Étape Description de l étape Mise en plan de pièces mécaniques Mise en plan d assemblage

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Étape Description de l étape Mise en plan de pièces mécaniques Mise en plan d assemblage"

Transcription

1 1 Étape Description de l étape Mise en plan de pièces mécaniques Mise en plan d assemblage 1 Format Numérotation Chapitre 14 Page 418 Format Chapitre 2 Page 62 Cartouche Chapitre 14 Page 417 Les mises en plan de pièces doivent être numérotées de manière à les différencier des mises en plan d assemblage (ex. P- 001 pour pièces et A-001 pour assemblage); Le numéro de pièces doit faire référence à la hiérarchie de l assemblage. Le format du cartouche ne doit pas être de dimensions inférieures à B paysage (11 x 17); Les éléments essentiels d un cartouche doivent être présent : - Titre du dessin - Description - Format - Numéro de dessin - Numéro de révision - Échelle standardisée selon le système de mesure - Masse de la pièce (optionnel) - Page n de N - Nom du dessinateur et du vérificateur ainsi que la date - Le fini de surface - Les traitements thermiques - Le matériau - Les tolérances globales (décimales, fractionnaire et angulaire) - Tableau des révisions - Grille externe de repère (axe X = 1, 2, 3, etc. et axe Y = A, B, C, etc.). Les mises en plan de pièces doivent être numérotées de manière à les différentier des mises en plan d assemblage (ex. P-001 pour pièces et A-001 pour assemblage); Le numéro de pièces ou de sous-assemblage doivent faire référence à la hiérarchie de l assemblage. Le format du cartouche ne doit pas être de dimensions inférieures à B paysage (11 x 17); Les éléments essentiels d un cartouche doivent être présent : - Titre du dessin - Description - Format - Numéro de dessin - Numéro de révision - Échelle standardisée selon le système de mesure - Masse de l assemblage (optionnel) - Page n de N - Nom du dessinateur et du vérificateur ainsi que la date - Les tolérances globales (décimales, fractionnaire et angulaire) - Tableau des révisions - Grille externe de repère (axe X = 1, 2, 3, etc. et axe Y = A, B, C, etc.). Système de mesure Chapitre 11 Page 306 L unité de mesure globale des mises en plan doit être indiquée clairement près de la cartouche (Pouce ou millimètre). Si un système d unité alternatif (ex. métrique) est utilisé pour quelques éléments de cotation, les unités doivent accompagner ces derniers.

2 2 Police Chapitre 3 Page 71 Échelle Chapitre 2 Pages 38 TOUTES les polices des mises en plan doivent être en MAJUSCULE et de grandeur suffisante pour faciliter la lecture des éléments. L échelle des mises en plan doit respecter les standards du système de mesure choisi (ex. système impérial = 1 : 1, 1 : 2, 1 : 5, 2 : 1, 5 : 1, à proscrire - 1 : 2.5 ); Les échelles des vues en coupe, de détails, etc. doivent être indiquées également en accord avec ces standards (ex. système impérial = 1 : 1, 1 : 2, etc.). Notes Si des informations complémentaires (procédés de fabrication, balancement, autres.) sont nécessaires pour faciliter la fabrication ou la compréhension du dessin, des notes peuvent être ajoutées dans les mises en plan à l intérieur du cartouche; Les notes sont généralement encadrées et localisées près du cartouche ou des vues concernées. Si des informations complémentaires (procédés de fabrication ou d assemblage, balancement, autres.) sont nécessaires pour faciliter l assemblage ou la compréhension du dessin, des notes peuvent être ajoutées dans les mises en plan à l intérieur du cartouche; Les informations suivantes ayant trait à des opérations d usinage sur des assemblages (ex. surfaçage d un assemblage de pièces soudées) sont également ajoutées dans les notes (et non dans le cartouche comme pour les mises en plan de pièces) : - Le fini de surface - Les traitements thermiques des pièces de l assemblage Les notes sont généralement encadrées et localisées près du cartouche ou des vues concernées.

3 3 Nomenclature Chapitre 14 Page 419 Une nomenclature doit accompagner une vue isométrique (éclatée ou non) de chaque assemblage ou sous-assemblage; Généralement, on place cette vue isométrique et sa nomenclature au début d une série de dessins associés à un même assemblage. La nomenclature comprend au moins les éléments suivants : - Le numéro de pièces dans l assemblage; - La description de chaque pièce (nom donné par le concepteur, appellation commerciale, etc.); - Le numéro de dessin de pièces correspondant (si les pièces sont achetées d un fournisseur, ex. : roulements, moteurs, etc., il n y a pas de numéro de dessin de référence). NOTE IMPORTANTE : les pièces de quincailleries (boulons, vis, rondelles, écrous, etc.) ne sont pas inscrites dans les nomenclatures et n apparaissent jamais sur les vues d assemblages. On les note seulement dans la liste de matériel de l assemblage annexée au cahier de dessin d un assemblage.

4 4 Étape Description de l étape Mise en plan de pièces Mise en plan d assemblage 2 Choix des vues Chapitre 5 Pages 153 Chapitre 6 Pages 171 Vues orthogonales standardisées Chapitre 5 Page 146 Vues en coupe Chapitre 7 Pages 223 Vues de détail Vues isométriques Chapitre 16 Page 498 Vues auxiliaires Chapitre 8 Pages 248 Autant que possible, les trois vues orthogonales (plan, élévation, profil) doivent être utilisée comme base pour la cotation de pièces mécaniques; Si deux des trois vues sont identiques, une de ces vues est omise; Attention de positionner la vue de PLAN en haut (Amérique du Nord) ou sous (Europe) la vue d ÉLÉVATION dépendamment du standard qui s applique. Lorsque cela est nécessaire pour illustrer les méthodes d assemblages des pièces, les trois vues orthogonales (Plan, élévation, profil) peuvent être utilisées; Les vues orthogonales ne sont généralement pas utilisées pour les assemblages sauf si la cotation de dimensions est requise. Attention de positionner la vue de PLAN en haut (Amérique du Nord) ou sous (Europe) la vue d ÉLÉVATION dépendamment du standard qui s applique. Lorsque des parties internes d une pièce ou d un assemblage doivent être cotées (ex. tubes avec multiples alésages), réaliser une ou plusieurs vues en coupe. Mettre les hachures dans les zones de coupe selon le matériau si le logiciel CAO n effectue pas cette fonction automatiquement; Choisir et identifier une échelle qui permet de voir les éléments de la vue de coupe facilement et positionner cette dernière dans l axe de la vue donc elle est tirée; Lorsque certains détails sont difficiles à voir et coter sur une vue standard ou en coupe, réaliser une vue de détail pour agrandir la partie concernée d une vue. Choisir et identifier une échelle qui permet de voir les éléments de la vue de détail facilement et positionner la vue de coupe dans l axe de la vue donc elle est tirée; Au besoin, ajouter des vues isométriques 3D de la pièce ou encore des vues auxiliaires pour compléter l information des autres types de vue. Une vue isométrique des assemblages est toujours présentée avant de donner plus de détails sur les méthodes d assemblage et de fabrication d un assemblage; La vue isométrique peut être éclatée pour permettre de voir toutes les pièces internes ou encore d illustrer le mode d assemblage des pièces; Les pièces visibles sur une vue isométrique (éclatée ou non) sont toujours numérotées et la vue est accompagnée d une nomenclature (voir la section nomenclature de la procédure).

5 5 Disposition des vues Dépendamment du format de la feuille de mise en plan, limiter le nombre de vues d une pièce sur une même feuille pour ne pas encombrer inutilement le dessin; Il est possible de mettre en plan plusieurs pièces sur la même feuille en indiquant le nom de chacune des pièces, son numéro dans la nomenclature de l assemblage ainsi que ses particularités (matériaux, fini de surface, tolérances, balancement, etc.) si elle diffère des autres pièces présentées sur la feuille; Les vues standard occupent l espace central de la mise en plan; Les vues de coupe sont disposées prêt des vues standard dont elles sont tirées; Les vues isométriques et de détail sont habituellement disposées dans les extrémités de la feuille en périphérie des vues standard. Une vue isométrique (éclatée ou non) est toujours présentée seule sur la première mise en plan d un assemblage donné; Les vues standard, en coupe et de détail doivent être dessinées séparément des vues isométriques avec nomenclature. Elles servent généralement à détailler les méthodes d assemblage (soudage, etc.) et les tolérances géométriques; Dépendamment du format de la feuille, limiter le nombre de vues d assemblage sur une même feuille pour ne pas encombrer inutilement le dessin; Les vues de coupe sont disposées prêt des vues standard dont elles sont tirées;

6 6 Étape Description de l étape Mise en plan de pièces Mise en plan d assemblage 3 Cotation Général Chapitre 11 Pages 335 Mettre toutes les cotes des dimensions de pièces sans répéter de cotes d une vue à l autre pour la même pièce; Disposer les cotes à l extérieur des vues; Respecter les standard pour la disposition des cotes (diamètre, rayon, parallèle, etc., voir le livre de dessin technique au besoin ou les mises en plan du projet McGrO); La tolérance des cotes doit refléter les limites du procédé de fabrication associé (ex. : il est impossible d usiner à plus de de précision avec un tour conventionnel); Aussi, il faut limiter le nombre de décimales dans la cotation puisque ces dernières sont liées aux tolérances d usinage du dessin. Un DATUM (ou ligne de référence) doit être défini pour positionner tous les éléments de cotation (voir exemple en page 8-9). Ceci influence principalement les tolérances d assemblage et le positionnement lors de la fabrication (fraisage, tournage, etc). Mettre les cotes des dimensions de l assemblage qui permettent de positionner les pièces les unes par rapport aux autres (ex. pour le soudage à l arc de pièces ensemble.); Éviter de répéter de cotes d une vue à l autre pour le même assemblage; Disposer les cotes à l extérieur des vues; Respecter les standard pour la disposition des cotes (diamètre, rayon, parallèle, etc., voir le livre de dessin technique au besoin ou les mises en plan du projet McGrO); La tolérance sur les cotes doit refléter les limites de la méthode d assemblage associée (ex. : il est impossible de positionner et souder des pièce avec une précision de !); Aussi, il faut limiter le nombre de décimales dans la cotation puisque ces dernières sont liées aux tolérances d usinage du dessin. Un DATUM (ou ligne de référence) doit être défini pour positionner tous les éléments de cotation (voir exemple en page 8-9). Ceci influence principalement les tolérances d assemblage et le positionnement lors de la fabrication (ex. soudage, surfaçage, etc). Tolérances dimensionnelles Chapitre 12 Pages 348 Les tolérances sur les cotes ne sont pas indiquées lorsqu elles correspondent à celles du cartouche; Dans le cas contraire, des tolérances dimensionnelles accompagnent les cotes et respectent les normes du dessin technique (voir référence [1]).

7 7 Tolérances géométriques Chapitre 12 Pages 361 Cotation fonctionnelle Perçage, chambrage et filetage Chapitre 13 Pages 396 Appendices 10 & 11 Pages 729 Éléments graphiques Lorsque cela est nécessaire, les tolérances Lorsque cela est nécessaire, les tolérances géométriques (parallélisme, géométriques (parallélisme, perpendicularité, perpendicularité, rectitude, concentricité, rectitude, concentricité, etc.) sont indiquées etc.) sont indiquées tel que prescrit par les tel que prescrit par les normes du dessin normes du dessin technique (voir livre de technique (voir livre de dessin technique); dessin technique); Les surfaces ou éléments de références sont Les surfaces ou éléments de références clairement identifiés; pour la cotation sont identifiés clairement; Les tolérances géométriques sont réalistes Les tolérances géométriques sont réalistes considérant les procédés d assemblage considérant les procédés de fabrication envisagés. envisagés. Les tolérances dimensionnelles et géométriques sont définies en lien avec la cotation fonctionnelle dictées par les méthodes d assemblage des pièces (voir procédure sur les mises en plan d assemblage); Ajouter les axes de centrage pour tous les trous; Tous les trous percés, avec chambrage ou filetage sont cotés en accord avec les standards du dessin techniques : - Le forêt pour le perçage du trou initial dans le cas d un chambrage ou d un filetage est indiqué (ex. FORÊT N.7, FORÊT Q, FORÊT ½, etc.); - La profondeur du trou percé, taraudé ou chambré est indiquée; - Si un alésage est nécessaire, la dimension de l alésoir est indiquée; - La dimension du taraud pour le filetage est indiquée (ex. TARAUD UNC); - Si plusieurs trous ont les mêmes caractéristiques, indiquer le nombre; - Ajouter tout autre détail pertinent à la cotation des trous (ex. : ÉQUIDISTANTS, ex.). - Voir les exemple de cotation de trous divers dans les mise en plan du projet McGrO Ajouter les lignes pointillées nécessaires pour la cotation des symétries ou des cotes angulaires;

8 8 Pour des exemples concrets de mises en plan détaillées, consulter les dessins du projet McGrO disponible dans la section étude de cas du site de la conception du génie mécanique ( ou les livres de dessin technique. Autre référence : [1] Giesecke, Frederick E. (1982) Dessin technique, 7 e édition, Édition du Renouveau Pédagogique, Ottawa, Canada, 773 p. Exemple 1 : Cotation avec axes centraux de la pièce comme référence (DATUM) Commentaires : Le choix des axes de référence permet la cotation de toutes les dimensions avec 6 cotes; La cotation par le centre de la pièce évite d avoir à surfacer les côtés de la pièce afin de garantir les tolérances sur la position des trous pour l assemblage éventuel de cette pièce;

9 9 Exemple 2 : Cotation avec deux côtés de la pièce comme référence (DATUM) Commentaires : Le choix des axes de référence permet la cotation de toutes les dimensions avec 10 cotes, soit 4 de plus que l exemple 1; Dans ce cas-ci, des erreurs de positionnement des trous peuvent être induites par les tolérances des surfaces externes de la pièce. (ex. le patron de trous pourrait ne pas être centré sur la plaque); Aussi, l enlèvement de matière au centre de la pièce risque de ne pas être positionné avec les mêmes tolérances que dans l exemple 1 puisqu il est coté par rapport aux côtés et non au centre de la pièce où il était en quelque sorte la référence pour positionner les trous dans l exemple 1. Cependant, si l objectif de la fabrication est de garantir les tolérances de fabrication par rapport aux côtés de la pièce (DATUM), il s agit de la meilleure façon d effectuer la cotation.

Cycle 2: Elaborer, rechercher, choisir et synthétiser les éléments nécessaires à une communication technique 2D/3D

Cycle 2: Elaborer, rechercher, choisir et synthétiser les éléments nécessaires à une communication technique 2D/3D Cycle 2: Elaborer, rechercher, choisir et synthétiser les éléments nécessaires à une communication technique 2D/3D Chapitre 1 Produire des documents techniques adaptés à une communication (interne et externe)

Plus en détail

5223 Techniques d usinage. Fiches descriptives

5223 Techniques d usinage. Fiches descriptives Formation professionnelle et technique et formation continue Direction générale des programmes et du développement 5223 Techniques d usinage Fiches descriptives Reconnaissance des acquis et des compétences

Plus en détail

Technologie de Construction DESSIN TECHNIQUE

Technologie de Construction DESSIN TECHNIQUE DESSIN TECHNIQUE Bertrand HOUX Septembre 2016 SOMMAIRE I Généralités... 2 1.1 But du dessin technique... 2 1.2 Un peu d histoire... 2 1.3 Types de dessins... 2 II Conventions fondamentales du dessin technique...

Plus en détail

Nom: Groupe: Date: géométrie, c est-à-dire l art de tracer des lignes et des courbes à l aide d une règle et d un compas.

Nom: Groupe: Date: géométrie, c est-à-dire l art de tracer des lignes et des courbes à l aide d une règle et d un compas. 51 LE DESSIN TECHNIQUE PAGES 336 À 342 DÉFINITIONS Le dessin technique est un langage utilisé en technologie permettant de transmettre de l information sur un objet ou un système. Les lignes de base utilisées

Plus en détail

TRAVAUX PRATIQUES ATELIER DE TECHNOLOGIE 3

TRAVAUX PRATIQUES ATELIER DE TECHNOLOGIE 3 Institut Supérieur Des Études Technologique De Sousse DEPARTEMENT DE GENIE MECANIQUE 2 éme Année Licence Appliquée Génie Mécanique UE : TECHNOLOGIE 3 TRAVAUX PRATIQUES ATELIER DE TECHNOLOGIE 3 THEME :

Plus en détail

COMMUNICATION TECHNIQUE

COMMUNICATION TECHNIQUE COMMUNICATION TECHNIQUE Contenu 1 COMMUNICATION... 2 2 NORMALISATION... 2 3 CHOIX DES OUTILS... 2 4 OUTILS DE DESCRIPTION USUELS (NON NORMALISES)... 3 5 OUTILS NORMALISES... 3 6 DESSIN TECHNIQUE... 4 6.1

Plus en détail

SCIENCES DE L INGENIEUR

SCIENCES DE L INGENIEUR SCIENCES DE L INGENIEUR Communiquer ses intentions technique Dessin technique FC.05 Introduction : Le dessin technique est le moyen d expression indispensable et universel de tous les techniciens. C est

Plus en détail

PROGRAMME DE TRAVAIL INTERNE

PROGRAMME DE TRAVAIL INTERNE Version 2.0 1/8 Semestre 1 Communication technique 180 périodes selon OrFo 1.7.2.1 Connaissances de base du dessin technique, des documents et outils. K4 1 1.7.2.1 Application des divers genres de traits,

Plus en détail

Ateliers d introduction au logiciel SolidWorks

Ateliers d introduction au logiciel SolidWorks Ateliers d introduction au logiciel SolidWorks Atelier #2 : Conception d assemblage... 3 Assemblage... 3 Conception ascendante... 3 Conception descendante... 3 Bonnes pratiques...4 Création d un assemblage...

Plus en détail

HepcoMotion. N 2 Conseils de montage

HepcoMotion. N 2 Conseils de montage Cette fiche technique est interactive avec Catalogue PRT2 40-41 HepcoMotion N 2 Conseils de montage Les couronnes et circuits de précision HepcoMotion répondent à des normes de qualité exigeantes, et permettent

Plus en détail

CATIA V5 Mechanical Design

CATIA V5 Mechanical Design Introduction A. Généralités 15 1. Historique 15 2. Caractéristiques techniques 15 3. Clients 16 B. Liste des ateliers 16 C. Ateliers étudiés dans l'ouvrage 18 D. Types de fichiers de données 19 Interface

Plus en détail

BAP : C : Sciences de l'ingénieur et instrumentation scientifique REMARQUES IMPORTANTES

BAP : C : Sciences de l'ingénieur et instrumentation scientifique REMARQUES IMPORTANTES CONCOURS EXTERNES IT 2015 EPREUVE TECHNIQUE D ADMISSION Durée : 2 heures Coefficient : 2 CONCOURS N 148 Corps : Assistants Ingénieurs BAP : C : Sciences de l'ingénieur et instrumentation scientifique Emploi-type

Plus en détail

FICHES D AIDE POUR L UTILISATION DU LOGICIEL

FICHES D AIDE POUR L UTILISATION DU LOGICIEL FICHES D AIDE POUR L UTILISATION DU LOGICIEL SOLID WORKS Méthode de création d un volume simple Modification des opérations effectuées Manipulation des pièces dans un assemblage Mise en place d une contrainte

Plus en détail

Représentation géométrique

Représentation géométrique Annexe 07 - Représentation géométrique Page 1/12 Représentation géométrique 1) LECTURE DE FORMES - VOCABULAIRES...3 11) PIECES DE FORME GENERALE «PRISMATIQUE»... 3 12) PIECES DE FORME GENERALE «CYLINDRIQUE

Plus en détail

COURS DE DESSIN TECHNIQUE DESSIN & LECTURE DE PLAN SECTION METAL

COURS DE DESSIN TECHNIQUE DESSIN & LECTURE DE PLAN SECTION METAL COURS DE DESSIN TECHNIQUE DESSIN & LECTURE DE PLN SECTION METL Troisième degré 5 ème année - 20 /20 Professeur : Elève : Dominique BONNET 1 LECTURE DE PLN TROISIEME MODULE OBJECTIFS L élève doit être capable

Plus en détail

24ème concours des Meilleurs Ouvriers de France Édition Numéro candidat 91026

24ème concours des Meilleurs Ouvriers de France Édition Numéro candidat 91026 24ème concours des Meilleurs Ouvriers de France Édition 2009-2011 Numéro candidat 91026 Sommaire Lieu de réalisation Machines et moyens à disposition Machine de production Outils de contrôle Méthodes et

Plus en détail

Module Techniques d usinage - Les bases

Module Techniques d usinage - Les bases FORMATION Professionnelle Module Techniques d usinage - Les bases 6ème édition juin 2016 Art. n 2403f Index Techniques d usinage manuelles 11 Techniques d usinage mécaniques 45 Techniques d usinage - Les

Plus en détail

Bases du Dessin Industriel. BADI-C-b

Bases du Dessin Industriel. BADI-C-b I ) Généralités 1) Les différents types de dessin Le plan d ensemble : Il représente un mécanisme entier avec toutes ses pièces assemblées. Ce type de plan est utilisé pour crée un projet, ou pour la maintenance

Plus en détail

DESSIN TECHNIQUE. Site Web : ezzahraoui.jimdo.com

DESSIN TECHNIQUE. Site Web : ezzahraoui.jimdo.com Les principes de représentation étudiés dans le chapitre précédent Projections orthogonales sont parfaitement adaptés à la description et à la définition des formes et contours extérieurs, même pour les

Plus en détail

PROGRAMME DE TECHNOLOGIE DE CONSTRUCTION DES CLASSES DE SECONDE S3 et T1T2

PROGRAMME DE TECHNOLOGIE DE CONSTRUCTION DES CLASSES DE SECONDE S3 et T1T2 PROGRAMME DE TECHNOLOGIE DE CONSTRUCTION DES CLASSES DE SECONDE S3 et T1T2 Chapitres Horaires Numéro Titres 2 nde T1T2 2 nde S3 C1S Eléments de base du dessin industriel 18 h 24 h C2S Modes de représentation

Plus en détail

L E C T U R E D E PLAN S INITIATION

L E C T U R E D E PLAN S INITIATION L E C T U R E D E PLAN S OBJECTIFS Donner à la personne de bonnes connaissances générales de base permettant d appréhender la lecture de plans simples. PUBLIC Toute personne ayant à utiliser des plans

Plus en détail

Le dessin technique. Dessin de définition : Un dessin de définition détermine entièrement les formes et dimensions d une

Le dessin technique. Dessin de définition : Un dessin de définition détermine entièrement les formes et dimensions d une Le dessin technique I Vocabulaire : Pour parler correctement et se comprendre en terme de documents techniques, il faut connaître un minimum de vocabulaire approprié : Dessin technique : Le dessin technique

Plus en détail

BREVET D ETUDES PROFESSIONNELLES REPRESENTATION INFORMATISEE DE PRODUITS INDUSTRIELS. Epreuve EP1 Unité : UP1

BREVET D ETUDES PROFESSIONNELLES REPRESENTATION INFORMATISEE DE PRODUITS INDUSTRIELS. Epreuve EP1 Unité : UP1 BREVET D ETUDES PROFESSIONNELLES REPRESENTATION INFORMATISEE DE PRODUITS INDUSTRIELS Epreuve EP1 Unité : UP1 Analyser une pièce et produire sa maquette numérique en fonction d'un mode d'élaboration arrêté

Plus en détail

1 Représentation en projection orthogonale

1 Représentation en projection orthogonale STI Génie mécanique A Représentation des systèmes mécaniques COURS 1 Représentation en projection orthogonale Dessin de définition : Il est la représentation d une seule pièce et permet un échange d informations

Plus en détail

Dossier 20 >>> Synthèse

Dossier 20 >>> Synthèse ossier 20 >>> Synthèse Nom : Groupe : ate : Le dessin technique 1. LES TYPES E REPRÉSENTTIONS Types de représentations éfinitions e qu on peut y trouver Exemples d utilisation roquis essin aux instruments

Plus en détail

TUTO SOLIDCAM Fraisage. Objectif : Prise en main de SOLIDCAM FRAISAGE

TUTO SOLIDCAM Fraisage. Objectif : Prise en main de SOLIDCAM FRAISAGE Objectif : Prise en main de SOLIDCAM FRAISAGE Mise en situation : DELCAMP est une entreprise qui conçoit, met au point et réalise des solutions de suspension destinées aux motos de compétition. La pièce

Plus en détail

Mécanique polyvalente

Mécanique polyvalente Enseignement professionnel 2 ème degré Mécanique polyvalente Institut Saint-Joseph (Ecole Technique) Deuxième degré professionnel Mécanique polyvalente Grille Horaire MEPO 3 4 A. FORMATION OBLIGATOIRE

Plus en détail

PROGRAMMATION DE MATHEMATIQUES - CM2

PROGRAMMATION DE MATHEMATIQUES - CM2 Période 1 (7 semaines) PROGRAMMATION DE MATHEMATIQUES - CM2 Connaître par coeur les tables d addition nombres de 0 à 50. Problèmes relevant de l addition, : addition d un nombre de 2 de la soustraction

Plus en détail

LE DESSIN TECHNIQUE. I. Généralités sur le Dessin Technique (Dessin industriel) Page - 1/15. I-1. Principaux types des dessins industriels :

LE DESSIN TECHNIQUE. I. Généralités sur le Dessin Technique (Dessin industriel) Page - 1/15. I-1. Principaux types des dessins industriels : Première S Le Dessin Technique LE DESSIN TECHNIQUE Photo de la pince : Support de cours : Pince SCHRADER BELLOW ou PARKER. La pince est montée sur un bras de robot et utilisée pour déplacer des pièces

Plus en détail

Communication technique & Matériaux et Fabrication La représentation des produits industriels

Communication technique & Matériaux et Fabrication La représentation des produits industriels Communication technique & Matériaux et Fabrication La représentation des produits industriels I Généralités II Quelques outils de représentation II 1 Le schéma cinématique minimal II 2 Le dessin d ensemble

Plus en détail

EXEMPLES DE DESSINS DE DÉFINITION DE PRODUITS FINIS TSCPI page 3/19

EXEMPLES DE DESSINS DE DÉFINITION DE PRODUITS FINIS TSCPI page 3/19 COURS Décoder et interpréter une spécification géométrique ² Connaissances associées extraire du dessin de définition le modèle géométrique associé au modèle réel définir et représenter les éléments tolérancés,

Plus en détail

TP PTSI Micro moteur CI 5 De la conception à la réalisation MICRO MOTEUR. CI 5 : De la conception à la réalisation

TP PTSI Micro moteur CI 5 De la conception à la réalisation MICRO MOTEUR. CI 5 : De la conception à la réalisation LYCEE EUGENE LIVET NANTES MICRO MOTEUR CI 5 : De la conception à la réalisation L objet de ce TP est d analyser une liaison complète du micro moteur puis de transposer cette solution sur un autre système.

Plus en détail

LE DESSIN TECHNIQUE. Le système technique étudié est un ferme porte hydraulique. PORTE

LE DESSIN TECHNIQUE. Le système technique étudié est un ferme porte hydraulique. PORTE LES OUTILS DE LA COMMUNICATION TECHNIQUE LE DESSIN TECHNIQUE Construction Référence au programme S.T.I Référence au module 1 Les Outils de la Communication Technique. 1-2 Outils de représentation des solutions

Plus en détail

CCPQ OPERATEUR / OPERATRICE EN SYSTEME D'USINAGE PROFIL DE QUALIFICATION CONSTRUCTIONS MECANIQUES 1/5

CCPQ OPERATEUR / OPERATRICE EN SYSTEME D'USINAGE PROFIL DE QUALIFICATION CONSTRUCTIONS MECANIQUES 1/5 CCPQ Bd Pachéco - 19 - boîte 0 1010 Bruxelles Tél. : 02 210 50 65 Fax : 02 210 55.33 Email : ccpq@profor.be www.enseignement.be INDUSTRIE CONSTRUCTIONS MECANIQUES OPERATEUR / OPERATRICE EN SYSTEME D'USINAGE

Plus en détail

Communication graphique

Communication graphique Introduction générale Partie I. La projection parallèle 1. Le dessin multivue - cotation 2. La méthode de Monge 3. L axonométrie 4. La projection cotée Cotation La précision d'une réalisation est souvent

Plus en détail

Une VUE est une projection orthogonale d un objet sur un plan parallèle à ses faces.

Une VUE est une projection orthogonale d un objet sur un plan parallèle à ses faces. Définition : Une VUE est une projection orthogonale d un objet sur un plan parallèle à ses faces. But : Représenter un objet réel en 3 dimensions par plusieurs vues ou dessins en deux dimensions pour en

Plus en détail

RÉALISER UN DESSIN AVEC UNE COUPE ET UNE ÉLÉVATION

RÉALISER UN DESSIN AVEC UNE COUPE ET UNE ÉLÉVATION RÉALISER UN DESSIN AVEC UNE COUPE ET UNE ÉLÉVATION Sommaire I. Chronologie de l exécution du dessin... 2 1. La pré-étude... 2 2. La conception technique... 2 II. Coupes et sections... 3 1. Généralités...

Plus en détail

Polycopié à utiliser en relation avec votre livre Mémotech, pour le cours comme pour les exercices proposés. DESSIN INDUSTRIEL 2

Polycopié à utiliser en relation avec votre livre Mémotech, pour le cours comme pour les exercices proposés. DESSIN INDUSTRIEL 2 Semestre 1 Conception Mécanique M1101 Année 2016-2017 LE DESSIN INDUSTRIEL NOM : Prénom : Polycopié à utiliser en relation avec votre livre Mémotech, pour le cours comme pour les exercices proposés. LE

Plus en détail

REPRESENTATION DES SYSTEMES

REPRESENTATION DES SYSTEMES JLB Représentation des systèmes Le principe de représentation 1 REPRESENTATION DES SYSTEMES 2 Représentation des systèmes Le principe de représentation JLB 1.2 Règles de base 1 LE PRINCIPE DE REPRESENTATION

Plus en détail

I REGLES D'ELABORATION DES COTES

I REGLES D'ELABORATION DES COTES COURS CONSTRUCTION MECANIQUE Bac Pro MEI COTATION DIMENSIONNELLE Cotes, tolérances chiffrées, tolérances ISO, ajustements CENTRE D INTERET : LA SPECIFICATION FONCTIONNELLE COMPETENCES : Décrire les positions

Plus en détail

Conception, Fabrication, Assistées par Ordinateur

Conception, Fabrication, Assistées par Ordinateur Conception, Fabrication, Assistées par Ordinateur Définition de la C.F.A.O La C.F.A.O est un procédé qui permet à l aide d un système automatisé de concevoir, programmer les formes de la pièce à usiner

Plus en détail

REPRESENTATION GRAPHIQUE

REPRESENTATION GRAPHIQUE 2013/2014 Glioula.mohamed@gmail.com 1 A- Dessin Technique : 1. BUT : Le but du dessin technique est de décrire fidèlement les formes des objets tridimensionnels à l'aide d'une ou plusieurs représentations

Plus en détail

Éléments de fabrication mécanique

Éléments de fabrication mécanique GPA-210 Éléments de fabrication mécanique Plan du cours Dessin industriel: Un rappel Tolérances dimensionnelles et Ajustements Tolérances géométriques États de surfaces Cotation fonctionnelle Cotation

Plus en détail

Évaluation rentrée septembre 2014 Section 1 TU Bac Pro TU 3 ans.

Évaluation rentrée septembre 2014 Section 1 TU Bac Pro TU 3 ans. Évaluation rentrée septembre 2014 Section 1 TU Bac Pro TU 3 ans. Retour des grandes vacances, après 1 ans de formation, j ai retenu... Nom:. Prénom:... Date: _Septem bre 2014 Classe: 1 TU Questions Barème

Plus en détail

Conception et Fabrication Assistée par Ordinateur

Conception et Fabrication Assistée par Ordinateur Conception et Fabrication Assistée par Ordinateur Le permet de choisir entre les différentes parties de la leçon. Tu devras les suivre dans l ordre, et remplir le support de cours qui t est fourni. Définition

Plus en détail

1. REFERENTIEL D ACTIVITES DU CQPM

1. REFERENTIEL D ACTIVITES DU CQPM Commission paritaire nationale de l emploi de la métallurgie Qualification : MQ 1988 09 92 0002 Catégorie : B Dernière Modification : 03/04/2014 REFERENTIEL DU CQPM Titre du CQPM : Dessinateur d Etudes

Plus en détail

Éléments de fabrication mécanique. Plan du chapitre. Procédés d usinage. Procédés par enlèvement de matière introduction. Procédés d usinage

Éléments de fabrication mécanique. Plan du chapitre. Procédés d usinage. Procédés par enlèvement de matière introduction. Procédés d usinage GPA-210 Éléments de fabrication mécanique Plan du chapitre Plan du cours Dessin industriel: Un rappel Tolérances dimensionnelles et Ajustements Tolérances géométriques États de surfaces Cotation fonctionnelle

Plus en détail

Guidage de vilebrequin

Guidage de vilebrequin Guidage de vilebrequin Description et objectif Le mécanisme étudié est un embiellage de moteur. L étude consiste à concevoir le guidage en rotation du vilebrequin dans son carter. Pour cela on donne dans

Plus en détail

dessin Date : CHOIX DES VUES, COUPES ET SECTIONS 1/9 1 STI G.E. Choix des vues 3 vues suffisent en général pour définir un objet

dessin Date : CHOIX DES VUES, COUPES ET SECTIONS 1/9 1 STI G.E. Choix des vues 3 vues suffisent en général pour définir un objet CHOIX DES VUES, COUPES ET SECTIONS 1/9 A. CHOIX DES VUES ET VUES PARTICULIERES I. Choix des vues Objectifs : avec un nombre de vues minimum, il faut avoir le maximum de définition et de clarté pour décrire

Plus en détail

DOSSIER RESSOURCE. Utilisation de Charly graal. Charly Graal Page 1/14

DOSSIER RESSOURCE. Utilisation de Charly graal. Charly Graal Page 1/14 DOSSIER RESSOURCE Utilisation de Charly graal Charly Graal Page 1/14 Introduction : Charly Graal Page 2/14 Les 4 étapes : Dimensions du brut Conception Réglages Fabrication Dimensions du brut de la pièce

Plus en détail

PROGRAMME DE TRAVAIL INTERNE

PROGRAMME DE TRAVAIL INTERNE Version 2.0 1/8 Semestre 1 Techniques de dessin et des machines 320 périodes selon OrFo AAF9.1 Connaissances de base des dessins 20 AAF9.1.1 Documents techniques Différencier les documents techniques (p.ex.

Plus en détail

PROGRAMMATION MATHEMATIQUES

PROGRAMMATION MATHEMATIQUES PERIODE 1 Connaître, savoir écrire et nommer les nombres entiers jusqu au million. Comparer, ranger, encadrer ces nombres. Effectuer un calcul posé de l addition (nombres entiers) Reconnaître, décrire,

Plus en détail

GPS - Spécification géométrique des produits

GPS - Spécification géométrique des produits GPS - Spécification géométrique des produits Spécification Référence : 3059211CD ISBN : 978-2-12-059211-5 Année d édition : 2014 Analyse Depuis 2011, date de sa dernière révision, ce recueil a beaucoup

Plus en détail

«CHEVALET» DOSSIER TECHNIQUE CHEVALET. A4 ECHELLE: Nom: Prénom: Date: Page de garde Folio: 1/12. Client: Dossier Technique Etude.

«CHEVALET» DOSSIER TECHNIQUE CHEVALET. A4 ECHELLE: Nom: Prénom: Date: Page de garde Folio: 1/12. Client: Dossier Technique Etude. DOSSIER TECHNIQUE A4 ECHELLE: Nom: Prénom: Date: Page de garde Folio: 1/12 Fichier:DTE- DESCRIPTIF TYPE D OUVRAGE : DIMENSIONS D ENCOMBREMENT : Hauteur Longueur Largeur 1631 mm 56 mm 35 mm COMPOSITION

Plus en détail

GPA210 Éléments de fabrication mécanique

GPA210 Éléments de fabrication mécanique GPA210 Éléments de fabrication mécanique Lecture de dessins Normes ISO, ANSI (Rappels) Prof. Roland Maranzana ing., Dr. Dessin Industriel: Un rappel Plan du chapitre Généralités Conventions et normes du

Plus en détail

LE DESSIN TECHNIQUE. «Les coupes»

LE DESSIN TECHNIQUE. «Les coupes» LE DESSIN TECHNIQUE. «Les coupes» S2.2: LES CONVENTIONS ET NORMES D EXPRESSION. S2.5: REALISATION GRAPHIQUE. Feuille : 1/4 1 -) BUT: Les coupes permettent d améliorer la clarté et la lecture du dessin

Plus en détail

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté ou traduit

Plus en détail

II. PERSPECTIVES AXONOMETRIQUES

II. PERSPECTIVES AXONOMETRIQUES Elles sont souvent utilisées industriellement pour communiquer des idées, aider à la compréhension ou pour présenter des réalisations. Dans les perspectives axonométriques (parfois appelées "perspectives

Plus en détail

Hocine KEBIR Maître de Conférences à l UTC Poste : 7927

Hocine KEBIR Maître de Conférences à l UTC Poste : 7927 Éléments de dessin technique (TN01 : Automne 2009) Cotation dimensionnelle Hocine KEBIR Maître de Conférences à l UTC Poste : 7927 Hocine.kebir@utc.fr 1 Introduction Le dessin de définition de produit

Plus en détail

SIXIEME. Réf DOSSIER TECHNIQUE TECHNO VOITURE ELEMENTAIRE PACK4000 TECHNOLOGIE SERVICES

SIXIEME. Réf DOSSIER TECHNIQUE TECHNO VOITURE ELEMENTAIRE PACK4000 TECHNOLOGIE SERVICES Réf. 97420 SIXIEME VOITURE ELEMENTAIRE PACK4000 TECHNO DOSSIER TECHNIQUE REF : CDR510 Les Vincents route de St Etienne BP4 42 210 MONTROND LES BAINS Fax : 04 77 94 55 14 www.technologieservices.fr Réf.

Plus en détail

TRAVAUX PRATIQUES ATELIER 2 : PROJET CAO

TRAVAUX PRATIQUES ATELIER 2 : PROJET CAO Institut Supérieur Des Études Technologique De Sousse DEPARTEMENT DE GENIE MECANIQUE 2 éme Année Licence Appliquée Génie Mécanique UE : UNITE OPTIONNELLE TRAVAUX PRATIQUES ATELIER 2 : PROJET CAO PREPARE

Plus en détail

CONSTRUCTION MECANIQUE COURS N 1 : ARCHITECTURE GRAPHIQUE

CONSTRUCTION MECANIQUE COURS N 1 : ARCHITECTURE GRAPHIQUE CONSTRUCTION MECANIQUE Introduction : Le dessin technique est un moyen permettant à différentes personnes de communiquer. Comme n'importe quelle langue, le dessin technique possède son vocabulaire et ses

Plus en détail

CONSTRUCTION MECANIQUE COURS N 1 : ARCHITECTURE GRAPHIQUE

CONSTRUCTION MECANIQUE COURS N 1 : ARCHITECTURE GRAPHIQUE CONSTRUCTION MECANIQUE Introduction : Le dessin technique est un moyen permettant à différentes personnes de communiquer. Comme n'importe quelle langue, le dessin technique possède son vocabulaire et ses

Plus en détail

Tolérancement dimensionnel avec enveloppe Tolérancement par zone de tolérance Juin 2017

Tolérancement dimensionnel avec enveloppe Tolérancement par zone de tolérance Juin 2017 Tolérancement dimensionnel avec enveloppe Toutes les dimensions locales di doivent être comprises dans l'intervalle de tolérance : d mini di d maxi Enveloppe : Arbre : la surface réelle doit pouvoir être

Plus en détail

LES VUES. Définition : But : Disposition : Application : Une VUE est une projection orthogonale d un objet sur un plan parallèle à ses faces.

LES VUES. Définition : But : Disposition : Application : Une VUE est une projection orthogonale d un objet sur un plan parallèle à ses faces. Définition : Une VUE est une projection orthogonale d un objet sur un plan parallèle à ses faces. But : Représenter un objet réel en 3 dimensions par plusieurs vues ou dessins en deux dimensions pour en

Plus en détail

Module Usinage conventionnel - Tournage

Module Usinage conventionnel - Tournage 5ème édition Juin 2014 Module Usinage conventionnel - Tournage Art. n 2404f Index La préparation et l entretien d un tour 7 Prescriptions de sécurité au travail 10 Données techniques 11 Les outils de tournage

Plus en détail

1.3 Exemple Ci-dessous l exemple d un dessin de définition (partiel) du vilebrequin d un micromoteur 2 temps

1.3 Exemple Ci-dessous l exemple d un dessin de définition (partiel) du vilebrequin d un micromoteur 2 temps COURS Les acteurs du dessin technique Production Cahier des charges Conception Dessin technique Normes Client Support (1) Environnement technologique (2) (1) Le support peut être papier, informatique,

Plus en détail

Dossier technique du véhicule pour le moteur à interrupteur magnétique (MIM)

Dossier technique du véhicule pour le moteur à interrupteur magnétique (MIM) Dossier technique du véhicule pour le moteur à interrupteur magnétique (MIM) Ce dossier technique est dédié au personnel technique ou enseignant. Le travail de l élève ne consiste qu à : réaliser l analyse

Plus en détail

LES USINAGES À L AIDE D UNE MOCN QUESTIONS

LES USINAGES À L AIDE D UNE MOCN QUESTIONS QUESTIONS Technologie A l'issue de cette activité, tu devras être capable de : Commenter quelques opérations d usinage d une machine-outil à commande numérique. Lis attentivement le document ressource

Plus en détail

Section Atelier #1 Exercices

Section Atelier #1 Exercices NOM : Groupe : Section Atelier #1 Exercices Outils de référence Notes de cours : Section ATELIER; Section A ; éléments à maitriser #2 à #6 Manuel : pages 338 à 355 Notion : Langage des lignes Question

Plus en détail

Guide de construction Four Hélios

Guide de construction Four Hélios Juillet 2009 Guide de construction Four Hélios Plans et Dessins Marie Testud 1 I. L araignée (pour 70 miroirs) 3 II. Structure portant les miroirs 13 III. Structure portant le four 25 IV. Système de rotation

Plus en détail

Projet 2 chape d amortisseur

Projet 2 chape d amortisseur Ensemble : Phase à mettre en œuvre : Machine pour production : Amortisseur DELCAMP Pièce : Chape modèle 1-2 - 3 Tournage (Phases 10, 20) - Fraisage (Phases 30,40,50) B640 Fagor - B640 Fanuc - UGV - HAAS

Plus en détail

Communication technique LA COTATION

Communication technique LA COTATION S7.1- LA COTATION 1 - OBJECTIF. La cotation indiquée sur un plan est en fait le cahier des charges dimensionnel que doit respecter le professionnel qui doit réaliser la fabrication de l objet. La cotation

Plus en détail

Éléments de fabrication mécanique

Éléments de fabrication mécanique GPA-210 Éléments de fabrication mécanique Plan du cours Dessin industriel: Un rappel Tolérances dimensionnelles et Ajustements Tolérances géométriques États de surfaces Cotation fonctionnelle Cotation

Plus en détail

CŒUR ST et ATS Schémas, dessins techniques et gammes

CŒUR ST et ATS Schémas, dessins techniques et gammes CŒUR ST et ATS Schémas, dessins techniques et gammes DOCUMENT DE TRAVAIL Février 007 6 9 4 3 8 6 5 7 5 0 5 3a 8 9 7 4 6 TITRE DESSIN D ENSEMBLE ÉCLATÉ DE LA POMPE NOM DATE ÉCHELLE N 3 REP DÉSIGNATION NB

Plus en détail

Projet 1 Tête d amortisseur

Projet 1 Tête d amortisseur Ensemble : Phase à mettre en œuvre : Machine pour production : Amortisseur DELCAMP Pièce : Tête Ø20 - Ø22 - Ø 24 Tournage - Réalisation des plats B640 Fagor - B640 Fanuc - UGV - HAAS Pinacho - SOMAB 350

Plus en détail

MINISTERE DE L'EDUCATION NATIONALE C.A.P. CONSTRUCTION DES CARROSSERIES. EP1 Analyse d une situation professionnelle. Durée : 2h Coef.

MINISTERE DE L'EDUCATION NATIONALE C.A.P. CONSTRUCTION DES CARROSSERIES. EP1 Analyse d une situation professionnelle. Durée : 2h Coef. MINISTERE DE L'EDUCATION NATIONALE C.A.P. CONSTRUCTION DES CARROSSERIES Session : 2015 EP1 Analyse d une situation professionnelle Durée : 2h Coef. : 4 Ce dossier comprend 9 pages numérotées de 1/9 à 9/9.

Plus en détail

TABLE en bois transformable en BANC... (ou l inverse ) Le choix du bois : Pin si le meuble reste à l abri,

TABLE en bois transformable en BANC... (ou l inverse ) Le choix du bois : Pin si le meuble reste à l abri, TABLE en bois transformable en BANC... (ou l inverse ) Le choix du bois : - Pin si le meuble reste à l abri, - Châtaignier (ou accacia ) si le meuble est exposé aux intempéries (éviter le hêtre qui a une

Plus en détail

Gabarit de perçage Grande Forge

Gabarit de perçage Grande Forge Gabarit de perçage Grande Forge Diamètres disponibles: Skyport: Ø 42,4 ou Ø 60,3 - New York: Ø 38,1 ou Ø 50,8 Contenu du coffret: 2 Blocs de positionnement 1 Clé Allen pour le serrage des tubes 2 Canons

Plus en détail

Optimisation Bague épaulée

Optimisation Bague épaulée Page 1 / 5 Optimisation TP Optimisation Epaulement Catia V5 R19 / Tour HES300-SMI PRODUCTURN 100-SOMAB 200 Sommaire. OBJECTIF :... 2 PRE-REQUIS.... 2 METHODOLOGIE /TRAVAIL DEMANDE... 2 DESSIN DE DEFINITION...

Plus en détail

INTRODUCTION à la TECHNOLOGIE du BATIMENT TOME I

INTRODUCTION à la TECHNOLOGIE du BATIMENT TOME I INTRODUCTION à la TECHNOLOGIE du BATIMENT TOME I LECTURE, ETABLISSEMENT ET ANALYSE DE DOCUMENTS 29/12/2010 I - Présentation des dessins SOMMAIRE II - Présentation orthogonale III - Coupes IV - Hachures

Plus en détail

INTRODUCTION à la TECHNOLOGIE du BATIMENT TOME I

INTRODUCTION à la TECHNOLOGIE du BATIMENT TOME I INTRODUCTION à la TECHNOLOGIE du BATIMENT TOME I LECTURE, ETABLISSEMENT ET ANALYSE DE DOCUMENTS 12/11/2010 I - Présentation des dessins SOMMAIRE II - Présentation orthogonale III - Coupes IV - Hachures

Plus en détail

MECA 1: Lecture de plans

MECA 1: Lecture de plans MECA 1: Lecture de plans Durée : 5 jours Aucun Agents et techniciens de maintenance ou de production A l issue de la formation les participants seront capables de : Interpréter les éléments conventionnels

Plus en détail

Activité. Le cartouche

Activité. Le cartouche Classe : Exercice 1 Que signifie si les dimensions sont dessinées à l'échelle 1?...... Exemple dessine une boîte d'allumettes : 9 cm de long, 5cm de haut et 1,5cm d arête. Calcul des dimensions à l'échelle

Plus en détail

Equipe procédés de fabrication Usinage par outil coupant T.D. EXERCICES

Equipe procédés de fabrication Usinage par outil coupant T.D. EXERCICES Département Génie Mécanique Conception - 3GM* Equipe procédés de fabrication Usinage par outil coupant T.D. EXERCICES TOURNAGE FRAISAGE PERCAGE Edition 2016/2017 Exercice 1 On désire réaliser une série

Plus en détail

GPA-210, Éléments de fabrication mécanique Roland Maranzana Michael Reimeringer

GPA-210, Éléments de fabrication mécanique Roland Maranzana Michael Reimeringer GPA-210 Éléments de fabrication mécanique Plan du chapitre PLAN DE COURS (HIVER 2015) 1-08/01 C01 - Lecture de dessins selon les normes ISO-ANSI (rappel) 2-15/01 C02 - Tolérances dimensionnelles 3-22/01

Plus en détail

Plan de cours, Documents techniques de production I (DAO CAO)

Plan de cours, Documents techniques de production I (DAO CAO) Cégep du Vieux Montréal Département de design industriel Plan de cours, Documents techniques de production I (DAO CAO) Compétence visée : Produire des documents techniques nécessaires à la mise en production

Plus en détail

4. Fraises de taillage

4. Fraises de taillage 4. Fraises de 65 66 Fraises de de roues dentées Fraises de Le de roues dentées est une opération de très haute précision. Il peut se faire de multiples manières. La meilleure solution est celle qui sera

Plus en détail

Utilisation de SolidWorks

Utilisation de SolidWorks CFAO Ressource Collège LES GOUSSONS Conception et Fabrication Assistées par Ordinateur Utilisation de SolidWorks Découverte du logiciel Lors de l ouverture, cliquer sur nouveau document Apparition de l

Plus en détail

Modélisation du «Kit Motorisation» Maquette «Portillon»

Modélisation du «Kit Motorisation» Maquette «Portillon» Modélisation du «Kit Motorisation» Maquette «Portillon» Contenu du dossier : Tutoriel n 1 : Comment créer un composant 3D? - 2 Exercices d entraînement - 1 application Tutoriel n 2 : Comment convertir

Plus en détail

Géométrie Table des matières

Géométrie Table des matières Géométrie Table des matières 1 Isométrie 1.1 Révision des principaux théorèmes 1.1.1 À propos des angles 1.1.1.1 Angles opposés par le sommet 1.1.1.2 Angles correspondants 1.1.1.3 Angles alternes-internes

Plus en détail

PROGRESSIONS CYCLE DES APPROFONDISSEMENTS COMPETENCE N 3 LES PRINCIPAUX ELEMENTS DE MATHEMATIQUES

PROGRESSIONS CYCLE DES APPROFONDISSEMENTS COMPETENCE N 3 LES PRINCIPAUX ELEMENTS DE MATHEMATIQUES PROGRESSIONS CYCLE DES APPROFONDISSEMENTS COMPETENCE N 3 LES PRINCIPAUX ELEMENTS DE MATHEMATIQUES NOMBRES ET CALCUL CE2 CM1 CM2 Ecrire, nommer, comparer et utiliser les nombres entiers, les nombres décimaux

Plus en détail

Travaux Pratiques. Tournage CONTRAT DE PHASE. 1. Préparations et lecture des documents Lecture du dessin de définition TPFAO2

Travaux Pratiques. Tournage CONTRAT DE PHASE. 1. Préparations et lecture des documents Lecture du dessin de définition TPFAO2 Lycée Jean PERRIN M a r s e i l l e Travaux Pratiques Tournage TPFAO. Préparations et lecture des documents Lecture du dessin de définition R= 4 0, 0 5 0, 0, 0, Ø 34 5 0, Ø 4 + 0,5 + + 0-0, 4 0 Ø 5 H3

Plus en détail

PRESENTATION DE L ACTIVITE

PRESENTATION DE L ACTIVITE 6 ème Nom : Prénom : groupe : page 1/18 ROT 1 LA FABRICATION D UNE PIECE PRESENTATION DE L ACTIVITE TRAVAIL A REALISER - Lire attentivement les documents ressources prêtés - Réaliser le travail demandé.

Plus en détail

PROGRAMME DE TECHNOLOGIE DE CONSTRUCTION DES CLASSES DE PREMIERE S3, T1 ET T2

PROGRAMME DE TECHNOLOGIE DE CONSTRUCTION DES CLASSES DE PREMIERE S3, T1 ET T2 PROGRAMME DE TECHNOLOGIE DE CONSTRUCTION DES CLASSES DE PREMIERE S3, T1 ET T2 Chapitres Horaires Numéros Titres 1 T1 1 T2 1S3 C1P Méthodes d analyse et de Conception d un produit 6 h 4 h 12 h C2P Modélisation

Plus en détail

TRANSMETTRE 1STE.

TRANSMETTRE 1STE. www.9alami.com 1 .I BUT : Dessin Technique : Le but du dessin technique est de décrire fidèlement les formes des objets tridimensionnels à l'aide d'une ou plusieurs représentations de ceux-ci sur le plan

Plus en détail

Pièces de fixation pour pommeaux de guimbarde 05P38.10

Pièces de fixation pour pommeaux de guimbarde 05P38.10 Pièces de fixation pour pommeaux de guimbarde 05P38.10 Introduction Cette trousse contient les pièces nécessaires à la fabrication de pommeaux de remplacement pour la guimbarde Veritas. Le mode d emploi

Plus en détail

Grand Accélérateur National d Ions Lourds. Guide de cotation des plans mécaniques STP_0209_B_Guide_ 2/16. Laboratoire commun CEA /DSM CNRS / IN 2 P 3

Grand Accélérateur National d Ions Lourds. Guide de cotation des plans mécaniques STP_0209_B_Guide_ 2/16. Laboratoire commun CEA /DSM CNRS / IN 2 P 3 2/16 Sommaire 1. Objet du document... 3 2. Domaine d application... 3 3. Documents de référence... 3 4. Principes de base à appliquer... 3 4.1 Rappel des principales définitions... 3 4.2 Principe d'indépendance...

Plus en détail

Séminaire Cotation ISO. Ph. Trilhe EN/MEF pour le GrACQ Groupe d Aide à une Cotation de Qualité

Séminaire Cotation ISO. Ph. Trilhe EN/MEF pour le GrACQ Groupe d Aide à une Cotation de Qualité Séminaire Cotation ISO Ph. Trilhe EN/MEF pour le GrACQ Groupe d Aide à une Cotation de Qualité 05 Février 2010 Contenu Règles pratiques d exécution et de contrôle des plans au CERN Cotation par analyse

Plus en détail

Formation CATIA V5 - Les fondamentaux

Formation CATIA V5 - Les fondamentaux Formation CATIA V5 - Les fondamentaux 16h23 min 67 leçons 67 Vidéos Formateur Alexandre BLONDEAU Présentation CATIA est un des logiciels leader dans le monde de la CAO. Utilisé par les plus grands groupes

Plus en détail