Questions intéressant le Groupe d utilisateurs «Lien avec la qualité de service»

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Questions intéressant le Groupe d utilisateurs «Lien avec la qualité de service»"

Transcription

1 CEP C Doc 11 Original: anglais CONSEIL D EXPLOITATION POSTALE Commission 3 (Services physiques) Questions intéressant le Groupe d utilisateurs «Lien avec la qualité de service» Rapport du Président du groupe (Point 11 de l ordre du jour) 1. Objet Rapport de la réunion de l assemblée du Groupe d utilisateurs «Lien avec la qualité de service» tenue le 27 octobre Références/paragraphes 1 à Décision attendue Prendre note du présent rapport. I. Ouverture de la réunion et adoption de l ordre du jour (CEP C 3 GULQ Doc 1.Rev 1) 1. Les délégués de 23 des 45 Pays-membres du Groupe d utilisateurs «Lien avec la qualité de service» (GULQ) ont assisté à la réunion. Le quorum requis pour la prise de décisions (plus de 50% des membres) a été atteint, conformément à l article 6 du Règlement intérieur du GULQ. L ordre du jour a été adopté par consensus. II. Rapport de la dernière réunion (CEP C Doc 10.Add 1) 2. Le GULQ a pris note du rapport de sa dernière assemblée, qui avait déjà été présenté à la Commission 3 du Conseil d exploitation postale (CEP) en avril III. Elections du Groupe d utilisateurs «Lien avec la qualité de service» en Le GULQ a pris note des résultats des élections ayant eu lieu en Concernant l élection du Président et du Vice-Président, le secrétariat a reçu 36 votes sur les 45 voix. Cela représente plus de la majorité simple requise conformément au Règlement intérieur du GULQ. Morten Rosengreen (Danemark) a été élu à la présidence du GULQ pour la période du 1 er septembre 2014 au 31 août 2018, avec un total de 22 voix. Barbara Crestin (France), quant à elle, a été élue à la vice-présidence pour la même période, avec un total de 10 voix. 4. Quatre des cinq positions ad personam au sein du Comité de validation et de révision sont devenues vacantes le 31 août Des élections n étaient pas nécessaires, puisque le nombre des candidatures reçues correspondait au nombre des positions vacantes. Les candidats ci-après siégeront au Comité de validation et de révision pour une période de deux ans, à savoir du 1 er septembre 2014 au 31 août 2016: Bjarne Bentsen (Danemark), Christian Schelter (Allemagne, Vice-Président), Pantelis Vaxevanis (Grèce) et Marek Vrany (Suisse). DER.REM

2 2 IV. Normes et objectifs en matière de qualité de service (CEP Doc 5a.Rev 2) 5. L assemblée du GULQ a approuvé le projet de résolution présenté dans le document concernant les normes et objectifs en matière de lien avec la qualité de service. La résolution modifie les normes en matière de qualité de service approuvées auparavant pour l Amérique (Etats-Unis) et le Portugal par la résolution CEP 2/ et fixe les normes et objectifs en matière de qualité de service pour deux nouveaux participants, à savoir le Togo et Maurice, ayant rejoint le système le 1 er janvier Le GULQ a été informé du retrait d Aruba du système de lien avec la qualité de service en V. Comité de validation et de révision a) Cinquième rapport du Comité de validation et de révision Période (CEP C 3 GULQ Doc 5a) 6. Le GULQ a pris note du cinquième rapport du Comité de validation et de révision pour la période , contenant les recommandations formulées par le Comité après avoir examiné les propositions visant à modifier les normes et les objectifs en matière de qualité de service pour le Portugal et à fixer les normes et les objectifs pour Maurice et le Togo. b) Premier rapport du Comité de validation et de révision Période (CEP C 3 GULQ Doc 5b) 7. Le GULQ a pris note du premier rapport du Comité de validation et de révision pour la période Ce rapport contient la décision du Comité relative à la demande de participation de l Ukraine ainsi que les recommandations du Comité concernant la demande formulée par l Amérique (Etats-Unis) pour modifier ses normes de service dans le cadre du système de lien avec la qualité de service à partir du 5 janvier VI. Evolution des travaux et mise à jour du plan de travail 8. Le GULQ a pris note des actions ci-dessous prévues dans son plan de travail (v. CEP Doc 3. Add 3.Rev 3) et notamment celles du projet 3 du plan de travail pour la poste aux lettres (v. CONGRÈS Doc 20a.Annexe 3.Rev 1), approuvé par le Congrès de Doha dans sa résolution C 37/2012. a) Action 1 Mise en place de procédures efficaces pour répondre aux demandes des participants 9. Le Président du Comité de validation et de révision a présenté le modus operandi du Comité. Le GULQ a adopté les listes de contrôle pour les visites sur site et l utilisation des données de transpondeur pour appuyer les déclarations de cas de force majeure en avril Le Président du Comité a ensuite informé le QULQ que le Comité étudierait la question de savoir si d autres améliorations seraient nécessaires pour examiner plus efficacement les questions relatives aux participants et prendre des meilleures décisions en la matière. b) Action 2 Définition des paramètres permettant la validation des résultats en matière de qualité de service aux fins du lien avec la qualité de service de l UPU 10. Pour appuyer l action 2, le Président du Comité a informé le GULQ que la formule de collecte des données sur le courrier réel approuvée par la dernière assemblée du GULQ en avril 2014 avait été mise en œuvre avec succès par les deux fournisseurs de système d évaluation. 11. Le deuxième point souligné dans le cadre de l action 2 porte sur la définition des paramètres pour valider les résultats fournis par le système d évaluation de la qualité de service aux fins du calcul des frais terminaux. A cet égard, il est important de coordonner avec le groupe ad hoc du système de contrôle mondial (GMS) quant à la procédure relative aux principaux indicateurs de performance («KPI enveloping procedure»). Le Comité de validation et de révision devrait présenter les travaux menés sur les principaux indicateurs de performance lors de la prochaine assemblée, en avril 2015.

3 3 c) Action 3 Encouragement des membres de l UPU à prendre part au système de lien avec la qualité de service de l UPU 12. Le secrétariat a informé le GULQ des mesures qu'il a prises régulièrement et qu il continuera à prendre pour informer les opérateurs désignés des Pays-membres des conditions régissant leur participation au système de lien avec la qualité de service de l UPU et des avantages que représente celle-ci. d) Action 4 Amélioration de la gouvernance et du cadre réglementaire concernant le lien avec la qualité de service de l UPU 13. Le groupe ad hoc chargé de l examen de la gouvernance du lien avec la qualité de service, composé de l Australie, du Canada et de la Grande-Bretagne, a été chargé d examiner en profondeur le Règlement intérieur du GULQ en vue d harmoniser et de simplifier les différentes procédures d examen et de prise de décisions du groupe. Le groupe ad hoc devrait notamment réviser l adhésion des non-participants au système de lien avec la qualité de service au GULQ (en référence à l art. 2 du Règlement intérieur du GULQ) et clarifier toute disposition obscure. Il présentera des propositions en la matière au GULQ lors de sa réunion en avril VII. Rapport d avancement concernant la Stratégie postale de Doha et les décisions du Congrès 14. Le GULQ a pris note des progrès réalisés au niveau du cinquième principal indicateur de performance, concernant le nombre d opérateurs désignés participant au lien avec la qualité de service de l UPU par rapport au nombre total des opérateurs désignés. La performance par rapport au principal indicateur de performance s est améliorée, mais pas assez rapidement pour atteindre l objectif de 35% d ici à 2016 fixé par la Stratégie postale de Doha. VIII. Mise à jour du Guide de l utilisateur du Groupe d utilisateurs «Lien avec la qualité de service» 15. Le GULQ a pris note de la présentation faite par le Bureau international sur les mises à jour et modifications apportées au Guide de l utilisateur du groupe depuis la dernière assemblée. IX. Prochaine réunion 16. Le Bureau international a informé le groupe du fait que la prochaine réunion du GULQ aura lieu durant la session du CEP en avril X. Divers et imprévu 17. Le GULQ a pris note des deux propositions de modifications des articles RL 222 et RL 223 du Règlement de la poste aux lettres (v. CEP Doc 5d.Annexes 8 et 9). Concernant les modifications de l article RL 223, l Allemagne et l Australie se sont dites préoccupées par le 3, concernant l heure critique de marquage et le terme en anglais «shall», qui causeraient des problèmes au niveau de l inspection par l organisme du contrôle des frontières et provoqueraient des ambiguïtés au niveau des heures limites du régime intérieur, puisque celles-ci peuvent varier d un point d admission à l autre au sein d un même pays. Le Président du GULQ a invité l Allemagne et l Australie à soulever cette question lors de la réunion du Groupe «Rémunération Poste aux lettres» (GRPL), puisque c est ce dernier qui était chargé de soumettre ces propositions au CEP pour approbation. Le GRPL devrait se réunir après la réunion du GULQ. Berne, le 25 février 2015 Morten Rosengreen Président

4 CEP C Doc 11.Add 1 Original: anglais CONSEIL D EXPLOITATION POSTALE Commission 3 (Services physiques) Questions intéressant le Groupe d utilisateurs «Lien avec la qualité de service» Rapport du Président du groupe (Point 11 de l ordre du jour) 1. Objet Rapport de la réunion de l assemblée du Groupe d utilisateurs «Lien avec la qualité de service» tenue le 17 avril Références/paragraphes 1 à 21 et annexes 1 et 2 2. Décision attendue La Commission 3 du Conseil d exploitation postale est invitée à: prendre note du présent rapport; approuver les propositions de modification du Règlement intérieur du Groupe d utilisateurs «Lien avec la qualité de service»; adopter les recommandations visant à régler la question des poids appliqués aux liaisons des groupes par le système d évaluation convenu par l UPU fourni par International Post Corporation en Annexe 2 21 I. Introduction / 1. Les délégués de 26 des 49 Pays-membres du Groupe d utilisateurs «Lien avec la qualité de service» (GULQ) ont assisté à la réunion. L Islande, la Slovénie et la Suède ont donné leur procuration au Danemark, à la Pologne et à la Norvège, respectivement. Avec une représentation de 29 pays au total, le quorum requis pour la prise de décisions (plus de 50% des membres) a été atteint, conformément à l article 6 du Règlement intérieur du GULQ. L ordre du jour a été adopté par consensus. Une liste des participants présents et ceux représentés à la réunion figure en annexe 1. II. Rapport de l'assemblée du Groupe d utilisateurs «Lien avec la qualité de service» du 27 octobre 2014 CEP C Doc 11) 2. Le GULQ a pris note du rapport de sa dernière assemblée. III. Elections du Groupe d utilisateurs «Lien avec la qualité de service» en Le GULQ a pris note de la procédure d élection relative à l une des cinq positions ad personam devenues vacantes récemment au sein du Comité de validation et de révision. DREM.REM

5 2 IV. Normes et objectifs en matière de qualité de service (CEP C Doc 6) 4. L assemblée du GULQ a approuvé le projet de résolution présenté dans le document susmentionné, concernant les normes et objectifs en matière de lien avec la qualité de service. La résolution, si elle est adoptée, établit les normes en matière de qualité de service pour 2016, y compris celles du nouveau participant (Burkina Faso). Elle modifie également les normes de qualité approuvées auparavant pour l Arabie saoudite, Macao, Chine, et la Grande-Bretagne dans le cadre de la résolution du CEP 2/ et applicables à partir du 1 er janvier Enfin, elle fixe les objectifs en matière de qualité de service pour tous les participants au lien avec la qualité de service en V. Comité de validation et de révision Deuxième rapport du Comité de validation et de révision. Période (CEP C 3 GULQ Doc 5) 5. Le GULQ a pris note du deuxième rapport du Comité de validation et de révision pour la période , contenant les recommandations formulées par le comité après avoir examiné les propositions visant à modifier les normes de qualité applicables dans le cadre du lien avec la qualité de service pour l Arabie saoudite, le Burkina Faso, Macao, Chine, et la Grande-Bretagne. VI. Evolution des travaux et mise à jour du plan de travail 6. Le GULQ a pris note des actions ci-dessous prévues dans son plan de travail (v. CEP Doc 3. Add 3.Rev 3), et notamment celles du projet 3 du plan de travail pour la poste aux lettres (v. CONGRÈS Doc 20a.Annexe 3.Rev 1), approuvé par le Congrès de Doha dans sa résolution C 37/2012. a) Action 1 Mise en place de procédures efficaces pour répondre aux demandes des participants 7. Le Président du Comité de validation et de révision a présenté l état d avancement des travaux concernant le développement des directives devant être suivies pour déterminer si les propositions visant à fixer ou à modifier les heures critiques de marquage sont conformes aux normes nationales et répondent aux exigences opérationnelles. Le rapport sur l avancement comprend une liste des différents éléments pouvant être pris en considération pour les futurs travaux. Il a été souligné que le principal objectif ici consistait à développer des directives pour réduire les ressources nécessaires au Bureau international pour recueillir et filtrer l information opérationnelle ainsi qu auprès de l opérateur désigné pour fournir ladite information. 8. Il a été précisé que cette action n affecterait pas les travaux entrepris par le Groupe «Rémunération Poste aux lettres» relatifs aux principes d établissement des normes et objectifs en matière de qualité ni ne concernerait les normes de bout en bout, définies dans la résolution C 40/2012 du Congrès de Doha. 9. Le GULQ a pris note du rapport d avancement et prié le Comité de validation et de révision de présenter des recommandations lors de la prochaine réunion en octobre b) Action 2 Définition des paramètres permettant la validation des résultats en matière de qualité de service utilisés aux fins du lien avec la qualité de service de l UPU 10. Le GULQ a pris note du rapport oral du Comité de validation et de révision en faveur de l action 2 du plan de travail du GULQ, concernant le développement de principaux indicateurs de performance spécifiques pour le lien avec la qualité de service. Le Président du Comité de validation et de révision a recommandé de repousser cette action jusqu à ce que le Groupe «Evaluation et amélioration de la qualité du service de la poste aux lettres» (GEAQSPL) avance sur les principaux indicateurs de performance relatifs aux systèmes d évaluation convenus par l'upu. Le GULQ a approuvé cette recommandation. c) Action 3 Encouragement des membres de l UPU à prendre part au système de lien avec la qualité de service et/ou au système d évaluation 11. Le GULQ a pris note du rapport oral du secrétariat sur les mesures qu'il a prises régulièrement et qu il continuera à prendre pour informer les opérateurs désignés des Pays-membres des conditions régissant leur participation au lien avec la qualité de service de l UPU et des avantages que représente celle-ci.

6 3 d) Action 4 Amélioration de la gouvernance et du cadre réglementaire concernant le lien avec la qualité de service (CEP C 3 GULQ Doc 6d) 12. Le groupe ad hoc chargé de l examen de la gouvernance du lien avec la qualité de service, composé de l Australie, du Canada et de la Grande-Bretagne, a été chargé de réviser en profondeur le Règlement intérieur du GULQ en vue d harmoniser et de simplifier les différentes procédures d examen et de prise de décisions du GULQ. Le groupe ad hoc a proposé un certain nombre de modifications visant à améliorer le Règlement intérieur, notamment en ce qui concerne le fait que le GULQ doit être composé exclusivement des participants au lien avec la qualité de service (art. 2 du Règlement intérieur du GULQ). Certaines dispositions ont également été clarifiées. / 13. D autres modifications ont été apportées durant l assemblée du GULQ pour améliorer différentes parties du Règlement intérieur, telles que la suppression de la limitation à deux mandats s appliquant aux membres ad personam du Comité de validation et de révision. Le GULQ a approuvé les modifications du Règlement intérieur (v. annexe 2) et les a soumises à la Commission 3 pour adoption. VII. Etat des principaux indicateurs de performance attribués à la Commission 3 (CEP C Doc 14.Rev 1) 14. Le GULQ a pris note du rapport d avancement concernant les principaux indicateurs de performance n os 5a et 5b, attribués dans le cadre de la Stratégie postale de Doha (SPD). L indicateur 5a concerne le nombre d opérateurs désignés participant au système de lien avec la qualité de service de l UPU par rapport au nombre total d opérateurs désignés. Selon la conclusion présentée, la performance par rapport aux principaux indicateurs de performance a augmenté, mais pas suffisamment vite pour atteindre l objectif du cycle de Doha de 35% d ici à Il a par ailleurs été convenu de revoir cette performance par rapport aux données concernant les opérateurs désignés ayant demandé au Bureau international d appliquer les dispositions de l article RL du Règlement de la poste aux lettres. En effet, selon cet article, les opérateurs désignés ayant un volume annuel du courrier arrivant inférieur à 100 tonnes sont exemptés du lien entre la qualité de service et les frais terminaux et ne devraient pas être pris en considération dans les principaux indicateurs de performance. 15. L indicateur 5b, quant à lui, évalue la performance en termes de nombre d opérateurs désignés participant au système de lien avec la qualité de service et atteignant leurs objectifs par rapport au nombre total d opérateurs désignés faisant partie du système. La performance a été évaluée à 60% en VIII. Mise à jour du Guide de l utilisateur du Groupe d utilisateurs «Lien avec la qualité de service» 16. Le GULQ a pris note de la présentation faite par le Bureau international sur les mises à jour et les modifications apportées au Guide de l utilisateur du GULQ depuis la dernière assemblée. IX. Prochaine réunion 17. Le Bureau international a informé le GULQ du fait que la prochaine réunion du GULQ aura lieu en octobre X. Divers et imprévu 18. Le Bureau international a été informé par International Post Corporation (IPC) d une erreur dans le calcul des poids applicables aux liaison des groupes, utilisé pour rendre compte des résultats qualitatifs évalués par le module UNEX conforme au concept technique du système de contrôle mondial (GMS). Bien que le problème ait été repéré par un Pays-membre ayant adhéré au système de lien avec la qualité de service en 2015, le problème remonte à Dans sa lettre du 15 avril 2015, IPC propose une procédure corrective qui, si elle était appliquée, impacterait les résultats en matière de performance de 20 opérateurs désignés en IPC a confirmé avoir déjà appliqué la correction proposée aux résultats de 2015.

7 4 19. Le Bureau international a informé l assemblée du fait qu il avait dûment suivi les procédures du Conseil d exploitation postale (CEP) et du GULQ relatives à la finalisation des résultats en matière de qualité de service pour 2013 et Concernant les résultats de 2014, le Bureau international les a portés à la connaissance de tous les membres du GULQ le 30 mars Pour les deux années considérées, la procédure de fin d année comprenait une période supplémentaire de trente jours durant laquelle les membres du GULQ pouvaient contester les résultats annuels en matière de qualité de service. Aucun commentaire n ayant été formulé durant cette période de trente jours pour aucune des deux années, il a été communiqué que les résultats susmentionnés étaient définitifs. Il convient de noter que ce délai de trente jours s'ajoute à la possibilité dont dispose chaque opérateur désigné d examiner et de contester chaque mois les données et/ou les performances signalées tout au long de l'année civile. 20. En dépit des explications décrites au 19, un certain nombre de participants ont demandé à pouvoir examiner leurs résultats de Un vote a donc été organisé sur la possibilité de réexamen des résultats de Cette possibilité a été écartée par une majorité de 14 membres sur les 27 opérateurs désignés représentés à la réunion au moment du vote. 21. Concernant les résultats UNEX en matière de qualité de service pour 2015, le GULQ a décidé à l unanimité de faire les recommandations ci-dessous à la Commission 3, afin de s'assurer que la question sera réglée avant la fin de 2015: Le GEAQSPL devrait entreprendre l examen de la question des poids applicables aux liaisons des groupes pour Le GEAQSPL devrait examiner l'application des poids au calcul des performances en matière de qualité de service pour 2015 et en rendre compte, tout en intégrant cela dans ses futures procédures de vérification. La Commission 3 devrait demander à la plénière du CEP que le Comité de gestion du CEP soit habilité à prendre des décisions à sa réunion d octobre 2015, si nécessaire. Le GULQ devrait être tenu informé tout au long du processus. Berne, le 21 avril 2015 Morten Rosengreen Président

8 CEP C Doc 11.Add 1.Annexe 1 Participation à l assemblée du Groupe d utilisateurs «Lien avec la qualité de service» du 17 avril 2015 Au début de la réunion, 29 participants au système de lien avec la qualité de service étaient présents: Pays présents Allemagne Amérique (Etats-Unis) Arabie saoudite Australie Autriche Belgique Brésil Canada Macao, Chine Danemark Espagne Finlande France Grande-Bretagne Grèce Israël Japon Lettonie Norvège Nouvelle-Zélande Pologne Portugal Qatar Singapour Suisse Ukraine Pays représentés Suède Islande Slovénie

9 CEP C Doc 11.Add 1.Annexe 2 Groupe d utilisateurs «Lien avec la qualité de service» Règlement intérieur Chapitre premier Définitions 1. Global Monitoring System (GMS): système mondial centralisé pour l évaluation de la qualité du service de la poste aux lettres pour les envois arrivants liée aux frais terminaux. 2. Lien entre la qualité de service et les frais terminaux: pour les Pays-membres de l UPU, l objectif ultime du GMS est de lier la rémunération des frais terminaux aux performances de ces pays en matière de qualité de service, comme décrit dans l article 27.5 de la Convention et dans les articles RL 222 et RL 224 du Règlement de la poste aux lettres. 3. Spécification technique du GMS: il s agit des spécifications techniques (concept d évaluation) qui seront utilisées par les participants aux systèmes d évaluation convenus dans de cadre l UPU. 4. Groupe d utilisateurs «Lien avec la qualité de service»: groupe rendant compte au Conseil d exploitation postale et dont les Pays-membres utilisent des systèmes d évaluation convenus par l UPU. Ces pays peuvent ou non lier et établissent un lien entre leurs frais terminaux aux et leurs performances en matière de qualité de service, conformément aux articles RL 222 et RL Système d évaluation convenu par l UPU: tout système d évaluation reconnu en vertu des dispositions des articles RL 222 et RL 224 et exploité sur la base de la spécification technique du GMS. 6. Fournisseur du système d évaluation: le ou les fournisseurs ou gestionnaires d un système d évaluation convenu par l UPU. Chapitre II Constitution Article premier Base constitutive 1. Le Groupe d utilisateurs «Lien avec la qualité de service» fonctionne conformément aux Actes de l Union, aux résolutions du Conseil d exploitation postale, au présent Règlement intérieur et au manuel de l utilisateur. 2. Le Groupe d utilisateurs «Lien avec la qualité de service» constitue le cadre dans lequel les membres de ce groupe prennent des décisions sur les questions relatives à la mise en œuvre des Actes de l Union et des décisions prises par les organes de l Union en ce qui concerne le lien avec entre la qualité de service et le système de contrôle mondial les frais terminaux. 3. Les relations contractuelles entre les opérateurs désignés et le gestionnaire de leur système d évaluation pour ce qui est du fonctionnement courant du système d évaluation convenu par l UPU ne relèvent pas du champ des compétences du Groupe d utilisateurs «Lien avec la qualité de service». Article 2 Composition 1. Tout opérateur désigné qui adhère à pour lequel la rémunération des frais terminaux se base sur les résultats en matière de qualité de service obtenus grâce à un système d évaluation de la qualité de service convenu par l UPU, aux termes des dispositions des articles RL 222 et RL 224, est considéré comme membre du Groupe d utilisateurs «Lien avec la qualité de service».

10 2 1.1 Les opérateurs désignés des pays du système cible sont considérés comme membres présumés du Groupe d utilisateurs «Lien avec la qualité de service» Un opérateur désigné d un pays du système cible qui décide de ne pas participer à un système d évaluation convenu par l UPU peut notifier sa décision au secrétariat, tout en respectant les conditions décrites dans l article RL Cette notification doit être faite dans les trente jours après l adoption du présent Règlement intérieur, et au plus tard sept mois avant le début de l année civile subséquente (1 er juin). 1.2 Un opérateur désigné d un nouveau pays du système cible ou d un pays du système transitoire souhaitant participer à un système d évaluation convenu par l UPU, conformément aux articles RL 222 ou RL 224, doit notifier son intention au secrétariat au plus tard sept mois avant le début l année civile durant laquelle les performances seront évaluées (1 er juin) Cette notification doit comprendre les informations indiquant si l opérateur désigné a choisi de lier ses frais terminaux à ses performances en matière de qualité de service ou s il a choisi uniquement de mesurer ces performances et d en rendre compte. 2. Avant d adhérer au Groupe d utilisateurs «Lien avec la qualité de service», Les opérateurs désignés faisant partie du Groupe d utilisateurs «Lien avec la qualité de service» doivent accepter le présent Règlement intérieur. 3. Tout membre peut se retirer du Groupe d utilisateurs «Lien avec la qualité de service», sous réserve d en avoir informé par écrit le secrétariat au moins une année civile à l avance (31 décembre) avant le 30 novembre de l année civile précédant l année d évaluation de la qualité de service aux fins de rémunération des frais terminaux. Cette date butoir ne concerne que les aspects administratifs relatifs au lien avec la qualité de service et en aucun cas les relations contractuelles auxquelles il est fait référence à l article 1.3. Il reste cependant tenu, durant la période de préavis, de remplir les obligations découlant de son adhésion au Groupe d utilisateurs «Lien avec la qualité de service» et demeure lié par les décisions de ce dernier en matière de révision, de recours et d arbitrage. Article 3 Droit de vote 1. Chaque membre du Groupe d utilisateurs «Lien avec la qualité de service» dispose d une seule voix. 2. Tous les membres peuvent voter sur les questions relatives à la mise en œuvre des dispositions des Actes de l Union et des décisions des organes de l Union en ce qui concerne le lien avec la qualité et le système de contrôle mondial, y compris sur des points tels que le calcul et la validation des résultats, exception faite ou des questions spécifiquement liées au paiement des frais terminaux associés à la qualité de service. 2.1 Seuls les membres ayant choisi de lier le paiement des frais terminaux à leurs performances en matière de qualité de service peuvent voter sur des questions concernant la mise en œuvre des dispositions sur les frais terminaux liés à la qualité de service inscrites dans les Actes ou dans les résolutions du Conseil d exploitation postale. Article 4 Droits et responsabilités 1. Les membres du Groupe d utilisateurs «Lien avec la qualité de service» peuvent participer aux activités du groupe d utilisateurs. 2. Les membres du Groupe d utilisateurs «Lien avec la qualité de service» reçoivent des rapports montrant leurs performances par rapport à des normes et objectifs établis. 3. Les membres du Groupe d utilisateurs «Lien avec la qualité de service» appliquant les dispositions des Actes relatives aux frais terminaux liés à la qualité de service bénéficient de paiements de frais terminaux en fonction de leurs performances en matière de qualité de service.

11 3 4. Les membres du Groupe d utilisateurs «Lien avec la qualité de service» appliquant les dispositions des Actes relatives aux frais terminaux liés à la qualité de service effectuent les paiements des frais terminaux au bénéfice des autres participants appliquant les mêmes dispositions, en fonction des performances de ces derniers en matière de qualité de service. 5. Les membres du Groupe d utilisateurs «Lien avec la qualité de service» représentant les pays du système cible ayant choisi de ne pas participer à un système d évaluation convenu par l UPU effectuent les paiements des frais terminaux au bénéfice des autres participants appliquant les dispositions citées sous 4.4, en fonction des performances de ces derniers en matière de qualité de service Les membres du Groupe d utilisateurs «Lien avec la qualité de service» assument leurs propres frais (frais de déplacement et frais de subsistance journaliers) liés à leur participation aux activités du groupe. Article 5 Transfert de données et accès à celles-ci 1. Chaque membre du Groupe d utilisateurs «Lien avec la qualité de service» conclut un accord concernant le transfert de données et l accès à celles-ci, selon les principes définis par le Conseil d exploitation postale. Chapitre III Structures et fonctions du Groupe d utilisateurs «Lien avec la qualité de service» Article 6 Assemblée du Groupe d utilisateurs «Lien avec la qualité de service» 1. L assemblée du Groupe d utilisateurs «Lien avec la qualité de service» est composée des membres du Groupe d utilisateurs «Lien avec la qualité de service». 2. Les assemblées ordinaires du Groupe d utilisateurs «Lien avec la qualité de service» se tiennent, en principe, deux fois par an durant la session annuelle du Conseil d exploitation postale et du Conseil d administration. 3. Une assemblée extraordinaire est convoquée à la demande de la moitié au moins des membres. 4. Un membre du Groupe d utilisateurs «Lien avec la qualité de service» qui n est pas en mesure de participer à une réunion peut se faire représenter par un autre membre, à condition d en aviser le secrétariat par écrit. Un membre du Groupe d utilisateurs «Lien avec la qualité de service» peut voter par procuration au nom d un seul autre membre. 5. Les votes sur les décisions de l assemblée du Groupe d utilisateurs «Lien avec la qualité de service» transmis par courrier recommandé, télécopie ou courrier électronique sont acceptés. 6. Dans le cadre de ses activités, l assemblée du Groupe d utilisateurs «Lien avec la qualité de service» veille au respect des Actes de l Union et des décisions des organes permanents de l UPU, en particulier celles concernant l évaluation de la qualité de service et le lien entre les frais terminaux et les résultats en matière de qualité de service. 6.1 Le Règlement intérieur du Groupe d utilisateurs «Lien avec la qualité de service» et les propositions de modification y relatives doivent être soumis au Conseil d exploitation postale et approuvés par celui-ci. 7. L assemblée du Groupe d utilisateurs «Lien avec la qualité de service» prend ses décisions à la majorité des deux tiers des votes exprimés par la moitié au moins des membres du Groupe d utilisateurs «Lien avec la qualité de service» votants, en dans les cas suivants: d appel des décisions rendues par le Comité de validation et de révision concernant les demandes de vérification des résultats et les demandes de modification, à l exception des décisions concernant spécifiquement les paiements de frais terminaux liés à la qualité de service.

12 4 8. Les membres du Groupe d utilisateurs «Lien avec la qualité de service» établissant un lien entre leurs frais terminaux et leurs résultats en matière de qualité de service prennent leurs décisions à la majorité des deux tiers des votes exprimés par ces membres, uniquement, et à condition que la moitié au moins de ces membres participent au vote, dans les cas suivants: Appel des décisions rendues par le Comité de validation et de révision concernant les demandes de vérification des résultats et les demandes de modification concernant les paiements de frais terminaux liés à la qualité de service Questions soumises à ces membres par le Comité de validation et de révision concernant les paramètres techniques du système d évaluation applicables uniquement aux participants effectuant des paiements de frais terminaux liés à la qualité de service L assemblée du Groupe d utilisateurs «Lien avec la qualité de service» prend ses décisions à la majorité simple des votes exprimés par la moitié au moins des membres du Groupe d utilisateurs «Lien avec la qualité de service» votants, dans les cas suivants: L assemblée du Groupe d utilisateurs «Lien avec la qualité de service» élit son Président et son Vice-Président pour un mandat de quatre ans Election ad personam de cinq membres du Comité de validation et de révision. Les critères de sélection sont fixés par les membres, mais devraient comprendre l expertise dans le domaine des activités de l UPU relatives au lien entre les frais terminaux et la qualité de service et à l évaluation de la qualité de service Dans les cas indiqués ci-après, lorsque les questions ne peuvent pas être réglées d un commun accord, l assemblée du Groupe d utilisateurs «Lien avec la qualité de service» prend ses décisions à la majorité simple des votes exprimés par la moitié au moins des membres du Groupe d utilisateurs «Lien avec la qualité de service» votants Propositions de modification du Règlement intérieur Exceptions aux règles applicables, notamment en cas de force majeure, conformément aux dispositions du présent Règlement intérieur Révision et approbation Décisions de modification des dispositions du manuel de l utilisateur, autres que celles prises par le Congrès, le Conseil d exploitation postale ou le Groupe d utilisateurs «Lien avec la qualité de service» Questions techniques et opérationnelles concernant l application du modèle statistique, les règles de calcul des résultats, les inspections effectuées par les douanes et l autorité en matière de sécurité, l installation de portiques dans les bureaux d échange, l application des heures critiques de marquage, etc., ou découlant de ces éléments Questions soumises pour décision au Comité de validation et de révision n affectant pas uniquement les participants effectuant des paiements de frais terminaux liés à la qualité de service Recommandations, pour décision par l organe compétent du Conseil d'exploitation postale, concernant les propositions visant à incorporer dans les Actes de l Union et dans les résolutions du Conseil d'exploitation postale des dispositions relatives au lien entre les frais terminaux et la qualité de service et le système de contrôle mondial (SCM) de l UPU, les propositions relatives à la définition des normes de distribution, aux objectifs en matière de résultats, aux principes et règles en matière de rémunération et à la notification des résultats en matière de qualité de service, et les propositions sur l adhésion de nouveaux participants aux systèmes d évaluation convenus par l UPU, y compris les calendriers de mise en œuvre établis pour les essais et le lancement de l évaluation Exposé des besoins à l organe compétent du Conseil d exploitation postale pour examen plus approfondi, en vue de la modification des spécifications techniques du GMS Le Groupe d utilisateurs «Lien avec la qualité de service» peut inviter des Pays-membres et/ou des opérateurs désignés qui ne sont pas membres du groupe et toute organisation internationale ou toute entreprise ou personne qualifiée à participer aux réunions de son assemblée, et/ou en accepter les demandes de participation, dès lors qu il estime que cela est dans son intérêt. Les invités n ont pas le droit de vote, mais peuvent prendre la parole sur autorisation du Président.

13 5 Article 7 Président et Vice-Président de l assemblée du Groupe d utilisateurs «Lien avec la qualité de service» 1. Le Président dirige les réunions de l assemblée du Groupe d utilisateurs «Lien avec la qualité de service» et veille à ce que celle-ci présente un rapport annuel au Conseil d exploitation postale. 2. Les membres veillent à ce que les personnes élues soient suffisamment disponibles pour pouvoir exercer leurs fonctions. 3. Le Vice-Président dirige les réunions de l assemblée du Groupe d utilisateurs «Lien avec la qualité de service» en cas d empêchement du Président. En cas d empêchement du Président et du Vice-Président, le Président désigne une personne chargée de présider la réunion. Article 8 Comité directeur 1. Les activités du Groupe d utilisateurs «Lien avec la qualité de service» sont coordonnées par son Comité directeur, qui est composé des Président et Vice-Président de l assemblée du Groupe d utilisateurs «Lien avec la qualité de service» et du Président du Comité de validation et de révision. 2. Le Comité directeur se réunit, en principe, tous les six mois. Il se réunit aussi à la demande de la moitié au moins de ses membres. 3. Le Comité directeur du Groupe d utilisateurs «Lien avec la qualité de service» exerce les fonctions suivantes: 3.1 Coordonner les activités du Groupe d utilisateurs «Lien avec la qualité de service», de manière à assurer le bon fonctionnement du groupe, ainsi que les relations de ce dernier avec le Conseil d exploitation postale, le secrétariat et les fournisseurs du système d évaluation. 3.2 Faire des recommandations à l assemblée du Groupe d utilisateurs «Lien avec la qualité de service» sur les propositions concernant le lien entre les frais terminaux et la qualité de service et le système de contrôle mondial de l UPU dans les Actes de l Union et les résolutions du Conseil d exploitation postale, sur les propositions relatives à la notification des résultats en matière de qualité de service et sur les propositions sur l adhésion de nouveaux participants aux systèmes d évaluation convenus par l UPU, y compris les calendriers de mise en œuvre établis pour les essais et le lancement de l évaluation. 3.3 Fournir des conseils au secrétariat sur les questions relatives au Groupe d utilisateurs «Lien avec la qualité de service», y compris en ce qui concerne l établissement et l exécution du budget, et les autres questions administratives concernant le groupe. 3.4 Entreprendre toute activité demandée par l assemblée du Groupe d utilisateurs «Lien avec la qualité de service». Article 9 Comité de validation et de révision Structure 1. Le Comité de validation et de révision est composé de cinq membres du Groupe d utilisateurs «Lien avec la qualité de service», qui doivent être des experts suffisamment qualifiés, élus ad personam par l assemblée du Groupe d utilisateurs «Lien avec la qualité de service». Les membres du Comité de validation et de révision siègent pour un mandat de deux quatre ans, qui ne peut être reconduit qu une fois. Le nombre de mandats pouvant être exercés par un membre du Comité de validation et de révision n est pas limité. Le Président et le Vice-Président du Comité de validation et de révision sont élus parmi les membres du Comité de validation et de révision. 1.1 Le Comité de validation et de révision peut inviter toute organisation internationale ou toute entreprise ou personne qualifiée à participer à ses réunions, et/ou en accepter les demandes de participation, dès lors qu il estime que cela est dans l intérêt du Groupe d utilisateurs «Lien avec la qualité de service». Les invités n ont pas le droit de vote, mais peuvent prendre la parole sur autorisation du Président.

14 6 Fonctions 2. Contrôler le fonctionnement des systèmes d évaluation convenus par l UPU. 2.1 Examiner les demandes de modification ou de correction de données d exploitation soumises par les membres conformément aux articles 14 et 16 du présent Règlement intérieur et aux procédures détaillées décrites dans le manuel de l utilisateur et statuer sur le sujet. 2.2 Examiner les recours déposés auprès du secrétariat et statuer en la matière; les décisions du Comité de validation et de révision sont susceptibles d appel devant l assemblée du Groupe d utilisateurs «Lien avec la qualité de service». 2.3 Valider les En cas d anomalies liées aux spécifications techniques du GMS, il peut examiner les résultats issus des systèmes d évaluation (méthodologie et procédures en matière de qualité) et soumettre des recommandations en la matière à l assemblée du Groupe d utilisateurs «Lien avec la qualité de service». 2.4 Valider les données des transpondeurs pour les demandes qui ne peuvent être satisfaites ni par le membre ni par les fournisseurs du système d évaluation. 2.5 Etudier les questions d exploitation, suivant les instructions de l assemblée du Groupe d utilisateurs «Lien avec la qualité de service», et faire rapport à cette dernière en formulant des recommandations, le cas échéant. 2.6 Examiner les questions soulevées par l assemblée du Groupe d utilisateurs «Lien avec la qualité de service» concernant le calcul des résultats fondés sur les données reçues des gestionnaires du système d évaluation. 2.7 Faire rapport à l assemblée du Groupe d utilisateurs «Lien avec la qualité de service». Réunions 3. Le Comité de validation et de révision se réunit aussi souvent que nécessaire. 3.1 Le Comité de validation et de révision prend ses décisions à la majorité de ses membres, qui peuvent voter par courrier recommandé, par télécopie ou par courrier électronique se prononcer par consensus ou par vote. 3.2 Les membres du Groupe d utilisateurs «Lien avec la qualité de service» sont tenus de veiller à ce que les membres du Comité de validation et de révision soient suffisamment disponibles pour pouvoir exercer leurs fonctions. Article 10 Equipes spéciales 1. L assemblée du Groupe d utilisateurs «Lien avec la qualité de service» peut à tout moment décider de créer des équipes spéciales temporaires, en cas de besoin. 2. Les équipes spéciales accomplissent les tâches qui leur sont assignées par l assemblée du Groupe d utilisateurs «Lien avec la qualité de service» et font rapport à cette dernière. 3. Au terme de leurs travaux, les équipes spéciales cessent d exister. Article 11 Secrétariat 1. Le secrétariat est assuré par le Bureau international de l UPU. 2. Les fonctions du secrétariat sont les suivantes: 2.1 Servir d organe d exécution, d appui, de liaison, d information et de consultation pour les utilisateurs du système de lien entre les frais terminaux et la qualité de service, pour les membres du groupe, pour le Comité directeur et pour le Comité de révision et de validation.

15 7 2.2 Mettre à jour et publier le manuel de l utilisateur, conformément aux décisions du Groupe d utilisateurs «Lien avec la qualité de service», y compris les contextes réglementaires, les procédures et paramètres d exploitation du système d évaluation, le présent Règlement intérieur et tout autre document utile aux membres. 2.3 Gérer les activités courantes concernant le lien entre les frais terminaux et la qualité de service, conformément aux instructions du Conseil d exploitation postale et de l assemblée du Groupe d utilisateurs «Lien avec la qualité de service» et en coordination avec le Comité directeur. 2.4 Appliquer les décisions prises par le Conseil d exploitation postale et/ou l assemblée du Groupe d utilisateurs «Lien avec la qualité de service». 2.5 Communiquer aux membres du Groupe d utilisateurs «Lien avec la qualité de service»: les décisions de l assemblée du Groupe d utilisateurs «Lien avec la qualité de service» et du Comité de validation et de révision; les fiches d évaluation produites par les fournisseurs du système; les résultats des calculs pour l ajustement de la rémunération au titre des frais terminaux en fonction des résultats en matière de qualité de service; les demandes de révision; les recours, qui doivent être envoyés aux membres au moins trente jours avant l ouverture de la séance durant laquelle ils doivent être examinés; les informations concernant l admission ou la démission d un membre du Groupe d utilisateurs «Lien avec la qualité de service»; d autres informations demandées par le Comité directeur; 2.6 organiser les procédures d évaluation des demandes de modification, des demandes d exception pour force majeure ainsi que des recours et des demandes d arbitrage, conformément aux décisions de l assemblée du Groupe d utilisateurs «Lien avec la qualité de service». Article 12 Fournisseurs du système d évaluation 1. Les fonctions des fournisseurs du système d évaluation sont les suivantes: 1.1 Assurer le bon fonctionnement du système d évaluation et la prestation de services de qualité fournir des données sur les résultats en matière de qualité au profit des utilisateurs. 1.2 Sélectionner les fournisseurs et gérer les contrats, de manière à assurer le bon fonctionnement du système d évaluation. 1.3 Communiquer aux utilisateurs du système d évaluation les données validées et les données concernant les résultats des évaluations. Article 13 Langues 1. Les langues de travail du Groupe d utilisateurs «Lien avec la qualité de service» sont, en principe, le français et l anglais. Chapitre IV Procédures de demande et d appel Article 14 Procédure de révision applicable aux demandes de vérification et de modification 1. La procédure appliquée dépend du type de demande (vérification ou modification) formulée. Ces demandes sont de deux sortes: 1.1 Demandes de vérification concernant l évaluation de la qualité: un membre du Groupe d utilisateurs «Lien avec la qualité de service» peut demander au fournisseur du système d évaluation de vérifier certains envois témoins spécifiques à l origine de données de lecture contestables des transpondeurs ou de résultats problématiques des correspondants.

16 8 1.2 Demandes de modification (modification non systémique des paramètres du système d évaluation): un membre du Groupe d utilisateurs «Lien avec la qualité de service» peut formuler une demande à caractère plus général portant sur des questions concernant le placement des portiques douaniers ou de frais terminaux, la pondération par ville, les heures critiques de marquage ou encore une demande d exception pour cas de force majeure. 2. Traitement de la demande de vérification ou de modification 2.1 Demandes de vérification: toutes les demandes de vérification sont soumises au fournisseur du système d évaluation par le membre du Groupe d utilisateurs «Lien avec la qualité de service» (par lettre recommandée, par télécopie ou par courrier électronique) dans les délais préalablement approuvés par les membres. Faute de demande de vérification déposée dans le délai convenu, les résultats d évaluation pour la période en question sont réputés acceptés. La demande de vérification doit indiquer les conclusions, les motifs et les éléments de preuve du membre Si la demande de vérification porte sur une erreur de calcul, le fournisseur du système d évaluation et/ou le secrétariat rectifient l erreur et la procédure est close Si la demande de vérification ne peut pas être mutuellement satisfaite entre le membre et son fournisseur du système d évaluation, elle est transmise au secrétariat pour examen et évaluation par le Comité de validation et de révision, qui statuera à ce sujet. 2.2 Demandes de modification: Toutes les demandes de modification non systémique sont soumises au secrétariat par le membre du Groupe d utilisateurs «Lien avec la qualité de service» (par lettre recommandée, par télécopie ou par courrier électronique) dans un délai de trente jours à compter de la date de notification des résultats mensuels par le fournisseur du système d évaluation. Faute de demande de révision déposée dans ce délai, les résultats sont réputés acceptés. La demande doit indiquer les conclusions, motifs et éléments de preuve du membre. Le secrétariat transmet la demande au Comité de validation et de révision pour évaluation et décision Les demandes de modification de nature opérationnelle, par exemple des changements concernant les portiques, les points d entrée ou les heures critiques de marquage, doivent être notifiées à l avance. Le secrétariat transmet les demandes au Comité de validation et de révision pour évaluation et décision. 2.3 La décision du Comité de validation et de révision est transmise au membre qui demande la révision. Si le membre accepte par écrit les conclusions du Comité de validation et de révision dans les trente jours suivant leur transmission, la procédure est close. Dans le cas contraire, le Comité de validation et de révision rend sa décision finale en tenant compte de tout élément nouveau présenté par le membre concerné. Ces décisions seront communiquées aux membres du Groupe d utilisateurs «Lien avec la qualité de service». 2.4 Si le membre concerné, ou tout autre membre du Groupe d utilisateurs «Lien avec la qualité de service», n est pas satisfait par la décision finale du Comité de validation et de révision, il peut en faire appel. 2.5 La demande de révision n a pas d effet suspensif sur l ajustement de la rémunération des frais terminaux liée à la qualité de service pour tous les membres pendant la durée du litige. Les ajustements sont effectués une fois rendue une décision définitive et exécutoire. Article 15 Procédure d appel et d arbitrage 1. Un membre peut faire appel des décisions du Comité de validation et de révision devant l assemblée du Groupe d utilisateurs «Lien avec la qualité de service». 1.1 La demande en appel, dûment motivée, est envoyée au secrétariat, par lettre recommandée, par télécopie ou par courrier électronique, dans un délai de trente jours à compter de la date de notification de la décision du Comité de validation et de révision au membre par le secrétariat. Faute de recours formulé dans ce délai, les décisions sont réputées définitives et exécutoires. 1.2 La demande en appel doit parvenir au secrétariat au moins soixante jours avant l ouverture de la séance au cours de laquelle l appel sera examiné. 1.3 Après évaluation du dossier préparé par le membre concerné, l assemblée du Groupe d utilisateurs «Lien avec la qualité de service» statue sur l appel interjeté sur la base des pièces présentées.

17 9 2. Un membre mécontent de la décision de l assemblée du Groupe d utilisateurs «Lien avec la qualité de service» peut demander un arbitrage. 2.1 La demande d arbitrage est envoyée dans les trente jours à compter de la date de notification par le secrétariat de la décision de l assemblée du Groupe d utilisateurs «Lien avec la qualité de service» au membre concerné. Faute de demande d arbitrage formulée dans ce délai, la décision est réputée définitive et exécutoire. 2.2 Dès réception de la demande d arbitrage, le secrétariat en informe le Président de l assemblée du Groupe d utilisateurs «Lien avec la qualité de service», qui, avec le membre ayant déposé la demande d arbitrage, constitue un comité d arbitrage dans les soixante jours. 2.3 Le membre qui a demandé un arbitrage et le Président du Groupe d utilisateurs «Lien avec la qualité de service» désignent chacun un représentant parmi les membres du Groupe d utilisateurs «Lien avec la qualité de service». Un troisième membre est choisi conjointement par les deux parties à l appel. Ces trois représentants constituent le comité d arbitrage. 2.4 La décision rendue par le comité d arbitrage est définitive et exécutoire. 3. Le pourvoi en appel ou la demande d arbitrage n a pas d effet suspensif sur l ajustement de la rémunération des frais terminaux liée à la qualité de service des membres liant leurs frais terminaux à la qualité de service, pendant la durée du litige. L ajustement est effectué une fois rendue une décision définitive et exécutoire. Article 16 Cas de force majeure 1. Tout membre peut invoquer un cas de force majeure pour motiver une demande d exception. 2. Constitue un cas de force majeure tout événement indépendant de la volonté du membre qui l invoque ou l empêchant de tenir ses engagements concernant le lien des frais terminaux avec la qualité de service. Un membre n est pas réputé avoir manqué à ses obligations s il peut démontrer que le manquement était dû à un empêchement échappant raisonnablement à son contrôle, qu il ne pouvait raisonnablement prévoir ni l empêchement considéré, ni son incidence sur son aptitude à assumer ses responsabilités au moment de son adhésion au GMS et/ou au Groupe d utilisateurs «Lien avec la qualité de service» et qu il n aurait raisonnablement pas pu éviter ou prévenir cet empêchement, ou tout au moins ses conséquences. En général, une grève des employés des postes ne constitue pas un cas de force majeure. Toutefois, les cas de grève des employés des postes survenant dans des circonstances particulières peuvent être examinés par le Groupe d utilisateurs «Lien avec la qualité de service», aux conditions énoncées dans le manuel de l utilisateur. 3. La demande d exception, dûment motivée, est adressée au secrétariat, par lettre recommandée, par télécopie ou par courrier électronique, accompagnée des pièces justificatives. 4. Le délai pour déposer une demande d exception est de trente jours suivant la fin de l événement motivant la demande (envoyée par lettre recommandée, par télécopie ou par courrier électronique). Faute de respect de ce délai, la demande est irrecevable. 5. L effet du cas de force majeure invoqué doit avoir duré au moins soixante-douze heures pour justifier la demande d exception. 6. Le secrétariat soumet la demande au Comité de validation et de révision pour évaluation et préparation d un rapport technique. Pour préparer son rapport, le Comité de validation et de révision peut au besoin consulter l organe compétent du Conseil d exploitation postale ou le fournisseur du système d évaluation. Le rapport technique du Comité de validation et de révision est communiqué au membre auteur de la demande d exception. Si le membre accepte par écrit les conclusions du Comité de validation et de révision dans les trente jours suivant leur transmission, la procédure de demande est close. Dans le cas contraire, le Comité de validation et de révision rend sa décision finale en tenant compte de tout élément nouveau présenté par le membre concerné.

18 10 Chapitre V Résultats définitifs Article 17 Publication des résultats définitifs 1. Le secrétariat doit publier les résultats annuels de tous les membres participant au système de lien entre la qualité de service et les frais terminaux. 2. Les membres du Groupe d utilisateurs «Lien avec la qualité de service» disposent de trente jours pour contester les résultats annuels. 2.1 Si le secrétariat ne reçoit aucune réclamation écrite concernant les résultats annuels dans les trente jours suivant leur publication, ces résultats sont considérés comme définitifs. 2.2 Toute demande d examen des résultats annuels est soumise aux procédures définies dans le présent Règlement intérieur. 2.3 Les résultats sont considérés comme provisoires tant que le secrétariat n a pas explicitement indiqué le caractère définitif des résultats publiés. 3. Les résultats définitifs sont publiés par le secrétariat et servent de base au calcul des frais terminaux finals, conformément à l article RL 222. Chapitre V VI Ressources de secrétariat et coûts Article Ressources de secrétariat 1. Les ressources de secrétariat, comprenant les coûts du personnel, les frais d appui et les frais de déplacement pour assister aux réunions hors de Berne, attribuables au fonctionnement du Groupe d utilisateurs «Lien avec la qualité de service», sont financées par le budget ordinaire de l UPU et approuvées par le Conseil d exploitation postale et le Conseil d administration dans le cadre du Programme et budget de l Union. 1.1 Les besoins en ressources de secrétariat sont présentés à l assemblée du Groupe d utilisateurs «Lien avec la qualité de service» et approuvés par cette dernière, sous réserve de l approbation finale du Programme et budget de l UPU par le Conseil d administration. Article Frais 1. Les frais de gestion du système d évaluation, notamment les coûts liés à la fourniture et à l installation de la technologie et de l équipement, au recrutement et à la formation des correspondants, à la gestion des données et à la production des fiches, ainsi que les dépenses de personnel du fournisseur du système, sont supportés par les membres particuliers du Groupe d utilisateurs «Lien avec la qualité de service», sous réserve d un accord entre le fournisseur du système et les membres. Ces frais n entrent pas dans le champ d application du présent Règlement intérieur. 2. Les frais propres des membres, notamment d achat de la technologie et de l équipement, de port pour les envois témoins, d informatique et de transmission des données, et de personnel, sont supportés individuellement par chaque membre du Groupe d utilisateurs «Lien avec la qualité de service». Ils ne sont pas inscrits au budget du Groupe d utilisateurs «Lien avec la qualité de service». Ces frais n entrent pas dans le champ d application du présent Règlement intérieur. Chapitre VI VII Dispositions finales Article Entrée en vigueur et révocation 1. Le présent Règlement intérieur entre en vigueur dès son adoption par le Conseil d exploitation postale et reste en vigueur jusqu à ce que le Conseil d exploitation postale en décide autrement.

STATUTS de l association EuroGeographics

STATUTS de l association EuroGeographics STATUTS de l association EuroGeographics Dans ce qui suit, le terme «Association» désigne l association EuroGeographics. Article 1 Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association

Plus en détail

UPU UNION POSTALE UNIVERSELLE. CEP C 3 2013.1 Doc 15.Rev 1. Original: anglais CONSEIL D EXPLOITATION POSTALE. Commission 3 (Services physiques)

UPU UNION POSTALE UNIVERSELLE. CEP C 3 2013.1 Doc 15.Rev 1. Original: anglais CONSEIL D EXPLOITATION POSTALE. Commission 3 (Services physiques) UPU UNION POSTALE UNIVERSELLE CEP C 3 2013.1Doc 15.Rev 1 Original: anglais CONSEIL D EXPLOITATION POSTALE Commission 3 (Services physiques) Rapport du groupe de travail intérimaire chargé des colis (Point

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Nations Unies Conseil économique et social Union africaine Union africaine E/ECA/COE/34/2 Commission économique pour l Afrique Comité d experts Trente-quatrième réunion Union africaine Comité d experts

Plus en détail

Règlement intérieur. Sommaire

Règlement intérieur. Sommaire Règlement intérieur Sommaire Règlement intérieur... 1 TITRE I : DISPOSITIONS GÉNÉRALES... 2 1. Objet du règlement intérieur... 2 2. Procédure de modification du règlement intérieur de l association...

Plus en détail

GREP (10) 2 FR FR FR

GREP (10) 2 FR FR FR FR GREP (10) 2 FR FR REGLEMENT INTERIEUR REGLEMENT INTERIEUR DUGROUPE DES REGULATEURS EUROPEENS DANS LE DOMAINE DES SERVICES POSTAUX (GREP) LE GROUPE DES REGULATEURS EUROPEENS DANS LE DOMAINE DES SERVICES

Plus en détail

RÈGLEMENT SUR LA GOUVERNANCE DE LA SOCIÉTÉ DE L'ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC ET DU FONDS D ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC

RÈGLEMENT SUR LA GOUVERNANCE DE LA SOCIÉTÉ DE L'ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC ET DU FONDS D ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC RÈGLEMENT SUR LA GOUVERNANCE DE LA SOCIÉTÉ DE L'ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC ET DU FONDS D ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC Loi sur la Société de l assurance automobile du Québec (chapitre S-11.011) Le

Plus en détail

Ociane Professionnels Indépendants

Ociane Professionnels Indépendants JUIN 2012 Ociane Professionnels Indépendants Statuts approuvés par l Assemblée Générale du 11 septembre 2012 OCIANE PROFESSIONNELS INDÉPENDANTS Association régie par la Loi du 1 er juillet 1901 Siège social

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DE LA CONFÉRENCE DES ÉTATS PARTIES À LA CONVENTION DES NATIONS UNIES CONTRE LA CORRUPTION

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DE LA CONFÉRENCE DES ÉTATS PARTIES À LA CONVENTION DES NATIONS UNIES CONTRE LA CORRUPTION RÈGLEMENT INTÉRIEUR DE LA CONFÉRENCE DES ÉTATS PARTIES À LA CONVENTION DES NATIONS UNIES CONTRE LA CORRUPTION NATIONS UNIES OFFICE DES NATIONS UNIES CONTRE LA DROGUE ET LE CRIME Vienne RÈGLEMENT INTÉRIEUR

Plus en détail

Tous droits réservés. Règles Du Conseil D administration

Tous droits réservés. Règles Du Conseil D administration Règles Du Conseil D administration Table des Matières I. OBJECTIFS... 3 II. FONCTIONS ET RESPONSABILITÉS DU CONSEIL... 3 A. Stratégie et budget... 3 B. Gouvernance... 3 C. Membres du Conseil et des comités...

Plus en détail

Doc 7600/8, Règlement intérieur permanent de l Assemblée de l Organisation de l aviation civile internationale

Doc 7600/8, Règlement intérieur permanent de l Assemblée de l Organisation de l aviation civile internationale Publié séparément en français, en anglais, en arabe, en chinois, en espagnol et en russe par l ORGANISATION DE L AVIATION CIVILE INTERNATIONALE 999, rue University, Montréal (Québec) H3C 5H7 Canada Les

Plus en détail

Règles du Comité permanent d appel du Parti libéral du Canada

Règles du Comité permanent d appel du Parti libéral du Canada Règles du Comité permanent d appel du Parti libéral du Canada 1. Définitions Dans les présentes règles, «appel» désigne toute demande d examen d une question ou d une décision prise au cours du processus

Plus en détail

Statuts de l Association SuisseID 1

Statuts de l Association SuisseID 1 Statuts de l Association SuisseID 1 Version 2.0 du 27.03.2014 I. BUT 1 Nom, but et siège 1 L «Association SuisseID» est une association au sens de l art. 60 ss. CC dont le but est d introduire, de promouvoir

Plus en détail

PRODUITS FORESTIERS RÉSOLU INC. RÈGLES DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES ET DE LA RÉMUNÉRATION/ DES CANDIDATURES ET DE LA GOUVERNANCE

PRODUITS FORESTIERS RÉSOLU INC. RÈGLES DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES ET DE LA RÉMUNÉRATION/ DES CANDIDATURES ET DE LA GOUVERNANCE PRODUITS FORESTIERS RÉSOLU INC. RÈGLES DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES ET DE LA RÉMUNÉRATION/ DES CANDIDATURES ET DE LA GOUVERNANCE En vigueur en date du 1er avril 2014 1. Objet Le comité des ressources

Plus en détail

CONSTITUTION ET RÈGLEMENTS

CONSTITUTION ET RÈGLEMENTS CONSTITUTION ET RÈGLEMENTS Révisés le 6 mai 2015 TABLE DES MATIÈRES Chapitre I Généralités 1. Constitution et dénomination 2. Siège social 3. Mission et objectifs généraux Chapitre II Les membres 4. Admissibilité

Plus en détail

CO 2 SOLUTIONS INC. MANDAT DU COMITÉ DE GOUVERNANCE ET DES RESSOURCES HUMAINES

CO 2 SOLUTIONS INC. MANDAT DU COMITÉ DE GOUVERNANCE ET DES RESSOURCES HUMAINES CO 2 SOLUTIONS INC. MANDAT DU COMITÉ DE GOUVERNANCE ET DES RESSOURCES HUMAINES 1. OBJET Le Comité de gouvernance et de rémunération (le «Comité») est un comité permanent du Conseil d administration de

Plus en détail

ASSOCIATION AXIVA STATUTS

ASSOCIATION AXIVA STATUTS ASSOCIATION AXIVA Association déclarée, régie par la loi du 1 er juillet 1901 103-105, rue des Trois Fontanot 92000 Nanterre STATUTS mis à jour au 7 juin 2012 Copie certifiée conforme Le président 1 ARTICLE

Plus en détail

Décision n 2010 621 DC. Dossier documentaire

Décision n 2010 621 DC. Dossier documentaire Décision n 2010 621 DC Résolution tendant à adapter le chapitre XI bis du règlement du Sénat aux stipulations du traité de Lisbonne concernant les parlements nationaux Dossier documentaire Source : services

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR L ASSOCIATION COTONNIERE AFRICAINE (A.C.A.) VERSION AMENDEE

REGLEMENT INTERIEUR L ASSOCIATION COTONNIERE AFRICAINE (A.C.A.) VERSION AMENDEE REGLEMENT INTERIEUR DE L ASSOCIATION COTONNIERE AFRICAINE (A.C.A.) VERSION AMENDEE Sommaire SOMMAIRE... 2 PREAMBULE... 3 TITRE I. MEMBRES... 3 ARTICLE 1. CATEGORIES DE MEMBRES... 3 1-1 Membres actifs...

Plus en détail

Nouveaux accords d emprunt du Fonds monétaire international

Nouveaux accords d emprunt du Fonds monétaire international Traduction 1 Nouveaux accords d emprunt du Fonds monétaire international Conclus à Washington le 27 janvier 1997 Approuvés par l Assemblée fédérale le 18 décembre 1997 2 Adhésion de la Suisse notifiée

Plus en détail

Association Suisse des Managers du Sport Statuts

Association Suisse des Managers du Sport Statuts Association Suisse des Managers du Sport Statuts Statuts Association Suisse des Managers du Sport Page 1 / 11 Statuts de l'association Suisse des Managers du Sport (ASMS) I. NOM ET SIEGE Article 1. L'Association

Plus en détail

Règlement intérieur. Son existence et ses termes principaux seront portés à la connaissance des actionnaires et du public.

Règlement intérieur. Son existence et ses termes principaux seront portés à la connaissance des actionnaires et du public. Règlement intérieur du Conseil d administration (tel que modifié le 25 août 2014) Les membres du Conseil d administration de Accor (ci-après la «Société») ont souhaité adhérer aux règles de fonctionnement

Plus en détail

BUREAU D'ACCREDITATION : REGLEMENT D'ORDRE INTERIEUR

BUREAU D'ACCREDITATION : REGLEMENT D'ORDRE INTERIEUR BELAC 3-09 Rev 4-2015 BUREAU D'ACCREDITATION : REGLEMENT D'ORDRE INTERIEUR Les versions des documents du système de management de BELAC telles que disponibles sur le site internet de BELAC (www.belac.fgov.be)

Plus en détail

STATUTS ADOPTÉS EN ASSEMBLEE GENERALE EXTRAORDINAIRE DU 20 JANVIER 2012 TITRE I CONSTITUTION

STATUTS ADOPTÉS EN ASSEMBLEE GENERALE EXTRAORDINAIRE DU 20 JANVIER 2012 TITRE I CONSTITUTION STATUTS ADOPTÉS EN ASSEMBLEE GENERALE EXTRAORDINAIRE DU 20 JANVIER 2012 ARTICLE 1. FORME-DENOMINATION TITRE I CONSTITUTION Il est formé entre les adhérents aux présents statuts une association à but non

Plus en détail

ASSOCIATION DES MEDIATEURS DES PAYS MEMBRES DE L UEMOA (AMP-UEMOA) STATUTS

ASSOCIATION DES MEDIATEURS DES PAYS MEMBRES DE L UEMOA (AMP-UEMOA) STATUTS ASSOCIATION DES MEDIATEURS DES PAYS MEMBRES DE L UEMOA (AMP-UEMOA) STATUTS PREAMBULE Les Médiateurs des pays membres de l UEMOA, conformément à la recommandation de leur première réunion tenue à Ouagadougou

Plus en détail

Statuts egov Innovation Center

Statuts egov Innovation Center Statuts egov Innovation Center (version 10.10.2013) Préambule L association «egov Innovation Center» est une association à but non lucratif s inscrivant dans une dimension d intérêt public. L association

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ DE GOUVERNANCE, NOMINATIONS ET RÉMUNÉRATIONS

CHARTE DU COMITÉ DE GOUVERNANCE, NOMINATIONS ET RÉMUNÉRATIONS CHARTE DU COMITÉ DE GOUVERNANCE, NOMINATIONS ET RÉMUNÉRATIONS 2 MISSION ET PRINCIPALES RESPONSABILITÉS Le comité de gouvernance, (le «Comité») assiste le Conseil d administration (le «Conseil») de Corporation

Plus en détail

MANDAT DU GROUPE D ACTION FINANCIÈRE (2012-2020)

MANDAT DU GROUPE D ACTION FINANCIÈRE (2012-2020) MANDAT DU GROUPE D ACTION FINANCIÈRE (2012-2020) 20 avril 2012 Washington, DC MANDAT DU GROUPE D ACTION FINANCIÈRE (2012-2020) I. OBJECTIFS, FONCTIONS ET MISSIONS OBJECTIFS DU GROUPE D ACTION FINANCIÈRE

Plus en détail

RÉSEAU MONDIAL DE BANQUES D IMPORT-EXPORT ET D INSTITUTIONS DE FINANCEMENT DU DEVELOPPEMENT (G-NEXID) STATUTS. Juillet 2006

RÉSEAU MONDIAL DE BANQUES D IMPORT-EXPORT ET D INSTITUTIONS DE FINANCEMENT DU DEVELOPPEMENT (G-NEXID) STATUTS. Juillet 2006 RÉSEAU MONDIAL DE BANQUES D IMPORT-EXPORT ET D INSTITUTIONS DE FINANCEMENT DU DEVELOPPEMENT (G-NEXID) STATUTS Juillet 2006 Préambule Considérant qu en juin 2004, à l occasion de la Onzième session de la

Plus en détail

Il est formé sous l égide de la Fédération française des entreprises Gestionnaires de

Il est formé sous l égide de la Fédération française des entreprises Gestionnaires de S2TI - Statuts TITRE I CONSTITUTION - OBJET - COMPOSITION ARTICLE 1 - CONSTITUTION Il est formé sous l égide de la Fédération française des entreprises Gestionnaires de services aux Equipements, à l Energie

Plus en détail

Tous droits réservés. Règles Du Comité De Gouvernance, Des Ressources Humaines Et De La Rémunération

Tous droits réservés. Règles Du Comité De Gouvernance, Des Ressources Humaines Et De La Rémunération Règles Du Comité De Gouvernance, Des Ressources Humaines Et De La Rémunération Table des Matières I. OBJECTIFS... 3 II. FONCTIONS ET RESPONSABILITÉS... 3 A. Membres du Conseil, principes de gouvernance

Plus en détail

BUREAU DES AFFAIRES JURIDIQUES. Règlement Général [I/GREG/GA/1956(2014)]

BUREAU DES AFFAIRES JURIDIQUES. Règlement Général [I/GREG/GA/1956(2014)] BUREAU DES AFFAIRES JURIDIQUES Règlement Général [I/GREG/GA/1956(2014)] RÉFÉRENCES Règlement général de l O.I.P.C.-INTERPOL adopté par l Assemblée générale de l Organisation en sa 25 ème session (1956

Plus en détail

STATUTS DE l ASSOCIATION DES ECOLES D ETUDES POLITIQUES DU CONSEIL DE L EUROPE

STATUTS DE l ASSOCIATION DES ECOLES D ETUDES POLITIQUES DU CONSEIL DE L EUROPE STATUTS DE l ASSOCIATION DES ECOLES D ETUDES POLITIQUES DU CONSEIL DE L EUROPE TITRE I : CONSTITUTION, OBJET, SIEGE ET DUREE DE L ASSOCIATION Article 1. Nom et siège - Il est créé une association dénommée

Plus en détail

STATUTS DU GROUPEMENT D EMPLOYEURS DES ASSOCIATIONS DU PAYS D AIX Modification du 12 septembre 2005

STATUTS DU GROUPEMENT D EMPLOYEURS DES ASSOCIATIONS DU PAYS D AIX Modification du 12 septembre 2005 STATUTS DU GROUPEMENT D EMPLOYEURS DES ASSOCIATIONS DU PAYS D AIX Modification du 12 septembre 2005 Article 1 : Dénomination. Il est fondé, entre les personnes morales adhérentes aux présents statuts,

Plus en détail

Envoyé en préfecture le 26/06/2015 Reçu en préfecture le 26/06/2015 Affiché le ID : 033-200027068-20150623-2015_06_113-DE

Envoyé en préfecture le 26/06/2015 Reçu en préfecture le 26/06/2015 Affiché le ID : 033-200027068-20150623-2015_06_113-DE ID : 033-200027068-20150623-2015_06_113-DE ID : 033-200027068-20150623-2015_06_113-DE ID : 033-200027068-20150623-2015_06_110-DE ID : 033-200027068-20150623-2015_06_110-DE ID : 033-200027068-20150623-2015_06_110-DE

Plus en détail

S T A T U T S PREAMBULE. Les grandes entreprises du Togo, des secteurs de l industrie et des services,

S T A T U T S PREAMBULE. Les grandes entreprises du Togo, des secteurs de l industrie et des services, S T A T U T S PREAMBULE Les grandes entreprises du Togo, des secteurs de l industrie et des services, Considérant l'importance du rôle qu une organisation patronale structurée est appelée à jouer dans

Plus en détail

Table des matières. 7. Règlement intérieur de l Assemblée des États Parties. Page

Table des matières. 7. Règlement intérieur de l Assemblée des États Parties. Page 7. Règlement intérieur de l Assemblée des États Parties Table des matières Page I. Dispositions générales... 301 Règle 1. Emploi des termes... 301 Règle 2. Application... 301 II. Sessions... 302 Règle

Plus en détail

2.3 Le conseil exécutif se compose de 10 membres élus et d un membre d office. Les membres élus occupent les postes suivants :

2.3 Le conseil exécutif se compose de 10 membres élus et d un membre d office. Les membres élus occupent les postes suivants : Règlements de la section locale du Bureau de la traduction (Adoptés le 15 août 2012) 1 RÔLE ET COMPOSITION DE LA SECTION LOCALE 1.1 La section locale Bureau de la traduction réunit tous les employés du

Plus en détail

Statuts de l École de la deuxième chance de l Estuaire de la Loire

Statuts de l École de la deuxième chance de l Estuaire de la Loire Statuts de l École de la deuxième chance de l Estuaire de la Loire Article 1 : Constitution Dénomination Entre : - l Etat, - le Conseil régional Pays de Loire - le Conseil général de Loire-atlantique -

Plus en détail

MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION

MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION DIAGNOCURE INC. (la «Société») MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION (le «Conseil») Le rôle du Conseil consiste à superviser la gestion des affaires et les activités commerciales de la Société afin d en assurer

Plus en détail

FASMED FEDERATION DES ASSOCIATIONS SUISSES DU COMMERCE ET DE L INDUSTRIE DE LA TECHNOLOGIE MEDICALE STATUTS

FASMED FEDERATION DES ASSOCIATIONS SUISSES DU COMMERCE ET DE L INDUSTRIE DE LA TECHNOLOGIE MEDICALE STATUTS FASMED FEDERATION DES ASSOCIATIONS SUISSES DU COMMERCE ET DE L INDUSTRIE DE LA TECHNOLOGIE MEDICALE STATUTS I. Nom, siège et but Nom Art. 1 Sous le nom de "FASMED" "Dachverband der schweizerischen Handels-

Plus en détail

3.2 PERTE DE LA QUALITE D ADHERENT

3.2 PERTE DE LA QUALITE D ADHERENT REGLEMENT INTERIEUR ARTICLE 1 REGLEMENT INTERIEUR. En application de l article 25 des statuts il est créé un Règlement Intérieur. ART. 2 CONSTITUTION. (article 1 des statuts) Seuls les associations et

Plus en détail

MODEL FLYERS LUXEMBOURG

MODEL FLYERS LUXEMBOURG MODEL FLYERS LUXEMBOURG en abrégé M.F.L. Association sans but lucratif Siège social : L-1319 Luxembourg, 101, rue Cents CONSTITUTION DU 5 mars 2012 Entre les soussignés : DASBOURG Claude, dit Jos, fonctionnaire

Plus en détail

CONNECTINGROUP INTERNATIONAL REGLEMENT INTERIEUR. Article 1 : Entrée en vigueur et modification du règlement intérieur

CONNECTINGROUP INTERNATIONAL REGLEMENT INTERIEUR. Article 1 : Entrée en vigueur et modification du règlement intérieur CONNECTINGROUP INTERNATIONAL REGLEMENT INTERIEUR Les fondateurs de l association Connectingroup International, association régie par le Dahir numéro 1-58-376 du 3 Joumada I 1378 (15 novembre 1958) réglementant

Plus en détail

I. Dénomination, siege social et objectifs. Article 1 (Dénomination et cadre légal)

I. Dénomination, siege social et objectifs. Article 1 (Dénomination et cadre légal) I. Dénomination, siege social et objectifs Article 1 (Dénomination et cadre légal) Par les présents statuts, il est constitué une fédération internationale d associations dénommée EURODOC le Conseil Européen

Plus en détail

Restaurant Brands International Inc. Conseil d administration Lignes directrices sur la gouvernance. Adoptées le 11 décembre 2014

Restaurant Brands International Inc. Conseil d administration Lignes directrices sur la gouvernance. Adoptées le 11 décembre 2014 Restaurant Brands International Inc. Conseil d administration Lignes directrices sur la gouvernance Adoptées le 11 décembre 2014 Le conseil d administration (le «conseil») de Restaurant Brands International

Plus en détail

ASSOCIATION SUISSE DES FEMMES DIPLOMEES DES UNIVERSITES

ASSOCIATION SUISSE DES FEMMES DIPLOMEES DES UNIVERSITES ASSOCIATION SUISSE DES FEMMES DIPLOMEES DES UNIVERSITES STATUTS I. Nom Siège But et Activités Art. 1 Nom siège L Association Suisse des Femmes Diplômées des Universités (ASFDU) Schweizerischer Verband

Plus en détail

COMITE D HYGIENE, DE SECURITE ET DES CONDITIONS DE TRAVAIL

COMITE D HYGIENE, DE SECURITE ET DES CONDITIONS DE TRAVAIL COMITE D HYGIENE, DE SECURITE ET DES CONDITIONS DE TRAVAIL REGLEMENT INTERIEUR - adopté lors de sa séance du 1 er juillet 2015 - ARTICLE 1 ER : Le présent règlement intérieur a pour objet de préciser,

Plus en détail

Statuts. de la Chambre de commerce, d industrie et des services de Genève

Statuts. de la Chambre de commerce, d industrie et des services de Genève Statuts de la Chambre de commerce, d industrie et des services de Genève Avril 2010 1 I. DÉNOMINATION, SIÈGE, BUT Article 1 er : Dénomination Il est constitué, sous la dénomination «Chambre de commerce,

Plus en détail

Règlement intérieur du Conseil d administration

Règlement intérieur du Conseil d administration Règlement intérieur du Conseil d administration Le présent règlement intérieur a été adopté par le Conseil d administration à sa première session, le 14 décembre 1977. À sa cinquante-quatrième session,

Plus en détail

Table des matières. I. Nom, vision, mission et langues officielles... 2. II. Adhésion... 2. III. Principe de subsidiarité... 3. IV. Conseil...

Table des matières. I. Nom, vision, mission et langues officielles... 2. II. Adhésion... 2. III. Principe de subsidiarité... 3. IV. Conseil... Table des matières I. Nom, vision, mission et langues officielles... 2 II. Adhésion... 2 III. Principe de subsidiarité... 3 IV. Conseil... 3 V. Dirigeants... 6 VI. Comité exécutif... 6 VII. Autres comités...

Plus en détail

INTERLIGUE Q.B.C. STATUTS

INTERLIGUE Q.B.C. STATUTS INTERLIGUE Q.B.C. STATUTS Adopté au Bureau des gouverneurs le 22 avril 2015 Entériné à l'assemblée générale des membres le XXX 2015 Table des matières 1. Nom... 3 2. Siège social et adresse... 3 3. Définition...

Plus en détail

RÈGLEMENTINTÉRIEUR MAI 2015. Éditions de l Union

RÈGLEMENTINTÉRIEUR MAI 2015. Éditions de l Union RÈGLEMENTINTÉRIEUR Éditions de l Union TITRE I ADHÉRENTS Article 1 er DEMANDE D ADHÉSION 1. Toute personne physique souscrivant à l objet et aux valeurs du Mouvement peut adresser une demande d adhésion,

Plus en détail

Statuts CHAPITRE I DISPOSITIONS GENERALES

Statuts CHAPITRE I DISPOSITIONS GENERALES Statuts CHAPITRE I DISPOSITIONS GENERALES Article 1 Nom et siège 1.1. Bibliothèque Information Suisse (BIS), ci-après nommée «l Association», est une association au sens des articles 60 ss du Code civil

Plus en détail

Arrangement de Strasbourg concernant la classification internationale des brevets

Arrangement de Strasbourg concernant la classification internationale des brevets Arrangement de Strasbourg concernant la classification internationale des brevets du 24 mars 1971, modifié le 28 septembre 1979 Les Parties Contractantes, Considérant que l adoption, sur le plan mondial,

Plus en détail

Statuts de l association i-net innovation networks switzerland

Statuts de l association i-net innovation networks switzerland Statuts de l association i-net innovation networks switzerland 1. Nom et siège «i-net innovation networks switzerland» est une association régie par les présents statuts et subsidiairement par les articles

Plus en détail

FEDERATION EUROPEENNE DE FINANCES ET BANQUES ETHIQUES et ALTERNATIVES STATUTS

FEDERATION EUROPEENNE DE FINANCES ET BANQUES ETHIQUES et ALTERNATIVES STATUTS FEDERATION EUROPEENNE DE FINANCES ET BANQUES ETHIQUES et ALTERNATIVES Association Internationale Sans But Lucratif STATUTS Approuvé par l Assemblée Générale du 16/06/2015 Dénomination, but et objectif

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ DE NOMINATION ET DE GOUVERNANCE D ENTREPRISE DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE RESTAURANT BRANDS INTERNATIONAL INC.

CHARTE DU COMITÉ DE NOMINATION ET DE GOUVERNANCE D ENTREPRISE DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE RESTAURANT BRANDS INTERNATIONAL INC. CHARTE DU COMITÉ DE NOMINATION ET DE GOUVERNANCE D ENTREPRISE DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE RESTAURANT BRANDS INTERNATIONAL INC. Adoptée le 11 décembre 2014 La présente charte détaille le but, la composition,

Plus en détail

STATUT. Favoriser le développement des rapports économiques et commerciaux entre la France et l Italie.

STATUT. Favoriser le développement des rapports économiques et commerciaux entre la France et l Italie. STATUT Art. 1 Constitution, dénomination et siège social Est fondée, avec une durée illimitée, la Chambre Française de Commerce et d Industrie en Italie (ci-après dénommée Association ), association dont

Plus en détail

STATUTS REGLEMENT INTERIEUR

STATUTS REGLEMENT INTERIEUR 0BFonds de garantie des assurances de personnes STATUTS REGLEMENT INTERIEUR STATUTS REGLEMENT INTERIEUR 1BFonds de garantie des assurances de personnes (Fonds de garantie des assurés contre la défaillance

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DU FONDS DE SOLIDARITE DES AGENTS DU TRESOR DE COTE D IVOIRE

REGLEMENT INTERIEUR DU FONDS DE SOLIDARITE DES AGENTS DU TRESOR DE COTE D IVOIRE REGLEMENT INTERIEUR DU FONDS DE SOLIDARITE DES AGENTS DU TRESOR DE COTE D IVOIRE Le présent Règlement Intérieur a pour objet de déterminer les modalités d application des Statuts : organisation des structures

Plus en détail

STATUTS DE LA SECTION DE LANCY DU PARTI SOCIALISTE SUISSE

STATUTS DE LA SECTION DE LANCY DU PARTI SOCIALISTE SUISSE STATUTS DE LA SECTION DE LANCY DU PARTI SOCIALISTE SUISSE Statuts adoptés par l Assemblée générale de la section de Lancy le 1 er juin 2015 PARTI SOCIALISTE DE LANCY, Route du Grand-Lancy 56, 1212 Grand-Lancy

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION SUISSE DES AMIS DE CAUX INITIATIVES ET CHANGEMENT

STATUTS DE L ASSOCIATION SUISSE DES AMIS DE CAUX INITIATIVES ET CHANGEMENT STATUTS DE L ASSOCIATION SUISSE DES AMIS DE CAUX INITIATIVES ET CHANGEMENT 1 I. NOM FORME JURIDIQUE - SIEGE Article 1 Sous le nom de «Les Amis de Caux Initiatives et Changement» est constituée une association

Plus en détail

STATUTS. Association des Tunisiens des Grandes Ecoles «ATUGE»

STATUTS. Association des Tunisiens des Grandes Ecoles «ATUGE» STATUTS Association des Tunisiens des Grandes Ecoles «ATUGE» TITRE I : CONSTITUTION DE L ASSOCIATION ARTICLE 1 : CONSTITUTION ET DENOMINATION L association dénommée Association des Tunisiens des Grandes

Plus en détail

Réunion du Conseil au niveau des Ministres. Paris, 6-7 mai 2014

Réunion du Conseil au niveau des Ministres. Paris, 6-7 mai 2014 Réunion du Conseil au niveau des Ministres Paris, 6-7 mai 2014 DÉCLARATION RELATIVE À L ÉCHANGE AUTOMATIQUE DE RENSEIGNEMENTS EN MATIÈRE FISCALE Adoptée le 6 mai 2014 Déclaration relative à l Échange automatique

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES DE LA BANQUE DE MONTRÉAL

CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES DE LA BANQUE DE MONTRÉAL Approuvé par le Conseil d'administration le 26 août 2014 CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES DE LA BANQUE DE MONTRÉAL Le Comité est chargé d'aider le Conseil d'administration à s'acquitter de ses

Plus en détail

Statuts Association Pro Senectute Genève

Statuts Association Pro Senectute Genève . Statuts Association Pro Senectute Genève Préambule Le présent document, les termes employés pour désigner des personnes sont pris au sens générique ; ils ont à la fois valeur d un féminin et d un masculin.

Plus en détail

Projet de loi n o 58 (2015, chapitre 20)

Projet de loi n o 58 (2015, chapitre 20) PREMIÈrE SESSION QUARANTE ET UNièmE LéGISLATURE Projet de loi n o 58 (2015, chapitre 20) Loi regroupant la Commission administrative des régimes de retraite et d assurances et la Régie des rentes du Québec

Plus en détail

IFPI SUISSE. Statuts. Groupe national suisse de l IFPI, International Federation of the Phonographic Industry

IFPI SUISSE. Statuts. Groupe national suisse de l IFPI, International Federation of the Phonographic Industry IFPI SUISSE Statuts Groupe national suisse de l IFPI, International Federation of the Phonographic Industry Version du 8..04 Table des matières I. Dispositions générales... Art. Dénomination et siège...

Plus en détail

Règlement intérieur de l Association Régionale pour le Développement Economique Local (ARDEL)

Règlement intérieur de l Association Régionale pour le Développement Economique Local (ARDEL) 1 Règlement intérieur de l Association Régionale pour le Développement Economique Local PREAMBULE : Le présent règlement intérieur complète et précise les dispositions des statuts de l ONG. Il est partie

Plus en détail

RÈGLEMENTS CLUB SOCIAL DE LA SOCIÉTÉ DE L ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC INC.

RÈGLEMENTS CLUB SOCIAL DE LA SOCIÉTÉ DE L ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC INC. RÈGLEMENTS CLUB SOCIAL DE LA SOCIÉTÉ DE L ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC INC. Document révisé le 2006-11-08 RÈGLEMENTS NO 1 SECTION 1 - CONSTITUTION 1- Constitution en corporation Le Club social de la

Plus en détail

Fonds des médias du Canada/Canada Media Fund

Fonds des médias du Canada/Canada Media Fund Fonds des médias du Canada/Canada Media Fund Statuts du Comité de la gouvernance et des ressources humaines A. Mandat La principale fonction du Comité de la gouvernance et des ressources humaines (le «Comité»)

Plus en détail

COMMISSION EUROPÉENNE

COMMISSION EUROPÉENNE 2.8.2013 Journal officiel de l Union européenne C 223/1 (Communications) COMMUNICATIONS PROVENANT DES INSTITUTIONS, ORGANES ET ORGANISMES DE L'UNION EUROPÉENNE COMMISSION EUROPÉENNE Lignes directrices

Plus en détail

Association «Léman Emploi» STATUTS

Association «Léman Emploi» STATUTS Association «Léman Emploi» STATUTS (Révisés au 8 mars 008) A. CONSTITUTION ET BUT Article Constitution Sous le nom d «Association Léman Emploi» (ci-après l Association), il est constitué une association

Plus en détail

Arrangement de Strasbourg concernant la classification internationale des brevets

Arrangement de Strasbourg concernant la classification internationale des brevets Texte original Arrangement de Strasbourg concernant la classification internationale des brevets 0.232.143.1 Conclu à Strasbourg le 24 mars 1971 Approuvé par l Assemblée fédérale le 3 octobre 1972 1 Instrument

Plus en détail

Statuts de l association VIA Centrale Réseaux

Statuts de l association VIA Centrale Réseaux Statuts de l association VIA Centrale Réseaux en date du 13 Janvier 2008 Article 1 - Forme La présente association est régie par : la loi du 1er juillet 1901 le décret du 16 août 1901 les présents statuts

Plus en détail

Statuts de la. Communauté d universités et établissements. Université Sorbonne Paris Cité

Statuts de la. Communauté d universités et établissements. Université Sorbonne Paris Cité Document n 4 Statuts de la Communauté d universités et établissements Université Sorbonne Paris Cité Version 1-4 de travail du 10/03/2014 Post-CCOU du 06/03/2014 1 L Université Sorbonne Paris Cité regroupe

Plus en détail

Statuts Lille Roller Girls

Statuts Lille Roller Girls Statuts Lille Roller Girls Préambule Créée en juillet 2012, l association Lille Roller Girls rassemble des femmes et des hommes autour de la pratique du Roller Derby (jeu et arbitrage). Sommaire I II L

Plus en détail

1.2 Les membres délèguent au Conseil d administration le choix du nom définitif de l association.

1.2 Les membres délèguent au Conseil d administration le choix du nom définitif de l association. STATUTS ADOPTES PAR LA PREMIERE ASSEMBLEE GENERALE DE L ASSOCIATION DES MEMBRES DU BARREAU OEUVRANT HORS QUEBEC (AHQ) / ASSOCIATION OF QUEBEC BAR MEMBERS ABROAD («Avocats Hors Québec» / «Quebec Lawyers

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DE L ASSEMBLÉE DE L AUTORITÉ INTERNATIONALE DES FONDS MARINS. Table des matières. Note liminaire

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DE L ASSEMBLÉE DE L AUTORITÉ INTERNATIONALE DES FONDS MARINS. Table des matières. Note liminaire RÈGLEMENT INTÉRIEUR DE L ASSEMBLÉE DE L AUTORITÉ INTERNATIONALE DES FONDS MARINS Table des matières Note liminaire Le 28 juillet 1994, l Assemblée générale des Nations Unies a adopté l Accord relatif à

Plus en détail

GÉOTHERMIE.CH Société suisse pour la géothermie

GÉOTHERMIE.CH Société suisse pour la géothermie Statuts de l'association GÉOTHERMIE.CH Société suisse pour la géothermie (ci-après «l'association») (Association de droit privé) Article 1 Dénomination, siège Sous l appellation GÉOTHERMIE.CH (Société

Plus en détail

Article 2 Siège L ACS constitue une association au sens du Code civil suisse. Son domicile est au siège de l administration centrale à Berne.

Article 2 Siège L ACS constitue une association au sens du Code civil suisse. Son domicile est au siège de l administration centrale à Berne. I. BUT ET SIÈGE Article 1 But L Automobile Club de Suisse, ACS, Automobil Club der Schweiz, ACS, Automobile Club Svizzero, ACS, fondé à Genève le 6 décembre 1898, a pour but de grouper les automobilistes

Plus en détail

S T A T U T S DE L ASSOCIATION

S T A T U T S DE L ASSOCIATION S T A T U T S DE L ASSOCIATION Organisation faîtière nationale du monde du travail en santé Nationale Dach-Organisation der Arbeitswelt Gesundheit du 12 mai 2005 (Etat le 28 juin 2012) I. Dénomination,

Plus en détail

TENUE ET CONVOCATION DE RÉUNIONS MANDAT CONSTITUTION COMPOSITION

TENUE ET CONVOCATION DE RÉUNIONS MANDAT CONSTITUTION COMPOSITION BANQUE NATIONALE DU CANADA COMITÉ DE GESTION DES RISQUES Le comité de gestion des risques (le «Comité») est établi par le conseil d administration (le «Conseil») de la Banque Nationale du Canada (la «Banque»).

Plus en détail

Schweizerische Gesellschaft für Reinraumtechnik Société Suisse pour la prévention de la contamination Swiss Society for Contamination Control

Schweizerische Gesellschaft für Reinraumtechnik Société Suisse pour la prévention de la contamination Swiss Society for Contamination Control Schweizerische Gesellschaft für Reinraumtechnik Société Suisse pour la prévention de la contamination Swiss Society for Contamination Control S T A T U T S I. Nom, siège et but Art. 1 Art.2 La Société

Plus en détail

REGLES DE PROCEDURE DU CONSEIL DE l OHI

REGLES DE PROCEDURE DU CONSEIL DE l OHI REGLES DE PROCEDURE DU CONSEIL DE l OHI 1 REGLES DE PROCEDURE DU CONSEIL TABLE DES MATIERES REGLE SUJET PAGE 1 Membres 3 2-3 Réunions 3 4 Invitation aux observateurs 3 5-6 Délégations 3 7-10 Ordre du

Plus en détail

Statuts. TITRE I But et composition

Statuts. TITRE I But et composition Société Française de Médecine de l Exercice et du Sport Statuts La Société Française d Éducation physique et de sport est devenue le 14 décembre 1967 la Société Française de Médecine du Sport (marque déposée),

Plus en détail

FRANCE RETOUR ACCUEIL STATUTS

FRANCE RETOUR ACCUEIL STATUTS FRANCE RETOUR ACCUEIL STATUTS présentés et adoptés par l Assemblée Constituante du 15 septembre 2015 Article 1er - Nom Le 15/09/2015, il est fondé une Association régie par la loi du 1 er juillet 1901

Plus en détail

STATUTS DE L OBSERVATOIRE REGIONAL DES URGENCES DE CHAMPAGNE-ARDENNE

STATUTS DE L OBSERVATOIRE REGIONAL DES URGENCES DE CHAMPAGNE-ARDENNE STATUTS DE L OBSERVATOIRE REGIONAL DES URGENCES DE CHAMPAGNE-ARDENNE VU la Loi du 1er juillet 1901 relative au contrat d association ; VU le Décret du 16 août 1901 pris pour l exécution de la Loi du 1er

Plus en détail

Groupe SNC-Lavalin inc. Rév. 6 août 2015 Page 1 MANDAT DU COMITÉ DE GOUVERNANCE ET D ÉTHIQUE

Groupe SNC-Lavalin inc. Rév. 6 août 2015 Page 1 MANDAT DU COMITÉ DE GOUVERNANCE ET D ÉTHIQUE Page 1 MANDAT DU COMITÉ DE GOUVERNANCE ET D ÉTHIQUE Le comité de gouvernance et d éthique («comité») est un comité du conseil d administration de Groupe SNC-Lavalin inc. («Société») qui aide le conseil

Plus en détail

DU SYNDICAT DES PROFESSEUR-E-S DU COLLÈGE DU VIEUX MONTRÉAL

DU SYNDICAT DES PROFESSEUR-E-S DU COLLÈGE DU VIEUX MONTRÉAL STATUTS ET RÈGLEMENTS DU SYNDICAT DES PROFESSEUR-E-S DU COLLÈGE DU VIEUX MONTRÉAL À jour : novembre 2014 Statuts et règlements du SPCVM 2 STATUTS ET RÈGLEMENTS DU SYNDICAT DES PROFESSEURS DU COLLÈGE DU

Plus en détail

Association pour la Réalisation des Actions et des Missions Sociales

Association pour la Réalisation des Actions et des Missions Sociales Association pour la Réalisation des Actions et des Missions Sociales STATUTS OBJET SIEGE SOCIAL DUREE ARTICLE 1 Dénomination Il est fondé une association régie par la loi du 1 er juillet 1901 et le décret

Plus en détail

ASOCIACIÓN INTERNACIONAL DE ENTIDADES DE CRÉDITO PRENDARIO Y SOCIAL TEL: 00 34 954 50 82 14 - PIGNUS.SECRETARIAT@PIGNUS.ORG

ASOCIACIÓN INTERNACIONAL DE ENTIDADES DE CRÉDITO PRENDARIO Y SOCIAL TEL: 00 34 954 50 82 14 - PIGNUS.SECRETARIAT@PIGNUS.ORG STATUTS DE L ASSOCIATION INTERNATIONALE DES INSTITUTIONS DE CREDIT SUR GAGES ET SOCIALES TITRE I NATURE, ORIGINE, OBJETS ET SIÉGE Article 1.- L Association Internationale des Institutions de Crédit sur

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social NATIONS UNIES E Conseil économique et social Distr. GÉNÉRALE ECE/TRANS/WP.30/AC.2/100 25 novembre 2009 FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE Comité de gestion de la Convention

Plus en détail

SOCIÉTÉ D'ASSURANCE-DÉPÔTS DU CANADA («SADC») COMITÉ DE LA RÉGIE DE LA SOCIÉTÉ ET DES CANDIDATURES CHARTE

SOCIÉTÉ D'ASSURANCE-DÉPÔTS DU CANADA («SADC») COMITÉ DE LA RÉGIE DE LA SOCIÉTÉ ET DES CANDIDATURES CHARTE Approuvée par le conseil d'administration de la SADC : le 8 mars 2006 modifiée : le 5 décembre 2007 modifiée : le 5 mars 2008 modifiée : le 2 mars 2011 SOCIÉTÉ D'ASSURANCE-DÉPÔTS DU CANADA («SADC») COMITÉ

Plus en détail

Règlement d organisation pour l Assemblée des délégués de la Caisse d assurance du corps enseignant bernois (ROAD- CACEB)

Règlement d organisation pour l Assemblée des délégués de la Caisse d assurance du corps enseignant bernois (ROAD- CACEB) Bernische Lehrerversicherungskasse Caisse d assurance du corps enseignant bernois Règlement d organisation pour l Assemblée des délégués de la Caisse d assurance du corps enseignant bernois (ROAD- CACEB)

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION

STATUTS DE L ASSOCIATION STATUTS DE L ASSOCIATION STEP SUISSE ROMANDE ADOPTES PAR L ASSEMBLEE GENERALE DU 24 SEPTEMBRE 2003 A GENEVE 2 I. DISPOSITIONS GENERALES Article 1 (Nom) L association STEP Suisse Romande a été constituée

Plus en détail

Association Française de l Audit et du conseil Informatiques

Association Française de l Audit et du conseil Informatiques Statuts et règlement intérieur Association Française de l Audit et du conseil Informatiques.......... Mise à jour le 24.05.2011 Association Française de l Audit et du conseil Informatiques Statuts Article

Plus en détail

Structure, mandat, cahier des charges et procédures du CEFACT-ONU: projet de version révisée

Structure, mandat, cahier des charges et procédures du CEFACT-ONU: projet de version révisée Nations Unies Conseil économique et social ECE/TRADE/C/CEFACT/2010/15/Rev.4 Distr. générale 13 mai 2013 Français Original: anglais Commission économique pour l Europe Comité du commerce Centre pour la

Plus en détail