C est parti pour la recherche d un job pour cet été!

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "C est parti pour la recherche d un job pour cet été!"

Transcription

1

2 SOMMAIRE mes droits Le droit du travail 5 Le salaire 5 Faire valoir mes droits 8 Les documents remis au salarié en fin de contrat 8 Lettres-types en cas de litiges avec l employeur 9 Les différents contrats de travail 11 Les contrats spécifiques 15 Le travail des jeunes étrangers 26 Adresses utiles 28 Sites internet 29 les secteurs qui recrutent accueil, secrétariat 47 Agriculture 48 animation, sports 50 Le Bafa 51 Cours de soutien, encadrement scolaire et périscolaire 53 Commerce et grande distribution 54 ENTRETIEN, NETTOYAGE 55 Gardiennage sécurité 56 Hôtellerie restauration 57 Hôte, hôtesse d accueil évènementiel 57 Services à la personne 58 Parkings et péages 59 Santé 59 faire du baby sitting 60 Sondages 60 Télémarketing 61 Tourisme, culture, événementiel 62 L e s mé t ie r s d u t r a n s p o rt e t d e l a l o g i s ti q u e 6 4 Ce guide a été réalisé par le CRIJ Picardie Directeur de la publication : Régis Reynaud Rédaction : Sylvie Poulain, Christine de Oliveira, Baptiste Vincre Réalisation graphique : Baptiste Vincre Dépôt légal : Mars 2014 ISSN : E organiser sa recherche Se poser les bonnes questions 31 COMMENT CHERCHER 32 LES RÉSEAUX PROFESSIONNELS 32 Agences d emploi et de travail temporaire 36 La presse 36 Les annuaires 36 Les foires et salons 36 Job et handicap 37 Préparer des concours 38 Le CURRICULUM VITAE 40 La lettre de motivation 42 L entretien 44 Les réseaux sociaux : une piste supplémentaire 45 travailler À l étranger PRÉPARER SON DÉPART 67 Les papiers 68 SANTé 70 Indemnisation du chômage 70 RÉDIGER SON CV POUR L Étranger 71 LES RÉSEAUX SPÉCIALISÉS 72 offres d emploi 72 LES ANNUAIRES d ENtREPRISES 72 sites d offres par secteur 73 sites d offres d emploi par pays 74 Points d informations sur l europe en picardie 75 partir autrement 76 Photo de couverture : Yuri Samoilov, portrait of a man, Flickr, Page 14 : I self and me, Angelo Gonzàlez, Flickr, Page 15,32,40,42,44,69,71 : University life, Francisco Osario, 2013, Flirckr Page 29 : An, aleksej leonov, aleksejleonov/ /in/set Page 33 : Gianluca, Daniele Zedda, Flickr, 2010, astragony/ / Page 39 : Letting go, Chris Ford, Flirck 2009http://www.flickr.com/photos/chrisschoenbohm/ / Page 56 : Brooklyn Childhood, Chris Ford, Flickr, 2013, Page 57 : 1968 Uniforme Iberia por Manuel Pertegaz, Iberia Airlines, Flickr 2007, Page 65 : Flower in the wind, Chris Ford, Flickr, 2013, Page 73 : happy, Chris Ford, Flickr, 2013,

3 ÉDITO C est parti pour la recherche d un job pour cet été! Être dynamique, plein(e) de bonne volonté, enthousiaste, c est indispensable. Mais est-ce que cela suffira? Pas toujours malheureusement : il faut aussi être bien informé et bien conseillé! Ce guide a été réalisé pour cela. Il est une mine de conseils, d outils pratiques et d informations juridiques. Alors, ne vous découragez pas et surtout, organisez-vous! Travailler pendant l été, avoir une activité professionnelle alors que l on est étudiant ou lycéen, c est aussi l occasion de prendre son autonomie et de rendre concrets des projets qui, sans cela, ne seront pas possibles. Ce guide est un complément indispensable de l opération «Jobs d été» menée chaque année. Elle vous permet de rencontrer des conseillers, des entreprises et de trouver des offres d emplois, de dialoguer en visio-conférence avec des recruteurs. Enfin, toute l année, les 40 Points information jeunesse picards (PIJ et BIJ) et le CRIJ Picardie vous accueillent afin de vous aider à préparer vos démarches de recherche d emploi et répondent à toutes les questions qui vous intéressent. En complément du guide, retrouvez des offres d emploi toute l année sur nos sites : et studiocrij.eu/emploi Bien sûr, ces outils que le CRIJ Picardie a réalisés pour vous sont gratuits, alors consommez-les sans modération! Ghislaine LEFEBVRE Présidente du CRIJ Picardie

4 mes droits Le droit du travail 5 Le salaire 5 tableau recapittulatif 6 jobs et impôt 7 jobs et prestations familiales 7 jobs et sécurité sociale 7 l emploi des personnes handicapées 7 Faire valoir mes droits 8 Les documents remis au salarié en fin de contrat 8 Le travail au noir : une fausse bonne idée! 8 Lettres-types en cas de litiges avec l employeur 9 Les différents contrats de travail 11 Le contrat de travail saisonnier 11 Le contrat de travail temporaire ou d intérim 11 Le CDD (contrat à durée déterminée) 13 Le CDI (contrat à durée indéterminée) 13 Les contrats spécifiques 15 les emplois francs 15 LE PACTE 15 Le contrat d apprentissage 16 Le contrat de professionnalisation 19 Le contrat de génération 20 Les emplois d avenir 21 Emploi d avenir professeur 22 Le Contrat Unique d Insertion (CUI) 22 Le Contrat d Insertion dans la Vie Sociale (CIVIS) 24 Le service civique 25 Le travail des jeunes étrangers 26 Adresses utiles 28 Missions locales 29 Sites internet 29 4

5 Le droit du travail À quel âge peut-on travailler? Vous pouvez travailler dès 16 ans. Le travail peut être autorisé à partir de 14 ans sous certaines conditions, mais il reste rare et peu encouragé. La durée du travail d un jeune de 14 à moins de 16 ans travaillant pendant les vacances scolaires ne peut excéder 35 heures par semaine ni 7 heures par jour. Le travail de nuit n est pas autorisé, entre 20 h et 6 h pour les moins de 16 ans et entre 22 h et 6 h pour les ans. Certains travaux sont interdits aux jeunes de moins de 18 ans, par exemple : l entretien, la réparation, l utilisation de machines dangereuses, les travaux en hauteur dans le bâtiment, les travaux sur presse et outils tranchants, les travaux dangereux pour la moralité, les mines et carrières souterraines. Quelle est la durée légale du temps de travail? La durée légale du travail est fixée à 35 heures par semaine. Toutefois, elle peut être supérieure dans certaines professions (hôtellerie, hôpitaux...). La durée légale du travail effectif est un seuil à partir duquel sont calculées les heures supplémentaires. Les conventions collectives ou accords d entreprises peuvent prévoir une annualisation ou un aménagement du temps du travail. Sauf dérogation, les durées maximales sont de : 10 heures par jour, 48 heures par semaine, dans la limite de 44 heures hebdomadaires en moyenne sur une période de 12 semaines consécutives. Le repos quotidien entre 2 journées de travail est de 11 heures minimum (sauf dérogation). Lorsque les salariés travaillent selon un même horaire collectif, cet horaire doit être affiché. Dans les autres cas, la durée du travail de chaque salarié doit être enregistrée quotidiennement : cahiers, registres, fiches, badges Le salaire Le salaire est versé chaque mois et s accompagne d un bulletin de salaire sur lequel figurent le poste occupé, la période de paie, le nombre d heures effectuées, l intitulé de la convention collective, le salaire brut, la nature et le montant des cotisations sociales patronales et salariales et tout autre ajout ou retenue, ainsi que le montant net à payer de votre salaire. Conservez à vie vos bulletins de salaire, ils vous seront utiles pour faire valoir vos droits. Le salaire minimum Il est au moins égal au Smic, sauf convention plus favorable. Le Smic au 1er janvier 2015 est de 9,61 brut de l heure, soit 1 457,52 brut par mois sur la base de 35 heures hebdomadaires. Le montant de votre salaire net se calcule en retirant les charges sociales salariales (entre 20 et 25 % du brut), vous obtenez ainsi, environ 7,51 net de l heure et 1139,02 net par mois. Rémunération pour les moins de 18 ans, hors contrat en alternance : Moins de 17 ans : 80 % du Smic De 17 à 18 ans : 90 % du Smic À noter : pas de minoration de la rémunération si le jeune possède six mois de pratique professionnelle dans la branche. 5

6 Formalités administratives Emplois interdits ou réglementés Durée maximale Tableau récapitulatif 18 ans et plus De 16 à 17 ans De 14 à moins de 16 ans aucun aucun 10h par jour 48h par semaine (durée légale : 35h) Accord parental écrit Emplois réglementés Étalages extérieurs des commerces Emplois interdits Débits de boissons Activités dangereuses et pénibles (travail sur machines, port de charges ) 8h par jour 35h par semaine Accord parental écrit Demande écrite à l Inspection du travail (accord tacite 8 jours après l envoi) Parents cosignataires du contrat de travail Emplois interdits Débits de boissons et étalages extérieurs des commerces Activités dangereuses et pénibles (travail sur machines, port de charges ) 7h par jour 35h par semaine Pas plus de la moitié des vacances scolaires Travail occasionnel en famille autorisé Repos entre 2 jours de travail 11h 12h 14h Repos hebdomadaire 1 jour ou plus selon accords 2 jours consécutifs ou 36h consécutives selon accords 2 jours consécutifs 2 jours consécutifs Pause journalière 20 minutes toutes les 6h 30 minutes consécutives toutes les 4h30 Travail de nuit 8h consécutives maximum sauf exceptions Interdit entre 22h et 6h sauf exceptions Interdit entre 20h et 6h Travail les jours fériés Autorisé Interdit sauf exceptions Il est possible pour des jeunes de moins de 14 ans de travailler occasionnellement dans des entreprises de spectacle, de cinéma, de radiophonie, de télévision ou d enregistrement sonore, ou par des agences de mannequins. Une autorisation délivrée par le préfet est nécessaire. 6

7 Jobs et impôt Les personnes âgées de 25 ans au plus au 1er janvier sont exonérées d impôt en cas d activités exercées pendant leurs études, dans la limite de 3 fois le montant mensuel du SMIC, soit en Ils ont donc la possibilité de déclarer uniquement la somme supérieure à ce montant ou la totalité afin de bénéficier éventuellement de la prime pour l emploi. Cette exonération s applique même si le jeune est rattaché au foyer fiscal de ses parents. Jobs et prestations familiales Jeunes jusqu à 20 ans (21 ans dans certains cas) à la charge de vos parents : pour que vos parents continuent de percevoir les prestations familiales, votre revenu net mensuel ne doit pas dépasser 893,25 (montant au 1er janvier 2015). La Caf (Caisse d allocations familiales) établit ce calcul pour les scolaires et les étudiants sur une moyenne de 6 mois de rémunération, du 1er avril au 30 septembre ou du 1er octobre au 31 mars. Jobs et sécurité sociale Si vous travaillez tout au long de l année universitaire (au minimum du 1er octobre au 30 septembre) 60 heures par mois ou 120 heures par trimestre, vous n êtes pas obligé de payer une cotisation au régime étudiant puisque vous cotisez déjà au régime salarié. Si vous perdez votre statut de salarié en cours d année, vous avez un mois pour vous inscrire à la Sécurité sociale étudiante. Contactez le ou consultez Attention : informez-vous au préalable auprès de votre mutuelle étudiante, vous aurez toujours la possibilité d être remboursé ultérieurement Le réseau national emevia rassemblesmutuelles étudiantes de proximité présentes partout en France : LMDE Amiens 5 rue Porion Amiens Tél : SMENO Amiens 18 rue Jean Catelas Amiens Tél : l emploi des personnes handicapées Obligation d emploi La volonté de faciliter le recrutement et la formation de travailleurs handicapés est présente dans la loi : les entreprises, qu elles soient privées ou publiques, sont tenues d employer au moins 6% de collaborateurs handicapés. Principe de non-discrimination en raison de la santé ou du handicap : «aucune personne ne peut être écartée d une procédure de recrutement ou de l accès à un stage ou à une période de formation en entreprise, aucun salarié ne peut être sanctionné, licencié ou faire l objet d une mesure discriminatoire, directe ou indirecte, notamment en matière de rémunération, de formation, de reclassement, d affectation, de qualification, de promotion professionnelle, de mutation ou de renouvellement en raison de son état de santé ou de son handicap». 7

8 Faire valoir mes droits En cas de conflit avec votre employeur, n hésitez pas à recourir : Aux délégués du personnel. Ils représentent le personnel auprès de l employeur et lui font part de toute réclamation individuelle ou collective. Aux syndicats de salariés. À l Inspection du travail. Au conseil de prud hommes, tribunal compétent pour régler tous les litiges individuels entre les employeurs et les salariés. Pour plus de renseignements, contactez la Direccte : Le Défenseur des Droits Quelle qu en soit la raison (handicap, sexe, religion, nationalité ), si vous êtes victime de discrimination à l embauche, vous pouvez saisir le Défenseur des Droits au et sur ou vous rendre à une permanence, en Picardie, ce sont 4 délégués répartis sur les 3 départements qui vous reçoivent. En savoir plus rubrique Informations pratiques / Fiches pratiques du droit du travail Code du travail et conventions collectives consultables. Allô Service Public Tél : (0,06 /min) Les documents remis au salarié en fin de contrat : Un certificat de travail qui comporte la date d entrée du salarié dans l entreprise, la date de sortie (celle de fin du préavis, effectué ou non), la nature des emplois successivement occupés avec les périodes correspondantes. Un reçu pour solde de tout compte. Une attestation pour Pôle Emploi indispensable pour faire valoir éventuellement les droits à l allocation chômage. Pensez à garder tous vos contrats de travail et vos bulletins de salaire (stage, bénévolat ), ils vous seront demandés tout au long de votre vie professionnelle. 8 Le travail au noir : une fausse bonne idée! Travailler au noir, c est ne pas être déclaré par l employeur. C est illégal et cela peut avoir de graves conséquences. L employeur frauduleux est le premier à profiter de cette situation, et donc de vous. En cas de souci, il vous sera difficile de prouver que vous avez été abusé. Avant toute embauche, l employeur doit vous déclarer à l Urssaf. Cette formalité obligatoire est appelée «déclaration préalable à l embauche» (DPAE). Un justificatif de cette formalité doit vous être remis au plus tard le premier jour de travail. L employeur doit toujours vous remettre un contrat de travail et un bulletin de salaire. Le nombre d heures indiqué sur le bulletin de salaire doit correspondre au nombre d heures travaillées. Conséquences si vous n êtes pas déclaré : Vous n aurez droit ni aux allocations chômage ni à la retraite. Si l employeur ne vous paie pas ce qu il vous doit, les recours seront difficiles. En cas d accident du travail, vous n êtes pas assuré et il sera difficile de faire reconnaître vos droits. En savoir plus rubrique Travail / Dossier Travail / Le travail illégal rubrique Salariés / Législation en ligne Pour trouver les coordonnées de l Inspection du travail du département où vous travaillez : gouv.fr

9 Lettres-types en cas de litiges avec l employeur Non déclaration d embauche à l URSSAF Votre nom et prénom : Votre adresse : N de tél : E mail : le... (date) Objet : Non remise du justificatif de déclaration d embauche pour la période travaillée commençant le... (précisez la date d embauche) Monsieur le Directeur, Sauf erreur de ma part, je n ai pas reçu à ce jour la copie de ma déclaration d embauche à l URSSAF, je vous remercie de faire le nécessaire et de m adresser ce document qui est obligatoire. Dans cette attente, je vous prie d agréer, Monsieur le Directeur, mes respectueuses salutations. Signature Non remise de contrat par l employeur Votre nom et prénom : Votre adresse : N de tél : E mail : Objet : Défaut de production d un contrat (lieu de votre domicile)... Le À l attention de Monsieur le Directeur de l entreprise X..., Monsieur le Directeur, J ai été embauché dans votre entreprise à la date du... en qualité de (qualification et poste occupé). À ce jour vous ne m avez toujours pas remis de document écrit décrivant mes principales conditions d emploi (qualification, salaire, lieu de travail, etc.) Il s agit sans doute d un simple retard de votre part car vous n ignorez pas qu en application d une directive du Conseil de l Europe du 14 octobre 1991 N 91/533/CE ref 31991L0533 ainsi qu en application chapitre II, article 11 de l accord national interprofessionnel du 11 janvier 2008 sur la modernisation du marché du travail, tout travail salarié doit être formalisé par un écrit. Je souhaiterai que cet écrit prenne la forme d un contrat de travail en bonne et due forme de manière à ce que je dispose d informations suffisantes sur mes conditions d emploi dans votre entreprise. Vous remerciant par avance de votre bienveillante attention, je vous prie d agréer, Monsieur le Directeur, l expression de mes respectueuses salutations Signature 9

10 Demande de salaire Votre nom : votre adresse : Votre téléphone : Votre adresse mail : Date de votre courrier Objet : Demande de paiement de salaire À l attention de Monsieur ou Madame X, précisez la fonction de la personne par exemple Directeur de la société Z Monsieur le... (précisez la fonction : par exemple Monsieur le Directeur), Je me suis rendu depuis la date du... (date de l embauche) sur le lieu de travail - ou les lieux de travail - que vous m avez indiqué(s) à savoir :... précisez le ou les endroits où vous avez travaillé (par exemple si vous êtes ouvrier maçon vous préciserez : sur le chantier de Monsieur X situé... mettre l adresse du... au... dates). Je souhaiterais avoir une information précise de votre part sur la date à laquelle le salaire me sera versé pour ce mois et pour les mois futurs afin de pouvoir prendre mes dispositions. Ne doutant pas du fait que vous régulariserez rapidement cette situation qui m est préjudiciable, ayant de mon côté loyalement effectué le travail que vous m avez demandé, je vous prie d accepter, Monsieur le... (précisez la fonction directeur par exemple) mes respectueuses salutations. Signature Non remise de bulletin de salaire Votre nom : votre adresse : Votre téléphone : Votre adresse mail : Date de votre courrier À l attention de Monsieur ou Madame X, précisez la fonction de la personne par exemple Directeur de la société Z Monsieur le Directeur, Je travaille depuis le...(indiquer la date de votre prise de fonction) dans l entreprise...(nom et adresse). Par la présente je voudrais vous signaler que malgré ma demande et bien que je me sois proposé d aller moi-même le chercher auprès des services administratifs de l entreprise, il ne m a pas été délivré de bulletin de paie. Veuillez agréer, Monsieur le Directeur, mes respectueuses salutations Signature 10

11 Les différents contrats de travail En règle générale, un contrat de travail écrit à temps partiel ou complet doit vous être remis dans les 48h suivant votre embauche. Vous devez le signer. On parle de «temps partiel» quand la durée du travail est inférieure à 35h par semaine. D autre part, depuis le 1er janvier 2014, le seuil minimum obligatoire du temps partiel est de 24 heures hebdomadaires. Il existe plusieurs types de contrat de travail : Le contrat de travail saisonnier Le travail saisonnier se caractérise par l exécution de tâches normalement appelées à se répéter chaque année à des dates à peu près fixes. C est un CDD, mais il ne donne pas droit à l indemnité de fin de contrat. Il doit être écrit et remis sous 48 heures après l embauche. Il indique obligatoirement le poste occupé par le saisonnier, son salaire, ainsi que les dates de début et de fin de contrat ou s il est conclu sans terme certain, il doit prévoir une date minimale garantie. La grande majorité des jobs saisonniers est rémunérée au Smic horaire. Le contrat vendange Contrat spécifique des saisonniers, il est conclu pour un mois, renouvelable, il ne peut excéder 2 mois sur une période d un an. Il concerne tout public, autant les salariés en congés payés, les agents de la Fonction publique que les demandeurs d emploi, les étudiants. L exonération des charges salariales, qui existait jusqu à l année dernière, a été supprimée par la loi n du 29 décembre Le contrat de travail temporaire ou d intérim Il est utilisé dans le cadre de l intérim et est juridiquement similaire au CDD. Vous êtes dans ce cas salarié et rémunéré par l entreprise de travail temporaire. Elle vous met à disposition d une entreprise pour une durée limitée appelée «mission». Il s agit d un statut particulier qui nécessite l existence de deux contrats. Objet des deux contrats Le contrat de mise à disposition est conclu entre l entreprise d intérim et l entreprise utilisatrice tandis que le contrat de mission est conclu entre l entreprise d intérim et le salarié intérimaire. Ces deux contrats doivent être rédigés et établis par l entreprise de travail temporaire dans les deux jours qui suivent le début de la mission. Le contrat de mise à disposition doit indiquer : les motifs de recours au travail temporaire assortis de justifications précises (avec, si c est le cas, le nom et la qualification de la personne remplacée ou à remplacer), le terme de la mission (ou durée minimale de la mission), les caractéristiques du poste et la qualification exigée, le lieu et les horaires de travail, le montant de la rémunération avec primes et accessoires de salaire que percevrait un salarié de qualification égale et occupant le même poste de travail dans l entreprise, le cas échéant, la clause prévoyant la possibilité de modifier le terme de la mission qui peut être avancé ou reporté à raison d un jour pour 5 jours de travail. Le contrat de mission doit être adressé au salarié au plus tard dans les 2 jours ouvrables suivant sa mise à disposition. Il reprend toutes les clauses du contrat de mise à disposition et de plus précise : la qualification du salarié, 11

12 les modalités de rémunération, la période d essai éventuelle. La période d essai ne peut excéder : 2 jours pour un contrat inférieur ou égal à 1 mois, 3 jours pour un contrat compris entre 1 et 2 mois, 5 jours pour un contrat d une durée supérieure à deux mois. L usage des contrats temporaires est strictement limité. Ils ne peuvent permettre de pourvoir durablement un emploi lié à l activité normale et permanente de l entreprise utilisatrice. Si le contrat est conclu pour un motif non prévu par la loi, il peut être requalifié en contrat à durée indéterminée. Durée maximale du contrat En principe, la durée totale du contrat, renouvellement inclus, ne peut excéder 18 mois. Il existe toutefois des cas particuliers : dans l attente d un recrutement d un salarié sous contrat à durée indéterminée : 9 mois, un remplacement d un salarié dont le départ définitif précède la suppression de son poste : 24 mois, une commande exceptionnelle à l exportation : 24 mois, des travaux urgents pour mesure de sécurité : 9 mois, une mission à l étranger : 24 mois. Renouvellement du contrat Le contrat de travail temporaire (conclu de date à date) peut être renouvelé une fois si : la possibilité de renouvellement a été prévue au contrat ou dans un avenant soumis au salarié avant le terme prévu, la durée totale du contrat ne dépasse pas la durée maximale autorisée (18 mois). Il n est pas possible d avoir recours à un nouveau contrat temporaire sur le même poste de travail avant l expiration d une certaine période, appelé délai de carence. 12 Fin de contrat Si vous gardez votre emploi après l échéance du contrat temporaire sans accord de renouvellement prévu, vous êtes considéré comme engagé sous contrat à durée indéterminée. Votre ancienneté est alors appréciée à compter du premier jour de votre mission. Elle est déduite de la période d essai éventuellement prévue dans le nouveau contrat. Quelle que soit la cause de cessation du contrat, l employeur doit vous délivrer un certificat de travail et l attestation destinée au Pôle emploi. Rémunération Principe d égalité de rémunération : votre rémunération est au moins égale à celle que percevrait, après période d essai, un autre salarié de l entreprise utilisatrice, de qualification équivalente et occupant le même poste de travail. Le paiement des jours fériés vous est dû indépendamment de votre ancienneté dès lors que les salariés de l entreprise utilisatrice en bénéficient. Indemnité de précarité : au terme de chaque mission, vous devez percevoir en complément de votre salaire, une indemnité de fin de mission égale au moins à 10% de la rémunération totale brute, renouvellement du contrat inclus. Indemnité compensatrice de congés payés : si vous ne pouvez pas prendre vos congés pendant la durée du contrat, vous bénéficiez d une indemnité égale à 10% du total de votre rémunération brute, indemnité de fin de mission comprise. Cas particulier Selon l accord du 10 juillet 2013, vous pouvez également être salarié en contrat à durée indéterminée (CDI) de l entreprise de travail temporaire, dans ce cas, c est celle-ci qui vous rémunère aussi pendant les périodes où vous n avez pas de missions, appelées périodes d intermissions.

13 Le CDD (contrat à durée déterminée) Il est conclu de date à date, sauf en cas de remplacement. Il doit être absolument écrit et comporter la définition précise de son motif (remplacement, accroissement temporaire de travail, travaux saisonniers). À la fin de votre CDD, vous avez droit à une indemnité de fin de contrat (10 % de la rémunération brute totale), sauf pour les jobs saisonniers et étudiants. Période d essai : 1 jour par semaine pour les contrats inférieurs ou égaux à 6 mois, 1 mois au plus pour les contrats supérieurs à 6 mois. Le CDD peut être rompu avant le terme prévu dans les cas suivants : accord entre l employeur et le salarié, faute grave du salarié ou de l employeur, inaptitude médicale, force majeure, à la demande du salarié, lorsqu il justifie d une embauche en CDI. Dans le cas où le salarié rompt le CDD pour une embauche en CDI, le salarié doit alors respecter un préavis, sauf en cas d accord avec l employeur. L indemnité de fin de contrat prévue à l issue du CDD n est pas due en cas de rupture anticipée du contrat à l initiative du salarié, ni en cas de faute grave du salarié ou en cas de force majeure. Le CDD cesse de plein droit à l échéance prévue. Quelle que soit la cause de cessation du contrat, l employeur doit vous délivrer un certificat de travail. Il est aussi tenu de vous remettre une attestation destinée à Pôle emploi vous permettant d exercer vos droits aux prestations d assurance chômage. La rémunération Elle est au moins égale à celle que percevrait un employé en CDI sur un poste similaire. Le salarié en CDD bénéficie des mêmes droits et des mêmes avantages que les salariés en CDI : chèque déjeuner, chèque vacances Le CDD se transforme en CDI dans les cas suivants : Il n y a aucun écrit, le motif de recrutement n est pas défini précisément dans le contrat, le salarié poursuit le travail après la fin du contrat. Le CDI (contrat à durée indéterminée) C est un contrat conclu sans limitation de durée. Le contrat écrit n est pas obligatoire, sauf en cas de temps partiel ou si la convention collective l exige. À la fin de votre contrat de travail, l employeur doit vous remettre les documents suivants : une attestation de travail, un certificat de travail, un reçu pour solde de tout compte. Déclaration d embauche En l absence de rédaction écrite du contrat, l employeur doit remettre un document écrit, lors de l embauche, précisant notamment la date d embauche, les références de l organisme de Sécurité sociale, les coordonnées de l entreprise, le lieu de travail et la fonction occupée. Contenu du contrat de travail Mentions figurant dans le contrat : la date d embauche, votre fonction, votre qualification professionnelle, votre rémunération (salaire et primes), le délai de préavis, le délai de prévenance en cas de rupture de la période d essai, la durée de votre période d essai, la clause de non-concurrence éventuellement, 13

14 la durée du travail, ainsi que sa répartition en cas de travail à temps partiel. Suspension du contrat de travail Cas de suspension du CDI : - De votre fait (en cas de maladie, maternité, adoption, accident, congé pour convenances personnelles, grève), - Du fait de votre employeur (mise à pied pour raisons disciplinaires, chômage partiel, cas de force majeure). Cette période de suspension peut être rémunérée ou non, en fonction du motif de la suspension. Suspension du CDI pour conclure un contrat d apprentissage : Par accord entre votre employeur et vousmême, votre CDI peut aussi être suspendu si vous souhaitez conclure un contrat d apprentissage avec le même employeur. Le CDI est suspendu pendant la durée de Le Parcours d accès aux carrières de la fonction publique territoriale, de la fonction publique hospitalière et de la fonction publique d État (PACTE) C est un contrat de droit public d une durée de un à deux ans (sauf cas particulier), accessible à tous les jeunes de 16 à 25 ans révolus sans diplôme et sans qualification, ou n ayant pas atteint le niveau du baccalauréat. Alternant formation et stage, il permet d acquérir une qualification reconnue et d intégrer la fonction publique en qualité de fonctionnaire titulaire à l issue d une vérification d aptitude, sans avoir à passer de concours. La durée consacrée à la formation représente au moins 20 % de la durée totale du contrat. la formation nécessaire à l obtention de la qualification professionnelle recherchée. Rupture du contrat : L employeur ou le salarié peut à tout moment rompre le contrat sous certaines conditions. Si l employeur en a l initiative, il s agit d un licenciement. Si c est le salarié, il s agit d une démission. Il peut s agir d une rupture d un commun accord, dans le cadre d une rupture conventionnelle homologuée par l État, la loi impose le respect de la procédure. Se renseigner auprès de l Unité territoriale de la DIRECCTE. Pour plus de renseignements, contactez la Direccte : Période d essai Elle est de deux mois. Pendant cette période, le contrat peut être rompu, sans préavis ni indemnité, par l employeur ou par le jeune. Rémunération Avant 21 ans, la rémunération du jeune est égale à 55 % au moins du montant minimum de traitement de la fonction publique (soit 786,92 bruts mensuels). À 21 ans ou plus, sa rémunération est égale à 70 % au moins du traitement minimum (soit 1 001,53 bruts mensuels). Ce montant est applicable à compter du premier jour du mois qui suit celui au cours duquel l agent atteint l âge de vingt et un ans. Où s adresser : Pôle-emploi, Missions locales 14

15 15

16 Le contrat d apprentissage Objectif L apprentissage est une formation en alternance formalisée dans le cadre d un contrat de travail. Une formation théorique dispensée en Centre de Formation d Apprentis (CFA) alterne en effet avec une formation pratique en entreprise. C est un contrat de travail de type particulier conclu entre un apprenti (ou son représentant légal) et un employeur. Celui-ci s engage à verser un salaire à l apprenti et à lui assurer une formation professionnelle complète dispensée pour partie en entreprise, et pour partie en CFA ou en section d apprentissage. L apprenti s oblige, en retour, en vue de sa formation, à travailler pour cet employeur, pendant la durée du contrat et à suivre cette formation. Cependant et contrairement aux autres contrats en alternance, ce dispositif relève de la formation initiale et non de la formation professionnelle continue. Quelle que soit la spécialité choisie, l apprentissage vise l obtention d une qualification professionnelle sanctionnée par un diplôme ou un titre à finalité professionnelle enregistré au répertoire national des certifications professionnelles. Une carte «étudiant des métiers» est distribuée par le CFA permettant de bénéficier des mêmes avantages que la carte étudiant. Qui peut en bénéficier? Le contrat d apprentissage est destiné aux jeunes de 16 à 25 ans (à l entrée en apprentissage). Des dérogations peuvent cependant être accordées : aux jeunes ayant 15 ans effectifs et terminé la scolarité du collège, selon l article 56 de la loi n du 8 juillet aux personnes de 30 ans maximum lorsque le contrat proposé fait suite à un premier contrat d apprentissage dans un délai maximum d un an après la fin du précédent contrat et qu il permet de préparer un niveau de diplôme supérieur au diplôme précédemment obtenu. aux personnes de 30 ans maximum dont le contrat d apprentissage a été rompu depuis un an maximum pour un motif indépendant de leur volonté ou à la suite d une incapacité physique temporaire de l apprenti (la cessation de l activité de l employeur, la faute de l employeur ou le manquement répété à ses obligations, la rupture entraînée par une décision de l inspection du travail après une enquête liée à un risque sérieux d atteinte à la santé ou à l intégrité physique ou morale de l apprenti, l inaptitude physique temporaire après un examen de vérification établi par une autorité compétente). Il existe deux autres dérogations qui n impliquent pas de limitation d âge supérieure : aux travailleurs handicapés reconnus par la CDAPH. aux porteurs d un projet de création ou de reprise d une entreprise dont la réalisation nécessite l obtention du diplôme ou du titre sanctionnant la formation suivie. Quelles formations? Il est possible de préparer aussi bien un CAP, BT, BAC professionnel ou technologique, BTS, BTSA... qu un titre d ingénieur ou tout titre enregistré dans le répertoire national des certifications professionnelles. La durée de la formation en centre de formation d apprentis varie selon les niveaux de qualification préparés. La durée de la formation en CFA doit être au minimum de 400 heures par an en moyenne sur les années d application du contrat. Pendant le contrat, l apprenti est guidé par un tuteur ou un «maître d apprentissage». Celui-ci assure la liaison entre le CFA et l entreprise. 16

17 Contrat écrit obligatoire Il doit être rédigé au moyen d un formulaire Cerfa. Il est signé par l employeur et l apprenti ou par son représentant légal (parents ou tuteur) si l apprenti est mineur. Le contrat doit ensuite être enregistré auprès de l organisme consulaire compétent au sein duquel est enregistrée l entreprise (Chambre de métiers et de l artisanat ou d agriculture ou de commerce et d industrie). Durée du contrat La durée varie de 1 à 3 ans, en fonction du type de profession et du diplôme préparé. Cette durée peut être réduite et variée entre 6 mois et 1 an lorsque la formation permet d acquérir un diplôme ou un titre : de même niveau et en rapport avec un premier diplôme ou titre obtenu dans le cadre d un précédent contrat d apprentissage, ou de niveau inférieur à un diplôme ou titre déjà obtenu, ou dont une partie a été obtenue par la validation des acquis de l expérience, ou dont la préparation a été commencée sous un autre statut. Le contrat doit débuter dans les trois mois qui précèdent ou qui suivent le début de la formation. Des dérogations à ces délais sont possibles. La durée du contrat peut être portée à 4 ans pour les personnes reconnues travailleurs handicapés par la Commission des droits et de l autonomie des personnes handicapées (CDAPH, ex COTOREP). Le contrat se termine normalement à l obtention du titre ou diplôme préparé ou, lorsqu il a fait l objet de dérogation, 2 mois maximum après l achèvement du cycle de formation ou la date de l examen. Il peut aussi être conclu pour une durée indéterminée, dans ce cas, après l apprentissage, ce sont les règles du CDI de droit commun qui s appliquent. Rupture du contrat Le contrat d apprentissage peut être résilié : Par l employeur ou par l apprenti durant les deux premiers mois de l apprentissage, au-delà de cette période des deux mois, par accord express entre l employeur et l apprenti. Un CDI peut, par accord entre le salarié et l employeur, être suspendu pendant la durée d un contrat d apprentissage conclu avec le même employeur. La durée de la suspension du contrat de travail est égale à la durée de la formation nécessaire à l obtention de la qualification professionnelle recherchée. Rémunération Principe : sauf dispositions contractuelles ou conventionnelles plus favorables, la loi impose une rémunération minimale calculée en pourcentage du SMIC variant en fonction de l âge et de l année d exécution du contrat. Lorsque l apprenti atteint l âge de 18 ou de 21 ans, le taux de rémunération change le premier jour du mois qui suit l anniversaire du jeune. Année du contrat moins de 18 ans Âge de l apprenti de 18 à 21 ans 21 ans et plus 1 ère année 25% 41% 53% 2 ème année 37% 49% 61% 3 ème année 53% 65% 78% Comment trouver un employeur? Véritable recherche d emploi, il ne faudra négliger aucune piste. Se rendre dans les chambres consulaires (chambres de commerce et d industrie, de l agriculture, des métiers). Elles disposent généralement d un fichier de toutes les entreprises de la région, classées par domaine. 17

18 Consulter le site de Pôle-Emploi, il recense les offres de contrats en alternance, Visiter les portails de l alternance, de plus en plus nombreux sur Internet, ils proposent le dépôt de CV et la consultation d offres. Statut du jeune en apprentissage Une carte d étudiant des métiers, valable sur l ensemble du territoire national, est délivrée à l apprenti par le centre de formation. Elle lui permet de faire valoir la spécificité de son statut auprès des tiers en vue d accéder notamment à des réductions tarifaires. Il bénéficie donc des mêmes droits (notamment congés, protection maladie, maternité, accident du travail) que les salariés de l entreprise, y compris pour ce qui relève des dispositions conventionnelles, dans la mesure où ces dispositions restent compatibles avec la situation du jeune en formation. Où s adresser? auprès de l établissement scolaire, à un centre d information et d orientation (CIO), auprès d un service commun universitaire d information et d orientation (SCUIO), au Pôle emploi auprès d une Mission Locale, à la Chambre des métiers, à la Chambre de Commerce et d Industrie (CCI), dans les Centres de Formation d Apprentis (CFA), au Centre Régional d Information Jeunesse (CRIJ), Informations sur la formation professionnelle en Picardie : N vert : Rendez-vous également sur le portail alternance : Aides aux apprenti(e)s de la Région Picardie L aide au transport La Région accorde une aide forfaitaire en fonction de la distance entre le domicile et le CFA et de l internat ou non. L aide à l hébergement Une aide de 4,13 par nuitée est versée aux CFA qui les redistribuent aux apprentis ou les déduisent des participations demandées aux apprentis pour l hébergement et la restauration. L aide à la restauration D un montant de 1,86, cette aide est versée aux CFA qui les redistribuent aux apprentis ou les déduisent des participations demandées aux apprentis pour l hébergement et la restauration. L aide au premier équipement Il s agit d une aide attribuée aux élèves inscrits en classe de première année au sein d un établissement tel que lycée ou CFA. Elle varie de 50 à 315 selon le secteur d apprentissage. Carte Picardie Cursus Apprenti Elle donne droit à des réductions, des bons plans tout au long de l année sur la culture, le sport et le tourisme. Pour connaître en détail les aides du Conseil régional de Picardie, consultez son site : 18

19 Le contrat de professionnalisation Objectif Il s agit d un contrat de travail en alternance, qui associe des enseignements généraux, professionnels et technologiques en centre de formation, et l acquisition d un savoir-faire par l exercice en entreprise d une ou plusieurs activités correspondant à la qualification visée. Le contrat de professionnalisation est conçu pour répondre aux difficultés d insertion professionnelle des jeunes sortis du système scolaire sans qualification ou pour faciliter la réinsertion de personnes déjà engagées dans la vie professionnelle. Il permet d acquérir les compétences recherchées sur le marché de l emploi, à court et moyen terme. Qui peut en bénéficier? Le contrat de professionnalisation est accessible : aux jeunes de 16 à 25 ans révolus, aux demandeurs d emploi âgés de 26 ans et plus, aux bénéficiaires du revenu de solidarité active (RSA), de l allocation de solidarité spécifique (ASS), de l allocation aux adultes handicapés(aah), aux personnes ayant bénéficié d un contrat unique d insertion (CUI). Conditions d embauche La signature de votre contrat de travail se fait après la signature de la convention au titre de laquelle il est conclu. Quels organismes peuvent proposer ce type de contrat? Tous les employeurs, y compris les entreprises de travail temporaire, peuvent avoir recours à ce type de contrat, à l exception de l État, des collectivités territoriales et des Établissements Publics à caractère administratif (EPCA). Forme et durée du contrat Le contrat de professionnalisation est obligatoirement établi par écrit, au moyen d un formulaire Cerfa. L intitulé de la qualification préparée ainsi que les modalités de sa validation doivent impérativement y être mentionnés. Il peut prendre la forme d un contrat à durée déterminée (CDD) ou à durée indéterminée (CDI). Dans le cas d un CDD, le contrat peut être renouvelé une fois si le bénéficiaire n a pas réussi à obtenir la qualification visée, pour les motifs suivants : échec aux épreuves d évaluation de la formation maternité, maladie, accident du travail, défaillance de l organisme de formation, préparation d une qualification supérieure ou complémentaire, impossibilité d obtenir la qualification visée pour cause de maladie professionnelle. La loi prévoit une durée minimale à l action de professionnalisation qui doit être comprise entre 6 et 12 mois. Elle peut toutefois être prolongée jusqu à 24 mois si les bénéficiaires sont sortis du système scolaire sans qualification reconnue ou si la nature de la qualification visée l exige. Rémunération minimale Sauf dispositions contractuelles ou conventionnelles plus favorables, la loi impose une rémunération minimale, calculée en pourcentage du SMIC variable selon l âge et le cas échéant le niveau de qualification du bénéficiaire (au moins 55 % du Smic pour les bénéficiaires âgés de moins de vingt et un ans et 70 % du Smic pour les bénéficiaires de vingt et un ans et plus). Cette rémunération minimale s applique pendant la durée du CDD ou de l action de professionnalisation dans le cas d un CDI. Pour les salariés de 26 ans et plus, la rémunération ne peut pas être inférieure au 19

20 20 SMIC ou à 85% de la rémunération minimale prévue par les dispositions conventionnelles applicables dans l entreprise. Statut du salarié Le salarié en contrat de professionnalisation bénéficie des mêmes droits que les autres salariés de l entreprise, dans la mesure où ces droits ne sont pas incompatibles avec les exigences de la formation. La durée du travail, qui comprend le temps de formation, ne peut excéder la durée hebdomadaire pratiquée dans l entreprise ni la durée quotidienne du travail effectif fixée à 10 heures par le Code du travail (huit heures pour les moins de 18 ans). Le contrat de travail ne peut prévoir de clause de dédit formation (clause obligeant le salarié à rembourser les frais de formation engagés par l entreprise en cas de rupture du contrat de travail). Formation Les actions de formation recouvrent : les actions d évaluation et d accompagnement, les enseignements généraux, les enseignements professionnels, les enseignements technologiques. Elles sont réalisées par l entreprise, si celleci dispose d un service de formation, ou par un organisme de formation. Le temps consacré à ces actions et enseignements ne peut être inférieur à 150 heures. Il doit, en outre, représenter entre 15 et 25% de la durée totale du CDD ou de la période de professionnalisation, dans le cas d un CDI. Tutorat Un tuteur peut être choisi par l employeur parmi les salariés qualifiés, sous réserve que cette personne soit volontaire et qu elle justifie d une expérience professionnelle d au moins deux ans. Le rôle du tuteur est d accueillir, d aider, d informer et de guider le bénéficiaire du contrat pendant la période de professionnalisation et de veiller au respect de son emploi du temps. Il assure également une fonction de relais auprès de l organisme de formation et participe à l évaluation du suivi de la formation. La fonction de tuteur est limitée au suivi de trois personnes s il s agit d un salarié, de deux personnes s il s agit de l employeur. Où s adresser? sur le site du Ministère du Travail, de l Emploi, de la Formation professionnelle et du dialogue social auprès d une Mission Locale, auprès de Pôle emploi auprès d établissements publics ou privés de formation en alternance Le contrat de génération Le contrat de génération vise à l embauche en CDI, à temps plein ou partiel, de jeunes de moins de 26 ans (30 ans en cas de handicap) qui bénéficient de l accompagnement d un salarié «sénior», maintenu dans l emploi et de la transmission des compétences. Une incitation financière est octroyée aux entreprises de moins de 300 salariés qui s engagent dans cette démarche : embauche d un jeune en CDI et maintien en emploi d un salarié âgé de 57 ans et plus (55 ans dans certains cas). Les entreprises de 300 salariés et plus risquent des pénalités financières si elles n établissent pas un plan d action sur le contrat de génération. Les contrats de professionnalisation conclus en CDI sont éligibles aux contrats de génération, ainsi que les CDI qui seraient conclus

Édition du 4 mars 2011 Annule et remplace l édition précédente

Édition du 4 mars 2011 Annule et remplace l édition précédente 1 Édition du 4 mars 2011 Annule et remplace l édition précédente TOUT SAVOIR SUR LE CONTRAT D APPRENTISSAGE 2 TOUT SAVOIR SUR LE CONTRAT D APPRENTISSAGE SOMMAIRE Qui peut embaucher un apprenti et quelles

Plus en détail

PANORAMA DES MESURES POUR L EMPLOI

PANORAMA DES MESURES POUR L EMPLOI MÉTROPOLE JANVIER 2015 PANORAMA DES MESURES POUR L EMPLOI POLE-EMPLOI.FR FORMER AVANT L EMBAUCHE ACTION DE FORMATION PRÉALABLE AU RECRUTEMENT (AFPR) Demandeurs d emploi inscrits auprès de Pôle emploi,

Plus en détail

Quelles sont les conditions de travail de l apprenti?

Quelles sont les conditions de travail de l apprenti? Quelles sont les conditions de travail de l apprenti? L apprenti est un salarié à part entière. À ce titre, les lois, les règlements et la convention collective de la branche professionnelle ou de l entreprise

Plus en détail

GUIDE DE L EMPLOYEUR

GUIDE DE L EMPLOYEUR Unité Territoriale de Paris GUIDE DE L EMPLOYEUR Actualisé le 07 août 2013 CONTRAT UNIQUE D INSERTION(CUI) : 1. CONTRAT D ACCOMPAGNEMENT DANS L EMPLOI (CAE) 2. CONTRAT INITIATIVE EMPLOI (CIE) 3. EMPLOIS

Plus en détail

Le Contrat à Durée Déterminée d Insertion (CDDI)

Le Contrat à Durée Déterminée d Insertion (CDDI) Le Contrat à Durée Déterminée d Insertion (CDDI) 1 Définition du CDDI un contrat de travail à durée déterminée dont le motif de recours est spécifique : favoriser le recrutement de certaines catégories

Plus en détail

Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation

Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation Attention : Ce document a été établit en juin 2015. Les informations qu il contient peuvent avoir évoluées en fonction des lois

Plus en détail

Fiche pratique. A qui s adresse les emplois d avenir? Quels employeurs?

Fiche pratique. A qui s adresse les emplois d avenir? Quels employeurs? Fiche pratique A qui s adresse l'emploi d'avenir? Quels employeurs? Quel type de contrat de travail? Quelle durée de contrat dans le cas du CDD? Quels engagements? Quel suivi? Quel financement du contrat?

Plus en détail

Le contrat de professionnalisation à l Université Paul Sabatier GUIDE DES STAGIAIRES DE LA FORMATION CONTINUE MISSION FORMATION «POLE ALTERNANCE»

Le contrat de professionnalisation à l Université Paul Sabatier GUIDE DES STAGIAIRES DE LA FORMATION CONTINUE MISSION FORMATION «POLE ALTERNANCE» GUIDE DES STAGIAIRES DE LA FORMATION CONTINUE Le contrat de professionnalisation à l Université Paul Sabatier MISSION FORMATION CONTINUE ET APPRENTISSAGE «POLE ALTERNANCE» LE CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION

Plus en détail

Le contrat de professionnalisation

Le contrat de professionnalisation Le contrat de professionnalisation Objectif Le contrat de professionnalisation est un contrat de travail conclu entre un employeur et un salarié. Son objectif est l insertion ou le retour à l emploi des

Plus en détail

PANORAMA DES MESURES POUR L EMPLOI

PANORAMA DES MESURES POUR L EMPLOI DOM JANVIER 2015 PANORAMA DES MESURES POUR L EMPLOI POLE-EMPLOI.FR FORMER AVANT L EMBAUCHE ACTION DE FORMATION PRÉALABLE AU RECRUTEMENT (AFPR) Demandeurs d emploi inscrits auprès de Pôle emploi, indemnisés

Plus en détail

DIRECCTE de Bretagne Contrat unique d insertion Le contrat d accompagnement dans l emploi (CAE)

DIRECCTE de Bretagne Contrat unique d insertion Le contrat d accompagnement dans l emploi (CAE) DIRECCTE de Bretagne Contrat unique d insertion Le contrat d accompagnement dans l emploi (CAE) Fiche pratique A qui s adresse le contrat d accompagnement dans l emploi? Quels employeurs? Quel type de

Plus en détail

NOTICE POUR LE CONTRAT D APPRENTISSAGE

NOTICE POUR LE CONTRAT D APPRENTISSAGE NOTICE POUR LE CONTRAT D APPRENTISSAGE Cerfa FA14 Avant de conclure un contrat d apprentissage, renseignez-vous sur les règles applicables au contrat ainsi que les dispositions particulières prévues dans

Plus en détail

Tableau comparatif 2015

Tableau comparatif 2015 Tableau comparatif 2015 «Contrat ou Période d apprentissage / Contrat ou Action de professionnalisation» 0 Objectif DISPOSITIONS... LEGALES 2 Principe de gratuité de la formation... 2 Public visé... 2

Plus en détail

Emploi des mineurs et jobs d été

Emploi des mineurs et jobs d été Les évolutions relatives au travail des enfants se sont développées avec les dispositions législatives rendant la scolarité obligatoire. Ainsi les premières lois restreignant l admission des enfants sur

Plus en détail

La loi du 25 juin 2008 portant modernisation du marché du travail

La loi du 25 juin 2008 portant modernisation du marché du travail Le point sur ALLER PLUS LOIN DANS VOTRE ACTUALITÉ SOCIALE SOCIAL Juillet 2008 La loi du 25 juin 2008 portant modernisation du marché du travail Les partenaires sociaux ont signé un accord national interprofessionnel

Plus en détail

Tableau comparatif 2013 Contrat d apprentissage / Contrat de professionnalisation

Tableau comparatif 2013 Contrat d apprentissage / Contrat de professionnalisation Tableau comparatif 2013 Contrat d apprentissage / Contrat de professionnalisation Direction des Formalités et de la Collecte de la Taxe d apprentissage Tableau comparatif contrat d apprentissage / contrat

Plus en détail

Le contrat d apprentissage

Le contrat d apprentissage Mai 2009 contrats et mesures Le contrat d apprentissage Vous recrutez un jeune tout en bénéficiant d avantages financiers. Vous le préparez à un métier de votre entreprise et à une qualification professionnelle

Plus en détail

ETUDE LE CONTRAT D APPRENTISSAGE

ETUDE LE CONTRAT D APPRENTISSAGE Etude ETUDE LE CONTRAT D APPRENTISSAGE Le contrat d apprentissage offre l opportunité à l entreprise de transmettre ses savoirs et former les générations futures tout en bénéficiant d un encadrement législatif

Plus en détail

Guide Pratique. chef d entreprise. Salarié. Entreprise. Droit. Employeur. Délégués du Personnel. Législation. Congés Payés. Obligation...

Guide Pratique. chef d entreprise. Salarié. Entreprise. Droit. Employeur. Délégués du Personnel. Législation. Congés Payés. Obligation... Le Guide Pratique du SOCIAL chef d entreprise Délégués du Personnel Faut il faire une visite d embauche? Droit Quel contrat pour mon salarié? Entreprise La journée de solidarité, c est quand? Obligation...

Plus en détail

Contrat unique d insertion Le contrat d accompagnement dans l emploi (CAE)

Contrat unique d insertion Le contrat d accompagnement dans l emploi (CAE) DIRECCTE de Bretagne Contrat unique d insertion Le contrat d accompagnement dans l emploi (CAE) Fiche pratique A qui s adresse le contrat d accompagnement dans l emploi? Quels employeurs? Quel type de

Plus en détail

Bien CHOISIR un CONTRAT de travail

Bien CHOISIR un CONTRAT de travail Juin 2012 GUIDE PRATIQUE Bien CHOISIR un CONTRAT de travail 2 Introduction Vous devez développer de nouveaux marchés, faire face à une commande exceptionnelle, trouver le remplaçant de votre directeur

Plus en détail

Juin. Modernisation du Marché du Travail

Juin. Modernisation du Marché du Travail Juin Modernisation du Marché du Travail 2008 les fiches argumentaires du medef Les dispositions de l accord national interprofessionnel du 11 janvier 2008, dont la mise en œuvre requiert un support législatif,

Plus en détail

Notice pour le contrat de professionnalisation

Notice pour le contrat de professionnalisation Notice pour le contrat de professionnalisation Avant de conclure un contrat de professionnalisation, renseignez-vous sur les règles applicables au contrat ainsi que les dispositions particulières prévues

Plus en détail

MODE D EMPLOI CONTRAT D APPRENTISSAGE

MODE D EMPLOI CONTRAT D APPRENTISSAGE MODE D EMPLOI CONTRAT D APPRENTISSAGE Mise à jour : 02/03/15 1 CONDITIONS GENERALES POUR ETRE APPRENTI p. 2 2 - ENREGISTREMENT DU CONTRAT p. 2 3 DEFINITION DU CONTRAT D APPRENTISSAGE p. 5 4 - EXECUTION

Plus en détail

CIRCULAIRE CDG90 LES EMPLOIS D AVENIR. Loi n 2012-1189 du 26 octobre 2012 portant création des emplois d avenir,

CIRCULAIRE CDG90 LES EMPLOIS D AVENIR. Loi n 2012-1189 du 26 octobre 2012 portant création des emplois d avenir, CIRCULAIRE CDG90 16/2013 LES EMPLOIS D AVENIR Loi n 2012-1189 du 26 octobre 2012 portant création des emplois d avenir, Décret n 2012-1207 du 31 octobre 2012 relatif à l entrée en vigueur de décrets et

Plus en détail

de nouvelles aides pour les employeurs d apprentis Du CAP à Ingénieur un parcours gagnant l Apprentissage Un salaire progressif * Age de l apprenti 1re année du contrat 2e année du contrat 3e année du

Plus en détail

MODE D EMPLOI DE L APPRENTISSAGE

MODE D EMPLOI DE L APPRENTISSAGE ÉTUDES INTERCULTURELLES DE LANGUES APPLIQUÉES Licence Pro Rédacteur Technique Master 2 Pro Industrie de la Langue et Traduction Spécialisée Master 2 Pro de Conception Documentation Multilingue et Multimédia

Plus en détail

Fiche 1. Les appuis dispensés par votre Chambre de Métiers et de l Artisanat. Votre Chambre de Métiers et de l Artisanat a pour mission de

Fiche 1. Les appuis dispensés par votre Chambre de Métiers et de l Artisanat. Votre Chambre de Métiers et de l Artisanat a pour mission de Les appuis dispensés par votre Chambre de Métiers et de l Artisanat Votre Chambre de Métiers et de l Artisanat a pour mission de Fiche 1 Simplifier les formalités incombant aux entreprises. Faciliter les

Plus en détail

CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION

CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION Intégrer de nouveaux salariés en les formant à vos métiers Définir un parcours de formation, interne et/ou externe, adapté aux spécificités de votre ETT Valoriser la transmission des savoir-faire et des

Plus en détail

>Contrat de travail des professeurs de danse

>Contrat de travail des professeurs de danse DROIT >Contrat de travail des professeurs de danse Juillet 2011 > DÉPARTEMENT RESSOURCES PROFESSIONNELLES 1 rue Victor-Hugo 93507 Pantin cedex T 01 41 839 839 (accueil) F 01 41 839 841 ressources@cnd.fr

Plus en détail

- 29 - TABLEAU COMPARATIF

- 29 - TABLEAU COMPARATIF - 29 - TABLEAU COMPARATIF Projet de loi portant modernisation du marché du travail Article 1 er I. - L article L. 1221-2 du code du travail est ainsi modifié : 1 Le premier alinéa est ainsi rédigé : «Le

Plus en détail

MBA Spécialisé en Alternance

MBA Spécialisé en Alternance MBA Spécialisé en Alternance "Achats Internationaux & Supply Chain" Diplôme d'etat de Niveau I enregistré au Registre National des Certifications Professionnelles JO du 14 Avril 2012 2 2013 / 2014 Groupe

Plus en détail

A Absence lors de la journée de solidarité... 3

A Absence lors de la journée de solidarité... 3 Partie 1 - L actualité 2011.... 1 A Absence lors de la journée de solidarité... 3 Absence pour maladie sans justification... 9 Absences répétées pour maladie et évolution professionnelle.... 10 Accident

Plus en détail

DE MÉTIERS ET DE L ARTISANAT DE LA HAUTE-MARNE 9, - CS 12053-52902 CHAUMONT CEDEX

DE MÉTIERS ET DE L ARTISANAT DE LA HAUTE-MARNE 9, - CS 12053-52902 CHAUMONT CEDEX L apprentissage est une forme d éducation alternée. Il a pour but de donner à des jeunes travailleurs ayant satisfait à l obligation scolaire une formation générale, théorique et pratique, en vue de l

Plus en détail

Contrat de professionnalisation. Livret d informations

Contrat de professionnalisation. Livret d informations Contrat de professionnalisation Livret d informations 1 Présentation MediaSchool Group affiche des ambitions de leader! MediaSchool Group est un groupe d enseignement supérieur spécialisé dans les domaines

Plus en détail

Sommaire détaillé 9 AR

Sommaire détaillé 9 AR Sommaire détaillé 1 CONTRÔLE DU TRAVAIL... 1.001 A - Ouverture d un établissement industriel et commercial... 1.101 1 - Déclaration nominative préalable à l embauche... 1.102 2 - Registre du commerce -

Plus en détail

Les appuis dispensés par votre Chambre de Métiers et de l Artisanat

Les appuis dispensés par votre Chambre de Métiers et de l Artisanat Les appuis dispensés par votre Chambre de Métiers et de l Artisanat Votre Chambre de Métiers et de l Artisanat a pour mission de : 2 - La recherche de jeunes et le soutien au maître d apprentissage : Fiche

Plus en détail

MBA Spécialisé en Alternance

MBA Spécialisé en Alternance MBA Spécialisé en Alternance "Stratégie Internationale des Entreprises" 2 2013 / 2014 Groupe Sup de Co La Rochelle N d agrément : 54170112617 N SIRET 348 768 508 00015 www.esc-larochelle.fr Le programme

Plus en détail

Recruter un jeune avec l aide de l Etat : Le contrat de génération. L emploi d avenir

Recruter un jeune avec l aide de l Etat : Le contrat de génération. L emploi d avenir Recruter un jeune avec l aide de l Etat : Le contrat de génération L emploi d avenir 1 Le 03 mars 2013, la loi sur le contrat de génération est entrée en vigueur. Des entreprises de la Région Nord Pas-de-Calais

Plus en détail

Sommaire. L entrée en vigueur de l avenant n 21 sur les salaires minima au 1 er novembre 2013

Sommaire. L entrée en vigueur de l avenant n 21 sur les salaires minima au 1 er novembre 2013 informations sociales octobre novembre décembre 2013 Dans le cadre du mandat qu elle reçoit du FNCIP-HT, la Fédération Nationale de l Habillement informe chaque trimestre les entreprises à jour de paiement

Plus en détail

MBA Spécialisé en Alternance

MBA Spécialisé en Alternance MBA Spécialisé en Alternance "Stratégie du Développement Durable" Diplôme d'etat de Niveau I enregistré au Registre National des Certifications Professionnelles JO du 14 Avril 2012 2 2013 / 2014 Groupe

Plus en détail

LMD. Expertise comptable COLLECTION. Le meilleur. du DCG 3. Droit social. 2 e ÉDITION. Marie-Paule Schneider Maryse Ravat.

LMD. Expertise comptable COLLECTION. Le meilleur. du DCG 3. Droit social. 2 e ÉDITION. Marie-Paule Schneider Maryse Ravat. LMD COLLECTION Expertise comptable Le meilleur du DCG 3 Droit social 2 e ÉDITION Marie-Paule Schneider Maryse Ravat Sup FOUCHER «Le photocopillage, c est l usage abusif et collectif de la photocopie sans

Plus en détail

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3257 Convention collective nationale IDCC : 1601. BOURSE (3 e édition. Juin 2004) ACCORD DU 8 JUILLET 2005

Plus en détail

2 - Situation actuelle. 3 Santé de l élève : 1 - État civil & coordonnées. Photo. Identité PIECES OBLIGATOIRES À JOINDRE AU DOSSIER :

2 - Situation actuelle. 3 Santé de l élève : 1 - État civil & coordonnées. Photo. Identité PIECES OBLIGATOIRES À JOINDRE AU DOSSIER : 30 rue des Berceaux 62630 ETAPLES : 03 21 94 57 36 www.enseignement-prive-etaples.com Centre de Formation Continue Dispensateur de Formation N 31620218262 Dossier de Candidature BTS MANAGEMENT DES UNITÉS

Plus en détail

Édition 2013. Guide de l alternance dans les IEG. Retrouvez FO Énergie et Mines sur www.fnem-fo.org

Édition 2013. Guide de l alternance dans les IEG. Retrouvez FO Énergie et Mines sur www.fnem-fo.org Édition 2013 Retrouvez FO Énergie et Mines sur www.fnem-fo.org Laurine Eugénie Secrétaire Fédérale L objectif est double : FO Énergie et Mines vous souhaite la bienvenue dans les entreprises des Industries

Plus en détail

Alternance et Handicap L APPRENTISSAGE

Alternance et Handicap L APPRENTISSAGE Alternance et Handicap L APPRENTISSAGE Voie professionnelle : Lycée versus Cfa Le Lycée Pro Le CFA (Centre Formation Apprentis) UN diplôme IDENTIQUE : CAP, Bac Pro, BTS, Licence pro, etc.. En cours ou

Plus en détail

F I C H E P R A T I Q U E N 4 L E C O N T R A T D A P P R E N T I S S A G E D U S E C T E U R P U B L I C

F I C H E P R A T I Q U E N 4 L E C O N T R A T D A P P R E N T I S S A G E D U S E C T E U R P U B L I C F I C H E P R A T I Q U E N 4 L E C O N T R A T D A P P R E N T I S S A G E D U S E C T E U R P U B L I C Avant les démarches administratives - pour tout contrat, qu il soit du secteur privé ou du secteur

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale IDCC : 1619. CABINETS DENTAIRES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale IDCC : 1619. CABINETS DENTAIRES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3255 Convention collective nationale IDCC : 1619. CABINETS DENTAIRES ACCORD DU 28 FÉVRIER 2014 RELATIF AU TEMPS

Plus en détail

Loi n 2011-893 du 28 Juillet pour le développement de l alternance et la sécurisation des parcours professionnels

Loi n 2011-893 du 28 Juillet pour le développement de l alternance et la sécurisation des parcours professionnels Loi n 2011-893 du 28 Juillet pour le développement de l alternance et la sécurisation des parcours professionnels La loi n 2011-893 du 28 juillet 2011 comporte différentes mesures visant notamment à développer

Plus en détail

MBA Spécialisé en Alternance

MBA Spécialisé en Alternance MBA Spécialisé en Alternance "Management de l Environnement" Diplôme d'etat de Niveau I enregistré au Registre National des Certifications Professionnelles JO du 13 octobre 2007 2 2013 / 2014 Groupe Sup

Plus en détail

le contrat d apprentissage

le contrat d apprentissage FICHE 1 le contrat d apprentissage L APPRENTISSAGE L apprentissage a pour objectif de permettre à un jeune d obtenir une qualification sanctionnée par un diplôme ou un titre à finalité professionnelle.

Plus en détail

ACCORD DU 5 AVRIL 2006

ACCORD DU 5 AVRIL 2006 MINISTÈRE DE L AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE CONVENTIONS COLLECTIVES Convention collective nationale IDCC : 7501. CRÉDIT AGRICOLE (4 novembre 1987) ACCORD DU 5 AVRIL 2006 RELATIF AUX MODALITÉS D APPLICATION

Plus en détail

II. LE CONTRAT DE TRAVAIL, CONSEQUENCE DU LIEN DE SUBORDINATION

II. LE CONTRAT DE TRAVAIL, CONSEQUENCE DU LIEN DE SUBORDINATION CHAPITRE 8 LE LIEN DE SUBORDINATION : LE CONTRAT DE TRAVAIL ET LES POUVOIRS DE L EMPLOYEUR I. LA DISTINCTION ENTRE LE TRAVAIL SUBORDONNE ET LE TRAVAIL INDEPENDANT La loi n a pas défini la notion de salarié.

Plus en détail

INFORMaTIONS. administratives et législatives. concernant l emploi d un assistant maternel agréé par un particulier employeur

INFORMaTIONS. administratives et législatives. concernant l emploi d un assistant maternel agréé par un particulier employeur INFORMaTIONS administratives et législatives concernant l emploi d un assistant maternel agréé par un particulier employeur Pôle sanitaire social < Ce document a été rédigé afin de vous donner une information

Plus en détail

Bulletin de paie commenté

Bulletin de paie commenté EXTRAIT GRATUIT DU GUIDE PRATIQUE RESPONSABLE & GESTIONNAIRE PAIE Bulletin de paie commenté Les aides à l embauche Le bulletin de paie en cas d embauche de jeunes (aides et exonérations) Référence Internet

Plus en détail

LES STAGIAIRES. 1. Qui sont les «stagiaires» au sens de la réglementation?

LES STAGIAIRES. 1. Qui sont les «stagiaires» au sens de la réglementation? LES STAGIAIRES 1. Qui sont les «stagiaires» au sens de la réglementation? La loi relative à l enseignement supérieur a défini enfin ce qu est un stage en milieu professionnel: il s agit d une «période

Plus en détail

FORMATION EN ALTERNANCE

FORMATION EN ALTERNANCE FORMATION EN ALTERNANCE BACHELOR BUSINESS «Marketing Relationnel» Diplôme visé par l Etat au BO n 30 du 23 Aout 2012 - Titre RNCP Niveau II 2013/2014 Groupe Sup de Co La Rochelle N d agrément : 54170112617

Plus en détail

Cette sur-taxation ne vise pas les CDD qui ont pour finalité les remplacements maladie, maternité, congés payés et les contrats saisonniers.

Cette sur-taxation ne vise pas les CDD qui ont pour finalité les remplacements maladie, maternité, congés payés et les contrats saisonniers. LETTRE D INFORMATION SOCIALE AOÛT 2013 La loi sur la Sécurisation de l Emploi n 2013-504 du 14 juin 2013 amène plusieurs modifications juridiques et techniques sur la gestion du personnel. Il nous semble

Plus en détail

Tableau comparatif 2013 Contrat d apprentissage / Contrat de professionnalisation

Tableau comparatif 2013 Contrat d apprentissage / Contrat de professionnalisation Tableau comparatif 2013 Contrat d apprentissage / Contrat de professionnalisation Direction des Formalités et de la Collecte de la Taxe d apprentissage Tableau comparatif contrat d apprentissage / contrat

Plus en détail

travailler en france frontalière Guide pratique du travailleur frontalier

travailler en france frontalière Guide pratique du travailleur frontalier travailler en france frontalière Guide pratique du travailleur frontalier 1 Vous exercez votre activité professionnelle, salariée ou indépendante, sur le territoire français mais résidez sur le territoire

Plus en détail

Guide de l apprenti. L apprentissage en CAP, BAC PRO, BTS, DCG, Mention Complémentaire en alternance avec l entreprise

Guide de l apprenti. L apprentissage en CAP, BAC PRO, BTS, DCG, Mention Complémentaire en alternance avec l entreprise Guide de l apprenti 2015 L apprentissage en CAP, BAC PRO, BTS, DCG, Mention Complémentaire en alternance avec l entreprise UN CONTRAT DE TRAVAIL «Un contrat d apprentissage est un contrat de travail» «L

Plus en détail

PROJET DE LOI ------ Article 1 er. I. - L article L. 1221-2 du code du travail est ainsi modifié :

PROJET DE LOI ------ Article 1 er. I. - L article L. 1221-2 du code du travail est ainsi modifié : RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère du travail, des relations sociales, de la famille et de la solidarité NOR : MTSX0805954L/Bleue-1 PROJET DE LOI portant modernisation du marché du travail ------ Article 1

Plus en détail

LE CONTRAT D'APPRENTISSAGE POUR LES EMPLOYEURS

LE CONTRAT D'APPRENTISSAGE POUR LES EMPLOYEURS LE CONTRAT D'APPRENTISSAGE POUR LES EMPLOYEURS Quelle peut être la durée du contrat? La durée du contrat d apprentissage est au moins égale à celle du cycle de formation qui fait l objet du contrat et

Plus en détail

Généralités Le contrat Financement du contrat

Généralités Le contrat Financement du contrat Le Contrat d Avenir Sommaire 2 7 10 Généralités Le contrat Financement du contrat Généralités A qui s adresse le contrat d avenir? Le contrat d avenir s adresse aux personnes sans emploi qui bénéficient

Plus en détail

Note à l attention des OPCA relative aux incitations financières en contrat de professionnalisation

Note à l attention des OPCA relative aux incitations financières en contrat de professionnalisation Note à l attention des OPCA relative aux incitations financières en contrat de professionnalisation Depuis la parution de la circulaire du 23 juillet 2007, le paysage des incitations financières a fortement

Plus en détail

Formation en Alternance

Formation en Alternance Formation en Alternance BACHELOR BUSINESS " Banque / Assurances" 2011 / 2012 2 Groupe Sup de Co La Rochelle - N d agrément : 54170112617 - www.esc-larochelle.fr Le programme BACHELOR BUSINESS En associant,

Plus en détail

Accord relatif à l activité de portage salarial

Accord relatif à l activité de portage salarial Accord relatif à l activité de portage salarial Préambule Le présent accord a pour finalité d organiser l activité de portage salarial. Les personnes portées sont titulaires d un contrat de travail conclu

Plus en détail

Le Personnel de Maison

Le Personnel de Maison Le Personnel de Maison ( Le guide de l employeur Tout ce qu il faut savoir pour l embauche de personnel de maison MISE À JOUR AVRIL 2013 3 bis, rue Mahabou. 97600 Mamoudzou / Tél. : 02 69 61 16 57 LES

Plus en détail

ACCORD DU 24 JUIN 2010

ACCORD DU 24 JUIN 2010 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA FONCTION PUBLIQUE CONVENTIONS COLLECTIVES Accord professionnel MODERNISATION DU MARCHÉ DU TRAVAIL (Portage salarial) ACCORD DU 24 JUIN 2010 RELATIF AU PORTAGE

Plus en détail

ANIMATION / Prévoyance

ANIMATION / Prévoyance ANIMATION / Prévoyance C5-012 Remplace C5-010 et C5-011 La mise en place de la complémentaire santé dans la branche Animation La loi du 14 juin 2013 de Sécurisation de l emploi a généralisé la couverture

Plus en détail

La Convention collective des salariés du Particulier employeur. 28/01/2014 Cncesu - Pôle d'appui au Réseau 1

La Convention collective des salariés du Particulier employeur. 28/01/2014 Cncesu - Pôle d'appui au Réseau 1 La Convention collective des salariés du Particulier employeur 28/01/2014 Cncesu - Pôle d'appui au Réseau 1 Les obligations de l employeur à l embauche du salarié S immatriculer en tant qu employeur, plusieurs

Plus en détail

LETTRE CIRCULAIRE N 2008-081

LETTRE CIRCULAIRE N 2008-081 Montreuil, le 16/10/2008 ACOSS DIRECTION DE LA REGLEMENTATION DU RECOUVREMENT ET DU SERVICE DIRRES LETTRE CIRCULAIRE N 2008-081 OBJET : Loi n 2008-596 du 25 juin 2008 portant modernisation du marché du

Plus en détail

Le Bulletin de salaire

Le Bulletin de salaire Le Bulletin de salaire Mentions obligatoires : Le bulletin de salaire doit mentionner les éléments suivants : - Les coordonnés du Syndicat de copropriétaires dont dépend le salarié - Le numéro de SIRET

Plus en détail

SPÉCIMEN MISE EN PLACE DU RÉGIME DE FRAIS DE SANTÉ PAR DÉCISION UNILATÉRALE DE L EMPLOYEUR (DUE) Bon à savoir. À jour au 1 er mars 2015

SPÉCIMEN MISE EN PLACE DU RÉGIME DE FRAIS DE SANTÉ PAR DÉCISION UNILATÉRALE DE L EMPLOYEUR (DUE) Bon à savoir. À jour au 1 er mars 2015 MISE EN PLACE DU RÉGIME DE FRAIS DE SANTÉ PAR DÉCISION UNILATÉRALE DE L EMPLOYEUR (DUE) Récapitulatif des formalités à respecter Rédiger le document formalisant la Décision Unilatérale. Pour vous aider

Plus en détail

Contrat de Professionnalisation ou Stage? Tout savoir pour bien choisir

Contrat de Professionnalisation ou Stage? Tout savoir pour bien choisir Contrat de Professionnalisation ou Stage??? Tout savoir pour bien choisir L objectif de ce livret est de répondre à vos questions en matière de contrat de professionnalisation et de stage. En effet, cette

Plus en détail

I. Entrée en vigueur de l avenant salaires n 21 à compter du 1 er novembre 2013

I. Entrée en vigueur de l avenant salaires n 21 à compter du 1 er novembre 2013 Les salaires minima applicables à compter du 1 er janvier 2015 CCN n 3241 En résumé : I. Entrée en vigueur de l avenant salaires n 21 à compter du 1 er novembre 2013 L avenant n 21 sur les salaires minima

Plus en détail

LICENCIEMENT D UN AGENT NON TITULAIRE DE DROIT PUBLIC

LICENCIEMENT D UN AGENT NON TITULAIRE DE DROIT PUBLIC F I C H E P R A T I Q U E C D G 5 0 LICENCIEMENT D UN AGENT NON TITULAIRE DE DROIT PUBLIC Les fiches consacrées aux agents non titulaires de droit public ne concernent que les actes de recrutement (contrats

Plus en détail

CONTRAT D APPRENTISSAGE LIVRET APPRENTI

CONTRAT D APPRENTISSAGE LIVRET APPRENTI CONTRAT D APPRENTISSAGE LIVRET APPRENTI D.E.F.A Section Apprentissage : 03.60.127.131 03.60.127.129 apprentissage@cma80.fr Chambre de Métiers et de l Artisanat de la Somme Cité des Métiers et de l Artisanat

Plus en détail

AVENANT N 57 DU 7 JUILLET 2010

AVENANT N 57 DU 7 JUILLET 2010 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA FONCTION PUBLIQUE CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3034 Convention collective nationale IDCC : 1090. SERVICES DE L AUTOMOBILE (Commerce et réparation de

Plus en détail

Préparer une licence professionnelle en Contrat de Professionnalisation à l IUT de RENNES

Préparer une licence professionnelle en Contrat de Professionnalisation à l IUT de RENNES IUT RENNES SERVICE FORMATION CONTINUE ET ALTERNANCE (Certifié AFAQ ISO 9001 : 2008) Préparer une licence professionnelle en Contrat de Professionnalisation à l IUT de RENNES - Bénéficiaires : Personnes

Plus en détail

Loi n 2011-893 du 28 juillet 2011 pour le développement de l'alternance et la sécurisation des parcours professionnels (dite loi «Cherpion»)

Loi n 2011-893 du 28 juillet 2011 pour le développement de l'alternance et la sécurisation des parcours professionnels (dite loi «Cherpion») Loi n 2011-893 du 28 juillet 2011 pour le développement de l'alternance et la sécurisation des parcours professionnels (dite loi «Cherpion») Titre I : développement de l alternance Titre II : encadrement

Plus en détail

ALLOCATIONS CHOMAGE. Effet au 01/07/2014

ALLOCATIONS CHOMAGE. Effet au 01/07/2014 Questions sociales Note d information n 14-15 du 6 août 2014 ALLOCATIONS CHOMAGE Effet au 01/07/2014 Références Arrêté du 25 juin 2014 portant agrément de la convention du 14 mai 2014 relative à l indemnisation

Plus en détail

Principales mesures issues de la loi de Sécurisation de l emploi du 14 juin 2013

Principales mesures issues de la loi de Sécurisation de l emploi du 14 juin 2013 Principales mesures issues de la loi de Sécurisation de l emploi du 14 juin 2013 CDD : COTISATIONS SUPPLEMENTAIRES POUR LES CDD DE COURTE DUREE À partir du 1er juillet 2013, la cotisation patronale d assurance

Plus en détail

LE CONTRAT DE TRAVAIL

LE CONTRAT DE TRAVAIL LE CONTRAT DE TRAVAIL 1.).DEFINITION ET INTERET DU CONTRAT DE TRAVAIL Qu est qu un contrat de travail? Un contrat de travail est un accord par lequel une personne (le salarié) s engage à travailler pour

Plus en détail

LES GARANTIES DU REGIME CONVENTIONNEL DES CADRES DE LA PRODUCTION AGRICOLE

LES GARANTIES DU REGIME CONVENTIONNEL DES CADRES DE LA PRODUCTION AGRICOLE LES GARANTIES DU REGIME CONVENTIONNEL DES CADRES DE LA PRODUCTION AGRICOLE Dernière mise à jour : avril 2010 CPCEA 1 2 Préambule Le régime conventionnel des cadres de la production agricole est institué

Plus en détail

La rémunération de l apprenti :

La rémunération de l apprenti : F I C H E P R A T I Q U E N 2 R E M U N E R A T I O N E T A I D E S L I E E S A U C O N T R A T D A P P R E N T I S S A G E L apprenti est titulaire d un contrat de travail de type particulier : il est

Plus en détail

A - LOI DE SECURISATION DE L EMPLOI (n 2013-504 du 14 Juin 2013) (Les principales mesures)

A - LOI DE SECURISATION DE L EMPLOI (n 2013-504 du 14 Juin 2013) (Les principales mesures) EC CABIINET PESCE - LEBOUCHER 1. SOCIETE 2. D EXPERTISE COMPTABLE www.cabinetpesceleboucher.fr Le 25/09/2013 ACTUALITES SOCIALES 2013/2 EN BREF (quelques chiffres) valeurs inchangées : SMIC Horaire au

Plus en détail

Panorama des exonérations

Panorama des exonérations À jour au 1 er avril 2014 ( ) Panorama des exonérations et des aides à l emploi Services aux cotisants Études et statistiques Services aux partenaires Contrôle Ressources informatiques 2 EXONÉRATIONS et

Plus en détail

CONTRATS DE TRAVAIL DES PROFESSEURS DE DANSE

CONTRATS DE TRAVAIL DES PROFESSEURS DE DANSE DROIT CONTRATS DE TRAVAIL DES PROFESSEURS DE DANSE FÉVRIER 2015 Département Ressources professionnelles LE CND Un centre d art pour la danse 1, rue Victor-Hugo 93507 Pantin cedex 01 41 839 839 ressources@cnd.fr

Plus en détail

Section 1 La primauté de la règle internationale et ses principes conventionnels... 14

Section 1 La primauté de la règle internationale et ses principes conventionnels... 14 Liste des abréviations... 7 Introduction générale... 13 La primauté de la règle internationale et ses principes conventionnels... 14 1 Les normes universelles de l OIT... 14 2 Les normes régionales européennes...

Plus en détail

CONTRAT D APPRENTISSAGE OU CONTRAT DE PROFESSIONALISATION : APPROCHE COMPARATIVE. Par Michel Abhervé

CONTRAT D APPRENTISSAGE OU CONTRAT DE PROFESSIONALISATION : APPROCHE COMPARATIVE. Par Michel Abhervé CONTRAT D APPRENTISSAGE OU CONTRAT DE PROFESSIONALISATION : APPROCHE COMPARATIVE Par Michel Abhervé Objectif CONTRAT D APPRENTISSAGE Dispositif de formation initiale Acquisition en alternance d une formation

Plus en détail

LE CONTRAT DE TRAVAIL

LE CONTRAT DE TRAVAIL LE CONTRAT DE TRAVAIL I. Introduction Le contrat de travail définit les conditions de travail et de rémunération du salarié. Il ne peut être contraire à la loi, aux conventions collectives ou aux usages

Plus en détail

Cet accord est la première illustration de l application de la loi du 31 janvier 2007 de modernisation du dialogue social.

Cet accord est la première illustration de l application de la loi du 31 janvier 2007 de modernisation du dialogue social. Ministère du travail, des relations sociales, de la famille, de la solidarité et de la ville Direction générale du travail Sous-direction des relations individuelles du travail Bureau des relations individuelles

Plus en détail

Proposition de loi pour le développement de l alternance, la sécurisation des parcours professionnels et le partage de la valeur ajoutée

Proposition de loi pour le développement de l alternance, la sécurisation des parcours professionnels et le partage de la valeur ajoutée Proposition de loi pour le développement de l alternance, la sécurisation des parcours professionnels et le partage de la valeur ajoutée Présentée par Gérard Cherpion, Bernard Perrut, Jean -Charles Taugourdeau

Plus en détail

AVENANT N 18-2014 DU 29 OCTOBRE 2014

AVENANT N 18-2014 DU 29 OCTOBRE 2014 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3381 Convention collective nationale IDCC : 2941. AIDE, ACCOMPAGNEMENT, SOINS

Plus en détail

RAPPEL DE COURS. L embauche. I. Le placement. II. Les filières de recrutement. 1. Le service public de l emploi CHAPITRE

RAPPEL DE COURS. L embauche. I. Le placement. II. Les filières de recrutement. 1. Le service public de l emploi CHAPITRE 1 CHAPITRE I. Le placement RAPPEL DE COURS L activité de placement consiste à fournir à titre habituel des services visant à rapprocher offres et demandes d emploi sans que la personne assurant cette activité

Plus en détail

I - Le contrat d apprentissage II - Les droits et devoirs apprenti/entreprise, III Le rôle du CFA et de l Université IV - La taxe d apprentissage

I - Le contrat d apprentissage II - Les droits et devoirs apprenti/entreprise, III Le rôle du CFA et de l Université IV - La taxe d apprentissage I - Le contrat d apprentissage II - Les droits et devoirs apprenti/entreprise, III Le rôle du CFA et de l Université IV - La taxe d apprentissage Mise à jour : Avril 2009 SOMMAIRE I - Le contrat d apprentissage

Plus en détail

LA FORMATION DES AGENTS DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE

LA FORMATION DES AGENTS DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE CENTRE DE GESTION DE MAINE ET LOIRE NOTE D INFORMATION MARS 2008 Mise à jour JUIN 2009 (Annule et remplace la précédente) LA FORMATION DES AGENTS DE LA FONCTION PUBLIQUE

Plus en détail

Adhérez et déclarez vos salariés

Adhérez et déclarez vos salariés Adhérez et déclarez vos salariés sur www.letese.urssaf.fr @ Mode d emploi Sommaire Page d accueil 3 Accès à la demande d adhésion 3 L adhésion 4 Coordonnées de votre entreprise 4 Mode de paiement 5 Questions

Plus en détail

Code du Travail, Art. L6222-23 à L6222-33

Code du Travail, Art. L6222-23 à L6222-33 F I C H E P R A T I Q U E N 2 R E M U N E R A T I O N E T A I D E S L I E E S A U C O N T R A T D A P P R E N T I S S A G E L apprenti est titulaire d un contrat de travail de type particulier : il est

Plus en détail