Compatibilité Électromagnétique

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Compatibilité Électromagnétique"

Transcription

1 Compatibilité Électromagnétique notions générales et applications à l électronique de puissance Ir. Stéphane COETS 18 mai 2005 Journée d étude en Électronique de Puissance 1

2 Plan de l exposé La Compatibilité ElectroMagnétique: généralités Cadre de la recherche et intérêt de la CEM en électronique de puissance Résultats obtenus Résumé et conclusions 18 mai 2005 Journée d étude en Électronique de Puissance 2

3 Interférences électromagnétiques «God made noise» «Man made noise» intentionnelles ou non 18 mai 2005 Journée d étude en Électronique de Puissance 3

4 «Fossé» de compatibilité tubes immunité décroissante transistors C.I. émission croissante commutateurs radar GSM mai 2005 Journée d étude en Électronique de Puissance 4

5 La CEM: notions générales Menaces écartées par l adoption des pratiques de CEM La CEM: aptitude d un système à fonctionner de façon satisfaisante dans son environnement sans y introduire de perturbation électromagnétique pour quiconque. ne concerne pas uniquement les phénomènes HF MAIS toutes les fréquences (dc micro-ondes) ET tous les modes de transmission: commun vs. différentiel, conduit (BF) vs. Rayonné (HF) 18 mai 2005 Journée d étude en Électronique de Puissance 5

6 La CEM: deux aspects Emission Immunité dispositif dispositif environnement environnement 18 mai 2005 Journée d étude en Électronique de Puissance 6

7 Emission (intra/inter-système) 18 mai 2005 Journée d étude en Électronique de Puissance 7

8 Immunité 18 mai 2005 Journée d étude en Électronique de Puissance 8

9 Cadre de la recherche recherche en Compatibilité Électromagnétique appliquée aux grands systèmes électriques où l électronique de puissance est très présente: contrôleurs vectoriels, compresseurs élaboration de méthodes de mesures alternatives en émission conduite intérêt industriel: possibilité de mesures de pré-conformité in situ gain de temps et d argent 18 mai 2005 Journée d étude en Électronique de Puissance 9

10 Emissions conduites Les perturbations induites sur le réseau par un appareil ne peuvent pas nuire au bon fonctionnement des autres appareils connectés au même réseau d alimentation Les normes définissent le niveau maximal d émission permis 18 mai 2005 Journée d étude en Électronique de Puissance 10

11 Emissions conduites (2) Que mesure-t-on? La tension entre les lignes d alimentation et la terre et ce, pour TOUS les appareils (norme CISPR 11) La tension entre les lignes de données et la terre (cas des appareils «IT s», norme CISPR 22) 18 mai 2005 Journée d étude en Électronique de Puissance 11

12 Emissions conduites (3) Avec quel appareil? d après les normes en vigueur: Soit à l aide d un circuit particulier: le RSIL (Réseau Stabilisé d Impédance de Lignes) Soit avec une sonde de tension passive 18 mai 2005 Journée d étude en Électronique de Puissance 12

13 Le RSIL Cet appareil sera utilisé préférentiellement à la sonde de tension. Il présente deux avantages: Il agit comme un filtre par rapport aux interférences provenant du réseau Seules les interférences de l Equipement Sous Test (EST) sont mesurées Par sa présence, l impédance «vue de l EST» est normalisée à 50 Ω (dans la bande utile). 18 mai 2005 Journée d étude en Électronique de Puissance 13

14 Configuration de mesure 18 mai 2005 Journée d étude en Électronique de Puissance 14

15 La sonde de tension schéma: Utilisée quand le RSIL ne peut pas l être Quand ne peut-il être utilisé? principalement lorsque les courants sont trop importants: typiquement 100 ampères 18 mai 2005 Journée d étude en Électronique de Puissance 15

16 Configuration de mesure 18 mai 2005 Journée d étude en Électronique de Puissance 16

17 Mesures avec sonde de tension difficultés rencontrées: pas de recommandation quant à la position de la sonde de tension entre l équipement et le réseau MAIS impédance de ligne pas nécessairement négligeable! à l inverse du RSIL, dans le cas présent le réseau n est PAS filtré l impédance vue par l EST n est pas fixée et dépend du réseau 18 mai 2005 Journée d étude en Électronique de Puissance 17

18 Mesures avec sonde de tension la dynamique de mesure est faible (facteur d atténuation de la sonde = 30 db) difficulté de mesurer correctement de faibles signaux l impédance d entrée de la sonde n est pas grande (1500 Ω) et perturbera le circuit si l impédance de ce dernier est élevée Que mesure-t-on exactement? 18 mai 2005 Journée d étude en Électronique de Puissance 18

19 Solutions apportées création d une nouvelle sonde non normalisée mais ayant: un faible facteur d atténuation dans la bande utile (6dB) amélioration de la dynamique de mesure une plus grande impédance d entrée circuit mesuré moins perturbé par l appareil de mesure 18 mai 2005 Journée d étude en Électronique de Puissance 19

20 But poursuivi: Solutions apportées (2) déterminer le signal d émission conduite provenant d un EST dans un environnement normalisé (type RSIL) à partir de résultats bruts obtenus dans une configuration quelconque Moyen: Calcul du modèle de Thévenin de l EST (obtenu dans un environnement «quelconque») Insertion de ce modèle dans une configuration standardisée (concept de «RSIL virtuel») 18 mai 2005 Journée d étude en Électronique de Puissance 20

21 Difficulté majeure nécessité d effectuer des manipulations mathématiques sur les signaux mesurés obligation de connaître la phase des signaux IMPOSSIBLE avec un récepteur de mesure ou spectrum nécessité de calculer la phase d une autre manière 18 mai 2005 Journée d étude en Électronique de Puissance 21

22 Calcul de la phase Trois solutions envisagées: par signal temporel (oscillo) et FFT inconvénient: sensibilité de l oscillo par transformée de HILBERT inconvénient: erreurs de troncature en HF et valable uniquement pour système à minimum de phase par la méthode «des deux sondes» 18 mai 2005 Journée d étude en Électronique de Puissance 22

23 Méthode des deux sondes Intérêt: permet de connaître la différence de phase entre deux signaux à partir de leur amplitude UNIQUEMENT Signaux mesurés: l amplitude du signal «inconnu» l amplitude du signal de référence l amplitude de leur somme l amplitude de leur différence 18 mai 2005 Journée d étude en Électronique de Puissance 23

24 Méthode des deux sondes (2) mathématiquement: si et alors 18 mai 2005 Journée d étude en Électronique de Puissance 24

25 Intérêt de la recherche méthode de la sonde moins onéreuse que celle avec RSIL mesures peuvent être réalisées in situ entreprises peuvent effectuer elles-mêmes les tests de pré-conformité (pas besoin pour cela de recourir à des labos spécialisés, même si obligatoire pour tests de conformité) gain de temps et d argent considérable! 18 mai 2005 Journée d étude en Électronique de Puissance 25

26 Résumé et conclusions recherche de méthodes de mesures alternatives en émission conduite dans le cas des GRANDS systèmes (abondance de composants d électronique de puissance) réalisation: création d une méthode de mesure significative avec sonde de tension active possibilité pour industries de tests de pré-conformité en interne gain de temps et d argent pour les entreprises 18 mai 2005 Journée d étude en Électronique de Puissance 26

GYROSCANFIELD. Courbe radar de l objet sous test. Comparaison mesure et simulation d une antenne WiFi

GYROSCANFIELD. Courbe radar de l objet sous test. Comparaison mesure et simulation d une antenne WiFi Produits 2015-2016 GYROSCANFIELD Le Gyroscanfield permet de mesurer et de visualiser en 3D et en temps réel le rayonnement électromagnétique d un objet sous test de manière simple et rapide. Il est fabriqué

Plus en détail

Radiocommande de Machines et Sécurité

Radiocommande de Machines et Sécurité Radiocommande de Machines et Sécurité 11/04/2013 Sommaire I. Présentation de Jay Electronique II. Principe de fonctionnement radio III. Sécurité IV. Radio/CEM V. Conclusion 2 I. Présentation de Jay Electronique

Plus en détail

CEM des convertisseurs. PARIS - Mercredi 23 Mars 2005 - Alain CHAROY. AEMC - Hyper & RF 2005 - CNIT La Défense - a.charoy@aemc.fr

CEM des convertisseurs. PARIS - Mercredi 23 Mars 2005 - Alain CHAROY. AEMC - Hyper & RF 2005 - CNIT La Défense - a.charoy@aemc.fr CEM des convertisseurs PARIS - Mercredi 23 Mars 2005 - Alain CHAROY AEMC - Hyper & RF 2005 - CNIT La Défense - a.charoy@aemc.fr Introduction Immunité en mode différentiel Émission en mode différentiel

Plus en détail

GYROSCANFIELD. Courbe radar de l objet sous test. Comparaison mesure et simulation d une antenne WiFi

GYROSCANFIELD. Courbe radar de l objet sous test. Comparaison mesure et simulation d une antenne WiFi Produits 2014-2015 GYROSCANFIELD PRÉSENTATION Le Gyroscanfield permet de mesurer et de visualiser en 3D et en temps réel le rayonnement électromagnétique d un objet sous test de manière simple et rapide.

Plus en détail

JUMO dtrans T03 J, B, T Convertisseur de mesure analogique, 2 fils avec réglage numérique

JUMO dtrans T03 J, B, T Convertisseur de mesure analogique, 2 fils avec réglage numérique Fiche technique 9.30 Page 1/10 JUMO dtrans T03 J, B, T Convertisseur de mesure analogique, 2 fils avec réglage numérique JUMO dtrans T03 BU, TU Convertisseur de mesure analogique, 3 fils avec réglage numérique

Plus en détail

CHAPITRE IX : Les appareils de mesures électriques

CHAPITRE IX : Les appareils de mesures électriques CHAPITRE IX : Les appareils de mesures électriques IX. 1 L'appareil de mesure qui permet de mesurer la différence de potentiel entre deux points d'un circuit est un voltmètre, celui qui mesure le courant

Plus en détail

MOdulateur-DEModulateur (MODEM) FSK

MOdulateur-DEModulateur (MODEM) FSK MOdulateur-DEModulateur (MODEM) FSK La FSK (Frequency Shift Keying pour Saut discret de Fréquences) correspond tout simplement à une modulation de fréquence dont le modulant (information) est un signal

Plus en détail

Plan 1 LE CONCEPT 2 LE PRINCIPE 3 LA BASE DE TEMPS 4 LE DECLENCHEMENT 5 LA DÉVIATION VERTICALE 6 ENTREE AXE Z

Plan 1 LE CONCEPT 2 LE PRINCIPE 3 LA BASE DE TEMPS 4 LE DECLENCHEMENT 5 LA DÉVIATION VERTICALE 6 ENTREE AXE Z Plan 1 LE CONCEPT 2 LE PRINCIPE 3 LA BASE DE TEMPS 4 LE DECLENCHEMENT 5 LA DÉVIATION VERTICALE 6 ENTREE AXE Z 1 LE CONCEPT Cet instrument assure la fonction principale : Représentation temporelle d un

Plus en détail

Analyseurs de spectre portables de la prochaine génération R&S FSH4 / FSH8

Analyseurs de spectre portables de la prochaine génération R&S FSH4 / FSH8 Analyseurs de spectre portables de la prochaine génération R&S FSH4 / FSH8 Fig. 1 Le nouvel analyseur de spectre portable R&S FSH8 en action dans une station de base de radiocommunication mobile. 30 La

Plus en détail

Champ électromagnétique?

Champ électromagnétique? Qu est-ce qu un Champ électromagnétique? Alain Azoulay Consultant, www.radiocem.com 3 décembre 2013. 1 Définition trouvée à l article 2 de la Directive «champs électromagnétiques» : des champs électriques

Plus en détail

Récapitulatif. Fiche technique 70.7030 (95.6530) Page 1/10. dtrans T03 J Type 707030/...

Récapitulatif. Fiche technique 70.7030 (95.6530) Page 1/10. dtrans T03 J Type 707030/... JUMO GmbH & Co. KG Adresse de livraison : Mackenrodtstraße 14, 3039 Fulda, Allemagne Adresse postale : 303 Fulda, Allemagne Téléphone : 49 1 0030 Télécopieur : 49 1 00307 EMail : mail@jumo.net Internet

Plus en détail

Instrumentation électronique

Instrumentation électronique Instrumentation électronique Le cours d électrocinétique donne lieu à de nombreuses études expérimentales : tracé de caractéristiques statique et dynamique de dipôles, étude des régimes transitoire et

Plus en détail

THESE DOCTEUR. Génie Electrique. Maxime MOREAU

THESE DOCTEUR. Génie Electrique. Maxime MOREAU N d ordre : 117 ECOLE CENTRALE DE LILLE THESE présentée en vue d obtenir le grade de DOCTEUR en Génie Electrique par Maxime MOREAU DOCTORAT DELIVRE PAR L ECOLE CENTRALE DE LILLE Modélisation haute fréquence

Plus en détail

Transmission de données. A) Principaux éléments intervenant dans la transmission

Transmission de données. A) Principaux éléments intervenant dans la transmission Page 1 / 7 A) Principaux éléments intervenant dans la transmission A.1 Equipement voisins Ordinateur ou terminal Ordinateur ou terminal Canal de transmission ETTD ETTD ETTD : Equipement Terminal de Traitement

Plus en détail

T500 DUAlTACH. JAQUET T500 DualTach Instrument de mesure et de surveillance équipé de 2 entrées fréquence TACHYMETRE 2 CANAUX

T500 DUAlTACH. JAQUET T500 DualTach Instrument de mesure et de surveillance équipé de 2 entrées fréquence TACHYMETRE 2 CANAUX 02-09 T500 DUAlTACH JAQUET T500 DualTach Instrument de mesure et de surveillance équipé de 2 entrées fréquence JAQUET T500 DualTach Instrument multi canal de mesure et de surveillance pour applications

Plus en détail

LES CARACTERISTIQUES DES SUPPORTS DE TRANSMISSION

LES CARACTERISTIQUES DES SUPPORTS DE TRANSMISSION LES CARACTERISTIQUES DES SUPPORTS DE TRANSMISSION LES CARACTERISTIQUES DES SUPPORTS DE TRANSMISSION ) Caractéristiques techniques des supports. L infrastructure d un réseau, la qualité de service offerte,

Plus en détail

TT 956530/31 Convertisseur de mesure analogique, 2 fils avec réglage numérique

TT 956530/31 Convertisseur de mesure analogique, 2 fils avec réglage numérique TEMATEC Löbach GmbH Adresse postale: de livraison: Telefon (49) 0 22 4287030 BP 1261 Löhestr. 37 Telefax (49) 0 22 42870320 http: // www.tematec.de 53759 Hennef 53773 Hennef email: team@ tematec.de Fiche

Plus en détail

La Détection Géoréférencée des réseaux enterrés ou «Géodétection» Loriane ROUSSEL, Toposcan

La Détection Géoréférencée des réseaux enterrés ou «Géodétection» Loriane ROUSSEL, Toposcan La Détection Géoréférencée des réseaux enterrés ou «Géodétection» Loriane ROUSSEL, Toposcan - Généralités Deux spécialités se distinguent : - La détection pour les Investigations Complémentaires - La valorisation

Plus en détail

InformationProduit Professional Audio

InformationProduit Professional Audio InformationProduit Produit Information RELAX. IT S AN AVX Aperçu L AVX Sennheiser est le tout nouveau système de microphone sans fil pour vidéastes. Il vous garantit une prise de son sans stress pour vos

Plus en détail

Perturbations provoquées par les téléphones mobiles

Perturbations provoquées par les téléphones mobiles 2014 Perturbations provoquées par les téléphones mobiles Witschi Electronic SA 08.05.2014 Perturbations provoquées par les téléphones mobiles Tous les appareils Witschi arborant le marquage CE satisfont

Plus en détail

Ondes Pulsées - Mise en évidence

Ondes Pulsées - Mise en évidence Ondes Pulsées - Mise en évidence Ce document, sans aucune prétention technique, est un essai de mise en évidence basique des ondes pulsées. Le but est de montrer les ondes pulsées typiques connues actuellement

Plus en détail

PRISE EN MAIN D UN OSCILLOSCOPE ANALOGIQUE OU NUMÉRIQUE. I : Principes généraux des oscilloscopes analogiques et numériques.

PRISE EN MAIN D UN OSCILLOSCOPE ANALOGIQUE OU NUMÉRIQUE. I : Principes généraux des oscilloscopes analogiques et numériques. PRISE EN MAIN D UN OSCILLOSCOPE ANALOGIQUE OU NUMÉRIQUE. L oscilloscope est l «œil» de l électronicien et permet de nombreuses mesures sur le ou les signaux étudiés : forme, contenu (composante continue,

Plus en détail

Principes fondamentaux des oscilloscopes. Pour les élèves-ingénieurs et étudiants en physique de premier cycle

Principes fondamentaux des oscilloscopes. Pour les élèves-ingénieurs et étudiants en physique de premier cycle Principes fondamentaux des oscilloscopes Pour les élèves-ingénieurs et étudiants en physique de premier cycle Programme Présentation de l oscilloscope Principes de sondage (modèle basse fréquence) Réalisation

Plus en détail

CEM dans les circuits électroniques

CEM dans les circuits électroniques Compatibilité électromagnétique Eté 2004 Notes de cours CEM dans les circuits électroniques F. Rachidi École Polytechnique Fédérale de Lausanne EPFL-DE-LRE CH-1015 Lausanne Farhad.Rachidi@epfl.ch - 1 -

Plus en détail

COUP DE PROJECTEUR Précision de mesure

COUP DE PROJECTEUR Précision de mesure Traçabilité de la puissance RF à Le présent article, émanant de l institut national de métrologie allemand (Physikalisch-Technische Bundesanstalt PTB), montre comment la mesure «Puissance haute fréquence»,

Plus en détail

Oscilloscope - MPSI 1 Lycée Chaptal - 2012. Oscilloscope Élec.1. La fiche sur l appareillage électrique.

Oscilloscope - MPSI 1 Lycée Chaptal - 2012. Oscilloscope Élec.1. La fiche sur l appareillage électrique. Oscilloscope - MPSI 1 Lycée Chaptal - 2012 Oscilloscope Élec.1 TP de Physique Objectifs du TP Document utile Découvrir l oscilloscope ; Comprendre les modes d affichage et les principes de synchronisation

Plus en détail

Chapitre 2 : Systèmes radio mobiles et concepts cellulaires

Chapitre 2 : Systèmes radio mobiles et concepts cellulaires Chapitre 2 : Systèmes radio mobiles et concepts cellulaires Systèmes cellulaires Réseaux cellulaires analogiques de 1ère génération : AMPS (USA), NMT(Scandinavie), TACS (RU)... Réseaux numériques de 2ème

Plus en détail

Introduction : Les modes de fonctionnement du transistor bipolaire. Dans tous les cas, le transistor bipolaire est commandé par le courant I B.

Introduction : Les modes de fonctionnement du transistor bipolaire. Dans tous les cas, le transistor bipolaire est commandé par le courant I B. Introduction : Les modes de fonctionnement du transistor bipolaire. Dans tous les cas, le transistor bipolaire est commandé par le courant. - Le régime linéaire. Le courant collecteur est proportionnel

Plus en détail

CULTe Le samedi 9 février2008 à 15h. Conf 1 : WIFI, les bases

CULTe Le samedi 9 février2008 à 15h. Conf 1 : WIFI, les bases CULTe Le samedi 9 février2008 à 15h Conf 1 : WIFI, les bases 1) Principes de fonctionnement (antennes, fréquences, emetteurs/recepteurs, point d'accés) a) Les grandes classes de fréquences HF, 300 Khz

Plus en détail

TP mesures électriques

TP mesures électriques TP0 : FAMILIARISATION AVEC L OSCILLOSCOPE On utilise l oscilloscope HAMEG HM 303-4 dont la face avant est donnée par la figure suivante : L explication de la fonction de chaque touche est donnée sur la

Plus en détail

Recommandations pour la définition des appareils de mesures utilisés en protection cathodique

Recommandations pour la définition des appareils de mesures utilisés en protection cathodique RECOMMANDATION PCRA 008 Janvier 2010 Rev. 0 Commission Protection Cathodique et Revêtements Associés Recommandations pour la définition des appareils de mesures utilisés en protection cathodique AVERTISSEMENT

Plus en détail

ANALYSE MULTI CAPTEUR DE SIGNAUX TRANSITOIRES ISSUS DES SYSTEMES ELECTRIQUES

ANALYSE MULTI CAPTEUR DE SIGNAUX TRANSITOIRES ISSUS DES SYSTEMES ELECTRIQUES ANALYSE MULTI CAPTEUR DE SIGNAUX TRANSITOIRES ISSUS DES SYSTEMES ELECTRIQUES Bertrand GOTTIN Directeurs de thèse: Cornel IOANA et Jocelyn CHANUSSOT 03 Septembre 2010 Problématique liée aux Transitoires

Plus en détail

GENERALITES SUR LES APPAREILS DE MESURE

GENERALITES SUR LES APPAREILS DE MESURE Chapitre 2 GENERALITES SUR LES APPAREILS DE MESURE I- LES APPAREILS DE MESURE ANALOGIQUES: Un appareil de mesure comprend généralement un ou plusieurs inducteurs fixes ( aimant permanant ou électroaimant)

Plus en détail

PRODUIRE DES SIGNAUX 1 : LES ONDES ELECTROMAGNETIQUES, SUPPORT DE CHOIX POUR TRANSMETTRE DES INFORMATIONS

PRODUIRE DES SIGNAUX 1 : LES ONDES ELECTROMAGNETIQUES, SUPPORT DE CHOIX POUR TRANSMETTRE DES INFORMATIONS PRODUIRE DES SIGNAUX 1 : LES ONDES ELECTROMAGNETIQUES, SUPPORT DE CHOIX POUR TRANSMETTRE DES INFORMATIONS Matériel : Un GBF Un haut-parleur Un microphone avec adaptateur fiche banane Une DEL Une résistance

Plus en détail

QFA31... Sondes d'ambiance. Building Technologies HVAC Products. Symaro. pour température et humidité relative

QFA31... Sondes d'ambiance. Building Technologies HVAC Products. Symaro. pour température et humidité relative 1 858 1858P01 1858P02 Symaro Sondes d'ambiance pour température et humidité relative QFA31... Alimentation 24 V~ ou 13,5...3 Signal de sortie 0...10 V / 4 20 ma pour humidité relative et température Très

Plus en détail

Structure interne simplifiée d un oscilloscope

Structure interne simplifiée d un oscilloscope Structure interne simplifiée d un oscilloscope 1 Méthodologie d utilisation et mesure Avant de visualiser n importe quel signal { l oscilloscope il faut d abord : Faire apparaître les deux traces lumineuses

Plus en détail

GUIDE POWER QUALITY. CEM et mise à la terre - Section 6.1.2. Eléments fondamentaux de compatibilité électromagnétique

GUIDE POWER QUALITY. CEM et mise à la terre - Section 6.1.2. Eléments fondamentaux de compatibilité électromagnétique CEM et mise à la terre - Section 6.1.2 Eléments fondamentaux de compatibilité électromagnétique Dr rer nat Wolfgang LANGGUTH Hochschule für Technik und Wirtschaft Mai 2009 GUIDE POWER QUALITY CEM et mise

Plus en détail

Le GBF Générateur basse fréquence

Le GBF Générateur basse fréquence Le GBF Générateur basse fréquence Il génère des signaux alternatifs ( carré, sinusoïdale et triangulaire ) en sa sortie ( output- 50 ) Pour chaque signal, on peut modifier : l amplitude ( en agissant sur

Plus en détail

PRODUCTION, CONVERSION OU DISTRIBUTION DE L ÉNERGIE ÉLECTRIQUE

PRODUCTION, CONVERSION OU DISTRIBUTION DE L ÉNERGIE ÉLECTRIQUE XXXX H02 PRODUCTION, CONVERSION OU DISTRIBUTION DE L ÉNERGIE ÉLECTRIQUE XXXX APPAREILS POUR LA TRANSFORMATION DE COURANT ALTERNATIF EN COURANT ALTERNATIF, DE COURANT ALTERNATIF EN COURANT CONTINU OU VICE

Plus en détail

8563A. SPECTRUM ANALYZER 9 khz - 26.5 GHz ANALYSEUR DE SPECTRE

8563A. SPECTRUM ANALYZER 9 khz - 26.5 GHz ANALYSEUR DE SPECTRE 8563A SPECTRUM ANALYZER 9 khz - 26.5 GHz ANALYSEUR DE SPECTRE Agenda Vue d ensemble: Qu est ce que l analyse spectrale? Que fait-on comme mesures? Theorie de l Operation: Le hardware de l analyseur de

Plus en détail

Approche expérimentale du rayonnement électromagnétique émis par un téléphone portable

Approche expérimentale du rayonnement électromagnétique émis par un téléphone portable Approche expérimentale du rayonnement électromagnétique émis par un téléphone portable RÉSUMÉ U N I O N D E S P R O F E S S E U R S D E P H Y S I Q U E E T D E C H I M I E par Lycée Victor Hugo - 25000

Plus en détail

Le concept cellulaire

Le concept cellulaire Le concept cellulaire X. Lagrange Télécom Bretagne 21 Mars 2014 X. Lagrange (Télécom Bretagne) Le concept cellulaire 21/03/14 1 / 57 Introduction : Objectif du cours Soit un opérateur qui dispose d une

Plus en détail

Electron S.R.L. - MERLINO - MILAN ITALIE Tel (++ 39 02) 90659200 Fax 90659180 Web www.electron.it, e-mail electron@electron.it

Electron S.R.L. - MERLINO - MILAN ITALIE Tel (++ 39 02) 90659200 Fax 90659180 Web www.electron.it, e-mail electron@electron.it Electron S.R.L. Design Production & Trading of Educational Equipment B3510--II APPLIICATIIONS DE TRANSDUCTEURS A ULTRASONS MANUEL D IINSTRUCTIIONS POUR L ETUDIIANT Electron S.R.L. - MERLINO - MILAN ITALIE

Plus en détail

MESURES D UN ENVIRONNEMENT RADIOELECTRIQUE AVEC UN RECEPTEUR CONVENTIONNEL ETALONNE

MESURES D UN ENVIRONNEMENT RADIOELECTRIQUE AVEC UN RECEPTEUR CONVENTIONNEL ETALONNE Jacques Mézan de Malartic / F2MM MESURES D UN ENVIRONNEMENT RADIOELECTRIQUE AVEC UN RECEPTEUR CONVENTIONNEL ETALONNE 1- Objectif des mesures (Page 1) 1-1 Critères de qualité radio 1-2 Principe des mesures

Plus en détail

Plus efficace que jamais : le logiciel de test CEM R&S EMC 32 avec de nouvelles extensions

Plus efficace que jamais : le logiciel de test CEM R&S EMC 32 avec de nouvelles extensions Plus efficace que jamais : le logiciel de test CEM R&S EMC 32 avec de nouvelles extensions Le logiciel de test CEM R&S EMC 32 voit sa polyvalence considérablement renforcée grâce à de nouvelles options

Plus en détail

UE 503 L3 MIAGE. Initiation Réseau et Programmation Web La couche physique. A. Belaïd

UE 503 L3 MIAGE. Initiation Réseau et Programmation Web La couche physique. A. Belaïd UE 503 L3 MIAGE Initiation Réseau et Programmation Web La couche physique A. Belaïd abelaid@loria.fr http://www.loria.fr/~abelaid/ Année Universitaire 2011/2012 2 Le Modèle OSI La couche physique ou le

Plus en détail

Précision d un résultat et calculs d incertitudes

Précision d un résultat et calculs d incertitudes Précision d un résultat et calculs d incertitudes PSI* 2012-2013 Lycée Chaptal 3 Table des matières Table des matières 1. Présentation d un résultat numérique................................ 4 1.1 Notations.........................................................

Plus en détail

Chapitre 2 : communications numériques.

Chapitre 2 : communications numériques. Chapitre 2 : communications numériques. 1) généralités sur les communications numériques. A) production d'un signal numérique : transformation d'un signal analogique en une suite d'éléments binaires notés

Plus en détail

Les cartes à puce. Sécurités et Attaques.

Les cartes à puce. Sécurités et Attaques. Programme Transversal SEFSI Projet Supports Amovibles Légers et Sécurisés Les cartes à puce. Sécurités et Attaques. Pierre Dusart dusart@unilim.fr et http:/damien.sauveron.free.fr/ 3 Mai 2005 Plan 1) La

Plus en détail

Les régimes du neutre

Les régimes du neutre Chapitre 1 Les régimes du neutre Dans tout système triphasé Haute ou Basse Tension existent trois tensions simples, mesurées entre chacune des phases et un point commun appelé "point neutre". Physiquement,

Plus en détail

AMELIORATION DE LA FIABILITE D UN MOTEUR GRÂCE AU TEST STATIQUE ET DYNAMIQUE

AMELIORATION DE LA FIABILITE D UN MOTEUR GRÂCE AU TEST STATIQUE ET DYNAMIQUE AMELIORATION DE LA FIABILITE D UN MOTEUR GRÂCE AU TEST STATIQUE ET DYNAMIQUE Le test statique est un moyen très connu pour évaluer les moteurs électriques. Cependant, si un moteur ne peut pas être arreté,

Plus en détail

NO-BREAK KS. Système UPS dynamique PRÉSENTATION

NO-BREAK KS. Système UPS dynamique PRÉSENTATION NO-BREAK KS Système UPS dynamique PRÉSENTATION Table des matières Chapitre 1 : Description du système No-Break KS...3 Chapitre 2 : Fonctionnement lorsque le réseau est présent...4 Chapitre 3 : Fonctionnement

Plus en détail

GENERALITES SUR LA MESURE DE TEMPERATURE

GENERALITES SUR LA MESURE DE TEMPERATURE Distributeur exclusif de GENERALITES SUR LA MESURE DE TEMPERATURE INTRODUCTION...2 GENERALITES SUR LA MESURE DE TEMPERATURE...2 La température...2 Unités de mesure de température...3 Echelle de température...3

Plus en détail

TP Cours Ferromagnétisme - Transformateur

TP Cours Ferromagnétisme - Transformateur TP Cours Ferromagnétisme - Transformateur 1. PROPRIETES DES MILIEUX FERROMAGNETIQUES La réalisation de transformateurs nécessite l utilisation de matériaux fortement aimantables. Ce sont les ferromagnétiques.

Plus en détail

Module : filtrage analogique

Module : filtrage analogique BSEL - Physique appliquée Module : filtrage analogique Diaporama : aucun ésumé de cours - Les différents types de filtres - Transmittance en z d un filtre numérique 3- Algorithme de calcul de y n 4- Stabilité

Plus en détail

Manipulation N 6 : La Transposition de fréquence : Mélangeur micro-ondes

Manipulation N 6 : La Transposition de fréquence : Mélangeur micro-ondes Manipulation N 6 : La Transposition de fréquence : Mélangeur micro-ondes Avant Propos : Le sujet comporte deux parties : une partie théorique, jalonnée de questions (dans les cadres), qui doit être préparée

Plus en détail

SURVEILLANCE EN CONTINU ET LIMITATION DES COURANTS RÉSIDUELS DANS LES CENTRES INFORMATIQUES À L AIDE DE SYSTÈMES RCM Livre blanc Révision n 3

SURVEILLANCE EN CONTINU ET LIMITATION DES COURANTS RÉSIDUELS DANS LES CENTRES INFORMATIQUES À L AIDE DE SYSTÈMES RCM Livre blanc Révision n 3 IT Power Solutions SURVEILLANCE EN CONTINU ET LIMITATION DES COURANTS RÉSIDUELS DANS LES CENTRES INFORMATIQUES À L AIDE DE SYSTÈMES RCM Livre blanc Révision n 3 Thomas B. Jones 1 Introduction Présentation

Plus en détail

Convertisseur Dactablette

Convertisseur Dactablette Convertisseur Dactablette La plupart des systèmes d amplification de très haute qualité ne traitent les signaux provenant de leurs sources qu en analogique, les systèmes «tout numérique» étant plus généralement

Plus en détail

J TB/TW Limiteur de température, contrôleur de température avec afficheur LCD, montage sur rail oméga 35 mm

J TB/TW Limiteur de température, contrôleur de température avec afficheur LCD, montage sur rail oméga 35 mm JUMO GmbH & Co. KG Adresse de livraison : Mackenrodtstraße 14, 36039 Fulda, Allemagne Adresse postale : 36035 Fulda, Allemagne Téléphone : +49 661 6003-0 Télécopieur : +49 661 6003-607 E-Mail : mail@jumo.net

Plus en détail

TP Modulation Démodulation BPSK

TP Modulation Démodulation BPSK I- INTRODUCTION : TP Modulation Démodulation BPSK La modulation BPSK est une modulation de phase (Phase Shift Keying = saut discret de phase) par signal numérique binaire (Binary). La phase d une porteuse

Plus en détail

Equipement. électronique

Equipement. électronique MASTER ISIC Les générateurs de fonctions 1 1. Avant-propos C est avec l oscilloscope, le multimètre et l alimentation stabilisée, l appareil le plus répandu en laboratoire. BUT: Fournir des signau électriques

Plus en détail

WWW.ELCON.SE Multichronomètre SA10 Présentation générale

WWW.ELCON.SE Multichronomètre SA10 Présentation générale WWW.ELCON.SE Multichronomètre SA10 Présentation générale Le SA10 est un appareil portable destiné au test des disjoncteurs moyenne tension et haute tension. Quoiqu il soit conçu pour fonctionner couplé

Plus en détail

MODULE DE SURVEILLANCE DE VIBRATION ALVIB

MODULE DE SURVEILLANCE DE VIBRATION ALVIB MODULE DE SURVEILLANCE DE VIBRATION ALVIB Appareil de mesure de précision et système d'alarme en sécurité positive Module enfichable pour rail DIN TS35 Source d'alimentation pour accéléromètre à courant

Plus en détail

Rapport. Mesures de champ de très basses fréquences à proximité d antennes de stations de base GSM et UMTS

Rapport. Mesures de champ de très basses fréquences à proximité d antennes de stations de base GSM et UMTS Rapport Mesures de champ de très basses fréquences à proximité d antennes de stations de base GSM et UMTS A.AZOULAY T.LETERTRE R. DE LACERDA Convention AFSSET / Supélec 2009-1 - 1. Introduction Dans le

Plus en détail

Autour de la téléphonie mobile et des antennes

Autour de la téléphonie mobile et des antennes Autour de la téléphonie mobile et des antennes La présente fiche d information contient des informations techniques sur la téléphonie mobile en général et plus spécifiquement sur les antennes. Elle explique

Plus en détail

Bernard Bordonado Motorola Semiconducteurs

Bernard Bordonado Motorola Semiconducteurs LabVIEW et l automatisation de mesures de circuits intégrés RF pour applications automobiles Bernard Bordonado Motorola Semiconducteurs Page 1 Plan de la présentation Introduction Circuits intégrés RF

Plus en détail

Les microphones. Les microphones sont des transducteurs : ils transforment l énergie mécanique véhiculée par une onde sonore, en énergie électrique.

Les microphones. Les microphones sont des transducteurs : ils transforment l énergie mécanique véhiculée par une onde sonore, en énergie électrique. Les microphones L air est un milieu élastique et les variations de pression s y propagent de proche en proche. Sous l action d une perturbation (détonation, claquement de doigts, etc ) les molécules s

Plus en détail

Recommandations pour l auto-certification HDMI

Recommandations pour l auto-certification HDMI Page 1 of 12 Recommandations pour l auto-certification HDMI Selon les dernières recommandations 1.3 du groupe HDMI, la configuration d oscilloscope requise à été redéfinie en différents groupes pour le

Plus en détail

Amplificateur push-pull 20 mètres à «MOSFET» de puissance

Amplificateur push-pull 20 mètres à «MOSFET» de puissance LES RÉALISATIONS DE LA» LIGNE BLEUE» *LE SAVOIR-FAIRE RADIOAMATEUR* Amplificateur push-pull 20 mètres à «MOSFET» de puissance Par F6BCU--Bernard MOUROT Radio-club de la Ligne bleue 1 ère partie Depuis

Plus en détail

Mesure de facteur de bruit sur analyseur de réseaux vectoriel corrigée en Paramètres-S. Frédéric Molina

Mesure de facteur de bruit sur analyseur de réseaux vectoriel corrigée en Paramètres-S. Frédéric Molina esure de facteur de bruit sur anayseur de réseaux vectorie corrigée en Paramètres-S Frédéric oina Agenda Rappe : qu est-ce que e facteur de bruit d un composant? éthodes et setup de mesure Etapes de caibrage

Plus en détail

La VDI : le câblage structuré

La VDI : le câblage structuré La VDI : le câblage structuré Objectif : réaliser la liaison de tous les utilisateurs à tous les réseaux Assurer souplesse, fiabilité, évolutions entre des utilisateurs des terminaux divers des réseaux

Plus en détail

LECTEURS - RFID. RFID-tags

LECTEURS - RFID. RFID-tags LECTEURS - RFID RFID-tags Les fréquences propres à la RFID Classées en quatre groupes: 1.Les "basses fréquences" inférieures à 135 KHz: deux fréquences sont utilisées, le 125 KHz et le 134 KHz ; 2.Les

Plus en détail

ÉVALUATION FORMATIVE. On considère le circuit électrique RC représenté ci-dessous où R et C sont des constantes strictement positives.

ÉVALUATION FORMATIVE. On considère le circuit électrique RC représenté ci-dessous où R et C sont des constantes strictement positives. L G L G Prof. Éric J.M.DELHEZ ANALYSE MATHÉMATIQUE ÉALUATION FORMATIE Novembre 211 Ce test vous est proposé pour vous permettre de faire le point sur votre compréhension du cours d Analyse Mathématique.

Plus en détail

Antenne amplifiée d intérieure SRT ANT 10 ECO

Antenne amplifiée d intérieure SRT ANT 10 ECO Antenne amplifiée d intérieure SRT ANT 10 ECO Image simulée Manuel d'utilisateur Table de Matière 1.0 INTRODUCTION 1 2.0 CONTENU DE LA BOITE 1 3.0 PRECAUTIONS D UTILISATION 2 4.0 BRANCHEMENT DE L ANTENNE

Plus en détail

UMG 20CM. UMG 20CM Appareil de surveillance des circuits de distribution avec 20 entrées et RCM. Analyse d harmoniques RCM. Gestion d alarmes.

UMG 20CM. UMG 20CM Appareil de surveillance des circuits de distribution avec 20 entrées et RCM. Analyse d harmoniques RCM. Gestion d alarmes. RCM Analyse d harmoniques Gestion d alarmes 02 Logiciel d analyse GridVis 20 entrées courant UMG 20CM Appareil de surveillance des circuits de distribution avec 20 entrées et RCM Interface / Communikation

Plus en détail

TP oscilloscope et GBF

TP oscilloscope et GBF TP oscilloscope et GBF Ce TP est évalué à l'aide d'un questionnaire moodle. Objectif : ce travail a pour buts de manipuler l oscilloscope et le GBF. A l issu de celui-ci, toutes les fonctions essentielles

Plus en détail

MESURE DE LA TEMPERATURE

MESURE DE LA TEMPERATURE 145 T2 MESURE DE LA TEMPERATURE I. INTRODUCTION Dans la majorité des phénomènes physiques, la température joue un rôle prépondérant. Pour la mesurer, les moyens les plus couramment utilisés sont : les

Plus en détail

La polarisation des transistors

La polarisation des transistors La polarisation des transistors Droite de charge en continu, en courant continu, statique ou en régime statique (voir : le transistor) On peut tracer la droite de charge sur les caractéristiques de collecteur

Plus en détail

L interface SATA II 1.5Gb/s 3Gb/s : Un point sur la norme

L interface SATA II 1.5Gb/s 3Gb/s : Un point sur la norme Page 1 of 8 L interface SATA II 1.5Gb/s 3Gb/s : Un point sur la norme Le document Unified Test Document est le document de référence régissant les moyens de tests officiels fournis et imposés par le groupe

Plus en détail

Génie Industriel et Maintenance

Génie Industriel et Maintenance Visite du département Génie Industriel et Maintenance Pour qu aucun de ces systèmes ne tombe en panne. Plan de la visite 1 2 3 4 6 5 1 er Etage 7 8 Rez-de-chaussée 1 Laboratoire de recherche Rôles : L

Plus en détail

EMETTEUR ULB. Architectures & circuits. Ecole ULB GDRO ESISAR - Valence 23-27/10/2006. David MARCHALAND STMicroelectronics 26/10/2006

EMETTEUR ULB. Architectures & circuits. Ecole ULB GDRO ESISAR - Valence 23-27/10/2006. David MARCHALAND STMicroelectronics 26/10/2006 EMETTEUR ULB Architectures & circuits David MARCHALAND STMicroelectronics 26/10/2006 Ecole ULB GDRO ESISAR - Valence 23-27/10/2006 Introduction Emergence des applications de type LR-WPAN : Dispositif communicant

Plus en détail

RADAR DOPPLER HYPERFREQUENCES POUR DETECTION DE VITESSE

RADAR DOPPLER HYPERFREQUENCES POUR DETECTION DE VITESSE RADAR DOPPLER HYPERFREQUENCES POUR DETECTION DE VITESSE Fabien Ferrero (1), Cyril Luxey (2), Gregory Sauder (1), Philippe Lorenzini (1), Gilles Jacquemod (1) (1) Ecole Polytechnique Universitaire l Université

Plus en détail

Les bases théoriques du numérique

Les bases théoriques du numérique Les bases théoriques du numérique 1. Différences entre signaux analogiques et signaux numériques L analogique et le numérique sont deux procédés pour transporter et stocker des données. (de type audio,

Plus en détail

III. Connectique et câblage réseaux

III. Connectique et câblage réseaux III. Connectique et Câblage des Réseaux Câblage et Connectique des Réseaux (1):L'application réseau est le programme informatique utilisant les capacités de communication du réseau : accès à des fichiers

Plus en détail

Conversion électronique statique

Conversion électronique statique Conversion électronique statique Sommaire I) Généralités.2 A. Intérêts de la conversion électronique de puissance 2 B. Sources idéales.3 C. Composants électroniques..5 II) III) Hacheurs..7 A. Hacheur série

Plus en détail

Système télémétrique des équipements de protection cathodique des conduites métalliques enterrées

Système télémétrique des équipements de protection cathodique des conduites métalliques enterrées RECOMMANDATION PCRA 009 Juin 2010 Rév. 0 Commission Protection Cathodique et Revêtements Associés Système télémétrique des équipements de protection cathodique des conduites métalliques enterrées AVERTISSEMENT

Plus en détail

Le guide de l électricien

Le guide de l électricien Jacques HOLVECK Le guide de l électricien Groupe Eyrolles, 2006, ISBN : 2-212-11575-X Sommaire Introduction........................................................1 1. Conception et structure d'une installation...................

Plus en détail

Chapitre I La fonction transmission

Chapitre I La fonction transmission Chapitre I La fonction transmission 1. Terminologies 1.1 Mode guidé / non guidé Le signal est le vecteur de l information à transmettre. La transmission s effectue entre un émetteur et un récepteur reliés

Plus en détail

Centrale d alarme DA996

Centrale d alarme DA996 Centrale d alarme DA996 Référence : 7827 La DA-996 est une centrale d alarme pour 6 circuits indépendants les uns des autres, avec ou sans temporisation, fonctions 24 heures, sirène, alerte et incendie.

Plus en détail

La conversion d énergie dans les systèmes photovoltaïque

La conversion d énergie dans les systèmes photovoltaïque La conversion d énergie dans les systèmes photovoltaïque A. SCHELLMANNS, Maîtres de conférences à l Université de Tours Responsable de département à Polytech Tours ambroise.schellmanns@univ-tours.fr Congrès

Plus en détail

08/07/2015 www.crouzet.com

08/07/2015 www.crouzet.com 17,5mm - 1 Sortie statique 0,7A MUS2 Ref 88827004 Multifonction ou monofonction Multigamme (7 gammes commutables) Multitension Bornes à vis ou à ressort Visualisation des états par 1 led (version relais)

Plus en détail

CLIP. (Calling Line Identification Presentation) Appareil autonome affichant le numéro appelant

CLIP. (Calling Line Identification Presentation) Appareil autonome affichant le numéro appelant 1. Besoin CLIP (Calling Line Identification Presentation) Appareil autonome affichant le numéro appelant ETUDE FONCTIONNELLE De très nombreux abonnés du réseau téléphonique commuté ont exprimé le besoin

Plus en détail

FAG Detector III la solution pour la surveillance et l équilibrage. Information Technique Produit

FAG Detector III la solution pour la surveillance et l équilibrage. Information Technique Produit FAG Detector III la solution pour la surveillance et l équilibrage Information Technique Produit Principe Utilisation Hautes performances utilisation simple Le FAG Detector III est, à la fois, un appareil

Plus en détail

Quelques points de traitement du signal

Quelques points de traitement du signal Quelques points de traitement du signal Introduction: de la mesure au traitement Source(s) BRUIT BRUIT Système d acquisition Amplitude (Pa) Temps (s) Amplitude (Pa) Mesure Opérations mathématiques appliquées

Plus en détail

TP N 1 MODULATION D AMPLITUDE DEMODULATION D AMPLITUDE

TP N 1 MODULATION D AMPLITUDE DEMODULATION D AMPLITUDE Polytech'Nice, Dép. Elec 4ème année T.P. d'electronique TP N 1 MODULATION D AMPLITUDE DEMODULATION D AMPLITUDE GENERALITES SUR LA MODULATION Les ondes électromagnétiques de fréquence élevée ont la propriété

Plus en détail

M1107 : Initiation à la mesure du signal. T_MesSig

M1107 : Initiation à la mesure du signal. T_MesSig 1/81 M1107 : Initiation à la mesure du signal T_MesSig Frédéric PAYAN IUT Nice Côte d Azur - Département R&T Université de Nice Sophia Antipolis frederic.payan@unice.fr 15 octobre 2014 2/81 Curriculum

Plus en détail

efelec NOTES D'INFORMATIONS TECHNIQUES LES TESTS DIELECTRIQUES LES ESSAIS DE RIGIDITE ET D'ISOLEMENT

efelec NOTES D'INFORMATIONS TECHNIQUES LES TESTS DIELECTRIQUES LES ESSAIS DE RIGIDITE ET D'ISOLEMENT NOTES D'INFORMATIONS TECHNIQUES LES ESSAIS DE RIGIDITE ET D'ISOLEMENT efelec Parc d'activités du Mandinet - 19, rue des Campanules 77185 -LOGNES - MARNE LA VALLEE Téléphone : 16 (1) 60.17.54.62 Télécopie

Plus en détail

Actions de réduction de bruit sur un moteur poids lourd

Actions de réduction de bruit sur un moteur poids lourd 10 Actions de réduction de bruit sur un moteur poids lourd Laurent Moulin, Renault VI, 99, route de Lyon, 69802 Saint Priest, e-mail : laurent.moulin@renaultvi.com D epuis 1974 à aujourd hui, la réglementation

Plus en détail

RÉALISATION D'UN ANALYSEUR ----------------------------

RÉALISATION D'UN ANALYSEUR ---------------------------- RÉALISATION D'UN ANALYSEUR DE SPECTRE Par Alain ARBOUET Lycée René Cassin - 64100 Bayonne arbouet.alain@wanadoo.fr ---------------------------- RÉSUMÉ Le programme 1995 de physique de PCSI recommande la

Plus en détail