concepteur, intégrateur, opérateur de systèmes critiques rapport d activité 2010 La force de l innovation

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "concepteur, intégrateur, opérateur de systèmes critiques rapport d activité 2010 La force de l innovation"

Transcription

1 concepteur, intégrateur, opérateur de systèmes critiques rapport d activité 2010 La force de l innovation

2 (02) Défense, Espace & Sécurité Aéronautique, énergie & industrie Transport sommaire 01 Profil 02 carnet de l actionnaire 02 Gouvernement d entreprise 03 Message du Président 04 Valeurs de CS 06 Chiffres clés 08 Entretien croisé 10 Domaines d intervention 12 Défense, espace & sécurité 18 aéronautique, énergie & industrie 24 transport 28 implantations

3 CS rapport d activité l agilité et la capacité d innovation d un acteur de taille intermédiaire profil Répondre aux enjeux de ses clients par la conception, l intégration, l exploitation ou le maintien en condition opérationnelle de systèmes critiques clés en main innovants, telle est la mission de CS. L expertise de CS en matière d applications et de systèmes critiques en fait le partenaire privilégié de grands secteurs économiques, notamment dans les domaines de la défense, de l espace & de la sécurité, de l aéronautique, de l énergie et du transport, en France comme à l international. 193 Me de chiffre d affaires CS intervient sur l ensemble de la chaîne de valeur de ses clients et bénéficie d un positionnement différencié qui s appuie sur les trois principales forces de l entreprise : > la capacité de maîtrise d œuvre et d ingénierie de projets complexes et sensibles, > la faculté à jouer de la complémentarité de ses métiers pour apporter à ses clients une offre intégrée : Consulting, Design, Build, Run, collaborateurs dans le monde > la force d innovation et de proposition pour la réussite des projets stratégiques. CS s impose aujourd hui comme un partenaire de confiance, reconnu par ses grands clients en raison de l expertise, de l engagement et du sens du service de ses collaborateurs. partenaire de confiance de nos clients pour la maîtrise de leurs projets stratégiques

4 02 CARNET DE L ACTIONNAIRE évolution du cours moyen de clôture et des volumes de transactions en Capitalisation boursière en Me janv. fév. mars avril mai juin juillet août sept. oct. nov. déc. janv. fév. mars avril au 31/12/ au 31/12/2010 au 30/04/2011 Cours moyen de l'action CS, base 100 janvier 2010 Volumes mensuels cumulés de transactions Planning de communication financière Chiffre d'affaires 2010 : 15 février 2011 Résultats annuels définitifs : 9 mai 2011 Chiffre d'affaires 1 er trimestre : 13 mai 2011 Assemblée Générale Mixte : 30 juin 2011 Résultats semestriels : 31 août 2011 Chiffre d'affaires 3 ème trimestre : 14 novembre 2011 Le nombre d actions cotées au 31/12/2010 est de actions, au nominal de cinq euros, contre actions au 31/12/2009 et actions au 31/12/2008. CS est coté sur le marché Euronext Paris, Compartiment C (Actions : Euroclear 7896 / ISIN FR ). Contact Investisseurs : / tél. : gouvernement d entreprise Conseil d'administration Président Yazid SABEG Administrateurs Olivier BARRE 1 Eric BLANC-GARIN 1 et 3 François Davy 1 Michel DESBARD 2 Laurent GIOVACHINI 3 (à compter du 16 mai 2011) Patrice MIGNON 1 et 3 Jean-Pascal TRANIé 2 et 3 Antoine VEIL (jusqu au 13 mai 2011) La société SAVA & Cie, représentée par Gilles MARCHIAT 2 1 Comité des comptes 2 Comité des rémunérations 3 Comité stratégique Commissaires aux comptes Titulaires Cabinet DELOITTE & Associés Cabinet MAZARS Suppléants Cabinet B.E.A.S. Simon BEILLEVAIRE Répartition du capital au 31 décembre 2010 Le Groupe SAVA & Cie détient le contrôle de CS Communication & Systèmes avec 47,61 % du capital social et 64,08 % des droits de vote. Pour plus plus d informations, vous vous pouvez pouvez consulter consulter le document de de référence référence sur sur

5 CS rapport d activité message du président du Conseil d Administration Face aux contraintes budgétaires de ses grands clients, CS dispose de talents humains et d atouts technologiques forts pour concevoir et réaliser des systèmes critiques à fort contenu innovant dans des conditions toujours plus compétitives. Contrôle-commande, infrastructures de communication, entraînement, renseignement, soutien logistique, sécurité, protection des infrastructures, mobilité, optimisation du cycle d innovation, CS accompagne ses grands clients des secteurs de la Défense, l Espace et la Sécurité, de l Aéronautique, de l énergie, de l Industrie et du Transport pour la maîtrise et l ingénierie de leurs programmes stratégiques. Les efforts que CS consent à la Recherche & Technologies lui permettront de saisir à l avenir les opportunités de croissance sur ces marchés. Notre vocation est plus que jamais d assurer la qualité d exécution de nos projets pour garantir la satisfaction durable de nos clients et améliorer nos résultats. Fidèle à sa culture technologique forte et à ses clients historiques, CS poursuit les actions déjà engagées en 2010 pour son retour à une capacité bénéficiaire et au succès commercial au profit de ses actionnaires et collaborateurs. l innovation et la technologie sont notre raison d être l excellence pour la réalisation de vos projets, notre engagement la satisfaction de nos clients et actionnaires, notre priorité leur confiance et leur fidélité, notre objectif permanent Yazid Sabeg

6 4 les valeurs de cs Soutenir l innovation par des efforts constants de recherche des meilleures technologies et de performance durable, viser l excellence, développer nos talents pour répondre aux besoins de nos clients, telles sont nos valeurs. Les équipes de CS partagent une même culture fondée sur la recherche permanente de l innovation, le goût de l excellence et la satisfaction de ses clients. Innovation & technologies Combinant excellence technologique et expertise de pointe, notre regard reste résolument tourné vers l avenir et l innovation, levier essentiel de la performance de l entreprise. CS et ses experts œuvrent chaque jour au développement et à l intégration des technologies les plus avancées et à la définition des futurs systèmes pour répondre aux besoins de ses clients français et internationaux. Cette concentration de richesses technologiques et humaines est unique et permet de concevoir les systèmes qui correspondent aux missions les plus critiques de nos clients. Intégrateur de solutions clés en main, CS poursuit activement le développement de produits et solutions à forte valeur ajoutée, pouvant facilement s intégrer dans des solutions complètes. Confiance et responsabilité Depuis toujours, CS porte les valeurs humaines de travail en équipe, de confiance, d autonomie et de responsabilité. Le groupe favorise ainsi le développement et la mise en synergie des compétences de ses collaborateurs. CS encourage le pluralisme au travers de ses recrutements en intégrant des profils variés par l expérience professionnelle, l âge et la multiplicité des cultures. Pour garantir le succès de l entreprise, CS fonde sa culture sur les valeurs suivantes : l ambition de créer un développement fort et durable pour le groupe en apportant de la valeur à ses clients, collaborateurs, actionnaires et partenaires, la volonté du développement personnel, en favorisant l innovation, l acquisition de compétences et le partage des expertises dans un contexte de projets à la pointe des technologies,

7 CS rapport d activité Le principal objectif de CS est de procurer à ses clients un avantage concurrentiel décisif grâce à : > sa capacité d innovation, > le sens de l écoute et l expertise opérationnelle & technologique de ses équipes, > sa compréhension de leur chaîne de valeurs, > sa méthodologie de management de grands projets, > sa capacité à accompagner la stratégie de changement. la défense d une éthique du plus haut niveau, traduite par la rigueur professionnelle, l engagement, la loyauté et la solidarité. Engagement et résultats CS allie une forte tradition d innovation technologique à une culture de l engagement et du résultat. Sa vocation est d accompagner ses clients dans la durée. CS travaille essentiellement sur des projets sensibles et complexes. La gestion de la criticité est au cœur de ses préoccupations. Sécurité, performance, sûreté et continuité de fonctionnement, robustesse des systèmes conçus et exploités sont les enjeux permanents de ses équipes. Ses clients recherchent en CS un partenaire responsable pour des projets stratégiques. CS cultive ses talents Anticiper l apprentissage des technologies de demain, faire progresser ses collaborateurs à tous les niveaux ou les accompagner dans leurs reconversions sont des objectifs majeurs du développement de CS, qui consacre un budget important dans cette perspective, en y investissant de l ordre de 3 % de sa masse salariale. CS offre des possibilités d évolutions multiples à ses salariés grâce à des filières d évolution, aux passerelles entre ces filières et à la mobilité interne, en France comme à l international. leurs évolutions pour garantir le succès de leurs projets. Reconnus par la Communauté Scientifique et Technique au niveau national et international, ils interviennent régulièrement dans le cadre de séminaires et colloques et réalisent de nombreuses publications. Chargés d assurer la veille technologique et garants de l état de l art dans leurs domaines, les experts ont également pour mission de favoriser le transfert de compétences et de connaissances en interne. > La filière Management de Projet Professionnaliser nos démarches, échanger les meilleures pratiques, développer l excellence dans la conduite des projets, tels sont les enjeux de nos chefs et directeurs de projet pour la réussite de leurs missions. Pour les accompagner dans cette démarche, CS a déployé une véritable filière du management de projet à travers un programme de formation fédérateur et structurant complété par un processus de certification pour valider et conforter leurs acquis et leur offrir, dans le cadre d une évolution de carrière, la reconnaissance de leurs statuts. Des partenariats forts au service des défis de ses clients Face à la complexité croissante des besoins de ses clients, CS a mis en place une politique de partenariats industriels et commerciaux, construite dans la durée. Ces alliances illustrent une volonté stratégique d engager une démarche globale dans laquelle clients et partenaires trouvent satisfaction. > La filière Expertise Véritable richesse du groupe, les experts et architectes sont fédérés autour de la filière Expertise dont la mission est de conseiller et d apporter aux clients les solutions technologiques les mieux adaptées à leurs besoins et à

8 6 chiffres clés 2010 Résultats opérationnels S2 en amélioration Le chiffre d affaires du groupe s est établi à 193,2 M sur l exercice et a renoué avec la croissance au second semestre (+3,4 % versus S ; + 1 % versus S2 2009). SBX) et à la réduction des coûts de restructuration (2,6 M contre 4,0 M en 2009). Le résultat opérationnel ressort à -3,2 M au second semestre contre -7,8 M au premier semestre. Plan de transformation pour accélérer le retour à une capacité bénéficiaire Accord de refinancement du groupe Le rebond des prises de commandes sur le second semestre a permis d atteindre 195,2 M de commandes sur l exercice, soit un ratio de book-to-bill supérieur à 1. Le carnet à fin décembre 2010 s établissait à 16,2 mois de chiffre d affaires. La rentabilité opérationnelle sur l ensemble de l exercice s établit à -6,3 M, soit -3,3 % du chiffre d affaires contre -1,0 % en Comme annoncé, le second semestre 2010 a bénéficié d une réduction des pertes opérationnelles par rapport au premier semestre 2010, à -1,3 % du chiffre d affaires contre -5,3 %, grâce à une amélioration de la marge brute et une maîtrise des frais commerciaux. Les «autres charges et produits opérationnels» s établissent à -4,6 M (contre -9,2 M en 2009), consécutivement au règlement définitif du litige sur le projet SR125 (placé sous Chapter XI début 2010 du client Après dépréciation de l ensemble des impôts différés actifs du Groupe Fiscal France (12,2 M ) et un résultat financier de -2,9 M, le résultat net s établit à -28,4 M contre -20,9 M en Le free cash-flow 2, légèrement négatif à - 0,7 M (contre +3,6 M en 2009), tient compte d une capacité d autofinancement de -5,4 M (-7,0 M en 2009) et d une évolution favorable du Besoin en Fonds de Roulement de 8,8 M. Au 31 décembre 2010, le BFR est négatif à - 41,4 M (-23,6 M fin 2009). La trésorerie nette de dettes est de 28,0 M au 31/12/10 (dont 24,7 M de factoring) contre 32,7 M fin 2009 (dont factoring 22,8 M ). Au 31 décembre 2010, les fonds propres consolidés s établissent à 29,6 M, soit 15 % du chiffre d affaires. résultats annuels en Me er sem e sem Prise de commandes 205,5 84,8 110,4 195,2 Chiffre d affaires 205,6 95,0 98,2 193,2 Marge opérationnelle -2,0-5,0-1,3-6,3 % du CA -1,0 % -5,3 % -1,3 % -3,3 % Résultat opérationnel -11,2-7,8-3,2-11,0 % du CA -5,4 % -8,2 % -3,3 % -5,7 % Résultat avant impôts des activités poursuivies -11,8-9,7-4,2-13,9 % du CA -5,7 % -10,2 % -4,3 % -7,2 % Résultat Net, part du Groupe -21,0-11,1-17,5-28,6 1 Comptes audités 2 Flux de trésorerie liés aux activités opérationnelles et d investissement (hors variation du BFR liée aux activités cédées).

9 CS rapport d activité performances par secteurs opérationnels Défense, Espace & Sécurité : impacté par la contraction de la dépense publique en Me er sem e sem Prise de commandes 89,6 22,0 56,9 78,9 Chiffre d affaires 92,9 41,7 43,5 85,2 Marge opérationnelle -2,1-3,3-3,4-6,7 % du CA -2,2 % -7,9 % -7,8 % -7,9 % Les résiliations partielles de contrats consécutives à la révision générale des politiques publiques ont entraîné une dégradation des performances économiques de l activité (la fermeture de 7 bases aériennes a eu un impact net de 3,2 M sur la marge à terminaison). Cependant, les prises de commandes et le chiffre d affaires ont enregistré un rebond au second semestre Le carnet de commandes sur cette activité reste de 25 mois et permet d anticiper une reprise de la croissance en Le retour à l équilibre d exploitation est notamment conditionné à la mise en œuvre du plan «Performance» évoqué ci-contre. Aéronautique, énergie & Industrie * : rebond de la rentabilité opérationnelle au second semestre en Me er sem e sem Prise de commandes 76,0 30,5 32,5 63,0 Chiffre d affaires 67,8 34,2 33,6 67,8 Marge opérationnelle 4,3 0,4 1,8 2,2 % du CA 6,3 % 1,2 % 5,4 % 3,2 % Après deux années de croissance, l activité a maintenu ses positions dans un contexte concurrentiel intense et a enregistré une progression de sa rentabilité au second semestre à 5,4 % du chiffre d affaires. L exercice a été marqué par le renouvellement des grands référencements EADS et la mise en œuvre d une alliance stratégique européenne dans les services d ingénierie avec les groupes Yacht Teccon en Allemagne et Morson au Royaume Uni. Par ailleurs, les filiales canadienne et roumaine poursuivent leur croissance et la reprise du marché en France permet d envisager une croissance de l activité et de la rentabilité en Transport : croissance et retour à l équilibre confirmé en Me er sem e sem Prise de commandes 28,5 25,5 9,2 34,7 Chiffre d affaires 31,9 14,0 15,1 29,1 Marge opérationnelle -4,7-1,3-0,1-1,5 % du CA -14,7 % -9,3 % -0,7 % -5,1 % Perspectives 2011 Le groupe a lancé son plan de transformation «Performance» qui vise à redresser l Activité Défense, Espace et Sécurité et à optimiser les coûts des fonctions supports Groupe. Les enjeux sont doubles : > sur le plan quantitatif, améliorer la marge opérationnelle de 4 points en année pleine par un ajustement des effectifs et la réduction des charges non salariales ; > sur le plan qualitatif, améliorer l efficacité commerciale et opérationnelle par une focalisation accrue des offres, solutions et produits, un accroissement du commerce indirect et la réduction corrélative des risques d exécution. Le groupe a pour objectif de renouer avec une marge opérationnelle positive au second semestre 2011 et une rentabilité nette positive en Parallèlement, le groupe a engagé, avec l aide d un conseil, une revue stratégique de ses activités dans la perspective d un renforcement à terme de ses fonds propres. Au cours de l exercice 2010, cette activité a enregistré un bon niveau de commandes et poursuivi avec succès la mise en œuvre de son plan de redressement. Malgré des efforts commerciaux importants, le second semestre marque le retour à l équilibre d exploitation et à la croissance (+11 % versus S2 2009). Parallèlement, la gamme de produits et de technologies a été rénovée. L activité transport est désormais en mesure d adresser, dès 2011, un marché croissant avec des solutions compétitives et aux standards les plus élevés. Produits* (filiale Diginext) : déploiement à l export en Me er sem e sem Prise de commandes 12,4 7,5 12,1 19,5 Chiffre d affaires 11,9 5,7 6,6 12,3 Marge opérationnelle 1,3-0,6 0,1-0,5 % du CA 10,9 % -10,5 % 1,5 % -4,1 % Diginext a poursuivi sa percée à l international (40 % de son activité) et enregistré une croissance significative de ses prises de commandes, qui conforte son positionnement dans le domaine des liaisons de données tactiques et de la navigation. La rentabilité s est redressée au second semestre après une dépense de R&D soutenue (11 % du CA en 2010, 10 % en 2009). Les succès commerciaux récents permettent à l activité d escompter un bon niveau de croissance en * Chiffres 2009 retraités du transfert au 1 er janvier 2010 du département Réalité Virtuelle de l Activité Aéronautique, énergie, Industrie vers l Activité Produit.

10 8 entretien croisé Eric Blanc-Garin, Directeur Général de CS communication & systèmes Laurent Giovachini, Président-Directeur Général de CS Systèmes d Information notre objectif prioritaire en 2011 est de garantir le retour à une croissance pérenne et rentable. Quels sont les faits marquants de l année 2010? Dans un environnement économique toujours très contrasté entre les secteurs public et privé, nous avons, au cours de l exercice, été particulièrement affecté par la forte contraction de la commande publique qui a dégradé nos performances dans le domaine Défense, Espace et Sécurité. Après un point bas au premier semestre en termes de performances économiques, le second semestre a marqué le début du rebond de nos activités sur l ensemble des indicateurs, croissance des prises de commandes et du chiffre d affaires, qui s est traduit par une réduction de nos pertes opérationnelles. Défense, Espace & Sécurité L exercice a été marqué par l avancement de nos grands programmes de défense aérienne (projets CLA et SRSA). Le déploiement de ces deux programmes majeurs est en cours, au même titre que la mise en service des systèmes de communication au profit des centres de contrôle des pays de l OTAN (projet ACCS LOC1). Par ailleurs, CS est devenu le partenaire industriel privilégié de la MOSS (maîtrise d œuvre du programme SCCOA - Système de Commandement et de Conduite des Opérations Aériennes), aux côtés de Thales et de Cassidian, confirmant ainsi son implication auprès de l Armée de l Air et de la DGA. Dans le domaine des liaisons de données tactiques, le groupe accompagne également l Armée de l Air dans l intégration de ces systèmes au profit de l efficacité opérationnelle des forces interarmées et interalliées dans des engagements de plus en plus complexes. Notre contribution active aux exercices Acti L16 en juin 2010 et nato tiger meet en mai 2011 témoigne de la pertinence de nos solutions. Dans le domaine de la sécurité civile, outre la poursuite du déploiement des centres d information et de commandement de la Police Nationale, les équipes CS ont mené à bien, au profit du gouvernement irakien, l étude des solutions à l état de l art pour la sécurisation de Bagdad consolidant ainsi notre expertise en Assistance à Maîtrise d Ouvrage (AMOA). Le groupe devient également un acteur engagé de la surveillance maritime au profit de la lutte contre la piraterie, des trafics illicites et de l immigration, avec l industrialisation de son système de protection de zones côtières non létal MWPS (Maritime Warning and Protection System) et le développement d un radar trans-horizon à onde de surface, Stradivarius, dont l objectif est de détecter des petites embarcations à 400 km (200 miles). Dans le domaine de la sécurité des systèmes d information, CS a confirmé son positionnement de partenaire de confiance pour la protection des identités, des transactions et des échanges, et a remporté le projet de «carte d identité professionnelle» des agents du Ministère de l Intérieur. Dans le domaine spatial, prestataire de premier rang du CNES, CS capitalise sur ses solutions technologiques innovantes (Orekit, Vasco et Orfeo Toolbox) qui lui ont permis d être référencé à l ESA dans le domaine des segments sol, et a obtenu les premières études lui permettant de se positionner sur les futurs programmes spatiaux militaires CSO (Composante Spatiale Optique) et GEODE 4D (géographie de défense).

11 CS rapport d activité Eric Blanc-Garin, Directeur général de CS Laurent Giovachini, PDG de CS SI depuis le 16 mai 2011 Aéronautique, énergie & Industrie Après deux années de forte croissance, l activité a maintenu ses positions dans un contexte concurrentiel très actif. Dans le domaine des systèmes embarqués, le groupe a étoffé son offre globale, de l ingénierie avionique à la certification des logiciels embarqués temps réel (norme DO 178B) et étend son savoir-faire à la refonte et à la gestion de bancs de tests. Cette année a été marquée par la forte croissance de CS Canada qui pénètre pour la première fois le marché américain grâce à sa collaboration avec Pratt & Whitney US. En Europe, CS a renouvelé, en partenariat, son double référencement EADS (E2S pour les services d ingénierie et Application Project Services pour les systèmes d information techniques), et enregistre une bonne dynamique en Roumanie, centre nearshore de l activité. Par ailleurs, CS confirme sa place d acteur engagé dans la filière nucléaire française en renforçant ses positions au CEA et chez EDF, avec notamment la mise en œuvre du Système d Information Industriel de l EPR de Flamanville. Transport L activité Transport a clôturé avec succès l année 2010 avec l achèvement de la première phase de son plan de redressement. En parallèle, CS a poursuivi ses investissements technologiques pour rénover sa gamme de produits (free-flow, système back-office intégré, équipements de voies et moyens de paiement). L activité est aujourd hui bien orientée, avec des produits au plus haut niveau de compétitivité, permettant de tirer pleinement profit de l attractivité du marché. Quels sont vos enjeux et vos perspectives pour 2011? Sur chacun de ses métiers, CS bénéficie de la reconnaissance de ses clients et dispose de leviers de croissance pour assurer son développement en France comme à l International. Notre objectif prioritaire en 2011 est de garantir le retour à une croissance pérenne et rentable. Cela passe par un pilotage rigoureux de nos projets et programmes, une sélectivité accrue de nos investissements commerciaux et une gestion économe de nos processus. Nous avons initié un plan de transformation «Performance» qui vise à accélérer l atteinte de ces objectifs et à accompagner le rebond de nos activités. Notre ambition est d accompagner nos clients sur leurs projets stratégiques, dans la durée, en valorisant le capital technologique de l entreprise. CS dispose d expertises et de produits innovants qui lui permettent de proposer à ses clients en France comme à l international des solutions et systèmes fiables et sécurisés, à coûts optimisés. Nous renforcerons également la mise en œuvre de partenariats industriels et commerciaux pour la promotion de nos produits et solutions différenciants et ainsi gagner des parts de marchés.

12 experts et consultants au service de votre performance Centres d expertises Concepteur et intégrateur d applications et systèmes critiques, CS s appuie sur ses centres d excellence technologique pour répondre aux enjeux de ses clients : > Simulation haute performance & réalité virtuelle > Systèmes embarqués > Systèmes d information techniques (ECM, PLM) > Sécurité & sûreté de fonctionnement > Qualification logicielle > Logiciels libres > Maintien en condition opérationnelle > Génie logiciel > Ingénierie système diginext Filiale du groupe CS qui assure l industrialisation et la commercialisation des produits dans les domaines suivants : > Liaisons de données tactiques (TACTX, SOLSTICE, STARLINX) > Systèmes de simulation et réalité virtuelle (CS Wave, Inscape, Vertigo, VirtualGeo, VisualSim) > Systèmes de navigation et de géolocalisation (Récepteur MilGPS, Loran C, Calculateur de Navigation NDDS, 15% NDDS Toolbox, Répéteur d informations de navigation) > Guerre électronique (ALBA, PIC, DEMON) > Systèmes d information critiques 35% 6% défense, espace & sécurité CS maîtrise les leviers essentiels pour le déploiement des systèmes de commandement et de contrôle, mettant en œuvre des solutions innovantes, interopérables et évolutives à coûts optimisés, au plus proche des besoins opérationnels. > C2 & Systèmes d information opérationnels de commandement Interarmées Défense aérienne & navale Sécurité publique Entraînement des forces Renseignement Soutien & systèmes d information logistique > Applications & Systèmes spatiaux Segments sol & services spatiaux Dynamique du vol Surveillance de l espace Sécurité environnementale 44% > Sécurité des systèmes d information & de communication Audit, conseil Défense, et conception Espace & Sécurité d architecture sécurisée Services de Aéronautique, confianceénergie & Industrie Cyberdéfense Transport Produits-Diginext Chiffre d affaires par zone géographique en % du CA 13% 9% 3% 75% France Europe (hors France) Amérique du Nord & du Sud Afrique & Moyen-Orient consulting / conception /

13 CS rapport d activité aéronautique, énergie & industrie De la conception numérique à la fin de vie du produit, CS couvre l ensemble de la chaîne et propose des solutions globales pour optimiser le cycle de conception, de développement et de maintenance, en assurant la traçabilité totale des données techniques. > Conception numérique & Gestion de vie des produits HPC & simulation Maquette numérique Gestion documentaire Product Lifecycle Management Simulateurs d études, d entraînement et de maintenance > Systèmes embarqués NSS Monde Ouvert, FWS, FADEC, ATC/ATM, Cockpit display... Ingénierie, développement et intégration, MCO, tests, certification > Systèmes d information industriels & Sûreté nucléaire Gestion des matières nucléaires études de sûreté Centres de crise Supervision et contrôle-commande transport Fourniture d équipements de voies, système back-office intégré pour assurer la gestion des recettes et de la clientèle, sécurité des usagers, information voyageurs, CS offre les moyens nécessaires à la gestion du péage et à la mobilité. > Péages classiques et Télépéages > Péages en flux libre (free-flow) Contrôle-sanction Back-office intégré > Sécurité & Réseaux d Appels d Urgence > SI transport urbain & Information voyageurs multimodale collaborateurs mobilisés pour le succès de vos projets Chiffre d affaires par secteur de marché en % du CA 15% 35% 6% 44% Défense, Espace & Sécurité Aéronautique, Énergie & Industrie Transport Produits-Diginext in tégration / déploiement / MCO 3%

14 12 BATTLE LAB CS s est doté d un Battle Lab pour affiner, au plus près des besoins et moyens de ses clients, via des scénarii spécifiques, leur future architecture en prenant en compte l existant en termes de C2/C4 et de systèmes de communication. Ce Battle Lab permet de tester des nouveaux concepts d emploi en liaison étroite avec les opérationnels sous forme d une plate-forme de travail. défense, espace & sécurité Face à l évolution des risques et à l émergence de nouvelles menaces (terrorisme, criminalité organisée, cyber-attaques), il est impératif de mettre en place des solutions répondant aux besoins sécuritaires internes et externes. Dans ce contexte, l anticipation, la capacité de commandement et de conduite d opérations, la maîtrise et la protection de l information ainsi que l interopérabilité des systèmes constituent des avantages stratégiques pour les gouvernements et les entreprises.

15 CS rapport d activité C2 & systèmes d information opérationnels de commandement Fédérant ses compétences en intégration de systèmes d information et de communication, CS maîtrise les leviers essentiels pour le déploiement des systèmes critiques de défense et de sécurité, pour assurer la planification de missions, l entraînement, le commandement et la conduite d opérations ainsi que le retour d expérience pour améliorer l efficacité opérationnelle des forces. commandement & contrôle Interopérabilité des systèmes Maître d œuvre de systèmes permettant de collecter, échanger et visualiser en temps réel l ensemble des informations nécessaires à la planification et à la conduite d opérations interarmées, CS réunit les compétences nécessaires pour le déploiement de centres de C4ISR (command, control, communications, computers, intelligence, surveillance & reconnaissance). Conjuguant expérience opérationnelle et maîtrise des technologies innovantes, CS développe des systèmes d information et de communication permettant de répondre aux besoins des centres de commandement de niveau stratégique, opérationnel et tactique. Ces systèmes sont intégrés, interopérables, sécurisés, disponibles et évolutifs. Ils optimisent les processus décisionnels grâce à la mise en œuvre d architectures réseaux centrés. Ces systèmes de systèmes permettent de coordonner les différents acteurs dans les différents types d opérations. Armée de l Air EntraÎnement des forces aux liaisons de données tactiques CS accompagne l Armée de l Air dans l intégration des liaisons de données tactiques (Liaison 16 norme OTAN) au profit de l entraînement des forces et de la conduite d opérations interarmées et interalliées. à l occasion des exercices ACTI L16 en juin 2010 et Nato Tiger Meet en mai 2011, le groupe a mis en œuvre ses solutions (Solstice et TactX) et les moyens déployés dans le cadre des opérations CLA et SRSA pour permettre l échange d informations entre les différentes unités aériennes au travers des liaisons de données tactiques, incontournables pour l efficacité opérationnelle dans des engagements de plus en plus complexes. Ces exercices visent à affiner les tactiques d emploi opérationnel des différentes unités aériennes et à entraîner quotidiennement les personnels en moyenne et basse altitude sans le soutien d un AWACS. OTAN air & control command system - level of operational capability 1 (accs loc 1) CS déploie les systèmes de communication sol-air dans le cadre du programme ACCS LOC 1 de refonte des centres de défense aérienne de l OTAN, sur 10 nouveaux sites (Danemark, France, Grèce, Hongrie, Norvège, Pays-Bas, Portugal, Pologne, République Tchèque et Turquie). Défense aérienne & navale C2/C3 : situation tactique et traitement de la menace Les centres d opérations aériennes mis au point par CS sont des centres de commandement offrant aux armées de l air la capacité de traiter toutes les informations nécessaires à leurs prises de décisions. Ces centres d opérations aériennes assurent des missions de gestion de l espace aérien, de contrôle aérien et de défense aérienne. Les systèmes permettent d avoir une situation tactique, d analyser les informations et de communiquer avec les aéronefs, et si nécessaire d analyser et de traiter une menace dans une logique de détection des moyens de riposte. CS couvre ainsi l ensemble du spectre d un centre d opérations aériennes, une capacité requise pour répondre aux besoins de l union européenne et de l OTAN. Par ailleurs, CS déploie sur l ensemble du territoire le système de radio communication sol-air (SRSA). Hautement sécurisé et redondé pour une sécurité optimale, ce système est mutualisé et permet à plusieurs opérateurs d utiliser le même système en simultané, selon des règles de priorité, en mode clair ou protégé. Modulaire et interopérable, il a la capacité d intégrer des liaisons de données tactiques à basse et moyenne altitudes, complémentaires des capacités haute altitude de l OTAN, offrant ainsi une visibilité totale sur le territoire national. C2 Air Distribué une solution compacte à coûts optimisés Grâce à son retour d expérience issu de la réalisation des systèmes CLA et SRSA, CS propose un C2 AIR distribué s intégrant dans une architecture opérationnelle existante et conforme aux nouveaux concepts OTAN (réseaux centrés & collaboratifs). Ces C2 Air Distribués s adaptent aux enjeux de défense aérienne de nombreux pays à l international et à la mise en œuvre par la France de C2 projetables dans le cadre d opérations extérieures ou de la Posture Permanente de Sûreté. Liaisons de données tactiques Du test aux systèmes opérationnels et à l entraînement > TACTX Outil de simulation et de tests multi-liaisons. > STARLINX Système opérationnel multi-liaisons (L11, L16, JRE, L22). > SOLSTICE Solution d entraînement des forces à la L16 en environnement opérationnel. Systèmes de communications vocales ATC civil ou militaire SAF 3000 : normalisé par l OTAN, ce système permet d établir des liaisons radio en mode clair ou protégé selon les exigences opérationnelles.

16 14 C2 Control Room Solution ouverte et évolutive de traitement des opérations de sécurité civile (traitement des appels, main courante informatique, gestion de la situation tactique et des interventions, géolocalisation et maintien de l ordre). POTOMAC Une gamme complète de solutions innovantes et robustes pour superviser et prévoir les crues, alerter et diffuser l information, gérer les actions tactiques en temps de crise. Stradivarius Nouvelle génération de radar HF à onde de surface pour la surveillance des approches maritimes trans-horizon. C2 - SéCURITé publique Maîtriser les situations et assurer le maintien de l ordre sur le territoire ou aux frontières tout en fluidifiant la circulation des populations impliquent pour les états la mise en œuvre de nouveaux moyens technologiques pour contrôler et contrer les menaces. Gestion des interventions de sécurité et maintien de l ordre Sur la base de sa solution Control Room, CS assure la mise en œuvre de centres de commandement pour optimiser la gestion des interventions tout en améliorant la sécurité des citoyens. Ces systèmes permettent le partage de la situation tactique, grâce à la géolocalisation des équipes en mouvement et à la fourniture sur le terrain, en temps réel, d une vue globale, ainsi que la traçabilité des événements. Gestion de crise : informer & protéger les populations Les systèmes de gestion de crise conjuguent la capacité de commandement et de maîtrise de l information. Ils permettent d anticiper les crises, de les gérer, de préparer leurs sorties et de fournir des retours sur expérience de manière à s inscrire dans une démarche de progrès. Ils prennent en compte le recueil de l information, son analyse, la prise de décision et sa diffusion. Les crises majeures à traiter concernent : > les accidents majeurs : industrie, infrastructures sensibles, > les risques naturels, > les risques anthropogéniques : NRBC (nucléaire, radiologique, chimique, biologique), > les risques sanitaires, > les menaces et actes de terrorisme. SURVEILLANCE de zones Fort de son expérience en Irak, pour l assistance à maîtrise d ouvrage du gouvernement Irakien dans le cadre de la sécurisation de Bagdad et d une frontière, CS dispose d un savoir-faire pour la sécurisation de zones, de sites sensibles et de frontières. Surveillance maritime La surveillance maritime constitue un enjeu majeur pour la protection des zones portuaires dans le cadre de la lutte contre les trafics illicites, l immigration clandestine et le terrorisme. CS s illustre comme un acteur engagé dans le domaine de la surveillance maritime et de la protection de zones portuaires, capitalisant sur sa capacité de mise en œuvre de centre opérationnel de commandement et d intégration de systèmes radar et optronique (traitement, fusion de données et visualisation de situation). CS a industrialisé un système de protection maritime non létal MWPS (Maritime Warning and Protection System) et contribue aux projets SECMAR (surveillance des ports) et Sargos (protection des plates-formes pétrolières). Par ailleurs, pour répondre aux besoins croissants d identification, Diginext développe STRADIVARIUS, radar HF à onde de surface longue portée, capable de détecter un chalutier d une quinzaine de mètres à une distance de 400 km (200 miles). Systèmes de navigation Récepteurs de radionavigation (GPS P(Y) SAASM, LORAN C), Système de distribution et de traitement de données de navigation (NDDS, NAV Repeater), Simulateur et outils de tests (NDDS Toolbox) pour mise au point des systèmes de navigation. DIRISI Direction interarmées des réseaux d infrastructure et des systèmes d information de la défense La DIRISI a confié à CS la rénovation du système de surveillance maritime de la base navale de Toulon. Ce système assurera la détection et la poursuite automatique de toutes embarcations suspectes. CS a pour mission la mise en œuvre d un centre opérationnel et d un système centralisé multi-senseurs intégrant un radar maritime et 8 caméras actives fonctionnant dans les bandes visible et thermique, permettant ainsi à l opérateur de suivre, de jour comme de nuit, l ensemble du trafic maritime sur la rade de Toulon.

17 CS rapport d activité SYSTèMES DE SIMULATION Maximiser l efficacité des forces opérationnelles Quels que soient les besoins de formation en environnement synthétique, CS propose des solutions complètes et des systèmes en réseaux interactifs pour la simulation des missions de haut niveau. L évolution des conflits, le terrorisme international, l intervention en milieu urbain, les contraintes d interopérabilité et de sécurité rendent plus complexes les opérations interarmées. Les forces armées et de sécurité civile doivent accroître leur efficacité opérationnelle en minimisant les coûts de formation et des équipements. à travers son offre Simulation & Entraînement, CS forme et entraîne à tous les niveaux de responsabilités, évalue et teste de nouveaux systèmes, à coûts optimisés et dans un environnement sécurisé. SOUTIEN LOGISTIQUE Optimisation des opérations logistiques Les enjeux de rationalisation budgétaire de la défense constituent un facteur favorable à l externalisation de fonctions globales des armées et ainsi au développement des activités de services de CS, en particulier dans le domaine du soutien et de la logistique, essentiels pour sécuriser à haut niveau le taux de disponibilité des systèmes et équipements des armées. CS et Sopra Group ont signé un accord de coopération en vue de la réalisation des Systèmes d Information Logistiques (SIL) de défense du futur, notamment dans les domaines terrestre et interarmées. Cette alliance a pour but de proposer des concepts avancés permettant de répondre à l enjeu majeur de l efficience du soutien, tout en réduisant les coûts. INSCAPE Outil de scénarisation 3D interactive offrant un environnement de développement intégré pour la création de scénarii et de prototypage rapide d interfaces utilisateurs. armée de terre SYMULZUB : ENTRAîNEMENT AU COMBAT EN MILIEU URBAIN Le groupement GAVAP-CS développe le système pilote de simulation instrumentée, SYMULZUB, pour le centre d entraînement aux actions en zone urbaine de l armée de terre (CENZUB). Ce centre permet l entraînement réaliste et intégré au combat des sousgroupements interarmes à dominante infanterie dans le cadre de l engagement en zone urbanisée (actions de coercition et de maîtrise de la violence). Ce projet dans le domaine de l entraînement en milieu urbain au profit de l armée de terre confirme la pertinence de l approche de CS alliant son savoir-faire en centre opérationnel pour la conduite d opérations (C2), la simulation et la réalité virtuelle. Ministère de la Défense Projet CS assure la maîtrise d œuvre du système d information de la SIMMAD (Structure Intégrée du MCO des Matériels Aéronautiques du Ministère de la Défense). Ce système vise à coordonner l ensemble des activités concourant au Maintien en Condition Opérationnelle (MCO) des matériels aéronautiques du Ministère de la Défense afin d en optimiser la disponibilité opérationnelle. Systèmes d aide à la décision tactique CS conçoit des systèmes d aide à la décision tactique, intégrés dans les chaînes d opérations aéro-maritimes. à ce titre, CS a conçu le système PREDEM pour la prédiction de performances in situ des systèmes électromagnétiques et de communication de nouvelle génération, et vient de développer PREDIR, nouvel outil de calcul des performances senseurs dans les bandes optroniques (infrarouges et visibles). Intégrés le plus souvent à des systèmes d information et de commandement (tel que SIC 21), ces systèmes de simulation et d aide à la décision permettent d évaluer les performances réelles des radars et senseurs optroniques embarqués, en fonction de l environnement, pour une plus grande efficacité opérationnelle. Partenaire de DCNS et de la Marine Nationale, CS contribue également aux systèmes d aide à la décision de DCNS sur le programme de la future FREMM. VirtualGeo Module cartographique 3D temps réel permettant la visualisation et la création d environnements géographiques du niveau de la planète à l intérieur de bâtiment. VisualSIM Visuel temps réel 3D multi-canaux pour simulateur largement déployé au sein de la défense et de l aéronautique. VERTIGO Moteur 2D/3D pour le développement d applications cartographiques et géographiques de Diginext.

18 16 Sécurité des systèmes d information et de communication Face à la montée en puissance de la dématérialisation et à la recrudescence de la cybercriminalité, toute organisation doit se doter de moyens pour garantir la sécurité des échanges et des données, et protéger ses infrastructures contre les attaques. CS accompagne ses clients, grandes administrations et entreprises, du conseil à l élaboration des stratégies de sécurité et à la mise en œuvre de solutions pour la protection des systèmes et la sécurisation des échanges et des données. GAMME TRUSTY Chiffrement, identification et authentification, non répudiation des transactions, confidentialité des données et des échanges, sécurisation des flux applicatifs, gestion des droits et des habilitations, eurodatage, archivage légal sécurisé. Gamme VIGILO Solutions de supervision des performances et de la sécurité en logiciel libre. Guerre électronique > PIC Systèmes d interception actifs de 2G et 3G. > ALBA Intercepteurs passifs GSM/DCS large bande. > DEMON Intercepteurs DECT. GESTION DES IDENTITéS ET SERVICES DE CONFIANCE Pour la confiance numérique De la sécurisation des postes et des données à la gestion des identités et des habilitations, CS propose une offre complète de services de confiance pour répondre aux exigences de sécurité des échanges dématérialisés des institutions gouvernementales et des entreprises, dans le domaine civil et militaire. Fort de son expertise en cryptographie et infrastructures à clés publiques, CS propose une gamme complète de solutions (gamme Trusty) et intègre toutes les composantes, garantissant la confidentialité et l intégrité des données conformément à la politique de sécurité. Partenaire historique du Conseil Supérieur du Notariat dans sa marche vers la dématérialisation des actes authentiques, de l Imprimerie Nationale pour la production de titres sécurisés et du Ministère de l Intérieur dans le cadre du programme de modernisation des politiques publiques, CS combine ses compétences d intégrateur de solutions de gestion électronique de documents (GED), de services de confiance et de gestion de cartes ou titres sécurisés. CS couvre ainsi l ensemble de la chaîne de la dématérialisation et se positionne en acteur déterminé de la confiance numérique, tant pour la protection des identités, des transactions que des échanges, enjeu clé des administrations et des entreprises pour la dématérialisation des échanges et le développement des e-services. Ministère de l intérieur, de l Outremer, des collectivités territoriales et de l immigration Le Ministère de l intérieur a choisi CS pour la mise en œuvre d une plate-forme de services de confiance ayant pour objectifs de sécuriser l accès aux sites et au système d information du Ministère, favoriser le déploiement de procédures électroniques et assurer la confidentialité et l intégrité des échanges de données numériques. à terme, ce projet permettra de doter les agents du ministère sur 7000 sites répertoriés (administration centrale, préfectures, Police nationale) d une carte à puce multiusages, véritable carte d identité professionnelle, leur permettant de s authentifier et d avoir accès, en fonction de leur profil et de leur mission, aux sites et applications qui leur sont dédiés. CYBERDéFENSE Fort de sa compétence en supervision de sécurité et de son expérience opérationnelle dans la cyberdéfense et l intégration de Network/Security Operations center (NOC/SOC), CS accompagne les organisations dans la mise en œuvre de solutions de protection de leurs infrastructures sensibles. Du conseil au déploiement de produits et solutions innovantes, CS propose une approche globale pour une meilleure réactivité face aux menaces de cybercriminalité. Renseignement & guerre électronique Pour mener à bien leurs missions quotidiennes, les services gouvernementaux de renseignement ont besoin d informations précises en temps réel. Depuis les équipements d interception jusqu à la fourniture de centres complets, CS met à leur disposition une large gamme de systèmes et de produits performants.

19 CS rapport d activité Applications & systèmes spatiaux Observation de la terre, télécommunications, navigation, missions scientifiques et interplanétaires, surveillance de l espace, les programmes civils et militaires se multiplient. Depuis plus de 35 ans, les solutions complètes de CS pour les systèmes spatiaux et les applications spatiales, au sol ou embarquées, sont au cœur de cette odyssée. Fournisseur du Centre National d études spatiales (CNES), de l Agence Spatiale Européenne (ESA), de la Défense et présent dans la plupart des grands programmes institutionnels européens, CS conçoit et réalise, à coûts maîtrisés, les futures solutions de logiciels de segment sol, contribuant à la définition des standards d interopérabilité. OREKIT (ORbits Extrapolation KIT) Bibliothèque Java opérationnelle de mécanique spatiale (orbites, dates, attitude, repères) en logiciel libre. SEGMENT SOL DE CONTRôLE Qu il s agisse de la gestion d un satellite ou d un véhicule spatial, d une flotte de satellites ou d une constellation d engins spatiaux, CS offre la meilleure solution pour un contrôle optimal des ressources spatiales. Contrôle-commande, programmation de mission, dynamique du vol, simulateurs de satellites, simulateurs d attitude, bancs de tests, stations sol, CS déploie son savoir-faire de la conception à l intégration, jusqu au support aux opérations. SEGMENT SOL UTILISATEUR Dans les segments sol utilisateur, CS intervient de la programmation des missions à la diffusion des données, en passant par la gestion et l optimisation des demandes utilisateurs. CS est présent dans la réalisation des centres de mission de la plupart des programmes européens d observation de la terre. European Space Agency CS est référencé par l Agence Spatiale Européenne comme maître d œuvre pour le développement de logiciels de segment sol et la fourniture d expertises en mécanique spatiale et simulation. CS confirme sa capacité à intervenir de la conception à la validation et à l exploitation des systèmes, et à apporter son expertise technologique dans le domaine du segment sol. Prestataire de premier rang du CNES dans le domaine des logiciels de segments sol, CS dispose des savoir-faire lui permettant de prendre une place déterminante au sein de l ESA pour répondre aux projets de développement et de support des futurs systèmes spatiaux européens. Renseignement d Origine Image Fort de son expertise en traitement d image et de sa parfaite connaissance des besoins des opérationnels de la Défense, CS conjugue ses savoir-faire au profit du renseignement d origine image et de la géographie de défense. état major des armées et délégation générale pour l armement CS, maître d œuvre du segment KHEPER Le segment KHEPER s inscrit dans le cadre du programme DNG3D (Données Numériques, Géographiques et 3D) et a été défini pour mettre en place un dispositif d élaboration des informations géographiques numériques à partir des capteurs d observation spatiaux, civils et militaires. Ce programme vise à donner aux forces armées une référence cartographique pertinente et partagée pour une appréciation commune de la situation opérationnelle, dans le cadre de la préparation et de la conduite des opérations militaires. Surveillance de l Espace La surveillance de l espace (Space Situational Awareness) consiste à identifier, prévenir et prédire les risques existants pour être en mesure de mettre en œuvre les réactions appropriées : risques naturels (astéroïdes, météo solaire), risques liés aux activités humaines (collision en orbite, retombées d objets, risques au lancement), risques militaires (observation de l espace, activités défensives et offensives). CS apporte son expertise dans ce domaine au CNES et à l ESA. ORFEO TOOLBOX Bibliothèque libre dédiée au traitement des images de télédétection utilisées notamment pour l exploitation des futures données Pléiades et Cosmo-Skymed. VASCO Simulateur d attitude dédié à la modélisation du comportement d un véhicule (satellites, avions, drones) et au pilotage de son orientation pour optimiser la préparation de missions des industriels de l espace et de la défense.

20 18 aéronautique, énergie & industrie Conscient des enjeux de réduction des coûts de fabrication, d accélération du cycle de développement des produits, d amélioration de la qualité et de l efficacité opérationnelle, CS s attache à proposer des offres globales pour accompagner ses clients dans leurs enjeux de compétitivité. Combinant sa capacité d innovation, d intégrateur et l expertise de ses centres de services, CS est le partenaire privilégié de grands industriels en France et à l international.

GROUPE CS COMMUNICATION & SYSTEMES

GROUPE CS COMMUNICATION & SYSTEMES GROUPE CS COMMUNICATION & SYSTEMES CS, CONCEPTEUR, INTEGRATEUR ET OPERATEUR DE SYSTEMES CRITIQUES Répondre aux enjeux de ses clients par la conception, l intégration, l exploitation ou le maintien en condition

Plus en détail

DÉFENSE & SÉCURITÉ. sdv.com

DÉFENSE & SÉCURITÉ. sdv.com DÉFENSE & SÉCURITÉ sdv.com SDV, UN SERVICE DE PROXIMITÉ ET UNE PERFORMANCE ASSURÉE La puissance de notre réseau : Notre présence dans 102 pays garantit un service de proximité auprès de tous nos clients

Plus en détail

HySIO : l infogérance hybride avec le cloud sécurisé

HySIO : l infogérance hybride avec le cloud sécurisé www.thalesgroup.com SYSTÈMES D INFORMATION CRITIQUES ET CYBERSÉCURITÉ HySIO : l infogérance hybride avec le cloud sécurisé Le cloud computing et la sécurité au cœur des enjeux informatiques L informatique

Plus en détail

politique de la France en matière de cybersécurité

politique de la France en matière de cybersécurité dossier de presse politique de la France en matière de cybersécurité 20 février 2014 Contact presse +33 (0)1 71 75 84 04 communication@ssi.gouv.fr www.ssi.gouv.fr Sommaire L ANSSI L ANSSI en chiffres Le

Plus en détail

Maîtriser les mutations

Maîtriser les mutations Maîtriser les mutations Avec UNE Supply chain AGILE La réflexion porte ses fruits www.cereza.fr TALAN Group Notre savoir-faire : maîtriser les mutations et en faire une force pour l entreprise Cereza,

Plus en détail

Résultats Semestriels 2008. Paris, le 1er octobre 2008

Résultats Semestriels 2008. Paris, le 1er octobre 2008 Résultats Semestriels 2008 Paris, le 1er octobre 2008 ALTEN ALTEN reste fortement positionné sur l Ingénierie et le Conseil en Technologie (ICT), ALTEN réalise des projets de conception et d études pour

Plus en détail

Activité et Résultats annuels 2014

Activité et Résultats annuels 2014 Activité et Résultats annuels 2014 Simon Azoulay Chairman and Chief Executive Officer Bruno Benoliel Deputy Chief Executive Officer Paris, le 25 février 2015 AVERTISSEMENT «Cette présentation peut contenir

Plus en détail

Ces efforts ont déjà contribué significativement à l atteinte des objectifs de l OTAN depuis 2014.

Ces efforts ont déjà contribué significativement à l atteinte des objectifs de l OTAN depuis 2014. Dès le début de la crise ukrainienne et compte tenu de la menace potentielle perçue par ses alliés d Europe centrale et du Nord à leurs frontières, l OTAN a pris un ensemble de mesures politiques et militaires

Plus en détail

Les technologies Thales à bord du Rafale

Les technologies Thales à bord du Rafale Les technologies Thales à bord du Rafale Un avion de combat omnirôle Le Rafale est l avion de combat le plus avancé de sa génération. Il offre des capacités multimission qui lui permettront de rester pleinement

Plus en détail

Nos Solutions PME VIPDev sont les Atouts Business de votre entreprise.

Nos Solutions PME VIPDev sont les Atouts Business de votre entreprise. Solutions PME VIPDev Nos Solutions PME VIPDev sont les Atouts Business de votre entreprise. Cette offre est basée sur la mise à disposition de l ensemble de nos compétences techniques et créatives au service

Plus en détail

RÉSULTATS ANNUELS 2008

RÉSULTATS ANNUELS 2008 RÉSULTATS ANNUELS 2008 SOMMAIRE Carte d identité L année 2008 2008 : des résultats en croissance Une situation financière solide Les atouts du groupe face à la crise Perspectives et conclusion 2 CARTE

Plus en détail

Externaliser le système d information : un gain d efficacité et de moyens. Frédéric ELIEN

Externaliser le système d information : un gain d efficacité et de moyens. Frédéric ELIEN Externaliser le système d information : un gain d efficacité et de moyens Frédéric ELIEN SEPTEMBRE 2011 Sommaire Externaliser le système d information : un gain d efficacité et de moyens... 3 «Pourquoi?»...

Plus en détail

Grands Magasins et Magasins Multi-Commerces

Grands Magasins et Magasins Multi-Commerces Famille professionnelle de l, Secrétaire / Assistant Assistant, assistant administratif Le secrétaire aide à la planification et à l organisation des activités afin de faciliter la gestion de l information.

Plus en détail

Orolia : Résultats 2013 en forte progression

Orolia : Résultats 2013 en forte progression Orolia : Résultats 2013 en forte progression Croissance organique : + 9,7% Résultat d exploitation : + 32,2% Relution des actionnaires de 8,7% par annulation de 8% du capital Paris, le 28 avril 2014 -

Plus en détail

Bureau Veritas : résultats du premier semestre 2015 Performance solide dans un contexte de marché globalement difficile Perspectives 2015 confirmées

Bureau Veritas : résultats du premier semestre 2015 Performance solide dans un contexte de marché globalement difficile Perspectives 2015 confirmées COMMUNIQUE DE PRESSE 1 er septembre 2015 Bureau Veritas : résultats du premier semestre 2015 Performance solide dans un contexte de marché globalement difficile Perspectives 2015 confirmées Chiffre d affaires

Plus en détail

Cabinet indépendant d Audit, d expertise et de conseil dédié aux...

Cabinet indépendant d Audit, d expertise et de conseil dédié aux... Cabinet indépendant d Audit, d expertise et de conseil dédié aux... Directions Financières dirigeants d entreprise fonds d investissement Avocats, mandataires & liquidateurs judiciaires Notre mission Répondre

Plus en détail

COMMANDE REF ADMIN-CS-540-CDD

COMMANDE REF ADMIN-CS-540-CDD Pôle de compétitivité mondial Aéronautique, Espace, Systèmes embarqués COMMANDE REF ADMIN-CS-540-CDD Objet : Prestation d assistance dans le cadre de l action collective AEROLEAN K portée par le pôle de

Plus en détail

SOMMAIRE RÉSULTATS SEMESTRIELS 2011 PRÉAMBULE 2 PERFORMANCE COMMERCIALE 6 RÉSULTATS CONSOLIDÉS 9 STRUCTURE FINANCIÈRE 13 SQLI EN BOURSE 18

SOMMAIRE RÉSULTATS SEMESTRIELS 2011 PRÉAMBULE 2 PERFORMANCE COMMERCIALE 6 RÉSULTATS CONSOLIDÉS 9 STRUCTURE FINANCIÈRE 13 SQLI EN BOURSE 18 SOMMAIRE RÉSULTATS SEMESTRIELS 2011 PRÉAMBULE 2 PERFORMANCE COMMERCIALE 6 RÉSULTATS CONSOLIDÉS 9 STRUCTURE FINANCIÈRE 13 SQLI EN BOURSE 18 STRATÉGIE & PERSPECTIVES 21 CONCLUSION 28 1 RAPPEL DU POSITIONNEMENT

Plus en détail

«L année 2013 a été marquée par le lancement du FALCON 5X, qui enrichit la gamme FALCON, et par la consolidation du socle France du RAFALE.

«L année 2013 a été marquée par le lancement du FALCON 5X, qui enrichit la gamme FALCON, et par la consolidation du socle France du RAFALE. Prises de commandes 64 FALCON contre 58 en 2012 Livraisons 77 FALCON et 11 RAFALE contre 66 FALCON et 11 RAFALE en 2012 Chiffre d'affaires 4 593 millions d'euros, en hausse de 17% Résultat Net ajusté(*)

Plus en détail

Services informatiques aux organisations

Services informatiques aux organisations I. APPELLATION DU DIPLÔME II. CHAMP D'ACTIVITÉ Services informatiques aux organisations Spécialité «Solutions logicielles et applications métiers» Spécialité «Solutions d infrastructure, systèmes et réseaux»

Plus en détail

Transport, logistique, Supply Chain * sdv.com. *Chaîne logistique

Transport, logistique, Supply Chain * sdv.com. *Chaîne logistique Transport, logistique, Supply Chain * sdv.com *Chaîne logistique AMÉRIQUES 45 agences 8 pays 950 collaborateurs Europe 157 agences 22 pays 5 710 collaborateurs ASIE-PACIFIQUE 136 agences 24 pays 3 950

Plus en détail

Systèmes et réseaux d information et de communication

Systèmes et réseaux d information et de communication 233 DIRECTEUR DES SYSTÈMES ET RÉSEAUX D INFORMATION ET DE COMMUNICATION Code : SIC01A Responsable des systèmes et réseaux d information FPESIC01 Il conduit la mise en œuvre des orientations stratégiques

Plus en détail

24 novembre 2010. Présentation des résultats semestriels au 30/09/10

24 novembre 2010. Présentation des résultats semestriels au 30/09/10 Présentation des résultats semestriels au 30/09/10 Agenda 1. Fiche d'identité de Solucom 2. Marché et activité du 1 er semestre 2010/11 3. Résultats semestriels 2010/11 4. Les ressources humaines, un enjeu

Plus en détail

Résumé CONCEPTEUR, INTEGRATEUR, OPERATEUR DE SYSTEMES CRITIQUES

Résumé CONCEPTEUR, INTEGRATEUR, OPERATEUR DE SYSTEMES CRITIQUES Aristote ----- Cloud Interopérabilité Retour d'expérience L A F O R C E D E L I N N O V A T I O N Résumé Les systèmes d'information logistique (SIL) sont des outils qui amènent des gains de productivité

Plus en détail

La Fnac progresse en 2013 : Résultat opérationnel courant en progression de 13% Résultat net positif

La Fnac progresse en 2013 : Résultat opérationnel courant en progression de 13% Résultat net positif Ivry, le 27 février 2014 La Fnac progresse en 2013 : Résultat opérationnel courant en progression de 13% Résultat net positif Progression du résultat opérationnel courant à 72 m (+13,3%) Résultat net positif

Plus en détail

DÉFENSE & SÉCURITÉ. Réussir la transformation. Ensemble. Moderniser et gagner en efficacité opérationnelle. Delivering Transformation. Together.

DÉFENSE & SÉCURITÉ. Réussir la transformation. Ensemble. Moderniser et gagner en efficacité opérationnelle. Delivering Transformation. Together. DÉFENSE & SÉCURITÉ Réussir la transformation. Ensemble. Moderniser et gagner en efficacité opérationnelle Delivering Transformation. Together. Sopra Steria, leader européen de la transformation numérique,

Plus en détail

DFS Deutsche Flugsicherung GmbH. Présentation de l unité opérationnelle Consulting

DFS Deutsche Flugsicherung GmbH. Présentation de l unité opérationnelle Consulting Présentation de l unité opérationnelle Consulting Table des matières Faits Services + Produits Clients Principes et lignes directrices de notre activité Activités orientées clients Mise en œuvre pratique/résultats

Plus en détail

Communiqué de presse 5 mars 2015

Communiqué de presse 5 mars 2015 RESULTATS ANNUELS 2014 : DYNAMIQUE DE CROISSANCE CONFIRMEE Accélération de la croissance organique des ventes Nouvelle progression du résultat opérationnel courant de +10,6% Hausse du résultat net des

Plus en détail

Des capacités de cybersécurité et de confiance numérique pour accélérer votre transformation digitale

Des capacités de cybersécurité et de confiance numérique pour accélérer votre transformation digitale CYBERSÉCURITÉ Des capacités de cybersécurité et de confiance numérique pour accélérer votre transformation digitale Delivering Transformation. Together. Sopra Steria, leader européen de la transformation

Plus en détail

CYBERSÉCURITÉ. Des capacités globales de cybersécurité pour une transformation numérique en toute confiance. Delivering Transformation. Together.

CYBERSÉCURITÉ. Des capacités globales de cybersécurité pour une transformation numérique en toute confiance. Delivering Transformation. Together. CYBERSÉCURITÉ Des capacités globales de cybersécurité pour une transformation numérique en toute confiance Delivering Transformation. Together. Sopra Steria, leader européen de la transformation numérique,

Plus en détail

Plateforme STAR CPM. Gestion intégrée des process multilingues d entreprise Les voies de la performance avec STAR James

Plateforme STAR CPM. Gestion intégrée des process multilingues d entreprise Les voies de la performance avec STAR James Plateforme STAR CPM Gestion intégrée des process multilingues d entreprise Les voies de la performance avec STAR James Groupe STAR Your single-source provider for corporate product communication Le bon

Plus en détail

Pôle de compétitivité Aerospace Valley CIBLAGE MARCHE INTERNATIONAL

Pôle de compétitivité Aerospace Valley CIBLAGE MARCHE INTERNATIONAL Pôle de compétitivité Aerospace Valley Prestation de consultant Action Collective CIBLAGE MARCHE INTERNATIONAL Cahier des charges Accompagnement de PME à l international Réf. AV-2014-271 AEROSPACE VALLEY

Plus en détail

Notre offre de service : un accompagnement par des experts sur l ensemble des problématiques liées au diagnostic financier

Notre offre de service : un accompagnement par des experts sur l ensemble des problématiques liées au diagnostic financier SANTE Diagnostic financier et aide à l élaboration d un plan de redressement Comment s approprier la démarche de diagnostic? Les enjeux Depuis la mise en place de la T2A, les établissements de santé sont

Plus en détail

Chiffre d affaires 2014 pro forma : 3 370,1 M Résultat Net Part du Groupe pro forma : 92,8 M

Chiffre d affaires 2014 pro forma : 3 370,1 M Résultat Net Part du Groupe pro forma : 92,8 M Communiqué de presse Chiffre d affaires pro forma : 3 370,1 M Résultat Net Part du Groupe pro forma : 92,8 M Paris, le 19 mars 2015 Le Conseil d administration du Groupe Sopra Steria, réuni le 17 mars

Plus en détail

Avec Sage HR Management, transformez votre gestion du capital humain en atout stratégique

Avec Sage HR Management, transformez votre gestion du capital humain en atout stratégique Sage HR Management Avec Sage HR Management, transformez votre gestion du capital humain en atout stratégique Face à un marché instable et une concurrence accrue, la Direction Générale a pris conscience

Plus en détail

Résultats annuels 2007 et perspectives. SQLI, solutions et services e-business 31 mars 2008

Résultats annuels 2007 et perspectives. SQLI, solutions et services e-business 31 mars 2008 Résultats annuels 2007 et perspectives SQLI, solutions et services e-business 31 mars 2008 Résultats annuels 2007 lundi 31 mars 2008 Présentation du groupe SQLI Faits marquants et résultats annuels 2007

Plus en détail

ZOOM SUR 10 DEMONSTRATIONS

ZOOM SUR 10 DEMONSTRATIONS ZOOM SUR 10 DEMONSTRATIONS Colombes, jeudi 3 février 2010 UN SYSTEME DE VIDEO SURVEILLANCE GRANDEUR NATURE Thales révolutionne l affichage des systèmes de vidéo surveillance en permettant aux opérateurs

Plus en détail

sommaire dga maîtrise de l information...6 2 LA CYBERDéFENSE

sommaire dga maîtrise de l information...6 2 LA CYBERDéFENSE La cyberdéfense sommaire LE PACTE DéFENSE CYBER...3 La cyberdéfense au ministère de la Défense...4 L organisation opérationnelle de la Cyberdéfense...5 l expertise technique en cyberdéfense dga maîtrise

Plus en détail

Sage 100. pour le BTP. Faites de votre gestion un levier de croissance

Sage 100. pour le BTP. Faites de votre gestion un levier de croissance Sage 100 pour le BTP Faites de votre gestion un levier de croissance Sage 100 pour le BTP Faites de votre gestion un levier de croissance Gagner des parts de marché, optimiser ses investissements, sécuriser

Plus en détail

RÉSULTATS ANNUELS 2008. Avril 2009

RÉSULTATS ANNUELS 2008. Avril 2009 RÉSULTATS ANNUELS 2008 Avril 2009 2. Un marché immense et porteur La formation continue en Europe Une priorité collective La formation sur le lieu et pendant le temps de travail constitue une dimension

Plus en détail

Auteur : Françoise NICOLAS, Responsable Qualité. Approuvé par : Michel ROUVELLAT, Président. Dernière date de mise à jour : 01 avril 2015

Auteur : Françoise NICOLAS, Responsable Qualité. Approuvé par : Michel ROUVELLAT, Président. Dernière date de mise à jour : 01 avril 2015 Manuel Qualité Auteur : Françoise NICOLAS, Responsable Qualité Approuvé par : Michel ROUVELLAT, Président Dernière date de mise à jour : 01 avril 2015 CIS Valley Manuel Qualité- MAQ_V08 page 1/16 Engagement

Plus en détail

PNR : TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES

PNR : TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES PNR : TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES Préambule Aujourd hui à travers l activité de «Recherche-Développement» l application technologique des acquis de la science est devenue non seulement l équivalent d une

Plus en détail

«Action 2016» : le plan d actions stratégique d AREVA pour améliorer sa performance

«Action 2016» : le plan d actions stratégique d AREVA pour améliorer sa performance «Action 2016» : le plan d actions stratégique d AREVA pour améliorer sa performance Présentation détaillée du plan «Action 2016» le mardi 13 décembre 2011 Perspectives financières : o Pertes opérationnelles

Plus en détail

Logistar, la solution haute p récision de votre Supply Chain

Logistar, la solution haute p récision de votre Supply Chain Logistar, la solution haute p récision de votre Supply Chain Notre différence : concilier décisions stratégiques et réponses opérationnelles Pour planifier et exécuter votre Supply Chain avec la meilleure

Plus en détail

CONSULTING, BANQUE & ASSURANCE. axiwell LE SENS DE L ESSENTIEL

CONSULTING, BANQUE & ASSURANCE. axiwell LE SENS DE L ESSENTIEL CONSULTING, BANQUE & ASSURANCE axiwell LE SENS DE L ESSENTIEL SOMMAIRE Édito... page 3 Axiwell Financial Services... Exemples de missions réalisées... Nos offres spécifiques... Risques / Conformité / Réglementaire...

Plus en détail

Chapitre 1 : Introduction au contrôle de gestion. Marie Gies - Contrôle de gestion et gestion prévisionnelle - Chapitre 1

Chapitre 1 : Introduction au contrôle de gestion. Marie Gies - Contrôle de gestion et gestion prévisionnelle - Chapitre 1 Chapitre 1 : Introduction au contrôle de gestion Introduction 2 Contrôle de gestion : fonction aujourd hui bien institutionnalisée dans les entreprises Objectif : permettre une gestion rigoureuse et une

Plus en détail

Résultats semestriels 2008 Stratégie et perspectives. SQLI, conseil et services e-business 29 septembre 2008

Résultats semestriels 2008 Stratégie et perspectives. SQLI, conseil et services e-business 29 septembre 2008 Résultats semestriels 2008 Stratégie et perspectives SQLI, conseil et services e-business 29 septembre 2008 0 Sommaire Présentation du groupe Avancées de notre plan 2005-2008 Résultats du premier semestre

Plus en détail

Références Consultant : Eric Pradel

Références Consultant : Eric Pradel Références Consultant : Eric Pradel Stratégie 2004 Fournisseur de services internet, Maghreb 2004 Fournisseur de services internet, Maghreb 2004 Société de conseil en management Définition de la stratégie

Plus en détail

Orolia annonce ses résultats annuels 2007

Orolia annonce ses résultats annuels 2007 Orolia annonce ses résultats annuels 2007 Un chiffre d affaires consolidé en hausse de 47% par rapport au chiffre d affaires reconstitué 1 de 2006 Paris, le 30 avril 2008 - Orolia SA (NYSE Euronext Paris

Plus en détail

DIRECTION DES ACHATS RESPONSABILITÉ SOCIALE ET ENVIRONNEMENTALE. Ensemble, agissons pour des achats responsables

DIRECTION DES ACHATS RESPONSABILITÉ SOCIALE ET ENVIRONNEMENTALE. Ensemble, agissons pour des achats responsables DIRECTION DES ACHATS RESPONSABILITÉ SOCIALE ET ENVIRONNEMENTALE Ensemble, agissons pour des achats responsables CONVICTIONS De l intention à l action systématique André SÉPANIAK Directeur des achats Le

Plus en détail

Le Président de la République est le responsable

Le Président de la République est le responsable LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE Le Président de la République est le responsable suprême de la politique de défense. A ce titre, il est le garant de l indépendance nationale, de l intégrité du territoire

Plus en détail

Résultats annuels 2013

Résultats annuels 2013 Activité iié et Résultats annuels 2013 Simon Azoulay Chairman and Chief Executive Officer Bruno Benoliel Deputy Chief Executive Officer Paris, le 26 février 2014 SOMMAIRE ALTEN, leader européen sur le

Plus en détail

CREATIVE WORK VALORISATION DE LA PI

CREATIVE WORK VALORISATION DE LA PI CREATIVE WORK VALORISATION DE LA PI ORDRE DES EXPERTS-COMPTABLES REGION TOULOUSE MIDI-PYRENEES Julien DUFFAU, Expert-Comptable Les facteurs de croissance et de compétitivité de nos PME se déplacent aujourd

Plus en détail

N 2. Generix fait figure de pionnier dans le Software as a Service, qui va bouleverser l univers du commerce et de la distribution.

N 2. Generix fait figure de pionnier dans le Software as a Service, qui va bouleverser l univers du commerce et de la distribution. LA LETTRE AUX ACTIONNAIRES ÉTÉ 2009 N 2 MESSAGE DU PRÉSIDENT DU DIRECTOIRE Madame, Monsieur, Cher actionnaire, J ai le plaisir de vous présenter le deuxième numéro de notre lettre aux actionnaires. Dans

Plus en détail

Présentation des résultats annuels 2007. 4 avril 2008 Page 1

Présentation des résultats annuels 2007. 4 avril 2008 Page 1 Présentation des résultats annuels 2007 4 avril 2008 Page 1 Sommaire I. Un intervenant sur le marché du marketing de fidélisation II. III. IV. Un exercice 2007 de qualité Une nette amélioration de la profitabilité

Plus en détail

SAFRAN UN GROUPE INTERNATIONAL DE HAUTE TECHNOLOGIE

SAFRAN UN GROUPE INTERNATIONAL DE HAUTE TECHNOLOGIE SAFRAN UN GROUPE INTERNATIONAL DE HAUTE TECHNOLOGIE EQUIPEMENTIER DE PREMIER RANG Aéronautique Défense Sécurité CONFIDENTIEL / NOVEMBRE 2011 CHIFFRES CLES Répartition du chiffre d affaires 2010 Equipements

Plus en détail

Résultats semestriels 2007 & Perspectives. 31 octobre 2007

Résultats semestriels 2007 & Perspectives. 31 octobre 2007 Résultats semestriels 2007 & Perspectives 31 octobre 2007 Agenda Identité, marchés et philosophie Les modèles économiques du groupe Freelance.com Activité et résultats semestriels 2007 Stratégie et perspectives

Plus en détail

RÉSULTATS ANNUELS 2014 DE SNCF

RÉSULTATS ANNUELS 2014 DE SNCF COMMUNIQUÉ PARIS, LE 12 FEVRIER 2015 RÉSULTATS ANNUELS 2014 DE SNCF Préambule : le présent communiqué s inscrit dans le contexte de la mise en œuvre de la Loi du 4 août 2014 portant réforme ferroviaire

Plus en détail

DIRECTEUR DE LA COMMUNICATION

DIRECTEUR DE LA COMMUNICATION 588 Communication Le domaine fonctionnel Communication regroupe les emplois permettant de présenter et de promouvoir l image et l action des services de l État et des politiques publiques en direction

Plus en détail

scfi, créateur de Solutions Innovantes... 2 Contrat de Partenariat... 3 Concept... 3 Services... 4 Domaines... 4 Atouts... 5

scfi, créateur de Solutions Innovantes... 2 Contrat de Partenariat... 3 Concept... 3 Services... 4 Domaines... 4 Atouts... 5 SOMMAIRE scfi, créateur de Solutions Innovantes... 2 Contrat de Partenariat... 3 Concept... 3 Services... 4 Domaines... 4 Atouts... 5 Expertise & Consulting... 6 Définir et Architecturer votre Système

Plus en détail

GROUPE GIROUX MÉNARD. Roger Giroux, CPA, CA Associé fondateur. Éric Laprés, CPA, CA Associé fondateur. Josée Charbonneau, CPA, CA Associée fondatrice

GROUPE GIROUX MÉNARD. Roger Giroux, CPA, CA Associé fondateur. Éric Laprés, CPA, CA Associé fondateur. Josée Charbonneau, CPA, CA Associée fondatrice GROUPE GIROUX MÉNARD Le Groupe Giroux Ménard vous offre des services en certification, en fiscalité et en financement ainsi que des services-conseils. La firme peut également vous conseiller en matière

Plus en détail

(en millions d euros) 2013-2014 2014-2015 Ventes 247,1 222,9 Marge brute (55,7) (30,8) En pourcentage du chiffre d affaires -22,5 % -13,8 %

(en millions d euros) 2013-2014 2014-2015 Ventes 247,1 222,9 Marge brute (55,7) (30,8) En pourcentage du chiffre d affaires -22,5 % -13,8 % RESULTATS ANNUELS 2014-2015 Chiffre d affaires 2014-2015 consolidé : 222,9 millions d euros Perte opérationnelle courante 2014-2015 : 125,9 millions d euros Poursuite du recentrage stratégique sur le cœur

Plus en détail

Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris

Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris Thème : Commercialiser la campagne : les questions de base posées aux territoires

Plus en détail

Éditorial. des ministres

Éditorial. des ministres PROJET STRATÉGIQUE Éditorial des ministres Nous avons souhaité fin 2012 que la douane établisse un projet stratégique à horizon 2018 afin qu elle poursuive son processus d évolution... Les principaux secteurs

Plus en détail

Tirez plus vite profit du cloud computing avec IBM

Tirez plus vite profit du cloud computing avec IBM Tirez plus vite profit du cloud computing avec IBM Trouvez des solutions de type cloud éprouvées qui répondent à vos priorités principales Points clés Découvrez les avantages de quatre déploiements en

Plus en détail

RÉSULTATS 2013 Excellente année de croissance profitable : chiffre d affaires et EBITDA ajusté historiques

RÉSULTATS 2013 Excellente année de croissance profitable : chiffre d affaires et EBITDA ajusté historiques COMMUNIQUE DE PRESSE RÉSULTATS 2013 Excellente année de croissance profitable : chiffre d affaires et EBITDA ajusté historiques Points clés Paris-Nanterre, le 18 février 2014 Chiffre d affaires net record

Plus en détail

l utilisation opérationnelle des drones en Europe

l utilisation opérationnelle des drones en Europe Proposition de création de règles communes pour l utilisation opérationnelle des drones en Europe easa.europa.eu/drones septembre 2015 Proposition de création de règles communes pour l utilisation opérationnelle

Plus en détail

Retour à la profitabilité en 2011 pour toutes les sociétés du groupe Traqueur Poursuite de la croissance en 2012

Retour à la profitabilité en 2011 pour toutes les sociétés du groupe Traqueur Poursuite de la croissance en 2012 Retour à la profitabilité en 2011 pour toutes les sociétés du groupe Traqueur Poursuite de la croissance en 2012 Saint-Cloud, le 23 mars 2012 Exercice record L exercice 2011 a constitué un exercice record

Plus en détail

Appelton Miller Capital Investment Consulting Company

Appelton Miller Capital Investment Consulting Company Investment Consulting Company 183, avenue du Roule 92200 Neuilly-sur-Seine France Présentation Corporate Tel : +33 (0) 1 46 40 75 51 Fax : +33 (0) 1 46 40 75 55 Janvier 2013 contact@appeltonmillercapital.com

Plus en détail

Présentation CA T3 2012

Présentation CA T3 2012 www.gfi.fr Présentation CA T3 2012 25/10/2012 Titre de la présentation 1 Sommaire i. Chiffres d affaires du T3 et perspectives 2012 ii. iii. iv. Point sur la stratégie M&A Focus sur les dernières acquisitions

Plus en détail

COMMUNICATION FINANCIÈRE DU 19 MAI 2014

COMMUNICATION FINANCIÈRE DU 19 MAI 2014 COMMUNICATION FINANCIÈRE DU 19 MAI 2014 Plan A. Présentation du groupe B. Les indicateurs opérationnels audités de l exercice 2013 C. Les liens entre TELNET et Syphax Airlines D. TELNET INNOVATION LABS

Plus en détail

Excellente performance au premier semestre 2011 pour Sopra Group

Excellente performance au premier semestre 2011 pour Sopra Group Communiqué de Presse Contacts Relations Investisseurs : Kathleen Clark Bracco +33 (0)1 40 67 29 61 kbraccoclark@sopragroup.com Relations Presse : Virginie Legoupil +33 (0)1 40 67 29 41 vlegoupil@sopragroup.com

Plus en détail

Feuille de route sur les achats innovants au ministère de l Intérieur

Feuille de route sur les achats innovants au ministère de l Intérieur «L innovation est la capacité des individus, des entreprises et des nations à construire en permanence l avenir auquel ils aspirent». Initiative EUROPE 2020. Feuille de route sur les achats innovants au

Plus en détail

IT on demand & cloud professional services

IT on demand & cloud professional services IT on demand & cloud professional construisons ensemble l avenir de vos solutions informatiques les plus critiques IT on demand & cloud professional agréger un écosystème d applications et d infrastructures

Plus en détail

Démarche d analyse stratégique

Démarche d analyse stratégique Démarche d analyse stratégique 0. Préambule 1. Approche et Démarche 2. Diagnostic stratégique 3. Scenarii d évolution 4. Positionnement cible 2 0. Préambule 3 L analyse stratégique repose sur une analyse

Plus en détail

Résultats annuels 2012

Résultats annuels 2012 www.gfi.fr Résultats annuels 2012 1 Disclaimer Disclaimer Cette présentation peut contenir des informations de nature prospective relatives à la situation financière, aux résultats, aux métiers, à la stratégie

Plus en détail

Conseil opérationnel en organisation, processus & système d Information. «Valorisation, Protection et Innovation de votre Patrimoine Numérique»

Conseil opérationnel en organisation, processus & système d Information. «Valorisation, Protection et Innovation de votre Patrimoine Numérique» "Innovation, Valorisation et Protection du Patrimoine Numérique!" Conseil opérationnel en organisation, processus & système d Information «Valorisation, Protection et Innovation de votre Patrimoine Numérique»

Plus en détail

11/2006 - Photos : VWS - Photothèque VE. www.veoliaeaust.com Consulter nos experts : info@veoliawater.com. ISO 14001 de votre exploitation.

11/2006 - Photos : VWS - Photothèque VE. www.veoliaeaust.com Consulter nos experts : info@veoliawater.com. ISO 14001 de votre exploitation. chemise 20/02/07 16:49 Page 1 VEOLINK Votre contact : tout au long de votre projet VEOLINK Com VEOLINK Tech VEOLINK Advanced Control VEOLINK Star VEOLINK Data Base VEOLINK Maintenance VEOLINK Pro VEOLINK

Plus en détail

FRONTeO Plateforme digitale pour les banques. Dossier de presse

FRONTeO Plateforme digitale pour les banques. Dossier de presse FRONTeO Plateforme digitale pour les banques Dossier de presse 2015 Sommaire Page 3 Editorial «La banque se digitalise, l informatique évolue, MAINSYS anticipe...» Page 4 Une gamme complète de solutions

Plus en détail

Gemalto : chiffre d affaires du 4 ème trimestre et de l exercice 2006 1

Gemalto : chiffre d affaires du 4 ème trimestre et de l exercice 2006 1 Gemalto : chiffre d affaires du 4 ème trimestre et de l exercice 2006 1 Chiffre d affaires 1 2006 : 1 698 millions d euros, comparable à celui de l exercice précédent Chiffre d affaires du 4 ème trimestre

Plus en détail

Leader de l Actuariat Conseil et de la Gestion des Risques

Leader de l Actuariat Conseil et de la Gestion des Risques Leader de l Actuariat Conseil et de la Gestion des Risques Optimind Winter respecte les meilleurs standards européens sur l ensemble des expertises associées à la chaîne des risques des organismes assureurs,

Plus en détail

Position de l ASTEE sur l innovation en matière de services d eau et de déchets

Position de l ASTEE sur l innovation en matière de services d eau et de déchets Position de l ASTEE sur l innovation en matière de services d eau et de déchets Les services publics locaux de l environnement : des services discrets mais moteurs de développement Depuis leur mise en

Plus en détail

Résultats annuels 2013 en forte croissance

Résultats annuels 2013 en forte croissance Communiqué de presse - Clichy, 25 mars 2014, 18h Résultats annuels 2013 en forte croissance Chiffre d affaires en hausse de 5,3% à 420,7 M Résultat opérationnel en hausse de 31,7% à 43,4 M Résultat net

Plus en détail

INTERVENANTS ROLAND FITOUSSI DIDIER FAUQUE NICOLAS REBOURS. + Président du Conseil d administration. + Directeur Général. + Directeur Général Délégué

INTERVENANTS ROLAND FITOUSSI DIDIER FAUQUE NICOLAS REBOURS. + Président du Conseil d administration. + Directeur Général. + Directeur Général Délégué INTERVENANTS ROLAND FITOUSSI + Président du Conseil d administration DIDIER FAUQUE + Directeur Général NICOLAS REBOURS + Directeur Général Délégué ORDRE DU JOUR FAITS MARQUANTS ET RÉSULTATS DU 1 ER SEMESTRE

Plus en détail

Croissance soutenue et résultats solides en 2012 *** Accor s engage dans un plan de transformation profond pour accélérer sa croissance

Croissance soutenue et résultats solides en 2012 *** Accor s engage dans un plan de transformation profond pour accélérer sa croissance Communiqué de Presse 20 février 2013 Croissance soutenue et résultats solides en 2012 *** Accor s engage dans un plan de transformation profond pour accélérer sa croissance Résultats solides en 2012 Progression

Plus en détail

NAISSANCE D UNE NOUVELLE COMPAGNIE

NAISSANCE D UNE NOUVELLE COMPAGNIE NAISSANCE D UNE NOUVELLE COMPAGNIE CNIA SAADA Assurance est née de l union de deux grandes forces de l assurance, CNIA Assurance et Assurances Es Saada, qui ont mis en commun leurs compétences humaines

Plus en détail

> Positionnement d Averoes

> Positionnement d Averoes > Positionnement d Averoes Depuis plus de 10 ans, l équipe d Averoes se retrouve autour de valeurs communes : l'engagement auprès de nos clients, la qualité des audits et des solutions réseau que nous

Plus en détail

Les réformes se poursuivent en faveur d une économie française plus compétitive et d un appui renforcé aux entreprises à l export

Les réformes se poursuivent en faveur d une économie française plus compétitive et d un appui renforcé aux entreprises à l export Les réformes se poursuivent en faveur d une économie française plus compétitive et d un appui renforcé aux entreprises à l export Depuis 2012, un ensemble d actions est engagé au service du renforcement

Plus en détail

Création de la Plateforme numérique d'infomédiation du tourisme français

Création de la Plateforme numérique d'infomédiation du tourisme français Création de la Plateforme numérique d'infomédiation du tourisme français Le tourisme français point d'appui de l'image et du rayonnement de la France De l ordre de 80 millions de visiteurs étrangers se

Plus en détail

06 juin 2012. Réunion SFAF. Présentation des résultats annuels 2011/12. clos le 31 mars 2012

06 juin 2012. Réunion SFAF. Présentation des résultats annuels 2011/12. clos le 31 mars 2012 Réunion SFAF Présentation des résultats annuels 2011/12 clos le 31 mars 2012 Agenda 1. Fiche d'identité de Solucom 2. Marché et activité de l'exercice 2011/12 3. Résultats financiers 2011/12 4. Alturia

Plus en détail

La capture. documentaire

La capture. documentaire La capture documentaire Une expertise reconnue sur la scène internationale Aujourd hui plus que jamais, les organisations sont confrontées à la nécessité d améliorer significativement leurs performances

Plus en détail

Résultats annuels 2014 & perspectives. «Du mobile au Big Data»

Résultats annuels 2014 & perspectives. «Du mobile au Big Data» Résultats annuels 2014 & perspectives «Du mobile au Big Data» Sommaire 1. Profil du Groupe Du mobile au Big Data 2. Résultats annuels 2014 Excellente année : croissance et rentabilité 3. Stratégie & perspectives

Plus en détail

GLOBAL SAAS HR SOLUTION INTÉGRÉE DE GESTION DES TALENTS

GLOBAL SAAS HR SOLUTION INTÉGRÉE DE GESTION DES TALENTS GLOBAL SAAS HR SOLUTION INTÉGRÉE DE GESTION DES TALENTS GLOBALISATION ET TRANSFORMATION RH UNE RÉPONSE FACE À L EXIGENCE DE PERFORMANCE ET DE COMPÉTITIVITÉ La globalisation des entreprises, accélérée par

Plus en détail

groupe Sonatel résultats 1 er semestre 2010 août 2010

groupe Sonatel résultats 1 er semestre 2010 août 2010 groupe Sonatel résultats 1 er semestre 2010 août 2010 1 sommaire 1 faits marquants 2 résultats opérationnels 3 résultats financiers 4 perspectives 5 annexes 2 1 faits marquants 3 1 faits marquants S1 2010

Plus en détail

Soyez plus réactifs que vos concurrents, optimisez votre chaîne logistique

Soyez plus réactifs que vos concurrents, optimisez votre chaîne logistique IBM Global Services Soyez plus réactifs que vos concurrents, optimisez votre chaîne logistique Supply Chain Management Services Supply Chain Mananagement Services Votre entreprise peut-elle s adapter au

Plus en détail

Comment réussir le déploiement de votre communauté B2B et réduire les coûts de votre chaîne logistique?

Comment réussir le déploiement de votre communauté B2B et réduire les coûts de votre chaîne logistique? Comment réussir le déploiement de votre communauté B2B et réduire les coûts de votre chaîne logistique? La chaîne d approvisionnement ne saurait plus fonctionner sans EDI. L enjeu est à présent d accélérer

Plus en détail

Conférence Toulouse Décembre 2007

Conférence Toulouse Décembre 2007 Conférence Toulouse Décembre 2007 _1 Avertissement Cette présentation contient des informations à caractère prévisionnel. Ces informations qui expriment des objectifs établis sur la base des appréciations

Plus en détail

Dossier de Presse SYLOB

Dossier de Presse SYLOB Dossier de Presse SYLOB 1 Table des matières 1 - SYLOB en Bref 3 2 L équipe dirigeante 5 3 Stratégie et positionnement 6 4 Une gamme de solutions ERP pour les PME industrielles 8 5 Les ERP SYLOB en mode

Plus en détail

Mobile : 15% de part de marché, 3 ans seulement après le lancement

Mobile : 15% de part de marché, 3 ans seulement après le lancement RESULTATS ANNUELS 2014 Paris, le 12 mars 2015 16 millions d abonnés (fixes et mobiles) Mobile : 15% de part de marché, 3 ans seulement après le lancement Chiffre d affaires dépassant pour la première fois

Plus en détail

III.2 Rapport du Président du Conseil

III.2 Rapport du Président du Conseil III.2 Rapport du Président du Conseil de Surveillance sur les procédures de contrôle interne et de gestion des risques Rapport du directoire rapports du conseil de surveillance 2012 1 Obligations légales

Plus en détail