Coucou! Soire e annuelle des locataires du 23 janvier Le bulletin d information des Habitations Jeanne-Mance.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Coucou! Soire e annuelle des locataires du 23 janvier 2014. Le bulletin d information des Habitations Jeanne-Mance."

Transcription

1 Coucou! Dans ce numéro Chers résidents Le CERF offre du bon pain Renouvellement de baux 2014 Extermination Le bulletin d information des Habitations Jeanne-Mance Volume 7, numéro 1 Mars 2014 C hers résidents, C est avec un grand plaisir que je m adresse à vous pour la première fois dans le cadre de notre bulletin d information Coucou!. Comme cela vous a été annoncé lors de la rencontre annuelle des locataires du 23 janvier dernier, j ai pris la suite de Madame Danielle Juteau à la Direction des Habitations Jeanne-Mance. Plusieurs d entre vous me connaissent déjà puisque j occupais auparavant le poste d agente de relation avec la clientèle en charge du volet location J ai forcément renouvelé votre bail en 2013! Je suis aujourd hui très honorée d occuper le poste de Directrice générale de la Corporation et cette nouvelle fonction s inscrit dans la continuité de mon engagement professionnel dans le domaine du logement social depuis plus de 10 ans. En effet, dans le passé, j ai notamment assumé le poste de Directrice du service Habitat dans une ville qui comptait près de 6000 logements sociaux, j ai mené de nombreux projets innovants, en ayant toujours en tête l amélioration du cadre de vie des habitants. Comme vous le savez, Madame Danielle Juteau a travaillé fort pendant plus de 10 ans pour améliorer de manière significative votre quotidien : les Habitations Jeanne-Mance sont aujourd hui connues et reconnues comme un milieu de vie «où il fait bon vivre». Avec mon équipe, j aurai à cœur de maintenir et continuer à développer tous les projets en cours. Je nous souhaite donc de belles réussites pour les années à venir, et je vous dis: «à très bientôt»! Maîtriser ses émotions: Visite de la SCHL Dons des employés de la SCHL Célébration du nouvel an chinois à Action Centre-Ville Travaux de modernisation Clotilde Tarditi Directrice générale Équipe de Direction : Sébastien Houle (Attaché à la direction générale), Carole Leroux (Administration), Clotilde Tarditi (Directrice générale), Sylvain Blais (Entretien et réparations), Normand Vallières (Gestion immobilière) En dernière page Forum sur la sécurité publique Les partenaires du GAJM Soire e annuelle des locataires du 23 janvier 2014

2 OFFRE DE PAIN Le CERF se fait un plaisir de vous offrir du pain provenant de la boulangerie Première Moisson tous les lundis entre 11h et 16h. Vous n avez qu à vous présenter au CERF (105, Ontario Est, ). Le pain vous est offert gracieusement par la boulangerie Première Moisson. Plusieurs variétés sont disponibles. Prière d apporter vos sacs. À tous les lundis! Le CERF offre du bon pain On suggère une contribution volontaire afin d aider à défrayer les coûts de transport du pain. Les denrées seront disponibles jusqu à épuisement des stocks. Profitez-en! RENOUVELLEMENT DES BAUX EN 2014 La période de renouvellement des baux s amorce depuis déjà quelques semaines. Les locataires concernés peuvent donc remplir les documents et formulaires requis et se présenter là tous les mercredis, sans rendez-vous, comme à l habitude. Cette année les locataires du 100, rue Ontario et du 100, boulevard De Maisonneuve Est qui ont des revenus de Pension de vieillesse, de Sécurité de revenu et des Rentes du Québec, verront leur bail s indexer automatiquement. Ces locataires n auront donc pas à nous fournir leur documents d impôt. Ceux-ci devront toutefois nous retourner remplis et signés les deux formulaires de renseignements que la Corporation d habitation Jeanne-Mance leur a fait parvenir. Si vous êtes dans cette situation, mais que vous avez des revenus qui ont changés (ex: travail, revenu de placement, etc.), vous devez vous présenter au bureau avec vos documents, comme à l habitude. Extermination le jeudi Désormais, les exterminateurs seront présents à chaque jeudi à compter du 3 avril. Il est important de nous contacter rapidement lorsqu il y a un problème de parasites. N ayez pas honte! Même les grands hôtels font face à des situations similaires. Une intervention rapide est le meilleure façon de régler ce problème. La Corporation d habitation Jeanne-Mance souhaite améliorer en continu le processus d extermination des insectes nuisibles (punaises, coquerelles, et fourmis) et nous comptons sur votre collaboration!

3 PLANIFICATION PRÉVISIONNELLE DES TRAVAUX DE MODERNISATION DES LOGEMENTS DANS LES TOURS CALENDRIER PRÉVISIONNEL Certains d entre vous vivent déjà dans leur logement modernisé, d autres sont présentement relocalisés temporairement et d autres encore se demandent quand leur tour viendra! Afin de vous permettre de mieux envisager l avenir, nous vous présentons sur un plan le calendrier prévisionnel des travaux de modernisation des tours. Vous pourrez constater que la tour du 250, rue Ontario est présentement en travaux, Ensuite, nous irons au 250, Boul. De Maisonneuve, puis au 200, rue Ontario et, ensuite au 100, rue Ontario. Nous devrons terminer par le 100, Boul. De Maisonneuve. Pour plus de détails sur la date prévisionnelle de votre déménagement, vous pouvez vous adresser à l accueil des HJM ou téléphoner au AVANCEMENT DES TRAVAUX AU 250, RUE ONTARIO Les travaux de modernisation des logements dans les tours se poursuivent. En ce qui concerne le 250, rue Ontario, les locataires des colonnes 7 et 8 sont tous revenus. Les locataires des colonnes 5, 6 et 9 emménagent actuellement; l opération devrait se terminer à la fin du mois de mars. Quant à eux, les locataires des colonnes 1, 2, 3 et 4 devraient revenir au début de l année laquelle il apprend comment utiliser et entretenir les différentes composantes de son appartement. Thermostat, avertisseur de fumée, hotte de la cuisinière, etc.; tout ce qui concerne le nettoyage, le fonctionnement et les règles de sécurité est expliqué. Deux documents sont remis au locataire, dont une petit livret en format bande-dessinée qui s intitule: Peu avant leur arrivée dans leur logement modernisé, chaque locataire bénéficie d une formation d une heure pendant «Mon logement, j en prends soin!»

4 MAÎTRISER SES ÉMOTIONS: ÇA S APPREND! Dans l article du mois de septembre 2013, nous vous avons présenté «Les 5C quand j ai un conflit» 1) Calmer ses sentiments 2) Communiquer 3) Chercher des solutions 4) Choisir la meilleure 5) Cultiver la paix Revenons sur la première étape : «Calmer ses sentiments», ça veut dire respirer et être en contact avec ce qui est là, en moi (colère, peine, déception, peur ). Au besoin, il faut que je donne du temps, à l autre ou à moi-même, pour que nous ayons toute notre tête pour comprendre ensemble ce qui se passe plutôt que de réagir impulsivement. Plus facile à dire qu à faire!!! Alors, comment y arriver? Premièrement, il s agit de reconnaître et d accueillir nos émotions et nos sentiments, et non pas de les nier ou de les étouffer. Ils nous sont utiles. Par exemple : une odeur de fumée perçue dans mon sommeil provoquera la peur qui me fera réagir pour assurer ma survie et celle de mes proches. Les sentiments peuvent nous aider à comprendre quels sont les besoins en jeu derrière nos réactions émotives et aussi à prendre conscience des pensées et des perceptions qui motivent ces sentiments. Par exemple : je ressens un malaise face à un nouveau voisin qui ne m a pas répondu lorsque je l ai salué. J ai peut-être besoin de me rassurer en faisant un premier contact avec cette personne inconnue qui vient d arriver dans mon entourage. Ou encore, la politesse est très importante pour moi et je souhaite vivement que ce soit réciproque. Nos pensées ont un impact important sur nos sentiments. Pour me calmer, je dois prendre conscience de ce que je me dis à propos de ce voisin et des sentiments que cela alimente chez moi. Si je me dis : «Donnons lui le temps de s installer et de s apprivoiser à ses nouveaux voisins» (pensée positive), je me donne une chance d apaiser mon malaise. Si je me dis : «Encore un sauvage, pas capable de la moindre politesse!» (pensée négative), je ne fais qu alimenter et entretenir des sentiments négatifs. Comme le feu ou l eau, nos réactions émotives et nos sentiments sont utiles. Ces deux éléments sont essentiels à la vie... et peuvent aussi devenir destructeurs. Nous préférons voir l eau couler dans un robinet sur lequel on a le contrôle, et non pas la voir inonder la maison. Quant au feu, on apprécie sa chaleur, sa lumière, mais on ne veut pas qu il détruise tout. Il en va de même de nos émotions et de nos sentiments. En avoir la maîtrise nous permet d en bénéficier, entre autres, pour être en meilleure relation avec soi et avec les autres. Quand nous n y arrivons pas, nous nous exprimons avec des paroles, des gestes et des actions regrettables qui risquent, à leur tour, de déclencher des réactions négatives chez les autres. Le conflit peut alors s aggraver et dégénérer. Vous sentez que vos émotions vont l emporter sur votre raison et que cela risque de nuire à votre capacité à communiquer calmement avec l autre? Un aidemémoire pour vous aider : JE M ARRÊTE JE RESPIRE JE RETROUVE MON CALME JE COMMUNIQUE Dans notre prochain article, nous aborderons d autres conditions à mettre en place pour favoriser une meilleure communication. Gracieuseté de l OMHM

5 Visite de la SCHL Le jeudi 19 février 2014, la Corporation a eu le plaisir de recevoir la visite de Monsieur Siddall, président et premier dirigeant de la de la Société canadienne d hypothèque et de logement (SCHL) accompagné d une délégation. A cette occasion, nous avons eu la satisfaction de leur faire découvrir les logements modernisés. Comme vous le savez, la SCHL est le principal bailleur de fonds de la Corporation et investit depuis maintenant plusieurs années d importants montants dans le cadre des travaux majeurs. Cette visite a donc été pour nous l occasion de remercier les dirigeants de la SCHL au nom de tous les locataires et de démontrer notre engagement à poursuivre l amélioration de votre cadre de vie. Dons des employés de la SCHL De gauche à droite: Clotilde Tarditi (CHJM), Nathalie Fredette (SCHL), Evan Siddall (SCHL), Marie-Claude Savard (SCHL), Robert Petrelli (CHJM). À l occasion de Noël, plusieurs employés de la SCHL se sont impliqués pour ramasser des denrées alimentaires et des cadeaux à l intention de la population desservie par le CERF. Nous les remercions chaleureusement pour leur dévouement! CÉLÉBRATION DU NOUVEL AN CHINOIS À ACTION CENTRE-VILLE Le 24 janvier 2014, Action Centre-Ville a célébré le nouvel an chinois. Un groupe de bénévoles a confectionné un repas savoureux pour une salle comble. Jia et Christine* ont été mis à contribution. Pina, la cuisinière d origine italienne, a apprécié de découvrir les techniques utilisées. Action Centre-Ville ne cesse d accroître le nombre de ses membres et la variété de ses activités! *intervenants de milieu

6 Forum citoyen sur la sécurité Le mercredi 26 mars 2014 à compter de 17h00 De concert avec l Arrondissement de Ville-Marie, le PDQ 21 (SPVM), le CSSS Jeanne-Mance, la CDU, TANDEM Ville-Marie, Action Centre-Ville et CACTUS-Montréal, la Table de concertation du faubourg Saint-Laurent organise un forum sur la sécurité. Au Centre communautaire et de loisirs Sainte-Catherine d Alexandrie Inscriptions au ou par courriel à (date limite d inscription le 20 mars 2014) Un buffet sera offert aux participants rue Amherst Montréal, Qc H2L 3I5 Les HABITATIONS JEANNE-MANCE : un milieu de vie animé et dynamique grâce aux partenaires du Groupe Action-Jeanne Mance. Action Centre-Ville. Activités et services sociocommunautaires pour les 50 ans + et intervention de milieu. Arrondissement de Ville-Marie. Soutien aux organismes, investissements, animation et entretien des espaces du parc Toussaint-Louverture. Club de soccer Les Boucaniers. Entraînement des équipes de soccer. CERF. Services et activités en soutien au développement des familles. Collège Frontière-UQAM. Soutien à l apprentissage et à l alphabétisation par le bénévolat. Activités et programme de lecture et d écriture. CPE Fleur de macadam (Halte-Répit). Centre de la petite enfance et halte répit. Programme de stimulation et d acquisition de compétences. CREP CSDM. Francisation et soutien à l emploi. Berthe Marcotte pour l intervention de milieu et le Comité emploi et Gérard Talbot. CSSS Jeanne-Mance. Santé et services sociaux. Soutien aux organismes. Services à domiciles. FEEJAD. Intervention de milieu auprès des familles, médiation, activités. Loisirs St-Jacques. Activités, animation, camps de jour, pour les jeunes. Maison théâtre. Promotion du théâtre et de la culture québécoise auprès des familles. Soutien à l apprentissage des enfants. Ministère de l Immigration et des communautés culturelles. Soutien et financement des organismes. Mu-art. Promotion et soutien à l art public. Projets artistiques et développement social. Rêves Passion Montréal (Sports Passion Montréal). Activité de double-corde et de soccer. SPVM. Implication communautaire, soutien aux organismes. Sécurité. Table de concertation du Faubourg St-Laurent. Soutien au Marché du Faubourg.

Rapport annuel. Budget

Rapport annuel. Budget Rapport annuel 2014 2015 Budget 2 TABLE DES MATIÈRES MISSION ET VISION... 5 VALEURS... 5 ORGANES DE GOUVERNANCE... 7 ORGANIGRAMME... 9 PARC IMMOBILIER... 11 BILAN DE L ANNÉE 2014... 12 OBJECTIFS 2015...

Plus en détail

Juillet 2013. Éditorial. La Corporation livre ses premiers logements

Juillet 2013. Éditorial. La Corporation livre ses premiers logements Juillet 2013 Le bulletin d information de la Corporation d habitation Jeanne-Mance Coucou! Volume 6, no. 2 Éditorial La Corporation livre ses premiers logements Dans ce numéro: Modernisation des tours

Plus en détail

Fiche d information à l intention des parents. Volet 2 Les options résidentielles

Fiche d information à l intention des parents. Volet 2 Les options résidentielles Centre de réadaptation en déficience intellectuelle de Québec (CRDI de Québec) 7843, rue des Santolines Québec (Québec) G1G 0G3 Téléphone : 418 683-2511 Télécopieur : 418 683-9735 www.crdiq.qc.ca Fiche

Plus en détail

Générations + Le bulletin des 50 + en Appalaches

Générations + Le bulletin des 50 + en Appalaches SEMAINE DE L ACTION BÉNÉVOLE 2015 Générations + Le bulletin des 50 + en Appalaches Vol. 2, no 8, le 31 mars 2015 La Semaine de l'action bénévole 2015 aura lieu du 12 au 18 avril sous le thème «Le bénévolat,

Plus en détail

Services du Gouvernement en Ligne (GeL)

Services du Gouvernement en Ligne (GeL) Centre d Accueil et de Référence sociale et économique pour Immigrants Présente Services du Gouvernement en Ligne (GeL) Formations Cari St-Laurent Février 2011 TABLE DES MATIÈRES 1. But du guide de formation...

Plus en détail

L Info-Jamot. Mot de la direction. Dates importantes N O V E M B R E 2 0 1 4. 10 novembre spectacle LacrakBoom

L Info-Jamot. Mot de la direction. Dates importantes N O V E M B R E 2 0 1 4. 10 novembre spectacle LacrakBoom N O V E M B R E 2 0 1 4 L Info-Jamot Dates importantes 10 novembre spectacle LacrakBoom 11 novembre Jour du Souvenir 14 novembre Remise des bulletins de progrès aux parents Semaine du 17 au 21 novembre

Plus en détail

Présentation du Programme Excellence CSJV Boursier

Présentation du Programme Excellence CSJV Boursier Présentation du Programme Excellence CSJV Boursier Collège St-Jean-Vianney 12630, boul. Gouin Est Montréal H1C 1B9 Tél. 514-648-3821 www.st-jean-vianney.qc.ca Mise en contexte Depuis plusieurs années,

Plus en détail

APRHQ Rapport annuel de la présidence Année 2010-2011 Montréal, Québec 19 octobre 2011

APRHQ Rapport annuel de la présidence Année 2010-2011 Montréal, Québec 19 octobre 2011 APRHQ Rapport annuel de la présidence Année 2010-2011 Montréal, Québec 19 octobre 2011 C est avec plaisir que je vous présente le rapport d activités de l APRHQ pour l année qui s est terminée le 31 août

Plus en détail

FICHE D INFORMATION À L INTENTION DES PARENTS. Volet 2 - Les options résidentielles

FICHE D INFORMATION À L INTENTION DES PARENTS. Volet 2 - Les options résidentielles FICHE D INFORMATION À L INTENTION DES PARENTS Volet 2 - Les options résidentielles LES OPTIONS RÉSIDENTIELLE La Fiche d information à l intention des parents porte sur différents sujets susceptibles d

Plus en détail

PLAN D ACTION 2014-2015 Présenté à l assemblée générale annuelle du 18 juin 2014

PLAN D ACTION 2014-2015 Présenté à l assemblée générale annuelle du 18 juin 2014 PLAN D ACTION 2014-2015 Présenté à l assemblée générale annuelle du 18 juin 2014 NOTE Il faut considérer que le CV est constitué d une petite équipe et de finances limitées. Il faut conserver de l espace

Plus en détail

Nathalie Juteau. Nathalie Juteau CONSEIL D ADMINISTRATION 2006-2007. Juillet 2007

Nathalie Juteau. Nathalie Juteau CONSEIL D ADMINISTRATION 2006-2007. Juillet 2007 Juillet 2007 http://www.spg.qc.ca/aqgp Volume 12, numéro 3 CONSEIL D ADMINISTRATION 2006-2007 Présidente Nathalie Juteau (450) 962-5589 Parasi-Tech Vice-Présidente Sylvie Morin (450) 436-1779 Extermination

Plus en détail

le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs

le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs LIVRET D ACCUEIL le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs 23, rue du docteur potain 75019 Paris 01 53 38 62 50 Portraits des membres du groupe d expression du SAVS par Catel

Plus en détail

Travailler avec les propriétaires et les gestionnaires pour l accessibilité au logement

Travailler avec les propriétaires et les gestionnaires pour l accessibilité au logement Travailler avec les propriétaires et les gestionnaires pour l accessibilité au logement Résumé Ce texte fait partie d une banque de 50 récits de pratiques d intervention en itinérance qui ont été réalisés

Plus en détail

Caisse d économie des employés en Télécommunication

Caisse d économie des employés en Télécommunication Caisse d économie des employés en Télécommunication 1 HOMMAGES Hommage à M. Michel Laberge, ex-président du Conseil d administration de la Caisse d économie Desjardins des employés en Télécommunication

Plus en détail

OFFICE MUNICIPAL D HABITATION ET CENTRE DE LA PETITE ENFANCE NEZ À NEZ DE GRANBY PROJET DE CONSTRUCTION DE 24 LOGEMENTS INCLUANT 66 PLACES EN GARDERIE

OFFICE MUNICIPAL D HABITATION ET CENTRE DE LA PETITE ENFANCE NEZ À NEZ DE GRANBY PROJET DE CONSTRUCTION DE 24 LOGEMENTS INCLUANT 66 PLACES EN GARDERIE OFFICE MUNICIPAL D HABITATION ET CENTRE DE LA PETITE ENFANCE NEZ À NEZ DE GRANBY PROJET DE CONSTRUCTION DE 24 LOGEMENTS INCLUANT 66 PLACES EN GARDERIE PROJET DE LOGEMENT SOCIAL AVEC SERVICES DE GARDE ET

Plus en détail

L ASSOMPTION BAT AU RYTHME DE SA COMMUNAUTÉ

L ASSOMPTION BAT AU RYTHME DE SA COMMUNAUTÉ L ASSOMPTION BAT AU RYTHME DE SA COMMUNAUTÉ La ville de L Assomption est plus dynamique et plus belle que jamais, reconnue ici et ailleurs pour sa qualité de vie et son environnement exceptionnel. Dans

Plus en détail

L ADOPTION OUVERTE, SEMI-OUVERTE OU FERMÉE DE NOUVEAU-NÉS CANADIENS

L ADOPTION OUVERTE, SEMI-OUVERTE OU FERMÉE DE NOUVEAU-NÉS CANADIENS L ADOPTION OUVERTE, SEMI-OUVERTE OU FERMÉE DE NOUVEAU-NÉS CANADIENS GUIDE D EXPLORATION POUR LE PARENT BIOLOGIQUE Adoption Vivere inc. 15, rue Principale Nord, Montcerf-Lytton (Qc) J0W 1N0 Sans frais :

Plus en détail

Ma vie Mon plan. Cette brochure appartient à :

Ma vie Mon plan. Cette brochure appartient à : Ma vie Mon plan Cette brochure est pour les adolescents(es). Elle t aidera à penser à la façon dont tes décisions actuelles peuvent t aider à mener une vie saine et heureuse, aujourd hui et demain. Cette

Plus en détail

Rapport d activités 2012-2013

Rapport d activités 2012-2013 Rapport d activités 2012-2013 TABLE DES MATIÈRES Mot du président p.3 La Joujouthèque de Saint-Hubert p.4 Structure de l organisme p.5 Nos activités p.6 Priorités pour 2013-2013 p.8 2 MOT DU PRÉSIDENT

Plus en détail

Indications pédagogiques C3-15

Indications pédagogiques C3-15 à la Communication Objectif général Indications pédagogiques C3-15 C : comprendre un message Degré de difficulté 3 Objectif intermédiaire 1 : Analyser un message Objectif opérationnel 5 : Reconnaître les

Plus en détail

Programmation. Hiver-Printemps 2015. www.autismemonteregie.org

Programmation. Hiver-Printemps 2015. www.autismemonteregie.org Programmation Hiver-Printemps 2015 www.autismemonteregie.org Mission Autisme Montérégie est la seule association spécialisée en troubles du spectre de l autisme mandatée par l Agence de la santé et des

Plus en détail

Faire parvenir les documents suivants à l agent de soutien du programme

Faire parvenir les documents suivants à l agent de soutien du programme Reconnaissances des acquis Crédits d équivalence et exemptions Prendre note : Il n y a aucun frais associés au processus d évaluation du dossier Tous les participants au programme doivent obtenir des crédits

Plus en détail

La réinsertion sociale. Pour que la rue ait une issue...

La réinsertion sociale. Pour que la rue ait une issue... La réinsertion sociale Pour que la rue ait une issue... La philosophie d intervention du service de réinsertion sociale de la Maison du Père repose sur une approche de réduction des méfaits. Elle prône,

Plus en détail

Quand le tricot en plein air connait un beau succès!

Quand le tricot en plein air connait un beau succès! Jeudi 23 juillet 201 Quand le tricot en plein air connait un beau succès! Concertation Anjou 6937, avenue Baldwin Anjou, Mtl, Qc H1K 3C6 Tél. : 14-31-4173 Fax : 14-31-0203 info@concertationanjou.ca www.concertationanjou.ca

Plus en détail

Indications pédagogiques D2 / 13

Indications pédagogiques D2 / 13 à la Communication Objectif général Indications pédagogiques D2 / 13 D : Réaliser un message à l écrit Degré de difficulté 2 Objectif intermédiaire Objectif opérationnel Pré-requis 1 Produire un message

Plus en détail

École Le Petit Prince

École Le Petit Prince École Le Petit Prince 44, rue de Juan-les-Pins, Gatineau (Québec) J8T 6H2 CONSEIL D ÉTABLISSEMENT Procès verbal Mercredi 9 octobre 2013, à 19 h Sont présents : André Côté Parent Katya Coulombe Parent Martine

Plus en détail

Un autre signe est de blâmer «une colère ouverte qui débute par le mot TU».

Un autre signe est de blâmer «une colère ouverte qui débute par le mot TU». Le besoin de contrôler Le comportement compulsif de tout vouloir contrôler n est pas mauvais ou honteux, c est souvent un besoin d avoir plus de pouvoir. Il s agit aussi d un signe de détresse; les choses

Plus en détail

Contact Personnel. Personal Contact. Chers partenaires,

Contact Personnel. Personal Contact. Chers partenaires, Édition du printemps 2012 Bulletin d information pour les partenaires de La Personnelle Chers partenaires, Comme annoncé en novembre dernier, notre équipe de la commercialisation a travaillé, au cours

Plus en détail

concours sois intense au naturel

concours sois intense au naturel concours sois intense Tu veux participer? Rends-toi sur le site, réponds au jeu-concours et cours la chance de gagner le grand prix, d une valeur approximative de 2 000 $, ou encore l une des nombreuses

Plus en détail

Femmes et logement à Côte-des-Neiges. Version préliminaire Mai 2013

Femmes et logement à Côte-des-Neiges. Version préliminaire Mai 2013 Femmes et logement à Côte-des-Neiges Version préliminaire Mai 2013 Femmes et logement à Côte-des-Neiges Ce document est le résultat d un travail de recherche par le Comité des femmes de la CDC de Côte-des-Neiges,

Plus en détail

Café urbain : mode d emploi

Café urbain : mode d emploi Document du Centre Saint-Pierre, Montréal Café urbain : mode d emploi Qu est-ce qu un Café urbain? Cette appellation désigne une série de rencontres pouvant être organisées chaque année par un ou plusieurs

Plus en détail

VOUS AVEZ 50 ANS ET PLUS? METTEZ VOTRE EXPÉRIENCE À PROFIT, DANS LE SECTEUR D EMPLOI DE L ÉCONOMIE SOCIALE ET DE L ACTION COMMUNAUTAIRE!

VOUS AVEZ 50 ANS ET PLUS? METTEZ VOTRE EXPÉRIENCE À PROFIT, DANS LE SECTEUR D EMPLOI DE L ÉCONOMIE SOCIALE ET DE L ACTION COMMUNAUTAIRE! METTEZ VOTRE EXPÉRIENCE À PROFIT, DANS LE SECTEUR D EMPLOI DE L ÉCONOMIE SOCIALE ET DE L ACTION COMMUNAUTAIRE! VOUS AVEZ 50 ANS ET PLUS? www.csmoesac.qc.ca DANS LE SECTEUR D EMPLOI DE L ÉCONOMIE SOCIALE

Plus en détail

Volume 50 Juillet 2015. Prochaine assemblée municipale

Volume 50 Juillet 2015. Prochaine assemblée municipale LE BULLETIN MUNICIPAL Volume 50 Juillet 2015 Prochaine assemblée municipale L assemblée du conseil municipal aura lieu mardi le 11 août 2015 à 19h00, au 568, rue Principale, à la salle Narcisse Tremblay.

Plus en détail

Discours à la communauté d affaires française Montréal, 6 février 2014 Résidence du Consul général

Discours à la communauté d affaires française Montréal, 6 février 2014 Résidence du Consul général Discours à la communauté d affaires française Montréal, 6 février 2014 Résidence du Consul général Version du 30-01 08h30 Monsieur l Ambassadeur, Monsieur le Consul général, Madame la Conseillère, Chers

Plus en détail

Mon argent pour la vie

Mon argent pour la vie Mon argent pour la vie Bâtir son épargne. Protéger ses avoirs. Prendre sa retraite en toute confiance. QUESTIONNAIRE SUR LE STYLE DE VIE À LA RETRAITE NAME DATE CURRENT AGE AGE YOU HOPE TO RETIRE La vie

Plus en détail

Guide de planification successorale

Guide de planification successorale Guide de planification successorale Guide de planification successorale renseignements personnels Nom et prénom à la naissance : Pour vous aider à effectuer la planification de votre succession, nous avons

Plus en détail

Plan d action 2014-2017 LUTTE À L INSALUBRITÉ DES LOGEMENTS

Plan d action 2014-2017 LUTTE À L INSALUBRITÉ DES LOGEMENTS Plan d action 2014-2017 LUTTE À L INSALUBRITÉ DES LOGEMENTS Responsabiliser les propriétaires Impliquer les locataires Objectifs Le Plan d action de lutte à l insalubrité des logements de la Ville de

Plus en détail

il n y a pas d avertisseur de fumée sans feu Les avertisseurs de fumée sont-ils vraiment efficaces? «Oui : ils diminuent

il n y a pas d avertisseur de fumée sans feu Les avertisseurs de fumée sont-ils vraiment efficaces? «Oui : ils diminuent PIERRE RACINE À qui revient la responsabilité de rendre obligatoires les avertisseurs de fumée? Le débat est ouvert PHOTOS : ELENKA ALEXANDROV TODOROV il n y a pas d avertisseur de fumée sans feu Les avertisseurs

Plus en détail

Analyse Appliquée du Comportement. Christine PHILIP, Maître de conférences, INS HEA

Analyse Appliquée du Comportement. Christine PHILIP, Maître de conférences, INS HEA Analyse Appliquée du Comportement Christine PHILIP, Maître de conférences, INS HEA Qu est-ce que l ABA? «Applied Behavior Analysis» (Analyse appliquée du comportement) C est une méthode inspirée de Skinner

Plus en détail

Guides de Tangerine sur les finances personnelles. Prise de possession. Points à considérer lors de l achat d une première propriété

Guides de Tangerine sur les finances personnelles. Prise de possession. Points à considérer lors de l achat d une première propriété Guides de Tangerine sur les finances personnelles Prise de possession Points à considérer lors de l achat d une première propriété «Les acheteurs sont souvent surpris d apprendre que les maisons neuves

Plus en détail

PROGRAMME D AIDE FINANCIÈRE GUIDE DU DEMANDEUR

PROGRAMME D AIDE FINANCIÈRE GUIDE DU DEMANDEUR PROGRAMME D AIDE FINANCIÈRE GUIDE DU DEMANDEUR Guide sur le programme d aide financière aux participants des camps de jour artistiques du Camp des Arts Créations Etc... WWW.CREATIONS-ETC.ORG Programme

Plus en détail

POLITIQUE DE LOCATION DE SALLES

POLITIQUE DE LOCATION DE SALLES POLITIQUE DE LOCATION DE SALLES PRÉAMBULE La Ville de Magog met les salles du centre communautaire, de l Espace culturel de Magog ainsi que la salle communautaire d Omerville à la disposition des organisations

Plus en détail

Un crédit d impôt pour l avenir du Québec

Un crédit d impôt pour l avenir du Québec Un crédit d impôt pour l avenir du Québec Mémoire présenté à la Commission d examen sur la fiscalité québécoise Par l Association canadienne de l enseignement coopératif, comité Québec (ACDEC-Québec) En

Plus en détail

Les grandes lignes du. crédit d impôt pour maintien à domicile des aînés. revenuquebec.ca

Les grandes lignes du. crédit d impôt pour maintien à domicile des aînés. revenuquebec.ca Les grandes lignes du crédit d impôt pour maintien à domicile des aînés revenuquebec.ca Quelques mots sur le crédit d impôt Si vous avez 70 ans ou plus à un moment de l année et que vous résidez au Québec

Plus en détail

Est-ce que les coopératives d habitations sont des résidences universitaires traditionnelles?

Est-ce que les coopératives d habitations sont des résidences universitaires traditionnelles? FAQ // coopératives d habitations étudiante Est-ce que les coopératives d habitations sont des résidences universitaires traditionnelles? Pas du tout! Mise à part qu elles soient dédiées à la population

Plus en détail

Les grandes lignes du. crédit d impôt pour maintien à domicile des aînés. revenuquebec.ca

Les grandes lignes du. crédit d impôt pour maintien à domicile des aînés. revenuquebec.ca Les grandes lignes du crédit d impôt pour maintien à domicile des aînés revenuquebec.ca Quelques mots sur le crédit d impôt Si vous avez 70 ans ou plus et que vous résidez au Québec, vous avez droit au

Plus en détail

La priorité est donnée à la démarche de projet et non à la simple consommation de loisirs. Le séjour s appuie sur les principes suivant :

La priorité est donnée à la démarche de projet et non à la simple consommation de loisirs. Le séjour s appuie sur les principes suivant : Sommaire 1. Les principes du séjour 2. Présentation du séjour 3. Les objectifs du séjour 4. Les réunions 5. Les relations dans le camp 6. Le rôle de l équipe d animation 7. Les chantiers et actions de

Plus en détail

ÉTUDE DE CAS L heure des choix a sonné pour les Résidences Enharmonie de l Office municipal d habitation de Montréal (OMHM)

ÉTUDE DE CAS L heure des choix a sonné pour les Résidences Enharmonie de l Office municipal d habitation de Montréal (OMHM) ÉTUDE DE CAS L heure des choix a sonné pour les Résidences Enharmonie de l Office municipal d habitation de Montréal (OMHM) Léonard Dumas, D.B.A. Professeur de marketing, UQTR (Québec) Robert Laporte,

Plus en détail

Perplex & Duplex O4-005 Version 2014

Perplex & Duplex O4-005 Version 2014 Perplex & Duplex O4-005 Version 2014 ÉNONCÉ PROGRAMME DE FORMATION PROFESSIONNELLE CPA CANADA Mise à jour par : MARJOLAINE BEAUDRY, CPA, CA Ordre des comptables professionnels agréés du Québec CPA Canada,

Plus en détail

JUIN 2015. Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi. 5 Sortie à l intermiel CSP Soirée d information projets de 6 e année. Journée pédagogique

JUIN 2015. Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi. 5 Sortie à l intermiel CSP Soirée d information projets de 6 e année. Journée pédagogique École Emmanuel-Chénard DATES À RETENIR INFO-CHÉNARD JUIN 2015 JUIN 2015 Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi 1 2 3 4 5 Sortie à l intermiel CSP Soirée d information projets de 6 e année Camp le P tit bonheur

Plus en détail

Étude 2013 sur la. reconnaissance des bénévoles. Contenu. Comment les bénévoles canadiens souhaitent-ils que leurs contributions soient reconnues?

Étude 2013 sur la. reconnaissance des bénévoles. Contenu. Comment les bénévoles canadiens souhaitent-ils que leurs contributions soient reconnues? Étude 2013 sur la reconnaissance des bénévoles Contenu Objectifs et méthodologie de la 2 recherche 3 Principaux résultats 4 Engagement bénévole Reconnaissance des bénévoles 6 Comment les bénévoles canadiens

Plus en détail

Volume 1 Numéro 2 Février 2009

Volume 1 Numéro 2 Février 2009 Volume 1 Numéro 2 Février 2009 Sommaire Lancement du concours Je prends ma place...1 Lancement du concours Je prends ma place Entrevue avec Annie Patenaude, lauréate 2008...2 En collaboration avec le Secrétariat

Plus en détail

QU EST-CE QUI VOUS MÈNE: LA TÊTE OU LE COEUR?

QU EST-CE QUI VOUS MÈNE: LA TÊTE OU LE COEUR? QU EST-CE QUI VOUS MÈNE: LA TÊTE OU LE COEUR? Source: DUMONT, Nicole. Femmes d aujourd hui, Vol. 1 No. 8., janvier 1996. On dit de certaines personnes qu elles n ont pas de tête ou qu elles n ont pas de

Plus en détail

Une grande équipe. Le conseil d administration. Un travail précieux et sérieux. Le personnel. Les 3 axes d intervention. Rapport annuel 2008-2009

Une grande équipe. Le conseil d administration. Un travail précieux et sérieux. Le personnel. Les 3 axes d intervention. Rapport annuel 2008-2009 Rapport annuel 2008-2009 2009 Une grande équipe Le personnel : www.servicesjuridiques.org Présenté le 2 juin 2009 Le Conseil d administration - 10 citoyen(ne)s - 2 groupes communautaires - 1 représentante

Plus en détail

FORMULE 11 DÉCLARATION FINANCIÈRE

FORMULE 11 DÉCLARATION FINANCIÈRE FORMULE 11 DÉCLARATION FINANCIÈRE (Loi sur l établissement et l exécution réciproque des ordonnances de soutien, L.N.-B. 2002, c.i-12.05, art.5(2)e), 9(1)b)(ii), 23(2)f) et 27(1)b)(ii)) Je suis le demandeur

Plus en détail

PLAN DE COMMANDITE. Par ailleurs, les profits liés à cette commandite permettront d aider les victimes d intimidation dans divers services de soutien.

PLAN DE COMMANDITE. Par ailleurs, les profits liés à cette commandite permettront d aider les victimes d intimidation dans divers services de soutien. [DROIT À UNE VIE SANS INTIMIDATION] PLAN DE COMMANDITE Le Fonds d Aide aux Victimes d Intimidation est actuellement à la recherche de commanditaires pour son TOURNOI DE GOLF ANNUEL 2015, qui aura lieu

Plus en détail

Regard sur l accueil du jeune enfant au Québec, rencontre avec les amis...

Regard sur l accueil du jeune enfant au Québec, rencontre avec les amis... Regard sur l accueil du jeune enfant au Québec, rencontre avec les amis... Par Danielle Pommier Danielle Pommier est étudiante à l école d Éducatrice de Jeunes Enfants de Lyon, en France. Elle a effectué

Plus en détail

Stratégie locale d inclusion de logements sociaux et abordables et de lutte à l insalubrité

Stratégie locale d inclusion de logements sociaux et abordables et de lutte à l insalubrité Stratégie locale d inclusion de logements sociaux et abordables et de lutte à l insalubrité Introduction Un milieu de vie inclusif et sain Rosemont La Petite-Patrie est reconnu comme un milieu de vie complet

Plus en détail

PROVOQUEZ DES ÉTINCELLES AIDEZ LES FILLES À ÊTRE AUDACIEUSES, FORTES, BRILLANTES ET LIBRES.

PROVOQUEZ DES ÉTINCELLES AIDEZ LES FILLES À ÊTRE AUDACIEUSES, FORTES, BRILLANTES ET LIBRES. PROVOQUEZ DES ÉTINCELLES AIDEZ LES FILLES À ÊTRE AUDACIEUSES, FORTES, BRILLANTES ET LIBRES. La Fondation filles d action est un organisme sans but lucratif qui appuie les démarches des filles et des jeunes

Plus en détail

B U L L E T I N D I N F O R M A T I O N

B U L L E T I N D I N F O R M A T I O N L Actif VOLUME 8, NUMÉRO 3 B U L L E T I N D I N F O R M A T I O N AOÛT 2014 Dans ce numéro : Nouvelles nutrition 1 Retour sur l assemblée générale annuelle 2014 Bénévoles recherchés 4 Jeu cognitif du

Plus en détail

Logement de transition avec suivi intensif:

Logement de transition avec suivi intensif: Logement de transition avec suivi intensif: de nouveaux partenaires pour innover Résumé Ce texte fait partie d une banque de 50 récits de pratiques d intervention en itinérance qui ont été réalisés avec

Plus en détail

Rendez-vous. Programme. 10 avril 2014 CENTRE FÉLIX-LECLERC 1001 RANG SAINT-MALO, TROIS-RIVIÈRES

Rendez-vous. Programme. 10 avril 2014 CENTRE FÉLIX-LECLERC 1001 RANG SAINT-MALO, TROIS-RIVIÈRES Rendez-vous Programme 10 avril 2014 CENTRE FÉLIX-LECLERC 1001 RANG SAINT-MALO, TROIS-RIVIÈRES Rendez-vous Les partenaires du DAFA et le Conseil québécois du loisir sont heureux de vous accueillir à ce

Plus en détail

Informations personnelles. Lieu de résidence actuel. Résidence prospective

Informations personnelles. Lieu de résidence actuel. Résidence prospective Demande de location Corporation Immobilière Côte St-Luc Côte St. Luc Building Corporation Inc. 1550, boul. de Maisonneuve ouest, Bureau 1111, Montréal, (Qc) H3G 1N2 www.cslbc.com Tél.: (514) 934-0734 Téléc.:

Plus en détail

SOUS RÉSERVE DE MODIFICATIONS

SOUS RÉSERVE DE MODIFICATIONS DÉCLARATION AUX MÉDIAS POUR LA PUBLICATION DU Rapport annuel 2013-2014 par François Boileau Commissaire aux services en français de l Ontario Jeudi 10 juillet 2014 11 h 00 Salle des médias Édifice de l

Plus en détail

DÉCOUVREZ NOS SERVICES

DÉCOUVREZ NOS SERVICES DÉCOUVREZ NOS SERVICES Cours de Cuisine Compétition Culinaire Cocktail Dînatoire Table du Chef Midi Corpo Boutique Pour réserver ou obtenir de l information supplémentaire : 514 750-6050 Cuisiner et bien

Plus en détail

Pistes d intervention pour les enfants présentant un retard global de développement

Pistes d intervention pour les enfants présentant un retard global de développement Pistes d intervention pour les enfants présentant un retard global de développement Pistes d intervention pour les enfants présentant un retard global de développement, MELS, novembre 2011 Page 1 Document

Plus en détail

Trousse de commandite

Trousse de commandite Trousse de commandite The John Molson MBA International Case Competition, established in 1981, is the world s first, largest and most recognized MBA Case Competition. 5-10 Janvier 2014 Faites partie de

Plus en détail

Le marché locatif de la RMR de Montréal

Le marché locatif de la RMR de Montréal Le marché locatif de la RMR de Montréal DAVID L HEUREUX Analyste principal de marché, SCHL Votre clientèle locative Au programme L état du marché locatif Texte Votre clientèle locative Tendances et perspectives

Plus en détail

Prénom : Initiale : Nom de famille : Ville : Prov. : Code postal : Télécopieur : ( )

Prénom : Initiale : Nom de famille : Ville : Prov. : Code postal : Télécopieur : ( ) Le demandeur La personne ayant l invalidité est appelée le «demandeur». Le formulaire doit être rempli par le demandeur ou au nom de celui-ci. Veuillez utiliser un formulaire par demandeur. Identification

Plus en détail

De la détresse émotionnelle à l actualisation du potentiel des membres de l entourage. La vision familiale. Série 1, numéro 1

De la détresse émotionnelle à l actualisation du potentiel des membres de l entourage. La vision familiale. Série 1, numéro 1 De la détresse émotionnelle à l actualisation du potentiel des membres de l entourage La vision familiale Série 1, numéro 1 En l espace de 25 ans, le profil de la famille québécoise s est transformé de

Plus en détail

Préparation d un Plan de mesures d urgence

Préparation d un Plan de mesures d urgence Préparation d un Plan de mesures d urgence Guide Pour les organismes humanitaires et communautaires Élaboré par: Regroupement des organismes humanitaires et communautaires pour les mesures d urgence à

Plus en détail

Chapitre 15. La vie au camp

Chapitre 15. La vie au camp Chapitre 15. La vie au camp Chapitre 15. La vie au camp 227 1. Intensité de la vie du camp 230 2. Loin de la maison 230 A. Sentiment de sécurité 230 B. Les coups de cafard de l enfant 231 227 Un camp,

Plus en détail

9h à 16h Séminaire d une journée avec Luc Jetté. Nouvelle formule cette année!

9h à 16h Séminaire d une journée avec Luc Jetté. Nouvelle formule cette année! Québec, le 3 mars 2011 Liste préliminaire des conférenciers et des sujets traités Colloque 2011 de l APAPI 24, 25, 26 et 27 mai 2011 Afin de débuter vos demandes de libération pour le colloque 2011 avant

Plus en détail

Catalogue des nouveautés du printemps 2014

Catalogue des nouveautés du printemps 2014 Catalogue des nouveautés du printemps 2014 24 pages 250 x 260 10,90 24 pages 250 x 260 10,90 Quand Petit Ours se promène seul dans la forêt, il emporte toujours son crayon magique. Au moindre danger, hop!

Plus en détail

Un groupe dynamique qui ne souhaite pas grandir en nombre mais en bien-

Un groupe dynamique qui ne souhaite pas grandir en nombre mais en bien- L'année 2011 commence et nous avons déjà trop de rendez-vous et de la difficulté à souffler! On a tous fait nos résolutions le 1er janvier, mais combien d'entre nous avons mis les chances de notre côté

Plus en détail

1. DESCRIPTION DU PROGRAMME 2. MISE EN CONTEXTE

1. DESCRIPTION DU PROGRAMME 2. MISE EN CONTEXTE ENTENTE ADMINISTRATIVE SUR LA GESTION DU FONDS QUÉBÉCOIS D INITIATIVES SOCIALES DANS LE CADRE DES ALLIANCES POUR LA SOLIDARITÉ (MESS-VILLE 2015) GUIDE PRATIQUE 1. DESCRIPTION DU PROGRAMME L Entente administrative

Plus en détail

TÉMOIGNAGES de participantes et de participants dans des groupes d alphabétisation populaire

TÉMOIGNAGES de participantes et de participants dans des groupes d alphabétisation populaire TÉMOIGNAGES de participantes et de participants dans des groupes d alphabétisation populaire Démarche sur l aide financière aux participantes Marie-Lourdes Pas beaucoup d argent pour tout ce qu il faut

Plus en détail

Avez-vous rédigé un testament? Oui / Non. Dernière mise à jour : Diriez-vous que vous êtes convenablement assuré? Oui / Non. Dernière révision :

Avez-vous rédigé un testament? Oui / Non. Dernière mise à jour : Diriez-vous que vous êtes convenablement assuré? Oui / Non. Dernière révision : Que vous vous engagiez pour la première fois dans la planification de votre avenir financier ou que vous révisiez votre plan actuel, il est important de vous fixer des objectifs bien clairs, déterminer

Plus en détail

L intolérance à l incertitude et le trouble d anxiété généralisée

L intolérance à l incertitude et le trouble d anxiété généralisée 1 L intolérance à l incertitude et le trouble d anxiété généralisée Dans notre compréhension actuelle du trouble d anxiété généralisée (TAG), nous estimons que l intolérance à l incertitude joue un rôle

Plus en détail

Demande de permis Candidats du cheminement CPA, CA

Demande de permis Candidats du cheminement CPA, CA 5, Place Ville Marie, bureau 800, Montréal (Québec) H3B 2G2 T. 514 288.3256 1 800 363.4688 www.cpaquebec.ca Demande de permis Candidats du cheminement CPA, CA N.B. Il est inutile de présenter une demande

Plus en détail

LA CIBLE Ce que nous savons des 9-13 ans

LA CIBLE Ce que nous savons des 9-13 ans FAIREBOUGERLES9-13.org 1 LA CIBLE Ce que nous savons des 9-13 ans TABLE DES MATIÈRES 3 4 5 DONNÉES SOCIO- DÉMOGRAPHIQUES HABITUDES MÉDIATIQUES ET DE CONSOMMATION EN MATIÈRE DE MODE DE VIE PHYSIQUEMENT

Plus en détail

POLITIQUE DE PRÊT D ÉQUIPEMENTS AUX ORGANISMES RECONNUS PAR VILLE DE BÉCANCOUR

POLITIQUE DE PRÊT D ÉQUIPEMENTS AUX ORGANISMES RECONNUS PAR VILLE DE BÉCANCOUR POLITIQUE DE PRÊT D ÉQUIPEMENTS AUX ORGANISMES RECONNUS PAR VILLE DE BÉCANCOUR Service à la communauté Ville de Bécancour Mars 2013 Table des matières 1. Préambule... 3 2. But de la politique de prêt d

Plus en détail

Discours d ouverture du Forum des Associations 2009. Thierry Philip - Maire du 3 e arrondissement 12 septembre 2009-12h

Discours d ouverture du Forum des Associations 2009. Thierry Philip - Maire du 3 e arrondissement 12 septembre 2009-12h Discours d ouverture du Forum des Associations 2009 Thierry Philip - Maire du 3 e arrondissement 12 septembre 2009-12h Mesdames et Messieurs les élus, Mesdames et Messieurs les responsables associatifs,

Plus en détail

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie)

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Commentaire du film d introduction de l intervention de Garth Larcen et son fils Max, entrepreneur aux U.S.A. Garth Larcen

Plus en détail

DEC accéléré en Soins infirmiers

DEC accéléré en Soins infirmiers P O R T R A I T S D É T U D I A N T E S I M M I G R A N T E S P A R C O U R S I N S P I R A N T S Nous vous présentons des personnes immigrantes dont le parcours de vie, professionnel et scolaire est à

Plus en détail

Conseil régional. Plan d action régional Outaouais 2014-2017

Conseil régional. Plan d action régional Outaouais 2014-2017 Conseil régional Plan d action régional Outaouais 2014-2017 Dans ce tableau, la numérotation est utilisée afin de faciliter le suivi de la présentation. Légende Palier N signifie national R signifie régional

Plus en détail

Sommaire. www.guidesulysse.com. http://www.guidesulysse.com/catalogue/ficheproduit.aspx?isbn=9782894644591

Sommaire. www.guidesulysse.com. http://www.guidesulysse.com/catalogue/ficheproduit.aspx?isbn=9782894644591 Sommaire www.guidesulysse.com 8Sommaire Introduction 12 1 La question financière 15 Coût des études universitaires 17 Budget minimum pour étudier à Montréal 18 Se faire un budget 18 La grille budgétaire

Plus en détail

Québec, 28 février 2001

Québec, 28 février 2001 Québec, 28 février 2001 Chèr(e)s collègues, Le comité organisateur des troisièmes Journées francophones de la recherche opérationnelle est heureux de vous accueillir ce printemps dans la ville de Québec.

Plus en détail

Régie des rentes du Québec 2006. En cas

Régie des rentes du Québec 2006. En cas Régie des rentes du Québec 2006 En cas Profitez de nos services en ligne Le relevé de participation au Régime de rentes du Québec ; SimulRetraite, un outil de simulation des revenus à la retraite ; La

Plus en détail

«Prenez vos finances. «Comment vais-je arriver. en main.» à payer mes comptes?» Prendre soin de soi. À quoi s attendre. Que faire

«Prenez vos finances. «Comment vais-je arriver. en main.» à payer mes comptes?» Prendre soin de soi. À quoi s attendre. Que faire Prendre soin de soi À quoi s attendre Que vous travailliez à l extérieur de la maison ou que vous soyez parent au foyer, le cancer du sein pourrait nuire à votre capacité de travailler, ce qui aura inévitablement

Plus en détail

Je vous souhaite la bienvenue à cette rencontre. Je suis heureuse d être ici avec vous aujourd hui.

Je vous souhaite la bienvenue à cette rencontre. Je suis heureuse d être ici avec vous aujourd hui. Mesdames et Messieurs, 1 Je vous souhaite la bienvenue à cette rencontre. Je suis heureuse d être ici avec vous aujourd hui. Le but de ce moment d échange est de mieux faire connaissance. Il est aussi

Plus en détail

Ensemble, soutenons le Bleuet de France!

Ensemble, soutenons le Bleuet de France! DOSSIER DE PRESSE Il ne peut y avoir de Solidarité sans Mémoire Depuis 1991, les fonds récoltés par l Œuvre Nationale du Bleuet de France (ONBF) permettent d accompagner la politique mémorielle de l ONACVG.

Plus en détail

«Ce n est pas correct!»

«Ce n est pas correct!» Pour de plus amples renseignements Pour vous renseigner sur ce que fait le gouvernement du Canada pour les aînés ou pour trouver des services et des programmes de soutien offerts dans votre province ou

Plus en détail

guide du stagiaire Comment démarcher les entreprises, se présenter, décrocher un stage.

guide du stagiaire Comment démarcher les entreprises, se présenter, décrocher un stage. guide du stagiaire Comment démarcher les entreprises, se présenter, décrocher un stage. Un stage en entreprise réussi, c est une vocation professionnelle qui prend vie. Ce petit guide pratique t accompagne

Plus en détail

InfoMaison No.03 ACHETER VOTRE PREMIÈRE MAISON C EST POSSIBLE ET C EST FACILE.

InfoMaison No.03 ACHETER VOTRE PREMIÈRE MAISON C EST POSSIBLE ET C EST FACILE. InfoMaison No.03 Est un dossier préparé pour Info-Immobilier-Rive-Nord (IIRN) à l intention de toutes les personnes intéressées par l immobilier et l immobilier résidentiel de la Rive-Nord du Grand Montréal

Plus en détail

Le guide du relogement

Le guide du relogement Le guide du relogement Résidence Jean-Pain à Fontaine (38) Sommaire Nos engagements 4 Vos engagements 4 Les étapes de votre relogement 5 Votre déménagement 6 Vous entrez dans votre nouveau logement 7 Qui

Plus en détail

Deux pairs aidants, plusieurs milieux d intervention pour le rétablissement

Deux pairs aidants, plusieurs milieux d intervention pour le rétablissement Deux pairs aidants, plusieurs milieux d intervention pour le rétablissement Dans cet atelier, nous verrons plusieurs façons d intervenir en tant que pair aidant. Anne-Marie Benoit présentera son travail

Plus en détail

Pour réduire sa consommation Ouvrons le dialogue

Pour réduire sa consommation Ouvrons le dialogue Alcool Pour réduire sa consommation Ouvrons le dialogue Pour réduire sa consommation Alcool Vous envisagez de réduire votre consommation de boissons alcoolisées, mais vous vous posez des questions : vous

Plus en détail

PRÊT SOCIAL Pour les agents de l AP-HP

PRÊT SOCIAL Pour les agents de l AP-HP DOSSIER N :. PRÊT SOCIAL Pour les agents de l AP-HP Emprunteur Co-emprunteur Mr Mme Mr Mme Nom d usage (en majuscules) :..... Nom de famille (nom de jeune fille) :.. Prénoms :.. Nom d usage (en majuscules)

Plus en détail

DOSSIERS OUVERTS. Suivi des requêtes et questions du public au conseil d arrondissement. Conseil du 3 novembre 2014

DOSSIERS OUVERTS. Suivi des requêtes et questions du public au conseil d arrondissement. Conseil du 3 novembre 2014 DOSSIERS OUVERTS Suivi des requêtes et questions du public au conseil d arrondissement Conseil du 3 novembre 2014 Requérant(e) Questions/Requêtes/Sujets Responsables Réponses Mmes Monique Turcotte et Marie

Plus en détail