Protocoles des techniques courantes utilisées en hématologie

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Protocoles des techniques courantes utilisées en hématologie"

Transcription

1 Papy Muhoya-Djungayane Protocoles des techniques courantes utilisées en hématologie Techniques hématologiques

2

3 Préambule Cet ouvrage qui rassemble la plupart des techniques hématologiques utilisées dans nos laboratoires bio-médicaux a été élaboré à l intention des ceux qui travaillent dans les laboratoires, des étudiants en techniques de laboratoire et de toute autre personne qui s intéresse au laboratoire. Il constitue le premier Tome d une série couvrant pratiquement presque tous les domaines de laboratoire. Il est notre premier ouvrage et a grandement besoin des critiques et suggestions objectives et constructives des lecteurs pour améliorer les futures éditions. Le contenu de ce document a été adopté aux conditions de travail des nos laboratoires de différents niveaux : ceux des hôpitaux et centres hospitaliers de référence, ceux des hôpitaux généraux et aux laboratoires spécialisés. Ainsi nous trouverons : Les analyses couramment demandées en clinique dans les laboratoires médicaux ; Les analyses couramment demandées en clinique dans les laboratoires spécialisées ; Les analyses rarement demandées en cliniques. Pour chaque analyse sont repris : La définition du paramètre, Le principe de la méthode, Les réactifs à utiliser, Le matériel à utiliser, Le mode opératoire ou technique, Le mode de calcul des résultats, 3

4 Les valeurs de référence, Les valeurs pathologiques et L intérêt clinique (signification clinique des valeurs pathologiques). Pour raison de présentation, ces analyses sont regroupées en trois parties : Hémato-cytologie ; Immuno-hématologie ; Hémostase. Chaque partie commence par une introduction qui retrace l intérêt clinique de la série d analyses et parfois les pathologies associées. 4

5 Première partie Hémato-cytologie 5

6 6

7 Introduction Dans cette partie nous avons regroupé les analyses qui constituent l hémogramme et les autres analyses qui ne cadrent pas avec l immunohématologie ou l hémostase. L hémogramme est un examen de routine appelé aussi numération formule sanguine «NFS», il comprend : La numération des globules blancs (GB) ; La numération des globules rouges (GR) ; Le dosage de l hémoglobine (Hb) ; La mesure de l hématocrite (Hct) ; Le calcul des indices érythrocytaires ; Volume globulaire moyen (VGM) ; Teneur corpusculaire moyenne en hémoglobine (TCMH) ; Concentration corpusculaire moyenne en hémoglobine (CCMH) ; La numération des plaquettes ; La numération des réticulocytes. L hémogramme se fait sur un sang prélevé sur complexon. Il est inutile d être à jeun. 7

8 Valeurs normales ou de référence : Paramètres Homme Femme Nouveau-né Eléments GR 10 6 /mm 3 4,5 5,5 4,0 5,0 4,0 5,5 figurés GB 10 3 /mm 3 4,0 10,0 4,0 10,0 4,0 10,0 Plaq /mm 3 150,0 500,0 150,0 500,0 150,0 500,0 Rét /mm 3 %o Hémoglobine Hb g % Hématocrite Hct % Indices érythrocytaires Facteurs de conversion : VGM fl TCMH pg CCMH % Hémoglobine : g/dl x 0,1 = mmol/l Hémoglobine : mmol/l x 1,61 = g/dl Réticulocytes : /mm 3 : 4000 = %o Réticulocytes : %o x 4000 = /mm 3 Valeurs pathologiques : Anémies. L anémie est une baisse de l hémoglobine en dessous de 13 g/dl chez l homme, de 1 g/dl chez la femme et l enfant, de 10,5 g/dl chez la femme enceinte et le nourrisson de mois. Une anémie est macrocytaire lorsque le VGM excède 100 fl, microcytaire lorsqu il est inférieur à 80 et normocytaire lorsque le VGM s inscrit dans les limites de la normale. Une TCMH inférieure à 7 pg et/ou une CCMH inférieure à 3 % définissent l hypochromie. Une anémie hypochrome (et microcytaire), avec une ferritine diminuée et/ou un coefficient de saturation de la transferrine bas, évoquent une carence martiale. Une anémie hypochrome avec ferritine normale ou augmentée est habituelle dans les thalassémies ; le fer sérique est augmenté et l électrophorèse de l hémoglobine permet le diagnostic. 8

9 Une réticulocytose augmentée supérieure à /mm 3 (30 %) est le signe d une anémie régénérative. Une réticulocytose diminuée indique un trouble de la production médullaire. Une anémie normochrome, normo ou macrocytaire arégénérative, implique un médullogramme : si la moelle est pauvre, il s agit d une aplasie médullaire ou d un envahissement de la moelle ; si la moelle est riche, on recherchera une carence en folates ou en vitamines B, une dysmyélopoïèse acquise, idiopathique (anémie réfractaire avec excès de blastes), ou secondaire (chimiothérapie ). Une anémie normochrome ou macrocytaire regenerative evoque en l absence de saignement aigu une hémolyse constitutionnelle (microsphérocytose, drépanocytose, déficit en G6PD, etc ) ou acquise (parasitaire, infectieuse, toxique, auto-immune, immunoallergique, etc ) Polyglobulies. Les polyglobulies sont des élévations de la masse globulaire par élévation du nombre des globules rouges. Elles se traduisent par une augmentation du taux d hémoglobine (au dessus de 17 g/dl) et de l hématocrite, un volume globulaire supérieur à 36 ml/kg chez l homme, à 3 ml/kg chez la femme. Une polyglobulie peut traduire un syndrome myéloprolifératif (maladie de Vaquez ou polycythemia vera) ou être secondaire à une hypoxie (tabagisme, broncho-pneumopathies chroniques, cardiopathies congénitales, etc ) Anomalies des globules blancs ou des plaquettes. De nombreux états pathologiques s accompagnent d une modification des globules blancs (voir formule sanguine) ou des plaquettes (voir plaquettes). 9

Item 316 : Hémogramme : indications et interprétations (Evaluations)

Item 316 : Hémogramme : indications et interprétations (Evaluations) Item 316 : Hémogramme : indications et interprétations (Evaluations) Date de création du document 2009-2010 QCM QUESTION 1/9 : Quelques heures après une brûlure grave et étendue, l'hémogramme montrera

Plus en détail

Comment interpréter une NFS? (anémie, thrombopénie)

Comment interpréter une NFS? (anémie, thrombopénie) Le nombre de globules rouges importe peu Les trois paramètres de mesure des GR Comment interpréter une NFS? (anémie, thrombopénie) Nombre de GR Taux d hémoglobine Hématocrite Journée de médecine transfusionnelle-

Plus en détail

DIAGNOSTIC d une ANEMIE 3 étapes

DIAGNOSTIC d une ANEMIE 3 étapes DIAGNOSTIC d une ANEMIE 3 étapes 1- Est-ce bien une anémie? Hémoglobine F < 12 g/dl H < 13 g/dl 2-Quel est son mécanisme? 3-Quelle est sa cause? Analyse des constantes du Coulter Question 1: microcytaire?

Plus en détail

Formule sanguine et frottis périphérique. Rappels

Formule sanguine et frottis périphérique. Rappels Formule sanguine et frottis périphérique Rappels 1. Formule sanguine (= hémogramme) Actuellement automatisée : Globules rouges: Numération érythrocytaire Détermination de l hématocrite Taux d hémoglobine

Plus en détail

Hémogramme et cytométrie en flux: présentation des principaux graphiques normaux et modifiés chez le chien et le chat

Hémogramme et cytométrie en flux: présentation des principaux graphiques normaux et modifiés chez le chien et le chat Hémogramme et cytométrie en flux: présentation des principaux graphiques normaux et modifiés chez le chien et le chat Alexandra Briend-Marchal Laboratoire Vebiotel France Introduction La cytométrie en

Plus en détail

Anémie par carence en fer

Anémie par carence en fer Anémie par carence en fer Avec des images et des données de J Berger, IRD, Hanoi IFMT-MS.Anémies.déc.2005 1 Les 3 grandes causes d anémie 1. carence en fer (iron defiviency anemia ou IDA) représente 50%

Plus en détail

Hémogramme (316) D. Sainty Janvier 2006

Hémogramme (316) D. Sainty Janvier 2006 Hémogramme (316) D. Sainty Janvier 2006 1. Introduction L hémogramme est l examen complémentaire le plus prescrit puisqu il fait partie du bilan effectué devant tout symptôme clinique, toute altération

Plus en détail

ANEMIES. Dr A.KHELIFA, le 21/07/2009

ANEMIES. Dr A.KHELIFA, le 21/07/2009 ANEMIES Dr A.KHELIFA, le 21/07/2009 I Définition d une anémie On définit donc une anémie par un taux d hémoglobine par unité de volume de sang inférieur aux valeurs physiologiques de référence qui varient

Plus en détail

Hémogramme : Indications et Interprétation 1

Hémogramme : Indications et Interprétation 1 Hémogramme : Indications et Interprétation 1 Item n 316 : Argumenter les principales indications de l'hémogramme, discuter l'interprétation des résultats et justifier la démarche diagnostique si nécessaire.

Plus en détail

CAT devant une anémie. Pr Kamal Doghmi HMIMV rabat

CAT devant une anémie. Pr Kamal Doghmi HMIMV rabat CAT devant une anémie Pr Kamal Doghmi HMIMV rabat LE SYNDROME ANEMIQUE Définition: ensemble de SF et SP dus à l anémie. Anémie: - de la qualité d Hb contenue dans une unité de volume et de sang, le volume

Plus en détail

Hémogramme : introduction

Hémogramme : introduction Université Paris VII Faculté de Médecine Denis Diderot Hémogramme : introduction Prof G Socié Polynucléaires neutrophiles Plaquettes Hématies Lymphocyte Polynucléaire basophile Polynucléaire éosinophile

Plus en détail

ANEMIE ET THROMBOPENIE CHEZ LES PATIENTS ATTEINTS D UN CANCER

ANEMIE ET THROMBOPENIE CHEZ LES PATIENTS ATTEINTS D UN CANCER ANEMIE ET THROMBOPENIE CHEZ LES PATIENTS ATTEINTS D UN CANCER Dr Michael Hummelsberger, Pr Jean-Gabriel Fuzibet, Service de Médecine Interne, Hôpital l Archet, CHU Nice 1. ANEMIE L étiologie de l anémie

Plus en détail

Institut de la Francophonie pour la Médecine Tropicale ( IFMT ) Vientiane, RDP LAO. Anémies. Anémie. Anémies. Fardeau silencieux

Institut de la Francophonie pour la Médecine Tropicale ( IFMT ) Vientiane, RDP LAO. Anémies. Anémie. Anémies. Fardeau silencieux Institut de la Francophonie pour la Médecine Tropicale ( IFMT ) Vientiane, RDP LAO Anémies Anémie Fardeau silencieux Anémies Problème de santé publique négligé IFMT-MS-Mai.05 IFMT, MStrobel, Mai 03 1 Définitions

Plus en détail

ANEMIES CARENTIELLES. Prise en charge

ANEMIES CARENTIELLES. Prise en charge ANEMIES CARENTIELLES Prise en charge Définition Anémie = diminution du taux d HB < Anémie 13gr/dl chez l homme

Plus en détail

INTERPRETATION D UNE NFS. Dr Claudine SOHN 8 septembre 2009

INTERPRETATION D UNE NFS. Dr Claudine SOHN 8 septembre 2009 INTERPRETATION D UNE NFS Dr Claudine SOHN 8 septembre 2009 1 ANEMIES Hb < 12 g/dl femme, < 13 g/dl homme orientation par le VGM, CCMH, numération des réticulocytes anémies normo, micro ou macrocytaires

Plus en détail

FORMULE SANGUINE (1) ERYTHROPOÏESE PHOTOMETRE CHAMBRE SEDIMENTATION ANEMIE Hb < 120 g./l. Hb < 135 g./l. RETICULOCYTES 50 120.10 9 /L (G/L) REGENERATIVE RETICULOCYTES > 120 G/L HYPOREGENERATIVE RETICULOCYTES

Plus en détail

I- Le prélèvement de Sang II- Les différents types d analyses de sang III- L Hémogramme ou NFS IV Le Frottis Sanguin

I- Le prélèvement de Sang II- Les différents types d analyses de sang III- L Hémogramme ou NFS IV Le Frottis Sanguin LES ANALYSES DE SANG Module : BIOLOGIE HUMAINE TD : 1 Plan du TD I- Le prélèvement de Sang II- Les différents types d analyses de sang III- L Hémogramme ou NFS IV Le Frottis Sanguin I- LE PRELEVEMENT DE

Plus en détail

Objectifs. Anémies: démarche diagnostique et thérapeutique Cécile Delémont SMPR sept 2008. anémies. programme

Objectifs. Anémies: démarche diagnostique et thérapeutique Cécile Delémont SMPR sept 2008. anémies. programme Objectifs Anémies: démarche diagnostique et thérapeutique Cécile Delémont SMPR sept 2008 Identifier une anémie Avoir une stratégie diagnostique simple Cibler les examens complémentaires Poser un diagnostic

Plus en détail

Le globule rouge dans tous ses états

Le globule rouge dans tous ses états Juin 2013 Newsletter Le globule rouge dans tous ses états Auteur Dr John Evans Médecin-Conseil SCOR Global Life Introduction Les maladies des globules rouges surviennent par manque, excès ou défaut génétique

Plus en détail

Question 1. Quelles sont les anomalies hématologiques qui peuvent être observées au cours des syndromes inflammatoires chroniques?

Question 1. Quelles sont les anomalies hématologiques qui peuvent être observées au cours des syndromes inflammatoires chroniques? Une femme de 62 ans consulte en juillet son médecin généraliste pour une hypodermite de la jambe droite survenue dans un contexte d insuffisance veineuse ancienne des membres inférieurs. Il prescrit un

Plus en détail

par carence en facteurs anti pernicieux

par carence en facteurs anti pernicieux Étiologies et évolution des anémies par carence en facteurs anti pernicieux N.Ferroudj- Z.Kaci- C.Kerrar-Z.Brahimi-H.Ahmidatou- M.Belhani Service Hématologie CHU Beni Messous VI éme Congrès Maghrébin d

Plus en détail

Hémogramme normal et pathologique.

Hémogramme normal et pathologique. Hémogramme normal et pathologique. I. Introduction : Le sang est constitué de deux éléments : Le plasma. Les cellules ou éléments figurés du sang. Le plasma est formé d eau, de sels minéraux et de molécules

Plus en détail

Orientation du diagnostic devant une anémie (297) G.Michel, G.Sébahoun Novembre 2005

Orientation du diagnostic devant une anémie (297) G.Michel, G.Sébahoun Novembre 2005 Orientation du diagnostic devant une anémie (297) G.Michel, G.Sébahoun Novembre 2005 1. Introduction L anémie, baisse du taux de l hémoglobine du sang, est un symptôme très fréquent qui peut être sous-tendu

Plus en détail

L HEMOGRAMME un examen pas cher et qui peut rapporter gros

L HEMOGRAMME un examen pas cher et qui peut rapporter gros L HEMOGRAMME un examen pas cher et qui peut rapporter gros Joël X. CORBERAND Service d Hématologie Biologique Hôpital Rangueil CHU de Toulouse L hémogramme est en tête des demandes d examens biologiques

Plus en détail

ABX Micros CRP200. Analyseur d urgence. Numération 18 paramètres + CRP simultanées Micro prélèvement

ABX Micros CRP200. Analyseur d urgence. Numération 18 paramètres + CRP simultanées Micro prélèvement ABX Micros CRP200 Analyseur d urgence Numération 18 paramètres + CRP simultanées Micro prélèvement ABX Micros CRP 200 Pour une réponse biologique rapide Une qualité d analyse > Un seul tube Sang total

Plus en détail

ANEMIES. Dr Eric DECONINCK Service d hématologie BESANÇON

ANEMIES. Dr Eric DECONINCK Service d hématologie BESANÇON ANEMIES Dr Eric DECONINCK Service d hématologie BESANÇON ANEMIES -L anémie : le diagnostic le plus fréquent en hématologie. -Parvenir à faire le diagnostic physiopathologique d une anémie doit faire partie

Plus en détail

Recherche des causes d anémie. Professeur André Bosly Service d hématologie UCL Mont-Godinne

Recherche des causes d anémie. Professeur André Bosly Service d hématologie UCL Mont-Godinne Recherche des causes d anémie Professeur André Bosly Service d hématologie UCL Mont-Godinne ECU 2008 7juin ARLON Anémie : Définition = diminution de la masse d hémoglobine circulante Anémie = baisse de

Plus en détail

VITAMINE B12 TOUIL.FZ; BENTAHAR. I; ACHICHI. A; HAMDI.S. Service d hématologie - CHU de Sétif - Algérie

VITAMINE B12 TOUIL.FZ; BENTAHAR. I; ACHICHI. A; HAMDI.S. Service d hématologie - CHU de Sétif - Algérie ETUDE DE LA CARENCE EN VITAMINE B12 TOUIL.FZ; BENTAHAR. I; ACHICHI. A; HAMDI.S. Service d hématologie - CHU de Sétif - Algérie INTRODUCTION Anémies carentielles : problème de santé publique Anémies microcytaires

Plus en détail

PREVALENCE DE L ANEMIE CHEZ LES DONNEURS DE SANG AU CENTRE NATIONAL DE TRANSFUSION SANGUINE DE NOUAKCHOTT

PREVALENCE DE L ANEMIE CHEZ LES DONNEURS DE SANG AU CENTRE NATIONAL DE TRANSFUSION SANGUINE DE NOUAKCHOTT Deuxième Master en Santé Publique à l Université de Nouakchott, en collaboration avec l Université International de l Andalousie (UNIA) et financé par l Agence Espagnole de Coopération au Développement

Plus en détail

Comment interpréter le résultat de sa prise de sang? Source: http://www.passeportsante.net Le 21 février 2015

Comment interpréter le résultat de sa prise de sang? Source: http://www.passeportsante.net Le 21 février 2015 Comment interpréter le résultat de sa prise de sang? Source: http://www.passeportsante.net Le 21 février 2015 L'hématologie Sommaire Glycémie, cholestérol, plaquettes Vous venez de récupérer les résultats

Plus en détail

ANEMIES SOMMAIRE 1. INTRODUCTION 2. DIAGNOSTIF DIFFERENTIEL 3. ANAMNESE 4. EXAMEN CLINIQUE 5. EXAMENS COMPLEMENTAIRES 6. STRATEGIES THERAPEUTIQUES

ANEMIES SOMMAIRE 1. INTRODUCTION 2. DIAGNOSTIF DIFFERENTIEL 3. ANAMNESE 4. EXAMEN CLINIQUE 5. EXAMENS COMPLEMENTAIRES 6. STRATEGIES THERAPEUTIQUES Département de médecine communautaire de premier recours et des urgence Service de médecine de premier recours ANEMIES SOMMAIRE 1. INTRODUCTION 2. DIAGNOSTIF DIFFERENTIEL 3. ANAMNESE 4. EXAMEN CLINIQUE

Plus en détail

Hématologie : regard clinique sur les anémies

Hématologie : regard clinique sur les anémies Filière d'analyses biomédicales Hématologie : regard clinique sur les anémies Dr. Pierre WYSS, Hématologue, EHNV, site d'yverdon-les-bains Erythropoïèse But: formation de GR en quantité suffisante pour

Plus en détail

Démarche diagnostique devant une anémie chez l enfant (297e) Professeur Dominique PLANTAZ Novembre 2004

Démarche diagnostique devant une anémie chez l enfant (297e) Professeur Dominique PLANTAZ Novembre 2004 Démarche diagnostique devant une anémie chez l enfant (297e) Professeur Dominique PLANTAZ Novembre 2004 Objectifs : citer les valeurs normales de l'hémogramme aux différents âges, les variations non spécifiques

Plus en détail

HEMATOLOGIE - DCEM 2 CERTIFICAT INTEGRE

HEMATOLOGIE - DCEM 2 CERTIFICAT INTEGRE HEMATOLOGIE - DCEM 2 CERTIFICAT INTEGRE Année 2007-2008 PREPARATION DES ENSEIGNEMENTS LES QUESTIONS A SE POSER & l AUTO-EVALUATION Thème page Thème page Anémies par carence martiale 2 Splénomégalies 35

Plus en détail

CHOIX DES EXAMENS DU METABOLISME DU FER EN CAS DE SUSPICION DE CARENCE EN FER

CHOIX DES EXAMENS DU METABOLISME DU FER EN CAS DE SUSPICION DE CARENCE EN FER RAPPORT D EVALUATION CHOIX DES EXAMENS DU METABOLISME DU FER EN CAS DE SUSPICION DE CARENCE EN FER Mars 2011 Service évaluation des actes professionnels 2, avenue du Stade de France 93218 Saint-Denis La

Plus en détail

LES EXAMENS BIOLOGIQUES EXPLIQUÉS

LES EXAMENS BIOLOGIQUES EXPLIQUÉS LES EXAMENS BIOLOGIQUES EXPLIQUÉS On vient de vous diagnostiquer une leucémie myéloïde chronique (LMC). Il se peut que vous ayez eu une analyse sanguine de routine demandée par votre médecin traitant ou

Plus en détail

!"#$%&!"#$ ' #( )" $*"$" *%#! "*!+,%-"!"$+,%

!#$%&!#$ ' #( ) $*$ *%#! *!+,%-!$+,% !"#$%&!"#$ ' #( )" $*"$" *%#! "*!+,%-"!"$+,%./0%1223 4 Formation Continue FTLPO du 14 Avril 2005 Le Globule Rouge : une cellule plastique pas toujours ronde 2 !"#$%& 5!"#$ ' #( )" $*"$" *%#! "*!+,%-"!"$+,%

Plus en détail

MedeSpace Magazine est une revue scientifique spécialisée en sciences médicales et actualités - www.medespace.net

MedeSpace Magazine est une revue scientifique spécialisée en sciences médicales et actualités - www.medespace.net Actualités médicales Recherches médicales Nouvelles technologies Revue de presse - Articles scientifiques Hors série 03 Res Gratuit MedeSpace Magazine est une revue scientifique spécialisée en sciences

Plus en détail

Comprendre la formule sanguine complète (FSC)

Comprendre la formule sanguine complète (FSC) Comprendre la formule sanguine complète (FSC) Notre mission Ce que vous devez savoir Dispensateur de services de première ligne et de services spécialisés, le CSSS du Suroît a la responsabilité de maintenir

Plus en détail

Tableau 1 : examens biologiques dans les SMD

Tableau 1 : examens biologiques dans les SMD Tableau 1 : examens biologiques dans les SMD Analyses biologiques Diagnostic/Pronostic Indispensable / obligatoire Recommandé utile au diagnotic et/ou à la stratification thérapeutique individuelle En

Plus en détail

M Buisson, JP Dumas, M Duong, L Piroth, B Martha, M Grappin, P Chavanet, H Portier

M Buisson, JP Dumas, M Duong, L Piroth, B Martha, M Grappin, P Chavanet, H Portier Intérêt de l épreuve d effort musculaire dans le dépistage de la cytopathie mitochondriale chez des patients traités par inhibiteurs nucléosidiques de la transcriptase inverse du VIH: étude pilote de 43

Plus en détail

SADEK Mériem Dr SAUTER Magali DAR A Février 2012

SADEK Mériem Dr SAUTER Magali DAR A Février 2012 SADEK Mériem Dr SAUTER Magali DAR A Février 2012 Enjeux Risque résiduel AFSSAPS, Août 2002 1 pour 1,45 million de dons pour le VHB (2 dons infectés par an) 1 pour 2,35 millions de dons pour le VIH (1 don

Plus en détail

1/ Prise de sang. 3/ Rangement Paillettes. 4/ Résultats NFS

1/ Prise de sang. 3/ Rangement Paillettes. 4/ Résultats NFS Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale Nom (Écrire en majuscules). Nom de jeune fille (Écrire en majuscules) Prénoms : Date : Prise de sang Les icônes symbolisent le(s) produit(s) à

Plus en détail

On ne peut pas faire un globule rouge qu avec du fer

On ne peut pas faire un globule rouge qu avec du fer 1 n ne peut pas faire un globule rouge qu avec du fer Pr Christian BERTHU, Médecin Conseil FLE, CHU de BREST Une femme de 50 ans se plaint de fatigue inhabituelle depuis trois mois. Elle est contrainte

Plus en détail

SEMEIOLOGIE BIOLOGIQUE

SEMEIOLOGIE BIOLOGIQUE SEMEIOLOGIE BIOLOGIQUE Fer et ses métalloprotéines Généralités : Dans l organisme, il n existe pas de mécanisme d excrétion du fer. Il est apporté par l alimentation : viandes, légumineuses Il est absorbé

Plus en détail

Les Paramètres Biologiques et Leurs Variations Physiologiques Pendant La Grossesse Dr Karim.LALLALI Médecin Biologie Clinique CHU Bicêtre France JUIN

Les Paramètres Biologiques et Leurs Variations Physiologiques Pendant La Grossesse Dr Karim.LALLALI Médecin Biologie Clinique CHU Bicêtre France JUIN Les Paramètres Biologiques et Leurs Variations Physiologiques Pendant La Grossesse Dr Karim.LALLALI Médecin Biologie Clinique CHU Bicêtre France JUIN 2012 1 - Augmentation du poids : L augmentation du

Plus en détail

ITEM 209 : Anémie chez l'adulte et l'enfant

ITEM 209 : Anémie chez l'adulte et l'enfant Questions ITEM 209 : Anémie chez l'adulte et l'enfant Sujet très classique, à connaître sur le bout des doigts et qui peut s'ouvrir sur différents dossiers (anémie par carence martiale, hémopathie maligne,

Plus en détail

- info EXPLORATION DU STATUT MARTIAL ÉVALUATION DU COMPARTIMENT CIRCULANT : Fer sérique

- info EXPLORATION DU STATUT MARTIAL ÉVALUATION DU COMPARTIMENT CIRCULANT : Fer sérique EXPLORATION DU STATUT MARTIAL - info NUMERO 5 2013 ÉVALUATION DU COMPARTIMENT CIRCULANT : Fer sérique Son dosage isolé est SANS INTÉRÊT, il ne se justifie que couplé à celui de la transferrine qui permet

Plus en détail

INTERPRÉTER UN RÉSULTAT D HÉMOGRAMME

INTERPRÉTER UN RÉSULTAT D HÉMOGRAMME INTERPRÉTER UN RÉSULTAT D HÉMOGRAMME Dr Albert Steffen Médecine Interne Montpellier* Dr Françoise Cottin MG SFDRMG - Montreuil* *Aucun lien d intérêt Pourquoi cet atelier? Dix premiers actes de biologie

Plus en détail

Un patient, né le 25 avril 1923, est adressé aux urgences pour troubles neurologiques.

Un patient, né le 25 avril 1923, est adressé aux urgences pour troubles neurologiques. Un patient, né le 25 avril 1923, est adressé aux urgences pour troubles neurologiques. Le patient est ininterrogeable, son épouse née en 1928 rapporte les antécédents suivants : sur le plan médical : des

Plus en détail

LES ANEMIES: Sémiologie Clinique et Biologique. Pr. KORTAS Mondher Pr. HASSINE Mohsen. Faculté de Pharmacie de Monastir

LES ANEMIES: Sémiologie Clinique et Biologique. Pr. KORTAS Mondher Pr. HASSINE Mohsen. Faculté de Pharmacie de Monastir LES ANEMIES: Sémiologie Clinique et Biologique Pr. KORTAS Mondher Pr. HASSINE Mohsen Faculté de Pharmacie de Monastir Année Universitaire 2013 / 2014 Les A ném ies Définition Diminution de la quantité

Plus en détail

Qu est-ce qu un facteur de risque?

Qu est-ce qu un facteur de risque? Edito Cette enquête est le fruit d une collaboration exemplaire de l Union Régionale des Médecins Libéraux et de l Union Régionale des Caisses d Assurance Maladie de Corse. Elle témoigne de la volonté

Plus en détail

Objectifs pédagogiques :

Objectifs pédagogiques : CHAPITRE 7 : LE COMPETUR D HEMATOLOGIE Objectifs pédagogiques : - Décrire les principes de fonctionnement des automates d hématologie - Décrire les principales parties d un compteur d hématologie - Décrire

Plus en détail

Confrontations en cytologie hématologique

Confrontations en cytologie hématologique Confrontations en cytologie hématologique Association de Biologie Praticienne 7 avenue des Gobelins 7513 PARIS Tél: 1 43 31 94 87 Fax : 1 43 37 39 92 http://www.abioprat.com/ Abonnements et renseignements

Plus en détail

Les Anémies. Anémie: évaluation du patient

Les Anémies. Anémie: évaluation du patient Les Anémies: plan Les Anémies Cours à l intention des résidents de l UMF CSSS de Gatineau Le 26 janvier 2011 Anémie: définition Les Anémies: plan Définition: diminution de la masse des érythrocytes (globules

Plus en détail

Généralités - 1. Anomalies génétiques dans 50 à 80 % des cas (caryotype) Évolution possible vers une leucémie aigüe (état préleucémique)

Généralités - 1. Anomalies génétiques dans 50 à 80 % des cas (caryotype) Évolution possible vers une leucémie aigüe (état préleucémique) Les Myélodysplasies Généralités - 1 Anomalies qualitatives et quantitatives des cellules de la moëlle osseuse (dysmyélopoïèse) baisse du nombre de cellules sanguines circulantes Anomalies génétiques dans

Plus en détail

Le contrôle de la qualité des analyses de biologie délocalisées : Une approche sérieuse, sans trop alourdir votre tâche de travail

Le contrôle de la qualité des analyses de biologie délocalisées : Une approche sérieuse, sans trop alourdir votre tâche de travail COLLOQUE DES SERVICES COURANTS CLSC UMF GMF PAVILLON ALPHONSE-DESJARDINS UNIVERSITÉ LAVAL LES 1er ET 2 OCTOBRE 2009 Le contrôle de la qualité des analyses de biologie délocalisées : Une approche sérieuse,

Plus en détail

Anémies nutritionnelles

Anémies nutritionnelles Anémies nutritionnelles 2S150 Points à comprendre Les anémies nutritionnelles sont des anémies liées à une carence en un ou plusieurs des éléments entrant dans la synthèse de l hémoglobine : essentiellement

Plus en détail

Hémovigilance et sécurité transfusionnelle : incidents, accidents immédiats

Hémovigilance et sécurité transfusionnelle : incidents, accidents immédiats Hémovigilance et sécurité transfusionnelle : incidents, accidents immédiats La Transfusion en France 3 millions de produits sanguins transfusés chaque année À 500 000 receveurs 1,5 millions de donneurs

Plus en détail

G-31 G-31 B-14 B-14 B-112 B-112. Dans les conditions physiologiques on retrouve dans le sang circulant chez l'adulte :

G-31 G-31 B-14 B-14 B-112 B-112. Dans les conditions physiologiques on retrouve dans le sang circulant chez l'adulte : G-31 Dans les conditions physiologiques on retrouve dans le sang circulant chez l'adulte : A - des érythrocytes B - des plasmocytes C - des leucocytes D - des histiocytes E - des thrombocytes G-31 Dans

Plus en détail

B) APPLICATIONS EN CLINIQUE

B) APPLICATIONS EN CLINIQUE B) APPLICATIONS EN CLINIQUE I) INTRODUCTION Micropathologies thyroïdiennes fréquentes et coûteuses -Hypothyroïdies «infra-cliniques» -Hyperthyroïdies «infra-cliniques» -Micronodules thyroïdiens Dosages

Plus en détail

Leucémies aiguës (162) Docteur Frédéric GARBAN Novembre 2002 (Mise à jour Janvier 2005)

Leucémies aiguës (162) Docteur Frédéric GARBAN Novembre 2002 (Mise à jour Janvier 2005) Leucémies aiguës (162) Docteur Frédéric GARBAN Novembre 2002 (Mise à jour Janvier 2005) Pré-Requis : Hématopoïèse Mode d'action et toxicité de la chimiothérapie Résumé : Les leucémies aiguës sont des affections

Plus en détail

CONCOURS DE L INTERNAT EN PHARMACIE

CONCOURS DE L INTERNAT EN PHARMACIE Ministère de l enseignement supérieur et de la recherche Ministère de la santé et des sports CONCOURS DE L INTERNAT EN PHARMACIE Valeurs biologiques usuelles Edition de Novembre 2009 (6 pages) Conseil

Plus en détail

ITEM 297 : ANEMIES GENERALITES

ITEM 297 : ANEMIES GENERALITES ITEM 297 : ANEMIES Hb Réticulocytes GENERALITES Anémie si - NN : Hb < 14g/dl - Enfant : Hb < 11g/dl - Femme : Hb < 12g/dl Femme enceinte < 10,5g/dl - Homme : Hb < 13g/dl /!\ Délai de 6-7 jours pour régénération

Plus en détail

Marqueurs biochimiques du remodelage osseux. Dr Bafghi-Caruba Céline CHU Nice DCEM1 - octobre 2010

Marqueurs biochimiques du remodelage osseux. Dr Bafghi-Caruba Céline CHU Nice DCEM1 - octobre 2010 Marqueurs biochimiques du remodelage osseux Dr Bafghi-Caruba Céline CHU Nice DCEM1 - octobre 2010 PLAN 1 - Tissu osseux 2 - Régulation du remodelage osseux 3 - Marqueurs biochimiques du remodelage osseux

Plus en détail

Interpréter un résultat d hémogramme

Interpréter un résultat d hémogramme Interpréter un résultat d hémogramme Dr Albert Steffen Médecine Interne Montpellier* Dr Yves Le Noc - MG SFDRMG Montreuil* *Aucun lien d intérêt 08/10/210 JNMG- Paris 1 Pourquoi cet atelier? Dix premiers

Plus en détail

TRAITEMENT DE L ANÉMIE AU COURS DE L INSUFFISANCE RÉNALE CHRONIQUE DE L ADULTE

TRAITEMENT DE L ANÉMIE AU COURS DE L INSUFFISANCE RÉNALE CHRONIQUE DE L ADULTE TRAITEMENT DE L ANÉMIE AU COURS DE L INSUFFISANCE RÉNALE CHRONIQUE DE L ADULTE RECOMMANDATIONS Agence Française de Sécurité Sanitaire des Produits de Santé, mai 2005 Afssaps - 143/ 147, bd Anatole France

Plus en détail

Surveillance du bypass en post opératoire Anémie grave. Cécile Ciangura Service de Nutrition Pitié Salpêtrière, Paris

Surveillance du bypass en post opératoire Anémie grave. Cécile Ciangura Service de Nutrition Pitié Salpêtrière, Paris Surveillance du bypass en post opératoire Anémie grave Cécile Ciangura Service de Nutrition Pitié Salpêtrière, Paris L anémie Quelle définition? Hb < 13 g/dl chez l homme Hb < 12 g/dl chez la femme La

Plus en détail

Module Biologie Humaine S5 Cours d Hématologie du Pr Nouzha Bouamoud TD2

Module Biologie Humaine S5 Cours d Hématologie du Pr Nouzha Bouamoud TD2 Module Biologie Humaine S5 Cours d Hématologie du Pr Nouzha Bouamoud TD2 Hémoglobinopathies Drépanocytose, Thalassémie Anomalies du nombre de cellules sanguines Augmentation du nombre de cellules Maladie

Plus en détail

EST-CE GRAVE DOCTEUR? Comment mesurer, suivre et évaluer une situation nutritionnelle?

EST-CE GRAVE DOCTEUR? Comment mesurer, suivre et évaluer une situation nutritionnelle? EST-CE GRAVE DOCTEUR? Comment mesurer, suivre et évaluer une situation nutritionnelle? Quels indicateurs nous permettent-ils de juger de l état nutritionnel des individus? Les enfants indicateurs de la

Plus en détail

L anémie chez le patient âgé de plus de 75 ans : des particularités à connaître pour le biologiste

L anémie chez le patient âgé de plus de 75 ans : des particularités à connaître pour le biologiste L anémie chez le patient âgé de plus de 75 ans : des particularités à connaître pour le biologiste P. LEMAIRE 1, T. BELLEVILLE 1, S. ROBINET 1, E. PAUTAS 2,3, V. SIGURET 1,3 résumé L anémie est fréquente

Plus en détail

Anémie par carence martiale chez l enfant (297f) Professeur Dominique PLANTAZ Novembre 2004

Anémie par carence martiale chez l enfant (297f) Professeur Dominique PLANTAZ Novembre 2004 Anémie par carence martiale chez l enfant (297f) Professeur Dominique PLANTAZ Novembre 2004 Objectifs : Citer et commenter les signes cliniques évocateurs d'une anémie chez l'enfant Enumérer les facteurs

Plus en détail

Infection par le FIV, Le syndrome de l immunodéficience féline

Infection par le FIV, Le syndrome de l immunodéficience féline Fiche technique n 14 2 ème édition Infection par le FIV, Le syndrome de l immunodéficience féline Le syndrome de l'immunodéficience féline est communément appelé le «SIDA du chat». Il se transmet entre

Plus en détail

LES ANEMIES. Anémie centrale ou périphérique : l anémie est-elle régénérative ou arégénérative?

LES ANEMIES. Anémie centrale ou périphérique : l anémie est-elle régénérative ou arégénérative? KUHN Charline, ANTOINE Jennifer VUILLEMIN Mathieu DROZ BARTHOLET Rodolphe 27/01/12 14h-18h LES ANEMIES Les cellules souches qui donnent les globules rouges sont les érytroblastes. L érythropoïèse a lieu

Plus en détail

TRAIT FALCIFORME. Clinique spécialisée d hématologie pédiatrique

TRAIT FALCIFORME. Clinique spécialisée d hématologie pédiatrique TRAIT FALCIFORME Clinique spécialisée d hématologie pédiatrique Une analyse sanguine a été effectuée chez votre enfant, soit à la naissance, soit à la demande de votre médecin. Cette analyse a démontré

Plus en détail

Comme dans toute démarche diagnostique, l'orientation étiologique d'une anémie repose sur :

Comme dans toute démarche diagnostique, l'orientation étiologique d'une anémie repose sur : Orientation diagnostique devant une anémie 1 Item n 297 : Devant une anémie, argumenter les principales hypothèses diagnostiques et justifier les examens complémentaires pertinents) Introduction L'anémie

Plus en détail

DON DE SANG. Label Don de Soi

DON DE SANG. Label Don de Soi DON DE SANG Label Don de Soi 2015 SOMMAIRE Les différents types de dons p.3 Le don de sang total Le don de plasma Le don de plaquettes Le don de moelle osseuse Que soigne-t-on avec un don de sang? p.7

Plus en détail

Catalogue des analyses. 39-CGB-PREL-INS-006/02 mise à jour le 27 mars 2015 1/13

Catalogue des analyses. 39-CGB-PREL-INS-006/02 mise à jour le 27 mars 2015 1/13 Catalogue des analyses 39-CGB-PREL-INS-006/02 mise à jour le 27 mars 2015 1/13 Légende du dictionnaire Tube Citrate de Sodium Tube Sérum = Sec avec Activateur de coagulation (avec ou sans gel) Tube Héparine

Plus en détail

CHIRURGIE BARIATRIQUE -

CHIRURGIE BARIATRIQUE - CHIRURGIE BARIATRIQUE - CARENCES NUTRITIONNELLES ET VITAMINIQUES FMCDINAN 15 Juin 2016 1 CARENCES - CHIR. BARIATRIQUE Carences nutritionnelles fréquentes Dépendent : - du type de chirurgie (restrictive

Plus en détail

Thalassémies (297a) Docteur Claire BARRO Novembre 2002 (Mise à jour Janvier 2005)

Thalassémies (297a) Docteur Claire BARRO Novembre 2002 (Mise à jour Janvier 2005) Thalassémies (297a) Docteur Claire BARRO Novembre 2002 (Mise à jour Janvier 2005) Pré-Requis : Interprétation des données de l hémogramme Répartition des différentes hémoglobines chez le nouveau-né et

Plus en détail

LES EXAMENS BIOLOGIQUES EN CARDIOLOGIE

LES EXAMENS BIOLOGIQUES EN CARDIOLOGIE LES EXAMENS BIOLOGIQUES EN CARDIOLOGIE Les examens biologiques sont un complément de l examen clinique, avec la capacité de doser de plus en plus de marqueurs significatifs. Un marqueur (ou biomarqueur)

Plus en détail

Les anémies. Elle sont caractérisées par une diminution du taux d hémoglobine ( Hb ) circulante.

Les anémies. Elle sont caractérisées par une diminution du taux d hémoglobine ( Hb ) circulante. Les anémies 1 Généralités Elle sont caractérisées par une diminution du taux d hémoglobine ( Hb ) circulante. On ne définit donc pas l anémie par la diminution du nombre de GR. De plus, le taux d Hb dans

Plus en détail

Comprendre votre formule sanguine. Stéphanie Duguay Infirmière Clinicienne CSIO(C) CHUQ, Hôtel-Dieu de Québec 18 Juin 2011

Comprendre votre formule sanguine. Stéphanie Duguay Infirmière Clinicienne CSIO(C) CHUQ, Hôtel-Dieu de Québec 18 Juin 2011 Comprendre votre formule sanguine Stéphanie Duguay Infirmière Clinicienne CSIO(C) CHUQ, Hôtel-Dieu de Québec 18 Juin 2011 Plan de la présentation La composition du sang Définition de la formule sanguine

Plus en détail

APPORT THEORIQUE DES NORMES BIOLOGIQUES. Docteur Jean-Jacques VERDOT Laboratoire Hôpital Saint Joseph de Marseille

APPORT THEORIQUE DES NORMES BIOLOGIQUES. Docteur Jean-Jacques VERDOT Laboratoire Hôpital Saint Joseph de Marseille APPORT THEORIQUE DES NORMES BIOLOGIQUES Docteur Jean-Jacques VERDOT Laboratoire Hôpital Saint Joseph de Marseille NORME : Définition Règle fixant : les conditions de réalisation d une opération l exécution

Plus en détail

Item 165 : Maladie de Vaquez (Évaluations)

Item 165 : Maladie de Vaquez (Évaluations) Item 165 : Maladie de Vaquez (Évaluations) Date de création du document 2009-2010 QCM QUESTION 1/10 : Une polyglobulie vraie peut avoir comme étiologie : A - un cancer du rein B - un fibrome utérin C -

Plus en détail

VMA VISITE MEDICALE D APTITUDE. Docteur H. BELHAKEM 2011

VMA VISITE MEDICALE D APTITUDE. Docteur H. BELHAKEM 2011 VMA VISITE MEDICALE D APTITUDE Docteur H. BELHAKEM 2011 En sport, savourons Le plaisir de ne pas forcer quitte à rester derrière! VMA = JO 2012 QUE DANS L ESPRIT LA VMA POURQUOI FAIRE? 1/ PARCE QUE C EST

Plus en détail

SUBROGALIA acquiert la Clinique Institut d études génétiques et de Reproduction assistée IEGRA

SUBROGALIA acquiert la Clinique Institut d études génétiques et de Reproduction assistée IEGRA MAI 2014 SUBROGALIA acquiert la Clinique Institut d études génétiques et de Reproduction assistée IEGRA Afin d offrir à ses clients toute type d option, SUBROGALIA a acquis le mois de mars dernier, l INSTITUT

Plus en détail

en oncologie thoracique

en oncologie thoracique Les facteurs de croissance en oncologie thoracique Stéphanie LOZANO 17 10 2008 Toxicité hématologique de la chimiothérapie Toxicité limitante Concerne de nombreux cytotoxiques Touche toutes les lignées

Plus en détail

Le diabète. Qu est- ce que le

Le diabète. Qu est- ce que le Le diabète Le diabète est une maladie insidieuse et sournoise. La plupart des personnes qui entendent le mot diabète pensent tout de suite aux conséquences négatives que le diabète non contrôlé apporte.

Plus en détail

Anémie inflammatoire et /ou ferriprive Anémies du sujet âgé

Anémie inflammatoire et /ou ferriprive Anémies du sujet âgé Anémie inflammatoire et /ou ferriprive Anémies du sujet âgé Odile BEYNE-RAUZY Médecine Interne, IUCT-ONCOPOLE 16 01 2015 Décembre 1981 Anémie et âge

Plus en détail

GUIDE D INFORMATION PRESCRIPTEUR D ACIDE ZOLÉDRONIQUE DANS LE TRAITEMENT DE L OSTÉOPOROSE

GUIDE D INFORMATION PRESCRIPTEUR D ACIDE ZOLÉDRONIQUE DANS LE TRAITEMENT DE L OSTÉOPOROSE GUIDE D INFORMATION PRESCRIPTEUR D ACIDE ZOLÉDRONIQUE DANS LE TRAITEMENT DE L OSTÉOPOROSE Ce document s inscrit dans le cadre du Plan de Gestion des Risques des spécialités acide zolédronique 5 mg. Pour

Plus en détail

Mémoire pour le DIU de Pédagogie Médicale

Mémoire pour le DIU de Pédagogie Médicale Valérie Bardet Service d Hématologie Biologique CHU Cochin-Port Royal valerie.bardet@cch.aphp.fr Mémoire pour le DIU de Pédagogie Médicale Septembre 2005 Titre du projet : Mise en place d un outil pédagogique

Plus en détail

Formule totale HÉMATOLOGIE

Formule totale HÉMATOLOGIE Puissance Compacité Fiabilité HÉMATOLOGIE Formule totale www.mslabos.com MELET SCHLOESING Laboratoires 9 chaussée Jules César - Évolic 402 95520 OSNY - FRANCE Tél. : +33 (0)1 30 75 30 00 Fax : +33 (0)1

Plus en détail

Technologie d analyses biomédicales (140.B0)

Technologie d analyses biomédicales (140.B0) Technologie d analyses biomédicales (140.B0) Description - cours de la formation générale Éducation physique (109) 109-101-MQ Activité physique et santé Le cours vise à analyser sa pratique de l activité

Plus en détail

1 DIM, CHU Dijon ; 2 Réseau Périnatal de Bourgogne; 3 INSERM CIC-P, CHU de Dijon ; 4 EFS Bourgogne-Franche Comté ;

1 DIM, CHU Dijon ; 2 Réseau Périnatal de Bourgogne; 3 INSERM CIC-P, CHU de Dijon ; 4 EFS Bourgogne-Franche Comté ; Quantin C 1, Benzenine E 1, Ferdynus C 2, Sediki M 3, Bardou M 3, Gouyon JB 3, Morel P 4, Sagot P 2. 1 DIM, CHU Dijon ; 2 Réseau Périnatal de Bourgogne; 3 INSERM CIC-P, CHU de Dijon ; 4 EFS Bourgogne-Franche

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 15 février 2006

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 15 février 2006 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 15 février 2006 Examen du dossier des spécialités inscrites pour une durée limitée conformément au décret du 27 octobre 1999 (JO du 30 octobre 1999) et à l arrêté du

Plus en détail

Hémogramme : indications & interprétation

Hémogramme : indications & interprétation E.P.U B Amiens Hémogramme : indications & interprétation Reda Garidi CHU Amiens Maladies du sang Principales indications de l hémogramme Devant un symptôme évocateur / complication Syndrome anémique Syndrome

Plus en détail

La formule sanguine complète (FSC) est une analyse

La formule sanguine complète (FSC) est une analyse Pratique clinique 2 La formule sanguine complète Des connaissances appliquées à la pratique infirmière. Par Lyne Cloutier, inf., Ph.D., Amélie René, inf., B.Sc. et Annick Jutras, inf., M.Sc. Objectif pédagoqique

Plus en détail

LES TRANSPORTS GAZEUX

LES TRANSPORTS GAZEUX LES TRANSPORTS GAZEUX I - TRANSPORT DE L OXYGENE 1.1 GENERALITES + Composition de l atmosphère L atmosphère est composée d azote (79%), d oxygène (21%) et de traces de gaz carbonique. Chacun de ces gaz

Plus en détail