Peut-on aller partout?

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Peut-on aller partout?"

Transcription

1 Eric Fleutelot Sidaction XVe Assises & Xe Congrès de la Société Française de Lutte contre le Sida Nice - 29 & 30 octobre 2009

2

3 Pourquoi? Après la première décennie du sida (les années 80) : instauration de restrictions de circulation, d entrée, de séjour et de résidence pour les personnnes VIH +! Aujourd hui, en 2009 : 59 pays ou territoires imposent une restriction Source : un travail collaboratif réalisé par la Deutsche Aids-Hilfe, l European Aids Treatment Group (EATG) basé à Bruxelles, et l International Aids Society (IAS) avec le soutien de l ONUSIDA (secrétariat à Genève)

4 Pourquoi de telles restrictions? 1.Les pays avancent la protection sanitaire de leurs concitoyens protection illusoire, le VIH est présent dans tous les pays 2.D autres pays avancent le coût de la prise en charge des personnes vivant avec le VIH au canada entre 2002 et 2006, 1,2 millions d immigrants. Il est estimé que parmi eux sont arrivés séropositifs. Le porte parole du gouvernement : «ce n est pas un fardeau excessif» (d où changement de législation en 2006 au Canada).

5 Est-ce bien conforme aux accords internationaux? Eh bien non, mais c est comme ça! Organisation Mondiale de la Santé, (1987), Rapport de la Consultation sur les voyages internationaux et l infection au VIH, Genève, 2-3 Mars 1987, OMS/SPA/GLO/87.1. Organisation Mondiale de la Santé (1988), Déclaration sur le dépistage du VIH des voyageurs internationaux, OMS/GPA/INF/88.3. Programme commun sur le VIH/SIDA des Nations Unies et de l Organisation Internationale pour la Migration, (2004), ONUSIDA/OIM Déclaration sur les restrictions au voyage liées au VIH/SIDA. Disponible en ligne : /health/unaids_iom_statement_travel_restrictions.pdf Organisation Mondiale de la Santé (1988), Déclaration sur le dépistage du VIH des voyageurs internationaux, OMS/GPA/INF/88.3. Eviter la discrimination liée aux personnes infectées par le VIH et aux personnes vivant avec le SIDA (1988), Résolution de l Assemblée Mondiale pour la Santé Document de l ONU A/RES/S-26/2. Disponible en ligne :

6 Les conséquences de ces restrictions? entrave à des activités importantes de la vie des personnes vivant avec le VIH Rendre visite à sa famille ou à des amis, De faire des affaires ou d étudier à l étranger, D émigrer pour des raisons professionnelles, De contribuer à l effort de solidarité internationale, De travailler dans les services consulaires de son propre pays, De travailler pour le système des UN, De demander ou bénéficier du droit d asile, D assister à des conférences, De partir en vacances, De rejoindre sa famille (regroupement familial), D adopter des enfants séropositifs à l étranger D après l ONUSIDA, ce sont les travailleurs migrants les plus affectés

7 Autres conséquences : Peut-on aller partout? Protection illusoire renforce le sentiment que le sida c est les autres [santé publique ---] ; Discrimination des personnes vivant avec le VIH frein à l accès au dépistage, aux soins et aux TT ; Violation d autres droits humains (comme vivre en famille, violation de l éthique médicale, du droit à la vie privée, du droit à la santé ) Contraire à la politique GIPA ;

8 Quels sont les pays en cause? Précaution : les législations changent, des pays ont changé leur législation comme le Canada ou le Salvador ; des pays se sont engagés à modifier leur législation, comme récemment la Chine et la Corée du Sud ; d autres ferment un peu plus les portes comme le Liban pendant la guerre d où La nécessité de vérifier sur Internet avant de partir : et les organismes consulaires

9 Mais on peut tout de même retenir que : 8 pays demandent une déclaration à l entrée : Brunei Darussalam, Chine, Oman, Qatar, Soudan, Emirats Arabes Unis, Etats-Unis d Amérique, Yémen.

10 Dans 5 pays, la preuve de séronégativité est exigée lorsque la période de séjour est supérieure à une durée particulière (des séjours allant de 10 à 90 jours) : Egypte, Irak, Singapour, Tunisie, Turks et Caicos.

11

12

13 Un peu d espoir? Sous l impulsion du Président Obama : changement en cours de législation américaine mais ce n est pas encore fait à ce jour (CDC APPROVED!) Forte mobilisation au sein du système des Nations- Unies; En haut de l agenda de l ONUSIDA (discriminations) et du GNP+.

14 Stratégie à adopter : 1 chercher l information à jour ; 2 travailler la motivation et anticiper le contournement des restrictions (envoi des ARV à l avance, relais locaux, fausses déclarations, etc.) ; 3 débrief post-voyage (rupture d ARV? Stress)

15 Campagne Remind the Gap Signez et remettez la carte dans l une à la sortie de l amphithéâtre Athéna sur le stand REMIND THE GAP

16 Merci de votre attention et le passeport ne suffit pas, préservatifs et gels lubrifiant sont à glisser dans les bagages

VOYAGEUR VIH. Discriminations administratives, législatives et sociales

VOYAGEUR VIH. Discriminations administratives, législatives et sociales VOYAGEUR VIH Discriminations administratives, législatives et sociales Dr Thierry PISTONE CHU Bordeaux, Centre René Labusquière - Bordeaux 2 Clermont-Ferrand 2013 Restrictions administratives Restrictions

Plus en détail

Quand l entrée, le séjour et la résidence dans un pays étranger sont refusés à cause du VIH

Quand l entrée, le séjour et la résidence dans un pays étranger sont refusés à cause du VIH W P L E W I T H P E O P L E L I V I N G E N T R Y D E N I E D L I V I N G H I V W I T H P E O P L E L I V I N G D E N I E D W I T H E N T R Y P E O P L E D E N I E D H I V L I V I N G Quand l entrée, le

Plus en détail

D A N S L E S PAY S F R A N C O P H O N E S

D A N S L E S PAY S F R A N C O P H O N E S REGARD SUR L EPIDEMIE DU VIH D A N S L E S PAY S F R A N C O P H O N E S Photo: ONUSIDA Levier de la riposte au sida, l ONUSIDA s emploie à bâtir l action politique et à promouvoir les droits de tous les

Plus en détail

Cas de discrimination déclarés en 2013

Cas de discrimination déclarés en 2013 Cas de discrimination déclarés en 2013 Total : 70 cas activité lucrative assurances sociales assurances privées droit des étrangers santé publique droit d'entrée et de séjour service militaire divers violations

Plus en détail

Thaïlande 23/06/15 maj

Thaïlande 23/06/15 maj 1 Le visa n est pas nécessaire pour les français et les ressortissants de certains pays de l Union Européenne, à condition que la validité du passeport soit de plus de 6 mois à partir de la date d arrivée

Plus en détail

Le tourisme international en France

Le tourisme international en France Le tourisme international en France Le tourisme international en France 6 L enquête auprès des visiteurs venant de l étranger (EVE) L enquête DGCIS-Banque de France auprès des visiteurs venant de l étranger

Plus en détail

6 e partie LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE

6 e partie LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE 6 e partie LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE Le tourisme international en France - 6 L enquête auprès des visiteurs venant de l étranger (EVE) L enquête DGE-Banque de France auprès des visiteurs venant

Plus en détail

Cartographie des restrictions à l entrée, au séjour et à la résidence des personnes vivant avec le VIH

Cartographie des restrictions à l entrée, au séjour et à la résidence des personnes vivant avec le VIH Cartographie des restrictions à l entrée, au séjour et à la résidence des personnes vivant avec le VIH Le présent document a été établi à la demande de la Cellule internationale de réflexion sur les restrictions

Plus en détail

Le tourisme international en France

Le tourisme international en France Le tourisme international en France Le tourisme international en France 6 L enquête auprès des visiteurs venant de l étranger (EVE) L enquête Dgcis - Banque de France auprès des visiteurs venant de l

Plus en détail

l ONU avec nous est www.uncares.org.

l ONU avec nous est www.uncares.org. Site web de la base de données mondiale sur le VIH de l ONU avec nous est www.uncares.org. Il s agit de la ressource en ligne pour avoir de l information sur un pays spécifique au sujet des : Etablissements

Plus en détail

ACCÉLÉRER METTRE FIN À L ÉPIDÉMIE DE SIDA D ICI À 2030

ACCÉLÉRER METTRE FIN À L ÉPIDÉMIE DE SIDA D ICI À 2030 ACCÉLÉRER METTRE FIN À L ÉPIDÉMIE DE SIDA D ICI À 2030 Mettre fin à l épidémie de sida ces mots renferment de tels espoirs et de telles promesses. Grâce à des engagements mondiaux et à des objectifs précis,

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR Arrêté du 27 juin 2014 modifiant l arrêté du 29 décembre 2011 relatif aux documents et visas exigés pour l entrée des étrangers sur

Plus en détail

Fiche d information. Action du G8 concernant le Partenariat de Deauville avec les pays arabes en transition

Fiche d information. Action du G8 concernant le Partenariat de Deauville avec les pays arabes en transition Fiche d information Action du G8 concernant le Partenariat de Deauville avec les pays arabes en transition Un an après le début des événements historiques qui ont marqué l Afrique du Nord et le Moyen-

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L IMMIGRATION, DE L INTÉGRATION, DE L IDENTITÉ NATIONALE ET DU DÉVELOPPEMENT SOLIDAIRE Arrêté du 14 décembre 2009 relatif aux documents et visas

Plus en détail

IV - Domaine social 1 - Accords de circulation et de réadmission des personnes

IV - Domaine social 1 - Accords de circulation et de réadmission des personnes IV - Domaine social 1 - Accords de circulation et de réadmission des personnes 20 septembre 1955-17 janvier 1956 : Échange de notes constituant accord au sujet de la gratuité des visas accordés aux personnels

Plus en détail

Deutsche AIDS-Hilfe e.v. Guide de Référence : réglementations applicables aux déplacements et aux séjours des personnes vivant avec le VIH/Sida

Deutsche AIDS-Hilfe e.v. Guide de Référence : réglementations applicables aux déplacements et aux séjours des personnes vivant avec le VIH/Sida 1 2 Guide de Référence 2010/2011 Réglementations applicables aux déplacements et aux séjours des personnes vivant avec le VIH/Sida La version internet de ce recueil de données est disponible en différentes

Plus en détail

LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE

LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE 6 e partie LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE 109 Le tourisme international en France - 6 L enquête auprès des visiteurs venant de l étranger (EVE) L enquête DGE-Banque de France auprès des visiteurs

Plus en détail

Termes de références Consultant National. Elaboration du plan opérationnel budgétisé du plan stratégique National 2014-2017

Termes de références Consultant National. Elaboration du plan opérationnel budgétisé du plan stratégique National 2014-2017 Termes de références Consultant National Elaboration du plan opérationnel budgétisé du plan stratégique National 2014-2017 I. Cadre et justification : Le Programme National de Lutte contre le Sida (PNLS),

Plus en détail

33 ème Congrès des Maires francophones. - Assemblée générale de l Association internationale. des maires et responsables des capitales

33 ème Congrès des Maires francophones. - Assemblée générale de l Association internationale. des maires et responsables des capitales DISCOURS 2013 33 ème Congrès des Maires francophones Assemblée générale de l Association internationale des maires et responsables des capitales et métropoles partiellement ou entièrement francophones

Plus en détail

Quelle relation entre transferts et développement?

Quelle relation entre transferts et développement? MINISTERE DES FINANCES ET DE LA PRIVATISATION Quelle relation entre transferts et développement? Mohamed Chafiki Directeur des Études et des Prévisions Financières 15 décembre 2006 Plan 1. Introduction.

Plus en détail

LES MICRO SIMULATIONS ONU

LES MICRO SIMULATIONS ONU LES MICRO SIMULATIONS ONU LES OBJECTIFS DE LA MICRO SIMULATION ONU - Se familiariser avec les règles de procédure qu il sera nécessaire de maîtriser lors de l exercice final : LA SIMULATION ONU DU 15 MAI

Plus en détail

La gestion de la migration de la œuvre au Canada

La gestion de la migration de la œuvre au Canada La gestion de la migration de la main-d œ œuvre au Canada Atelier d envergure internationale sur la mobilité de la main-d œuvre mondiale en tant que catalyseur du développement Les Linklater Octobre 2007

Plus en détail

Guide de référence. Réglementations applicables aux déplacements et aux séjours des personnes vivant avec le VIH/sida

Guide de référence. Réglementations applicables aux déplacements et aux séjours des personnes vivant avec le VIH/sida Cette publication est disponible sur les sites Internet suivants: www.eatg.org/hivtravel/ www.aides.org www.elcs.fr Pour toute information ou commentaire concernant un pays en particulier, veuillez contacter

Plus en détail

Conférence des ambassadeurs. Intervention de M. Eric BESSON. Ministre de l immigration, de l intégration,

Conférence des ambassadeurs. Intervention de M. Eric BESSON. Ministre de l immigration, de l intégration, Conférence des ambassadeurs Intervention de M. Eric BESSON Ministre de l immigration, de l intégration, de l identité nationale et du développement solidaire Monsieur le ministre, Mesdames et Messieurs

Plus en détail

Public Health Agency of Canada Agence de la santé publique du Canada

Public Health Agency of Canada Agence de la santé publique du Canada Public Health Agency of Canada Agence de la santé publique du Canada Coopération intersectorielle sur les inégalités en matière de santé Dr. David Butler-Jones, MD MHSc, LLD (hon), FRCPC, FACPM, CCFP Chief

Plus en détail

24 ème réunion du Conseil de Coordination du Programme de l ONUSIDA Genève, Suisse 22-24 juin 2009

24 ème réunion du Conseil de Coordination du Programme de l ONUSIDA Genève, Suisse 22-24 juin 2009 1 avril 2009 24 ème réunion du Conseil de Coordination du Programme de l ONUSIDA Genève, Suisse 22-24 juin 2009 Déclaration de l Association du Personnel du Secrétariat de l ONUSIDA Document préparé par

Plus en détail

LE CHANGEMENT DE PARADIGME

LE CHANGEMENT DE PARADIGME Le Plan Mondial pour Éliminer la Tuberculose LE CHANGEMENT DE PARADIGME 2016-2020 RÉSUMÉ EXÉCUTIF un partenariat hébergé par l Organisation des Nations Unies à Les Objectifs de développement durable des

Plus en détail

MSH INTERNATIONAL pour le compte de l ASFE

MSH INTERNATIONAL pour le compte de l ASFE 2014 RELAIS EXPAT L ASSURANCE SANTÉ EN COMPLÉMENT DE LA POUR EXPATRIÉS MSH INTERNATIONAL pour le compte de l ASFE L ASSURANCE SANTÉ SANS FRONTIÈRES Le contrat Relais Expat de l ASFE : pourquoi vous couvrir?

Plus en détail

Rapport de la Cellule internationale de réflexion sur les Restrictions au voyage liées au VIH

Rapport de la Cellule internationale de réflexion sur les Restrictions au voyage liées au VIH Rapport de la Cellule internationale de réflexion sur les Restrictions au voyage liées au VIH Conclusions et Recommandations Décembre 2008 Photos de couverture : ONUSIDA / P. Virot / G. Diez / L. Alyanak

Plus en détail

Ministère de la Famille et de la Solidarité Nationale ****

Ministère de la Famille et de la Solidarité Nationale **** Ministère de la Famille et de la Solidarité Nationale **** 1 «DONNER AUX FEMMES LES MOYENS DE VIVRE EN MEILLEURE SANTE» 2 Introduction 1. Etat des lieux de la santé des femmes au Bénin 2.Causes essentielles

Plus en détail

Déclaration conjointe pour le Partenariat de Mobilité entre la Tunisie, l'union Européenne et ses Etats membres participants

Déclaration conjointe pour le Partenariat de Mobilité entre la Tunisie, l'union Européenne et ses Etats membres participants Déclaration conjointe pour le Partenariat de Mobilité entre la Tunisie, l'union Européenne et ses Etats membres participants La République Tunisienne, l'union européenne (ci-après "UE") et les États membres

Plus en détail

Rapatriement et valorisation de l épargne des Marocains Résidant à l Etranger. Expérience du Groupe Banque Populaire

Rapatriement et valorisation de l épargne des Marocains Résidant à l Etranger. Expérience du Groupe Banque Populaire Rapatriement et valorisation de l épargne des Marocains Résidant à l Etranger Expérience du Groupe Banque Populaire Neuvième édition du Forum pour le développement de l Afrique les Marocains Du Monde en

Plus en détail

Réunion de haut niveau sur le partage au plan mondial des responsabilités par des voies d admission des réfugiés syriens Genève, 30 mars 2016

Réunion de haut niveau sur le partage au plan mondial des responsabilités par des voies d admission des réfugiés syriens Genève, 30 mars 2016 Réunion de haut niveau sur le partage au plan mondial des responsabilités par des voies d admission des réfugiés syriens Genève, 30 mars 2016 Note d information Introduction Le conflit en République arabe

Plus en détail

IMMIGRATION, GESTION DES FRONTIERES ET

IMMIGRATION, GESTION DES FRONTIERES ET ART. 18 CHARTE DES DROITS FONDAMENTAUX DIRECTIVE RETOUR COMMISSION PARLEMENTAIRE LIBE FRONTEX DUBLIN II POLITIQUE D ASILE ELSJ SCHENGEN www.europarl.fr version décembre 2012 graphisme : atelier JBBOX EURODAC

Plus en détail

L IMMIGRATION AU SEIN DE L UE

L IMMIGRATION AU SEIN DE L UE L IMMIGRATION AU SEIN DE L UE Source: Eurostat, 2014, sauf indication contraire Les données se rapportent aux ressortissants de pays tiers, dont le lieu de résidence habituel se trouvait dans un pays hors

Plus en détail

Babacar Kanté. Directeur de l UFR de Sciences Juridiques et Politiques de l Université Gaston Berger de Saint-Louis

Babacar Kanté. Directeur de l UFR de Sciences Juridiques et Politiques de l Université Gaston Berger de Saint-Louis Étude de cas sur la discrimination, la stigmatisation et les aspects éthiques et juridiques dans le contexte du VIH/sida en Afrique de l ouest et du centre Babacar Kanté Directeur de l UFR de Sciences

Plus en détail

Résumé. United Nations Department of Economic and Social Affairs/Population Division Living Arrangements of Older Persons Around the World

Résumé. United Nations Department of Economic and Social Affairs/Population Division Living Arrangements of Older Persons Around the World Résumé Dans le Plan d action de Madrid sur le vieillissement, 2002, 1 la deuxième Assemblée mondiale sur le vieillissement appelait à étudier les avantages et les inconvénients de diverses conditions de

Plus en détail

MOUVEMENTS MIGRATOIRES

MOUVEMENTS MIGRATOIRES PARTIE 5 MOUVEMENTS page 363 5 MOUVEMENTS page 364 SOMMAIRE MOUVEMENTS n Répartition par nationalité des travailleurs entrés en France au cours de l année 29 366 n L immigration familiale 367 à 37 n Les

Plus en détail

Les éléments graphiques

Les éléments graphiques F iches d animation des films Ce DVD VIH Pocket Films permet de comprendre, parler et appréhender les questions liées au VIH/sida. Il a été réalisé à partir des 11 vidéos lauréates de l édition 2013 du

Plus en détail

CONFÉRENCE MONDIALE DE TRANSPORT AÉRIEN : DÉFIS ET PROMESSES DE LA LIBÉRALISATION. Montréal, 24 29 mars 2003

CONFÉRENCE MONDIALE DE TRANSPORT AÉRIEN : DÉFIS ET PROMESSES DE LA LIBÉRALISATION. Montréal, 24 29 mars 2003 ATConf/5-WP/107 1 26/3/03 CONFÉRENCE MONDIALE DE TRANSPORT AÉRIEN : DÉFIS ET PROMESSES DE LA LIBÉRALISATION Montréal, 24 29 mars 2003 Point 2 : 2.5 : Examen des questions clés de réglementation dans le

Plus en détail

EC/64/SC/CRP.18/Rev.1

EC/64/SC/CRP.18/Rev.1 Comité exécutif du Programme du Haut Commissaire Distr. : restreinte 19 juin 2013 Français Original : anglais et français Comité permanent 57 e réunion Mise à jour sur le VIH/sida et les réfugiés Résumé

Plus en détail

TDR Termes de Références

TDR Termes de Références Coalition des Entreprises de Côte d Ivoire contre le Sida Convention N : 05 / 2010 / SCSP / PUMLS C102A10315 : PARTICIPATION A LA 23 ème EDITION DE LA CAMPAGNE MONDIALE DE LUTTE CONTRE LE SIDA 2010 TDR

Plus en détail

30 juin - 2 juillet 2015. Décisions

30 juin - 2 juillet 2015. Décisions 2 juillet 2015 36 ème réunion du Conseil de Coordination du Programme de l'onusida Genève, Suisse 30 juin - 2 juillet 2015 Décisions Le Conseil de Coordination du Programme de l'onusida, Rappelant que

Plus en détail

LA DIRECTION GÉNÉRALE DES ÉTRANGERS EN FRANCE

LA DIRECTION GÉNÉRALE DES ÉTRANGERS EN FRANCE LA DIRECTION GÉNÉRALE DES ÉTRANGERS EN FRANCE ministère de l intérieur Le Directeur général des étrangers en France assiste le Ministre de l intérieur dans l exercice de ses missions relatives à l immigration,

Plus en détail

La délivrance des visas aux étrangers

La délivrance des visas aux étrangers La délivrance des visas aux étrangers La délivrance des visas aux étrangers comprend les visas de court séjour Schengen, valables pour le territoire européen de la France et, sauf rares exceptions, pour

Plus en détail

L APPROCHE COMMUNAUTAIRE DU PROJET

L APPROCHE COMMUNAUTAIRE DU PROJET L APPROCHE COMMUNAUTAIRE DU PROJET Conclusiones INDEX DE LA PRESENTATION 1ere PARTIE Le programme MdM et la politique nationale namibienne MTP III - COMMENT RÉALISER LES OBJECTIFS DU MTP III COMMENT ILS

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR Arrêté du 27 juin 2014 modifiant l arrêté du 26 juillet 2011 relatif aux documents et visas exigés pour l entrée des étrangers sur

Plus en détail

Note au public. Adhésion de la Croatie à l Union européenne au 1 er juillet 2013

Note au public. Adhésion de la Croatie à l Union européenne au 1 er juillet 2013 Direction de l Immigration Note au public Adhésion de la Croatie à l Union européenne au 1 er juillet 2013 En date du 1 er juillet 2013, la République de Croatie adhère à l Union européenne. A partir de

Plus en détail

THE ISLAMIC CORPORATION FOR THE INSURANCE OF INVESTMENT AND EXPORT CREDIT

THE ISLAMIC CORPORATION FOR THE INSURANCE OF INVESTMENT AND EXPORT CREDIT 1 Agenda Présentation de l ICIEC Activités de l ICIEC Exemples d opérations de l ICIEC Exemples d opérations de l ICIEC en Afrique 2 Filales du Groupe BID 3 Présentation de l ICIEC Membre du Groupe de

Plus en détail

CONSEIL DES DROITS DE L HOMME. Examen Périodique Universel (EPU) 20 ème session. (Octobre 2014) MADAGASCAR. Soumission conjointe de :

CONSEIL DES DROITS DE L HOMME. Examen Périodique Universel (EPU) 20 ème session. (Octobre 2014) MADAGASCAR. Soumission conjointe de : MIAMSI Mouvement International Mouvement International Mouvement Catholique Des Milieux Sociaux Indépendants des Intellectuels catholiques Caritatif International CONSEIL DES DROITS DE L HOMME Examen Périodique

Plus en détail

Conférence des Parties à la Convention des Nations Unies contre la criminalité transnationale organisée

Conférence des Parties à la Convention des Nations Unies contre la criminalité transnationale organisée Nations Unies CTOC/COP/2012/4 Conférence des Parties à la Convention des Nations Unies contre la criminalité transnationale organisée Distr. générale 2 juillet 2012 Français Original: anglais Sixième session

Plus en détail

Pays 1 où il y a un risque de transmission de la fièvre jaune 2 et pays exigeant la vaccination antiamarile

Pays 1 où il y a un risque de transmission de la fièvre jaune 2 et pays exigeant la vaccination antiamarile ANNEXE 1 Pays 1 où il y a un risque de transmission de la fièvre jaune 2 et pays exigeant la vaccination antiamarile Pays Pays où il y a un Pays exigeant Pays exigeant risque de transmission la vaccination

Plus en détail

Evaluation de base sur les vulnérabilités socio-économiques et sanitaires des migrants pour un accès effectif aux services de santé en Tunisie

Evaluation de base sur les vulnérabilités socio-économiques et sanitaires des migrants pour un accès effectif aux services de santé en Tunisie Evaluation de base sur les vulnérabilités socio-économiques et sanitaires des migrants pour un accès effectif aux services de santé en Tunisie Termes de référence Contexte et justification : Dans le cadre

Plus en détail

35 projets humanitaires et sociaux

35 projets humanitaires et sociaux PROGRAMME AFRIQUE FONDACIO UN MOUVEMENT AU SERVICE DE l humain L aventure naît à Poitiers en 1974, à l initiative de jeunes adultes qui souhaitaient s engager au service d un monde plus humain. Fondacio

Plus en détail

ELUS LOCAUX CONTRE LE SIDA

ELUS LOCAUX CONTRE LE SIDA ELUS LOCAUX CONTRE LE SIDA La liberté de circulation des personnes touchées par le VIH/SIDA dans le monde : Un combat contre les préjugés et pour la dignité www.aids-sida-discriminations.fr Avec le soutien

Plus en détail

La population immigrante dans la région métropolitaine de Montréal

La population immigrante dans la région métropolitaine de Montréal Portraits démographiques La population immigrante dans la région métropolitaine de Montréal Division des affaires économiques et institutionnelles Mars 2010 République populaire de Chine Algérie Maroc

Plus en détail

Développer les compétences interculturelles

Développer les compétences interculturelles Développer les compétences interculturelles Europe Arab Bank Europe Arab Bank (EAB) est une banque qui offre à ses clients un accès privilégié à des projets d investissement en Europe, en Amérique du Nord,

Plus en détail

Acteur majeur de la lutte contre le sida Antenne genevoise de l Aide Suisse contre le Sida Membre de la Coalition internationale PLUS

Acteur majeur de la lutte contre le sida Antenne genevoise de l Aide Suisse contre le Sida Membre de la Coalition internationale PLUS Acteur majeur de la lutte contre le sida Antenne genevoise de l Aide Suisse contre le Sida Membre de la Coalition internationale PLUS Groupe sida Genève 9, rue du Grand-Pré CH-1202 Genève info@groupesida.ch

Plus en détail

Mis à jour le 15 juin 2015 AGENDA 2015

Mis à jour le 15 juin 2015 AGENDA 2015 AGENDA 2015 Activités de la plateforme d accueil pour l intégration des étrangers Cycle de formation à destination des migrants d octobre 2014 à juin 2015 : «Bienvenue à Tournai» Pour informer et accompagner

Plus en détail

Migrations, faits et chiffres

Migrations, faits et chiffres Migrations, faits et chiffres 1 immigré, 3 fantasmes Ils nous envahissent Ils nous coûtent Ils nous prennent notre emploi 15 octobre 2011 Définitions Etranger n a pas la nationalité française, il peut

Plus en détail

NOTE À L USAGE DU LÉGISLATEUR SUR LE VIH ET LE SIDA. Libérer la prochaine génération du VIH : mettre fin à la transmission verticale du VIH

NOTE À L USAGE DU LÉGISLATEUR SUR LE VIH ET LE SIDA. Libérer la prochaine génération du VIH : mettre fin à la transmission verticale du VIH NOTE À L USAGE DU LÉGISLATEUR SUR LE VIH ET LE SIDA Libérer la prochaine génération du VIH : mettre fin à la transmission verticale du VIH LegendIgnis dipit accum dolorpe rostie tatismod min vullut at.ibh

Plus en détail

[SECONDAIRE] ACTIVITÉ PÉDAGOGIQUE DROIT DE VOTE : HISTORIQUE ET LIGNE DE TEMPS

[SECONDAIRE] ACTIVITÉ PÉDAGOGIQUE DROIT DE VOTE : HISTORIQUE ET LIGNE DE TEMPS >> OBJECTIFS D APPRENTISSAGE DROIT DE VOTE : HISTORIQUE ET LIGNE Description : Au fil du présent module, l élève sera amené à découvrir l évolution du droit de vote au Canada. À l aide de scénarios, l

Plus en détail

Actualités concernant la réponse de l UNESCO au VIH et SIDA Sixième édition : janvier 2010

Actualités concernant la réponse de l UNESCO au VIH et SIDA Sixième édition : janvier 2010 ED/PSD/HIV/NEWS/6 Actualités concernant la réponse de l UNESCO au VIH et SIDA Sixième édition : janvier 2010 Soyez les bienvenus sur notre site pour la sixième édition de notre lettre d information électronique

Plus en détail

Bureau du Procureur chargé des droits de la personne El Salvador

Bureau du Procureur chargé des droits de la personne El Salvador Bureau du Procureur chargé des droits de la personne El Salvador La Protection des droits humains des personnes migrantes Mandat du Bureau du Procureur Le mandat constitutionnel et juridique du Bureau

Plus en détail

JORF n 0292 du 17 décembre 2009. Texte n 64

JORF n 0292 du 17 décembre 2009. Texte n 64 Le 22 mars 2010 JORF n 0292 du 17 décembre 2009 Texte n 64 ARRETE Arrêté du 14 décembre 2009 relatif aux documents et visas exigés pour l entrée des étrangers sur le territoire de la Polynésie française

Plus en détail

Autotests : l avis du Conseil National du Sida. François Bourdillon pour le CNS

Autotests : l avis du Conseil National du Sida. François Bourdillon pour le CNS Autotests : l avis du Conseil National du Sida François Bourdillon pour le CNS C est quoi un autotest? C est un test VIH Délivrés sans prescription médicale Réalisées en deux étapes par l intéressé : auto-prélèvement

Plus en détail

Atteindre zéro: pas de nouvelles hépatite C Infections.

Atteindre zéro: pas de nouvelles hépatite C Infections. Atteindre zéro: pas de nouvelles hépatite C Infections. DANS CE NUMÉRO Connaissances 1. Ma Déclaration des droits personnelle 2. M adresser à mon équipe de soins de santé 3. Est-ce que mes affaires sont

Plus en détail

Le rôle du partenaire de recrutement étudiant. 10 mai 2015 Préparé par CJ Tremblay

Le rôle du partenaire de recrutement étudiant. 10 mai 2015 Préparé par CJ Tremblay Le rôle du partenaire de recrutement étudiant 10 mai 2015 Préparé par CJ Tremblay Contenu IDP en un coup d'œil Collaboration avec les agents et approches Les agents : les rencontrer et bâtir un réseau

Plus en détail

Asie centrale. Environnement opérationnel. Kazakhstan. Kirghizistan. Ouzbékistan. Tadjikistan. Turkménistan

Asie centrale. Environnement opérationnel. Kazakhstan. Kirghizistan. Ouzbékistan. Tadjikistan. Turkménistan Environnement opérationnel Kazakhstan Kirghizistan Ouzbékistan Tadjikistan Turkménistan Les abondantes réserves de pétrole et de gaz de l Asie centrale expliquent en partie l importance géopolitique que

Plus en détail

Enquête Profil des passagers aériens 2013-2014

Enquête Profil des passagers aériens 2013-2014 Enquête Profil des passagers aériens 2013-2014 Résultats annuels cumulés Direction du Transport Aérien Rapport du 5 septembre 2014 SDE1 1411c Objectifs de l enquête La DGAC réalise depuis 2009 chaque année

Plus en détail

VENIR SE SOIGNER EN FRANCE

VENIR SE SOIGNER EN FRANCE Quel qu en soit le motif, l entrée sur le territoire français est soumise à une obligation de «visa» (sauf nationalités dispensées). Le visa «pour raison médicale» ou «sanitaire» est un visa spécialement

Plus en détail

Azzouz Kerdoun. Inventaire des institutions nationales et internationales opérant dans le domaine des migrations internationales en Algérie

Azzouz Kerdoun. Inventaire des institutions nationales et internationales opérant dans le domaine des migrations internationales en Algérie Institut universitaire européen Commission européenne EuropeAid Cooperation Office Financé par la Commission européenne - Programme MEDA Projet de coopération sur les questions liées à l intégration sociale

Plus en détail

LA TUBERCULOSE DANS LE MONDE, 2007

LA TUBERCULOSE DANS LE MONDE, 2007 LA SITUATION DE LA TUBERCULOSE DANS LE MONDE ET EN AFRIQUE Par le Professeur Pierre Chaulet Alger 29 Novembre 2009 LA TUBERCULOSE DANS LE MONDE, 2007 En millions Taux Population mondiale 6.668 100% Personnes

Plus en détail

Déclaration de la société civile pour la Réunion de haut niveau de l ONU sur le sida ÉBAUCHE ZÉRO. 20 avril 2011

Déclaration de la société civile pour la Réunion de haut niveau de l ONU sur le sida ÉBAUCHE ZÉRO. 20 avril 2011 Déclaration de la société civile pour la Réunion de haut niveau de l ONU sur le sida ÉBAUCHE ZÉRO 20 avril 2011 Le 8 avril 2011, plus de 400 activistes de la société civile se sont réunis à New York pour

Plus en détail

ONUSIDA 2013 Le sida en chiffres

ONUSIDA 2013 Le sida en chiffres ONUSIDA 2013 Le sida en chiffres 33 % de nouvelles infections à VIH en moins depuis 2001 29 % de décès liés au sida en moins (adultes et enfants) depuis 2005 52 % de nouvelles infections à VIH en moins

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. I Textes généraux

TABLE DES MATIÈRES. I Textes généraux TABLE DES MATIÈRES Préface... 1 Avant-propos de la première édition... 3 Avant-propos de la deuxième édition... 7 Liste des sigles... 9 I Textes généraux Indications bibliographiques... 11 Textes à visée

Plus en détail

Les femmes africaines se mobilisent contre le Sida

Les femmes africaines se mobilisent contre le Sida Les femmes africaines se mobilisent contre le Sida Projet existant depuis 2005 et soutenu par l INPES et l ARS IledeFrance 1 Vision d ensemble sur le projet Origine du projet : Les communautés africaines

Plus en détail

AMBASSADE DE LA REPUBLIQUE DE BULGARIE A RABAT

AMBASSADE DE LA REPUBLIQUE DE BULGARIE A RABAT AMBASSADE DE LA REPUBLIQUE DE BULGARIE A RABAT DOCUMENTS NECESSAIRES RELATIFS AUX TYPES DE VISAS D ENTREE EN REPUBLIQUE DE BULGARIE VISA DE COURT SEJOUR (visa type C) /séjour de maximum 90 jours sur une

Plus en détail

La sécurité en voyage : Nouveaux outils de prévention pour les voyageurs

La sécurité en voyage : Nouveaux outils de prévention pour les voyageurs La sécurité en voyage : Nouveaux outils de prévention pour les voyageurs Dans cette présentation - Bref aperçu des Services consulaires - Nouveaux outils de prévention pour les voyageurs - Statistiques

Plus en détail

La Banque mondiale et la lutte contre le VIH/SIDA

La Banque mondiale et la lutte contre le VIH/SIDA La Banque mondiale et la lutte contre le VIH/SIDA Troisième réunion du Réseau parlementaire de lutte contre le VIH/SIDA de l APF Jean Delion Lomé, Togo, 7-87 8 Octobre Personnes atteintes du virus du SIDA

Plus en détail

Appel à projets 2016 Départements Français d Amérique Guadeloupe, Guyane, Martinique, Saint-Martin Date de clôture : 14 septembre 2015

Appel à projets 2016 Départements Français d Amérique Guadeloupe, Guyane, Martinique, Saint-Martin Date de clôture : 14 septembre 2015 Appel à projets 2016 Départements Français d Amérique Guadeloupe, Guyane, Martinique, Saint-Martin Date de clôture : 14 septembre 2015 Procédure de demande de financement Le présent appel à projets s adresse

Plus en détail

Le Groupe consultatif international de la recherche et du sauvetage (INSARAG)

Le Groupe consultatif international de la recherche et du sauvetage (INSARAG) Le Groupe consultatif international de la recherche et du sauvetage (INSARAG) Qu est INSARAG? Le Groupe consultatif international de la recherche et du sauvetage (connu sous son sigle en anglais, INSARAG)

Plus en détail

Enquête Nationale des Passagers Aériens 2011. Résultats de l enquête pour l ensemble des aéroports de métropole DGAC/DTA/SDE

Enquête Nationale des Passagers Aériens 2011. Résultats de l enquête pour l ensemble des aéroports de métropole DGAC/DTA/SDE DGAC/DTA/SDE Sous-direction des Etudes, des Statistiques et de la Prospective Bureau de la Prospective et de la Veille Stratégique Août 2012 Enquête Nationale des Passagers Aériens 2011 Résultats de l

Plus en détail

CONCLUSIONS ET PLAN D ACTION DU CONSEIL EUROPEEN EXTRAORDINAIRE DU 21 SEPTEMBRE 2001

CONCLUSIONS ET PLAN D ACTION DU CONSEIL EUROPEEN EXTRAORDINAIRE DU 21 SEPTEMBRE 2001 CONCLUSIONS ET PLAN D ACTION DU CONSEIL EUROPEEN EXTRAORDINAIRE DU 21 SEPTEMBRE 2001 Le Conseil européen s est réuni le 21 septembre 2001 en session extraordinaire afin d analyser la situation internationale

Plus en détail

Etat de la connaissance sur la santé des immigrants au Canada

Etat de la connaissance sur la santé des immigrants au Canada Etat de la connaissance sur la santé des immigrants au Canada Marie Hélène Chomienne PLRS 2011 Université d Ottawa IRHM 4E COLLOQUE INTERNATIONAL DES PROGRAMMES LOCAUX ET RÉGIONAUX DE LA SANTÉ (PLRS) 27

Plus en détail

ENQUETE DANS LES MENAGES SUR LES ORPHELINS ET LES AUTRES ENFANTS VULNERABLES (OEV) de 0 à 17 ans (SOUTIEN ET SCOLARISATION) OEV - TOGO - 2007

ENQUETE DANS LES MENAGES SUR LES ORPHELINS ET LES AUTRES ENFANTS VULNERABLES (OEV) de 0 à 17 ans (SOUTIEN ET SCOLARISATION) OEV - TOGO - 2007 1 URD Université de Lomé Unité de Recherche Démographique B.P. 12971 Tél. (228) 221-17-21 Fax : (228) 222-08-89 E-ma il : urd@tg-refer.org ; urdlome@yahoo.fr http\\ : www.urd-lome.org Lomé TOGO ENQUETE

Plus en détail

WS26 La protection des salariés

WS26 La protection des salariés WS26 La protection des salariés Session 1 La vision chinoise Les populations de travailleurs migrants/paysans s étant déplacées dans les villes pour travailler ont des droits très réduits. Comme ils n

Plus en détail

Les personnes âgées immigrées en foyer de travailleurs migrants ou en résidence sociale : de qui parle-t-on? 3

Les personnes âgées immigrées en foyer de travailleurs migrants ou en résidence sociale : de qui parle-t-on? 3 Mars 2015 Accompagner les personnes âgées immigrées en foyer de travailleurs migrants et résidence sociale : assurer une aide administrative socio-sanitaire et une fonction d interface avec les services

Plus en détail

RAPPORT RÉGIONAL SUR

RAPPORT RÉGIONAL SUR TOUS À L ÉCOLE MOYEN-ORIENT ET AFRIQUE DU NORD INITIATIVE MONDIALE EN FAVEUR DES ENFANTS NON SCOLARISÉS RÉSUMÉ RAPPORT RÉGIONAL SUR LES ENFANTS NON SCOLARISÉS OCTOBRE 2014 2015 UNICEF Bureau régional,

Plus en détail

MAROC Consulat du Maroc 12, rue de la Saïda 75015 Paris Tel : 01 56 56 72 00 Fax : 01 45 33 21 09

MAROC Consulat du Maroc 12, rue de la Saïda 75015 Paris Tel : 01 56 56 72 00 Fax : 01 45 33 21 09 MAROC Consulat du Maroc 12, rue de la Saïda 75015 Paris Tel : 01 56 56 72 00 Fax : 01 45 33 21 09 Site de L'Ambassade Modalités d obtention d un visa Si vous êtes de nationalité française ou ressortissant

Plus en détail

Enquête Profil des passagers aériens 2012

Enquête Profil des passagers aériens 2012 Sous-direction des Etudes, des Statistiques et de la Prospective Enquête Profil des passagers aériens 2012 Résultats annuels cumulés Bureau Prévision, Prospective et Veille Stratégique Direction du Transport

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS. Texte n DGI 2007/29 R E S U M E

BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS. Texte n DGI 2007/29 R E S U M E BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS DIFFUSION GENERALE Documents Administratifs N 2007/03/11 0.1.0.0.1.2. (IMPOTS) Texte n DGI 2007/29 NOTE COMMUNE N 18/2007 O B J E T : Commentaire des dispositions

Plus en détail

Convention internationale sur lʼélimination de toutes les formes de discrimination raciale (CIEDR), 1966

Convention internationale sur lʼélimination de toutes les formes de discrimination raciale (CIEDR), 1966 Convention internationale sur lʼélimination de toutes les formes de discrimination raciale (CIEDR), 1966 (voir significations des couleurs et des dates en fin de tableau) CIEDR Afghanistan 6 juillet 1983

Plus en détail

Précarité à Paris : caractéristiques de la population

Précarité à Paris : caractéristiques de la population Précarité à Paris : caractéristiques de la population 10 000 à 15 000 personnes à la rue à Paris* Hommes Femmes * Paris : 2 000 000 d habitants environ. Nord Est = secteur le plus peuplé, concentration

Plus en détail

«L inclusion et la protection des enfants dans et par le sport»

«L inclusion et la protection des enfants dans et par le sport» «L inclusion et la protection des enfants dans et par le sport» «Jeunes athlètes et migration : à quelle aide peuvent-ils s attendre? Travailler ensemble au-delà des frontières européennes» Conférence

Plus en détail

Le VIH/sida, la loi et vous

Le VIH/sida, la loi et vous Le VIH/sida, la loi et vous Protection contre la discrimination Le VIH et le sida sont considérés comme des invalidités comme n importe quel autre état pathologique. Le Code canadien des droits de la personne

Plus en détail

BILAN DES ACTIONS OPERATIONNELLES MARKETING 2ème TRIMESTRE 2011

BILAN DES ACTIONS OPERATIONNELLES MARKETING 2ème TRIMESTRE 2011 BILAN DES ACTIONS OPERATIONNELLES MARKETING 2ème TRIMESTRE 2011 En Tourisme de Loisirs comme en Affaires, de nombreux démarchages ont eu lieu, au cours du 2 ème trimestre, en France ainsi que sur les marchés

Plus en détail

Immigration professionnelle en France L OFII et le dispositif du guichet unique. Paris 25 juin 2013

Immigration professionnelle en France L OFII et le dispositif du guichet unique. Paris 25 juin 2013 Immigration professionnelle en France L OFII et le dispositif du guichet unique Paris 25 juin 2013 L Office Français de l'immigration et de l'intégration (OFII) Présentation de l OFII Ordonnance du 2 novembre

Plus en détail

DOCUMENT D INFORMATION Le Canada dans le monde Sondage national auprès des Canadiens et des Canadiennes

DOCUMENT D INFORMATION Le Canada dans le monde Sondage national auprès des Canadiens et des Canadiennes DOCUMENT D INFORMATION Le Canada dans le monde Sondage national auprès des Canadiens et des Canadiennes Commandé par la Fondation Pierre Elliott Trudeau en collaboration avec l Université de Montréal Contexte

Plus en détail

1ère demande. Extrait d'acte de naissance de moins de trois mois traduit en français.

1ère demande. Extrait d'acte de naissance de moins de trois mois traduit en français. F.07 Carte de Séjour Temporaire «Vie Privée et Familiale» Conjoint de Français 1ère demande -article L.313-11 4 du CESEDA -Accord franco-algérien du 27 décembre 1968 modifié Première demande de l'étranger

Plus en détail