Consultant au service du monde

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Consultant au service du monde www.helimax.com"

Transcription

1 Consultant au service du monde Ratios Plages de vitesses (m/s)

2 Mission Hélimax Énergie est un consultant spécialisé en énergie éolienne engagé à offrir les services de pointe les plus performants et les mieux adaptés aux besoins grandissants de ses clients sur la scène nationale et internationale. Services Stratégies, études et prospection de nouveaux marchés et projets Évaluation à méso échelle du gisement éolien d'une région ou d un pays (atlas des vents) Prospection de nouveaux marchés et projets Étude de faisabilité préliminaire Étude stratégique diverse Évaluation et recommandation du cadre institutionnel, législatif et réglementaire Formation et renforcement des capacités Bilan Montage et développement de projets éoliens Prospection et identification de zones favorables pour un parc éolien Évaluation à petite échelle du gisement éolien de zones ou de sites spécifiques Étude de faisabilité détaillée d'un projet Analyse comparative de la performance des différentes turbines éoliennes Choix de sites et configuration optimale de parcs Évaluation et optimisation de la production énergétique Négociation et acquisition de droits fonciers Étude d'impact et obtention de permis divers Préparation de budgets de construction et d exploitation Ingénierie financière et fiscale Transaction en matière de crédits verts ou carbone Élaboration de dossiers d appel d offres et évaluation des soumissions Préparation et négociation des contrats et garanties de performance Réalisation et exploitation de projets éoliens Calibrage de sites, essais de performance, monitoring de la performance de parcs éoliens Services météorologiques durant la phase d exploitation des projets Gestion des actifs Depuis les cinq dernières années, Hélimax est l entreprise canadienne la plus active au niveau de l étude et de l analyse des sites potentiels pour des projets éoliens : 85 stations météorologiques (stations en opération dans le monde de 40 à 80 mètres de hauteur); 7 cartes méso échelle retravaillées avec SIG (la majorité du Canada et le continent africain); Micro site cartographie pour des centaines de sites; SODAR pour la caractérisation de sites. Consultant en énergie éolienne au service du monde

3 Sommaire détaillée de nos services Prospection et mesure Contrôle de qualité et analyse Évaluation de la production d énergie Hélimax détient une vaste expérience avec des mâts de mesure de vent de 40 à 60 mètres au Canada et à travers le monde. Cette étape comprend : Revue/analyse de banques de données mondiales, nationales et internes (données météorologiques, topographiques, etc.); Analyse des contraintes technicoéconomiques, sociales et environnementales pour l aménagement d un parc éolien; Visites sur le terrain; Sélection de zones représentatives ou de sites spécifiques à fort potentiel; Obtention des permis et des autorisations; Spécification, achat, installation et mise en service des mâts et de l instrumentation de mesure des vents; Collecte et transmission quotidienne des données par télémétrie; Intervention en 24 heures en cas de dysfonctionnement des instruments. Hélimax traite quotidiennement des quantités considérables de données de vent grâce à l utilisation de plusieurs modules informatiques performants qui ont été développés à l interne. Cette étape inclut : Contrôle quotidien de la qualité au moyen de 17 tests automatisés avec le programme HM-Data, exclusif à Hélimax, assurant un taux élevé de recouvrement de plus de 95 %; Analyse des données selon les standards de l industrie et des financiers; Prévision à long terme du régime des vents à partir de données historiques climatologiques (ajustement "Measure-Correlate-Predict"); Extrapolation verticale; Production de rapports scientifiques y compris les divers tableaux et graphiques décrivant le gisement éolien (distribution de Weibull, rose des vents, distribution directionnelle, etc.). Cartographie du potentiel éolien Hélimax compte sur une équipe spécialisée composée de plusieurs météorologues et de techniciens qui maîtrisent l utilisation de logiciels commerciaux reconnus et du modèle méso échelle. Cette étape vise: Cartographie des vents d un pays ou d une région au moyen de modèle numérique dynamique à méso échelle; Cartographie du potentiel éolien d une zone ou d un site spécifique par la modélisation numérique stationnaire à micro échelle au moyen des logiciels commerciaux reconnus dans l industrie éolienne (WAsP, WindMap, MS-Micro); Raffinement de la résolution de la cartographie des vents selon les besoins particuliers du client. Analyse Financière Hélimax a beaucoup d expérience avec le financement pour des projets éoliens. Cette étape inclut : L exécution d une analyse de sensibilité en faisant varier certains paramètres-clé tels que le coût du projet, les vitesses des vents, le prix de l électricité, les coûts de construction et d exploitation, et plus encore; Révision de models financiers par une tierce partie. Hélimax compte sur une équipe d ingénieurs spécialisés et dédiés à la configuration et à l évaluation de la production énergétique de parcs éoliens. Analyse des courbes de puissance et de la performance de différents modèles de turbines éoliennes. Spécifications des turbines et des hauteurs de tours les plus adaptées au régime des vents. Configuration des parcs éoliens et optimisation de la production énergétique avec des logiciels commerciaux reconnus (WindFarm, etc.) Utilisation des systèmes d information géographique (MapInfo, Vertical Mapper, etc.) Calcul de la production nette d électricité sur la durée de vie de parcs éoliens en faible et haute pénétration. Calibrage de sites, essais de performance et monitoring de la performance de parcs éoliens en phase d exploitation. Consultant en énergie éolienne au service du monde

4 L équipe Richard Legault, ing., M.G.P., président Baccalauréat en génie mécanique et maîtrise en gestion de projet. M. Legault est impliqué depuis plus de 20 ans dans le secteur énergétique au Canada et à l étranger. Il possède une vaste expérience en développement, financement, réalisation et exploitation de projets novateurs, tant au niveau des technologies de production conventionnelles que d autres sources d énergie renouvelables. M. Legault se dédie depuis plus de 10 ans à l énergie éolienne. Louis Robert, M.G.P., directeur général Maîtrise en gestion de projet et diplôme universitaire en science de l'environnement. M. Robert a développé plusieurs projets éoliens et réalisé des études de faisabilité commerciale, technique et financière. Il détient une expertise en évaluation et mise en valeur des réductions d'émissions de gaz à effet de serre. Bouaziz Ait-Driss, M.Sc., directeur technique Diplôme d ingénieur en électrotechnique et maîtrise en énergies renouvelables. M. Ait-Driss a conçu plusieurs projets d importance en énergie éolienne au Canada et à l international dont la configuration de parcs éoliens, choix des équipements, calculs et optimisation du productible sur logiciels spécialisés, études d impact environnemental, raccordement au réseau. Franco Petrucci, M.Sc., MBA, directeur scientifique Baccalauréat et maîtrise en physique de même qu une maîtrise en administration des affaires. M. Petrucci a aussi une formation spécialisée en météorologie opérationnelle. Il a oeuvré pendant 14 ans au sein d Environnement Canada où il a surtout travaillé sur un système expert et sur un logiciel statistique de prévision météorologique. M. Petrucci est aujourd hui responsable des services spécialisés rendus par la division météorologie d Hélimax. Louise Lauzon, M. Sc., directrice prospection éolienne et développement Baccalauréat en physique et maîtrise en sciences de l atmosphère. Mme Lauzon possède une expertise de pointe dans le domaine de la météorologie appliquée à l énergie éolienne y compris l évaluation à mésoéchelle de régions ou pays et l évaluation à microéchelle de zones favorables et de sites spécifiques. Mme Lauzon est au sein d Hélimax depuis les débuts. Radenko Pavlovic, M.Sc., météorologue Baccalauréat en physique et maîtrise en sciences de l atmosphère. M. Pavlovic a une connaissance approfondie des logiciels commerciaux reconnus par l industrie de l énergie éolienne (WAsP, WinMap, MSMicro, MC2-WEST) et des outils et logiciels développés au sein même d Hélimax. Slavica Antic, M.Sc., météorologue Baccalauréat en météorologie et maîtrise en sciences de l atmosphère. Mme Antic a reçu plusieurs bourses prestigieuses et mentions d honneur. Elle a une connaissance approfondie de la modélisation à méso et micro-échelle (MC2-WEST, WAsP, etc.) et de couche limite. Michael Cookson, ing. jr., ingénieur de projet Baccalauréat en génie mécanique et en développement international. M. Cookson possède une expertise en installation de mâts de mesure de vent y compris la spécification des instruments de calibrage, le SODAR, et la mise en service et l exploitation de mâts de mesure sous différentes conditions climatiques. Kevin Bourque, ing. jr., ingénieur de projet Baccalauréat en génie minier. Ses principales fonctions sont la configuration de parcs éoliens à l aide de logiciels spécialisés, le calibrage de sites et l évaluation de la performance d un parc éolien. Eric Desrosiers, B.Sc., spécialiste en gisement éolien Baccalauréat en physique et détenteur d un certificat en informatique appliquée. M. Desrosiers traite et contrôle la qualité des données recueillies à l aide de mâts de mesure de vents pour les divers projets éoliens. Marion Hill, ing. jr., ingénieure de projet Baccalauréat en génie électrique. Mme Hill a fait une étude de faisabilité pour l implantation d un parc éolien à St-Laurent, Terre- Neuve. Au cours de ses études, elle a reçu plusieurs mentions d honneur. Elle développe de nouveaux marchés et réalise des études de faisabilité de projet d envergure. Simon Hébert, B.Sc., spécialiste SIG Baccalauréat en géographie-physique. M. Hébert est un spécialiste des systèmes d information géographique et confectionne notamment les cartes topographiques, de vent, de lotissement et de rugosité. Nicolas Muszynski, ing. jr., ingénieur de projet Baccalauréat en génie physique. M. Muszynski est responsable pour la configuration de parcs, l installation de mâts de mesure de vent, la simulation du fonctionnement de systèmes hybrides éolien diesel, le développement de certains aspects touchant à la calibration de sites, les tests de performance des éoliennes et l analyse statistique de la production énergétique des parcs éoliens. Consultant en énergie éolienne au service du monde

5 Clients et partenaires Secteur privé et sociétés d État ABB New Ventures Ltd BC Hydro Brascan Canadian Hydro Coopérative d énergie renouvelable de Lamèque Ltée Epcor Hydro-Mega Hydro-Québec Hydro-Québec International Innergex Kruger Manitoba Hydro M & N Wind Power Inc. NEG Micon Nichimen Corporation Renewable Energy System (RES) R.J. Burnside International Sea Breeze Shell Canada Uniterre Secteur gouvernemental et institutionnel Agence Nationale des Énergies Renouvelables de Tunisie (ANER) Bureau canadien du MDP/AC et du Ministère des Affaires Étrangères et du Commerce International (MAECI) Centre national de recherche du Canada (CNRC) Environnement Canada Fédération canadienne des municipalités (FCM) Gouvernement de l Égypte - New and Renewable Energy Authority Ministère des Ressources naturelles du Québec Ministère de l Environnement du Québec Ministère de l Industrie et du Commerce du Québec Ministère des Affaires internationales du Québec République Islamique de Mauritanie Ressources naturelles Canada (RNCan) Ville de Lamèque Secteur de la coopération bilatérale et multilatérale Agence canadienne de développement international (ACDI) Banque Africaine de Développement (BAfD) Banque Mondiale (BM) Fonds pour l Environnement Mondial (FEM) Institut de l Énergie et de l Environnement des pays de la Francophonie (IEPF) Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) Secteur académique et scientifique École Technologique Supérieur de Montréal Institut national de la recherche scientifique Énergie (INRS) Université du Québec à Montréal Université du Québec à Rimouski Université de Moncton

6 Présence et bilan dans le monde 130 projets dans 17 pays (à partir de janvier 2004) Canada Hongrie Roumanie Yougoslavie États-Unis Algérie Tunisie Chine Mexique Maroc Barbade Mauritanie Sénégal Égypte Côte d Ivoire Cameroun République centrafricaine Consultant en énergie éolienne au service du monde

7 Présence et bilan au Canada Présent dans 8 provinces canadiennes (à partir de janvier 2004) Légende Études stratégiques Carte de vent méso échelle Études (de faisabilité, stratégiques et autres) Développement de projet Prospection pour sites potentiels Mâts de mesure et analyse des données Carte micro échelle Configuration de parcs éoliens Étude d impacts environnementaux Services techniques divers Vérification au préalable et opinion d experts Mise en œuvre de projets Calibrage de site et services météorologiques durant l opération Gestions des actifs

8 Quelques mandats typiques Évaluation du potentiel éolien du Québec Québec, Canada (2000 à 2003) Client : Ministère des Ressources naturelles du Québec Partenaires: Entreprises locales Quatre mandats gagnés par Hélimax par voie d appel d offres publiques qui avaient pour objectif de mesurer le potentiel éolien du Québec. Les principaux services rendus par Hélimax dans le cadre de ces mandats se résument comme suit: Spécification, achat, installation et opération en totalité ou en partie de 30 mâts de mesures des vents pour une durée typique de 12 à 24 mois en climat nordique rigoureux; Évaluation du potentiel éolien de sites en Gaspésie (7 mâts), Bas-St-Laurent (9 mâts), Côte-Nord (5 mâts) et ailleurs au Québec (1 mât); Micro-localisation des sites de Ste-Félicité et de Rivière-au- Renard (8 mâts); Collecte, transmission par télémétrie et analyse des données y compris contrôle de la qualité (17 tests avec HM Data), analyse standard (Weibull, rose des vents, etc.), ajustement climatologique, extrapolation verticale et cartographie du potentiel éolien par le biais de logiciels commerciaux reconnus dans l industrie (WAsP, WindMap). Projet éolien de Lamèque Nouveau-Brunswick, Canada (2000 à ce jour) Client : Ville de Lamèque et Coopérative d énergie renouvelable de Lamèque Partenaires: Fédération canadienne des municipalités (FCM), Université de Moncton, Énergie NB. Ce projet a pour objectif la mise en place du premier projet éolien à grande échelle au Nouveau-Brunswick d ici l automne Les principaux services rendus par Hélimax dans le cadre de ce projet se résument comme suit : Étude des vents y compris la collecte, le contrôle de la qualité et l analyse des données de 2 mâts de mesure des vents, cartographie des vents de l Île de Lamèque et des sites identifiés; Étude de faisabilité technique y compris l analyse des contraintes, le choix du meilleur site, la configuration optimale d un parc éolien de 18 MW et le calcul de la production énergétique; Étude de faisabilité financière y compris l élaboration des budgets de construction et d exploitation ainsi que le calcul du prix de revient et du taux de rendement interne du projet; Étude de sensibilité environnementale sur l usage des sols et sur les oiseaux. Développement de parcs éoliens pour Innergex Québec, Canada (2000 à ce jour) Client : Innergex Partenaires : Communautés locales Le mandat d Hélimax consiste à assister dans toutes les phases d étude et de développement de plusieurs parcs éoliens au Québec dans le cadre de l appel d offres de MW d Hydro-Québec. Les principaux services rendus par Hélimax se résument comme suit : Prospection et choix de sites offrant le meilleur potentiel éolien; Spécification, installation et opération de plus de 15 mâts de mesure des vents de 40 et 60 mètres et analyse complète des vents selon les standards de l industrie; Configuration des parcs éoliens, y compris analyse de la performance des turbines de diverses tailles et modèles pour chaque site, calcul de la production d énergie, etc.; Lotissement cadastral du site et négociation des droits fonciers avec les propriétaires locaux; Réalisation d études d impacts sur l environnement et préparation des demandes de permis et autorisations. Proposition de deux parcs Éoliens à NSPI Nouvelle-Écosse, Canada ( ) Client : ABB New Ventures Ltd et un producteur privé Partenaire : Environnement Canada Le mandat d Hélimax consistait à monter la proposition d un consortium dans le cadre d un appel d offres lancé par Nova Scotia Power Inc. (NSPI) pour la fourniture annuelle de 100 GWh d électricité de source éolienne. Les principaux services rendus par Hélimax dans le cadre de ce mandat se résument comme suit : Cartographie des vents de la Nouvelle-Écosse à partir du modèle mésoéchelle; Choix de deux sites offrant des conditions optimales en terme de surface exploitable, de régime des vents, de raccordement au réseau de NSPI et de minimisation des impacts environnementaux; Préparation des budgets de construction, d exploitation et calcul de la production énergétique selon six options de manufacturiers de turbines éoliennes de classe mondiale. Consultant en énergie éolienne au service du monde

9 Plages de vitesses (m/s) Quelques mandats typiques (suite) Évaluation du potentiel éolien du Manitoba Manitoba, Canada ( ) Client : Manitoba Hydro Partenaire: Westower Communications Ratios Cartographie des vents de la région de Peace Colombie-Britannique, Canada (2003) Client : BC Hydro Partenaire : Environnement Canada À la suite d un appel d offres ouvert à la concurrence internationale, Manitoba Hydro a retenu à deux reprises Hélimax. Les principaux services qui seront rendus par Hélimax se résument comme suit: Cartographie à méso-échelle des vents du Manitoba à une résolution de 30 km et 3 km. Raffinement de la cartographie des vents du Manitoba jusqu à 200 mètres au moyen du logiciel MS-Micro aux hauteurs de 30, 60 et 70 mètres. Spécification, achat, installation et opération de 7 mâts de mesures des vents de 60 mètres. Collecte, transmission par télémétrie et analyse des données y compris contrôle de la qualité (17 tests avec HM Data), analyse standard (Weibull, rose des vents, etc.), ajustement climatologique, extrapolation verticale et cartographie à une échelle aussi fine que 50 mètres du potentiel éolien de chacun des 7 sites par le biais des logiciels commerciaux reconnus dans l industrie (WAsP, WindMap, MS-Micro). À la suite d une invitation à soumissionner à 5 firmes internationales, la proposition d Hélimax fût retenue. Les principaux services rendus par Hélimax se résument comme suit : Cartographie méso-échelle des vents de la région de Peace en Colombie-Britannique à une résolution de 3 km. Raffinement de la cartographie des vents de la région de Peace à 200 mètres au moyen du logiciel MS-Micro à une hauteur de 65 mètres. Cartographie des vents de deux des trois sous-régions pré-identifiées par BC Hydro (Bear Mt, Aasen, Mt Wartenbe), et ce à une résolution ultra fine de 50 mètres. Développement d un outil SIG (système d information géographique) permettant de consulter de façon conviviale l information des cartes (régime des vents, densité énergétique, routes, villages, réseau électrique). Programme éolien en Tunisie Tunisie (2001 à 2004) Client : Agence Nationale des Énergies Renouvelables de Tunisie Partenaires : Institut de l Énergie et de Environnement des pays de la Francophonie, Ministère des Ressources naturelles du Québec, Hydro-Québec, Agence canadienne de développement international, Programme des Nations Unies pour le Développement. Les principaux services rendus par Hélimax dans le cadre de ce mandat multiple se résument comme suit : Réalisation d un programme de mesure des vents (7 mâts). Confection d un manuel et prestation d une formation en énergie éolienne à des participants de plusieurs pays de l Afrique francophone. Proposition d un cadre institutionnel et réglementaire favorable à la production d énergie éolienne en Tunisie. Étude de faisabilité économique de projets éoliens types. Préparation d un projet éolien. Projets de couplage éolien-diésel en Mauritanie Nouadhibou, Mauritanie ( ) Client : République Islamique de Mauritanie Partenaires : Institut de recherche Hydro-Québec (IREQ), Tenmiya-Mauritanie Le mandat d Hélimax consistait à effectuer l étude et le prédéveloppement de projets de couplage éolien-diésel à Nouahdibou et Boulanoir. Les principaux services rendus par Hélimax dans le cadre de ce mandat se résument comme suit : Prospection et pré-identification de sites. Analyse du potentiel éolien. Identification des sites favorables. Pré-développement de deux projets. Élaboration d un dossier d appel d offres. Promotion du projet au sein de l industrie éolienne et dans le cadre du Mécanisme de développement propre (MDP).

10 Quelques mandats typiques (suite) Étude stratégique de déploiement de l énergie éolienne en Afrique Afrique ( ) Client : Banque Africaine de Développement Partenaires : Agence canadienne de développement international Les objectifs poursuivis dans le cadre d un contrat négocié avec la BAfD sont : Cartographie des vents de chacun des 53 pays de l Afrique à une résolution de 50 km à partir du modèle MC2-WEST d Environnement Canada. Analyse du cadre institutionnel et réglementaire des pays possédant un bon potentiel éolien. Analyse technique, économique, sociale et environnementale des pays à bon potentiel éolien. Élaboration d un plan de déploiement de l énergie éolienne en Afrique. Recherche de partenaires financiers intéressés à investir dans des projets éoliens en Afrique. Études de ligne de base de projets MDP Égypte, Sénégal, Tunisie, Mauritanie ( ) Client : Bureau canadien MDP/AC, Ministère des Affaires étrangères et du Commerce international Partenaires : Points focaux des pays hôtes Dans le cadre de divers projets éoliens pouvant bénéficier de la mise en valeur du mécanisme de développement propre (MDP) du protocole de Kyoto, Hélimax a été mandaté pour réaliser quatre études de ligne de base. Ces mandats se résument comme suit : Présentation et description du projet. Étude de la ligne de base, y compris les limites du système, la situation actuelle du secteur de l électricité, l analyse des scénarios probables et le calcul du niveau d émissions de la ligne de base. Calcul des émissions de gaz à effet de serre du projet. Calcul des unités certifiées de réduction d émission (UCRU) sur la durée de vie du projet. Étude sur l énergie éolienne en Colombie-Britanique Colombie-Britannique, Canada (2002) Client : Living Ocean Society and Tides Canada Foundation Partenaire : Greenpeace L objectif de cette étude était de promouvoir l énergie éolienne en Colombie-Britannique dans une perspective de développement économique et de création d emploi dans trois régions spécifiques de la province. Ce mandat se résumait comme suit: Aperçu de l énergie éolienne en Amérique du Nord et dans le monde. Viabilité de la production d énergie éolienne aux chapitres du potentiel éolien, de la réalisation technique de parcs éoliens, de la mise en marché de l électricité sur le réseau, de la rentabilité financière par rapport au coût marginal de production. Évaluation des retombées économiques et sociales du développement d une industrie éolienne locale. Évaluation des effets potentiels sur l environnement. Communiquez avec nous : HÉLIMAX ÉNERGIE inc. 4101, rue Molson Bureau 100 Montréal (Québec) Canada, H1Y 3L1 Téléphone : (514) Télécopieur : (514) préparé le janvier, 2004

VÉRIFICATION DES CONTRIBUTIONS AU BUREAU CANADIEN DU MÉCANISME POUR UN DÉVELOPPEMENT PROPRE ET DE L APPLICATION CONJOINTE (BUREAU DU MDP ET DE L AC)

VÉRIFICATION DES CONTRIBUTIONS AU BUREAU CANADIEN DU MÉCANISME POUR UN DÉVELOPPEMENT PROPRE ET DE L APPLICATION CONJOINTE (BUREAU DU MDP ET DE L AC) AFFAIRES ÉTRANGÈRES ET COMMERCE INTERNATIONAL BUREAU DE L INSPECTEUR GÉNÉRAL VÉRIFICATION DES CONTRIBUTIONS AU BUREAU CANADIEN DU MÉCANISME POUR UN DÉVELOPPEMENT PROPRE ET DE L APPLICATION CONJOINTE (BUREAU

Plus en détail

Demande nouvelle ligne de transport Chénier-Outaouais

Demande nouvelle ligne de transport Chénier-Outaouais C A N A D A RÉGIE DE L ÉNERGIE PROVINCE DE QUÉBEC DISTRICT DE MONTRÉAL HYDRO- QUÉBEC TRANSÉNERGIE Demanderesse No : R-3646-2007 ET L ASSOCIATION DE L INDUSTRIE ÉLECTRIQUE DU QUÉBEC, personne morale dûment

Plus en détail

WP Board No. 972/05. 29 avril 2005 Original : anglais. Projets/Fonds commun. Comité exécutif 258 e réunion 17 19 mai 2005 Londres, Angleterre

WP Board No. 972/05. 29 avril 2005 Original : anglais. Projets/Fonds commun. Comité exécutif 258 e réunion 17 19 mai 2005 Londres, Angleterre WP Board No. 972/05 International Coffee Organization Organización Internacional del Café Organização Internacional do Café Organisation Internationale du Café 29 avril 2005 Original : anglais Projets/Fonds

Plus en détail

Analyses du vent et étude du potentiel technico-économique éolien en mer

Analyses du vent et étude du potentiel technico-économique éolien en mer Analyses du vent et étude du potentiel technico-économique éolien en mer B. Pouponneau1, L.Thiebaud 2, C. Conseil3, P.Vigne4, J.Christin5, C. Périard1, S. Martinoni-Lapierre1 Météo-France, Toulouse, France

Plus en détail

La COOP carbone. (en formation) Une initiative de l AQME

La COOP carbone. (en formation) Une initiative de l AQME La COOP carbone (en formation) Une initiative de l AQME 1 Introduction Le nouveau cadre règlementaire va favoriser les projets de réduction de GES au Québec; Malgré l absence d un cadre structuré, le marché

Plus en détail

GROUPE GIROUX MÉNARD. Roger Giroux, CPA, CA Associé fondateur. Éric Laprés, CPA, CA Associé fondateur. Josée Charbonneau, CPA, CA Associée fondatrice

GROUPE GIROUX MÉNARD. Roger Giroux, CPA, CA Associé fondateur. Éric Laprés, CPA, CA Associé fondateur. Josée Charbonneau, CPA, CA Associée fondatrice GROUPE GIROUX MÉNARD Le Groupe Giroux Ménard vous offre des services en certification, en fiscalité et en financement ainsi que des services-conseils. La firme peut également vous conseiller en matière

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR LA SELECTIOND UNE STRUCTURE DE FORMATION

TERMES DE REFERENCE POUR LA SELECTIOND UNE STRUCTURE DE FORMATION «LA MAÎTRISE DES DÉPENSES ÉNERGÉTIQUES LIÉES À L EXPLOITATION DES BÂTIMENTS» TERMES DE REFERENCE POUR LA SELECTIOND UNE STRUCTURE DE FORMATION L Institut de l énergie et de l environnement de la Francophonie

Plus en détail

Plan financier à long terme

Plan financier à long terme Plan financier à long terme Notes biographiques Les membres du Comité sur le plan financier à long terme sont : Melina Spadafora, directrice principale, Affaires bancaires, gouvernements et secteur public,

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR LA SELECTION D UNE STRUCTURE DE FORMATION

TERMES DE REFERENCE POUR LA SELECTION D UNE STRUCTURE DE FORMATION «LA MAÎTRISE DES DEPENSES ENERGETIQUES DANS L INDUSTRIE ET LE RÔLE DU RESPONSABLE ENERGIE» TERMES DE REFERENCE POUR LA SELECTION D UNE STRUCTURE DE FORMATION L Institut de l énergie et de l environnement

Plus en détail

CURRICULUM VITAE DES TÉMOINS DU TRANSPORTEUR

CURRICULUM VITAE DES TÉMOINS DU TRANSPORTEUR DES TÉMOINS DU TRANSPORTEUR Page 1 de 8 Albert Chéhadé Chef Tarification Responsable du développement des stratégies tarifaires, de la conception des tarifs pour les marchés québécois et des tarifs de

Plus en détail

Cycle Capital lance l accélérateur Ecofuel

Cycle Capital lance l accélérateur Ecofuel Communiqué de presse Pour diffusion immédiate Cycle Capital lance l accélérateur Ecofuel Montréal, 2 octobre 2014 Mme Andrée-Lise Méthot, fondatrice et associée directeure de Cycle Capital Management est

Plus en détail

CARTOGRAPHIE DANS LE CADRE DES ENERGIES. Alejandro MAMIAN GIS Project Manager

CARTOGRAPHIE DANS LE CADRE DES ENERGIES. Alejandro MAMIAN GIS Project Manager CARTOGRAPHIE DANS LE CADRE DES ENERGIES RENOUVELABLES SIG pour le développement des projets éoliens Département de Développement International Alejandro MAMIAN GIS Project Manager 1 Sommaire 1. Introduction

Plus en détail

DÉMARCHE D ACCOMPAGNEMENT

DÉMARCHE D ACCOMPAGNEMENT DÉMARCHE D ACCOMPAGNEMENT en efficacité énergétique et réduction des émissions de gaz à effet de serre auprès des municipalités. Association québécoise pour la maîtrise de l énergie Le 1 er juin 2014 Projet

Plus en détail

L élaboration de politique et pratiques gouvernementales pour éliminer le travail des enfants dans les mines de Kolwezi, sud-katanga

L élaboration de politique et pratiques gouvernementales pour éliminer le travail des enfants dans les mines de Kolwezi, sud-katanga PROJET DE BONNE GOUVERNANCE DANS LE SECTEUR MINIER COMME FACTEUR DE CROISSANCE (PROMINES) UNITE D EXECUTION DU PROJET ID Projet : P106982 IDA H589 ZR TF010744 L élaboration de politique et pratiques gouvernementales

Plus en détail

Lumière sur l énergie électrique du Québec

Lumière sur l énergie électrique du Québec Plan de la présentation Lumière sur l énergie électrique du Québec Le 14 novembre 2013 Production d électricité Structure d Hydro-Québec Préoccupations environnementales L électricité du Québec et ses

Plus en détail

Centre de Communication et de Développement de l Entreprise

Centre de Communication et de Développement de l Entreprise Centre de Communication et de Développement de l Entreprise Bureau d Études Siège: 25, Avenue Noguès, Rue n 4 06 B.P. 1409 Abidjan 06 R.C. N CI-ABJ-2007-B-2911 Tél. : (225) 20.32.91.41 Fax : (225) 20.32.91.40

Plus en détail

HYDRO-QUÉBEC EN BREF Octobre 2014

HYDRO-QUÉBEC EN BREF Octobre 2014 HYDRO-QUÉBEC EN BREF Octobre 2014 Hydro-Québec - 1 Plan de la présentation Production d électricité aux États-Unis, au Canada et au Québec Survol historique Bilan financier Structure d Hydro-Québec Orientations

Plus en détail

ORGANISATION POUR LA MISE EN VALEUR DU FLEUVE SENEGAL (OMVS)

ORGANISATION POUR LA MISE EN VALEUR DU FLEUVE SENEGAL (OMVS) ORGANISATION POUR LA MISE EN VALEUR DU FLEUVE SENEGAL (OMVS) PROJET DE GESTION DES RESSOURCES EN EAU ET DE L ENVIRONNEMENT DU BASSIN DU FLEUVE SENEGAL (GEF/BFS) ATELIER DE CONCERTATION SUR LA GESTION DES

Plus en détail

ADMINISTRATION/FINANCE

ADMINISTRATION/FINANCE ADMINISTRATION/FINANCE RÉGIME COOPÉRATIF (18), RÉGIME RÉGULIER (5) Personnes rejoignables 69 Hommes Femmes Nombre de répondants 23 33,3 % 16 ( 70 %) 7 ( 30 %) Note : les pourcentages ne sont pas affichés

Plus en détail

Position commune et propositions conjointes France Brésil «Sécurité alimentaire et politiques foncières»

Position commune et propositions conjointes France Brésil «Sécurité alimentaire et politiques foncières» Position commune France Brésil «volatilité des prix et sécurité alimentaire» Le Brésil et la France considèrent que pour diminuer la volatilité des prix et améliorer la sécurité alimentaire, les actions

Plus en détail

TERMES DE REFERENCES POUR UNE ASSISTANCE TECHNIQUE A MI TEMPS SUR LE RENFORCEMENT DES CAPACITES TECHNIQUES ET SCIENTIFIQUES DU CILSS SUR LE CLIMAT

TERMES DE REFERENCES POUR UNE ASSISTANCE TECHNIQUE A MI TEMPS SUR LE RENFORCEMENT DES CAPACITES TECHNIQUES ET SCIENTIFIQUES DU CILSS SUR LE CLIMAT TERMES DE REFERENCES POUR UNE ASSISTANCE TECHNIQUE A MI TEMPS SUR LE RENFORCEMENT DES CAPACITES TECHNIQUES ET SCIENTIFIQUES DU CILSS SUR LE CLIMAT (LE RECRUTEMENT D UNE FIRME) Appui à la mise en œuvre

Plus en détail

PROGRAMME DIASPORA Recrutement d Experts/Consultants de la Diaspora

PROGRAMME DIASPORA Recrutement d Experts/Consultants de la Diaspora MINISTERE DE LA FONCTION PUBLIQUE ET DE LA REFORME ADMINISTRATIVE REPUBLIQUE TOGOLAISE RAVAIL-LIBERTE-PATRIE N /MFPRA/CTRAP/UGPD Lomé, PROGRAMME DIASPORA Recrutement d Experts/Consultants de la Diaspora

Plus en détail

La stratégie d intervention de l AFD dans l énergie. Journée PEXE 20 novembre 2013

La stratégie d intervention de l AFD dans l énergie. Journée PEXE 20 novembre 2013 La stratégie d intervention de l AFD dans l énergie Journée PEXE 20 novembre 2013 MEUR 3 axes Stratégie et Activités sur l Energie de l AFD (2007-2011) Energie sobre (renouvelable, efficace et économe

Plus en détail

Galion: Le lidar éolien ultime

Galion: Le lidar éolien ultime Galion: Le lidar éolien ultime galionlidar.com Le Galion Le lidar éolien ultime Le Galion est un lidar perfectionné destiné à la visualisation et à la mesure de la vitesse, de la direction et du comportement

Plus en détail

SGPNB au Nouveau-Brunswick. Le développement de l industrie des services financiers et des marchés boursiers dans la province

SGPNB au Nouveau-Brunswick. Le développement de l industrie des services financiers et des marchés boursiers dans la province SGPNB au Nouveau-Brunswick Le développement de l industrie des services financiers et des marchés boursiers dans la province Mise à jour juillet 2013 1 Préambule L information suivante décrit les différents

Plus en détail

DE LA FORMATION A L EXPERTISE PROGRAMME DES CYCLES 2016

DE LA FORMATION A L EXPERTISE PROGRAMME DES CYCLES 2016 FINANCES PUBLIQUES F10 S10 F11 F1 F1 F14 F15 F16 F17 F18 C18 F19 Méthodes et outils d élaboration des CDMT (global et sectoriels) dans le cadre de la réforme des finances publiques Programmation macroéconomique

Plus en détail

Agenda prévisionnel des conférences et ateliers

Agenda prévisionnel des conférences et ateliers Agenda prévisionnel des conférences et ateliers Forum de l Habitat et de l Immobilier Africain en Amérique du Nord (FHIAAN) dans le cadre du Salon ExpoHabitation de l Automne 22 au 25 octobre 2015 Stade

Plus en détail

Technosim inc. 1084-B de l Église St-Jean-Chrysostome Québec G6Z 1N8. Évaluation du potentiel technicoéconomique

Technosim inc. 1084-B de l Église St-Jean-Chrysostome Québec G6Z 1N8. Évaluation du potentiel technicoéconomique Évaluation du potentiel technicoéconomique d efficacité énergétique dans les réseaux autonomes Évaluation 2011 Note technique Présenté par : Technosim inc. 1084-B de l Église St-Jean-Chrysostome Québec

Plus en détail

PLAN SOLAIRE MAROCAIN

PLAN SOLAIRE MAROCAIN PLAN SOLAIRE MAROCAIN Mustapha Bakkoury, Président du directoire de MASEN Plan Solaire Marocain: Un projet intégré et structurant SOMMAIRE 1. Les énergies renouvelables, pilier de la vision énergétique

Plus en détail

Les technologies des énergies renouvelables: solutions pour le développement rural. L expérience de la Banque Africaine de Développement

Les technologies des énergies renouvelables: solutions pour le développement rural. L expérience de la Banque Africaine de Développement Les technologies des énergies renouvelables: solutions pour le développement rural L expérience de la Banque Africaine de Développement Dr Nogoye THIAM Unité du Genre, Changement Climatique et Développement

Plus en détail

1. LA STRUCTURE DE LA FONCTION COMMERCIALE 3. DEFINITION DES EMPLOIS COMMERCIAUX TYPES

1. LA STRUCTURE DE LA FONCTION COMMERCIALE 3. DEFINITION DES EMPLOIS COMMERCIAUX TYPES Secrétaire commerciale Module 1 : Fiches de commerce Chapitre 2 : Les métiers commerciaux Plan du Chapitre 2 : Les métiers commerciaux 1. LA STRUCTURE DE LA FONCTION COMMERCIALE 2. ANALYSE D'UNE OFFRE

Plus en détail

PROJET MASEN. Rédaction des termes de référence de l étude d impact socio-économique. Termes de référence

PROJET MASEN. Rédaction des termes de référence de l étude d impact socio-économique. Termes de référence PROJET MASEN Rédaction des termes de référence de l étude d impact socio-économique Mission du 07 juin au 11 juin 2010 1. Présentation du projet Afin de s affranchir de la dépendance aux énergies fossiles,

Plus en détail

Enquête sur l'innovation et les stratégies d'entreprise, 2012 Diffusé à 8 h 30, heure de l'est dans Le Quotidien, le vendredi 28 mars 2014

Enquête sur l'innovation et les stratégies d'entreprise, 2012 Diffusé à 8 h 30, heure de l'est dans Le Quotidien, le vendredi 28 mars 2014 Enquête sur l'innovation et les stratégies d'entreprise, 2012 Diffusé à 8 h 30, heure de l'est dans Le Quotidien, le vendredi 28 mars 2014 Stratégies d'entreprise En 2012, 87,8 % des entreprises ont principalement

Plus en détail

La Concurrence dans le secteur de l Énergie en Tunisie

La Concurrence dans le secteur de l Énergie en Tunisie Réunion du Group d'experts Intergouvernemental du Droit et de la Politique de la concurrence Genève, 17-19 juillet 2007 La Concurrence dans le secteur de l Énergie en Tunisie Par Tunisie The views expressed

Plus en détail

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L INDUSTRIE DE LA PETITE ET MOYENNE ENTREPRISE ET DE LA PROMOTION DE L INVESTISSEMENT

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L INDUSTRIE DE LA PETITE ET MOYENNE ENTREPRISE ET DE LA PROMOTION DE L INVESTISSEMENT REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L INDUSTRIE DE LA PETITE ET MOYENNE ENTREPRISE ET DE LA PROMOTION DE L INVESTISSEMENT Titre du projet «Appui à la mise en œuvre de la stratégie

Plus en détail

Services intégrés pour la réalisation de Plans d intervention

Services intégrés pour la réalisation de Plans d intervention Services intégrés pour la réalisation de Plans d intervention Ce document a été formaté pour l impression recto-verso. 55 % 140528-CIMA-Plan-intervention-v6.indd CIMA+, c est une présence et une expertise

Plus en détail

Sondage sur le développement des entreprises d Équipe Commerce Île-du-Prince-Édouard

Sondage sur le développement des entreprises d Équipe Commerce Île-du-Prince-Édouard Sondage sur le développement des entreprises d Équipe Commerce Île-du-Prince-Édouard Le présent sondage vise à évaluer l efficacité des services de soutien du travail de promotion du commerce extérieur

Plus en détail

AGOA Programme des Organisations pour la société civile du

AGOA Programme des Organisations pour la société civile du AGOA Programme des Organisations pour la société civile du 14 e Forum sur la coopération économique et commerciale entre les États-Unis et l Afrique AGOA 15 ans : Les organisations de la société civile

Plus en détail

Programme de compensation volontaire des gaz à effet de serre (GES)

Programme de compensation volontaire des gaz à effet de serre (GES) Programme de compensation volontaire des gaz à effet de serre (GES) Volet déplacements professionnels L Université et la lutte aux changements climatiques L Université Laval souhaite contribuer à la lutte

Plus en détail

Sélection des crédits de priorité régionale de LEED v4 Canada

Sélection des crédits de priorité régionale de LEED v4 Canada Sélection des crédits de priorité régionale de LEED v4 Canada Que sont les crédits de priorité régionale? Les crédits de priorité régionale ont été mis en place dans les systèmes d évaluation LEED 2009

Plus en détail

Aperçu de l utilisation de l information environnementale par la Banque africaine de développement

Aperçu de l utilisation de l information environnementale par la Banque africaine de développement Atelier sur les statistiques de l'environnement en appui à la mise en œuvre du Cadre pour le Développement des Statistiques de l'environnement Lomé, 19-23 novembre 2015 Aperçu de l utilisation de l information

Plus en détail

DOSSIER D INVESTISSEMENT D UN PROJET

DOSSIER D INVESTISSEMENT D UN PROJET DOSSIER D INVESTISSEMENT D UN PROJET D ECONOMIE D ENERGIE PLAN DU DOSSIER D INVESTISSEMENT 1 PROJET - Définition de l investissement - Evaluation des postes de coûts - Evaluation des postes de recettes/économies

Plus en détail

Dagobert BANZIO MINISTRE DU COMMERCE FONCTION MINISTERIELLE ET PARLEMENTAIRE

Dagobert BANZIO MINISTRE DU COMMERCE FONCTION MINISTERIELLE ET PARLEMENTAIRE Dagobert BANZIO MINISTRE DU COMMERCE Date et lieu de naissance : 21 Juin 1957 à Tinhou S/P de Bloléquin Situation familiale : Marié, Père de 7 enfants FONCTION MINISTERIELLE ET PARLEMENTAIRE Ministre de

Plus en détail

Documents de travail 1/5

Documents de travail 1/5 Documents de travail 1/5 La prospection des investissements directs étrangers (IDE) Préambule Les organismes de prospection d investissement étranger définissent différemment l investissement direct étranger

Plus en détail

Domaines clés d expertise

Domaines clés d expertise Domaines clés d expertise Évaluation de l'impact sur l'environnement Évaluation de site Échantillonnage environnemental et travail analytique Durabilité Communications et gestion des liaisons avec des

Plus en détail

CONTEXTE. Union des Tunisiens de Québec Page 1

CONTEXTE. Union des Tunisiens de Québec Page 1 CONTEXTE L Union des Tunisiens de Québec (UTQ), et en présence du Consul de la Tunisie à Montréal, a organisé le 18 février 2012 le premier forum sur les préoccupations de la communauté tunisienne de la

Plus en détail

URBASOFT-AUTORISATION Gestion des processus des permis et autorisations

URBASOFT-AUTORISATION Gestion des processus des permis et autorisations URBASOFT-AUTORISATION Gestion des processus des permis et autorisations Pour qui? URBASOFT-AUTORISATION assiste le gestionnaire municipal dans le cadre des démarches administratives des activités d urbanisme

Plus en détail

Blain,Joyal,Charbonneau S.E.N.C.R.L. c o m p t a b l e s a g r é é s. Le sens du partenariat

Blain,Joyal,Charbonneau S.E.N.C.R.L. c o m p t a b l e s a g r é é s. Le sens du partenariat Blain,Joyal,Charbonneau S.E.N.C.R.L. c o m p t a b l e s a g r é é s Le sens du partenariat Notre mission En plus d aider nos clients à prendre des décisions, nous les guidons dans leurs projets et démarches

Plus en détail

Projet de cogénération de Bécancour

Projet de cogénération de Bécancour Projet de cogénération de Bécancour Mémoire présenté dans le cadre des audiences du Bureau d audiences publiques en environnement (BAPE) sur le projet de cogénération de Bécancour par TransCanada Energy

Plus en détail

R É G I E D E L É N E R G I E

R É G I E D E L É N E R G I E C A N A D A R É G I E D E L É N E R G I E PROVINCE DE QUÉBEC DISTRICT DE MONTRÉAL NO. : R-3493-2002 HYDRO-QUÉBEC, Requérante -et- ACTION RÉSEAU CONSOMMATEUR, FÉDÉRATION DES ASSOCIATIONS COOPÉRATIVES D

Plus en détail

PLAN D AFFAIRES DU PROJET DE PARC REGIONAL DE PERCE

PLAN D AFFAIRES DU PROJET DE PARC REGIONAL DE PERCE ACTUALISATION DU CONCEPT DE PARC RÉCRÉOTOURISTIQUE À PERCÉ Rapport d étape préliminaire DU PROJET DE PARC REGIONAL DE PERCE Présenté à la Société de développement économique de Percé Février 2012 580,

Plus en détail

Étude sur l évaluation du potentiel éolien, de son prix de revient et des retombées économiques pouvant en découler au Québec. Dossier R-3526-2004

Étude sur l évaluation du potentiel éolien, de son prix de revient et des retombées économiques pouvant en découler au Québec. Dossier R-3526-2004 Étude sur l évaluation du potentiel éolien, de son prix de revient et des retombées économiques pouvant en découler au Québec Dossier R-3526-2004 ÉTUDE SUR L ÉVALUATION DU POTENTIEL ÉOLIEN, DE SON PRIX

Plus en détail

THÈME: «INTÉGRATION DU COMMERCE DES SERVICES DANS LES PLANS NATIONAUX ET RÉGIONAUX DE DÉVELOPPEMENT»

THÈME: «INTÉGRATION DU COMMERCE DES SERVICES DANS LES PLANS NATIONAUX ET RÉGIONAUX DE DÉVELOPPEMENT» ATELIER UNION AFRICAINE / COMMUNAUTÉS ECONOMIQUE RÉGIONALES SUR LE COMMERCE DES SERVICES EN COLLABORATION AVEC JEICP ET LA BAD 29-30 MARS 2012, LUSAKA (ZAMBIE) THÈME: «INTÉGRATION DU COMMERCE DES SERVICES

Plus en détail

Colloque FIL IDF CANADA / STELA

Colloque FIL IDF CANADA / STELA Colloque FIL IDF CANADA / STELA 13-16 mai 2013 Session 2: Développement durable de l industrie laitière Initiatives de développement durable Point de vue d un transformateur Présenté par : Martin Scuccimarri,

Plus en détail

à l horizon 2035 un projet exemplaire de développement nordique durable

à l horizon 2035 un projet exemplaire de développement nordique durable Le Plan Nord à l horizon 2035 un projet exemplaire de développement nordique durable définitif) 2 Territoire du Plan Nord Baie d Ungava Tracé de 19 27 du Conseil priv é (non Baie d Hudson Mer du Labrador

Plus en détail

Le Green Lease : mode d emploi à l usage des investisseurs et des utilisateurs

Le Green Lease : mode d emploi à l usage des investisseurs et des utilisateurs Le Green Lease : mode d emploi à l usage des investisseurs et des utilisateurs 15 octobre 2009 Annick Colybes Journaliste, Les Echos Denis Burckel Directeur Audit, Risques et Développement Durable, ICADE

Plus en détail

Le mécanisme de Changement climatique. développement propre (MDP) du protocole de Kyoto

Le mécanisme de Changement climatique. développement propre (MDP) du protocole de Kyoto Le mécanisme de Changement climatique développement propre (MDP) du protocole de Kyoto Quelles opportunités offrent le MDP? Quels instruments français d appui? Franck Jésus, Conseiller Environnement, DGTPE

Plus en détail

WP Board 1062/10. 17 juin 2010 Original : anglais. Projet/Fonds commun. Contexte

WP Board 1062/10. 17 juin 2010 Original : anglais. Projet/Fonds commun. Contexte WP Board 1062/10 17 juin 2010 Original : anglais Projet/Fonds commun F Comité exécutif / Conseil international du Café 21 24 septembre 2010 Londres, Angleterre Amélioration de la transformation et de l

Plus en détail

PME ÉVALUATEURS D ENTREPRISES

PME ÉVALUATEURS D ENTREPRISES PME ÉVALUATEURS D ENTREPRISES Division Évaluation d entreprises Division Stratégie et développement Valeur > Performance > Croissance 1 Un nouveau service! L évaluation d entreprise donne un instantané

Plus en détail

L OFFRE ADAPTÉE DU CRIQ À L INDUSTRIE DE LA PHOTONIQUE. Conférence des Rencontres Photoniques Marie-Claude Côté, V-P développement des affaires

L OFFRE ADAPTÉE DU CRIQ À L INDUSTRIE DE LA PHOTONIQUE. Conférence des Rencontres Photoniques Marie-Claude Côté, V-P développement des affaires L OFFRE ADAPTÉE DU CRIQ À L INDUSTRIE DE LA PHOTONIQUE Conférence des Rencontres Photoniques Marie-Claude Côté, V-P développement des affaires Plan de la présentation Le CRIQ; Le secteur de l optique-photonique;

Plus en détail

S.A.E.I.F - Bureau d Études

S.A.E.I.F - Bureau d Études La société Africaine d Études & d Ingénierie Financière est un bureau d Études multidisciplinaire qui travaille depuis 1997 dans le domaine de l appui au développement en Afrique. La SAEIF Bureau d Études

Plus en détail

Projet de construction d une école primaire à l Île des Sœurs. Juin 2013

Projet de construction d une école primaire à l Île des Sœurs. Juin 2013 Projet de construction d une école primaire à l Île des Sœurs Présenté par Michel Coté ing MBA Présenté par Michel Coté, ing MBA Juin 2013 Présentation Michel Côté ing. MBA GESTION DE CONSTRUCTION FORMATION

Plus en détail

Les mécanismes de projet

Les mécanismes de projet Les mécanismes de projet Changement climatique du protocole de Kyoto Franck Jésus Conseiller Environment du Directeur des Relations Internationales DGTPE MINEFI 04 juillet 2005 Le protocole de Kyoto: limiter

Plus en détail

FAITES AFFAIRE AVEC L ALLEMAGNE, PREMIÈRE ÉCONOMIE DE L UNION EUROPÉENNE

FAITES AFFAIRE AVEC L ALLEMAGNE, PREMIÈRE ÉCONOMIE DE L UNION EUROPÉENNE FAITES AFFAIRE AVEC L ALLEMAGNE, PREMIÈRE ÉCONOMIE DE L UNION EUROPÉENNE - Occasions d affaires et secteurs d intérêt - Chambre canadienne allemande de l industrie et du commerce à Montréal Montréal 24

Plus en détail

Click to edit Master title style

Click to edit Master title style Le Service des délégués commerciaux MAECI: Orientation et rôle Investissement étranger direct (IED) Anderson Blanc Délégué commercial Click to edit Master title style Investissement & Innovation Coordonnateur

Plus en détail

L émergence d une culture en maîtrise de l énergie au Québec : un équilibre offre demande?

L émergence d une culture en maîtrise de l énergie au Québec : un équilibre offre demande? L émergence d une culture en maîtrise de l énergie au Québec : un équilibre offre demande? Présenté par Éric Le Couédic, ing., M.Sc.A. Directeur Démarches d accompagnement en efficacité énergétique Congrès

Plus en détail

POWER SYSTEMS : L ENERGIE DE VOS PROJETS

POWER SYSTEMS : L ENERGIE DE VOS PROJETS POWER SYSTEMS : L ENERGIE DE VOS PROJETS Séminaire Tractafric Equipment Maroc, 9-11 avril 2014 La BU ENERGY-MANUFACTURING &SERVICES Segments de Marchés : Producteurs d électricité, Oil & Gas, Marine, Transport,

Plus en détail

Participation aux groupements de consommateurs SwissElectricity, ci-après «le groupe» ou «groupement»

Participation aux groupements de consommateurs SwissElectricity, ci-après «le groupe» ou «groupement» Participation aux groupements de consommateurs SwissElectricity, ci-après «le groupe» ou «groupement» Résultat : 1. Obtenir les meilleures conditions d approvisionnement possibles, en termes de prix, de

Plus en détail

Rapport annuel. Exercice se terminant Le 31 mars 2011

Rapport annuel. Exercice se terminant Le 31 mars 2011 Rapport annuel Exercice se terminant Le 31 mars 2011 N o de cat. M175-2011 ISSN 0229-8473 (Imprimé) ISSN 1927-727X (En ligne) Ce rapport est publié séparément dans les deux langues officielles Demandes

Plus en détail

Révision de la réglementation en efficacité énergétique des bâtiments

Révision de la réglementation en efficacité énergétique des bâtiments Comité consultatif sur la réglementation en efficacité énergétique des bâtiments Révision de la réglementation en efficacité énergétique des bâtiments Colloque BOMA Québec présenté par Mario Canuel, TP

Plus en détail

EXPANDING SERVICES AND GROWING : INSTITUT AFRICAIN DE GESTION URBAINE

EXPANDING SERVICES AND GROWING : INSTITUT AFRICAIN DE GESTION URBAINE EXPANDING SERVICES AND GROWING : INSTITUT AFRICAIN DE GESTION URBAINE L IAGU est une ONG internationale spécialisée dans la recherche/action, l appui technique et l information dans le domaine de l environnement

Plus en détail

Stimuler le développement durable de l aquaculture au Canada : Initiative nationale pour des plans d action stratégiques en aquaculture (INPASA)

Stimuler le développement durable de l aquaculture au Canada : Initiative nationale pour des plans d action stratégiques en aquaculture (INPASA) Stimuler le développement durable de l aquaculture au Canada : Initiative nationale pour des plans d action stratégiques en aquaculture (INPASA) Éric Gilbert Pêches et Océans Canada Atelier OCDE, Avril

Plus en détail

Profession: Ingénieur Agroéconomiste (AIGx2001), Statisticien. A.I.Gx. (Association des Ingénieurs de Gembloux, Belgique)

Profession: Ingénieur Agroéconomiste (AIGx2001), Statisticien. A.I.Gx. (Association des Ingénieurs de Gembloux, Belgique) Nom: Randolphe SEGLA Profession: Ingénieur Agroéconomiste (AIGx2001), Statisticien Date de naissance: 22 mars 1978 à Cotonou (Bénin) Nationalité: Béninoise Affiliation à des associations professionnelles:

Plus en détail

Fiche d information. Action du G8 concernant le Partenariat de Deauville avec les pays arabes en transition

Fiche d information. Action du G8 concernant le Partenariat de Deauville avec les pays arabes en transition Fiche d information Action du G8 concernant le Partenariat de Deauville avec les pays arabes en transition Un an après le début des événements historiques qui ont marqué l Afrique du Nord et le Moyen-

Plus en détail

Page 1 de 5. Bill Rostek Director Procurement Directeur des achats

Page 1 de 5. Bill Rostek Director Procurement Directeur des achats La Société canadienne de la Croix-Rouge est à la recherche d un professionnel très motivé et axé sur les résultats qui sera chargé de fournir des conseils stratégiques et techniques en matière de chaîne

Plus en détail

Bâtiments - Infrastructures

Bâtiments - Infrastructures 93 CONCEPTEUR D OUVRAGE ET D ÉQUIPEMENT Code : INF01 Concepteur d ouvrage et d équipement FPEINF01 Il conduit ou participe à des opérations d infrastructures dans le cadre de la réalisation d opérations

Plus en détail

Electrification Rurale au Mali. Technologies et financement

Electrification Rurale au Mali. Technologies et financement Electrification Rurale au Mali Technologies et financement Meeting of the SREP Pilot Countries Kenya 05 mar s 2012 Electrification rurale au Mali Plan de présentation le concept institutionnel le concept

Plus en détail

GESTION, FINANCES ET COMPTAPILITE Module 1 : Elaboration, Analyse économique et financière des projets Minimum requis par session

GESTION, FINANCES ET COMPTAPILITE Module 1 : Elaboration, Analyse économique et financière des projets Minimum requis par session Objectifs pédagogiques GESTION, FINANCES ET COMPTAPILITE Module 1 : Elaboration, Analyse économique et financière des projets Minimum par Analyser les procédures de préparation et de montage des projets.

Plus en détail

Le chauffage aux granules de bois au Québec

Le chauffage aux granules de bois au Québec Le chauffage aux granules de bois au Québec Pierre-Olivier Morency, directeur Groupe granules, QWEB Colloque Agri-Énergie Shawinigan, 25 octobre 2012 Quebec Wood Export Bureau (QWEB) association d affaires

Plus en détail

SOMMAIRE DE LA DÉCISION

SOMMAIRE DE LA DÉCISION Communiqué La Régie de l'énergie rend sa décision relative à la demande de modifier les tarifs de distribution d Hydro-Québec, en appliquant une hausse tarifaire de2,9 % pour l ensemble des tarifs et de

Plus en détail

Développement des Energies Renouvelables en Tunisie : Contexte & enjeux

Développement des Energies Renouvelables en Tunisie : Contexte & enjeux Développement des Energies Renouvelables en Tunisie : Contexte & enjeux Tunis, le 13/06/2015 Abdessalem EL KHAZEN Agence Nationale pour la Maîtrise de l Energie ʺANMEʺ Le Contexte Energétique Tunisien

Plus en détail

Mécanisme de Déploiements pour le Développement Démocratique (DDD) Formulaire de demande d initiative

Mécanisme de Déploiements pour le Développement Démocratique (DDD) Formulaire de demande d initiative Mécanisme de Déploiements pour le Développement Démocratique (DDD) Formulaire de demande d initiative Titre de l'initiative : Appui à la mise en œuvre du plan d action de la stratégie nationale de développement

Plus en détail

Conférence internationale sur les Energies renouvelables et efficacité énergétique

Conférence internationale sur les Energies renouvelables et efficacité énergétique Conférence internationale sur les Energies renouvelables et efficacité énergétique Instruments novateurs en matière de politique et de financement pour les pays voisins au sud et à l est de l Union européenne

Plus en détail

www.entrepreneurs en afrique.com Entrepreneurs en Afrique

www.entrepreneurs en afrique.com Entrepreneurs en Afrique Entrepreneurs en Afrique Une idée Contribuer à l émergence de PME/PMI technologiques en Afrique grâce à la collaboration entre des entrepreneurs africains et des Ecoles d Ingénieurs françaises (Réseau

Plus en détail

études de cas sur le financement chinois en Afrique ~dzifa kpetigo~

études de cas sur le financement chinois en Afrique ~dzifa kpetigo~ études de cas sur le financement chinois en Afrique ~dzifa kpetigo~ 1 QUELQUES préoccupations du consortium pour les infrastructures en Afrique (ICA) www.icafrica.org ; www.afdb.org La mission de l ICA:

Plus en détail

L ACCOMPAGNEMENT BANCAIRE DES ENTREPRISES CANADIENNES DANS LEUR EXPANSION EN EUROPE

L ACCOMPAGNEMENT BANCAIRE DES ENTREPRISES CANADIENNES DANS LEUR EXPANSION EN EUROPE L ACCOMPAGNEMENT BANCAIRE DES ENTREPRISES CANADIENNES DANS LEUR EXPANSION EN EUROPE CARREFOUR EUROPE 6 NOVEMBRE 2013 Présenté par: Équipe internationale, Banque Nationale du Canada 1 Contexte Situation

Plus en détail

La Fiducie du régime UNIVERSITAS La Fiducie du régime REEEFLEX La Fiducie du régime INDIVIDUEL

La Fiducie du régime UNIVERSITAS La Fiducie du régime REEEFLEX La Fiducie du régime INDIVIDUEL Aucune autorité en valeurs mobilières ne s est prononcée sur la qualité des titres offerts dans le présent prospectus. Quiconque donne à entendre le contraire commet une infraction. MODIFICATION N O 1

Plus en détail

Ministère de l Industrie

Ministère de l Industrie Ministère de l Industrie ZONES INDUSTRIELLES BILAN ET PERSPECTIVES Présentée par M. ABIDI Benaissa PDG AFI Site Web: http ://www.afi.nat.tn Juin 2013 1 Sommaire : I- Présentation de L AFI III Programme

Plus en détail

Surpassez vos frontières

Surpassez vos frontières Surpassez vos frontières Présentation générale Le cabinet Consultation Contacts Monde Inc. (CCM) se spécialise dans les services-conseils en stratégies de développement des exportations et dans la formation

Plus en détail

Technologie du génie électrique ORDINATEURS ET RÉSEAUX 243.BB

Technologie du génie électrique ORDINATEURS ET RÉSEAUX 243.BB Technologie du génie électrique ORDINATEURS ET RÉSEAUX 243.BB PRÉSENTATION Guy Roman, ing. Enseignant en TGÉ, Collège Ahuntsic. Chargé de cours, École de technologie supérieure. Gestionnaire de l académie

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE :

TERMES DE REFERENCE : MINISTERE D ETAT, MINISTERE DE L EMPLOI, DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ----------------------- Unité de Coordination des Programmes Emploi (UCP-Emploi) -----------------------

Plus en détail

La finance carbone pour les villes

La finance carbone pour les villes 1 La finance carbone pour les villes Source de revenus et levier d action pour des villes plus propres A travers la présentation de trois mécanismes de finance carbone mobilisables par les villes, cette

Plus en détail

RAPPORT DE L ATELIER

RAPPORT DE L ATELIER République de Côte d Ivoire Union Discipline - Travail ---------------- AGENCE NATIONALE DE L ENVIRONNEMENT AUTORITE NATIONALE DU MDP CÔTE D IVOIRE En partenariat avec : UNEP RISOE CENTER UNION EUROPEENNE

Plus en détail

Direction de la Formation Réseau des Campus

Direction de la Formation Réseau des Campus Direction de la Formation Réseau des Campus La formation, élément de l ADN de VE Nos métiers : Intensifs en main d œuvre opérationnelle, non dé localisables La valeur ajoutée se fait sur notre capacité

Plus en détail

Un aperçu au niveau international. Ministère de l Environnement, Conservation de la Nature et Tourisme

Un aperçu au niveau international. Ministère de l Environnement, Conservation de la Nature et Tourisme 1 FONDS CLIMAT NATIONAUX Un aperçu au niveau international Ministère de l Environnement, Conservation de la Nature et Tourisme Sommaire 2 La finance climat et la question de l accès direct L architecture

Plus en détail

CENTRE DE TRADUCTION ET DE TERMINOLOGIE JURIDIQUES (CTTJ) Faculté de droit Université de Moncton, campus de Moncton

CENTRE DE TRADUCTION ET DE TERMINOLOGIE JURIDIQUES (CTTJ) Faculté de droit Université de Moncton, campus de Moncton CENTRE DE TRADUCTION ET DE TERMINOLOGIE JURIDIQUES (CTTJ) Faculté de droit Université de Moncton, campus de Moncton RAPPORT ANNUEL au 30 avril 2006 PRÉSENTÉ AU SÉNAT ACADÉMIQUE Téléphone : (506) 858-4145

Plus en détail

Ministère de l Industrie

Ministère de l Industrie Ministère de l Industrie ZONES INDUSTRIELLES BILAN ET PERSPECTIVES Présentée par M. ABIDI Benaissa PDG AFI Site Web: http ://www.afi.nat.tn Juin 2013 1 Sommaire : I- Présentation de L AFI II- Réalisations

Plus en détail

PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE. Pour la gestion durable de votre patrimoine immobilier

PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE. Pour la gestion durable de votre patrimoine immobilier PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE Pour la gestion durable de votre patrimoine immobilier Vos Enjeux Acteurs du marché de l immobilier, la performance énergétique est pour vous un enjeu économique, écologique et

Plus en détail

UN MARCHÉ EN CHANGEMENT, DE NOUVEAUX DÉFIS POUR LES ENTREPRISES DU SECTEUR

UN MARCHÉ EN CHANGEMENT, DE NOUVEAUX DÉFIS POUR LES ENTREPRISES DU SECTEUR UN MARCHÉ EN CHANGEMENT, DE NOUVEAUX DÉFIS POUR LES ENTREPRISES DU SECTEUR Problématiques observées Ralentissement des investissements au Québec Nécessité de diversifier et d accroître la clientèle et

Plus en détail