un contexte de PME. Dans ce projet, plusieurs démonstrateurs ont été réalisés pour prouver l efficacité de solutions automatisées innovantes, modulaires, interactives, économiques, sécurisées et qui participent aux progrès des PME en fabrication. Parmi les nombreux atouts du projet, on relève la méthodologie pour comprendre au mieux tout le processus et les conditions à

10 réunir pour réussir l intégration robotique pour les PME. La volonté de coller au métier, aux vrais besoins et situations des utilisateurs, fait partie du succès du projet européen. L association étroite des PME et l implication de plusieurs activités distinctes (fonderie, assemblage, travail du bois, usinage de composite ) font également partie des forces de ce projet. Le site Internet du projet donne toutes les indications et précisions sur cette initiative intéressante. Conférence Une nouvelle approche pour la commande des robots - Gerald Vogt, Stäubli Robotics Cette présentation met l accent sur la recherche de simplification dans l association entre la machine et le robot. Une solution UnivalDrive, conçue dans une nouvelle approche, vise à offrir une plateforme de contrôle unifiée et efficace pour le pilotage machine avec son interface. Cette intégration se voit favorisée avec une communication en temps réel dans le standard Ethernet. L idée consiste à favoriser le pilotage de l ensemble d une cellule de fabrication combinant une machine de production multiaxes et un robot. Cette approche bénéficie au constructeur de machines qui peut s appuyer sur une interface adaptée entre son équipement et le robot. Dans cette nouvelle perspective, le robot n est plus considéré comme un élément isolé avec son interface spécifique. Au contraire, UnivalDrive correspond à une solution prête à brancher pour le pilotage des robots avec des protocoles et des interfaces de contrôles bien harmonisés. Conférence «Serti On Line» Système de surveillance en ligne de sertissage - Valérie Sulis, Cetim Ce développement concerne le sertissage de boîtes de conserve pour prévenir à 100% tous les risques de produits défectueux lors de cette opération réalisée à très haute cadence. Il s agît d un contrôle en ligne, fondé sur la mesure d effort au cours du sertissage de chaque boîte, complété par un système d information rapide pour l analyse et l exploitation des données et d une détection des boîtes défectueuses avec un taux de 100% en cours de production. Le principe consiste à instrumenter une came sensible à la mesure d effort avec un capteur intégré. La validation industrielle du projet donne des résultats très positifs avec une utilisation sur plusieurs sertisseuses, dans des cadences de production très variées (de 250 boîtes à boîtes à la minute). La détection des défauts majeurs est très bonne avec un taux de 95 à 100%.

11 En direct des labos, des start-up et recherche industrielle Conférence Systèmes mécatroniques pour la manipulation automatique de composants miniatures - Dr Mélanie Dafflon, Asyril SA, Suisse Cette présentation montre comment une jeune entreprise développe des systèmes de fabrication très innovants et flexibles, dotés de fonctionnalités liées à la Mécatronique. On retrouve une illustration de systèmes de fabrication très compacts pour travailler sur des petits composants. Cette société intègre de fortes compétences en mécanique, électronique et logiciels liées à la réalisation de systèmes de fabrication. Ces équipements se caractérisent par leurs hautes performances et une recherche de compacité. Deux robots manipulateurs gamme Asycube sont exposés. Asycube Mezzo convient aux petites pièces d une dimension comprise entre 0,5 et 5 mm, Asycube Forte s utilise plutôt pour des composants de 3 à 15 mm. Ces systèmes Asycube comportent des dispositifs d alimentation très flexibles, capables de traiter plusieurs types de pièces différentes simultanément. Ils se distinguent par des plateformes vibrantes, dans les 3 directions orthogonales, qui peuvent s interchanger. Asycube bénéficie de plusieurs atouts par rapport aux systèmes fondés sur les bols vibrants. On retient une plus grande souplesse, une haute fiabilité, une adaptation aux micros pièces, un réglage plus aisé. Asyril propose aussi des équipements intégrables dans des cellules de manipulation automatisée. Ces équipements correspondent à des systèmes de palettisation à haute vitesse pour des petites pièces. Deux produits complémentaires sont évoqués. Asyfeed Pocket est conçu pour la manipulation de pièces de 0,5 à 5 mm, Asyfeed Desktop convient davantage à des composants de 0,5 à 15 mm. Ces équipements Asyfeed utilisent la reconnaissance position et de l orientation des pièces, exploitent la calibration automatique et disposent d une interface utilisateur intuitive et tactile. Ces systèmes Asyfeed se montrent rapides, avec des cadences observées de l ordre de 0,5 à 2 secondes par pièce. La précision atteint un très haut niveau avec un positionnement des pièces dans un intervalle de plus ou moins 10 microns. Conférence Mecodes, une solution pour la conception mécatronique collaborative - Zlatko Simunec, CadCam Design Center, Zagreb, Croatie Cette présentation se consacre à une solution logicielle pour une véritable conception intégrée en PLM (Product Lifecycle Management) en Mécatronique. L idée consiste à disposer d un système de vraie collaboration intégrée, multi domaines, pour la conception de produits Mécatroniques. Les secteurs ciblés sont nombreux : automobile, équipement médical, haute technologie, biens de consommation Les enjeux visés consistent à éviter les retards et la hausse des coûts en conception, par la faute d une collaboration insuffisante ou peu efficiente en conception. Le projet Mecodes se donne pour objectif, en conception de produits mécatroniques, de maximiser les synergies de plusieurs domaines d expertise distincts. CadCam Design bénéficie de plusieurs types de compétences en conception PLM et dans la maîtrise des logiciels Catia et Altium. La démarche d implémentation PLM se fonde beaucoup sur l intégration et l interface entre la conception mécanique et électronique. La conception Mécatronique collaborative implique un travail commun entre ingénieurs mécaniques et électroniques qui disposent d outils et d informations hétérogènes. Le défi consiste à leur fournir une plateforme commune qui favorise la collaboration. Ainsi, un ingénieur en conception mécanique doit bénéficier, dans son environnement Catia, de données plus complètes et rapides, en provenance de ses collègues ingénieurs en électronique, et doit disposer d une vue plus complète sur le projet en cours. L ingénieur en électronique a les mêmes besoins et attend les mêmes informations en provenance de ses collègues mécaniciens, avec des données en 3D notamment. Les fonctionnalités d un outil de conception collaborative en Mécatronique se caractérisent par plusieurs processus

12 d harmonisation, d intégration logicielle, de documentation commune, de formalisation des protocoles d échanges de données, d utilisation de standards sur le plan informatique, de communication fiable et efficace sur le projet. Mecodes poursuit ses avancées techniques et méthodologiques dans cette logique de conception collaborative Mécatronique. Il est prévu de poursuivre l intégration de standards industriels liés à la Mécatronique et du modèle d échange Prostep. L intégration gestion de données produits (PDM Product Data Management) fait partie aussi des évolutions prévues. Conférence Simulation multiphysique de composants mécatroniques en environnement sévère - Jérémy Lefèvre, Université de Technologie de Compiègne Le projet de recherche se nomme «Expamption», dont l intitulé définit précisément les objectifs ambitieux. Expamption signifie expérimentation d une infrastructure de simulation partagée par tous les acteurs chaîne Mécatronique de conception. Plusieurs grands acteurs tels Valeo, le Cetim, Bull participent au projet. Le but consiste à expérimenter une méthode de conception collaborative pour tous ces acteurs. Il s agit de parvenir à une véritable intégration fusionnelle en impliquant la mécanique, l électronique, l informatique et toutes les composantes Mécatronique. L idée est de constituer une plateforme de simulation collaborative PLM, en trouvant de nouvelles solutions et en relevant tous les défis liés à l intégration. Parmi ceux-ci, on trouve le manque d interopérabilité entre les différents logiciels de simulation, qui peuvent ralentir le développement de produits en Mécatronique. La réponse technique implique une interopérabilité sur la plateforme, basée sur des standards informatiques de données. Le projet débute par une application méthodologie et des outils sur une carte électronique. Sur cette dernière, il faut répondre à des spécifications, optimiser la fiabilité, obtenir des performances électriques, dissiper la chaleur et traiter d autres points techniques. Des travaux de définition des besoins et de simulations sont nécessaires dans plusieurs dimensions (1D, 2D, 3D) pour en appréhender le fonctionnement et les résultats issus conception. La PLM vise à une intégration Mécatronique. Pour cela, plusieurs procédés sont mis en œuvre, modélisation, gestion de données, travail sur des formats neutres, couplage Au niveau technique, l intégration implique des outils de modélisation, tel Modelica pour l analyse multidisciplinaire, ou HyperMesh pour la gestion de l interopérabilité. Les outils informatiques de simulation vont intervenir : Permas, MpCCI, Fluent pour des travaux en 3D. Au-delà de l intégration mécatronique sur la base carte électronique, il est prévu à terme l application méthode sur des produits Mécatroniques complexes.

13 Atelier parallèle - Conception Mécatronique pour les PME Denis Barbier pour Valeo et Emmanuelle Font pour LNE animent cet atelier, orienté sur la conception clients et fournisseurs du monde PME. Le cœur du sujet reste la plateforme 02M. Ce projet très ambitieux mérite d être au préalable restitué. Les pôles de compétitivité MOV EO et sont au centre de ce projet qui implique 32 partenaires et représente un budget de 28 M. Dans la présentation synthétique de O2M, il est rappelé que la Mécatronique automobile représente un marché mondial de 70 milliards d euros. Dans ce marché, on affiche des objectifs d amélioration de l efficacité des ingénieurs de 30 à 50%, d augmentation qualité des produits complexes d un facteur 5 à 10 et bien évidemment d accélération de l innovation. Le projet O2M consiste en une plateforme commune de conception et simulation de produits Mécatroniques avec un continuum de données. La plateforme se base sur la version 6 de Dassault Systèmes et de plusieurs autres éditeurs d outils de conception et de simulation. Dans les attentes de O2M qui concernent les PME, on trouve la volonté de dépasser un verrou principal. Celui-ci correspond à des outils métiers incompatibles, des méthodes différentes et un manque de modèles multi domaines pour la conception en Mécatronique. L objectif générique consiste en la création d un nouvel environnement intégré en assurant entre autres, le couplage ingénierie système avec la modélisation multi domaines, mais aussi l aide au pré dimensionnement Mécatronique automobile. O2M s organise en sous projets. Ainsi SP3 ( Projet 3) PREDIM correspond au pré dimensionnement multi domaines des architectures produits, avec comme acteur pilote Renault. Le sous projet SP6 ELEC3D, piloté par Valeo, se consacre à la conception électronique 3D intégrée. Dans le SP6, on souhaite supprimer les ruptures d intégration entre les modélisations et simulations multi physique comme la mécanique et l électronique. L utilisation d outils de modélisation 2D et 3D fait partie des objectifs de SP6. SP7 espace se dédie à l interconnexion électrique, à l électrotechnique et au câblage. Dans le cadre de 02M, un démonstrateur transversal de chaîne de traction du véhicule électrique est réalisé. Les objectifs plateforme Mécatronique sont pluriels en tant que supports en conception. Il s agit par exemple de dimensionner les systèmes Mécatroniques à partir du cahier des charges des donneurs d ordres et des équipementiers ou de gérer les cycles de conception et de validation. Pour les PME, on attire l attention sur l intégration des métiers et l ouverture sur les standards. Les PME se montrent aussi très concernées par le support et la maîtrise diversité des simulations en conception. Dans les enjeux plateforme O2M pour les PME, plusieurs points peuvent être soulignés. On note ainsi la disponibilité d un référentiel partagé entre constructeurs, équipementiers et sous-traitants. On retient encore dans les enjeux, la collaboration entre les acteurs conception Mécatronique, métiers et sous-traitance. Il ne faut pas omettre la fluidité et la robustesse des processus de conception et de simulation. Dans les enjeux, l échange facilité de données technologiques concerne toute la filière. Pour le futur, de nouveaux enjeux et investigations sont envisagés. Parmi ceux-ci, on note la compatibilité entre les langages passerelles (SYSML, VHDL, Modelica), l intégration conception du software embarqué, une plateforme PME de projets d innovation collaborative

14 Atelier parallèle - Capteurs autonomes communicants Compte tenu de l organisation des ateliers en parallèle, il n a pas été possible d assister à l intégralité des présentations exposées. Néanmoins, nous vous proposons un rapide aperçu des dernières conférences de cet atelier. Conférence Stockage d énergie «Fashioned small batteries for NTIC applications» - Hélène Rouault, CEA Liten Les applications visées correspondent à des situations et caractéristiques spécifiques assez éloignées des utilisations conventionnelles des batteries classiques. Les exigences spécifiques se situent à un très haut niveau et visent plutôt les applications à forte valeur ajoutée ou très particulières. Les qualités attendues sont très singulières et contraignantes. Ainsi les batteries doivent disposer d une très haute densité énergétique avec une très longue durée de vie (ex : plus de 10 ans). Elles peuvent fonctionner dans une plage de températures extrêmes dans le milieu spatial. Elles se distinguent parfois par des formes extra fines ou ultra flexibles en très petites dimensions. En effet, les applications médicales, par exemple, impliquent une autonomie énergétique très longue pour des dispositifs implantables. Les applications spatiales nécessitent aussi des batteries à très haute valeur ajoutée. Les batteries des textiles intelligents ou fonctionnalisés, pour les pompiers par exemple, requièrent des formes particulières, une souplesse et une épaisseur très fine. Dans d autres applications d objets intelligents ou communicants, le besoin de piles ultra fines et très miniaturisées est inhérent à la taille des dispositifs équipés. Les applications de type NTIC et les équipements communicants sans fil peuvent se classer dans plusieurs catégories, du point de vue de l apport en énergie. Les situations les plus courantes sont très connues, à l image des piles non rechargeables qui sont remplacées par l utilisateur. La batterie rechargeable d appareils mobiles, par branchement sur le réseau électrique, reste commune et contraignante car elle implique l intervention humaine et la disponibilité d une source d énergie électrique. Dans les recherches et applications les plus évoluées en matière de gestion énergétique, les solutions se montrent plus innovantes et intéressantes. On trouve ainsi des systèmes, complètement ou quasiment autonomes, qui utilisent des principes de conversion d énergie de l environnement ( radiation, source mécanique, source thermique ) en électricité. Les nouveaux systèmes à très faible consommation appartiennent à cette catégorie d objets autonomes, du point de vue énergétique. Le CEA développe et réalise, avec différents partenaires, plusieurs types de batteries miniatures pour des usages à haute valeur ajoutée ou spécifiques. Pour le médical, des applications dédiées aux implants auditifs et à la stimulation nerveuse ou musculaire sont développées. Ces minis batteries d une capacité de 50 mah et d un poids de l ordre de 2,85 g sont prévues pour fonctionner sur une durée supérieure à 10 ans. Des applications de batteries lithium ion pour le spatial pour des réseaux de capteurs autonomes communicants conviennent à ce milieu extrême. D un volume de 7,65 cm 3 et d un poids de 15,5 g, ces batteries se distinguent par une densité énergétique de 105 Wh /kg. Pour les ailes d avions ou les rotors d hélicoptères, des batteries très particulières sont conçues pour alimenter les capteurs intégrés. Ces batteries très fines, moins de 1,5 mm d épaisseur et très compactes (57 * 55 mm), doivent répondre à des exigences très sévères et bénéficier d une longue durée de vie (10 ans). Elles subissent en effet des contraintes mécaniques fortes, en vibrations et accélérations, mais aussi des pressions et températures difficiles. Les batteries miniatures, à haute valeur ajoutée, trouvent aussi des applications en domotique. Elles se montrent très fines avec une épaisseur de moins de 2,8 mm, bénéficient d une capacité de 500 mah et de 3 V, doivent durer 5 ans et résister à des températures comprises entre -20 C et 60 C. L application de batteries pour des capteurs intégrés dans les vestes de pompiers se montre remarquable à plusieurs titres. Elles fonctionnent en lithium ion avec une capacité de 3,7 V pour un poids de moins de 40g. Elles se distinguent surtout par leurs formes flexibles et portables sur un

15 vêtement, avec évidemment une faible épaisseur pour s intégrer de manière souple dans la veste de pompier. Nous trouvons ensuite des batteries miniaturisées pour des cartes intelligentes et des tags. Dans ce cas, les batteries lithium ion de capacités de 2,3 V et 5 mah se montrent extrêmement compactes avec un poids de moins de 1g et un volume de 0,2 cm 3. D autres applications de batteries concernent le photovoltaïque avec des capacités de 3,2 V et 10 Ah. Conférence Transmission radio - Dr. Philippe Dallemagne, CSEM Cette présentation se concentre sur les applications de communication en temps réel sans fil, avec la recherche moindre consommation énergétique. Les besoins des utilisateurs en termes de communication sans fil sont nombreux, mais comportent quelques points communs. La miniaturisation, le faible coût, l autonomie, la fiabilité, la facilité de déploiement sont particulièrement appréciés. Le CSEM (Centre Suisse d Electrotechnique et de Microtechnique) travaille sur tous les aspects, parfois très complexes et avancés, communication sans fil. Plusieurs grands axes de travail sont précisés, comme les émetteurs récepteurs à ultra faible consommation électrique, les technologies de modulation avancées, l UWB (Ultra Wide Band), les antennes, les protocoles sans fil, les réseaux de capteurs sans fil Parmi les réalisations du CSEM, on trouve le module WiseNet-SoC, une puce émetteur - récepteur à très faible consommation, avec une gestion énergétique intégrée. Cette solution fon ctionne dans les fréquences 433/868 MHz et se fonde sur la technologie CMOS. Le CSEM propose aussi sa vision et des développements en cours sur les réseaux de capteurs sans fil. Dans sa conception, le réseau de capteurs sans fil doit réunir plusieurs caractéristiques. Parmi celles-ci, on trouve la faible consommation électrique, une grande couverture et une courte portée avec un réseau de capteurs proches, à la fois auto organisés et auto réparables. Les réseaux de capteurs sans fil doivent se déployer facilement et se singulariser par une ultra faible consommation. Dans les applications ciblées de réseaux de capteurs sans fil, on trouve plusieurs secteurs ou domaines d activité. Les automatismes et le contrôle industriel sont concernés. Plusieurs exemples peuvent être cités, telles la surveillance de parking, la télémétrie animale en agriculture, la surveillance qualité de l air et de l eau ou la détection de feu pour la protection de l environnement. Dans un autre registre, des protocoles sans fil spécifiques comme le WiseMac sont conçus pour parvenir à une ultra faible consommation électrique. Ce protocole, qui opère par échantillonnage préliminaire, se montre ultra économe car il fonctionne au plus juste et sans déchets ou déperdition inutile. Toutes les tâches non directement utiles et gaspillant de l énergie sont supprimées (pas d écoute sans données directement adressées à l application utile, pas d émissions inutiles car sans récepteur ou en simultané ). WiseMac se distingue très nettement des autres protocoles comme Zigbee, avec des performances en économie énergétique 25 à 35 fois supérieures. Le CSEM expose aussi une solution FM-UWB (MAC) très économe en énergie, qui fonctionne à 4 GHz avec un débit de 1 à 100 kbps sur une portée de 1 à 10 m, encore en phase de prototype.

16 Desktop Factory Les industriels japonais membres du Desktop Factory Research Consortium sont venus chacun à leur tour présenter les atouts et spécificités de leurs micro machines. Ces industriels se distinguent d une part par la qualité de leurs fabrications de micro pièces pour leurs clients et d autre part. par leur aptitude à développer des petites machines innovantes et flexibles qui sont destinées à être vendues à d autres utilisateurs industriels Cette position de fournisseurs/ concepteurs fabricants de micro machines est très intéressante et mérite d être soulignée. Hraide Precision réalise des micros pièces de haute précision à partir de feuille métallique. La singularité consiste à se passer de matrices pour disposer, par les capacités machine, d une liberté de formes en 3D. La mise en forme des pièces se réalise sans moule ni matrice, avec une machine multi fonctionnelle pour perforer et mettre en forme les petites pièces. L emboutissage de formes complexes se réalise en micro fabrication. Les avantages fabrication directe à partir des données de CAO pour une mise en forme en 3D, sans moule métallique, ont été exposés. Cela réduit les coûts, convient aux petites séries et permet d adapter la machine aux pièces fabriquées, de s adapter aux changements de spécifications avec une grande souplesse, sans l inconvénient du changement de moules. Les micros machines permettent aussi les activités de revêtement de surface avec des procédés électrolytiques et non électrolytiques. Kec Corporation concentre sa présentation sur le robot de transfert, de manipulation et de positionnement ultra compact Rakurobo. Ce robot très léger, 9 kgs, bénéficie à la fois d une grande compacité mais aussi d un espace de travail assez grand du fait de l originalité de sa conception. Rakurobo peut s équiper de différents accessoires très variés et particulièrement interchangeables. Il permet, à grande vitesse, de sélectionner une pièce puis déplacer et de la positionner avec une grande précision. Ce type de robot peut s intégrer dans une cellule de palettisation composée de plusieurs appareils, ou se montrer très utile pour l assemblage. Engineering System expose deux types de machines et deux types de technologies distinctes. La première concerne la nano impression avec une machine de bureau. La nano impression présente des avantages par rapport à la lithographie conventionnelle. Parmi les atouts nano impression, on retient la grande précision, la réalisation de formes complexes à haute vitesse, l absence de déchets chimiques. La nano impression avec cette machine de bureau peut s appliquer en optique, biotechnologie et communication notamment. Engineering System propose également une machine de diffusion de liquide par électrostatique en utilisant la force de Coulomb. Cette technologie présente des avantages par rapport au jet d encre. Elle s utilise pour l application de revêtements fins ou ultra fins sur des objets. Mikuni Kogyo concentre sa présentation sur des machines très compactes de tri et de manipulation de micros pièces. Ces machines sont dotées de dispositifs de visualisation très efficaces. Une des machines, dans sa spécification de base, permet l alignement et l alimentation de micro pièces d une taille minimale de 0,2 mm de diamètre. Cette machine est capable d apprentissage et son réglage personnalisé adopte la simplicité du «plug and play». Cette machine est susceptible de manipuler 250 pièces différentes et de travailler en sélectionnant des pièces mélangées les unes aux autres. La logique des micros machines a été une nouvelle fois démontrée. Le principe simple consiste à utiliser de petites machines pour de petites pièces afin de gagner en coûts, énergie consommée et espace utilisé avec une meilleure efficacité. Takashima Sangyo propose une machine très particulière et multi fonctionnelle : Multi Pro 3. Cette machine de bureau, donc très compacte, permet d utiliser des procédés de fabrication très différents avec des outillages interchangeables. Cet équipement d une polyvalence extrême constitue une plateforme unique de fabrication très robuste et précise par construction. Ainsi, sa

17 base en granit favorise son assise pour une meilleure précision et répétitivité. Multi Pro 3 permet des opérations d usinage avec un système de vision, le fraisage, le travail au laser, la micro érosion à fil, la rectification, la sculpture. Multi Pro 3 intègre aussi une première mondiale la 3D ISM (Internal Structure Microscope) ; il s agit d une microscopie interne en 3D, capable de représenter et de classifier la structure des matériaux. Daiya Seiki se distingue par plusieurs activités et réalisations très intéressantes du point de vue miniaturisation des équipements. En collaboration avec une entreprise suisse, Celeroton de Zurich, Daiya Seiki a développé une micro broche ultra compacte. Cette micro broche, d un diamètre de 20 mm et d une longueur de 52 mm, s utilise en micro perçage et micro rectification. Une machine très instrumentée, Bissiah ML 10 offre la possibilité d illustrer l usinage de précision en petites dimensions. Cette machine permet le perçage de trou de 0,03 à 0,3 mm de diamètre. Dans une illustration, on constate un rapport dimensionnel intéressant, près de 170 entre le diamètre du trou percé (0,3 mm) et la longueur pièce (50 mm). Débats et questions de l atelier Desktop Factory Les membres du consortium DTF (Desktop Factory) signalent un effort important et régulier tout au long de l année en matière de R&D, qui représente environ 3 à 10% du chiffre d affaires. On doit aussi relever, dans les membres du consortium, de nombreuses PME, mais aussi un acteur majeur en optique Olympus, et Toyo Seiki comme constructeur de machines outils. Les autres grands fabricants de machines outils se situent toutefois hors du consortium pour l instant. Les micro machines se situent à un niveau de prix abordable et offrent des performances supérieures ou différentes par rapport aux équipements traditionnels. Ainsi, le robot de manipulation Rakurobo coûte l équivalent de yens soit environ

18 Nous vous présentons ci-dessous quelques photos réalisées sur le stand DTF au salon EPMT à Lausanne.

19 Observatoire

20 Observatoire

SERVICES D INGENIERIE

SERVICES D INGENIERIE SERVICES D INGENIERIE Le Centre Technique PPS rassemble plus d une centaine d experts, chefs de projet, ingénieurs et techniciens expérimentés en recherche et développement, intégration produit et assistance

Plus en détail

«SERVICES D INGENIERIE»

«SERVICES D INGENIERIE» PUNCH POWERGLIDE STRASBOURG 45 années d expériences Le pôle R & D de PPS rassemble plus d une centaine d experts, chefs de projet, ingénieurs et techniciens expérimentés en recherche et développement,

Plus en détail

Autonomie énergétique des objets communicants : Choix technologiques et optimisation de la consommation

Autonomie énergétique des objets communicants : Choix technologiques et optimisation de la consommation Autonomie énergétique des objets communicants : Choix technologiques et optimisation de la consommation r.briand@estia.fr Octobre 2012 ASPROM ESTIA-Recherche Enseignant-Chercheur à l ESTIA Ecole Supérieure

Plus en détail

La fée électricité sous le capot?

La fée électricité sous le capot? La fée électricité sous le capot? Quand on analyse les nouvelles motorisations proposées pour les véhicules on s aperçoit vite qu elles reposent pratiquement toutes sur l emploi de moteurs électriques

Plus en détail

Ingénieur conception mécanique R&D : allègement siège cabine Référence AKKA/DEC/CKO/ATR/QUALIV/81 (ref akka research : AERO_01)

Ingénieur conception mécanique R&D : allègement siège cabine Référence AKKA/DEC/CKO/ATR/QUALIV/81 (ref akka research : AERO_01) Ingénieur conception mécanique R&D : allègement siège cabine Référence AKKA/DEC/CKO/ATR/QUALIV/81 (ref akka research : AERO_01) Dans le cadre des activités aéronautiques d Akka Research, vous interviendrez

Plus en détail

Dossier de presse SNR ROULEMENTS - 23/10/2007 Communiqué de presse SNR ROULEMENTS- 16/03/05gg. Sommaire

Dossier de presse SNR ROULEMENTS - 23/10/2007 Communiqué de presse SNR ROULEMENTS- 16/03/05gg. Sommaire Sommaire 1. Communiqué de Presse : SNR dans la lignée du Nobel de Physique 2007 2. Présentation de SNR ROULEMENTS 3. Les 3 générations de capteurs : le projet CAMEL 4. Un partenariat réussi entre l Université

Plus en détail

Zoom sur La Poursuite Solaire

Zoom sur La Poursuite Solaire Zoom sur La Poursuite Solaire www.solar-tracking.com Optimiser le rendement énergétique Le réchauffement climatique mondial et la volonté commune de réduire les émissions de gaz à effet de serre ont relancé

Plus en détail

INtelligence En VAlidation :

INtelligence En VAlidation : INtelligence En VAlidation : Simplifiez-vous la Validation. www.ineva.fr Siège social: 14 rue du Girlenhirsch 67400 Illkirch France SAS au capital de 370 000 Euros RCS Strasbourg TI 799 828 462 APE 7112B

Plus en détail

Bernard Bordonado Motorola Semiconducteurs

Bernard Bordonado Motorola Semiconducteurs LabVIEW et l automatisation de mesures de circuits intégrés RF pour applications automobiles Bernard Bordonado Motorola Semiconducteurs Page 1 Plan de la présentation Introduction Circuits intégrés RF

Plus en détail

Conception d une infrastructure «Cloud» pertinente

Conception d une infrastructure «Cloud» pertinente Conception d une infrastructure «Cloud» pertinente Livre blanc d ENTERPRISE MANAGEMENT ASSOCIATES (EMA ) préparé pour Avocent Juillet 2010 RECHERCHE EN GESTION INFORMATIQUE, Sommaire Résumé........................................................

Plus en détail

Modules de processus à CN. Des modules de processus haute performance pour les tâches de fabrication, d assemblage et d usinage

Modules de processus à CN. Des modules de processus haute performance pour les tâches de fabrication, d assemblage et d usinage Modules de processus à CN Des modules de processus haute performance pour les tâches de fabrication, d assemblage et d usinage Une parfaite interaction Amenage du produit, taraudage par déformation, assemblage

Plus en détail

Experts & partenaires pour une offre globale haute performance

Experts & partenaires pour une offre globale haute performance Experts & partenaires pour une offre globale haute performance MONT-BLANC MEDICAL INDUSTRIES MÉTIERS & COMPÉTENCES DES ENTREPRISES EXPERTES RÉUNIES POUR UNE OFFRE GLOBALE DÉDIÉE AUX FABRICANTS DE DISPOSITIFS

Plus en détail

Adaptabilité et flexibilité d une station de charge pour véhicules électriques

Adaptabilité et flexibilité d une station de charge pour véhicules électriques Adaptabilité et flexibilité d une station de charge pour véhicules électriques Mars 2012 / Livre blanc de Johan Mossberg et Maeva Kuhlich Sommaire Introduction... p 2 Qu est ce qu une station de charge

Plus en détail

Regard sur hybridation et infogérance de production

Regard sur hybridation et infogérance de production Regard sur hybridation et infogérance de production Février 2014 édito «comment transformer l hybridation des infrastructures en levier de performances?» Les solutions d infrastructure connaissent depuis

Plus en détail

5. Filière «GESTION ET VALORISATION DES DECHETS»

5. Filière «GESTION ET VALORISATION DES DECHETS» 5. Filière «GESTION ET VALORISATION DES DECHETS» Le marché du recyclage est en croissance constante depuis 2002 en France et a atteint un chiffre d affaires de 13 Mds, avec 30 000 personnes employées en

Plus en détail

Moteur d idées pour véhicules spécifiques. Le Pôle de compétitivité Véhicules et Mobilités du grand Ouest

Moteur d idées pour véhicules spécifiques. Le Pôle de compétitivité Véhicules et Mobilités du grand Ouest ] Moteur d idées pour véhicules spécifiques [ Le Pôle de compétitivité Véhicules et Mobilités du grand Ouest ] [Notre mission] Développer la compétitivité des entreprises par le biais de l innovation :

Plus en détail

Référentiel professionnel CQPI Technicien de Maintenance Industrielle

Référentiel professionnel CQPI Technicien de Maintenance Industrielle Référentiel professionnel CQPI Technicien de Maintenance Industrielle Dans le respect des procédures, des règles d hygiène et de sécurité, afin de satisfaire les clients ou fournisseurs internes/externes

Plus en détail

PROGRAMME DE CRÉATION ET INNOVATION TECHNOLOGIQUES EN CLASSE DE SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE Enseignement d exploration

PROGRAMME DE CRÉATION ET INNOVATION TECHNOLOGIQUES EN CLASSE DE SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE Enseignement d exploration PROGRAMME DE CRÉATION ET INNOVATION TECHNOLOGIQUES EN CLASSE DE SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE Enseignement d exploration Préambule La société doit faire face à de nouveaux défis pour satisfaire les

Plus en détail

Dimensionnement d une roue autonome pour une implantation sur un fauteuil roulant

Dimensionnement d une roue autonome pour une implantation sur un fauteuil roulant Dimensionnement d une roue autonome pour une implantation sur un fauteuil roulant I Présentation I.1 La roue autonome Ez-Wheel SAS est une entreprise française de technologie innovante fondée en 2009.

Plus en détail

IBM Cognos TM1. Fiche Produit. Aperçu

IBM Cognos TM1. Fiche Produit. Aperçu Fiche Produit IBM Cognos TM1 Aperçu Cycles de planification raccourcis de 75 % et reporting ramené à quelques minutes au lieu de plusieurs jours Solution entièrement prise en charge et gérée par le département

Plus en détail

Léger comme une plume, le connecteur rond push-pull plastique

Léger comme une plume, le connecteur rond push-pull plastique Jean-Nicolas Vikélas, responsable de la filiale Française de la société ODU [www.odu.fr, 16, rue de la République 95570 Bouffémont, 01 39 35 46 90, jeannicolas.vikelas@odu.fr], vous propose de découvrir

Plus en détail

Métiers d études, recherche & développement dans l industrie

Métiers d études, recherche & développement dans l industrie Les fiches Métiers de l Observatoire du Travail Temporaire Emploi, compétences et trajectoires d intérimaires cadres Métiers d études, recherche & développement dans l industrie R&D Production Ingénieur

Plus en détail

TÉMOIGNAGE CLIENT ELIOR

TÉMOIGNAGE CLIENT ELIOR Afin d améliorer la qualité de son information client, le groupe Elior a doté les forces commerciales de son activité de restauration collective d une solution basée sur Pivotal CRM. Souple et ergonomique,

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. saintronic. rendre le complexe accessible

DOSSIER DE PRESSE. saintronic. rendre le complexe accessible DOSSIER DE PRESSE saintronic SOMMAIRE Saintronic, la mobilité verte 1 2 3 4 5 LES NOUVELLES BORNES SAINTRONIC, INTELLIGENTES ET CONNECTÉES ELECTROMOBILISONS-NOUS! SAINTRONIC, 40 ANS DE PERFORMANCE INDUSTRIELLE

Plus en détail

Lean Management : une stratégie de long terme. Pourquoi l évolution des comportements est-elle essentielle à une réussite durable?

Lean Management : une stratégie de long terme. Pourquoi l évolution des comportements est-elle essentielle à une réussite durable? Lean Management : une stratégie de long terme Pourquoi l évolution des comportements est-elle essentielle à une réussite durable? Au cours de ces deux dernières années, les grandes entreprises du monde

Plus en détail

Généralités. Aperçu. Introduction. Précision. Instruction de montage. Lubrification. Conception. Produits. Guides à brides FNS. Guides standards GNS

Généralités. Aperçu. Introduction. Précision. Instruction de montage. Lubrification. Conception. Produits. Guides à brides FNS. Guides standards GNS Généralités Aperçu Introduction Précision Instruction de montage Lubrification Conception page............................. 4............................. 5............................. 6.............................

Plus en détail

PROJET TOSA INFORMATIONS GÉNÉRALES

PROJET TOSA INFORMATIONS GÉNÉRALES PROJET TOSA INFORMATIONS GÉNÉRALES 1 LE BUS DU FUTUR EST SUISSE Grande première suisse et même mondiale, TOSA est un bus articulé à batterie rechargeable pour la desserte des villes. L'énergie de propulsion

Plus en détail

La RFID par les usages

La RFID par les usages 1 24 Septembre 2014 La RFID par les usages François LEBLANC 2 Agenda Pourquoi la RFID Les usages par domaines métiers Présentation de cas clients Cleor La RFID dans la bijouterie La RFID dans un contexte

Plus en détail

Système multifréquence pour la localisation de câbles et de canalisations enterrés. VLocPro vlocml

Système multifréquence pour la localisation de câbles et de canalisations enterrés. VLocPro vlocml Système multifréquence pour la localisation de câbles et de canalisations enterrés VLocPro vlocml Des détecteurs de précision Soyez prêts pour l avenir Une localisation précise et efficace de câbles et

Plus en détail

ingénieur Profession Les stages : des expériences inoubliables!

ingénieur Profession Les stages : des expériences inoubliables! Profession ingénieur Les stages : des expériences inoubliables! Le Service des stages et emplois a pour mandat d assurer le lien entre les entreprises et les étudiants. Il vise à favoriser l intégration

Plus en détail

Groupe de travail Infrastructures de recherche

Groupe de travail Infrastructures de recherche Groupe de travail Infrastructures de recherche Note sur les particularités des infrastructures pour une recherche dans le numérique Version internet - 30/04/2015 Les plates- formes numériques, outils et

Plus en détail

Plateforme STAR CPM. Gestion intégrée des process multilingues d entreprise Les voies de la performance avec STAR James

Plateforme STAR CPM. Gestion intégrée des process multilingues d entreprise Les voies de la performance avec STAR James Plateforme STAR CPM Gestion intégrée des process multilingues d entreprise Les voies de la performance avec STAR James Groupe STAR Your single-source provider for corporate product communication Le bon

Plus en détail

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE)

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) Intitulé (cadre 1) Ingénieur diplômé de l École Nationale Supérieure d Ingénieurs en Informatique, Automatique, Mécanique, Énergétique et Électronique

Plus en détail

PNR : TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES

PNR : TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES PNR : TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES Préambule Aujourd hui à travers l activité de «Recherche-Développement» l application technologique des acquis de la science est devenue non seulement l équivalent d une

Plus en détail

Toujours pionnier, Opel fait progresser la mobilité électrique

Toujours pionnier, Opel fait progresser la mobilité électrique Toujours pionnier, Opel fait progresser la mobilité électrique MeRegioMobil : l illustration tangible de l énergie du futur Meriva électrique : stockage mobile pour le réseau intelligent d électricité

Plus en détail

Verrouillages électroniques et gestion de la sécurité. Configurateur de sécurité

Verrouillages électroniques et gestion de la sécurité. Configurateur de sécurité Verrouillages électroniques et gestion de la sécurité NOTRE SYSTEME Le monde du verrouillage devient de plus en plus coloré Uhlmann & Zacher est établi dans le monde des verrouillages électroniques depuis

Plus en détail

Vous avez une idée? Nous la découpons!

Vous avez une idée? Nous la découpons! Vous avez une idée? Nous la découpons! La précision depuis 1862 La précision, une tradition ARISTO a été créée en 1862 pour la fabrication d outils de mesure et de calcul. Dès le départ, la qualité, la

Plus en détail

Participaient à la séance : Olivier CHALLAN BELVAL, Hélène GASSIN, Jean-Pierre SOTURA et Michel THIOLLIERE, commissaires.

Participaient à la séance : Olivier CHALLAN BELVAL, Hélène GASSIN, Jean-Pierre SOTURA et Michel THIOLLIERE, commissaires. Délibération Délibération de la Commission de régulation de l énergie du 13 juin 2013 portant proposition d approbation du lancement du déploiement généralisé du système de comptage évolué de GrDF Participaient

Plus en détail

Une collaboration complète pour les PME

Une collaboration complète pour les PME Une collaboration complète pour les PME Êtes-vous bien connecté? C est le défi dans le monde actuel, mobile et digital des affaires où les entreprises cherchent à harmoniser les communications entre employés,

Plus en détail

Système de gestion électronique pour les clés et objets de valeur

Système de gestion électronique pour les clés et objets de valeur Système de gestion électronique pour les clés et objets de valeur L enjeu de sécurisation et de contrôle de vos clés et objets de valeurs est aussi crucial que toutes vos autres mesures de sécurité au

Plus en détail

OptoPulse EIL580. Le nouveau standard des codeurs incrémentaux

OptoPulse EIL580. Le nouveau standard des codeurs incrémentaux OptoPulse EIL580 Le nouveau standard des codeurs incrémentaux OptoPulse EIL580 le nouveau standard. Les codeurs EIL580 de la série OptoPulse fi xent le nouveau standard des codeurs incrémentaux en diamètre

Plus en détail

Technologies. Monoblocs / Traction. Présentation de la gamme. » Quand Innovante rime avec Endurante «

Technologies. Monoblocs / Traction. Présentation de la gamme. » Quand Innovante rime avec Endurante « Technologies Monoblocs / Traction Présentation de la gae» Quand Innovante rime avec Endurante « Traction > Présentation de la gae Solutions Energie Toujours une longueur d avance Chez GNB Industrial Power,

Plus en détail

Systèmes Autonomes Photovoltaïques : Couplage DC ou AC?

Systèmes Autonomes Photovoltaïques : Couplage DC ou AC? Systèmes Autonomes Photovoltaïques : Couplage DC ou AC? Clément Brossard, Clément Joulain, le 10/07/2014 Sommaire 1. Introduction... 2 2. Couplage DC... 2 a) Présentation... 2 b) Fonctionnement et régulation...

Plus en détail

Génie Industriel et Maintenance

Génie Industriel et Maintenance Visite du département Génie Industriel et Maintenance Pour qu aucun de ces systèmes ne tombe en panne. Plan de la visite 1 2 3 4 6 5 1 er Etage 7 8 Rez-de-chaussée 1 Laboratoire de recherche Rôles : L

Plus en détail

«Mieux Produire» «Mieux Consommer»

«Mieux Produire» «Mieux Consommer» Dossier de Presse «Mieux Produire» «Mieux Consommer» Salon CFIA Stand A24 / B21 - Hall 7 Contact presse Profile PR - Muriel Droin Tél : 01 56 26 72 00 mdroin@profilepr.fr Sommaire > CFIA : le Carrefour

Plus en détail

Atelier énergies. Usage direct des énergies renouvelables : les enjeux sociétaux et environnementaux, moteurs de l innovation technologique

Atelier énergies. Usage direct des énergies renouvelables : les enjeux sociétaux et environnementaux, moteurs de l innovation technologique CONGRÈS DES ECO-TECHNOLOGIES POUR LE FUTUR 2012 Atelier énergies Usage direct des énergies renouvelables : les enjeux sociétaux et environnementaux, moteurs de l innovation technologique 14 juin 2012 Lille

Plus en détail

La citadine 100% électrique 250 KM D AUTONOMIE

La citadine 100% électrique 250 KM D AUTONOMIE La citadine 100% électrique 250 KM D AUTONOMIE BIENVENUE DANS L UNIVERS La Bluecar est la citadine 100% électrique du Groupe Bolloré, développée en collaboration avec le célèbre constructeur italien Pininfarina.

Plus en détail

LES SCANNEURS 3D MÉTROLOGIQUES VÉRITABLEMENT PORTABLES

LES SCANNEURS 3D MÉTROLOGIQUES VÉRITABLEMENT PORTABLES SOLUTIONS DE MÉTROLOGIE LES SCANNEURS 3D MÉTROLOGIQUES VÉRITABLEMENT PORTABLES Notre nouvelle génération de scanneurs à main HandySCAN 3D MC a été optimisée expressément à l intention des professionnels

Plus en détail

ALSTOM GRID AU CŒUR DES RESEAUX INTELLIGENTS

ALSTOM GRID AU CŒUR DES RESEAUX INTELLIGENTS LES SMART GRIDS DEVIENNENT REALITE SMART GRID ALSTOM GRID AU CŒUR DES RESEAUX INTELLIGENTS Date : 08/02/2011 Selon l IEA, entre 2010 et 2030 : - la croissance économique devrait engendrer une demande énergétique

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Salon Mondial de l Automobile Paris 2014

DOSSIER DE PRESSE Salon Mondial de l Automobile Paris 2014 DOSSIER DE PRESSE Salon Mondial de l Automobile Paris 2014 02/10/2014 Introduction Depuis plus de 30 ans, Altran anticipe le besoin croissant d innovation technologique dans tous les principaux secteurs

Plus en détail

Sélectionner la bonne base de données de gestion de configurations pour mettre en place une plate-forme efficace de gestion de services.

Sélectionner la bonne base de données de gestion de configurations pour mettre en place une plate-forme efficace de gestion de services. Solutions de Service Management Guide d achat Sélectionner la bonne base de données de gestion de configurations pour mettre en place une plate-forme efficace de gestion de services. Aujourd hui, toutes

Plus en détail

CQP Inter-branches Technicien de Maintenance Industrielle

CQP Inter-branches Technicien de Maintenance Industrielle CQP Inter-branches Technicien de Maintenance Industrielle Guide de repérage des compétences du candidat Candidat Nom :... Prénom :........ Entreprise :... Le document original est conservé par l entreprise

Plus en détail

Cisco Unified Computing Migration and Transition Service (Migration et transition)

Cisco Unified Computing Migration and Transition Service (Migration et transition) Cisco Unified Computing Migration and Transition Service (Migration et transition) Le service Cisco Unified Computing Migration and Transition Service (Migration et transition) vous aide à migrer vos applications

Plus en détail

Conseil Interrégional des Chambres des Métiers de la GR 2

Conseil Interrégional des Chambres des Métiers de la GR 2 Initiative du CICM Proposition au Sommet de la GR "Green Deal en vue d une politique énergétique et climatique efficiente dans la GR en coopération avec les PME de l artisanat" L Artisanat de la Grande

Plus en détail

CHAUDIÈRES À GAZ À CONDENSATION 3 À 114 KW

CHAUDIÈRES À GAZ À CONDENSATION 3 À 114 KW CHAUDIÈRES À GAZ À CONDENSATION 3 À 114 KW Rendement énergétique maximal et très faibles émissions grâce à une technologie de pointe à condenseur et à modulation ANS 2 CHAUDIÈRES À GAZ À CONDENSATION:

Plus en détail

Entreprise. Gestion énergétique de votre parc informatique

Entreprise. Gestion énergétique de votre parc informatique Entreprise Gestion énergétique de votre parc informatique AVOB Energy Saver 5, c est l opportunité pour votre entreprise de réduire drastiquement le coût énergétique et l empreinte carbone de son parc

Plus en détail

ACCESSNET -T IP Technique système TETRA d Hytera. www.hytera.de

ACCESSNET -T IP Technique système TETRA d Hytera. www.hytera.de Technique système TETRA d Hytera est la solution complète et performante pour toutes les applications de la téléphonie mobile professionnelle. www.hytera.de Bref aperçu Pour une communication TETRA professionnelle

Plus en détail

solutions sun2live TM

solutions sun2live TM solutions sun2live TM solaire + stockage d énergie par le Groupe meeco Production et stockage d énergie en tout lieu. sun2live est la solution du Groupe meeco en matière de génération d électricité distribuée

Plus en détail

Une solution PLM efficace pour les entreprises de taille moyenne : Personnalisée, agile et souple

Une solution PLM efficace pour les entreprises de taille moyenne : Personnalisée, agile et souple cenitspin Une solution PLM efficace pour les entreprises de taille moyenne : Personnalisée, agile et souple CONFIGURE YOUR PLM STANDARD www.cenit.com/fr/cenitspin Tout à portée de main grâce au PLM Desktop.

Plus en détail

KASTO, le programme complet : Rentabilité dans le sciage et le stockage des métaux.

KASTO, le programme complet : Rentabilité dans le sciage et le stockage des métaux. KASTO, le programme complet : Rentabilité dans le sciage et le stockage des métaux. Compétence sur toute la ligne Depuis plus de 160 ans, KASTO, synonyme de qualité et d innovation, propose le programme

Plus en détail

EISENMANN. Logistique des boissons

EISENMANN. Logistique des boissons EISENMANN Logistique des boissons Voici l univers d EISENMANN EISENMANN est l un des fournisseurs leaders mondiaux de systèmes dans les domaines des techniques de traitement des surfaces, de l automatisation

Plus en détail

IBM Business Process Manager

IBM Business Process Manager IBM Software WebSphere Livre blanc sur le leadership en matière d innovation IBM Business Process Manager Une plateforme de BPM complète, unifiée et facilement adaptable aux projets et aux programmes d

Plus en détail

Dossier de presse. Technofutur 06/02/2013. Dossier de presse réalisé avec le soutien d InnovaTech ASBL

Dossier de presse. Technofutur 06/02/2013. Dossier de presse réalisé avec le soutien d InnovaTech ASBL Dossier de presse Technofutur Industrie 06/02/2013 Dossier de presse réalisé avec le soutien d InnovaTech ASBL Des «machines multitâches» pour rendre notre industrie plus performante Technofutur Industrie

Plus en détail

Le cabriolet 100% électrique 200 KM D AUTONOMIE

Le cabriolet 100% électrique 200 KM D AUTONOMIE Le cabriolet 100% électrique 200 KM D AUTONOMIE LA NOUVELLE VOITURE CABRIOLET 100% ÉLECTRIQUE UN NOUVEAU SENTIMENT DE LIBERTÉ Derrière son design résolument innovant, la Bluesummer s adapte à toutes les

Plus en détail

C est prêt! VISOR. Le capteur de vision avec lequel vous pouvez commencer tout de suite. www.sensopart.com

C est prêt! VISOR. Le capteur de vision avec lequel vous pouvez commencer tout de suite. www.sensopart.com C est prêt! VISOR. Le capteur de vision avec lequel vous pouvez commencer tout de suite. 22 2 Déballer, paramétrer et démarrer : les capteurs de vision n ont jamais été aussi puissants pour une manipulation

Plus en détail

MTS. Systèmes de tests de compteurs

MTS. Systèmes de tests de compteurs MTS Systèmes de tests de compteurs - Générateur de signaux arbitraires - Amplificateurs - Compteur étalon - Calculateur d erreur - Têtes de lecture - Transformateurs Conception d un système standard ou

Plus en détail

MECATRONIC Connection 2008

MECATRONIC Connection 2008 MECATRONIC Connection 2008 26 et 27 novembre 2008 AIX LES BAINS (Casino Grand Cercle) Les journées d affaires de la Mécatronique. Extrait des demandes exprimées par les donneurs d ordres inscrits à MECATRONIC

Plus en détail

Contribution à la conception par la simulation en électronique de puissance : application à l onduleur basse tension

Contribution à la conception par la simulation en électronique de puissance : application à l onduleur basse tension Contribution à la conception par la simulation en électronique de puissance : application à l onduleur basse tension Cyril BUTTAY CEGELY VALEO 30 novembre 2004 Cyril BUTTAY Contribution à la conception

Plus en détail

Stratégies gagnantes pour les prestataires de services : le cloud computing vu par les dirigeants Dossier à l attention des dirigeants

Stratégies gagnantes pour les prestataires de services : le cloud computing vu par les dirigeants Dossier à l attention des dirigeants Dossier à l attention des dirigeants Centres d évaluation de la technologie inc. Le cloud computing : vue d ensemble Les sociétés de services du monde entier travaillent dans un environnement en pleine

Plus en détail

SOLUTIONS TECHNOLOGIQUES D AVENIR

SOLUTIONS TECHNOLOGIQUES D AVENIR CPTF et CSC CYCLES COMBINES A GAZ (CCG) COGÉNÉRATION DÉVELOPPEMENT DES RENOUVELABLES SOLUTIONS DE STOCKAGE CPTF ET CSC Le parc thermique est un outil essentiel pour ajuster l offre et la demande, indispensable

Plus en détail

Énergie décentralisée : La micro-cogénération

Énergie décentralisée : La micro-cogénération Énergie décentralisée : La micro-cogénération Solution énergétique pour le résidentiel et le tertiaire Jean-Paul ONANA, Chargé d activités projet PRODÉLEC PRODuction et gestion de la production d ÉLECtricité

Plus en détail

Dopez vos usinages de vilebrequins et d arbres à cames

Dopez vos usinages de vilebrequins et d arbres à cames Dopez vos usinages de vilebrequins et d arbres à cames Accélérez la production de vilebrequins Les vilebrequins sont des composants à nuls autres pareils il n existe pas de pièces qui soient usinées en

Plus en détail

Capteurs de vitesse de rotation de roue ATE

Capteurs de vitesse de rotation de roue ATE Capteurs de vitesse de rotation de roue ATE Pourquoi utiliser les capteurs de vitesse de rotation de roue ATE? Un besoin de plus en plus grand de confort et de sécurité : l ABS est aujourd hui un standard

Plus en détail

Qivivo Thermostat. Simple, efficace, convivial

Qivivo Thermostat. Simple, efficace, convivial Qivivo Thermostat Simple, efficace, convivial Qivivo Thermostat Connecté Le confort au creux de la main Vos clients vont enfin aimer leur thermostat. D usage intuitif, il permet de programmer et de piloter

Plus en détail

(1,1) -1- CPLMEx_8pE_vF.indd 28/02/07, 23:26:46. CATIA PLM Express La voie rapide vers le PLM

(1,1) -1- CPLMEx_8pE_vF.indd 28/02/07, 23:26:46. CATIA PLM Express La voie rapide vers le PLM (1,1) -1- CPLMEx_8pE_vF.indd 28/02/07, 23:26:46 CATIA PLM Express La voie rapide vers le PLM (1,1) -1- CPLMEx_8pE_vF.indd 28/02/07, 23:27:06 25 ans d excellence en conception produit au service de toutes

Plus en détail

Résumé CONCEPTEUR, INTEGRATEUR, OPERATEUR DE SYSTEMES CRITIQUES

Résumé CONCEPTEUR, INTEGRATEUR, OPERATEUR DE SYSTEMES CRITIQUES Aristote ----- Cloud Interopérabilité Retour d'expérience L A F O R C E D E L I N N O V A T I O N Résumé Les systèmes d'information logistique (SIL) sont des outils qui amènent des gains de productivité

Plus en détail

L Avenue Digital Media. Visualisation de processus industriels par l image 3D. créateur de mondes virtuels

L Avenue Digital Media. Visualisation de processus industriels par l image 3D. créateur de mondes virtuels L Avenue Digital Media Visualisation de processus industriels par l image 3D créateur de mondes virtuels L Avenue Digital Media En quelques mots L Avenue Digital Media est spécialisée dans les créations

Plus en détail

WHITEPAPER. Quatre indices pour identifier une intégration ERP inefficace

WHITEPAPER. Quatre indices pour identifier une intégration ERP inefficace Quatre indices pour identifier une intégration ERP inefficace 1 Table of Contents 3 Manque de centralisation 4 Manque de données en temps réel 6 Implémentations fastidieuses et manquant de souplesse 7

Plus en détail

smart M2M interconnectez machines et objets pour développer votre activité et accroître l efficience de vos processus métiers

smart M2M interconnectez machines et objets pour développer votre activité et accroître l efficience de vos processus métiers smart M2M interconnectez machines et objets pour développer votre activité et accroître l efficience de vos processus métiers smart M2M créer de nouveaux usages industriels, logistiques, urbains, domestiques,

Plus en détail

Volvo FE hybride Pour la distribution et la collecte des ordures

Volvo FE hybride Pour la distribution et la collecte des ordures Volvo FE hybride Pour la distribution et la collecte des ordures Avec des PTR jusqu à 26 tonnes, le Volvo FE hybride réunit tous les atouts pour la collecte des ordures et la distribution. Le moteur électrique

Plus en détail

LTE dans les transports: Au service de nouveaux services

LTE dans les transports: Au service de nouveaux services LTE dans les transports: Au service de nouveaux services 1 LTE dans les transports: Au service de nouveaux services Dr. Cédric LÉVY-BENCHETON Expert Télécom, Egis Rail cedric.levy-bencheton@egis.fr Résumé

Plus en détail

METHODOLOGIE : INGENIERIE DES SYSTEMES

METHODOLOGIE : INGENIERIE DES SYSTEMES METHODOLOGIE : INGENIERIE DES SYSTEMES L ingénierie de systèmes regroupe l ensemble des activités de pilotage des projets de construction effective d un système en s appuyant sur sa décomposition architecturale

Plus en détail

VITODATA VITOCOM. bien plus que la chaleur. Télésurveillance et télégestion d installations de chauffage par Internet. Internet TeleControl

VITODATA VITOCOM. bien plus que la chaleur. Télésurveillance et télégestion d installations de chauffage par Internet. Internet TeleControl bien plus que la chaleur VITODATA VITOCOM Internet TeleControl Télésurveillance et télégestion d installations de chauffage par Internet Viessmann S.A. Z.I. - B.P. 59-57380 Faulquemont Tél. : 03 87 29

Plus en détail

Les Rencontres Scientifiques Colas

Les Rencontres Scientifiques Colas Les Rencontres Scientifiques Colas «L avenir du véhicule électrique» 2 juin 2009 avec Yves CHABRE Docteur ès-sciences Consultant pour véhicules électriques et Pierre MIDROUILLET Directeur Général de PVI

Plus en détail

Dossier de presse. La nouvelle offre de mobilité électrique solaire d EDF ENR. Contact presse. Service.presse@edf-en.com

Dossier de presse. La nouvelle offre de mobilité électrique solaire d EDF ENR. Contact presse. Service.presse@edf-en.com Dossier de presse La nouvelle offre de mobilité électrique solaire d EDF ENR Contact presse Service.presse@edf-en.com Manon de Cassini-Hérail Manon.decassini-herail@edf-en.com Tel. : 01 40 90 48 22 / Port.

Plus en détail

imaginez-vous un univers de possibilités BOOK2014-2015 imagine yourself in a world of opportunities... http://recrutement.akka.eu

imaginez-vous un univers de possibilités BOOK2014-2015 imagine yourself in a world of opportunities... http://recrutement.akka.eu BOOK2014-2015 imaginez-vous un univers de possibilités imagine yourself in a world of opportunities... http://recrutement.akka.eu BOOK France imaginez-vous un univers de possibilités http://recrutement.akka.eu

Plus en détail

L'objectif du sujet proposé est, après un état des lieux des technologies disponibles, de faire un panorama des usages courants/potentiels en

L'objectif du sujet proposé est, après un état des lieux des technologies disponibles, de faire un panorama des usages courants/potentiels en 1 L'objectif du sujet proposé est, après un état des lieux des technologies disponibles, de faire un panorama des usages courants/potentiels en agriculture en mettant en valeur les spécificités/contraintes,

Plus en détail

INDUSTRIE AUTOMOBILE SYSTÈMES ET ÉQUIPEMENTS. centres r&d usines mécaniques usines terminales

INDUSTRIE AUTOMOBILE SYSTÈMES ET ÉQUIPEMENTS. centres r&d usines mécaniques usines terminales INDUSTRIE AUTOMOBILE SYSTÈMES ET ÉQUIPEMENTS centres r&d usines mécaniques usines terminales Pour vos centres R & D SYSTÈMES D ESSAIS HYDRAULIQUES, AÉRAULIQUES ET MÉCANIQUES Nos systèmes permettent la

Plus en détail

Une expertise et des solutions à votre service...

Une expertise et des solutions à votre service... Une expertise et des solutions à votre service... Ingénierie électronique, informatique industrielle et mécanique Machines spéciales et systèmes clé en mains Equipements de test industriel Conversion d

Plus en détail

Solutions intelligentes sur logiciel

Solutions intelligentes sur logiciel Technique d automatisation pour fabriques d éléments pré fabriqués en béton Solutions intelligentes sur logiciel pour les techniques de commande, de gestion et de stockage Système de guidage de production

Plus en détail

Le programme VALdriv PLM

Le programme VALdriv PLM Le programme VALdriv PLM Value driven Product Lifecycle Management Joël Cointre, Directeur de Programme - PFA Un programme fédérateur et structurant pour la Filière Automobile Le management de la valeur

Plus en détail

COMMANDE REF ADMIN-CS-540-CDD

COMMANDE REF ADMIN-CS-540-CDD Pôle de compétitivité mondial Aéronautique, Espace, Systèmes embarqués COMMANDE REF ADMIN-CS-540-CDD Objet : Prestation d assistance dans le cadre de l action collective AEROLEAN K portée par le pôle de

Plus en détail

OTIS. Mod. La modernisation réinventée. Plus de sécurité Plus de fiabilité Plus de confort. Et plus d attention à l environnement.

OTIS. Mod. La modernisation réinventée. Plus de sécurité Plus de fiabilité Plus de confort. Et plus d attention à l environnement. OTIS Mod La modernisation réinventée Plus de sécurité Plus de fiabilité Plus de confort Et plus d attention à l environnement. GeN2 Mod, un concept novateur. ➍ CÂBLE TRADITIONNEL EN ACIER ➌ ➋ ➌ ➌ POULIE

Plus en détail

creo elements/pro creo elements/direct creo elements/view

creo elements/pro creo elements/direct creo elements/view creo elements/pro SERVICES & SUPPORT PROCESSUS & INITIATIVES creo elements/direct creo elements/view SOLUTIONS MÉTIER creo elements/pro 5.0 PRODUITS LOGICIELS creo elements/direct 17.0 creo elements/view

Plus en détail

Résolvez vos problèmes d énergie dédiée à l informatique

Résolvez vos problèmes d énergie dédiée à l informatique Résolvez vos problèmes d énergie dédiée à l informatique GRÂCE À UNE SOLUTION ENERGY SMART DE DELL Surmonter les défis énergétiques des datacenters Les responsables informatiques ont un problème urgent

Plus en détail

Africa Smart Grid Forum Session B2. Le Projet de compteurs Linky en France. Marc Delandre marc.delandre@erdf.fr

Africa Smart Grid Forum Session B2. Le Projet de compteurs Linky en France. Marc Delandre marc.delandre@erdf.fr Africa Smart Grid Forum Session B2 Le Projet de compteurs Linky en France Marc Delandre marc.delandre@erdf.fr Chiffres clés d ERDF Production & trading Transport Distribution Commercialisation 35 millions

Plus en détail

L Internet des Objets : Une opportunité à saisir pour la Suisse

L Internet des Objets : Une opportunité à saisir pour la Suisse IoT Capteurs Connectés Yverdon Nov 2014 L Internet des Objets : Une opportunité à saisir pour la Suisse Jean-Paul Bardyn, Vice-President, CTO Le Marché de l Internet des Choses Le Marché des Objets Connectés

Plus en détail

Le travail collaboratif avec

Le travail collaboratif avec Le travail collaboratif avec Thierry POrTMANN [1] Travailler en équipe pluridisciplinaire est un atout majeur de compétitivité. Dans ce contexte, la diffusion d informations précises aux bonnes personnes

Plus en détail