Des appareils ménagers efficaces

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Des appareils ménagers efficaces"

Transcription

1 Des appareils ménagers efficaces Fiche d information du WWF La consommation d électricité en Suisse La Suisse consomme chaque année environ 60 milliards de kwh d électricité. Grâce à l amélioration de l efficacité énergétique des appareils, ce chiffre n a quasiment pas augmenté au cours des dernières années, et ce malgré une hausse de la population résidente permanente et l apparition de nouvelles applications telles que la mobilité électrique. 8.1% Ménages (18 milliards de kwh) 26.8% 30.6% Agriculture, horticulture (1 milliard de kwh) Industrie, arts et métiers (19,2 milliards de kwh) Services (15,7 milliards de kwh) 1.7% Transports (4,7 milliards de kwh) 32.8% Graphique 1: répartition de la consommation finale d électricité en Suisse en 2011 par type de consommateurs (source: Statistique suisse de l électricité 2011, Office fédéral de l énergie). Si la Suisse parvient à maintenir ce niveau de consommation de courant jusqu en 2035 en améliorant nettement l efficacité énergétique, l augmentation de la production d électricité à partir de sources renouvelables comme le soleil, le vent, l eau, la biomasse et la géothermie lui permettra alors de satisfaire 100% de ses besoins en électricité au moyen d énergies renouvelables et écologiques.

2 La consommation d électricité des ménages dans le détail En 2011, la part des ménages dans la consommation totale d électricité s élevait à 30,6%. L Agence suisse pour l efficacité énergétique (S.A.F.E.) a analysé la consommation de courant de ménages moyens composés de deux ou quatre personnes et qui ne possèdent ni chauffe-eau ni chauffage électrique. Un ménage moyen de deux personnes consomme environ 3000 kwh d électricité par an, contre quelque 4000 kwh pour un ménage de quatre personnes. Avec un chauffe-eau électrique, ces chiffres grimpent respectivement de 2000 kwh (2 personnes), pour atteindre 00 kwh, et de 3600 kwh (4 personnes), ce qui amène à une consommation de 7600 kwh. Le tableau suivant présente la répartition de la consommation de courant d un ménage moyen de 4 personnes en 2011 en fonction des appareils, mais aussi les frais d électricité qui en résultent. Les gros appareils ménagers ne sont pas particulièrement efficaces, la machine à café ne s éteint pas automatiquement et les appareils de bureau et de divertissement disposent d un mode veille très gourmand en énergie. Sur les 22 ampoules installées, environ un quart sont des lampes basse consommation. kwh/an CHF/an Part en % Appareils ménagers Cuisinière 2 6 Four Lave-vaisselle Réfrigérateur Congélateur Machine à café Lave-linge 2 6 Sèche-linge Bureau à domicile Electronique grand public Petits appareils (entretien, etc.) 3 Eclairage Tableau 1:consommation d électricité en kwh par an et frais d électricité en francs par an pour un ménage moyen de 4 personnes; prix de l électricité: 20 ct./kw (source: S.A.F.E./Topten) Electronique grand public: téléviseur, vidéo, chaîne hi-fi, boîtier décodeur, différents lecteurs, etc.; bureau à domicile: ordinateur PC, imprimante, écran, modem /routeur, téléphone sans fil, etc.; petits appareils (entretien, etc.): aspirateur, fer à repasser, chargeurs/batteries, etc.; sèche-linge: utilisation pour env. 2/3 des lessives.

3 La consommation électrique des appareils ménagers en Suisse Selon S.A.F.E, les appareils électroménagers, de divertissement, de bureau à domicile, d information et de communication ainsi que l éclairage des logements ont engendré en 2010 une consommation d électricité d env. 11,4 milliards de kwh, soit 19% de la consommation totale de courant. Appareils électroménagers: cuisine (4,2 milliards de kwh) 4% 21% 37% Appareils électroménagers: lavage et séchage (1,7 milliard de kwh) Divers appareils ménagers et petits appareils (1,4 milliard de kwh) 11% 12% 15% Electronique grand public (1,3 milliard de kwh) Ordinateurs et autres équipements informatiques (0,4 milliard de kwh) Eclairage des logements (2,4 milliards de kwh Graphique 3: répartition en % de la consommation d électricité des ménages en 2010 (source: Fiche d information Consommation d électricité 2035/20; S.A.F.E., avril 2011) Plus de 16 millions de gros appareils ménagers en fonctionnement Dans le cadre de la stratégie énergétique 20 du Conseil fédéral, la société de conseil Prognos SA a actualisé jusqu à l année 2010 les données sur le nombre d appareils ménagers en fonctionnement. Nombre d appareils en milliers Congélateurs Congélateurs-bahuts Réfrigérateurs Lave-linge Sèche-linge Lave-vaisselle Cuisinières/fours électriques Total

4 Consommation électrique en kwh Congélateurs Congélateurs-bahuts Réfrigérateurs Lave-linge Sèche-linge Lave-vaisselle Cuisinières/fours électriques Total Tableau 2; source: Il est notamment intéressant de noter l évolution suivante: malgré une hausse du nombre de réfrigérateurs de moins de 4 millions à 4,5 millions, la consommation de courant est restée quasi constante grâce à une part croissante d appareils efficaces sur le plan énergétique. La consommation annuelle moyenne par appareil se monte à 274 kwh, soit environ le double de celle des meilleurs (grands) réfrigérateurs ou combinés réfrigérateurs/congélateurs selon Les sèche-linge, quant à eux, affichent une consommation électrique moyenne de 570 kwh par appareil et par an. Il s agit encore en majeure partie de sèche-linge traditionnels à condensation ou à évacuation. Or d après la consommation des sèche-linge à pompe à chaleur, qui présentent une bonne efficacité énergétique et sont les seuls modèles autorisés à la vente en Suisse depuis le 1 er janvier 2012, avoisine pour sa part les 200 kwh. Prognos SA a également calculé le nombre d appareils informatiques, de bureau et de divertissement présents dans les ménages, ainsi que leur consommation respective. Nombre en millions Consommation électrique en millions de KWh Téléviseurs 3,7 4,2 527,8 638,9 Vidéo/DVD 2,5 3,1 138,9 83,3 Radio/sono 3,1 3,5 2,0 277,8 Ordinateurs/périphériques 2,1 5,3 0,0 416,7 Tableau 3; source: Prognos 2011: Der Energieverbrauch der Privaten Haushalte (consommation énergétique des ménages privés ) Il convient de remarquer ici que la consommation électrique des téléviseurs a augmenté malgré le remplacement des écrans à tube cathodique par des modèles LCD ou LCD/LED beaucoup plus efficaces, ce qui s explique par la taille croissante de ces écrans. Concernant les ordinateurs, en revanche, la consommation a baissé alors que le nombre d appareils a plus que doublé. Ce phénomène reflète notamment l essor des ordinateurs portables au détriment des PC.

5 Des appareils toujours plus efficaces Exemple d efficacité n 1: réfrigérateur 1 porte avec compartiment congélateur, comparaison 2001/2012 Grand réfrigérateur Meilleur Consommation modèle Topten moyenne Meilleur modèle Topten Marque Bauknecht V-Zug Modèle KV Optima Perfect ecoplus Volume utile total (litres) Comp. congél. **** (litres) Classe d efficacité énergét. A+ A+++ Energie (kwh/an) Frais d électricité (CHF en ans) Consommation d électricité Topten 2012/moy. 2001: - 70% Consommation d électricité Topten 2012/Topten 2001: - 27% Tableau 4; source: Exemple d efficacité n 2: téléviseurs, comparaison 2007/2012 kwh par an Moyenne 2007 Meilleur modèle Topten 2007 Meilleur modèle Topten 2012 LCD 81 cm LCD 81 cm LCD-LED 82 cm Graphique 4; source 2007: Stromverbrauch von TV-Geräten, Marktübersicht von 400 Geräten von 25 Herstellern (consommation électrique des téléviseurs, comparatif de 400 modèles de 25 fabricants), BUND ; source 2012: Se reporter également au tableau détaillé en annexe.

6 Exemple d efficacité n 3: machines à café expresso automatiques 2 La fonction "prêt à fonctionner" fait grimper la consommation 2000 tasses/an Prêt à fonctionner kwh par an Sans auto-off 24 h mode prêt à fonctionner Avec auto-off 3 h mode prêt à fonctionner/jour Veille 0 watts Graphique 5; source: S.A.F.E./Topten 300 francs d économies par an avec le meilleur modèle Topten Le tableau suivant présente la consommation d électricité d un ménage de quatre personnes doté de l équipement courant en appareils ménagers (date de référence: 2000), appareils de bureau et électronique grand public (date de référence: 2005). Le remplacement de ces appareils, pour des raisons d obsolescence ou de panne, par les meilleurs modèles sélectionnés par Topten permet de réduire la consommation de courant d environ %. Soit une économie annuelle de 300 francs en frais d électricité. Consommation moyenne (kwh/an) Meilleur modèle (Topten) Remplacement de l ancien appareil par le meilleur modèle Topten Année 2012 Economie (kwh par an) Economie (CHF par an) Appareil Année 2000 Réfrigérateur avec compartiment congélateur Congélateur armoire Cuisinière Four Lave-vaisselle Machine à café Lave-linge Sèche-linge Téléviseur et autre électronique de divertissement 3* Ordinateur et autre matériel informatique 200* Tableau 5; sources: base de données WWF sur les appareils; S.A.F.E., * Les données relatives à l électronique grand public (téléviseur et ordinateur) se fondent sur l année 2005 pour garantir la pertinence de cette comparaison.

7 Potentiel d économies en 2035: de 13 à 26 milliards de kwh Conformément à la stratégie énergétique 20 du Conseil fédéral, la consommation d électricité atteindra en 2035 si rien n est entrepris quelque 72 milliards de kwh (+20%). En revanche, si une nouvelle politique énergétique contenant des mesures d amélioration de l efficacité électrique est mise en œuvre, la consommation pourra se maintenir à 58,5 milliards de kwh, c est-à-dire au niveau observé en 2011 (58,6 milliards de kwh). Par rapport au scénario de «statu quo», cela représente une réduction de la consommation de plus de 13 milliards de kwh. Pour les ménages, le scénario de «meilleure efficacité» permet une économie de près de 2,4 milliards de kwh. Milliards de kwh par an Statu quo Meilleure efficacité Statu quo Meilleure efficacité Transports Industrie Services Ménages privés Graphique 6; source: Energieszenarien für die Schweiz bis 20 (scénarios énergétiques pour la Suisse jusqu en 20), rapport intermédiaire II, Prognos, sur mandat de l Office fédéral de l énergie, mai 2011 Le potentiel d économies grâce à la technique est toutefois deux fois plus élevé. L Agence suisse pour l efficacité énergétique (S.A.F.E.) fait état, dans sa dernière analyse, d un potentiel d économies d électricité de 26 milliards de kwh par rapport au scénario de «statu quo». S.A.F.E. se fonde sur la réflexion suivante: la durée d utilisation moyenne des appareils est comprise entre 10 et 15 ans. Le parc d appareils sera donc totalement renouvelé d ici 10 à 20 ans. Le scénario d amélioration de l efficacité S.A.F.E. est basé sur le principe suivant: lorsque l on doit remplacer un appareil pour des raisons d obsolescence ou de panne, on choisit un modèle recommandé pour son efficacité. Ce scénario tient également compte de l augmentation de la consommation due à la croissance démographique, à la hausse du nombre de places de travail et d appareils électriques, à l accroissement de la surface des bâtiments, à de nouveaux modes d utilisation et enfin au remplacement des sources d énergie fossiles, p. ex. pour le chauffage avec les pompes à chaleur ou pour le transport avec les véhicules électriques. 6 Eclairage des logements Milliards de kwh par an Statu quo Amélioration technique Electroménager: cuisine, avec appareils spéciaux Electroménager: lavage et séchage Petits appareils (entretien, etc.) Electronique grand public

8 Graphique 7; source: Fiche d information Consommation d électricité 2035/20; S.A.F.E., avril 2011 Pour les appareils électroménagers, le matériel de bureau et l électronique grand public, le potentiel d économies grâce à la technique par rapport au scénario de «statu quo» s élève à 4 milliards de kwh, et atteint même 5,6 milliards de kwh avec l éclairage des logements.

9 Les principaux conseils en matière d appareils électriques - N achetez que les appareils ménagers et de loisirs qui présentent la meilleure efficacité énergétique d après topten.ch ou l application du guide WWF pour les smartphones (mot-clé: Guide WWF). - Achetez uniquement les appareils dont vous avez vraiment besoin. Les vêtements sèchent aussi très bien sur un séchoir à linge, et un petit réfrigérateur est généralement suffisant pour les ménages composés d une ou de deux personnes. - Exploitez au maximum vos appareils: lancez une machine uniquement lorsque votre lave-linge ou votre lave-vaisselle est rempli. - Il est souvent préférable de remplacer les appareils ménagers trop gourmands en énergie bien avant qu ils tombent en panne. Pour savoir si ce principe s applique aussi dans votre cas, vous pouvez utiliser le test d efficacité des appareils du WWF (application du guide du WWF). - Rapporter les anciens appareils non efficaces dans un point de vente, qui assurera une élimination appropriée. Ne les offrez pas à d autres personnes. La commission technique de SENS et de SWICO garantit que les appareils seront autant que possible recyclés dans leur intégralité. Seuls les matériaux qui ne pourront plus être recyclés seront éliminés grâce à un système thermique muni de filtres efficaces. Les ordinateurs (PC et portables) et les téléphones portables, pour leur part, ne doivent être remplacés que lorsqu ils ne peuvent absolument plus être réparés, car la quantité d énergie grise qui a été employée pour la fabrication de ces appareils est beaucoup plus importante que leur consommation d électricité pendant la phase d utilisation. Plus de conseils sur: WWF Suisse Avenue Dickens Lausanne Tél.: +41 (0) Fax: +41 (0) Dons: CP

Faut-il réparer ou remplacer les appareils électriques défectueux? Une aide à la décision

Faut-il réparer ou remplacer les appareils électriques défectueux? Une aide à la décision Faut-il réparer ou remplacer les appareils électriques défectueux? Une aide à la décision Réfrigérateurs Meilleure classe d efficacité énergétique A +++ Congélateurs 3 à 4 ans max. 35% réparer 8 à max.

Plus en détail

Faut-il réparer ou remplacer les appareils électriques défectueux?

Faut-il réparer ou remplacer les appareils électriques défectueux? Faut-il réparer ou remplacer les appareils électriques défectueux? Une aide à la décision Photo: istock Réfrigérateurs Meilleure classe d efficacité énergétique A +++ 3 à 4 ans max. 35% réparer 8 à max.

Plus en détail

L habitat. Bio-économique. Pierre-Gilles Bellin. Groupe Eyrolles, 2008 ISBN : 978-2-212-12175-9

L habitat. Bio-économique. Pierre-Gilles Bellin. Groupe Eyrolles, 2008 ISBN : 978-2-212-12175-9 L habitat Bio-économique Pierre-Gilles Bellin Groupe Eyrolles, 2008 ISBN : 978-2-212-12175-9 Dépenses électriques annuelles d un ménage type de 4 personnes Poste de dépense Hypothèse d utilisation Coût

Plus en détail

SÉCHAGE L ÉLECTROMÉNAGER CE QU IL FAUT SAVOIR

SÉCHAGE L ÉLECTROMÉNAGER CE QU IL FAUT SAVOIR Suivez le guide! CE QU IL FAUT SAVOIR Votre facture d éléctricité n est pas votre facture de chauffage! Voici comment se répartit votre facture d éléctricité Attention plus vous consommez plus votre facture

Plus en détail

40 ECO-CONSEILS 7 fiches pour une consommation annuelle d énergie plus légère.

40 ECO-CONSEILS 7 fiches pour une consommation annuelle d énergie plus légère. «Consommer moins en consommant mieux» 40 ECO-CONSEILS 7 fiches pour une consommation annuelle d énergie plus légère. Maîtriser notre consommation en électricité, c est nous engager à adopter des gestes

Plus en détail

Consommation d'électricité 2035 / 2050

Consommation d'électricité 2035 / 2050 Fiche d information S.A.F.E. Consommation d'électricité 23 / 2 TWh/an Agence Suisse pour l efficacité énergétique 7 6 4 3 2 1 Hausse de la consommation due aux facteurs de croissance Consommation finale

Plus en détail

MAÎTRISEZ VOTRE CONSOMMATION D ÉNERGIE GUIDE DES GESTES PERMETTANT D ÉCONOMISER L ÉLECTRICITÉ AU SEIN DE SON HABITATION

MAÎTRISEZ VOTRE CONSOMMATION D ÉNERGIE GUIDE DES GESTES PERMETTANT D ÉCONOMISER L ÉLECTRICITÉ AU SEIN DE SON HABITATION MAÎTRISEZ VOTRE CONSOMMATION D ÉNERGIE GUIDE DES GESTES PERMETTANT D ÉCONOMISER L ÉLECTRICITÉ AU SEIN DE SON HABITATION SERVICE DE L ENERGIE ET DES MINES - www.service - energie.pf RÉPARTITION DE LA CONSOMMATION

Plus en détail

Association locale Que Choisir de RENNES 8 place du Colombier 35000 RENNES 18 mai 2010

Association locale Que Choisir de RENNES 8 place du Colombier 35000 RENNES 18 mai 2010 Electrisons le Bonus-malus Conférence de presse Association locale Que Choisir de RENNES 8 place du Colombier 35000 RENNES 18 mai 2010 1 La consommation des équipements électriques explose Budget annuel

Plus en détail

DIAGNOSTIC THERMIQUE TRES SIMPLIFIE (DTTS) - Adresse du logement: Observations de l enquêteur complétées par des questions à l interviewé

DIAGNOSTIC THERMIQUE TRES SIMPLIFIE (DTTS) - Adresse du logement: Observations de l enquêteur complétées par des questions à l interviewé DIAGNOSTIC THERMIQUE TRES SIMPLIFIE (DTTS) - Numéro de l interviewé : - Adresse du logement: Observations de l enquêteur complétées par des questions à l interviewé 1. Etat apparent du logement 11. Logement

Plus en détail

MODE D'EMPLOI DU WATTMÈTRE. Mesurer pour mieux comprendre ses consommations électriques

MODE D'EMPLOI DU WATTMÈTRE. Mesurer pour mieux comprendre ses consommations électriques MODE D'EMPLOI DU WATTMÈTRE Mesurer pour mieux comprendre ses consommations électriques Un Wattmètre, pour quoi faire? Le Wattmètre permet de mesurer la puissance et déterminer la consommation électrique

Plus en détail

la comparaison des ampoules

la comparaison des ampoules description la comparaison des ampoules 6 e année, Sciences et technologie Source : Adapté de TDSB, Heat in the Environment Au cours de cette activité d apprentissage, les élèves exploreront leur utilisation

Plus en détail

Fiche d information WWF Plus de lumière pour moins d énergie

Fiche d information WWF Plus de lumière pour moins d énergie Fiche d information WWF Plus de lumière pour moins d énergie La d électricité destinée à l éclairage En 21, la Suisse a consommé entre 8,1 et 8,2 milliards de kilowattheures (kwh) pour l éclairage des

Plus en détail

La hausse des consommations électriques spécifiques dans les logements Tendance inquiétante?

La hausse des consommations électriques spécifiques dans les logements Tendance inquiétante? La hausse des consommations électriques spécifiques dans les logements Tendance inquiétante? Muriel DUPRET () INTRODUCTION Pourquoi réduire sa consommation d électricité? 1 - Produire plus d électricité,

Plus en détail

La nouvelle étiquette énergie

La nouvelle étiquette énergie Les achats Comprendre La nouvelle étiquette énergie Mieux signaler les équipements les plus performants Édition : septembre 2012 Sur la base du résultat obtenu pour 24h dans des conditions d'essai normalisées

Plus en détail

energiemetre Maîtrisez votre consommation d énergie électrique

energiemetre Maîtrisez votre consommation d énergie électrique energiemetre Maîtrisez votre consommation d énergie électrique Mode d emploi pour mesurer: Il vous suffit de brancher l énergiemètre entre la prise de courant et l appareil dont vous aimeriez connaître

Plus en détail

Question ELECTRICITE. Question ELECTRICITE

Question ELECTRICITE. Question ELECTRICITE Un réfrigérateur plein de givre consomme-t-il plus? Vous mettez votre portable à charger. Une fois la batterie pleine, continue-til à utiliser du courant si vous le laissez branché? Si vous laissez le

Plus en détail

la nouvelle étiquette énergie

la nouvelle étiquette énergie Plus claire, plus lisible, plus complète pour les équipements électriques : la nouvelle étiquette énergie LES ACTES D ACHAT les produits évoluent, l étiquette énergie aussi! Présente depuis 1994 sur de

Plus en détail

02, Avenue chenoi, BP 265 - Hydra - Alger Tél. : 021 60 31 32 / 60 24 46 / Fax : 021 48 25 68 / Site web : www.aprue.org.dz

02, Avenue chenoi, BP 265 - Hydra - Alger Tél. : 021 60 31 32 / 60 24 46 / Fax : 021 48 25 68 / Site web : www.aprue.org.dz 02, Avenue chenoi, BP 265 - Hydra - Alger Tél. : 021 60 31 32 / 60 24 46 / Fax : 021 48 25 68 / Site web : www.aprue.org.dz Ce guide, conçu par l Agence Nationale pour la Promotion et la Rationalisation

Plus en détail

Cuisine et économies d énergie. Mar$n Reeve, Sorane SA ADNV 18 septembre 2013

Cuisine et économies d énergie. Mar$n Reeve, Sorane SA ADNV 18 septembre 2013 Cuisine et économies d énergie Mar$n Reeve, Sorane SA ADNV 18 septembre 2013 Plan de la présenta5on Consomma$on d énergie dans la cuisine U$lisa$on des appareils : les pe$ts trucs Le choix des appareils

Plus en détail

- Expertise électrique - Eclairage - Domotique (Automatisme dans la maison) {tab=les bons Gestes} Évitez l'usage d'un sèche-linge:

- Expertise électrique - Eclairage - Domotique (Automatisme dans la maison) {tab=les bons Gestes} Évitez l'usage d'un sèche-linge: - Spécialiste rénovation ancien. - Mise aux normes suite à un diagnostic électrique. - Chauffage au sol électrique. Chauffage électrique traditionnel. - Automatisation portail. - Chauffe eau électrique.

Plus en détail

L efficacité énergétique dans les ménages

L efficacité énergétique dans les ménages L efficacité énergétique dans les ménages SOMMAIRE Le secteur de l électricité...4 Le ménage type...6 Étiquette-énergie...9 Appareils défectueux...12 Appareils électroniques...15 Éclairage...19 Cuisine

Plus en détail

Accroissement de l efficacité énergétique

Accroissement de l efficacité énergétique Accroissement de l efficacité énergétique Document connaissances de base, état: avril 2014 1. Synthèse L amélioration continue de l efficacité énergétique exerce une influence déterminante sur la demande

Plus en détail

LE MARCHÉ FRANÇAIS DE L ELECTROMÉNAGER

LE MARCHÉ FRANÇAIS DE L ELECTROMÉNAGER - 1 - LE MARCHÉ FRANÇAIS DE L ELECTROMÉNAGER Les chiffres clés GROS ELECTROMENAGER Les chiffres clés Données par produit Froid Lavage Cuisson PETIT ELECTROMENAGER Les chiffres clés Données par produit

Plus en détail

appareils de bureau Achats professionnels: documentation Procédures d achat Sélection de modèles Configuration et utilisation

appareils de bureau Achats professionnels: documentation Procédures d achat Sélection de modèles Configuration et utilisation Achats professionnels: appareils de bureau Procédures d achat Sélection de modèles efficients Configuration et utilisation documentation Recommandations à l attention des directeurs, des responsables des

Plus en détail

Comme l eau, l énergie est un bien précieux que nous devons économiser.

Comme l eau, l énergie est un bien précieux que nous devons économiser. économies d énergie Tous les jours, nous consommons de l énergie, pour l éclairage, le chauffage, pour la toilette, pour les déplacements, pour cuire les aliments ou les maintenir au frais, pour travailler

Plus en détail

En partenariat avec. Faire des économies d énergie Conseils pour le quotidien

En partenariat avec. Faire des économies d énergie Conseils pour le quotidien En partenariat avec Faire des économies d énergie Conseils pour le quotidien Sommaire Des économies d énergie sont autant d économies d argent 5 Conseils pour bien se chauffer 7 Conseils pour bien aérer

Plus en détail

BIEN CHOISIR SON ÉCLAIRAGE

BIEN CHOISIR SON ÉCLAIRAGE www.arpe-mip.com BIEN CHOISIR SON ÉCLAIRAGE NIVEAU POUR UN ÉQUIVALENT T EMEN D ÉCLAIR 4 ampoules classiques de 100 W = 560 * 1 lampe halogène de 300 W = 400 * 4 lampes basse consommation de 20 W = 128

Plus en détail

Comment optimiser la performance énergétique de son logement?

Comment optimiser la performance énergétique de son logement? Comment optimiser la performance énergétique de son logement? Janvier 2014 AHF / J.M. VOGEL Plan de la présentation Contexte Objectifs Faire un premier bilan énergétique Les différents travaux d économies

Plus en détail

Association Suisse des Fabricants et Fournisseurs d Appareils électrodomestiques. La nouvelle étiquette énergie 2011

Association Suisse des Fabricants et Fournisseurs d Appareils électrodomestiques. La nouvelle étiquette énergie 2011 Association Suisse des Fabricants et Fournisseurs d Appareils électrodomestiques La nouvelle étiquette énergie 2011 INTRODUCTION L étiquette énergie, histoire d un succès Les principaux critères d achat

Plus en détail

Energie. Panorama. Flux énergétique simplifié de la Suisse, en 2013. Reste Gaz. Pertes. Force hydraulique. Reste Gaz. Combustibles nucléaires

Energie. Panorama. Flux énergétique simplifié de la Suisse, en 2013. Reste Gaz. Pertes. Force hydraulique. Reste Gaz. Combustibles nucléaires Energie Panorama Flux énergétique Dans la nature, l énergie se présente sous forme de pétrole brut, de gaz naturel, d énergie hydraulique, d uranium, de rayonnement solaire, d énergie éolienne, etc. Avant

Plus en détail

AIDE AU PRE-DIAGNOSTIC DES LOGEMENTS EN PRECARITE ENERGETIQUE Grille d évaluation remplie par :... date & heure : / / /

AIDE AU PRE-DIAGNOSTIC DES LOGEMENTS EN PRECARITE ENERGETIQUE Grille d évaluation remplie par :... date & heure : / / / Grille d évaluation remplie par :......................... date & heure : / / / Coordonnées du bénéficiaire : Nom :........................................ Prénom :................................... Adresse

Plus en détail

Exercices et corrections

Exercices et corrections Exercices et corrections Apprenez avec vos élèves à réaliser un Diagnostic de Performance Energétique. A utiliser avec les exemples d'ecoville ou avec un cas réel. Exercices L'énergie primaire est une

Plus en détail

Les certificats d économie d énergie. Hervé LEFEBVRE Département des Marchés et Services d Efficacité Energétique ADEME 8 juin 2005 POURQUOI?

Les certificats d économie d énergie. Hervé LEFEBVRE Département des Marchés et Services d Efficacité Energétique ADEME 8 juin 2005 POURQUOI? Les certificats d économie d énergie Hervé LEFEBVRE Département des Marchés et Services d Efficacité Energétique ADEME 8 juin 2005 1 POURQUOI? Contexte général de renforcement de la politique de maîtrise

Plus en détail

Prix de l énergie dans l habitat

Prix de l énergie dans l habitat Prix de l énergie dans l habitat Mise à jour février 2013 Fiche réalisée par l ALE de l agglomération lyonnaise - TD Introduction Le prix des énergies n a cessé d augmenter depuis la fin du 20ème siècle.

Plus en détail

Mode d'emploi du Wattmètre

Mode d'emploi du Wattmètre Mode d'emploi du Wattmètre Chacon Ecowatt 650 Connaître la consommation de ses appareils électriques pour mieux économiser! Attention, ne pas se servir du Wattmètre pour des appareils d'une puissance supérieure

Plus en détail

Sensibilisation comportementale. Réunion d information Le 30 avril 2011

Sensibilisation comportementale. Réunion d information Le 30 avril 2011 Sensibilisation comportementale Réunion d information Le 30 avril 2011 Espace Info Energie Informer et conseiller Les semaines paires à Pontivy, - 1 rue Henri Dunant de 13h30 à 17h30 du lundi au vendredi

Plus en détail

Confort dans l habitation L isolation Le chauffage et l eau chaude sanitaire La ventilation

Confort dans l habitation L isolation Le chauffage et l eau chaude sanitaire La ventilation Sommaire Introduction Confort dans L isolation thermique Pourquoi bien isoler son habitation?? s?? financières Confort Thermique Protection environnement «Plus de confort et d'espace» Les parois non isolées,

Plus en détail

Choisir mes équipements...

Choisir mes équipements... Quelques conseils... L étiquette Energie Avant l'achat de nouveaux appareils, il est important de comparer leur performance énergétique. Les appareils sont classés par lettre : de A +++ pour les plus économes

Plus en détail

NIVEAU D ACQUISITION :

NIVEAU D ACQUISITION : CAPACITES : Fiche d Activité : 1/6 Nous voyons de plus en plus de maison dites «écologiques» ou «à énergie positive». Mais que signifient ces termes? Et pourquoi? I. Energie et consommation C est ce que

Plus en détail

L efficacite e nerge tique

L efficacite e nerge tique L efficacite e nerge tique 1. Principes généraux Une mesure «d efficacité énergétique» désigne toute action mise en œuvre par un agent économique afin de limiter la consommation d énergie liée à un usage

Plus en détail

des ménages en 2012 Montant moyen dépensé (en euros)

des ménages en 2012 Montant moyen dépensé (en euros) COMMISSARIAT GénéRAl au développement durable n 645 Juin 2015 Consommations énergétiques des ménages en 2012 OBSERVATION ET STATISTIQueS logement - CONSTRuCTION En 2012, la dépense moyenne annuelle en

Plus en détail

BBC*, suivez le guide!

BBC*, suivez le guide! BBC*, suivez le guide! Les bons réflexes à avoir dans un logement performant *Bâtiment Basse Consommation Le BBC, c est quoi? Votre logement se situe dans un Bâtiment Basse Consommation qui consomme peu

Plus en détail

Hottes NOUVEAU label Fours label MODIFIÉ. Tout sur les labels énergie pour appareils culinaires

Hottes NOUVEAU label Fours label MODIFIÉ. Tout sur les labels énergie pour appareils culinaires Hottes NOUVEU label Fours label MODIFIÉ Tout sur les labels énergie pour appareils culinaires Table des matières 4-5 Label énergie pour hottes 6-7 Labels énergie pour fours électriques et au gaz 8-9 Label

Plus en détail

Partie 2 - Sobriété et efficacité énergétiques : analyse sectorielle sur la demande

Partie 2 - Sobriété et efficacité énergétiques : analyse sectorielle sur la demande Partie 2 - Sobriété et efficacité énergétiques : analyse sectorielle sur la demande La demande de services énergétiques et son analyse prospective sont traitées pour chacun des grands secteurs de l'économie.

Plus en détail

Mode d'emploi du Wattmètre

Mode d'emploi du Wattmètre Mode d'emploi du Wattmètre Connaître la consommation de ses appareils électriques pour mieux économiser! Espace Info Energie du Maine et Loire angers49@eiepdl.fr 02 41 18 01 08-1/12 Un Wattmètre, pour

Plus en détail

MAISON DE L HABITAT DE L ARIEGE

MAISON DE L HABITAT DE L ARIEGE A MAISON DE L HABITAT DE L ARIEGE 7 Boulevard Alsace Lorraine 09000 FOIX Tél : 05 34 09 24 82 Mail : contact@maisonhabitat09.fr A Des Gestes Simples pour de Grandes Economies d Energie Des gestes rusés

Plus en détail

3 x = 1x. l énergie. Préférez les douches plutôt que des bains. GRANd défi. Un bain, c est 150 à 200 litres d eau, une douche,

3 x = 1x. l énergie. Préférez les douches plutôt que des bains. GRANd défi. Un bain, c est 150 à 200 litres d eau, une douche, Préférez les douches plutôt que s bains Un bain, c est 150 à 200 litres d eau, une douche, 3 x = 1x c est seulement 30 à 40 litres, soit 5 fois plus économique qu un bain! 3 E/mois* * Selon le CSTB, le

Plus en détail

L OBJECTIF FRANÇAIS POUR LA CONSOMMATION ENERGETIQUE FINALE EN 2020 1

L OBJECTIF FRANÇAIS POUR LA CONSOMMATION ENERGETIQUE FINALE EN 2020 1 L OBJECTIF FRANÇAIS POUR LA CONSOMMATION ENERGETIQUE FINALE EN 2020 1 BERNARD LAPONCHE 25 AVRIL 2012 Le 16 décembre 2011, Madame Nathalie Kosciusko-Morizet, ministre de l écologie, du développement durable,

Plus en détail

Si vous préférez une atmosphère moins humide

Si vous préférez une atmosphère moins humide Si vous préférez une atmosphère moins humide Une humidité de l air trop élevée peut coûter cher Une humidité de l air trop élevée dans les sous-sols, les entrepôts, les garages et les archives peut occasionner

Plus en détail

Construction zéro carbone: entre défi et réalité. Conrad Lutz architecte 26.03.2015

Construction zéro carbone: entre défi et réalité. Conrad Lutz architecte 26.03.2015 Construction zéro carbone: entre défi et réalité Conrad Lutz architecte EAI-FR/12.03.2015 EAI-FR/12.03.2015 Est-il possible de construire et d exploiter un bâtiment zéro carbone? Pourquoi construire zéro

Plus en détail

Parti vert libéral suisse Direction de projet «Remplacer la TVA par une taxe sur l énergie» Roland Fischer 14.01.2014

Parti vert libéral suisse Direction de projet «Remplacer la TVA par une taxe sur l énergie» Roland Fischer 14.01.2014 Effets de l initiative populaire «Remplacer la TVA par une taxe sur l énergie» sur diverses catégories de ménages dont le comportement écologique varie Parti vert libéral suisse Direction de projet «Remplacer

Plus en détail

Quels travaux? à quel coût? et pour quelle rentabilité? Le simulateur qui vous dit tout

Quels travaux? à quel coût? et pour quelle rentabilité? Le simulateur qui vous dit tout Quels travaux? à quel coût? et pour quelle rentabilité? Le simulateur qui vous dit tout Séminaire : Rénovation énergétique pour ménages à bas revenus 8 octobre 2010 Brussels Table des matières Quelques

Plus en détail

TESTEZ LA PERFORMANCE ENERGETIQUE DE VOTRE LOGEMENT!

TESTEZ LA PERFORMANCE ENERGETIQUE DE VOTRE LOGEMENT! TESTEZ LA PERFORMANCE ENERGETIQUE DE VOTRE LOGEMENT! FACTURES COMMUNES A PLUSIEURS LOGEMENTS Électricité Eau chaude Chauffage AVEZ-VOUS DES CONSOMMATIONS NORMALES? Pour obtenir un complément d information

Plus en détail

Conseils +++ Des conseils pour moins et mieux consommer ainsi que sur la sécurité

Conseils +++ Des conseils pour moins et mieux consommer ainsi que sur la sécurité Conseils +++ Des conseils pour moins et mieux consommer ainsi que sur la sécurité Lampe Favorisez la lumière naturelle. Les couleurs claires reflètent mieux la lumière et vous aideront à en bénéficier.

Plus en détail

Comment réduire sa consommation électroménagère? Conseils pratiques

Comment réduire sa consommation électroménagère? Conseils pratiques Comment réduire sa consommation électroménagère? Conseils pratiques Cabinet O.Sidler - 26160 Félines/Rimandoule Pour réduire sa consommation électroménagère, quatre types d actions sont possibles : 1 -

Plus en détail

Bienvenue dans votre logement BBC

Bienvenue dans votre logement BBC Bienvenue dans votre logement Ce guide est là pour vous aider à bien utiliser votre appartement. Conservez le précieusement, afin de pouvoir le consulter en cas de doute. SOMMAIRE les points clés L isolation

Plus en détail

Oh! Comment procéder pour faire des économies d énergie?

Oh! Comment procéder pour faire des économies d énergie? Oh! Comment procéder pour faire des économies d énergie? L ELECTRICITE Le lave-linge Un lavage à 30 C consomme 3 fois moins d énergie qu un lavage à 90 C Les basses températures suffisent la plupart du

Plus en détail

Obsolescence? Vous avez dit obso quoi?

Obsolescence? Vous avez dit obso quoi? Obsolescence? Vous avez dit obso quoi? Journée technique STRID 2 octobre 2014 Définition Obsolescence : le fait d être périmé, dépassé Définition Obsolescence technique : Ex. locomotive à vapeur à la place

Plus en détail

Voici quelques petites astuces à mettre en place afin de vous faire économiser

Voici quelques petites astuces à mettre en place afin de vous faire économiser Voici quelques petites astuces à mettre en place afin de vous faire économiser Éclairage L'éclairage représente en moyenne 15% d'une facture d'électricité. Pour en diminuer sa charge profitez au maximum

Plus en détail

Consommation en mode attente : même éteints, vos appareils veillent encore

Consommation en mode attente : même éteints, vos appareils veillent encore Consommation en mode attente : même éteints, vos appareils veillent encore VOUS VENEZ D ÉTEINDRE VOTRE SYSTÈME DE DIVERTISSEMENT. MAIS CELUI-CI EST-IL VRAIMENT ÉTEINT? La plupart des appareils électriques

Plus en détail

Étude sur les «Pratiques énergétiques des PME»

Étude sur les «Pratiques énergétiques des PME» Étude sur les «Pratiques énergétiques des PME» 1. Données sur l entreprise a) Pays : FRANCE b) Nombre d employés : 0 9 10 49 50-99 100-249 250 c) Chiffre d affaires annuel en millions d EUROS : < 2 2-5

Plus en détail

Les bons gestes pour faire des économies. Réduire ses factures d énergies et d eau

Les bons gestes pour faire des économies. Réduire ses factures d énergies et d eau Les bons gestes pour faire des économies Réduire ses factures d énergies et d eau Chauffage Faites attention à ne pas trop chauffer vos pièces : ne dépassez pas une température de 19 C dans les pièces

Plus en détail

L électricité à la maison

L électricité à la maison 1 Table des matière D où vient notre électricité 3 Tableau de raccordement 5 Compteur électrique 5 Tableau de distribution 6 Disjoncteur 7 Disjoncteur Differentiel 8 Fil de terre 8 Les conducteurs 9 Le

Plus en détail

Garantir l approvisionnement énergétique sans centrale nucléaire et sans centrale à gaz. énergétiquement efficace renouvelable écologique productif

Garantir l approvisionnement énergétique sans centrale nucléaire et sans centrale à gaz. énergétiquement efficace renouvelable écologique productif Garantir l approvisionnement énergétique sans centrale nucléaire et sans centrale à gaz énergétiquement efficace renouvelable écologique productif 2 Pas de «pénurie énergétique»: Grâce à une meilleure

Plus en détail

DOCUMENT DE TRAVAIL DES SERVICES DE LA COMMISSION RÉSUMÉ DE L'ANALYSE D'IMPACT. accompagnant le document:

DOCUMENT DE TRAVAIL DES SERVICES DE LA COMMISSION RÉSUMÉ DE L'ANALYSE D'IMPACT. accompagnant le document: COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 22.4.2015 SWD(2015) 88 final DOCUMENT DE TRAVAIL DES SERVICES DE LA COMMISSION RÉSUMÉ DE L'ANALYSE D'IMPACT accompagnant le document: Rapport de la Commission au Parlement

Plus en détail

Check-up ENERGETIQUE

Check-up ENERGETIQUE LE CENTRE URBAIN asbl ABEA-Agence Bruxelloise de l Energie DE STADSWINKEL vzw ABEA- Brussels EnergieAgentschap Halles St-Géry, 1 place St-Géry Sint-Gorikshallen, Sint-Goriksplein 1 BE-1000 Bruxelles BE-1000

Plus en détail

Programme européen de sensibilisation à l économie d électricité. Résidences pour personnes âgées, économiser l énergie c est possible.

Programme européen de sensibilisation à l économie d électricité. Résidences pour personnes âgées, économiser l énergie c est possible. lavage clim Programme européen de sensibilisation à l économie d électricité économie confort Résidences pour personnes âgées, économiser l énergie c est possible. froid veille éclairage +3 10 En 10 ans

Plus en détail

Pourquoi vous ruiner en frais d énergie?

Pourquoi vous ruiner en frais d énergie? Pourquoi vous ruiner en frais d énergie? Prix de l'énergie Avantage des installations écologiques Revenus générés par le livret d épargne Profitez vous aussi des solutions écologiques pour l eau et la

Plus en détail

L énergie en France et en Allemagne : comparaisons

L énergie en France et en Allemagne : comparaisons L énergie en France et en Allemagne : comparaisons En matière de consommation d énergie, de structure du système électrique, de recours aux énergies renouvelables, d émission de gaz à effet de serre, les

Plus en détail

Votre Indépendance Energétique

Votre Indépendance Energétique Votre Indépendance Energétique Contexte Mix énergétique en Martinique : 94,2% de la production énergétique via les énergies fossiles La transition énergétique lancée officiellement par le gouvernement

Plus en détail

Unités de mesure de l énergie Septembre 2009

Unités de mesure de l énergie Septembre 2009 Unités de mesure de l énergie Septembre 2009 Lorsque l on parle d installation en Energies Renouvelables on entend parler d unités de mesure telles que les Volts, les Ampères, les kilovolts-ampères, les

Plus en détail

Les bons gestes et les bons réflexes pour votre sécurité

Les bons gestes et les bons réflexes pour votre sécurité Les bons gestes et les bons réflexes pour votre sécurité Inflammable, mais non toxique, le gaz naturel a été soigneusement odorisé pour vous permettre de déceler toute fuite, même minime. Cette odeur très

Plus en détail

LES PLAISIRS de L EAU. conjuguer confort et économies d énergie

LES PLAISIRS de L EAU. conjuguer confort et économies d énergie LES PLAISIRS de L EAU conjuguer confort et économies d énergie Profitez des plaisirs de l eau tout en diminuant votre consommation CONJUGUER CONFORT ET ÉCONOMIES D ÉNERGIE IL EXISTE UN MOYEN TRÈS SIMPLE

Plus en détail

Mode d emploi du kit de mesure

Mode d emploi du kit de mesure Conseil en maîtrise de l énergie et énergies renouvelables Mode d emploi du kit de mesure Présentation Dans le cadre du défi «Familles à Energie positive», ce kit est remis au capitaine de chaque équipe.

Plus en détail

TP N 5 EDF, compteur

TP N 5 EDF, compteur Données : Fichiers nécessaires pour le TP : http://tof225391.free.fr/forum (Entraide Index du Forum Electrotechnique 2AE Fichiers nécessaires pour les TP série 4 TP5 ). Présentation de la maison : Schéma

Plus en détail

ECONOMIE D ENERGIE DES APPAREILS ELECTROMENAGERS : POURQUOI PAYER PLUS POUR CONSOMMER MOINS? ENQUETE ET PROPOSITIONS DE L UFC-QUE CHOISIR

ECONOMIE D ENERGIE DES APPAREILS ELECTROMENAGERS : POURQUOI PAYER PLUS POUR CONSOMMER MOINS? ENQUETE ET PROPOSITIONS DE L UFC-QUE CHOISIR ECONOMIE D ENERGIE DES APPAREILS ELECTROMENAGERS : POURQUOI PAYER PLUS POUR CONSOMMER MOINS? ENQUETE ET PROPOSITIONS DE L UFC-QUE CHOISIR L enquête L UFC-Que Choisir vient de réaliser une enquête sur les

Plus en détail

Aide au dimensionnement Pompes de circulation

Aide au dimensionnement Pompes de circulation Aide au dimensionnement Pompes de circulation 1 Généralités Les pompes à haut rendement équipées de moteurs à aimant permanent ou de «moteurs EC» (Electronic Commutation) sont jusqu à 3x plus efficientes

Plus en détail

www.off-fr.ch L efficacité énergétique dans le ménage

www.off-fr.ch L efficacité énergétique dans le ménage www.off-fr.ch L efficacité énergétique dans le ménage TABLE DES MATIÈRES INFORMATIONS DE BASE Watts et kilowattheures 4 Les labels énergétiques 6 Le ménage-modèle 8 APPLICATIONS ÉLECTRIQUES L éclairage

Plus en détail

Avec Buderus, la nouvelle «norme européenne d efficience énergétique» est très simple.

Avec Buderus, la nouvelle «norme européenne d efficience énergétique» est très simple. Norme européenne d efficience énergétique Avec Buderus, la nouvelle «norme européenne d efficience énergétique» est très simple. La chaleur est notre élément Label de produit Label de système 2 3 Aperçu

Plus en détail

Bon pour votre image. Bon pour votre budget.

Bon pour votre image. Bon pour votre budget. Business Bon pour votre image. Bon pour votre budget. Economisez des coûts et préservez l environnement. Découvrez comment réduire les déplacements dans votre entreprise, économiser de l énergie et améliorer

Plus en détail

Petits gestes. Département du Lot. Grandes économies. Trucs et astuces pour faire baisser la facture. Guide écos-gestes p 1

Petits gestes. Département du Lot. Grandes économies. Trucs et astuces pour faire baisser la facture. Guide écos-gestes p 1 Département du Lot Petits gestes Grandes économies Trucs et astuces pour faire baisser la facture Guide écos-gestes p 1 Comment réduire sa facture d eau, d électricité? Est-il vraiment possible d économiser

Plus en détail

1- A partir des informations données ci-dessus et de vos connaissances, compléter le tableau suivant :

1- A partir des informations données ci-dessus et de vos connaissances, compléter le tableau suivant : THEME ENJEUX ENERGETIQUES CH 1 : BESOINS EN ENERGIE 1. NOS DIFFERENTES SOURCES ET FORMES D ENERGIE 1.1. «Différence entre source d énergie et forme d énergie» Le travail de l homme qui veut pouvoir utiliser

Plus en détail

Stratégie énergétique 2050: Un bref portrait

Stratégie énergétique 2050: Un bref portrait Stratégie énergétique 2050: Un bref portrait Daniel Büchel, Vice-directeur, directeur du programme SuisseEnergie Politique énergétique: de quoi s agit-il? Sécurité de l approvisionnement Sécurité technique

Plus en détail

Sigeif. pour réduire votre facture et protéger l environnement. 42 gestes au quotidien. Guide pratique pour la maîtrise de l énergie

Sigeif. pour réduire votre facture et protéger l environnement. 42 gestes au quotidien. Guide pratique pour la maîtrise de l énergie Sigeif Syndicat Intercommunal pour le Gaz et l Electricité en Ile-de-France au bureau dans les transports 42 gestes au quotidien pour réduire votre facture et protéger l environnement Guide pratique pour

Plus en détail

Moins d eau. Moins d énergie. Plus de performance. La nouvelle génération de lave-vaisselle.

Moins d eau. Moins d énergie. Plus de performance. La nouvelle génération de lave-vaisselle. Moins d eau. Moins d énergie. Plus de performance. La nouvelle génération de lave-vaisselle. L assistant de dosage optimise chaque lavage. Tout en silence. La plupart des ménages utilisent des produits

Plus en détail

Économiser l eau et l énergie chez soi

Économiser l eau et l énergie chez soi Économiser l eau et l énergie chez soi Le point sur nos consommations DES CHIFFRES QUI PARLENT Un ménage français consacre, en moyenne et par an, 6,2 % de ses ressources pour se chauffer, se déplacer,

Plus en détail

Examen 2013. Etude de marché

Examen 2013. Etude de marché Berufsprüfung für Marketingfachleute mit eidg. Fachausweis Examen prof. pour spécialistes en marketing avec brevet fédéral Esame per l attestato professionale federale di specialista in marketing Examen

Plus en détail

Énergie, technologie et politique climatique : les perspectives mondiales à l horizon 2030 MESSAGES CLÉS

Énergie, technologie et politique climatique : les perspectives mondiales à l horizon 2030 MESSAGES CLÉS Énergie, technologie et politique climatique : les perspectives mondiales à l horizon 2030 MESSAGES CLÉS Le scénario de référence L'étude WETO (World energy, technology and climate policy outlook) présente

Plus en détail

Gestion de l eau dans les bâtiments. Formation Besançon 15 janvier 2009 - WB

Gestion de l eau dans les bâtiments. Formation Besançon 15 janvier 2009 - WB Gestion de l eau dans les bâtiments 1 Gestion de l eau dans les bâtiments Contexte : Qualité sanitaire de l eau : réglementation légionelles Connaissance du réseau : qualité de l eau, pression réseau :

Plus en détail

Gaz & électricité Osez comparer Le simulateur de Brugel

Gaz & électricité Osez comparer Le simulateur de Brugel Gaz & électricité Osez comparer Le simulateur de Brugel Manuel d utilisation 1 Contenu Qu est-ce que BRUGEL? Le simulateur BRUSIM Manuel d utilisation du simulateur - Cas 1 : le citoyen connaît sa consommation

Plus en détail

Pourquoi une nouvelle norme NF C 15-100?

Pourquoi une nouvelle norme NF C 15-100? Pourquoi une nouvelle norme NF C 15-100? De nouveaux textes, adaptés à notre vie d aujourd hui La nouvelle réglementation tient compte de l évolution de nos habitudes de vie, avec trois grands axes principaux

Plus en détail

HABITAT. Mondial Assistance, c est : Vous souhaitez en savoir plus? De l urgence au confort : assurez la tranquillité et la sécurité de vos clients

HABITAT. Mondial Assistance, c est : Vous souhaitez en savoir plus? De l urgence au confort : assurez la tranquillité et la sécurité de vos clients Mondial Assistance, c est : Un engagement qualité fort Mondial Assistance est une société certifiée ISO 9001 : 2000 Des équipes dédiées Un pôle Habitat spécialiste : - Plus de 30 chargés d assistance -

Plus en détail

L étiquette énergétique C est bon pour vous C est bon pour la planète

L étiquette énergétique C est bon pour vous C est bon pour la planète L étiquette énergétique C est bon pour vous C est bon pour la planète L étiquette énergétique C est bon pour vous C est bon pour la planète Cette brochure est publiée dans le but de diffuser des informations

Plus en détail

L énergie durable Pas que du vent!

L énergie durable Pas que du vent! L énergie durable Pas que du vent! Première partie Des chiffres, pas des adjectifs 7 Chauffer et refroidir Ce chapitre étudie sous toutes ses coutures la question de savoir combien de puissance on consomme

Plus en détail

Power4You L ÉNERGIE MOINS CHÈRE ET PLUS VERTE C EST POUR VOUS!

Power4You L ÉNERGIE MOINS CHÈRE ET PLUS VERTE C EST POUR VOUS! Power4You Power4You L ÉNERGIE MOINS CHÈRE ET PLUS VERTE C EST POUR VOUS! SÉANCE D INFO ORGANISÉE EN COLLABORATION AVEC LE COMITÉ DE QUARTIER OPALE-OPAAL POWER4YOU EN BREF POWER4YOU QU EST CE QUE C EST?

Plus en détail

Les appareils pose-libre / 2015

Les appareils pose-libre / 2015 Les appareils pose-libre / 2015 TABLE DES MATIÈRES LAVE-LINGE & SÈCHE-LINGE LAVE-VAISSELLE LE FROID CUISINIÈRES SERVICE 5 9 10 17 19 Lave-linge 5 Lave-linge, chargement par le haut 6 Sèche-linge 7 Accessoires

Plus en détail

Assainissement sur mesure Pour un confort optimal

Assainissement sur mesure Pour un confort optimal Office fédéral de l énergie SuisseEnergie Assainissement sur mesure Pour un confort optimal Conférence Romande des Délégués à l Energie www.crde.ch Votre objectif Murs Toits et fenêtres Meilleur confort:

Plus en détail

Fiche Energie / Gaz à effet de serre de la Communauté de communes du Vimeu Industriel

Fiche Energie / Gaz à effet de serre de la Communauté de communes du Vimeu Industriel du département de la Somme Fiche Energie / Gaz à effet de serre de la Communauté de communes du Vimeu Industriel OCTOBRE 2012 Fiche GES / Energie : Communauté de communes du Vimeu Industriel Tableau de

Plus en détail

Les avantages des électroménagers

Les avantages des électroménagers FICHE ÉCOCON$EIL Quand écoénergie rime avec économies Liens rapides Le logo ENERGY STAR et l étiquette EnerGuide : une combinaison gagnante Déchiffrer l étiquette ÉnerGuide Les avantages des électroménagers

Plus en détail

LES DIFFERENTES POSSIBILITES DE GARANTIES

LES DIFFERENTES POSSIBILITES DE GARANTIES L'entreprise / Qui sommes-nous LES DIFFERENTES POSSIBILITES DE GARANTIES Celle-ci est COMPRISE dans le prix de vente du produit Garantie de 1 ou 2 ans selon produits et constructeur, celle-ci couvre le

Plus en détail