Compatibilité Électromagnétique

Save this PDF as:
Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Compatibilité Électromagnétique"

Transcription

1 Compatibilité Électromagnétique notions générales et applications à l électronique de puissance Ir. Stéphane COETS 18 mai 2005 Journée d étude en Électronique de Puissance 1

2 Plan de l exposé La Compatibilité ElectroMagnétique: généralités Cadre de la recherche et intérêt de la CEM en électronique de puissance Résultats obtenus Résumé et conclusions 18 mai 2005 Journée d étude en Électronique de Puissance 2

3 Interférences électromagnétiques «God made noise» «Man made noise» intentionnelles ou non 18 mai 2005 Journée d étude en Électronique de Puissance 3

4 «Fossé» de compatibilité tubes immunité décroissante transistors C.I. émission croissante commutateurs radar GSM mai 2005 Journée d étude en Électronique de Puissance 4

5 La CEM: notions générales Menaces écartées par l adoption des pratiques de CEM La CEM: aptitude d un système à fonctionner de façon satisfaisante dans son environnement sans y introduire de perturbation électromagnétique pour quiconque. ne concerne pas uniquement les phénomènes HF MAIS toutes les fréquences (dc micro-ondes) ET tous les modes de transmission: commun vs. différentiel, conduit (BF) vs. Rayonné (HF) 18 mai 2005 Journée d étude en Électronique de Puissance 5

6 La CEM: deux aspects Emission Immunité dispositif dispositif environnement environnement 18 mai 2005 Journée d étude en Électronique de Puissance 6

7 Emission (intra/inter-système) 18 mai 2005 Journée d étude en Électronique de Puissance 7

8 Immunité 18 mai 2005 Journée d étude en Électronique de Puissance 8

9 Cadre de la recherche recherche en Compatibilité Électromagnétique appliquée aux grands systèmes électriques où l électronique de puissance est très présente: contrôleurs vectoriels, compresseurs élaboration de méthodes de mesures alternatives en émission conduite intérêt industriel: possibilité de mesures de pré-conformité in situ gain de temps et d argent 18 mai 2005 Journée d étude en Électronique de Puissance 9

10 Emissions conduites Les perturbations induites sur le réseau par un appareil ne peuvent pas nuire au bon fonctionnement des autres appareils connectés au même réseau d alimentation Les normes définissent le niveau maximal d émission permis 18 mai 2005 Journée d étude en Électronique de Puissance 10

11 Emissions conduites (2) Que mesure-t-on? La tension entre les lignes d alimentation et la terre et ce, pour TOUS les appareils (norme CISPR 11) La tension entre les lignes de données et la terre (cas des appareils «IT s», norme CISPR 22) 18 mai 2005 Journée d étude en Électronique de Puissance 11

12 Emissions conduites (3) Avec quel appareil? d après les normes en vigueur: Soit à l aide d un circuit particulier: le RSIL (Réseau Stabilisé d Impédance de Lignes) Soit avec une sonde de tension passive 18 mai 2005 Journée d étude en Électronique de Puissance 12

13 Le RSIL Cet appareil sera utilisé préférentiellement à la sonde de tension. Il présente deux avantages: Il agit comme un filtre par rapport aux interférences provenant du réseau Seules les interférences de l Equipement Sous Test (EST) sont mesurées Par sa présence, l impédance «vue de l EST» est normalisée à 50 Ω (dans la bande utile). 18 mai 2005 Journée d étude en Électronique de Puissance 13

14 Configuration de mesure 18 mai 2005 Journée d étude en Électronique de Puissance 14

15 La sonde de tension schéma: Utilisée quand le RSIL ne peut pas l être Quand ne peut-il être utilisé? principalement lorsque les courants sont trop importants: typiquement 100 ampères 18 mai 2005 Journée d étude en Électronique de Puissance 15

16 Configuration de mesure 18 mai 2005 Journée d étude en Électronique de Puissance 16

17 Mesures avec sonde de tension difficultés rencontrées: pas de recommandation quant à la position de la sonde de tension entre l équipement et le réseau MAIS impédance de ligne pas nécessairement négligeable! à l inverse du RSIL, dans le cas présent le réseau n est PAS filtré l impédance vue par l EST n est pas fixée et dépend du réseau 18 mai 2005 Journée d étude en Électronique de Puissance 17

18 Mesures avec sonde de tension la dynamique de mesure est faible (facteur d atténuation de la sonde = 30 db) difficulté de mesurer correctement de faibles signaux l impédance d entrée de la sonde n est pas grande (1500 Ω) et perturbera le circuit si l impédance de ce dernier est élevée Que mesure-t-on exactement? 18 mai 2005 Journée d étude en Électronique de Puissance 18

19 Solutions apportées création d une nouvelle sonde non normalisée mais ayant: un faible facteur d atténuation dans la bande utile (6dB) amélioration de la dynamique de mesure une plus grande impédance d entrée circuit mesuré moins perturbé par l appareil de mesure 18 mai 2005 Journée d étude en Électronique de Puissance 19

20 But poursuivi: Solutions apportées (2) déterminer le signal d émission conduite provenant d un EST dans un environnement normalisé (type RSIL) à partir de résultats bruts obtenus dans une configuration quelconque Moyen: Calcul du modèle de Thévenin de l EST (obtenu dans un environnement «quelconque») Insertion de ce modèle dans une configuration standardisée (concept de «RSIL virtuel») 18 mai 2005 Journée d étude en Électronique de Puissance 20

21 Difficulté majeure nécessité d effectuer des manipulations mathématiques sur les signaux mesurés obligation de connaître la phase des signaux IMPOSSIBLE avec un récepteur de mesure ou spectrum nécessité de calculer la phase d une autre manière 18 mai 2005 Journée d étude en Électronique de Puissance 21

22 Calcul de la phase Trois solutions envisagées: par signal temporel (oscillo) et FFT inconvénient: sensibilité de l oscillo par transformée de HILBERT inconvénient: erreurs de troncature en HF et valable uniquement pour système à minimum de phase par la méthode «des deux sondes» 18 mai 2005 Journée d étude en Électronique de Puissance 22

23 Méthode des deux sondes Intérêt: permet de connaître la différence de phase entre deux signaux à partir de leur amplitude UNIQUEMENT Signaux mesurés: l amplitude du signal «inconnu» l amplitude du signal de référence l amplitude de leur somme l amplitude de leur différence 18 mai 2005 Journée d étude en Électronique de Puissance 23

24 Méthode des deux sondes (2) mathématiquement: si et alors 18 mai 2005 Journée d étude en Électronique de Puissance 24

25 Intérêt de la recherche méthode de la sonde moins onéreuse que celle avec RSIL mesures peuvent être réalisées in situ entreprises peuvent effectuer elles-mêmes les tests de pré-conformité (pas besoin pour cela de recourir à des labos spécialisés, même si obligatoire pour tests de conformité) gain de temps et d argent considérable! 18 mai 2005 Journée d étude en Électronique de Puissance 25

26 Résumé et conclusions recherche de méthodes de mesures alternatives en émission conduite dans le cas des GRANDS systèmes (abondance de composants d électronique de puissance) réalisation: création d une méthode de mesure significative avec sonde de tension active possibilité pour industries de tests de pré-conformité en interne gain de temps et d argent pour les entreprises 18 mai 2005 Journée d étude en Électronique de Puissance 26

= K 1+ jω ω 1 1+ jω ω 2 ω 2 = R 1 + R 2 = 6880 rad /s. avec : K =

= K 1+ jω ω 1 1+ jω ω 2 ω 2 = R 1 + R 2 = 6880 rad /s. avec : K = Exercice : réponse harmonique de circuits passifs d'ordre Déterminer la fonction de transfert H(j) U 2 /U et tracer les asymptotes des diagrammes de Bode des circuits ci-dessous.! 60 nf 0 kω 50 nf U U

Plus en détail

Transmission de données. A) Principaux éléments intervenant dans la transmission

Transmission de données. A) Principaux éléments intervenant dans la transmission Page 1 / 7 A) Principaux éléments intervenant dans la transmission A.1 Equipement voisins Ordinateur ou terminal Ordinateur ou terminal Canal de transmission ETTD ETTD ETTD : Equipement Terminal de Traitement

Plus en détail

GEL 1002 Systèmes & mesures. Chapitre 5 :

GEL 1002 Systèmes & mesures. Chapitre 5 : Automne 2012 GEL 1002 Systèmes & mesures Chapitre 5 : Oscilloscopes Jérôme Cros 4 octobre 2012 Principe de fonctionnement d un tube cathodique pour un oscilloscope Y-Y : Plaques de déviation verticale

Plus en détail

Travaux pratiques d électronique, première séance. Circuits passifs. S. Orsi, A. Miucci 22 septembre 2014

Travaux pratiques d électronique, première séance. Circuits passifs. S. Orsi, A. Miucci 22 septembre 2014 Travaux pratiques d électronique, première séance Circuits passifs S. Orsi, A. Miucci 22 septembre 2014 1 Révision 1. Explorez le protoboard avec le voltmètre. Faites un schéma des connexions. 2. Calibrez

Plus en détail

MESURE DES TENSIONS ET DES COURANTS

MESURE DES TENSIONS ET DES COURANTS Chapitre 7 MESURE DES TENSIONS ET DES COURANTS I- MESURE DES TENSIONS : I-1- Généralités : Pour mesurer la tension UAB aux bornes d un récepteur, il faut brancher un voltmètre entre les points A et B (

Plus en détail

ANALYSES TEMPORELLE ET SPECTRALE APPAREILS USUELS

ANALYSES TEMPORELLE ET SPECTRALE APPAREILS USUELS Charges non linéaires BUT : - Observer le courant i ( t ) absorbé par différentes charges non linéaires alimentées par une tension monophasée 230 V / 50 Hz - Relever le Taux de distorsion harmonique du

Plus en détail

Clemenceau. Présentation de l AOP. Lycée. PCSI 1 - Physique. Lycée Clemenceau. PCSI 1 (O.Granier)

Clemenceau. Présentation de l AOP. Lycée. PCSI 1 - Physique. Lycée Clemenceau. PCSI 1 (O.Granier) Lycée Clemenceau PCSI 1 (O.Granier) Présentation de l AOP Liens vers : TP-Cours AOP n 1 TP-Cours AOP n 2 TP-Cours AOP n 3 I Présentation et propriétés de l AOP : 1 Description de l AOP : Aspects historiques

Plus en détail

D / Implantation d'un réseau WiFi :

D / Implantation d'un réseau WiFi : D / Implantation d'un réseau WiFi : Salle de réunion 10 m PA4 5 m Station fixe Bureau n 1 Bureau n 2 Portable Espace de travail Salle de repos 10 m 10 m Four à microonde Bureau n 5 Bureau n 4 Bureau n

Plus en détail

Quand et pourquoi utiliser une base de données NoSQL?

Quand et pourquoi utiliser une base de données NoSQL? Quand et pourquoi utiliser une base de données NoSQL? Introduction Les bases de données NoSQL sont devenues un sujet très à la mode dans le milieu du développement web. Il n est pas rare de tomber sur

Plus en détail

CTM 6 : Polynômes. Calculer, déterminer, estimer, approximer. Repérer, comparer

CTM 6 : Polynômes. Calculer, déterminer, estimer, approximer. Repérer, comparer CTM 6 : Polynômes I. Compétences à atteindre C1 Calculer, déterminer, estimer, approximer C2 Appliquer, analyser, résoudre des problèmes C4 Repérer, comparer C7 Acquérir les notions propres aux mathématiques

Plus en détail

Pinces ampèremétriques pour courant AC/DC

Pinces ampèremétriques pour courant AC/DC Pinces ampèremétriques pour courant AC/DC La série EN est destinée à mesurer des courants alternatifs et continus en utilisant la technologie à effet Hall. Les courants mesurés vont de quelques milliampères

Plus en détail

COMPRENDRE LE CÂBLE COAXIAL

COMPRENDRE LE CÂBLE COAXIAL COMPRENDRE LE CÂBLE COAXIIAL sans math est presque sans formules Pour partir sur une bonne base Afin que tout soit bien clair et afin de faciliter la compréhension de l exposé qui suit, je me permets de

Plus en détail

Test des composants de protection: matériels auxiliaires

Test des composants de protection: matériels auxiliaires Note technique - TN32 Test des composants de protection: matériels auxiliaires Werner Hirschi, montena technology, Rossens, Suisse 1. Introduction Ce document présente un résumé des matériels auxiliaires

Plus en détail

GENERALITES SUR LES APPAREILS DE MESURE

GENERALITES SUR LES APPAREILS DE MESURE Chapitre 2 GENERALITES SUR LES APPAREILS DE MESURE I- LES APPAREILS DE MESURE ANALOGIQUES: Un appareil de mesure comprend généralement un ou plusieurs inducteurs fixes ( aimant permanant ou électroaimant)

Plus en détail

5. Les capteurs passifs...3 5.1. Définitions...3 5.2. Exemples...3 5.3. Le conditionneur...4

5. Les capteurs passifs...3 5.1. Définitions...3 5.2. Exemples...3 5.3. Le conditionneur...4 Les capteurs Table des matières 1. Chaine d acquisition et d information...1 2. Définitions...2 3. Type et nature de la sortie...2 4. Capteurs actifs...2 4.1. Effet thermoélectrique...2 4.2. Effet pyroélectrique...2

Plus en détail

Introduction : Les modes de fonctionnement du transistor bipolaire. Dans tous les cas, le transistor bipolaire est commandé par le courant I B.

Introduction : Les modes de fonctionnement du transistor bipolaire. Dans tous les cas, le transistor bipolaire est commandé par le courant I B. Introduction : Les modes de fonctionnement du transistor bipolaire. Dans tous les cas, le transistor bipolaire est commandé par le courant. - Le régime linéaire. Le courant collecteur est proportionnel

Plus en détail

TEST D ALIMENTATION CONTINUE

TEST D ALIMENTATION CONTINUE TEST D ALIMENTATION CONTINUE Pour vérifier et tester la conception, le besoin en alimentations conformes aux normes ne cesse de progresser au niveau technologique. C est plus ou moins devenu une nécessité

Plus en détail

Influence de la réception radio et télévision par le Sunny Central

Influence de la réception radio et télévision par le Sunny Central Influence de la réception radio et télévision par le Sunny Central pour toutes les installations solaires avec SUNNY CENTRAL Contenu Un champ électromagnétique est présent sur chaque appareil électrique.

Plus en détail

Radiocommande de Machines et Sécurité

Radiocommande de Machines et Sécurité Radiocommande de Machines et Sécurité 11/04/2013 Sommaire I. Présentation de Jay Electronique II. Principe de fonctionnement radio III. Sécurité IV. Radio/CEM V. Conclusion 2 I. Présentation de Jay Electronique

Plus en détail

PRODUCTION, CONVERSION OU DISTRIBUTION DE L ÉNERGIE ÉLECTRIQUE

PRODUCTION, CONVERSION OU DISTRIBUTION DE L ÉNERGIE ÉLECTRIQUE XXXX H02 PRODUCTION, CONVERSION OU DISTRIBUTION DE L ÉNERGIE ÉLECTRIQUE XXXX APPAREILS POUR LA TRANSFORMATION DE COURANT ALTERNATIF EN COURANT ALTERNATIF, DE COURANT ALTERNATIF EN COURANT CONTINU OU VICE

Plus en détail

LA MESURE DE PRESSION PRINCIPE DE BASE

LA MESURE DE PRESSION PRINCIPE DE BASE Page 1 / 6 LA MESURE DE PRESSION PRINCIPE DE BASE 1) Qu est-ce qu un sensor de pression? Tout type de sensor est composé de 2 éléments distincts : Un corps d épreuve soumit au Paramètre Physique φ à mesurer

Plus en détail

Ces recommandations (indiquées dans la colonne la plus à droite des tableaux ci-après) ne sont pas obligatoires pour utiliser ce produit Midmark

Ces recommandations (indiquées dans la colonne la plus à droite des tableaux ci-après) ne sont pas obligatoires pour utiliser ce produit Midmark Déclarations de conformité électromagnétique à la norme EN 60601-1-2 La conformité de ce produit Midmark avec les spécifications de la norme EN 60601-1-2 concernant la compatibilité électromagnétique (CEM)

Plus en détail

SIMULATEUR DE LIGNE TELEPHONIQUE

SIMULATEUR DE LIGNE TELEPHONIQUE 05.94 B4680 SIMULATEUR DE LIGNE TELEPHONIQUE MODE D EMPLOI SOMMAIRE : Introduction Description du Simulateur B4680 Emploi du Simulateur B4680 Notes INTRODUCTION L unité B4680 est un simulateur de ligne

Plus en détail

L'apport de la simulation numérique 3D pour la CEM : méthodologie & perspectives. Benoît MARTIN Dept. Formation & Ingénierie be.martin@emitech.

L'apport de la simulation numérique 3D pour la CEM : méthodologie & perspectives. Benoît MARTIN Dept. Formation & Ingénierie be.martin@emitech. L'apport de la simulation numérique 3D pour la CEM : méthodologie & perspectives Benoît MARTIN Dept. Formation & Ingénierie be.martin@emitech.fr Cycle en V de développement d un produit Couts Délais Qualité

Plus en détail

Sonde détectrice HF.

Sonde détectrice HF. Sonde détectrice HF. Une sonde détectrice HF permet de convertir un multimètre classique en voltmètre HF. On l utilise essentiellement pour effectuer des mesures relatives de signaux haute fréquence mais

Plus en détail

TP 1: Circuits passifs

TP 1: Circuits passifs Travaux Pratiques Avancés (TPA) d Electronique Année 2015-16 TP 1: ircuits passifs Sergio Gonzalez Sevilla *, Antonio Miucci Département de Physique Nucléaire et orpusculaire (DPN), Université de Genève

Plus en détail

Epreuve d électronique de puissance F. Costa, G. Coquery (Durée 3h, calculatrice et documents autorisés 1 )

Epreuve d électronique de puissance F. Costa, G. Coquery (Durée 3h, calculatrice et documents autorisés 1 ) Epreuve d électronique de puissance F. Costa, G. Coquery (Durée 3h, calculatrice et documents autorisés 1 ) Présentation du sujet La recherche de miniaturisation est actuellement un domaine important dans

Plus en détail

ALEAS TECHNIQUES. Harmoniques

ALEAS TECHNIQUES. Harmoniques ALEAS TECHNIQUES Harmoniques Version V0 du 01.09.2011 Référentiel Technique HARMONIQUES PRESENTATION, PRISE EN CONSIDERATION, SOLUTIONS POUR LIMITATIONS Identification : DTR-Altec-Harm Version : V0 Nombre

Plus en détail

ENERGIE ELECTRIQUE - MESURES

ENERGIE ELECTRIQUE - MESURES Sciences et Technologies de l Industrie et du Développement Durable ENERGIE ELECTRIQUE - MESURES 1 ère STI2D CI8 : Mesures énergétiques TP EE ENERGIE ELECTRIQUE - MESURES INSTRUCTIONS PERMANENTES DE SÉCURITÉ

Plus en détail

1 Description de la maquette C 591 SUJET C 590 SIMULATION ÉLECTRONIQUE D UNE MESURE DE PUISSANCE. 1.1 Schéma général. Concours Centrale-Supélec

1 Description de la maquette C 591 SUJET C 590 SIMULATION ÉLECTRONIQUE D UNE MESURE DE PUISSANCE. 1.1 Schéma général. Concours Centrale-Supélec Exemple de sujet de travaux pratiques de physique proposé au concours Centrale- Supélec. La colonne de gauche donne le texte tel qu il est soumis au candidat. En regard, à droite, figurent les savoir-faire

Plus en détail

Application de la loi SRU à partir 1 er janvier 2009

Application de la loi SRU à partir 1 er janvier 2009 Application de la loi SRU à partir 1 er janvier 2009 Loi SRU (2000-1208) signifie loi Solidarité et Renouvellement Urbains. Cette loi est issue d un débat national lancé en 1999 ayant pour thème «habiter,

Plus en détail

Instruments de mesure

Instruments de mesure Chapitre 9a LES DIFFERENTS TYPES D'INSTRUMENTS DE MESURE Sommaire Le multimètre L'oscilloscope Le fréquencemètre le wattmètre Le cosphimètre Le générateur de fonctions Le traceur de Bodes Les instruments

Plus en détail

MODULE 3. Performances-seuils. Les appareils de mesure. Appareils de mesure Choix et utilisation. L élève sera capable

MODULE 3. Performances-seuils. Les appareils de mesure. Appareils de mesure Choix et utilisation. L élève sera capable MODULE 3. Les appareils de mesure. Performances-seuils. L élève sera capable 1. de choisir un appareil de mesure ; 2. d utiliser correctement un appareil de mesure ; 3. de mesurer courant, tension et résistance.

Plus en détail

CORRECTION TP Multimètres - Mesures de résistances - I. Mesure directe de résistors avec ohmmètre - comparaison de deux instruments de mesure

CORRECTION TP Multimètres - Mesures de résistances - I. Mesure directe de résistors avec ohmmètre - comparaison de deux instruments de mesure Introduction CORRECTION TP Multimètres - Mesures de résistances - La mesure d une résistance s effectue à l aide d un multimètre. Utilisé en mode ohmmètre, il permet une mesure directe de résistances hors

Plus en détail

3 ème 2 DÉVELOPPEMENT FACTORISATIONS ET IDENTITÉS REMARQUABLES 1/5 1 - Développements

3 ème 2 DÉVELOPPEMENT FACTORISATIONS ET IDENTITÉS REMARQUABLES 1/5 1 - Développements 3 ème 2 DÉVELOPPEMENT FACTORISATIONS ET IDENTITÉS REMARQUABLES 1/5 1 - Développements Développer une expression consiste à transformer un produit en une somme Qu est-ce qu une somme? Qu est-ce qu un produit?

Plus en détail

TP HF Manipulation 3 ANALYSEUR DE RESEAUX VECTORIELS

TP HF Manipulation 3 ANALYSEUR DE RESEAUX VECTORIELS TP HF Manipulation 3 ANALYSEUR DE RESEAUX VECTORIELS I. Introduction En hyperfréquence, la caractérisation des dispositifs passifs ou actifs est assez différentes des techniques utilisées en basse fréquence.

Plus en détail

Système ISO de tolérances Ajustements

Système ISO de tolérances Ajustements Principe de l interchangeabilité: Système ISO de tolérances Ajustements Lorsqu il faut fabriquer une série de pièces identiques, il est impossible d obtenir, d une pièce à l autre, exactement les mêmes

Plus en détail

TP 2. Circuits réactifs

TP 2. Circuits réactifs TP 2. ircuits réactifs Par Dimitri galayko Unité d enseignement Élec-info pour master ASI à l UPM Octobre-décembre 2005 Lors de ce TP nous étudierons en pratique les phénomènes transitoires dans les circuits

Plus en détail

MODULATION D AMPLITUDE

MODULATION D AMPLITUDE Misuriello Maxime 17/03/08 Arondel Olivier MODULATION D AMPLITUDE 1 Modulation... 1 1.1 Porteuse... 1 1.2 Modulation AM... 1 1.3 Modulation DSB... 3 2 Démodulations... 5 2.1 Détection d enveloppe (AM)...

Plus en détail

Par Dimitri galayko Unité d enseignement Élec-info. Octobre-décembre 2005. 1.1 Contrôle d intégrité d une diode et reconnaissance des terminaux

Par Dimitri galayko Unité d enseignement Élec-info. Octobre-décembre 2005. 1.1 Contrôle d intégrité d une diode et reconnaissance des terminaux TP 3. Étude des diodes Par Dimitri galayko Unité d enseignement Élec-info pour master ACSI à l UPMC Octobre-décembre 2005 1 Étude préliminaire 1.1 Contrôle d intégrité d une diode et reconnaissance des

Plus en détail

Cisco Certified Network Associate

Cisco Certified Network Associate Cisco Certified Network Associate Version 4 Notions de base sur les réseaux Chapitre 10 01 Lisez l exposé. Un participant aux travaux pratiques choisit un câble tel qu il est illustré. Quels raccordements

Plus en détail

Evolution de la CEI 60601-1-2 Ed.4

Evolution de la CEI 60601-1-2 Ed.4 Evolution de la CEI 60601-1-2 Ed.4 MICROWAVE & RF 2015 2 avril 2015 Evolution de la norme IEC 60601-1-2 / Introduction 2 Evolution de la norme IEC 60601-1-2 Exigences techniques : Introduction de la notion

Plus en détail

METHODES DE TESTS KNX et DALI (Guide pour l électricien sur site)

METHODES DE TESTS KNX et DALI (Guide pour l électricien sur site) METHODES DE TESTS KNX et DALI (Guide pour l électricien sur site) - KNX - DALI - Raccordements Route de Thonon 114 CH- 1222 Vésenaz Tél. : + 41 (0)22 752 66 60 Fax : +41 (0)22 752 66 61 E- mail : info@speec.ch

Plus en détail

Transformer L énergie

Transformer L énergie Chapitre IV : Les récepteurs hydrauliques. IV.1 Introduction : Les récepteurs hydrauliques transforment l énergie hydraulique en énergie mécanique. On distingue : - Les récepteurs pour mouvement de translation

Plus en détail

Chapitre 8. Transformateur. 8.1 Introduction

Chapitre 8. Transformateur. 8.1 Introduction Chapitre 8 Transformateur 8.1 Introduction Le transformateur permet de transférer de l énergie (sous forme alternative) d une source à une charge, tout en modifiant la valeur de la tension. La tension

Plus en détail

DI-1. Mode d'emploi. Direct Box

DI-1. Mode d'emploi. Direct Box DI-1 Mode d'emploi Direct Box 2 Direct Box DI-1 Le boîtier de direct DI-1 BOSS est un convertisseur asymétrique/symétrique qui satisfaira le plus exigeant des musiciens professionnels. Un instrument à

Plus en détail

S E C U R I N E T S C l u b d e l a s é c u r i t é i n f o r m a t i q u e I N S A T SECURINETS. Présente. Atelier : ASTARO

S E C U R I N E T S C l u b d e l a s é c u r i t é i n f o r m a t i q u e I N S A T SECURINETS. Présente. Atelier : ASTARO Dans le cadre de SECURIDAY 2009 SECURINETS Présente Atelier : ASTARO Formateurs: 1. RHIMI BILEL 2. BEN MOUSSA RAHMA 3. GUIZANI ZEINEB 4. MHADHBI IMENE 5. DAHI NOUHA 6. JOUINI NADIA 1. Introduction : Pour

Plus en détail

Chap1 : Intensité et tension.

Chap1 : Intensité et tension. Chap1 : Intensité et tension. Items Connaissances cquis ppareil de mesure de l intensité. Branchement de l appareil de mesure de l intensité. Symbole normalisé de l appareil de mesure de l intensité. Unité

Plus en détail

Guide d utilisation du Logiciel Electronics Workbench (EWB)

Guide d utilisation du Logiciel Electronics Workbench (EWB) Guide d utilisation du Logiciel Electronics Workbench (EWB) 1. Introduction Electronics WorkBench (EWB) est un logiciel de simulation des circuits électroniques qui permet de tester et d'analyser des circuits

Plus en détail

Le moteur électrique

Le moteur électrique Le moteur électrique But Étudier la transformation d énergie potentielle électrique en énergie mécanique. Étudier le rendement d un moteur électrique. Méthode À l aide d un moteur électrique, élever une

Plus en détail

Utilisation d un multimètre numérique

Utilisation d un multimètre numérique Fonctions Mesure des Tensions en courant continu Mesure des tensions en courant alternatif (non utilisé actuellement en automobile) Mesure des intensités en courant continu (maxi 10 A, suivant contrôleur)

Plus en détail

Systèmes de transmission

Systèmes de transmission Systèmes de transmission Conception d une transmission série FABRE Maxime 2012 Introduction La transmission de données désigne le transport de quelque sorte d'information que ce soit, d'un endroit à un

Plus en détail

Les différents codes utilisés en électronique

Les différents codes utilisés en électronique Section : Technicien Supérieur Electronique Discipline : Génie Electronique Les différents codes utilisés en électronique Domaine d application : Traitement des signaux numériques Type de document : Cours

Plus en détail

Fig. 11 tension du démarreur en charge

Fig. 11 tension du démarreur en charge INTRODUCTION Le démarreur est un moteur électrique qui convertit l'énergie, fournie par la batterie, en énergie mécanique dans le but de lancer le moteur. Il en existe deux types, le type à inertie et

Plus en détail

Cours CEM Formation FEE 2008-2009. Bonjour! BsrCEM120040420.ppt

Cours CEM Formation FEE 2008-2009. Bonjour! BsrCEM120040420.ppt Bonjour! 1 Au programme aujourd hui Terres et masses Terre définitions, raccordement d installations à la terre Masse définitions, raccordements de masse 2 Définitions pour éviter les confusions Terre

Plus en détail

DOSSIER PEDAGOGIQUE Modulo Solaire TP1 12/11/10 Page 1/19 Modulo Solaire TP N 1 Approche, découverte et analyse de performances

DOSSIER PEDAGOGIQUE Modulo Solaire TP1 12/11/10 Page 1/19 Modulo Solaire TP N 1 Approche, découverte et analyse de performances DOSSIER PEDAGOGIQUE Modulo Solaire TP1 12/11/10 Page 1/19 Modulo Solaire TP N 1 Approche, découverte et analyse de performances DOSSIER PEDAGOGIQUE Modulo Solaire TP1 12/11/10 Page 2/19 PREMIERE PARTIE

Plus en détail

OBJECTIF DE LA MANIPULATION

OBJECTIF DE LA MANIPULATION MANIPULATION Dans cette manipulation, vous êtes amenés à utiliser des appareils alimentés par le réseau 240volts. Gardez à l esprit que ces tensions sont extrêmement dangereuses. Nous vous demandons donc

Plus en détail

Fiche d application : Saisie des systèmes solaires thermiques

Fiche d application : Saisie des systèmes solaires thermiques Fiche d application : Saisie des systèmes solaires thermiques Historique des versions : Date Contenu de la mise à jour Version 10 mars 2008 1 Préambule : Cette fiche d application présente les différents

Plus en détail

JUMO dtrans T03 J, B, T Convertisseur de mesure analogique, 2 fils avec réglage numérique

JUMO dtrans T03 J, B, T Convertisseur de mesure analogique, 2 fils avec réglage numérique Fiche technique 9.30 Page 1/10 JUMO dtrans T03 J, B, T Convertisseur de mesure analogique, 2 fils avec réglage numérique JUMO dtrans T03 BU, TU Convertisseur de mesure analogique, 3 fils avec réglage numérique

Plus en détail

Fiche technique expérimentale 3. Utilisation d un multimètre (I)

Fiche technique expérimentale 3. Utilisation d un multimètre (I) Fiche technique expérimentale 3 Utilisation d un multimètre (I) D.Malka MPSI 2014-2015 Lycée Saint-Exupéry Dans cette fiche, on ne s intéresse qu au mesure de tension et d intensité en régime continu mais,

Plus en détail

Montages non linéaires à amplificateurs opérationnels

Montages non linéaires à amplificateurs opérationnels Montages non linéaires à amplificateurs opérationnels Partie théorique I. omparateur L utilisation la plus simple d un amplificateur opérationnel (AOP) en montage non-linéaire est le comparateur. Deux

Plus en détail

Chapitre 4 Protection contre les erreurs de transmission

Chapitre 4 Protection contre les erreurs de transmission Chapitre 4 Protection contre les erreurs de transmission I. Notion d erreur de transmission Les voies de communication sont imparfaites : - à cause des bruits : + bruit aléatoire + bruit en provenance

Plus en détail

TF 312. hager TF 306. Valeurs de consignes. Commande sortie , ECO,,

TF 312. hager TF 306. Valeurs de consignes. Commande sortie , ECO,, régulation, programmation série F logiciel d application régulateur de température ambiante famille : Heating type : Regulator F 312 environnement hager Dérogations manuelles ou automatiques sélection

Plus en détail

Basé sur les codes et les normes!

Basé sur les codes et les normes! Questions Sondage / Quiz METTEZ au DÉFI vos CONNAISSANCES Basé sur les codes et les normes! Question Sondage basé sur le CNB 2005 Des appareils de détection d incendie comme pour les systèmes de gicleurs

Plus en détail

1.Alimentation linéaire

1.Alimentation linéaire Sommaire Introduction Cahier des charges...5 1.Alimentation linéaire...6 2.Alimentation à découpage...7 3.Les différents types de montages...8 3.1. Alimentation type "Buck"...8 3.2 Alimentation type "Boost"...8

Plus en détail

Extraits du Code Canadien de l électricité

Extraits du Code Canadien de l électricité Extraits du Code Canadien de l électricité Section 46 - Systèmes d alimentation de secours, luminaires autonomes et enseignes de sortie 46-000 Domaine d application 1. Cette section s applique à l installation,

Plus en détail

Laboratoire CEM SCLE SFE. L engagement pour une performance durable

Laboratoire CEM SCLE SFE. L engagement pour une performance durable Laboratoire CEM SCLE SFE L engagement pour une performance durable Un laboratoire d Expertise en Compatibilité Électromagnétique (CEM) accrédité COFRAC Depuis plus de 40 ans, SCLE SFE réalise des équipements

Plus en détail

Rapport. Mesures de champ de très basses fréquences à proximité d antennes de stations de base GSM et UMTS

Rapport. Mesures de champ de très basses fréquences à proximité d antennes de stations de base GSM et UMTS Rapport Mesures de champ de très basses fréquences à proximité d antennes de stations de base GSM et UMTS A.AZOULAY T.LETERTRE R. DE LACERDA Convention AFSSET / Supélec 2009-1 - 1. Introduction Dans le

Plus en détail

PRISE EN MAIN ET MISE EN SERVICE DE L OSCILLOSCOPE MTX162UEW

PRISE EN MAIN ET MISE EN SERVICE DE L OSCILLOSCOPE MTX162UEW ACTIVITE de FORMATION ACTIVITE : PRISE EN MAIN ET MISE EN SERVICE DE L OSCILLOSCOPE MTX162UEW CONDITIONS D EXERCICE - Moyens et Ressources @ TAXONOMIE 1 2 3 4 Internet Logiciel Doc. PC Outillages Matériels

Plus en détail

Chap2 : Les lois des circuits.

Chap2 : Les lois des circuits. Chap2 : Les lois des circuits. Items Connaissances Acquis Loi d additivité de l intensité dans un circuit comportant une dérivation. Loi d unicité des tensions aux bornes de deux dipôles en dérivation.

Plus en détail

CH IV) Courant alternatif Oscilloscope.

CH IV) Courant alternatif Oscilloscope. CH IV) Courant alternatif Oscilloscope. Il existe deux types de courant, le courant continu et le courant alternatif. I) Courant alternatif : Observons une coupe transversale d une «dynamo» de vélo. Galet

Plus en détail

Travaux Pratiques d'hyperfréquence

Travaux Pratiques d'hyperfréquence Travaux Pratiques d'hyperfréquence GLEE604 Sommaire : 1 Ligne en régime impulsionnel 2 Ligne en régime harmonique : étude en fonction de la fréquence 3 Ligne en régime harmonique : étude en fonction de

Plus en détail

LES CARACTERISTIQUES DES SUPPORTS DE TRANSMISSION

LES CARACTERISTIQUES DES SUPPORTS DE TRANSMISSION LES CARACTERISTIQUES DES SUPPORTS DE TRANSMISSION LES CARACTERISTIQUES DES SUPPORTS DE TRANSMISSION ) Caractéristiques techniques des supports. L infrastructure d un réseau, la qualité de service offerte,

Plus en détail

Calculateur d'humidité absolue et d'enthalpie

Calculateur d'humidité absolue et d'enthalpie 1 899 1899P01 Calculateur d'humidité absolue et d'enthalpie AQF611 Convertisseur commandé par microprocesseur, permettant de calculer l'humidité absolue, l'enthalpie et la différence d'enthalpie Domaines

Plus en détail

Suites numériques 2. n=0

Suites numériques 2. n=0 Suites numériques 1 Somme des termes d une suite Dans les applications, il est souvent nécessaire de calculer la somme de quelques premiers termes d une suite (ou même de tous les termes, mais on étudiera

Plus en détail

NOTE TECHNIQUE. Figure 1 : schéma des réseaux d alimentation électrique externes et interne des réacteurs

NOTE TECHNIQUE. Figure 1 : schéma des réseaux d alimentation électrique externes et interne des réacteurs REPUBLIQUE FRANCAISE Paris, le 17 février 2010 NOTE TECHNIQUE Le rôle pour la sûreté des groupes électrogènes de secours à moteur diesel des réacteurs de 900 MWe et la problématique de l usure prématurée

Plus en détail

CP 6632. Calibrateur portable pour signaux de process

CP 6632. Calibrateur portable pour signaux de process Calibrateur portable pour signaux de process Le CP 6632 est un calibrateur de signaux de process de haute précision (150 ppm de la lecture) capable de mesurer et générer courants et tensions. Simple et

Plus en détail

X LENTILLES SPHERIQUES MINCES

X LENTILLES SPHERIQUES MINCES X LENTILLES SPHERIQUES MINCES Exercices de niveau Dans ces exercices vous apprendrez à manipuler correctement les relations de conjugaison et de grandissement, d abord dans des cas très simples puis plus

Plus en détail

Les Baluns. Leurs Fonctionnement. Leurs Fabrication

Les Baluns. Leurs Fonctionnement. Leurs Fabrication Notes de construction d un Balun Baluns à transformateur Utilisez du fil rigide, vernis de préférence, pour les enroulements. Pour la transmission le fil devrait être du #14 ou moins. Un ferrite/poudre

Plus en détail

Amplification des signaux de commande des diodes PIN dans les antennes Doppler

Amplification des signaux de commande des diodes PIN dans les antennes Doppler Amplification des signaux de commande des diodes PIN dans les antennes Doppler Jean-Paul YONNET F1LVT / ADRASEC 38 F1LVT@yahoo.fr Dans les antennes Doppler, 4 (ou 8) fouets quart d onde sont commutées

Plus en détail

Précision mesuré. Contenu. Données énergétiques et Rendement pour onduleurs PV Sunny Boy et Sunny Mini Central

Précision mesuré. Contenu. Données énergétiques et Rendement pour onduleurs PV Sunny Boy et Sunny Mini Central Précision mesuré Données énergétiques et Rendement pour onduleurs PV Sunny Boy et Sunny Mini Central Contenu Chaque exploitant d'installation photovoltaïque souhaite être informé au mieux sur la puissance

Plus en détail

Chapitre 3 : Plan du chapitre. 2. Tensions simples et tension composées 3. Couplage étoile/triangle 4. Mesure de puissance en triphasé 5.

Chapitre 3 : Plan du chapitre. 2. Tensions simples et tension composées 3. Couplage étoile/triangle 4. Mesure de puissance en triphasé 5. Chapitre 3 : Réseau triphasé Plan du chapitre 1. Présentation 2. Tensions simples et tension composées 3. Couplage étoile/triangle i l 4. Mesure de puissance en triphasé 5. Résumé Plan du chapitre 1. Présentation

Plus en détail

Process de certification CEM des ASI forte puissance

Process de certification CEM des ASI forte puissance Process de certification CEM des ASI forte puissance Méthodologie appliquée au laboratoire CEM de All content in this presentation is protected 2008 American Power Conversion Corporation Agenda Les produits

Plus en détail

LES PREACTIONNEURS ELECTRIQUES

LES PREACTIONNEURS ELECTRIQUES I Définition Le préactionneur électrique est un constituant de gestion de l énergie électrique fournie à l actionneur. Ils distribuent donc, sur ordre de la Partie Commande (située dans la chaîne information),

Plus en détail

Chapitre 4. 4.1 Introduction

Chapitre 4. 4.1 Introduction Chapitre 4 Circuits triphasés déséquilibrés Ce chapitre concerne les circuits triphasés déséquilibrés, où une ou plusieurs charges triphasées ne sont pas balancées (l impédance n est pas la même dans les

Plus en détail

AERA MONITOR AMS8057 Enregistrement en continu et contrôle distant des mesures de champ électromagnétique

AERA MONITOR AMS8057 Enregistrement en continu et contrôle distant des mesures de champ électromagnétique AERA MONITOR AMS8057 Enregistrement en continu et contrôle distant des mesures de champ électromagnétique Différenciation de la contribution UMTS et GSM en valeur EMF totale Contrôle des champs électriques

Plus en détail

Ensemble pour l étude d une régulation de température

Ensemble pour l étude d une régulation de température ENSP Montrouge N. 205 Ensemble pour l étude d une régulation de température L ensemble est constitué des éléments suivants : - élément A : un boîtier contenant un bloc de cuivre, muni d une thermistance,

Plus en détail

Concours d entrée en Ingénierie, 2012

Concours d entrée en Ingénierie, 2012 Concours d entrée en Ingénierie, 2012 Nom : Prénom : Test des connaissances professionnelles en électricité-électronique TCP-E Durée : 3 heures 1. Cocher la réponse exacte 1 En continu, une capacité se

Plus en détail

TK 336B TK 336B. Montée/descente. Automatisme. Indication état

TK 336B TK 336B. Montée/descente. Automatisme. Indication état Commandes Série TK Logiciel d application 4 commandes de stores ou volets famille : Shutter type : Shutter TK 336B Environnement bouton poussoir visualisation TK 336B Montée/descente module scénario Lamelles

Plus en détail

1 Introduction. CIRCUITS RLC À COURANT ALTERNATIF

1 Introduction. CIRCUITS RLC À COURANT ALTERNATIF PHYSQ 126: Circuits RLC 1 CIRCUITS RLC À COURANT ALTERNATIF 1 Introduction. Le but de cette expérience est d introduire le concept de courant alternatif (en anglais, Alternating Current ou AC) et d étudier

Plus en détail

DS de Spécialité n o 6 Téléphone portable et ondes radio

DS de Spécialité n o 6 Téléphone portable et ondes radio DS de Spécialité n o 6 Téléphone portable et ondes radio. Les ondes électromagnétiques pour communiquer Le téléphone portable fonctionne comme une radio. Lors d une communication, la voix est convertie

Plus en détail

CULTe Le samedi 9 février2008 à 15h. Conf 1 : WIFI, les bases

CULTe Le samedi 9 février2008 à 15h. Conf 1 : WIFI, les bases CULTe Le samedi 9 février2008 à 15h Conf 1 : WIFI, les bases 1) Principes de fonctionnement (antennes, fréquences, emetteurs/recepteurs, point d'accés) a) Les grandes classes de fréquences HF, 300 Khz

Plus en détail

MINI PROJET VOITURE RC Présentation

MINI PROJET VOITURE RC Présentation Présentation Présentation du mini projet La voiture modèle réduit telle qu elle est proposée est parfaitement adaptée aux courses sur piste sèche. Malheureusement, lorsque les conditions d adhérence deviennent

Plus en détail

1 Chemin d un faisceau lumineux

1 Chemin d un faisceau lumineux TD P3 Optique Lentilles sphériques minces Savoir-faire travaillés dans les exercices d application Savoir construire la marche d un rayon lumineux quelconque. Ex. 1 Démontrer la relation de conjugaison

Plus en détail

Plan 1 LE CONCEPT 2 LE PRINCIPE 3 LA BASE DE TEMPS 4 LE DECLENCHEMENT 5 LA DÉVIATION VERTICALE 6 ENTREE AXE Z

Plan 1 LE CONCEPT 2 LE PRINCIPE 3 LA BASE DE TEMPS 4 LE DECLENCHEMENT 5 LA DÉVIATION VERTICALE 6 ENTREE AXE Z Plan 1 LE CONCEPT 2 LE PRINCIPE 3 LA BASE DE TEMPS 4 LE DECLENCHEMENT 5 LA DÉVIATION VERTICALE 6 ENTREE AXE Z 1 LE CONCEPT Cet instrument assure la fonction principale : Représentation temporelle d un

Plus en détail

ÉVALUATION FORMATIVE. On considère le circuit électrique RC représenté ci-dessous où R et C sont des constantes strictement positives.

ÉVALUATION FORMATIVE. On considère le circuit électrique RC représenté ci-dessous où R et C sont des constantes strictement positives. L G L G Prof. Éric J.M.DELHEZ ANALYSE MATHÉMATIQUE ÉALUATION FORMATIE Novembre 211 Ce test vous est proposé pour vous permettre de faire le point sur votre compréhension du cours d Analyse Mathématique.

Plus en détail

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux. - Section Orthoptiste / stage i-prépa intensif -

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux. - Section Orthoptiste / stage i-prépa intensif - POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux - Section Orthoptiste / stage i-prépa intensif - 1 Chapitre 10 : Condensateur et circuit RC I. Notions de base en électricité : a) Courant électrique

Plus en détail

Section : ELECTROTECHNIQUE ET ELECTRONIQUE MARITIMES EPREUVE N 1 CULTURE DISCIPLINAIRE. (Durée : 5 heures ; Coefficient : 2)

Section : ELECTROTECHNIQUE ET ELECTRONIQUE MARITIMES EPREUVE N 1 CULTURE DISCIPLINAIRE. (Durée : 5 heures ; Coefficient : 2) CONCOURS DE RECRUTEMENT DE PROFESSEURS DE LYCEE PROFESSIONNEL AGRICOLE Enseignement Maritime SESSION 2015 Concours : EXTERNE Section : ELECTROTECHNIQUE ET ELECTRONIQUE MARITIMES EPREUVE N 1 CULTURE DISCIPLINAIRE

Plus en détail

TP 0: Initiation à l utilisation d un oscilloscope numérique

TP 0: Initiation à l utilisation d un oscilloscope numérique FOUGERAY P. ANNE J.F. TP 0: Initiation à l utilisation d un oscilloscope numérique Objectifs : - Le but de cette manipulation est de connaître les fonctionnalités d un oscilloscope numérique bi courbe,

Plus en détail

Chapitre 3.11 L électricité domestique et le courant alternatif

Chapitre 3.11 L électricité domestique et le courant alternatif Chapitre 3. L électricité domestique et le courant alternatif Courant continu Amplitude de I constante Ex : Courant alternatif Amplitude de I non constante Ex : carrée Symbole pour une source alternatif

Plus en détail