BUREAU D ÉTUDES CANTY

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "BUREAU D ÉTUDES CANTY"

Transcription

1 La performance du détail 20 Réf. PHPP Réf. RT 2012 Ψ = 0,079 W/m.K (réf. RT 2012) Ψ = -0,044 W/m.K (réf. PHPP) Calcul réalisé selon les normes NF EN ISO et NF EN ISO , les Règles Th-Bât 2012 et le référentiel Passivhaus Institut Ce résultat n'est valable que dans cette configuration bien précise de mur, de menuiserie et de vitrage. Si les paramètres sont différents, les résultats peuvent changer. 0 Comparaison avec les autres systèmes constructifs des règles Th-Bât Maçonnerie + Isolation Thermique par l'intérieur (I.T.I.) Béton + Isolation Thermique par l'extérieur (I.T.E.) Maçonnerie Isolation Thermique Répartie (I.T.R.) Mur à Ossature Bois (M.O.B.) Ψ = 0,02 W/m.K Ψ = 0,15 W/m.K Ψ = 0,10 W/m.K Ψ = 0,18 W/m.K Bureau d Études Thermiques CANTY 8, rue Anne Frank Sceaux sur Huisne Réf Version 1 - de Août Entreprise Individuelle - SIRET Dispensé d immatriculation au registre du commerce et des sociétés (RCS) et au répertoire des métiers (RM)

2 Température extérieure Θ e 0 C Température intérieure Θ i 20 C Différence de température entre les deux ambiances ΔT 20 C Résistance thermique superficielle extérieure R se 0.04 m².k/w Résistance thermique superficielle intérieure R si 0.13 m².k/w Coefficient de transmission surfacique du mur en partie courante (1) U c Longueur intérieure du mur L p Pont thermique de l'ossature bois en partie courante (2) Ψ W/(m.K) Nombre de pont thermique en partie courante Densité du maillage du modèle géométrique 2D - 5x5 mm Flux thermique total résultant Φ T W/m Coefficient linéique du pont thermique Ψ W/(m.K) Température superficielle minimale aux conditions Θ e Θ min 17.3 C Facteur de température f Rsi [0-20] Hygrométrie maximale pour éviter la condensation superficielle aux conditions Θ e HR max 85 % (1) (2) Voir détail des calculs en annexe Page 2/3

3 Matériau du modèle 2D Conductivité thermique utile λ u (W/m.K) Épaisseur (mm) Température extérieure - - Température intérieure - - Température intérieure (zone d'échange réduit) - - Adiabatique - - Bardage bois extérieur (non pris en compte) Lame d'air extérieure fortement ventilée (R éq. =0.09) Panneau O.S.B Isolant Ossature en bois (Douglas ou Pin Maritime ) x145 Tasseaux en bois (Douglas ou Pin Maritime ) /37x50 Lame d'air intérieure non ventilée (R éq. =0.18) Plaque de plâtre Page 3/3

4 ANNEXE 1 : U c du mur Matériau Conductivité thermique utile λ u (W/m.K) Épaisseur (mm) Résistance thermique (m².k/w) Température intérieure Résistance thermique superficielle intérieure Plaque de plâtre à parement carton Lame d'air intérieure non ventilée Film pare vapeur (Sd 18m) Isolant ISONAT VEGETAL de chez BUITEX Certificat ACERMI n 09/116/ Panneau O.S.B Film pare pluie (Sd 0.18m) Lame d'air extérieure fortement ventilée Voir schéma ci-dessous Bardage bois Résistance thermique superficielle extérieure Température extérieure Somme des résistances thermiques ΣR i Extrait des règles Th-U, Fasc. 4, U c = 1 / ΣR i Coefficient de transmission surfacique en partie courante U c Page A1-1/1

5 ANNEXE 2 : Ψ intégré du mur Température extérieure Θ e 0 C Température intérieure Θ i 20 C Différence de température entre les deux ambiances ΔT 20 C Résistance thermique superficielle extérieure R se 0.04 m².k/w Résistance thermique superficielle intérieure R si 0.13 m².k/w Coefficient de transmission surfacique en partie courante U c Longueur intérieure du mur L p 1200 mm Nombre de ponts thermiques intégrés dans le modèle 2D Entraxe de l'ossature bois mm Epaisseur de l'ossature bois - 45x145 mm Densité du maillage du modèle géométrique 2D - 2.5x2.5 mm 600 mm Courbes des isothermes représentant les ponts thermiques intégrés Flux thermique total résultant Φ T W/m Coefficient linéique du pont thermique intégré Ψ W/(m.K) Température superficielle minimale aux conditions Θ e Θ min 19.1 C Facteur de température f Rsi [0-20] Hygrométrie maximale pour éviter la condensation superficielle aux conditions Θ e HR max 94 % Page A2-1/1

CALCUL DE PONTS THERMIQUES DE LIAISON AVEC FACADE F4

CALCUL DE PONTS THERMIQUES DE LIAISON AVEC FACADE F4 Département Enveloppe et Revêtements Division HygroThermique des Ouvrages N affaire : 10-099 Le 26 avril 2011 Réf. DER/HTO 2011-100-AD/LS CALCUL DE PONTS THERMIQUES DE LIAISON AVEC FACADE F4 Version 1

Plus en détail

La gestion des ponts thermiques dans les bâtiments bois (1/2)

La gestion des ponts thermiques dans les bâtiments bois (1/2) 1-51 Programme Contenu : * (définition, impacts, méthode, exemple, sensibilité) * Les trouver & les éviter (exemples courants avec solutions d'améliorations) 2-51 Définition : partie de l'enveloppe d'un

Plus en détail

Matinée A. Le Grenelle de l environnement B. Les grandeurs caractéristiques C. Le confort D. Les déperditions thermiques Après midi E.

Matinée A. Le Grenelle de l environnement B. Les grandeurs caractéristiques C. Le confort D. Les déperditions thermiques Après midi E. Matinée A. Le Grenelle de l environnement B. Les grandeurs caractéristiques C. Le confort D. Les déperditions thermiques Après midi E. Applications sur un pavillon F. Exemples de mises en évidence 1 Ne

Plus en détail

CALCUL DES COEFFICIENTS DE PONTS THERMIQUES DE PLANCHER INTEGRANT DES MODENATURES. Société : NMC

CALCUL DES COEFFICIENTS DE PONTS THERMIQUES DE PLANCHER INTEGRANT DES MODENATURES. Société : NMC CALCUL DES COEFFICIENTS DE PONTS THERMIQUES DE PLANCHER INTEGRANT DES MODENATURES Société : NMC DÉPARTEMENT ENVELOPPE ET REVÊTEMENTS Service DER Division HTO DER/HTO 2010-112-BB/LS Date Le 12 Avril 2010

Plus en détail

Règles Th-U. Parois vitrées. Fascicule 3/5 SOMMAIRE

Règles Th-U. Parois vitrées. Fascicule 3/5 SOMMAIRE Règles Th-U Ex Fascicule 3 : Parois vitrées - Sommaire I Règles Th-U Fascicule 3/5 Parois vitrées SOMMAIRE Chapitre I : Introduction... 1 Chapitre II : Méthode générale de calcul... 2 2.1 Parois vitrées...

Plus en détail

Systèmes constructifs bois et thermique d hiver. Sylvain Boulet - FCBA

Systèmes constructifs bois et thermique d hiver. Sylvain Boulet - FCBA Systèmes constructifs bois et thermique d hiver Sylvain Boulet - FCBA 1 Programme RT Bois «Aide à la conception technique et règlementaire, adaptée au choix de solutions constructives bois» Suite de l

Plus en détail

ETUDE WUFI Etude dynamique des transferts hygrothermiques à travers les parois

ETUDE WUFI Etude dynamique des transferts hygrothermiques à travers les parois RAPPORT_BIPLAN SARL au capital de 8000 SIRET : 51199946800024 ZA La Touche 35890 BOURG DES COMPTES Tel : 02.99.52.14.38 Email : contact@tyeco2.com ETUDE WUFI Etude dynamique des transferts hygrothermiques

Plus en détail

LES PRINCIPES DE LA THERMIQUE

LES PRINCIPES DE LA THERMIQUE LES PRINCIPES DE LA THERMIQUE 1- Introduction : isolation d une maison Après avoir regardé la vidéo «bien isoler sa maison», répondre aux questions suivantes : Depuis 2011, qu impose la réglementation

Plus en détail

SESSION 2014 EPREUVE E5 ETUDE DES CONSTRUCTIONS. Sous Epreuve U5.1 ETUDES TECHNIQUES. Durée : 4 heures Coefficient : 3 ELEMENTS DE CORRIGE

SESSION 2014 EPREUVE E5 ETUDE DES CONSTRUCTIONS. Sous Epreuve U5.1 ETUDES TECHNIQUES. Durée : 4 heures Coefficient : 3 ELEMENTS DE CORRIGE BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR ETUDES ET ECONOMIE DE LA CONSTRUCTION SESSION 2014 EPREUVE E5 ETUDE DES CONSTRUCTIONS Sous Epreuve U5.1 ETUDES TECHNIQUES Durée : 4 heures Coefficient : 3 ELEMENTS DE CORRIGE

Plus en détail

8 EXIGENCES POUR LE RAPPORT DONNÉES À INTRODUIRE DONNÉES À EXTRAIRE...19

8 EXIGENCES POUR LE RAPPORT DONNÉES À INTRODUIRE DONNÉES À EXTRAIRE...19 Annexe 8 Les règles de calcul pour la détermination des coefficients de transmission thermique linéaires et ponctuels des nœuds constructifs Calculs numériques validés TABLE DES MATIÈRES 1 INTRODUCTION...

Plus en détail

NOTE TECHNIQUE. Calcul du pont thermique ponctuel du rupteur à scellement chimique IT-Fix. Nom du client : Sit-ab Titre de l'affaire : IT-Fix

NOTE TECHNIQUE. Calcul du pont thermique ponctuel du rupteur à scellement chimique IT-Fix. Nom du client : Sit-ab Titre de l'affaire : IT-Fix Nom du client : Sit-ab Titre de l'affaire : IT-Fix NOTE TECHNIQUE Calcul du pont thermique ponctuel du rupteur à scellement chimique IT-Fix Auteur: Florian SIMON Date : 27/09/2013 N/Ref : CMDL/FS.2013.42

Plus en détail

Calcul de ponts thermiques en relevé d étanchéité

Calcul de ponts thermiques en relevé d étanchéité Calcul de ponts thermiques en relevé d étanchéité Direction Date 10/03/2016 Chef de projet Laurent Mazié Référence rapport ET 16/037 N version 1 Chargés d études Rémi Wrona Diffusion VIPREMI Euro Prefa

Plus en détail

Détermination du coefficient de transmission thermique (valeur U) du MIX GPE TECHPRO + Valnat chanvre

Détermination du coefficient de transmission thermique (valeur U) du MIX GPE TECHPRO + Valnat chanvre RAPPORT D ESSAI N VTT-S-01061-16 8/03/2016 Détermination du coefficient de transmission thermique (valeur U) du MIX GPE TECHPRO + Valnat chanvre Demandé par : Valtech industrie RAPPORT D ESSAI N. VTT-S-01061-16

Plus en détail

Détermination de l'inertie quotidienne par le calcul selon la règle NF EN ISO 13786

Détermination de l'inertie quotidienne par le calcul selon la règle NF EN ISO 13786 Détermination de l'inertie quotidienne par le calcul selon la règle TH-I NF EN ISO 13786 INDEX 1.- DONNÉES GÉNÉRALES 3 2.- CALCUL DE L'INERTIE QUOTIDIENNE SELON LA NORME NF EN ISO 13786 3 2.1.- Données

Plus en détail

CALCULS THERMIQUES SUR COFFRES DE VOLETS ROULANTS ET/OU DE STORE VENITIEN EXTERIEUR DANS LE CADRE D UN AVIS TECHNIQUE

CALCULS THERMIQUES SUR COFFRES DE VOLETS ROULANTS ET/OU DE STORE VENITIEN EXTERIEUR DANS LE CADRE D UN AVIS TECHNIQUE CALCULS THERMIQUES SUR COFFRES DE VOLETS ROULANTS ET/OU DE STORE VENITIEN EXTERIEUR DANS LE CADRE D UN AVIS TECHNIQUE Choix des variantes affichées dans l Avis Technique Méthodologie de calcul 1 / 19 TABLES

Plus en détail

DETERMINATION DES COEFFICIENTS THERMIQUES (UP ET PSI) DES BLOCS DE COFFRAGE ISOLANT ISOLASUP EVOLUTION POUR UN AVIS TECHNIQUE

DETERMINATION DES COEFFICIENTS THERMIQUES (UP ET PSI) DES BLOCS DE COFFRAGE ISOLANT ISOLASUP EVOLUTION POUR UN AVIS TECHNIQUE Direction Isolation et Revêtements Division HygroThermique des Ouvrages N affaire : 13-098 Le 21 juillet 2014 Réf. DIR/HTO 2014-154-KZ/LS- N SAP 70042372 DETERMINATION DES COEFFICIENTS THERMIQUES (UP ET

Plus en détail

Traitement des nœuds constructifs. 3 Coefficient de transfert thermique par transmission à travers les nœuds constructifs: H T

Traitement des nœuds constructifs. 3 Coefficient de transfert thermique par transmission à travers les nœuds constructifs: H T Traitement des nœuds constructifs 1 Domaine d application 2 Définitions 3 Coefficient de transfert thermique par transmission à travers les nœuds constructifs: H T junctions 3.1 OPTION A : méthode détaillée

Plus en détail

ENSEMBLE 6 MAISONS ATTENANTES (2x3) SURFACE AU SOL 243,60 M² (12 appartements)

ENSEMBLE 6 MAISONS ATTENANTES (2x3) SURFACE AU SOL 243,60 M² (12 appartements) ENSEMBLE 6 MAISONS ATTENANTES (2x3) SURFACE AU SOL 243,60 M² (12 appartements) 3 maisons façade crépi et 3 habillage en pierres naturelles TERRAIN 990 M² (36 x 27,50 mètres) 1 2 3 4 5 6 BARDAGE MURS EN

Plus en détail

CALCUL DE LA TRANSMISSION THERMIQUE A TRAVERS UN BARDAGE AVEC REMPLISSAGE EN POLYCARBONATE ALVEOLAIRE. Société : DOTT GALLINA FRANCE

CALCUL DE LA TRANSMISSION THERMIQUE A TRAVERS UN BARDAGE AVEC REMPLISSAGE EN POLYCARBONATE ALVEOLAIRE. Société : DOTT GALLINA FRANCE CALCUL DE LA TRANSMISSION THERMIQUE A TRAVERS UN BARDAGE AVEC REMPLISSAGE EN POLYCARBONATE ALVEOLAIRE Société : DOTT GALLINA FRANCE DÉPARTEMENT ENVELOPPE ET REVÊTEMENTS Service DER Division HTO REF DER/HTO

Plus en détail

Transfert d'humidité à travers les parois Note de synthèse Mur brique rénovation Extension d'un groupe scolaire WORMHOUT

Transfert d'humidité à travers les parois Note de synthèse Mur brique rénovation Extension d'un groupe scolaire WORMHOUT Transfert d'humidité à travers les parois Note de synthèse Mur brique rénovation Extension d'un groupe scolaire WORMHOUT Page 1/7 Transfert d'humidité à travers les parois : Note de synthèse Paroi Simulée

Plus en détail

solutions constructives Catalogue construction bois : solutions de murs extérieurs Le système constructif par nature

solutions constructives Catalogue construction bois : solutions de murs extérieurs Le système constructif par nature Catalogue construction bois : solutions de murs extérieurs Produits pour la construction saine issus de matériaux naturels renouvelables solutions constructives Définition et caractéristiques des composants

Plus en détail

Eléments d armature thermo-isolants ARBO Physique du bâtiment prise en compte des ponts thermiques dans le calcul

Eléments d armature thermo-isolants ARBO Physique du bâtiment prise en compte des ponts thermiques dans le calcul [exposés] Eléments d armature thermo-isolants ARBO Physique du bâtiment prise en compte des ponts thermiques dans le calcul CH-3250 Lyss Switzerland Phone 032 387 95 95 Fax 032 387 95 99 E-Mail info@aschwanden.com

Plus en détail

Température résultante d hiver (d après DTU) [ C]

Température résultante d hiver (d après DTU) [ C] Température résultante d hiver (d après DTU) [ C] Température résultante d été [ C] à titre indicatif Habitation Salle de séjour 18 23 à 25 Salle à manger 18 23 à 25 Cuisine 18 23 à 25 Salon 18 23 à 25

Plus en détail

Module L03 : TRANSFERTS THERMIQUES Corrigés des exercices posés en partiels

Module L03 : TRANSFERTS THERMIQUES Corrigés des exercices posés en partiels Module L03 : TRANSFERTS THERMIQUES Corrigés des exercices posés en partiels 1 Contrôle de température lors de travaux 1.1 Dimensionnement du chauffage 1.2 Température de surface 1.3 Consommation énergétique

Plus en détail

- Bilan thermique - - Calcul des pertes surfaciques et linéiques - Plancher Seacbois en vide sanitaire avec isolant TMS 80 sous dalle flottante

- Bilan thermique - - Calcul des pertes surfaciques et linéiques - Plancher Seacbois en vide sanitaire avec isolant TMS 80 sous dalle flottante NOTE EXPLICATIVE Vous trouverez ci-dessous l étude des calculs de pertes thermiques surfaciques et linéiques des planchers Seacbois en vide sanitaire, associés à un isolant TMS80 sous dalle flottante.

Plus en détail

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté ou traduit

Plus en détail

Physique du Bâtiment Caractéristiques thermi -ques dynamiques

Physique du Bâtiment Caractéristiques thermi -ques dynamiques Déphasage et amortissement Définitions Thermique dynamique Etude thermique dans laquelle les paramètres de calcul sont variables. Par exemple : les températures extérieure (données météorologiques) et

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : Rénovation passive à haute performance energétique : détails techniques

Formation Bâtiment Durable : Rénovation passive à haute performance energétique : détails techniques Formation Bâtiment Durable : Rénovation passive à haute performance energétique : détails techniques Bruxelles Environnement EXEMPLE DE RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE ET DURABLE: BATEX [120] RUE DU VERGER Thomas

Plus en détail

Panneaux Isolants Bardage & Couverture. Fiche Technique KS1180 AB

Panneaux Isolants Bardage & Couverture. Fiche Technique KS1180 AB Panneaux Isolants Bardage & Couverture Fiche Technique KS1180 AB Description KS1180 AB est un panneau sandwich isolant en mousse polyisocyanurate (PIR) en largeur de 1180 mm à fixations apparentes. Profil

Plus en détail

Les principes de la thermique

Les principes de la thermique Les principes de la thermique CoursTD 1. L isolation une maison Vidéo «bien isoler sa maison», durée : 5minutes. 1) Depuis 2011, qu impose la réglementation lors de la vente d une maison? 2) Quel est le

Plus en détail

Publié sur Knauf Bâtiment (http://www.knauf-batiment.fr) PC00000920 Le produit : présentation Complexe isolant pour l isolation thermique par l intérieur de murs, par collage ou fixation mécanique indirecte,

Plus en détail

- Calcul : δ air / coefficient μ avec pour unité : mg/(m.h.pa) ou g/(m.h.mmhg)

- Calcul : δ air / coefficient μ avec pour unité : mg/(m.h.pa) ou g/(m.h.mmhg) Perméabilité à la vapeur d eau d un matériau (δ) : C est le rapport de la quantité de vapeur d eau traversant un matériau par unité d épaisseur; par unité de temps et par unité de différence de pression

Plus en détail

460 avenue de Quiera BP MOUANS SARTOUX CEDEX ENVELOPPE ET REVETEMENTS. Baies et Vitrages A LA DEMANDE DE : SEPALUMIC SA

460 avenue de Quiera BP MOUANS SARTOUX CEDEX ENVELOPPE ET REVETEMENTS. Baies et Vitrages A LA DEMANDE DE : SEPALUMIC SA ENVELOPPE ET REVETEMENTS Baies et Vitrages RPPORT D ETUDE THERMIQUE N BV08-1254 CONCERNNT DES MENUISERIES LUMINIUM SEPLUMIC frappes EVOLUTION + et DVNCE +, avec Ce rapport atteste uniquement des caractéristiques

Plus en détail

Calcul de ponts thermiques et détermination du risque de condensation

Calcul de ponts thermiques et détermination du risque de condensation Calcul de ponts thermiques et détermination du risque de condensation Direction Date 10/03/2016 Chef de projet Laurent Mazié Référence rapport ET 16/037 N version 1 Chargés d études Rémi Wrona Diffusion

Plus en détail

Humidité et Transfert de vapeur d eau dans une paroi. Durée du thème : 45 minutes

Humidité et Transfert de vapeur d eau dans une paroi. Durée du thème : 45 minutes et Transfert de vapeur d eau dans une paroi Durée du thème : 45 minutes Niveau de confort dans un bâtiment Equilibre thermique et Hygrométrique 2 Constructions récentes Bâtiment dont le mode constructif

Plus en détail

Th-U. Fascicule 5/5 PONTS THERMIQUES. Version de février 2001

Th-U. Fascicule 5/5 PONTS THERMIQUES. Version de février 2001 Enveloppes légères et transferts Hygrothermique des ouvrages Th-U Fascicule 5/5 PONTS THERMIQUES Version de février 2001 Auteur : S. FARKH PARIS - MARNE-LA-VALLEE - GRENOBLE - NANTES - SOPHIA ANTIPOLIS

Plus en détail

Coefficient de transmission surfacique en partie courante (Uc) 6. Coefficient de transmission surfacique global (Up) 7

Coefficient de transmission surfacique en partie courante (Uc) 6. Coefficient de transmission surfacique global (Up) 7 THERMIQUE Sommaire Sommaire 2 Récapitulatif général des valeurs 3 Introduction et hypothèses de calcul 4 Nature des matériaux, conductivité thermique et conditions aux limites 5 Performances Thermiques

Plus en détail

Exercices Thermiques BTS EEC

Exercices Thermiques BTS EEC BTS EEC 1993 On se propose d étudier les problèmes d isolation thermique pour les simples et doubles vitrages. Simple vitrage : glace plane d épaisseur e 1 = 8 mm. Double vitrage : 2 glaces planes d épaisseur

Plus en détail

CONSULTATION TECHNOLOGIQUE

CONSULTATION TECHNOLOGIQUE Centre d Études et de Recherches de l Industrie du Béton 1 rue des Longs Réages CS 10010 28233 ÉPERNON CEDEX FRANCE CONSULTATION TECHNOLOGIQUE RAPPORT Demandeur : PREFABLOC 2 rue des Pamplemousses 97429

Plus en détail

95% REFLEXION. WINCO technologies. La nouvelle façon d isoler les bâtiments Hautement réflectif, INDECHIRABLE CLASSEMENT R3. Une enveloppe continue,

95% REFLEXION. WINCO technologies. La nouvelle façon d isoler les bâtiments Hautement réflectif, INDECHIRABLE CLASSEMENT R3. Une enveloppe continue, R R R ISOLATION INTERIEURE & EXTERIEURE La nouvelle façon d isoler les bâtiments Hautement réflectif, Recouvert d aluminium pur, SKYTECH Pro réfléchit vers l intérieur 95% de la chaleur du rayonnement

Plus en détail

Les Besoins calorifiques d un local

Les Besoins calorifiques d un local Les Besoins calorifiques d un local Deux cas sont à considérer : Période d hiver Période d été 1. Période HIVER La quantité de chaleur (positive) à apporter au local est égale à la quantité de chaleur

Plus en détail

AMCO 1901 : exercices de thermique

AMCO 1901 : exercices de thermique AMCO 1901 : exercices de thermique Matériaux [W/mK],e[m] qt= k. (Tint- Text) [w/m2] Parois k = 1/RT [W/K] Ri, Re, Ra, Rvitrages RT = R [K/W] Bâtiment ks = aj kj Aj + ki li [W/K] Aj. niveau d'isolation

Plus en détail

Eurowall, le panneau performant pour le système d isolation thermique des façades par l extérieur.

Eurowall, le panneau performant pour le système d isolation thermique des façades par l extérieur. Eurowall, le panneau performant pour le système d isolation thermique des façades par l extérieur. Convient à une large gamme de systèmes de finition de façades en bardage, vêture et vêtage pour les habitations

Plus en détail

Isolation thermique des parois en terre cuite

Isolation thermique des parois en terre cuite Isolation thermique des parois en terre cuite R et U des murs en briques POROTHERM Les valeurs sont indiquées à chaque page produit dans les performances du mur. Maçonnerie isolante type a ou b Correction

Plus en détail

Comparaison entre trois plaques :

Comparaison entre trois plaques : Comparaison entre trois plaques : COMPARAISON DES FICHES TECHNIQUES DES PLAQUES DE PAREMENT EN PLÂTRE Gypsotech / GypsoHD / GypsoLIGNUM GYPSOTECH TYPE A CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES BA 6 BA 10 BA 13 BA

Plus en détail

CONSULTATION TECHNOLOGIQUE

CONSULTATION TECHNOLOGIQUE CONSULTATION TECHNOLOGIQUE RAPPORT Demandeur : BIP Route de la Lande de Jauge 33610 CESTAS Objet : Détermination du coefficient de transfert thermique (U) d un coffre de volet roulant en «BÉTON EASYTHERM»

Plus en détail

Calculs thermiques sur coffres de volets roulants et/ou de store vénitien extérieur dans le cadre d un Avis Technique

Calculs thermiques sur coffres de volets roulants et/ou de store vénitien extérieur dans le cadre d un Avis Technique Calculs thermiques sur coffres de volets roulants et/ou de store vénitien extérieur dans le cadre d un Avis Technique Choix des variantes affichées dans l Avis Technique Méthodologie de calcul Ce document

Plus en détail

Réduction des pertes énergétiques en toiture. Nom : Prénom : Classe : Date :

Réduction des pertes énergétiques en toiture. Nom : Prénom : Classe : Date : STI DD AC CI Contraintes envir. et énergétiques S.T.A. SAVOIRS TECHNOLOGIQUES ASSOCIES CI 2 Efficacité Énergétique 2 Outils Méthodes Analyse Description des systèmes 2.3.5 Comportement énergétiques des

Plus en détail

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté,

Plus en détail

Annexe technique 04 de la certification QB : Éléments spéciaux de maçonnerie

Annexe technique 04 de la certification QB : Éléments spéciaux de maçonnerie CERTIFICATION Annexe technique 04 de la certification QB : Éléments spéciaux de maçonnerie Coffre de volet roulant intégré à la maçonnerie N d identification : QB 07/A04 Date de mise en application : 01/06/2017

Plus en détail

- lors d une construction neuve. - lors d une rénovation d habitation récente employant des matériaux et systèmes constructifs conventionnels

- lors d une construction neuve. - lors d une rénovation d habitation récente employant des matériaux et systèmes constructifs conventionnels isoler sa maison pourquoi? quand? comment et où? - améliorer le confort intérieur - faire des économies d énergies - respecter la réglementation déperditions toiture 25 à 30 % sol 7 à 15 % murs 15 à 25

Plus en détail

Première 1er 2ème 3ème COMPORTEMENT THERMIQUE DES EXERCICES NIVEAU 1 1 / 7. Enseignement transversal LES TRANSFERTS THERMIQUES EXERCICES.

Première 1er 2ème 3ème COMPORTEMENT THERMIQUE DES EXERCICES NIVEAU 1 1 / 7. Enseignement transversal LES TRANSFERTS THERMIQUES EXERCICES. 1 / 7 NIVEAU 1 Exercice 1 Soit un vitrage simple d épaisseur 5 mm, de coefficient de conductibilité λ = 1,15 W/m C. La température de surface du vitrage intérieure est 22 C, la température de surface du

Plus en détail

DOSSIER TECHNIQUE et RESSOURCES

DOSSIER TECHNIQUE et RESSOURCES MENTION COMPLEMENTAIRE TECHNICIEN EN ENERGIES RENOUVELABLES EPREUVE E1 PREPARATION D UNE INTERVENTION SESSION 2017 DOSSIER TECHNIQUE et RESSOURCES «CONSTRUCTION D UNE MAISON INDIVIDUELLE, LOTISSEMENT GAUMET»

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : Rénovation à haute performance énergétique : détails techniques

Formation Bâtiment Durable : Rénovation à haute performance énergétique : détails techniques Formation Bâtiment Durable : Rénovation à haute performance énergétique : détails techniques Bruxelles Environnement L OUTIL THERM Kasper DERKINDEREN CENERGIE Objectif(s) de la présentation Introduction

Plus en détail

LA MÉTHODE GLASER : CALCUL DE LA CONDENSATION DANS LES PAROIS

LA MÉTHODE GLASER : CALCUL DE LA CONDENSATION DANS LES PAROIS LA MÉTHODE GLASER : CALCUL DE LA CONDENSATION DANS LES PAROIS Document mis à jour le 15 décembre 2016 B.B.S. Slama service technique : 04.73.34.73.20 sav@bbs-logiciels.com www.bbs-logiciels.com Calcul

Plus en détail

L énergie thermique. Φ.R th S. λ = ,75 =23,7 C =T 1 = ( 1 3 0,8 + 1

L énergie thermique. Φ.R th S. λ = ,75 =23,7 C =T 1 = ( 1 3 0,8 + 1 Exercice 1 L énergie thermique Soit un vitrage simple d épaisseur 5 mm, de coefficient de conductibilité = 1,15 W/(m.K) La température de surface du vitrage intérieure est 22 C, la température de surface

Plus en détail

Fiche technique produit

Fiche technique produit CERTIFICAT n 14/179/918 PRODUIT RT ÉPAISSEUR (mm) 50 80 100 120 145 (1) 200 (1) R=1,25 R=2,05 R=2,55 Autres largeurs sur demande. (1) Uniquement en panneau PERFORMANCES rt Comportement à l eau Mécanique

Plus en détail

I. Trois méthodes de calculs sont acceptées par la réglementation PEB

I. Trois méthodes de calculs sont acceptées par la réglementation PEB Titre Document explicatif des nœuds constructifs dans le cadre de la PEB Public cible Maître d œuvre, architecte, exécutant, déclarant PEB Auteur Jean-François Glaude Publication 14/05/2015 Documents de

Plus en détail

B.A.O. - BOIS. Julien LAMOULIE. 20 décembre Avec le soutien de : Code TVA CEE : FR

B.A.O. - BOIS. Julien LAMOULIE. 20 décembre Avec le soutien de : Code TVA CEE : FR B.A.O. - BOIS 20 décembre 2016 Siège social 10, rue Galilée 77420 Champs-sur-Marne Tél +33 (0)1 72 84 97 84 Julien LAMOULIE IBC Recherche Allée de Boutaut BP 227 33028 Bordeaux Cedex Tél +33 (0)5 56 43

Plus en détail

Pourquoi le métal semble-t-il plus froid que le bois? ( CME4)

Pourquoi le métal semble-t-il plus froid que le bois? ( CME4) Équilibre thermique des matériaux Conduction thermique Capacité thermique massique d un matériau Quantité de chaleur La résistance thermique d un matériau Pourquoi le métal semble-t-il plus froid que le

Plus en détail

Les noeuds constructifs

Les noeuds constructifs Les noeuds constructifs Journée d étude PEB Passif 2015 CCB-C 30 mai 2013 Antoine Tilmans Laboratoire Caractéristiques énergétiques CSTC Avec le support de la guidance technologique écoconstruction et

Plus en détail

Rupteurs. La référence RT 2012 LA PLUS ÉCONOMIQUE DU MARCHÉ. Gain 38% Gain 52%

Rupteurs. La référence RT 2012 LA PLUS ÉCONOMIQUE DU MARCHÉ. Gain 38% Gain 52% Rupteurs La référence RT 2012 LA PLUS ÉCONOMIQUE DU MARCHÉ LOGEMENTS COLLECTIFS Ψ 9 = 0,37 W/m.K Gain 38% MAISONS INDIVIDUELLES Ψ 9 = 0,29 W/m.K Gain 52% Évite la pose des rupteurs thermiques Exigence

Plus en détail

Publié sur Knauf Bâtiment (http://www.knauf-batiment.fr) S00001501 Le produit : présentation XTherm ULTRA 32 est un complexe de doublage qui combine les performances thermiques des polystyrènes expansés

Plus en détail

Contexte scientifique

Contexte scientifique Contexte scientifique Ces paramètres dépendent : Traité d architecture et d urbanisme bioclimatiques -De la constitution de l enveloppe du bâtiment (matériaux porteurs, isolants, parements ) -Des systèmes

Plus en détail

Fascicule 3/5 PAROIS VITRÉES

Fascicule 3/5 PAROIS VITRÉES Règles Th-U i Fascicule 3/5 PAROIS VITRÉES SOMMAIRE Chapitre I. Introduction......................... 1 1.1 Références normatives..................... 1 1.2 Définitions, symboles et indices..............

Plus en détail

TD de transfert thermique. Série N 1

TD de transfert thermique. Série N 1 TD de transfert thermique Série N 1 Méthodologie Comprendre l'énoncé et voir les données du problèmes comprendre la question et ce qu'on cherche à déterminer? Faire un schéma et identifier les modes et

Plus en détail

Dernière réalisation. Ets RICHEUX-LE TOHIC. L épine briend Fréhel

Dernière réalisation. Ets RICHEUX-LE TOHIC. L épine briend Fréhel Ets RICHEUX-LE TOHIC Tél : 02 96 41 47 47 L épine briend 22240 Fréhel Site : www.mrlt.fr Dernière réalisation Titre du projet : Maison individuelle Adresse du projet : La Ville Louis Date de réalisation

Plus en détail

CERTIFICAT VTT-C Date de délivrance , Mise à jour le DESCRIPTION DU PRODUIT PROCÉDURE DE CERTIFICATION NOM DU PRODUIT

CERTIFICAT VTT-C Date de délivrance , Mise à jour le DESCRIPTION DU PRODUIT PROCÉDURE DE CERTIFICATION NOM DU PRODUIT CERTIFICAT VTT-C-3662-09 Date de délivrance 19.3.2009, Mise à jour le 26.6.2009 NOM DU PRODUIT SYLVACTIS 55FX DETENTEUR DU CERTIFICAT FABRICANT ACTIS S.A. Avenue de Catalogne 11300 Limoux France LTSA ZI

Plus en détail

école mairie église Grand Rue

école mairie église Grand Rue MANOM LE SITE école mairie église Grand Rue A B B C A C A B B C A C Coupe AA Coupe BB Coupe CC Calcul thermique PHPP Composition de la toiture Composition des murs et dalle basse Valeurs U des parois

Plus en détail

Parois opaques (isolation thermique extérieure, intérieure, répartie lourde ou légère)

Parois opaques (isolation thermique extérieure, intérieure, répartie lourde ou légère) Parois opaques (isolation thermique extérieure, intérieure, répartie lourde ou légère) Durée du thème : 30 minutes FEEBAT Module 1+2 - Isolation thermique 1 Pour réduire les consommations d énergie Pour

Plus en détail

Lycée Professionnel Le Chesnois Bains les Bains

Lycée Professionnel Le Chesnois Bains les Bains Quelques exemples choisis de conductivité thermique b - La résistance thermique : R La capacité d'un matériau à résister au froid et au chaud est appelée ou R. Cet indicateur exprime la capacité d'un matériau

Plus en détail

Panneaux Isolants Bardage & Couverture. Fiche Technique KS1170 TFF LD & KS1170 TFF HD

Panneaux Isolants Bardage & Couverture. Fiche Technique KS1170 TFF LD & KS1170 TFF HD Panneaux Isolants Bardage & Couverture Fiche Technique KS1170 TFF LD & KS1170 TFF HD Description Panneaux sandwich en laine de roche à fibres redressées en largeur de 1170 mm à fixations apparentes. Profil

Plus en détail

Extérieur CONCEPT CONSTRUCTIF : ÉLÉMENT BÉTON ISOLÉ PAR L'INTÉRIEUR MUR DE FAÇADE SUR DALLE DE SOL DÉTAIL EN COUPE PEB CONFORME. Éch.

Extérieur CONCEPT CONSTRUCTIF : ÉLÉMENT BÉTON ISOLÉ PAR L'INTÉRIEUR MUR DE FAÇADE SUR DALLE DE SOL DÉTAIL EN COUPE PEB CONFORME. Éch. CONCEPT CONSTRUCTIF : ÉLÉMENT BÉTON ISOLÉ PAR L'INTÉRIEUR Éch.: 1/10 DÉTAIL EN CPE STANDARD PEB CONFORME MUR DE FAÇADE SUR DALLE DE SOL BASSE ÉNERGIE I continuité? si d > d min / 2 interposition? allongement?

Plus en détail

ROCKFAÇADE est un panneau en laine de roche nu de masse volumique de 39 kg/m 3. CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES. Masse volumique nominale (kg/m 3 ) 39

ROCKFAÇADE est un panneau en laine de roche nu de masse volumique de 39 kg/m 3. CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES. Masse volumique nominale (kg/m 3 ) 39 ISOLER LES BARDAGES SUR SUPPORT MAÇONNÉ ROCKFAÇADE NOUVEAU : Solution ROCKFAÇADE ENERGY ROCKFAÇADE est un panneau en laine de roche nu de masse volumique de 39 kg/m 3. DOMAINE D APPLICATION Isolation par

Plus en détail

CERTIFICAT. Entrevous à base de polystyrène expansé SEAC BOIS12 - SEAC BOIS15 - SEAC BOIS20

CERTIFICAT. Entrevous à base de polystyrène expansé SEAC BOIS12 - SEAC BOIS15 - SEAC BOIS20 CERTIFICAT à base de polystyrène expansé SEAC BOIS12 - SEAC BOIS15 - SEAC BOIS20 Le CSTB atteste que le(s) produit(s) ci-dessus est (sont) conforme(s) à des caractéristiques décrites dans le référentiel

Plus en détail

Bureau national pour accréditation de Lituanie

Bureau national pour accréditation de Lituanie INSTITUT DE CONSTRUCTION ET D ARCHITECTURE AUPRES L UNIVERSITE TECHNOLOGIQUE DE KAUNAS (KTU) LABORATOIRE DE LA PHYSIQUE THERMIQUE DE LA CONSTRUCTION Bureau national pour accréditation de Lituanie ESSAIS

Plus en détail

Projet : Réhabilitation énergétique Guynemer Groupama

Projet : Réhabilitation énergétique Guynemer Groupama Via Positive 7 ZA de Pré Munny 01630 PERON Tel : 04 50 56 33 11 E-mail : contact@viapositive.com Cabinet d ingénieur en énergie. Projet : Réhabilitation énergétique Guynemer Groupama Etude thermique RT

Plus en détail

BONUS DE CONSTRUCTIBILITÉ

BONUS DE CONSTRUCTIBILITÉ BONUS DE CONSTRUCTIBILITÉ Des bâtiments exemplaires avec la brique 17 rue Letellier 75O15 Paris Email : fftb@fftb.org @_FFTB_ www.briques.org Quelle est la pertinence de la maçonnerie en briques terre

Plus en détail

0,40. Répond à l essentiel de la réglementation acoustique (hormis pour les exigences des voies de classe 1) et zone aéroprtuaire

0,40. Répond à l essentiel de la réglementation acoustique (hormis pour les exigences des voies de classe 1) et zone aéroprtuaire MB ROCK & MB ROCK + mb rock mb rock + MB ROCK est un panneau rigide avec bord flexible pour l isolation des constructions à entre montants structurels. MB ROCK + est un panneau rigide double densité destiné

Plus en détail

Publié sur Knauf Bâtiment (http://www.knauf-batiment.fr) SP71265564 Le produit : présentation XTherm ULTRA 32 est un complexe de doublage qui combine les performances thermiques des polystyrènes expansés

Plus en détail

mb rock mb rock + 0,40

mb rock mb rock + 0,40 MB ROCK & MB ROCK + mb rock mb rock + MB ROCK est un panneau rigide avec bord flexible pour l isolation des constructions à ossature bois entre montants structurels. MB ROCK + est un panneau rigide double

Plus en détail

COEFFICIENT DE TRANSFERT THERMIQUE

COEFFICIENT DE TRANSFERT THERMIQUE FICHE CALCUL CALCUL DES CHARGES S Version 00-203 Page / 6 RESISTANCE La résistance thermique notée «R» est la capacité d un matériau de résister au passage de la chaleur (flux thermique ), de l extérieur

Plus en détail

Rénovation des fenêtres existantes

Rénovation des fenêtres existantes Rénovation des fenêtres existantes Approche énergétique Benoît Michaux - Page 1 Contenu Différentes performances Solutions possibles et la thermique Risque de condensation Gestion des apports solaires

Plus en détail

CONFORT THERMIQUE. 1/ La chaudière et la cheminée fonctionnent 2/ La chaudière et la cheminée ne fonctionnent pas

CONFORT THERMIQUE. 1/ La chaudière et la cheminée fonctionnent 2/ La chaudière et la cheminée ne fonctionnent pas CONFORT THERMIQUE I. Pourquoi isolons-nous? 1/ La chaudière et la cheminée fonctionnent 2/ La chaudière et la cheminée ne fonctionnent pas - La température ambiante est agréable - La température ambiante

Plus en détail

FORMATION BATIMENT DURABLE : PASSIF ET (TRES) BASSE ENERGIE

FORMATION BATIMENT DURABLE : PASSIF ET (TRES) BASSE ENERGIE FORMATION BATIMENT DURABLE : PASSIF ET (TRES) BASSE ENERGIE Journée 2.3 Nœuds constructifs AUTOMNE 2015 Pauline De Somer Cenergie cvba training.passive@cenergie.be 2 OBJECTIF(S) DE LA PRESENTATION Différentes

Plus en détail

CATALOGUE PRODUITS. Truelle crantée p.19. Blocs de chanvre p Equerre de liaison p.20. Equerre linteau p.21. Gond déporté p.

CATALOGUE PRODUITS. Truelle crantée p.19. Blocs de chanvre p Equerre de liaison p.20. Equerre linteau p.21. Gond déporté p. CATALOGUE PRODUITS Blocs de chanvre p.14-17 Truelle crantée p.19 Equerre de liaison p.20 Equerre linteau p.21 Profilé de soubassement p.22 Mortier-colle p.18 Boîte à découpe p.19 Gond déporté p.23 CHANVRIBLOC

Plus en détail

TECHNIQUE DU FROID ET DU CONDITIONNEMENT DE L AIR. Séance : Bilan thermique d une chambre froide Date :

TECHNIQUE DU FROID ET DU CONDITIONNEMENT DE L AIR. Séance : Bilan thermique d une chambre froide Date : TECHNIQUE DU FROID ET DU CONDITIONNEMENT DE L AIR Tâche T1.2 : Analyser les plans d une installation Compétence C1.1 : Collecter, identifier, lister, relever des données Thème : S4 : Approche scientifique

Plus en détail

knauf XTherm Ultra 32 Le nouveau standard

knauf XTherm Ultra 32 Le nouveau standard knauf XTherm Ultra 32 Le nouveau standard Le produit : pour quoi faire? Isolation thermique en neuf ou rénovation Maisons individuelles, logements collectifs ou Établissements Recevant du Public (ERP)

Plus en détail

F.E.S.T. AE-AI-TH/PE-01

F.E.S.T. AE-AI-TH/PE-01 F.E.S.T. AE-AI-TH/PE-0 Fiche d exemples de solutions techniques aux référentiels Qualitel et Habitat & Environnement Objet : Rubriques AE-AI-TH/PE Acoustique e & e, Thermique Hiver et Performance Energétique

Plus en détail

Rénovation des fenêtres existantes

Rénovation des fenêtres existantes Rénovation des fenêtres existantes Approche énergétique Benoît Michaux - Page 1 Contenu Différentes performances Solutions possibles et la thermique Risque de condensation Gestion des apports solaires

Plus en détail

0,40. Répond à l essentiel de la réglementation acoustique (hormis pour les exigences des voies de classe 1) et zone aéroprtuaire

0,40. Répond à l essentiel de la réglementation acoustique (hormis pour les exigences des voies de classe 1) et zone aéroprtuaire MB ROCK & MB ROCK + mb rock mb rock + MB ROCK est un panneau rigide avec bord flexible pour l isolation des constructions à ossature bois entre montants structurels. MB ROCK + est un panneau rigide double

Plus en détail

Première STI2D /STL Tronc commun Exercices Isolation thermique

Première STI2D /STL Tronc commun Exercices Isolation thermique Première STI2D /STL Tronc commun Exercices Isolation thermique Classe : Première Enseignement : Sciences physiques THEME du programme : HABITAT / VÊTEMENT et REVÊTEMENT Résumé du contenu de la ressource.

Plus en détail

MAISON BOIS GREEN HOUSE

MAISON BOIS GREEN HOUSE Nous vous accompagnons et vous conseillons tout au long de votre projet de construction E-mail: maisonmbc@gmail.com SAS. MBCGH 43 Rue de Paris 95380 Louvres SIRET: 814 189 973 00013 RCS: PONTOISE Maison

Plus en détail

ANALYSE HYGROTHERMIQUE MUR HORS SOL, STRUCTURE DE BÉTON. Calcul Cégep de Chicoutimi

ANALYSE HYGROTHERMIQUE MUR HORS SOL, STRUCTURE DE BÉTON. Calcul Cégep de Chicoutimi ANALYSE HYGROTHERMIQUE MUR HORS SOL, STRUCTURE DE BÉTON Calcul Cégep de Chicoutimi Sébastien Dufour 29/03/2011 Sommaire Introduction... 3 Composition du mur hors-sol... 3 Calculs de gradients thermiques...

Plus en détail

L énergie Maîtriser les déperditions énergétiques dans un bâtiment

L énergie Maîtriser les déperditions énergétiques dans un bâtiment L énergie Maîtriser les déperditions énergétiques dans un bâtiment Travaux Dirigés 02 Comment bien isoler une maison? Bien isoler sa maison avec Fred et Jamy Filière Scientifique - Option Sciences de l

Plus en détail

RECHERCHE, par SIMULATION HYGROTHERMIQUE, des RISQUES DE CONDENSATION et de DEVELOPPEMENT FONGIQUE dans les PROCEDES de TOITURE HYBRIS

RECHERCHE, par SIMULATION HYGROTHERMIQUE, des RISQUES DE CONDENSATION et de DEVELOPPEMENT FONGIQUE dans les PROCEDES de TOITURE HYBRIS ENERGIE ENVIRONNEMENT Enveloppe et Matériaux Innovants Tél. : +33 (0)4 76 76 25 11 Fax : +33 (0)1 64 68 89 38 Affaire N 16. 000134.01.01 Rapport N EMI 16-26062319 Grenoble, le 29 mars 2016 RECHERCHE, par

Plus en détail

Solutions Mur. Murbric. Porotherm GF R20 Th+ Mur Hybride Les plus produit : Caractériques techniques p Appareillages ép. 20 cm p.

Solutions Mur. Murbric. Porotherm GF R20 Th+ Mur Hybride Les plus produit : Caractériques techniques p Appareillages ép. 20 cm p. Porotherm GF R20 Th+ Mur Hybride Les plus produit : Caractériques techniques p. 126 Performances du mur p. 127-130 Accessoires ép. 20 cm p. 155-156 Appareillages ép. 20 cm p. 157-160 n Pose rapide : 6,6

Plus en détail

Eurotan, le panneau performant d isolation thermique support d étanchéité pour toitures terrasses.

Eurotan, le panneau performant d isolation thermique support d étanchéité pour toitures terrasses. Eurotan, le panneau performant d isolation thermique support d étanchéité pour toitures terrasses. Sur bac acier, bois ou dérivés du bois. NOUVEAU Le panneau Eurotan est à performance thermique identique,

Plus en détail

Panneaux Sandwich Isolants France. Panneau Tuile KS1000 RT Fiche Technique

Panneaux Sandwich Isolants France. Panneau Tuile KS1000 RT Fiche Technique Panneaux Sandwich Isolants France Panneau Tuile Fiche Technique 2 Panneau Tuile Fiche Technique Panneau Tuile Fiche Technique Description Panneau Tuile est un panneau sandwich isolant de couverture en

Plus en détail