Changements d estimations ou de méthodes comptables, corrections d erreurs ou d omissions

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Changements d estimations ou de méthodes comptables, corrections d erreurs ou d omissions"

Transcription

1 Système comptable financier Changements d estimations ou de méthodes comptables, corrections d erreurs ou d omissions Cabinet Alliance Experts / CPE Sonatrach Cabinet Alliance Experts - CPE Sonatrach 1 Changements d estimations Le recours à des estimations raisonnables est une part essentielle de la préparation des états financiers et ne met pas en cause leur fiabilité. Les changements d estimation comptables sont des ajustements de la valeur comptable d un actif ou d un passif ou du montant de la consommation périodique d un actif qui résulte d une nouvelle estimation de la situation présente et dont on attend des bénéfices futurs, ou des obligations liées aux actifs et passifs Cabinet Alliance Experts - CPE Sonatrach 2

2 Changements d estimations Les changements d estimations résultent de nouvelles informations ou de nouveaux développements et non de corrections d erreurs Exemple : changement de durée d amortissement ; changement d hypothèse pour le calcul des provisions Cabinet Alliance Experts - CPE Sonatrach 3 Changements d estimations Les impacts des changements d estimation comptable sont inclus dans le résultat net de l exercice en cours ou des exercices futurs si ces changements les affectent également. Les impacts des changements d estimation comptable ont donc un impact prospectif sur les résultats futurs Cabinet Alliance Experts - CPE Sonatrach 4

3 Changements d estimations Exemple : Une société a fait l acquisition en janvier N-5 d une construction d un coût de DA. L amortissement est prévu pour 20 ans (valeur résiduelle au 31/12/N+14 : DA). A la fin de l exercice N-1, les amortissements pratiqués sur cette construction sont de : ( ) x 5/20 = DA et la valeur comptable de la construction est de DA Cabinet Alliance Experts - CPE Sonatrach 5 Changements d estimations Exemple : Au 01/01/N, une nouvelle estimation des conditions d amortissement de la construction a été effectuée. La durée de vie restante est estimée à 18 ans (ce qui porte la durée totale à 23 ans), la valeur résiduelle au 31/12/N+17 étant toujours de DA. Cabinet Alliance Experts - CPE Sonatrach 6

4 Changements d estimations Exemple changement d estimation comptable : L amortissement annuel sera de ( ) / 18 = DA par an alors qu il était de ( ) / 20 = DA auparavant L amortissement sera constaté pour DA en N et dans les années suivantes. Comme il s agit d un traitement prospectif, les amortissements des exercices précédents ne seront pas réajustés. Cabinet Alliance Experts - CPE Sonatrach 7 Changements de méthodes comptables Les changements de méthodes comptables concernent les modifications de principes, bases, conventions, règles et pratiques spécifiques appliqués pour une entité pour établir et présenter ses états financiers. Un changement de méthode comptable n est effectué que s il est imposé dans le cadre d une nouvelle réglementation ou s il permet une amélioration dans la présentation des états financiers de l entité concernée. Exemple : changement de méthode de valorisation des stocks ; changement de référentiel comptable Cabinet Alliance Experts - CPE Sonatrach 8

5 Changements de méthodes comptables Les impacts d un changement de méthode comptable Les changements de méthode comptable conduisent à retraiter l information de façon rétrospective et donc à ajuster les capitaux propres à l ouverture de l écart historique entre la méthode pratiquée et la nouvelle méthode mise en œuvre. Cabinet Alliance Experts - CPE Sonatrach 9 Changements de méthodes comptables L impact sur les résultats des exercices antérieurs d un changement de méthode comptable, doit être présenté, après approbation par les organes de gestion habilités, comme un ajustement du solde à l ouverture des résultats non distribués. Imputation sur le montant du compte 11 «report à nouveau» de l exercice en cours, ou à défaut sur un compte de réserve correspondant à des résultats non distribués. Cabinet Alliance Experts - CPE Sonatrach 10

6 Changements de méthodes comptables Suite à un changement de méthode comptable, les informations de l exercice précédent sont adaptées afin d assurer la comparabilité entre les deux périodes. Lorsque cet ajustement du solde d ouverture ou cette adaptation des informations de l exercice précédent ne peuvent pas être effectués de façon satisfaisante, des explications sur cette absence d adaptation ou d ajustement sont données dans l annexe. Cabinet Alliance Experts - CPE Sonatrach 11 Changements de méthodes comptables Cas particulier : L incidence des changements d options fiscales correspondant à l exercice en cours est constatée dans le résultat de l exercice. Cabinet Alliance Experts - CPE Sonatrach 12

7 Changements de méthodes comptables Exemple changement de méthode Une société a pris le contrôle d une entreprise en juillet N La direction de la société exige que la filiale adopte des méthodes comptables homogènes : pour évaluation des stocks la société-mère utilise la méthode du PEPS, la filiale applique la méthode du CUMP. L entreprise doit donc adopter les méthodes du groupe dès l année N. Cabinet Alliance Experts - CPE Sonatrach 13 Changements de méthodes comptables Exemple changement de méthode L état des stocks : PEPS - FIFO CUMP 31/12/N DA DA 31/12/N DA DA 31/12/N DA DA La société décide en N+1 d utiliser la méthode du PEPS- FIFO alors qu elle utilisait jusqu à maintenant la méthode du CUMP Cabinet Alliance Experts - CPE Sonatrach 14

8 Changements de méthodes comptables Exemple changement de méthode Retraitement du stock à l ouverture de N+1 : 3 11 Stock ( ) Report à nouveau Ne pas oublier d annuler le stock initial évalué par la méthode PEPS. Cabinet Alliance Experts - CPE Sonatrach 15 Corrections d erreurs ou d omissions Les erreurs et omissions comptables concernent : les erreurs dans l application d une méthode comptable ou de son processus de valorisation l omission dans la comptabilisation d opérations Cabinet Alliance Experts - CPE Sonatrach 16

9 Corrections d erreurs ou d omissions Les impacts d une correction des erreurs et omissions Les corrections d erreurs et omissions conduisent à retraiter les capitaux propres à l ouverture Il s agit d un traitement rétrospectif Cabinet Alliance Experts - CPE Sonatrach 17 Corrections d erreurs ou d omissions L impact sur les résultats des exercices antérieurs d une correction d erreur fondamentale, doit être présenté, après approbation par les organes de gestion habilités, comme un ajustement du solde à l ouverture des résultats non distribués (imputation sur le montant du poste «report à nouveau» de l exercice en cours, ou à défaut sur un compte de réserve correspondant à des résultats non distribués) Cabinet Alliance Experts - CPE Sonatrach 18

10 Corrections d erreurs ou d omissions Exemple de corrections d erreurs ou d omissions Une société a omis de comptabiliser en N-2 une vente de marchandises Le montant de la vente est de DA. Impôt de 30% Cabinet Alliance Experts - CPE Sonatrach 19 Corrections d erreurs ou d omissions Clients Report à nouveau Comptabilisation de la vente Report à nouveau État, impôts sur les résultats Comptabilisation de l impôt x 30% Cabinet Alliance Experts - CPE Sonatrach 20

I A S - I F R S & Nouveau Système Comptable Financier

I A S - I F R S & Nouveau Système Comptable Financier 1 I A S - I F R S & Nouveau Système Comptable Financier Les Impôts Différés 2 Notions de base Résultat comptable Résultat net de l exercice avant impôt sur les bénéfices Résultat fiscal Résultat net de

Plus en détail

Instruction portant première application du Système Comptable Financier 2010

Instruction portant première application du Système Comptable Financier 2010 Instruction portant première application du Système Comptable Financier 2010. OBJET : Modalités et procédures à mettre en œuvre pour le passage du Plan Comptable National (PCN) au nouveau Système Comptable

Plus en détail

Les charges et produits hors exploitation et comptes de transfert de charges du PCN

Les charges et produits hors exploitation et comptes de transfert de charges du PCN Ministère des finances Conseil National de la Comptabilité Ministère des Finances - Conseil National de la Comptabilité - NOTE METHODOLOGIQUE DE PREMIERE APPLICATION DU SYSTEME COMPTABLE FINANCIER «SCF»

Plus en détail

Règles de comptabilisation. Titre III - Règles de comptabilisation et d'évaluation

Règles de comptabilisation. Titre III - Règles de comptabilisation et d'évaluation Règles de comptabilisation Titre III - Règles de comptabilisation et d'évaluation Chapitre I - Comptabilisation des actifs, des passifs, des produits et des charges Section 1 - Comptabilisation des actifs

Plus en détail

NORMES COMPTABLES INTERNATIONALES Norme IAS 12 Impôts sur le résultat. IAS 12 - Impôts sur le résultat

NORMES COMPTABLES INTERNATIONALES Norme IAS 12 Impôts sur le résultat. IAS 12 - Impôts sur le résultat NORMES COMPTABLES INTERNATIONALES Norme IAS 12 Impôts sur le résultat Liminaire Principe de l imposition différée 2 Impôts différés et latences fiscales Suite aux retraitements de consolidation, une différence

Plus en détail

Norme comptable internationale 29 Information financière dans les économies hyperinflationnistes 1

Norme comptable internationale 29 Information financière dans les économies hyperinflationnistes 1 Norme comptable internationale 29 Information financière dans les économies hyperinflationnistes 1 Champ d application 1 La présente norme doit être appliquée aux états financiers individuels, y compris

Plus en détail

Alerte info IFRS AMÉLIORATIONS ANNUELLES

Alerte info IFRS AMÉLIORATIONS ANNUELLES Alerte info IFRS NUMÉRO 008 AOÛT 2012 AMÉLIORATIONS ANNUELLES Dans le présent numéro d ICCA Alerte info, nous traitons des améliorations annuelles des IFRS, publiées par l IASB : modification d IFRS 1

Plus en détail

États financiers MATCH INTERNATIONAL. Exercice clos le 31 mars 2013

États financiers MATCH INTERNATIONAL. Exercice clos le 31 mars 2013 États financiers MATCH INTERNATIONAL Exercice clos le 31 mars 2013 RAPPORT DES AUDITEURS INDÉPENDANTS Aux administrateurs de Match International Rapport sur les états financiers Nous avons effectué l audit

Plus en détail

Les opérations intra-groupe

Les opérations intra-groupe RÉSUMÉ DU MODULE 5 Les opérations intra-groupe Dans le présent module, on décrit d abord les types d opérations intra-groupe, y compris les produits et les charges ainsi que les ventes de marchandises,

Plus en détail

Les normes IFRS. Annexe 4

Les normes IFRS. Annexe 4 Les normes IFRS Les normes internationales d information financière (IFRS International Financial Reporting Standards) et les normes comptables internationales (IAS International Accounting Standards)

Plus en détail

Chapitre VII : Stocks et en cours IAS 2 :

Chapitre VII : Stocks et en cours IAS 2 : CABINET CECCA : MR BOUKREDERA SALAH EXPERT COMPTABLE, 10 RUE DOCTEUR MOUSSA CONSTANTINE Chapitre VII : Stocks et en cours IAS 2 : < Définition des stocks : Les stocks correspondent à des actifs : détenus

Plus en détail

État des résultats prospectif. Commissariat à la magistrature fédérale Canada (Non audité)

État des résultats prospectif. Commissariat à la magistrature fédérale Canada (Non audité) État des résultats prospectif Commissariat à la magistrature fédérale Canada (Non audité) Pour l exercice terminé le 31 mars 2018 Commissariat à la magistrature fédérale Canada État des résultats prospectif

Plus en détail

IAS 37 "Provisions, passifs éventuels et actifs éventuels" Cours Mr IHADDADENE

IAS 37 Provisions, passifs éventuels et actifs éventuels Cours Mr IHADDADENE IAS 37 "Provisions, passifs éventuels et actifs éventuels" 1 Champ d'application IAS 37 doit être appliquée par toutes les entités pour la comptabilisation des provisions, des passifs éventuels et des

Plus en détail

Norme comptable internationale 34 Information financière intermédiaire

Norme comptable internationale 34 Information financière intermédiaire Norme comptable internationale 34 Information financière intermédiaire Objectif L objectif de la présente norme est de prescrire le contenu minimum d un rapport financier intermédiaire ainsi que les principes

Plus en détail

États consolidés des résultats (non vérifiés)

États consolidés des résultats (non vérifiés) États consolidés des résultats (non vérifiés) de six mois terminées (en milliers de dollars, sauf les données par action) Revenus 861 763 $ 893 443 $ 1 735 705 $ 1 766 499 $ Coût des ventes, frais de vente

Plus en détail

Le rôle de l expert-comptable dans l établissement des comptes annuels. Philippe BENZONI Commission «Droit comptable et Technique de gestion»

Le rôle de l expert-comptable dans l établissement des comptes annuels. Philippe BENZONI Commission «Droit comptable et Technique de gestion» Le rôle de l expert-comptable dans l établissement des comptes annuels Philippe BENZONI Commission «Droit comptable et Technique de gestion» Le rôle de l expert-comptable dans un contexte de crise Les

Plus en détail

RAPPORT GENERAL A MESSIEURS LES ACTIONNAIRES DE LA SOCIETE ESSOUKNA S.A

RAPPORT GENERAL A MESSIEURS LES ACTIONNAIRES DE LA SOCIETE ESSOUKNA S.A RAPPORT GENERAL A MESSIEURS LES ACTIONNAIRES DE LA SOCIETE ESSOUKNA S.A Messieurs, En exécution de la mission qui nous a été confiée par votre assemblée générale, nous avons procédé à l audit des états

Plus en détail

Comparaison des normes comptables tunisiennes avec les normes comptables internationales. Les Stocks

Comparaison des normes comptables tunisiennes avec les normes comptables internationales. Les Stocks 1 Les Stocks Les stocks sont les éléments d actif détenus pour être vendus dans le cours normal de l exploitions, ou bien en cours de production pour une telle vente ; ou bien sous forme de matière ou

Plus en détail

Association canadienne de soccer. États financiers 31 décembre 2016

Association canadienne de soccer. États financiers 31 décembre 2016 Association canadienne de soccer États financiers 31 décembre 2016 Le 30 Mars 2017 Rapport de l auditeur indépendant Aux parties prenantes de Association canadienne de soccer Nous avons effectué l audit

Plus en détail

Abrogé et repris par règlement ANC n

Abrogé et repris par règlement ANC n REGLEMENT N 2000-06 DU 7 DECEMBRE 2000 RELATIF AUX PASSIFS Abrogé et repris par règlement ANC n 2014-03 Le Comité de la réglementation comptable ; Vu la loi n 98-261 du 6 avril 1998 portant réforme de

Plus en détail

REGLEMENT. Règlement homologué par arrêté du 28 décembre 2015 publié au Journal Officiel du 30 décembre 2015

REGLEMENT. Règlement homologué par arrêté du 28 décembre 2015 publié au Journal Officiel du 30 décembre 2015 AUTORITÉ DES NORMES COMPTABLES REGLEMENT N 2015-05 du 2 juillet 2015 relatif aux instruments financiers à terme et aux opérations de couverture Règlement homologué par arrêté du 28 décembre 2015 publié

Plus en détail

EXFO inc. Bilans consolidés intermédiaires condensés non audités

EXFO inc. Bilans consolidés intermédiaires condensés non audités Actif EXFO inc. Bilans consolidés intermédiaires condensés non audités (en milliers de dollars US) Au 2015 Au 31 août 2015 Actif à court terme Espèces 27 874 $ 25 864 $ Placements temporaires 1 490 1 487

Plus en détail

Voici une analyse comparative des normes IAS/IFRS et normes comptables marocaines:

Voici une analyse comparative des normes IAS/IFRS et normes comptables marocaines: Voici une analyse comparative des normes et normes comptables marocaines: LES IMMOBILISATIONS INCORPORELLES Amortissement de certaines immobilisations incorporelles Réévaluation possible Mode d amortissement

Plus en détail

Transition aux IFRS 14 décembre 2004

Transition aux IFRS 14 décembre 2004 Transition aux IFRS 14 décembre 2004 Remarques préliminaires Les informations présentées résultent de l application des normes comptables internationales (IFRS) telles que publiées à ce jour et adoptées

Plus en détail

NORME COMPTABLE INTERNATIONALE IAS 10 (RÉVISÉE EN 1999) Événements postérieurs à la date de clôture

NORME COMPTABLE INTERNATIONALE IAS 10 (RÉVISÉE EN 1999) Événements postérieurs à la date de clôture NORME COMPTABLE INTERNATIONALE (RÉVISÉE EN 1999) Événements postérieurs à la date de clôture La présente Norme comptable internationale a été approuvée par le Conseil de l IASC en mars 1999 et est entrée

Plus en détail

Relatif à la comptabilisation des coûts de démantèlement, d enlèvement et de remise en état de site dans les comptes individuels

Relatif à la comptabilisation des coûts de démantèlement, d enlèvement et de remise en état de site dans les comptes individuels CONSEIL NATIONAL DE LA COMPTABILITÉ AVIS N 2005-H DU 6 DÉCEMBRE 2005 DU COMITÉ D URGENCE Relatif à la comptabilisation des coûts de démantèlement, d enlèvement et de remise en état de site dans les comptes

Plus en détail

NOTE DE PRÉSENTATION

NOTE DE PRÉSENTATION AUTORITE DES NORMES COMPTABLES NOTE DE PRÉSENTATION RÈGLEMENT N 2012-2 DU 7 MARS 2012 relatif à l application de l article L. 233-24 du code de commerce L article L. 233-24 du code de commerce issu de

Plus en détail

ACTIFS (PASSIFS) RÉGLEMENTAIRES

ACTIFS (PASSIFS) RÉGLEMENTAIRES Page 1 de 7 DEMANDE DE RENSEIGNEMENTS N O 4 DE LA RÉGIE DE L ÉNERGIE (LA RÉGIE) À LA DEMANDE RELATIVE AUX MODIFICATIONS DE MÉTHODES COMPTABLES DÉCOULANT DU PASSAGE AUX PRINCIPES COMPTABLES GÉNÉRALEMENT

Plus en détail

Nouvelle recommandation de l ANC sur les retraites : quels changements? Comment gérer la. divergence comptes sociaux/comptes consolidés?

Nouvelle recommandation de l ANC sur les retraites : quels changements? Comment gérer la. divergence comptes sociaux/comptes consolidés? Nouvelle recommandation de l ANC sur les retraites : quels changements? Comment gérer la divergence comptes sociaux/comptes consolidés? Emmanuelle Levard-Guilbault Deloitte & Associés Géraldine Viau-Lardennois

Plus en détail

Évaluation des passifs

Évaluation des passifs Évaluation des passifs Eric Dard 10 Novembre 2005 Cycle de conférences Normes Comptables Internationales et Environnement Judiciaire IFRS 2005 Octobre Décembre 2005 Agenda Principes et concepts des normes

Plus en détail

Techniques de consolidation - Les bases

Techniques de consolidation - Les bases Techniques de consolidation - Les bases Responsables financiers et comptables amenés à prendre en charge la consolidation de leur groupe Intervenants en filiale dans le processus de consolidation Contrôleurs

Plus en détail

Objectif de la norme L objectif de la norme IAS 16 "Immobilisations corporelles" est de prescrire leur traitement comptable comptable.. Les questions

Objectif de la norme L objectif de la norme IAS 16 Immobilisations corporelles est de prescrire leur traitement comptable comptable.. Les questions IAS 16 "Immobilisations corporelles" 1 Objectif de la norme L objectif de la norme IAS 16 "Immobilisations corporelles" est de prescrire leur traitement comptable comptable.. Les questions fondamentales

Plus en détail

Comptes Sociaux. 31 Décembre Comptes sociaux et annexes de la Fondation d'entreprise Aéroports de Paris au 31 décembre 2015

Comptes Sociaux. 31 Décembre Comptes sociaux et annexes de la Fondation d'entreprise Aéroports de Paris au 31 décembre 2015 Comptes sociaux et annexes de la Fondation d'entreprise Aéroports de Paris au 31 décembre 2015 Comptes Sociaux 31 Décembre 2015 Fondation d'entreprise Aéroports de Paris 1 Actif du bilan En euros Notes

Plus en détail

CONSEIL NATIONAL DE LA COMPTABILITÉ Avis n du 23 juin 2004

CONSEIL NATIONAL DE LA COMPTABILITÉ Avis n du 23 juin 2004 CONSEIL NATIONAL DE LA COMPTABILITÉ Avis n 2004-11 du 23 juin 2004 Relatif aux modalités d application de la comptabilisation par composants et des provisions pour gros entretien dans les organismes de

Plus en détail

aux comptes cice Exerc e 2014 Bilan Compte de

aux comptes cice Exerc e 2014 Bilan Compte de FEDERATION UNSA Territoriaux Exerc cice e 2014 Sommaire Rapport Commissaire aux comptes Bilan Compte de résultat Annexe Bilan 10/03/2015 Fédération UNSA Territoriaux 2014 Bilan ACTIF ACTIF IMMOBILISE

Plus en détail

DOCUMENTS COMPTABLES ET FISCAUX RELATIFS AUX IMMOBILISATIONS

DOCUMENTS COMPTABLES ET FISCAUX RELATIFS AUX IMMOBILISATIONS DOCUMENTS COMPTABLES ET FISCAUX RELATIFS AUX IMMOBILISATIONS Objectif(s) : o Découverte et utilisation des imprimés fiscaux de la liasse relatifs aux : Pré requis : o o Modalité(s) : o o o immobilisations,

Plus en détail

PAPIERS TISSU KP INC. ÉTATS FINANCIERS RÉSUMÉS NON AUDITÉS PÉRIODES DE 13 SEMAINES CLOSES LE 27 MARS 2016 ET LE 29 MARS 2015

PAPIERS TISSU KP INC. ÉTATS FINANCIERS RÉSUMÉS NON AUDITÉS PÉRIODES DE 13 SEMAINES CLOSES LE 27 MARS 2016 ET LE 29 MARS 2015 PAPIERS TISSU KP INC. ÉTATS FINANCIERS RÉSUMÉS NON AUDITÉS PÉRIODES DE 13 SEMAINES CLOSES LE 27 MARS 2016 ET LE 29 MARS 2015 Papiers Tissu KP Inc. #200 1900 Minnesota Court, Mississauga (Ontario) L5N 5R5

Plus en détail

État des résultats prospectif (non vérifié)

État des résultats prospectif (non vérifié) État des résultats prospectif (non vérifié) 2014-2015 1. Mandat et objectifs Le Fonds renouvelable de la Commission canadienne des grains [«CCG», le «Fonds renouvelable» ou le «Fonds»] détient ses pouvoirs

Plus en détail

FONDS EN FIDUCIE D ÉNERGIE ATOMIQUE DU CANADA LIMITÉE ÉTATS FINANCIERS 31 DÉCEMBRE 2016

FONDS EN FIDUCIE D ÉNERGIE ATOMIQUE DU CANADA LIMITÉE ÉTATS FINANCIERS 31 DÉCEMBRE 2016 ÉTATS FINANCIERS 31 DÉCEMBRE 2016 États financiers 31 décembre 2016 TABLE DES MATIÈRES Page Rapport des auditeurs indépendants 1-2 États de la situation financière 3 États des résultats et de l évolution

Plus en détail

Norme internationale d information financière 8 Secteurs opérationnels

Norme internationale d information financière 8 Secteurs opérationnels Norme internationale d information financière 8 Secteurs opérationnels Principe fondamental 1 Une entité doit fournir des informations qui permettent aux utilisateurs de ses états financiers d évaluer

Plus en détail

SOMMAIRE. Présentation 3. Chapitre 1 Les travaux d inventaire Principe Les obligations comptables 12 PARTIE 1

SOMMAIRE. Présentation 3. Chapitre 1 Les travaux d inventaire Principe Les obligations comptables 12 PARTIE 1 Présentation 3 Chapitre 1 Les travaux d inventaire 11 1 - Principe 11 2 - Les obligations comptables 12 PARTIE 1 Les opérations de régularisation Chapitre 2 L état de rapprochement 15 1 - Principe 15 2

Plus en détail

États financiers MATCH INTERNATIONAL. Exercice clos le 31 mars 2014

États financiers MATCH INTERNATIONAL. Exercice clos le 31 mars 2014 États financiers MATCH INTERNATIONAL Exercice clos le 31 mars 2014 KPMG s.r.l./s.e.n.c.r.l. Téléphone (613) 212-KPMG (5764) Bureau 1800 Copieur (613) 212-2896 150, rue Elgin Internet www.kpmg.ca Ottawa

Plus en détail

Relatif à l amortissement et à la dépréciation des actifs

Relatif à l amortissement et à la dépréciation des actifs COMITE DE LA REGLEMENTATION COMPTABLE Réglement n 2002-10 du 12 décembre 2002 Relatif à l amortissement et à la dépréciation des actifs Le Comité de la réglementation comptable, Vu la loi n 98-261 du 6

Plus en détail

Norme internationale d information financière 8 Secteurs opérationnels. Principe fondamental. Champ d application. Secteurs opérationnels IFRS 8

Norme internationale d information financière 8 Secteurs opérationnels. Principe fondamental. Champ d application. Secteurs opérationnels IFRS 8 Norme internationale d information financière 8 Secteurs opérationnels Principe fondamental 1 Une entité doit fournir des informations qui permettent aux utilisateurs de ses états financiers d évaluer

Plus en détail

Norme internationale d information financière 1 Première application des Normes internationales d information financière

Norme internationale d information financière 1 Première application des Normes internationales d information financière Norme internationale d information financière 1 Première application des Normes internationales d information financière Objectif 1 L objectif de la présente norme est d assurer que les premiers états

Plus en détail

IPSAS 3 MÉTHODES COMPTABLES, CHANGEMENTS D ESTIMATIONS COMPTABLES ET ERREURS

IPSAS 3 MÉTHODES COMPTABLES, CHANGEMENTS D ESTIMATIONS COMPTABLES ET ERREURS IPSAS 3 MÉTHODES COMPTABLES, CHANGEMENTS D ESTIMATIONS COMPTABLES ET ERREURS Remerciements La présente Norme comptable internationale du secteur public s inspire essentiellement de la Norme comptable internationale

Plus en détail

Norme comptable internationale 21 Effets des variations des cours des monnaies étrangères. Objectif. Champ d application. Définitions IAS 21

Norme comptable internationale 21 Effets des variations des cours des monnaies étrangères. Objectif. Champ d application. Définitions IAS 21 Norme comptable internationale 21 Effets des variations des cours des monnaies étrangères Objectif 1 Une entité peut exercer des activités à l international de deux manières. Elle peut conclure des transactions

Plus en détail

PASSEPORT POUR MA RÉUSSITE CANADA / PATHWAYS TO EDUCATION CANADA

PASSEPORT POUR MA RÉUSSITE CANADA / PATHWAYS TO EDUCATION CANADA États financiers de PASSEPORT POUR MA RÉUSSITE CANADA / PATHWAYS TO EDUCATION CANADA KPMG s.r.l./s.e.n.c.r.l. Vaughan Metropolitan Centre 100 New Park Place, Bureau 1400 Vaughan (Ontario) L4K 0J3 Canada

Plus en détail

COMITE REGIONAL d'equitation RHONE ALPES

COMITE REGIONAL d'equitation RHONE ALPES COMITE REGIONAL d'equitation RHONE ALPES PARC DU CHEVAL LE LUIZARD 01150 CHAZEY SUR AIN COMPTES ANNUELS ARRÊTÉ AU 31/08/2015 NINET-FAURE Catherine Page 1 SOMMAIRE Pages Sommaire 2 Attestation 3 Règles

Plus en détail

SAS DIGITAL GRENOBLE. Plaquette

SAS DIGITAL GRENOBLE. Plaquette Plaquette 31/12/2015 Bilan actif SAS DIGITAL GRENOBLE N SIRET : Au : Actif immobilisé Actif circulant incorporelles corporelles financières (2) Stocks Actif Capital souscrit non appelé Frais d établissement

Plus en détail

Décret exécutif Décret exécutif n du 20 Joumada El Oula 1429 correspondant au 26 mai 2008 portant

Décret exécutif Décret exécutif n du 20 Joumada El Oula 1429 correspondant au 26 mai 2008 portant Décret exécutif Décret exécutif n 08-156 du 20 Joumada El Oula 1429 correspondant au 26 mai 2008 portant application des dispositions de la loi n 07-11 du 15 Dhou El Kaada 1428 correspondant au 25 novembre

Plus en détail

COMITÉ DE LA RÉGLEMENTATION COMPTABLE REGLEMENT N DU 3 NOVEMBRE 2005

COMITÉ DE LA RÉGLEMENTATION COMPTABLE REGLEMENT N DU 3 NOVEMBRE 2005 COMITÉ DE LA RÉGLEMENTATION COMPTABLE REGLEMENT N 2005-09 DU 3 NOVEMBRE 2005 portant diverses modifications au règlement n 99-03 du 29 avril 1999 du CRC relatif au plan comptable général et à l article

Plus en détail

Poweo Direct Energie Information financière pro forma non auditée au 31 décembre 2012

Poweo Direct Energie Information financière pro forma non auditée au 31 décembre 2012 Poweo Direct Energie Information financière pro forma non auditée au 31 décembre 2012 INFORMATIONS FINANCIERES PRO FORMA NON AUDITEE 1. Description de la transaction Les éléments relatifs à la fusion entre

Plus en détail

NORME COMPTABLE INTERNATIONALE IAS 33. Résultat par action

NORME COMPTABLE INTERNATIONALE IAS 33. Résultat par action NORME COMPTABLE INTERNATIONALE Résultat par action La présente Norme comptable internationale a été approuvée par le Conseil de l IASC en janvier 1997 et entre en vigueur pour les états financiers des

Plus en détail

Rapport de certification 2013

Rapport de certification 2013 Approbation des résultats 2013 Rapport de certification 2013 Messieurs; Dans le cadre de notre mission de Commissariat aux comptes, nous avons examiné les états financiers dont copie jointe au présent

Plus en détail

LES BLOUSES ROSES Annexe 2015 des comptes consolidés ANNEXE DES COMPTES CONSOLIDES

LES BLOUSES ROSES Annexe 2015 des comptes consolidés ANNEXE DES COMPTES CONSOLIDES ANNEXE DES COMPTES CONSOLIDES SOMMAIRE I. Principes, règles et méthodes comptables 1.1. Principes généraux 1.2. Méthodes d évaluation pratiquées 1.2.1. Immobilisations 1.2.2. Amortissements des immobilisations

Plus en détail

Université de Sfax. École Supérieure de Commerce. Énoncés. Durée : 3 Heures. Enseignants responsables :

Université de Sfax. École Supérieure de Commerce. Énoncés. Durée : 3 Heures. Enseignants responsables : Université de Sfax École Supérieure de Commerce Auditoire : 3 ème Année Sciences Comptables Année universitaire 2002/2003 Session principale Mai 2003 Énoncés Durée : 3 Heures Enseignants responsables :

Plus en détail

ANNEXE N 1 du bilan au 31/12/2013

ANNEXE N 1 du bilan au 31/12/2013 Etats Financiers 2013 ANNEXE N 1 du bilan au 31/12/2013 Milliers de DA ACTIF 31/12/2013 31/12/2012 1 Caisse, Banques Centrales, Centres des Chèques Postaux, Trésor Public 46 775 312 31 721 782 2 Actifs

Plus en détail

BOFIP-GCP du 25/04/2014

BOFIP-GCP du 25/04/2014 DIRECTION GENERALE DES FINANCES PUBLIQUES BOFIP-GCP-14-0009 du 25/04/2014 NOR : FCPE1409088J Instruction du 10 avril 2014 COMPTABILISATION DES CHANGEMENTS DE METHODES COMPTABLES, CHANGEMENTS D'ESTIMATIONS

Plus en détail

Liste de contrôle Présentation des états financiers et informations à fournir Organismes sans but lucratif (OSBL) du secteur privé

Liste de contrôle Présentation des états financiers et informations à fournir Organismes sans but lucratif (OSBL) du secteur privé Liste de contrôle Présentation des états financiers et informations à fournir Organismes sans but lucratif (OSBL) du secteur privé Juin 2016 À PROPOS DE LA PRÉSENTE LISTE DE CONTRÔLE... 3 ÉTATS FINANCIERS...

Plus en détail

Fondation pour la recherche scientifique sur la sclérose en plaques. États financiers 31 décembre 2015

Fondation pour la recherche scientifique sur la sclérose en plaques. États financiers 31 décembre 2015 Fondation pour la recherche scientifique sur la sclérose en plaques États financiers 31 décembre Le 22 juin 2016 Rapport de l auditeur indépendant Aux membres de la Fondation pour la recherche scientifique

Plus en détail

BUREAU DU CONSEIL PRIVÉ

BUREAU DU CONSEIL PRIVÉ BUREAU DU CONSEIL PRIVÉ ÉTAT DES RÉSULTATS PROSPECTIF POUR LES EXERCICES SE TERMINANT LE 31 MARS 2017 ET LE 31 MARS 2018 État des résultats prospectif (non audité) Déclaration de responsabilité de la direction

Plus en détail

UE 214 COMPTABILITÉ ET AUDIT

UE 214 COMPTABILITÉ ET AUDIT UE 214 COMPTABILITÉ ET AUDIT 2012-2013 Application 3 Séance 11 Corrigé de l application de la série 2 du cours à distance CONSOLIDATION DES COMPTES Chérif-Jacques ALLALI Institut National des Techniques

Plus en détail

CHAMP D APPLICATION...

CHAMP D APPLICATION... Note de présentation de l avis n 2012 05 du 18 octobre 2012 relatif aux changements de méthodes comptables, changements d estimations comptables et corrections d erreurs Sommaire 1. OBJECTIF... 2 2. CHAMP

Plus en détail

Centre d analyse des opérations et déclarations financières du Canada (CANAFE)

Centre d analyse des opérations et déclarations financières du Canada (CANAFE) État des résultats prospectif du Centre d analyse des opérations et déclarations financières du Canada (CANAFE) Non vérifié ÉTAT DES RÉSULTATS PROSPECTIF (Non vérifié) estimatifs prévus (en milliers de

Plus en détail

2 866 $ $ $ $ Charges Promotion et avancement de l égalité entre femmes et hommes au Canada

2 866 $ $ $ $ Charges Promotion et avancement de l égalité entre femmes et hommes au Canada Condition féminine Canada État des résultats prospectif (non audité) Pour l exercice se terminé le 31 mars (en milliers de dollars) Résultats projetés Résultats prévus de 2016-2017 de 2017-2018 Charges

Plus en détail

État des résultats prospectif pour l exercice se terminant le 31 mars 2018

État des résultats prospectif pour l exercice se terminant le 31 mars 2018 État des résultats prospectif pour l exercice se terminant le 31 mars 2018 Mars 2017 État des résultats prospectif (non audité) Résultats Résultats Pour l'exercice terminé le 31 mars projetés prévus (en

Plus en détail

Revenus Droits réglementaires Revenus divers Revenus gagnés au nom du gouvernement (85 714) (82 428) Total des revenus

Revenus Droits réglementaires Revenus divers Revenus gagnés au nom du gouvernement (85 714) (82 428) Total des revenus État des résultats prospectif Pour l exercice se terminant le 31 mars Résultats Résultats estimatifs Prévus Charges Réglementation de l énergie 57 230 $ 62 152 $ Information sur l énergie 7 349 6 968 Services

Plus en détail

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 710 DONNEES COMPARATIVES CHIFFRES CORRESPONDANTS ET ETATS FINANCIERS COMPARATIFS

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 710 DONNEES COMPARATIVES CHIFFRES CORRESPONDANTS ET ETATS FINANCIERS COMPARATIFS Introduction DONNEES COMPARATIVES CHIFFRES CORRESPONDANTS NORME INTERNATIONALE D AUDIT 710 DONNEES COMPARATIVES CHIFFRES CORRESPONDANTS ET ETATS FINANCIERS COMPARATIFS (Applicable aux audits d états financiers

Plus en détail

FONCIERE 7 INVESTISSEMENT RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL AU 30 JUIN 2017

FONCIERE 7 INVESTISSEMENT RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL AU 30 JUIN 2017 RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL AU 30 JUIN 2017 Siège : 2, rue de BASSANO - 75116 PARIS N Siret : 486 820 152 00107 RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL AU 30 JUIN 2017 Conformément aux dispositions des articles

Plus en détail

Responsabilité du Conseil d Administration

Responsabilité du Conseil d Administration États Financiers Responsabilité du Conseil d Administration Responsabilité relative aux états financiers consolidés annuels Les administrateurs sont responsables de la préparation des états financiers

Plus en détail

NORME IAS 37 PROVISIONS, PASSIFS ET ACTIFS ÉVENTUELS

NORME IAS 37 PROVISIONS, PASSIFS ET ACTIFS ÉVENTUELS NORME IAS 37 PROVISIONS, PASSIFS ET ACTIFS ÉVENTUELS UNIVERSITE NANCY2 Marc GAIGA - 2009 Table des matières NORME IAS 37 : PROVISIONS, PASSIFS ET ACTIFS ÉVENTUELS...3 1.1. LA PRÉSENTATION SUCCINCTE DE

Plus en détail

États prospectifs des résultats d'exploitation (non vérifiés)

États prospectifs des résultats d'exploitation (non vérifiés) États prospectifs des résultats d'exploitation (non vérifiés) 2013-2014 CCG États prospectifs des résultats d'exploitation (non vérifiés) 2013-2014 Page 2 Déclaration de responsabilité de la direction

Plus en détail

RAPPORT GÉNÉRAL DES COMMISSAIRES AUX COMPTES EXERCICE CLOS LE 31 DECEMBRE 2014

RAPPORT GÉNÉRAL DES COMMISSAIRES AUX COMPTES EXERCICE CLOS LE 31 DECEMBRE 2014 Groupement RAPPORT GÉNÉRAL DES COMMISSAIRES AUX COMPTES EXERCICE CLOS LE 31 DECEMBRE 2014 Mesdames et Messieurs les actionnaires de la Société Tunisienne du Sucre «STS-SA» 1- En exécution du mandat de

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires Textes généraux Ministère de l économie, des finances et de l industrie

Décrets, arrêtés, circulaires Textes généraux Ministère de l économie, des finances et de l industrie J.O n 2 du 3 janvier 2006 page 58 texte n 11 Décrets, arrêtés, circulaires Textes généraux Ministère de l économie, des finances et de l industrie Arrêté du 26 décembre 2005 portant homologation des règlements

Plus en détail

Corrigé du devoir n 3

Corrigé du devoir n 3 Corrigé du devoir n 3 1) A l aide des annexes 1 et 2, comptabiliser les écritures de retraitements dans le journal de consolidation au 31/12/N. Provision hausse des prix chez ROUSSEL (2 pts) Provisions

Plus en détail

COMITE NATIONAL DE TOURISME EQUESTRE

COMITE NATIONAL DE TOURISME EQUESTRE RAPPORT FINANCIER En Euros EXERCICE 2013/2014 CLOS LE 31 AOUT 2014 COMITE NATIONAL DE TOURISME EQUESTRE Parc Equestre 41600 Lamotte Beuvron Assemblée générale ordinaire du CNTE 2014 Rapport financier de

Plus en détail

Avis n 00-0a du 6 juillet 2000 du comité d urgence

Avis n 00-0a du 6 juillet 2000 du comité d urgence CONSEIL NATIONAL DE LA COMPTABILITÉ Avis n 00-0a du 6 juillet 2000 du comité d urgence Comptabilisation des changements de méthodes portant sur des engagements de retraites et assimiles. Le Comité d urgence

Plus en détail

CONSEIL NATIONAL DE LA COMPTABILITÉ

CONSEIL NATIONAL DE LA COMPTABILITÉ CONSEIL NATIONAL DE LA COMPTABILITÉ Avis n 2005-D du 1 er juin 2005 du Comité d urgence afférent aux modalités d application des règlements n 2002-10 relatif à l amortissement et la dépréciation des actifs

Plus en détail

Eric DELESALLE IAS-IFRS & FISCALITE. APDC le 22 juin 2005

Eric DELESALLE IAS-IFRS & FISCALITE. APDC le 22 juin 2005 Eric DELESALLE IAS-IFRS & FISCALITE APDC le 22 juin 2005 1 Les nouvelles normes comptables Normes internationales = sont devenues les normes européennes (règlement européen du 19.07.2002) Comptes consolidés

Plus en détail

UE 214 COMPTABILITÉ ET AUDIT

UE 214 COMPTABILITÉ ET AUDIT UE 214 COMPTABILITÉ ET AUDIT 2012-2013 Application 3 Séance 12 Corrigé de l application de la série 2 du cours à distance CONSOLIDATION DES COMPTES Chérif-Jacques ALLALI Institut National des Techniques

Plus en détail

Présentation des états financiers modèles. Journée d information sur l information financière pour les sociétés d exploration minière

Présentation des états financiers modèles. Journée d information sur l information financière pour les sociétés d exploration minière Présentation des états financiers modèles Journée d information sur l information financière pour les sociétés d exploration minière Module 5 Le 25 septembre 2013 Contenu Présentation des états financiers

Plus en détail

Résultats consolidés de la Banque Nationale d Algérie 31/12/2014

Résultats consolidés de la Banque Nationale d Algérie 31/12/2014 31/12/2014 ANNEXE N 1 : BILAN AU 31 decembre 2014 En milliers de DA ACTIF NOTE déc-14 dec- 2013 Caisse, banque centrale, trésor public, centre de chèques postaux, 2-1 318 233 779 308 802 293 Actifs financiers

Plus en détail

Gamme Privilège. Avantage. Gestion des Immobilisations. CRC compatible

Gamme Privilège. Avantage. Gestion des Immobilisations. CRC compatible Gamme Privilège Avantage Gestion des Immobilisations CRC 2002-10 compatible Présentation Avec l entrée en vigueur des nouvelles normes comptables, les entreprises doivent s adapter à une gestion plus complexe

Plus en détail

Afférent à l actualisation du règlement n du CRC Relatif aux comptes consolidés

Afférent à l actualisation du règlement n du CRC Relatif aux comptes consolidés CONSEIL NATIONAL DE LA COMPTABILITÉ AVIS N 2009-20 DU 3 DÉCEMBRE 2009 Afférent à l actualisation du règlement n 99-07 du CRC Relatif aux comptes consolidés 1. Contexte Le règlement n 99-02 du CRC relatif

Plus en détail

UNSA DCNS TOULON. DCNS Maison des syndicats BP TOULON Cedex 09

UNSA DCNS TOULON. DCNS Maison des syndicats BP TOULON Cedex 09 UNSA DCNS TOULON DCNS Maison des syndicats BP 517 83041 TOULON Cedex 09 Comptes annuels Exercice 2014 Compte de Résultat 09/05/2016 Compte de Résultat DCNS Toulon 2014 Charges Compte Libellé Montant 60

Plus en détail

CAE InC. ÉTATS FInAnCIERS COnSOLIDÉS

CAE InC. ÉTATS FInAnCIERS COnSOLIDÉS CAE InC. ÉTATS FInAnCIERS COnSOLIDÉS RAPPORT de LA direction SuR LE CONTRôLE INTERNE À L égard de L INFORMATION FINANCIÈRE 107 RAPPORT de L AudITEuR INdéPENdANT 107 états FINANCIERS CONSOLIdéS 109 bilans

Plus en détail

M , M

M , M Note de présentation de l avis n 2012-01 du 17 février 2012 relatif à la comptabilisation à la date de clôture des droits à congés, du compte épargne-temps, des heures supplémentaires ainsi que des heures

Plus en détail

Les principes généraux de la comptabilité Les opérations courantes Les opérations de fin d exercice

Les principes généraux de la comptabilité Les opérations courantes Les opérations de fin d exercice P résentation L objectif de cet ouvrage est d offrir une vision claire, structurée et synthétique de la Comptabilité générale (également appelée Comptabilité financière) avec notamment le recours à des

Plus en détail

s/n CENTRE DE RÉADAPTATION POST-AVC DE LA FONDATION DES MALADIES DU CŒUR

s/n CENTRE DE RÉADAPTATION POST-AVC DE LA FONDATION DES MALADIES DU CŒUR États financiers duf CENTRE DE RÉADAPTATION POST-AVC DE LA FONDATION DES MALADIES DU CŒUR s/n PARTENARIAT CANADIEN POUR LE RÉTABLISSEMENT DE L AVC DE LA FONDATION DES MALADIES DU CŒUR Exercice clos le

Plus en détail

Transposition Directive Comptable : tous concernés!

Transposition Directive Comptable : tous concernés! Transposition Directive Comptable : tous concernés! Octobre 2016 Date 1 Titre de la présentation Les supports de formation mis à disposition des participants sont la propriété exclusive de CNCC. En conséquence,

Plus en détail

MODULE > COMPTABILITE GÉNÉRALE THÈME 14 > LES ÉCRITURES DE FIN D EXERCICE 2/4 : LES PROVISIONS

MODULE > COMPTABILITE GÉNÉRALE THÈME 14 > LES ÉCRITURES DE FIN D EXERCICE 2/4 : LES PROVISIONS MODULE > COMPTABILITE GÉNÉRALE THÈME 14 > LES ÉCRITURES DE FIN D EXERCICE 2/4 : LES PROVISIONS SOMMAIRE 1. Qu est ce qu une provision? 2. Typologies de provisions 3. Classification comptable des comptes

Plus en détail

Présentation 5. Partie 1. Les principes généraux de la comptabilité

Présentation 5. Partie 1. Les principes généraux de la comptabilité S ommaire Présentation 5 Partie 1 Les principes généraux de la comptabilité Thème 1 Le bilan et le compte de résultat simplifiés 15 Thème 2 Exercice 1 Établissement d un bilan 15 Exercice 2 Variation du

Plus en détail

Comptes consolidés 2004 en normes IFRS. Présentation aux analystes financiers 25 mai 2005

Comptes consolidés 2004 en normes IFRS. Présentation aux analystes financiers 25 mai 2005 Comptes consolidés 2004 en normes IFRS Présentation aux analystes financiers 25 mai 2005 Sommaire Avertissement Chiffres clés Réconciliation du résultat net référentiel français / normes IFRS Réconciliation

Plus en détail

Les états financiers prospectifs de la Commission des champs de bataille nationaux n'ont pas fait l'objet d'une vérification.

Les états financiers prospectifs de la Commission des champs de bataille nationaux n'ont pas fait l'objet d'une vérification. Planification et rapports États financiers 2016-2017 (prospectif) COMMISSION DES CHAMPS DE BATAILLE NATIONAUX Déclaration de responsabilité de la direction La responsabilité de la compilation, du contenu

Plus en détail

Règlement homologué par arrêté du 28 décembre 2015 publié au Journal Officiel du 30 décembre 2015

Règlement homologué par arrêté du 28 décembre 2015 publié au Journal Officiel du 30 décembre 2015 AUTORITE DES NORMES COMPTABLES REGLEMENT N 2015-08 du 23 novembre 2015 modifiant l annexe du règlement du comité de la réglementation comptable n 99-07 du 24 novembre 1999 relatif aux règles de consolidation

Plus en détail

ACTUALITE COMPTABLE. Université d Eté 8 et 9 septembre Jean-Charles BOUCHER Président de la Commission des Etudes Comptables de la CNCC

ACTUALITE COMPTABLE. Université d Eté 8 et 9 septembre Jean-Charles BOUCHER Président de la Commission des Etudes Comptables de la CNCC COMPAGNIES REGIONALES DES COMMISSAIRES AUX COMPTES DE GRENOBLE ET CHAMBERY Université d Eté 8 et 9 septembre 2016 ACTUALITE COMPTABLE Jean-Charles BOUCHER Président de la Commission des Etudes Comptables

Plus en détail

Tableau synoptique - Les dépréciations d actifs

Tableau synoptique - Les dépréciations d actifs Comparaison des normes comptables tunisiennes avec les normes comptables internationales 1 Tableau synoptique - Les dépréciations d actifs Éléments de comparaison Définitions NCT 03, NCT 04, NCT 05, NCT

Plus en détail

FICHE PRATIQUE. ACTIFS IMMOBILISES (hors Fonds commercial) Ce qu il faut retenir*

FICHE PRATIQUE. ACTIFS IMMOBILISES (hors Fonds commercial) Ce qu il faut retenir* ACTIFS IMMOBILISES (hors Fonds commercial) 1 - Documentation obligatoire de la durée d utilisation - limitée ou non - des actifs incorporels et corporels : o Pas de présomption d une durée d utilisation

Plus en détail

NORME COMPTABLE INTERNATIONALE IAS 34. Information financière intermédiaire

NORME COMPTABLE INTERNATIONALE IAS 34. Information financière intermédiaire NORME COMPTABLE INTERNATIONALE Information financière intermédiaire La présente Norme a été approuvée par le Conseil en février 1998 et entre en vigueur pour les états financiers ouverts à compter du 1

Plus en détail