le contrat d apprentissage

Save this PDF as:

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "le contrat d apprentissage"

Transcription

1 FICHE 1 le contrat d apprentissage L APPRENTISSAGE L apprentissage a pour objectif de permettre à un jeune d obtenir une qualification sanctionnée par un diplôme ou un titre à finalité professionnelle. Il associe une formation générale et théorique dispensée dans un Centre de Formation d Apprentis (CFA) à une formation pratique assurée en entreprise par le maître d apprentissage. Il est matérialisé par un contrat : le contrat d apprentissage. LE DéROULEMENT DE L APPRENTISSAGE Le contrat d apprentissage est un contrat en alternance : l apprenti partage son temps de travail entre l entreprise et le CFA. La fréquence de l alternance dépend du diplôme préparé et du CFA, par exemple : 420 heures par an au CFA pour la préparation d un CAP 675 heures par an au CFA pour la préparation d un BTS L apprenti est tenu de : Faire le travail que lui confie l employeur et respecter le règlement intérieur de l entreprise Suivre les cours organisés par le CFA et se présenter aux épreuves et à l examen L employeur, quant à lui, est tenu de : Assurer une formation complète à l apprenti et lui verser un salaire L inscrire dans un CFA, veiller à ce qu il suive les cours, l inscrire à l examen et veiller à ce qu il participe à cet examen LA DURéE DU CONTRAT D APPRENTISSAGE La durée du contrat d apprentissage est au moins égale à celle du cycle de formation en CFA. Elle doit englober la totalité de la formation, y compris le passage de l examen. En fonction du diplôme préparé, la durée du contrat d apprentissage peut varier de 1 à 3 ans. Exemples : Mention complémentaire, Licence Pro : 1 an CAP, BP, BTS, Master : 2 ans Bac Pro, Diplôme d ingénieur : 3 ans Dans certains cas, en fonction de la situation du jeune et notamment en raison de son niveau scolaire ou de son expérience professionnelle, la durée du contrat d apprentissage peut être réduite ou allongée (nous contacter). LE DéBUT DE L APPRENTISSAGE Sauf dérogation, la date de début du contrat d apprentissage doit s articuler autour du début du cycle de formation en CFA : elle ne peut lui être antérieure de plus de trois mois, ni postérieure de plus de trois mois. Dans la plupart des cas, la période de conclusion des contrats d apprentissage est donc fixée entre le 1er juillet et le 31 décembre, dans la limite des places disponibles dans les CFA. LE CONTRAT D APPRENTISSAGE Le contrat d apprentissage est un contrat de travail écrit, de type particulier, rémunéré et à durée déterminée. Le contrat d apprentissage est un contrat très réglementé. Il est soumis à un formalisme important et obligatoire dont le but est de protéger l apprenti, jeune travailleur, et de lui garantir une formation de qualité.

2 FICHE 2 les conditions pour entrer en apprentissage Les jeunes souhaitant entrer en apprentissage doivent remplir trois conditions : d âge, d aptitude physique et de nationalité. CONDITION D APTITUDE PHYSIQUE Comme tout salarié, l apprenti doit passer une visite médicale d embauche auprès du Médecin du travail et être reconnu apte à travailler. CONDITION D ÂGE : AVOIR 16 ANS AU MOINS Tous les jeunes ayant 16 ans révolus au jour de leur embauche peuvent entrer en apprentissage, quelque soit leur niveau scolaire. Cas particuliers : 1) Les jeunes atteignant 16 ans avant le 31 décembre de l année en cours peuvent entrer en apprentissage sans dérogation. 2) Les jeunes âgés de 15 ans révolus peuvent signer un contrat d apprentissage s ils justifient avoir effectué la scolarité du 1er cycle de l enseignement secondaire (jusqu à la classe de 3ème), mais il faut distinguer deux situations : Les jeunes sortant de 3ème et atteignant l âge de 15 ans au cours du 1er semestre de l année civile (du 1er janvier au 30 juin) n ont pas besoin de demander une dérogation. Ils doivent seulement justifier avoir effectué leur classe de 3ème. Les jeunes sortant de 3ème et atteignant l âge de 15 ans au cours du 2nd semestre de l année civile (du 1er juillet au 31 décembre) doivent demander une dérogation auprès de l Inspection Académique. En principe, la dérogation est accordée à compter du 1er septembre. CONDITION DE NATIONALITé Si l apprenti est de nationalité étrangère, hors Union Européenne (sauf Bulgarie et Roumanie), il doit posséder un titre l autorisant à travailler en France : carte de résident ou titre de séjour portant autorisation de travail. Attention : même s il est mineur, l apprenti doit posséder son propre titre l autorisant à travailler. Cas particulier : un étudiant étranger titulaire d une carte de séjour mention «étudiant» peut être admis en apprentissage à condition d obtenir une autorisation provisoire de travail délivrée par la Dirrecte. AVOIR 25 ANS AU PLUS Un jeune peut entrer en apprentissage jusqu à la veille de son 26ème anniversaire. Des dérogations à la limite d âge supérieure peuvent être accordées dans certains cas (nous contacter). Les personnes ayant une reconnaissance de travailleur handicapé peuvent signer un contrat d apprentissage sans condition d âge.

3 FICHE 3 les conditions pour embaucher un apprenti Toute entreprise peut embaucher un apprenti si elle remplit trois conditions relatives à son activité, à la formation et au maître d apprentissage. AVOIR UNE ACTIVITé EN LIEN AVEC LA FORMATION PREPARéE PAR L APPRENTI Peu importe la nature de cette activité : artisanale, commerciale, industrielle, agricole, associative ou libérale ou une activité du secteur public. GARANTIR UNE FORMATION SATISFAISANTE L employeur doit certifier prendre les mesures nécessaires à l organisation de l apprentissage et attester que les conditions permettant une formation satisfaisante, à savoir l équipement de l entreprise, les techniques utilisées, les conditions de travail, de santé et de sécurité sont remplies. Comment savoir si l activité de l entreprise est suffisante pour garantir une bonne formation à l apprenti? Il suffit de demander au CFA le référentiel d activité. Ce référentiel décrit les tâches que l apprenti devra être en mesure d effectuer dans l entreprise. DéSIGNER UN MAITRE D APPRENTISSAGE QUALIFIé Le maître d apprentissage est la personne directement responsable de la formation de l apprenti et qui assume la fonction de tuteur. Sa mission est de contribuer à l acquisition par l apprenti, dans l entreprise, des compétences correspondant au diplôme préparé, en liaison avec le CFA. Le maître d apprentissage peut être : 1) le chef d entreprise, 2) un salarié de l entreprise, 3) plusieurs salariés de l entreprise formant une équipe tutorale. Dans ce cas, un des salariés est désigné comme maître d apprentissage référent. Le maître d apprentissage doit être majeur, offrir des garanties de moralité, être présent à temps plein dans l établissement où travaille l apprenti. Il doit également justifier d un certain niveau de qualification et d une expérience professionnelle. Pour être maître d apprentissage, il faut : Être titulaire d un diplôme en lien avec la formation envisagée par le jeune et d un niveau au moins équivalent et justifier d une expérience professionnelle de 3 ans en relation avec la qualification envisagée par l apprenti Ou justifier d une expérience professionnelle de 5 ans en relation avec la formation envisagée par le jeune et avoir reçu l avis favorable du recteur, du directeur régional de l agriculture et de la forêt ou du directeur régional de la jeunesse, des sports et des loisirs. Le maître d apprentissage doit rester disponible pour son apprenti. C est pourquoi, le Code du travail limite le nombre d apprentis par maître d apprentissage. Chaque maître d apprentissage peut accueillir simultanément deux apprentis et un redoublant. Dans certaines branches professionnelles, des plafonds différents s appliquent, par exemple, dans la coiffure ou dans la pharmacie. Si l entreprise emploie simultanément des apprentis et des bénéficiaires de contrats et/ou de périodes de professionnalisation : 1) Si le maître d apprentissage est un salarié : le plafond est fixé à trois salariés en alternance 2) Si le maître d apprentissage est l employeur : le plafond est fixé à deux salariés en alternance.

4 FICHE 4 les formalités d embauche en apprentissage Le recrutement d apprentis suppose la réalisation d un certain nombre de démarches et formalités. DUE visite médicale formalités propres au contrat d apprentissage Les formalités communes à tout contrat de travail L apprenti étant un salarié comme un autre, l employeur doit établir une Déclaration Unique d Embauche (DUE) et contacter la Médecine du travail pour prendre un rendez-vous en vue de la visite médicale d embauche. LE PASSAGE DE LA VISITE MéDICALE D EMBAUCHE L apprenti doit passer une visite médicale d embauche. Cette visite médicale doit être demandée dans les plus brefs délais puisqu elle permet de déterminer l aptitude physique de l apprenti. Comment prendre rendez-vous avec la Médecine du travail? Si vous employez déjà du personnel, vous devez vous adresser au centre de Médecine du travail auquel vous êtes rattaché. Si vous êtes nouvel employeur, vous devez prendre contact avec l un des services suivants : Pour les professions du bâtiment : Service de santé du travail du BTP Pour les adhérents à la Mutualité Sociale Agricole (MSA) : Service de Santé de la MSA Pour les autres professions : Association Interprofessionnelle de Santé au Travail de la Côte d Or (AIST 21) Formalités propres au dos contrat d apprentissagedos LA DéCLARATION UNIQUE D EMBAUCHE (DUE) Elle doit être établie par l employeur qui doit ensuite l adresser à l URSSAF ou à la MSA. Comment faire sa DUE? 1) par Internet (uniquement pour l URSSAF) : ou 2) par courrier Quand faire sa DUE? Avant la prise de fonction effective ou la période d essai du salarié et au plus tôt 8 jours avant la date prévue de l embauche. Attention : l absence de DUE constitue l infraction de travail dissimulé et est, à ce titre, passible de sanctions pénales.

5 FICHE 4 les formalités propres au contrat d apprentissage LA DéCLARATION EN VUE DE LA FORMATION D APPRENTIS (intégrée au contrat d apprentissage) Une Déclaration en vue de la formation d apprentis doit être établie pour chaque établissement d accueil des apprentis de l entreprise. Par cette déclaration, l employeur certifie prendre les mesures nécessaires à l organisation de l apprentissage et atteste que les conditions permettant une formation satisfaisante sont remplies. Depuis 2006, cette déclaration et le contrat d apprentissage ont fusionné en un seul document. Quelles sont les incidences de la Déclaration en vue de la formation d apprentis : lors de la désignation, pour la première fois, d un maître d apprentissage, le contrat d apprentissage devra être accompagné des justificatifs de compétence professionnelle du maître d apprentissage. LE CONTRAT D APPRENTISSAGE Le contrat d apprentissage est un contrat de travail encadré par un formalisme important. Sa seule signature ne suffit pas. Le contrat d apprentissage doit en plus être visé du CFA et enregistré par le service compétent La rédaction et la signature du contrat d apprentissage Le visa du CFA et l inscription définitive du jeune L enregistrement du contrat d apprentissage Le contrôle et la diffusion du contrat d apprentissage Le visa du CFA et l inscription définitive du jeune L employeur a l obligation d inscrire l apprenti dans un CFA. Cette inscription ne sera validée qu après visa du contrat d apprentissage par le CFA. L enregistrement du contrat d apprentissage L enregistrement consiste à certifier que le contrat d apprentissage est conforme aux dispositions légales et conventionnelles en vigueur. Le contrôle et la diffusion du contrat d apprentissage Dès que le contrat a fait l objet d un enregistrement, une copie est transmise au service chargé du contrôle de l application de la législation du travail et des lois sociales, ainsi qu aux organismes suivants : 1) URSSAF ou MSA, qui en transmet une copie à la Caisse Régionale d Assurance Maladie 2) Caisse de retraite complémentaire des salariés 3) Service académique de l inspection de l apprentissage ou Direction régionale de l agriculture et de la forêt 4) CFA 5) DARES (Direction de l Animation et de la Recherche des Etudes et des Statistiques) 6) Conseil Régional La rédaction et la signature du contrat d apprentissage Le contrat d apprentissage doit être rédigé sur un formulaire type, le Cerfa FA13a, qui comprend trois volets. Il doit être signé par l employeur, l apprenti et son représentant légal, si l apprenti est mineur, en original sur les trois volets.

6 FICHE 5 l enregistrement Du contrat d apprentissage L enregistrement consiste à certifier que le contrat d apprentissage est complet, c est à dire qu il est conforme aux dispositions légales et conventionnelles en vigueur. A défaut d enregistrement, un contrat d apprentissage est réputé n avoir jamais existé. L employeur ne peut donc plus se prévaloir des dispositions applicables en matière d apprentissage et l apprenti est considéré comme un salarié ordinaire. L employeur doit adresser les trois volets du contrat d apprentissage signés, visés du CFA et accompagnés des pièces justificatives au service chargé de l enregistrement des contrats d apprentissage compétent. A QUI ADRESSER SON CONTRAT D APPRENTISSAGE? Au service d enregistrement des contrats d apprentissage de : la Chambre de Commerce et d Industrie pour les entreprises inscrites uniquement au Registre du Commerce et des Sociétés, les associations, les professions libérales, les EPIC la Chambre de Métiers et de l Artisanat pour les entreprises inscrites au Répertoire des Métiers ou, à la fois, au Répertoire des Métiers et au Registre du Commerce et des Sociétés la Chambre d Agriculture pour les entreprises agricoles et celles qui cotisent à la MSA la Direction Régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l Emploi (Direccte) pour les employeurs relevant du secteur public non industriel et non commercial QUELLES SONT LES PIèCES à ADRESSER? les 3 volets du contrat d apprentissage signés et visés du CFA en original la fiche médicale d aptitude délivrée obligatoirement par la Médecine du Travail si l apprenti est de nationalité étrangère : photocopie recto verso du titre de séjour ou photocopie du récépissé de demande de titre de séjour délivré par la Préfecture mentionnant l autorisation de travail la dérogation éventuelle afférente à l âge de l apprenti ou à la durée du contrat l agrément des exploitants de débits de boissons accueillant des jeunes mineurs en apprentissage l autorisation d utiliser des machines ou produits dangereux accordée par l Inspecteur du travail, si l apprenti est mineur le certificat de scolarité délivré par le dernier établissement scolaire fréquenté par l apprenti, si ce dernier n a pas atteint l âge de 16 ans à la date de conclusion du contrat Rappel : le contrat d apprentissage, au titre de la déclaration en vue de la formation d apprentis, doit être accompagné des justificatifs de compétence professionnelle du maître d apprentissage. Dès que le contrat a fait l objet d un enregistrement, le service chargé de l enregistrement des contrats d apprentissage transmet à l employeur et à l apprenti ou à son représentant légal, si l apprenti est mineur, le volet original qui lui est destiné. QUAND ADRESSER SON CONTRAT D APPRENTISSAGE? Au plus tard dans les 5 jours de l embauche du jeune.

7 FICHE 6 la rémunération de l apprenti Sous réserve de dispositions contractuelles ou conventionnelles plus favorables, l apprenti perçoit un salaire déterminé en pourcentage du salaire minimum de croissance (SMIC). La rémunération légale minimale varie en fonction de l âge de l apprenti et de sa progression dans le ou les cycles de formation faisant l objet de l apprentissage. LE CAS GéNéRAL La rémunération légale de l apprenti est fixée selon les modalités suivantes, en pourcentage du SMIC ou du salaire minimum conventionnel : âge de l apprenti 1 ère année 2 ème année 3 ème année moins de 18 ans 25% 37% 53% de 18 à 20 ans 41% 49% 65% 21 ans et plus 53% 61% 78% Attention : 1) Le temps passé au CFA compte comme temps de travail rémunéré. 2) Les majorations sont applicables à compter du 1er jour du mois qui suit la date d anniversaire de l apprenti (18 ou 21 ans). 3) Si l apprenti mineur est l enfant de l employeur, obligation est faite d ouvrir un compte bancaire ou postal au nom de l apprenti et d en indiquer les références sur le contrat d apprentissage. Avantages en nature - Déduction du salaire Il s agit de la fourniture par l employeur à ses salariés de prestations (nourriture, logement...). Les avantages en nature doivent être prévus par le contrat d apprentissage. Ils ne peuvent représenter que 75% de la déduction fixée par la sécurité sociale dans la limite des trois quarts du salaire. LES CAS PARTICULIERS Des règles spéciales concernant la rémunération des apprentis sont prévues en cas de : 1) succession de contrats d apprentissage par un même apprenti : l apprenti a droit au maintien de la rémunération légale perçue lors de la dernière année d exécution de son précédent contrat, que l apprenti signe un nouveau contrat d apprentissage avec le même employeur ou avec un employeur différent. 2) aménagement de la durée du contrat d apprentissage (réduction ou allongement) Attention : les conventions collectives peuvent prévoir une rémunération plus avantageuse pour les apprentis. En voici quelques unes, à titre d exemple : bâtiment et travaux publics, coiffure, métallurgie, pharmacie, transports routiers.

8 FICHE 7 le statut de l apprenti L apprenti est un salarié à part entière. Il travaille donc selon la réglementation légale ou conventionnelle en vigueur. Il bénéficie des mêmes conditions de travail et de protection sociale que les autres salariés de l entreprise. Toutefois, si l apprenti est mineur, il bénéficie de règles spéciales de protection. apprenti majeur apprenti mineur Durée du travail 35h / semaine 10 h / jour maximum (sauf dérogation exceptionnelle) 35h / semaine 8 h / jour maximum (sauf dérogation exceptionnelle) La durée du travail comprend le temps passé en entreprise et les heures de formation en CFA. L apprenti est obligatoirement un travailleur à temps plein. Le travail à temps partiel ne lui est pas applicable Heures supplémentaires Autorisées dans les mêmes conditions (plafonds, compensation) que tout salarié Interdites, sauf dérogation exceptionnelle et dans la limite de 5 h / semaine Travail de nuit Autorisé Interdit Le travail de nuit est défini selon l âge de l apprenti. Il est interdit de faire travailler un jeune : entre 20 heures et 6 heures du matin pour les jeunes de moins de 16 ans entre 22 heures et 6 heures du matin pour les jeunes entre 16 ans et 18 ans. Des dérogations peuvent être accordées par l Inspecteur du travail dans certains secteurs comme, par exemple, la boulangerie ou l hôtellerie. Mais, en tout état de cause, il est interdit de faire travailler un apprenti mineur entre minuit et 4 heures du matin Temps de pause 20 minutes pour 6 heures de travail consécutives 30 minutes pour 4 heures et demie de travail consécutives Repos quotidien 11 heures consécutives 14 heures consécutives pour les jeunes de moins de 16 ans 12 heures consécutives pour les jeunes de 16 à 18 ans Repos hebdomadaire Travail le dimanche 24 heures consécutives auxquelles s ajoute le temps de repos quotidien, soit 36 heures consécutives. Le repos hebdomadaire doit en principe être accordé le dimanche, sauf dérogation 2 jours consécutifs, sauf convention collective contraire ou accord de l Inspecteur du travail. Mais, en tout état de cause le jeune doit bénéficier d au moins 36 heures consécutives de repos par semaine Interdit Sauf dans les secteurs visés par le Code du travail, comme, par exemple, la boulangerie ou l hôtellerierestauration Travail les jours fériés Congés payés Congés pour examen Autres congés Autorisé dans les mêmes conditions que tout salarié Interdit Sauf dans les secteurs visés par le Code du travail et à condition qu une convention collective ou un accord d entreprise en définisse les conditions. A ce jour et à notre connaissance, deux secteurs ont conclu un tel accord : celui de la boulangerie et celui des hôtels, cafés, restaurants L apprenti a droit aux mêmes congés payés légaux que tout salarié : cinq semaines payées par an minimum (soit 30 jours ouvrables) L apprenti bénéficie, sur demande écrite, d un congé spécial de 5 jours ouvrables, dans le mois qui précède l examen, pour la préparation des épreuves du diplôme. Si des révisions sont organisés par le CFA, l apprenti doit les suivre. L apprenti peut bénéficier également d un congé équivalent à 24 heures de temps de travail effectif par an pour présenter un autre examen de son choix. Dans ces deux cas, le salaire est maintenu. L apprenti a droit aux mêmes congés que tout salarié : congé maternité, congé paternité, congés pour évènements familiaux

9 FICHE 8 la fin de l apprentissage En principe, le contrat d apprentissage prend fin à la date prévue au contrat. Toutefois, il peut faire l objet d une rupture anticipée. Mais cette rupture n est pas libre : elle ne peut se faire que selon les modes déterminés par le Code du travail. Attention : en apprentissage, il n y a ni licenciement, ni démission. LA RUPTURE PENDANT LES DEUX PREMIERS MOIS DE L APPRENTISSAGE (période d essai) Chaque partie, employeur comme apprenti, peut mettre fin au contrat d apprentissage unilatéralement et sans délai. Il n y a donc pas de préavis à donner. Il faut toutefois un écrit signé de l employeur ou de l apprenti et de son représentant légal, s il est mineur. En cas de suite de contrats (signature d un contrat d apprentissage avec un jeune qui a rompu son précédent contrat, le nouveau contrat d apprentissage lui permettant de terminer sa formation) : une période d essai est prévue. Sa durée est de : 1 mois si le nouveau contrat d apprentissage est conclu pour une période de plus de 6 mois 1 jour par semaine dans la limite de deux semaines si le nouveau contrat d apprentissage est conclu pour une période de moins de 6 mois ou égale à 6 mois. LA RUPTURE APRES LES DEUX PREMIERS MOIS DE L APPRENTISSAGE La résiliation du contrat ne peut intervenir que dans les trois cas suivants : 1) à l initiative commune des parties : il s agit d une rupture à l amiable d un commun accord entre l employeur et l apprenti. La date d effet de la rupture est également fixée à l amiable par l employeur et l apprenti. Il n y a donc pas de préavis à donner. Il faut toutefois un écrit signé de l employeur et de l apprenti et de son représentant légal, s il est mineur. 2) à l initiative du seul apprenti lorsqu il a obtenu le diplôme préparé, à condition d avoir informé son employeur par écrit deux mois avant la fin de son contrat. Il faut un écrit signé de l apprenti et de son représentant légal, s il est mineur. 3) sur décision du Conseil de prud hommes

10 FICHE 9 exonération de charges Des exonérations de charges sociales et fiscales sont prévues. EXONERATIONS DE CHARGES SOCIALES L ENTREPRISE L entreprise est exonérée des cotisations patronales partiellement ou totalement selon son effectif et la nature de son activité. 1) Entreprises de moins de 11 salariés et entreprises artisanales L Etat prend en charge la totalité des cotisations patronales, d origine légale ou conventionnelle, dues au titre des salaires versés aux apprentis, à l exception des cotisations d accidents du travail et des maladies professionnelles et, pour certaines activités, de la cotisation prévoyance. 2) Entreprises de 11 salariés et plus (autres qu artisanales) L Etat prend en charge exclusivement les cotisations patronales dues au titre des assurances sociales (maladie, maternité, invalidité, décès, vieillesse) et des allocations familiales. Restent en revanche exigibles : les cotisations d accidents du travail et des maladies professionnelles, les cotisations au FNAL (Fonds National d Aide au Logement) les cotisations au FNGS (Fonds National de garantie des salaires), la contribution solidarité autonomie, le versement de transport, les cotisations d assurance chômage les cotisations de retraite complémentaire. Le seuil de 11 salariés s apprécie au 31 décembre précédant la date de conclusion du contrat d apprentissage sans tenir compte du nombre d apprentis. Les cotisations restant dues par l employeur sont calculées de la manière suivante : la partie du salaire versé aux apprentis égale à 11 % du SMIC ne donne lieu à aucune charge sociale ni à aucune charge fiscale ou parafiscale pour la partie restante du salaire, les cotisations sociales sont calculées de façon forfaitaire sur la base du salaire légal de base des apprentis, et sont révisables annuellement. Les charges fiscales et parafiscales sont, quant à elles, calculées sur le salaire réel. L APPRENTI L apprenti ne paie aucune cotisation sociale. C est l Etat qui prend en charge l intégralité des cotisations salariales des apprentis, d origine légale ou conventionnelle : sécurité sociale, retraite complémentaire, chômage. Les apprentis sont également exonérés de la CSG et de la CRDS EXONERATIONS DE CHARGES FISCALES LA TAXE D APPRENTISSAGE Les entreprises dont le montant brut des salaires n excède pas 6 fois le SMIC annuel et qui emploient un ou plusieurs apprentis, sont exemptées et sont dispensées de déposer la déclaration fiscale de taxe d apprentissage et la demande d exonération.

11 FICHE 10 le crédit d impôt apprentissage Les entreprises imposées d après leur bénéfice réel ou exonérées en application de dispositions particulières (entreprises nouvelles, jeunes entreprises innovantes, entreprises implantées en ZFU ou en Corse) peuvent bénéficier d un crédit d impôt égal au produit du montant de par le nombre moyen annuel d apprentis qu elles emploient. Ce montant est porté à dans les quatre cas suivants : l apprenti a la reconnaissance de travailleur handicapé l apprenti, âgé de 16 à 25 ans, bénéficie de l accompagnement personnalisé, renforcé et assuré par un référent, prévu au profit des jeunes rencontrant des difficultés particulières d accès à l emploi l apprenti est employé par une entreprise portant le label «Entreprise du patrimoine vivant» l apprenti a signé son contrat d apprentissage à l issue d un contrat de volontariat pour l insertion Le nombre moyen annuel d apprentis est calculé au titre d une année civile en prenant en compte les apprentis dont le contrat a duré au moins un mois. Cette condition s apprécie au 31 décembre de l année civile au titre de laquelle le crédit d impôt est calculé. Pour le calcul du nombre moyen annuel d apprentis, le temps de présence d un apprenti dans l entreprise est calculé en mois. Tout mois commencé est comptabilisé comme un mois entier. Un nombre moyen annuel d apprentis doit être calculé pour chaque catégorie d apprentis ouvrant droit à un montant de crédit d impôt différent (1 600 ou 2 200, soit 5 catégories). Chaque nombre moyen annuel d apprentis est donc obtenu en divisant par 12 le nombre total de mois de présence dans l entreprise, pour l année civile écoulée, des apprentis employés au moins un mois. Exemple : En 2008, l entreprise X embauchait trois apprentis : l apprenti A a été présent du 1er janvier au 15 janvier l apprenti B a été présent du 1er janvier au 5 juillet l apprenti C, reconnu travailleur handicapé, a été présent du 1er juillet au 31 décembre 1ère étape : éliminer les apprentis qui ont été présents moins d un mois car ils ne comptent pas dans le calcul du nombre annuel moyen d apprentis. J élimine donc l apprenti A 2ème étape : distinguer les catégories d apprentis selon le montant du crédit d impôt auquel l entreprise peut prétendre Crédit d impôt de 1600 : apprenti B Crédit d impôt de 2200 : apprenti C (reconnaissance de travailleur handicapé) 3ème étape : calculer le nombre annuel moyen d apprentis par catégorie de crédit d impôt : Crédit d impôt de 1600 : Tout mois commencé étant comptabilisé comme mois entier, l apprenti B a été présent 7 mois dans l entreprise X nombre annuel moyen d apprentis = 7/12 = 0,583 Crédit d impôt de 2200 : l apprenti C a été présent du 1er juillet au 31 décembre, soit 6 mois nombre annuel moyen d apprentis = 6/12 = 0,50 4ème étape : calculer le montant du crédit d impôt Crédit d impôt de 1600 : 1600 x 0,58 = 933 Crédit d impôt de 2200 : 2200 x 0,50 = 1100 Soit un total de : 2033 Ce crédit d impôt est plafonné au montant des dépenses de personnel afférentes aux apprentis, minoré des subventions publiques reçues en contrepartie de leur accueil par l entreprise. Les dépenses de personnel retenues pour le calcul de ce plafonnement comprennent les rémunérations des apprentis et leurs accessoires, ainsi que les charges sociales correspondantes dans la mesure où celles-ci correspondent à des cotisations obligatoires.

12 FICHE 11 l indemnité compensatrice forfaitaire L indemnité compensatrice forfaitaire (ICF) récompense l effort réalisé par l employeur pour l embauche et la formation d un apprenti. Son versement et ses modalités de calcul incombent aux Régions. Seuls les contrats d apprentissage enregistrés ouvrent droit au versement de l indemnité compensatrice forfaitaire. Le paiement est effectué par virement bancaire ou postal. Seules les entreprises privées peuvent y prétendre. Sont donc exclus du dispositif les collectivités territoriales et les établissements publics. Composition de l indemnité compensatrice forfaitaire en Bourgogne. aides montant conditions versement Aide forfaitaire (par année de formation) Bonifications à l aide forfaitaire annuelle (par année de formation) Aides complémentaires (par année) Majorations embauche d un jeune demandeur d emploi de plus d un an embauche d un jeune bénéficiaire d un CIVIS (Contrat d Insertion dans la Vie Sociale) embauche d un jeune issu d une ZUS (Zone Urbaine Sensible) 400 embauche d un jeune dont l origine scolaire est de catégorie 6 (sorties de 3ème ou abandon en 1ère année de CAP ou BEP) ou 7 (sorties de CPA, CLIPA ou de collège avant la 3ème) 500 embauche d un jeune de plus de 18 ans à la date de début du contrat 500 embauche d un jeune préparant à un diplôme de niveau V (CAP, BEP) 250 embauche d un jeune préparant à un diplôme de niveau IV (BP, Bac Pro) 300 embauche d une apprentie préparant un diplôme traditionnellement masculin 500 Attestation du suivi par le maître d apprentissage d une formation de tuteur datant de 4 ans au plus ou d une certification reconnue (MAC). L aide est versée sur attestation de l employeur de la présence de l apprenti dans l entreprise faite : 4 mois après la date de début du contrat d apprentissage pour la 1ère année, 16 mois après la date de début du contrat pour la 2ème année, 28 mois après la date de début du contrat pour la 3ème année. Ces aides peuvent être cumulées et sont versées à l issue de chaque année de formation sous réserve de l assiduité du jeune en CFA. Une tolérance de 10 % d absences injustifiées par rapport à la durée annuelle conventionnée en CFA est acceptée. Au-delà, aucune de ces aides ne sera versée. Cette aide est versée en plus de l aide forfaitaire de 1ère année dans les mêmes conditions. 100 attestation de l existence d un plan de formation personnalisé, formalisé entre le CFA, l entreprise et l apprenti et sous réserve de l assiduité du jeune en CFA.

13 FICHE 11 l indemnité compensatrice forfaitaire suite Proratisation de l aide forfaitaire : dans le cas où la rupture du contrat d apprentissage intervient entre la fin de la période d essai et la fin du 4ème mois d exécution de l apprentissage, le montant de l aide s élève à 335. Procédure d alerte : Cette procédure doit être mise en place par l employeur dès constatation de l absence injustifiée de son apprenti au CFA avec, à sa discrétion, lettre simple à l apprenti, lettre recommandée avec accusé de réception et convocation à un entretien en cas de nouvelles absences injustifiées. Les justificatifs de la mise en place de cette procédure d alerte permettront alors à l employeur de demander un réexamen de son dossier pour l attribution des aides complémentaires. Reversement des aides Toute aide indûment perçue fera l objet d un reversement par l employeur à la Région (art. R du Code du travail). L aide fera l objet d un remboursement intégral dans les cas suivants : 1) Rupture du contrat d apprentissage prononcée par le Conseil de Prud hommes aux torts de l employeur ; 2) Non respect par l employeur de ses engagements dans le cadre de la formation de l apprenti prévus aux articles L à L du Code du travail ; 3) Décision d opposition à l engagement d apprentis prise dans les conditions prévues par les articles L du Code du travail ; 4) Rupture du contrat d apprentissage dans le cas prévu à l article L second alinéa du Code du travail. En cas de décès de l apprenti ou du maître d apprentissage, le remboursement de l aide ne sera pas demandé.

Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation

Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation Attention : Ce document a été établit en juin 2015. Les informations qu il contient peuvent avoir évoluées en fonction des lois

Plus en détail

Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation

Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation Attention : Ce document a été mis à jour en septembre 2015. Les informations qu il contient peuvent avoir évoluées en fonction

Plus en détail

Le contrat d apprentissage

Le contrat d apprentissage Mai 2009 contrats et mesures Le contrat d apprentissage Vous recrutez un jeune tout en bénéficiant d avantages financiers. Vous le préparez à un métier de votre entreprise et à une qualification professionnelle

Plus en détail

ETUDE LE CONTRAT D APPRENTISSAGE

ETUDE LE CONTRAT D APPRENTISSAGE Etude ETUDE LE CONTRAT D APPRENTISSAGE Le contrat d apprentissage offre l opportunité à l entreprise de transmettre ses savoirs et former les générations futures tout en bénéficiant d un encadrement législatif

Plus en détail

de nouvelles aides pour les employeurs d apprentis Du CAP à Ingénieur un parcours gagnant l Apprentissage Un salaire progressif * Age de l apprenti 1re année du contrat 2e année du contrat 3e année du

Plus en détail

3e année du contrat. Le contrat d apprentissage est sans limite d âge pour les travailleurs handicapés.

3e année du contrat. Le contrat d apprentissage est sans limite d âge pour les travailleurs handicapés. de nouvelles aides pour les employeurs d apprentis Du CAP à Ingénieur un parcours gagnant l Apprentissage Un salaire progressif Age de l apprenti 1re année du contrat 2e année du contrat 3e année du contrat

Plus en détail

Les contrats aidés. Conclusion du contrat Formalités. Les étapes : - Contrat établi par un formulaire CERFA à remplir

Les contrats aidés. Conclusion du contrat Formalités. Les étapes : - Contrat établi par un formulaire CERFA à remplir Définition Champ d application Conclusion du contrat Formalités Durée du contrat et conditions d emploi Rémunération Aides et avantages sociaux particuliers Contrat de professionnalisation Contrat de formation

Plus en détail

[ Exonérations & aides à l emploi ] Le contrat de professionnalisation. conclu à compter du 1 er janvier 2008 À JOUR AU

[ Exonérations & aides à l emploi ] Le contrat de professionnalisation. conclu à compter du 1 er janvier 2008 À JOUR AU [ Exonérations & aides à l emploi ] Le contrat de professionnalisation conclu à compter du 1 er janvier 2008 À JOUR AU 1 er mars 2011 Le contrat de professionnalisation permet à son titulaire d acquérir

Plus en détail

Fiche technique : Le Contrat d'apprentissage pour les personnes handicapées dans le secteur privé en Limousin

Fiche technique : Le Contrat d'apprentissage pour les personnes handicapées dans le secteur privé en Limousin Fiche technique : Le Contrat d'apprentissage pour les personnes handicapées dans le secteur privé en Limousin Il permet aux personnes handicapées d'acquérir une qualification professionnelle sanctionnée

Plus en détail

l Essentiel du Contrat de Professionnalisation Guide Pratique

l Essentiel du Contrat de Professionnalisation Guide Pratique SOFIP - SERVICE OFFRE DE FORMATION ET INSERTION PROFESSIONNELLE Relations Université-Entreprises l Essentiel du Contrat de Professionnalisation Guide Pratique Ce guide est destiné à la communauté universitaire

Plus en détail

Guide de l apprenti. L apprentissage en CAP, BAC PRO, BTS, DCG, Mention Complémentaire en alternance avec l entreprise

Guide de l apprenti. L apprentissage en CAP, BAC PRO, BTS, DCG, Mention Complémentaire en alternance avec l entreprise Guide de l apprenti 2015 L apprentissage en CAP, BAC PRO, BTS, DCG, Mention Complémentaire en alternance avec l entreprise UN CONTRAT DE TRAVAIL «Un contrat d apprentissage est un contrat de travail» «L

Plus en détail

Service Apprentissage

Service Apprentissage LES DEMARCHES A ACCOMPLIR POUR CONCLURE UN CONTRAT D APPRENTISSAGE Établir sous 48 h la déclaration unique à l embauche auprès de l Urssaf (www.due.urssaf.fr ou www.net-entreprises.fr) Prendre rendez-vous

Plus en détail

AIDES à l APPRENTISSAGE. 1 /Aide à l'accueil des jeunes mineurs en apprentissage pour les entreprises de moins de 11 salariés

AIDES à l APPRENTISSAGE. 1 /Aide à l'accueil des jeunes mineurs en apprentissage pour les entreprises de moins de 11 salariés AIDES à l APPRENTISSAGE 1 /Aide à l'accueil des jeunes mineurs en apprentissage pour les entreprises de moins de 11 salariés Cette aide permet de prendre en compte l'investissement de l'entreprise sur

Plus en détail

LES AIDES AUX EMPLOYEURS D'APPRENTIS en fonction de la taille de l'entreprise

LES AIDES AUX EMPLOYEURS D'APPRENTIS en fonction de la taille de l'entreprise LES AIDES AUX EMPLOYEURS D'APPRENTIS en fonction de la taille de l'entreprise < 11 salariés De 11 à 250 salariés > 250 salariés Aide TPE jeune apprenti X Prime à l'apprentissage pour les TPE X Aide au

Plus en détail

[ Exonérations & aides à l emploi ] Le contrat de. professionnalisation. conclu à compter du 1 er janvier 2008 A JOUR AU

[ Exonérations & aides à l emploi ] Le contrat de. professionnalisation. conclu à compter du 1 er janvier 2008 A JOUR AU [ Exonérations & aides à l emploi ] Le contrat de professionnalisation conclu à compter du 1 er janvier 2008 A JOUR AU 1 er janvier 2008 L e contrat de professionnalisation permet à son titulaire d acquérir

Plus en détail

Apprentis. Décret n 92-1258 du 30 novembre 1992 pris en application de la loi n 92-675 du 17 juillet 1992

Apprentis. Décret n 92-1258 du 30 novembre 1992 pris en application de la loi n 92-675 du 17 juillet 1992 Le 31 juillet 2013 Référence : Loi n 92-875 du 17 juillet 1992 portant diverses dispositions relatives à l apprentissage, à la formation professionnelle et modifiant le code du travail. Décret n 92-1258

Plus en détail

Édition du 3 mars 2014

Édition du 3 mars 2014 1 Édition du 3 mars 2014 LES AIDES À L EMBAUCHE D UN APPRENTI EN FAVEUR DES EMPLOYEURS 2 TOUT SAVOIR SUR LES AIDES À L EMBAUCHE D UN APPRENTI EN FAVEUR DES EMPLOYEURS SOMMAIRE Ce qui est dû à l apprenti

Plus en détail

Contrat d Apprentissage 1

Contrat d Apprentissage 1 Contrat d Apprentissage 1 L apprentissage a pour but de donner à des jeunes travailleurs une formation générale, théorique et pratique, en vue de l obtention d une qualification professionnelle sanctionnée

Plus en détail

La rémunération de l apprenti :

La rémunération de l apprenti : F I C H E P R A T I Q U E N 2 R E M U N E R A T I O N E T A I D E S L I E E S A U C O N T R A T D A P P R E N T I S S A G E L apprenti est titulaire d un contrat de travail de type particulier : il est

Plus en détail

Comparatif entre contrat d apprentissage et contrat de professionnalisation

Comparatif entre contrat d apprentissage et contrat de professionnalisation Comparatif entre d apprentissage et de professionnalisation Références juridiques Contrat de professionnalisation Articles L 6324-5 et 2 et L6325-1, et suivants du code du travail Contrat d apprentissage

Plus en détail

Nouvelle aide à l apprentissage pour les entreprises de moins de onze salariés

Nouvelle aide à l apprentissage pour les entreprises de moins de onze salariés les infos DAS - n 081 16 juillet 2015 Nouvelle aide à l apprentissage pour les entreprises de moins de onze salariés Conformément au décret n 2015-773 du 29 juin 2015, est créée une aide en faveur des

Plus en détail

Xavier Remongin/Min.agri.fr. Soutien à l emploi et au pouvoir d achat. Exonération des cotisations sociales sur les heures supplémentaires

Xavier Remongin/Min.agri.fr. Soutien à l emploi et au pouvoir d achat. Exonération des cotisations sociales sur les heures supplémentaires 2008 Xavier Remongin/Min.agri.fr Soutien à l emploi et au pouvoir d achat Exonération des cotisations sociales sur les heures supplémentaires Depuis le 1er octobre 2007, les employeurs agricoles qui ont

Plus en détail

Le contrat de professionnalisation

Le contrat de professionnalisation Le contrat de professionnalisation Objectif Le contrat de professionnalisation est un contrat de travail conclu entre un employeur et un salarié. Son objectif est l insertion ou le retour à l emploi des

Plus en détail

Quelles sont les conditions de travail de l apprenti?

Quelles sont les conditions de travail de l apprenti? Quelles sont les conditions de travail de l apprenti? L apprenti est un salarié à part entière. À ce titre, les lois, les règlements et la convention collective de la branche professionnelle ou de l entreprise

Plus en détail

Loi n 2011-893 du 28 juillet 2011 pour le développement de l'alternance et la sécurisation des parcours professionnels (dite loi «Cherpion»)

Loi n 2011-893 du 28 juillet 2011 pour le développement de l'alternance et la sécurisation des parcours professionnels (dite loi «Cherpion») Loi n 2011-893 du 28 juillet 2011 pour le développement de l'alternance et la sécurisation des parcours professionnels (dite loi «Cherpion») Titre I : développement de l alternance Titre II : encadrement

Plus en détail

LE CONTRAT (voir notice cadre G) CADRE RÉSERVÉ A L ÉTABLISSEMENT DE FORMATION (voir notice cadre E)

LE CONTRAT (voir notice cadre G) CADRE RÉSERVÉ A L ÉTABLISSEMENT DE FORMATION (voir notice cadre E) de l établissement d apprentissage et prénom - organisme où est versé le salaire Volet 1 destiné au service d enregistrement de l établissement d apprentissage et prénom - organisme où est versé le salaire

Plus en détail

Édition du 4 mars 2011 Annule et remplace l édition précédente

Édition du 4 mars 2011 Annule et remplace l édition précédente 1 Édition du 4 mars 2011 Annule et remplace l édition précédente TOUT SAVOIR SUR LE CONTRAT D APPRENTISSAGE 2 TOUT SAVOIR SUR LE CONTRAT D APPRENTISSAGE SOMMAIRE Qui peut embaucher un apprenti et quelles

Plus en détail

[ Exonérations & aides à l emploi ] Le contrat d avenir À JOUR AU

[ Exonérations & aides à l emploi ] Le contrat d avenir À JOUR AU [ Exonérations & aides à l emploi ] Le contrat d avenir À JOUR AU 1 er janvier 2009 L e contrat d avenir vise à faciliter l insertion sociale et professionnelle des bénéficiaires de l allocation de revenu

Plus en détail

Nouvel élu? Solidaris vous informe

Nouvel élu? Solidaris vous informe Nouvel élu? Solidaris vous informe Mandataires politiques locaux et ASSURANCE MALADIE INVALIDITÉ Outre leur mandat politique, bon nombre de mandataires locaux exercent une autre activité comme travailleur

Plus en détail

La Convention collective des salariés du Particulier employeur. 28/01/2014 Cncesu - Pôle d'appui au Réseau 1

La Convention collective des salariés du Particulier employeur. 28/01/2014 Cncesu - Pôle d'appui au Réseau 1 La Convention collective des salariés du Particulier employeur 28/01/2014 Cncesu - Pôle d'appui au Réseau 1 Les obligations de l employeur à l embauche du salarié S immatriculer en tant qu employeur, plusieurs

Plus en détail

CIRCULAIRE CDG90 LES EMPLOIS D AVENIR. Loi n 2012-1189 du 26 octobre 2012 portant création des emplois d avenir,

CIRCULAIRE CDG90 LES EMPLOIS D AVENIR. Loi n 2012-1189 du 26 octobre 2012 portant création des emplois d avenir, CIRCULAIRE CDG90 16/2013 LES EMPLOIS D AVENIR Loi n 2012-1189 du 26 octobre 2012 portant création des emplois d avenir, Décret n 2012-1207 du 31 octobre 2012 relatif à l entrée en vigueur de décrets et

Plus en détail

I. Entrée en vigueur de l avenant salaires n 21 à compter du 1 er novembre 2013

I. Entrée en vigueur de l avenant salaires n 21 à compter du 1 er novembre 2013 Les salaires minima applicables à compter du 1 er janvier 2015 CCN n 3241 En résumé : I. Entrée en vigueur de l avenant salaires n 21 à compter du 1 er novembre 2013 L avenant n 21 sur les salaires minima

Plus en détail

Le contrat d apprentissage

Le contrat d apprentissage Le contrat d apprentissage Objectif du contrat d apprentissage Acquérir une formation générale à la fois théorique et pratique, reconnue par un diplôme ou un titre à finalité professionnelle enregistré

Plus en détail

BACHELOR TOURISME Spécialisation Hébergement

BACHELOR TOURISME Spécialisation Hébergement Formations en Alternance BACHELOR TOURISME Spécialisation Hébergement Guide pratique sur les Contrats de Professionnalisation GROUPE SUP DE CO LA ROCHELLE Le Contrat de Professionnalisation Les employeurs

Plus en détail

- 39 - TABLEAU COMPARATIF. Texte du projet de loi. Proposition de loi visant à organiser le recours aux stages. Article 1 er

- 39 - TABLEAU COMPARATIF. Texte du projet de loi. Proposition de loi visant à organiser le recours aux stages. Article 1 er - 39 - TABLEAU COMPARATIF Code de l éducation TROISIÈME PARTIE Les enseignements supérieurs LIVRE VI L organisation des enseignements supérieurs TITRE I ER L organisation générale des enseignements Proposition

Plus en détail

- L apprenti sera en alternance sur son lieu de travail et en formation à l ESSSE Lyon.

- L apprenti sera en alternance sur son lieu de travail et en formation à l ESSSE Lyon. SEPTEMBRE 2015 FORMATION EDUCATEUR DE JEUNES ENFANTS PAR APPRENTISSAGE ACCESSIBLE PAR LA SELECTION EJE VD (FORMATION INITIALE) via le CFA (Centre de Formation par l Apprentissage) de la SEPR (Sous réserve

Plus en détail

REGLEMENT REGIONAL POUR L'ATTRIBUTION ET LE VERSEMENT DE LA PRIME A L APPRENTISSAGE DE MIDI PYRENEES

REGLEMENT REGIONAL POUR L'ATTRIBUTION ET LE VERSEMENT DE LA PRIME A L APPRENTISSAGE DE MIDI PYRENEES REGLEMENT REGIONAL POUR L'ATTRIBUTION ET LE VERSEMENT DE LA PRIME A L APPRENTISSAGE DE MIDI PYRENEES Règlement adopté par la Commission Permanente du 17 Mars 2014 Page 1 Préambule Selon l article L.6223-4

Plus en détail

Alternance et Handicap L APPRENTISSAGE

Alternance et Handicap L APPRENTISSAGE Alternance et Handicap L APPRENTISSAGE Voie professionnelle : Lycée versus Cfa Le Lycée Pro Le CFA (Centre Formation Apprentis) UN diplôme IDENTIQUE : CAP, Bac Pro, BTS, Licence pro, etc.. En cours ou

Plus en détail

L apprenti. Définition du code du travail

L apprenti. Définition du code du travail L apprenti Définition du code du travail Salarié rémunéré qui suit une formation diplômante pour obtenir une qualification professionnelle en signant un contrat d apprentissage. Le dispositif apprentissage

Plus en détail

FEDERATION SYNTEC 3, rue Léon Bonnat - 75016 PARIS Tél : 01 44 30 49 00 - Fax : 01 42 88 26 84. Fiche de synthèse

FEDERATION SYNTEC 3, rue Léon Bonnat - 75016 PARIS Tél : 01 44 30 49 00 - Fax : 01 42 88 26 84. Fiche de synthèse Fiche de synthèse Accord national du 27 décembre 2004 sur la formation professionnelle. Le contrat de professionnalisation Titre 3, article 3-1 A quoi sert la professionnalisation? Destinée à remplacer

Plus en détail

CONTRAT D APPRENTISSAGE LE GUIDE

CONTRAT D APPRENTISSAGE LE GUIDE CONTRAT D APPRENTISSAGE LE GUIDE Toutes les informations essentielles pour préparer son alternance à l IAE Toulouse Aspects juridiques Aspects pédagogiques Aspects financiers Aspects administratifs ASPECTS

Plus en détail

Tout salarié y a droit, quels que soient son emploi, sa catégorie ou qualification, la nature de sa rémunération et son horaire de travail.

Tout salarié y a droit, quels que soient son emploi, sa catégorie ou qualification, la nature de sa rémunération et son horaire de travail. LES CONGES PAYES DES ASSISTANTS MATERNELS Il s'agit d'une période de repos rémunérée accordée obligatoirement chaque année au salarié par son employeur. Pendant cette période, l'employeur ne peut pas faire

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REGION LANGUEDOC - ROUSSILLON DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL Réunion du 21 décembre 2006 N 01.08 APPRENTISSAGE : RECTIFICATIF AU RÉGLEMENT D'AIDES AUX ENTREPRISES PRIVÉES ET PUBLIQUES - CRÉATION D'UNE

Plus en détail

Régime de garanties collectives obligatoires. Remboursement des frais de santé au personnel salarié.

Régime de garanties collectives obligatoires. Remboursement des frais de santé au personnel salarié. Direction des Ressources Humaines Direction de l'economie RH et des Ressources Destinataires Tous services Contact GASPAR Emilia Tél : Fax : E-mail : Date de validité A partir du 1 er ' janvier 2009 Régime

Plus en détail

page 3 page 4 Eléments de contexte Le contrat d apprentissage page 5 L exécution du contrat d apprentissage

page 3 page 4 Eléments de contexte Le contrat d apprentissage page 5 L exécution du contrat d apprentissage Dossier de presse Signature des contrats d apprentissage de l éducation nationale Vendredi 16 octobre 2015 Sommaire Eléments de contexte Le contrat d apprentissage L apprenti La rémunération de l apprenti

Plus en détail

L ASSISTANTE MATERNELLE

L ASSISTANTE MATERNELLE L ASSISTANTE MATERNELLE Définition Historique Réglementation Devenir assistante maternelle (ass. mat) : - dépôt de candidature - examen de la demande de candidature - décision du Président du Conseil Général

Plus en détail

LES INDEMNITES CONVENTIONNELLES DE LICENCIEMENT A PARTIR DU 1 ER MAI 2010

LES INDEMNITES CONVENTIONNELLES DE LICENCIEMENT A PARTIR DU 1 ER MAI 2010 LES INDEMNITES CONVENTIONNELLES DE LICENCIEMENT A PARTIR DU 1 ER MAI 2010 L avenant du 15 septembre 2009, étendu par un arrêté du 16 avril 2010 (JO du 27 avril 2010) modifie les articles 17 et 18 du chapitre

Plus en détail

Financement de poste. Contrat d'apprentissage

Financement de poste. Contrat d'apprentissage Financement de poste Contrat d'apprentissage DÉFINITION ET OBJECTIFS Le contrat d'apprentissage est un contrat de travail entre un salarié et un employeur, qui permet à l'apprenti de suivre une formation

Plus en détail

Apprentissage : Taux et assiettes des charges sociales au 1 er janvier 2015

Apprentissage : Taux et assiettes des charges sociales au 1 er janvier 2015 les infos DAS n 019 27 janvier 2015 Apprentissage : Taux et assiettes des charges sociales au 1 er janvier 2015 Il convient de rappeler qu un arrêté du 3 août 2011 (JO du 6 septembre 2011) a modifié l

Plus en détail

INFORMATIONS RELATIVES À LA TAXE D APPRENTISSAGE

INFORMATIONS RELATIVES À LA TAXE D APPRENTISSAGE INFORMATIONS RELATIVES À LA TAXE D APPRENTISSAGE Ces informations prennent en compte la refonte de la taxe d apprentissage à compter de la campagne 2015, suite à la loi du 5 mars 2014. Les principaux changements

Plus en détail

Les 13 chapitres de la Convention Collective Nationale du Sport

Les 13 chapitres de la Convention Collective Nationale du Sport Les 13 chapitres de la Convention Collective Nationale du Sport Ch.1 - Champs d application «La CC du sport règle ( ) les relations entre les employeurs et les salariés des entreprises exerçant leur activité

Plus en détail

>> Indemnité de licenciement des Mensuels

>> Indemnité de licenciement des Mensuels N d info 1454-10 Informations ASJ 04-03 Pôle Relations Sociales et Juridiques Mise à jour juin 2011 >> Indemnité de licenciement des Mensuels L avenant du 21 juin 2010 à l accord national sur la mensualisation

Plus en détail

[ Exonérations & aides à l emploi ] Zone de revitalisation rurale - ZRR - À JOUR AU

[ Exonérations & aides à l emploi ] Zone de revitalisation rurale - ZRR - À JOUR AU [ Exonérations & aides à l emploi ] Zone de revitalisation rurale - ZRR - À JOUR AU 1 er janvier 2007 Les entreprises ou organismes implantés en zone de revitalisation rurale (ZRR), ainsi que certaines

Plus en détail

Le Bulletin de salaire

Le Bulletin de salaire Le Bulletin de salaire Mentions obligatoires : Le bulletin de salaire doit mentionner les éléments suivants : - Les coordonnés du Syndicat de copropriétaires dont dépend le salarié - Le numéro de SIRET

Plus en détail

L employeur (le chef d entreprise) ou tout autre salarié de l entreprise, possédant les qualifications requises, peut encadrer au

L employeur (le chef d entreprise) ou tout autre salarié de l entreprise, possédant les qualifications requises, peut encadrer au F I C H E P R A T I Q U E N 3 E T A B L I R U N C O N T R A T D A P P R E N T I S S A G E Avant les démarches administratives L entreprise et le futur apprenti auront, dans tous les cas, pris contact avec

Plus en détail

Être employeur d apprenti(e)

Être employeur d apprenti(e) 2013 2014 Être employeur d apprenti(e) en Nord-Pas de Calais Embaucher des apprenti(e)s, les former, leur transmettre des savoir-faire, être accompagné... RÉGION Nord-Pas de Calais L APPRENTISSAGE, UN

Plus en détail

Code du Travail, Art. L6222-23 à L6222-33

Code du Travail, Art. L6222-23 à L6222-33 F I C H E P R A T I Q U E N 2 R E M U N E R A T I O N E T A I D E S L I E E S A U C O N T R A T D A P P R E N T I S S A G E L apprenti est titulaire d un contrat de travail de type particulier : il est

Plus en détail

Code du Travail, Art. L6222-23 à L6222-33

Code du Travail, Art. L6222-23 à L6222-33 F I C H E P R A T I Q U E N 2 R E M U N E R A T I O N E T A I D E S L I E E S A U C O N T R A T D A P P R E N T I S S A G E L apprenti est titulaire d un contrat de travail de type particulier : il est

Plus en détail

En cas de pluri - établissements, nous vous remercions de signer une convention pour chaque établissement.

En cas de pluri - établissements, nous vous remercions de signer une convention pour chaque établissement. CONVENTION RELATIVE AUX MODALITES DE CALCUL ET DE VERSEMENT DES INDEMNITES JOURNALIERES DE L ASSURANCE MALADIE ET MATERNITE AU TITRE DU REGIME OBLIGATOIRE Entre les soussignées : la Caisse de Mutualité

Plus en détail

Le Contrat d Apprentissage

Le Contrat d Apprentissage Le Contrat d Apprentissage Dans le cadre des mesures d'exonération en faveur de l'emploi vous pouvez embaucher, un jeune sous certaines conditions avec un contrat d'apprentissage. Quel contrat? Le contrat

Plus en détail

Le Recteur de l Académie de Bordeaux Chancelier des Universités

Le Recteur de l Académie de Bordeaux Chancelier des Universités Le Recteur de l Académie de Bordeaux Chancelier des Universités à Mesdames et Messieurs les inspecteurs d académie, directeurs des services départementaux de l Education Nationale Mesdames et Messieurs,

Plus en détail

Édition du 10 mars 2014

Édition du 10 mars 2014 1 Édition du 10 mars 2014 LE CONTRAT D APPRENTISSAGE 2 LE CONTRAT D APPRENTISSAGE SOMMAIRE Qui peut embaucher un apprenti et quelles sont les conditions relatives au jeune? 3 Quelles sont les caractéristiques

Plus en détail

Bac Professionnel PLP Pilote de Ligne de Production

Bac Professionnel PLP Pilote de Ligne de Production Formation co-financée par le Fonds Social Européen Bac Professionnel PLP Pilote de Ligne de Production en apprentissage ou en contrat de professionnalisation en 12 ou 24 mois Diplôme de l Education Nationale

Plus en détail

REGLEMENT REGIONAL POUR L'ATTRIBUTION ET LE VERSEMENT DE L INDEMNITE COMPENSATRICE FORFAITAIRE AUX EMPLOYEURS DE MIDI PYRENEES

REGLEMENT REGIONAL POUR L'ATTRIBUTION ET LE VERSEMENT DE L INDEMNITE COMPENSATRICE FORFAITAIRE AUX EMPLOYEURS DE MIDI PYRENEES REGLEMENT REGIONAL POUR L'ATTRIBUTION ET LE VERSEMENT DE L INDEMNITE COMPENSATRICE FORFAITAIRE AUX EMPLOYEURS DE MIDI PYRENEES Règlement adopté par la Commission Permanente du 7 mai 2009 !! " " # $ % "

Plus en détail

Droit Individuel à la Formation

Droit Individuel à la Formation Droit Individuel à la Formation Salariés en CDI (public ou privé), Salariés en CDD, Intérimaires Le Droit Individuel à la Formation donne la possibilité d acquérir une qualification professionnelle, d

Plus en détail

L ACCUEIL REGULIER EN ANNEE COMPLETE : DE L EMBAUCHE A LA RUPTURE DU CONTRAT

L ACCUEIL REGULIER EN ANNEE COMPLETE : DE L EMBAUCHE A LA RUPTURE DU CONTRAT L ACCUEIL REGULIER EN ANNEE COMPLETE : DE L EMBAUCHE A LA RUPTURE DU CONTRAT Qu est-ce que l accueil en année complète? C est lorsque l assistant maternel accueille un enfant pendant 47 semaines. L enfant

Plus en détail

a) À quels moments un salarié cumule-t-il des congés payés?

a) À quels moments un salarié cumule-t-il des congés payés? II -Congés payés a) À quels moments un salarié cumule-t-il des congés payés? Tout salarié on droit à des congés payés, dès lors qu il a travaillé, chez le même employeur, pendant un temps équivalent à

Plus en détail

Le conjoint collaborateur, un statut protecteur

Le conjoint collaborateur, un statut protecteur Le conjoint collaborateur, un statut protecteur Quel statut pour le conjoint du chef d entreprise? qui peut choisir le statut de conjoint collaborateur? Quels sont les avantages? Quel statut pour le conjoint

Plus en détail

Réunion d informations du 12 novembre 2014. La réforme de la formation professionnelle : analyse des changements apportés par la loi du 5 mars 2014

Réunion d informations du 12 novembre 2014. La réforme de la formation professionnelle : analyse des changements apportés par la loi du 5 mars 2014 Réunion d informations du 12 novembre 2014 La réforme de la formation professionnelle : analyse des changements apportés par la loi du 5 mars 2014 Rappel Les différents taux de cotisation : - Taux légal

Plus en détail

LE CONTRAT DE TRAVAIL

LE CONTRAT DE TRAVAIL LE CONTRAT DE TRAVAIL I. Introduction Le contrat de travail définit les conditions de travail et de rémunération du salarié. Il ne peut être contraire à la loi, aux conventions collectives ou aux usages

Plus en détail

Aide entreprise. Employeur. Salarié

Aide entreprise. Employeur. Salarié Employeur Entreprise (raison sociale) : Nom du responsable du dossier à contacter : Adresse (numéro et nom de rue) : Commune de l entreprise : Code postal : Tél.: Courriel : N SIRET : Code APE/ NAF : N

Plus en détail

AVENANT N 2 ET N 2 BIS A LA CCN DES HCR FAQ

AVENANT N 2 ET N 2 BIS A LA CCN DES HCR FAQ AVENANT N 2 ET N 2 BIS A LA CCN DES HCR FAQ Les réponses apportées aux questions ci-dessous sont données sous réserves des éventuelles réserves ou exclusions que le ministère du travail pourrait prendre

Plus en détail

Le contrat de professionnalisation

Le contrat de professionnalisation Mai 2009 contrats et mesures Le contrat de professionnalisation Vous recrutez un jeune de moins de 26 ans ou un demandeur d emploi et favorisez son accès à une qualification professionnelle dont l entreprise

Plus en détail

Le travail à temps partiel : ce qui change avec la loi de sécurisation de l emploi du 14 juin 2013

Le travail à temps partiel : ce qui change avec la loi de sécurisation de l emploi du 14 juin 2013 Le travail à temps partiel : ce qui change avec la loi de sécurisation de l emploi du 14 juin 2013 1 Obligation de négocier au niveau des branches... 3 2 Durée minimale de travail... 3 2.1 Dérogations...

Plus en détail

GUIDE DU CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION. Au 01/01/2011

GUIDE DU CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION. Au 01/01/2011 GUIDE DU CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION Au 01/01/2011 Maison Familiale Rurale De Coqueréaumont 1888 route de Coqueréaumont 76690 SAINT GEORGES SUR FONTAINE 02.35.34.71.22-02.35.34.27.54 Courriel : mfr.coquereaumont@mfr.asso.fr

Plus en détail

Aide entreprise. Employeur. Salarié

Aide entreprise. Employeur. Salarié Employeur Entreprise (raison sociale) : Nom du responsable du dossier à contacter : Adresse (numéro et nom de rue) : Commune de l entreprise : Code postal : Tél.: Courriel : N SIRET : Code APE/ NAF : N

Plus en détail

LOI TEPA : HEURES SUPPLEMENTAIRES TOUT CE QU IL VOUS FAUT SAVOIR

LOI TEPA : HEURES SUPPLEMENTAIRES TOUT CE QU IL VOUS FAUT SAVOIR LOI TEPA : HEURES SUPPLEMENTAIRES TOUT CE QU IL VOUS FAUT SAVOIR Conditions d application du dispositif de réduction et de déduction des cotisations de sécurité sociale : Doit on appliquer un taux de majoration

Plus en détail

LE CONTRAT D APPRENTISSAGE

LE CONTRAT D APPRENTISSAGE LE CONTRAT D APPRENTISSAGE Le contrat d apprentissage est un contrat de travail de type particulier mis en œuvre par des employeurs ayant procédé à une déclaration. Il prévoit une formation sur le temps

Plus en détail

AVENANT N 9 A LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DE L ASSAINISSEMENT ET DE LA MAINTENANCE INDUSTRIELLE DU 21 MAI 2002

AVENANT N 9 A LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DE L ASSAINISSEMENT ET DE LA MAINTENANCE INDUSTRIELLE DU 21 MAI 2002 AVENANT N 9 A LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DE L ASSAINISSEMENT ET DE LA MAINTENANCE INDUSTRIELLE DU 21 MAI 2002 AVENANT RELATIF A L ORGANISATION DU TEMPS DE TRAVAIL DANS L ENTREPRISE PREAMBULE Le

Plus en détail

MESURES D ACCOMPAGNEMENT DE LA MOBILITE EXTERNE : CONGES LONGUE DUREE

MESURES D ACCOMPAGNEMENT DE LA MOBILITE EXTERNE : CONGES LONGUE DUREE MESURES D ACCOMPAGNEMENT DE LA MOBILITE EXTERNE : CONGES LONGUE DUREE Les mesures mises en place visent à accompagner les collaborateurs porteurs d un projet professionnel en dehors du groupe CA sa et

Plus en détail

CONTRAT D APPRENTISSAGE

CONTRAT D APPRENTISSAGE CONTRAT D APPRENTISSAGE C est un contrat de travail de type particulier signé entre un jeune et un employeur. Il comporte en alternance une formation d un C.F.A et une activité professionnelle. Objectif

Plus en détail

Avenant n 1 du 11 décembre 2012 à la convention collective nationale des Cadres du Bâtiment du 1 er juin 2004

Avenant n 1 du 11 décembre 2012 à la convention collective nationale des Cadres du Bâtiment du 1 er juin 2004 Entre : Avenant n 1 du 11 décembre 2012 à la convention collective nationale des Cadres du Bâtiment du 1 er juin 2004 la Confédération de l Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment (CAPEB), la

Plus en détail

NOTICE POUR LE CONTRAT D APPRENTISSAGE

NOTICE POUR LE CONTRAT D APPRENTISSAGE NOTICE POUR LE CONTRAT D APPRENTISSAGE Cerfa FA14 Avant de conclure un contrat d apprentissage, renseignez-vous sur les règles applicables au contrat ainsi que les dispositions particulières prévues dans

Plus en détail

LE CABINET HÉBERT & ASSOCIÉS VOUS INFORME... Les heures supplémentaires et complémentaires

LE CABINET HÉBERT & ASSOCIÉS VOUS INFORME... Les heures supplémentaires et complémentaires LE CABINET HÉBERT & ASSOCIÉS VOUS INFORME... Les heures supplémentaires et complémentaires Limoges, le 17 octobre 2007 Madame, Monsieur et Cher Client, La Loi 2007-1223 du 21 août 2007 en faveur du Travail,

Plus en détail

LES CONDITIONS D EMPLOI DANS UN GE

LES CONDITIONS D EMPLOI DANS UN GE LES CONDITIONS D EMPLOI DANS UN GE Le GE doit avant tout être considéré comme un employeur comme les autres pour lequel les règles du droit commun et conventionnelles s appliquent pleinement. Toutefois,

Plus en détail

Formation et temps de travail (Publicité) Public ciblé par l accord («jeunes») Contrat de

Formation et temps de travail (Publicité) Public ciblé par l accord («jeunes») Contrat de Professionnelle Continue Les modalités d accès à la formation «Accord de Branche Syntec et ité» Qualifications inadaptés Priorités de Droit Individuel à la Plan de de Entretien Annuel Hors Plan & Hors

Plus en détail

Aide entreprise. Employeur. Salarié

Aide entreprise. Employeur. Salarié Employeur Entreprise (raison sociale) : Nom du responsable du dossier à contacter : Adresse (numéro et nom de rue) : Commune de l entreprise : Code postal : Tél.: Courriel : N SIRET : Code APE/ NAF : N

Plus en détail

Indemnités de rupture (régimes social et fiscal)

Indemnités de rupture (régimes social et fiscal) Régimes social et fiscal des indemnités de rupture du contrat de travail au 1 er janvier 2012 Indemnité compensatrice de préavis, de congés payés, de RTT non pris ; indemnité de non-concurrence Assujettie

Plus en détail

Annexe 4 CONVENTION RELATIVE À L ORGANISATION DE STAGE D'APPLICATION EN MILIEU PROFESSIONNEL

Annexe 4 CONVENTION RELATIVE À L ORGANISATION DE STAGE D'APPLICATION EN MILIEU PROFESSIONNEL 2007 Annexe 4 CONVENTION RELATIVE À L ORGANISATION DE STAGE D'APPLICATION EN MILIEU PROFESSIONNEL Vu le code du travail, et notamment son article L.211-1; Vu le code de l éducation, et notamment ses articles

Plus en détail

[ Particulier employeur ] La Paje. Prestation d accueil du jeune enfant À JOUR AU

[ Particulier employeur ] La Paje. Prestation d accueil du jeune enfant À JOUR AU [ Particulier employeur ] La Paje Prestation d accueil du jeune enfant À JOUR AU 1 er janvier 2010 Vous bénéficiez, pour votre enfant né ou adopté à partir du 1 er janvier 2004 *, de la Prestation d accueil

Plus en détail

I. Les grands principes

I. Les grands principes LE CONGE DE RECLASSEMENT Le Congé de reclassement est un dispositif légal qui permet aux salariés licenciés pour motif économique de se consacrer à leur reclassement dès le préavis (à réception de la lettre

Plus en détail

La lettre du. La réforme de la formation professionnelle

La lettre du. La réforme de la formation professionnelle La lettre du N 4 Décembre 2005 La réforme de la formation professionnelle La formation professionnelle est un moyen de développer rapidement et efficacement les compétences des hommes et des femmes de

Plus en détail

LE CONTRAT DE TRAVAIL

LE CONTRAT DE TRAVAIL LE CONTRAT DE TRAVAIL 1.).DEFINITION ET INTERET DU CONTRAT DE TRAVAIL Qu est qu un contrat de travail? Un contrat de travail est un accord par lequel une personne (le salarié) s engage à travailler pour

Plus en détail

La lettre du. La Réforme des Heures Supplémentaires. La réforme des heures supplémentaires est entrée en vigueur le 1 er octobre 2007.

La lettre du. La Réforme des Heures Supplémentaires. La réforme des heures supplémentaires est entrée en vigueur le 1 er octobre 2007. La lettre du N 6 Décembre 2007 La Réforme des Heures Supplémentaires La réforme des heures supplémentaires est entrée en vigueur le 1 er octobre 2007. Elle prévoit : Pour le salarié : une réduction des

Plus en détail

Qui peut être désigné comme délégué syndical? Quelles sont les missions du délégué syndical?

Qui peut être désigné comme délégué syndical? Quelles sont les missions du délégué syndical? Sommaire Synthèse Fiche détaillée Qui peut être désigné comme délégué syndical? Quelles sont les missions du délégué syndical? Quels sont les documents dont le délégué syndical est destinataire? Peut-il

Plus en détail

CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION : LE GUIDE

CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION : LE GUIDE PROFESSIONNALISATION : LE GUIDE Toutes les infos essentielles pour préparer son alternance à l Université de Bourgogne Les aspects juridiques Les aspects pédagogiques Les aspects financiers Les aspects

Plus en détail

POUR EVITER TOUT RETARD DANS LE TRAITEMENT DE VOTRE DOSSIER LIRE ATTENTIVEMENT

POUR EVITER TOUT RETARD DANS LE TRAITEMENT DE VOTRE DOSSIER LIRE ATTENTIVEMENT POUR EVITER TOUT RETARD DANS LE TRAITEMENT DE VOTRE DOSSIER LIRE ATTENTIVEMENT Le POINT Alternance Apprentissage de la CCI de la NIEVRE vous propose un accompagnement personnalisé pour la sécurisation

Plus en détail

QUESTIONS REPONSES LES PLUS FREQUENTES?

QUESTIONS REPONSES LES PLUS FREQUENTES? QUESTIONS REPONSES LES PLUS FREQUENTES? En tant qu apprenti je bénéficie des mêmes droits et obligations que les autres salariés de l entreprise? Vrai. Du fait que vous soyez «salarié», vous devez vous

Plus en détail

LETTRE CIRCULAIRE N 2006-040

LETTRE CIRCULAIRE N 2006-040 PARIS, le 15/02/2006 DIRECTION DE LA REGLEMENTATION DU RECOUVREMENT ET DU SERVICE DIRRES LETTRE CIRCULAIRE N 2006-040 OBJET : Bonus exceptionnel d'un montant maximum de 1.000 euros L'article 17 de la loi

Plus en détail

Fédération Française de Karaté Service Juridique

Fédération Française de Karaté Service Juridique Fédération Française de Karaté Service Juridique NOTE D INFORMATION N 003 Le chèque-emplloii associiatiif AVANT PROPOS Le chèque-emploi associatif est un dispositif permettant aux associations d accomplir

Plus en détail