Champs émis par les portables et les relais

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Champs émis par les portables et les relais"

Transcription

1 PORTABLE Raymond Caniac Champs émis par les portables et les relais Le but de cette brochure est de calculer les champs émis par les portables et les relais pour montrer qu il n est pas indispensable d avoir des champs de 40 V/m autour des relais pour assurer la liaison. Les discussions au sujet des dangers des ondes électromagnétiques ayant du mal à mettre tout le monde d accord, nous prenons le problème autrement en nous demandant quel est le champ nécessaire et suffisant pour assurer une liaison selon les critères définis ci dessous. Les résultats donnés au tableau final montrent qu un champ de 1 V/m à moins de 2 mètres de l antenne relais est suffisant pour les relais en ville (c est à dire ceux qui concernent le plus de monde). En rase campagne il faut 88 mètres, mais ceci n a rien de bien contraignant si l antenne est dans un endroit «désertique». Cette distance peut être encore diminuée dans certaines conditions. Nous n avons pour ceci utilisé une modulation très classique et peu performante (numérique bande de base). Ce qui permet de passer dans canal de 200 Khz un débit de 400 Kbits/s (soit une moyenne s il est partagé dans le temps en 8 correspondants de 50 Kb/s ).En travaillant à 10 Kb/s on peut négliger tous les problèmes de distorsion et il ne reste que le rapport signal sur bruit. En ce qui concerne les portables, en ville le champ est très faible, correspondant à une SAR très petite. Les hypothèses de départ ne sont peut être pas conformes à la réalité actuelle, je vous serait reconnaissant de corriger. Merci.

2 1 Caractéristiques générales (hypothèses de départ) Fréquence centrale # 1Ghz Bande passante totale émission ou réception : 25 Mhz Bande passante par canaux Bp: 200 Khz (125 canaux) Facteur de bruit Fb (de portable ou du relais) : 5 db Marge (sécurité à cause du fading M: 12 db A (On veut que la liaison soit assurée pendant 99 % du temps). Distance intérieure des appartements d: 5 mètres Distance entre relais en ville: 500 mètres. Distance entre relais et portable en ville : 350 mètres Distance entre relais dans la campagne : 30 Km Hauteur du portable : 1 mètre Hauteur du relais 10 mètres Gain des antennes relais en ville G = 15 db On en déduit les relations suivantes : Rapport signal sur bruit = S/N = 10 db + M (12 db) = 22 db (pour un taux d erreur bit de 10-3 avant correction, ce qui est suffisant pour une liaison phonie) Atténuation des murs : Am = 3 + 0,7*d + (5+1.1*d) * log (f(mhz) / 70) Il s agit d une formule empirique (A5.9.4) pour les murs en béton armé: Am = 19 db Bande passante en db = 10*log (Bp) = 10*log ( ) = 53 db Signal minimum Sm que pourra recevoir le portable (ou le relais) en sortie d antenne : Sm = Bp + Fb + S/N = -94 dbm (A2) 2 Caractéristiques du portable en réception. Nous pouvons représenter l antenne du portable par le schéma équivalent : Vi est la tension à vide induite sur l antenne. Pour les antennes courtes, sa valeur est de vi # E * l / 2. (A et7) E est le champ électrique dans lequel baigne l antenne. l = longueur physique de l antenne. Rr est la résistance de rayonnement : Rr = 80*p ² * (l / l ) ² (A ) dans le cas du monopôle. X(w) est une réactance série, dans le cas des antennes courtes la partie capacitive est prépondérante. X(w) = 1 / C.w = Zc * cot ( l * 2 * p / l ) (A ) Zc est l impédance caractéristique entre le brin d antenne et le plan de masse, elle a pour valeur : Zc = 60 * Le (2 * l / f 1) (A )

3 l = longueur du brin f = diamètre du brin Ze = Impédance d entrée de l amplificateur, on choisira deux valeurs : 50 W et 100 W Vr = tension apparaissant sur le récepteur (c est à partir de là qu on dit que le facteur de bruit est de 5 db). Calcul du facteur d antenne : c est par définition le rapport Fa = E / vr (A6.1 et 2) il doit être le plus petit possible. D après la figure : Soit encore: Fa= 2* (Ze + X(w) + Rr) / ( l * Ze) = 2 * K / l Fa = (1 + Rr/Ze + 1/Ze*C*w ) * 2 / l Les tableaux donnent le facteur d antenne pour deux valeurs de Ze (50 et 100 W), trois longueurs (20, 40, et 75 mm), et trois diamètres (1, 2 et 4 mm). Les autres composants sont des éléments d adaptation afin que le maximum de la puissance induite sur la résistance de rayonnement(par vi) se retrouve sur l entrée du récepteur. vi Rr X(w) Lr1//cr1 Lr1.Cr1.we²=1 Adaptation sur wr Ze, vr Z = Rr Un premier circuit bouchon pour arrêter la fréquence d émission w1, suivi d un circuit d adaptation proprement dit probablement deux inductances tenant compte de l impédance du circuit bouchon à la fréquence w2. Il suffit que Ze ramène Z = Rr à l entrée de X(w) pour que la totalité de la puissance soit transmise en Ze. Evaluons le facteur d antenne dans ces conditions, on enlèvera ensuite 3 db pour tenir compte de toutes les pertes dans les différents circuits, mais aussi de la bande passante (qui se réduit un peu avec les circuits d adaptation). La puissance reçue à transmettre est de : Pr = vi² / 4.Rr = vr² / Ze D où la tension de sortie: vr = { (Ze / 4. Rr ) }. vi Avec toujours : vi = E. h / 2 On en déduit le facteur d antenne : Fa = E / vr = 2. { (Ze / 4. Rr ) } / h Avec Ze = 50 W; h = 4 cm; f = 4 mm; Rr = 14 W, 1/ Cw = -j.159 W Soit: Fa = 47 # 33 db On prendra Fa = 36 db (sans adaptation ni accord on perdait 11 db environ). Le champ pour obtenir 13 dbµv (correspondant à 94 dbm)est alors de : E = 13 + Fa = 49 dbµv/m 3 Relais en ville. Nous allons calculer le champ nécessaire à 1 mètre et à 5 mètres de l antenne relais, afin qu à 350 mètres, il reste un champ de 49dBµV/m 0,3 mv/m (sur le portable en 2

4 réception). Supposons que sur le portable et le relais, les antennes soient isotropes. L atténuation isotrope peut s exprimer par : Atiso = Pe Priso # 40. log ( d ) log (he. hr ) + Am (A5.8.4) Pour d = 350 m; he = 10 m; hr = 1 m alors Atiso # 101 db Pe étant la puissance émise par le relais Priso étant la puissance que recevrait un portable s il avait une antenne isotrope. Le facteur d antenne d une antenne isotrope est de : FAiso # 9,73 / l dans notre cas = 32,4 m -1 ou 30,2 dbm -1 (A6.1.6) Appelons : Prreel la puissance réellement reçue par le portable FAreel le facteur d antenne réel du portable On peut vérifier que : Prreel dbm = Priso dbm - (Fareel - FAiso) dbm = Priso - DFA Soit Pe dbm = Prreel dbm + DFA db + Atiso db Ge db Avec un facteur d antenne réel du portable de 36 dbm -1,on obtient: Pe = (36-30) = - 2 dbm C est la puissance émise par un canal, on a vu qu il y a 125 canaux, (0u 10xlog(125)=21 dbc) La puissance totale nécessaire est ainsi de 19 dbm soit environ 0,1Watt. Champ à 1 mètre: E1m =( (30.p))/1 = 1,7 V/m (A5.8.4) Champ à 5 mètres: E5m = ( (30.p))/5 = 0,35 V/m 4 Portable en ville. La figure suivante donne un schéma équivalent de l antenne. On le représente tout de suite avec ses adaptations. Cette fois le circuit bouchon est accordé sur la fréquence de réception wr et le circuit d adaptation sur la fréquence d émission we. Comme pour l émission on supposera 3 db de perte pour les divers circuits d adaptation et bande passante. La puissance rayonnée est de : Pe = vg² / ( 4. Zg ) Avec 1 watt fourni (soit approximativement une tension de 7 volts efficaces sur 50 W) on aura 0,5 W rayonnés. Rr Z = Rr X(w) Lr2//cr2 Lr2.Cr2.w r²=1 Adaptation sur we Z=zg Zg vg Champ correspondant à 10 cm : E10 cm = ( (30.0,5))/0.1 = 39 V/m Champ correspondant à 1 m E1m = ( (30.0,011))/1 = 3,9 V/m 3

5 L atténuation d espace s exprime par At = 40.log(d) 20.log(he.hr) + Am # 107dB à 350 m 5 Relais en réception en ville. (A5.8) Puissance reçue avec une antenne de 15 db de gain : Pr = Pe At + 15 db Pr dbm = 27dBm - 107dB + 15 db = - 65 dbm Le niveau nécessaire est pratiquement le même que sur le portable sans tenir compte de l atténuation des coaxiaux soit environ -94dBm, on peut donc baisser la puissance du portable de 29dB, soit 0,25 volts au lieu de 7. Le champ au voisinage du portable baisse dans les mêmes proportions, ainsi que la SAR. 6 Liaison de relais à relais. On désire une portée de 30 Km (distance entre une ville et une colline, ou une autre ville ou deux collines, avec des antennes omnidirectionnelles). Ces installations sont destinées à regrouper toutes les émissions d une ville vers une autre soit directement soit par l intermédiaire de plusieurs relais. Les antennes sont omnidirectionnelles pour rayonner dans toutes les directions en même temps. En démarrant avec une puissance de +33 dbm (2W) et des antennes à 20 mètres de haut, l atténuation d espace est de : 40.log(30000) 20.log(400) =127 db Car il n y a plus l atténuation des murs. Or il faut une atténuation inférieure à: +33 (-94) = 127 db Ce qui est limite mais assez réaliste car on a tenu compte du fading (dans les - 94dBm). Le champ à 1 mètre dans la direction principale de propagation est de : E = racine(30.p) / d E = (2*30) / 1 =7,8 V/m Mais ceci n est valable que pour 1 canal, avec les 125 canaux le champ électrique est multiplié par 125 = 11,2 Soit : E = 7.8 x 11,2 = 88 V/m Si les habitations sont à 10 mètres sous l antenne, le champ sera de 8,8 V/m au niveau des habitants, ce qui à notre avis est encore un peu élevé. Il existe un moyen de baisser tout de 15 db en mettant sur les récepteurs de chaque relais des cornets de 15 db de gain chacun, dirigés approximativement vers une antenne relais. Le champ est alors divisé environ par 5,6, soit : Emax = 8,8 / 5,6 < 2V/m 7 Liaison portable à relais dans la nature. Les relais étant espacés de 30 Km, il serait bon que les portables aient une portée de 15 Km. Essayons de voir quelle est la puissance nécessaire. Atténuation d espace : At = 40.log(d) 20.log(he.hr) - Gr At = 40. log log (1. 20) - 15 # 126 db On suppose toujours la puissance reçue de 94 dbm. La puissance rayonnée sera de : Pray = = 32 dbm < 2 W On peut vérifier que ceci est obtenu avec environ 10 volts sur l antenne, et produira un champ d environ 60 V/m à 10 cm de l antenne, ce qui correspond à une SAR relativement élevée. 4

6 8 Tableau récapitulatif. Relais en ville Portable en ville Relais en campagne Portable en campagne Distance pour avoir 1V/m Champ à 1 mètre Puissance d émission 1,7 mètres 1,7 V/m 0,15 W 4 mm 4 mv/m 1,2 mw 88 mètres ou 16 m 88 V/m ou 16V/m 250 W ou 8 w 6 mètres 6 V/m 2 W 9 Conclusion. Le portable en ville peut ne pas être dangereux (aussi bien côté portable que côté relais), il est inutile d avoir des normes tolérant 40 V/m. A 2 mètres de l antenne, le champ peut être inférieur à 1 V/m. En campagne les antennes relais assurant une liaison de 30 Km devraient être isolées sur une centaine de mètres. Cette distance peut être réduite avec des antennes de gain 15 db en réception par exemple, ou en définissant un temps d exposition. Avec des modulations plus performantes on devrait encore diminuer les champs dans de grandes proportions. De plus les relais peuvent souvent être sur des montagnes élevées ce qui augmente le gain de hauteur. 5

Notion de puissance dans la transmission de signal

Notion de puissance dans la transmission de signal LP CHATEAU BLANC 45 CHALETTE/LOING BAC PRO 3ANS SEN NOM : THÈME : SIGNAUX ACADÉMIE D ORLÉANS-TOURS Notion de puissance dans la transmission de signal Le but de ce cours est de donner certaines notions

Plus en détail

Transmission de l information. Le long des fils et fibres, et dans l espace.

Transmission de l information. Le long des fils et fibres, et dans l espace. Transmission de l information Le long des fils et fibres, et dans l espace. Dans le manuel 10 p 293, 11, 13 Essentiel p 290 Essentiel p 294 24 p 296 Plan Introduction Types de supports La paire de cuivre

Plus en détail

Antenne. Télévision / TNT

Antenne. Télévision / TNT Antenne Télévision / TNT Introduction Cette présentation reprend les notions de base : Onde progressive, onde stationnaire, antenne Onde électromagnétique, polarisation Propagation de l onde Antenne Yagi,

Plus en détail

Note d'application: P08A09 Dimensionnement et mise en œuvre d'un étage HF

Note d'application: P08A09 Dimensionnement et mise en œuvre d'un étage HF Note d'application: P08A09 Dimensionnement et mise en œuvre d'un étage HF Étudiant: Bayard victorien Tuteurs: M. Pasquier & M. Laffont Cette note d'application concerne le projet génie électrique: Générateur

Plus en détail

Système de transmission UHF Freeport

Système de transmission UHF Freeport Système de transmission UHF Freeport On se propose dans cette manipulation de vérifier et de préciser quelques spécifications techniques d un système de transmission audio du musicien (chanteur, instrumentiste)

Plus en détail

Notion de propagation d une onde radio

Notion de propagation d une onde radio 1 Notion de propagation d une onde radio Décembre 2016 2 I. Table des matières I. Le phénomène d atténuation d une onde en champs libre... 7 II. La zone de Fresnel... 8 III. La rotondité de la Terre...

Plus en détail

Cours n 2n Signaux et canal de propagation

Cours n 2n Signaux et canal de propagation Cours n 2n Signaux et canal de propagation Droits réservés 03/04/2006 Diapositive N 1 Plan Introduction Caractéristiques du signal Perturbations induites par le canal Quelques exemples de canaux Droits

Plus en détail

Wireless Networks Réseaux sans-fil. Radio Frequency (RF) : Fondamentaux

Wireless Networks Réseaux sans-fil. Radio Frequency (RF) : Fondamentaux Wireless Networks Réseaux sans-fil Radio Frequency (RF) : Fondamentaux stephane.frati@unice.fr Calcul du Gain Le Gain est exprimé en décibel. P = Puissance en mw NB : lorsque l on parle en db, une valeur

Plus en détail

2. L émission d une onde électromagnétique par un portable. On peut représenter symboliquement la chaîne d émission par le schéma de la figure 1 : A

2. L émission d une onde électromagnétique par un portable. On peut représenter symboliquement la chaîne d émission par le schéma de la figure 1 : A Exercice N 1 1. Les ondes électromagnétiques pour communiquer. Le téléphone portable fonctionne comme une radio. Lors d une communication, la voix est convertie en un signal électrique par un microphone.

Plus en détail

Communication avec les mobiles. Notions de bases pour la propagation.

Communication avec les mobiles. Notions de bases pour la propagation. Communication avec les mobiles. Notions de bases pour la propagation. 1. Caractéristiques de transmission. 2. Les trajets multiples. 3. Le fading de Raleigh. 4. La dispersion de phase. 5. Effet Doppler.

Plus en détail

Les décibels R. BERRANGER, F5NB. Ce document est l original d un article paru dans la revue Radio-REF de décembre 2003.

Les décibels R. BERRANGER, F5NB. Ce document est l original d un article paru dans la revue Radio-REF de décembre 2003. Les décibels R. BERRANGER, F5NB. Ce document est l original d un article paru dans la revue Radio-REF de décembre 2003. Le décibel se retrouve à chaque coin de paragraphe dans les articles de radioélectricité

Plus en détail

ANTENNES BANDES BASSES ET ONDE DE SOL Par Serge MALET (F6AEM)

ANTENNES BANDES BASSES ET ONDE DE SOL Par Serge MALET (F6AEM) ANTENNES BANDES BASSES ET ONDE DE SOL Par Serge MALET (F6AEM) 1-RAPPEL SUR LES MODES DE PROPAGATIONS A -Mode par réflexion ionosphérique B -Mode par onde de sol La propagation par onde de sol permet de

Plus en détail

BANDES DE FREQUENCES, PLANIFICATION ET COORDINATION POUR LES SYSTEMES UTILISANT LA NORME DCS 1800

BANDES DE FREQUENCES, PLANIFICATION ET COORDINATION POUR LES SYSTEMES UTILISANT LA NORME DCS 1800 Page 1 Recommandation T/R 22-07 (Montreux 1993) BANDES DE FREQUENCES, PLANIFICATION ET COORDINATION POUR LES SYSTEMES UTILISANT LA NORME DCS 1800 Recommandation proposée par le Groupe de travail "Gestion

Plus en détail

Documents de Physique-Chimie M. MORIN

Documents de Physique-Chimie M. MORIN 1 Thème : Défis du XXI ème siècle. Partie : Transmettre et stocker de l information. Cours 33 : Procédés physiques de transmission et de stockage optique I. Transmission de l information. 1. Procédés physiques

Plus en détail

Chapitre I. Notions de base

Chapitre I. Notions de base Chapitre I Notions de base 1 Formulaire 1.1 Rappels sur l emploi des complexes Soit Z = r + jx = Z e jϕ. Ici, r et x sont les parties réelles et imaginaires de l impédance. On a Z = r + x et ϕ = arctan

Plus en détail

Comment ça marche? La température de bruit. Par le radio-club F6KRK

Comment ça marche? La température de bruit. Par le radio-club F6KRK Comment ça marche? La température de bruit Par le radio-club F6KRK Nous avons vu dans le dernier "Comment ça marche" l'origine du bruit thermique et son effet dans les circuits électriques, effet caractérisé

Plus en détail

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté,

Plus en détail

Filtre sélectif (passe bande) Multiplieur analogique. FR Vers démodulation FI1. Oscillateur local

Filtre sélectif (passe bande) Multiplieur analogique. FR Vers démodulation FI1. Oscillateur local MET_TD1 Présentation : Récepteur d images météorologiques L étude porte sur un récepteur d images météorologiques, réalisé en 2 ème année de BTS Electronique, session 1998. MET_TD1/G.COLIN Pour traiter

Plus en détail

Mesures de sensibilité du relais HB9FG au Gibloux

Mesures de sensibilité du relais HB9FG au Gibloux Mesures de sensibilité du relais HB9FG au Gibloux Christian Wüthrich, HB9TXW Problèmes connus? Le relais HB9FG a subi diverses transformations. La mise en service du relais Vertex 7000 a amélioré la qualité.

Plus en détail

Figure 1. Le problème est constitué de deux parties quasi-indépendantes.

Figure 1. Le problème est constitué de deux parties quasi-indépendantes. 1 Le problème traite de circuits électroniques utilisés pour la mise en œuvre d une liaison optique en espace libre. Comme on peut le voir sur la figure 1, cette liaison optique utilise pour l émission

Plus en détail

E. Rubiola, professeur des universités Examen de micro-ondes, 17 mars 2016 Question 1 Q1.1 : Q1.2 : Question 2 Q2.1 : Question 3 Q3.1 : Q3.

E. Rubiola, professeur des universités Examen de micro-ondes, 17 mars 2016 Question 1 Q1.1 : Q1.2 : Question 2 Q2.1 : Question 3 Q3.1 : Q3. E. Rubiola, professeur des universités Examen de micro-ondes, 17 mars 2016 Calculatrices autorisées, ordinateurs, tablettes et smart phones interdits. Document autorisé : une feuille A3 R/V personnelle

Plus en détail

LIAISONS HERTZIENNES 2 Décibels

LIAISONS HERTZIENNES 2 Décibels Connexions entre constituants électroniques ou connexions inter systèmes (S05) LIAISONS HERTZIENNES Décibels Objectifs : Maîtriser et utiliser correctement le décibel. Introduction Les techniciens et ingénieurs

Plus en détail

EXAMEN FINAL 1 DU MODULE RA12 2 Juin Durée 1h30 - Aucun document autorisé. Calculettes interdites.

EXAMEN FINAL 1 DU MODULE RA12 2 Juin Durée 1h30 - Aucun document autorisé. Calculettes interdites. Télécom INT - Tronc Commun - EI1 EXAMEN FINAL 1 DU MODULE RA12 2 Juin 2006 - Durée 1h30 - Aucun document autorisé. Calculettes interdites. Remarque 1 : Les exercices sont indépendants. Remarque 2 : Quel

Plus en détail

IPBC OU La numérisation des bandes MF/HF RADIO MARITIMES

IPBC OU La numérisation des bandes MF/HF RADIO MARITIMES IPBC OU La numérisation des bandes MF/HF RADIO MARITIMES IPBC ou la numérisation des bandes MF/HF Radio maritimes Les communications entre navires en mer ou entre les navires et la terre sont une composante

Plus en détail

SEN Norme C page1 /6. Norme C90-125

SEN Norme C page1 /6. Norme C90-125 SEN Norme C90-125 - page1 /6 Norme C90-125 Le CSA a défini une norme pour la diffusion de chaîne de la TNT. Cette norme se nomme C90-125, elle est basée sur la recommandation de l organisme DVB-T. I) Unités

Plus en détail

Les chaînes et procédés physiques de transmission d informations

Les chaînes et procédés physiques de transmission d informations Les chaînes et procédés physiques de transmission d informations 1. Vocabulaire et technologies pouvant intervenir dans les études documentaires. Le débit de données Il s agit du nombre de bits (c'est-à-dire

Plus en détail

REGIMES DE NEUTRE TN ET IT

REGIMES DE NEUTRE TN ET IT REGIMES DE NEUTRE TN ET IT OBJECTIFS DU COURS Connaître le principe de protection des personnes en régime TN et IT. Savoir calculer des courants de défauts et des tensions de contacts en régime TN et IT.

Plus en détail

PRODUIRE DES SIGNAUX 1 : LES ONDES ELECTROMAGNETIQUES, SUPPORT DE CHOIX POUR TRANSMETTRE DES INFORMATIONS

PRODUIRE DES SIGNAUX 1 : LES ONDES ELECTROMAGNETIQUES, SUPPORT DE CHOIX POUR TRANSMETTRE DES INFORMATIONS () () (3) (4) (5) (6) Cours de TS SPE PRODUIRE DES SIGNAUX : LES ONDES ELECTROMAGNETIQUES, SUPPORT DE CHOIX POUR TRANSMETTRE DES INFORMATIONS Connaissances et savoir-faire exigibles : Savoir que la lumière

Plus en détail

ÉTUDE DES ANTENNES EN BOUCLE «LOOP ANTENNAS»

ÉTUDE DES ANTENNES EN BOUCLE «LOOP ANTENNAS» Journées Scientifiques Francophones Electronique, Télécommunication et Informatique Décembre 3 Tozeur, TUNISIE ÉTUDE DES ANTENNES EN BOUCLE «LOOP ANTENNAS» ed Salah KAROUI, Hamadi GHARIANI, ed Ali SKIA

Plus en détail

Décodeur de canal. Décodeur de source. Figure 1 Principe d une chaîne de transmission numérique

Décodeur de canal. Décodeur de source. Figure 1 Principe d une chaîne de transmission numérique LA CHAINE DE COMMUNICATION NUMERIQUE : 1- Introduction : Les systèmes de transmission numérique véhiculent de l'information entre une source et un destinataire en utilisant un support physique comme le

Plus en détail

6. Calcul du bilan de transmission en espace libre Par François, HB9BLF

6. Calcul du bilan de transmission en espace libre Par François, HB9BLF 2016_Calcul_transmission_espace_libre_HB9BLF 6. Calcul du bilan de transmission en espace libre Par François, HB9BLF Une équation simple permet de calculer la puissance reçue en fonction de la puissance

Plus en détail

Préparation à la licence RADIO-AMATEUR Classe 2. chapitre 2 RADIO-ÉLECTRICITÉ CIRCUITS F5KLJ

Préparation à la licence RADIO-AMATEUR Classe 2. chapitre 2 RADIO-ÉLECTRICITÉ CIRCUITS F5KLJ Préparation à la licence RADIO-AMATEUR Classe 2 chapitre 2 RADIO-ÉLECTRICITÉ CIRCUITS F5KLJ Radio Club de Haute Saintonge Domaine de Chailleret 17500. JONZAC F5KLJ@ref-union.org Pour toute remarque concernant

Plus en détail

GELE5223 Chapitre 6 : Sources hyperfréquences

GELE5223 Chapitre 6 : Sources hyperfréquences GELE5223 Chapitre 6 : Sources hyperfréquences Gabriel Cormier, Ph.D., ing. Université de Moncton Automne 2010 Gabriel Cormier (UdeM) GELE5223 Chapitre 6 Automne 2010 1 / 37 Introduction Contenu Contenu

Plus en détail

Réseaux et Services sur Réseaux DUT SRC 1 ère année

Réseaux et Services sur Réseaux DUT SRC 1 ère année IUT Béziers Victor Lomné Réseaux et Services sur Réseaux DUT SRC 1 ère année 3. Réseaux : couche physique 3.1. Modes de communication et de liaison 3.2. Principes de transmission 3.3. Supports de transmission

Plus en détail

L une des questions qui se pose à nous est de savoir comment voyagent les informations que nous envoyons dans le réseau. Dans ce cours nous allons

L une des questions qui se pose à nous est de savoir comment voyagent les informations que nous envoyons dans le réseau. Dans ce cours nous allons L une des questions qui se pose à nous est de savoir comment voyagent les informations que nous envoyons dans le réseau. Dans ce cours nous allons développer les différents supports physiques qui servent

Plus en détail

TP4 : Analyse spectrale, mesure de bruit et mesures de propagation filaire. Partie1 : Estimation spectrale numérique et mesure de bruit

TP4 : Analyse spectrale, mesure de bruit et mesures de propagation filaire. Partie1 : Estimation spectrale numérique et mesure de bruit TP4 : Analyse spectrale, mesure de bruit et mesures de propagation filaire Partie1 : Estimation spectrale numérique et mesure de bruit 1 Préparation Question 1: L'oscilloscope numérique permet l'analyse

Plus en détail

Etude de l efficacité de feuilles conductrices utilisées comme blindage des ondes électromagnétiques

Etude de l efficacité de feuilles conductrices utilisées comme blindage des ondes électromagnétiques Etude de l efficacité de feuilles conductrices utilisées comme blindage des ondes électromagnétiques BERRAIDA Fadoua, COT Alexandre, CROCHET Pauline, CUENOT Robin, DEREMAUX Valentin, MAFFRE Claire Présentation

Plus en détail

Département de physique

Département de physique Département de physique Etude de la densité spectrale de puissance du bruit thermique dans une résistance Conception et réalisation des circuits électroniques : Travail expérimental et rédaction du document

Plus en détail

Séquence n 4 Communiquer avec les ondes

Séquence n 4 Communiquer avec les ondes Séquence n 4 Communiquer avec les ondes Fiches de synthèse liées à cette séquence : PARTIE D : aspects énergétiques ondes périodiques PARTIE E : propagation libre et propagation guidée ACTIVITÉ 1 : comparaison

Plus en détail

Module T1: Signaux et systèmes

Module T1: Signaux et systèmes TELECOMMUNICATION Module T1: Signaux et systèmes Objectifs : L objectif de ce module est d introduire les systèmes de télécommunications et les signaux de type Voix-Données-Images. Compétences minimales

Plus en détail

FHD 28 - Module Ampli-Doubleur

FHD 28 - Module Ampli-Doubleur FHD 28 - Module Ampli-Doubleur Ce module comprend un amplificateur 1,1 GHz suivi d'un doubleur à diode. Côté Ampli 1.1 GHz Côté doubleur F6CSX - Octobre 2001 Page 1 Amplificateur L'amplificateur 1.1 GHz

Plus en détail

RECOMMANDATION UIT-R P * Courbes de propagation de l'onde de sol entre 10 khz et 30 MHz

RECOMMANDATION UIT-R P * Courbes de propagation de l'onde de sol entre 10 khz et 30 MHz Rec. UIT-R P.368-8 1 RECOMMANDATION UIT-R P.368-8 * Courbes de propagation de l'onde de sol entre 10 khz et 30 MHz (1951-1959-1963-1970-1974-1978-1982-1986-1990-1992-2005) L'Assemblée des radiocommunications

Plus en détail

en environnement industriel sur la qualité des mesures V RB Consultant

en environnement industriel sur la qualité des mesures V RB Consultant Impact du câblage en des environnement instruments industriel sur la de qualité des mesures en environnement industriel sur la qualité des mesures RB Consultant V 02-04 1 Pourquoi? Comment? Le constat

Plus en détail

D / Implantation d'un réseau WiFi :

D / Implantation d'un réseau WiFi : D / Implantation d'un réseau WiFi : Salle de réunion 10 m PA4 5 m Station fixe Bureau n 1 Bureau n 2 Portable Espace de travail Salle de repos 10 m 10 m Four à microonde Bureau n 5 Bureau n 4 Bureau n

Plus en détail

SERIE N 7 LES FILTRES ELECTRIQUES

SERIE N 7 LES FILTRES ELECTRIQUES SERIE N 7 LES FILTRES ELECTRIQUES EXERCICE N A l entrée d un filtre RC schématisé sur la figure ci-contre, on applique une tension sinusoïdale u E (t) de fréquence N réglable : Soit u E (t) = U Em. sin(

Plus en détail

TD n 2 - Généralités réseaux

TD n 2 - Généralités réseaux Exercice 1 - Notions de décibel TD n 2 - Généralités réseaux Dans un environnement urbain, la puissance sonore produite par les nombreuses sources de bruits est évaluée en décibels, en comparant la puissance

Plus en détail

LE TRANSFORMATEUR MONOPHASE

LE TRANSFORMATEUR MONOPHASE LE TRANSFORMATEUR MONOPHASE I) Généralité sur le transformateur : 1) Définition : Le transformateur a pour but de modifier les amplitudes des grandeurs électriques alternatives : il transforme des signaux

Plus en détail

G.P. DNS09 Décembre 2012

G.P. DNS09 Décembre 2012 DNS Sujet Filtre Modulation Démodulation...1 I.Étude d un filtre...1 A.Analyse qualitative...2 B.Analyse quantitative...2 C.Diagramme de Bode...2 II.Modulation d'amplitude...2 A.De la nécessité de moduler...2

Plus en détail

Antenne Verticale raccourcie 40/80m

Antenne Verticale raccourcie 40/80m Antenne Verticale raccourcie 40/80m (F4DXU) 1 ière version : http://pagesperso-orange.fr/f4dxu/ La partie rayonnante de l antenne est constituée par un mât télescopique haubané. Le chapeau capacitif n

Plus en détail

INCERTITUDE MESURE DU CHAMP ELECTROMAGNETIQUE A PROXIMITE DES STATIONS DE BASES

INCERTITUDE MESURE DU CHAMP ELECTROMAGNETIQUE A PROXIMITE DES STATIONS DE BASES INCERTITUDE MESURE DU CHAMP ELECTROMAGNETIQUE A PROXIMITE DES STATIONS DE BASES 1 Métrologie des champs L INERIS étudie la métrologie des champs électromagnétiques pour : caractériser des sites industriels

Plus en détail

SUJET. BTS SYSTÈMES ÉLECTRONIQUES Étude d un Système Technique Session 2013 U4.1 Électronique Sujet 13SEE4EL1 Page : B1/6

SUJET. BTS SYSTÈMES ÉLECTRONIQUES Étude d un Système Technique Session 2013 U4.1 Électronique Sujet 13SEE4EL1 Page : B1/6 SUJET Les parties A, B et C du sujet sont indépendantes. Les réponses aux questions sont à rendre sur feuilles d examen. Les documents réponse sont à rendre dans tous les cas avec la copie, même s ils

Plus en détail

Exercice 2. Interférences Zigbee - WiFi. Olga ABDALA Gabriel MABILLE Claire MEYMANDI-NEJAD Rémy TRIBHOUT. Travail à rendre à Monsieur : A.

Exercice 2. Interférences Zigbee - WiFi. Olga ABDALA Gabriel MABILLE Claire MEYMANDI-NEJAD Rémy TRIBHOUT. Travail à rendre à Monsieur : A. Exercice 2 Interférences Zigbee - WiFi Travail à rendre à Monsieur : A.BOYER Olga ABDALA Gabriel MABILLE Claire MEYMANDI-NEJAD Rémy TRIBHOUT 5ISS Énoncé Un réseau Zigbee a été réalisé à l intérieur d un

Plus en détail

Devoir de synthèse N 2 Mars Lycée Hédi Chaker Sfax. Prof : Abdmouleh- Nabil. CHIMIE (5 points)

Devoir de synthèse N 2 Mars Lycée Hédi Chaker Sfax. Prof : Abdmouleh- Nabil. CHIMIE (5 points) Lycée Hédi Chaker Sfax Devoir de synthèse N 2 Mars 2012 Section : SCIENCE DE L INFORMATIQUE Durée : 3 Heures Prof : Abdmouleh- Nabil SCIENCES PHYSIQUES Le devoir comporte un exercice de chimie et trois

Plus en détail

Radioamateurs et antennes. Sylvain Bocchieri Régis Fouquet Olivier Vaudelin

Radioamateurs et antennes. Sylvain Bocchieri Régis Fouquet Olivier Vaudelin Radioamateurs et antennes Sylvain Bocchieri Régis Fouquet Olivier Vaudelin Présentation du radio-amateurisme amateurisme Les fréquences les communications quelques types d antennes HF l adaptation des

Plus en détail

Concilier contraintes CEM et exigences des normes radio

Concilier contraintes CEM et exigences des normes radio Concilier contraintes CEM et exigences des normes radio Salon Hyper 2009 LCIE BUREAU VERITAS Adaptation des exigences CEM Equipements électroniques intégrant de plus en plus d électronique Leurs modes

Plus en détail

Circuit de données - Plan

Circuit de données - Plan Circuit de données - Plan 1. Support de transmission 2. Codage du signal 3. Circuit de données 4. Numérisation 5. Quelques relations utiles Prométhée Spathis -1- Circuit de données - Plan 1. Support de

Plus en détail

I Introduction. TP Ondes 1 Câble coaxial. 1 Présentation. 2 Méthodes

I Introduction. TP Ondes 1 Câble coaxial. 1 Présentation. 2 Méthodes TP Ondes 1 Câble coaxial I Introduction 1 1 Présentation 1 2 Méthodes 1 II Rappel 2 1 Équation de propagation 2 2 Réflexion en bout de ligne 2 III Régime impulsionnel 3 1 Impédance caractéristique 3 2

Plus en détail

2. Transformateurs large-bande ondes courtes, par HB9BLF

2. Transformateurs large-bande ondes courtes, par HB9BLF 2. Transformateurs large-bande ondes courtes, par HB9BLF Le noyau ferrite double trou aussi appelé «nez de cochon» (Schweinenase) est utilisé habituellement pour réaliser des transformateurs large-bande.

Plus en détail

Calcul de l'affaiblissement en espace libre

Calcul de l'affaiblissement en espace libre Recommandation UIT-R P.525-3 (11/2016) Calcul de l'affaiblissement en espace libre Série P Propagation des ondes radioélectriques ii Rec. UIT-R P.525-3 Avant-propos Le rôle du Secteur des radiocommunications

Plus en détail

Etude d un réseau de capteurs Cliquez pour modifier les styles du. environnementaux en bande ISM texte du masque Deuxième niveau

Etude d un réseau de capteurs Cliquez pour modifier les styles du. environnementaux en bande ISM texte du masque Deuxième niveau 1 Etude d un réseau de capteurs Cliquez pour modifier les styles du environnementaux en bande ISM texte du masque Deuxième Anthony MILLOT Troisième QuatrièmeATCOM Télémétrie Cinquième 1 Plan 2 Cliquez

Plus en détail

La CEM Définition : Certaines «habitudes anciennes» coûtent très cher à mettre en œuvre et donnent des résultats catastrophiques!

La CEM Définition : Certaines «habitudes anciennes» coûtent très cher à mettre en œuvre et donnent des résultats catastrophiques! La CEM Définition : aptitude d'un dispositif, équipement ou système à fonctionner de façon satisfaisante dans son environnement électromagnétique, sans générer lui-même des perturbations électromagnétiques

Plus en détail

Rapport d interventions Vérification des travaux demandés à Numericable

Rapport d interventions Vérification des travaux demandés à Numericable Direction technique du contrôle du spectre Service Régional de Toulouse Rapport d interventions Vérification des travaux demandés à Numericable BOUYGUES TELECOM Site N ANFR 033 275 0469 / N62002 35 cours

Plus en détail

Propagation en mode commun dans les chemins de câbles

Propagation en mode commun dans les chemins de câbles Propagation en mode commun dans les chemins de câbles S. Bazzoli (1), A. Charoy (2) (1) Commissariat à l énergie atomique et aux énergies alternatives Centre DAM Île de France Bruyères-le-Châtel 91297

Plus en détail

Formation technique 26/01/05 Séance n 9. Les SYNOPTIQUES. Récepteur à conversion directe. Récepteur superhétérodyne. Emetteur

Formation technique 26/01/05 Séance n 9. Les SYNOPTIQUES. Récepteur à conversion directe. Récepteur superhétérodyne. Emetteur Formation technique 26/01/05 Séance n 9 F8KGL-F4BJH Les SYNOPTIQUES Récepteur à conversion directe Récepteur superhétérodyne Emetteur 1/Introduction 2/Récepteur Les synoptiques ne sont pas des schémas

Plus en détail

PTP Innovative Smart Systems Communications numériques sans fil pour les objets connectés - Exercices Octobre 2015

PTP Innovative Smart Systems Communications numériques sans fil pour les objets connectés - Exercices Octobre 2015 PTP Innovative Smart Systems Communications numériques sans fil pour les objets connectés - Exercices Octobre 015 Alexandre Boyer alexandre.boyer@insa-toulouse.fr - www.alexandre-boyer.fr On souhaite réaliser

Plus en détail

Les amplificateurs hyperfréquences linéaires

Les amplificateurs hyperfréquences linéaires L'amplificateur hyper-fréquences est un quadripôle qui permet d avoir un gain entre la grandeur injecté à son entrée et celle qui est récupérée à sa sortie. 1. Structure générale d un amplificateur micro-onde

Plus en détail

Antenne filaire demi-onde VHF

Antenne filaire demi-onde VHF Antenne filaire demi-onde VHF Jean-Paul / F1LVT F1LVT@yahoo.fr www.f1lvt.com C est une antenne VHF très facile à réaliser, donnant un gain notable (gain théorique 2,15 dbi). Après avoir décrit son principe,

Plus en détail

UV Théorie de l Information. Synoptique d un système de transmission numérique

UV Théorie de l Information. Synoptique d un système de transmission numérique UV Théorie de l Information Cours n 9 : Codage de canal Description de ses composantes Évaluation de la qualité Caractérisation d un canal bruité Objet et principe du codage de canal 1 Synoptique d un

Plus en détail

Cours transmission (1 partie)

Cours transmission (1 partie) Cours transmission (1 partie) Thierry Vaira La Salle Avignon 2015 v0.1 Ligne de transmission Une ligne de transmission est un ensemble de deux conducteurs acheminant un signal électrique d un émetteur

Plus en détail

Filtre passe-haut pour la bande 1296MHz

Filtre passe-haut pour la bande 1296MHz Filtre passe-haut pour la bande 1296MHz HB9BLF 1/10/2014 Description du problème: en contest UHF, l émetteur sur 432MHz perturbe la réception de la bande 1296MHz Filtre passe-haut pour la bande 1296MHz

Plus en détail

Les différentes parties doivent être rédigées sur des feuilles distinctes ou, à défaut, bien les séparer.

Les différentes parties doivent être rédigées sur des feuilles distinctes ou, à défaut, bien les séparer. CONSERVATOIRE NATIONAL DES ARTS ET METIERS Ecole SITI/Département MAQUIM/ANAPHY Année 2012/2013 Examen PHR103 Prévention des risques physiques Première session Mardi 25 juin 2013 Durée : 2 heures Supports

Plus en détail

TRANSCEIVER BINGO UNO SSB

TRANSCEIVER BINGO UNO SSB 1 DEOMECANO - BINGO Pour bien construire son Transceiver mono-bande QRP, SSB ou CW TRANSCEIVER BINGO UNO SSB 40 sur circuit imprimé 4 ème Partie ( par F6BCU) I FILTRE DE BANDE RÉCEPTION Par rapport aux

Plus en détail

M2107 : Principe des transmissions radio.

M2107 : Principe des transmissions radio. M2107 : Principe des transmissions radio thibault.aubriot@univ-st-etienne.fr 1 M2107 : Principe des transmissions radio 2 Pourquoi transmettre? => Télécommunication => Radio 3 L idée, transmettre une information

Plus en détail

EXERCICE II : LES DRONES GRAND PUBLIC (11 POINTS)

EXERCICE II : LES DRONES GRAND PUBLIC (11 POINTS) Bac S 2016 Pondichéry http://labolycee.org EXERCICE II : LES DRONES GRAND PUBLIC (11 POINTS) Les drones de loisirs à quatre hélices sont des véhicules aériens de faible dimension. Ils sont vendus au grand

Plus en détail

Projet électronique : ARVA

Projet électronique : ARVA Projet électronique : ARVA Muyle Adrien Version du 21 mars 2012 Table des matières 1 Descriptif de l appareil 2 1.1 Contexte général....................................... 2 1.2 Objectifs du dispositif....................................

Plus en détail

Antenne méandre 18 MHz, 21 Mhz ou plus

Antenne méandre 18 MHz, 21 Mhz ou plus Antenne méandre 18 MHz, 1 Mhz ou plus (F4DXU) http://pagesperso-orange.fr/f4dxu/ Le principe utilisé pour réaliser l antenne méandre VHF reste applicable à la construction d une antenne pour le 18MHz ou

Plus en détail

Rapport du projet RF : Amplificateur de puissance à 433MHz

Rapport du projet RF : Amplificateur de puissance à 433MHz Rapport du projet RF : Amplificateur de puissance à 433MHz LOURENÇO DE OLIVEIRA Philippe ARAGONES Machin Dirigé par E.Garnier et F.Rodes SOMMAIRE I. PRESENTATION DU SUJET...3 II. TRAVAUX EFFECTUES...4

Plus en détail

TRANSMISSION DE L INFORMATION. L établissement de la communication entre deux points ou la diffusion sont les principaux moyens de communication.

TRANSMISSION DE L INFORMATION. L établissement de la communication entre deux points ou la diffusion sont les principaux moyens de communication. I Historique de la transmission et nécessité de communiquer L établissement de la communication entre deux points ou la diffusion sont les principaux moyens de communication. Les télécommunications électriques

Plus en détail

Perturbations Electromagnétiques

Perturbations Electromagnétiques Perturbations Electromagnétiques Erreurs CEM récurrentes - Bonnes et mauvaises corrections Alain CHAROY - (0033) 4 76 49 76 76 - a.charoy@aemc.fr L électromagnétisme n est que de l électricité Perturbations

Plus en détail

AMPLIFICATEUR LARGE BANDE avec CF739

AMPLIFICATEUR LARGE BANDE avec CF739 AMPLIFICATEUR LARGE BANDE avec CF739 Sujet :. Conception d un amplificateur à constantes distribuées utilisant des micro rubans et le transistor tétrode CF739. But : concevoir un amplificateur à faible

Plus en détail

DPF 008. Digital Performer Manuel d utilisation AMPLIFICATEUR MULTIBANDE PROGRAMMABLE COPYRIGHT ANTTRON NV INDUSTRIELAAN 37 B-8820 TORHOUT

DPF 008. Digital Performer Manuel d utilisation AMPLIFICATEUR MULTIBANDE PROGRAMMABLE COPYRIGHT ANTTRON NV INDUSTRIELAAN 37 B-8820 TORHOUT DPF 008 Digital Performer Manuel d utilisation AMPLIFICATEUR MULTIBANDE PROGRAMMABLE COPYRIGHT ANTTRON NV INDUSTRIELAAN 37 B-8820 TORHOUT WWW.ANTTRON.BE PAGE 2 SOMMAIRE 1. INFORMATIONS GÉNÉRALES 2. CARACTÉRISTIQUES

Plus en détail

LA PHYSIQUE RADIO DE BASE

LA PHYSIQUE RADIO DE BASE LA PHYSIQUE RADIO DE BASE Préparé par 1 Objectifs Compréhension des ondes et le rayonnement par rapport aux réseaux sans fil Compréhension des principes de base de leur comportement Appliquer cette compréhension

Plus en détail

EMETTEUR ET RECEPTEUR RADIO LONGUE PORTEE TX40967 = TX-PR7 = 4096/4 = 4 canaux RX40967 = RXPR7 = 4096R

EMETTEUR ET RECEPTEUR RADIO LONGUE PORTEE TX40967 = TX-PR7 = 4096/4 = 4 canaux RX40967 = RXPR7 = 4096R EMETTEUR ET RECEPTEUR RADIO LONGUE PORTEE TX40967 = TX-PR7 = 4096/4 = 4 canaux RX40967 = RXPR7 = 4096R Télécommande 4 canaux TX40967 Emetteur radio programmable. 4096 codes. Alimentation par pile 9V (P9V

Plus en détail

Communications numériques TD 6 : Modulations numériques

Communications numériques TD 6 : Modulations numériques Communications numériques TD 6 : Modulations numériques Université Paris, Institut Galilée, Ecole d ingénieurs Sup Galilée Parcours Informatique et Réseaux Alternance - ème année 06-07 Puissance émise

Plus en détail

NUMÉRİSATİON, TRANSMİSSİON ET STOCKAGE DE L İNFORMATİON

NUMÉRİSATİON, TRANSMİSSİON ET STOCKAGE DE L İNFORMATİON TaleS / P14 NUMÉRİSATİON, TRANSMİSSİON ET STOCKAGE DE L İNFORMATİON Activité 14.1 Une chaîne de transmission d informations est un ensemble d éléments permettant de transférer de l information (son, image,

Plus en détail

Devoir N 2 de l Electronique Analogique Mars Avril 2011

Devoir N 2 de l Electronique Analogique Mars Avril 2011 Exercice N 1 Devoir N 2 de l Electronique Analogique Mars Avril 2011 On considère le schéma de la figure -1- qui utilise trois transistors intégrés PNP identiques et tels que : Gain en courant P Tension

Plus en détail

Electronique pour la transmission de l'information

Electronique pour la transmission de l'information Electronique pour la transmission de l'information Examen du 7 janvier 2009 Durée : 3 heures. Documents et calculatrices (ou tout autre appareil électronique) autres que celles fournies ne sont pas autorisés.

Plus en détail

Le plus. simple. et le plus. efficace. du marché ET VOUS. qui vous protège?

Le plus. simple. et le plus. efficace. du marché ET VOUS. qui vous protège? Le plus simple et le plus efficace du marché ET VOUS qui vous protège? Les effets des rayonnements électromagnétiques font l objet d études et de rapports sur la santé relativement alarmistes de la part

Plus en détail

Etude de la localisation latérale des sons.

Etude de la localisation latérale des sons. Exercice 1 : Etude de la localisation latérale des sons. Source es premières mesures de localisation furent conduites à l aide d un dispositif extrêmement l G l D simple (figure ci-contre) permettant de

Plus en détail

Mesureur de boucle terre : Catohm NG DT-300

Mesureur de boucle terre : Catohm NG DT-300 Mesureur de boucle terre : Catohm NG DT-300 Le mesureur de terre Catohm apparaît en premier, car demeure fondamental dans la légitimité des autres mesures : En effet, avec une prise de terre hors norme

Plus en détail

PARTIE B : Simulation d'antennes filaires

PARTIE B : Simulation d'antennes filaires PARTIE B : Simulation d'antennes filaires Les antennes filaires sont très utilisées dans le domaine des hautes fréquences radioélectriques (VHF et UHF). Elles sont employées parfois en présence d un réflecteur

Plus en détail

Amplificateurs RF de puissance

Amplificateurs RF de puissance Radiocommunications Amplificateurs RF de puissance Joël Redoutey - 2009 Caractéristiques d un amplificateur RF de puissance Puissance de sortie linéarité gain en puissance rendement 2 Puissance et modulation

Plus en détail

Génie électrique TD Source d'énergie

Génie électrique TD Source d'énergie Exercice 1 (difficulté *) On considère le circuit suivant : A i(t) C On donne : u(t) u L (t) L R=200 Ω D u R (t) R B M 1. Indiquer les branchements de l oscilloscope pour visualiser u(t) en voie1 et u

Plus en détail

Ces ondes Electromagnétiques qui nous entourent

Ces ondes Electromagnétiques qui nous entourent Ces ondes Electromagnétiques qui nous entourent Menaces pour la santé? Fabien Ndagijimana Professeur des Universités - Grenoble Conférence UIAD Grenoble 11/12/09 Radiofréquences Radio AM Radio FM TV VH

Plus en détail

6GEI700 Automne But. Discussion

6GEI700 Automne But. Discussion GEI700 Automne 0 GEI700 : Transport et Eploitation d Énergie Électrique TP : Écoulement de puissance et régulation de tension d une ligne de transmission simplifiée But. Pour observer l écoulement d une

Plus en détail

Le cours de F6KGL. présenté par F6GPX

Le cours de F6KGL. présenté par F6GPX Le cours de F6KGL présenté par F6GPX Technique Chapitre 10 Lignes de transmission et adaptations Ce document a servi pour le cours enregistré le 03/06/2016. Ce document (PDF), le fichier audio (MP3) et

Plus en détail

Système de sonde modulaire pour des mesures jusqu à 9 GHz

Système de sonde modulaire pour des mesures jusqu à 9 GHz Système de sonde modulaire pour des mesures jusqu à 9 GHz Fig. 1 : Le module amplificateur de sonde peut être combiné avec un grand nombre de modules de pointes pour différentes tâches. La figure montre

Plus en détail

Antenne

Antenne Antenne 241446-41 1 Introduction Ce document décrit la mesure d antennes de type PR 241446-41 réalisée dans la chambre anéchoïde du PST de Ville d Avray. Le tableau (1) décrit les personnes impliquées.

Plus en détail

Etude des transmissions numériques DCC et I 2 C Séquence N 2

Etude des transmissions numériques DCC et I 2 C Séquence N 2 Année 2009 Train électrique à commande numérique Page 1/7 Sources : o Sébastien JEAN, 1ère année ISI, IUT Valence (http://sardes.inrialpes.fr/~jean/enseignement/reseaux/index.html ) o http://www.eaeeie.org/theiere_signal/theiere_signal_fr

Plus en détail

Amplificateur GM-R100 3G Documentation Technique

Amplificateur GM-R100 3G Documentation Technique Amplificateur GM-R100 3G Documentation Technique Table des matières I. Présentation de l Amplificateur GM-R100 3G... 3 a) Rôle... 3 b) Avantages... 3 II. Fonctionnement de l amplificateur... 3 III. Constitution

Plus en détail