A la chasse au gaspillage!

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "A la chasse au gaspillage!"

Transcription

1 A la chasse au gaspillage! CPAS de Comines-Warneton Rue de Ten-Brielen, Comines 1

2 Tout au long de l année et pas uniquement l hiver, l énergie occupe une place importante dans le budget d une famille. Souvent, nous avons tendance à surchauffer les logements, à se servir des appareils électroménagers sans se soucier de les utiliser de manière adéquate, de leur consommation, Les éléments, que vous allez trouver par après, vont vous prouver que nous pouvons consommer l énergie autrement, sans perdre son confort et en réalisant, tout de même, des économies. Alors pourquoi ne pas tenter d appliquer ce qui va suivre. VOUS N AVEZ RIEN A PERDRE, TOUT A GAGNER! Le pourcentage important, que représente la consommation d énergie dans notre budget, mérite bien que nous lui apportions un minimum d attention. 2

3 Quelle température doit-on avoir dans notre logement? Se chauffer coûte cher 1 Les dépenses de chauffage représentent 40% de votre consommation énergétique. Consommation énergétique Part de la charge de chauffage Lorsque nous chauffons notre logement, il n est pas indispensable que la température soit la même dans toutes les pièces de la maison, tout au long de la journée. 1 Image issue de 3

4 En théorie, les températures devraient être les suivantes : C C C salon, living, cuisine : de 18 à 20 chambre à coucher : de 16 à 17. Si vous avez trop froid, mettez une couverture en plus. Salle de bains : de 22 à 24. ATTENTION!!! VOUS N OCCUPEZ PAS VOTRE SALLE DE BAINS TOUTE LA JOURNEE. IL EST DONC INUTILE QU IL Y AIT CETTE TEMPERATURE TOUTE LA JOURNEE. 2 Image issue de 3 Image issue de 4 Image issue de 4

5 Si ces températures ne sont pas assez élevées pour vous, essayez de diminuer les températures, que vous avez l habitude d avoir chez vous, d au moins 1. Un degré de trop, c est 6% en plus sur votre facture. En diminuant la température de la maison d un degré, vous pouvez réduire votre consommation de mazout jusqu à 125 litres. Si nous prenons le litre de mazout à 0.60, cela reviendrait à une économie de 75,00 Petits conseils : lorsque certaines pièces sont inoccupées en permanence ou temporairement, le chauffage peut être diminué ou coupé Exemple : lorsque vous partez la journée, baissez le chauffage avant de partir. la nuit, il est conseillé de faire descendre la température mais pas en dessous de Dans tous les cas, la température ne peut jamais descendre en dessous de 5 afin d éviter le gel dans la tuyauterie. Fermez les portes entre les locaux chauffés et non chauffés. Lorsque vous aérez une pièce ou que vous la quittez pendant un long moment, baissez la température de la pièce. 5

6 Pour éviter que le froid entre dans nos maisons : Le soir, fermez vos volets. Vous allez éviter de perdre au moins 30% de la chaleur par les fenêtres. Perte de chaleur par les fenêtres Vérifiez qu il n y ait pas trop d entrées d air par les châssis, par le bas de la porte ou par la boîte aux lettres. Si vous n avez pas de volets, placez des tentures. Cela vous permettra, tout de même, de réaliser une économie de 10 à 20% ATTENTION NE PLACEZ PAS VOS TENTURES DEVANT LES RADIATEURS. Mettez-les plutôt derrière le radiateur. Vous pourrez économiser jusqu à 10% d énergie. Economie d énergie lorsque les tentures sont fermées Perte de chaleur si les tentures sont placées au-dessus du radiateur Prévoyez un système d isolation pour la porte du garage. 6

7 Comment utiliser le chauffage à la maison? Lorsque la température extérieure commence à augmenter et que vous n avez plus besoin de chauffage dans la maison, coupez la veilleuse. En effet, elle peut consommer jusqu à 120m 3 par an, cela équivaut à plus ou moins 85. Utilisez le chauffage d appoint que pour un temps limité. Il permet d avoir rapidement une chaleur dans la maison mais son utilisation prolongée entraîne une surconsommation par rapport à l utilisation d autres systèmes de chauffage. Si vous masquez un radiateur avec une tenture ou un essuiemains, vous réduisez l efficacité de votre radiateur de 10%. Ceci vaut plus particulièrement pour les appareils de chauffage se trouvant dans la même pièce que le thermostat d ambiance. Pour éviter que le rendement de vos radiateurs ne diminue, il faut les dépoussiérer régulièrement. N oubliez pas de purger vos radiateurs. Collez un panneau recouvert d une feuille d aluminium derrière vos radiateurs. Ces panneaux réfléchissent la chaleur émise par les radiateurs vers la pièce et non vers le mur. Vous pouvez ainsi réduire les pertes de chaleur de 70%. 7

8 Entretenez régulièrement votre chaudière, vous économiserez de 3 à 5% de combustible et vous serez en sécurité chaque hiver. Pour les chaudières au mazout, l entretien doit être effectué tous les ans et pour celles au gaz, une fois tous les trois ans. Un bon réglage de votre chaudière pourra vous faire gagner jusqu à 20% d économie. Coût total des différents systèmes de chauffage Les graphiques repris ci-dessous, ont été réalisés en fonction de : - la consommation de chauffage - la production d eau chaude soit 120 litres par jour, ce qui correspond plus ou moins à une consommation d une famille de 4 personnes - l énergie utilisée pour la cuisine - les frais fixes (investissement, redevance annuelle et l entretien). 8

9 Pour une maison très bien isolée 5 Pour une maison normalement isolée 6 5 graphique issu de dossiers, Maîtriser sa consommation d énergie 6 graphique issu de dossier, Maîtriser sa consommation d énergie 9

10 Production d eau chaude VOTRE CONSOMMATION D'EAU CHAUDE Combien de fois par semaine utilisez-vous (ou votre ménage)... une baignoire (80 l) 0 fois une douche (25 l) 0 fois un lavabo (13 l) 0 fois évier (15 l) * 0 fois * n'en tenez pas compte si vous disposez d'un boiler séparé pour la cuisine Je dispose ou j'ai la possibilité de disposer d'un raccordement au gaz naturel. Pour chauffer mon logement j'utilise le gaz naturel le mazout l'électricité - exclusif nuit l'électricité - tarif bihoraire le gaz propane en réservoir 7 7 dossier, Maîtriser sa consommation d énergie, Quel est le système de production d eau chaude la plus avantageux, février

11 Résultats obtenus pour l exemple suivant : Famille de deux personnes Consommation par semaine : 2 bains 10 douches 7 lavabos 7 éviers Raccordement au gaz naturel Système de chauffage au gaz naturel légende: frais d'amortissement par an (en ) frais de consommation par an (en ) Chaudière murale au gaz naturel - tarif B, sans veilleuse = 94 Chaudière murale au gaz naturel - tarif B, avec veilleuse = 108 Chauffe-bain au gaz naturel - tarif B, sans veilleuse = 151 Chauffe-bain au gaz naturel - tarif B, avec veilleuse = 176 Boiler au gaz naturel - tarif B = 243 Boiler électrique tarif bihoraire = 260 Boiler sur chaudière au gaz naturel - tarif B = 294 Chauffe-bain au propane en bouteilles, sans veilleuse = 311 Chauffe-bain au propane en bouteilles, avec veilleuse = 384 Boiler électrique tarif jour = 419 Boiler au propane en bouteilles = dossier, Maîtriser sa consommation d énergie, Quel est le système de production d eau chaude la plus avantageux, février

12 Quel système choisir? Vous vous chauffez au gaz naturel (vous bénéficiez donc du tarif B avantageux pour le gaz naturel). OUI NON Chaudière murale si elle peut aussi servir au chauffage central ; sinon, chauffe-bain au gaz naturel...moins Boiler électrique au tarif bihoraire Système avec boiler Vous consommez de 100 litres d eau chaude par jour plus Boiler au gaz naturel Système instantané Chauffebain au gaz naturel (tarif A) si gaz naturel disponible ; sinon, système avec boiler Boiler électrique au tarif bihoraire Système avec boiler Vous consommez de 150 litres d eau chaude par jour moins plus Boiler à mazoutsi vous disposez d une chaudière à mazout ; sinon, boiler électrique au tarif bihoraire 12

13 Quel type d éclairage utiliser? Lampe à incandescence Bon marché Durée de vie plus courte que les autres types de lampes La lampe à incandescence est le type d éclairage le plus répandu dans nos ménages. APRES CES COMPARAISONS, qu allons nous utiliser comme éclairage? L utilisation de ces lampes est tout de même intéressante dans certaines pièces où : - l économie d énergie de la lampe économique est moins évidente - la lumière doit être fréquemment allumée et éteinte - la lumière ne doit pas rester allumée durant de longues périodes Lampe halogène plus chère que la lampe à incandescence durée de vie plus longue que la lampe à incandescence à condition qu elle soit correctement raccordée consommation d énergie importante L utilisation est intéressante lorsque : - vous voulez accentuer l éclairage sur certains éléments de l intérieur - vous avez besoin d une lumière forte 13

14 Lampe à fluorescence ( le néon) moins chère économique durée de vie longue à condition qu elle soit placée dans une pièce où la lumière doit rester allumée durant de longs moments comme par exemple dans la cuisine pas agréable esthétiquement Lampe économique chère à l achat faible consommation durée de vie longue si elle est utilisée dans les pièces où la lumière doit rester allumée durant de longs moments comme le salon, living, cuisine moins esthétique que la lampe à incandescence surtout pour les luminaires dans lesquels la lampe est visible Aujourd hui, il existe des lampes économiques en forme d ampoule classique. Elles consomment quelques watts de plus que les lampes économiques classiques Combien de watts une lampe économique doit-elle avoir pour obtenir une même intensité lumineuse qu une lampe à incandescence? Lampe à incandescence Lampe économique 40 watts 9 watts 60 watts 11 watts 75 watts 15 watts 100 watts 20 watts 14

15 Quelques notions W = watt 1WH= 1 Watt pendant une heure KW = KiloWatt 1KW= 1000WH 1KWH = 1 kilowatt pendant une heure Comparaison de différentes lampes Unité Ampoule Classique Ampoule fluocompacte Spot hallogène «300W» Consommation W Durée de vie h Prix indicatif / pièce 0,52 7,80 2,50 Comparaison pour une même puissance lumineuse, prix d achat amorti sur la même durée de vie Coût sur 1000h 10,12 4,23 4,92 1kW=0.16 Consommation 1000h kwh 60,00 14,60 29,20 Comparaison avec ampoules classique, prix d achat amorti sur la durée de vie Economie pour 1000h 0,00 5,89 5,20 Economie pour 1000h kwh 0,00 45,40 30,80 Coût % ,84 48,57 consommation % ,33 48,67 Malgré toutes ces comparaisons, la lumière, la plus économique, reste tout de même l éclairage naturel. 15

16 L influence de la couleur des murs La couleur des pièces peut également influencer la lumière et sa consommation. Les couleurs foncées absorbent plus la lumière que les couleurs claires. De ce fait, la puissance d éclairage nécessaire doit être plus importante. La consommation sera donc automatiquement plus grande et le coût, plus élevé. Catégorie d énergie des lampes Au dos des emballages de toutes les ampoules, vous trouverez une classification énergétique de A à D, tout comme pour les appareils électroménagers. La catégorie A est celle qui consomme le moins d énergie et la D, celle qui consomme le plus d énergie. 16

17 Economie d énergie sur les appareils électriques Étiquette classe d énergie En général, sur les appareils électriques, comme les machines à laver, les sèches linge, les fours, il y a cette étiquette qui nous permet de savoir s il s agit d un appareil qui consomme peu ou beaucoup d énergie. Les appareils appartenant à la classe A ne consomment pas beaucoup d énergie par rapport à ceux appartenant à la classe G qui consomment énormément d énergie. Utilisation de la bonne casserole L emploi de casseroles adaptées et l emploi du bon brûleur permettent d économiser l énergie. 17

18 Lorsque vous cuisinez dans des casseroles sans couvercle, vous consommez également plus d énergie. En effet, la cuisson sans couvercle va multiplier votre consommation par 3. Si vous cuisinez avec un peu d eau, vous allez également consommer moins. Lorsque vous utilisez une plaque électrique, vous pouvez mettre encore moins d eau. La cuisson à l électricité l utilisation de casseroles à fond plat et indéformables permet d économiser jusqu à 50% d énergie par rapport à une casserole à fond bombé. Surplus de consommation d énergie avec l utilisation d une mauvaise casserole. Si vous coupez les plaques de cuisson avant la fin de la préparation, vous continuez, tout de même, la cuisson grâce à la réserve de chaleur. La cuisson au gaz Les flammes ne doivent pas dépasser le bord de la casserole. Une trop grande flamme entraîne une augmentation de la consommation de 15 à 25% 18

19 Surconsommation lorsque les flammes sont trop grandes par rapport à la casserole Le frigo et le congélateur Le frigo et le congélateur consomment plus ou moins un septième de l électricité utilisée dans un ménage de 4 personnes. Part de la consommation du frigo et congélateur en électricité : +/- 14% Petits trucs pour garder votre frigo et congélateur en bon état : Un frigo et congélateur bien entretenus, permettent d économiser l énergie Dépoussiérer la grille des appareils (le condensateur). S il y a trop de poussières, le condensateur devra fournir un travail supplémentaire et consommera plus d énergie Nettoyer les joints de porte : le joint gardera sa souplesse s il est lavé régulièrement et ainsi il restera plus efficace. 19

20 Vérifier l efficacité du joint : si le joint n est plus suffisamment étanche, il y aura des entrées d air chaud dans le frigo ou le congélateur. Il se mettra plus souvent en route et la consommation d énergie augmentera. Afin de vérifier si le joint de votre frigo est suffisamment étanche, placez une feuille de papier entre la porte et le frigo. Si vous sentez une résistance lorsque vous retirez le papier, cela signifie que le joint de la porte est encore assez étanche. Afin d éviter la surconsommation, il faut : Eviter qu il y ait un dépôt de givre. En effet, cela peut doubler votre consommation. Pour éviter qu il y ait trop de givre, attendez que les aliments soient refroidis. Eviter d ouvrir trop régulièrement la porte de votre frigo. Placer vos appareils au bon endroit. En effet, il faut éviter de les placer trop prêt des murs afin qu il ait suffisamment d espace pour la circulation de l air. Eviter de le placer prêt de la cuisinière, du four ou du lave-vaisselle. Il faut le placer dans endroit où il fait frais. Eviter d acheter un frigo trop grand. On compte plus ou moins une capacité de 50 à 70 litres par personne. La consommation du frigo augmente en fonction du volume. La température idéale de conservation dans un frigo est de 3 à 5 C. Sous les 3 C, la consommation augmente inutilement. 20

21 Le sèche-linge La meilleure façon de sécher son linge est le plein air. En effet, il va de soi que sécher son linge à l extérieur est beaucoup plus économique que de le faire à la machine. MAIS les inconvénients du climat et du logement ne nous permettent pas de mettre pendre le linge à l extérieur dès que nous le souhaitons. Dans certaine situation, il est préférable d utiliser le sèche-linge par rapport au séchoir installé dans une pièce de la maison. En effet, suspendre le linge dans la maison augmente la charge du chauffage. Ce système de séchage peut également provoquer des problèmes d humidité. De plus, si le linge met trop de temps à sécher, une odeur s y installera et vous devrez, à nouveau, tout relaver. La consommation annuelle d un sèche-linge peut s élever à 900kWh. Cela correspond, à plus ou moins, 135 par an. En choisissant un sèche-linge de classe A, vous pouvez économiser jusqu à 30% soit une économie de plus ou moins 40. Lorsque vous utilisez votre sèche-linge : Il vaut mieux faire deux séchages de 2.5kg de linge qu un seul de 5 kg. En effet, deux séchages coûtent 10% en moins qu un seul de 5 kg. 21

22 Economie d énergie en faisant deux séchages de 2.5 kg Il vaut mieux ne pas mettre trop de linge en une fois. En effet, cela vous permettra d avoir moins de faux plis et allègera donc votre temps de repassage et la consommation d électricité. N hésitez pas à faire tourner votre machine à laver à grande vitesse. Vous allez économiser de l énergie pour le séchage. Une machine de 1200 tours par minute exige 20 à 25 % d énergie en moins pour le séchage que pour une machine de 800 tours par minute. Le lave-linge Le gros du courant sert à chauffer l eau soit 80% de la consommation d électricité d un lave-linge. Avec la qualité actuelle des produits de lessive, il est de moins en moins nécessaire de laver le linge à 95. Un cycle à 30 ou 40 consommera trois fois moins d énergie qu un cycle à 90. La consommation annuelle d un lave-linge peut se chiffrer autour des 300kWh soit plus ou moins 48 par an. Si vous bénéficiez d un tarif bihoraire, vous pouvez économiser près de la moitié en faisant fonctionner votre machine la nuit. 22

23 Il est préférable d acheter une machine à laver de classe AAA. Ce type de machine est le plus économe tant au niveau du rendement énergétique, de l efficacité de lavage et d essorage. Contrairement au sèche-linge, utilisez votre machine à pleine charge. En effet, qu elle soit remplie à moitié ou complètement, elle réclamera toujours la même énergie. Si votre machine a un programme économique, utilisez le autant que possible. Utilisez le bon programme : chaque programme a sa consommation d eau, de chaleur et son nombre de tours par minute. Triez votre linge et sélectionnez le bon programme. N utilisez pas trop de poudre. En cas de formation de mousse trop importante, votre machine utilisera plus d eau chaude et vous consommerez plus d énergie. Les dépôts de calcaire augmentent votre consommation d énergie Le lave-vaisselle L utilisation de votre lave-vaisselle peut parfois être plus économique que d effectuer la vaisselle à la main. Exemple : une vaisselle à la main de plus ou moins 130 pièces, vous demandera plus de temps et d eau chaude qu avec le lave-vaisselle. Comme pour le lave-linge, faire tourner votre machine à moitié pleine, ne vous permettra pas de faire des économies. Cela ne veut pas dire non plus, que vous devez surcharger 23

24 votre lave- vaisselle. Votre vaisselle ne sera pas bien lavée et vous devrez la relaver. A vous de trouver le juste milieu. Certains ustensiles de cuisine (passoire, bols mélangeurs, ) n exigent pas un lavage important. Un simple rinçage vous permettra de ne pas utiliser trop souvent votre lavevaisselle. Le fer à repasser Le repassage à la vapeur vous donnera un meilleur résultat et vous permettra de gagner du temps, donc un repassage plus économique que celui sans vapeur. Branchez votre fer, uniquement quand tout est prêt. La cafetière électrique Débranchez la cafetière dès que le café est prêt. Gardez le chaud dans un thermos, au lieu de le laisser dans la cafetière. La bouilloire électrique La bouilloire électrique vous permet d économiser de l énergie par rapport à la plaque de cuisson. 24

25 La friteuse électrique La friteuse consomme beaucoup d énergie. Toutefois, il est possible d économiser de l énergie. Réglez le temps de préchauffage en fonction des aliments que vous allez y introduire Débranchez l appareil dès que la dernière friture est terminée Le grille pain L utilisation du grille pain est nettement plus économique que celle du four. Le boiler électrique Le boiler est une solution peu coûteuse à l achat mais la facture de consommation augmentera rapidement. Si malgré tout, vous n avez pas d autre possibilité pour chauffer l eau, il est important de bien choisir la capacité du boiler et cela en fonction du nombre de personnes vivant sous le même toit. 25

26 En effet, si le boiler est trop petit, la réserve d eau s épuise rapidement et s il est trop grand, il faudra maintenir la température inutilement. Exemple de capacité du boiler : Capacité du boiler Nombre de personnes vivant sous le même toit 50 litres 1 personne 100 litres 2 à 3 personnes 150 litres 4 personnes L ordinateur Un ordinateur est composé d un écran et d une unité centrale. L écran consomme bien plus d énergie que l unité centrale. 9 L écran Plus l écran est grand, plus il consomme de l énergie Veillez à éteindre votre écran après utilisation Un économiseur d écran n est pas un économiseur d énergie. De ce fait, n oubliez pas d activer la fonction économie d énergie sur votre ordinateur. L imprimante Une imprimante à jet d encre est moins énergivore qu une imprimante laser. 9 Image issue de 26

27 Certaines imprimantes possèdent une fonction économie d énergie. Si elle n en possède pas, vous pouvez l éteindre entre les impressions. DVD, vidéo, chaîne hifi, télévision (avec consommation en stand by) La consommation en mode veille peut peser lourd dans votre facture. La consommation d un ménage bien équipé peut aller jusque 150 par an Image issue de 27

28 Classement des appareils électriques en fonction de leur consommation de courant ( par ordre croissant de consommation) Appareil (avec la puissance, et pour les gros consommateurs, la fréquence d utilisation Consommation en watt Consommation en kwh par an Coût de la consommation mixer 150 Moulin à café 20 Enregistreur à bandes 20 Couteau électrique 100 Machine à coudre 70 gril 1000 Presse-agrumes 60 Fer à friser 40 Moulin à viande 200 Rasoir électrique 10 Négligeable. Humidificateur 20 A tout au plus Foreuse kwh par 3.2 par appareil Aspirateur de table appareil Téléphone sans fil Yaourtière 20 Tondeuse à gazon 1500 Grille-pain 1000 Fer à gaufres 1000 Chaîne hi-fi 50 Hotte aspirante 100 radioréveil 10 Sèche-cheveux 600 Radio sur secteur (12.5h/sem)

29 Imprimante ( min/sem) Cafetière électrique (4.5h/sem) Fer à repasser (1h/sem) Friteuse (24min/sem) Aspirateur (50 min/sem) Machine à pain (6x/sem) Machine à laver ( x/sem) Four (1h/sem) Micro-ondes (1.5h/sem) Ordinateur (16.5h/sem) Séchoir (2x/sem) TV couleur (20h/sem) Chauffage d appoint (7h/sem pendant 8 mois) Frigo (en continu) Eclairage (3lampes-4h/j) Lave-vaisselle (4x/sem) Surgélateur (en continu) Plaques électriques (1.25h/jour) Combiné frigosurgélateur (en continu) Boiler de cuisine (20l/jour) Boiler électrique (95l/jour) Test achat, Maîtriser sa consommation d énergie, février

30 Consommation en stand-by Quelques appareils, dans la maison, restent branchés. Ils restent donc en état de veille ou en stand-by. Même si vous n utilisez pas l appareil, il consomme tout de même de l électricité comme par exemple la télévision mise en veille (témoin lumineux, vidéo, ) Le tableau repris ci-dessous montre que ces consommations ne sont pas trop élevées lorsque nous les prenons séparément. Cependant lorsque nous additionnons le tout, le coût pourrait être important. Pour certains appareils, il est vrai que tirer la prise après chaque utilisation pourrait être gênant. Cependant, il y en a tout de même qui peuvent être débranchés sans que vous subissez des conséquences au niveau de votre confort comme la télévision, l aspirateur de table, la brosse à dents électrique, ordinateur, Appareil Consommation moyenne en stand-by (kwh/an) 12 Part du standby dans la consommation totale Brosse à dents 2 100% 0.32 électrique Aspirateur de 6 100% 0.96 table Téléphone sans 7 100% 1.12 fil Cafetière 13 34% 2.08 électrique Four 13 11% 2.08 Four à microondes 13 11% 2.08 Coût moyenne de la consommation 12 Lorsque l appareil est maintenu en permanence en stand-by en dehors des heures où il fonctionne 30

31 Radioréveil % 2.40 Imprimante 15 44% 2.40 Radio 16 71% 2.56 Chaîne hi-fi 30 38% 4.80 Ordinateur 43 31% 6.88 TV couleur 48 32% 7.68 Magnétoscope 61 95% 9.76% Fax répondeur % Boiler de cuisine % TOTAL Test achat, Maîtriser sa consommation d énergie, février

32 Tableau de consommation Afin de vérifier si vous économisez réellement l énergie en appliquant les conseils repris ci-dessus, relevez vos compteurs à gaz, à électricité toutes les semaines et voyez si votre consommation baisse ou non. Afin de vous donner quelques repères de consommations, voici quelques chiffres concernant des ménages économes. En moyenne, la consommation électrique d un ménage se répartit comme suit : kwh TOTAL Usages spécifiques (électro ménager, éclairage) Cuisson Eau chaude sanitaire chauffage En moyenne, un ménage économe consomme par an, en électricité (avec le confort mais appareils performants) Typologie ménage du H ou F habitants seuls Ménages privés de 2 personnes Ménages privés de 3 personnes Ménages privés de 4 personnes Ménages privés de 5 personnes ou plus A Usages spécifiques (électro 1400kWh 1850kWh 2180kWh 2450kWh 2650kWh ménager, éclairage) B Cuisson électrique 175kWh 350kWh 525kWh 700kWh 875kWh (taque et four) C Eau chaude sanitaire 1275kWh 2200kWh 3300kWh 4200kWh 5250kWh électrique TOTAL 2850 kwh 4400kWh 6005kWh 7350kWh 8775kWh 32

33 Exemple Compteur d électricité Date index Consommation en KWh Prix du KWh en eurocent Coût de la consommation 07/10/ ,6 15/10/ ,8 53,2 16,66 8,86 21/10/ ,5 37,7 16,66 6,28 Consommation en kwh : = = 37.7 Prix du kwh en eurocent Le tarif est repris sur la facture du relevé des compteurs (facture annuelle). Ce prix sera approximatif. En effet, il peut évoluer tout au long de l année. Coût de la consommation Consommation en kwh X prix du kwh en eurocent / X16.66 / 100 = X / 100 = 6.28 Compteur de gaz Date index Consommation en m³ Consommation en kwh Prix du kwh en eurocent Coût de la consommation 07/10/ /10/ , ,81 5, ,94 21/10/ , ,14 5, ,48 33

34 Consommation en m³ : L index est repris en m³. Cependant la société Electrabel calcule la consommation en kwh , ,488 = 64, , = 78,382 Consommation en kwh : Consommation en m³ X 11,6116 (montant approximatif) = consommation en kwh 64,660 X 11,6116 = 750,81 78,382 X 11,6116 = 910,14 Prix du kwh en eurocent Le tarif est repris sur la facture du relevé des compteurs. Ce prix sera approximatif. En effet, il peut évoluer tout au long de l année. Coût de la consommation Consommation en kwh X prix du kwh en eurocent / X5,98603 / 100 = ,14 X 5,98603 / 100 = 54,48 34

35 COMPTEUR GAZ. DATE DU RELEVE INDEX DU COMPTEUR CONSOMM ATION EN M3 CONSOMMATIO N EN KWH (NB DE M3 * ) PRIX DU kwh EN EUROCENT COUT DE LA CONSOMMATION 35

36 COMPTEUR ELECTRICITE. DATE DU RELEVE INDEX DU COMPTEUR CONSOMMATION EN KWH PRIX DU KWH EN EUROCENT COUT DE LA CONSOMM- ATION 36

37 37

SÉCHAGE L ÉLECTROMÉNAGER CE QU IL FAUT SAVOIR

SÉCHAGE L ÉLECTROMÉNAGER CE QU IL FAUT SAVOIR Suivez le guide! CE QU IL FAUT SAVOIR Votre facture d éléctricité n est pas votre facture de chauffage! Voici comment se répartit votre facture d éléctricité Attention plus vous consommez plus votre facture

Plus en détail

40 ECO-CONSEILS 7 fiches pour une consommation annuelle d énergie plus légère.

40 ECO-CONSEILS 7 fiches pour une consommation annuelle d énergie plus légère. «Consommer moins en consommant mieux» 40 ECO-CONSEILS 7 fiches pour une consommation annuelle d énergie plus légère. Maîtriser notre consommation en électricité, c est nous engager à adopter des gestes

Plus en détail

Economiser l énergie au quotidien. Le Guichet de l énergie de Verviers

Economiser l énergie au quotidien. Le Guichet de l énergie de Verviers Economiser l énergie au quotidien Le Guichet de l énergie de Verviers le guichet de l énergie Economies d énergie Conseils gratuits Isolation Chauffage et régulation Eau chaude sanitaire Energies renouvelables

Plus en détail

Bien régler la température de chauffage

Bien régler la température de chauffage Température de chauffage Baisser la température en cas absence Bien régler la température de chauffage Ne pas gêner la diffusion de chaleur Fermer les volets / rideaux la nuit De même, ne pas mettre de

Plus en détail

Le livret Vert de votre logement

Le livret Vert de votre logement Le livret Vert de votre logement ENSEMBLE TRIONS! PROTEGEONS NOTRE ENVIRONNEMENT BOUTEILLES ET FLACONS PLASTIQUES CARTONS ET CARTONNETTES EMBALLAGES MÉTALLIQUES Seuls ces emballages sont recyclables!!!

Plus en détail

Mode d emploi du kit de mesure

Mode d emploi du kit de mesure Conseil en maîtrise de l énergie et énergies renouvelables Mode d emploi du kit de mesure Présentation Dans le cadre du défi «Familles à Energie positive», ce kit est remis au capitaine de chaque équipe.

Plus en détail

SMA Solar Technology AG Avenir Solaire pour les enfants. À la maison

SMA Solar Technology AG Avenir Solaire pour les enfants. À la maison À la maison Combien d énergie consommons-nous réellement à la maison? Comment la mesurer? Solarine et L Ourson Soleil vont te donner quelques astuces pour faire des économies d énergie chez toi, afi n

Plus en détail

la comparaison des ampoules

la comparaison des ampoules description la comparaison des ampoules 6 e année, Sciences et technologie Source : Adapté de TDSB, Heat in the Environment Au cours de cette activité d apprentissage, les élèves exploreront leur utilisation

Plus en détail

«Le peu, le très peu que l on peut faire, il faut le faire quand même» Théodore Monod. ECO GESTES AU QUOTIDIEN - Mercredi du Développement Durable

«Le peu, le très peu que l on peut faire, il faut le faire quand même» Théodore Monod. ECO GESTES AU QUOTIDIEN - Mercredi du Développement Durable «Le peu, le très peu que l on peut faire, il faut le faire quand même» Théodore Monod «La terre n appartient pas à l homme, c est l homme qui appartient à la terre» Sitting Bull L habitat est le premier

Plus en détail

pour dépenser moins Énergie électrique, chauffage et eau chaude

pour dépenser moins Énergie électrique, chauffage et eau chaude Astuces pour! dépenser moins Énergie électrique, chauffage et eau chaude 2 >>> ÉDITO électricité est une énergie indispensable dans nos logements, L que ce soit pour le chauffage, l éclairage, la production

Plus en détail

Soyez. Pour un logement

Soyez. Pour un logement Soyez Pour un logement Sommaire LE CHAUFFAGE 2 LA VENTILATION 2 LES EQUIPEMENTS MENAGES 3 L ECLAIRAGE ET L ELECTRICITE 4 L EAU 4 TRIE DES DECHETS 5 LA CONSOMMATION DURABLE 6 LE TRANSPORT 7 Ce guide va

Plus en détail

Question ELECTRICITE. Question ELECTRICITE

Question ELECTRICITE. Question ELECTRICITE Un réfrigérateur plein de givre consomme-t-il plus? Vous mettez votre portable à charger. Une fois la batterie pleine, continue-til à utiliser du courant si vous le laissez branché? Si vous laissez le

Plus en détail

des économies d énergie

des économies d énergie Apprendre à faire des économies d énergie dans son logement Parlons-en! Économies d eau et d énergie dans l habitat = amélioration du pouvoir d achat À la maison, tous les gestes ont un impact sur notre

Plus en détail

www.ufolep.org Gestion de l eau document réalisé par le Groupe de Travail National développement durable

www.ufolep.org Gestion de l eau document réalisé par le Groupe de Travail National développement durable www.ufolep.org DÉLÉGATIONS UFOLEP Maîtrise d énergie & Gestion de l eau document réalisé par le Groupe de Travail National développement durable Sommaire I. Introduction p. 4 II. Maîtrise de l énergie

Plus en détail

QUIZZ! C est toi l expert en énergie! Ta mission: Répondre aux questions du cahier en explorant cette maison sur le site energie-environnement.

QUIZZ! C est toi l expert en énergie! Ta mission: Répondre aux questions du cahier en explorant cette maison sur le site energie-environnement. QI! C est toi l expert en énergie! a mission: Répondre aux questions du cahier en explorant cette maison sur le site energie-environnement.ch i tu réponds correctement, tu obtiendras un code secret qui

Plus en détail

économiser l énergie et l eau au quotidien c est facile!

économiser l énergie et l eau au quotidien c est facile! économiser l énergie et l eau au quotidien c est facile! En France, chaque ménage émet dans l'atmosphère 1,5 tonnes de CO 2 par an. La moitié de ces émissions est due à nos comportements quotidiens source

Plus en détail

D i a g n o s t i q u e u r I m m o b i l i e r Tél. 04 94 19 18 39 Port. 06 60 96 06 83 Fax 04 94 19 22 50

D i a g n o s t i q u e u r I m m o b i l i e r Tél. 04 94 19 18 39 Port. 06 60 96 06 83 Fax 04 94 19 22 50 A DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE Logement (6.2) Décret n 2006-1114 du 5 septembre 2006, Décret n 2006-1147 du 14 septembre 2006, Arrêtés du 15 septembre 2006 INFORMATIONS GENERALES N de rapport

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique logement (6.2)

Diagnostic de performance énergétique logement (6.2) N :... 14/IMO/0338 Valable jusqu au :... 15/10/2024 Type de bâtiment :... Habitation (en maison individuelle) Année de construction :.. Avant 1948 Surface habitable :... environ 124.57 m² Adresse :...

Plus en détail

PLAN CLIMAT ÉNERGIE DE SEINE-ET-MARNE. GUIDE des ÉCO-GESTES POUR UN TERRITOIRE DURABLE LA SEINE-ET-MARNE AGIT

PLAN CLIMAT ÉNERGIE DE SEINE-ET-MARNE. GUIDE des ÉCO-GESTES POUR UN TERRITOIRE DURABLE LA SEINE-ET-MARNE AGIT PLAN CLIMAT ÉNERGIE DE SEINE-ET-MARNE GUIDE des ÉCO-GESTES dans l habitat POUR UN TERRITOIRE DURABLE LA SEINE-ET-MARNE AGIT À la maison, tous nos gestes ont un impact sur notre consommation d énergie et

Plus en détail

Programme européen de sensibilisation à l économie d électricité. Résidences pour personnes âgées, économiser l énergie c est possible.

Programme européen de sensibilisation à l économie d électricité. Résidences pour personnes âgées, économiser l énergie c est possible. lavage clim Programme européen de sensibilisation à l économie d électricité économie confort Résidences pour personnes âgées, économiser l énergie c est possible. froid veille éclairage +3 10 En 10 ans

Plus en détail

TP N 5 EDF, compteur

TP N 5 EDF, compteur Données : Fichiers nécessaires pour le TP : http://tof225391.free.fr/forum (Entraide Index du Forum Electrotechnique 2AE Fichiers nécessaires pour les TP série 4 TP5 ). Présentation de la maison : Schéma

Plus en détail

Liste 2015 non exhaustive des déchets d équipements électriques et électroniques (DEEE) non repris dans le système Ecotrel

Liste 2015 non exhaustive des déchets d équipements électriques et électroniques (DEEE) non repris dans le système Ecotrel Liste 2015 non exhaustive des déchets d équipements électriques et électroniques (DEEE) non repris dans le système Ecotrel Version 2.3 1 Remarque importante : Tous les appareils non signalés dans ce document

Plus en détail

LE MARCHÉ FRANÇAIS DE L ELECTROMÉNAGER

LE MARCHÉ FRANÇAIS DE L ELECTROMÉNAGER - 1 - LE MARCHÉ FRANÇAIS DE L ELECTROMÉNAGER Les chiffres clés GROS ELECTROMENAGER Les chiffres clés Données par produit Froid Lavage Cuisson PETIT ELECTROMENAGER Les chiffres clés Données par produit

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique logement (6.A)

Diagnostic de performance énergétique logement (6.A) Diagnostic de performance énergétique logement (6.A) N : DPE01230-0002 Valable jusqu au : 27/12/2021 Type de bâtiment : Appartement Année de construction : 2002 Surface habitable : 50 m² Numéro appartement

Plus en détail

ÉTAT DES LIEUX. Informations pratiques

ÉTAT DES LIEUX. Informations pratiques ÉTAT DES LIEUX date : / / ENTRANT SORTANT L état des lieux doit être établi de façon contradictoire entre les deux parties lors de la remise des clés au locataire et lors de leur restitution en fin de

Plus en détail

ÉTAT DES LIEUX. Informations pratiques

ÉTAT DES LIEUX. Informations pratiques ÉTAT DES LIEUX date : / / ENTRANT SORTANT L état des lieux doit être établi de façon contradictoire entre les deux parties lors de la remise des clés au locataire et lors de leur restitution en fin de

Plus en détail

Guide de l éclairage 1to1 energy Efficacité énergétique, confort et esthétique

Guide de l éclairage 1to1 energy Efficacité énergétique, confort et esthétique Guide de l éclairage to energy Efficacité énergétique, confort et esthétique Sommaire Pour y voir plus clair 3 L essentiel en bref 4 Comparatif anciennes/nouvelles ampoules 6 Ampoules basse consommation

Plus en détail

Émissions de gaz à effet de serre (GES) pour le chauffage, la production d eau chaude sanitaire et le refroidissement

Émissions de gaz à effet de serre (GES) pour le chauffage, la production d eau chaude sanitaire et le refroidissement SDH - SARL n 23 Avenue Gambetta 17100 Saintes Tél. : 05 46 97 61 34 - Fax : 05 46 97 26 30 N SIREN : 504 761 248 Compagnie d assurance : Generali Assurances n AL169975 Diagnostic de performance énergétique

Plus en détail

DEFI «MISE EN VEILLE»

DEFI «MISE EN VEILLE» DEFI «MISE EN VEILLE» La consommation de nuit et de week end dépasse souvent 25% de la facture électrique de l école Quel gaspillage énergétique, écologique et financier! Le défi à relever est de découvrir

Plus en détail

Quelques infos pour commencer

Quelques infos pour commencer Le mode d emploi des appareils de mesure Quelques infos pour commencer Cette lettre d information est le mode d emploi des différents appareils de mesures mis à disposition dans le cadre du défi. Votre

Plus en détail

Eco campus Pasteur-lille

Eco campus Pasteur-lille Eco campus Pasteur-lille Mobilisons ensemble nos énergies pour un environnement amélioré et durable Choisissons les éco-gestes : 4 au travail 4 à la maison INSTITUT PASTEUR DE LILLE Fondation reconnue

Plus en détail

Le capteur solaire thermique : un exemple concret

Le capteur solaire thermique : un exemple concret Le capteur solaire thermique : un exemple concret Une utilisation possible du soleil est le chauffage de l eau sanitaire, utilisée pour se laver, pour faire la vaisselle ou encore le ménage. Il s agit

Plus en détail

Isola. L arbre généalogique de la famille. Paul. Bénédicte. Mathias. Marie. énerg hic

Isola. L arbre généalogique de la famille. Paul. Bénédicte. Mathias. Marie. énerg hic Chasse au gaspi avec Paul L arbre généalogique de la famille Isola Bénédicte Mathias énerg hic Marie Dépôt légal : octobre 2009 D/2009/11802/54 Service public de Wallonie, 2009 Tous droits réservés Editeur

Plus en détail

CERTIFICAT DE PERFORMANCE ENERGETIQUE

CERTIFICAT DE PERFORMANCE ENERGETIQUE Rue Knapen 11 100 SCHAERBEEK Superficie brute: 242 m² 1 Performance énergétique du bâtiment Très économe

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique logement (6.2)

Diagnostic de performance énergétique logement (6.2) N : 2278 / 1 Réf. Ademe : 1535V2001510H Référence du logiciel validé : Imm PACT DPE Version 7A Valable jusqu au : 01/05/2025 Type de bâtiment : Appartement (Lots 55,43) Année de construction : avant 1948

Plus en détail

Economie d eau et d énergie dans le logement

Economie d eau et d énergie dans le logement Chaque fois ça compte! Economie d eau et d énergie dans le logement La Température Isolation et Ventilation L'entretien des équipements L'eau chaude sanitaire Les consommations d'eau La cuisine Les appareils

Plus en détail

" Bienvenue chez vous "

 Bienvenue chez vous " Bienvenue chez vous " Un doute, une question, un problème? JE CONTACTE LE SIRES Guide du locataire entretien du logement Organisme affilié à la Fédération Nationale HABITAT & DEVELOPPEMENT http://www.habitatdeveloppement.fr

Plus en détail

Quelle est la combinaison gagnante?

Quelle est la combinaison gagnante? LE SYSTÈME DE CHAUFFAGE LE PLUS AVANTAGEUX Quelle est la combinaison gagnante? O. Lesage et R. Vanparys Le prix du mazout atteint des sommets ces derniers temps et cela fait mal au portefeuille. Le prix

Plus en détail

Eau chaude sanitaire

Eau chaude sanitaire 4 rue du maréchal FOCH, 68 460 LUTTERBACH 03 89 50 06 20 ou eie68@alteralsace.org La lettre d information d Alter Alsace Energies dans le cadre du défi des familles éco-engagées : N 8 Janvier 2013 Eau

Plus en détail

Energie : mieux comprendre pour mieux maîtriser

Energie : mieux comprendre pour mieux maîtriser Energie : mieux comprendre pour mieux maîtriser PLAN Séquence 1 : comprendre les mots et concepts Séquence 2 : appréhender les enjeux Séquence 3 : maîtriser sa consommation SEQUENCE 1 : où on définit les

Plus en détail

Comment optimiser la performance énergétique de son logement?

Comment optimiser la performance énergétique de son logement? Comment optimiser la performance énergétique de son logement? Janvier 2014 AHF / J.M. VOGEL Plan de la présentation Contexte Objectifs Faire un premier bilan énergétique Les différents travaux d économies

Plus en détail

SOMMAIRE. Qu est-ce que le compteur électronique... page 1. Comment consulter les informations... page 1. Les différentes options tarifaires...

SOMMAIRE. Qu est-ce que le compteur électronique... page 1. Comment consulter les informations... page 1. Les différentes options tarifaires... Edition Édition 2008 Juillet 2000 SOMMAIRE Qu est-ce que le compteur électronique... page 1 Comment consulter les informations... page 1 Les différentes options tarifaires... page 1 a)option base... page

Plus en détail

L électricité intelligente, c est maintenant.

L électricité intelligente, c est maintenant. L électricité intelligente, c est maintenant. ONE Smart Control transforme comme par magie votre électricité en un réseau puissant et intelligent. Profitez dès maintenant d une plus grande polyvalence

Plus en détail

GUIDE DE L AGENT ÉCORESPONSABLE. pour économiser les fournitures et les ressources

GUIDE DE L AGENT ÉCORESPONSABLE. pour économiser les fournitures et les ressources GUIDE DE L AGENT ÉCORESPONSABLE pour économiser les fournitures et les ressources En route vers une administration écoresponsable Aujourd hui notre planète est en danger : sa biodiversité est menacée.

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique logement (6.1)

Diagnostic de performance énergétique logement (6.1) SDH - SARL n 23 Avenue Gambetta 17100 Saintes Tél. : 05 46 97 61 34 - Fax : 05 46 97 26 30 RCS : 504 761 248 Compagnie d assurance : Generali Assurances n AL169975 Diagnostic de performance énergétique

Plus en détail

Fiche-conseil C5 Production d eau chaude sanitaire

Fiche-conseil C5 Production d eau chaude sanitaire Service d information sur les économies d énergie Fiche-conseil C5 Production d eau chaude sanitaire 1 Préparation de l eau chaude sanitaire 2 1) Différents systèmes de production A Chaudière combinée

Plus en détail

Guide des petits gestes économes en énergie

Guide des petits gestes économes en énergie Guide des petits gestes économes en énergie ÉCLAIRAGE MULTIMÉDIA EAU CHAUFFAGE ÉLECTROMÉNAGER ÉCLAIRAGE MULTIMÉDIA Les Éconocroc h sous les projecteurs 60 à 70 % d économie sur l éclairage!!! Répartition

Plus en détail

Environnement Pour un cadre de vie agréable et respectueux de l environnement

Environnement Pour un cadre de vie agréable et respectueux de l environnement Économies Les conseils pratiques pour dépenser moins chez soi et au bureau pour le même confort Environnement Pour un cadre de vie agréable et respectueux de l environnement Économiser sur sa facture d

Plus en détail

Chap3 Puissance et énergie électrique.

Chap3 Puissance et énergie électrique. Chap3 Puissance et énergie électrique. Items Connaissances Acquis Puissance nominale d un appareil. Unité de puissance du Système international (SI). Ordres de grandeur de puissances électriques domestiques.

Plus en détail

Checklist. Illuminating ideas.

Checklist. Illuminating ideas. Checklist Illuminating ideas. 20 Pour une installation électrique optimale De combien de prises de courant et d interrupteurs avez-vous besoin? Où doivent-ils être installés? Vous souhaitez commander électriquement

Plus en détail

Et après mes travaux?

Et après mes travaux? 10 Et après mes travaux? Voilà, les travaux sont terminés! Vous vous (ré)installez confortablement dans votre logement. Comment profiter le plus longtemps possible des améliorations que vous venez d apporter

Plus en détail

Séquence 14 : puissance et énergie électrique Cours niveau troisième

Séquence 14 : puissance et énergie électrique Cours niveau troisième Séquence 14 : puissance et énergie électrique Cours niveau troisième Objectifs : - Savoir que : o Le watt (W) est l unité de puissance o Le joule (J) est l unité de l énergie o L intensité du courant électrique

Plus en détail

BILAN ÉNERGÉTIQUE DE LOGEMENTS DANS UN QUARTIER PILOTE DE SCHAERBEEK

BILAN ÉNERGÉTIQUE DE LOGEMENTS DANS UN QUARTIER PILOTE DE SCHAERBEEK 1 BILAN ÉNERGÉTIQUE DE LOGEMENTS DANS UN QUARTIER PILOTE DE SCHAERBEEK Les problématiques environnementales dues à une trop grande consommation d énergie ne peuvent plus être négligées aujourd hui. La

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE RAPPORT N 448-2033LOC0707PE48 ETABLI EN UN EXEMPLAIRE ORIGINAL LE 26/10/2009 ET VALABLE DIX ANS DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE Ce rapport comprend 5 pages et 3 pages en annexe, il ne peut être utilisé

Plus en détail

Quelques infos pour commencer

Quelques infos pour commencer Gestes et réglages méconnus Quelques infos pour commencer Cette lettre traite des gestes et réglages méconnus. D autres lettres sont entièrement dédiées à : - La courbe de chauffe - La régulation de chauffage

Plus en détail

A la recherche d une source d énergie complète?

A la recherche d une source d énergie complète? A la recherche d une source d énergie complète? fourniture en énergie de qualité, service et livraison Experts en approvisionnement d énergie Antargaz est une filiale du Group UGI et distribue du gaz

Plus en détail

(*) SE PASSER DE SON CHAUFFAGE ÉLECTRIQUE? 3/10/2014 U R E. POURQUOI se poser la question? Que faire?

(*) SE PASSER DE SON CHAUFFAGE ÉLECTRIQUE? 3/10/2014 U R E. POURQUOI se poser la question? Que faire? SE PASSER DE SON CHAUFFAGE ÉLECTRIQUE? Soirée d information 23 septembre 2014 Guides Énergie Neupré U R E UTILISATION RATIONNELLE (*) DES ÉNERGIES 1 * Démarche qui consiste à consommer moins d énergie

Plus en détail

PUISSANCE ET ÉNERGIE ÉLECTRIQUE

PUISSANCE ET ÉNERGIE ÉLECTRIQUE TP d électricité Rédigé par JF Déjean page 1/6 PUISSANCE ET ÉNERGIE ÉLECTRIQUE Programme : B.O n 10 du 15-10-1998 Chapitre : Électricité et vie quotidienne. Contenu : Paragraphe B 2-3 : Installations électriques

Plus en détail

VOTRE EAU CHAUDE ELECTRIQUE

VOTRE EAU CHAUDE ELECTRIQUE G U I D E VOTRE EAU CHAUDE ELECTRIQUE SICAE Une réduction d'impôts peut être obtenue (sous certaines conditions) lors du remplacement de votre chauffe-eau électrique. Renseignez-vous auprès du Centre des

Plus en détail

Maîtriser la consommation d eau

Maîtriser la consommation d eau Maîtriser la consommation d eau S assurer après utilisation que le robinet d eau est bien fermé. Signaler aux agents les éventuelles fuite d eau dans les sanitaires. Un robinet doté d un «mousseur» permet

Plus en détail

LES ECONOMIES D'ENERGIES AU QUOTIDIEN

LES ECONOMIES D'ENERGIES AU QUOTIDIEN LES ECONOMIES D'ENERGIES AU QUOTIDIEN Pourquoi un EIE? Un contexte national Engagement de la France :réduction par 4 des émissions de GES entre 1990 et 2050 Le bâtiment représente 43% de la consommation

Plus en détail

Obsolescence? Vous avez dit obso quoi?

Obsolescence? Vous avez dit obso quoi? Obsolescence? Vous avez dit obso quoi? Journée technique STRID 2 octobre 2014 Définition Obsolescence : le fait d être périmé, dépassé Définition Obsolescence technique : Ex. locomotive à vapeur à la place

Plus en détail

L utilisation rationnelle de l énergie chez moi, une démarche de citoyen responsable. Pourquoi pas des économies d énergie? Le Centre Urbain asbl

L utilisation rationnelle de l énergie chez moi, une démarche de citoyen responsable. Pourquoi pas des économies d énergie? Le Centre Urbain asbl L utilisation rationnelle de l énergie chez moi, Le Centre Urbain asbl une démarche de citoyen responsable Agence Bruxelloise de l Energie Pourquoi pas des économies d énergie? L énergie, c est la vie

Plus en détail

Alimentation en eau chaude des lave-vaisselle et lave-linge

Alimentation en eau chaude des lave-vaisselle et lave-linge www.amoes.com Note technique Alimentation en eau chaude des lave-vaisselle et lave-linge N Document NT11-01 Diffusion hors collaborateurs Amoès Version 1.1 Septembre 2011 Autorisée librement X Rédigé par

Plus en détail

CHAUFFAGE. choisissez intelligemment votre confort POURQUOI PAS DES ÉCONOMIES D ÉNERGIE? Avec le soutien de la Région de Bruxelles-Capitale

CHAUFFAGE. choisissez intelligemment votre confort POURQUOI PAS DES ÉCONOMIES D ÉNERGIE? Avec le soutien de la Région de Bruxelles-Capitale POURQUOI PAS DES ÉCONOMIES D ÉNERGIE? CHAUFFAGE choisissez intelligemment votre confort Avec le soutien de la Région de Bruxelles-Capitale AGENCE BRUXELLOISE DE L ÉNERGIE Le Centre Urbain asbl Chauffage

Plus en détail

TORDEZ LE COU À 6 IDÉES REÇUES

TORDEZ LE COU À 6 IDÉES REÇUES REÇUES TORDEZ LE COU À 6 IDÉES pour bien vieillir chez vous Bien vieillir chez soi, c est possible! Adapter son logement à ses nouveaux besoins ne nécessite pas forcément beaucoup de moyens et d investissements.

Plus en détail

GUIDE 100 éco-gestes Pour réduire efficacement ses consommations d'énergie à la maison

GUIDE 100 éco-gestes Pour réduire efficacement ses consommations d'énergie à la maison GUIDE s e t s e g o 100 éc ment e c a ic f f e e ir u d é r Pour maison la à ie g r e n 'é d s n io ses consommat Familles à Energie Positive - Guide 100 Eco-Gestes - 2011 Sommaire Introduction... 3 Vos

Plus en détail

ALE. Climat, énergie, eau, épuisement des ressources Savez-vous que la moitié de la solution se trouve dans nos actes quotidiens?

ALE. Climat, énergie, eau, épuisement des ressources Savez-vous que la moitié de la solution se trouve dans nos actes quotidiens? L Agence Locale de l Energie Montpellier met à disposition une réalisation innovante et pédagogique : La maison économe. Diffusé en accompagnement de l exposition, ce guide pratique reprend des conseils

Plus en détail

Économisons l énergie! 11

Économisons l énergie! 11 Économisons l énergie! 11 Objectifs Prendre conscience de sa consommation d énergie. Maîtriser sa consommation d énergie afin de réduire l émission de gaz à effet de serre (mettre en place gestes et actions).

Plus en détail

Économiser l Électricité

Économiser l Électricité Économiser l Électricité c est simple Document réalisé par l Agence Régionale Pour l Environnement Midi-Pyrénées Agence Régionale Pour l Environnement Midi-Pyrénées Observatoire Régional de l Énergie Midi-Pyrénées

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique logement (6.2)

Diagnostic de performance énergétique logement (6.2) Diagnostic de performance énergétique logement (6.2) N :... 2014-09-3370 Valable jusqu au :... 29/09/2024 Type de bâtiment :... Habitation (parties privatives d immeuble collectif) Année de construction

Plus en détail

Batterie-Démarreur Electrique

Batterie-Démarreur Electrique NOTICE MISE EN SERVICE Batterie-Démarreur Electrique BATTERIE POUR GROUPE ELECTROGENE AVEC DEMARREUR ELECTRIQUE ATTENTION!!! Respecter bien la mise en service de la batterie! Les batteries gel sont des

Plus en détail

Eco. Plus chères à l'achat, les ampoules faible consommation se révèlent très économiques au bout de quelques mois...

Eco. Plus chères à l'achat, les ampoules faible consommation se révèlent très économiques au bout de quelques mois... Eco consommation La mairie ou la société de remontée mécanique veillent à limiter et à réduire leur consommation d énergie pour l éclairage des locaux et de la station. Grâce à des gestes simples et les

Plus en détail

HEBERGEMENT ORGEVAL :

HEBERGEMENT ORGEVAL : HEBERGEMENT ORGEVAL : Studio F1 meublé & équipé (linge, vaisselle, internet Wifi). 150 / semaine charges comprises. Situé à Orgeval, 5 min. des Alluets. Détails : Studio indépendant en rez-de-chaussée

Plus en détail

Sciences physiques Stage n

Sciences physiques Stage n Sciences physiques Stage n C.F.A du bâtiment Ermont 1 Activité 1 : Vous disposez des 4 appareils électriques suivants : 1 radiateur de puissance P R = 1000 W. 2 lampes halogènes de puissances P L = 500

Plus en détail

Guide pratique de l. éco agent. des gestes. simples. et quotidiens. pour agir

Guide pratique de l. éco agent. des gestes. simples. et quotidiens. pour agir éco agent Guide pratique de l des gestes simples et quotidiens pour agir 1 Edito Sommaire L électricité...3 Les équipements bureautiques...4 Le confort thermique...5 Le papier...6 Les déchets...7 Les déplacements...8

Plus en détail

Questions pratiques: Comment éviter la condensation sur la vitre intérieur de ma fenêtre?

Questions pratiques: Comment éviter la condensation sur la vitre intérieur de ma fenêtre? Questions pratiques: Comment éviter la condensation sur la vitre intérieur de ma fenêtre? Qu est-ce que la condensation? L air contient de la vapeur d eau en suspension. Des études spécialisées démontrent

Plus en détail

l éco-agent Le Guide de Mairie de Saint-Barthélemy-d Anjou

l éco-agent Le Guide de Mairie de Saint-Barthélemy-d Anjou Le Guide de l éco-agent Mairie de Saint-Barthélemy-d Anjou «L'écologie est aussi et surtout un problème culturel. Le respect de l'environnement passe par un grand nombre de changements comportementaux.»

Plus en détail

Pour aller plus loin. Nos partenaires. Sources : Liens utiles : contact@pact75-92-95.org Tél : 01 55 17 19 60

Pour aller plus loin. Nos partenaires. Sources : Liens utiles : contact@pact75-92-95.org Tél : 01 55 17 19 60 Pour aller plus loin Sources : ADEME : www.ademe.fr ENERTECH : www.enertech.fr Défi Energie à Bruxelles : www.defi-energie.be Econo-ecolo : www.econo-ecolo.org Simple et Pratique : www.simplepratique.net

Plus en détail

Données administratives. Rue : Rue d'ougrée N : 211 Boîte : 011 CP : 4031 Localité : Angleur Type de bâtiment :

Données administratives. Rue : Rue d'ougrée N : 211 Boîte : 011 CP : 4031 Localité : Angleur Type de bâtiment : CP : 4031 Localité : Angleur Type de bâtiment : Appartement Permis de bâtir/d urbanisme/unique obtenu le : Numéro de référence du permis : Construction : avant 1971 ou inconnu Version du protocole: 17/07/2013

Plus en détail

DESCRIPTIF DES TRAVAUX

DESCRIPTIF DES TRAVAUX DESCRIPTIF DES TRAVAUX MAISON BASSE ENERGIE 27-02-2012 I. Gros-oeuvre fermé I.1. Gros-oeuvre Terrassement, fondations, maçonnerie, plancher et seuils Citerne eau de pluie de 6000 litres I.2. Ossature Ossature

Plus en détail

LE REGLAGE ET LA REGULATION DES INSTALLATIONS DE CHAUFFAGE (CH 07)

LE REGLAGE ET LA REGULATION DES INSTALLATIONS DE CHAUFFAGE (CH 07) LE REGLAGE ET LA REGULATION DES INSTALLATIONS DE CHAUFFAGE (CH 07) Comment régler son installation pour réduire de manière optimale sa consommation d énergie? 1. LE REGLAGE D UNE INSTALLATION DE CHAUFFAGE

Plus en détail

Bien utiliser le site energychallenge.be

Bien utiliser le site energychallenge.be Cher participant à l Energy Challenge, Ce manuel a pour but de vous expliquer pas à pas l inscription et l utilisation du site www.energychallenge.be. Ce site vous permet de suivre de près votre consommation

Plus en détail

Bienvenue. à la salle polyvalente. Gustave Beignon à Thorigny!

Bienvenue. à la salle polyvalente. Gustave Beignon à Thorigny! Bienvenue à la salle polyvalente Gustave Beignon à Thorigny! Octobre 2014 MAIRIE DE THORIGNY 1, place de l église 85480 THORIGNY : 02.51.07.23.64. : 02.51.07.20.80. e-mail : mairie.thorigny@wanadoo.fr

Plus en détail

quelles améliorations possibles?

quelles améliorations possibles? Fiche 1 - Définitions et principes Le chauffage électrique en quelques chiffres. 1,5 fois plus cher : le coût d exploitation du chauffage électrique est 1,5 fois plus élevé que celui du chauffage gaz naturel

Plus en détail

Eau chaude - électricité

Eau chaude - électricité Eau chaude - électricité Depuis 75 ans, «Bulex» est la marque belge par excellence en chauffage, production d eau chaude et ventilation. Au fil de toutes ces années, nous avons acquis un savoirfaire considérable.

Plus en détail

mes gestes verts pour la planète

mes gestes verts pour la planète mes gestes verts pour la planète Sommaire LE CHAUFFAGE p.3 LA VENTILATION p.4 LES EQUIPEMENTS MENAGERS p.5 LES DECHETS p.6 L ECLAIRAGE & L ELECTRICITE p.7 L EAU p.8 LA CONSOMMATION DURABLE p.9 LE TRANSPORT

Plus en détail

Quelques infos pour commencer

Quelques infos pour commencer L informatique et audio-visuel Quelques infos pour commencer D après une étude du bureau Enertech la répartition de la consommation d électricité a évolué. La consommation du site audiovisuel et informatique

Plus en détail

Chaleur et confort sans gaspillage

Chaleur et confort sans gaspillage Chaleur et confort sans gaspillage ++ Régulation et programmation pilotent le chauffage. Sous leur contrôle, celui-ci fournit la bonne température quand il faut et où il faut, de façon constante et sans

Plus en détail

Eco comportements et Ecogestes. Quelques pistes pour réduire ses. émissions de CO2

Eco comportements et Ecogestes. Quelques pistes pour réduire ses. émissions de CO2 Eco comportements et Ecogestes Quelques pistes pour réduire ses consommations énergétiques et émissions de CO2 Emprunté à JM JANCOVICI Evolution de la consommation d énergie mondiale Réduction des consommations

Plus en détail

Table des matières. Introduction. L éclairage. L électroménager. L eau de ville. Le chauffage. L isolation. La ventilation.

Table des matières. Introduction. L éclairage. L électroménager. L eau de ville. Le chauffage. L isolation. La ventilation. 2 3 Table des matières Introduction L éclairage L électroménager L eau de ville Le chauffage L isolation La ventilation Adresses utiles Le carnet de bord des consommations 4 10 24 52 66 76 90 103 106 Habiter

Plus en détail

Des appareils ménagers efficaces

Des appareils ménagers efficaces Des appareils ménagers efficaces Fiche d information du WWF La consommation d électricité en Suisse La Suisse consomme chaque année environ 60 milliards de kwh d électricité. Grâce à l amélioration de

Plus en détail

L INCENDIE CHEZ VOUS. Comment l éviter? Que faire s il survient? Brigade de sapeurs-pompiers de Paris

L INCENDIE CHEZ VOUS. Comment l éviter? Que faire s il survient? Brigade de sapeurs-pompiers de Paris L INCENDIE CHEZ VOUS Comment l éviter? Que faire s il survient? Brigade de sapeurs-pompiers de Paris P. 6 P. 10 P. 16 P. 17 Le risque incendie p. 4 La chambre p. 6 Le salon et sa cheminée p. 8 La cuisine

Plus en détail

équipements électriques

équipements électriques Loisirs, cuisine, bureautique Maîtrisez la consommation de vos équipements électriques L HABITAT SOMMAIRE Loisirs, cuisine, bureautique Maîtrisez la consommation de vos équipements électriques Des consommations

Plus en détail

Thom House. Descriptif Gîte

Thom House. Descriptif Gîte 2014 Descriptif Gîte THOMAS Thom House RANCH ages ouch c 2 e1 ed Gîte en gestion libre, t Gî animaux non acceptés sur site sauf chevaux ou dérogation gîte non fumeur gîte non adapté aux personnes handicapées

Plus en détail

Conseil en Orientation Energétique

Conseil en Orientation Energétique Conseil en Orientation Energétique B A I L L A R G U E S Salle Claude PLAN + CCAS novembre 2008 Diagnostiqueur : Michaël GERBER Salle Bagouet Esplanade Charles de Gaulle 34 000 Montpellier T : 04 67 91

Plus en détail

Programme de lutte contre la précarité et la vulnérabilité énergétique

Programme de lutte contre la précarité et la vulnérabilité énergétique Programme de lutte contre la précarité et la vulnérabilité énergétique version du 24 juin 2014 1 1. Le contexte En 2011 les prix de l énergie domestique (électricité, gaz, et autres combustibles) ont augmenté

Plus en détail

Chaque fois ça compte!

Chaque fois ça compte! Chaque fois ça compte! Les gestes simples au quotidien et les bons choix pour vous faire économiser eau et énergie dans votre logement. La consommation d'énergie pèse lourd dans le budget des ménages.

Plus en détail

BAREME DES ECO-PARTICIPATIONS

BAREME DES ECO-PARTICIPATIONS Catégorie 1 «gros appareils ménagers» Réfrigérateur, combiné réfrigérateur-congélateur Congélateur Cave à vins 1.1 10,87 13,00 Climatiseur Autres appareils à fluide frigorigène Lave-linge Sèche-linge Lave-vaisselle,

Plus en détail