ANNEXE 4 : REMBLAYAGE DE TRANCHÉES. 0,10 m 0,10 m

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ANNEXE 4 : REMBLAYAGE DE TRANCHÉES. 0,10 m 0,10 m"

Transcription

1 : REMBLAYAGE DE TRANCHÉES 0,10 m 0,10 m Couche de roulement Béton bitumineux semi grenu entre 4 et 8 % de vide Couche de chaussée Base et fondation Grave bitume < 9 ou 11 % de vide ou matériaux granulaires (objectif de densification Q2) Remblai supérieur Matériaux granulaires ou remblai réutilisable Objectif de densification Remblai inférieur Matériaux granulaires ou remblai réutilisable Objectif de densification Enrobage Matériaux granulaires ou remblai réutilisable Objectif de densification si la profondeur du réseau est < 1,30m Objectif de densification Q5 si la profondeur du réseau est > 1,30m Réseau 74 Règlement de voirie départementale du Puy-de-Dôme - JUIN 2012

2 : REMBLAYAGE DE TRANCHÉES SOUS CHAUSSÉES FICHE A Classe de trafic : T5 (Réseau D hors agglomération) Couche de roulement 4 à 8% de vide Béton bitumineux BBSG (EB10 Roul) 6 cm Q2 Substitution du déblai en totalité par grave non traitée 0/31.5 de type concassé secondaire ou tertiaire caractéristiques intrinsèques C (MDE 25, LA 30) caractéristiques de fabrication b avec critère additionnel au passant de 0,063 mm : Li 3% 15 cm Chaussée Fondation Substitution du déblai en totalité par grave non traitée 0/31.5 de type concassé secondaire ou tertiaire caractéristiques intrinsèques C (MDE 25, LA 30) caractéristiques de fabrication b avec critère additionnel au passant de 0,063 mm : Li 3% 20 cm Remblai / Partie Remblai / Partie ou Q5 si Substitution du déblai en totalité par grave non traitée 0/31.5 de type concassé secondaire ou tertiaire caractéristiques intrinsèques E (MDE 40, LA 45) ou reconnaissance des matériaux et réutilisation après accord du gestionnaire de la voie Enrobage/sable ou béton (selon type de réseau) sur lit de pose/ sable Règlement de Règlement voirie départementale de voirie départementale du Puy-de-Dôme du Puy-de-Dôme - JUIN

3 FICHE B CLASSE DE TRAFIC : T4 Couche de roulement Chaussée Fondation 4 à 8% de vide Béton bitumineux BBSG (EB10 Roul) 6 cm Inférieur à 11% de vide Grave Bitume GB2 ou BBSG en deux couches de 5 cm (EB10 Roul ou EB14 Assise) Substitution du déblai en totalité par grave non traitée 0/31.5 de type concassé secondaire ou tertiaire caractéristiques intrinsèques C (MDE 25, LA 30) caractéristiques de fabrication b avec critère additionnel au passant de 0,063 mm : Li 3% 10 cm 20 cm Substitution du déblai en totalité par grave non traitée 0/31.5 de type concassé secondaire ou tertiaire caractéristiques intrinsèques E (MDE 40, LA 45) ou reconnaissance des matériaux et réutilisation après accord du gestionnaire de la voie ou Q5 si est à Enrobage/sable ou béton (selon type de réseau) sur lit de pose/ sable 76 Règlement de voirie départementale du Puy-de-Dôme - JUIN 2012

4 FICHE C Classe de trafic : T3 / Chaussée souple Couche de roulement 4 à 8% de vide Béton bitumeux BBSG (EB10 Roul) 6 cm Chaussée Fondation Inférieur à 11% de vide Grave bitume GB2 ou BBSG en couche de 5 cm (EB10 Roul ou EB14 Assise) 10 cm 10 cm Substitution du déblai en totalité par grave non traitée 0/31.5 de type concassé secondaire ou tertiaire norme de référence NF P article 7 caractéristiques intrinsèques E (MDE 40, LA 45) ou reconnaissance des matériaux et réutilisation après accord du gestionnaire de la voie ou Q5 si Enrobage/sable ou béton (selon type de réseau) sur lit de pose/sable Règlement de Règlement voirie départementale de voirie départementale du Puy-de-Dôme du Puy-de-Dôme - JUIN

5 FICHE D-1 Classe de trafic : T2 / Chaussée souple Couche de roulement 4 à 8% de vide Béton bitumeux BBSG (EB10 Roul) 6 cm Chaussée Fondation Inférieur à 11% de vide Grave bitume GB2 ou BBSG en couche de 6 cm (EB10 Roul ou EB14 Assise) Substitution du déblai en totalité par grave non traitée 0/31.5 de type concassé secondaire ou tertiaire caractéristiques intrinsèques D (MDE 30, LA 35) ou reconnaissance des matériaux et réutilisation après accord du gestionnaire de la voie 12 cm 12 cm ou Q5 si Enrobage/sable ou béton (selon type de réseau) sur lit de pose/ sable 78 Règlement de voirie départementale du Puy-de-Dôme - JUIN 2012

6 FICHE D-2 Classe de trafic : T2 / Chaussée rigide Couche de roulement 4 à 8% de vide Béton bitumeux BBSG (EB10 Roul) 6 cm Q2 15 cm Grave ciment Chaussée Fondation 20 cm Substitution du déblai en totalité par grave non traitée 0/31.5 de type concassé secondaire ou tertiaire norme de référence NF P article 7 caractéristiques intrinsèques D (MDE 30, LA 35) ou reconnaissance des matériaux et réutilisation après accord du gestionnaire de la voie ou Q5 si Enrobage/sable ou béton (selon type de réseau) sur lit de pose/sable FICHE E-1 Classe de trafic : T1 / Chaussée souple Couche de roulement 4 à 8% de vide Béton bitumeux BBSG (EB10 Roul) 8 cm Chaussée Fondation Inférieur à 10% de vide ou Q5 si est à Grave bitume GB3 (EB14 Assise) Grave bitume GB3 en 2 couches (EB14 Assise) Substitution du déblai en totalité par grave non traitée 0/31.5 de type concassé secondaire ou tertiaire norme de référence NF P article 7 caractéristiques intrinsèques D (MDE 30, LA 35) ou reconnaissance des matériaux et réutilisation après accord du gestionnaire de la voie 10 cm 20 cm Enrobage/sable ou béton (selon type de réseau) sur lit de pose/sable Règlement de Règlement voirie départementale de voirie départementale du Puy-de-Dôme du Puy-de-Dôme - JUIN

7 FICHE E-2 Classe de trafic : T1 / Chaussée rigide Couche de roulement 4 à 8% de vide Béton bitumeux BBSG (EB10 Roul) Q2 25 cm Grave ciment Chaussée Fondation 25 cm Substitution du déblai en totalité par grave non traitée 0/31.5 de type concassé secondaire ou tertiaire caractéristiques intrinsèques D (MDE 30, LA 35) ou reconnaissance des matériaux et réutilisation après accord du gestionnaire de la voie 6 cm ou Q5 si Enrobage/sable ou béton (selon type de réseau) sur lit de pose/sable FICHE F-1 Classe de trafic : T0 / Chaussée souple Couche de roulement 4 à 8% de vide Béton bitumeux BBSG (EB10 Roul) 6 cm Chaussée Fondation Inférieur à 10% de vide Grave bitume GB3 (EB14 Assise) Grave bitume GB3 en 2 couches (EB14 Assise) 12 cm 24 cm ou Q5 si Substitution du déblai en totalité par grave non traitée 0/31.5 de type concassé secondaire ou tertiaire caractéristiques intrinsèques D (MDE 30, LA 35) ou reconnaissance des matériaux et réutilisation après accord du gestionnaire de la voie Enrobage/ sable ou béton (selon type de réseau) sur lit de pose/sable 80 Règlement de voirie départementale du Puy-de-Dôme - JUIN 2012

8 FICHE F-2 Classe de trafic : T0 / Chaussée rigide Couche de roulement 4 à 8% de vide Béton bitumeux BBSG (EB10 Roul) 6 cm Q2 25 cm Grave ciment Chaussée Fondation 35 cm Substitution du déblai en totalité par grave non traitée 0/31.5 de type concassé secondaire ou tertiaire caractéristiques intrinsèques D (MDE 30, LA 35) ou reconnaissance des matériaux et réutilisation après accord du gestionnaire de la voie ou Q5 si Enrobage/sable ou béton (selon type de réseau) sur lit de pose/sable Règlement de Règlement voirie départementale de voirie départementale du Puy-de-Dôme du Puy-de-Dôme - JUIN

9 REMBLAYAGE DES TRANCHÉES SOUS LES DÉPENDANCES FICHE G-1 Revêtement Corps du trottoir TRANCHÉE SOUS TROTTOIR (ne supportant pas de charge lourde) Reconstitution Substitution du déblai en totalité par grave non traitée 0/31.5 de type concassé secondaire ou tertiaire caractéristiques intrinsèques D (MDE 30, LA 35) caractéristiques de fabrication b avec critère additionnel au passant de 0063 mm : Li 3% ou reconnaissance des matériaux et réutilisation après accord du gestionnaire de la voie 20 cm Remblai sous trottoir Substitution du déblai en totalité par grave non traitée 0/31.5 de type concassé secondaire ou tertiaire caractéristiques intrinsèques E (MDE 40, LA 45) ou reconnaissance des matériaux et réutilisation après accord du gestionnaire de la voie. ou Q5 si Enrobage/ sable ou béton (selon type de réseau) sur lit de pose/sable 82 Règlement de voirie départementale du Puy-de-Dôme - JUIN 2012

10 FICHE G-2 TRANCHÉE SOUS TROTTOIR (supportant des charges lourdes) Revêtement Reconstitution Corps du trottoir Q2 Substitution du déblai en totalité par grave non traitée 0/31.5 de type concassé secondaire ou tertiaire caractéristiques intrinsèques D (MDE 30, LA 35) caractéristiques de fabrication b avec critère additionnel au passant de mm : Li 3% Remblai sous trottoir Substitution du déblai en totalité par grave non traitée 0/31.5 de type concassé secondaire ou tertiaire caractéristiques intrinsèques E (MDE 40, LA 45) ou reconnaissance des matériaux et réutilisation après accord du gestionnaire de la voie. Q 4 ou Q5 si Enrobage/sable ou béton (selon type de réseau) sur lit de pose/ sable Règlement de Règlement voirie départementale de voirie départementale du Puy-de-Dôme du Puy-de-Dôme - JUIN

11 FICHE G-3 Tranchée sous accotement Structures du Surface Corps de l accotement Q2 Reconstitution Substitution du déblai en totalité par grave non traitée 0/31.5 de type concassé secondaire ou tertiaire norme de référence NF P article 7 caractéristiques intrinsèques D (MDE 30, LA 35) caractéristiques de fabrication b ou reconnaissance des matériaux et réutilisation après accord du gestionnaire de la voie. Identique au corps de chaussée Remblai sous l accotement Substitution du déblai en totalité par grave non traitée 0/31.5 de type concassé secondaire ou tertiaire norme de référence NF P article 7 caractéristiques intrinsèques E (MDE 40, LA 45) ou reconnaissance des matériaux et réutilisation après accord du gestionnaire de la voie. Q 4 ou Q5 si Enrobage/sable ou béton (selon type de réseau) sur lit de pose/ sable 84 Règlement de voirie départementale du Puy-de-Dôme - JUIN 2012

12 FICHE G-4 Tranchée sous espace vert Végétalisation Terre végétale 20 cm Remblai Substitution du déblai en totalité par grave non traitée 0/31.5 de type concassé secondaire ou tertiaire caractéristiques intrinsèques E (MDE 40, LA 45) ou reconnaissance des matériaux et réutilisation après accord du gestionnaire de la voie. Q 4 ou Q5 si est à Enrobage/sable ou béton (selon type de réseau) sur lit de pose/ sable CHANTIER DE BRANCHEMENT SELON ARTICLE 81/C Remblayage de tranchées sous chaussée FICHE H Classe de trafic : T5 (Réseau D PRINCIPALEment) Couche de roulement Couches de Chaussée remblai et Matériaux Béton bitumineux à chaud BBSG (EB10 Roul) Minimum 8 passes de compacteur Vitesse maximale 1.5 km/h soit 25 m/min Matériel de préconisé : - Compacteur vibrant PV3 ou PV4 Plaque vibrante P ou P Grave non traitée 0/31.5 ou 0/20 concassée de type secondaire ou tertiaire Minimum 16 passes de compacteur Vitesse maximale 1.5 km/h soit 25 m/min Matériel de préconisé : - Compacteur vibrant PV3 ou PV4 - Plaque vibrante P ou P - Roue ou patin vibrant sur bras de pelle 6 cm Par couches de 15 cm maximum Règlement de Règlement voirie départementale de voirie départementale du Puy-de-Dôme du Puy-de-Dôme - JUIN

13 Remblayage de tranchées sous accotement ou sous trottoir FICHE I Couche de roulement Couches de Chaussée remblai et Réseau de classe A,B,C ou D A l identique Grave non traitée 0/31.5 ou 0/20 concassée de type secondaire ou tertiaire Minimum 16 passes de compacteur Vitesse maximale 1.5 km/h soit 25 m/min Matériel de préconisé : - Compacteur vibrant PV3 ou PV4 - Plaque vibrante P ou P - Roue ou patin vibrant sur bras de pelle Par couches de 15 cm maximum Remblayage de tranchées sous espace vert FICHE J Réseau de classe A,B,C ou D Couche superficielle Terre végétale 20 cm Couches de Chaussée remblai et Grave non traitée 0/31.5 ou 0/20 concassée de type secondaire ou tertiaire Minimum 16 passes de compacteur Vitesse maximale 1.5 km/h soit 25 m/min Matériel de préconisé : - Compacteur vibrant PV3 ou PV4 - Plaque vibrante P ou P - Roue ou patin vibrant sur bras de pelle Par couches de 15 cm maximum 86 Règlement de voirie départementale du Puy-de-Dôme - JUIN 2012

14 Règlement de Règlement voirie départementale de voirie départementale du Puy-de-Dôme du Puy-de-Dôme - JUIN

Structure pour tranchées étroites sous chaussée

Structure pour tranchées étroites sous chaussée Structure pour tranchées étroites sous chaussée Le remblayage de la tranchée Type tranchée étroite ainsi ue la réfection définitive de la chaussée, seront réalisés conformément aux prescriptions et au

Plus en détail

Les Tranchées. Présentation du Référentiel technique en application

Les Tranchées. Présentation du Référentiel technique en application Les Tranchées Présentation du Référentiel technique en application 1 Les documents de référence en vigueur : Le guide technique de remblayage des tranchées (1999): La NF P98 331 (2005): 2 Les documents

Plus en détail

UTILISATION DES MÂCHEFERS EN TECHNIQUE ROUTIÈRE Caractéristiques géotechniques et mécaniques Les domaines d application de la ressource MIDND

UTILISATION DES MÂCHEFERS EN TECHNIQUE ROUTIÈRE Caractéristiques géotechniques et mécaniques Les domaines d application de la ressource MIDND 1 UTILISATION DES MÂCHEFERS EN TECHNIQUE ROUTIÈRE Caractéristiques géotechniques et mécaniques Les domaines d application de la ressource MIDND Thomas BARTHEL Ingénieur assistance technique Direction Technique

Plus en détail

Référentiel technique sur les Enrobés à Module Élevé. D. LESBATS CEREMA / DTerSO / LRPC

Référentiel technique sur les Enrobés à Module Élevé. D. LESBATS CEREMA / DTerSO / LRPC Référentiel technique sur les Enrobés à Module Élevé D. LESBATS CEREMA / DTerSO / LRPC Sommaire - Point normatif - Caractéristiques techniques - Contrôles - Domaine d emploi et limites Point normatif NF

Plus en détail

Laboratoire de St-Brieuc. Bernard ROBERT

Laboratoire de St-Brieuc. Bernard ROBERT RADAR 2 GHz et auscultation des chaussées Expérience du Laboratoire de Saint-Brieuc Études de diagnostic pour l entretien et la réhabilitation des chaussées Sommaire Deux exemples d application Une étude

Plus en détail

GUIDE TECHNIQUE - REALISATION ET REMBLAYAGE DES TRANCHEES SUR CHAUSSEES

GUIDE TECHNIQUE - REALISATION ET REMBLAYAGE DES TRANCHEES SUR CHAUSSEES ANNEXE N 3 GUIDE TECHNIQUE - REALISATION ET REMBLAYAGE DES TRANCHEES SUR CHAUSSEES - POSE OU REMISE A NIVEAU DES REGARDS, GRILLES A CADRE OU CHAMBRES SUR CHAUSSEE (Complément de l article 46 du Règlement

Plus en détail

REGLEMENT DE VOIRIE INTERCOMMUNAL

REGLEMENT DE VOIRIE INTERCOMMUNAL REGLEMENT DE VOIRIE INTERCOMMUNAL Les dispositions du présent règlement de voirie entreront en vigueur le 13 septembre 2013. PREAMBULE Sauf en cas de force majeure (rupture de conduite, ) aucune ouverture

Plus en détail

VOIRIES RESEAUX DIVERS

VOIRIES RESEAUX DIVERS VOIRIES RESEAUX DIVERS Programme sur 3 jours - peut être réduit en fonction d une demande spécifique- Objectifs : - Acquérir les informations suffisantes pour intervenir efficacement et prendre des responsabilités

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX DETAIL ESTIMATIF (DE) Maître de l ouvrage VILLE DE NOYELLES-GODAULT Objet du marché TRAVAUX DE GROSSES REPARATIONS INTERESSANT LA VOIRIE COMMUNALE A NOYELLES-GODAULT Tous les montants

Plus en détail

Récapitulatif. Total T.T.C

Récapitulatif. Total T.T.C Détail Quantitatif Estimatif VILLE DE PORTESLESVALENCE LOT N 1 : TERRASSEMENTS BORDURES CHAUSSEE Récapitulatif le : 26/02/2013 A INSTALLATION DU CHANTIER B TRAVAUX PREPARATOIRES C TERRASSEMENTS GENERAUX

Plus en détail

Comparaison entre les chaussées souples bitumineuses et les chaussées rigides en béton CONGRÈS BITUME QUÉBEC MARS Par: Marc Proteau, ing.

Comparaison entre les chaussées souples bitumineuses et les chaussées rigides en béton CONGRÈS BITUME QUÉBEC MARS Par: Marc Proteau, ing. Comparaison entre les chaussées souples bitumineuses et les chaussées rigides en béton CONGRÈS BITUME QUÉBEC MARS 2005 Par: Marc Proteau, ing. Comparaison entre les chaussées souples bitumineuses et les

Plus en détail

Chaussées à longue durée de vie. Bitume Québec Formation technique Structures des chaussées souples 23,24 et 25 novembre 2010

Chaussées à longue durée de vie. Bitume Québec Formation technique Structures des chaussées souples 23,24 et 25 novembre 2010 Chaussées à longue durée de vie Pierre Langlois Bitume Québec Formation technique Structures des chaussées souples 23,24 et 25 novembre 2010 Les voies de circulation au temps de la Rome antique Celles-ci

Plus en détail

5 - BORDEREAU DES PRIX UNITAIRES

5 - BORDEREAU DES PRIX UNITAIRES SELARL CEDRIC DAVIET 16 avenue des Alpes ZAE Rumilly Est 74150 RUMILLY Tél. : 04 50 02 89 60 Fax : 04 50 02 69 54 contact@cedric-daviet.fr Ingénierie - Maîtrise d'œuvre Maître d Ouvrage : Commune de Sales

Plus en détail

ENROBÉ A MODULE ÉLEVÉS, EME

ENROBÉ A MODULE ÉLEVÉS, EME 1 ENROBÉ A MODULE ÉLEVÉS, EME L EXPÉRIENCE FRANÇAIS / FRENCH EXPERIENCES 01 Plan de la Présentation 2. Historique des EME en France;. Terminologie;. Caractéristiques Techniques;. Études de Formulations;.

Plus en détail

Conception des giratoires

Conception des giratoires Club Entretien du 11/10/14 Auteur : Nicolas Grignard Sommaire Contexte Dimensionnement Mise en œuvre 2 Contexte Références : Guide Technique du CERTU : «Conception structurelle d un giratoire en milieu

Plus en détail

BORDEREAU DES PRIX UNITAIRES

BORDEREAU DES PRIX UNITAIRES Communauté de communes du Pays de LIVAROT Marché public de Travaux PROCEDURE ADAPTEE Marché passé en application des dispositions de l article 28 du Code des marchés publics BORDEREAU DES PRIX UNITAIRES

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX BORDEREAU DES PRIX (B.P.) Pouvoir adjudicateur exerçant la maîtrise d'ouvrage. Mairie de GENECH (59 242) Objet du marché

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX BORDEREAU DES PRIX (B.P.) Pouvoir adjudicateur exerçant la maîtrise d'ouvrage. Mairie de GENECH (59 242) Objet du marché MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX BORDEREAU DES PRIX (B.P.) Pouvoir adjudicateur exerçant la maîtrise d'ouvrage Mairie de GENECH (59 242) Objet du marché Travaux d'entretien Programme 2008 Tous les montant figurant

Plus en détail

BORDEREAU DES PRIX UNITAIRES DETAIL ESTIMATIF (B.P.U./D.E.)

BORDEREAU DES PRIX UNITAIRES DETAIL ESTIMATIF (B.P.U./D.E.) OFFICE NATIONAL DES FORÊTS DIRECTION TERRITORIALE CENTRE-OUEST AGENCE CENTRE VAL DE LOIRE CONSULTATION D ENTREPRISES DU 23 juin 2014 8335 2014-04 BORDEREAU DES PRIX UNITAIRES DETAIL ESTIMATIF (B.P.U./D.E.)

Plus en détail

Désignation du Prix et Prix unitaire en toutes lettres (Hors taxes) unitaires en chiffres (H.T.)

Désignation du Prix et Prix unitaire en toutes lettres (Hors taxes) unitaires en chiffres (H.T.) i N 1 SIGNALISATION DE CHANTIER Désignation du et unitaire en toutes lettres (Hors taxes) Forfaitairement la fourniture, l'amenée, la mise en place, l'exploitation pendant la phase active des travaux,

Plus en détail

Règles de l art dans les domaine des Agrégats d Enrobés. LESBATS Damien CEREMA / D Ter SO / LRPC

Règles de l art dans les domaine des Agrégats d Enrobés. LESBATS Damien CEREMA / D Ter SO / LRPC Règles de l art dans les domaine des Agrégats d Enrobés LESBATS Damien CEREMA / D Ter SO / LRPC Sommaire - Point normatif - Caractéristiques techniques - Fabrication des enrobés incorporant des agrégats

Plus en détail

Protège la chaussée contre les déversements d hydrocarbures

Protège la chaussée contre les déversements d hydrocarbures N O T I C E T E C H N I Q U E ENROBÉ ANTI-KÉROSÈNE COLNAK Protège la chaussée contre les déversements d hydrocarbures Nouvelle génération d enrobés bitumeux de couche de roulement anti-kérosène, COLNAK

Plus en détail

Comparaison des coûts de construction routière re entre. Dévoilement des résultats

Comparaison des coûts de construction routière re entre. Dévoilement des résultats Comparaison des coûts de construction routière re entre le Québec, l Ontario l et le Nouveau-Brunswick Dévoilement des résultats Types de travaux comparés Cas réels Construction d une chaussée neuve Autoroute

Plus en détail

«Les tranchées» Coupe type rappel des termes Densification (exigences, cas type ) Les moyens de compactage Les contrôles (essais, anomalies )

«Les tranchées» Coupe type rappel des termes Densification (exigences, cas type ) Les moyens de compactage Les contrôles (essais, anomalies ) Charte qualité des réseaux «Les tranchées» Coupe type rappel des termes Densification (exigences, cas type ) Les moyens de compactage Les contrôles (essais, anomalies ) 1 Coupe type d une tranchée 2 Rôle

Plus en détail

MÉTHODOLOGIE CONTRACTUELLE FAVORISANT L INNOVATION TECHNOLOGIQUE - Point de vue de l entrepreneur - Eric LAYERLE

MÉTHODOLOGIE CONTRACTUELLE FAVORISANT L INNOVATION TECHNOLOGIQUE - Point de vue de l entrepreneur - Eric LAYERLE MÉTHODOLOGIE CONTRACTUELLE FAVORISANT L INNOVATION TECHNOLOGIQUE - Point de vue de l entrepreneur - Eric LAYERLE Intérêts des variantes Maître d ouvrage : offre plus intéressante Coût Matériaux économiques

Plus en détail

PROGRAMME VOIRIE BORDEREAU DES PRIX (CADRE)

PROGRAMME VOIRIE BORDEREAU DES PRIX (CADRE) COMMUNE DE SAINT-ESTEPHE DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES PROGRAMME DE VOIRIE 2012 BORDEREAU DES PRIX (CADRE) BORDEREAU DES PRIX N Désignation du prix et prix unitaire en toutes lettres HT Prix

Plus en détail

MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX. Commune de TROARN - Mairie Place Paul Quellec TROARN Tél:

MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX. Commune de TROARN - Mairie Place Paul Quellec TROARN Tél: MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX Commune de TROARN - Mairie Place Paul Quellec 14670 TROARN Tél: 02 31 23 31 38 TRAVAUX D AMENAGEMENT DE LA RUE DU BOIS (R.D. N 37) - TRANCHE 2 Détail Estimatif 1 ACEMO Page :

Plus en détail

Les enrobés bitumineux et les petites municipalités

Les enrobés bitumineux et les petites municipalités Bitume Québec Formation technique 2014 Les enrobés bitumineux et les petites municipalités Mathieu Meunier, ing. Ph.D. Directeur Adjoint aux Travaux Publics Municipalité de Saint-Hippolyte Plan de la présentation

Plus en détail

ILE DE SAINT-PIERRE. Revêtement en enrobés et travaux annexes

ILE DE SAINT-PIERRE. Revêtement en enrobés et travaux annexes Pièce n 3 ARCHIPEL DE SAINT-PIERRE ET MIQUELON ILE DE SAINT-PIERRE CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE DE SAINT-PIERRE DOSSIER DE CONSULTATION Objet : Revêtement en enrobés et travaux annexes CAHIER DES CLAUSES

Plus en détail

Pierre Langlois, ing. M. Ing.

Pierre Langlois, ing. M. Ing. Les enrobés pour chaussées à longue durée de vie Pierre Langlois, ing. M. Ing. 1 L'expérience acquise Certaines chaussées ont des durées de vies écourtées malgré une mise en œuvre impeccable: Dégradations

Plus en détail

Les couches de roulement

Les couches de roulement Le retraitement à froid des chaussées souples Les couches de roulement Cette présentation ne peut être utilisée, modifiée ou copiée sans l accord de son auteur. Yves BROSSEAUD - LCPC Nantes Retraitement

Plus en détail

VILLE DE CHÂTEAUGUAY DIVISION DU GÉNIE FÉVRIER 2014 FONDATION DE RUE

VILLE DE CHÂTEAUGUAY DIVISION DU GÉNIE FÉVRIER 2014 FONDATION DE RUE VILLE DE CHÂTEAUGUAY DIVISION DU GÉNIE TABLE DES MATIÈRES 1. OBJET 1 2. DOMAINE D'APPLICATION 1 3. CONFORMITÉ AVEC D'AUTRES EXIGENCES 1 4. DÉFINITIONS 1 4.1 Structure chaussée 1 4.2 Infrastructure de chaussée

Plus en détail

Présenté par Mathieu Meunier, Solmatech inc. LES ENROBÉS PHONIQUES: SOLUTION AU BRUIT ROUTIER Bulletin technique # 6

Présenté par Mathieu Meunier, Solmatech inc. LES ENROBÉS PHONIQUES: SOLUTION AU BRUIT ROUTIER Bulletin technique # 6 Présenté par Mathieu Meunier, Solmatech inc. LES ENROBÉS PHONIQUES: SOLUTION AU BRUIT ROUTIER Bulletin technique # 6 Présentation Le bruit routier Définition du bruit Les sources de bruit routier La mesure

Plus en détail

Pouvoir Adjudicateur : Bordereau des Prix unitaires

Pouvoir Adjudicateur : Bordereau des Prix unitaires Marché à bons de commande pour l'entretien des sols de la ZAC du Val Bréon Pouvoir Adjudicateur : Communauté de Communes du Val Bréon, son président Jean Jacques BARBAUX Bordereau des Prix unitaires Article

Plus en détail

Commune de Aubigné Réfection de voirie communale programme 2016

Commune de Aubigné Réfection de voirie communale programme 2016 Commune de Aubigné Réfection de voirie communale programme 2016 RUE D'ORGERES N Désignation des ouvrages U Quant. Prix unit. Montant 1. TERRASSEMENTS / TRAITEMENTS DE SOLS / VOIRIES l'installation par

Plus en détail

COMMUNE DE LAVELANET DE COMMINGES Mairie Le Village LAVELANET DE COMMINGES ROUTE DEPARTEMENTALE N 8 PR A PR DCE

COMMUNE DE LAVELANET DE COMMINGES Mairie Le Village LAVELANET DE COMMINGES ROUTE DEPARTEMENTALE N 8 PR A PR DCE Département de la Haute-Garonne COMMUNE DE LAVELANET DE COMMINGES Mairie Le Village 31220 LAVELANET DE COMMINGES ROUTE DEPARTEMENTALE N 8 PR 54+935 A PR 55+045 DCE Construction de trottoirs 4 - BORDEREAU

Plus en détail

AYZAC-OST ALLEE DE LA CHÂTAIGNERAIE Numéro Libellé Prix Unitaire Unité Quantité Montant

AYZAC-OST ALLEE DE LA CHÂTAIGNERAIE Numéro Libellé Prix Unitaire Unité Quantité Montant ALLEE DE LA CHÂTAIGNERAIE 0.0 Préparation de chantier 0.0.1 Préparation de chantier. Tranche inférieure à 1 km F 0,4 0.1 Amenée et repli F 0,4 0.2 Clôture mobile de protection du chantier M 10 0.5 Constat

Plus en détail

VILLE DE CHÂTEAUGUAY DIVISION DU GÉNIE AVRIL 2016 MATÉRIAUX GRANULAIRES DE RECYCLAGE

VILLE DE CHÂTEAUGUAY DIVISION DU GÉNIE AVRIL 2016 MATÉRIAUX GRANULAIRES DE RECYCLAGE VILLE DE CHÂTEAUGUAY DIVISION DU GÉNIE TABLE DES MATIERES 1. OBJET... 1 2. DÉFINITIONS... 1 3. NORMES ET DOCUMENTS DE RÉFÉRENCE... 1 4. PROVENANCE... 2 5. LIMIATIONS... 3 6. COMPOSITION ET CLASSIFICATION...

Plus en détail

Grave Emulsion (GE) et Béton Bitumineux à Froid (BBF) Arnaud BUQUET CD 11 Jean Denis TALLIEU CD 11 Pascal ROBIN - SPRIR (COLAS)

Grave Emulsion (GE) et Béton Bitumineux à Froid (BBF) Arnaud BUQUET CD 11 Jean Denis TALLIEU CD 11 Pascal ROBIN - SPRIR (COLAS) Grave Emulsion (GE) et Béton Bitumineux à Froid (BBF) Arnaud BUQUET CD 11 Jean Denis TALLIEU CD 11 Pascal ROBIN - SPRIR (COLAS) HISTORIQUE La Grave-Emulsion (GE) trouve son origine dans les années 50 à

Plus en détail

Philippe BASSO LES 6 GUIDES. Les laitiers de hauts fourneaux SLAG. Ministère de l'écologie, de l'énergie, du Développement durable et de la Mer

Philippe BASSO LES 6 GUIDES. Les laitiers de hauts fourneaux SLAG. Ministère de l'écologie, de l'énergie, du Développement durable et de la Mer LES 6 GUIDES Les laitiers de hauts fourneaux Philippe BASSO SLAG Ministère de l'écologie, de l'énergie, du Développement durable et de la Mer WWW.developpement-durable.gouv.fr LES LAITIERS DE HAUT FOURNAUX

Plus en détail

N Nature de l'ouvrage U Qté Prix Unitaire TOTAL

N Nature de l'ouvrage U Qté Prix Unitaire TOTAL 1 RECAPITULATIF GENERAL TOTAL CHAPITRE 0 - INSTALLATION DE CHANTIER - CHAPITRE 1 - TERRASSEMENTS GENERAUX - CHAPITRE 2 - LOCATION - CHAPITRE 3 - CHAUSSEE - CHAPITRE 4 - REVETEMENT - CHAPITRE 5 - ASSAINISSEMENT-Terrassements

Plus en détail

LES LAITIERS DE HAUT FOURNEAUX DE FRAICHE PRODUCTION. Matériaux locaux pour les infrastructures Lorraines

LES LAITIERS DE HAUT FOURNEAUX DE FRAICHE PRODUCTION. Matériaux locaux pour les infrastructures Lorraines LES LAITIERS DE HAUT FOURNEAUX DE FRAICHE PRODUCTION 1 Les Gisements de laitier HF de fraiche production Haut-fourneau, groupe Saint-Gobain, Pont-à-Mousson Dillingen /Sarre(D) Pont-àmousson (54) 2 / 3

Plus en détail

Les LHF Chantiers réalisés et approches des prescriptions de réalisation et de contrôle S.EL BEDOUI (LRPC) L. DUFLOT (CG57)

Les LHF Chantiers réalisés et approches des prescriptions de réalisation et de contrôle S.EL BEDOUI (LRPC) L. DUFLOT (CG57) Les LHF Chantiers réalisés et approches des prescriptions de réalisation et de contrôle S.EL BEDOUI (LRPC) L. DUFLOT (CG57) Les LHF Ŕ Application chantiers Les LHF Applications routières PLAN TERRASSEMENTS

Plus en détail

Formulation des mélanges hydrocarbonés à chaud

Formulation des mélanges hydrocarbonés à chaud Formulation des mélanges hydrocarbonés à chaud S.Ollier/C.Mauduit Cotita Centre Est 3 juin 2010 Rappel normatif Les normes Depuis 1990, 53 normes européennes Toutes publiées en tant que normes françaises

Plus en détail

Exemples de techniques routières économes et innovantes

Exemples de techniques routières économes et innovantes Exemples de techniques routières économes et innovantes Le recyclage sous toutes ses formes : - les agrégats d enrobés, - les graves de recyclages : graves de béton concassé et mâchefers, - les mélanges

Plus en détail

DEPARTEMENT DE L'HERAULT VILLE DE JACOU TRAVAUX DE VOIRIE ET D'ECLAIRAGE PUBLIC - REHABILITATION DU CHEMIN DE LA FABRIQUE

DEPARTEMENT DE L'HERAULT VILLE DE JACOU TRAVAUX DE VOIRIE ET D'ECLAIRAGE PUBLIC - REHABILITATION DU CHEMIN DE LA FABRIQUE LOT N 1 : TERRASSEMENTS GENERAUX - VOIRIE - MUR DE SOUTENEMENT - ESPACES VERTS DETAIL ESTIMATIF DES TRAVAUX N Désignation un Qté P.U. P.Total Travaux préparatoires et installation de chantier AA 01 Travaux

Plus en détail

Guide de Choix des Caniveaux Hydrauliques

Guide de Choix des Caniveaux Hydrauliques Guide de Choix des Caniveaux Critères fondamentaux SOUS CIRCULATION OU HORS CIRCULATION? avant de sélectionner votre caniveau, vérifie si celui-ci sera ou hors circulation. Pour les caniveaux, vérifie

Plus en détail

VILLE DE PHALSBOURG. Aménagement de la ZAC Louvois - Tranche 4 LOT 2 - RESEAUX SECS. 1. Electrification - Haute tension. 1 Travaux préliminaires

VILLE DE PHALSBOURG. Aménagement de la ZAC Louvois - Tranche 4 LOT 2 - RESEAUX SECS. 1. Electrification - Haute tension. 1 Travaux préliminaires 1. Electrification - Haute tension 1.1 TITRE I : TITRES PRELIMINAIRES 1.1.1 INSTALLATION DE CHANTIER 1.1.1.1 INSTALLATION DE CHANTIER 1.1.1.1.3 Durée des travaux < 1 mois F 1 1.2.2.1 Roches m3 10 1.2.2.4

Plus en détail

Enrobés recyclés et caractéristiques des granulats Du laboratoire au chantier

Enrobés recyclés et caractéristiques des granulats Du laboratoire au chantier Enrobés recyclés et caractéristiques des granulats Du laboratoire au chantier Laurent De Marco CETE IF Clôture de l opération AGREGA Ifsttar (centre de Nantes) - Mardi 10 décembre 2013 PLAN DE LA PRÉSENTATION

Plus en détail

Géomembranes Synthétiques en polyéthylène haute densité (PEHD) : Geonap

Géomembranes Synthétiques en polyéthylène haute densité (PEHD) : Geonap Géomembranes Synthétiques en polyéthylène haute densité (PEHD) : Édition septembre 2005 Cahier des charges produits 3/4 Sommaire 1. Présentation des produits 3 2. Dimensionnement de la protection par géotextile

Plus en détail

Compactage et des différents Matériels

Compactage et des différents Matériels Chapitre7 Etude du Compactage et des différents Matériels 15 1. Théorie du Compactage 2. Les différents matériels 3. Débit d un compacteur 4. Méthode pratique GTR Chapitre 7 Compactage - 1 - Théorie sur

Plus en détail

DETAIL ESTIMATIF NON CONTRACTUEL. Prix unitaire (HT) Intitulé de l'article INSTALLATION DE CHANTIER. Chantier < euros HT

DETAIL ESTIMATIF NON CONTRACTUEL. Prix unitaire (HT) Intitulé de l'article INSTALLATION DE CHANTIER. Chantier < euros HT DETAIL ESTIMATIF NON CONTRACTUEL Code Intitulé de l'article Prix unitaire (HT) Qtté Prix total 1 INSTALLATION DE CHANTIER 1.1 Chantier compris entre

Plus en détail

Préparation des supports en grave émulsion. Rennes 18/10/ Entretien des couches de surface et techniques à froid 1

Préparation des supports en grave émulsion. Rennes 18/10/ Entretien des couches de surface et techniques à froid 1 Préparation des supports en grave émulsion Rennes 18/10/2012 - Entretien des couches de surface et techniques à froid 1 Points abordés : - Contexte et rappel de la politique d entretien du CG35 - Présentation

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Commune de «GAILLON-sur-MONTCIENT» Rue du Four aux Prêtres Reconstruction du mur de soutènement face au n 39 *** Pièce A4 Bordereau des prix s Maître d Ouvrage Commune de Gaillon

Plus en détail

Assainissement INSTRUCTIONS DE POSE. Wavin Tegra 600

Assainissement INSTRUCTIONS DE POSE. Wavin Tegra 600 Assainissement INSTRUCTIONS DE POSE Wavin Tegra 600 Sommaire Mise en oeuvre Wavin Tegra 600 Configuration Standard Préparation de la tranchée... 5 1- Installation du fond... 5 2- Mise à hauteur de la réhausse...

Plus en détail

INTRODUCTION. Cette méthode ne constitue pas un guide pour le dimensionnement.

INTRODUCTION. Cette méthode ne constitue pas un guide pour le dimensionnement. INTRODUCTION L objet de ce guide est de fournir une méthode d évaluation du PCN d une chaussée aéronautique à partir de certains paramètres d entrée. Pour se faire, il explique d abord la structure d une

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX DETAIL ESTIMATIF MODIFIE ( D.E.M )

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX DETAIL ESTIMATIF MODIFIE ( D.E.M ) ARCHE PBLIC DE RAVAX DEAIL ESIAI ODIIE ( D.E. ) aître de l'ouvrage CONSEIL GENERAL DE LA SOE Objet du marché Aménagement de la RD90 entre Boves et ouencamps ous les montants figurant dans le présent document

Plus en détail

Voirie primaire ** Fiche n 1. Voirie secondaire Fiche n 2. Voirie tertiaire Fiche n 3. Trottoirs béton Fiche n 4. Trottoirs enrobé Fiche n 5

Voirie primaire ** Fiche n 1. Voirie secondaire Fiche n 2. Voirie tertiaire Fiche n 3. Trottoirs béton Fiche n 4. Trottoirs enrobé Fiche n 5 Annexe 6 Remblayage des tranchées Revêtement de + 3 ans Interdit* CHAUSSEE suivant catégorie Voirie primaire ** Fiche n 1 Voirie secondaire Fiche n 2 Voirie tertiaire Fiche n 3 TROTTOIRS Trottoirs béton

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNES VALLEE DE L HOMME

COMMUNAUTE DE COMMUNES VALLEE DE L HOMME COMMUNAUTE DE COMMUNES VALLEE DE L HOMME BORDEREAU DE TRAVAUX DE VOIRIE- ANNEE 2017 Accord-cadre n 2017-04-VOIRIE-0000 Communauté de communes Vallée de l Homme 4, place de la mairie 24620 LES EYZIES DE

Plus en détail

avec dalle béton : SF

avec dalle béton : SF Tecniques avec dalle béton : CAS DE CARGES A : piètons - cycles B : espace vert sous remblais C : sous circulation - vitesse lente SECTIONS INTÉRIEURES : 15 x 20 à 200 x 200 Caniveauxdémoul.différé DOMAINES

Plus en détail

DETAILS QUANTITATIF ESTIMATIF (DQE)

DETAILS QUANTITATIF ESTIMATIF (DQE) MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX Interconnexion des réseaux d eau potable entre Bracieux et Fontaines en Sologne DETAILS QUANTITATIF ESTIMATIF (DQE) TITRE 0 - INSTALLATION SIGNALISATION DE CHANTIER 00 Installation,

Plus en détail

Bordereau des prix INSTALLATION DE CHANTIER

Bordereau des prix INSTALLATION DE CHANTIER Bordereau des prix 100... INSTALLATION DE CHANTIER 201... DECOUPE DE CHAUSSEE 203... DELIGNEMENT DES BORDS DE CHAUSSEE 204... DERASEMENT DES ACCOTEMENTS AVEC EVACUATION 210... DECAISSEMENT DE CHAUSSEE

Plus en détail

Mairie Route du SEMNOZ QUINTAL Tel Fax

Mairie Route du SEMNOZ QUINTAL Tel Fax Commune de QUINTAL Mairie - 120 Route du SEMNOZ - 74 600 QUINTAL Tel 04 50 46 72 11 Fax 04 50 46 65 49 mairie.quintal@wanadoo.fr Aménagements localisés de Voirie Programme 2015 DCE Lot N 2 Travaux de Revêtements

Plus en détail

Gestion et pérennité des réseaux d assainissement Evolutions normatives en matière de contrôle et conséquences

Gestion et pérennité des réseaux d assainissement Evolutions normatives en matière de contrôle et conséquences Gestion et pérennité des réseaux d assainissement Evolutions normatives en matière de contrôle et conséquences Présentation du «Guide technique pour la réception des réseaux d assainissement neufs» révisé

Plus en détail

L utilisation des enrobés tièdes par le Conseil Général du Var

L utilisation des enrobés tièdes par le Conseil Général du Var L utilisation des enrobés tièdes par le Conseil Général du Var Gérald LACROIX Direction des Routes CG83 Service Entretien Exploitation Centre d'études Techniques de l'équipement Méditerranée www.cete-mediterranee.fr

Plus en détail

Marc Ewald. Expérimentation d enrobés Stone Mastic Asphalt (SMA) en Alsace. Chantier D1083 près de Erstein. Conseil Général du Bas-Rhin

Marc Ewald. Expérimentation d enrobés Stone Mastic Asphalt (SMA) en Alsace. Chantier D1083 près de Erstein. Conseil Général du Bas-Rhin Expérimentation d enrobés Stone Mastic Asphalt (SMA) en Alsace Chantier D1083 près de Erstein Marc Ewald Conseil Général du Bas-Rhin Nancy, 26 mai 2011 L origine de l expérimentation PFE INSA Strasbourg

Plus en détail

Patrice REEB LES 6 GUIDES. Les laitiers de hauts fourneaux. Aciéries DILLINGER HUTTE

Patrice REEB LES 6 GUIDES. Les laitiers de hauts fourneaux. Aciéries DILLINGER HUTTE LES 6 GUIDES Les laitiers de hauts fourneaux Patrice REEB Aciéries DILLINGER HUTTE Ministère de l'écologie, de l'énergie, du Développement durable et de la Mer WWW.developpement-durable.gouv.fr LES LAITIERS

Plus en détail

Prix unitaires en chiffres (H.T.) N Prix Désignation du Prix et Prix unitaire en toutes lettres (Hors taxes) 1 SIGNALISATION DE CHANTIER

Prix unitaires en chiffres (H.T.) N Prix Désignation du Prix et Prix unitaire en toutes lettres (Hors taxes) 1 SIGNALISATION DE CHANTIER 1 SIGNALISATION DE CHANTIER Forfaitairement la fourniture, l'amenée, la mise en place, l'exploitation pendant la phase active des travaux, le remplacement s'il y a lieu de jour comme de nuit, et le repliement

Plus en détail

Claude Robert, ing. M.Sc. Responsable du secteur Sols et granulats. Formation technique Bitume Québec 2010

Claude Robert, ing. M.Sc. Responsable du secteur Sols et granulats. Formation technique Bitume Québec 2010 Direction du Laboratoire des chaussées Les exigences du MTQ sur les granulats et le comportement des matériaux Claude Robert, ing. M.Sc. Responsable du secteur Sols et granulats Formation technique Bitume

Plus en détail

LES STRUCTURES DE CHAUSSÉES FLEXIBLES FORTEMENT SOLLICITÉES

LES STRUCTURES DE CHAUSSÉES FLEXIBLES FORTEMENT SOLLICITÉES LES STRUCTURES DE CHAUSSÉES FLEXIBLES FORTEMENT SOLLICITÉES Colloque Bitume Québec - Mont Ste-Anne 23 mars 2006 Yvan Paquin, ing. Directeur Technique Adjoint Contenu de la présentation Enrobé = flexible

Plus en détail

Techniques à froid et retraitement

Techniques à froid et retraitement Techniques à froid et retraitement Marc-Stéphane Ginoux LR Aix-en-Provence Centre d'études Techniques de l'équipement Méditerranée www.cete-mediterranee.fr SOMMAIRE Pages Introduction Les matériaux Le

Plus en détail

ESTIMATION FINALE DES COÛTS DE CONSTRUCTION

ESTIMATION FINALE DES COÛTS DE CONSTRUCTION 1.0 ORGANISATION DE CHANTIER 1.1 Frais généraux forfaitaire 1 78 000,00 $ 78 000,00 $ - maintien de la circulation / signalisation des travaux - arpentage de construction - déplacement d'obstacles et autres

Plus en détail

Notice de pose des Pavés

Notice de pose des Pavés Notice de pose des Pavés Notice de pose des Pavés GENERALITES Quel que soit le type de revêtement de sol que vous aurez choisi, celui-ci doit toujours être posé avec une pente de 2% minimum. De plus, la

Plus en détail

Journée technique matériaux

Journée technique matériaux Journée technique matériaux Jeudi 20 Novembre 2014 LAITIERS DE HAUT-FOURNEAU ISSUS DU CRASSIER DE NILVANGE Philippe BASSO 32 rue des Vosges à Nilvange En venant de l A31: Sortie 43 -Prendre la D14b en

Plus en détail

La route constitue le premier patrimoine d une commune Km de routes communales en France, soit environ 17 km en moyenne par commune

La route constitue le premier patrimoine d une commune Km de routes communales en France, soit environ 17 km en moyenne par commune La gestion de la voirie communale I II III La route, un patrimoine Aspects réglementaires Aspects techniques IV Intervention sur voirie : Où? Quand? Comment? V Route et mobilité durable Pierre de Thé Congrès

Plus en détail

Arrêts et dépôts de bus

Arrêts et dépôts de bus Arrêts et dépôts de bus Grenoble-Eybens (38) Marseille (13) Neuilly-Plaisance (93) Nice - gare (06) Nice - place Garibaldi (06) Paris 12 e Paris 20 e 47 48 Arrêt de bus à Grenoble - Eybens (38) Identification

Plus en détail

TITRE VI : EXÉCUTION DES TRAVAUX SUR LE DOMAINE PUBLIC ROUTIER

TITRE VI : EXÉCUTION DES TRAVAUX SUR LE DOMAINE PUBLIC ROUTIER TITRE VI : EXÉCUTION DES TRAVAUX SUR LE DOMAINE PUBLIC ROUTIER 54 Règlement de voirie départementale du Puy-de-Dôme - JUIN 2012 Règlement de Règlement voirie départementale de voirie départementale du

Plus en détail

Journée technique matériaux

Journée technique matériaux Journée technique matériaux Jeudi 20 Novembre 2014 SCHISTE HOUILLER Terril de Sainte-Fontaine TERRIL DE SAINTE-FONTAINE Situé à Freyming-Merlebach (CD26) TERRIL DE SAINTE-FONTAINE Site autorisé jusqu en

Plus en détail

L ÉTAT RÉNOVE L A 25 ENTRE LES ÉCHANGEURS

L ÉTAT RÉNOVE L A 25 ENTRE LES ÉCHANGEURS L ÉTAT RÉNOVE L A 25 ENTRE LES ÉCHANGEURS 14 ET 15 Dossier-presse Contact-presse DIR NORD Anaïs PONS Tél. : 03 20 49 63 48 anais.pons@ developpement-durable.gouv.fr Irène MARTIN Tél. : 03 20 49 63 44 irene.martin@developpement-durable.gouv.fr

Plus en détail

Pratiques des maitres d ouvrages routiers en Bretagne et Pays de la Loire en matière d entretien des couches de surface

Pratiques des maitres d ouvrages routiers en Bretagne et Pays de la Loire en matière d entretien des couches de surface Pratiques des maitres d ouvrages routiers en Bretagne et Pays de la Loire en matière d entretien des couches de surface Rennes 18/10/2012 - Entretien des couches de surface et techniques à froid 1 Enquête

Plus en détail

Structures des chaussées souples

Structures des chaussées souples Structures des chaussées souples Cas types de dimensionnement méthode française Laurent Porot Bitume Québec Formation technique 23, 24 et 25 novembre 2010 Hypothèses Structure conventionnelle Structure

Plus en détail

Agrégats d enrobés -Réglementation -Centrales -Utilisation. LESBATS Damien CEREMA / D Ter SO / LRPC

Agrégats d enrobés -Réglementation -Centrales -Utilisation. LESBATS Damien CEREMA / D Ter SO / LRPC Agrégats d enrobés -Réglementation -Centrales -Utilisation LESBATS Damien CEREMA / D Ter SO / LRPC Sommaire - Point règlementaire - Présentation des centrales d enrobages - Introduction des agrégats dans

Plus en détail

Travaux d'adduction de Distribution d'eau Potable et Assainisement DPGF Lot Unique Article Nature des travaux Quantité P.

Travaux d'adduction de Distribution d'eau Potable et Assainisement DPGF Lot Unique Article Nature des travaux Quantité P. 1 - Travaux Généraux L'entreprise tiendra compte dans ces prix, la possibilité de réaliser les travaux en 2 phases, si les conditions météorologiques ne permettent pas de terminer la mise en place des

Plus en détail

L utilisation des Agrégats d enrobés en France

L utilisation des Agrégats d enrobés en France L utilisation des Agrégats d enrobés en France Enjeux et aspect techniques DTer Centre-Est Auteur :S Moreira Recyclage des agrégats d enrobés La loi du 13 Juillet 1992, relative à l élimination des déchets,

Plus en détail

VIADECOR. Un sable naturel pour colorer vos allées. Une gamme de 5 couleurs au choix.

VIADECOR. Un sable naturel pour colorer vos allées. Une gamme de 5 couleurs au choix. VIADECOR Un sable naturel pour colorer vos allées. Une gamme de 5 couleurs au choix. Société O.M.G. 31440 Saint-Béat Tel : (0033) 561946650 Fax : (0033) 561793348 www.omg-sa.com LE PRODUIT Sable : 0/5

Plus en détail

Les applications du bitume

Les applications du bitume Les applications du bitume 1.Utilistation A 90% : Routes : - Revêtement routier - Piste d aéroportd - Circuit automobile - Ballast de chemin de fer A 10% : Usages industriels : - insonorisation de pièces

Plus en détail

Principe de base de la mise en œuvre des enrobés

Principe de base de la mise en œuvre des enrobés Principe de base de la mise en œuvre des enrobés Plan de la présentation 1 ère partie : Principes généraux sur l organisation des chantiers d enrobés 2 ième partie : Le répandage des enrobés 3. Le compactage

Plus en détail

CUSE ET ADRISANS - Ass installation chantier. CUSE ET ADRISANS - Ass ZONE 1

CUSE ET ADRISANS - Ass installation chantier. CUSE ET ADRISANS - Ass ZONE 1 CUSE ET ADRISANS - Ass installation chantier 1 TRAVAUX PREPARATOIRES 1.1 Installation de chantier F 1,000 Total TRAVAUX PREPARATOIRES 2.1 Décapage de la terre végétale m3 215,000 2.4 Reprise sur stock

Plus en détail

Instructions de pose de canalisations en plastique

Instructions de pose de canalisations en plastique Instructions de pose de canalisations en plastique Champ d application La norme SIA 190 (2000), permettant de définir les profondeurs de pose admissibles selon les critères pris en compte dans cette fiche

Plus en détail

MARCHE D'ENTRETIEN DES VOIRIES EXISTANTES

MARCHE D'ENTRETIEN DES VOIRIES EXISTANTES DEVIS TYPE MARCHE ENTRETIEN N Prix Désignation des ouvrages Unité Quantité 1 TRAVAUX PREPARATOIRES 01. 01 INSTALLATIONS DE CHANTIER 01. 01 a Ce prix rénumère : La fourniture, les frais d'installation et

Plus en détail

La Grave Émulsion. L'Enrobé coulé à froid L'Enduit superficiel

La Grave Émulsion. L'Enrobé coulé à froid L'Enduit superficiel La Grave Émulsion Association des Directeurs L'Enrobé coulé à froid L'Enduit superficiel FABRE Jean-Claude CETE du Sud Ouest Chef de l'unité Liants Noirs Enrobés Chimie LR de TOULOUSE Association des Directeurs

Plus en détail

Projet National MURE Journée d échanges «Apport des régénérants dans le recyclage des enrobés»

Projet National MURE Journée d échanges «Apport des régénérants dans le recyclage des enrobés» Projet National MURE Journée d échanges «Apport des régénérants dans le recyclage des enrobés» Rappel des spécifications et prescriptions européennes et françaises sur l utilisation d AE Recyclage des

Plus en détail

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté ou traduit

Plus en détail

COMPLEXE ANTI-FISSURE D EFFICACITÉ DÉMONTRÉE À BASE DE TREILLIS MÉTALLIQUES ET D ENROBÉS BITUMINEUX

COMPLEXE ANTI-FISSURE D EFFICACITÉ DÉMONTRÉE À BASE DE TREILLIS MÉTALLIQUES ET D ENROBÉS BITUMINEUX COMPLEXE ANTI-FISSURE D EFFICACITÉ DÉMONTRÉE À BASE DE TREILLIS MÉTALLIQUES ET D ENROBÉS BITUMINEUX Michel Ballié Colas France 4 rue Jean Mermoz Bât A 78772 Magny Les Hameaux Résumé De nombreux procédés

Plus en détail

CATALOGUE. CONTACT Jean LAURENT Consultant formateur. Tél :

CATALOGUE. CONTACT Jean LAURENT Consultant formateur. Tél : CATALOGUE CONTACT www.jl-formation.fr Sommaire Etude de réseaux aériens CAMELIA BT Calcul mécanique de lignes aériennes B.T CAMELIA HTA Calcul mécanique de lignes aériennes H.T.A Etude de réseaux souterrains

Plus en détail

GUIDE DE POSE Réseaux d assainissement

GUIDE DE POSE Réseaux d assainissement GUIDE DE POSE Réseaux d assainissement POSITIONNEMENT DU JOINT POSITIONNEMENT DU JOINT Pour les diamètres DN/ID 215 à 1030 mm, le joint est toujours placé dans le creux après la première annelure. Pour

Plus en détail

- 1 - TERRASSEMENTS PRINCIPAUX PRIX UNITAIRES

- 1 - TERRASSEMENTS PRINCIPAUX PRIX UNITAIRES - 1 - TERRASSEMENTS PRINCIPAUX PRIX UNITAIRES - 1.1 - TERRASSEMENT EN TRANCHEE POUR CANALISATION DN Ø 200 SUR CHAUSSEE DEPARTEMENTALE POUR FIL D EAU COMPRIS ENTRE 2 M ET 1.81 M canalisation Ø 200 à une

Plus en détail

Aires de stationnement aéroportuaires. Lille - Lesquin - Poste 16 (59) Lille - Lesquin - Poste 14 (59) Toulouse - Blagnac (31)

Aires de stationnement aéroportuaires. Lille - Lesquin - Poste 16 (59) Lille - Lesquin - Poste 14 (59) Toulouse - Blagnac (31) Aires de stationnement aéroportuaires Lille - Lesquin - Poste 16 (59) Lille - Lesquin - Poste 14 (59) Toulouse - Blagnac (31) 9 10 Aéroport de Lille - Lesquin Poste 16 (59) Identification Lieu : Aéroport

Plus en détail

CONSEIL GENERAL DE L AVEYRON, Délibération du 21 0ctobre 2002

CONSEIL GENERAL DE L AVEYRON, Délibération du 21 0ctobre 2002 CONSEIL GENERAL DE L AVEYRON, Délibération du 21 0ctobre 2002 REGLEMENT DE VOIRIE RELATIF AUX MODALITES D EXECUTION DES TRANCHEES ET DES TRAVAUX DE REFECTION DES ROUTES DEPARTEMENTALES REALISES PAR LES

Plus en détail

RETRAITEMENT EN CENTRALE. Bernard ECKMANN. Colloque de formation RETRAITEMENT A FROID DES CHAUSSEES SOUPLES Montreal 4-6 décembre 2007

RETRAITEMENT EN CENTRALE. Bernard ECKMANN. Colloque de formation RETRAITEMENT A FROID DES CHAUSSEES SOUPLES Montreal 4-6 décembre 2007 Travaux routiers Matériaux routiers et industries Environnement RETRAITEMENT EN CENTRALE Bernard ECKMANN Colloque de formation RETRAITEMENT A FROID DES CHAUSSEES SOUPLES Montreal 4-6 décembre 2007 RETRAITEMENT

Plus en détail

Modélisation du refroidissement d une couche d enrobé hydrocarboné à chaud

Modélisation du refroidissement d une couche d enrobé hydrocarboné à chaud Modélisation du refroidissement d une couche d enrobé hydrocarboné à chaud Michel Froumentin CETE Normandie Centre 10, Chemin de la Poudrière 76121 Le Grand Quevilly Cedex Centre d Expérimentation Routière

Plus en détail