Autoroute A16. Système de Repérage de Base (SRB) - Localisation des Points de repère (PR) A16- A16+

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Autoroute A16. Système de Repérage de Base (SRB) - Localisation des Points de repère (PR) A16- A16+"

Transcription

1 01 / !(

2 02 /

3 Système de Repérage de Base (SRB) - Localisation des Points de repère (PR) 03 /

4 /

5 80 80 Système de Repérage de Base (SRB) - Localisation des Points de repère (PR) 05 /

6 + Système de Repérage de Base (SRB) - Localisation des Points de repère (PR) 06 /

7 07 /

8 08 /

9 09 /

10 10 /

11 11 /

12 220 Système de Repérage de Base (SRB) - Localisation des Points de repère (PR) /

13 40 Système de Repérage de Base (SRB) - Localisation des Points de repère (PR) 13 /

14 14 /

15 15 /

16 16 /

17 17 /

18 18 /

19 19 /

20 20 /

21 21 /

22 22 /

23 430 Système de Repérage de Base (SRB) - Localisation des Points de repère (PR) 440 Version : mai Echelle 1: /

24 Système de Repérage de Base (SRB) - Localisation des Points de repère (PR) 460 Version : mai Echelle 1: / !(!( 480

Observatoires du Bruit. Import des données du Classement sonore : Utilisation de l'outil VSMAP

Observatoires du Bruit. Import des données du Classement sonore : Utilisation de l'outil VSMAP Observatoires du Bruit Import des données du Classement sonore : Utilisation de l'outil VSMAP SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 1. INTÉRÊT DE L'UTILISATION DE L'OUTIL VSMAP POUR LA MISE EN FORME DES DONNÉES DE CLASSEMENT

Plus en détail

Les emplacements banalisés. Les emplacements affectés. Corrigé de l exercice d application 1. Corrigé de l exercice d application 2

Les emplacements banalisés. Les emplacements affectés. Corrigé de l exercice d application 1. Corrigé de l exercice d application 2 Sommaire Le principe de l adressage Les emplacements banalisés Les emplacements s Exercice d application 1 Corrigé de l exercice d application 1 Exercice d application 2 Corrigé de l exercice d application

Plus en détail

Localiser S orienter «Plan d immeuble»

Localiser S orienter «Plan d immeuble» «Plan d immeuble» 5-41 Niveau 4 Entraînement 1 Objectifs - S entraîner à localiser sur un plan un point précisé par une consigne. - Se décentrer de manière à pouvoir s orienter sur ce plan. Applications

Plus en détail

Repérage informatisé de ressources communautaires et documents pour les patients : procédure d accès

Repérage informatisé de ressources communautaires et documents pour les patients : procédure d accès Repérage informatisé de ressources communautaires et documents pour les patients : procédure d accès Outils développés par la bibliothèque du CSSS de Laval Document préparé par Josée Noël Technicienne

Plus en détail

Localiser S orienter «Priorité à trois»

Localiser S orienter «Priorité à trois» «Priorité à trois» 5-21 Niveau 2 Entraînement 1 Objectifs Applications Matériel - Prendre conscience de l orientation de quelque chose en fonction de sa position. - S entraîner à déterminer une priorité

Plus en détail

ES ET DE LA VIE PRIVÉE E 29 th INTERNATIONAL CONFERENCE OF DATA PROTECTION AND PRIVACY COMMISSIONERS

ES ET DE LA VIE PRIVÉE E 29 th INTERNATIONAL CONFERENCE OF DATA PROTECTION AND PRIVACY COMMISSIONERS 29e CONFÉRENCE INTERNATIONALE DES COMMISSAIRES À LA PROTECTION DES DONNÉES ET DE LA VIE PRIV ES ET DE LA VIE PRIVÉE E 29 th INTERNATIONAL CONFERENCE OF DATA PROTECTION AND PRIVACY COMMISS 29e Confrence

Plus en détail

Échanges numériques d'information routière Référencement PR et bretelles

Échanges numériques d'information routière Référencement PR et bretelles Échanges numériques d'information routière Référencement PR et bretelles Historique de la fiche 11 juin 2012 DIT/GRT-IRS Document initial Sommaire 1. Description de la table...2 1.1. Champ «route»...2

Plus en détail

A partir des documents étudiés précédemment, sur une feuille de ton classeur :

A partir des documents étudiés précédemment, sur une feuille de ton classeur : La Trottinette électrique 6-FOT-5.PU TIVIT 1 quoi ça sert? Pourquoi cela me plait? (Rappels) partir des documents étudiés précédemment, sur une feuille de ton classeur TIVIT 2 omment ça marche? (Rappels)

Plus en détail

L accessibilité aux bâtiments publics pour les personnes à mobilité réduite

L accessibilité aux bâtiments publics pour les personnes à mobilité réduite L accessibilité aux bâtiments publics pour les personnes à mobilité réduite Appuis ischiatiques assisdebout à disposer tout les 200 m + Les équipements => En cas de longs trajets en pente, des appuis ischiatiques

Plus en détail

Conduire un repérage des logements vacants et définir les conditions de leur remise sur le marché après réhabilitation Conduire une action foncière spécifique sur le tissu ancien pour réduire les situations

Plus en détail

Formation, qualification : quelles évolutions du questionnaire du Recensement? Olivier Lefebvre MESR-SIES

Formation, qualification : quelles évolutions du questionnaire du Recensement? Olivier Lefebvre MESR-SIES Formation, qualification : quelles évolutions du questionnaire du Recensement? Olivier Lefebvre MESR-SIES 1 Les besoins Les besoins 1 Disposer d une information localisée sur : le niveau de formation -

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION DES DOCUMENTS ADMINISTRATIFS

POLITIQUE DE GESTION DES DOCUMENTS ADMINISTRATIFS 1. OBJET DE LA POLITIQUE La présente politique a pour objet l application d un ensemble de méthodes et de systèmes portant sur le classement, la conservation et la protection des informations contenues

Plus en détail

La course d'orientation LE RALLYE-PHOTOS

La course d'orientation LE RALLYE-PHOTOS La course d'orientation LE RALLYE-PHOTOS Trouver le plus grand nombre de balises en un temps donné à l'aide de photos représentant les balises (qui peuvent être de différente nature) à trouver. Localiser

Plus en détail

STAGE : ELECTRICIEN INSTALLATEUR-MONTEUR

STAGE : ELECTRICIEN INSTALLATEUR-MONTEUR MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION STAGE

Plus en détail

Preuves de la mise à jour Technique, Législative et Règlementaire

Preuves de la mise à jour Technique, Législative et Règlementaire Preuves de la mise à jour Technique, Législative et Règlementaire NOM : PRENOM : N de CERTFIÉ: Dans le cadre de mes activités dont les domaines sont soumis aux obligations de certification de personne,

Plus en détail

OPERATIONS INTERDITES SYSTEME D'INJECTION DIRECTE HDI BOSCH

OPERATIONS INTERDITES SYSTEME D'INJECTION DIRECTE HDI BOSCH Moteurs : 9HY 9HZ 9HX Nettoyage : L'utilisation d'un nettoyeur "haute pression" est prohibée. Ne pas utiliser d'air comprimé. Circuit d'alimentation carburant : Carburant préconisé : gazole. Circuit électrique

Plus en détail

CONDITIONS PARTICULIERES COMPLETANT LES CONDITIONS GENERALES BG11-V03

CONDITIONS PARTICULIERES COMPLETANT LES CONDITIONS GENERALES BG11-V03 Approuvé par le ministre chargé de l énergie le 11 septembre 2014 Page 1 sur 7 CONTRAT D'ACHAT DE L'ENERGIE ELECTRIQUE PRODUITE PAR LES INSTALLATIONS VALORISANT LE BIOGAZ ET BENEFICIANT DE L OBLIGATION

Plus en détail

EBS Compact. Système central de batterie simple et compact. Les avantages d un système central de batterie...

EBS Compact. Système central de batterie simple et compact. Les avantages d un système central de batterie... Système central de batterie simple et compact EBS Compact est la plus petite version d EBS, le système central de batterie d ETAP pour l éclairage de sécurité. Ce système simple et compact permet de raccorder

Plus en détail

LES COUPES VERTICALES

LES COUPES VERTICALES LES COUPES VERTICALES 1- GENERALITES : La coupe verticale est effectuée sur la totalité de la construction. Elle peut être droite ou brisée à plans parallèles. Le repérage de la coupe doit figurer sur

Plus en détail

SCHEMA GLOBAL DE DEBROUSSAILLEMENT DU RESEAU DES VOIES DEPARTEMENTALES DU VAR

SCHEMA GLOBAL DE DEBROUSSAILLEMENT DU RESEAU DES VOIES DEPARTEMENTALES DU VAR Dénomination de la voie PR de départ Abscisse de départ PR de fin Abscisse de fin Largeur totale de débroussaillement Massif Rd 10 0 47 5 493 50 Rd 10 12 896 14 991 50 Rd 17 0 0 2 355 50 Rd 19 12 488 19

Plus en détail

Déploiement du service 9Connect. Mode Opératoire

Déploiement du service 9Connect. Mode Opératoire Déploiement du service 9Connect Mode Opératoire 1 Organisation Les informations indispensables La préparation des locaux La réalisation de la desserte interne Les étapes du déploiement Les rendez-vous

Plus en détail

1. FAITS SAILLANTS PORTRAIT DES CONSULTATIONS À L URGENCE DE L HÔPITAL DE L ENFANT-JÉSUS DE QUÉBEC

1. FAITS SAILLANTS PORTRAIT DES CONSULTATIONS À L URGENCE DE L HÔPITAL DE L ENFANT-JÉSUS DE QUÉBEC PORTRAIT DES CONSULTATIONS À L URGENCE DE L HÔPITAL DE L ENFANT-JÉSUS DE QUÉBEC DE JUIN 2003 À DÉCEMBRE 2005 1. FAITS SAILLANTS LES VICTIMES Jean-Philippe a 15 ans. Il pratique le soccer depuis plusieurs

Plus en détail

Février Mars 2012. Repérage avant travaux

Février Mars 2012. Repérage avant travaux Repérage avant travaux Repérage avant travaux (de rénovation, de réhabilitation et d entretien/maintenance) Il n y a pas encore de règlementation spécifique (code du travail ou code de la santé publique)

Plus en détail

Localisation du logement social

Localisation du logement social Point d étape Mars 2005 L origine de l étude et le projet Réunion du groupe de travail «logement social» du réseau SIG Équipement Sud-Est du 29 janvier 2004. OSER SIG en PACA. INTERREG IIA Le projet Localiser

Plus en détail

S orienter dans l espace familier et le représenter

S orienter dans l espace familier et le représenter Plan du château d ECOUEN et de ses jardins, Richelot RMN / Droits réservés S orienter dans l espace familier et le représenter séance 1 Je sais localiser des éléments sur le plan d une pièce. séance 2

Plus en détail

Recherche d amiante : de nouvelles obligations pour les propriétaires à compter du 1 er février 2012

Recherche d amiante : de nouvelles obligations pour les propriétaires à compter du 1 er février 2012 Novembre 2011 Recherche d amiante : de nouvelles obligations pour les propriétaires à compter du 1 er février 2012 La réglementation sur l amiante a fait l objet depuis de nombreuses années de plusieurs

Plus en détail

S5.1 LE RISQUE ELECTRIQUE. La Norme NF C 15-100. Étude de documents

S5.1 LE RISQUE ELECTRIQUE. La Norme NF C 15-100. Étude de documents S5.1 LE RISQUE ELECTRIQUE La Norme NF C 15-100 Étude de documents Savoir S5.1 S5.2 S3.1 S6.2 Niveau de Maîtrise 3 3 4 3 02/11/10 page 1 / 9 FICHE CONTRAT COURS NFC 15-100 ETUDE DE DOCUMENTS THEME : SECURITE

Plus en détail

ERP EXISTANTS. atténuation des règles d accessibilité du neuf

ERP EXISTANTS. atténuation des règles d accessibilité du neuf ERP EXISTANTS atténuation des règles d accessibilité du neuf ERP - IOP En résumé : arrêté du 21 mars 2007 établissements existants 1) Application des règles du neuf 2) Si contraintes structurelles empêchant

Plus en détail

Initiation à la recherche documentaire

Initiation à la recherche documentaire Initiation à la recherche documentaire 1 Objectifs Cette séance est destinée à reprendre les principes de la démarche documentaire pour construire un parcours pertinent en terme de méthodologie et de résultats

Plus en détail

Le recensement, c est quoi? campagne 2011

Le recensement, c est quoi? campagne 2011 Le recensement, c est quoi? campagne 2011 Pourquoi un recensement? Le recensement est important pour : les communes les pouvoirs publics les entreprises, les associations Le recensement a pour objectif

Plus en détail

Puissance en kw. Question n 2. : Entourez les opérations à prévoir dans le cadre de la maintenance périodique.c212 :0123

Puissance en kw. Question n 2. : Entourez les opérations à prévoir dans le cadre de la maintenance périodique.c212 :0123 Session 201X DOSSIER REPONSE BACCALAUREAT PROFESSIONNEL MAINTENANCE DES VEHICULES AUTOMOBILES Option : Voitures particulières Code XX06-MV VP T Epreuve Ecrite Compétences C11 C21 Durée : 3 h. - Coefficient

Plus en détail

THEME : FAVORISER LE RELOGEMENT

THEME : FAVORISER LE RELOGEMENT En association avec PREFET DU RHÔNE Plan Départemental d Action pour le Logement des Personnes Défavorisées du Rhône 2012 2015 1 Identifier un logement non adapté : Qui? Quand? Comment? Commission de coordination

Plus en détail

Page d accueil (home page)

Page d accueil (home page) Page d accueil (home page) Page d accueil (home page) Une barre de navigation en haut pour un accès aux rubriques à tout moment et n importe où 4 Grands espaces : Profession Jeune Entreprise Non marchand

Plus en détail

ELECTRICIEN INSTALLATEUR - MONTEUR

ELECTRICIEN INSTALLATEUR - MONTEUR MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE SECTION ELECTRICIEN INSTALLATEUR

Plus en détail

LiDAT Le système Liebherr complet d acquisition de données et de géolocalisation

LiDAT Le système Liebherr complet d acquisition de données et de géolocalisation LiDAT Le système Liebherr complet d acquisition de données et de géolocalisation Information service - Messages d événements - Productivité Grâce à LiDAT, disposez à tout moment d informations sur votre

Plus en détail

LES DISTRIBUTEURS PNEUMATIQUES Schématisation

LES DISTRIBUTEURS PNEUMATIQUES Schématisation 1. Règles de schématisation Chaque position du tiroir du distributeur est représentée par une case carrée : Puisque le tiroir peut occuper deux positions, on dessinera deux cases : Les canalisations sont

Plus en détail

Vous êtes propriétaire d un immeuble bâti, autre qu un immeuble d habitation. Que devez-vous faire?

Vous êtes propriétaire d un immeuble bâti, autre qu un immeuble d habitation. Que devez-vous faire? Vous êtes propriétaire d un immeuble bâti, autre qu un immeuble d habitation. Que devez-vous faire? 1. D une manière générale Vous devez fournir un repérage des matériaux et produits de la liste A et de

Plus en détail

Présentation Colibrix

Présentation Colibrix Présentation Colibrix Cartographie dans le Tourisme Les Pratiques de l Internaute V1.0 Journée Technique MOPA, Saint Maixant, 7 décembre 2006 Colibrix et le tourisme Colibrix a lancé le projet Luxor :

Plus en détail

Catalogue de Formations

Catalogue de Formations Catalogue de Formations décembre 2012 février 2013 «Repérer et Prévenir la Fragilité des Personnes Agées à Domicile : Comprendre pour Agir» «Pourquoi et Comment Evaluer les Solutions d Accompagnement des

Plus en détail

Séminaires Paris le 14 et 15 mars 2007 Grenoble le 21 et 22 Mars 2007

Séminaires Paris le 14 et 15 mars 2007 Grenoble le 21 et 22 Mars 2007 BTS technico- Séminaires Paris le 14 et 15 mars 2007 Grenoble le 21 et 22 Mars 2007 BTS technico- Présentation des nouvelles épreuves : E3 Environnement économique et juridique E4 Négociation technico-e

Plus en détail

Carte ALEAS Mont Faron - Toulon

Carte ALEAS Mont Faron - Toulon Carte ALEAS Mont Faron - Toulon Jean-Luc GENOIS CETE Méditerranée Marie MALASCRABES CETE Méditerranée Centre d'études Techniques de l'équipement Méditerranée www.cete-mediterranee.fr Le CETE... Centre

Plus en détail

Agir ensemble pour être plus fort

Agir ensemble pour être plus fort Agir ensemble pour être plus fort Les Journées de l accessibilité RESPECT DES NORMES Par Aurélie Digue, Expert Diagnostic à l APAVE Rennes I / LOI HANDICAP 2005 Loi n 2005-102 du 11 Février 2005 Décret

Plus en détail

APPLICATION «SALON» (V9)

APPLICATION «SALON» (V9) 2014 APPLICATION «SALON» (V9) 1 APPLICATION SALON 2013 Start-up portée par la Business Angel PATMAZCOM Bureau d études ARCHITECTURES MULTIMEDIA. Sarl 36, bd. de la Bastille 75012 Paris Tél/Fax : +33(0)1

Plus en détail

Traitement chirurgical et néo-adjuvant des cancers du sein. Le cancer mammaire. Atelier 5. Bases des traitements chirurgicaux de la tumeur mammaire

Traitement chirurgical et néo-adjuvant des cancers du sein. Le cancer mammaire. Atelier 5. Bases des traitements chirurgicaux de la tumeur mammaire Traitement chirurgical et néo-adjuvant des cancers du sein Le cancer mammaire Atelier 5 Pr Carole Mathelin, Pr Bellocq Jean Pierre CHRU Strasbourg Bases des traitements chirurgicaux de la tumeur mammaire

Plus en détail

Notice de montage, de démontage et d utilisation. Fiche d aide au contrôle avant utilisation. Description du produit:

Notice de montage, de démontage et d utilisation. Fiche d aide au contrôle avant utilisation. Description du produit: Fiche d aide au contrôle avant utilisation DUARIB - CDH Group Tél : + (0) 0 9 Fax : + (0) 0 Messagerie : welcome@duarib.fr Site internet : www.duarib.fr Notice de montage, de démontage et d utilisation

Plus en détail

Dossier de Diagnostics Immobiliers

Dossier de Diagnostics Immobiliers Dossier de Diagnostics Immobiliers Numéro de dossier : Date du repérage : 09-06-1171-92 02/06/2009 Désignation du ou des bâtiments Localisation du ou des bâtiments : Département : 92600 Commune : ASNIERES

Plus en détail

Guide de prévention du risque amiante dans la gestion des bâtiments

Guide de prévention du risque amiante dans la gestion des bâtiments Guide de prévention du risque amiante dans la gestion des bâtiments INTRODUCTION Nécessité d'une vigilance particulière dans la gestions des bâtiment depuis 1997, date de l'interdiction de l'amiante en

Plus en détail

DOSSIER TECHNIQUE AMIANTE AVANT TRAVAUX

DOSSIER TECHNIQUE AMIANTE AVANT TRAVAUX Dates des visites : 16 et 17 Juin 2011 En présence : Néant Rapport effectué le : 13 Juillet 2011 Cité Gaston Crépin 2, Rue Gaston Crépin 93000 BOBIGNY DIAGNOSTIC AMIANTE AVANT TRAVAUX Rapport établi pour

Plus en détail

Une diversité d espace

Une diversité d espace Qu est ce que c est? Une question complexe? La signalétique oriente, aide à localiser, informe et sécurise l usager au sein d un espace. On distingue les signalétiques directionnelle et culturelle. Elle

Plus en détail

1. TITRE : SE REPERER AVEC LES GRANDES LIGNES DU GLOBE

1. TITRE : SE REPERER AVEC LES GRANDES LIGNES DU GLOBE NIVEAU ECOLE : fin cycle DISCIPLINE Géographie CAPACITÉ S INFORMER : Prélever l information COMPÉTENCE Se repérer dans l espace MOTS CLÉS Globe terrestre - Equateur - Tropique - Cercle polaire - Repère.

Plus en détail

Date de relevé 09.06.02 Coordonnées 540'265 / 181'280. Type de talus route Entretien cantonal et communal

Date de relevé 09.06.02 Coordonnées 540'265 / 181'280. Type de talus route Entretien cantonal et communal Talus n 321 Date de relevé 09.06.02 Coordonnées 540'265 / 181'280 Type de talus route Entretien cantonal et communal Début Axe / Pr 4350/75+5 Fin Axe / Pr 4350/100-120 Précision C Valeur biologique **

Plus en détail

L analyse architecturale. Pr. S. Mazouz

L analyse architecturale. Pr. S. Mazouz L analyse architecturale Pr. S. Mazouz L analyse architecturale L analyse architecturale doit s appuyer sur les outils graphiques et sur les maquettes analytiques aux fins d interpréter des œuvres. Cette

Plus en détail

OBJECTIFS DU TP SOMMAIRE

OBJECTIFS DU TP SOMMAIRE NOM : T BEP ELEC NOTE : /0 OBJECTIFS DU TP - Réaliser l'étude d'un équipement d'un moteur asynchrone triphasé destiné à un tour électrique - Décoder le fonctionnement du système - Réaliser le câblage électrique

Plus en détail

CAP AGENT DE PREVENTION ET DE MEDIATION

CAP AGENT DE PREVENTION ET DE MEDIATION CAP AGENT DE PREVENTION ET DE MEDIATION DOSSIER D EVALUATION PAR CONTROLE EN COURS DE FORMATION Session 2013 EP1- U1 Accueil, information et accompagnement EP1.A Accueil, information et accompagnement

Plus en détail

Lycée Louis ARMAND DOSSIER RESSOURCES

Lycée Louis ARMAND DOSSIER RESSOURCES DOSSIER RESSOURCES SOMMAIRE PAGE Démarrer le logiciel 2 Ouvrir un projet 2 Désarchivage, Archivage Création d un dossier 3 Création, Ouverture d un folio 4 Utilisation du zoom 4 Création d une liaison

Plus en détail

La protection de la population : rappels sur la réglementation liée au code de la Santé Publique

La protection de la population : rappels sur la réglementation liée au code de la Santé Publique La protection de la population : rappels sur la réglementation liée au code de la Santé Publique Colloque Amiante mars 2015 Cadre réglementaire Décret du 3 juin 2011 relatif à la protection de la population

Plus en détail

5.1 Responsabilités du Centre de traitement des demandes de localisation

5.1 Responsabilités du Centre de traitement des demandes de localisation 5 CARTOGRAPHIE 5.1 Responsabilités du Centre de traitement des demandes de localisation Le Centre de traitement des demandes de localisation exploite un système d information utilisant des bases de données

Plus en détail

UTILISATION DE PLANS ET DEVIS MODULE 5

UTILISATION DE PLANS ET DEVIS MODULE 5 UTILISATION DE PLANS ET DEVIS MODULE 5 Les précisions d éléments de contenu A. Repérer des éléments sur des plans : d installations électriques; d architecture; de climatisation; de plomberie. Les dessins

Plus en détail

Guide de montage. 2. Boîtier électronique (ECU) 3. Capteur optique + câble 4. Câble d alimentation ECU

Guide de montage. 2. Boîtier électronique (ECU) 3. Capteur optique + câble 4. Câble d alimentation ECU / Guide de montage Temps de montage estimé pour un professionnel : h00 Outillage nécessaire :. Pince à dénuder. Jeu de tournevis. Scotch isolant. Pince à sectionner Composants du kit :. Multimètre. Câble

Plus en détail

Rapport de mission de repérage des matériaux et produits contenant de l'amiante avant travaux

Rapport de mission de repérage des matériaux et produits contenant de l'amiante avant travaux Référence : 002PR00094 Adresse : CP - Ville : Désignation : Rapport de mission de repérage des matériaux et produits contenant de l'amiante avant travaux Examen réalisé conformément à l'application du

Plus en détail

Journée technique "Matériels routiers et normalisation" 1

Journée technique Matériels routiers et normalisation 1 DIRIF Essonne Sites de VILLABE et d ORSAY Main courante de patrouille informatisée Suivi des véhicules de Viabilité Hivernale Présentation du 21 mai 2008 Présentation du Système Locaux DIRIF - Essonne

Plus en détail

L amiante dans tous ses états:

L amiante dans tous ses états: L amiante dans tous ses états: Vie du bâtiment et obligations de repérage Journée d information du 26 septembre 2013 I. Estève Moussion DSPE _ARS Languedoc Roussillon Recherche, repérage de l amiante Listes

Plus en détail

Application Androïd pour le Bouche à Oreille

Application Androïd pour le Bouche à Oreille Application Androïd pour le Bouche à Oreille Nous vous remercions de l'intérêt que vous portez à notre application "Bouche à Oreille" pour les smartphones du type "Androïd". Cette application vous permet

Plus en détail

Initiation à l utilisation d un GPS de randonnée

Initiation à l utilisation d un GPS de randonnée Initiation à l utilisation d un GPS de randonnée Le GPS, qu est-ce que c est? GPS = Global Positionning System (système de positionnement mondial) Permet de déterminer sa position sur l ensemble du globe,

Plus en détail

sous forme de compétences à atteindre en fonction des programmes de 2002 1 2 3 4 5

sous forme de compétences à atteindre en fonction des programmes de 2002 1 2 3 4 5 ACTIVITÉS PHONOLOGIQUES AU CYCLE 2 Progressions de la moyenne section au CP CYCLE 1 Moyenne section Identifier une syllabe dans un mot. Localiser une syllabe dans un mot bisyllabique. Transformer les mots

Plus en détail

Guide de prévention du risque amiante dans la gestion des bâtiments. Présentation aux CHSCT Septembre 2014

Guide de prévention du risque amiante dans la gestion des bâtiments. Présentation aux CHSCT Septembre 2014 Guide de prévention du risque amiante dans la gestion des bâtiments Présentation aux CHSCT Septembre 2014 PLAN I - HISTORIQUE II - GESTION COURANTE DES BÂTIMENTS III - GESTION DES OPERATIONS DE TRAVAUX

Plus en détail

Dossier Technique Immobilier

Dossier Technique Immobilier Dossier Technique Immobilier Numéro de dossier : Date du repérage : PALARDY/FB/181011 Désignation du ou des bâtiments Localisation du ou des bâtiments : Département : 85450 Commune : CHAMPAGNÉ-LES-MARAIS

Plus en détail

ADOPTION : Comité de direction. Le cégep de Saint-Laurent offre à l ensemble de sa communauté un milieu de travail et un milieu éducatif sécuritaire.

ADOPTION : Comité de direction. Le cégep de Saint-Laurent offre à l ensemble de sa communauté un milieu de travail et un milieu éducatif sécuritaire. PROCÉDURE PROCÉDURE DE CADENASSAGE DATE : 16 juin 2015 SECTION : Procédure NUMÉRO : PR307 SERVICE ÉMETTEUR : Direction des ressources humaines ADOPTION : Comité de direction MODIFICATIONS : DESTINATAIRES

Plus en détail

Vendredi 21 novembre 2008 Guilaine Toupain Dominique Martin

Vendredi 21 novembre 2008 Guilaine Toupain Dominique Martin PROGRAMME DE PRÉVENTION SANTE ET ISOLEMENT «BIEN VIEILLIR» CO-PILOTAGE CLIC / CCAS Projet «Santé et prévention Bien vivre en Languedoc Roussillon Sensibilisation des élus et responsables locaux» Vendredi

Plus en détail

Alarme intrusion filaire AEI HA-981 6 zones

Alarme intrusion filaire AEI HA-981 6 zones Alarme intrusion filaire AEI HA-981 6 zones Lycée de l Aa Page 1 sur 11 1) Mise en situation Vous devez assurer une protection périmétrique et volumétrique de la maison de M r X. Le schéma architectural

Plus en détail

LA GÉOLOCALISATION ET LE GÉORÉFÉRENCEMENT DE VOS RÉSEAUX. Détection de réseaux enterrés. Marquage Piquetage. Récolement.

LA GÉOLOCALISATION ET LE GÉORÉFÉRENCEMENT DE VOS RÉSEAUX. Détection de réseaux enterrés. Marquage Piquetage. Récolement. INSPECTION DÉTECTION DE RÉSEAUX SOUTERRAINS Détection de réseaux enterrés Marquage Piquetage Récolement Géoréférencement LA GÉOLOCALISATION ET LE GÉORÉFÉRENCEMENT DE VOS RÉSEAUX PRÉSENTATION GÉNÉRALE L

Plus en détail

Réalisation d'un monte charge Séquence 2 : Schématisation et représentation fonctionnelle Comment réaliser une maquette de monte-charge?

Réalisation d'un monte charge Séquence 2 : Schématisation et représentation fonctionnelle Comment réaliser une maquette de monte-charge? Comment réaliser une maquette de montecharge? Situation problème: Je veux réaliser la montée et la descente d'une charge de 200 grammes sur une hauteur de 20cm en tournant une manivelle dans un sens pour

Plus en détail

STOP AUX VOLS! Traqueur leader de la détection et récupération de véhicules volés. www.traqueur.fr

STOP AUX VOLS! Traqueur leader de la détection et récupération de véhicules volés. www.traqueur.fr STOP AUX VOLS! Traqueur leader de la détection et récupération de véhicules volés. EN PARTENARIAT AVEC LES FORCES DE L ORDRE www.traqueur.fr Les solutions après-vol TRAQUEUR 1 voiture volée toutes les

Plus en détail

La téléassistance comme moyen de prévention de la perte d autonomie à domicile

La téléassistance comme moyen de prévention de la perte d autonomie à domicile La téléassistance comme moyen de prévention de la perte d autonomie à domicile Christelle ROULET Chargée de mission Conseil général Pôle PA-PH Évelyne SANCIER Directrice de SIRMAD téléassistance Définition

Plus en détail

Les documents primaires / Les documents secondaires

Les documents primaires / Les documents secondaires Les documents primaires / Les documents secondaires L information est la «matière première». Il existe plusieurs catégories pour décrire les canaux d information (les documents) : - Les documents primaires

Plus en détail

DDTM du Morbihan. Les ERP EXISTANTS

DDTM du Morbihan. Les ERP EXISTANTS DDTM du Morbihan Les ERP EISTANTS Décret 2006-555 du 17 mai 2006 Arrêt du Conseil d Etat du 21 juillet 2009 Décret 2009-500 du 30 avril 2009 --------------- Arrêté du 21 mars 2009 Circulaire du 20 avril

Plus en détail

Guide de connexion Wi-Fi sur un hotspot WeRoam

Guide de connexion Wi-Fi sur un hotspot WeRoam Sommaire Que faut-il pour se connecter?... 2 Disposer du matériel adéquat... 2 Disposer des droits d accès... 2 Repérage du nom de réseau... 2 Comment se connecter?... 3 1er cas :... 4 2ème cas :... 6

Plus en détail

LE PLAN D ACTIONS COMMERCIALES DU VENDEUR

LE PLAN D ACTIONS COMMERCIALES DU VENDEUR Training vente Pascal PY LE PLAN D ACTIONS COMMERCIALES DU VENDEUR, 2006 ISBN : 2-7081-3628-3 Sommaire Avertissement... 13 Introduction... 15 Première partie LE CIBLAGE Définir les clients et prospects

Plus en détail

Numérisation sur demande avec Colombo

Numérisation sur demande avec Colombo Numérisation sur demande avec Colombo Il serait souhaitable que l outil de découverte offert par un établissement puisse offrir à l usager un bouton ou une option simple permettant d envoyer une demande

Plus en détail

Usage étudiant du cours sur la Netiquette

Usage étudiant du cours sur la Netiquette Usage étudiant du cours sur la Netiquette Pour la création du cours consacré à la Netiquette, nous avons choisi d utiliser la plateforme e-learning Claroline. Celle-ci est organisée sur le modèle fonctionnel

Plus en détail

NOTE DE SYNTHESE Cette note de synthèse ne peut en aucun cas se substituer aux rapports originaux ci-joints.

NOTE DE SYNTHESE Cette note de synthèse ne peut en aucun cas se substituer aux rapports originaux ci-joints. NOTE DE SYNTHESE Cette note de synthèse ne peut en aucun cas se substituer aux rapports originaux ci-joints. Bien objet de l expertise Type : Appartement - Type 1 Adresse : 58 RUE BACQUENOIS - Propriétaire

Plus en détail

MISE EN SERVICE D UN RESEAU DE CAMERA DE VIDEOSURVEILLANCE

MISE EN SERVICE D UN RESEAU DE CAMERA DE VIDEOSURVEILLANCE ACTIVITE de FORMATION ACTIVITE : MISE EN SERVICE D UN RESEAU DE CAMERA DE VIDEOSURVEILLANCE CONDITIONS D EXERCICE - Moyens et Ressources @ TAXONOMIE 1 2 3 4 Internet Logiciel Doc. PC Outillages Matériels

Plus en détail

STOP AUX VOLS! Traqueur leader de la détection et récupération de véhicules volés. www.traqueur.fr

STOP AUX VOLS! Traqueur leader de la détection et récupération de véhicules volés. www.traqueur.fr STOP AUX VOLS! Traqueur leader de la détection et récupération de véhicules volés. EN PARTENARIAT AVEC LES FORCES DE L ORDRE www.traqueur.fr Le leader de l après-vol vous propose un ensemble de services

Plus en détail

LA GÉOLOCALISATION A-T-ELLE DE L AVENIR? Oriane DEPIERRE Sophie DESCAMP Alizée DETRAZ Marie DIDIER

LA GÉOLOCALISATION A-T-ELLE DE L AVENIR? Oriane DEPIERRE Sophie DESCAMP Alizée DETRAZ Marie DIDIER LA GÉOLOCALISATION A-T-ELLE DE L AVENIR? Oriane DEPIERRE Sophie DESCAMP Alizée DETRAZ Marie DIDIER I- LA GÉOLOCALISATION DANS SA GLOBALITÉ II- DOMAINES D APPLICATION III- SERVICES ET MÉDIAS GÉOLOCALISÉS

Plus en détail

Formations PRODUCTION ET LEAN MANUFACTURING

Formations PRODUCTION ET LEAN MANUFACTURING Formations PRODUCTION ET LEAN MANUFACTURING Planning Achat Commande Transport Warehousing Production SCM Green SCM Safety Change Lean Office Lean Manufacturing (PR-0) Impacts du Lean Manufacturing dans

Plus en détail

Obligations des propriétaires et gestionnaires BÂTIMENTS À USAGE D'HABITATION

Obligations des propriétaires et gestionnaires BÂTIMENTS À USAGE D'HABITATION Obligations des propriétaires et gestionnaires BÂTIMENTS À USAGE D'HABITATION Édition février 2014 PROPRIÉTAIRES, GESTIONNAIRES DE PATRIMOINE IMMOBILIER, SOCOTEC VOUS AIDE À RÉPONDRE À VOS OBLIGATIONS

Plus en détail

REPERAGE D'UN SCHEMA

REPERAGE D'UN SCHEMA REPERAGE D'UN SCHEMA Quelques rappels de terminologie Equipements électriques des automatismes d'une installation industrielle. une installation peut comporter plusieurs équipements électriques (un équipement

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION CATALOGUE DE LA BIBLIOTHÈQUE LOCALISER UN DOCUMENT

GUIDE D UTILISATION CATALOGUE DE LA BIBLIOTHÈQUE LOCALISER UN DOCUMENT GUIDE D UTILISATION CATALOGUE DE LA BIBLIOTHÈQUE LOCALISER UN DOCUMENT Juillet 2014 Cégep Édouard-Montpetit Bibliothèques Pour localiser un document, il importe de vérifier les éléments suivants avant

Plus en détail

Logiciel de Gestion de Musique rekordbox

Logiciel de Gestion de Musique rekordbox Logiciel de Gestion de Musique Mode d emploi Sommaire Comment lire ce manuel Les noms d écrans, de menus et de touches dans ce manuel sont entre crochets. (ex. sous-fenêtre [Collection], menu [Fichier],

Plus en détail

D ACHEVEMENT DES TRAVAUX ET AUTRES ACTIONS DE MISE EN ACCESSIBILITE

D ACHEVEMENT DES TRAVAUX ET AUTRES ACTIONS DE MISE EN ACCESSIBILITE Direction Départementale des Territoires de la Haute-Savoie service habitat/pôle bâtiment durable Notice d'accessibilité des personnes à mobilité réduite aux Établissements et Installations ouvertes au

Plus en détail

DOSSIER TECHNIQUE AMIANTE

DOSSIER TECHNIQUE AMIANTE Renseignements relatifs à l immeuble bâti et à son affectation Immeuble bâti Ensemble bâti : AGROCAMPUS Bâtiment Linné Adresse : 65, rue de St Brieuc CS 84215 35043 RENNES CEDEX Date de construction :

Plus en détail

mentale Monsieur Falize la création et l utilisation d imagerie interactive, les associations noms-visages, la méthode des lieux.

mentale Monsieur Falize la création et l utilisation d imagerie interactive, les associations noms-visages, la méthode des lieux. Pr Anne-Marie Ergis le vieillissement entraîne le déclin d un certain nombre de fonctions cognitives, comme la vitesse de traitement, les ressources attentionnelles, la mémoire de travail, la mémoire épisodique

Plus en détail

Sommaire TECHNOLOGIE SERVICES. 1-Sommaire. 2-Description du produit. 3-Schéma électronique. 4-Eclaté avec repérage. 5-Nomenclature

Sommaire TECHNOLOGIE SERVICES. 1-Sommaire. 2-Description du produit. 3-Schéma électronique. 4-Eclaté avec repérage. 5-Nomenclature Sommaire 1-Sommaire 2-Description du produit 3-Schéma électronique 4-Eclaté avec repérage 5-Nomenclature 6 à 7-Perçage et pliage du châssis 8 à 9- Perçage et pliage du support axe roue avant 10 à 11- Perçage

Plus en détail

Certificat de surface privative

Certificat de surface privative Certificat de surface privative Numéro de dossier : Date du repérage : Heure d arrivée : Durée du repérage : 157681 03/03/2015 08H00 03 h 40 La présente mission consiste à établir la superficie de la surface

Plus en détail

Exercice 40 page 142. Résoudre dans R, à l aide d un tableau de signe, les inéquations suivantes : a) (5x 9)(5x 8) 0. b) 9 10x.

Exercice 40 page 142. Résoudre dans R, à l aide d un tableau de signe, les inéquations suivantes : a) (5x 9)(5x 8) 0. b) 9 10x. Exercice 4 page 142 Résoudre dans R, à l aide d un tableau de signe, les inéquations suivantes : a) (5x 9)(5x 8) b) 9 1x 9x 5 > c) 2x+6 2 4x d) ( 3x 9)(7x 8) < a) Résolution de l inéquation (5x 9)(5x 8)

Plus en détail

Master Métiers de l enseignement scolaire. Mémoire professionnel de deuxième année UTILISER ET COMPRENDRE L ORDINATEUR EN MÊME TEMPS :

Master Métiers de l enseignement scolaire. Mémoire professionnel de deuxième année UTILISER ET COMPRENDRE L ORDINATEUR EN MÊME TEMPS : IUFM de Bonneville Année universitaire 2012-2013 Master Métiers de l enseignement scolaire Mémoire professionnel de deuxième année UTILISER ET COMPRENDRE L ORDINATEUR EN MÊME TEMPS : L apprentissage dans

Plus en détail

MODELE DE NOTICE D ACCESSIBILITE ERP NEUFS OU EXISTANTS sans contrainte structurelle

MODELE DE NOTICE D ACCESSIBILITE ERP NEUFS OU EXISTANTS sans contrainte structurelle MODELE DE NOTICE D ACCESSIBILITE ERP NEUFS OU EXISTANTS sans contrainte structurelle RENSEIGNEMENTS CONCERNANT LE DEMANDEUR ET L'ETABLISSEMENT 1 DEMANDEUR (bénéficiaire de l autorisation) NOM, prénoms...

Plus en détail

ANALYSE ET OBSERVATOIRE DES ACCIDENTS MORTELS SUR LES ROUTES DÉPARTEMENTALES EN SAVOIE

ANALYSE ET OBSERVATOIRE DES ACCIDENTS MORTELS SUR LES ROUTES DÉPARTEMENTALES EN SAVOIE ANALYSE ET OBSERVATOIRE DES ACCIDENTS MORTELS SUR LES ROUTES DÉPARTEMENTALES EN Une ambition : généraliser les procédures d analyse de tous les accidents corporels de la circulation. Une démarche effective

Plus en détail