ATELIER SUR LE MAIN STREAMING DU VIH Février 2009 (NAIROBI Kenya)

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ATELIER SUR LE MAIN STREAMING DU VIH Février 2009 (NAIROBI Kenya)"

Transcription

1 ATELIER SUR LE MAIN STREAMING DU VIH Février 2009 (NAIROBI Kenya) EXPOSE DE LA CONGEH SUR LE GENRE VIH/SIDA HABITAT ( G V/S H ) Présentation de la CONGEH La CONGEH est une coalition d organisations non gouvernementales (ONG) et communautaires de bases (OCB) du Cameroun œuvrant dans le domaine des Etablissements Humains. Créée en 1995 dans le cadre de la deuxième conférence internationale des nations unies sur l Habitat (Habitat II), la CONGEH a pour missions et objectifs : promouvoir, encadrer, soutenir, et mobiliser les ressources utiles aux activités des structures de son réseau en vue d améliorer la qualité des Etablissements Humains des communautés encadrées á la base. Pourquoi la CONGEH travaille t elle sur le programme Genre / Sida dans le cadre de ses activités pour l amélioration de l Habitat? Dans le cadre de ses activités sur le terrain qui visaient essentiellement á doter les communautés d un cadre de vie décent, humain, la CONGEH s est rendu compte de l existence d un ensemble de facteurs limitant l amélioration de la qualité de l habitat au Cameroun entre autre : La condition, le statut de la femme les problèmes liés au VIH/SIDA Comment ces facteurs limitent ils l amélioration de la qualité des Etablissements Humains? 1 Au Cameroun, les femmes représentent 51% de la population ; elles ont été déclaré la couche la plus pauvre (55% selon ECAM II) et sous scolarisée (taux d analphabétisme de 48% contre 35% pour les Hommes avec des disparités régionales plus ou moins alarmantes) ; c est également la couche la plus vulnérable au VIH/SIDA, elle représente au Cameroun 2/3 des personnes infectées. Sur le plan socio économique et culturel, le poids des traditions et des lois partiales les maintient dans des positions inférieures, leurs droits s en trouvent en permanences bafoués. Elles n ont accès en matière d emploi formel qu á très peu de postes de

2 responsabilité ; sur 22% qu elles sont de travailleurs dans ce secteur, seulement 5,2% ont accès á ces postes. Leur présence dans les sphères décisionnelles reste dérisoire ; (sur 180 députés, seulement 23 femmes sont représentées ). Or sur le plan économique, la femme camerounaise et africaine est un agent économique clé ; elle représente plus de la moitié de la main d œuvre du secteur informel, et près de trois quart de la main d œuvre agricole ; et au jour d aujourd hui en plus de ses rôles sociaux traditionnels de nourrice et d encadreur communautaire, elle a un nouveau rôle qui est celui d agent économique, et qui s est accentué á la suite de la crise de 1987 pendant laquelle plusieurs hommes ont perdu leurs emplois.cette position centrale de la femme dans la production économique ne la met pas á l abri de discriminations systématiques et de toutes sortes d abus ; chose qui limite la croissance économique et les efforts d amélioration de la qualité de l Habitat. Pour ce qui est de l interaction VIH/SIDA Habitat, la CONGEH a noté une détérioration de la santé des PVVS vivant dans des Habitats insalubres, sans services de bases (eau, électricité, centre de santé ) et précaires ; elle a également relevé que la promiscuité, les habitats ou se développent les comportements á risques (maisons de passe favorisant la prostitution, multiplications des débits de boissons jouxtant les maisons d habitation, mauvais éclairage favorisant des cas de viol ) représentent des facteurs non négligeable de propagation du VIH ; et il est important de signaler que la majorité de l Habitat au Cameroun et en Afrique reflète cette situation ; d où une fois de plus un obstacle á l amélioration de la qualité de l habitat. Et la femme qui gère cette situation au quotidien joue un rôle important qui bien exploité peut apporter un changement dans la communauté. Pourquoi la femme est elle spécifiquement vulnérable au VIH/SIDA? Par sa morphologie Les us et coutumes, les lois partiales Son faible pourvoir économique Ne la mettent pas en état de négocier sa sexualité á son avantage ni même sa qualité de vie. Compte tenu du rôle important qu elle joue au sein de la société, lorsqu elle est affectée ou infectée son environnement s en ressent. 2

3 Le programme GENRE SIDA HABITAT Ce programme est un des programmes mis sur pieds en réponse aux problèmes que la CONGEH rencontre sur le terrain, et est transversal dans les autres programmes tels que : les cliniques de consultation foncière(ccf), les centres de commerce et de développement(ccd), le centre de ressources et de documentation (CRD), le Fonds coopératif pour l Habitat (FOCAH) ; ces programmes se veulent des outils d aide au développement. Activités de la CONGEH pour apporter des solutions aux problèmes á la base Avec le programme GSH la CONGEH a dans un premier temps procéder á la sensibilisation des communautés sur les questions de Genre, de VIH/SIDA, et d Habitat et de l interaction existant entre ces concepts. Elle a ensuite ressentie avec ses structures membres la nécessité de créer des espaces de concertation pour les communautés (cases sociales ; il existe actuellement 5 CS dans cinq communautés) ou les membres des communautés se retrouvent pour débattre de leur problèmes, ceci en mémoire du concept de l arbre á palabre jadis pratiquer dans les sociétés africaines. Dans ces cases actuellement est développée la sensibilisation au dialogue entre conjoints, entre parents et enfants, la féminisation et la juvénisation de la sensibilisation au G S H. La formation des femmes á la gestion des activités génératrices des revenus. Les CCF sensibilisent et accompagnent dans la résolution de leurs problèmes de droits en général et de droits fonciers en particulier dans ces espaces ou hors, les communautés et les femmes en particulier ; Fait du plaidoyer auprès des pouvoirs publics, et sont engagées aujourd hui dans la production de logements sociaux Les CCD offrent aux communautés rurales et aux femmes en particulier des espaces leur permettant d exposer et écouler leur produit á juste prix, améliorant ainsi leur pouvoir économique, leur autonomie, leur capacité d accès á l Habitat et minimisant leur vulnérabilité au VIH.(2 CCD existent á nos jours et un est en cours de construction) Le FOCAH est un programme qui vise á mettre sur pieds une structure de micro crédit ; elle octroie actuellement des petits crédits pour financer les AGR, et bientôt l Habitat ; ceci par un système d épargne 3

4 des membres. (A nos jours environ 50 micro crédits ont été octroyés pour les AGR). Le CDR est le programme d appui technique, en informations, en recherche de financement pour le montage, la mise sur pieds, le suivi des projets des communautés. Quelques projets ont été financés á nos jours ( construction de CCD, champs communautaire, centre de formation en couture pour femmes, achat d un terrain pour construction de logements sociaux pilotes ) Plusieurs relais sont formés dans les différents programmes en vue de mener ce processus á bon port sur le terrain ; aujourd hui la CONGEH essaye de développer des partenariats avec des organisations faisant dans ses différents domaines d intervention et parfois plus spécialisés pour référer ou rechercher des ressources. La CONGEH fait également une discrimination positive dans tous ses programmes en faveur des femmes, des PVVS, et de tous les problèmes relatifs au VIH/SIDA. Difficultés Le manque de ressources matérielles, financières, humaines La difficulté á mobiliser les communautés, á transmettre la vision du développement participatif et durable. La difficulté á bousculer les us et coutumes si profondément encrés dans les mentalités parfois même des femmes pourtant principales victimes, et même des décideurs. Le manque de franche collaboration des pouvoirs publics etc Sont autant de freins au processus de la CONGEH. Forces (partenaires, outils, structures+communautés, ) Perspectives (Influencer les politiques gouvernementales, et même d autres organisations du secteur de l habitat afin qu elle intègre les notions Genre et de VIH. formation et suivi de relais Perrins, dialogue parents /enfants, entre conjoints, juvénisation et féminisation de la sensibilisation, développement de partenariats, logements sociaux, coopérative d habitat, plus grande intégration des PVVS et des questions de VIH ) 4

5 5

DECLARATION SOLENNELLE SUR L EGALITE ENTRE LES HOMMES ET LES FEMMES EN AFRIQUE

DECLARATION SOLENNELLE SUR L EGALITE ENTRE LES HOMMES ET LES FEMMES EN AFRIQUE CONFERENCE DE L UNION AFRICAINE Troisième session ordinaire 6 8 juillet 2004 Addis-Abeba (ETHIOPIE) Assembly/AU/Decl.12(III) DECLARATION SOLENNELLE SUR L EGALITE ENTRE LES HOMMES ET LES FEMMES EN AFRIQUE

Plus en détail

II. Les expériences acquises de la mise en œuvre du projet

II. Les expériences acquises de la mise en œuvre du projet Événement de Haut niveau sur la sécurité humaine et sa contribution à l'agenda 2030 M. Boubacar THERA, Coordinateur National de WANEP-Mali Email : bthera@wanepmali.org/ therabou@yahoo.fr I. Contexte Le

Plus en détail

Stratégie mondiale du secteur de la santé contre le VIH/sida

Stratégie mondiale du secteur de la santé contre le VIH/sida Stratégie mondiale du secteur de la santé contre le VIH/sida 2011-2015 Réseau parlementaire de lutte contre le VIH/SIDA, Libreville 2-3 octobre 2012 1 PLAN Pourquoi une nouvelle stratégie? Processus d

Plus en détail

PRÉVENIR LE MARIAGE PRÉCOCE

PRÉVENIR LE MARIAGE PRÉCOCE 0 PRÉVENIR LE MARIAGE PRÉCOCE 1 CAMPAGNE DE SAVE THE AFRICAN PEOPLE INTERNATIONAL SUR LE MARIAGE PRÉCOCE 1. Introduction La plupart des adolescents qui mettent un enfant au monde, 9/10 sont mariés ou vivent

Plus en détail

TOUS CONTRE LES INEGALITES SOCIALES DE SANTE. APPEL A L ACTION DE DAKAR DU 23 mai 2013

TOUS CONTRE LES INEGALITES SOCIALES DE SANTE. APPEL A L ACTION DE DAKAR DU 23 mai 2013 TOUS CONTRE LES INEGALITES SOCIALES DE SANTE APPEL A L ACTION DE DAKAR DU 23 mai 2013 A l invitation de l ONG AcDev, de l OMS Sénégal et de l UNICEF, 204 participants se sont réunis de 21 au 23 mai à Dakar

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. 2 e Journée internationale de la femme rurale «Femmes rurales valorisées, une force pour le pays»

DOSSIER DE PRESSE. 2 e Journée internationale de la femme rurale «Femmes rurales valorisées, une force pour le pays» Pôle communication Tél. : 24 66 40 Jeudi 15 octobre 2015 DOSSIER DE PRESSE 2 e Journée internationale de la femme rurale «Femmes rurales valorisées, une force pour le pays» La 2e édition de la Journée

Plus en détail

Normes et directives pour l aide d urgence à l élevage [Livestock Emergency Guidelines and Standards LEGS]

Normes et directives pour l aide d urgence à l élevage [Livestock Emergency Guidelines and Standards LEGS] Normes et directives pour l aide d urgence à l élevage [Livestock Emergency Guidelines and Standards LEGS] Série de directives internationales destinées à soutenir les interventions d urgence, pour aider

Plus en détail

Sixième conférence Africaine sur la population - Ouagadougou Burkina Faso, 5-9 Décembre 2011

Sixième conférence Africaine sur la population - Ouagadougou Burkina Faso, 5-9 Décembre 2011 Sixième conférence Africaine sur la population - Ouagadougou Burkina Faso, 5-9 Décembre 11 Thème : La population Africaine : Passé, Présent et Futur Sous Thème : Caractéristiques, tendances et conséquences

Plus en détail

Autonomisation de la femme rurale

Autonomisation de la femme rurale SECTION CAMEROUNAISE Juillet 2012 Autonomisation de la femme rurale Communication présentée par Honorable Epoube née Eyoum Lydienne (Cameroun) 1 ère Vice Présidente du Réseau des Femmes Parlementaires

Plus en détail

BURKINA FASO Unité-Progrès-Justice

BURKINA FASO Unité-Progrès-Justice BURKINA FASO Unité-Progrès-Justice DECLARATION DU MINISTRE DE L HABITAT ET DE L URBANISME DU BURKINA FASO A LA 24EME SESSION DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE ONU-HABITAT DU 15 AU 19 AVRIL 2013 A NAIROBI,

Plus en détail

Conseil des droits de l homme. Le droit qu a toute personne de jouir du meilleur état de santé physique et mentale possible

Conseil des droits de l homme. Le droit qu a toute personne de jouir du meilleur état de santé physique et mentale possible Conseil des droits de l homme Résolution 6/29. Le droit qu a toute personne de jouir du meilleur état de santé physique et mentale possible Le Conseil des droits de l homme, Sachant que, pour des millions

Plus en détail

Une approche alternative pour le développement rural en Afrique. Mouvement Saemaul. Centre des Nations Unies pour la gouvernance (CNUG)

Une approche alternative pour le développement rural en Afrique. Mouvement Saemaul. Centre des Nations Unies pour la gouvernance (CNUG) Une approche alternative pour le développement rural en Afrique Mouvement Saemaul Centre des Nations Unies pour la gouvernance (CNUG) Principaux principes sous-jacent : Mouvement Saemaul Saemaul : «Nouveau

Plus en détail

Termes de Référence pour le Poste de Coordonnateur National du Secrétariat technique de la plateforme des OSC impliquées dans la riposte au VIH sida au Togo -------------------------------------------000--------------------------------------------

Plus en détail

Questions pour des évaluations rapide protection de l enfance. Enfant séparés/enfants non-accompagne

Questions pour des évaluations rapide protection de l enfance. Enfant séparés/enfants non-accompagne Questions pour des évaluations rapide protection de l enfance Enfant séparés/enfants non-accompagne 1. Y a-t-il un grand nombre d enfants qui sont séparés ou non accompagnés, ou qui ont été portés disparus

Plus en détail

CADRE STRATEGIQUE DE LUTTE CONTRE LE VIH/SIDA

CADRE STRATEGIQUE DE LUTTE CONTRE LE VIH/SIDA BURKINA FASO Unité Progrès - Justice PRESIDENCE DU FASO ---------- CONSEIL NATIONAL DE LUTTE CONTRE LE SIDA ET LES IST ---------- SECRETARIAT PERMANENT CADRE STRATEGIQUE DE LUTTE CONTRE LE VIH/SIDA 2006

Plus en détail

Chine Handicap International Info Fédérale Fiche pays Chine FR. Elise Cartuyvels

Chine Handicap International Info Fédérale Fiche pays Chine FR. Elise Cartuyvels Chine 2016 Handicap International Info Fédérale Fiche pays Chine 2016 07 FR MANDAT En Chine, Handicap International vise à soutenir, en collaboration avec ses partenaires de la société civile et du gouvernement,

Plus en détail

Document préparatoire Draft

Document préparatoire Draft ATELIER DE RESTITUTION DES RESULTATS DE RECHERCHE POUR LE RENFORCEMENT DE L ACCES DES MSM A LA PREVENTION, LA PRISE EN CHARGE ET AU TRAITEMENT DU VIH/SIDA (BURKINA FASO, GAMBIE, SENEGAL) Multi-Country

Plus en détail

25 septembre (violence sexuelle et sexiste) Deux ans renouvelables.

25 septembre (violence sexuelle et sexiste) Deux ans renouvelables. TERMES DE RÉFÉRENCE (JPO) INFORMATIONS GÉNÉRALES : Termes de référence créés/mis à 25 septembre 2015 jour le Fonction Administrateur adjoint chargé de la protection (violence sexuelle et sexiste) Secteur

Plus en détail

Femmes et conflits : les défis lancés par la Résolution 1325 de l ONU

Femmes et conflits : les défis lancés par la Résolution 1325 de l ONU Femmes et conflits : les défis lancés par la Résolution 1325 de l ONU La mission organisée par Justice et Paix en février 2008 à l Est de la République Démocratique du Congo a confirmé d une part l horreur

Plus en détail

Migrants et Prévention liée à la Sexualité : l exemple du SIDA. Dr Abdon GOUDJO Dr Brigitte QUENUM Coordinateur médical Directrice de programme

Migrants et Prévention liée à la Sexualité : l exemple du SIDA. Dr Abdon GOUDJO Dr Brigitte QUENUM Coordinateur médical Directrice de programme Migrants et Prévention liée à la Sexualité : l exemple du SIDA Dr Abdon GOUDJO Dr Brigitte QUENUM Coordinateur médical Directrice de programme CRIPS IMEA 1 1/ De l épidémiologie aux explications socio-culturelles

Plus en détail

PNUD_ RCA

PNUD_ RCA Au service des peuples et des nations PNUD_ RCA www.cf.undp.org Bulletin trimestriel publié par le bureau pays du PNUD en République Centrafricaine Edition de décembre 2016 @PNUD_RCA PNUD CENTRAFRIQUE

Plus en détail

Journée internationale de la Femme 2016

Journée internationale de la Femme 2016 Journée internationale de la Femme 2016 Photo: World Fish - «Le poisson et la sécurité alimentaire en Afrique» «Beaucoup des femmes qui pratiquent le commerce du poisson sont chef de famille monoparentale.

Plus en détail

PCU Cadre logique Burundi

PCU Cadre logique Burundi PCU Cadre logique Burundi Objectif global : Contribuer à une paix et une stabilité durables dans le Sud- Soudan et au Burundi, à la fin de la période prévue pour le projet Objectif spécifique 1 : 132 Organisations

Plus en détail

la Conférence mondiale des Nations Unies sur le logement et le développement durable

la Conférence mondiale des Nations Unies sur le logement et le développement durable HABITAT I il y a 40 ans les chefs d Etat et de gouvernement se sont réunis à Vancouver pour première conférence internationale consacrée aux villes (Habitat I). A l époque, ils ont tiré une sonnette d

Plus en détail

U N I O N P A R L E M E N T A I R E A F R I C A I N E U P A

U N I O N P A R L E M E N T A I R E A F R I C A I N E U P A U N I O N P A R L E M E N T A I R E A F R I C A I N E U P A 35 ème CONFERENCE R.133/35/12 Kigali, 29 et 30 Novembre 2012 RESOLUTION sur «Le rôle des Parlements dans la mise en oeuvre des stratégies de

Plus en détail

Planning Familial

Planning Familial Présentation de l association Planning Familial http://www.planning-familial.org/actualites-internationales Le Planning Familial œuvre pour la reconnaissance des droits en matière de sexualité et de reproduction

Plus en détail

Des mesures structurelles pour lutter contre la pauvreté et l exclusion

Des mesures structurelles pour lutter contre la pauvreté et l exclusion Des mesures structurelles pour lutter contre la pauvreté et l exclusion Avis préparé dans le cadre de la consultation publique en matière de lutte à la pauvreté et à l'exclusion sociale présenté par Regroupement

Plus en détail

PLAN D ACTION Sous Cluster Protection de l Enfance République Centrafricaine (RCA) 1

PLAN D ACTION Sous Cluster Protection de l Enfance République Centrafricaine (RCA) 1 PLAN D ACTION Sous Cluster Protection de l Enfance République Centrafricaine (RCA) 1 Objectif général : Renforcer la prévention, réponse et l environnement protecteur pour les enfants victimes du conflit

Plus en détail

Abréviations 9. Recommandations 76

Abréviations 9. Recommandations 76 Sommaire Sommaire Introduction Quelques mots sur ce rapport 1 Abréviations 9 Résumé 13 Première partie : les raisons 19 Recommandations 76 Deuxième partie : l analyse et les faits 93 1 Vue d ensemble :

Plus en détail

Chine 2015 DONNEES CLES. EFFECTIFS 2 Personnel national : 9 Personnel expatrié : 3

Chine 2015 DONNEES CLES. EFFECTIFS 2 Personnel national : 9 Personnel expatrié : 3 Chine 2015 MANDAT En Chine, Handicap International vise à soutenir, en collaboration avec ses partenaires de la société civile et du gouvernement, les groupes de personnes les plus vulnérables des régions

Plus en détail

Femmes et VIH La féminisation de l épidémie

Femmes et VIH La féminisation de l épidémie Femmes et VIH La féminisation de l épidémie Mardi 23 octobre 2007 Florence Lot, Caroline Semaille Unité VIH/Sida - IST-VHC Département des Maladies Infectieuses Institut de Veille Sanitaire Les femmes

Plus en détail

La Stratégie économique pour la Francophonie (SEF)

La Stratégie économique pour la Francophonie (SEF) La Stratégie économique pour la Francophonie (SEF) But de la SEF Contribuer à la construction d un modèle économique performant, soucieux de la dignité humaine, du respect de l environnement et capable

Plus en détail

CONFERENCE CRISE ALIMENTAIRE EN BANDE SAHELIENNE

CONFERENCE CRISE ALIMENTAIRE EN BANDE SAHELIENNE CONFERENCE CRISE ALIMENTAIRE EN BANDE SAHELIENNE Leçons tirées des précédentes réponses humanitaires et mise en perspective face aux défis à venir N Djamena, 20 Mars 2012 COMMUNICATION OXFAM AU TCHAD Réduction

Plus en détail

Ébauche pour consultation

Ébauche pour consultation L Alliance ODD 8.7 Conjuguer les efforts au niveau mondial afin d éradiquer le travail des enfants et le travail forcé, l esclavage moderne et la traite des êtres humains Ébauche pour consultation En septembre

Plus en détail

CRISE HUMANITAIRE ET REPONSE NATIONALE DE LA LUTTE CONTRE LE VIH/SIDA EN RDC. SITUATION DE CONFLIT ET DE POST CONFLIT Pr L.

CRISE HUMANITAIRE ET REPONSE NATIONALE DE LA LUTTE CONTRE LE VIH/SIDA EN RDC. SITUATION DE CONFLIT ET DE POST CONFLIT Pr L. CRISE HUMANITAIRE ET REPONSE NATIONALE DE LA LUTTE CONTRE LE VIH/SIDA EN RDC SITUATION DE CONFLIT ET DE POST CONFLIT Pr L. Mashako Mamba Situation humanitaire Un Tsunami tous les 7 mois (1200 décès par

Plus en détail

PRESENTATION DE LA POLITIQUE ENVIRONNEMENTALE DE SUCO

PRESENTATION DE LA POLITIQUE ENVIRONNEMENTALE DE SUCO PRESENTATION DE LA POLITIQUE ENVIRONNEMENTALE DE SUCO DOCUMENT DE TRAVAIL Février 2008 Politique environnementale de SUCO 1. Le contexte Le septième Objectif du Millénaire pour le Développement vise à

Plus en détail

Organisation des Nations Unies pour le développement industriel. Fonds d affectation spéciale pour les énergies renouvelables

Organisation des Nations Unies pour le développement industriel. Fonds d affectation spéciale pour les énergies renouvelables - Organisation des Nations Unies pour le développement industriel Distr. générale 14 mai 2012 Français Original: anglais Conseil du développement industriel Quarantième session Vienne, 20-22 novembre 2012

Plus en détail

Plaidoyer pour une Année Africaine de la Pêche Artisanale

Plaidoyer pour une Année Africaine de la Pêche Artisanale Confédération Africaine des Organisations Professionnelles de la Pêche Artisanale African Confederation of Professional Organizations for the Artisanal Fishery Plaidoyer pour une Année Africaine de la

Plus en détail

FORUM MONDIAL SUR L AGRICULTURE INTERVENTION DU MINISTRE DE L AGRICULTURE ET DU DEVELOPPEMENT RURAL DU CAMEROUN

FORUM MONDIAL SUR L AGRICULTURE INTERVENTION DU MINISTRE DE L AGRICULTURE ET DU DEVELOPPEMENT RURAL DU CAMEROUN FORUM MONDIAL SUR L AGRICULTURE INTERVENTION DU MINISTRE DE L AGRICULTURE ET DU DEVELOPPEMENT RURAL DU CAMEROUN Monsieur le Président, Monsieur le Directeur de l Agriculture de l OCDE, Mesdames et messieurs

Plus en détail

Programme d Urgence de Développement Communautaire - PUDC

Programme d Urgence de Développement Communautaire - PUDC Programme d Urgence de Développement Communautaire - PUDC Avec un taux annuel de croissance démographique de 2,6%, la population du Sénégal est estimée à 13,6 millions d habitants en 2012. Selon les estimations

Plus en détail

PREVENTION ET LE CONTRÔLE DES MALADIES NON TRANSMISSIBLES ET CHRONIQUES

PREVENTION ET LE CONTRÔLE DES MALADIES NON TRANSMISSIBLES ET CHRONIQUES UN APPEL À L EXPERTISE INFIRMIERE CONSORTIUM NATIONAL POUR LA PREVENTION ET LE CONTRÔLE DES MALADIES NON TRANSMISSIBLES ET CHRONIQUES Présentateur: Patrice ENOKA, Inf. Master en Santé Publique 6 e Congrès

Plus en détail

Pour une reconnaissance des Droits des paysans, paysannes et personnes du monde rural par les Nations-Unies

Pour une reconnaissance des Droits des paysans, paysannes et personnes du monde rural par les Nations-Unies Pour une reconnaissance des Droits des paysans, paysannes et personnes du monde rural par les Nations-Unies Titom by-nc-nd 2.0 Décembre 2016 Doriane Henry de Frahan 1 Relecture : Carmelina Carracillo 1

Plus en détail

Ciblage- Méthodologie et Défis

Ciblage- Méthodologie et Défis Ciblage- Méthodologie et Défis Méthodes et Principes du ciblage pour les interventions en Sécurité Alimentaire Participative et à base communautaire Informé par l Approche d Economie des Ménages/ Household

Plus en détail

Le rôle des ONG de femmes en matière de promotion de l égalité des genres et des droits des femmes

Le rôle des ONG de femmes en matière de promotion de l égalité des genres et des droits des femmes Le rôle des ONG de femmes en matière de promotion de l égalité des genres et des droits des femmes Mireille NIYONZIMA Introduction Les ONG des femmes ont commencé à émerger avec la crise qui secoue le

Plus en détail

DECLARATION NATIONALE TRIPARTITE DE LUTTE CONTRE LE VIH/SIDA SUR LE LIEU DE TRAVAIL

DECLARATION NATIONALE TRIPARTITE DE LUTTE CONTRE LE VIH/SIDA SUR LE LIEU DE TRAVAIL DECLARATION NATIONALE TRIPARTITE DE LUTTE CONTRE LE VIH/SIDA SUR LE LIEU DE TRAVAIL PREAMBULE La présente Déclaration Nationale Tripartite de lutte contre le VIH/SIDA sur le lieu de travail, est le produit

Plus en détail

L inclusion des personnes handicapées

L inclusion des personnes handicapées L inclusion des personnes handicapées La stratégie de l Europe en matière d égalité des chances Commission européenne À droits égaux, chances égales La valeur ajoutée européenne L Année européenne des

Plus en détail

DÉCLaraTioN D addis abéba SUr La SaNTÉ CommUNaUTaire DaNS La région africaine

DÉCLaraTioN D addis abéba SUr La SaNTÉ CommUNaUTaire DaNS La région africaine DÉCLaraTioN D addis abéba SUr La SaNTÉ CommUNaUTaire DaNS La région africaine 1. Nous, Ministres de la Santé et Représentants des États Membres, des organisations non gouvernementales, des sociétés civiles,

Plus en détail

Couty Fall, Coordonnatrice Régionale

Couty Fall, Coordonnatrice Régionale Couty Fall, Coordonnatrice Régionale Programme Régional du PNUD pour la Cohésion Sociale et l Emploi des Jeunes en Afrique Subsaharienne (YERP) PNUD/ Centre Régional de Dakar Rabat, Avril 2011 Plan de

Plus en détail

13 e Réunion régionale africaine Addis-Abeba, Ethiopie, 30 novembre-3 décembre 2015

13 e Réunion régionale africaine Addis-Abeba, Ethiopie, 30 novembre-3 décembre 2015 ORGANISATION INTERNATIONALE DU TRAVAIL 13 e Réunion régionale africaine Addis-Abeba, Ethiopie, 30 novembre-3 décembre 2015 AFRM.13/D.8(Rev.) Déclaration d Addis-Abeba Transformer l Afrique grâce au travail

Plus en détail

Les dispositifs de formation pour l insertion sociale et professionnelle des jeunes. Yaoundé, 23 mai 2006.

Les dispositifs de formation pour l insertion sociale et professionnelle des jeunes. Yaoundé, 23 mai 2006. Les dispositifs de formation pour l insertion sociale et professionnelle des jeunes Vision globale en Afrique des enjeux de la formation des jeunes ruraux. Mme Tamoifo Nkom marie Porte Parole de la Jeunesse

Plus en détail

Groupe Thématique Migrations. Cadre stratégique

Groupe Thématique Migrations. Cadre stratégique Groupe Thématique Migrations Cadre stratégique Le Maroc, désormais pays de départ, de transit et d accueil de migrants et de réfugiés, se trouve confronté à une situation complexe et doit relever aujourd

Plus en détail

ATELIER DE LANCEMENT DU RESEAU DES SOLUTIONS POUR LE DEVELOPPEMENT DURABLE DES NATIONS UNIES (SDSN) PRESENTATION DE LA CAEPHA

ATELIER DE LANCEMENT DU RESEAU DES SOLUTIONS POUR LE DEVELOPPEMENT DURABLE DES NATIONS UNIES (SDSN) PRESENTATION DE LA CAEPHA ATELIER DE LANCEMENT DU RESEAU DES SOLUTIONS POUR LE DEVELOPPEMENT DURABLE DES NATIONS UNIES (SDSN) PRESENTATION DE LA CAEPHA THEME: ACCES A L EAU POTABLE L HYGIENE ET L ASSAINISSEMENT (AEPHA) DAKAR LE

Plus en détail

Procédures de travail 1

Procédures de travail 1 Collective Consultation of NGOs ON EDUCATION 2030 Consultation collective des ONG SUR L ÉDUCATION 2030 Consultación Colectiva de las ONG EN EDUCACIÓN 2030 Procédures de travail 1 1. Introduction Depuis

Plus en détail

PLAN D'OPERATIONS PAR PAYS. Pays : Gabon

PLAN D'OPERATIONS PAR PAYS. Pays : Gabon PLAN D'OPERATIONS PAR PAYS Pays : Gabon Année de Planification : 2006 2006 PLAN D OPERATIONS DU GABON PRESENTATION GENERALE 1. Protection et environnement opérationnel socioéconomique Le Gabon est un pays

Plus en détail

POLITIQUE DE LA CIRGL EN MATIÈRE DE LUTTE CONTRE LE CHÔMAGE DES JEUNES

POLITIQUE DE LA CIRGL EN MATIÈRE DE LUTTE CONTRE LE CHÔMAGE DES JEUNES INTERNATIONAL CONFERENCE ON THE GREAT LAKES REGION CONFÉRENCE INTERNATIONALE SUR LA RÉGION DES GRANDS LACS POLITIQUE DE LA CIRGL EN MATIÈRE DE LUTTE CONTRE LE CHÔMAGE DES JEUNES Déclaration du Sommet Spécial

Plus en détail

[Tapez le titre du document] RAPPORT ANNUEL 2015 ONG NOURRIR LE MONDE CONTACTS : /

[Tapez le titre du document] RAPPORT ANNUEL 2015 ONG NOURRIR LE MONDE CONTACTS : / 1 RAPPORT ANNUEL 2015 ONG NOURRIR LE MONDE CONTACTS : 07 89 49 47 /01 66 75 61 1 2 SOMMAIRE I. PRESENTATION DE L ONG NOURRIR LE MONDE II. RESUME DES ACTIVITES III. IV. BILAN MORAL BILAN FINANCIER CONCLUSION

Plus en détail

DESCRIPTION D AFFECTATION DE VOLONTAIRE DES NATIONS UNIES

DESCRIPTION D AFFECTATION DE VOLONTAIRE DES NATIONS UNIES DESCRIPTION D AFFECTATION DE VOLONTAIRE DES NATIONS UNIES Préambule : Le programme des Volontaires des Nations Unies (VNU) est au sein des Nations Unies l organisation qui, au niveau mondial, est chargée

Plus en détail

L exemple de la CEDEAO

L exemple de la CEDEAO Assemblée Parlementaire Paritaire Commission des Affaires Politiques Bruxelles, 22 23 septembre 2004 Intégration des droits et de la protection des enfants dans les politiques et programmes des Etats membres

Plus en détail

Communication de M. DJE BI Irie. Directeur Général de l ENA de Côte d Ivoire. L Observatoire des Fonctions Publiques Africaines

Communication de M. DJE BI Irie. Directeur Général de l ENA de Côte d Ivoire. L Observatoire des Fonctions Publiques Africaines Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement L Observatoire des Fonctions Publiques Africaines Séminaire Conjoint CAFRAD/OFPA Sur la Clarification des Missions de

Plus en détail

Chapitre 5 : HABITAT ET CONDITIONS DE VIE

Chapitre 5 : HABITAT ET CONDITIONS DE VIE Chapitre 5 : HABITAT ET CONDITIONS DE VIE SOMMAIRE I. LISTE DES GRAPHIQUES... 83 II. LISTE DES TABLEAUX... 83 III. PRESENTATION... 84 IV. METHODOLOGIE... 84 V. SOURCES DE DOCUMENTATION... 84 Chapitre 5

Plus en détail

Symposium 2015 DEVELOPPER DES LOGEMENTS LOCATIFS ABORDABLES

Symposium 2015 DEVELOPPER DES LOGEMENTS LOCATIFS ABORDABLES Symposium 2015 DEVELOPPER DES LOGEMENTS LOCATIFS ABORDABLES Organisé conjointement par Shelter Afrique et le Ministère des Ressources Hydrauliques, des Travaux & du Logement, Ghana 2 Juin, Movenpick, Ghana

Plus en détail

VIH et mobilité: Utiliser les partenariats pour intégrer les migrants dans la lutte globale contre le VIH. Contribution

VIH et mobilité: Utiliser les partenariats pour intégrer les migrants dans la lutte globale contre le VIH. Contribution IOM International Organization for Migration OIM Organisation Internationale pour les Migrations OIM OrganizaciÓn Internacional para las Migraciones VIH et mobilité: Utiliser les partenariats pour intégrer

Plus en détail

Déclaration Finale du Premier Sommet des Filles Africaines sur l élimination du mariage des enfants en Afrique Novembre 2015

Déclaration Finale du Premier Sommet des Filles Africaines sur l élimination du mariage des enfants en Afrique Novembre 2015 Déclaration Finale du Premier Sommet des Filles Africaines sur l élimination du mariage des enfants en Afrique Novembre 2015 Nous, les chefs d Etat et des Gouvernements, conjointement avec les Ministres

Plus en détail

ORGANISATIONS NON GOUVERNEMENTALES 1

ORGANISATIONS NON GOUVERNEMENTALES 1 ORGANISATIONS NON GOUVERNEMENTALES 1 1. COORDINATION ENTRE LE HCR ET LES ONG 2 Les dispositions reproduites ci-dessous recommandent que le HCR collabore avec les ONG ou reconnaissent la nécessité de coordination

Plus en détail

Activités de plaidoyer

Activités de plaidoyer Activités de plaidoyer «Un monde dans lequel toutes les filles et tous les garçons acquièrent leur autonomie grâce à une éducation de qualité qui leur permet de réaliser leur potentiel et de contribuer

Plus en détail

c) les organisations non gouvernementales (ONG), les organisations communautaires et les organisations bénévoles ;

c) les organisations non gouvernementales (ONG), les organisations communautaires et les organisations bénévoles ; Conseil économique, social et culturel de l Union Africaine ECOSOCC INTRODUCTION L Union africaine, à sa session inaugurale à Durban (Afrique du Sud) en juillet 2002, s est engagée sur la voie de la transformation

Plus en détail

Action de la Fraternité Notre Dame au Niger, en Afrique travail sur le terrain avec les agences des Nations Unies et autres entités

Action de la Fraternité Notre Dame au Niger, en Afrique travail sur le terrain avec les agences des Nations Unies et autres entités Action de la Fraternité Notre Dame au Niger, en Afrique travail sur le terrain avec les agences des Nations Unies et autres entités En 2013 en tant que membre actif de la CONIDE (Coalition Nigérienne des

Plus en détail

ALLOCUTION DE SON EXCELLENCE MADAME MARIE-GORETTI NDUWIMANA, MINISTRE DE L'ACTION SOCIALE ET DE LA PROMOTION DE LA FEMME, A LA 49 è m e SESSION DE LA

ALLOCUTION DE SON EXCELLENCE MADAME MARIE-GORETTI NDUWIMANA, MINISTRE DE L'ACTION SOCIALE ET DE LA PROMOTION DE LA FEMME, A LA 49 è m e SESSION DE LA ALLOCUTION DE SON EXCELLENCE MADAME MARIE-GORETTI NDUWIMANA, MINISTRE DE L'ACTION SOCIALE ET DE LA PROMOTION DE LA FEMME, A LA 49 è m e SESSION DE LA COMMISSION DE LA CONDITION DE LA FEMME 1 Excellence,

Plus en détail

Etats des lieux de la microassurance. Afrique. Etats généraux de la microassurance Octobre 2009 Abidjan, Côte d Ivoire

Etats des lieux de la microassurance. Afrique. Etats généraux de la microassurance Octobre 2009 Abidjan, Côte d Ivoire Etats des lieux de la microassurance en Afrique Etats généraux de la microassurance 22 23 Octobre 2009 Abidjan, Côte d Ivoire Caroline Phily Fonds pour l innovation en micro-assurance Plan de la présentation

Plus en détail

Les champs d intervention et de coopération comprennent :

Les champs d intervention et de coopération comprennent : 2. Egypte Après la révolution en janvier 2011, l Egypte a plus que jamais besoin d assistance dans beaucoup de domaines relatifs au travail décent. Le manque de travail décent, surtout pour les jeunes

Plus en détail

Suivi des discussions récurrentes (DR) Année: Emploi

Suivi des discussions récurrentes (DR) Année: Emploi Réalisation des objectifs et des principes transversaux correspondants Décisions concernant le programme et budget et d'autres aspects de la Coordination des moyens action de l'oit Moyens d action/objectifs

Plus en détail

N 744. Votre Revue de Presse Du 26/ 09 /2016. tel : Fax:

N 744. Votre Revue de Presse Du 26/ 09 /2016. tel : Fax: N 744 By Votre Revue de Presse Du 26/ 09 /2016 CONECT 2016 press@conect.org.tn tel : +216 31 330 330 Fax: +216 71 231 059 La Franchise à l honneur à Tunis et à Sfax Exploiter de grandes enseignes pour

Plus en détail

À l issue de cette consultation, nous avons adopté la Déclaration qui suit : Nous

À l issue de cette consultation, nous avons adopté la Déclaration qui suit : Nous CONSULTATION DES PARTIES PRENANTES SUR L «ANNÉE DE L AUTONOMISATION DES FEMMES ET DU DÉVELOPPEMENT EN VUE DE LA RÉALISATION DE L AGENDA 2063 DE L AFRIQUE» 20-23 Janvier 2015 ADDIS-ABEBA ÉTHIOPIE COMMUNIQUÉ

Plus en détail

COMMISSION NATIONALE DES DROITS DE L HOMME

COMMISSION NATIONALE DES DROITS DE L HOMME PAY: INSTITUTION: CONGO BRAZZAVILE COMMISSION NATIONALE DES DROITS DE L HOMME Le statut d accréditation par le CIC: Statut B Adresse: Commission Nationale des Droits de l Homme Tel: +242 406 663 352 Email:

Plus en détail

Effets de la crise économique et financière en Afrique. Agir ensemble pour le Pacte mondial pour l Emploi de l OIT DECLARATION

Effets de la crise économique et financière en Afrique. Agir ensemble pour le Pacte mondial pour l Emploi de l OIT DECLARATION 1. Nous, représentants d organisations d employeurs et de travailleurs membres de la Confédération Pan-africaine des Employeurs (CPE), de l Organisation Régionale Africaine de la Confédération Syndicale

Plus en détail

UNE APPROCHE INTEGREE DE PROTECTION SOCIALE ET DE PROMOTION DE L EMPLOI PRODUCTIF: PERSPECTIVES DES EMPLOYEURS DU BURKINA FASO

UNE APPROCHE INTEGREE DE PROTECTION SOCIALE ET DE PROMOTION DE L EMPLOI PRODUCTIF: PERSPECTIVES DES EMPLOYEURS DU BURKINA FASO UNE APPROCHE INTEGREE DE PROTECTION SOCIALE ET DE PROMOTION DE L EMPLOI PRODUCTIF: PERSPECTIVES DES EMPLOYEURS DU BURKINA FASO Présentée par Mme YAMEOGO/TOU Philomène Secrétaire Générale du Conseil National

Plus en détail

STATUTS DE L ORGANISATION ADIFEJ TOGO ACTIONS POUR LE DEVELOPPEMENT INTEGRAL DE LA FEMME ET L EMPLOI DES JEUNES AU TOGO

STATUTS DE L ORGANISATION ADIFEJ TOGO ACTIONS POUR LE DEVELOPPEMENT INTEGRAL DE LA FEMME ET L EMPLOI DES JEUNES AU TOGO STATUTS DE L ORGANISATION ADIFEJ TOGO ACTIONS POUR LE DEVELOPPEMENT INTEGRAL DE LA FEMME ET L EMPLOI DES JEUNES AU TOGO Sis à LOME Quartier Attiégou Rue 2085 B.P. 4771 Tel. 22 36 56 33/ 90 14 08 35 Créée

Plus en détail

Les objectifs du millénaire pour le développement et l égalité entre les femmes et les hommes

Les objectifs du millénaire pour le développement et l égalité entre les femmes et les hommes Les objectifs du millénaire pour le développement et l égalité entre les femmes et les hommes I. LA DECLARATION DU MILLENAIRE Le 8 septembre 2000, l Assemblée Générale des Nations Unies a adopté une résolution,

Plus en détail

Objectifs et résulats

Objectifs et résulats Objectifs et résulats 1 PLAN D ACTION DU SYSTÈME DES NATIONS UNIES POUR LA JEUNESSE Objectifs généraux Emploi et entrepreneuriat : Multiplier les possibilités de travail et de rémunération décents offertes

Plus en détail

Les Orientations internationales en matière de protection et promotion des Droits Humains par rapport au VIH/SIDA

Les Orientations internationales en matière de protection et promotion des Droits Humains par rapport au VIH/SIDA Les Orientations internationales en matière de protection et promotion des Droits Humains par rapport au VIH/SIDA Natalie Marini Conseillère en Droits de l Homme et Egalité de Genre ONUSIDA /RDC PLAN DE

Plus en détail

Alliance Globale pour la résilience AGIR - Sahel et Afrique de l Ouest. Contribution à l Initiative africaine pour lutter contre la désertification

Alliance Globale pour la résilience AGIR - Sahel et Afrique de l Ouest. Contribution à l Initiative africaine pour lutter contre la désertification Alliance Globale pour la résilience - Sahel et Afrique de l Ouest Contribution à l Initiative africaine pour lutter contre la désertification Issa Martin BIKIENGA Coordonnateur Cellule technique régionale

Plus en détail

L impact psychosocial de la séparation familiale dans la ville de Tombouctou

L impact psychosocial de la séparation familiale dans la ville de Tombouctou Organisation Internationale pour les Migrations Etude Protection de l Enfance L impact psychosocial de la séparation familiale dans la ville de Tombouctou Table des matières Introduction Contexte, objectifs

Plus en détail

Introduction Comprendre les fondamentaux

Introduction Comprendre les fondamentaux 10 Introduction Comprendre les fondamentaux OUTILS DÉCISIONNELS DU FIDA EN MATIÈRE DE FINANCE RURALE Introduction Comprendre les fondamentaux Action: Passer en revue les principes de base de la finance

Plus en détail

Journée mondiale pour le travail décent

Journée mondiale pour le travail décent Journée mondiale pour le travail décent Le 7 octobre 2008 Journée mondiale pour le travail décent Le 7 octobre 2008 Le mouvement syndical organisera, le 7 octobre 2008, une Journée mondiale pour le travail

Plus en détail

YOSSA Thaddée; Présentation à l atelier régional de Dakar

YOSSA Thaddée; Présentation à l atelier régional de Dakar Genre et analyse des marchés et filières alimentaires dans les régions du Nord et de l Extrême-nord du Cameroun Présentation à l atelier régional de Dakar YOSSA Thaddée; yossathaddee@yahoo.fr Avec l appui

Plus en détail

Appui au projet Santé maternelle et infantile en RDC

Appui au projet Santé maternelle et infantile en RDC Appui au projet Santé maternelle et infantile en RDC Le docteur de l Hôpital général de Bunia en compagnie d une femme et de son bébé Photo : Claire Lebeau / Oxfam-Québec Pays : RDC, région de Bunia, district

Plus en détail

Migrations internationales des personnels de santé : un défi pour les systèmes de santé des pays en développement

Migrations internationales des personnels de santé : un défi pour les systèmes de santé des pays en développement CONSEIL EXECUTIF EB122/16 Rev.1 Cent vingt-deuxième session 16 janvier 2008 Point 4.13 de l ordre du jour provisoire Migrations internationales des personnels de santé : un défi pour les systèmes de santé

Plus en détail

Appel de Banjul sur l apatridie

Appel de Banjul sur l apatridie Appel de Banjul sur l apatridie Nous, participants à la table ronde régionale sur l apatridie en Afrique de l Ouest, organisée à Banjul, les 4 et 5 décembre 2013, à l initiative du Haut Commissariat des

Plus en détail

Daniel Désiré OUEDRAOGO Chargé de Programme Gestion des Ressources Naturelles TREE AID

Daniel Désiré OUEDRAOGO Chargé de Programme Gestion des Ressources Naturelles TREE AID GOUVERNANCE LOCALE DES RESSOURCES FORESTIERES COMME REPONSE AUX CONFLITS ET A LA LUTTE CONTRE LA PAUVRETE EN MILIEU RURAL AU BURKINA FASO Daniel Désiré OUEDRAOGO Chargé de Programme Gestion des Ressources

Plus en détail

Sierra Leone 2015 DONNEES CLES. EFFECTIFS Personnel national : 300 Personnel expatrié : 15

Sierra Leone 2015 DONNEES CLES. EFFECTIFS Personnel national : 300 Personnel expatrié : 15 Sierra Leone 2015 MANDAT En Sierra Leone, l objectif de Handicap International est d améliorer les conditions de vie des personnes vulnérables (incluant les personnes handicapées), en favorisant notamment

Plus en détail

Résultats de la Conférence mondiale sur les déterminants sociaux de la santé

Résultats de la Conférence mondiale sur les déterminants sociaux de la santé Cent trentième session EB130.R11 Point 6.6 de l ordre du jour 21 janvier 2012 Résultats de la Conférence mondiale sur les déterminants sociaux de la santé Le Conseil exécutif, Ayant examiné le rapport

Plus en détail

Durée du projet: 36 mois (Juin 2011 à juin 2014) Coût total de l'opération:

Durée du projet: 36 mois (Juin 2011 à juin 2014) Coût total de l'opération: Note de présentation du programme «Santé, sexualité, droits et genre : programme de promotion des droits et de la santé en matière de sexualité et d égalité des sexes» Durée du projet: 36 mois (Juin 2011

Plus en détail

REPUBLIQUE DE DJIBOUTI Unité Egalité Paix

REPUBLIQUE DE DJIBOUTI Unité Egalité Paix REPUBLIQUE DE DJIBOUTI Unité Egalité Paix Le changement climatique en Afrique Le changement climatique est un phénomène planétaire. Ses effets se font sentir sur toute la planète à travers l augmentation

Plus en détail

L engagement des Nations Unies pour l amélioration du statut des personnes handicapées

L engagement des Nations Unies pour l amélioration du statut des personnes handicapées Annexe 2 L ONU et les personnes handicapées L engagement des Nations Unies pour l amélioration du statut des personnes handicapées Plus de 500 millions de personnes sont handicapées par suite d une déficience

Plus en détail

Communication de Mme Rachel GOGOUA, Experte en Genre et Développement, République de Côte d Ivoire 59 ème Session CSW, New York du x au x mars 2015.

Communication de Mme Rachel GOGOUA, Experte en Genre et Développement, République de Côte d Ivoire 59 ème Session CSW, New York du x au x mars 2015. Communication de Mme Rachel GOGOUA, Experte en Genre et Développement, République de Côte d Ivoire 59 ème Session CSW, New York du x au x mars 2015. Thème : «Les traditions et coutumes qui empêchent l

Plus en détail

Phase pilote du programme African Transformation

Phase pilote du programme African Transformation Phase pilote du programme African Transformation en Côte d Ivoire 2009 African Transformation, qu est ce que c est? Un outil qui utilise l approche genre pour contribuer au bien-être de la communauté Un

Plus en détail

Intégration de l urbanisation dans la planification du développement national en faveur de villes inclusives

Intégration de l urbanisation dans la planification du développement national en faveur de villes inclusives Intégration de l urbanisation dans la planification du développement national en faveur de villes inclusives Réunion de groupe d experts 9 et 10 octobre 2017 Addis-Abeba (Éthiopie) Aide-mémoire 17-00679

Plus en détail

GROUPE SECTORIEL EAU HYGIENE ET ASSAINISSEMENT

GROUPE SECTORIEL EAU HYGIENE ET ASSAINISSEMENT GROUPE SECTORIEL EAU HYGIENE ET ASSAINISSEMENT I. CONTEXTE TERMES DE REFERENCE Le Cameroun fait face à de nombreuses et récurrentes crises humanitaires notamment : - D importantes inondations 1. - Des

Plus en détail

Mise en contexte. Recherche

Mise en contexte. Recherche Équipe de recherche Chercheurs Professionnelles de recherche Sarah Dufour, Université de Montréal Carl Lacharité, Université du Québec à Trois-Rivières Louise Lemay, Université de Sherbrooke Danielle Lessard,

Plus en détail

Atelier de formation sur l'implication du secteur privé dans les activités pétrolières et minières au Tchad

Atelier de formation sur l'implication du secteur privé dans les activités pétrolières et minières au Tchad CONFERENCE DES NATIONS UNIES SUR LE COMMERCE ET LE DEVELOPPEMENT CNUCED Projet 1415P: Renforcement des capacités dans les secteurs pétrolier et minier dans les économies des pays de la CEEAC Atelier de

Plus en détail