Les corrigés des examens DPECF - DECF 2005

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les corrigés des examens DPECF - DECF 2005"

Transcription

1 48h après l examen sur Les corrigés des examens DPECF DECF 2005 Spécialiste des préparations à l'expertise Comptable DPECF DECF DESCF CORRIGES DPECF / DECF 2005 Accès gratuit 48h après l'examen sur... L'école en ligne qui en fait + pour votre réussite! Assistance permanente de vos formateurs et cours en direct Nombreux entraînements et devoirs corrigés Cours en ligne et sur support papier Planning de formation et suivi pédagogique personnalisés Prolongation gratuite de votre préparation sur l'année suivante Appeleznous! Etablissement privé d'enseignement à distance. Ne pas jeter sur la voie publique. 1er Centre de formation comptable en ligne DPECF DECF DESCF L école en ligne qui en fait + pour votre réussite Ce corrigé est la propriété exclusive de Comptalia.com ; toute utilisation autre que personnelle devra faire l'objet d'une demande préalable sous peine de poursuites.

2 COMPTABILITE Durée : 4 heures Coefficient : 1,5 Documents autorisés : Liste des comptes du plan comptable général, à l'exclusion de toute autre information. Matériel autorisé : Une calculatrice de poche à fonctionnement autonome sans imprimante et sans aucun moyen de transmission, à l'exclusion de tout autre élément matériel ou documentaire (circulaire n du 16/11/99 ; BOEN n 42). Document remis au candidat : Le sujet comporte 15 pages numérotées de 1 à 15, dont 3 annexes à rendre notées A, B et C. II vous est demandé de vérifier que le sujet est complet dès sa mise à votre disposition. Le sujet se présente sous la forme de 5 dossiers indépendants : Page de garde page 1 Présentation du sujet... page 2 DOSSIER 1 : Opérations courantes (6 points)... page 2 DOSSIER 2 : Etat de rapprochement bancaire (3 points)... page 2 DOSSIER 3 : Travaux d'inventaire (3 points)... page 3 DOSSIER 4 : Coûts complets (6 points)... page 3 DOSSIER 5 : Soldes intermédiaires de gestion (2 points)... page 4 Le sujet comporte les annexes suivantes : DOSSIER 1 Annexe 1 : Opérations courantes de la société ARISTIDE en mars page 5 DOSSIER 2 Annexe 2 : Extrait du compte "Entreprise DUFFEUX" tenu par la Banque Populaire... page 6 Annexe 3 : Compte "5121 Banque Populaire" tenu par la société Duffeux... page 6 Annexe 4 : Etat de rapprochement bancaire au 31 décembre page 7 DOSSIER 3 Annexe 5 : Extraits du règlement relatif à l'amortissement et la dépréciation des actifs... page 7 Annexe 6 : Informations concernant le bien acquis en page 7 Annexe 7 : Informations relatives à l'ajustement des comptes de gestion... page 8 DOSSIER 4 Annexe 8 : Informations relatives à la comptabilité de gestion... page 8 Annexe A : Tableau de répartition des charges indirectes (à rendre)... page 11 Annexe B : Tableaux des fiches de stock, de calcul des coûts et du résultat analytique (à rendre). pages 12 à 14 Annexe C : Tableau des soldes intermédiaires de gestion (à rendre)... page 15 DOSSIER 5 Annexe 9 : Compte de résultat de la société KARIFAB (exercice 2004)... page 10 Annexe 10 : Soldes intermédiaires de gestion de l'exercice page 10 NOTA : Les annexes A, B et C doivent obligatoirement être rendues avec la copie. AVERTISSEMENT : Si le texte du sujet, de ses questions ou de ses annexes, vous conduit à formuler une ou plusieurs hypothèses, il vous est demandé de la (ou les) mentionner explicitement dans votre copie /33

3 SUJET Il vous est demandé d'apporter un soin particulier à la présentation de votre copie. Toute information calculée devra être justifiée. Les écritures comptables devront comporter les numéros et les noms des comptes et un libellé. Le cabinet comptable GEPHIL FIDUCIAIRE souhaite vous recruter. Afin de tester vos connaissances, l'expert comptable vous confie cinq dossiers relatifs à des entreprises différentes. DOSSIER 1 : OPERATIONS COURANTES La société à responsabilité limitée ARISTIDE est spécialisée dans l'importation de produits textiles, artisanaux et alimentaires en provenance d'inde du sud. Les produits sont revendus en France et dans la plupart des pays européens à des détaillants spécialisés et à des grandes surfaces dans le cadre de semaines thématiques. Tous les produits textiles et artisanaux sont soumis au taux normal de TVA de 19,6 % et les produits alimentaires (essentiellement du thé et du café) sont soumis au taux réduit de 5,5 %. Travail à faire : A l'aide de l'annexe 1, comptabiliser au journal de la SARL ARISTIDE les opérations relatives au mois de mars DOSSIER 2 : ETAT DE RAPPROCHEMENT BANCAIRE L'entreprise Duffeux a pour activité le conditionnement des fruits et légumes dans la région nantaise. Elle a transmis au cabinet GEPHIL Fiduciaire son relevé bancaire ainsi qu'un extrait de son grandlivre relatif au compte banque. L'état de rapprochement bancaire a été préparé par un collaborateur du cabinet GEPHIL Fiduciaire. Travail à faire : A l'aide des annexes 2, 3 et 4 : 1. Calculer et justifier la différence des soldes initiaux qui apparaissent dans les documents des annexes 2 et Enregistrer au journal de la société Duffeux les écritures nécessaires au 31 décembre Indiquer le solde initial qui doit figurer sur le compte banque tenu par la société Duffeux au 1 er janvier 2005 et le solde initial qui doit apparaître sur le relevé bancaire à cette même date. Remarque : En cas de différence d'imputation des sommes, il est précisé que les erreurs proviennent de l'entreprise /33

4 DOSSIER 3 : TRAVAUX D'INVENTAIRE L'entreprise ATLANT est une entreprise de vente d'accessoires pour bateaux de plaisance. Elle confie au cabinet GEPHIL FIDUCIAIRE la comptabilisation de ses opérations d'inventaire au 31 décembre L'exercice comptable de l'entreprise ATLANT coïncide avec l'année civile. L'entreprise ATLANT souhaite appliquer les dispositions du règlement du Comité de la réglementation comptable relatif à l'amortissement et à la dépréciation des actifs. Travail à faire : A l'aide des annexes 5 et 6 : 1. Etablir le tableau d'amortissement du bien. 2. Enregistrer l'écriture de dotation aux amortissements pour l'année A l'aide de l'annexe 7 : 3. Indiquer le principe comptable qui justifie l'ajustement des comptes de gestion dans le temps à la date d'inventaire et préciser son intérêt. 4. Enregistrer les opérations d'ajustement des comptes de gestion dans le temps au 31 décembre DOSSIER 4 : COUTS COMPLETS L'entreprise JENSEN est une entreprise de fabrication et de vente de bougies située à SaintMalo. Elle souhaite connaître le coût de revient de ses produits. Les informations nécessaires au calcul des différents coûts et du résultat analytique des produits pour le mois d'avril 2004, sont fournies en annexe 8. Travail à faire : 1. Compléter le tableau des charges indirectes pour le mois d'avril 2004 annexe A à rendre avec la copie). 2. Présenter les calculs nécessaires à la détermination du résultat analytique (annexe B à rendre avec la copie) Calculer le coût d'achat de la cire et du parfum Présenter la fiche de stock de la cire et du parfum 2.3. Calculer le coût de production des pains de cire non parfumés et des pains de cire parfumés Compléter la fiche de stock des pains de cire non parfumés et des pains de cire parfumés Calculer le coût de production des bougies carrées et des bougies rondes Calculer le coût de revient des bougies carrées et des bougies rondes Présenter le calcul du résultat analytique des bougies carrées et des bougies rondes. 3. Commenter les résultats obtenus et proposer les mesures à prendre. Remarque : Les montants s doivent être arrondis au millième d'euros le plus proche. Les sorties de stock doivent être évaluées au coût moyen pondéré de fin de période /33

5 DOSSIER 5 : SOLDES INTERMEDIAIRES DE GESTION La société KARIFAB est spécialisée dans la production de meubles en grandes séries. Sa production est vendue dans différents pays de l'union Européenne. Vous êtes chargé(e) d'étudier le compte de résultat de cette société. A l'aide des annexes 9 et 10 : 1. Etablir le tableau des soldes intermédiaires de gestion pour l'exercice 2004 annexe C à rendre avec ta copie). 2. Indiquer la signification et l'intérêt de l'excédent Brut d'exploitation. 3. Commenter les résultats et leur évolution par rapport à l'exercice précédent /33

6 ANNEXE 1 Opérations du mois de mars de la société ARISTIDE Le 5 mars : facture n 530 adressée au client DUBOIS (installé en France) : Statuettes (brut hors taxes) : Remise de 2 % Port forfaitaire : 5 % du net commercial hors taxes Les statuettes sont emballées dans cinq caisses (non identifiables) consignées 12 HT la caisse (la consignation est exonérée de TVA). Escompte de 5 % en cas de règlement sous huitaine (l'escompte est calculé sur le net commercial). Le 6 mars : chèque bancaire n 126 de 200 reçu du client SIDATI (installé en France). Ce chèque correspond à une avance sur une commande de thé. Le 8 mars : facture n 531 adressée au client MOELLER (installé en Allemagne) : Lot de chemisettes (brut hors taxes) : 2 500,00 Numéro intracommunautaire du client : DE Le 9 mars : facture d'avoir n AV23 adressée au client DUBOIS : Retour de trois des cinq caisses consignées le 5 mars. Les deux autres caisses ont été abîmées par le client Elles doivent être considérées comme vendues. La déconsignation s'effectue au prix de 10 la caisse. Le 10 mars : facture n 365 reçue du fournisseur KOCHI (installé en Inde) : Importation d'un lot de meubles pour dollars (USD). Les marchandises sont dédouanées ce jour. Le taux de change du dollar à la date du 10 mars est le suivant: 1 euro = 1,30 USD Le 10 mars : facture n 5236 reçue du transitaire qui s'est occupé du dédouanement et du transport du lot de meubles (faisant l'objet de la facture n 365), depuis le port du Havre jusqu'à l'entrepôt de stockage. TVA sur les marchandises ,69 Transport (HT)... 70,00 Commission du transitaire (HT) ,00 Le 12 mars : facture n 532 adressée au client SIDATI : 10 lots de thé facturés 540,00 HT le lot Remise de 10 % Port forfaitaire : 5 % du net commercial hors taxes Cette vente avait fait l'objet d'une avance le 6 mars Le 13 mars : chèque n 2543 reçu du client DUBOIS. Le montant du chèque tient compte de la facture d'avoir n AV23 ainsi que de l'escompte prévu dans les conditions de règlement de la facture n 530 du 5 mars. La SARL ARISTIDE adresse à son client une facture d'avoir n AV24 correspondant à l'escompte. Le 14 mars : chèque n 1256 d'un montant de 390 adressé au fournisseur TOUTFORUM en règlement de la facture n 638. Cette facture concerne la location d'un espace d'exposition dans un salon professionnel qui s'est tenu courant janvier 2004 à Lyon. Le 18 mars : virement au fournisseur indien LAXMI en règlement d'une dette de USD relative à l'achat d'un lot de tuniques effectué en février Au moment de l'achat le taux de conversion du dollar était le suivant : 1 = 1,25 USD Le 18 mars le taux de conversion du dollar est le suivant : 1 = 1,30 USD Le 22 mars : facture n 1257 reçue du garage PETRUS AUTO. Cette facture concerne l'entretien d'un véhicule de tourisme (pour 90 HT) et l'entretien d'un véhicule utilitaire (130 HT). La SARL ARISTIDE a payé immédiatement par chèque n /33

7 ANNEXE 2 Extrait de compte entreprise DUFFEUX tenu par la Banque Populaire 01/12 03/12 04/12 04/12 05/12 05/12 08/12 08/12 09/12 14/12 14/12 16/12 19/12 20/12 23/12 25/12 27/12 27/12 28/12 29/12 30/12 BANQUE POPULAIRE ATLANTIQUE Rue du pont du Cens Nantes Solde initial Remise de chèques n 842 Remise de chèques n 256 Domiciliations LCR échues Chèque n 4586 émis Virement du client Martin Frais de tenue de compte titres (dont TVA : 2,94 ) Remise de chèques n 658 Mensualité d'emprunt (dont 542 d'intérêts) Traite revenue impayée Frais d'impayés (dont 3,92 de TVA) Prélèvement EDF Effets remis à l'encaissement Virement du client Dupont Chèque n 4589 émis (France Télécom) Remise de chèque n Virement de cartes bleues Chèque n 4588 émis (loyer de septembre) Chèque n 706 impayé du client Durand Encaissement de coupons Virement des salaires Titulaire du compte : Client Duffeux 25, boulevard Paul Bellamy Nantes Débit Crédit Solde 1 369,16 168,85 17, ,54 457,78 23,92 471, , ,00 450, , , , , , , ,25 145, ,45 940, ,18 445, , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,34 ANNEXE 3 Compte "5121 Banque Populaire" tenu par l'entreprise Duffeux 01/12 01/12 02/12 02/12 03/12 04/12 05/12 05/12 05/12 05/12 08/12 14/12 22/12 27/12 30/12 Solde initial Virement du client René Chèque n 256 du client Pierre Virement du client Martin Chèque n 4587 au fournisseur Fébur Chèque n 658 du client Henri Chèque n 4588 loyer de septembre Chèque n 4589 à France Télécom Effet remis à l'encaissement Prélèvement EDF Virement au client Dupont Chèque n du client Honoré Chèque n 372 du client Charles Virement des cartes bleues en notre faveur Virement des salaires Somme Solde Débit Crédit Débiteur Créditeur 78,56 197,64 276, , , , ,72 895, , , , , , , , , ,60 471, , , ,85 145, , , , , , , , /33

8 ANNEXE 4 Etat de rapprochement au 31/12/2004 Solde au 31/12 Chèque n 372 client Charles Chèque n 4587 Effets domiciliés Frais de tenue de compte Emprunt Effets impayés Frais d'impayés Frais d'encaissement Différence d'imputation client Dupont Impayé Durand chèque n 706 Encaissement coupons Compte 5121 BPBA Compte DUFFEUX géré par la BPBA Débit Crédit Débit Crédit , , ,88 895, ,16 17, ,54 457,78 23,92 35,88 450,00 450,00 940, , ,22 895, ,22 Soldes ANNEXE ,24 (solde débiteur) ,24 (solde créditeur) Extraits du règlement relatif à l'amortissement et la dépréciation des actifs Un actif amortissable est un actif dont l'utilisation par l'entité est déterminable. L'utilisation pour une entité se mesure par la consommation des avantages économiques attendus de l'actif. Elle peut être déterminable en termes d'unités de temps ou d'autres unités d'oeuvre lorsque ces dernières reflètent plus correctement le rythme de consommation des avantages économiques attendus de l'actif. L'utilisation d'un actif est déterminable lorsque l'usage attendu de l'actif par l'entité est limité dans le temps. Cet usage est limité dès lors que l'un des critères suivants, soit à l'origine, soit en cours d'utilisation, est applicable : physique, technique, juridique. Ces critères ne sont pas exhaustifs. Le montant amortissable d'un actif est sa valeur brute sous déduction de sa valeur résiduelle. La valeur résiduelle d'un actif n'est prise en compte pour la détermination du montant amortissable que lorsqu'elle est à la fois significative et mesurable. La valeur nette comptable d'un actif correspond à sa valeur brute diminuée des amortissements cumulés et des dépréciations. ANNEXE 6 Informations concernant le bien acquis en 2004 Le matériel industriel est acquis le 1 er août 2004 pour un montant de HT. Les frais supportés pour la mise en fonction s'élèvent à HT pour le transport et 500 HT pour l'installation. L'utilisation du bien est déterminable. Les avantages économiques attendus sur les cinq exercices de 2004 à 2008 sont mesurés par le nombre d'unités fabriquées, respectivement: 800, 3 000, 6 000, et Fin 2008 il est prévu que le bien sera revendu au prix du marché, soit 600 HT. Cette valeur est considérée comme significative /33

9 ANNEXE 7 Informations relatives à l'ajustement des comptes de gestion 1. L'entreprise a comptabilisé le 1 er octobre 2004 la prime annuelle d'assurance pour un montant de L'entreprise a contracté un emprunt le 1 er mars 2004 d'un montant de , remboursable par amortissement constant sur 5 ans. Le taux d'intérêt est de 4 % l'an. Le premier terme du remboursement interviendra le 28 février L'entreprise a livré le 28 décembre 2004 des marchandises pour un montant de HT. La facture sera éditée en janvier L'entreprise estime sa consommation d'électricité pour le mois de décembre 2004 à 430 HT. 5. L'entreprise doit accorder des ristournes à ses clients pour un montant évalué à HT. ANNEXE 8 Informations relatives à la comptabilité de gestion Les deux types de bougies sont fabriquées à partir de pains de cire. L'atelier fonte de cire fabrique des pains de cire non parfumés et des pains de cire parfumés. Ce processus engendre une perte 10 % de la matière consommée, autrement dit pour obtenir 90 kg de pains il faut utiliser 100 kg de cire. Les pains de cire non parfumés sont composés de cire et d'une mèche. Les pains de cire parfumés sont composés de cire, de parfums et d'une mèche. Les pains de cire sont ensuite dirigés vers l'atelier moulage pour être transformés en bougies prêtes à la vente. Le moulage des bougies carrées ne génère aucun déchet. En revanche, le moulage des bougies rondes induit des déchets vendus à l'extérieur de l'entreprise. La vente de ces déchets vient en diminution du coût de production. État des stocks : Le tableau suivant recense les différents stocks détenus par l'entreprise Jensen au premier avril 2004 : 1 er avril 2004 Cire Mèche Parfum Pains de cire non parfumés Pains de cire parfumés Bougies carrées Bougies rondes 80 kilogrammes à 5,00 l'unité mètres à 0,20 le mètre 5 litres à 116,80 le litre 15 unités à 157 l'unité 3 unités à 410 l'unité 200 unités à 1,704 l'unité 125 unités à 3,14 l'unité Achats du mois : Cire : 900 kilogrammes à 6 le kilogramme. Parfums: 25 litres à 104 le litre /33

10 Production du mois : Pains non parfumés : 90 pains de 5 kilogrammes l'unité Pains parfumés : 27 pains de 6 kilogrammes l'unité Bougies carrées: unités Bougies rondes : unités Chaque pain de cire non parfumé permet de produire 100 bougies. Chaque pain de cire parfumé permet de produire 125 bougies. Les pains de cire non parfumés ont nécessité mètres de mèche. Les pains de cire parfumés ont nécessité 8 litres de parfum et 400 mètres de mèche. Main d'oeuvre directe : Atelier fonte de cire : 700 heures à 19,60 l'heure (dont 400 heures pour les pains de cire non parfumés). Atelier moulage : 2 407,20 dont 1 575,20 pour les bougies carrées. Encours : Atelier fonte de cire : 810 le 1 et avril 2004 ; le 30 avril Ces encours ne concernent que les pains de cire parfumés. Ventes du mois : Bougies carrées : unités à 4 l'unité. Bougies rondes : unités à 4,10 l'unité. Le produit de la vente de déchets relatifs à la production des bougies rondes s'élève à 494,50. Tableau d'analyse des charges indirectes du mois (clés de répartition) : Charges Totaux après répartition primaire Répartition secondaire : Gestion du personnel Gestion du matériel Gestion du personnel % Gestion du matériel % % 20% Atelier fonte de cire % 40% Atelier moulage 2 737,50 30% 20% % 10% Approvisionnement Distribution Administration /33

11 ANNEXE 9 Compte de résultat de l'exercice ANNEXE 10 Soldes intermédiaires de gestion de l'exercice 2003 Marge commerciale Production de l'exercice Valeur ajoutée Excédent Brut d'exploitation Résultat d'exploitation Résultat courant avant impôts Résultat exceptionnel Résultat de l'exercice /33

12 ANNEXE A Tableau des charges indirectes (à rendre avec la copie) Charges Totaux après répartition primaire Répartition secondaire : Gestion du personnel Gestion du personnel Gestion du matériel Approvision nement Atelier fonte de cire Atelier moulage Distribution Administration , Gestion du matériel Totaux après répartition secondaire 0 0 Nature de l'unité d'œuvre ou de l'assiette de frais 1 d'achat Heure de MOD Nombre d'unités fabriquées Nombre d'unités vendues 1 de coût de production des produits vendus Nombre d'unités d'œuvre ou montant de l'assiette de frais Coût de l'unité d'œuvre ou taux de frais /33

13 ANNEXE B Tableaux des fiches de stock, de calcul des coûts et du résultat analytique (à rendre avec la copie) Calcul du coût d'achat de la cire et du parfum : Cire Parfum Fiche de stock de la cire : Fiche de stock du parfum : Coût de production des pains de cire : Pains de cire non parfumés Pains de cire parfumés /33

14 Fiche de stock des pains de cire non parfumés : SI , ,00 Entrées , , , ,00 Fiche de stock des pains de cire parfumés : SI 3 410, ,00 Entrées , , , ,00 Coût de production des bougies : Bougies carrées Bougies rondes Pains de cire 88,00 163, ,00 Pains de cire , ,00 M.O.D moulage 1 575,20 M.O.D moulage 832,00 CI moulage , ,00 CI moulage ,30 937,50 Vente de déchets 494, , , , ,00 Fiche de stock des bougies carrées : Stock initial 200 1, ,80 Sorties , ,00 Entrées , ,20 Stock final , , , , , , /33

15 Fiche de stock des bougies rondes : Stock initial Entrées ,14 3,40 392, ,00 Sorties Stock final ,39 3, ,00 847, , , ,50 Coût de revient des bougies : Bougies carrées Bougies rondes Résultat analytique des bougies : Bougies carrées Bougies rondes /33

16 ANNEXE C Tableau des soldes intermédiaire de gestion Ventes de marchandises Production vendue Production stockée Production immobilisée Marge commerciale Production e l'exercice Valeur ajoutée Subventions d'exploitation PRODUITS s CHARGES s Excédent brut d'exploitation Reprises sur charges et transferts de charges Autres produits SOLDES INTERMEDIAIRES DE GESTION Coût d'achat des marchandises vendues Marge commerciale ou Déstockage de production Consommations de l'exercice en provenance de tiers Impôts, taxes et versements assimilés Charges de personnel Production de l'exercice Valeur ajoutée ou insuffisance brute d'exploitation Dotations aux amortissements et aux provisions Autres charges Excédent brut d'exploitation (ou insuffisance) Résultat d'exploitation (bénéfice ou perte) Résultat d'exploitation Quotesparts de résultat sur opérations en commun Produits financiers ou résultat d'exploitation ou Quotesparts de résultat sur opérations en commun Charges financières Résultat courant avant impôts Produits exceptionnels Charges exceptionnelles Résultat exceptionnel (bénéfice ou perte) Résultat courant avant impôts Résultat exceptionnel ou résultat courant avant impôts ou résultat exceptionnel Participation des salariés Impôts sur les bénéfices Résultat de l'exercice (bénéfice ou perte) Produits des cessions d'éléments d'actif Valeur comptable des éléments d'actif cédés Plus/moins values sur cession d'éléments d'actif /33

17 Proposition de correction Dossier 1 : Opérations courantes Question : Comptabiliser au journal de la SARL ARISTIDE les opérations relatives au mois de mars Ecriture du 5 mars 2004 : L'entreprise adresse au client DUBOIS la facture n 530 Présentation de la facture : SARL ARISTIDE 05/03/2004 Facture N 530. Doit client DUBOIS BRUT des marchandises 4 000,00 Remise 2 % (4 000 * 2 %) 80,00 Net Commercial 3 920,00 Port (3 920 * 5 %) + 196,00 Net HT 4 116,00 T.V.A sur marchandises (3 920 * 19,6 %) + 768,32 T.V.A sur port (196 * 19,6) + 38,42 Emballages consignés (12 * 5) + 60,00 T.T.C à payer 4 982,74 05/03/ Client DUBOIS 4 982, Ventes de marchandises 3 920, Port et frais accessoires facturés 196, TVA collectée 806, Clients Dettes sur emballages consignés 60,00 Client DUBOIS Facture n 530 Ecriture du 6 mars 2004 : L'entreprise reçoit le chèque n 126 du client SIDATI 06/03/ Banque 200, Clients avances et acomptes reçus sur commandes 200,00 Chèque n 126 avance reçue sur commande du client SIDATI /33

18 Ecriture du 8 mars : L'entreprise adresse au client MOELLER la facture n 531 Présentation de la facture : Remarque Le client est situé en Allemagne et a fourni son numéro d'identification intracommunautaire, il s'agit donc d'une livraison intracommunautaire non soumise à la TVA française. SARL ARISTIDE Facture N /03/2004 N intracommunautaire du client : DE Doit client MOELLER (Allemagne) BRUT des marchandises 2 500,00 T.T.C à payer 2 500,00 08/03/ Client MOELLER 2 500, Ventes de marchandises 2 500,00 Client MOELLER Facture n 531 (livraison intracommunautaire) Ecriture du 9 mars : L'entreprise adresse au client DUBOIS l'avoir n AV23 Présentation de la facture : SARL ARISTIDE 09/03/2004 Facture d'avoir N AV23. Avoir client DUBOIS de consignation des emballages (5 * 12,00) 60,00 Coût de la consigne H.T sur emballages H.T (2 * 3)/1,196 5,02 Coût H.T des emballages non rendus (2 * 12)/ 1,196 20,07 T.V.A sur emballages rendus (5,02 * 0,196) 0,98 T.V.A sur emballages non rendus (20,07 * 0,196) 3,93 T.T.C à déduire 30,00 09/03/ Clients dettes sur emballages consignés 60, Boni sur reprises d'emballages [(1210)/1,196] * 3) 5, Autres produits ((12/1,196) * 2) 20, TVA collectée [(12/1,196) * 2) + (1210)/1,196) * 3] * 0, Client DUBOIS 30,00 Client DUBOIS Facture d'avoir n AV23 4, /33

19 Ecriture du 10 mars : l'entreprise reçoit la facture du fournisseur Indien KOCHI et la facture du transitaire qui s'est chargé de l'importation (opérations de dédouanement) Présentation de la facture du fournisseur KOCHI : KOCHI INDE BRUT des marchandises T.T.C à payer Facture N 365 Doit client SARL ARISTIDE (France) 3 500,00 USD 3 500,00 USD 10/03/ Achats de marchandises (3 500 USD / 1,30) 2 692, Fournisseurs KOCHI 2 692,31 Fournisseur KOCHI facture n 365 Présentation de la facture du transitaire : Transitaire 10/03/2004 Facture N 5236 Doit client DUBOIS Transport 70,00 Commission + 120,00 190,00 TVA sur transport et commission (190 * 19,6 %) + 37,24 227,24 TVA sur importation marchandises KOCHI + 527,69 T.T.C à payer 754,93 10/03/ Transport sur achats 70, Rémunération des transitaires 120, TVA déductible (37, ,69) 564, Fournisseurs 754,93 Facture n 5236 Transitaire sur importation marchandises fournisseur KOCHI /33

20 Ecriture du 12 mars 2004 : l'entreprise adresse la facture n 532 au client SIDATI Présentation de la facture : Hypothèse 1 : La vente est stipulée "Départ" SARL ARISTIDE 12/03/2004 Facture N 532. Doit client SIDATI (France) BRUT des marchandises 5 400,00 Remise 10 % (5 400 * 10 %) 540,00 Net Commercial 4 860,00 Port (4 860 * 5 %) + 243,00 Net HT 5 103,00 T.V.A sur marchandises (4 860 * 5,5 %) + 267,30 T.V.A sur port (243 * 19,6 %) + 47,63 T.T.C 5 417,93 Avances reçues 200,00 Net à payer 5 217,93 12/03/ Client SIDATI 5 217, Clients avances et acomptes reçus 200, Ventes de marchandises 4 860, Port et frais accessoires facturés 243, TVA collectée (267, ,63) 314,93 Client SIDATI Facture n 532 Hypothèse 2 : La vente est stipulée "Arrivée" SARL ARISTIDE 12/03/2004 Facture N 532. Doit client SIDATI (France) BRUT des marchandises 5 400,00 Remise 10 % (5 400 * 10 %) 540,00 Net Commercial 4 860,00 Port (4 860 * 5 %) + 243,00 Net HT 5 103,00 T.V.A sur marchandises (4 860 * 5,5 %) + 267,30 T.V.A sur port (243 * 5,5 %) + 13,37 T.T.C 5 383,67 Avances reçues 200,00 Net à payer 5 183, /33

21 12/03/ Client SIDATI 5 183, Clients avances et acomptes reçus 200, Ventes de marchandises 4 860, Port et frais accessoires facturés 243, TVA collectée (267, ,63) 280,67 Client SIDATI Facture n 532 Ecritures du 13 mars : l'entreprise reçoit le chèque n 2543 du client DUBOIS et émet l'avoir n AV24 relatif à l'escompte accordé à ce client. Règlement du client DUBOIS : Pour déterminer le montant du règlement effectué par le client DUBOIS il faut calculer le solde de son compte après déduction des avoirs qu'il a reçu. Nous allons commencer par calculer l'avoir relatif à l'escompte de règlement sur la facture n 530. SARL ARISTIDE Facture d'avoir n AV24 Avoir client 13/03/2004 DUBOIS (France) Escompte accordé sur facture 530 (3 920 * 5 %) 196,00 Net financier 196,00 T.V.A sur escompte (196 * 19,6 %) + 38,42 T.T.C à déduire 234,42 Nous pouvons maintenant calculer le solde du compte du client DUBOIS : Facture n ,74 Avoir n AV23 30,00 Avoir n AV24 234,42 Solde 4 718,32 13/03/ Banque 4 718, Client DUBOIS 4 718,32 Règlement Client DUBOIS, chèque 2543 d 665 Escompte accordé 196, TVA collectée 38, Client DUBOIS 234,42 Facture d'avoir (escompte) n AV24 client DUBOIS Ecriture du 14 mars : L'entreprise adresse un chèque au fournisseur TOUTFORUM (prestataire de service) Règlement de la facture du fournisseur TOUTFORUM (prestataire de services), la TVA n'est donc déductible que lors du règlement. 14/03/ Fournisseur TOUTFORUM 390, TVA déductible 63, Banque 390, TVA à régulariser sur prestations de services 63,91 Fournisseur TOUTFORUM règlement facture 638 par chèque n /33

22 Ecriture du 18 mars : L'entreprise fait un virement au fournisseur indien LAXMI 18/03/ Fournisseur LAXMI (2 100 / 1,25) 1 680, Gain de change 64, Banque (2 100 / 1,30) 1 615,38 Virement au fournisseur LAXMI règlement facture février 2004 Ecriture du 22 mars : L'entreprise reçoit une facture du fournisseur garage PETRUS AUTO (prestataire de service) et règle cette facture. Garage PETRUS AUTO 12/03/2004 Facture N 1257 Doit client DUBOIS Entretien sur véhicule de tourisme 90,00 Entretien sur véhicule utilitaire 130,00 Net HT 220,00 T.V.A (220 * 19,6 %) + 43,12 T.T.C à payer 263,12 Attention La TVA relative à l'entretien du véhicule de tourisme n'est pas déductible. La TVA sur les autres prestations est déductible lors du paiement. 22/03/ Entretien et réparations sur biens mobiliers ((90 * 1,196)+130) 237, TVA à régulariser sur prestations de services (130 * 19,6 %) 25, Fournisseur Garage PETRUS 263,12 Garage PETRUS AUTO Facture n 1257 d Fournisseur Garage PETRUS 263, TVA déductible 25, TVA à régulariser sur prestations de services 25, Banque 263,12 Chèque n 3652 règlement facture n 1257 Garage PETRUS AUTO /33

23 Dossier 2 : Etat de rapprochement bancaire Question 1 : Calculer et justifier les soldes initiaux. Calcul de la différence entre les soldes : Solde du compte "Entreprise Duffreux" tenu par la Banque Populaire Atlantique : 2 431,18 Solde du compte 5121 Banque populaire tenu par l'entreprise Duffreux : + 78,56 Différence 2 509,74 Justification de la différence entre les soldes : La Banque Populaire Atlantique n'a pas enregistré les opérations suivantes qui ont été comptabilisées par l'entreprise Duffreux : Remise de chèques n 842 : 2 876,23 Chèque n 4586 émis par l'entreprise Duffreux : 168,85 Différence liée à la banque 2 707,38 L'entreprise Duffeux n'a pas comptabilisé les opérations suivante qui ont été enregistré par la Banque : Virement reçu du client René 197,64 Différence liée à l'entreprise Duffeux 197,64 Différence totale 2 509,74 Question 2 : Enregistrer au journal de la société Duffeux les écritures au 31 décembre /12/ Fournisseurs effets à payer 1 369, Services bancaires et assimilés 15, Emprunts auprès des établissements de crédit 1914, Intérêts d'emprunt 542, Clients Effets à recevoir 457, Autres charges financières 20, Frais sur effets 35, Client Dupont (erreur) 450, Client Durant Chèque impayé 450, TVA déductible / ABS (2,94 + 3,92) 6, Banque 5 261,22 Etat de rapprochement au 31/12/2004 (crédit de la banque) d 512 Banque 940, Produits des autres immobilisations financières 940,00 Etat de rapprochement au 31/12/2004 (débit de la banque) Question 3 : Indiquer le solde initial qui doit figurer sur le compte banque tenu par la société Duffeux au 1 er janvier 2005 et le solde initial qui doit apparaître sur le relevé bancaire au à cette même date. Le solde initial du compte "5121 banque" tenu par l'entreprise Duffeux tient compte des écritures que nous venons de passer : Solde au 31/12/ ,46 Etat de rapprochement (crédit de la banque) 5 261,22 Etat de rapprochement (débit de la banque) + 940,00 Solde au 01/01/ ,24 Le solde au 1 er janvier 2005 du compte "Entreprise Duffeux" tenu par la Banque Populaire Atlantique est identique à celui du 31 décembre La Banque Populaire Atlantique enregistrera les chèques émis et reçus par l'entreprise Duffeux au fur et à mesure qu'ils lui seront présentés. Le solde au 1 er janvier du compte "5121 banque" dans l'entreprise Duffeux s'élève à ,24. Le solde au 1 er janvier du compte "Entreprise Duffeux" à la Banque Populaire s'élève à , /33

24 Dossier 3 : Travaux d'inventaire Question 1 : Etablir le tableau d'amortissement du bien. Afin d'établir le tableau d'amortissement, il est nécessaire de calculer la base amortissable. Cette base amortissable est égale à la différence entre le coût d'acquisition et la valeur résiduelle du bien. Calcul du coût d'acquisition : d'achat : Frais de mise en fonction : Transport : Installation : 500 Coût d'acquisition : Valeur résiduelle : Cette donnée nous est fournie par l'énoncé : 600 Calcul de la base amortissable : Coût d'acquisition : Valeur résiduelle : 600 Base amortissable : Les données fournies par l'entreprise Atlant nous amènent à adopter comme mesure d'utilisation l'unité d'œuvre de production. Production prévue par l'entreprise Atlant pour le matériel industriel acquis le 1 er août 2004 : Année 2004 : 800 unités Année 2005 : unités Année 2006 : unités Année 2007 : unités Année 2008 : unités Production prévue totale : unités Présentation du tableau d'amortissement : Années Base amortissable Annuités Annuités cumulées VNC (1) (7) (2) (6) (3) (4) (5) (1) * 800 / (2) * / (3) * / (4) * / (5) * / (6) (7) Question 2 : Enregistrer l'écriture de dotation aux amortissements pour l'année /12/ Dotation aux amortissements sur immobilisations corporelles 856, Amortissement du matériel industriel 856,00 Dotation aux amortissements du matériel industriel pour l'année /33

25 Question 3 : Indiquer le principe comptable qui justifie l'ajustement des comptes de gestion dans le temps à la date d'inventaire et préciser son intérêt. L'ajustement des comptes de gestion dans le temps à la date de l'inventaire se justifie par le principe de l'indépendance (ou de la séparation) des exercices. L'intérêt de ce principe est de rattacher à chaque exercice comptable les charges et produits qui lui correspondent et uniquement ceuxlà. Les entreprises vont ainsi pouvoir déterminer un résultat qui correspond à la période concernée, ne comprenant pas d'éléments concernant une autre période (produits ou charges constatées d'avance par exemple) mais tenant compte des éléments réalisés mais non encore facturés (produits à recevoir ou factures non parvenues par exemple). Question 4 : Enregistrer les opérations d'ajustement des comptes de gestion dans le temps au 31 décembre ) L'entreprise a comptabilisé le 1 er octobre 2004 la prime annuelle d'assurance pour un montant de 480. L'entreprise à comptabilisé en octobre 2004 une charge qui couvre la période du 1 er octobre 2004 au 30 septembre Il s'agit donc d'une charge constatée d'avance pour la période allant du 1 er janvier au 30 septembre 2005 soit 9 mois. 31/12/ Charges constatées d'avance 360, Primes d'assurance 360 Charge constatée d'avance relative à la prime d'assurance Période du 01/01/2005 au 30/09/2005 : (480 * 9/12) 2) L'entreprise a contracté un emprunt le 1 er mars 2004 d'un montant de , remboursable par amortissement constant sur 5 ans. Le taux d'intérêt est de 4 % l'an. Le premier terme de remboursement interviendra le 28 février Les intérêt relatifs à cet emprunt ne seront facturés que le 28 février 2005 cependant ils ont courus du 1 er mars au 31 décembre Il faut donc constater les intérêts courus non échus (factures non parvenues) pour cet emprunt sur une période de 10 mois. 31/12/ Intérêts des emprunts et dettes 333, Intérêts courus sur emprunts 333,33 Intérêts courus non échus sur emprunt Période du 01/03/2004 au 31/12/2004 : ( * 4 % * 10/12) 3) L'entreprise a livré le 28 décembre 2004 des marchandises pour un montant de HT. La facture sera éditée en janvier Les marchandises ont été livrées mais non facturées en Il faut constater une facture à établir pour ces marchandises. 31/12/ Clients Factures à établir 8 611, Ventes de marchandises 7 200, TVA sur factures à établir (7 200 * 19,6 %) 1 411,20 Facture à établir sur produits livrés le 28 décembre /33

26 4) L'entreprise estime sa consommation d'électricité pour le mois de décembre 2004 à 430 HT. L'entreprise n'a pas reçu la facture d'électricité relative au mois de décembre mais peut estimer sa consommation. Il faut enregistrer une écriture pour facture non parvenue. 31/12/ Fournitures non stockables 430, TVA sur factures non parvenues (430 * 19,6 %) 84, Fournisseurs factures non parvenues 514,28 Facture non parvenue : électricité, consommation de décembre ) L'entreprise doit accorder des ristournes à ces clients pour un montant évalué à HT. L'entreprise va établir ces ristourne après la clôture de l'exercice mais elles concernent l'exercice Il faut donc constater ces ristournes à établir par le biais d'une écriture. 31/12/ Rabais, remises, ristournes accordés 1 440, TVA sur factures à établir (1 440 * 19,6 %) 282, Rabais, remises, ristournes à accorder 1 722,24 Rabais, remises, ristournes à établir au titre de décembre 2004 Remarque Les écritures enregistrées dans cette question 4 devront être extournées au 1 er janvier /33

27 Dossier 4 Coût complet 1. Compléter le tableau des charges indirectes pour le mois d'avril 2004 annexe A à rendre avec la copie). Charges Totaux après répartition primaire Répartition secondaire : Gestion du personnel Gestion du personnel Gestion du matériel Approvision nement Atelier fonte de cire Atelier moulage Distribution Administration , Gestion du matériel Totaux après répartition secondaire 120 Nature de l'unité d'œuvre ou de l'assiette de frais Nombre d'unités d'œuvre ou montant de l'assiette de frais , d'achat (a) Heure de MOD 700 (b) 240 Nombre d'unités fabriquées (c) 120 Nombre d'unités vendues (d) 1 de coût de production des produits vendus Coût de l'unité d'œuvre ou taux de frais 0,16 8,00 0,30 0,50 0, (e) (a) => (900 * 6) + (25 * 104) = = (b) => cf énoncé, annexe 8, main d'œuvre directe (c) => cf énoncé, annexe 8, production du mois => = (d) => cf énoncé, annexe 8, ventes du mois => = (e) => Le coût de production des produits vendus correspond à la rubrique "sortie" des fiches de stocks des bougies carrées et rondes. En théorie on devrait donc attendre d'avoir calculé le coût de production et d'avoir établi la fiche de stocks de ces bougies pour connaître le nombre d'uo du centre administration. Mais l'énoncé donnait en annexe B certaines informations, dont les fiches de stocks totalement remplies des bougies rondes et carrées! Il suffit donc d'ajouter le montant des sorties de chaque type de bougie pour connaître le montant du coût de production des produits vendus. Il vient : = Justification du montant des centres auxiliaires GP = ,10 GM GM = ,20 GP On peut donc écrire par exemple : => GP = ,10 ( ,20 GP) => GP = ,02 GP => GP 0,02 GP = => 0,98 GP = => GP = 1 960/0,98 = Si GP = => On peut écrire : GM = (0,2 * 2 000) = /33

28 2. Présenter les calculs nécessaires à la détermination du résultat analytique (annexe B à rendre avec la copie) Calculer le coût d'achat de la cire et du parfum. Cire Parfum d'achat 900 6, , , ,00 CI approvisionnement ,16 864, ,16 416,00 Coût d'achat 900 6, , , , Présenter la fiche de stock de la cire et du parfum Fiche de stock de la cire : SI 80 5,00 400,00 Sorties 680 6, ,00 Entrées 900 6, ,00 Stock final 300 6, , , , , ,00 Fiche de stock du parfum : SI 5 116,80 584,00 Sorties 8 120,00 960,00 Entrées , ,00 Stock final , , , , , , Calculer le coût de production des pains de cire non parfumés et des pains de cire parfumés. Pains de cire non parfumés Pains de cire parfumés Cire (a) 500 6, ,00 E.C.I 810,00 Mèche ,20 320,00 Cire (a) 180 6, ,00 M.O.D , ,00 Mèche 400 0,20 80,00 CI atelier fonte 400 8, ,00 Parfum 8 120,00 960,00 M.O.D , ,00 CI atelier fonte 300 8, ,00 E.C.F 1 364, , , , , /33

29 (a) => Justification de la cire consommée pour chaque type de pains. L'énoncé précise (Annexe 8 Informations relatives à la comptabilité de gestion) que pour obtenir 90 kg de pains il faut 100 kg de cire. La même annexe précise que la production du mois est la suivante : pains non parfumés => 90 pains de 5 kg l'unité pains parfumés => 27 pains de 6 kg l'unité. Pour les pains de cire non parfumés, on peut donc écrire par exemple : 100 kg de cire = 90 kg de pains => x * 90 = 100 * 450 => x = (100 * 450)/90 = 500 X = 90 * 5 = 450 Pour les pains de cire parfumés, on peut donc écrire par exemple : 100 kg de cire = 90 kg de pains => x * 90 = 100 * 162 => x = (100 * 162)/90 = 180 X = 67 * 6 = Compléter la fiche de stock des pains de cire non parfumés et des pains de cire parfumés. Fiche de stock des pains de cire non parfumés : SI , ,00 Sorties , ,00 Entrées , ,00 SF , , , , , ,00 Fiche de stock des pains de cire parfumés : SI 3 410, ,00 Sorties , ,00 Entrées , ,00 SF 5 374, , , , , ,00 Remarque. L'énoncé ne précisait nulle part pour quel type de bougie était utilisé la cire parfumée et non parfumée! En effet, rien n'indiquait que les bougies carrées étaient fabriquées avec de la cire non parfumée et que les bougies rondes l'étaient avec de la cire parfumée!! On ne peut pas le deviner!! Toutefois (et heureusement) on disposait des fiches de stock des bougies carrées et rondes. Donc on connaissait la valeur des entrées de chaque type de bougie, donc de leur coût de production. Par déduction en pouvait en conclure que les bougies carrées était fabriquées avec de la cire non parfumée et les rondes avec de la cire parfumée. L'information précisant que chaque pain de cire non parfumé permet de produire 100 bougies et chaque pain parfumé 125 bougies de résolvait pas le problème!! /33

30 Donc par déduction, on pouvait écrire : => unités de bougies carrées produites = 8 800/100 = 88 pains de cire non parfumée => unités de bougies rondes produites = 3 125/125 = 25 pains de cire non parfumée 2.5. Calculer le coût de production des bougies carrées et des bougies rondes. Bougies carrées Bougies rondes Pains de cire 88,00 163, ,00 Pains de cire , ,00 M.O.D moulage 1 575,20 M.O.D moulage 832,00 CI moulage , ,00 CI moulage ,30 937,50 Vente de déchets 494, , , , , Calculer le coût de revient des bougies carrées et des bougies rondes. Bougies carrées Bougies rondes Coût de production , ,00 Coût de production , ,00 CI distribution , ,00 CI distribution , ,00 CI administration , ,50 CI administration , , , , , , Présenter le calcul du résultat analytique des bougies carrées et des bougies rondes. Bougies carrées Bougies rondes Ventes , ,00 Ventes , ,00 Coût de revient , ,50 Coût de revient , ,50 Résultat , ,50 Résultat , , /33

31 3. Commenter les résultats obtenus et proposer les mesures à prendre. Le résultat global est bénéficiaire mais le résultat des bougies rondes est déficitaire. Ceci est du en particulier au fait que le prix de vente des bougies rondes n'est que de 0,10 supérieur à celui des bougies carrées alors que dans le même temps le coût de production des bougies rondes est de 1,48 supérieur à celui des bougies carrées. En conséquence il parait opportun d'augmenter le prix de vente des bougies rondes. Toutefois une analyse plus fine des coûts de revient serait intéressante, notamment en utilisant d'autres méthodes de calcul de coûts. L'étude des coûts variables et spécifiques donnerait des informations supplémentaires et permettrait donc de mieux appréhender les problèmes /33

32 Dossier 5 Les soldes intermédiaires de gestion 1. Etablir le tableau des soldes intermédiaires de gestion pour l'exercice Ventes de marchandises Production vendue Production stockée Production immobilisée Marge commerciale Production e l'exercice Valeur ajoutée Subventions d'exploitation PRODUITS s CHARGES s Coût d'achat des marchandises vendues ou Déstockage de production Consommations de l'exercice en provenance de tiers Impôts, taxes et versements assimilés Charges de personnel SOLDES INTERMEDIAIRES DE GESTION 2004 Marge commerciale Production de l'exercice Valeur ajoutée Excédent brut d'exploitation (ou insuffisance) Excédent brut d'exploitation ou insuffisance brute d'exploitation Reprises sur charges et transferts de charges Dotations aux amortissements et aux provisions Résultat d'exploitation Autres produits Autres charges (bénéfice ou perte) Résultat d'exploitation ou résultat d'exploitation Quotesparts de résultat sur opérations en commun ou Quotesparts de résultat sur opérations en Produits financiers commun Résultat courant avant impôts Charges financières Produits exceptionnels Charges exceptionnelles Résultat exceptionnel (bénéfice ou perte) Résultat courant avant impôts Résultat exceptionnel ou résultat courant avant impôts ou résultat exceptionnel Participation des salariés Impôts sur les bénéfices Résultat de l'exercice (bénéfice ou perte) Produits des cessions d'éléments d'actif Valeur comptable des éléments d'actif cédés Plus/moins values sur cession d'éléments d'actif /33

33 2. Indiquer la signification et l'intérêt de l'excédent Brut d'exploitation. L'E.B.E est (avec la V.A) un solde très important et intéressant pour l'analyse financière. On peut dire simplement que l'e.b.e représente la trésorerie dont disposerait l'entreprise à la fin de l'exercice, grâce à son exploitation, si tous les produits et toutes les charges qui le composent ont été encaissés et décaissées. En effet, tous les produits et charges en amont de ce solde sont tous encaissables et décaissables (les amortissements, par exemple ne sont pas intégrés dans le calcul). Rappelons que c'est l'exploitation qui devrait principalement dégager de la trésorerie car c'est ce pour quoi l'entreprise a été créée! Si ce n'est pas le cas => E.B.E < 0 (autrement dit l'entreprise a dégagé un I.B.E), l'entreprise risque de ne pas avoir la trésorerie nécessaire pour régler : les emprunts (capital + intérêts) les autres charges en amont de l'e.b.e (impôts ) les éventuels dividendes D'autre part l'e.b.e permet des comparaisons (en pourcentage par rapport au C.A) interentreprises du même secteur (de tailles différentes) puisqu'il n'intègre pas les amortissements, les provisions et les charges financières. 3. Commenter les résultats et leur évolution par rapport à l'exercice précédent Marge commerciale Variation en Variation en % + 33,34% Production de l'exercice ,46% Valeur ajoutée ,00% Excédent Brut d'exploitation ,11% Résultat d'exploitation ,94% Résultat courant avant impôts ,51% Résultat exceptionnel Résultat de l'exercice ,70% A la lecture de ce tableau on s'aperçoit que tous les soldes ont augmenté en 2004 sauf le résultat exceptionnel et le résultat de l'exercice. Or le résultat de 2003 n'a été obtenu que grâce au résultat exceptionnel. Donc l'entreprise a du céder des immobilisations en S'il n'y avait pas eu ce résultat exceptionnel le résultat de l'exercice 2003 aurait été très négatif. Par ailleurs la hausse spectaculaire du résultat d'exploitation est probablement due à une baisse très significative des amortissements en Ceci corroborerait le fait qu'en 2003 l'entreprise a cédé beaucoup d'immobilisations amortissables. Cela semble donc dire aussi que les immobilisations cédées en 2003 n'étaient pas utiles à l'exploitation (ou mal adaptées) car dans le même temps la VA et l'e.b.e ont aussi augmentés en Les immobilisations cédées ne généraient donc pas assez de chiffre d'affaires. Ceci dit, l'e.b.e est positif en 2003 et 2004 donc l'exploitation de l'entreprise parait saine /33

UE9 Introduction à la comptabilité Corrigé indicatif

UE9 Introduction à la comptabilité Corrigé indicatif DCG session 2009 UE9 Introduction à la comptabilité Corrigé indicatif 1. Définir la normalisation comptable. DOSSIER 1 - Normalisation comptable La normalisation comptable consiste à : - produire des normes

Plus en détail

LES AJUSTEMENTS OU REGULARISATIONS DES COMPTES DE CHARGES ET DE PRODUITS

LES AJUSTEMENTS OU REGULARISATIONS DES COMPTES DE CHARGES ET DE PRODUITS LES AJUSTEMENTS OU REGULARISATIONS DES COMPTES DE CHARGES ET DE PRODUITS Objectif(s) : o Traitement comptable des régularisations des charges et des produits. Pré-requis : o Principes généraux de la comptabilité,

Plus en détail

SESSION 2009 UE6 FINANCE D ENTREPRISE

SESSION 2009 UE6 FINANCE D ENTREPRISE 910006 DCG SESSION 2009 UE6 FINANCE D ENTREPRISE Durée de l épreuve : 3 heures - coefficient : 1 Document autorisé : Aucun document n est autorisé. Matériel autorisé : Une calculatrice de poche à fonctionnement

Plus en détail

UE9 Introduction à la comptabilité Corrigé indicatif

UE9 Introduction à la comptabilité Corrigé indicatif DCG session 2008 UE9 Introduction à la comptabilité Corrigé indicatif DOSSIER 1 - OPÉRATIONS ÉCONOMIQUES COURANTES A. OPÉRATIONS DIVERSES. A l aide de l annexe 1, comptabiliser au journal de la SARL PROGOLF

Plus en détail

SESSION 2010 INTRODUCTION À LA COMPTABILITÉ

SESSION 2010 INTRODUCTION À LA COMPTABILITÉ 1010009 DCG SESSION 2010 INTRODUCTION À LA COMPTABILITÉ Durée de l épreuve : 3 heures - coefficient : 1 Document autorisé : Liste des comptes du plan comptable général, à l exclusion de toute autre information.

Plus en détail

Compte de résultat de l exercice N en CHARGES TOTAL PRODUITS TOTAL

Compte de résultat de l exercice N en CHARGES TOTAL PRODUITS TOTAL L entreprise PODENSAC ( SARL au capital de 13 000 ), fabriquant de produits exotiques, est actuellement en pleine croissance. Elle vient de réaliser de nouveaux investissements qui lui permettront d augmenter

Plus en détail

UE6 Finance d entreprise

UE6 Finance d entreprise 1210006 SESSION 2012 UE6 Finance d entreprise Durée de l épreuve : 3 heures - coefficient : 1 Document autorisé : Aucun Matériel autorisé : Une calculatrice de poche à fonctionnement autonome sans imprimante

Plus en détail

LE PLAN COMPTABLE LUXEMBOURGEOIS : VERSION ABREGEE

LE PLAN COMPTABLE LUXEMBOURGEOIS : VERSION ABREGEE LE PLAN COMPTABLE LUXEMBOURGEOIS : VERSION ABREGEE 1 LE PLAN COMPTABLE LUXEMBOURGEOIS : VERSION ABREGEE CLASSE 1 : COMPTES DE CAPITAUX 10. Capitaux propres 106. Réserves 107. Capital 108. Compte de l'exploitant

Plus en détail

UE9 INTRODUCTION À LA COMPTABILITÉ

UE9 INTRODUCTION À LA COMPTABILITÉ SESSION 2013 UE9 INTRODUCTION À LA COMPTABILITÉ Durée de l épreuve : 3 heures - coefficient : 1 Document autorisé : Liste des comptes du plan comptable général, à l exclusion de toute autre information.

Plus en détail

Documents de synthèse Regroupements

Documents de synthèse Regroupements Documents de synthèse Regroupements Pré-requis : o Connaitre les documents de synthèse (bilan et tableau de résultat) selon les trois systèmes : Système de base, Système abrégé, Système développé. Objectif

Plus en détail

SESSION 2011 UE 9 INTRODUCTION À LA COMPTABILITÉ

SESSION 2011 UE 9 INTRODUCTION À LA COMPTABILITÉ 1110009 DCG SESSION 2011 UE 9 INTRODUCTION À LA COMPTABILITÉ Durée de l épreuve : 3 heures - Coefficient : 1 DCG 2011 UE9 Introduction à la comptabilité 1110009 DCG SESSION 2011 INTRODUCTION A LA COMPTABILITE

Plus en détail

INTRODUCTION À LA COMPTABILITÉ. DCG - Session 2008 Corrigé indicatif

INTRODUCTION À LA COMPTABILITÉ. DCG - Session 2008 Corrigé indicatif INTRODUCTION À LA COMPTABILITÉ DCG - Session 2008 Corrigé indicatif DOSSIER 1 - OPÉRATIONS ÉCONOMIQUES COURANTES A. OPÉRATIONS DIVERSES A l aide de l annexe 1, comptabiliser au journal de la SARL PROGOLF

Plus en détail

DOSSIER 1 OPÉRATIONS COURANTES

DOSSIER 1 OPÉRATIONS COURANTES Session 2012 - INTRODUCTION À LA COMPTABILITÉ Corrigé indicatif Ce corrigé n est qu indicatif et peut contenir des erreurs. DOSSIER 1 OPÉRATIONS COURANTES Partie A - Opérations liées aux achats et aux

Plus en détail

Annexe : Comptes ouverts ou créés dans le projet de plan comptable particulier de l'unedic

Annexe : Comptes ouverts ou créés dans le projet de plan comptable particulier de l'unedic AVIS DE CONFORMITÉ N 95-01 RELATIF AU PLAN COMPTABLE PARTICULIER DE L'UNEDIC Annexe : Comptes ouverts ou créés dans le projet de plan comptable particulier de l'unedic Remarques: Dans la première colonne

Plus en détail

LISTE DES PRINCIPAUX INDICATEURS UTILISES DANS L ANALYSE DES DOCUMENTS DE SYNTHESE

LISTE DES PRINCIPAUX INDICATEURS UTILISES DANS L ANALYSE DES DOCUMENTS DE SYNTHESE LISTE DES PRINCIPAUX INDICATEURS UTILISES DANS L ANALYSE DES DOCUMENTS DE SYNTHESE RATIOS DE STRUCTURE = Ratios qui mettent en rapport les éléments stables du bilan et dont l évolution traduit les mutations

Plus en détail

SESSION 2009 UE9 INTRODUCTION À LA COMPTABILITÉ

SESSION 2009 UE9 INTRODUCTION À LA COMPTABILITÉ 910009 DCG SESSION 2009 UE9 INTRODUCTION À LA COMPTABILITÉ Durée de l épreuve : 3 heures - coefficient : 1 Document autorisé : Liste des comptes du plan comptable général, à l exclusion de toute autre

Plus en détail

SESSION 2012 UE 6 - FINANCE D'ENTREPRISE

SESSION 2012 UE 6 - FINANCE D'ENTREPRISE SESSION 2012 UE 6 - FINANCE D'ENTREPRISE Durée de l épreuve : 3 heures Coefficient : 1 Comptazine Reproduction Interdite 2012 UE6 Finance d Entreprise 1/11 SESSION 2012 UE 6 FINANCE D ENTREPRISE Durée

Plus en détail

- 03 - Analyse du tableau de résultat Les Soldes Intermédiaires de Gestion (SIG)

- 03 - Analyse du tableau de résultat Les Soldes Intermédiaires de Gestion (SIG) - 03 - Analyse du tableau de résultat Les Soldes Intermédiaires de Gestion (SIG) Objectif(s) : o Méthode d'évaluation des Soldes Intermédiaires de Gestion, o Interprétation des Soldes Intermédiaires de

Plus en détail

Tableau de correspondance PCN/SCF TABLEAU DE CORRESPONDANCE PCN / SCF

Tableau de correspondance PCN/SCF TABLEAU DE CORRESPONDANCE PCN / SCF TABLEAU DE CORRESPONDANCE PCN / SCF PLAN COMPTABLE NATIONAL 1975 NOMENCLATURE COMPTABLE CONVERGENTE SCF Classe 1 : Fonds propres 100 Apports de l'etat (appelés / non appelés) 101 Capital émis (capital

Plus en détail

COMPTABILITE : NOTIONS DE BASE

COMPTABILITE : NOTIONS DE BASE Fiche technique réglementaire Version du 18 juillet 2008 COMPTABILITE : NOTIONS DE BASE 1. DEFINITION La comptabilité peut être définie comme une technique normalisée d enregistrement des flux (achats

Plus en détail

Association LANDANA CADA 21 RUE HENRI DUPARC

Association LANDANA CADA 21 RUE HENRI DUPARC 21 RUE HENRI DUPARC Dossier financier de l'eercice en Euros Période du 01/01/2013 au 31/12/2013 Activité principale de l'association : Autres hébergements sociau Nous vous présentons ci-après le dossier

Plus en détail

Corrigé du DS du 7 décembre 2011

Corrigé du DS du 7 décembre 2011 Corrigé du DS du 7 décembre 2011 DOSSIER 1 : PREVISIONS DE COUTS 1. Rappelez le rôle d une comptabilité de gestion et indiquez en quoi elle est contingente. La comptabilité de gestion (ou comptabilité

Plus en détail

Les corrigés des examens DPECF 2007

Les corrigés des examens DPECF 2007 Les corrigés des examens L école en ligne qui en fait + pour votre réussite Ce corrigé est la propriété exclusive de Comptalia.com ; toute utilisation autre que personnelle devra faire l'objet d'une demande

Plus en détail

DOSSIER I : OPERATION COURANTES

DOSSIER I : OPERATION COURANTES INSTITUT MATAMFEN Examen Blanc 3 e session Mai 2006 Classe : PREMIERE Série : G2 Année scolaire : 2005/2006 Epreuve : T.Q.G Coef : 4 Durée : 4 h 15min Vous êtes stagiaire dans un cabinet comptable à yaoundé.

Plus en détail

FR n 1 : Le plan des comptes, le bilan, le compte de résultat

FR n 1 : Le plan des comptes, le bilan, le compte de résultat 1. Il existe trois systèmes comptables: le système abrégé: il est réservé aux petites exploitations, FR n 1 : Le plan des comptes, le bilan, le compte de résultat Le plan comptable général a pour finalité

Plus en détail

Etats Comptables et Fiscaux

Etats Comptables et Fiscaux adps 18 bis rue de bruxelles 75009 paris Etats Comptables et Fiscaux 31/12/2014 Téléphone : Etats Financiers Bilan Actif adps Edition du 17/03/15 RUBRIQUES BRUT Amortissements Net (N) Net (N-1) 31/12/2014

Plus en détail

CFTC AIRBUS 316 ROUTE DE BAYONNE 31060 TOULOUSE COMPTES ANNUELS

CFTC AIRBUS 316 ROUTE DE BAYONNE 31060 TOULOUSE COMPTES ANNUELS 316 ROUTE DE BAYONNE 31060 TOULOUSE COMPTES ANNUELS du 01/01/2010 au 31/12/2010 Sommaire Attestation de Présentation 1 Bilan association 2 ACTIF 2 Immobilisations incorporelles 2 Immobilisations corporelles

Plus en détail

LISTE DES COMPTES DES DEBITANTS DE TABAC : Extrait du plan comptable hôtelier

LISTE DES COMPTES DES DEBITANTS DE TABAC : Extrait du plan comptable hôtelier LISTE DES COMPTES DES DEBITANTS DE TABAC : Extrait du plan comptable hôtelier Classe 1 : COMPTES DE CAPITAUX 10. CAPITAL ET RESERVES 101 Capital 105 Ecarts de réévaluation 106 Réserves 1063 Réserves statutaires

Plus en détail

28 Rabie El Aouel 1430 25 mars 2009 40 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N 19 NOMENCLATURE DES COMPTES A TROIS CHIFFRES

28 Rabie El Aouel 1430 25 mars 2009 40 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N 19 NOMENCLATURE DES COMPTES A TROIS CHIFFRES 40 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N 19 28 Rabie El Aouel 1430 NOMENCLATURE DES COMPTES A TROIS CHIFFRES 1 - CLASSE 1 - COMPTES DE CAPITAUX 10 Capital, réserves et assimilés 101 Capital émis

Plus en détail

Chapitre VII : Les écritures de régularisation

Chapitre VII : Les écritures de régularisation Chapitre VII : Les écritures de régularisation L ajustement des comptes de gestion Dans la pratique, il peut y avoir un décalage dans le temps entre le moment où l entreprise a effectué une opération génératrice

Plus en détail

QUANTUM GENOMICS SAS COMPTES ANNUELS SOMMAIRE 1 DONNEES D'IDENTIFICATION VALIDEES 2 BILAN ACTIF 3 BILAN PASSIF 4 COMPTE DE RESULTATS CHARGES

QUANTUM GENOMICS SAS COMPTES ANNUELS SOMMAIRE 1 DONNEES D'IDENTIFICATION VALIDEES 2 BILAN ACTIF 3 BILAN PASSIF 4 COMPTE DE RESULTATS CHARGES COMPTES ANNUELS EXERCICE SOMMAIRE Sommaire 1 DONNEES D'IDENTIFICATION VALIDEES 2 BILAN ACTIF 3 BILAN PASSIF 4 COMPTE DE RESULTATS CHARGES 5 COMPTE DE RESULTATS PRODUITS 6 COMPTE DE RESULTATS CHARGES (LISTE)

Plus en détail

CHAPITRE 1 - REVISIONS DES PRE REQUIS L ORGANISATION COMPTABLE

CHAPITRE 1 - REVISIONS DES PRE REQUIS L ORGANISATION COMPTABLE CHAPITRE 1 - REVISIONS DES PRE REQUIS L ORGANISATION COMPTABLE La comptabilité financière d une entreprise s organise de la façon suivante : PIECES JUSTIFICATIVES Factures, pièce de caisse, livre de paye,

Plus en détail

Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur

Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur DCG UE06 FINANCE D ENTREPRISE - session 2013 Proposition de CORRIGÉ Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur DOSSIER 1 DIAGNOSTIC FINANCIER - 11 points 1. Complétez le

Plus en détail

COURS À CONSULTER : 2. LA PRÉSENTATION GÉNÉRALE DES ÉTATS FINANCIERS. Soit une société dans la balance d ouverture au 01/01/20n est la suivante :

COURS À CONSULTER : 2. LA PRÉSENTATION GÉNÉRALE DES ÉTATS FINANCIERS. Soit une société dans la balance d ouverture au 01/01/20n est la suivante : PRÉSENTATION DU TABLEAU DES FLUX DE TRÉSORERIE COURS À CONSULTER : 2. LA PRÉSENTATION GÉNÉRALE DES ÉTATS FINANCIERS NORME À CONSULTER : IAS 01 PRÉSENTATION DES ÉTATS FINANCIERS NORME À CONSULTER : IAS

Plus en détail

GESTION HOTELIERE n 5

GESTION HOTELIERE n 5 GESTION HOTELIERE n 5 Avril 2012 L'hôtel restaurant, «le Bandeloup» situé à Bandol (côte varoise), ouvert depuis près de 30 ans, jouit d'une bonne réputation. L établissement est situé en retrait de la

Plus en détail

ANNEXE 1 PLAN COMPTABLE GÉNÉRAL (simplifié)

ANNEXE 1 PLAN COMPTABLE GÉNÉRAL (simplifié) ANNEXE 1 PLAN COMPTABLE GÉNÉRAL (simplifié) CLASSE 1: COMPTES DE CAPITAUX 10 Capitaux propres 101 Capital souscrit 106 Réserves 1061 Réserve légale 1063 Réserves statutaires 1069 Autres réserves 11 Résultat

Plus en détail

SESSION 2010. UE 6 - FINANCE D ENTREPRISE Durée de l épreuve : 3 heures - coefficient : 1

SESSION 2010. UE 6 - FINANCE D ENTREPRISE Durée de l épreuve : 3 heures - coefficient : 1 1010006 DCG SESSION 2010 Document autorisé : Aucun document autorisé. UE 6 - FINANCE D ENTREPRISE Durée de l épreuve : 3 heures - coefficient : 1 Matériel autorisé : Une calculatrice de poche à fonctionnement

Plus en détail

DCG session 2010 UE9 Introduction à la comptabilité Corrigé indicatif DOSSIER 1 : NORMALISATION ET RÉGLEMENTATION COMPTABLE

DCG session 2010 UE9 Introduction à la comptabilité Corrigé indicatif DOSSIER 1 : NORMALISATION ET RÉGLEMENTATION COMPTABLE DCG session 2010 UE9 Introduction à la comptabilité Corrigé indicatif DOSSIER 1 : NORMALISATION ET RÉGLEMENTATION COMPTABLE 1. Indiquer la signification de ce sigle. ANC : Autorité des normes comptables

Plus en détail

ASSOC. AQUAORBI Chez M. HOUDART Eric 6, Square du Trocadéro 75116 PARIS

ASSOC. AQUAORBI Chez M. HOUDART Eric 6, Square du Trocadéro 75116 PARIS Chez M. HOUDART Eric 6, Square du Trocadéro Dossier financier de l'exercice en Euros Période du 01/01/2011 au 31/12/2011 Activité principale de l'entreprise : Nous vous présentons ciaprès le dossier financier

Plus en détail

Exercices de Gestion en vidéo - BTS MUC & BTS NRC. Liste des tableaux. (Consultez également «Liste des formules»)

Exercices de Gestion en vidéo - BTS MUC & BTS NRC. Liste des tableaux. (Consultez également «Liste des formules») Liste des tableaux (Consultez également «Liste des formules») Table des matières Le bilan comptable... 2 Le bilan fonctionnel... 3 Le compte de résultat... 4 Les soldes intermédiaires de gestion (SIG)...

Plus en détail

Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur

Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur DCG UE09 INTRODUCTION À LA COMPTABILITÉ - session 2014 Proposition de corrigé 2014 dcg-lyon.fr Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur DOSSIER 1 NORMALISATION ET RÉGLEMENTATION

Plus en détail

Etats Comptables et Fiscaux

Etats Comptables et Fiscaux M.G.I S.A 4 RUE DE LA MERIDIENNE 94260 FRESNES +33 (0) 1 45 21 06 60 Etats Comptables et Fiscaux 31/12/2014 Téléphone : Bilan Actif M.G.I S.A Période du 01/01/14 au 31/12/14 Edition du 17/04/15 RUBRIQUES

Plus en détail

S.A W T ~~~~~~ PLAQUETTE DES COMPTES AU 31/03/2011

S.A W T ~~~~~~ PLAQUETTE DES COMPTES AU 31/03/2011 S.A W T ~~~~~~ PLAQUETTE DES COMPTES AU 31/03/2011 S.A W T 16 avenue Charles DE GAULLE 31130 BALMA Sommaire BILAN ET COMPTE DE RESULTAT 2 SOLDES INTERMEDIAIRES DE GESTION 16 ANNEXE 18 LIASSE FISCALE 26

Plus en détail

Détails pour la clôture

Détails pour la clôture Détails pour la clôture 31.12.20 Société Adresse Téléfon Fax E-Mail Inventaire au Lieu / Date Les données suivantes correspondent avec les pièces jusificatives et correspondent à la vérité. Signature 1.

Plus en détail

INITIATION A LA COMPTABILITE GENERALE

INITIATION A LA COMPTABILITE GENERALE INITIATION A LA COMPTABILITE GENERALE SOMMAIRE... 5 Première partie : LES FONDEMENTS DU SYSTEME COMPTABLE Chapitre 1 : LE BILAN DE L'ENTREPRISE 9 I. L'ENTREPRISE... 9 II. LE PATRIMOINE... 10 1. Définition...

Plus en détail

Annexes PREAMBULE. L'exercice social clos le 31/12/2014 a une durée de 12 mois. L'exercice précédent clos le 31/12/2013 avait une durée de 12 mois.

Annexes PREAMBULE. L'exercice social clos le 31/12/2014 a une durée de 12 mois. L'exercice précédent clos le 31/12/2013 avait une durée de 12 mois. Annexes PREAMBULE L'exercice social clos le 31/12/2014 a une durée de 12 mois. L'exercice précédent clos le 31/12/2013 avait une durée de 12 mois. Le total du bilan de l'exercice avant affectation du résultat

Plus en détail

DOSSIER DE GESTION. Sommaire

DOSSIER DE GESTION. Sommaire 102 Allée de Barcelone 31000 TOULOUSE Forme juridique : ENTREPRISE INDIVIDUELLE Régime fiscal : R. Simplifié Date exercice : 01/07/2012 au 30/06/2013-12 DOSSIER DE GESTION Sommaire Présentation de l'exploitation

Plus en détail

Béatrice et Francis GRANDGUILLOT. omptabilité générale. Principes généraux Opérations courantes Opérations de fin d'exercice

Béatrice et Francis GRANDGUILLOT. omptabilité générale. Principes généraux Opérations courantes Opérations de fin d'exercice Béatrice et Francis GRANDGUILLOT omptabilité générale Principes généraux Opérations courantes Opérations de fin d'exercice 15 e édition 2011-2012 s ommaire Présentation 5 Liste des abréviations utilisées

Plus en détail

B I L A N EXERCICE 2004. Autres immobilisations incorporelles 1 575 236,43 1 344 391,50 230 844,93 317 205,10 Immobilisations corporelles

B I L A N EXERCICE 2004. Autres immobilisations incorporelles 1 575 236,43 1 344 391,50 230 844,93 317 205,10 Immobilisations corporelles B I L A N A C T I F EXERCICE 2004 EXERCICE 2003 BRUT Amortissements NET NET et provisions (à déduire) ACTIF IMMOBILISE Autres immobilisations incorporelles 1 575 236,43 1 344 391,50 230 844,93 317 205,10

Plus en détail

ADASP 78. 12 rue de Vergennes 78000 VERSAILLES

ADASP 78. 12 rue de Vergennes 78000 VERSAILLES 12 rue de Vergennes 78000 VERSAILLES Comptes annuels au 31/12/2014 Sommaire Documents liminaires Attestation Documents de synthèse Bilan Compte de résultat Annexe DESIGNATION Principes, règles et méthodes

Plus en détail

CESSIONS D'ELEMENTS D ACTIF - IMMOBILISATIONS AMORTISSABLES

CESSIONS D'ELEMENTS D ACTIF - IMMOBILISATIONS AMORTISSABLES CESSIONS D'ELEMENTS D ACTIF - IMMOBILISATIONS AMORTISSABLES Objectif(s) : o Conséquences comptables des opérations de cessions, o Aspects fiscaux. Pré-requis : o Maîtrise des amortissements et provisions,

Plus en détail

Christian ZAMBOTTO www.decf-finance.fr.st

Christian ZAMBOTTO www.decf-finance.fr.st DEVOIR N 3 - Durée 2 heures Matériel autorisé : Calculatrice de poche à fonctionnement autonome et sans imprimante Le sujet se présente sous la forme de d un seul dossier. Le sujet comporte les annexes

Plus en détail

COMPTABILITE D ENTREPRISE METHODE COMPTABLE

COMPTABILITE D ENTREPRISE METHODE COMPTABLE COMPTABILITE D ENTREPRISE METHODE COMPTABLE Qu est ce que la comptabilité? La comptabilité est un ensemble d enregistrement, de traitement, au niveau interne elle permet aux dirigeants de faire des choix.

Plus en détail

ÉPREUVE À OPTION : OPTION GESTION COMPTABLE ET FINANCIÈRE

ÉPREUVE À OPTION : OPTION GESTION COMPTABLE ET FINANCIÈRE R É P U B L I Q U E F R A N Ç A I S E CONCOURS D'ADMINISTRATEUR-ADJOINT 2010-2011 DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES ET DE LA FORMATION Épreuve d'admissibilité 3 février 2011 ÉPREUVE À OPTION : OPTION GESTION

Plus en détail

Prévisionnel de Création d'activité de Janvier 2011 à Décembre 2013

Prévisionnel de Création d'activité de Janvier 2011 à Décembre 2013 Dossier prévisionnel Prévisionnel de Création d'activité de Janvier 2011 à Décembre 2013 Entreprise TEST 24 cours de la brocante 97200 Fort de France Tel : Fax : Email : infos@test-eurl.fr Monsieur Louis

Plus en détail

ASSOCIATION LANAUD STATION STATION DE LANAUD 87220 BOISSEUIL COMPTES ANNUELS

ASSOCIATION LANAUD STATION STATION DE LANAUD 87220 BOISSEUIL COMPTES ANNUELS ASSOCIATION LANAUD STATION STATION DE LANAUD 87220 BOISSEUIL COMPTES ANNUELS du 01/07/2010 au 30/06/2011 ASSOCIATION LANAUD STATION Exercice du 01/07/2010 au 30/06/2011 Sommaire Attestation de Présentation

Plus en détail

SESSION 2008 UE 9 - INTRODUCTION A LA COMPTABILITE. Durée de l épreuve : 3 heures - Coefficient : 1

SESSION 2008 UE 9 - INTRODUCTION A LA COMPTABILITE. Durée de l épreuve : 3 heures - Coefficient : 1 810009 DCG SESSION 2008 UE 9 - INTRODUCTION A LA COMPTABILITE Durée de l épreuve : 3 heures - Coefficient : 1 Document autorisé : Liste des comptes du Plan comptable général, à l exclusion de toute autre

Plus en détail

9900 - SKI CLUB FRASNE DRUGEON BILAN PASSIF. Du 01/07/2011 au 31/07/2012

9900 - SKI CLUB FRASNE DRUGEON BILAN PASSIF. Du 01/07/2011 au 31/07/2012 19/10/2012 9900 - SKI CLUB FRASNE DRUGEON BILAN ACTIF ACTIF Capital souscrit non appelé ACTIF IMMOBILISÉ Immobilisations incorporelles Frais d'établissement Frais de développement Concessions, brevets

Plus en détail

ANALYSE BILAN ET COMPTE DE RESULTAT

ANALYSE BILAN ET COMPTE DE RESULTAT ANALYSE BILAN ET COMPTE DE RESULTAT Le bilan fonctionnel : bilan simplifié Le bilan fonctionnel est un bilan dans lequel les ressources et les emplois sont classés par fonction (fonctions financement,

Plus en détail

Règles et Méthodes Comptables

Règles et Méthodes Comptables Page : 1 ANNEXE - Elément 1 Règles et Méthodes Comptables Les comptes annuels de l'exercice ont été élaborés et présentés conformément aux règles générales applicables en la matière et dans le respect

Plus en détail

BILAN (ACTIF ) AU: 31 /12/ 2004

BILAN (ACTIF ) AU: 31 /12/ 2004 ACTIF AU: 31 /12/ 2004 au 31/12/2003 Amortissements Brut et provisions Net Net IMMOBLISATIONS EN NON VALEUR (A) 0,00 0,00 0,00 0,00. Frais préliminaires. Charges à répartir sur plusieurs éxercices 0,00

Plus en détail

BILAN ET COMPTE DE RESULTAT

BILAN ET COMPTE DE RESULTAT 3 PLACE ARNOLD BILAN ET COMPTE DE RESULTAT - Bilan actif-passif - Compte de résultat - Détail des comptes bilan actif passif - Détail compte de résultat C.D. 63 B.P. 4 67116 STRASBOURG-REICHSTETT 03 88

Plus en détail

Etats Comptables et Fiscaux

Etats Comptables et Fiscaux 62 rue Oberkampf 75011 PARIS Etats Comptables et Fiscaux 31/12/2014 107 COURS DE VINCENNES 75020 PARIS Téléphone : 0146594400 Bilan Bilan Actif RUBRIQUES IMMOBILISATIONS INCORPORELLES Frais d'établissement

Plus en détail

www.comptazine.fr DCG session 2012 UE6 Finance d entreprise Corrigé indicatif

www.comptazine.fr DCG session 2012 UE6 Finance d entreprise Corrigé indicatif DCG session 2012 UE6 Finance d entreprise Corrigé indicatif DOSSIER 1 DIAGNOSTIC FINANCIER 1. Compléter le tableau de financement 2011 Affectation du bénéfice 2010 : Bénéfice 2010 359 286 Affectation en

Plus en détail

ASSOCIATION FFESSM COMITE PROVENCE 46 BOULEVARD FENOUIL BP 28 13467 MARSEILLE CEDEX 16

ASSOCIATION FFESSM COMITE PROVENCE 46 BOULEVARD FENOUIL BP 28 13467 MARSEILLE CEDEX 16 46 BOULEVARD FENOUIL BP 28 Dossier financier de l'exercice en Euros Période du 01/01/2011 au 31/12/2011 Activité principale de l'association : PROMOTION SPORTIVE ET ASSOCIATIVE Nous vous présentons ci-après

Plus en détail

DOSSIER PRÉVISIONNEL. S.A.R.L Arrosage Pro SUR 5 EXERCICES DE 10/2013 À 09/2018

DOSSIER PRÉVISIONNEL. S.A.R.L Arrosage Pro SUR 5 EXERCICES DE 10/2013 À 09/2018 DOSSIER PRÉVISIONNEL SUR 5 EXERCICES DE 10/2013 À 09/2018 S.A.R.L Arrosage Pro Chemin du petit doigt BP 321 44000 NANTES Tél : 02 40 01 01 01 Fax : 02 40 01 01 02 E-mail : contact@arrosage-pro.fr Cabinet

Plus en détail

UNITÉ 3 THÈME 4. Régulariser les comptes à l'inventaire : charges et produits. Cned Site de Lyon Page 1 / 9

UNITÉ 3 THÈME 4. Régulariser les comptes à l'inventaire : charges et produits. Cned Site de Lyon Page 1 / 9 UNITÉ 3 THÈME 4 Régulariser les comptes à l'inventaire : charges et produits Cned Site de Lyon Page 1 / 9 Thème 4 Unité 3 Thème 4 UNITÉ 3 THÈME 4...1 Régulariser les comptes à l'inventaire : charges et

Plus en détail

ANNEXE N 13 : Bilan et compte de résultat M4

ANNEXE N 13 : Bilan et compte de résultat M4 409 ANNEXE N 13 : Bilan et compte de résultat M4 Les tableaux suivants présentent les éléments nécessaires à la confection des documents de synthèse figurant au compte de gestion. Ils permettent d associer

Plus en détail

VECAM Etats Financiers au 31 décembre 2010

VECAM Etats Financiers au 31 décembre 2010 Etats Financiers au 31 décembre 2010 Etats Financiers au 31 décembre 2010 Page S1 SOMMAIRE BILAN 1 Bilan actif 2 Bilan passif 3 COMPTE DE RESULTAT 4 Compte de résultat partie 1 5 Compte de résultat partie

Plus en détail

CANDELA Discothèque. Prévisionnel pour la période de janvier 2011 à décembre 2013

CANDELA Discothèque. Prévisionnel pour la période de janvier 2011 à décembre 2013 CANDELA Discothèque Prévisionnel pour la période de janvier 2011 à décembre 2013 CANDELA 3, rue de jannetières 28300 Chaphol Eurl au capital de 15 000 euros RCS en cours AVERTISSEMENT Nous présentons dans

Plus en détail

Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 7

Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 7 BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SESSION 2011 SÉRIE : SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA GESTION ÉPREUVE ÉCRITE DE LA SPÉCIALITE : COMPTABILITÉ ET FINANCE D ENTREPRISE Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient :

Plus en détail

DOMAINE : économie et gestion comptable

DOMAINE : économie et gestion comptable CONCOURS DE L'AGREGATION INTERNE «ECONOMIE ET GESTION» SESSION 2002 EPREUVE PORTANT SUR LES TECHNIQUES DE GESTION ET COMPORTANT DES ASPECTS PEDAGOGIQUES DOMAINE : économie et gestion comptable Durée de

Plus en détail

ENREGISTREMENTS COMPTABLES DES FLUX RELATIFS AUX OPERATIONS REALISEES PAR L'ENTREPRISE

ENREGISTREMENTS COMPTABLES DES FLUX RELATIFS AUX OPERATIONS REALISEES PAR L'ENTREPRISE ENREGISTREMENTS COMPTABLES DES FLUX RELATIFS AUX OPERATIONS REALISEES PAR L'ENTREPRISE Rappels des cours précédents : Tout flux réel ou financier doit être enregistré en comptabilité. Les enregistrements

Plus en détail

TXCOM. 10, avenue Descartes 92350 LE PLESSIS ROBINSON. SITUATION au 30 juin 2012

TXCOM. 10, avenue Descartes 92350 LE PLESSIS ROBINSON. SITUATION au 30 juin 2012 10, avenue Descartes 92350 LE PLESSIS ROBINSON SITUATION au 30 juin 2012 1 TXCOM BILAN ACTIF Brut Amort./Provis. 30/06/2012 31/12/2011 Capital souscrit non appelé ACTIF IMMOBILISE Immobilisations incorporelles

Plus en détail

Pratique des normes IAS/IFRS : 40 cas d application. Robert OBERT. avec corrigés

Pratique des normes IAS/IFRS : 40 cas d application. Robert OBERT. avec corrigés Pratique des normes IAS/IFRS : 40 cas d application avec corrigés Robert OBERT Pratique des normes IAS/IFRS : 40 cas d application Pratique des normes IAS/IFRS : 40 cas d application Robert OBERT Dunod,

Plus en détail

Le bâtiment. Le stock de farine. La pétrisseuse. Le four. Des créances sur des clients. La clientèle. Le nom «Pain Pilène» Justification

Le bâtiment. Le stock de farine. La pétrisseuse. Le four. Des créances sur des clients. La clientèle. Le nom «Pain Pilène» Justification APPLICATIONS : LES D ACTIFS Référence interne leçon : 0007 Matière : Comptabilité Niveau : Terminale Filière : STG spécialité Comptabilité et Gestion Financière EXERCICE 1 : LES ACTIFS S. Monsieur Pilène,

Plus en détail

S.A.S. FRANCE IX Services Comptes Annuels au30/06/2014. Sommaire. Attestation 1 BILAN & COMPTE DE RESULTAT 2

S.A.S. FRANCE IX Services Comptes Annuels au30/06/2014. Sommaire. Attestation 1 BILAN & COMPTE DE RESULTAT 2 Tel: 01.55.12.07.00 Comptes Annuels au30/06/2014 Sommaire Page : Som INFORMATIONS Pages Attestation 1 BILAN & COMPTE DE RESULTAT 2 Bilan Actif 3 Bilan Passif 4 Compte de Résultat 1/2 5 Compte de Résultat

Plus en détail

AFGHANISTAN DEMAIN. 7 boulevard Saint Marcel 75013 PARIS COMPTES ANNUELS. du 01/01/2014 au 31/12/2014

AFGHANISTAN DEMAIN. 7 boulevard Saint Marcel 75013 PARIS COMPTES ANNUELS. du 01/01/2014 au 31/12/2014 7 boulevard Saint Marcel 75013 PARIS COMPTES ANNUELS du 01/01/2014 au 31/12/2014 Sommaire Bilan association 1 ACTIF 1 Immobilisations incorporelles 1 Immobilisations corporelles 1 Immobilisations financières

Plus en détail

Ce sont des réductions de prix fondées sur l opération de vente. On distingue :

Ce sont des réductions de prix fondées sur l opération de vente. On distingue : CHAPITRE 2 LES CLIENTS ET LES FOURNISSEURS I. PRESENTATION GENERALE DES FACTURES I.1. Définitions La facture de doit est un écrit dressé par un commerçant et constatant les conditions auxquelles il a vendu

Plus en détail

PLAN DE FINANCEMENT. ECART = Total Ressources - Total Besoins 0 0 0 0 TOTAL DES RESSOURCES 0 0 0 0 CAF

PLAN DE FINANCEMENT. ECART = Total Ressources - Total Besoins 0 0 0 0 TOTAL DES RESSOURCES 0 0 0 0 CAF PLAN DE FINANCEMENT BESOINS (durables) DEBUT ACTIVITE 1ère ANNEE 2ème ANNEE 3ème ANNEE IMMOBILISATIONS INCORPORELLES Frais d'immatriculation Frais honoraires Brevets Licences Logiciels Droit au Bail Achat

Plus en détail

+ commentaires VocaUX (mp3) Corrigés

+ commentaires VocaUX (mp3) Corrigés 1 er centre de formation Comptable via internet 1 er centre de FORMATION COMPTABLE EN LIGNE les CorriGÉS DU à télécharger GratUitement sur www.comptalia.com 100 % gratuit démarrage sous 48 H découvrez

Plus en détail

S.A.S. MOB'ILÔT 42 AV RAYMOND POINCARE

S.A.S. MOB'ILÔT 42 AV RAYMOND POINCARE 42 AV RAYMOND POINCARE Dossier financier de l'exercice en Euros Période du 01/01/2012 au 31/12/2012 Activité principale de l'entreprise : LOCATION BIENS CORPORELS ET INCORPORELS Nous vous présentons ci-après

Plus en détail

Nom de l Association : Direction Sports et Nautisme. ANNEXE de l IMPRIME n 1 DOCUMENTS FINANCIERS ET COMPTABLES

Nom de l Association : Direction Sports et Nautisme. ANNEXE de l IMPRIME n 1 DOCUMENTS FINANCIERS ET COMPTABLES Nom de l Association : Ville de Brest Direction Sports et Nautisme ANNEXE de l IMPRIME n 1 DOCUMENTS FINANCIERS ET COMPTABLES Vous trouverez à compléter : Un Compte de résultat et budget prévisionnel Un

Plus en détail

Épreuves d admissibilité ÉPREUVE PRATIQUE À OPTION : GESTION COMPTABLE ET FINANCIÈRE DES ENTREPRISES

Épreuves d admissibilité ÉPREUVE PRATIQUE À OPTION : GESTION COMPTABLE ET FINANCIÈRE DES ENTREPRISES R É P U B L I Q U E F R A N Ç A I S E CONCOURS D'ADMINISTRATEUR DU SÉNAT 2012 DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES ET DE LA FORMATION Épreuves d admissibilité ÉPREUVE PRATIQUE À OPTION : GESTION COMPTABLE

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. I. La comptabilité : une invention ancienne toujours en évolution... 17

TABLE DES MATIÈRES. I. La comptabilité : une invention ancienne toujours en évolution... 17 TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE 1 Histoire, définition et rôle de la comptabilité... 17 I. La comptabilité : une invention ancienne toujours en évolution... 17 A. Les origines antiques de la comptabilité...

Plus en détail

Première partie : Les travaux d inventaire. Fiches Mr Cisternino : Les travaux d inventaire 1 / 24

Première partie : Les travaux d inventaire. Fiches Mr Cisternino : Les travaux d inventaire 1 / 24 Première partie : Les travaux d inventaire Fiches Mr Cisternino : Les travaux d inventaire 1 / 24 Premier dossier : Les activités liées aux immobilisations et à leurs amortissements Chapitre 1 : Les travaux

Plus en détail

PLAN COMPTABLE DES PLATEFORMES FRANCE INITIATIVE

PLAN COMPTABLE DES PLATEFORMES FRANCE INITIATIVE PLAN COMPTABLE DES PLATEFORMES FRANCE INITIATIVE Remarque Le plan de comptes défini ci-dessous comporte : Une liste simplifiée des comptes du système de base (se référer au plan comptable pour les comptes

Plus en détail

SESSION 2009 UE 9 INTRODUCTION A LA COMPTABILITE

SESSION 2009 UE 9 INTRODUCTION A LA COMPTABILITE DCG SESSION 2009 UE 9 INTRODUCTION A LA COMPTABILITE Proposition de corrigé et de barème CORRIGE Les textes en bleu sont des explications, des références ou des conseils qui n ont pas à figurer sur la

Plus en détail

L analyse par le tableau de financement

L analyse par le tableau de financement Chapitre 8 L analyse par le tableau de financement 1 Exercice 08.06 Tableau de financement du PCG et ratios La Société anonyme métallurgique de l'oise (SMO) vous a communiqué son bilan arrêté au 31 décembre

Plus en détail

Pérennisation de l entreprise. Participation au contrôle de gestion

Pérennisation de l entreprise. Participation au contrôle de gestion btsag.com 1/15 26/09/2011 Pérennisation de l entreprise Auteur : C. Terrier; mailto:webmaster@btsag.com ; http://www.btsag.com Utilisation: Reproduction libre pour des formateurs dans un cadre pédagogique

Plus en détail

Par exemple une hausse des impôts et taxes provoque une baisse de la CAF.

Par exemple une hausse des impôts et taxes provoque une baisse de la CAF. CAPACITÉ D'AUTOFINANCEMENT ET AUTOFINANCEMENT 1- Définition de la capacité d'autofinancement () La capacité d'autofinancement est la ressource interne dégagée par les opérations enregistrées en produits

Plus en détail

ENREGISTREMENTS COMPTABLES RELATIFS AUX OPERATIONS REALISEES PAR L ENTREPRISE

ENREGISTREMENTS COMPTABLES RELATIFS AUX OPERATIONS REALISEES PAR L ENTREPRISE ENREGISTREMENTS COMPTABLES RELATIFS AUX OPERATIONS REALISEES PAR L ENTREPRISE Rappels des cours précédents : Tout flux réel ou financier doit être enregistré en comptabilité. Les enregistrements se font

Plus en détail

ACADEMIE DE CAEN REFERENTIEL EXPERIMENTAL BAC PRO 3 ANS COMPTABILITE PREMIERE BAC PRO 3 ANS COMPTABILITE

ACADEMIE DE CAEN REFERENTIEL EXPERIMENTAL BAC PRO 3 ANS COMPTABILITE PREMIERE BAC PRO 3 ANS COMPTABILITE REFERENTIEL EXPERIMENTAL BAC PRO 3 ANS COMPTABILITE PREMIERE BAC PRO 3 ANS COMPTABILITE LES OPERATIONS COURANTES CONNAISSANCES Les produits d exploitation les obligations relatives aux ventes La ventilation

Plus en détail

Module 1 : Comptabilité Générale

Module 1 : Comptabilité Générale Module 1 : Comptabilité Générale - Découvrir le bilan, le compte de résultat et l'organisation comptable. - Utiliser le plan comptable général et déterminer l'imputation comptable. - Comptabiliser des

Plus en détail

Correction de l'épreuve DPECF 2002 UV 4 Comptabilité Ce corrigé est fourni à titre indicatif et ne saurait engager la responsabilité de Comptalia.

Correction de l'épreuve DPECF 2002 UV 4 Comptabilité Ce corrigé est fourni à titre indicatif et ne saurait engager la responsabilité de Comptalia. Sujet : SESSION 2002 COMPTABILITE Durée : 4 heures Coefficient : 1,5 DOSSIER 1 : Opérations courantes DOSSIER 2 : Opérations d'inventaire DOSSIER 3 : Soldes Intermédiaires de Gestion et capacité d'autofinancement

Plus en détail

Etats Comptables et Fiscaux 2012

Etats Comptables et Fiscaux 2012 Etats Comptables et Fiscaux 2012 Assemblée Générale 2013 BILAN 2012 Bilan Actif RUBRIQUES BRUT Amortissements Net (N) 31/12/2012 Net (N-1) 31/12/2011 CAPITAL SOUSCRIT NON APPELE IMMOBILISATIONS INCORPORELLES

Plus en détail

- 08 - PREVISION DU BESOIN EN FONDS DE ROULEMENT - PRINCIPES

- 08 - PREVISION DU BESOIN EN FONDS DE ROULEMENT - PRINCIPES - 08 - PREVISION DU BESOIN EN FONDS DE ROULEMENT - PRINCIPES Objectif(s) : o o Pré-requis : o Modalités : Relation Besoin en Fonds de Roulement (B.F.R.) et Chiffre d'affaires (C.A.), Eléments variables

Plus en détail

BILAN ( ACTIF ) NOM OU RAISON SOCIALE : DISTRISOFT

BILAN ( ACTIF ) NOM OU RAISON SOCIALE : DISTRISOFT BILAN ( ACTIF ) ACTIF EXERCICE EXERCICE Brut Amortissements Net PRECEDENT et Provisions Net IMMOBILISATION EN NON VALEUR (a) 113 109,00 47 643,60 65 465,40 88 087,22 Frais préliminaires 113 109,00 47 643,60

Plus en détail

Comptabilité et gestion Sujet n 3

Comptabilité et gestion Sujet n 3 Comptabilité et gestion Sujet n 3 CAS FERRALSA Ce cas est constitué de deux dossiers indépendants à traiter obligatoirement PREMIER DOSSIER Ce dossier comporte une annexe La société FERRALSA a pour activité

Plus en détail

Durée de l'épreuve : 4 heures Coefficient : 7

Durée de l'épreuve : 4 heures Coefficient : 7 BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SESSION 2008 SÉRIE : SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA GESTION ÉPREUVE ÉCRITE DE LA SPÉCIALITÉ COMPTABILITÉ ET FINANCE D ENTREPRISE Durée de l'épreuve : 4 heures Coefficient : 7

Plus en détail