EXPOSITION HISTOIRE, REGARDS D ARTISTES

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "EXPOSITION HISTOIRE, REGARDS D ARTISTES"

Transcription

1 EXPOSITION HISTOIRE, REGARDS D ARTISTES Eric Baudelaire, Mohamed Bourouissa, Luc Delahaye, Shai Kremer, Cristina Lucas, Eduardo Nave, Paola De Pietri, Sophie Ristelhueber, Paolo Ventura. HÔTEL DES ARTS, TOULON : 26 OCTOBRE > 05 JANVIER 2014 Paolo Ventura, Milan, November 1944 Série/Serie "War Souvenir", 2005 Paolo Ventura / ADAGP

2 Communiqué de presse À l initiative de son directeur Ricardo Vazquez et dans le cadre de la programmation artistique axée sur les questions urbaines et la Méditerranée, l Hôtel des Arts, centre méditerranéen d art du Conseil Général du Var, présente du 26 octobre 2013 au 05 janvier 2014 l exposition «Histoire, regards d artistes» en collaboration avec La Fábrica. Au travers l œuvre de neuf artistes : Eric Baudelaire, Mohamed Bourouissa, Luc Delahaye, Shai Kremer, Cristina Lucas, Eduardo Nave, Paola De Pietri, Sophie Ristelhueber, Paolo Ventura, l exposition présente plusieurs façons d approcher les faits historiques, passés ou présents. Les vidéos, installations et photographies présentées traduisent la sensibilité de ces artistes face aux conflits de guerre qui ont lacéré l histoire du XX e siècle : la Première et Seconde Guerre Mondiale, la guerre des Balkans... mais également leur sensibilité face à des faits plus contemporains tels que les attentats de l ETA ou encore les troubles de Clichy-la-Garenne en Tout au long du parcours de l exposition, ils abordent les thèmes de la mémoire, des traces, des blessures, de l évocation, voire la réinterprétation des faits historiques à travers l image. Les neuf artistes sont mus par un même désir, qui n est autre que de réfléchir à ces événements historiques, mais ils le font avec une mise à distance bien plus propre à leur position d artistes qu à celle du photographe de presse ou du reporter. La plupart de ces artistes travaillent avec des images «construites», c ést-à-dire, qu ils font appel à cette faculté de «faire des images» qui les définit en tant qu artistes ou narrateurs, celle-là même dont parle Hans Belting dans Pour une anthropologie de l ímage. Ce faisant, ils remettent en question le caractère démonstratif ou «indexiel» du medium photographique. À l heure où la photographie est sans cesse remise en question et n est plus considérée comme porteuse de vérité, l exposition interroge : d autres points de vue, d autres façons d approcher et de voir la réalité En effet, l attitude éloignée des artistes apporte une autre façon de voir la réalité, de regarder et de représenter le monde. Ils se tiennent en effet du côté de l art. Par la suite, cette exposition sera présentée à l occasion du festival international de photographie et d arts visuels PHotoEspaña Commissaire de l exposition : Oliva María Rubio 2

3 Artistes exposés Eric Baudelaire (Salt-Lake-City, USA, Vit et travaille à Paris) The Dreadful Details, 2006 C e d i p t y q u e g r a n d f o r m a t commandé par le Centre National d Arts Plastiques et réalisé dans un studio de cinéma de la banlieue de Los Angeles, met en scène une opération de guerre en Irak. C est une sorte de tableau vivant de l horreur, qui concentre les clichés de l imagerie de guerre et leurs modes de représentation dans les média de masse. Eric Baudelaire, The Dreadful details, 2006 Eric Baudelaire / ADAGP E. Baudelaire joue de près avec l image documentaire, mais a recours à un décor artificiel. Il recrée un théâtre où tout est faux, tout est construit, comme s il s agissait d une peinture historique du XIX e siècle. Il utilise ces mises en scène non seulement pour nous questionner sur la véracité des images, mais aussi pour explorer la production et la réception des images que les médias diffusent après les guerres et les catastrophes et nous interroger sur le statut de l image, cette composante incontournable de notre monde, où un tourbillon d images nous envahit chaque jour. Mohamed Bourouissa (Blida, Algérie, Vit à Paris) Série : Périphériques, Cette série est la première dans laquelle Mohamed Bourouissa met en scène ses photographies. C est une évocation une espèce d allégorie photographique, selon ses propres termes - des émeutes qui avaient commencé à Clichy-sous- Bois, dans la région parisienne, le 27 octobre 2005 après la mort de deux Mohamed Bourouissa, Périphériques, 2007 jeunes musulmans d origine africaine et qui s étaient étendues immédiatement à d autres villes françaises et européennes, où des centaines de jeunes avaient affronté la police. Cet événement avait mis en évidence la colère et les tensions entre les quartiers marginalisés et les villes riches. Mais au-delà de cette évocation, dans cette série les photographies de M. Bourouissa montrent la vie quotidienne des jeunes de banlieue. On y voit souvent une violence qui, plus évidente sur certaines images et plus latente sur d autres, constitue le fond de son travail. Des groupes de jeunes, principalement des hommes, en intérieur ou en extérieur, restent comme en suspens, et il semble que tout puisse arriver. Bourouissa joue également avec la proximité de la photographie documentaire pour la détourner en composant ces images, en dessinant les scènes à l avance comme s il était un peintre. 3

4 Luc Delahaye (Tours, France, 1962) Luc Delahaye travaille autour de l'événement d'actualité. Ses images de grand format, d o c u m e n t s d ' H i s t o i r e immédiate, se caractérisent p a r l a f r o n t a l i t é e t l e d é t a c h e m e n t d ' u n s t y l e documentaire contré par une certaine intensité dramatique et une structure narrative. Un Luc Delahaye, The Milosevic Trial, 2002 ensemble de forces contraires sont à l œuvre dans ces images. La présence au réel, quête du photographe par le jeu dialectique de l absence à soi, coexiste avec la froideur et la distance du regard. La volonté de rester au plus près de l enregistrement conduit paradoxalement à un dépassement du «photographique». Et la clarté anti-sentimentale de la forme documentaire contredit et alimente l intensité dramatique liée au sujet et à la forme spectaculaire du tableau. Sous une cohérence visuelle, l image présente un nœud de tensions formelles, d enjeux esthétiques et politiques. Elle provoque une réflexion sur les relations entre art, histoire et information. Quatre photographies sont présentées dans l exposition : Jenin Refugee Camp (2002), prise dans le camp de réfugiés de Jénine, dans les territoires occupés par Israël ; The Milosevic Trial (2002), à l ouverture à La Haye du procès de l ancien président de Yougoslavie, Slobodan Milosevic ; Ordinary Public Consistory (2003), pendant une cérémonie, à la basilique Saint-Pierre, où le pape Jean- Paul II nomme de nouveaux cardinaux; Camp Texaco, Port-au-Prince (2010), après le tremblement de terre qui s'est produit en Haïti. Shai Kremer (Kibboutz Gaash, Israel, 1974) Infected Landscape, Shai Kremer, Stairs, Destroyed UN base, Kuneitr, Israel/ Frontière syrienne, 2005 Shai Kremer s intéresse aux traces que l armée a laissé dans le paysage israélien et dans la société israélienne ; il n aborde pas directement le conflit, mais ses conséquences. À travers des images en couleurs formellement séduisantes, esthétiques, a v e c d e s c o m p o s i t i o n s m é t h o d i q u e s apparemment «innocentes» et poétiques, Shai Kremer décrit un paysage plein de cicatrices, des traces d un conflit qui n en finit pas. Des clôtures et des murs de défense, des empreintes de pas de soldats, des gravats au milieu de la route, des plateformes de visualisation, des zones d entraînement, des explosions, des champs brûlés, des bases et maisons abandonnées et détruites, des impacts de balles dans les murs Un chapelet d empreintes qui ponctue le paysage, le transforme et le convertit en champ de bataille. Pour faire ce travail, l artiste prend de la distance, il ne photographie pas le paysage au moment où l action se déroule, il ne suit pas non plus l armée dans cette action, comme le ferait un photographe dont les images seraient destinées à la presse quotidienne et à la télévision, mais il aborde son sujet dans le temps et d une façon plus subtile, en invitant le spectateur à penser, à analyser et à regarder le paysage comme une plateforme de discussion. 4

5 Eduardo Nave (Valencia, Espagne, 1976) Série: A la hora, En el lugar, Eduardo Nave, Joaquina Patricia Llanillo Borbolla (ama de casa); 21h30, 12 février 1983, Andia Kalea, Tolosa (Gipuzkoa) Eduardo Nave affronte le thème de la mémoire des lieux. Pour ce projet commencé en 2008 et terminé en 2013, Eduardo Nave a visité au cours de cinq années les endroits qui ont été éclaboussés de sang par l action violente d Euskadi ta Askatasuna (ETA). Eduardo Nave a pris les 75 photographies qui composent le projet des années après les faits, à l heure et à l endroit précis où les attentats ont été perpétrés. Après la trêve que l organisation a annoncée en janvier 2011, puis la déclaration de cessation définitive de la violence en octobre de la même année, c est la cohabitation d un peuple qui est en jeu, et les photographies d Eduardo Nave, avec leurs cicatrices invisibles, viennent nous rappeler ce qui s est passé dans ces lieux. Elles sont un appel à la mémoire, au souvenir. Une tentative de sauver de l oubli ces décors vides, silencieux, pleins de quiétude, qui un jour ont été témoins de la tragédie. Les photographies d Eduardo Nave remplissent de présence les absences causées par l injustice et nous donnent à connaître ces événements de l histoire récente, en essayant de faire perdurer ce qui s échappe, de sauver de l oubli la douleur et la tragédie qu ont connu ces lieux ordinaires, devenus extraordinaires à cause d une action terroriste. Cristina Lucas (Jaén, Espagne, 1973) La Liberté raisonnée, Vidéo installation CristinaLucas La Liberté Raisonnée, 2009 Cristina Lucas Dans son installation vidéo La Liberté raisonnée (2009), Cristina Lucas reprend un événement de l histoire de France que le peintre romantique Eugène Delacroix, avait déjà traité en 1830 dans son tableau La Liberté guidant le peuple. Il s agit de la révolution de 1830, connue comme la «Révolution de juillet» ou les «Trois Glorieuses», durant laquelle le peuple s était soulevé contre le monarque Charles X, et qui déboucha sur l instauration du régime bourgeois de Louis-Philippe I er. Cristina Lucas s approprie l image d Eugène Delacroix, image par excellence de la révolution dans l art, icône révolutionnaire de mai 1968, et anime l instant arrêté dans le tableau en créant une séquence de film où les personnages de la composition prennent vie : l allégorie féminine, souvent utilisée pour symboliser les idées de liberté, de justice et de victoire, qui mène la scène héroïque d un peuple qui a pris armes pour conquérir sa liberté, devient dans la vidéo de l artiste l objet de désir de la foule masculine, elle est poursuivie, abattue et violentée. Si chez Delacroix la liberté, symbolisée dans la femme, était célébrée comme un acte émancipateur, dans l œuvre de Cristina Lucas elle devient une histoire tragique. 5

6 Paola De Pietri (Reggio Emilia, Italia, 1960) To Face, Avec ce travail, Paola de Pietri évoque des lieux chargés d histoire : les Alpes, les Préalpes et le Carso, paysages du front autrichien et italien où, pendant la Première Guerre mondiale, connue comme la Grande Guerre ( ), se succédèrent les batailles à des altitudes impensables et où l environnement et les conditions météorologiques rendaient la lutte acharnée qui s y déroulait encore pire. Presque un siècle plus tard, De Pietri retourne sur ces lieux, aujourd hui des paysages apparemment paisibles qui en d autres temps furent le théâtre de violents affrontements, à la recherche des minces filins de la mémoire, les traces du passé dans le présent. C est un travail qui nous fait remonter à un moment crucial et douloureux de l histoire du XX e siècle. Dans ces décors vides, dans ces paysages presque romantiques, loin du bruit des fusils et du tonnerre des mitraillettes, De Pietri nous donne à voir «le véritable visage du paysage, son caractère éminemment belligène, son pedigree de mort, les stigmates discrets, mais incontestables du désastre», comme le signale Jean- Yves Jouannais. Paola DePietri $Monte Debeli Serie "To Face", Sophie Ristelhueber (Paris, 1949) Every One, 1994 SophieRistelhueber Every One #10, 1994 Sophie Ristelhueber / ADAGP 2013 Pendant près de trente ans, Sophie Ristelhueber a travaillé sur l impact des conflits humains sur l architecture et sur le paysage en utilisant la photographie et, plus récemment, l image en mouvement et le son. Depuis les années 1980, le travail de l artiste entretient une connexion avec des lieux du monde entier affectés par de grandes convulsions : guerres, tremblements de terre, conflits Son approche de ces conflits a toujours été distanciée. Avec ses œuvres, Ristelhueber n essaie pas d exposer des faits, de parler de la guerre ou des conflits en tant qu informations d actualité, mais de créer des fictions pour nous parler des cicatrices que ces conflits produisent aussi bien sur le paysage que sur les êtres humains. Every One (1994), le seul de ses projets qui inclut la figure humaine et qui s expose à grandeur plus que nature, est consacré au conflit des Balkans, dont il est une métaphore. Ce conflit, connu comme la Guerre dans les Balkans ou la Guerre d ex-yougoslavie, s est déroulé sur dix ans entre 1991 et Prises dans un hôpital parisien, Every One nous parle des traumatismes, des cicatrices de la guerre dans la peau. Ces photographies s érigent en allégories de la souffrance des êtres humains, des conséquences de la guerre, non seulement de celle des Balkans, mais de toutes les guerres en général. 6

7 Paolo Ventura (Milán, Italia, 1968) War souvenir, 2005 Les photographies de la série War Souvenir (2005) de Paolo Ventura nous font remonter à la Deuxième Guerre mondiale. Il les a réalisées dans son studio de Brooklyn après avoir abandonné son travail de photographe de mode, auquel il s était consacré pendant 10 ans, et c est la première série de tout un ensemble d œuvres personnelles. Ces images recréent des scènes de la Deuxième Guerre mondiale comme s il s agissait de tableaux vivants. Paolo Ventura Christmas Shortly before curfew Série/Serie "War Souvenir", 2005 Paolo Ventura / ADAGP 2013 Ventura travaille à partir de souvenirs, d histoires de guerre entendues chez lui, qu il conserve dans sa mémoire et reconstruit en images narratives créées de ses propres mains. Avec des poupées et des jouets, il construit les personnages (soldats, prisonniers, artistes, prostituées ) et les décors où se déroule l action (rues, salles de danse, bureaux, chambres ). L ensemble de ces œuvres nous questionne sur les différents modes de représentation de la réalité et mettent en évidence avec subtilité et distanciation les traces, les blessures et les cicatrices laissées par l histoire, dans un monde convulsé où les certitudes ont disparu et les frontières entre la réalité et la fiction deviennent plus floues chaque jour. 7

8 Commissariat de l exposition Oliva María Rubio Docteur en Histoire de l Art à la Faculté de Philosophie et de Lettres, Université Autonome de Madrid en Historienne de l art et commissaire, elle travaille actuellement comme directrice artistique à La Fábrica. Elle a été commissaire générale de PHotoEspaña pendant les éditions de 2001 à 2003, où elle a développé des sujets reliés avec l identité et a programmé plus de soixante expositions d artistes nationaux et étrangères. Depuis 2004 à 2012 elle a dirigé le département d expositions à La Fábrica. Elle a fait partie de nombreux jurys d art et photographie, comme le Albert Renger-Patzsch photography Award, Essen (2006), le Grand Prix Henri Cartier- Bresson (2009) à Paris et la Deutche Börse / Photographers Gallery Photography Prize (2010), London, le Prix National de Photographie, Ministère de la Culture, Madrid 2000 et Membre du Committee of Visual Arts "Culture 2000 programme", European Commission, Bruxelles, 2003, du comité d achat du Fonds National d'art Contemporain, Paris , conseillère artistique du Prix de Photographie à la Fondation HSBC pour la Photographie, Paris, María Rubio a aussi été responsable du projet d art des jeunes artistes de Caja Madrid, «Generaciones» entre La Fábrica La Fábrica dont l objectif est de promouvoir le développement de la culture contemporaine par le biais de propositions rigoureuses et dans le souci des besoins de la société a été créée en 1994 par Alberto Anaut (Madrid 1955) et Alberto Fesser. En 1998, La Fábrica a lancé PHotoEspaña, festival International de la Photographie et des arts visuels, qui se tient depuis chaque année durant l été à Madrid et dans d autres villes d Espagne, et tout au long de l année via des initiatives dans différents pays aussi bien en Europe qu en Amérique du Sud. 8

9 L Hôtel des Arts Un espace de découverte de l art contemporain Situé au cœur de la ville de Toulon, l Hôtel des Arts, centre méditerranéen d art du Conseil Général du Var, offre depuis 1999 des espaces de découverte de l art contemporain en présentant des expositions temporaires dans les domaines de la peinture (Antoni Tapiès...), de la photographie (Massimo Vitali...), des installations (Jannis Kounellis...) et depuis peu de l architecture et des arts numériques (Adrien Mondot et Claire Bardainne...). Au travers d expositions thématiques telles que Mappamundi, regroupant 26 artistes internationaux, ou monographiques ainsi que grâce à des commandes auprès d artistes, son ambition est d interroger les problématiques contemporaines qui l environnent, et de porter un regard artistique sur les questions urbaines en Méditerranée. Par ailleurs, au fil de ses expositions, l Hôtel des Arts a constitué une importante collection d œuvres d art régulièrement présentée lors d expositions Hors Les Murs dans l ensemble du territoire du Var. Un accompagnement des publics L Hôtel des arts propose des actions de médiation culturelle (parcours de découverte, ateliers de création) adaptés aux différents publics : familles, enfants, adolescents, adultes, scolaires, groupes, publics en difficultés... Le service de médiation de l Hôtel des Arts met également en place des itinéraires ajustés à des attentes particulières. Des événements sont également proposés à chaque nouvelle exposition afin d élargir les approches de sensibilisation à l art : rencontres-débats avec des artistes, conférences, concerts, projections, expérimentations artistiques... Enfin, est développé un travail spécifique à destination des habitants du quartier dans lequel est situé le centre d art. Des partenariats L Hôtel des Arts développe de nombreux partenariats qui viennent enrichir ses réflexions artistiques ainsi que certaines de ses expositions (FRAC-PACA, Maison Europeenne de la Photographie, Institut National de l Audiovisuel, Festival Photoespana, Groupe de Musique Expérimentale de Marseille-Gmem, Jazz à Porquerolles,,,.). 9

10 Visuels presse 01. Cristina Lucas La Liberté Raisonnée, 2009 Cristina Lucas 02. Eduardo Nave 21:30 h. 12 Février Calle Andia. Tolosa, Gipuzkoa. Joaquina Patricia Llanillo Borbolla. Femme de ménage Série/Serie "A la hora, en el lugar" Eduardo Nave / ADAGP Eric Baudelaire The dreadful details, 2006 Eric Baudelaire / ADAGP Luc Delahaye Luc Delahaye Camp Texaco, Port-au-Prince, 2010 Luc Delahaye 05. Mohamed Bourouissa Le groupe Série/Serie "Périphérique", Mohamed Bourouissa 10

11 06. Paolo Ventura Christmas Shortly before curfew Série/Serie "War Souvenir", 2005 Paolo Ventura / ADAGP ShaiKremer Shooting Defense Wall, Gilo Neighborhood, Jerusalem, 2004 Shai Kremer 08. SophieRistelhueber Every One #10, 1994 Sophie Ristelhueber / ADAGP Paola DePietri Monte Debeli Série/Serie "To Face", Paola De Pietri 10. Paolo Ventura Série/Serie "War Souvenir", 2005 Paolo Ventura / ADAGP

12 Informations pratiques Commissariat de l exposition Oliva María Rubio Vernissage Vendredi 25 octobre h30 Hôtel des Arts Centre méditerranéen d art du Conseil Général du Var Ricardo Vazquez, Directeur de l'hôtel des Arts, Directeur des affaires Culturelles Entrée du public : 236 boulevard Maréchal Leclerc - Toulon Adresse postale : Conseil général du Var - Hôtel des Arts - rue Saunier - BP Toulon cedex Tél Horaires Ouvert du mardi au dimanche de 10h à 18h y compris les jours fériés sauf le 25 décembre Fermeture les lundis Tarif Entrée libre Contact Céline Ricci, Directrice administrative Conseil général du Var - Hôtel des Arts Tél Service de presse Agence Observatoire - Véronique Janneau 68 rue Pernety Paris Tél Fax Contact : Sarah Grisot - 12

El Tres de Mayo, GOYA

El Tres de Mayo, GOYA Art du visuel / «Arts, ruptures, continuités» Problématique : «Comment l expression du sentiment surgit-elle dans l art au XIX è siècle?» El Tres de Mayo, GOYA Le Tres de Mayo, Francisco Goya, huile sur

Plus en détail

1. ARTS, VILLES, POLITIQUES ET SOCIÉTÉS _arts et villes au XX e siècle. _les artistes et l'architecture

1. ARTS, VILLES, POLITIQUES ET SOCIÉTÉS _arts et villes au XX e siècle. _les artistes et l'architecture histoire des arts au lycée option de détermination option facultative sitographie _1 SITOGRAPHIE 1. DES SITES EN LIEN AVEC LE PROGRAMME DE TERMINALE [OPTION DE DÉTERMINATION] 1. ARTS, VILLES, POLITIQUES

Plus en détail

Exposition Camps d internement du Limousin (1940-1944)

Exposition Camps d internement du Limousin (1940-1944) COMMUNIQUE DE PRESSE Exposition Camps d internement du Limousin (1940-1944) Du 11 mars au 20 avril 2013 au musée Edmond-Michelet Destinés à l origine à regrouper les étrangers «indésirables», les camps

Plus en détail

Méthodologie du dossier. Epreuve d histoire de l art

Méthodologie du dossier. Epreuve d histoire de l art Méthodologie du dossier Epreuve d histoire de l art Fiche d identité de l oeuvre Nature de l oeuvre : Huile sur toile Auteur Eugène Delacroix (1798-1863) Titre : La liberté guidant le peuple : le 28 juillet

Plus en détail

CLASSE : : : ; : : : : LA LIBERTE GUIDANT LE PEUPLE EUGENE DELACROIX

CLASSE : : : ; : : : : LA LIBERTE GUIDANT LE PEUPLE EUGENE DELACROIX HISTOIRE DES ARTS CLASSE : 4 ème Période historique : XIXème siècle Moment choisi : le retour à la monarchie ; les Trois Glorieuses Thématique : Arts, Etats et pouvoir (œuvre engagée) Sujet : Comment un

Plus en détail

Communiqué de presse. Les Voies de la Liberté. Exposition temporaire 2015 Mémorial National de la Prison de Montluc

Communiqué de presse. Les Voies de la Liberté. Exposition temporaire 2015 Mémorial National de la Prison de Montluc Exposition temporaire 2015 Mémorial National de la Prison de Montluc Les Voies de la Liberté Du 15 septembre 2015 au 28 mai 2016 Communiqué de presse Mémorial de la Shoah, CDLV82017 Le Mémorial En 2009,

Plus en détail

La liberté guidant le peuple sur les barricades

La liberté guidant le peuple sur les barricades La liberté guidant le peuple sur les barricades Eugène DELACROIX 1830 Une étrange lumière Le soleil brille à travers la fumée de la poudre. Les écrits nous disent que nous sommes en début de matinée et

Plus en détail

7, rue Jules Ferry - 93170 Bagnolet 09 51 02 82 76 - contact@riofluo.com

7, rue Jules Ferry - 93170 Bagnolet 09 51 02 82 76 - contact@riofluo.com 7, rue Jules Ferry - 93170 Bagnolet 09 51 02 82 76 - contact@riofluo.com Notre approche Riofluo, studio de création visuelle et d événementiel artistique, spécialisé en Street Art, développe une démarche

Plus en détail

La liberté guidant le peuple,

La liberté guidant le peuple, La liberté guidant le peuple, (Huile sur toile, 1831, 2,60 x 3,25 m) d Eugène Delacroix XIXè Cette toile d Eugène Delacroix évoque la Révolution de Juillet 1830, dite «les 3 glorieuses», à laquelle il

Plus en détail

ateliers d été 2014 / appel à projet animation de stages pour adultes, adolescents et enfants

ateliers d été 2014 / appel à projet animation de stages pour adultes, adolescents et enfants les ateliers d art contemporain ateliers d été 2014 / appel à projet animation de stages pour adultes, adolescents et enfants Les ateliers d art contemporain de Bruxelles travaillent avec des jeunes artistes

Plus en détail

HANS SEGERS LA VIGIE ART CONTEMPORAIN

HANS SEGERS LA VIGIE ART CONTEMPORAIN HANS SEGERS DOSSIER SUR «LES RENCONTRES 40» AVEC CAROLE MANARANCHE ET MARIE-PIERRE BUFFLIER LA VIGIE ART CONTEMPORAIN NÎMES NOVEMBRE 2012 photo M.P.Bufflier Vue d installation dans «les Rencontres 40»

Plus en détail

Danseur / Danseuse. Les métiers du spectacle vivant

Danseur / Danseuse. Les métiers du spectacle vivant Les métiers du spectacle vivant Filière : artistique Domaine : art chorégraphique Appellations voisines : artiste chorégraphique Autres métiers du domaine : chorégraphe, maître de ballet, notateur Danseur

Plus en détail

pour envisager le futur VILLE DE LAVAL Renouer avec la mémoire Laval PAYS-DE- LA-LOIRE Rédactrice : Johanna Couvreur - FAUT VOIR

pour envisager le futur VILLE DE LAVAL Renouer avec la mémoire Laval PAYS-DE- LA-LOIRE Rédactrice : Johanna Couvreur - FAUT VOIR Laval PAYS-DE- LA-LOIRE VILLE DE LAVAL Rédactrice : Johanna Couvreur - FAUT VOIR Renouer avec la mémoire pour envisager le futur L action culturelle dans la ville / Culture & Proximité 1 VILLE DE LAVAL

Plus en détail

GRAVER LA PAIX Projet de création artistique collective dans le cadre des Rencontres de Genève Histoire et Cité Construire la Paix (14-16.05.

GRAVER LA PAIX Projet de création artistique collective dans le cadre des Rencontres de Genève Histoire et Cité Construire la Paix (14-16.05. GRAVER LA PAIX Projet de création artistique collective dans le cadre des Rencontres de Genève Histoire et Cité Construire la Paix (14-16.05.2015) LE PROJET DÉTAILLÉ Présentation générale Graver la Paix

Plus en détail

2012/2013 - Résidence artistique prévue, Centre d Art Contemporain «Palais aux 7 Portes», Ile de La Réunion

2012/2013 - Résidence artistique prévue, Centre d Art Contemporain «Palais aux 7 Portes», Ile de La Réunion Contact : Valérie hasson-benillouche +33 6 09 66 76 76 - valerie@galeriecharlot.com Formation Caroline Deloffre Photographe 1998-97 Ecole des Gobelins - Paris Section photographie 1996 Maîtrise d histoire

Plus en détail

C était la guerre des tranchées

C était la guerre des tranchées C était la guerre des tranchées Jacques Tardi Format 23,2 x 30,5 cm 128 pages C et album consacré, comme son titre l indique, à la vie dans les tranchées pendant la Première Guerre mondiale est constitué

Plus en détail

Exposition du 23 septembre 2011 au 15 janvier 2012 aux Archives de l Aube, 131, rue Etienne Pédron à Troyes.

Exposition du 23 septembre 2011 au 15 janvier 2012 aux Archives de l Aube, 131, rue Etienne Pédron à Troyes. Exposition du 23 septembre 2011 au 15 janvier 2012 aux Archives de l Aube, 131, rue Etienne Pédron à Troyes. Dans l exposition A l Aube de la pub, retrouvez les entreprises et commerces aubois à travers

Plus en détail

DOMAINE DE LA MATHÉMATIQUE, DE LA SCIENCE ET DE LA TECHNOLOGIE

DOMAINE DE LA MATHÉMATIQUE, DE LA SCIENCE ET DE LA TECHNOLOGIE ÉCOLE SECONDAIRE DE MIRABEL GUIDE DE CHOIX DE COURS 2015-2016 Quatrième secondaire CHOIX D OPTIONS DOMAINE DE LA MATHÉMATIQUE, DE LA SCIENCE ET DE LA TECHNOLOGIE SÉQUENCE CULTURE, SOCIÉTÉ ET TECHNIQUE

Plus en détail

Un artiste, trois lieux: Le corps érotique Galerie Ligne treize à Carouge. Le corps intérieur Galerie la Ferme de la Chapelle

Un artiste, trois lieux: Le corps érotique Galerie Ligne treize à Carouge. Le corps intérieur Galerie la Ferme de la Chapelle communiqué de presse Exposition Francis-Olivier BRUNET La diagonale du corps 22 avril 17 mai 2009 Un artiste, trois lieux: Le corps érotique Galerie Ligne treize à Carouge Le corps intérieur Galerie la

Plus en détail

Les mardis, entre 10 h et 11 h 30, du 7 janvier au 25 mars 2014 I Tarif. 600

Les mardis, entre 10 h et 11 h 30, du 7 janvier au 25 mars 2014 I Tarif. 600 DROUOT FORMATION CYCLES COURTS HIVER 2013 Les Grands Ateliers d art À travers la visite d une sélection de 10 ateliers parisiens parmi les plus prestigieux tels que Brazet, Féau ou Gohard, venez découvrir

Plus en détail

«L Homme est un animal mobile»

«L Homme est un animal mobile» présente : «L Homme est un animal mobile» - création 2015 - www.lamenagerie.com Durant trois jours et trois nuits, sur une place et dans les rues adjacentes, des hommes en noirs, peintres, affichistes,

Plus en détail

EXPOSITION TARDI ET LA GRANDE GUERRE - 1914-2014

EXPOSITION TARDI ET LA GRANDE GUERRE - 1914-2014 EXPOSITION TARDI ET LA GRANDE GUERRE - 1914-2014 DOSSIER D ITINÉRANCE - MARS 2014 Une exposition produite par le Festival international de la bande dessinée d Angoulême «Je me suis perdu, je ne sais même

Plus en détail

Jean-Bertrand Pégot-Ogier (1877-1915)

Jean-Bertrand Pégot-Ogier (1877-1915) COMMUNIQUE DE PRESSE avril 2015 L exposition de l été 2015 du musée du Faouët : Jean-Bertrand Pégot-Ogier (1877-1915) Matin de pardon en Bretagne, vers 1913. Huile sur toile. Collection picturale, Ville

Plus en détail

HISTOIRE / FRANCAIS CYCLE 3 TITRE : L UNION FAIT LA FORCE (1915), LA FRANCE ET SES ALLIÉS

HISTOIRE / FRANCAIS CYCLE 3 TITRE : L UNION FAIT LA FORCE (1915), LA FRANCE ET SES ALLIÉS HISTOIRE / FRANCAIS CYCLE 3 TITRE : L UNION FAIT LA FORCE (1915), LA FRANCE ET SES ALLIÉS DOCUMENT : 1979. 29489 (1). «L'Actualité. L'union fait la force. Jeu stratégique». Sans éditeur. Vers 1915. PLACE

Plus en détail

La Joconde. (1503-1506, 0,77x 0,53 m) de Léonard de Vinci TEMPS MODERNES

La Joconde. (1503-1506, 0,77x 0,53 m) de Léonard de Vinci TEMPS MODERNES La Joconde (1503-1506, 0,77x 0,53 m) de Léonard de Vinci TEMPS MODERNES La Joconde de Léonard de Vinci est incontestablement le tableau le plus célèbre. Il est conservé au musée du Louvre à Paris et a

Plus en détail

35ème Salon Philatélique de Printemps 4ème Biennale Philatélique

35ème Salon Philatélique de Printemps 4ème Biennale Philatélique PHIL@POSTE Communiqué de Presse Février 2015 35ème Salon Philatélique de Printemps 4ème Biennale Philatélique DU JEUDI 19 MARS AU SAMEDI 21 MARS 2015 Espace Champerret Hall C 6 rue Jean Ostreicher, 75017

Plus en détail

PRÉSENTATION DU PROGRAMME 2014

PRÉSENTATION DU PROGRAMME 2014 PRÉSENTATION DU PROGRAMME 2014 10 ANS DE CULTURE CÉLÉBRÉ AVEC LA NATURE! Grâce à votre fidèle participation et celle de plus de 100 institutions culturelles, le programme Cultivez le Jour de la Terre célébrera

Plus en détail

le 2 avenue de l observatoire historique du bâtiment école nationale d administration

le 2 avenue de l observatoire historique du bâtiment école nationale d administration le 2 avenue de l observatoire historique du bâtiment école nationale d administration HISTORIQUE DU BÂTIMENT Robert II, dit Le Pieux (972-1031), fils et successeur de Hugues Capet, bâtit le premier en

Plus en détail

70 e anniversaire de la Bataille de Normandie Les évènements organisés par le Conseil général de l Orne

70 e anniversaire de la Bataille de Normandie Les évènements organisés par le Conseil général de l Orne Le 6 juin 2014 Irène Martin-Houlgatte Conseil général de l Orne Print presse Tél 02 33 81 60 00 Poste 1226 LD 02 33 81 63 97 martin-houlgatte.irene@cg61.fr Blandine Bienfait Conseil général de l Orne Print

Plus en détail

été 1914 dans la guerre 15/02-21/09/2014 exposition au Musée Lorrain livret jeune public 8/12 ans

été 1914 dans la guerre 15/02-21/09/2014 exposition au Musée Lorrain livret jeune public 8/12 ans été 1914 Nancy et la Lorraine dans la guerre exposition 15/02-21/09/2014 au Musée Lorrain livret jeune public 8/12 ans 1 3 2 4 5 6 7 9 8 1870-1914 : une guerre attendue? Août 1914 : partis pour un été

Plus en détail

Expositions conférences

Expositions conférences Du 2 septembre au 31 décembre, Patrimoine culinaire de l Anjou depuis le Moyen-Âge À travers les différentes périodes de l histoire de l Anjou, venez découvrir la richesse du patrimoine culinaire ligérien.

Plus en détail

votre nom «BIG DATA» L2 GROUPE 1 Dans le cadre du cours Espace privé - Espace public de Marc Veyrat Département Hypermédia URF LLSH Chambery 2014

votre nom «BIG DATA» L2 GROUPE 1 Dans le cadre du cours Espace privé - Espace public de Marc Veyrat Département Hypermédia URF LLSH Chambery 2014 votre nom «BIG DATA» L2 GROUPE 1 Dans le cadre du cours Espace privé - Espace public de Marc Veyrat Département Hypermédia URF LLSH Chambery 2014 Introduction Afin de traiter les notions d Espace privé-

Plus en détail

Paris à travers le temps

Paris à travers le temps Paris à travers le temps Paris à travers le temps Page 1 sur 1 Sommaire Introduction I. Synopsis II. Cahier des charges III. Scénario IV. Story board Conclusion Paris à travers le temps Page 2 sur 2 Introduction

Plus en détail

dans la Grande Guerre : les hauts-de-seine Dossier de presse 15 sept. 2014-29 mai 2015 Mobiliser / Soutenir / Soigner

dans la Grande Guerre : les hauts-de-seine Dossier de presse 15 sept. 2014-29 mai 2015 Mobiliser / Soutenir / Soigner Dossier de presse 15 sept. 2014-29 mai 2015 les hauts-de-seine dans la Grande Guerre : Mobiliser / Soutenir / Soigner EXPOSITION ARCHIVES DÉPARTEMENTALES DES HAUTS-DE-SEINE Contact presse Conseil général

Plus en détail

ADVENTURES IN FRONT OF THE TV SET Dossier pédagogique

ADVENTURES IN FRONT OF THE TV SET Dossier pédagogique ADVENTURES IN FRONT OF THE TV SET Dossier pédagogique L Armada Productions 3, rue de Lorraine 35000 Rennes 02 99 54 32 02 www.armada-productions.com www.adventuresinfrontofthetvset.com Contact / Salima

Plus en détail

Jean-Pierre SOUTRIC Vice-Président Corporate and Travel Industry Sales, Europe Four Seasons Hotels and Resorts

Jean-Pierre SOUTRIC Vice-Président Corporate and Travel Industry Sales, Europe Four Seasons Hotels and Resorts L E S C O N F E R E N C E S D E L I R E S T CYCLE 2014-2015 L Institut de Recherche et d Etudes Supérieures du Tourisme (IREST) Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne a le plaisir de vous inviter à la conférence

Plus en détail

1915-1919 Un camp candien à Saint-Cloud

1915-1919 Un camp candien à Saint-Cloud 1915-1919 Un camp candien à Saint-Cloud Exposition du 16 avril au 12 juillet 2015 Cette exposition est accessible pour des élèves du CE2 au CM1 L exposition p.03 La visite-atelier des scolaires p.06 Renseignements

Plus en détail

Les droits à l essentiel

Les droits à l essentiel LA SEMAINE DE LA SOLIDARITE INTERNATIONALE Les droits à l essentiel A la Seyne sur mer du 17 au 23 novembre Programme provisoire A l initiative de l association AMIVEC- relais RITIMO avec l appui et la

Plus en détail

Projet pour la création de nouveaux ateliers d artistes à Marseille, Association ART 13. I Etat des lieux

Projet pour la création de nouveaux ateliers d artistes à Marseille, Association ART 13. I Etat des lieux 1 Projet pour la création de nouveaux ateliers d artistes à Marseille, Association ART 13 I Etat des lieux Le parc d ateliers «publics» loués aux artistes contemporains à Marseille est de : - 10 ateliers

Plus en détail

BUNCH. projet start-up. Date de réalisation: Novembre 2014 Technique : Dessin vectoriel sur Adobe Illustrator

BUNCH. projet start-up. Date de réalisation: Novembre 2014 Technique : Dessin vectoriel sur Adobe Illustrator ALEXANDRA BAKALOVA BUNCH projet start-up Bunch est un réseau social d entreprise spécifique qui propose aux salariés d organiser leur pause déjeuner de manière collaborative et ludique. L application et

Plus en détail

L art contemporain du Sri Lanka à la fondation Mona Bismarck

L art contemporain du Sri Lanka à la fondation Mona Bismarck > Exposition L art contemporain du Sri Lanka à la fondation Mona Bismarck Entretien avec Chandra Rajakaruna de la fondation Mona Bismarck À l occasion des festivités organisées pour le 60 e anniversaire

Plus en détail

Thématique : Arts, ruptures et continuités

Thématique : Arts, ruptures et continuités Thématique : Arts, ruptures et continuités Sujet : En t appuyant sur l analyse et la mise en relation des œuvres ci-dessous, tu devras, dans ton exposé oral, répondre à la problématique suivante : Pourquoi

Plus en détail

MÉMOIRES DU XXe SIÈCLE EN RÉGION RHÔNE-ALPES APPEL À PROJETS 2015

MÉMOIRES DU XXe SIÈCLE EN RÉGION RHÔNE-ALPES APPEL À PROJETS 2015 MÉMOIRES DU XXe SIÈCLE EN RÉGION RHÔNE-ALPES APPEL À PROJETS 2015 ATTENTION : UNE SEULE SESSION EN 2015 La Région Rhône-Alpes et l État, DRAC Rhône-Alpes, ont souhaité mettre conjointement en place le

Plus en détail

de l office de tourisme 1/12

de l office de tourisme 1/12 de l office de tourisme 1/12 Vous êtes acteur de la vie touristique? Ensemble, réalisons vos objectifs! Accroître votre notoriété Promouvoir votre activité Rejoindre un réseau fort de 215 adhérents Bénéficier

Plus en détail

P Y R É N É E S. des Pyrénées - Pau Tarbes. Établissement public d enseignement supérieur artistique. Art Art-céramique Design graphique multimedia

P Y R É N É E S. des Pyrénées - Pau Tarbes. Établissement public d enseignement supérieur artistique. Art Art-céramique Design graphique multimedia É S École supérieure d art des Pyrénées Pau Tarbes École supérieure d art des Pyrénées - Pau Tarbes Établissement public d enseignement supérieur artistique P Y R É N É E S Des formations d excellence,

Plus en détail

Bureau D Accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE)

Bureau D Accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE) Bureau D Accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE) Février 2008 SOMMAIRE Communiqué de presse de synthèse... 3 1. Le Bureau d accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE)........

Plus en détail

105 Avenue du 12 février 1934 92240 MALAKOFF - http://maisondesarts.malakoff.fr LA CABANE

105 Avenue du 12 février 1934 92240 MALAKOFF - http://maisondesarts.malakoff.fr LA CABANE 105 Avenue du 12 février 1934 92240 MALAKOFF - http://maisondesarts.malakoff.fr LA CABANE Ouverture Mardi 14 septembre 2010 105 Avenue du 12 février 1934 92240 MALAKOFF - http://maisondesarts.malakoff.fr

Plus en détail

Dans le cadre du Printemps de l Art Contemporain. présente. vernissage le 30 mai 2014 à 18 h exposition du 29 mai au 25 juin 2014 à Marseille (FR)

Dans le cadre du Printemps de l Art Contemporain. présente. vernissage le 30 mai 2014 à 18 h exposition du 29 mai au 25 juin 2014 à Marseille (FR) Dans le cadre du Printemps de l Art Contemporain présente vernissage le 30 mai 2014 à 18 h exposition du 29 mai au 25 juin 2014 à Marseille (FR) Paysage galactique à l aérosol, 2014, Belgrade (RS). Photographie

Plus en détail

MASTER MENTION ARTS ET CULTURE SPECIALITE EXPERTISE ET MEDIATION CULTURELLE

MASTER MENTION ARTS ET CULTURE SPECIALITE EXPERTISE ET MEDIATION CULTURELLE Pratique : Conditions d admission : En M1 (1 ère année de master) : - Si vous êtes titulaire ou futur titulaire d une L3 (3 ème année de licence) mention arts plastiques, mention arts du spectacle et audiovisuel,

Plus en détail

Ci-après, la liste des masters proposés par les universités françaises pour se former, en 2 ans après la licence, à l un des métiers de la culture.

Ci-après, la liste des masters proposés par les universités françaises pour se former, en 2 ans après la licence, à l un des métiers de la culture. Masters culture Ci-après, la liste des masters proposés par les universités françaises pour se former, en 2 ans après la licence, à l un des métiers de la culture. activités culturelles anthropologie métiers

Plus en détail

Residences APPEL A CANDIDATURE

Residences APPEL A CANDIDATURE APPEL A CANDIDATURE L association Picto *, située dans le bâtiment au 28/30 rue Ernest Pictet à Genève, accueille depuis septembre 2014, en résidence chaque année deux artistes de la région. Durant 6 mois,

Plus en détail

Janvier 2015 - Semestre 3 Session 1 - Licence 2 - Art de l époque contemporaine R.G. Peinture d histoire

Janvier 2015 - Semestre 3 Session 1 - Licence 2 - Art de l époque contemporaine R.G. Peinture d histoire Janvier 2015 - Semestre 3 Session 1 - Licence 2 - Art de l époque contemporaine R.G. Sujet : Peinture d histoire A partir des documents ci-dessous et d exemples précis issus de vos connaissances et du

Plus en détail

Le concours scolaire «carnet de voyage» de l école à l université organisé par le CRDP de l académie de Clermont-Ferrand.

Le concours scolaire «carnet de voyage» de l école à l université organisé par le CRDP de l académie de Clermont-Ferrand. Le concours scolaire «carnet de voyage» de l école à l université organisé par le CRDP de l académie de Clermont-Ferrand. Le CRDP de l académie de Clermont-Ferrand profite du temps fort qu est le rendez-vous

Plus en détail

Les jeunes contre l oubli

Les jeunes contre l oubli Ici, il y a des gens qui : Fabriquent de faux-papiers, Tout en restant discrets ; Aident des enfants, Même pas pour un franc. Ils sont cachés dans les maisons, Au lieu d être dans les camps de concentration.

Plus en détail

GALERIE BASIA EMBIRICOS ET GALERIE DU 10. «Illusion» ou l endroit du décor par Daniel Aron

GALERIE BASIA EMBIRICOS ET GALERIE DU 10. «Illusion» ou l endroit du décor par Daniel Aron GALERIE BASIA EMBIRICOS ET GALERIE DU 10 «Illusion» ou l endroit du décor par Daniel Aron «Illusion» tel est le nom de ce voyage à travers le monde qu a mené le photographe pendant deux ans pour nous rapporter

Plus en détail

Pourquoi venir en classe verte dans l Oise? Parce que notre département proche de Paris possède un patrimoine historique très riche et varié.

Pourquoi venir en classe verte dans l Oise? Parce que notre département proche de Paris possède un patrimoine historique très riche et varié. Pourquoi venir en classe verte dans l Oise? Parce que notre département proche de Paris possède un patrimoine historique très riche et varié. Quelques exemples de visites et découvertes : Chantilly (22

Plus en détail

MEDIA TRAINING ET COMMUNICATION DE CRISE

MEDIA TRAINING ET COMMUNICATION DE CRISE MEDIA TRAINING ET COMMUNICATION DE CRISE Parler devant des micros ou face à une caméra, se retrouver sous les projecteurs d un plateau de télévision représentent des situations peu ordinaires. Surtout,

Plus en détail

Le château de Versailles Architecture et décors extérieurs

Le château de Versailles Architecture et décors extérieurs Le château de Versailles Architecture et décors extérieurs Les rois de France viennent régulièrement chasser à Versailles à partir du XVI ème siècle. Henri IV y amène son fils, le futur Louis XIII. Devenu

Plus en détail

eduscol Ressources pour la voie professionnelle Français Ressources pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel

eduscol Ressources pour la voie professionnelle Français Ressources pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel eduscol Ressources pour la voie professionnelle Ressources pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel Français Présentation des programmes 2009 du baccalauréat professionnel Ces documents

Plus en détail

Projet tutoré N 9 Visualisation du mouvement : Sculpture corporelle en 3D. Compte rendu de réunion du 13 / 12 / 2004 à l Institut Charles Cros

Projet tutoré N 9 Visualisation du mouvement : Sculpture corporelle en 3D. Compte rendu de réunion du 13 / 12 / 2004 à l Institut Charles Cros Projet tutoré N 9 Visualisation du mouvement : Sculpture corporelle en 3D Compte rendu de réunion du 13 / 12 / 2004 à l Institut Charles Cros PRESENTS : - KISS Jocelyne et VENCESLAS Biri de l institut

Plus en détail

HEAD Genève V Département Cinéma Cycle MA Guide l'étudiant 2011-2012. Cycle master

HEAD Genève V Département Cinéma Cycle MA Guide l'étudiant 2011-2012. Cycle master Cycle master Cinéma Master en réalisation cinématographique 4 semestres (120 ECTS) Depuis 2006, l école participe au master en réalisation cinématographique mis en place au travers du Réseau Cinéma CH.

Plus en détail

DIRECTION DE LA COMMUNICATION ET DES PARTENARIATS DOSSIER DE PRESSE E-GUIDEZ VOUS! LA NOUVELLE APPLICATION DU CENTRE POMPIDOU

DIRECTION DE LA COMMUNICATION ET DES PARTENARIATS DOSSIER DE PRESSE E-GUIDEZ VOUS! LA NOUVELLE APPLICATION DU CENTRE POMPIDOU DIRECTION DE LA COMMUNICATION ET DES PARTENARIATS DOSSIER DE PRESSE E-GUIDEZ VOUS! LA NOUVELLE APPLICATION DU CENTRE POMPIDOU LA NOUVELLE APPLICATION DU CENTRE POMPIDOU 1 er avril 2015 SOMMAIRE direction

Plus en détail

Contenu du projet à définir entre intervenant et enseignant. Contenu du projet à définir entre intervenant et enseignant.

Contenu du projet à définir entre intervenant et enseignant. Contenu du projet à définir entre intervenant et enseignant. PARCOURS CULTUREL VILLE DE ST-JULIEN-EN-GENEVOIS Année scolaire 204/5 Dispositif : Ateliers de découverte et de pratique artistique Structures ressources : Service Culturel/MJC inscription par le biais

Plus en détail

Année scolaire 2014-2015

Année scolaire 2014-2015 Année scolaire 2014-2015 02 Concours de photographie à destination des scolaires! Un événement En 2015, pour le 30 ème anniversaire de l inscription du Pont du Gard sur la Liste du Patrimoine mondial de

Plus en détail

Renaissance Nancy 2013

Renaissance Nancy 2013 Renaissance Nancy 2013 Règlement de l Appel à projet Création vidéo (diffusion sur le principe de mapping architectural) à l occasion des «Moments d invention» Place Charles III à Nancy du 24 mai 2013

Plus en détail

Michel Vanden Eeckhoudt

Michel Vanden Eeckhoudt Michel Vanden Eeckhoudt Belgique, 2011 Doux-Amer Vernissage mercredi 4 décembre de 18h à 21h Exposition du 5 décembre 2013 au 25 janvier 2014 (Congés annuels du 22 décembre 2013 au 1er janvier 2014) 268,

Plus en détail

laurent_geneix > reportages textes & images > conception-rédaction > synthèses documentaires

laurent_geneix > reportages textes & images > conception-rédaction > synthèses documentaires laurent_geneix > reportages textes & images > conception-rédaction > synthèses documentaires > articles généralistes et chroniques (spécialisations : patrimoine, culture, musique, énergie, environnement,

Plus en détail

L association Artd école

L association Artd école L association Artd école Une association loi 1901, créée dans les années 1980, pour promouvoir les disciplines artistiques dans et autour de l école. A l origine, elle a proposé de nombreuses animations

Plus en détail

Damien Castelain. Président de la Métropole Européenne de Lille

Damien Castelain. Président de la Métropole Européenne de Lille P R O G R A M M E Un musée qui dialogue avec des bibliothèques et des médiathèques. Des visiteurs qui deviennent lecteurs Les 27 et 28 juin 2015, venez découvrir au LaM une nouvelle façon d explorer les

Plus en détail

projet Weed pots, rue de la Tour

projet Weed pots, rue de la Tour COMMUNIQUE DE PRESSE 17 SEPTEMBRE 2014 projet Weed pots, rue de la Tour rentrée florissante pour Lausanne Jardins Plus de trois mois après le lancement de l édition 2014, les jardins de Landing continuent

Plus en détail

FICHE METIER. «Directeur de production» APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER

FICHE METIER. «Directeur de production» APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER Directeur de production activité 1 APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER Le directeur de production assume les responsabilités de la préparation, de la gestion budgétaire et du bon déroulement

Plus en détail

La caméra Embarquée et subjective

La caméra Embarquée et subjective La caméra Embarquée et subjective La caméra embarquée et subjective L utilisation de la caméra subjective permet une très forte identification du spectateur aux personnages et par conséquent des sensations

Plus en détail

devenez mécène Soutenez la Fondation pour le rayonnement du Musée de Montmartre DE MONTMARTRE JARDINS RENOIR fondation pour le rayonnement du

devenez mécène Soutenez la Fondation pour le rayonnement du Musée de Montmartre DE MONTMARTRE JARDINS RENOIR fondation pour le rayonnement du devenez mécène Soutenez la Fondation pour le rayonnement du Musée de Montmartre MUSÉE fondation pour le rayonnement du DE MONTMARTRE JARDINS RENOIR Le Musée de Montmartre Le Musée de Montmartre en quelques

Plus en détail

Gildas Malassinet-Tannou www.icarart.com PEINTURE DE LUMIÈRE INSTALLATION INTERACTIVE

Gildas Malassinet-Tannou www.icarart.com PEINTURE DE LUMIÈRE INSTALLATION INTERACTIVE = PEINTURE DE LUMIÈRE INSTALLATION INTERACTIVE Pablo Picasso à l origine Pablo Picasso est l un des premiers artistes à réaliser, dans les années 1950, des œuvres de peintures de lumière, avec le photographe

Plus en détail

GUIDE DE RECHERCHE DOCUMENTAIRE. Bibliothèque du Centre collégial de Mont-Laurier

GUIDE DE RECHERCHE DOCUMENTAIRE. Bibliothèque du Centre collégial de Mont-Laurier GUIDE DE RECHERCHE DOCUMENTAIRE Bibliothèque du Centre collégial de Mont-Laurier 1 Table des matières : Définir son besoin d information et déterminer le sujet... 3 Les ouvrages de référence ou usuels...

Plus en détail

Du cinéma plein les yeux affiches de façade peintes par André Azaïs L EXPOSITION 1 er février > 27 avril 2014 Espace EDF Bazacle

Du cinéma plein les yeux affiches de façade peintes par André Azaïs L EXPOSITION 1 er février > 27 avril 2014 Espace EDF Bazacle Du cinéma plein les yeux affiches de façade peintes par André Azaïs L EXPOSITION 1 er février > 27 avril 2014 Espace EDF Bazacle À l occasion des 50 ans de la Cinémathèque de Toulouse, la Cinémathèque

Plus en détail

PATRIMOINE MONDIAL DE L UNESCO SALINE ROYALE ARC ET SENANS CENTRE CULTUREL DE RENCONTRE

PATRIMOINE MONDIAL DE L UNESCO SALINE ROYALE ARC ET SENANS CENTRE CULTUREL DE RENCONTRE PATRIMOINE MONDIAL DE L UNESCO SALINE ROYALE ARC ET SENANS CENTRE CULTUREL DE RENCONTRE La 1ère architecture industrielle distinguée par l UNESCO Inscrite au Patrimoine Mondial par l UNESCO depuis 1982,

Plus en détail

LIVRET DE VISITE. Autoportraits du musée d. musée des beaux-arts. place Stanislas

LIVRET DE VISITE. Autoportraits du musée d. musée des beaux-arts. place Stanislas LIVRET DE VISITE musée des beaux-arts de Nancy place Stanislas Autoportraits du musée d Orsay L exposition Au fil du temps Bienvenue au Musée des Beaux-Arts de Nancy! Les tableaux que tu vois ici viennent

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Projections monumentales Un succès populaire sans précédent

DOSSIER DE PRESSE. Projections monumentales Un succès populaire sans précédent Mardi 1 er octobre 2013 C est la première fois qu un spectacle innovant sur les thèmes de l impressionnisme et Jeanne d Arc est proposé aux habitants et touristes présents sur notre territoire, le résultat

Plus en détail

Métier fascinant, la lutherie reste imprégnée de savoir-faire traditionnel.

Métier fascinant, la lutherie reste imprégnée de savoir-faire traditionnel. Métier fascinant, la lutherie reste imprégnée de savoir-faire traditionnel. Le métier de luthier est complexe. Sans grands changements depuis le XVI ème siècle, ce métier d art au service de la musique

Plus en détail

DEVENIR MÉCÈNE centre de photographie contemporaine Lyon

DEVENIR MÉCÈNE centre de photographie contemporaine Lyon DEVENIR MÉCÈNE centre de photographie contemporaine Lyon : centre de photographie contemporaine est un centre d art consacré à la photographie contemporaine; une photographie documentaire créative en relation

Plus en détail

LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE ET LES FESTIVALS D ARTS

LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE ET LES FESTIVALS D ARTS DOSSIER D INFORMATION N 4 LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE ET LES FESTIVALS D ARTS INTRODUCTION Les festivals d arts visent à célébrer la richesse et la diversité des cultures dans le monde en réunissant des

Plus en détail

Dossier pédagogique. Games reflexions. Le jeu vidéo comme reflet du réel.

Dossier pédagogique. Games reflexions. Le jeu vidéo comme reflet du réel. Dossier pédagogique Games reflexions. Le jeu vidéo comme reflet du réel. 19 octobre > 30 novembre 2013 Vernissage vendredi 18 octobre 2013 à 18h30 Ouvert à tous. Gratuit. Réservation conseillée 1 Sommaire

Plus en détail

L efficacité de la vidéo pour la sensibilisation à la santé : examen

L efficacité de la vidéo pour la sensibilisation à la santé : examen La video pour la sensibilisation à la santé 1 Project de pratique efficace en santé publique Sommaire L efficacité de la vidéo pour la sensibilisation à la santé : examen Le mandat de la santé publique

Plus en détail

LE MOIS DE L ESTAMPE À RUEIL-MALMAISON Du 5 mars au 16 avril 2015

LE MOIS DE L ESTAMPE À RUEIL-MALMAISON Du 5 mars au 16 avril 2015 Dossier de presse LE MOIS DE L ESTAMPE À RUEIL-MALMAISON Du 5 mars au 16 avril 2015 Graver Maintenant est une association de 65 artistes graveurs professionnels qui, depuis plus de 30 ans, œuvrent à promouvoir

Plus en détail

LE PREMIER STUDIO 3D. Recherche de Partenariat. Mai 2015

LE PREMIER STUDIO 3D. Recherche de Partenariat. Mai 2015 LE PREMIER STUDIO 3D Recherche de Partenariat Mai 2015 SOMMAIRE 1. THE VIBRANT PROJECT 1 2. MOÏMEE, PREMIER STUDIO 3D EN FRANCE 2-3 2.1. Concept 2 réinvention de la photo 2 nouveaux santons 2 2.2. Conmment

Plus en détail

Jouets nationaux. Une exposition dans la salle de classe - Explorez le site avec vos élèves. Activités pour les niveaux 4-6

Jouets nationaux. Une exposition dans la salle de classe - Explorez le site avec vos élèves. Activités pour les niveaux 4-6 Une exposition dans la salle de classe - Explorez le site avec vos élèves Activités pour les niveaux 4-6 Les activités de Le Canada au jeu! appuient les objectifs en matière d initiation aux médias à travers

Plus en détail

«LUTTER CONTRE LE HARCÈLEMENT À L ÉCOLE ET CONTRE LE CYBER-HARCÈLEMENT»

«LUTTER CONTRE LE HARCÈLEMENT À L ÉCOLE ET CONTRE LE CYBER-HARCÈLEMENT» «LUTTER CONTRE LE HARCÈLEMENT À L ÉCOLE ET CONTRE LE CYBER-HARCÈLEMENT» Ministère de l Éducation Nationale Protection Judiciaire de la Jeunesse Théâtre Liberté Contact : Betty Le Mellay, Responsable de

Plus en détail

Fiche Pédagogique. Le 14 juillet. Par Karine Trampe. Sommaire : Tableau descriptif. 2 Fiche élève.. 3-5 Fiche professeur..

Fiche Pédagogique. Le 14 juillet. Par Karine Trampe. Sommaire : Tableau descriptif. 2 Fiche élève.. 3-5 Fiche professeur.. Fiche Pédagogique Le 14 juillet Par Karine Trampe Sommaire : Tableau descriptif. 2 Fiche élève.. 3-5 Fiche professeur.. 6 Transcription 7 Sources 8 1 Tableau descriptif Niveau A2 Descripteur CECR, compréhension

Plus en détail

2015 ADOBE DESIGN ACHIEVEMENT AWARDS

2015 ADOBE DESIGN ACHIEVEMENT AWARDS 2015 ADOBE DESIGN ACHIEVEMENT AWARDS Outre la reconnaissance de la communauté mondiale des créatifs, les étudiants peuvent remporter un logiciel Adobe, une somme d argent ou une période de mentorat, entre

Plus en détail

NON MAIS T AS VU MA TÊTE!

NON MAIS T AS VU MA TÊTE! La compagnie Lucamoros présente NON MAIS T AS VU MA TÊTE! et autres images (portrait volé, face à face) Spectacle sans paroles et en 3 tableaux pour un peintre-clown et sa toile Compagnie Lucamoros 1 Premier

Plus en détail

Bibliothèque nationale de France L Oréal Fondation d entreprise

Bibliothèque nationale de France L Oréal Fondation d entreprise L Oréal Fondation d entreprise Bourse de recherche sur l art de l être et du paraître 2011-2012 Date limite de dépôt de dossier de candidature : le 30 mars 2011 Pour toutes informations complémentaires

Plus en détail

Règlement intérieur Horaires d ouverture Nous contacter Liens Consulter notre brochure

Règlement intérieur Horaires d ouverture Nous contacter Liens Consulter notre brochure C R D plus d infos Règlement intérieur Horaires d ouverture Nous contacter Liens Consulter notre brochure Lieu d approfondissement des connaissances Lieu de ressources Lieu de recherche Lieu de ressources

Plus en détail

Jeudi 8 mai 2014. Il y a 69 ans, l Allemagne hitlérienne capitulait.

Jeudi 8 mai 2014. Il y a 69 ans, l Allemagne hitlérienne capitulait. Jeudi 8 mai 2014 Cérémonie patriotique / Parvis de l Hôtel de Ville Discours de Karl Olive, Maire de Poissy, Conseiller général des Yvelines Monsieur le Ministre, Monsieur le Préfet, Madame la Conseillère

Plus en détail

BIENVENUE AU CENTRE POMPIDOU

BIENVENUE AU CENTRE POMPIDOU GUIDE À DESTINATION DES PUBLICS EN SITUATION DE HANDICAP BIENVENUE AU CENTRE POMPIDOU www.handicap.centrepompidou.fr UN LIEU DE CULTURE OUVERT À TOUS UNE OFFRE DIVERSIFIÉE DES TARIFS ADAPTÉS VOUS AVEZ

Plus en détail

Maisons de Victor Hugo. Paris / Guernesey

Maisons de Victor Hugo. Paris / Guernesey Dans l intimité d un écrivain, place des Vosges Ouvrant sur l un des plus beaux sites parisiens, la Place des Vosges, le Maison de Victor Hugo a pour mission de maintenir vivante la mémoire de ce génie,

Plus en détail

Contact : Claudia B. - 514 521 8606 - claudia@bijoutia.com www.bijoutia.com

Contact : Claudia B. - 514 521 8606 - claudia@bijoutia.com www.bijoutia.com COMMUNIQUÉ DE PRESSE Bijoutia, des bijoux geek, chics et raffinés! Montréal, 23 octobre 2012 Engagée, extravagante et créative, l artiste éco-designer Claudia B. lance une nouvelle collection intensément

Plus en détail

NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2

NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2 NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2 Résultats aux évaluations nationales CM2 Annexe 1 Résultats de l élève Compétence validée Lire / Ecrire / Vocabulaire / Grammaire / Orthographe /

Plus en détail

COMMUNIQUER SUR LES TRANSFERTS MONÉTAIRES

COMMUNIQUER SUR LES TRANSFERTS MONÉTAIRES COMMUNIQUER SUR LES TRANSFERTS MONÉTAIRES GUIDE PRATIQUE DE SENSIBILISATION COMMUNAUTAIRE POUR LES PROGRAMMES DE TRANSFERTS MONÉTAIRES THE CASH LEARNING PARTNERSHIP www.cashlearning.org AU SOMMAIRE DE

Plus en détail