Le magazine des Laurentides

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le magazine des Laurentides"

Transcription

1 - octobre 2007 Le magazine des Laurentides LAURENTIDES Luc Dionne - p.2 Scénariste et réalisateur VAL-MORIN Jacques Brien - p.4 Maire de Val-Morin TENDANCE MUSIQUE Étienne Grégoire - p.7 Directeur musical et animateur «Je reviens chez nous» et «Le décompte en rappel» Pascale Picard Un nom à surveiller Une fille à voir ARGENTEUIL Mélanie Guérard - p.20 D.G. Chambre de Commerce et d industrie d Argenteuil HORS-COUR Me Josée Dubois LL.B. - p.9 Avocate et médiatrice TRÉSORS CACHÉS Rick Strubbe - p.14 Restaurant Le Sauvignon 1652, boul. Ste-Adèle, Ste-Adèle Qc

2 Jet d encre Luc Dionne, scénariste et réalisateur Par: Kathleen Fillion pour Flèche Mag Media Fécond l univers de Luc Dionne? Celui qui éclipse le réalisateur du scénariste ou inversement. Et qui assume tout aussi bien le double rôle? Au cinéma on lui doit «Monica la Mitraille» et «Aurore». À la télévision il a signé Omerta. Depuis longtemps sollicité pour la «suite» d ailleurs, le scénariste a cédé à la pression populaire et s est finalement penché sur l écriture d Omerta 4. Il travaille simultanément sur un long-métrage, drame biographique portant sur la vie d André Mathieu. Ce compositeur très précoce dont «l œuvre est trop méconnue» de l avis de l auteur. À peine sommes-nous attablés que la discussion prend son cours, librement, sans vraiment de direction. La mi-quarantaine plutôt sereine, Luc Dionne est un gars accessible et décontracté. Il fait beau. La lumière automnale s insinue dans le petit restaurant rue de la Gare. «Une p tite bière Luc?» fait la serveuse en passant, «Non pas quand j écris, merci.» répond le scénariste Flèche Mag : Beaucoup de rigueur. Toujours aussi sérieux? Luc Dionne : Eh oui! En période d «écriture» je ne bois pas d alcool, je trouve que ce n est pas indispensable. Flèche Mag : Quel est ton parcours et ton chemin vers l écriture? Luc Dionne : J ai fait une technique en administration et un bac en musique. Je suis trompettiste de formation. Ensuite je me suis dirigé naturellement vers l écriture. J ai beaucoup approfondi l aspect technique en musique, en ce qui me concerne c est un acquis précieux. Ah j oubliais! J ai été attaché politique pendant 4 ans. Je travaillais pour Jean-Paul Théorêt. J adore la politique Flèche Mag : Qu est-ce qui t a fait choisir les Laurentides comme lieu de vie? Luc Dionne : Plein de raisons! C est vraiment une région que j ai adoptée je dirais surtout pour la qualité de vie. Sa proximité avec Montréal aussi. Mais la nature c est clair! Le ski, je joue au hockey puis je suis un excellent golfeur. Et comme le travail d écriture permet qu on le fasse de la maison et ben voilà! C est un amalgame de tout ça en fait. Flèche Mag: Puisque nous y sommes, parle-moi de ton rapport à l écriture? Deviens-tu hermétique ou torturé comme ces vieux clichés d auteurs ou tu restes ouvert aux autres? Luc Dionne : Quand j écris que ce soit un film ou pour la télé, j entre dans ma bulle! J adapte souvent mon environnement au contexte de certaines scènes. Comme actuellement avec la 4 e d Omerta j écoute du jazz, genre «Lyrics born», du hip pop. C est en lien avec un de mes personnages. Quand des gens évoluent autour de moi, ça ne me dérange pas du tout. Si c est le cas, je ferme la porte de mon bureau. Mais c est clair que je reste «vivable» et ma bulle est «pénétrable»! Je n ai pas une relation complexe avec l écriture. Je suis peut-être une personne plus solitaire que la moyenne des gens, sans plus Puis je ne vis pas avec le syndrome de la page blanche alors Flèche Mag : Ah non jamais? Luc Dionne : Non. Toutes façons c est le cerveau qui gère, c est un muscle le cerveau et ça demande un effort mental extraordinaire l acte d écrire. L angoisse de la page blanche c est une résistance. Souvent cette incapacité arrive au tout début de l histoire, parce que tout est encore possible. Moi je passe presque plus de temps sur la structure du récit, que sur le récit lui-même, c est ma façon d éviter les pannes. Puis je ne terminerai pas obligatoirement une séquence avant de me mettre au lit. Même sur une bonne lancée, il faut pouvoir s arrêter, ne pas aller au bout de sa fatigue. Comme ça tu travailles dans en continuité, tu amorces l écriture du lendemain avec des portes ouvertes, plus «libre» d une certaine façon. Bon là je pourrais en parler longtemps mais Flèche Mag : Non continue... Luc Dionne : Un moment que j apprécie dans le processus c est quand je m installe pour commencer avec deux personnages. C est pas facile de créer des personnages «intelligents» et de les faire interagir avec plus «intelligents» qu eux. Exemple: Le 1 er va lancer la ligne de dialogue, genre de phrase qui tue, brillante, et là d un coup, rien à redire, son interlocuteur ne trouve pas de réponse à la hauteur. C est perturbant pour un scénariste! Un vrai laboratoire humain l écriture. Je crée du monde que je hais et c est un pur plaisir. J adore cette dimension, ce que porte un personnage, les dialogues etc. C est un peu ça la portion «difficile» de la scénarisation. L écriture au sens large, tout ce qui relève du «narratif» c est dur! J aime écrire, je sers à divertir les gens, je suis le gars des vues! Flèche Mag: Parlons de lui justement, le récipiendaire, le populaire, prolifique et talentueux Luc Dionne : Écoute je ne suis qu un amuseur public. C est ça mon métier et ça fait déjà quinze ans que je suis dans ce racket-là. Je fais encore mon travail le plus consciencieusement possible voilà tout. Flèche Mag : Me dis pas que c est le seul mérite que tu t attribues? Luc Dionne : Le talent ne suffit pas, ça ne représente que 5% du succès. Tandis que le travail participe à 95%. Si tu apprends à être modéré devant le succès tu vas l être tout autant devant l impopularité et l échec. Je me considère comme quelqu un d équilibré. Mais tu sais je me répète souvent, «c est juste de la télé!» Moi je suis un trompettiste! Pas un neurochirurgien je ne sauve la vie de personne. Nombreux pourtant sont les Québécois à avoir goûté la médecine de «Luc Dionne»! Avec son style vif et ses dialogues incisifs, il s affranchit de sujets aussi périlleux que gigantesques. En très sensible observateur de la nature humaine, le trompettiste marchand d images est aussi un chercheur sur les rapports entre le présent et le passé. Doux mélange d aplomb et de modestie. Si je ne craignais que cette avalanche de qualificatifs ne finisse par faire douter de mon objectivité ou mon sens de la mesure, je n hésiterais pas une seconde à dire de lui, qu il est de surcroît, charmant Luc Dionne est en voie de passer maître dans son art. Le scénariste et réalisateur Luc Dionne a choisi les Laurentides 2 FLÈCHE MAG MÉDIA

3 POUR UNE PUBLICITÉ DANS FLÈCHE MAG COMPOSEZ FLÈCHE MAG MÉDIA 3

4 Terrain d entente, terrain fertile Pour Jacques Brien, Maire de Val-Morin, tout commence par l ouverture d esprit Val-Morin actuellement est en pleine revitalisation! annonce un Jacques Brien enthousiaste, croquis d architecte sous la main... Pour jouir d une économie florissante et grandir, la pittoresque municipalité de âmes a besoin d un plus grand nombre d habitations familiales, et d un centre ville revampé, selon le conseil de ville. Flèche Mag a rendu visite à un maire optimiste, mais vigilant, et JACQUES BRIEN, MAIRE DE VAL-MORIN pas tant un homme qui voit grand pour sa communauté, qu un homme qui voit juste. Intéressé depuis plusieurs années par la chose politique, Monsieur Brien s est retiré du domaine des assurances en Nous sommes très nombreux dans les ans dans le nord, j en suis! Mais il est temps d attirer les jeunes familles. Il nous faut des maisons de type banlieue, des habitations abordables, de poursuivre le maire. À ce sujet d ailleurs, un projet résidentiel d une quarantaine d unités est sur le point de s ériger. En effet, le développeur travaille présentement à la préparation du sol sur un terrain à l angle de la 117 et du Chemin Val-Royal. Plus près du village cette fois, sur la rue Corbeil, un promoteur a acquis tout un secteur dans le but de construire des espaces résidentiels. Val-Morin étant d une certaine façon le débordement naturel de Sainte-Adèle, elle jouit, profite même, de l élan économique et du développement résidentiel propres à cette dernière. Mais bien sûr, la revitalisation du centre-ville par le commerce est au cœur de la démarche du conseil municipal. Car il n est pas tout d attirer le monde, encore faut-il répondre à leurs besoins. La Ville souhaite encourager l implantation dans les secteurs résidentiels d un certain nombre de services professionnels et de services spécifiques afin de répondre à la demande locale. En développant ce qu on appelle le commerce de proximité (pharmacie, dépanneur, etc), la municipalité créerait ainsi une activité urbaine qui graviterait autour et au centre même de Val-Morin. À ce stade-ci il s agit pour le maire et ses conseillers de vendre le projet: Pour être clair, un promoteur éventuel va acheter le concept. En ce qui concerne la Ville, il ne reste qu un terrain à acquérir au centre-ville. Dans l ordre, on fait faire ensuite des plans d architecte sur le genre de bâtiments que nous privilégions, on sélectionne des locataires sérieux puis on signe des baux sur plans et devis. Or le promoteur qui sera séduit par le projet, prendra en charge l aménagement, la construction et l administration, bref l ensemble des opérations, clarifie Monsieur Brien. Le dialogue Tous le savent, en favorisant le dialogue, la participation citoyenne, et l échange d information, le terrain est davantage propice aux échanges. Moi je leur dit aux valmorinois (ses), parlez-moi de vos projets, venez nous expliquer au conseil, on évaluera ensemble la faisabilité, mais parlez-m en, là-dessus Jacques Brien est formel et explique que c est beaucoup grâce à Par: Kathleen Fillion pour Flèche Mag Media cette communication, bien installée à présent, que les résidents sont de plus en plus impliqués et que des organismes se forment. Toujours en pertinence avec les besoins spécifiques de la localité, des bâtiments pour retraités autonomes, notamment, ont vu récemment le jour et continuent de se planifier. Val-Morin, un air d aller La belle pittoresque est située dans le secteur communément appelé le cœur des Laurentides. Elle partage ses limites avec Val-David au nord, de même qu avec Sainte-Adèle au sud, Sainte-Marguerite à l est, Morin-Heights et Saint-Adolphe-d Howard à l ouest. Le centre de ski de fond Far hills, le centre de ski Belle neige, le centre équestre, le Club de golf de Val-Morin, le parc régional Dufresne partagé avec Val-David, de même que la présence du Parc linéaire régional du P tit Train du Nord, autant d attraits et de lieux de vie qui confèrent au petit village, le réel statut de base de plein air. De plus, le magnifique théâtre du Marais, avec une programmation d une grande richesse, constitue quant à lui un élément culturel structurant pour la communauté valmorinoise. Val-Morin a acquis la popularité d un village paisible ou il fait bon vivre et ou le villégiateur profite d un cadre récréotouristique très fourni. Pour le plaisir de vivre entouré de lacs, montagnes et forêts, pour la possibilité de prendre part à toutes sortes d activités sportives, Val-Morin s impose comme une incontournable 4 FLÈCHE MAG MÉDIA

5 POUR UNE PUBLICITÉ DANS FLÈCHE MAG COMPOSEZ FLÈCHE MAG MÉDIA 5

6 Répertoire des annonceurs Projets domiciliaires Les Boisés Champêtres page 3 Boisé Mont-Rolland page 4 Val des Cèdres page 4 Les Habitations Majeska inc......page 6 Val-David Domaine des Merveilles.page 8 La Vallée des Pins page 11 La Volière II Groupe Papineau....page 14 Les Constructions Tétris inc page14-18 Les Grands Boisés de la Rivière....page 17 Domaine du Refuge page 19 Domaine du Lavandin page 21 Les Berges de la Rivière l Achigan..page 22 Village Héritage Nature page 23 Eagles Ridge Tremblant Lakes Resort....page 24 Marie-Noël Mailloux & Chantal Lacroix....page 2 Gina Beaulieu page 3 Isabelle Tremblay page 4 Christiane Perreault & Marc Pâquet page 5 Pierre Perreault & Serge Latour page 7 Claudette Chartrand page 7 Pierre Marcil page 8 France Rado page 10 Jean-Louis Demers & Lise Lavigne page 11 Bernard Payette page 12 Raymond Favreau page 15 Philippe Constant page 17 Danielle Jeanson page 18 Christiane Saindon page 20 Les Constructions SM Supérieures page 14 La Seigneurie de Citéplex de Lafontaine...page 18 La Maison Usinex page 20 Agents et courtiers en immobilier Allan Vaillancourt page 2 Entrepreneurs généraux Timber Block page 9 Les Constructions Stéphane Masse page 13 Divers Dubé Cooke Pedicelli inc page 7 Banque Royale Rita Toscano page 8 Locaux à louer page 9 Manoir des Pays-D en-haut page 10 Planimage page 15 Terrains.com page 19 Portes ouvertes page 20 Municipalité de Ste-Sophie page 21 Desjardins Caisse Populaire des Pays-d en-haut page 23 Les magazines PUBLICITAIRES ciblés Laurentides-Lanaudière Éditeur : Jean-Pierre Charland Vice-présidente : Brigitte Latour Directrices d édition : Natalie Lévesque & Vanessa Tanguay Directeur de production : Karl Morrisseau Coordonnatrice : Dany Riopel Journaliste : Kathleen Fillion Flèche Mag est publié à exemplaires par édition et distribué gratuitement 100% en dépôt de Rosemère à Tremblant et de Terrebonne à Lachute. Le contenu publicitaire de Flèche Mag ne peut être reproduit en tout ou en partie sans autorisation écrite de l éditeur. Le contenu des publicités n engage que leur auteur et en aucun cas Flèche Mag média ne pourra être tenu responsable de leur incidence. 1652, boul. Ste-Adèle, Ste-Adèle Qc FLÈCHE MAG MÉDIA

7 TENDANCE MUSIQUE La musique est bien sûr une question de goûts personnels, mais selon moi il s'agit aussi d'ambiance et de style. On entend souvent les mêmes chansons d artistes ou de groupes, mais dans plusieurs cas, ça vaut la peine d aller plus loin UN NOM À SURVEILLER UNE FILLE À VOIR! PASCALE PICARD Peut-être ce nom vous dit-il quelque chose. Elle est, selon moi, la révélation musicale de Originaire de la ville de Québec et encore dans la jeune vingtaine, Pascale était nécessaire dans le paysage musical québécois. La jeune auteur-compositrice-interprète, comme plusieurs artistes de la relève, est passée par divers concours et s est lancée dans la production de son premier opus. En musique, elle donne dans le folk-rock. Avec des influences, comme The Beatles, The Cranberries, Alanis Morissette, elle ajoute une touche personnelle à ce son bien «90 s». De son album Me, myself and us sont sortis les Gate 22, Unconscious liar et le plus récent extrait Smilin!! Ne vous laissez pas avoir par le fait qu elle se dit «timide» sur scène Pascale est plus efficace que plusieurs artistes de renom je dirais même contagieuse. Elle a fait le tour de tous les festivals possibles et imaginables de la province cet été, et poursuit sa tournée cet automne. Surveillez-la aussi au prochain Gala ADISQ, en nomination dans la catégorie Meilleur album de l année - Anglophone. Petits rappels Nouveaux albums - Octobre 9 France D amour et Laurence Jalbert 16 Nathalie Simard et Marie-Pier Parreault 23 Grégory Charles et Jorane 30 Quand le country dit bonjour vol.2 Directeur musical et animateur Je Reviens Chez Nous et le Décompte en rappel: du lundi au jeudi de 16h à 19h POUR UNE PUBLICITÉ DANS FLÈCHE MAG COMPOSEZ FLÈCHE MAG MÉDIA 7

8 8 FLÈCHE MAG MÉDIA

9 Hors-Cour par Me Josée Dubois LL.B Avocate et médiatrice «Nous ne sommes pas responsables de» Les clauses d exclusion de responsabilité Est-ce Légal ou pas??? Les clauses de type «nous ne sommes pas responsables de», ou plus précisément les clauses d exclusion de responsabilité par exemple quand vous laissez votre manteau dans un vestiaire, vos bagages à l aéroport ou votre voiture dans un stationnement sont-elles légales? Que dire des clauses de non-responsabilité que vous retrouvez fréquemment sur les billets qui vous donnent accès aux pentes de ski, aux glissades, au karting ect??? Une clause de limitation de responsabilité est une déclaration qu une personne peut faire, à l intérieur d un contrat, sur une affiche ou autrement, dans le but d exclure ou de limiter sa responsabilité si vous subissez un dommage pendant l utilisation de ses services. Ces clauses sont valides et pourront vous être opposées à certaines conditions : Elles doivent être rédigées de façon claire. L utilisateur du service ne doit pas se demander ce qu elles veulent dire; Vous devez être au courant de l existence de cette clause et y avoir consenti. Celui qui invoque la cause doit prouver que vous avez lu la clause, que vous l avez vue ou que vous avez été mis au courant de celle-ci. La loi a prévu certains cas où une clause de limitation ou d exclusion de responsabilité ne peut vous être opposée et ce, même si celle-ci a été portée à votre connaissance par exemple lors d une journée de ski vous vous blessez en descendant du remonte-pente défectueux. Souvenez- vous que la clause à l endos du billet excluant la responsabilité du centre de ski en cas d accident n est pas légale. En effet, si vous pouvez prouver la faute du centre, il sera tenu responsable des dommages corporels et moraux que vous avez subi. Par ailleurs, une personne ne peut exclure ou limiter sa responsabilité lorsque les dommages matériels que vous subissez résultent de sa faute lourde, une insouciance, ou une négligence grossière. Le propriétaire d un stationnement payant doit démontrer qu il vous a indiqué sa clause de non-responsabilité pour qu elle puisse vous être opposable. À défaut de le faire, il peut être tenu responsable de la perte des objets usuels qui se trouvent dans votre voiture, des dommages causés au véhicule ainsi que du vol du véhicule. En conclusion, ne vous laissez pas impressionner par ces clauses de limitation de responsabilité, car comme vous pouvez constater, elles ne sont pas toujours légales. Me Josée Dubois LL.B Avocate et médiatrice 36, rue de la Gare, 201 Saint-Sauveur POUR UNE PUBLICITÉ DANS FLÈCHE MAG COMPOSEZ FLÈCHE MAG MÉDIA 9

10 10 FLÈCHE MAG MÉDIA

11 Shopping 1 2 St-Jérôme BFM Bijoutier 271 rue de Villemure, St-Jérome (450) Bague avec grenat naturel taille marquise (31k de diamants) k 700,00$ 2. Bracelet en argent 925 avec de l ambre 325,00$ 3. Montre Skagen Denmark Fond aurore boréale cristal 195,00$ Légende Urbaine 327 St-Georges, St-Jérôme (450) Ensemble collier et boucles d oreilles 18,95$ 5. Jeans BH, Moto Pudding & Ceinture Jeans 39,95$ Ceinture 16,95$ POUR UNE PUBLICITÉ DANS FLÈCHE MAG COMPOSEZ FLÈCHE MAG MÉDIA 11

12 LES TRÉSORS TOURISTIQUES DES PAYS-D EN-HAUT Merci à tous ceux qui ont pris le temps de nous faire parvenir leurs commentaires à Les Minibus De Luxe Nord Sud œuvre dans le secteur récréo-touristique afin de vous faire découvrir, sous forme d escapades, des activités familiales et \ ou culturelles de la région des Pays d en-haut. Et j ai le plaisir de vous faire découvrir un personnage qui gagne à être connu : «Carl Le Trappeur». Carl Le Trappeur vous accueil dans un site enchanteur de Sainte-Adèle ou plus de 140 hectares de terrains représentent son terrain de jeux. Carl Le Trappeur vous initiera aux différentes techniques de trappage. Sa passion et son respect pour la nature lui dicte des règles de conduites permettant d effectuer un travail utile et apprécié de sa clientèle. Carl Le Trappeur est un vrai coureur des bois, cet homme sympathique saura vous réconcilier avec la nature. Grand communicateur, il vous fera découvrir les secrets de nos forêts. Randonnée pédestre, Observation de chevreuils, Atelier sur les "Capteurs de Rêves", Diner inclus dans un typique Tipi amérindien, Pistage d'animaux, Interprétation de la nature, etc. Activité idéale pour décrocher du quotidien. La saison hivernale arrive à grand pas. En collaboration avec Carl Le Trappeur, nous avons concocté un forfait JOURNÉE NATURE, disponible dès que la température le permettra en début janvier. Réservations nécessaires. Notre belle région touristique est parsemée de petits trésors à découvrir. N hésitez pas à communiquer avec notre département des renseignements et des réservations au Il nous fera plaisir de vous fournir des informations supplémentaires qui sauront agrémenter vos week end d automne et d hiver. Dans la prochaine édition, nous vous ferons découvrir une galerie d art très originale. À bientôt. Touristiquement Vôtre! «LU» «VU!» Pour être «LU» il faut d abord être «VU!» Les magazines copies distribuées dans plus de 80 dépôts à grand achalandage et plus de 80 dépôts à achalandage régulier pour un total de plus de 160 dépôts LA PLUS LARGE DISTRIBUTION MAGAZINE MÉDIA LAURENTIDES-LANAUDIÈRE ST-SAUVEUR Banque Royale Cage aux Sports Faubourg St-Sauveur Pharmacie Jean Coutu Restaurant La Belle Province Loblaw Metro Chevrefils Mike s Petit Café Obodum Restaurant St-Hubert Tradition Canada Trust SAQ STE-AGATHE Information Touristique Caisse Populaire Metro Chevrefils Rona Tigre Géant STE-ADÈLE Caisse Populaire Couche Tard Hôtel Chantecler IGA Metro Chevrefils Restaurant St-Hubert Rona Sutton Uniprix Bagni SAQ SAINT-JÉRÔME Sutton Capitale St-Jérôme Centre d électricité Jéromien IGA Maxi Metro Rona National Tutti Frutti VAL-DAVID Metro Dufresne LAFONTAINE / PRÉVOST / ST-HIPPOLYTE / SAINTE-ANNE-DES-LACS Pharmacie Brunet IGA La Salette Axep Matériaux Laurentien Marché Mon Choix MORIN-HEIGHTS IGA Morin-Heights Marché Vaillancourt LACHUTE Metro Canadian Tire Ultramar / Bonisoir TREMBLANT Location Tremblant Metro Chevrefils IGA Tremblant Restaurant St-Hubert Branchaud SAINT-ANTOINE Metro SAINTE-THÉRÈSE Cora Déjeuner L Espérance Metro Bélair Pharmacie Jean-Coutu Restaurant St-Hubert BOISBRIAND Pharmacie Jean-Coutu SAINT-CANUT Pharmacie Desjardins et Malette BLAINVILLE Metro IGA Pharmacie Jean-Coutu SAINT-DONAT Information Touristique Metro MASCOUCHE IGA Extra Metro Pharmacie Uniprix TERREBONNE IGA Extra Canadian Tire Pharmacie Jean Coutu Uniprix BOIS-DES-FILIONS Pharmacie Jean Coutu Metro LORRAINE Place Lorraine ROSEMÈRE De la Gare ST-EUSTACHE Pharmaprix Metro Arthur-Sauvé IGA Metro Martel LAVAL Metro Martel Metro Despaties Metro Dunn Metro PLus Merci à tous nos partenaires et à tous ces extraordinaires commerçants qui se font un immense plaisir de bien vous servir! Contactez-nous FLÈCHE MAG MÉDIA

13 POUR UNE PUBLICITÉ DANS FLÈCHE MAG COMPOSEZ FLÈCHE MAG MÉDIA 13

14 LE1401 boul. Ste-Adèle route 117 Sortie 67 de l autoroute 15 L adresse de départ de votre projet Bâtisseur du Nord depuis Construction sur mesure Clés en main Condos Terrains Résidentiel - Commercial - Industriel Salle de montre 7 jours sur 7 sur rendez-vous MAISON UNIFAMILIALE EN COPROPRIÉTÉ Maison modèle en construction Accès direct à la montagne 4 du Chantecler 3 chambres à coucher Grandes terrasses Piscine extérieure Ski alpin et nordique Toit cathédrale Vue panoramique Fenestration abondante 2280 PC $ +Tx Dans le fond de son navire, le pirate garde précieusement ses trésors honnêtement (?) mérités. En naviguant sur le fleuve Principale de Saint-Sauveur, mon petit doigt m incite à dévaliser le Navire Français «Le Sauvignon». Ignorant la résistance, ignorant le butin, je donne l ordre d attaquer!! Yaaaaaah, à l abordage!!!! L équipage, constituée de 3 hommes et 2 femmes, n offre aucune résistance! Pourtant, tout pirate aime ça se battre, mais l accueil de la ravissante Nadia fait sortir mon côté gentleman. Sa séduction fonctionne, j accroche mes armes et je me fais prendre au jeu. Gentiment, elle m invite à descendre dans la calle du bateau youhou après plusieurs mois en mer, aucun mâle refuse cela! Mais en descendant les marches, mon attention pour elle disparaît complètement! Je n en crois pas mes yeux : le jackpot, le paradis sur terre, la surprise du siècle, le butin rêvé! La tradition veut que le pirate soit un amateur de rhum, d une bonne bouffe mais surtout un grand consommateur de bon vin. Votre pirate a déjà vécu la séduction des italiennes, des françaises, des espagnoles, mêmes des canadiennes parlant des bouteilles évidemment! Ce qu est le trésor de Toutankhamon dans l orient, la cave à vin du Sauvignon l est pour Saint-Sauveur. Les murs en pierre naturelle assurent une fraîcheur constante remarquable, la grande variété (plus de 700 bouteilles) nous oblige à prendre le temps de valider notre choix. Du blanc, du rouge, du champagne, du bordeaux, merlot, cabernet, fruité, corsé, doux, grand cru, importations privées, bref, impossible de sortir de la cave les mains vides. Fait surprenant, même un vin Québécois se trouve parmi les quelques centaines de bouteilles. Pour ajouter l unique à l agréable, il n y a pas de carte des vins, il suffit de descendre dans la cave et de monter vous-même votre vin. Ajoutez la cuisine d inspiration française à votre découverte vinicole et la soirée s affiche parfaite! RESTAURANT LE SAUVIGNON 140 rue Principale à Saint-Sauveur FLÈCHE MAG MÉDIA

15 POUR UNE PUBLICITÉ DANS FLÈCHE MAG COMPOSEZ FLÈCHE MAG MÉDIA 15

16 Lors de la soirée clôturant la journée sociale de l ATL, Pierre Urquhart en a profité pour effectuer quelques pas de danse en compagnie de Mélanie Tougas, alors que son collègue Rick Strubb, lui passait quant même ses appels téléphoniques. Prompt rétablissement à Joanne Dubé, du Métro Chevrefils de Sainte-Adèle, qui vient de sortir de l hôpital pour une opération à la vésicule biliaire. Il y avait dernièrement une clinique de sang à Sainte-Adèle, organisée par les pompiers et les ambulanciers de l endroit. On reconnaît entourant Lisanne Bédard, Serge Bruneau, Jean-Frédéric Gauthier, Patrick Desjardins, Sébastien Paradis et Jean Lessard. Ken Forbes est un des membres du Mont-Saint-Sauveur qui s occupe de l organisation permettant aux gens de bien voir la Vallée de Saint-Sauveur en ayant la possibilité de se rendre en haut de la montagne en télésiège. C est un magnifique point de vue. Flèche Mag était présent lors du tournoi de golf organisé par Michel Rochon du Saint-Hubert de Sainte-Adèle, Sainte-Agathe et Tremblant. Jean-Pierre Charland, et sa conjointe Brigitte Latour ont félicités personnellement Cédric et Michel Rochon pour cette belle journée. Voici les membres gagnants de la saison au Club de golf Alpine. Il s agit de Olivier Turp, Classe C, Guy Miron, Classe B, et Jacques Bonin, Classe A, recevant leur trophée des mains du capitaine du Club Daniel Poissant. 16 FLÈCHE MAG MÉDIA

17 POUR UNE PUBLICITÉ DANS FLÈCHE MAG COMPOSEZ FLÈCHE MAG MÉDIA 17

18 boul. Ste-Adèle route 117 ACCÈS AU BORD DE L EAU NOUVEAU DIRECTEMENT SUR LE PARC LINÉAIRE DU PETIT TRAIN DU NORD Projet intégré Architecture contrôlée NovoClimat Construction sur mesure Clés en main Ski de fond, raquette canot, kayak, bicyclette, randonnée pédestre À partir de tx Bureau des ventes: 7 jours sur 7 sur rendez-vous 1401, boul. Ste-Adèle (route 117), Ste-Adèle Sortie 67 de l autoroute 15 Nord > Paysagement > Eau de source > Construction > Architecture > Aspirateur RESTO PRO > Paysagement > St-Sauveur > Prévost > Excavation > Recyclage > Arpenteur-géomètre 18 FLÈCHE MAG MÉDIA

19 POUR UNE PUBLICITÉ DANS FLÈCHE MAG COMPOSEZ FLÈCHE MAG MÉDIA 19

20 L équation du dynamisme et du savoir-faire La Chambre de commerce et d industrie d Argenteuil Depuis 2005, Mélanie Guérard occupe le poste de directrice générale à la Chambre de commerce et d industrie d Argenteuil. La CCIA est un organisme à but non lucratif auquel s inscrivent les gens d affaires sur une base volontaire. Autrefois désignée «Chambre de commerce de Lachute» et ne couvrant que ce seul territoire de 1947 à 2000, la CCIA dessert maintenant toute la MRC d Argenteuil soit en tout neuf municipalités. Lachute étant la ville «phare». «Une fille du coin» Après des études en sciences, une formation en économie et un exode en Europe, Mélanie Guérard se dit comblée par ses racines et sensible aux beautés de sa région: Argenteuil. Elle partage son temps entre l enseignement de la danse et un poste de direction. «Je suis une «touche-àtout», une passionnée!». La fin trentaine et native de Brownsburg- Chatham, la jeune d.-g. se définit simplement comme une «fille du coin» Rendez-vous avec une femme investie par son travail Toujours la même visée en ce qui a trait aux Chambres de commerce, la CCIA ne fait pas exception et elle met tout en œuvre afin de promouvoir l activité économique et apporter soutien à ses membres. C est près de huit cent entreprises qui sont en opération sur le vaste territoire de la MRC d Argenteuil. Entre autres membres de la CCIA, notons le Centre musical CAMMAC, Cascade et Naya. La ville de Lachute compte à elle seule quatre parcs industriels. «Présentement on s efforce de mieux connaître les besoins spécifiques de nos membres et les enjeux locaux. Un de nos atouts c est l aspect très représentatif de notre «membership», tous les secteurs d activités sont représentés.» explique la jeune directrice. Par le biais d enquêtes et de consultations auprès de ses membres, la Chambre de commerce identifie les problèmes, réalités, ou difficultés auxquels sont confrontés les différents secteurs d activités, ou entreprises. Et en regard des demandes, elle détermine quel type d intervention, de stratégies ou de soutien correspondra le mieux au développement de l entreprise ou au maintien de sa croissance. Le réseautage : un art Que ce soit en matière d agriculture ou de tourisme, la CCIA réagit toujours dans un esprit de concertation. «Les chambres aujourd hui bénéficient de toutes sortes d outils pour contribuer à la richesse collective. Dans le passé, le seul contact qu elles avaient avec les entreprises c était pour des sollicitations de commandites! On travaille fort pour promouvoir la liberté d entreprendre». Foresterie ou commerce? On prend les problèmes de front, aussi diversifiés qu ils soient. Notre conseil d administration est consciencieux, Benoît Saint-Jacques qui le préside est très compétent. Il ne faut pas oublier qu on travaille en collaboration avec les organismes de notre milieu, souvent conjointement avec le CLD (centre local de développement), que la CCIA est affiliée à la Fédération des chambres de commerce du Québec, de même qu à la chambre de commerce régionale des Laurentides. Deux de nos membres siègent à la table sectorielle, industrielle et à la table de consultations touristique. Bref la table est mise! C est important, il faut être partout.» tranche Madame Guérard, fière de ces alliances. D ailleurs toute cette idée de consolidation et ce mouvement des chambres de commerce, au sens large, érigent les bases d un système Par: Kathleen Fillion pour Flèche Mag Media dédié à l information, système de plus en plus indispensable au succès d un plan d affaires ou d une mise en marché. De toutes façons, l existence même des Chambres de commerce ne fait plus l objet de débat sur l échiquier socio-économique du Québec. Facilitateur, accélérateur Très tonique, la directrice ajoute : «L autre volet de notre travail consiste à multiplier les occasions pour que les membres soient en contact avec les membres, mais aussi avec les élus, nous sommes rassembleurs. Avant on devait convaincre les gens du bien fondé de la Chambre, à présent les gens appellent. On organise des 5 à 7 en entreprise, ou des déjeuners causeries. Ça participe! Ça discute de sujets aussi variés que pertinents, liés à l innovation, la performance, la main-d œuvre les ressources humaines Ainsi «réseauté» avec le «privé», nous pouvons faire le pont avec les élus. D ailleurs les décideurs on besoin de nous pour avoir l heure juste. On fait le lien entre les instances décisionnelles et les entrepreneurs. Nous sommes des facilitateurs, on accélère le processus des affaires. C est important que les entrepreneurs aient le réflexe de faire affaire avec leur Chambre de commerce. On existe pour et par eux.» a conclu la «fille du coin» Maison ancestrale de Lachute 20 FLÈCHE MAG MÉDIA

104, rue de la Gare, St-Sauveur Qc 1.866.277.0059 1652, boul. Ste-Adèle, Ste-Adèle Qc 450.229.5444 1.866.602.8349 VOLUME 4 ÉDITION 6

104, rue de la Gare, St-Sauveur Qc 1.866.277.0059 1652, boul. Ste-Adèle, Ste-Adèle Qc 450.229.5444 1.866.602.8349 VOLUME 4 ÉDITION 6 Michel Lussier, photographe 104, rue de la Gare, St-Sauveur Qc 1.866.277.0059 1652, boul. Ste-Adèle, Ste-Adèle Qc 450.229.5444 1.866.602.8349 Répertoire des annonceurs PAYSAGISTES Geremont inc...................page

Plus en détail

La cité de l avenir à 30 minutes de Montréal

La cité de l avenir à 30 minutes de Montréal La cité de l avenir à 30 minutes de Montréal LA CITÉ DE MIRABEL // PROJETS DE LA CITÉ // 2015-2016 WWW.CITEMIRABEL.COM // INFO@CITEMIRABEL.COM // 438-995-9440 681, BOUL. DU CURÉ-LABELLE, SUITE 201, BLAINVILLE,

Plus en détail

UN MOTEUR ÉCONOMIQUE DE PREMIER PLAN POUR LA COURONNE NORD

UN MOTEUR ÉCONOMIQUE DE PREMIER PLAN POUR LA COURONNE NORD GESTION BENOÎT DUMOULIN Dossier régional DEUX-MONTAGNES Benoît Dumoulin, président de GBD Construction UN MOTEUR ÉCONOMIQUE DE PREMIER PLAN POUR LA COURONNE NORD LAURÉATE DU PRIX LES GRANDS BÂTISSEURS

Plus en détail

Entreprendre ici est une chance

Entreprendre ici est une chance Entreprendre ici est une chance Je me sens bien dans cette ambiance cosmopolite Environnement exceptionnel Pierre est chargé de clientèle pour l Europe «Anglais, allemand, italien, chinois, russe Quand

Plus en détail

réel pôle d affaires, optimisé et dédié à la qualité de vie.

réel pôle d affaires, optimisé et dédié à la qualité de vie. district.ca Ce complexe immobilier n est rien de moins qu un campus d affaires disposant d atouts de taille, à commencer par : un réel pôle sa localisation centrale, au cœur de la couronne nord, l un des

Plus en détail

Carnet de voyage. Dina Prokic. Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni

Carnet de voyage. Dina Prokic. Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni Carnet de voyage Dina Prokic Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni 3 juillet 2011 C est ma première fois en France. Je suis venue

Plus en détail

Monsieur le Président de l Ordre, Monsieur le Président et chef de la direction, Très chers Fellows, Mesdames, Messieurs,

Monsieur le Président de l Ordre, Monsieur le Président et chef de la direction, Très chers Fellows, Mesdames, Messieurs, Notes pour l allocution de Simon Brault, FCPA, FCGA, lauréat du Prix Hommage 2015 À l occasion de la Soirée des Fellows 2015 Hôtel Westin Montréal, le samedi 9 mai 2015 Monsieur le Président de l Ordre,

Plus en détail

InfoMaison No.77 COMMENT ACHETER UNE MAISON QUAND LE VENDEUR NE VEUT PAS NÉGOCIER

InfoMaison No.77 COMMENT ACHETER UNE MAISON QUAND LE VENDEUR NE VEUT PAS NÉGOCIER InfoMaison No.77 Est un dossier préparé pour Info-Immobilier-Rive-Nord (IIRN) à l intention de toutes les personnes intéressées par l immobilier et l immobilier résidentiel de la Rive-Nord du Grand Montréal

Plus en détail

Alors, ce matin je répondrai à ces allégations et ce, dans la plus grande transparence.

Alors, ce matin je répondrai à ces allégations et ce, dans la plus grande transparence. Notes pour une déclaration de M. Marc Gascon, maire de la Ville de Saint-Jérôme et président de l Union des municipalités du Québec, concernant les questions d éthique et d intégrité Jeudi 11 novembre

Plus en détail

PLAN DE VISIBILITÉ SOIRÉE «MÉRITE À L ENTREPRENEURIAT»

PLAN DE VISIBILITÉ SOIRÉE «MÉRITE À L ENTREPRENEURIAT» PLAN DE VISIBILITÉ SOIRÉE «MÉRITE À L ENTREPRENEURIAT» Partenariat Soirée «Mérite à l entrepreneuriat» de la Chambre de commerce et d industrie d Argenteuil avec la collaboration du CLD d Argenteuil Cher

Plus en détail

UN SERVICE À VOTRE IMAGE

UN SERVICE À VOTRE IMAGE UN SERVICE À VOTRE IMAGE Un service Un service de de Mutuelles qui qui inspire inspire la fierté! la fierté! Depuis 2012, Depuis l AQEI 2012, offre l AQEI un offre outil un sur outil mesure à mesure ses

Plus en détail

Société d aide au développement des collectivités. Services

Société d aide au développement des collectivités. Services Société d aide au développement des collectivités Services DE SOUTIEN À L ENTREPRISE ET AU DÉVELOPPEMENT LOCAL FONDS D INVESTISSEMENT Pour soutenir et favoriser le développement économique régional local,

Plus en détail

Expérimentation du logiciel de la ligne du temps. Cahier de l élève. Mai 2007

Expérimentation du logiciel de la ligne du temps. Cahier de l élève. Mai 2007 Expérimentation du logiciel de la ligne du temps (Version bêta) Cahier de l élève Je suis un élève du : 1 er cycle du primaire 2 e cycle du primaire 3 e cycle du primaire 1 er cycle du secondaire 2 e cycle

Plus en détail

Habiter ma ville. Résumé de la politique d habitation de la Ville de Gatineau

Habiter ma ville. Résumé de la politique d habitation de la Ville de Gatineau Habiter ma ville Résumé de la politique d habitation de la Ville de Gatineau L habitation constitue une composante essentielle à la qualité de vie des citoyens et une préoccupation constante dans l ensemble

Plus en détail

La cité de l avenir à 30 minutes de Montréal

La cité de l avenir à 30 minutes de Montréal La cité de l avenir à 30 minutes de Montréal LA CITÉ DE MIRABEL // PROJETS DE LA CITÉ // 2015-2016 WWW.CITEMIRABEL.COM // INFO@CITEMIRABEL.COM // 438-995-9440 681, BOUL. DU CURÉ-LABELLE, SUITE 201, BLAINVILLE,

Plus en détail

2015-2019 PLAN DE DEVELOPPEMENT LOCAL COMITÉ DE COORDINATION

2015-2019 PLAN DE DEVELOPPEMENT LOCAL COMITÉ DE COORDINATION COORDINATION PATRICE GAUTHIER SYLVIE PELLETIER PIERRE THIBODEAU 2015-2019 PLAN DE DELPHINE CHARMOILLE HUGUES DEGLAIRE MANON GAUTHIER SYLVAIN LESSARD CHANTAL ROY LOCAL Municipalité de Saint-Ulric En collaboration

Plus en détail

Plan de commandite: La Petite Séduction

Plan de commandite: La Petite Séduction Plan de commandite: La Petite Séduction Yellowknife, 13, 14, 15 juin 2014 L Association franco -culturelle de Yellowknife (AFCY), la Fédération franco-ténoise (FFT) et le Conseil de développement économique

Plus en détail

SAVOIR BIEN GUIDER LE CLIENT

SAVOIR BIEN GUIDER LE CLIENT SERVICES FINANCIERS SAVOIR BIEN GUIDER LE CLIENT DIDIER BERT COLLABORATION SPÉCIALE Tarik Haned est planificateur financier à la Caisse Desjardins des Versants du mont Royal, à Outremont. Il répond à nos

Plus en détail

PASSION INTÉGRITÉ EXPERTISE

PASSION INTÉGRITÉ EXPERTISE PASSION INTÉGRITÉ EXPERTISE Brochure corporative 2015-2016 Présentée par Lexia Immobilier Inc. Agence immobilière commerciale Varennes, Québec, J3X 1R3 www.lexiaimmobilier.ca UNE AGENCE EN PLEINE CROISSANCE

Plus en détail

PARTENAIRES LOCAUX CONSTRUISONS DES QUARTIERS INTELLIGENTS

PARTENAIRES LOCAUX CONSTRUISONS DES QUARTIERS INTELLIGENTS PARTENAIRES LOCAUX CONSTRUISONS DES QUARTIERS INTELLIGENTS 2015 Aujourd hui, on appartient tous à un quartier que l on partage avec sa communauté Ce sont nos commerçants qui font l authenticité de nos

Plus en détail

Choisir la rapidité et la facilité d accès pour vos réunions et réceptions.

Choisir la rapidité et la facilité d accès pour vos réunions et réceptions. Choisir la rapidité et la facilité d accès pour vos réunions et réceptions. Réussir vos réunions. Avec Mercure, le bon hôtel au bon endroit, un très large choix de sites et des hôtels idéalement placés

Plus en détail

KIT MÉDIA Magazine 2013

KIT MÉDIA Magazine 2013 KIT MÉDIA Magazine 2013 LE SAVIEZ-VOUS TÉLÉVISION Le 9 septembre 2013, Ricardo entamera une 12 e saison de 145 nouvelles émissions à l antenne de Radio-Canada Le 16 septembre 2012 Ricardo a été récompensé

Plus en détail

ACTIVITÉ 1 : compréhension orale

ACTIVITÉ 1 : compréhension orale 2 TÉLÉSIMULATION ÉCHO A2 - LEÇON 2 «TU AS DU BOULOT?» Objectifs : Présenter ses projets, demander des conseils, demander un prêt Points de langue : Le futur simple, le conditionnel présent Thèmes culturels

Plus en détail

Réception de Montréal Secteur des valeurs mobilières. Discours d ouverture

Réception de Montréal Secteur des valeurs mobilières. Discours d ouverture Réception de Montréal Secteur des valeurs mobilières Discours d ouverture Andrew J. Kriegler Président et chef de la direction Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières 25

Plus en détail

Privateimmo.com. Nouveau site. Nouvelles offres... Privateimmo.com s étend sur l Hexagone! le dossier de presse

Privateimmo.com. Nouveau site. Nouvelles offres... Privateimmo.com s étend sur l Hexagone! le dossier de presse le dossier de presse 1 er site de vente privée immobilière sur internet Nouveau site Nouvelles offres... s étend sur l Hexagone! Contact presse : Jean-Marc FERNANDEZ Tel : 04 72 40 09 09 E-Mail : jean-marc@privateimmo.com

Plus en détail

Vendredi 17 septembre 2010 Brunch : 11 h / Départs simultanés : 13 h. Téléphone : 514 342-9342, poste 5362 Courriel : Fonds@brebeuf.qc.

Vendredi 17 septembre 2010 Brunch : 11 h / Départs simultanés : 13 h. Téléphone : 514 342-9342, poste 5362 Courriel : Fonds@brebeuf.qc. Brunch : 11 h / Départs simultanés : 13 h Téléphone : 514 342-9342, poste 5362 Courriel : Fonds@brebeuf.qc.ca Club de Golf Atlantide 2201, boulevard Don Quichotte Notre-Dame-de-l'Île-Perrot, QC J7V 7P2

Plus en détail

Projet Détail Formation

Projet Détail Formation Projet Détail Formation Programmation 2015-2016 des ateliers, formations et services-conseils pour les entreprises de détail, de services, de restauration, d alimentation et de tourisme. Partenaires du

Plus en détail

PLAN D ACTION POUR DES COLLECTIVITÉS RURALES FORTES DE LA FÉDÉRATION CANADIENNE DES MUNICIPALITÉS

PLAN D ACTION POUR DES COLLECTIVITÉS RURALES FORTES DE LA FÉDÉRATION CANADIENNE DES MUNICIPALITÉS PLAN D ACTION POUR DES COLLECTIVITÉS RURALES FORTES DE LA FÉDÉRATION CANADIENNE DES MUNICIPALITÉS Pour notre programme complet des élections fédérales 2015, veuillez consulter la Feuille de route pour

Plus en détail

Définition du domaine de la GESTION

Définition du domaine de la GESTION Nom : Groupe : 51 Tu peux vouloir lire la définition ou répondre au questionnaire ou même faire les deux pour constater si ce domaine t intéresse. Définition du domaine de la GESTION La gestion est synonyme

Plus en détail

Bénéficiez de l expertise de Détail Formation pour ce projet de formations et d interventions personnalisées en entreprise!

Bénéficiez de l expertise de Détail Formation pour ce projet de formations et d interventions personnalisées en entreprise! Formations 2013-2014 Ateliers de groupe Services-conseils Formation personnalisée Bénéficiez de l expertise de Détail Formation pour ce projet de formations et d interventions personnalisées en entreprise!

Plus en détail

Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique

Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique BUT : Découvrir ton profil préférentiel «Visuel / Auditif / Kinesthésique» et tu trouveras des trucs

Plus en détail

Service des arts visuels Consultations sur le soutien aux organismes artistiques

Service des arts visuels Consultations sur le soutien aux organismes artistiques Service des arts visuels Consultations sur le soutien aux organismes artistiques En 2013, le Conseil des arts du Canada a publié le Document d'information : Révision des programmes de subventions de fonctionnement

Plus en détail

SEPTEMBRE2013 Prise 04

SEPTEMBRE2013 Prise 04 SEPTEMBRE2013 Prise 04 Dans ce numéro Nouvelles heures d ouverture PORTRAIT DE DIRIGEANT CONSEIL FISCALITÉ OT DU IRECTEUR ÉNÉRAL Dans le but de vous offrir une prestation de service correspondant à vos

Plus en détail

BTS CI 2 ème année. CCF E51 : Plan de marchéage et actions de prospection menés au cours du stage à l étranger. Sommaire

BTS CI 2 ème année. CCF E51 : Plan de marchéage et actions de prospection menés au cours du stage à l étranger. Sommaire BTS CI 2 ème année CCF E51 : Plan de marchéage et actions de prospection menés au cours du stage à l étranger Sommaire 1 Introduction I/ Plan de marchéage A. Services B. Prix C. Distribution D. Communication

Plus en détail

Omnivox mobile: Un immense succès auprès des étudiants!

Omnivox mobile: Un immense succès auprès des étudiants! Page 1 Omnivox mobile: Un immense succès auprès des étudiants! Chers clients, Alors que l App Omnivox mobile vient d être lancée il y a à peine 3 mois, le succès est déjà au rendez-vous. Disponible via

Plus en détail

LA ONZIÈME CAPITALE ALEXANDRA WOOD. Traduit de l anglais par Sarah Vermande. ouvrage publié avec le concours du centre national du livre

LA ONZIÈME CAPITALE ALEXANDRA WOOD. Traduit de l anglais par Sarah Vermande. ouvrage publié avec le concours du centre national du livre ALEXANDRA WOOD LA ONZIÈME CAPITALE Traduit de l anglais par Sarah Vermande ouvrage publié avec le concours du centre national du livre maison antoine vitez répertoire contemporain La collection Répertoire

Plus en détail

ESPACES DE BUREAUX UNIQUES AUX PORTES DE GRIFFINTOWN

ESPACES DE BUREAUX UNIQUES AUX PORTES DE GRIFFINTOWN ESPACES DE BUREAUX UNIQUES AUX PORTES DE GRIFFINTOWN U N E S PAC E D E T R AVA I L UNIQUE À MONTRÉAL AU COEUR D UN QUARTIER À FORT POTENTIEL DE DÉVELOPPEMENT Le Brickfields mise sur une architecture alliant

Plus en détail

Mon argent pour la vie

Mon argent pour la vie Mon argent pour la vie Bâtir son épargne. Protéger ses avoirs. Prendre sa retraite en toute confiance. QUESTIONNAIRE SUR LE STYLE DE VIE À LA RETRAITE NAME DATE CURRENT AGE AGE YOU HOPE TO RETIRE La vie

Plus en détail

GUIDE DES COMMANDITES

GUIDE DES COMMANDITES SOYEZ PARTENAIRE DE 3 e ÉDITION 26 SEPTEMBRE 2015 MONT-SAINTE-ANNE POUR TOUS LES DÉTAILS lamonteedessommetsbl.com GUIDE DES COMMANDITES Au profit de la Fondation du Centre jeunesse de Québec Chers partenaires,

Plus en détail

Qu est-ce que la pérennité? Quels en sont

Qu est-ce que la pérennité? Quels en sont Formations Automne 2014 / Hiver 2015 Explorer la pérennité pour des changements durables MONTRÉAL QUAND : 15 et 16 octobre 2014 (Durée de 2 jours) ANIMATION : Marie-Denise Prud Homme et François Gaudreault,

Plus en détail

Avez vous pensé à votre mise en marché?

Avez vous pensé à votre mise en marché? Avez vous pensé à votre mise en marché? Plan de la présentation Mise en marché? Potentiel et contexte régional Les options en Outaouais Frais vs transformation Stratégie de prix Planification et stratégie

Plus en détail

Osez parler en public

Osez parler en public Préface «La parole n a pas été donnée à l homme; il l a prise», nous dit Louis Aragon. J ajouterais: encore faut-il savoir comment la prendre. L outil que vous avez entre les mains vous propose un mode

Plus en détail

Consultation publique «Un regard neuf sur le patrimoine culturel» Révision de la Loi sur les biens culturels

Consultation publique «Un regard neuf sur le patrimoine culturel» Révision de la Loi sur les biens culturels Consultation publique «Un regard neuf sur le patrimoine culturel» Révision de la Loi sur les biens culturels Mémoire intitulé : «Le patrimoine bâti : une autre approche» Présenté par : Le Service d aide-conseil

Plus en détail

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du développement personnel, vous avez lancé votre activité il y a quelques semaines ou quelques mois et vous aimeriez la

Plus en détail

Non Utilisation de la propriété Commerciale et résidentielle Type de bâtiment. acceptée Superficie du terrain acceptée Cadastre 540 $ (2008)

Non Utilisation de la propriété Commerciale et résidentielle Type de bâtiment. acceptée Superficie du terrain acceptée Cadastre 540 $ (2008) Mathieu Vendette, Courtier immobilier RE/MAX DU CARTIER INC. Agence immobilière 7085, BOUL. ST-LAURENT MONTREAL (QC) H2S 3E3 514-278-7170 / 514-278-7170 mvendette@remax-ducartier.qc.ca No MLS 8261129 (En

Plus en détail

LA GOUVERNANCE Conférencier, M. Claude Martin (présentation d un résumé des propos du conférencier et des échanges)

LA GOUVERNANCE Conférencier, M. Claude Martin (présentation d un résumé des propos du conférencier et des échanges) LA GOUVERNANCE Conférencier, M. Claude Martin (présentation d un résumé des propos du conférencier et des échanges) Il détient une maîtrise en géographie (camionnage) de l Université Laval et obtient la

Plus en détail

DE COMBIEN FAUT-IL DIMINUER LE PRIX DE VOTRE MAISON POUR VENDRE

DE COMBIEN FAUT-IL DIMINUER LE PRIX DE VOTRE MAISON POUR VENDRE DE COMBIEN FAUT-IL DIMINUER LE PRIX DE VOTRE MAISON POUR VENDRE AOÛT 2014 PM96 Est-ce que vous devez diminuer de 5,000 $, 10,000 $, 20,000 $ ou bien de 5%, de 10% ou plus, ou connaissez-vous une manière

Plus en détail

Architecture traditionnelle. berlin. Brez el tout frais, à essayer! Balade en vélo pour Léa. À la découverte du patrimoine local.

Architecture traditionnelle. berlin. Brez el tout frais, à essayer! Balade en vélo pour Léa. À la découverte du patrimoine local. 36 Architecture traditionnelle. berlin. Brez el tout frais, à essayer! Balade en vélo pour Léa. À la découverte du patrimoine local. allemagne C est au sud du pays que se trouvent les écoles de langue

Plus en détail

CAMPAGNE DE PROMOTION

CAMPAGNE DE PROMOTION 100, rue Ste-Cécile, bureau 400 Salaberry-de-Valleyfield (Québec) J6T 1M1 Téléphone : 450 373-8789 Télécopieur : 450 373-8642 CAMPAGNE DE PROMOTION La campagne Accès Salaberry-de-Valleyfield vise à repositionner

Plus en détail

Il nous fait plaisir de vous fournir le document d information concernant le Programme Ski-Études offert à notre école.

Il nous fait plaisir de vous fournir le document d information concernant le Programme Ski-Études offert à notre école. 258, boul. Sainte-Adèle Sainte-Adèle (Québec) J8B 1A8 Téléphone : (450) 240-6220 Télécopieur : (450) 229-9341 ecoleanm.org Madame, Monsieur, Il nous fait plaisir de vous fournir le document d information

Plus en détail

Petit éclairage sur la loi Duflot et les nouvelles mesures annoncées. Allègement de la fiscalité sur la plus-value lors de la vente d un terrain :

Petit éclairage sur la loi Duflot et les nouvelles mesures annoncées. Allègement de la fiscalité sur la plus-value lors de la vente d un terrain : Petit éclairage sur la loi Duflot et les nouvelles mesures annoncées Allègement de la fiscalité sur la plus-value lors de la vente d un terrain : Cela pourra avoir l effet inverse que celui escompté car

Plus en détail

Interlocuteur du gouvernement du Québec en matière de développement régional. 3, rue Papineau, Joliette (Québec) J6E 2K3 - www.cre-lanaudiere.qc.

Interlocuteur du gouvernement du Québec en matière de développement régional. 3, rue Papineau, Joliette (Québec) J6E 2K3 - www.cre-lanaudiere.qc. NOUVELLE EN- TENTE EN DÉVELOP- PEMENT TOURISTI- QUE Interlocuteur du gouvernement du Québec en matière de développement régional Bulletin CRÉ EXPRESS Volume 10, numéro 1, Janvier 2014 3, rue Papineau,

Plus en détail

Avec l expérience, tu peux parfois deviner ce qui va se passer. Interviews Julia Fassbender, photographe Page 1/5

Avec l expérience, tu peux parfois deviner ce qui va se passer. Interviews Julia Fassbender, photographe Page 1/5 Une interview avec la photographe et directrice artistique de la Chancelière allemande, Julia Fassbender Avec l expérience, tu peux parfois deviner ce qui va se passer Le Grand méchant loup s est rendu

Plus en détail

Le livre était sur la table devant nous, ainsi que la théière, les deux tasses et une assiette de tartelettes de Noël aux fruits secs.

Le livre était sur la table devant nous, ainsi que la théière, les deux tasses et une assiette de tartelettes de Noël aux fruits secs. 1 Le livre était sur la table devant nous, ainsi que la théière, les deux tasses et une assiette de tartelettes de Noël aux fruits secs. C était un livre et non pas le manuscrit auquel je m étais attendue

Plus en détail

Sentier Alléluia. Vestige de la mine de grenat. Photo : municipalité de Labelle

Sentier Alléluia. Vestige de la mine de grenat. Photo : municipalité de Labelle Sentiers pédestres Nous avons la chance d avoir sur notre territoire, la présence du sentier national. Ce sentier qui traverse tout le Canada a été initié par Douglas Campbell de Calgary en 1971. Au Québec,

Plus en détail

Les activités de réseautage Apéro RH de l Ordre Apéro do Noël Tournoi de golf de la Montérégie. Partenariats commerciaux et publicité 2013-2014 - 1

Les activités de réseautage Apéro RH de l Ordre Apéro do Noël Tournoi de golf de la Montérégie. Partenariats commerciaux et publicité 2013-2014 - 1 Partenariats commerciaux et publicité 2013-2014 Les activités de réseautage Apéro RH de l Ordre Apéro do Noël Tournoi de golf de la Montérégie Partenariats commerciaux et publicité 2013-2014 - 1 Table

Plus en détail

Qui paie pour la. dans les concerts, les festivals et les autres événements

Qui paie pour la. dans les concerts, les festivals et les autres événements Qui paie pour la musique dans les concerts, les festivals et les autres événements ce qu est la SOCAN AU SUJET DE LA SOCAN La SOCAN est une société de gestion collective appartenant à ses membres et représentant

Plus en détail

PROCÈS-VERBAL ÉTAIENT PRÉSENTS : IL Y A QUORUM ÉTAIENT ÉGALEMENT PRÉSENTS : ABSENCE : Conseil de quartier Notre-Dame-des-Laurentides

PROCÈS-VERBAL ÉTAIENT PRÉSENTS : IL Y A QUORUM ÉTAIENT ÉGALEMENT PRÉSENTS : ABSENCE : Conseil de quartier Notre-Dame-des-Laurentides ÉTAIENT PRÉSENTS : PROCÈS-VERBAL Procès-verbal de la deuxième séance du conseil de quartier Notre-Dame-des-Laurentides, mercredi 2 février 2011, au chalet Notre-Dame-des-Laurentides, 55, rue Moïse-Verret.

Plus en détail

Info lettre Vélo Passe-Sport Plein Air

Info lettre Vélo Passe-Sport Plein Air Info lettre Vélo Passe-Sport Plein Air Conférences & soirées thématiques Pour agrémenter votre saison d automne, hiver, printemps Dans un ambiance chaleureuse, conviviale, vue sur le fleuve en plein coeur

Plus en détail

Le Programme virtuel MentorVirtuel contribue à créer de précieux liens!

Le Programme virtuel MentorVirtuel contribue à créer de précieux liens! Le Programme virtuel MentorVirtuel contribue à créer de précieux liens! Daniel est un étudiant de quatrième année en génie minier à l Université de la Colombie-Britannique. Il aimerait travailler pour

Plus en détail

InfoMaison No.09 L ANALYSE DES COMPARABLES DU MARCHÉ

InfoMaison No.09 L ANALYSE DES COMPARABLES DU MARCHÉ InfoMaison No.09 Est un dossier préparé pour Info-Immobilier-Rive-Nord (IIRN) à l intention de toutes les personnes intéressées par l immobilier l immobilier résidentiel de la Rive-Nord du Grand Montréal

Plus en détail

2011 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript

2011 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript 2011 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript Familiarisation Text FEMALE : Heureusement que nous sommes très en avance. Tu as vu cette queue?

Plus en détail

Guide. «Pourquoi Définir. Votre Client Idéal?»

Guide. «Pourquoi Définir. Votre Client Idéal?» Guide «Pourquoi Définir Votre Client Idéal?» Comme Coach Vie Professionnelle, beaucoup de mes clients sont Entrepreneur(e)s, ont une activité en tant qu indépendant ; d autres travaillent sur un projet

Plus en détail

Livret du client : Rédaction - niveau 1. Nom du candidat : Date de l évaluation : Lieu de l évaluation : Nom de l évaluateur :

Livret du client : Rédaction - niveau 1. Nom du candidat : Date de l évaluation : Lieu de l évaluation : Nom de l évaluateur : Livret du client : Rédaction - niveau 1 Nom du candidat : Date de l évaluation : Lieu de l évaluation : Nom de l évaluateur : 1 Introduction La rédaction est la capacité de communiquer une pensée ou une

Plus en détail

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES Mise en contexte : Dans le cadre d une activité de formation basée sur une analyse en groupe de récits exemplaires de pratiques d enseignants expérimentés, des futurs enseignants du préscolaire/primaire

Plus en détail

Rapport annuel 2014-2015

Rapport annuel 2014-2015 Rapport annuel 2014-2015 180, Place du Commerce Matagami (Québec) J0Y 2A0 Téléphone : 819-739-2155 www.sadcdematagami.qc.ca Mot du Président et du Directeur général Mot du Directeur général C est avec

Plus en détail

plan de partenariat PREMIÈRE ÉDITION TOURNOI DE GOLF DE LA CORPIQ Mardi 17 septembre 2013, MONTRÉAL PREMIER EN IMMOBILIER

plan de partenariat PREMIÈRE ÉDITION TOURNOI DE GOLF DE LA CORPIQ Mardi 17 septembre 2013, MONTRÉAL PREMIER EN IMMOBILIER plan de partenariat PREMIÈRE ÉDITION TOURNOI DE GOLF DE LA CORPIQ Mardi 17 septembre 2013, MONTRÉAL PREMIER EN IMMOBILIER Mot du président d honneur SOYEZ PREMIER! DÉROULEMENT DE LA JOURNÉE À titre de

Plus en détail

Dossier- événement Eco-responsable

Dossier- événement Eco-responsable Dossier- événement Eco-responsable Le Festi-Vent sur glace est un organisme à but non lucratif qui a pour mission d organiser des activités de loisirs, socioculturelles et communautaire, de promouvoir

Plus en détail

Les enjeux des domaines skiables européens. Congrès de l OITAF Rio Octobre 2011

Les enjeux des domaines skiables européens. Congrès de l OITAF Rio Octobre 2011 Les enjeux des domaines skiables européens Congrès de l OITAF Rio Octobre 2011 Par Laurent Reynaud Délégué Général de Domaines Skiables de France Représentant de la FIANET Fédération Internationale des

Plus en détail

DOMAINE PRIVÉ LIEU D HÉBERGEMENT DE GROUPE EN NATURE RETRAITES CORPORATIVES ATELIERS SÉMINAIRES ÉVÉNEMENTS

DOMAINE PRIVÉ LIEU D HÉBERGEMENT DE GROUPE EN NATURE RETRAITES CORPORATIVES ATELIERS SÉMINAIRES ÉVÉNEMENTS DOMAINE PRIVÉ LIEU D HÉBERGEMENT DE GROUPE EN NATURE RETRAITES CORPORATIVES ATELIERS SÉMINAIRES ÉVÉNEMENTS LE COUVENT UN LIEU PROPICE À LA RÉFLEXION ET LA COLLABORATION Conçu pour accueillir votre groupe

Plus en détail

DEVIS SPÉCIFIQUE 1 INTRODUCTION ET CONTEXTE

DEVIS SPÉCIFIQUE 1 INTRODUCTION ET CONTEXTE DEVIS SPÉCIFIQUE 1 INTRODUCTION ET CONTEXTE La MRC des Laurentides est située au cœur de la région du même nom. Elle s étale sur 2 500 km 2 et compte 20 villes et municipalités locales. Sa population de

Plus en détail

Indications pédagogiques E1 / 43

Indications pédagogiques E1 / 43 à la Communication Objectif général Indications pédagogiques E1 / 43 E : APPRECIER UN MESSAGE Degré de difficulté 1 Objectif intermédiaire Objectif opérationnel Pré-requis Nombre d exercices proposés 4

Plus en détail

Somme toute, les principaux thèmes privilégiés par mes interventions furent: La sexualité en général (élargissement de la

Somme toute, les principaux thèmes privilégiés par mes interventions furent: La sexualité en général (élargissement de la 1 Mon stage en résumé Je dois avouer avoir de la difficulté à faire un bilan qui va au-delà du déjà dit dans mes rapports antérieurs, parce que j ai l impression d y avoir presque tout écrit. Par contre,

Plus en détail

Quadrilatère St-Laurent

Quadrilatère St-Laurent Quadrilatère St-Laurent Mémoire présenté à l attention de l Office de consultation publique de Montréal Par Alain Vranderick Juin 2009 Introduction Étant résidant de la grande région métropolitaine de

Plus en détail

Bob Mayer. Écrire un roman et se faire publier

Bob Mayer. Écrire un roman et se faire publier Bob Mayer Écrire un roman et se faire publier, 2008 pour le texte de la présente édition, 2014 pour la nouvelle présentation ISBN : 978-2-212-55815-9 Sommaire INTRODUCTION... 1 Outil n 1. Vous-même...

Plus en détail

Montréal CANADA. Fiche Technique 2013. Age minimum : - Toute l année : à partir de 16 ans, moyenne d âge 20 ans.

Montréal CANADA. Fiche Technique 2013. Age minimum : - Toute l année : à partir de 16 ans, moyenne d âge 20 ans. Montréal CANADA Fiche Technique 2013 Age minimum : - Toute l année : à partir de 16 ans, moyenne d âge 20 ans. Date des sessions : tous les lundi, toute l année. Montréal Montréal, plus grande ville francophone

Plus en détail

Le magazine des Laurentides

Le magazine des Laurentides VOLUME 5 ÉDITION 16 - Novembre 2007 Le magazine des Laurentides LAURENTIDES Brigitte Paquette - p.2 5 questions à Brigitte Paquette STE-MARGUERITE M. André Charbonneau - p.4 Maire de Ste-Marguerite TENDANCE

Plus en détail

Programme d optimisation. L image de votre entreprise

Programme d optimisation. L image de votre entreprise Programme d optimisation L image de votre entreprise SOMMAIRE L image joue un rôle pondérable dans les pratiques commerciales et est dédiée exclusivement à assurer une représentativité corporative de l

Plus en détail

PLAN DE PARTENARIAT. Année 2015. Ensemble pour une croissance collective

PLAN DE PARTENARIAT. Année 2015. Ensemble pour une croissance collective PLAN DE PARTENARIAT Année 2015 Ensemble pour une croissance collective Partenariat avec la Chambre de commerce et d industrie du Bassin de Chambly pour l année 2015 Cher(ère) membre, La Chambre de commerce

Plus en détail

PROJET LIBERTÉ- NATION

PROJET LIBERTÉ- NATION 15 OCTOBRE 2014 L AN 2030 LA RÉPUBLIQUE FÉDÉRALE DU QUÉBEC PROJET LIBERTÉ- NATION POLITIQUE FICTION? Synopsis Me Guy Bertrand Promotion du produit (le Pays québécois : RFQ) : par un Plan de marketing et

Plus en détail

LES RÉSEAUX SOCIAUX ET L ENTREPRISE

LES RÉSEAUX SOCIAUX ET L ENTREPRISE LES RÉSEAUX SOCIAUX ET L ENTREPRISE PAR MADAME CHRISTINE LEROY COMMUNITY MANAGER, AGENCE NETPUB Tout d abord, je voudrais remercier le Professeur Drouot de m avoir invitée à cette passionnante table ronde.

Plus en détail

Liste usuelle des conseillers Les buts de cet outil sont de : Instructions :

Liste usuelle des conseillers Les buts de cet outil sont de : Instructions : Outil Liste usuelle des conseillers L outil Liste usuelle des conseillers vous aidera à faire du transfert de votre entreprise un projet collectif et favorisera le travail d équipe entre vos différents

Plus en détail

NEGOCIER SES FRAIS BANCAIRES

NEGOCIER SES FRAIS BANCAIRES NEGOCIER SES FRAIS BANCAIRES Obtenez plus en osant demander C est plus simple qu il n y parait Avertissement : Toute reproduction, intégrale ou partielle, ou toute diffusion, par quelque procédé que ce

Plus en détail

PRÉSENTATION CORPORATIVE

PRÉSENTATION CORPORATIVE PRÉSENTATION CORPORATIVE 2015 Table des matières QUI SOMMES-NOUS?... 2 Notre modèle d affaires... 2 Notre positionnement... 2 Notre mission... 3 Nos valeurs commerciales... 3 NOS PRODUITS... 4 NOS SERVICES...

Plus en détail

AUBERGE DE JEUNESSE JUILLET 2013

AUBERGE DE JEUNESSE JUILLET 2013 COOPÉRATIVE D HÉBERGEMENT AUBERGE DE JEUNESSE DE G AT I N E A U JUILLET 2013 1 TABLE DES MATIÈRE 1. PRÉSENTATION DU PROJET 3 2. GROUPE DE PROMOTEURS 4 3. DESTINATION GATINEAU 5 4. APERÇU DU MARCHÉ 6 2

Plus en détail

Découvrez l avantage Raymond James

Découvrez l avantage Raymond James Découvrez l avantage Raymond James En choisissant Raymond James, vous obtenez davantage que des services d un conseiller financier d expérience. Son but : répondre à vos besoins. Vous bénéficiez aussi

Plus en détail

Étude de cas : Services financiers le Choix du Président

Étude de cas : Services financiers le Choix du Président Étude de cas : Services financiers le Choix du Président Bureau Intérieur par Staples MC arrive à la rescousse des services financiers du Choix du Président Les services financiers du Choix du Président,

Plus en détail

BASES DE PLEIN AIR DES SCOUTS DU MONTRÉAL MÉTROPOLITAIN

BASES DE PLEIN AIR DES SCOUTS DU MONTRÉAL MÉTROPOLITAIN BASES DE PLEIN AIR DES SCOUTS DU MONTRÉAL MÉTROPOLITAIN DOMAINE RICHELIEU 1467, Chemin du Jamborée St-Adolphe d Howard Laurentides, J0T 2B0 Les bases de plein air des Scouts du Montréal métropolitain 1

Plus en détail

Rentrée 2014 Changer de vie, de région, de métier : le dispositif Soho Solo GERS sur le salon «Parcours France»

Rentrée 2014 Changer de vie, de région, de métier : le dispositif Soho Solo GERS sur le salon «Parcours France» Communiqué de presse Auch, le 22 septembre 2014 Rentrée 2014 Changer de vie, de région, de métier : le dispositif Soho Solo GERS sur le salon «Parcours France» Changer de vie, de région, de métier, de

Plus en détail

NOTRE OBJECTIF VOUS SATISFAIRE. Nous sommes entrepreneur général, spécialiste de la construction commercial et résidentielle.

NOTRE OBJECTIF VOUS SATISFAIRE. Nous sommes entrepreneur général, spécialiste de la construction commercial et résidentielle. NOTRE OBJECTIF VOUS SATISFAIRE Nous sommes entrepreneur général, spécialiste de la construction commercial et résidentielle. L entreprise Fondée en 2006 par Bruno Laberge, Laberge Constructions possède

Plus en détail

Relevez les expressions de temps et employez-les en parlant de vous.

Relevez les expressions de temps et employez-les en parlant de vous. 1 Sarah 1 Une jeune femme va vous parler de son travail. Lisez les questions suivantes, ensuite, écoutez l enregistrement et répondez en quatre mots au maximum. 1 Où est-ce que la jeune femme travaille?

Plus en détail

Bonjour et bienvenue à l assemblée publique du conseil d administration du RTL, en ce jeudi 12 mars 2015.

Bonjour et bienvenue à l assemblée publique du conseil d administration du RTL, en ce jeudi 12 mars 2015. MOT DE LA PRÉSIDENTE Séance du conseil d administration du RTL, le 12 mars 2015 Le texte lu fait foi. Bonjour et bienvenue à l assemblée publique du conseil d administration du RTL, en ce jeudi 12 mars

Plus en détail

Mes grands-parents à La Havane en 1957

Mes grands-parents à La Havane en 1957 11 juin 2015 Mes grands-parents à La Havane en 1957 Mon histoire à Cuba commence avant ma naissance. Mon grand-père d origine québécoise et ingénieur à l époque pour la Ville de Montréal, a fait un séjour

Plus en détail

Faites parler de votre entreprise

Faites parler de votre entreprise Faites parler de votre entreprise Pourquoi annoncer sur Internet? 70 % des consommateurs font confiance aux commentaires laissés sur Internet. 85 % de la population a accès à Internet. 75 % des gens consultent

Plus en détail

Tous les forfaits sont disponibles sur réservation seulement

Tous les forfaits sont disponibles sur réservation seulement & KANATHA-AKI Tous les forfaits sont disponibles sur réservation seulement Venez partager notre passion et notre amour des chiens de traîneau et offrezvous des aventures inoubliables Partagez des moments

Plus en détail

OBTENIR LE FONDS DE ROULEMENT DONT VOUS AVEZ BESOIN

OBTENIR LE FONDS DE ROULEMENT DONT VOUS AVEZ BESOIN OBTENIR LE FONDS DE ROULEMENT DONT VOUS AVEZ BESOIN Vous avez conclu la transaction, mais il vous faut maintenant des liquidités pour démarrer la production. C est alors que votre crédibilité est en jeu.

Plus en détail

CENTRE SHERATON MONTRÉAL 12 ET 13 NOVEMBRE SALON DES EXPOSANTS ET ACHATS PUBLICITAIRES

CENTRE SHERATON MONTRÉAL 12 ET 13 NOVEMBRE SALON DES EXPOSANTS ET ACHATS PUBLICITAIRES CENTRE SHERATON MONTRÉAL 12 ET 13 NOVEMBRE SALON DES EXPOSANTS ET ACHATS PUBLICITAIRES LE PLUS GRAND ÉVÉNEMENT DU GENRE AU QUÉBEC PARTICIPANTS EN 2014 Un événement axé sur les échanges et les rencontres

Plus en détail

Hygiéniste dentaire. Congé et journée pédagogique. Concernant les appels de dernière minute. Photo scolaire. Stationnement. Conseil d établissement

Hygiéniste dentaire. Congé et journée pédagogique. Concernant les appels de dernière minute. Photo scolaire. Stationnement. Conseil d établissement L ÉCOLE INTÉGRÉE ST-JEAN-BAPTISTE www2.cslaurentides.qc.ca/ecoles/sjb Congé et journée pédagogique Veuillez noter que les élèves seront en congé le 8 octobre prochain et en journée pédagogique le 15 octobre.

Plus en détail

Voyages, voyages LEÇON. Découvrez

Voyages, voyages LEÇON. Découvrez LEÇON Voyages, voyages 11 Bien, alors, le premier jour, vous arrivez à l aéroport de Saint-Denis, à la Réunion Et là, vous prenez un bus jusqu à Saint-Paul, à l ouest de l île. Vous êtes à l hôtel Neptune.

Plus en détail

CONSULTANTE EN IMMOBILIER. Micol Singarella

CONSULTANTE EN IMMOBILIER. Micol Singarella CONSULTANTE EN IMMOBILIER Micol Singarella - Avez vous entendu parler de toutes les bonnes affaires sur Berlin mais pas encore de moi? Pas de problème, il est encore temps! Je suis une consultante en agence

Plus en détail