Jean-Pierre SOUTRIC Vice-Président Corporate and Travel Industry Sales, Europe Four Seasons Hotels and Resorts

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Jean-Pierre SOUTRIC Vice-Président Corporate and Travel Industry Sales, Europe Four Seasons Hotels and Resorts"

Transcription

1 L E S C O N F E R E N C E S D E L I R E S T CYCLE L Institut de Recherche et d Etudes Supérieures du Tourisme (IREST) Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne a le plaisir de vous inviter à la conférence de Jean-Pierre SOUTRIC Vice-Président Corporate and Travel Industry Sales, Europe Four Seasons Hotels and Resorts Mythes et réalités du marché hôtelier de luxe Le mercredi 10 décembre 2014 de 18h à 20h à l Amphithéâtre DESCARTES, SORBONNE 17, place de la Sorbonne, Paris Réalisé par : Charlotte PARTY Caroline LEBOURGEOIS (M1 GATH)

2 I. INTRODUCTION FAITE PAR MONSIEUR JEAN-MICHEL CHAPUIS Jean-Pierre Soutric est le Vice Président Corporate and Travel Industry Sales - Europe de la société «Four Seasons, Hotels and Resorts». Il a débuté sa carrière dans le groupe Intercontinental et tient son ambition de son arrière grand-mère. En effet elle fonde son premier hôtel en juillet 1914, qui a été transformé durant la première Guerre Mondiale en hôpital. Il est ainsi la quatrième génération d hôtelier. Four Seasons est groupe hôtelier canadien créé en 1961 qui compte aujourd hui 98 établissements, dans 35 pays, dont le célèbre palace parisien George V. Cette société a su perdurer et se développer afin de devenir aujourd hui un des leaders de l hôtellerie mondiale. En effet, elle a tendance à favoriser la jeunesse parmi ses collaborateurs pour appréhender les modifications des comportements et ainsi répondre de façon efficace aux nouveaux besoins des clients qui ne cessent d évoluer. II. MYTHES Le premier mythe réside dans la croyance que dans le segment du luxe le client vient tout seul. Le second repose sur le fait que la clientèle de palace est extravagante et capricieuse. Des clichés qui disparaissent peu à peu même si ce second mythe tend à perdurer. Le troisième mythe correspond à croire que les palaces sont «les danseuses des milliardaires du Golfe». C est une des réalités économiques, en effet aucun d entre eux ne considèrent les hôtels de luxe comme des danseuses. Les modèles économiques exigent des retours sur investissements mais cela n empêche pas une part de rêve. Il y a toujours une certaine fierté dans leurs investissements, une fierté parfois tellement profonde que ces milliardaires ont une certaine ascendance sur le décor et l architecture. Par ailleurs contrairement à ce que nous pouvons croire, la rentabilité de l hôtel est nécessaire. De plus, le service se doit également d être irréprochable et sympathique. En outre, les hôtels de luxe sont nullement strictement réservés à une élite, il s agit d un endroit privilégié pour des moments précis. Les marques ne sont plus autant déterminantes mais le deviennent de plus en plus, de fait le marketing des hôtels de luxe doit impérativement être efficace. Ils vont utiliser des réseaux, des créneaux, en CRM, et ils sont en B to B qu en C to C. 2

3 Enfin, la notion de palace est dépassée car l hôtellerie est vécue de la même manière qu au XIXe siècle. Le véritable défi est d inventer l hôtel du XXIe siècle. C est un vieux métier, tout reste à inventer, les jeunes avec leur vision acérée vont permettre cette relève. Par exemple lorsqu il s agissait de réinventer l hôtel du XXIe siècle, tous les desks avaient été retirés, avec un accueil beaucoup plus digitalisé mais toujours marqué par une reconnaissance certaine. III. REALITES Isadore Sharp, architecte de métier, a inventé en 1961 le premier hôtel et avait pour ambition de créer un hôtel «parfait» tant au niveau du luxe qu au niveau de la qualité des infrastructures. En effet, la qualité de la literie est un point clé pour lui. Cinquante ans plus tard, les hôtels sont toujours construits de cette façon, c est pourquoi il est difficile pour eux de reprendre un bâtiment ancien malgré l exception du palace George V. Les exigences d aujourd hui sont très différentes de l époque et c est ce qui permet également de les différencier. Au sein du groupe, le ferment de la stratégie, c est la qualité de la relation avec la clientèle. Et pour atteindre cela, tout est fondé non pas sur le client, mais sur l employé. Ce dernier est au centre du service. L unique règle d or consiste simplement à traiter les personnes avec lesquelles on est en interaction de la même manière que l on voudrait être traité soi-même. Le métier est alors d être bienveillant et accueillant. L exemplarité est de mise. De plus il est nécessaire de mettre l expérience au centre et non pas le produit. Il est impossible de vendre un hôtel de luxe si seul le produit est mis sur le devant de la scène. La valeur du produit est inhérente à l expérience dans la mesure où le service et l expérience représentent un environnement intangible. Il est très difficile de promettre l intangible parce qu à la livraison ce n est jamais la même chose et les clients risquent d être victime des ruptures de charge. La grande différence entre un client qui va dans un hôtel de luxe et un client qui achète un produit de luxe est que pour le produit, les 3

4 clients vont y passer une heure, alors que dans l hôtel ils y passent plusieurs nuits, il y a ainsi des interactions avec l équipe encadrante. Le service peut se diviser en trois dimensions : La dimension tout d abord commerciale, tout le monde est capable de rendre un service, il s agit d une transaction sans émotion. Puis la dimension esthétique qui représente avant tout un visuel pour le client mais également un ressenti. Le souci du détail et l envie de donner au client sont les lignes directrices d une qualité de service irréprochable. Cela se construit par un recrutement qualitatif, il représente un pôle stratégique dans lequel l erreur n est pas la bienvenue. Il faut alors être taillé pour remplir ces missions d accueil. Enfin la dimension humaine, c est là que le service se différencie de l expérience puisque la dimension émotionnelle est introduite. Sans émotions et sans engagement l expérience ne peut exister. Il faut dès lors connaître les attentes et les besoins de chaque client afin de créer un lien. La tâche la plus difficile à effectuer dans une relation de service est de s engager c'est-à-dire avoir avec tout le monde une attitude exemplaire. IV. QUESTIONS : Pourquoi bannir le mot «amazing»? (étudiant Master 2) C est un terme générique, il faut être créatif, utiliser un vocabulaire enrichi. On est incapable d enrichir son vocabulaire. Pour décrire un hôtel il faut utiliser des mots à soi, c est pourquoi il faut garder une certaine exigence. (Michel Yves direct tour) Comment vous procédez pour déceler le profil adéquat? (étudiant Master 1) La capacité à faire être une incroyable personnalité, ce n est pas la technique qui intéresse, mais ce qu il a dans le cœur. A deux profils égaux l état d esprit est plus important que les qualifications. Recherche d ouverture d esprit qui n a rien à voir avec les origines. Les techniques de recrutement sont liées à la dimension la plus intangible. 4

5 Est ce que la distinction palace a changé quelque chose pour le George V? (étudiant Master 1) Cela est purement français, cela n a pas eu d incidence à l étranger. Comment se distinguer lorsque l on est palace? (étudiant Master 2) Il est très difficile de se différencier aujourd hui. Il faut donc se différencier sur la dimension humaine. Le souvenir du client est le plus important. Est ce que vous distribuez sur les agences en ligne? (étudiant Master 2) Oui. Sur booking, expedia. Ils font cependant attention à ne pas être distribués n importe où. Le fait d être un palace vous permet-il de négocier plus facilement? (étudiant Master 2) Oui mais le taux n est pas le même. Quels sont les marchés porteurs? (étudiant Master 1) La Chine mais aussi d autres marchés émetteurs incroyables tels que la Turquie, le Mexique, la Russie, le Kazakhstan. 5

LE TOURISME À PARIS, ENJEUX ET DÉFIS

LE TOURISME À PARIS, ENJEUX ET DÉFIS LE TOURISME À PARIS, ENJEUX ET DÉFIS Intervenant Paul ROLL Directeur Général de l Office du Tourisme et des Congrès de Paris Président du conseil de l IREST MASTER 1 DATT - IREST UNIVERSITE PARIS 1 PANTHEON-SORBONNE

Plus en détail

L hôtel Epsom devient l hôtel N vy et s adresse à une nouvelle génération de clients

L hôtel Epsom devient l hôtel N vy et s adresse à une nouvelle génération de clients L hôtel Epsom devient l hôtel N vy et s adresse à une nouvelle génération de clients Genève, le 25 juin 2012 - L hôtel Epsom entame une mue qui le verra renaître en fin d année sous un autre jour. «Le

Plus en détail

LES RENDEZ-VOUS DE l hôtellerie-restauration > Programme 2015 FAIRE AVANCER TOUTES LES ENVIES D ENTREPRENDRE. www.strasbourg.cci.

LES RENDEZ-VOUS DE l hôtellerie-restauration > Programme 2015 FAIRE AVANCER TOUTES LES ENVIES D ENTREPRENDRE. www.strasbourg.cci. LES RENDEZ-VOUS DE l hôtellerie-restauration > Programme 2015 FAIRE AVANCER TOUTES LES ENVIES D ENTREPRENDRE www.strasbourg.cci.fr LES RENDEZ-VOUS DE l hôtellerie-restauration > PROGRAMME 2015 Vous êtes

Plus en détail

PANORAMA DES ACTEURS DES SEMINAIRES D ENTREPRISE

PANORAMA DES ACTEURS DES SEMINAIRES D ENTREPRISE PANORAMA DES ACTEURS DES SEMINAIRES D ENTREPRISE LIVRE BLANC Ideal Gourmet Meetings & Events Janvier 2014 INTRODUCTION Le mot du Président Pourquoi ce livre blanc? Aider les entreprises à comprendre les

Plus en détail

Teldar Travel, la centrale hôtelière B2B dernière génération, a déjà pris position sur le marché français!

Teldar Travel, la centrale hôtelière B2B dernière génération, a déjà pris position sur le marché français! DOSSIER DE PRESSE septembre 2010 w w w. t e l d a r t r a v e l. c o m 0 8 2 0 2 0 2 2 9 7 C o n t a c t p r e s s e : C a r o l i n e M e l i n T I K A M e d i a Té l. 0 6 6 1 1 4 6 3 6 4 0 1 4 0 3 0

Plus en détail

LE METROPOLE ACCUEILLE SA NOUVELLE DIRECTRICE RELATIONS PRESSE & PUBLIQUES LAURENCE SHUKOR. Mai 2014. Information Presse

LE METROPOLE ACCUEILLE SA NOUVELLE DIRECTRICE RELATIONS PRESSE & PUBLIQUES LAURENCE SHUKOR. Mai 2014. Information Presse Information Presse Mai 2014 LE METROPOLE ACCUEILLE SA NOUVELLE DIRECTRICE RELATIONS PRESSE & PUBLIQUES LAURENCE SHUKOR Laurence Shukor rejoint l équipe du Métropole en tant que Directrice des Relations

Plus en détail

Le marché de l hôtellerie en France

Le marché de l hôtellerie en France Le marché de l hôtellerie en France Georges DAHAN - 21 mars 2013 Sommaire Introduction Comment mesurer les performances hôtelières? L offre hôtelière en France Le parc hôtelier en France La part des chaînes

Plus en détail

Hélène Pébarthe-Désiré

Hélène Pébarthe-Désiré Colloque Spécialisation touristique et vulnérabilité : réalités et enjeux pour le développement soutenable des petits territoires insulaires La Réunion 4 au 6 décembre 2014 Hélène Pébarthe-Désiré Le tourisme

Plus en détail

1 sur 8 18/10/2013 09:46

1 sur 8 18/10/2013 09:46 1 sur 8 18/10/2013 09:46 ACCUEIL AGENDA TECHNO MARKETING E-DISTRIBUTION PUBLICITÉ E-TOURISME NEWSLETTER E-TOURISME Rechercher 2 sur 8 18/10/2013 09:46 Accueil > e-tourisme > e-distribution J aime Envoyer

Plus en détail

Soirée remise des diplômes

Soirée remise des diplômes Soirée remise des diplômes CQP Réceptionniste Responsable développement commercial Attaché(e) commercial(e) vendeur(euse) conseiller(e) commercial(e) Tous toqués! Tous toqués! Dossier de presse vendredi

Plus en détail

Monseigneur, Monsieur le recteur, chancelier des universités de Paris, Monsieur le ministre d Etat,

Monseigneur, Monsieur le recteur, chancelier des universités de Paris, Monsieur le ministre d Etat, Monseigneur, Monsieur le recteur, chancelier des universités de Paris, Monsieur le ministre d Etat, Excellences Mesdames et Messieurs les ambassadeurs, Madame la déléguée générale de la Cité, Madame la

Plus en détail

Conciergerie privée. Quand l émotion dépasse la raison!

Conciergerie privée. Quand l émotion dépasse la raison! Conciergerie privée Quand l émotion dépasse la raison! SOMMAIRE Mot du président Conciergerie privée Nos concierges Les services Demandes insolites Nos plus 1 2 MOT DU PRÉSIDENT Créée en 2007, la SMSA

Plus en détail

"Les conférences de l'irest"

Les conférences de l'irest M. Jaime-Axel RUIZ, Directeur de l'office Espagnol du tourisme en France : "La stratégie touristique de l Espagne" "Les conférences de l'irest" Direction du Tourisme Mardi 21 octobre 2008 "La stratégie

Plus en détail

27 rue Saint-Guillaume 75337 Paris cedex 07 France www.sciences-po.fr. Master Marketing et Études

27 rue Saint-Guillaume 75337 Paris cedex 07 France www.sciences-po.fr. Master Marketing et Études 27 rue Saint-Guillaume 75337 Paris cedex 07 France www.sciences-po.fr Master Marketing et Études REVENIR À NOTRE VOCATION PREMIÈRE Hervé Crès, Directeur adjoint, Directeur des études et de la scolarité

Plus en détail

TOURISME - HÔTELLERIE - LOISIRS HÔTELS CLASSÉS 2 MILLIONS D EMPLOIS. +0,7 pt LES SEGMENTS

TOURISME - HÔTELLERIE - LOISIRS HÔTELS CLASSÉS 2 MILLIONS D EMPLOIS. +0,7 pt LES SEGMENTS TOURISME - HÔTELLERIE - LOISIRS #EtudeKPMG L Industrie Hôtelière Française en 2014 L'HÔTELLERIE EN FRANCE AU SECOND SEMESTRE 2014 LE MARCHÉ FRANÇAIS COMPTE 17 943 HÔTELS CLASSÉS CUMULANT 558 279 CHAMBRES

Plus en détail

Les nouveaux modes de consommation collaborative vont s insérer durablement dans le paysage du voyage d affaires.

Les nouveaux modes de consommation collaborative vont s insérer durablement dans le paysage du voyage d affaires. Les nouveaux modes de consommation collaborative vont s insérer durablement dans le paysage du voyage d affaires. 68 Point de vue d une TMc jordy staelen IntervIeW MaNaGiNG DirECTOr De la TMC (Travel Management

Plus en détail

SECTEUR TOURISME ET HOTELLERIE

SECTEUR TOURISME ET HOTELLERIE ROYAUME DU MAROC SECRETARIAT D ETAT CHARGE DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE SECTEUR TOURISME ET HOTELLERIE Réception d Hôtel (RH) Niveau Technicien Guide d Évaluation Octobre 2006 Ce document est la propriété

Plus en détail

BACCALAUREAT PROFESSIONNEL. VENTE Prospection - Négociation - Suivi de clientèle

BACCALAUREAT PROFESSIONNEL. VENTE Prospection - Négociation - Suivi de clientèle BACCALAUREAT PROFESSIONNEL VENTE Prospection - Négociation - Suivi de clientèle ÉPREUVE E1 : SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE SOUS ÉPREUVE E11 : PRÉPARATION ET SUIVI DE L ACTIVITÉ COMMERCIALE LE CORRIGÉ COMPORTE

Plus en détail

CATALOGUE DES FORMATIONS INSTITUTIONNELLES 2012

CATALOGUE DES FORMATIONS INSTITUTIONNELLES 2012 CATALOGUE DES FORMATIONS INSTITUTIONNELLES 2012 ACADEMIE : Lieu où sont rassemblées des personnes reconnues pour leurs compétences, leur savoir et ayant pour mission de veiller à la transmission et à la

Plus en détail

www.ingemmologie.com

www.ingemmologie.com ING PARIS 33 rue La Boétie 75008 Paris Tél : + 33 (0)1 47 70 23 83 paris@ingemmologie.com ING LYON 11 place Croix Paquet 69001 Lyon Tél : + 33 (0)4 78 29 09 89 lyon@ingemmologie.com ING NICE 15-17 rue

Plus en détail

Meilleure INNOVATION PRODUIT

Meilleure INNOVATION PRODUIT Meilleure INNOVATION PRODUIT MEILLEURE INNOVATION 01 MEILLEURE INNOVATION EN PRODUIT HOTELIER Ce trophée récompense un nouveau concept, un nouveau service, ou une initiative particulière d un groupe, d

Plus en détail

RÊVES D HÔTEL. Thèmes. Concept. Contenu. Objectifs. Tourisme, détente, hôtellerie, architecture, histoire

RÊVES D HÔTEL. Thèmes. Concept. Contenu. Objectifs. Tourisme, détente, hôtellerie, architecture, histoire RÊVES D HÔTEL Thèmes Tourisme, détente, hôtellerie, architecture, histoire Concept «Rêves d hôtel» est une série de courts documentaires qui fait découvrir les plus beaux hôtels du monde, des plus classiques

Plus en détail

Dossier de presse. Contact presse. www.agencessaintferdinand.com

Dossier de presse. Contact presse. www.agencessaintferdinand.com Dossier de presse Contact presse FORCE MEDIA Patricia Ouaki - 01 44 40 24 01 Mobile : 06 07 59 60 32 patricia.ouaki@forcemedia.fr www.agencessaintferdinand.com Saint Ferdinand Le groupe Saint Ferdinand

Plus en détail

CATALOGUE de FORMATION

CATALOGUE de FORMATION CATALOGUE de FORMATION Le BTS MUC (Management des Unités Commerciales) CO 001 Le BTS MUC (Management des Unités Commerciales) permet de prendre la responsabilité de tout ou partie d une unité commerciale.

Plus en détail

d o s s i e r d e p r e s s e

d o s s i e r d e p r e s s e Que ce soit dans une bastide en Provence ou à la table d un jeune chef en Italie, le voyage doit être une expérience. Au-delà de la prestation, c est une découverte, une surprise et surtout une rencontre,

Plus en détail

UNE EXPERIENCE INCENTIVE UNIQUE EN ASIE

UNE EXPERIENCE INCENTIVE UNIQUE EN ASIE UNE EXPERIENCE INCENTIVE UNIQUE EN ASIE NOTRE EXPERTISE Avec plus de 15 années d expérience, nous avons créé de nombreux et incroyables séjours MICE en Asie. Au cours de notre expansion, nous avons su

Plus en détail

@bc Spa. @bc Spa 2013

@bc Spa. @bc Spa 2013 conseil management gestion @bc Spa La société @ bc Spa @bc Spa Management société de conseils en création de Spa et d activités de Bien-être, a été créée en mai 2007 par le Dr Brigitte CARON. Gérante

Plus en détail

Séminaire sur le recrutement des étudiants internationaux

Séminaire sur le recrutement des étudiants internationaux Séminaire sur le recrutement des étudiants internationaux Mot de bienvenue 10 mai 2015 Workshop ICEF d Amérique du nord Montréal 2015 Caroline Lévesque Responsable du développement des affaires, ICEF 1

Plus en détail

Innovation et design dans le secteur du tourisme

Innovation et design dans le secteur du tourisme Note de tendance Avril 2013 Tourisme Innovation et design dans le secteur du tourisme Dans le domaine du tourisme, le design joue aujourd hui un rôle majeur. Considéré comme un des outils de l innovation,

Plus en détail

Diriger votre équipe de vente: comment améliorer son efficacité?

Diriger votre équipe de vente: comment améliorer son efficacité? Diriger votre équipe de vente: comment améliorer son efficacité? Par M. Georges Poulin, Associé 22 et 23 novembre 2012 2012 Altitude Groupe Conseil 1 La différence Altitude ANALYSE INTERNE Forces & Faiblesses

Plus en détail

MAXIMISEZ VOS DOLLARS MARKETING

MAXIMISEZ VOS DOLLARS MARKETING CONFÉRENCE MAXIMISEZ VOS DOLLARS MARKETING MANUEL DU PARTICIPANT Conférencier : Ronald Martineau, Conseiller stratégique, TAO Design & Marketing Collège de l immobilier du Québec 600, chemin du Golf, Île

Plus en détail

M1/m2 bac+4 / bac+5 COMMUNICATION DIGITALE

M1/m2 bac+4 / bac+5 COMMUNICATION DIGITALE M1/m2 bac+4 / bac+5 COMMUNICATION DIGITALE NICOLAS BORDAS Vice-Président de TBWA\Europe et Président du réseau BEING Worldwide Parrain de la promotion ECS Paris 2012-2013 Il y a 3 grands mouvements majeurs

Plus en détail

Il y a l'art et la maniere de se faire remarquer

Il y a l'art et la maniere de se faire remarquer se noyer dans la masse sortir du lot Votre partenaire marketing et communication Il y a l'art et la maniere de se faire remarquer Le monde de la communication a subi d importantes mutations ces dernières

Plus en détail

CONCEPT Notre Temps - Vivre bien, Vivre mieux Notre Temps - Vivre bien, Vivre mieux Notre Temps - Vivre bien, Vivre mieux

CONCEPT Notre Temps - Vivre bien, Vivre mieux Notre Temps - Vivre bien, Vivre mieux Notre Temps - Vivre bien, Vivre mieux new 3 12 2014 CONCEPT Notre Temps - Vivre bien, Vivre mieux est la déclinaison suisse du célèbre magazine français lancé en 1968. Alors précurseur sur la cible des 50 ans et plus, il est aujourd hui le

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE

DOSSIER DE CANDIDATURE HOSPITALITY AWARDS 16 e ÉDITION 5 novembre 2015 InterContinental Paris Le Grand Meilleure opération marketing de marque DOSSIER DE CANDIDATURE www.hospitalityawards.com 0033 (0)1 56 56 87 89 events@hospitality-on.com

Plus en détail

ctivateur d ffaires Franchisés & Investisseurs

ctivateur d ffaires Franchisés & Investisseurs ctivateur d ttractivité d un réseau en mouvement Une nouvelle direction n En 2015, AKENA hôtels se réinvente. L arrivée d une nouvelle direction impulse un nouveau projet d entreprise, avec la mise en

Plus en détail

Grand Prix Stratégies / Amaury Médias du luxe 2011

Grand Prix Stratégies / Amaury Médias du luxe 2011 7 ème Édition Grand Prix Stratégies / Amaury Médias du luxe 2011 PRÉSENTEZ VOS ACTIONS DE COMMUNICATION LES PLUS INNOVANTES DANS LE DOMAINE DU LUXE DATE LIMITE DE REMISE DE VOS DOSSIERS : LE 8 JUILLET

Plus en détail

Travelport, un monde de solutions pour l industrie du voyage en Tunisie

Travelport, un monde de solutions pour l industrie du voyage en Tunisie Dossier de Presse Travelport, un monde de solutions pour l industrie du voyage en Tunisie Notre histoire : C est en 1971 que Travelport prenait ses racines lors de l introduction par la compagnie United

Plus en détail

Chapitre 1A, Québec, une ville patrimoniale (p.266 à p. 277)

Chapitre 1A, Québec, une ville patrimoniale (p.266 à p. 277) Chapitre 1A, Québec, une ville patrimoniale (p.266 à p. 277) Section 1 : Définition de Patrimoine (p.266) _ Patrimoine : Exemple : Toutes choses connectées à l histoire, l héritage, et la culture d un

Plus en détail

EXIGEZ L IMPOSSIBLE. Venez Partager, Supporter et Révéler votre véritable nature. Celle qui donne envie de gagner avec vous.

EXIGEZ L IMPOSSIBLE. Venez Partager, Supporter et Révéler votre véritable nature. Celle qui donne envie de gagner avec vous. EXIGEZ L IMPOSSIBLE Dans un contexte économique particulièrement tendu, la compétitivité de votre offre et la pugnacité de votre force de vente ne suffiront plus à garantir votre développement. La qualité

Plus en détail

MEILLEURE INNOVATION PÉDAGOGIQUE

MEILLEURE INNOVATION PÉDAGOGIQUE MEILLEURE INNOVATION PÉDAGOGIQUE Un peu d histoire Depuis le siècle dernier les innovations pédagogiques dans les domaines du Tourisme, de l Hôtellerie et du Voyage sont très rares! Les écoles sont restées

Plus en détail

LES BASES DU COMMERCIAL J-M R. D-BTP

LES BASES DU COMMERCIAL J-M R. D-BTP LES BASES DU COMMERCIAL J-M R. D-BTP 2006 1 Notions de base du commercial Principe de base Exercices Méthodologie Chronologie de l entretien 2 Notions de base du commercial Une personne fonctionne sur

Plus en détail

FOCUS. // Mai 2014 LE DESIGN DE SERVICE : UN ACTEUR CLÉ DE L ECONOMIE DE LA FONCTIONNALITÉ

FOCUS. // Mai 2014 LE DESIGN DE SERVICE : UN ACTEUR CLÉ DE L ECONOMIE DE LA FONCTIONNALITÉ FOCUS // Mai 2014 LE DESIGN DE SERVICE : UN ACTEUR CLÉ DE L ECONOMIE DE LA FONCTIONNALITÉ L économie de la fonctionnalité est un modèle économique qui vise à remplacer la vente d un bien par celle de l

Plus en détail

NEWSLETTER Le CMV au rythme de 3 siècles de musique

NEWSLETTER Le CMV au rythme de 3 siècles de musique Septembre 2015 NEWSLETTER Le CMV au rythme de 3 siècles de musique Les 3 et 4 septembre dernier, le Crédit Mutuel de la Vallée a convié une partie de sa clientèle, officiels et autorités, notamment le

Plus en détail

Solution Web pour l hôtellerie par MMCréation

Solution Web pour l hôtellerie par MMCréation Solution Web pour l hôtellerie par MMCréation 15 ans d expertise auprès des chaînes hôtelières Une équipe multidisciplinaire Des références reconnues dans le secteur hôtelier De nombreuses récompenses

Plus en détail

M1/M2 BAC+4 / BAC+5 COMMUNICATION DIGITALE

M1/M2 BAC+4 / BAC+5 COMMUNICATION DIGITALE M1/M2 BAC+4 / BAC+5 COMMUNICATION DIGITALE NICOLAS BORDAS Vice-Président de TBWA\Europe et Président du réseau BEING Worldwide Parrain de la promotion ECS Paris 2012-2013 Il y a 3 grands mouvements majeurs

Plus en détail

Comment devient-on le meilleur? Présentation de Sabre Red

Comment devient-on le meilleur? Présentation de Sabre Red Comment devient-on le meilleur? Est-ce par son engagement, la chance, la ténacité, le talent? En réalité, pour atteindre une performance optimale, il faut parvenir à un juste équilibre de tous ces facteurs.

Plus en détail

MODULE 1 CATALOGUE DES FORMATIONS. hôtellerie-restauration. À la conquête des compétences 2013!

MODULE 1 CATALOGUE DES FORMATIONS. hôtellerie-restauration. À la conquête des compétences 2013! MODULE 1 00 CATALOGUE DES 2013 FORMATIONS hôtellerie-restauration À la conquête des compétences 2013! 1 Valoriser votre expérience et/ou celle de vos collaborateurs en obtenant un diplôme d état (Bac +

Plus en détail

QUIMBAYA TOURS, UNE AGENCE RECEPTIVE A DIMENSION INTERNATIONALE EN QUETE D UNE CLIENTELE NOUVELLE

QUIMBAYA TOURS, UNE AGENCE RECEPTIVE A DIMENSION INTERNATIONALE EN QUETE D UNE CLIENTELE NOUVELLE QUIMBAYA TOURS, UNE AGENCE RECEPTIVE A DIMENSION INTERNATIONALE EN QUETE D UNE CLIENTELE NOUVELLE Catarina Pascoal Equipe M Himali Patabendi 2013-2014 Sandrine Tan TABLE DES MATIERES I - Quimbaya Tours

Plus en détail

Hospitality Awards 2012 Meilleure opération de communication

Hospitality Awards 2012 Meilleure opération de communication Hospitality Awards 2012 Meilleure opération de communication hotelbb.com Rejoignez-nous sur une problématique STRATéGIE : Faire de b&b hôtels, une marque «brand friend» Quelle communication de challenger

Plus en détail

Il y a une mer d opportunités

Il y a une mer d opportunités PLEINES VOILES VERS LE LEADERSHIP DE MARQUE GAGNER LA BATAILLE DES MARCHÉS Le plan marketing Management stratégique du marketing expérientiel Dr Michel G. Langlois Professeur titulaire ESG-UQAM 1 Il y

Plus en détail

Ecole de Coachs de Vie Gestaltistes en Développement des Ressources Personnelles. L a plus belle aventure de l homme, c est sa propre aventure

Ecole de Coachs de Vie Gestaltistes en Développement des Ressources Personnelles. L a plus belle aventure de l homme, c est sa propre aventure Ecole de Coachs de Vie Gestaltistes en Développement des Ressources Personnelles L a plus belle aventure de l homme, c est sa propre aventure Intervenant Mathé Kaufmann Gestalt-Thérapeute, Superviseure

Plus en détail

Baromètre 2015 Havas Voyages / Intel* Travailler et voyager à l ère de la transformation numérique

Baromètre 2015 Havas Voyages / Intel* Travailler et voyager à l ère de la transformation numérique Communiqué de presse Baromètre 2015 Havas Voyages / Intel* Travailler et voyager à l ère de la transformation numérique Havas Voyages et Intel collaborent pour comprendre et adresser les nouvelles attentes

Plus en détail

SOMMAIRE. Présentation Générale. Vos besoins. Notre offre Un Savoir-faire Notre expertise ACHAT Notre expertise LOGISTIQUE Notre réseau de PARTENAIRES

SOMMAIRE. Présentation Générale. Vos besoins. Notre offre Un Savoir-faire Notre expertise ACHAT Notre expertise LOGISTIQUE Notre réseau de PARTENAIRES SOMMAIRE Présentation Générale Vos besoins Notre offre Un Savoir-faire Notre expertise ACHAT Notre expertise LOGISTIQUE Notre réseau de PARTENAIRES Un Savoir-être Notre parcours Une Raison d être Notre

Plus en détail

B A R O M È T R E 2 0 0 9 Voyage d affaires :

B A R O M È T R E 2 0 0 9 Voyage d affaires : B A R O M È T R E 2 0 0 9 Voyage d affaires : l état des lieux après un an de crise Observation Le baromètre 2009 poursuit la mission engagée l an dernier, à savoir : «comprendre et mesurer les attentes

Plus en détail

Executive Education. Afrique Océan Indien

Executive Education. Afrique Océan Indien Executive Education Afrique Océan Indien 2 3 Relever les défis, préparer l avenir Depuis sa création en 1995, Analysis est animé par la volonté d accompagner les entreprises et les institutions de la région

Plus en détail

"L'EXCELLENCE NATURELLE "

L'EXCELLENCE NATURELLE "L'EXCELLENCE NATURELLE " TOURISME ET HÔTELLERIE DE LUXE FORMATION ET COACHING en épanouissement personnel au profit de la réussite de l'équipe Le tourisme et l hôtellerie de luxe évoluent constamment

Plus en détail

http://www.silicon.fr/stockage donnees personnelles russie priorite dsi 124232.html, 18/08/2015

http://www.silicon.fr/stockage donnees personnelles russie priorite dsi 124232.html, 18/08/2015 DONNÉES PERSONNELLES : LA RUSSIE DURCIT SA RÉGLEMENTATION, LES DSI SUR LE PONT, http://www.silicon.fr/stockage donnees personnelles russie priorite dsi 124232.html, 18/08/2015 LES ENTREPRISES FRANÇAISES

Plus en détail

Côte Ouest Immobilier PLAN MEDIA

Côte Ouest Immobilier PLAN MEDIA Côte Ouest Immobilier PLAN MEDIA Christie s International Real Estate Propriété de Christie s, la plus ancienne maison de vente d objets d art Premier réseau mondial d'agents immobiliers spécialisés dans

Plus en détail

LE CLUB PRESTIGE LE LUXE POUR TOUS. Des revenus supplémentaires considérables!

LE CLUB PRESTIGE LE LUXE POUR TOUS. Des revenus supplémentaires considérables! LE LUXE POUR TOUS + Des revenus supplémentaires considérables! Pourquoi le CLUB PRESTIGE? Pourquoi le CLUB PRESTIGE? Il s ajoute au plan de marketing! Pour la simple raison qu il correspond à des profils

Plus en détail

UNE ÉCOLE D INGÉNIEUR D EXCELLENCE POUR L AFRIQUE

UNE ÉCOLE D INGÉNIEUR D EXCELLENCE POUR L AFRIQUE SOMMAIRE L ÉCOLE CENTRALE CASABLANCA, L EXCELLENCE UNIVERSITAIRE À VOCATION PANAFRICAINE... 2 L ÉCOLE CENTRALE PARIS, DEVENUE CENTRALESUPELEC LE 1 ER JANVIER 2015... 3 LE RÉSEAU INTERNATIONAL DES ÉCOLES

Plus en détail

Les partenariats chez Accor : une stratégie de développement originale

Les partenariats chez Accor : une stratégie de développement originale Les partenariats chez Accor : une stratégie de développement originale Accor est une entreprise d origine française, mais dont le capital et l activité se sont largement internationalisés. Premier hôtelier

Plus en détail

Vendre son champagne sur internet

Vendre son champagne sur internet dossier P.13-17 Vendre son champagne sur internet De nombreuses études le montrent : le commerce en ligne se porte bien et devrait continuer à croître sur les deux prochaines années. Ainsi, la Fédération

Plus en détail

Entre vos clients et vous UNE RELATION À PROTÉGER. Entre vos futurs clients et vous UNE RELATION À CONQUÉRIR

Entre vos clients et vous UNE RELATION À PROTÉGER. Entre vos futurs clients et vous UNE RELATION À CONQUÉRIR Entre vos clients et vous UNE RELATION À PROTÉGER La relation avec vos clients est précieuse. Rien n est jamais acquis dans ce monde interconnecté et hyperconcurrentiel où la technologie peut faire et

Plus en détail

Solution Web pour l hôtellerie par MMCréation

Solution Web pour l hôtellerie par MMCréation Solution Web pour l hôtellerie par MMCréation 15 ans d expertise auprès des chaînes hôtelières Une équipe multidisciplinaire Des références reconnues dans le secteur hôtelier De nombreuses récompenses

Plus en détail

L HÉBERGEMENT ALTERNATIF : Repousser les limites de l imaginaire. Colloque québécois sur les parcs régionaux 27 ET 28 NOVEMBRE 2012

L HÉBERGEMENT ALTERNATIF : Repousser les limites de l imaginaire. Colloque québécois sur les parcs régionaux 27 ET 28 NOVEMBRE 2012 L HÉBERGEMENT ALTERNATIF : Repousser les limites de l imaginaire Colloque québécois sur les parcs régionaux 27 ET 28 NOVEMBRE 2012 L HÉBERGEMENT ALTERNATIF 1. Survol de la diversité de l offre au Québec

Plus en détail

L industrie du voyage Glossaire des termes

L industrie du voyage Glossaire des termes L industrie du voyage Glossaire des termes Accompagnateur, guide touristique, directeur touristique : Personne travaillant habituellement pour un voyagiste qui accompagne un groupe tout au long de son

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE. Le positionnement du processus

FICHE TECHNIQUE. Le positionnement du processus FICHE TECHNIQUE Le positionnement du Le positionnement du proposé par Edwards et Peppard dans le texte Opérationnaliser stratégie au moyen du est une technique d analyse visant catégoriser les d une organisation

Plus en détail

2008/2009 CATALOGUE FORMATION MANAGEMENT

2008/2009 CATALOGUE FORMATION MANAGEMENT 2008/2009 CATALOGUE DE FORMATION MANAGEMENT 1 MANAGEMENT Les formations : Initiation au management...3 Le management commercial...4 Devenir un bon chef de projet, outils et méthodes...5 Animation et cohésion

Plus en détail

Documents mis à disposition par : http://www.marketing-etudiant.fr. Attention

Documents mis à disposition par : http://www.marketing-etudiant.fr. Attention Documents mis à disposition par : http://www.marketing-etudiant.fr Attention Ce document est un travail d étudiant, il n a pas été relu et vérifié par Marketing-etudiant.fr. En conséquence croisez vos

Plus en détail

Le point de vue du PLViste, par Olivier YVARD.

Le point de vue du PLViste, par Olivier YVARD. Pas de PLV sans design! Le point de vue du PLViste, par Olivier YVARD. 25 juin 2013, Paris CPV PLUS. Créé en 2002, CPV Plus (Communication Point de Vente Plus ) est à l origine un bureau d etude spécialisé

Plus en détail

LA POLITIQUE DE PRODUIT : NIKE

LA POLITIQUE DE PRODUIT : NIKE LA POLITIQUE DE PRODUIT : NIKE Nike propose une gamme très variée de produits que ce soit dans les chaussures, l habillement ou l équipement de sport. En effet, Nike propose des baskets telles que les

Plus en détail

Les Français, les hôteliers et les sites de réservation d hébergement en ligne

Les Français, les hôteliers et les sites de réservation d hébergement en ligne Les Français, les hôteliers et les sites de réservation d hébergement en ligne Rapport rédigé par : Jean-Daniel Lévy, Directeur du Département Politique Opinion Magalie Gérard, Directrice de clientèle

Plus en détail

www.relax34-villeveyrac.fr/votre-livre-je-maime-et-je-mapprouve/

www.relax34-villeveyrac.fr/votre-livre-je-maime-et-je-mapprouve/ Ecrit par Martine Poiret Coaching confiance en soi sur Skype ou au cabinet 06 26 64 32 25 1 Ce petit rapport vous est offert par Martine Poiret. Site www.relax34-villeveyrac.fr Vous pouvez l offrir à vos

Plus en détail

LES SECRETS DU PARFAIT CURRICULUM VITAE

LES SECRETS DU PARFAIT CURRICULUM VITAE LES SECRETS DU PARFAIT CURRICULUM VITAE par Alan Davis Qu est-ce que le recruteur recherche dans votre curriculum vitae? Quand on me demande de revoir un curriculum vitae, je réponds invariablement : «Mettez-vous

Plus en détail

PROFIL D ENSEIGNEMENT BACHELIER en GESTION HOTELIERE

PROFIL D ENSEIGNEMENT BACHELIER en GESTION HOTELIERE PROFIL D ENSEIGNEMENT BACHELIER en GESTION HOTELIERE Une formation aux couleurs de la HELHa L'enseignement de la Haute École Louvain en Hainaut donne une place centrale à l'étudiant en lui permettant,

Plus en détail

Direction Générale des Affaires Sociales

Direction Générale des Affaires Sociales Direction Générale des Affaires Sociales sous la présidence de Yves LARDINOIS, Député Provincial Site de la DGAS : http://dgas.hainaut.be Point de menu «Documentation» Rue de la Bruyère, 159-6001 MARCINELLE

Plus en détail

Conséquence. Aucun des malades d «ici» ne peut être un étranger, sauf à être exclu du champ de la

Conséquence. Aucun des malades d «ici» ne peut être un étranger, sauf à être exclu du champ de la Point de départ et définition. Le point de départ à tenir est qu en matière de santé, il n y a de malades étrangers que les seuls exclus de son champ. Nulle notion ethnique, raciale ou communautaire ne

Plus en détail

édition DU PRIX GEORGES TRUFFAUT TROIS ASSOCIATIONS EXEMPLAIRES RéCOMPENSéES LE VÉGÉTAL C EST LA VIE... LE PRIX GEORGES TRUFFAUT

édition DU PRIX GEORGES TRUFFAUT TROIS ASSOCIATIONS EXEMPLAIRES RéCOMPENSéES LE VÉGÉTAL C EST LA VIE... LE PRIX GEORGES TRUFFAUT Mai 2013 édition DU PRIX GEORGES TRUFFAUT TROIS ASSOCIATIONS EXEMPLAIRES RéCOMPENSéES LE VÉGÉTAL C EST LA VIE... Georges TRUFFAUT (1872 1948) La fondation s inspire tout naturellement du legs humaniste

Plus en détail

! # % & ( ))))))))))))))))))))))))))))) +,!! #! #

! # % & ( ))))))))))))))))))))))))))))) +,!! #! # ,!! #! #! % & () + ! # % & ( ))))))))))))))))))))))))))))) +,!!#!#!!!. %&%& ( )! +, %. / 0 12 12 %& # ( &!(!& (! & (!(! ( ) +,!. + )(, & (!(! /0.!# 1! # %& # %& ( & ) # % #!#!!!! & & & /0.!# 1! # %& (

Plus en détail

LES BASES DU MARKETING Lecteur universitaire Adriana BUZDUGAN

LES BASES DU MARKETING Lecteur universitaire Adriana BUZDUGAN LES BASES DU MARKETING Lecteur universitaire Adriana BUZDUGAN DÉFINITION l'ensemble des moyens dont dispose une entreprise pour vendre ses produits à ses clients d'une manière rentable LA CONCEPTION TRADITIONNELLE

Plus en détail

PRESENTATION DE PRODUITS HAUT DE GAMME-LUXE Décoration d intérieur à la française

PRESENTATION DE PRODUITS HAUT DE GAMME-LUXE Décoration d intérieur à la française PRESENTATION DE PRODUITS HAUT DE GAMME-LUXE Décoration d intérieur à la française UKRAINE Kiev, 20-22 novembre 2013 Découvrez le deuxième pays d Europe de l Est en termes de débouchés, fort d une clientèle

Plus en détail

Plénière 1 / Le retour sur investissement, nouveau paradigme de la communication? Mythes et réalités

Plénière 1 / Le retour sur investissement, nouveau paradigme de la communication? Mythes et réalités Plénière 1 / Le retour sur investissement, nouveau paradigme de la communication? Mythes et réalités Ce document est la synthèse de la conférence, réalisée et diffusée en direct par : Le retour sur investissement,

Plus en détail

60 salariés. 3 MINISTÈRE est une agence Web, experte en CRM, e-commerce, data et analytics. Elle compte à ce. jour 25 salariés.

60 salariés. 3 MINISTÈRE est une agence Web, experte en CRM, e-commerce, data et analytics. Elle compte à ce. jour 25 salariés. Laurent HABIB réunit les agences LIGARIS 1, PLAN CRÉATIF 2 et MINISTÈRE 3 pour créer la 1 ère agence globale indépendante du marché. Une agence de 180 personnes, à 60% digitale, intégrant tous les métiers

Plus en détail

SALON EIBTM 27-29 novembre 2012 COMPTE RENDU

SALON EIBTM 27-29 novembre 2012 COMPTE RENDU SALON EIBTM 27-29 novembre 2012 COMPTE RENDU 25 ème édition du salon Eibtm en 2012 Participation du Bureau des Congrès de Paris avec son propre espace «PARIS» Objectifs : Véhiculer une image forte de la

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE MASTER BIOTIN mention Biologie-Santé

DOSSIER DE CANDIDATURE MASTER BIOTIN mention Biologie-Santé Pendant l année universitaire, êtes vous ou serez vous demandeur d emploi, salarié en congé de formation ou au RSA. Oui non Si c est le cas, vous relevez du service de formation continue (UNIFOP), pour

Plus en détail

L EQUIPE COMMERCIALE * * * * * L organisation de l équipe commerciale

L EQUIPE COMMERCIALE * * * * * L organisation de l équipe commerciale THEME 7 L EQUIPE COMMERCIALE * * * * * Chapitre 1 L organisation de l équipe commerciale Les métiers commerciaux sont extrêmement diversifiés. On en distingue généralement deux grands types : ceux en contact

Plus en détail

L écosystème Internet de la Bretagne

L écosystème Internet de la Bretagne L écosystème Internet de la Bretagne Notre consommateur : une démarche complexe Notre ambition commune et partagée Etre présent ensemble sur tous ces points de contacts pour mieux Capter nos consommateurs,

Plus en détail

Toujours plus près des clients

Toujours plus près des clients Toujours plus près des clients Conférence présentée à la journée d information sur les cultures ornementales en serre au Sheraton Laval. (10 décembre 2008) par Jean-Claude Dufour, Ph.D Pourquoi? On pense

Plus en détail

Atelier 1 Parlons Stratégie, multi- canal et multi- écran!

Atelier 1 Parlons Stratégie, multi- canal et multi- écran! Atelier 1 Parlons Stratégie, multi- canal et multi- écran! 1 Parlons Stratégie! 2 UNE STRATÉGIE? EST- CE BIEN NÉCESSAIRE? Peut- on se contenter de participer à la course sans stratégie? 3 POURQUOI PARLER

Plus en détail

Avec le conseil académique de l'école Hôtelière de Lausanne

Avec le conseil académique de l'école Hôtelière de Lausanne À PROPOS DE CASABLANCA HOSPITALITY SCHOOL L hôtellerie constitue un domaine riche en opportunités professionnelles. Il s agit de l un des secteurs les plus dynamiques dans le monde, avec une expansion

Plus en détail

Bachelier - AESI en sciences

Bachelier - AESI en sciences Haute Ecole Léonard de Vinci Programme du Bachelier - AESI en sciences Année académique 2015-2016 Contenu 1. Identification de la formation... 2 2. Référentiel de compétences... 3 3. Profil d enseignement...

Plus en détail

COMITE DE PERFECTIONNEMENT

COMITE DE PERFECTIONNEMENT COMITE DE PERFECTIONNEMENT 2011 1 Comité de perfectionnement 2011 TLe comité de perfectionnement TLe Comité de Perfectionnement de l IEMI-CMH est composé d Executive Doctors, reconnus pour leur professionnalisme

Plus en détail

Quoi? Une friche industrielle réhabilitée. Les anciens établissements Cannelle

Quoi? Une friche industrielle réhabilitée. Les anciens établissements Cannelle Quoi? Une friche industrielle réhabilitée Les anciens établissements Cannelle En 1945, la famille Cannelle, originaire du territoire de Belfort, décide de s installer en bord de Loire port des Noues, afin

Plus en détail

Business & High Technology

Business & High Technology UNIVERSITE DE TUNIS INSTITUT SUPERIEUR DE GESTION DE TUNIS Département : Informatique Business & High Technology Chapitre 6 : Customer Relationship Management (CRM) Sommaire Introduction... 1 Les enjeux

Plus en détail

LIVRE BLANC DANS LA PEAU D UN AGENT DE CENTRE DE CONTACT

LIVRE BLANC DANS LA PEAU D UN AGENT DE CENTRE DE CONTACT LIVRE BLANC DANS LA PEAU D UN AGENT DE CENTRE DE CONTACT LIVRE BLANC DANS LA PEAU D UN AGENT DE CENTRE DE CONTACT 2 A PROPOS Il existe de nombreux critères afin de devenir une entreprise prospère et compétitive

Plus en détail