Seconde EVALUATION N 4 (1h30)

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Seconde EVALUATION N 4 (1h30)"

Transcription

1 Nom, Prénom, Classe :... Seconde EVALUATION N 4 (1h30) Toutes les réponses doivent être rédigées et justifiées!! Exercice 1 : (11,5pts) La sonde Voyager en 2012 La sonde Voyager 1 a décollé en 1977 pour observer le Système solaire. Toujours en état de fonctionnement, un ingénieur de la NASA affirme à propos de cette sonde: «La sonde est arrivée aux limites du Système Solaire, appelée l héliopause. Les informations qu elle nous transmet mettent aujourd hui 16 h 40 min (16,67 h) à nous parvenir. Elle se situe aujourd hui, en mai 2012, à environ 120 U.A (Unités Astronomiques)». Donnée : 1 U.A = 150 millions de kilomètres = 1,50 x m 1 année = 365,25 j = s 1- Les informations voyagent à la vitesse de la lumière. Donne la valeur de cette vitesse dans le vide avec 3 chiffres significatifs. 2- Calculer la distance entre la sonde Voyager et la Terre en mètre. Donne ce résultat en notation scientifique avec le bon nombre de chiffres significatifs. 3- Donner un ordre de grandeur de cette distance calculée. 4- Justifier la phrase de l ingénieur : «les informations mettent 16,67 h à nous parvenir». 5- Admettons que l on demande à la sonde de faire une mesure de champ magnétique le 16 mai à 19 h 40. A quelle heure sur Terre les ingénieurs doivent-ils lui envoyer le message pour qu elle fasse cette mesure à cet instant? Justifie ta réponse. 6- Vous rédigerez un commentaire argumenté de la réflexion de ce patient. Votre travail devra notamment faire référence à l expression «voir loin, c est voir dans le passé». Vous ferez attention à l organisation et à la clarté de vos propos et n hésitez pas à expliquer l aspect humoristique de cette illustration. La sonde est prévue pour fonctionner jusqu en 2025 (encore 13,0 ans). Elle se déplace actuellement à la vitesse vertigineuse de v = m.s Quelle distance va-t-elle parcourir en 13 ans à cette vitesse. (Résultat en m et en notation scientifique). 8- Montre que la distance totale Terre - Sonde Voyager 1 en 2025 sera d environ d T-S = 2,50 x m? On souhaite représenter à l échelle la distance entre la Terre et la sonde en Dans cette représentation, la Terre aura un diamètre d = 3,00 cm. En réalité son diamètre est de km. La distance Terre sonde Voyager 1 est de d T-S = 2,50 x m aujourd hui. On recherche la distance Terre sonde notée X dans l échelle de représentation. 9- Calcule la distance X et donne le résultat dans une unité adaptée. Commenter.

2 Exercice 2 : (10,5 pts) Les messages de la lumière En 1814, à l aide d un spectroscope de son invention, le physicien allemand Joseph Fraunhofer observe des raies sombres dans le spectre continu du Soleil. Il fait alors une mesure précise de la position de plusieurs centaines de ces raies sombres en notant les plus intenses par des lettres. Document 1 : l intensité lumineuse de chaque radiation émise par le Soleil en fonction de sa longueur d onde Document 2 : Quelques une des raies observées par J.Fraunhofer dans le spectre continu du soleil Les longueurs d ondes de quelques raies sont données dans le tableau ci-dessous : Raie C D E b F G H K (nm) Document 3 : Longueur d onde des raies démission de quelques éléments chimiques Entité Longueur d onde des raies d émission H Mg Ca Na 589 Fe Document 4 : Comprendre le spectre solaire Le Soleil est une boule dont le rayon fait environ 110 fois celui de la Terre! Au cœur, la température est de l ordre de 15 millions de degrés. Chaque seconde, la fusion des protons donne un noyau d hélium et produit ainsi une énergie de l ordre de Joules, soit une énergie équivalente à fois celle de la bombe d Hiroshima! L énergie produite doit traverser plusieurs couches jusqu à la photosphère où la température n est plus que d environ C. Mais c est cette fine couche gazeuse qui émet la lumière du soleil. A l extérieur de la photosphère, l atmosphère de l étoile (ou chromosphère) contient un grand nombre d éléments sous formes d ions ou d atomes isolés.

3 1- Quel type de spectre donne la lumière émise par un gaz chaud? 2- Pourquoi le spectre de la lumière blanche ayant traversé un gaz à basse température est-il qualifié de spectre de raies d absorption? 3- En utilisant les données du document 3, représenter les spectres d absorption et d émission de l hydrogène, dans les cadres fournis en annexe. 4- Dessiner le soleil en légendant celui-ci avec les mots suivants : chromosphère, cœur et photosphère. Indiquer également sur le schéma les températures connues de ces zones. 5- En vous aidant des documents et de vos connaissances, expliquer l origine des raies sombres présentes dans le spectre du Soleil. 6- Identifier les éléments chimiques susceptibles d être présents dans l atmosphère solaire. 7- L intensité lumineuse du Soleil est-elle la même pour toutes les radiations (justifier en citant le document employé)? Pour quelle longueur d onde λ max cette intensité est-elle maximale? Sachant que la température (T) de la surface d une étoile est telle que : λ max = et T en C, en déduire la température à la surface du Soleil., avec λ max en mètre Exercice 3 : (8pts) Dispersion de la lumière Un faisceau lumineux polychromatique est un mélange de deux radiations monochromatiques de longueurs d onde λ 1 = 570 nm (lumière verte) et λ 2 = 680 nm (lumière rouge). On le dirige perpendiculairement à la face d entrée d un prisme de matière plastique. L indice n 1 du plastique pour la lumière rouge : n 1(rouge) = 1,30. L indice de l air n = 1,00. S 1- Pourquoi le faisceau n est-il pas dévié au point A quelle que soit sa longueur d onde? 2- Représenter, sur la figure de l ANNEXE, l angle d incidence au point B : i 1(vert) = i 1(rouge) = 45,0. 3- L angle de réfraction du faisceau vert vaut 73,0. Déterminer la valeur de n 1(vert), indice de réfraction du plastique pour le faisceau vert. 4- Calculer la valeur de l angle de réfraction pour le faisceau rouge: i 2 (rouge). 5- Représenter les faisceaux vert et rouge réfractés au point B sur la figure de l ANNEXE. 6- En vous aidant de vos connaissances, de schémas et du document ci-dessous, expliquer quelle propriété du verre permet de comprendre que la lumière est dispersée par le prisme. (vous rédigerez quelques lignes en argumentant votre explication). Citer un exemple de la vie courante faisant intervenir ce phénomène. A B Bon travail!

4 ANNEXE à rendre avec la copie Exercice 2 : Spectre d absorption : Spectre d émission : Exercice 3 : S A B

5 CORRECTION Exercice 1 : (11,5pts) La sonde Voyager en C = 3, m.s -1 (0.5) 2- d VT = 120 * 1U.A AN : d VT = 120 * 1,50 x = 1, m (1) 3- OG(d VT ) = m (0.5) 4- t = d VT / c = 1, / 3, = 6, s = 16,67h Les informations mettent bien 16,67 h à nous parvenir. (1,5) 5- Le message de propageant à la vitesse de la lumière, il mettra 16,67h = 16h40min à arriver à Voyager 1. Il faudra donc l envoyer à 19h40 16h40 = 3h du matin. (1) 6- Vous La lumière n a pas une vitesse infinie, elle se propage à 300 km/s, cette très grande valeur fait que sur de petites distances la lumière se propage très rapidement. Elle ne se propage pourtant pas instantanément, ce que l on peut observer sur de grandes distances. Par exemple, la lumière met environ 8 min pour parvenir du Soleil. Nous le voyons donc tel qu il était 8 min auparavant, au moment de l émission de lumière. Plus l objet observé est éloigné, plus la durée du trajet parcouru par la lumière est longue et plus nous observons dans le passé. La durée qui sépare l arrivée des signaux lumineux provenant des pieds et des mains de ce patient n est pas perceptible à l oeil humain. On voit donc nos pieds et nos mains simultanément lorsqu on les observe. Pourtant lorsque les signaux arrivent simultanément, le signal venant des pieds provient de plus loin. D après l expression, «voir loin, c est voir dans le passé», ce signal est plus ancien donc l image des pieds est plus ancienne que celle des mains. C est ce que veut dire ce patient. (2) 7- d= v * t AN d = * 13,0 * = 7, m (1.5) 8- d T-S = d + d VT d T-S =7, , = 2,50 x m (1.5) 9- X = 2, * 3,00 / = 5, cm = 5, km impossible à représenter! (2) Exercice 2 : (10,5 pts) Les messages de la lumière 1- La lumière émise par un gaz chaud donne un spectre de raies d émission. (0.5) 2- Le spectre de la lumière blanche ayant traversé un gaz à basse température est qualifié de spectre de raies d absorption car il est constitué d un fond coloré et de quelques raies noirs dues à l absorption de certaines radiations par des éléments. (1) 3- Spectres d absorption de l hydrogène : fond coloré, raies noires à 657, 556, 486, 434 et 410nm. (1) Spectre d émission de l hydrogène : fond noir, raies colorées à 657, 556, 486, 434 et 410nm. (1) 4- Le document 1 nous permet de compléter le schéma suivant : (1.5) Chromosphère Photosphère (6000 C) Cœur

6 5- D après le document 1, les éléments situés dans la chromosphère vont absorber la lumière produite par la photosphère (spectre thermique). (2) 6- Les raies K et H ont la même longueur d onde que les raies d émission de l élément Ca +. De même pour la raie D qui correspond à la raie d émission du sodium. Il semble donc y avoir des éléments Na et Ca + dans la chromosphère du soleil. (1) 7- L intensité lumineuse du Soleil n est pas la même pour toutes les radiations puisque le profil de la courbe représentant l intensité lumineuse en fonction de la longueur d onde (document 1) n est pas une droite horizontale. (1) λ max 510nm (0.5) T = ( ) AN : T = 5, C (1) Exercice 3 : (8pts) Dispersion de la lumière 1- le faisceau incident arrive perpendiculairement à la surface de séparation des milieux donc i 1 = 0 = i 2. Le faisceau n est pas dévié au point A quelle que soit sa longueur d onde. (1) 2- S A B (0,5) i 1 vert rouge 3- Pour le rayon vert, d après la seconde loi de Descartes : n 1V sin i 1V = n 2V sin i 2V n 1V = n 2V sin i 2V 1,00 sin 73,0 n sin i 1 = = 1,35 (1,5) 1V sin45,0 4- Pour le rayon rouge: n 1R sin i 1R = n 2R sin i 2R sin i 2R = n 1R sin i 1R 1,30 sin 45,0 sin i n 2R = = 0,919 i 2R 1,00 2R = 66,8 (1,5) 5- Faisceaux vert et rouge réfractés au point B voir schéma (1) 6- D après la courbe fournie, on note que l indice de réfraction dans le verre dépend de la longueur d onde de la radiation lumineuse considérée. Cet indice étant modifié, d après la loi de Descartes, les angles de réfraction au niveau des dioptres air/verre ou verre/air seront différents pour chaque radiation. Ainsi, la lumière blanche est décomposée. Le prisme est appelé système dispersif. Le phénomène de dispersion de la lumière est observable lors d un arc en ciel. (2,5)

La dispersion de la lumière blanche correspond à sa.

La dispersion de la lumière blanche correspond à sa. Chapitre 10 : La lumière des étoiles (Physique UNIVERS) Objectifs : Connaître la définition de l année de lumière et son intérêt ; Expliquer l expression «Voir loin c est voir dans le passé» ; Savoir qu

Plus en détail

La dispersion de la lumière blanche correspond à sa décomposition en ses différentes lumières constitutives.

La dispersion de la lumière blanche correspond à sa décomposition en ses différentes lumières constitutives. Chapitre 10 : La lumière des étoiles (Physique UNVERS) Objectifs : Connaître la définition de l année de lumière et son intérêt ; Expliquer l expression «Voir loin c est voir dans le passé» ; Savoir qu

Plus en détail

Seconde EVALUATION N 4.2 (1h)

Seconde EVALUATION N 4.2 (1h) Nom, Prénom, Classe :... Seconde EVALUATION N 4.2 (1h) Toutes les réponses doivent être rédigées et justifiées!! Partie A : Le système «Gliesien» Document 1. 581g, 1ère exoplanète potentiellement habitable?

Plus en détail

U2: LA LUMIERE EMISE PAR LES OBJETS

U2: LA LUMIERE EMISE PAR LES OBJETS U2: LA LUMIERE EMISE PAR LES OBJETS 1. COMMENT DECOMPOSER LA LUMIERE? Newton, dès 1766, réussit à décomposer la lumière solaire avec un prisme : Placer la légende sur le schéma : lumière blanche, écran,

Plus en détail

U2 - Etude de l étoile GLIESE

U2 - Etude de l étoile GLIESE U2 - Etude de l étoile GLIESE PARTIE 1 : COMPOSITION DE LA CHROMOSPHERE DE L ETOILE GLIESE Les zouzous ont profité de leur voyage sur Terre pour faire une analyse spectrale de leur étoile à l aide d un

Plus en détail

Spectroscopie du Soleil

Spectroscopie du Soleil Spectroscopie du Soleil Niveau - Seconde Objectif Déterminer les longueurs d onde de certaines raies d absorption dans une partie du spectre du Soleil. Identifier les entités chimiques présentes dans la

Plus en détail

CHAPITRE 2 : LUMIERE D ETOILE

CHAPITRE 2 : LUMIERE D ETOILE L UNIVERS Chapitre 2 : Lumière d étoile p1/5 CHAPITRE 2 : LUMIERE D ETOILE L analyse de la lumière provenant des étoiles donne des informations sur leur température et leur composition. Cette analyse nécessite

Plus en détail

TP 11 Composition chimique de l atmosphère des étoiles. Regardons de plus près le spectre d une étoile, le Soleil par exemple :

TP 11 Composition chimique de l atmosphère des étoiles. Regardons de plus près le spectre d une étoile, le Soleil par exemple : TP 11 Composition chimique de l atmosphère des étoiles Physique Regardons de plus près le spectre d une étoile, le Soleil par exemple : (voir livre p. 26 Document 1) Qu observe-t-on? Les raies de Fraunhofer

Plus en détail

2 nd 9. Interrogation écrite n 2. Durée : 1h. I. La machine à remonter le temps. (7 points). Cours. (5 points).

2 nd 9. Interrogation écrite n 2. Durée : 1h. I. La machine à remonter le temps. (7 points). Cours. (5 points). 2 nd 9. Interrogation écrite n 2. Durée : 1h. I. La machine à remonter le temps. (7 points). Le document suivant est extrait du livre d Hubert Reeves «Patience dans l azur», le Seuil (1996) «Nous savons

Plus en détail

2) A l aide d un réseau :

2) A l aide d un réseau : T.P.15 OBJECTIFS : LES SPECTRES, MESSAGES DE LA LUMIERE - Découvrir et comparer différents systèmes dispersifs. - Observer, comparer et classer. les spectres produits par de la lumière émise par différentes

Plus en détail

CHAPITRE 12 : LUMIERE D ETOILE

CHAPITRE 12 : LUMIERE D ETOILE L UNIVERS Chapitre 12 : Lumière d étoile p1/6 CHAPITRE 12 : LUMIERE D ETOILE L analyse de la lumière provenant des étoiles donne des informations sur leur température et leur composition. Cette analyse

Plus en détail

Chapitre VI SPECTRES DE LA LUMIERE

Chapitre VI SPECTRES DE LA LUMIERE Chapitre VI SPECTRES DE LA LUMIERE 1. Qu'est- ce que la lumière? La lumière est l ensemble des ondes électromagnétiques visibles (entre 400 et 800 nm). Décomposition de la lumière blanche La lumière solaire,

Plus en détail

Les ondes progressives périodiques

Les ondes progressives périodiques Les ondes progressives périodiques I. Notion d ondes progressives périodiques Définitions : Un phénomène est périodique dans le temps s il se répète, identique à lui même, régulièrement au cours du temps.

Plus en détail

Chapitre 03. Réfraction et dispersion dans l atmosphère.

Chapitre 03. Réfraction et dispersion dans l atmosphère. Chapitre 03 Réfraction et dispersion dans l atmosphère. I- Réfraction de la lumière (en relation avec le TP physique N 4). 1)- Mise en évidence. 2)- Définition. 3)- Première loi de Descartes. 4)- Deuxième

Plus en détail

Physique Sources de lumières colorées et photon Chap.4-5

Physique Sources de lumières colorées et photon Chap.4-5 1 ère S Thème : Couleurs et images Activités Physique Sources de lumières colorées et photon Chap.4-5 I. La lumière 1. Les ondes électromagnétiques - Voir Document 1 Connaissances exigibles : Distinguer

Plus en détail

CONTROLE COMMUN DE PHYSIQUE DE SECONDE Durée 2h Calculatrice autorisée L énoncé est à rendre avec la copie. Indiquez votre classe sur la copie

CONTROLE COMMUN DE PHYSIQUE DE SECONDE Durée 2h Calculatrice autorisée L énoncé est à rendre avec la copie. Indiquez votre classe sur la copie Classe : CONTROLE COMMUN DE PHYSIQUE DE SECONDE Durée 2h Calculatrice autorisée L énoncé est à rendre avec la copie. Indiquez votre classe sur la copie EXERCICE I : (4,5 points) 1. Ajoutez chacun des 3

Plus en détail

Chapitre 3 : Les sources de lumières colorées (p. 45)

Chapitre 3 : Les sources de lumières colorées (p. 45) PARTIE 1 - OBSERVER : COULEURS ET IMAGES Chapitre 3 : Les sources de lumières colorées (p. 45) Compétences attendues : Distinguer une source polychromatique d une source monochromatique caractérisée par

Plus en détail

ACTIVITE 1 : Décomposition de la lumière blanche. A. Décomposition par un prisme

ACTIVITE 1 : Décomposition de la lumière blanche. A. Décomposition par un prisme Document élève 1/5 Nom : Prénom : Classe : Date : Physique Chimie Thème : L Univers SPECTRES D ÉMISSION ET D ABSORPTION Objectifs : Utiliser un système dispersif pour visualiser des spectres d émission

Plus en détail

II- La lumière émise par une source chaude dépend-elle de sa température?

II- La lumière émise par une source chaude dépend-elle de sa température? Chapitre II : Sources de lumières colorées Et la lumière fut! Outre le Soleil qui éclaire notre planète, il existe une grande diversité de sources lumineuses, des ampoules classiques aux DEL en passant

Plus en détail

Réfraction et dispersion de la lumière

Réfraction et dispersion de la lumière Réfraction et dispersion de la lumière Quels phénomènes se produisent quand la lumière traverse l atmosphère terrestre? 1) Réfraction de la lumière T.P. : Réfraction de la lumière 1) Le phénomène de réfraction

Plus en détail

Nombre nucléons Chlore Cl Cuivre 29 35

Nombre nucléons Chlore Cl Cuivre 29 35 Accompagnement 2 Exercice I Composition et formation des ions L oxygène O est un élément chimique contenant 8 protons et 8 neutrons. 1) Quelle est la valeur de son numéro atomique? Justifiez. 2) Quel est

Plus en détail

Optique Géométrique. Licence 1 MIPCM Semestre 1. Cours N. Delorme L1

Optique Géométrique. Licence 1 MIPCM Semestre 1. Cours N. Delorme L1 Optique Géométrique Licence 1 MIPCM Semestre 1 Chapitre 1 Propriétés de la lumière Un peu d Histoire Lumière = rayon 1609 : Galilée 1611 : Kepler traité d optique 1621 : Snell réfraction 1637 : Descartes

Plus en détail

Une première présentation de l Univers. Thème : Univers

Une première présentation de l Univers. Thème : Univers Une première présentation de l Univers Thème : Univers Objectifs Savoir que le remplissage de l espace par la matière est essentiellement lacunaire, aussi bien au niveau de l atome qu à l échelle cosmique

Plus en détail

Accompagnement 2 Élément chimique Numéro atomique Z Nombre de nucléons A Exercice I L atome de chlore Exercice II La famille du chlore

Accompagnement 2 Élément chimique Numéro atomique Z Nombre de nucléons A Exercice I L atome de chlore Exercice II La famille du chlore Accompagnement 2 Données : Masse d un nucléon : m n = 1,67.10-27 kg masse d un électron :9,1.10-31 kg Charge élémentaire : e = 1,6.10-19 C Élément chimique Numéro atomique Z Nombre de nucléons A Cl 17

Plus en détail

La lumière des étoiles

La lumière des étoiles La lumière des étoiles Quelles informations peut-on obtenir en analysant la lumière venant des étoiles? 1) Lumière monochromatique et lumière polychromatique T.P. : décomposition de la lumière émise par

Plus en détail

DS SECONNDE DS ) Spectre continu... 3) Spectre de bandes d absorption... 4) Spectre de raies d absorption...

DS SECONNDE DS ) Spectre continu... 3) Spectre de bandes d absorption... 4) Spectre de raies d absorption... I. SAVOIR RECONNAITRE LES DIFFÉRENTS SPECTRES Compléter la légende, en indiquant la lettre majuscule qui désigne le spectre sur le document ci contre 1) Spectre de raies d émission... 2) Spectre continu...

Plus en détail

Objectifs : I. Situation problème

Objectifs : I. Situation problème Document élève 1/8 Nom : Prénom : Classe : Date : Objectifs : Physique Chimie Thème : L Univers LA RÉFRACTION : LOIS DE SNELL- DESCARTES - Pratiquer une démarche expérimentale pour établir un modèle à

Plus en détail

36 RÉFLEXION ET RÉFRACTION

36 RÉFLEXION ET RÉFRACTION 36 RÉFLEXON ET RÉFRACTON DE LA LUMÈRE Compléments scientifiques et techniques ndice et vitesse de la lumière Une source ponctuelle émet un rayonnement monochromatique dans un milieu isotrope (milieu qui

Plus en détail

Révision. Épreuves communes

Révision. Épreuves communes Révision Épreuves communes Chapitre 1 Propagation de la lumière Comment se propage la lumière dans le vide ou dans l air? Dans un milieu transparent et homogène, la lumière se propage en ligne droite.

Plus en détail

DS SECONNDE DS ) Spectre continu B. 3) Spectre de bandes d absorption A. 4) Spectre de raies d absorption D

DS SECONNDE DS ) Spectre continu B. 3) Spectre de bandes d absorption A. 4) Spectre de raies d absorption D I. SAVOIR RECONNAITRE LES DIFFÉRENTS SPECTRES (4 PTS) Compléter la légende, en indiquant la lettre majuscule qui désigne le spectre sur le document ci contre 1) Spectre de raies d émission C 2) Spectre

Plus en détail

Ondes et particules Thème : Observer

Ondes et particules Thème : Observer Les rayonnements dans l univers Les ondes dans la matière Ondes et particules Thème : Observer Pierre-Henry Suet Les Francs-Bourgeois Année scolaire 2015-2016 Les rayonnements dans l univers Les ondes

Plus en détail

U3 : Réfraction et observations astronomiques

U3 : Réfraction et observations astronomiques U3 : Réfraction et observations astronomiques UNIVERS Exercice 1 : 1. B et C 2. B 3. A et C 4. A 5. C Exercice 2 : 1. B 2. A Exercice 3 : 1. B et C Exercice 4 : Corrigé Correction des exercices pages 47

Plus en détail

Sources de lumière colorée Séance 3 I Les différentes sources 1) Les sources à haute température Incandescence 2) Les corps à basse température

Sources de lumière colorée Séance 3 I Les différentes sources 1) Les sources à haute température Incandescence 2) Les corps à basse température Sources de lumière colorée Accompagnement 1 ère S Séance 3 I Les différentes sources 1) Les sources à haute température Incandescence Tout corps chaud émet des rayonnements. Au début, ces derniers appartiennent

Plus en détail

Fiche 21 : Réflexion et Réfraction de la lumière Applications : caractérisation d un milieu transparent et homogène fibroscopie médicale

Fiche 21 : Réflexion et Réfraction de la lumière Applications : caractérisation d un milieu transparent et homogène fibroscopie médicale Fiche 21 : Réflexion et Réfraction de la lumière Applications : caractérisation d un milieu transparent et homogène fibroscopie médicale Rappels de Collège Dans un milieu transparent et homogène, la lumière

Plus en détail

Soutien 2 Nature de la lumière

Soutien 2 Nature de la lumière Soutien 2 Nature de la lumière Le texte ci-dessous retrace succinctement l évolution de quelques idées à propos de la nature de la lumière. Huyghens (629-695) donne à la lumière un caractère ondulatoire

Plus en détail

Introduction : décomposition de la lumière blanche

Introduction : décomposition de la lumière blanche Chapitre 3 : Réfraction et dispersion de la lumière Objectifs : Dans un milieu homogène et transparent, la lumière se propage de manière rectiligne. Pour voir un objet, il faut qu il soit éclairé et que

Plus en détail

TP SPECTRES. ATELIER n 1 : EFFET D UN FILTRE

TP SPECTRES. ATELIER n 1 : EFFET D UN FILTRE 1 TP SPECTRES Certaines étoiles nous apparaissent plutôt bleu (cas de Rigel), d autres plutôt rouge (cas de Bételgeuse). Les lumières émises par les étoiles sont donc différentes. Dans ce TP on cherche

Plus en détail

II. Analyse d'une lumière complexe : le spectromètre à prisme

II. Analyse d'une lumière complexe : le spectromètre à prisme La lumière, une onde électromagnétique (4 points) I. L'onde lumineuse et ses caractéristiques On rappelle que, dans le vide, toutes les ondes électromagnétiques ont la même célérité c = 3,00 10 8 m s 1.

Plus en détail

But de l activité : Comprendre la décomposition de la lumière.

But de l activité : Comprendre la décomposition de la lumière. Thème : Univers Chap. : Les étoiles TP : Décomposition de la lumière 2nde But de l activité : Comprendre la décomposition de la lumière. Ce TP va se dérouler sous un format «Jigsaw» («puzzle» en anglais)

Plus en détail

Sources de lumière colorée

Sources de lumière colorée Sources de lumière colorée " Que la lumière soif Et la lumière but. " André Beucler, poète, romancier et scénariste français du XX e siècle Prérequis : Le Soleil, les étoiles et les lampes sont des sources

Plus en détail

Sources de lumière colorée Interaction lumière-matière

Sources de lumière colorée Interaction lumière-matière CH03 CH04 Sources de lumière colorée Interaction lumière-matière Table des matières 1 Différentes sources de lumière 2 2 Sources monochromatiques ou polychromatiques 5 3 Lumière et ondes électromagnétiques

Plus en détail

LA REFRACTION ET LA DISPERSION DE LA LUMIERE DANS L'ATMOSPHERE

LA REFRACTION ET LA DISPERSION DE LA LUMIERE DANS L'ATMOSPHERE CH 03 LA REFRACTION ET LA DISPERSION DE LA LUMIERE DANS L'ATMOSPHERE????? A quoi est du un arc-en-ciel?????????? Pourquoi y a-t-il des mirages?????????? L'expérience d'archimède : Pourquoi voit on la pièce

Plus en détail

Propagation de la lumière dans le vide

Propagation de la lumière dans le vide CHAPITRE 3 LA LUMIÈRE, MODÈLE ONDULATOIRE 1 Propagation de la lumière dans le vide 1. L optique géométrique : rappels Dans un milieu transparent, homogène et isotrope, la lumière se propage en ligne droite

Plus en détail

Chapitre 02. La lumière des étoiles. Exercices :

Chapitre 02. La lumière des étoiles. Exercices : Chapitre 02 La lumière des étoiles. I- Lumière monochromatique et lumière polychromatique. )- Expérience de Newton (642 727). 2)- Expérience avec la lumière émise par un Laser. 3)- Radiation et longueur

Plus en détail

SPECTROSCOPIE. I Analyser la lumière. II Spectres d émission. III Spectres d absorption. IV Applications de la spectroscopie.

SPECTROSCOPIE. I Analyser la lumière. II Spectres d émission. III Spectres d absorption. IV Applications de la spectroscopie. SPECTROSCOPIE I Analyser la lumière. II Spectres d émission. III Spectres d absorption. IV Applications de la spectroscopie. I Analyser la lumière. Que signifie analyser la lumière? Analyser la lumière

Plus en détail

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux. - Section i-prépa annuel -

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux. - Section i-prépa annuel - POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux - Section i-prépa annuel - Chapitre 17 : Ondes électromagnétiques I. Diffraction de la lumière : modèle ondulatoire de la lumière Expérience

Plus en détail

b. ondulatoire ; corpusculaire c.! = h$ d. niveaux ; quantifiées e. photon f. continu ; raies ; absorption

b. ondulatoire ; corpusculaire c.! = h$ d. niveaux ; quantifiées e. photon f. continu ; raies ; absorption Exercices Exercices d application 5 minutes chrono! 1. Mots manquants 2. QCM a.!= c " b. ondulatoire ; corpusculaire c.! = h$ d. niveaux ; quantifiées e. photon f. continu ; raies ; absorption a. 5,45

Plus en détail

Etude des réseaux de diffraction

Etude des réseaux de diffraction Etude des réseaux de diffraction Chapitre 4 Etude des réseaux de diffraction Un réseau est constitué par la répétition périodique d un motif diffractant, comme par exemple une fente. Les interférences

Plus en détail

LUMIERE et SPECTRES DES ETOILES

LUMIERE et SPECTRES DES ETOILES LUMIERE et SPECTRES DES ETOILES I /Le spectre électromagnétique : La lumière détectable par l œil humain ( la lumière visible) ne représente qu une tout petite partie de la vaste étendue des rayonnements

Plus en détail

SITUATION PROBLEME. Que constate-t-on sur ces deux photos? Physique Chimie Thème : La Santé LA RÉFRACTION - LA RÉFLEXION. Document élève 1/9

SITUATION PROBLEME. Que constate-t-on sur ces deux photos? Physique Chimie Thème : La Santé LA RÉFRACTION - LA RÉFLEXION. Document élève 1/9 Document élève 1/9 Nom : Prénom : Classe : Date : Physique Chimie Thème : La Santé LA RÉFRACTION - LA RÉFLEXION Objectifs : - Rappeler les lois de la réfraction - Pratiquer une démarche expérimentale la

Plus en détail

LA PHYSIQUE DES SPECTRES : COMMENT FAIRE PARLER LA LUMIÈRE?

LA PHYSIQUE DES SPECTRES : COMMENT FAIRE PARLER LA LUMIÈRE? Travaux Pratiques Séance 5 Thème : L Univers Chapitre n 3 (La lumière des étoiles) LA PHYSIQUE DES SPECTRES : COMMENT FAIRE PARLER LA LUMIÈRE? Objectifs : Savoir qu un corps chaud émet un rayonnement continu,

Plus en détail

SUIVI CINETIQUE PAR SPECTROPHOTOMETRIE

SUIVI CINETIQUE PAR SPECTROPHOTOMETRIE Terminale S Chimie Chapitre 2 TP 2b SUIVI CINETIQUE PAR SPECTROPHOTOMETRIE Objectifs : Déterminer l évolution de la vitesse de réaction par une méthode physique. Relier l absorbance du milieu réactionnel

Plus en détail

Seconde Le Soleil, une étoile

Seconde Le Soleil, une étoile Fiche à destination des enseignants Type d'activité Résolution de problème Objectifs Seconde Le Soleil, une étoile A partir du spectre de la lumière solaire et des documents mis à disposition : identifier

Plus en détail

Spectres lumineux. L étude des spectres lumineux permet d évaluer la température des astres ainsi que de connaître leur composition chimique.

Spectres lumineux. L étude des spectres lumineux permet d évaluer la température des astres ainsi que de connaître leur composition chimique. TP Physique N 6 Spectres lumineux L étude des spectres lumineux permet d évaluer la température des astres ainsi que de connaître leur composition chimique. Poste N 1 : Matériel: source lumineuse, fente,

Plus en détail

DEVOIR SURVEILLE - SCIENCES PHYSIQUES

DEVOIR SURVEILLE - SCIENCES PHYSIQUES DEVOIR SURVEILLE - SCIENCES PHYSIQUES Version 1 Calculette autorisée Durée: 50min Toutes vos réponses doivent être correctement rédigées et justifiées. Le bon spectre 1. Associer à chaque spectre la légende

Plus en détail

OPTIQUE GÉOMÉTRIQUE. Vous me voyez bien?? Dr CHAKOURI

OPTIQUE GÉOMÉTRIQUE. Vous me voyez bien?? Dr CHAKOURI 1 OPTIQUE GÉOMÉTRIQUE Vous me voyez bien?? Dr CHAKOURI 2 PLAN INTRODUCTION CHAPITRES DE L OPTIQUE LA LUMIERE & LES SOURCES NATURE DE LA LUMIERE LA PROPAGATION DANS LES MILIEUX PHENOMENES D OPTIQUE APPLICATION

Plus en détail

Activité expérimentale AE 13 : La lumière, messagère des étoiles

Activité expérimentale AE 13 : La lumière, messagère des étoiles Activité expérimentale AE 13 : La lumière, messagère des étoiles I. Spectre continu et température Starlord est un explorateur de l espace. Il a pris plusieurs photographies d arc-en-ciel sur différentes

Plus en détail

Exemple : radiations Verre crown Verre flint Violette 1,524 1,634 Verte 1,517 1,627 rouge 1,514 1,622

Exemple : radiations Verre crown Verre flint Violette 1,524 1,634 Verte 1,517 1,627 rouge 1,514 1,622 1. Constitution d un prisme Un prisme est un milieu transparent homogène d indice de réfraction n, limité par deux dioptres plans sécants. Ces deux dioptres constituent les faces d entrées du prisme ;

Plus en détail

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux - Sections : L1 Santé / L0 Santé - Olivier CAUDRELIER oc.polyprepas@orange.fr 1 Données générales : é é é è..,.. é :,. ;,. exercice 1 : a) Calculer,

Plus en détail

TP Optique. Réflexion totale de la lumière & création d un Arc en ciel

TP Optique. Réflexion totale de la lumière & création d un Arc en ciel TP Optique Réflexion totale de la lumière & création d un Arc en ciel Objectifs : Rappeler les lois d optique géométrique vues en cours (2 nd ) Expliquer quelques phénomènes de réfraction totale au quotidien

Plus en détail

Devoir de Sciences Physiques n 6 Restituer ses connaissances (3) Réaliser (6) Analyser (6) Nouveaux objectifs

Devoir de Sciences Physiques n 6 Restituer ses connaissances (3) Réaliser (6) Analyser (6) Nouveaux objectifs NOM / Prénom :.. 30/01/2014 Devoir de Sciences Physiques n 6 Restituer ses connaissances (3) Réaliser (6) Analyser (6) Nouveaux objectifs 11 12 13 14 15 16 12 13 16 17 13 14 16 Bilan Durée : 50 mn Com

Plus en détail

Réfraction & dispersion de la lumière

Réfraction & dispersion de la lumière Chapitre 3 Réfraction & dispersion de la lumière Révision et Résumé Indice L indice n d un milieu transparent est inversement proportionnel à la vitesse de la lumière v dans le milieu considéré : m.s 1

Plus en détail

Le prisme - mesure d indice et dispersion de la lumière

Le prisme - mesure d indice et dispersion de la lumière TP 2 Le prisme - mesure d indice et dispersion de la lumière Mots clefs : prisme, indice, minimum de déviation, dispersion, couleur, longueur d onde Vous disposez de : - une source lumineuse et son alimentation,

Plus en détail

Résumé : les ondes 1. Les ondes mécaniques progressives :

Résumé : les ondes 1. Les ondes mécaniques progressives : Résumé : les ondes 1. Les ondes mécaniques progressives : progressive Onde transversale Onde longitudinale Onde le long d un fil Onde à la surface d une cuve à eau Propagation d'une perturbation dans un

Plus en détail

Pourquoi les océans sont bleus?

Pourquoi les océans sont bleus? Partie A : La réflexion (Photo Nausicaà) Pourquoi les océans sont bleus? La lumière qui nous parvient du soleil après un voyage dans l espace est dite «blanche». Cependant, la plupart du temps la mer nous

Plus en détail

Exercice 1 - Caléfaction. 1 Température de l air sur la plaque. Nom : Prénom : Établissement : Téléphone :

Exercice 1 - Caléfaction. 1 Température de l air sur la plaque. Nom : Prénom : Établissement : Téléphone : Exercice 1 - Caléfaction Dans cet exercice d investigation, il convient d indiquer toutes vos pistes de recherche, toutes vos idées, même si elles ne devaient pas aboutir. Lorsque l on place des gouttes

Plus en détail

SERIE N INTERACTION ONDE-MATIERE

SERIE N INTERACTION ONDE-MATIERE SERIE N INTERACTION ONDE-MATIERE EXERCICE 1 Les parties I et II sont indépendantes Partie I Dans une cuve à fond horizontal, on a placé une lame de verre MNCD de 2mm d épaisseur.on rempli la cuve d eau

Plus en détail

Le Soleil : principales caractéristiques

Le Soleil : principales caractéristiques Le Soleil : principales caractéristiques Le Soleil est une étoile ordinaire de type spectral G (de séquence principale) parmi les 200 milliards que compte notre Galaxie. Etant proche de nous (8 mn lumière,

Plus en détail

Sources de lumière colorée

Sources de lumière colorée 2 novembre 2012 Sources de lumière colorée Table des matières 1 Différentes sources de lumière 2 2 Sources monochromatiques ou polychromatiques 4 3 Lumière et ondes électromagnétiques 5 4 Couleur des corps

Plus en détail

La propagation de la lumière

La propagation de la lumière CHAPITRE 1 La propagation de la lumière A. Généralités sur la lumière A.1. La dualité onde-corpuscule 1. Elles résultent de la propagation simultanée d un champ électrique et d un champ magnétique. La

Plus en détail

II) MODÈLE ONDULATOIRE DE LA LUMIÈRE

II) MODÈLE ONDULATOIRE DE LA LUMIÈRE CHAPITRE P3 MODÈLE ONDULATOIRE DE LA LUMIÈRE I) RAPPELS I.1. Lumière monochromatique, lumière polychromatique I.2. Propagation de la lumière II) MODÈLE ONDULATOIRE DE LA LUMIÈRE II.1. Expérience II.2.

Plus en détail

lumière polychromatique : plusieurs radiations ; exemple : mercure

lumière polychromatique : plusieurs radiations ; exemple : mercure Chapitre 3 : Sources de lumières colorées I. Différentes sortes de sources sources chaudes : étoile, lampe à filament, feu sources froides : laser, lampe à économie d'énergie, tube fluorescent rappel :

Plus en détail

Nom :.. Prénom :.. Classe :. Mettre en évidence le phénomène de réfraction. Utiliser la loi de Descartes.

Nom :.. Prénom :.. Classe :. Mettre en évidence le phénomène de réfraction. Utiliser la loi de Descartes. Activité 7 OBJECTIFS Mettre en évidence le phénomène de réfraction. Utiliser la loi de Descartes. 1- Découverte du phénomène de réfraction 1-1 Expérience dite d Archimède «Si tu poses un objet au fond

Plus en détail

LE MODELE ONDULATOIRE DE LA LUMIERE

LE MODELE ONDULATOIRE DE LA LUMIERE LE MODELE ONDULATOIRE DE LA LUMIERE Lumière onde 1 I LA LUMIERE : UNE ONDE? 1) Diffraction de la lumière : Lorsqu'une ouverture ou un obstacle de petite taille (fente, trou circulaire, fil fin etc ) est

Plus en détail

THÈME UNIVERS CHAPITRE I DISPERSION DE LA LUMIÈRE SPECTRES LUMINEUX

THÈME UNIVERS CHAPITRE I DISPERSION DE LA LUMIÈRE SPECTRES LUMINEUX TP PHYSIQUE SECONDE THÈME UNIVERS CHAPITRE I DISPERSION DE LA LUMIÈRE SPECTRES LUMINEUX T P 13 P page 1 / 8 NOM :... PRÉNOM :... CLASSE :... DATE :... I. DISPERSION DE LA LUMIÈRE BLANCHE a) Introduction

Plus en détail

Chapitre 1 : Description de l Univers

Chapitre 1 : Description de l Univers Chapitre 1 : Description de l Univers 1. La mesure des objets de l Univers 1.1. L unité de longueur Dans le système international d unité, une longueur se note l ou L et s exprime en mètre (symbole : m).

Plus en détail

1ere S Chapitre 4 : Les sources de lumières colorées 1/5

1ere S Chapitre 4 : Les sources de lumières colorées 1/5 1 ere S Chapitre 4 : Les émissions de lumières colorées Thème Observer BO Notions et contenus Sources de lumière colorée Différentes sources de lumière : étoiles, lampes variées, laser, DEL, etc. Domaines

Plus en détail

Ondes. Une onde est un phénomène périodique dans le temps et dans l espace permettant une propagation d énergie.

Ondes. Une onde est un phénomène périodique dans le temps et dans l espace permettant une propagation d énergie. Ondes Une onde est un phénomène périodique dans le temps et dans l espace permettant une propagation d énergie. Le phénomène périodique se définit comme l oscillation d un paramètre physique (amplitude

Plus en détail

ONDES ET IMAGERIE MEDICALE

ONDES ET IMAGERIE MEDICALE Chapitre 2 : ONDES ET IMAGERIE MEDICALE I) LES ONDES SONORES ET LES ONDES ELECTROMAGNETIQUES 1) Qu est-ce qu une onde? Dans une ola de supporters, on observe une perturbation qui se déplace de proche en

Plus en détail

Sources de lumières colorées

Sources de lumières colorées Sources de lumières colorées 5h Quelles sont les différentes sources de lumière et comment fonctionnentelles? 1) Différencier les sources lumineuses Activité : Des sources lumineuses différentes Les sources

Plus en détail

OPTIQUE Enseignants : A. Khellaf/ A.Merrar

OPTIQUE Enseignants : A. Khellaf/ A.Merrar OPTIQUE Enseignants : A. Khellaf/ A.Merrar 2013-2014 Plan I-Nature de la lumière Approche générale, nature ondulatoire Description sommaire de l oeil Caractéristiques d une onde EM Indice de réfraction

Plus en détail

La lumière. Exemple : La Lune, les planètes et un miroir sont des sources secondaires de lumière.

La lumière. Exemple : La Lune, les planètes et un miroir sont des sources secondaires de lumière. La lumière I- Les sources de lumière La lumière est émise par des sources de lumière. Certaines sources produisent leur propre lumière, ce sont les sources primaires de lumière. Il existe deux types de

Plus en détail

Cours de Physique-Chimie seconde générale

Cours de Physique-Chimie seconde générale http://fabbrospc.fr/ Cours de Physique-Chimie seconde générale Jean-Baptiste Fabbro Professeur certifié de Physique-Chimie Tome I : L Univers ii sur 26 M.Fabbro TABLE DES MATIÈRES TABLE DES MATIÈRES 1

Plus en détail

Interaction Onde- matière

Interaction Onde- matière I. La diffraction : 1) Diffraction d une onde mécanique : Interaction Onde- matière a) Expérience : fente de largeur a > λ fente de largeur a = λ fente de largeur a < λ b) Interprétation : Onde incidente

Plus en détail

TP 6 Spectroscope à prisme

TP 6 Spectroscope à prisme E.T.S.L Classe Prépa BTS TP 6 Spectroscope à prisme I) Objectif : - Déterminer les longueurs d onde des différentes radiations qui constituent une lumière polychromatique, au moyen d un spectroscope à

Plus en détail

Devoir commun de Physique-Chimie 1S (1H30) Calculatrice interdite

Devoir commun de Physique-Chimie 1S (1H30) Calculatrice interdite Nom Prénom :.. Classe : 1S- Devoir commun de Physique-Chimie 1S (1H30) Calculatrice interdite Exercice 1 (5 points) : Ne pas se fier à la couleur On dispose d un poivron et d un poivron. On réalise les

Plus en détail

COURS DE SCIENCES PHYSIQUES Classe de 2 nd GT

COURS DE SCIENCES PHYSIQUES Classe de 2 nd GT NOM et Prénom de l élève : COURS DE SCIENCES PHYSIQUES Classe de 2 nd GT ACTIVITÉS 7 RÉFRACTION DE LA LUMIÈRE 8 LA RÉFLEXION TOTALE 1 Activité 7 OBJECTIFS Mettre en évidence le phénomène de réfraction.

Plus en détail

Spectre électromagnétique et décomposition de la lumière blanche

Spectre électromagnétique et décomposition de la lumière blanche 1 Radiation lumineuse La lumière visible est l infime partie de l ensemble des ondes électromagnétiques auxquelles l oeil est sensible. L ensemble des ondes électromagnétiques émit par un corps se nomme

Plus en détail

Caractérisation de sources lumineuses

Caractérisation de sources lumineuses Caractérisation de sources lumineuses 1 BUT DE LA MANIPULATION Le but de cette manipulation est de déterminer : les longueurs d onde d une lumière émise par une lampe spectrale, par utilisation d un spectroscope,

Plus en détail

Comprendre l Univers grâce aux messages de la lumière

Comprendre l Univers grâce aux messages de la lumière Seconde / P4 Comprendre l Univers grâce aux messages de la lumière 1/ EXPLORATION DE L UNIVERS Dans notre environnement quotidien, les dimensions, les distances sont à l échelle humaine : quelques mètres,

Plus en détail

Première partie. Optique géométrique, réflexion, réfraction, dispersion

Première partie. Optique géométrique, réflexion, réfraction, dispersion Première partie Optique géométrique, réflexion, réfraction, dispersion 1 Chapitre 1 Propagation de la lumière 1.1 Rectiligne - Source de lumière créée par un ensemble appelé faisceau lumineux. - L optique

Plus en détail

I- Phénomène de diffraction.

I- Phénomène de diffraction. I- Phénomène de diffraction. 1- Diffraction d une onde mécanique. 1-1- Mise en évidence du phénomène de diffraction : a- Dispositif expérimental : Réglette mince Vibreur Onde plane a Fente F Cuve à ondes

Plus en détail

P2 - CORRECTİON DES EXERCİCES

P2 - CORRECTİON DES EXERCİCES P2 - CORRECTİON DES EXERCİCES Exercice 5 page 58 1. Les directions de la propagation de l onde et du mouvement d un point de la corde sont perpendiculaires. On parle de ce fait d onde transversale. 2.

Plus en détail

Spectre d émission et spectre d absorption de quelques éléments chimiques

Spectre d émission et spectre d absorption de quelques éléments chimiques AS: 009/010 PROF : Mr BECHA Adel ( prof principal) 4 eme Sciences exp, maths et technique Matière : Sciences physiques www.physique.ht.cx SERIE D EXERCICES Objet : : Les spectres atomiques ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

LUMIERE ONDE - CORPUSCULE OPTIQUE GEOMETRIQUE

LUMIERE ONDE - CORPUSCULE OPTIQUE GEOMETRIQUE JC DELAUNAY BIOPHYSIQUE UE 3A LUMIERE ONDE - CORPUSCULE OPTIQUE GEOMETRIQUE La lumière désigne les rayonnements électromagnétiques visibles par l'œil humain, c'est-à-dire compris dans des longueurs d'onde

Plus en détail

Interactions lumière-matière

Interactions lumière-matière Interactions lumière-matière La lumière est une source immédiate de connaissance du monde qui nous entoure. Pourtant, c est un «objet» physique particulièrement complexe que les physiciens n ont eu de

Plus en détail

B Figure n 1 EXERCICE N 4 : Tracer plusieurs rayons incidents quelconques sur un miroir M et les rayons réfléchis correspondants.

B Figure n 1 EXERCICE N 4 : Tracer plusieurs rayons incidents quelconques sur un miroir M et les rayons réfléchis correspondants. EXERCICE N 1 : 1) Un objet A est placé devant un miroir. Déterminer l image A dans le miroir de l objet A. 2) ontrer que lorsqu un miroir se déplace perpendiculairement à son plan d une distance d, l image

Plus en détail

C est l effet DOPPLER

C est l effet DOPPLER Quel est le point commun entre : un contrôle routier radar effectué par les gendarmes et la détection des exoplanètes par les astrophysiciens? C est l effet DOPPLER Qu est ce que l effet DOPPLER? La fréquence

Plus en détail

Devoir de contrôle n 3. Sciences physiques

Devoir de contrôle n 3. Sciences physiques Lycée 20/03/1956 Essaida 2011/2012 Devoir de contrôle n 3 Sciences physiques Niveau :4 ème Math Durée :2heures Prof :Zwidi Walid CHIMIE(7pts) : Exercice n 1 : 0n dispose au laboratoire d une solution aqueuse

Plus en détail

Le modèle ondulatoire de la lumière

Le modèle ondulatoire de la lumière Le modèle ondulatoire de la lumière en finir avec le modèle du rayon de lumière?? 1 La lumière est-elle une onde? La nature de la lumière n apparaît pas de façon évidente : est-ce une onde? est-ce un ensemble

Plus en détail