Les adaptateurs d énergie

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les adaptateurs d énergie"

Transcription

1 1- Adapter l énergie électrique Afin d adapter l énergie électrique aux besoins, il existe plusieurs solutions suivant la nature de la charge. Nous nous intéresserons ici au problème de l adaptation de l énergie électrique pour le raccordement au réseau de distribution et de transport, au problème de la variation de vitesse des moteurs à courant continu et à la variation de puissance pour des systèmes fonctionnant en tension alternative. 1-1 Le transformateur Le rôle principal d un transformateur est d augmenter la tension à la sortie d une centrale de production pour pouvoir transporter l électricité en diminuant les pertes, puis de l abaisser pour effectuer sa distribution. Exemple : 1/14

2 La figure ci-contre représente le type de transformateur utilisé sur l île de EL Hierro pour l alimentation de la partie commande des pompes. Il s agit d un transformateur monophasé dont le schéma de principe est représenté ci dessous. Il est composé d un circuit magnétique sur lequel sont enroulés deux bobines (primaire et secondaire). La convention utilisée généralement est récepteur au primaire et générateur au secondaire. L enroulement du primaire comporte N1 spires et l enroulement du secondaire en comporte N2. Avec les conventions de la figure ci-dessus, il est possible d obtenir le rapport de transformation grâce à la formule suivante : i 1 / i 2 = U 2 / U 1 = N 2 / N 1 = -m La figure ci-dessus représente le schéma équivalent d un transformateur réel. R1 et R2 sont les résistances des enroulements au primaire et au secondaire, L1 et L2 sont les inductances dite de «fuite», Rf et L représentent le comportement de la bobine à noyau de fer. Un transformateur réel est le siège de pertes : les pertes cuivre et les pertes Fer. Les pertes cuivre sont les pertes par effet Joule. Pj = R 1 (I 1 ) 2 + R 2 (I 2 ) 2 Les pertes Fer dépendent de la fréquence du courant électrique. Elles ont dues à des phénomènes d hystérésis ou à l existence de courants de Foucault. Elles se notent P F. 2/14

3 Les transformateurs utilisés lors du transport de l électricité sont des transformateurs triphasés. Afin de brancher un transformateur, il faut réaliser son couplage. Le couplage est l interconnexion des enroulements entre eux. Ils sont choisis en fonction de la tension du primaire et celle du secondaire. Les enroulements du primaire peuvent être couplés en étoile ou triangle. Les enroulements du secondaire peuvent être couplés en étoile ou triangle. Dans le cas d un transformateur triphasé, le rapport de transformation s exprime comme le rapport entre la tension du secondaire à vide et la tension primaire. 1-2 Convertisseur continu /continu Pour tout véhicule à motorisation électrique, le problème de la variation de vitesse se pose. Exemple : Le CYCAB Le CYCAB fonctionne avec 4 moteurs électriques à courant continu d une puissance de 1kW alimenté par des batteries de 48V continu. Ces moteurs doivent pouvoir fonctionner dans les deux sens de marche ( avant et arrière). La solution retenue par le constructeur pour faire varier la vitesse est un convertisseur continu/continu appelé hacheur. Hacheur 1 quadrant Le hacheur le plus simple est le hacheur 1 quadrant, T1 représente l interrupteur commandé. 3/14

4 Les hacheurs convertissent une tension continue fixe en une tension continue variable. Evolution temporelle des signaux d un hacheur 1 quadrant Le calcul de la valeur moyenne de la tension aux bornes du moteur se fait en utilisant la formule suivante : U moteur = V max où U moteur est la valeur moyenne de la tension aux bornes du moteur, est le rapport cyclique du signal de commande et V max est la tension de la batterie. Rappel : Le rapport cyclique pour un signal rectangulaire, noté α, est défini comme étant le rapport existant entre la durée du temps haut (t H ) du signal et sa période (T). Quand on utilise un voltmètre pour mesurer une tension alternative sinusoïdale, il ne nous affiche pas la tension maxi. Le voltmètre nous affiche la tension efficace. 4/14

5 Dans le cas du Cycab, le moteur doit pouvoir tourner dans les deux sens de rotation, par conséquent, la tension d alimentation du moteur doit pouvoir être négative. Ce qui n est pas possible avec un hacheur 1 quadrant. Nous utilisons alors un hacheur 4 quadrants. La figure ci-dessus présente le schéma de principe d un hacheur 4 quadrants également appelé pont en H de par sa forme. Sur ce schéma, T1, T2, T 3 et T4 sont des interrupteurs commandés. Pour éviter les courts-circuits sur la batterie, les interrupteurs T1 et T2 ne sont pas fermés en même temps. Il en est de même pour les interrupteurs T2 et T4. La figure ci-contre explique la logique de fonctionnement du pont en H. On voit apparaître le sens du courant et sens de la tension pour les deux sens de marche. La figure ci-contre représente l évolution temporelle du signal de commande des interrupteurs T1/T4 et T2/T3, l état des interrupteurs ainsi que la tension aux bornes du moteur. Les interrupteurs T1 et T4 sont actionnés au même moment ainsi que les interrupteurs T2 et T3. T1 (TR7), T2 (TR5), T3 (TR8) et T4 (TR6) Le calcul de la valeur moyenne de la tension aux bornes du moteur se fait en utilisant la formule suivante : U mot = (2-1) V Max où U mot est la valeur moyenne de la tension aux bornes du moteur, est le rapport cyclique du signal de commande et V Max est la tension de la batterie. 5/14

6 A la différence du hacheur 1 quadrant, le hacheur 4 quadrants permet ainsi le fonctionnement du moteur dans les deux sens de marche. Si = 100% alors U mot = V max et le moteur tourne dans le premier sens de marche. Si = 50% alors U mot = 0 et le moteur est a l arrêt. Si = 0% alors U mot = -V max et le moteur tourne dans le deuxième sens de marche. Le schéma ci-dessous représente le schéma électrique de l alimentation des moteurs du Cycab. Les interrupteurs commandés sont ici réalisés à l aide de transistors MOSFET (1). Le schéma précédent est alors équivalent au schéma de principe simplifié précédent, en remplaçant T1, T2, T3 et T4 par TR7, TR5, TR8 et TR6. TR7 TR5 TR8 TR6 Exercice d application : variation de puissance du moteur du Cycab 1- A partir du tracé ci-contre des signaux de commande TR5, TR6, TR7 et TR8, indiquez les interrupteurs fermés et ouverts à chaque instant. Tracer l évolution de la tension aux bornes du moteur. 2- Calculez la valeur moyenne de la tension aux bornes du moteur dans la situation donnée par les tracés. 3- Représentez la tension moyenne sur le tracé de la tension aux bornes du moteur. 6/14

7 1-3 Convertisseur alternatif / alternatif Le schéma de principe de ce convertisseur est représenté ci-dessous. Il s agit d un interrupteur commandé qui laisse passer ou non le courant. L objectif est de faire varier la valeur efficace de la tension aux bornes de la charge. L élément couramment utilisé pour réaliser cet interrupteur commandé est le triac. Schéma de principe d un gradateur Les gradateurs permettent d'obtenir une tension alternative variable à partir d'une tension alternative fixe. Triac (schéma et photo) Exemple : variateur de lumière Deux techniques sont le plus souvent utilisées pour la commande de l interrupteur T : la commande par angle de phase ou la commande par train d ondes Commande par angle de phase La valeur efficace V de la tension v(t) est réglable en réglant le retard à l'amorçage α des thyristors (voir suite redresseur commandé) 7/14

8 α = 0 : la lampe est éclairée au maximum V = 230v α entre 0 et 180 : variation de l'éclairage de la lampe. α = 180 : la lampe est éteinte Formule de calcul de la valeur efficace V de la charge : avec en degré Inconvénient : La tension aux bornes de la charge est alternative non sinusoïdale, donc le courant absorbé sera aussi alternatif non sinusoïdal. La présence d harmonique de courant absorbés sur le réseau sera donc importante Commande par train d ondes Quand l'inertie (le temps de réaction de la charge) est lent, on utilise le gradateur à train d'ondes La commande de K permet de laisser passer un certain nombres d'alternances complètes de la tension u(t) dans la charge pendant tc (temps de conduction). La mise sous tension du four étant cyclique, en réglant le temps tc on règle la puissance fournie à la résistance électrique donc la température dans l'enceinte du four. 8/14

9 La puissance moyenne fournie à la charge peut se calculer : tc : temps de conduction en secondes T : période du cycle en secondes Attention :ne pas confondre avec T= 20ms qui est la période de la tension du réseau 50 Hz. Avantage : la tension aux bornes de la charge est alternative sinusoïdale, donc le courant absorbé sera aussi alternatif sinusoïdal. La présence d harmonique de courant sera donc nulle. 1-4 Convertisseurs alternatif / continu Problème à résoudre : dans le cas de la production d électricité, la centrale de production doit être capable de s adapter à la demande d énergie en temps réel. Quand il s agit d éoliennes, le principal problème est la variabilité de la vitesse du vent. Il faut en permanence contrôler la fréquence du signal électrique créé afin de raccorder l installation sur le réseau de transport et de distribution. L idée principale est de transformer le courant alternatif à fréquence variable crée par le générateur en un courant continu (c est le redresseur) puis de transformer ce courant continu en courant alternatif dont on maitrise la fréquence (c est l onduleur) Conversion du courant alternatif en courant continu : le redresseur Un redresseur simple alternance monophasé est un redresseur supprimant les alternances négatives et conservant les alternances positives d'une entrée monophasée. La fréquence en sortie du redresseur est alors égale à la fréquence d'entrée. Cas d une charge résistive 9/14

10 Un redresseur double alternance monophasé est un redresseur redressant les alternances négatives et conservant les alternances positives du courant à l'entrée. La fréquence en sortie du redresseur est alors le double de la fréquence d'entrée. Un redresseur simple alternance triphasé est un redresseur permettant de redresser une source triphasée. Le signal redressé a alors une fréquence trois fois supérieure au signal d'entrée Le redresseur commandé Les redresseurs commandés convertissent une tension alternative en une tension continue variable. Exemple : Variateur DC pour moteur courant continu 10/14

11 Le redressement commandé est obtenu avec des thyristors. Dans le redressement commandé d'une tension alternative, la diode est remplacée par le thyristor qui possède la particularité de pouvoir contrôler le moment ou il deviendra "passant" dans l'alternance positive. C'est la troisième électrode, appelée "gâchette", qui, lorsqu'elle est alimentée sur commande par la régulation du redresseur, devient conductrice. Tout comme la diode, le thyristor est "bloquant" durant l'alternance "négative". On voit tout de suite l'intérêt du thyristor par rapport à la diode : on peut faire varier la valeur de la tension moyenne de sortie en contrôlant le moment où l'impulsion sera donnée sur la gâchette pour rendre le thyristor "passant". Dans un redresseur triphasé commandé, le pont de thyristors permet, comme le montre la figure ci-dessous : De générer une tension continue en redressant l'alternance négative de chacune des trois tensions composées. On voit que la tension de sortie n'est pas tout à fait continue et comporte une ondulation résiduelle. De faire varier le niveau de tension moyenne à la sortie du redresseur. 11/14

12 1-5 Convertisseur continu / alternatif l onduleur Les onduleurs convertissent une tension continue fixe en une tension alternative de fréquence fixe ou variable. exemple :onduleur pour camping car ( source : batterie récepteur : réfrigérateur 230v f = 50 hz) Le schéma est identique à celui du hacheur 4Q mais la commande des interrupteurs H1 à H4 est différente. schéma de principe Pour obtenir une vitesse variable pour un moteur à courant continu, le hacheur 4Q fait varier le rapport cyclique α de la tension v (la fréquence f est fixe) Schémas ci-contre 12/14

13 Afin d obtenir une vitesse variable pour un moteur alternatif, l'onduleur fait varier la fréquence ( la période T ) de la tension v Si le rapport cyclique α = 0,5, la valeur moyenne est nulle. La tension v est rectangulaire. Pour obtenir une tension sinusoïdale, il est nécessaire de filtrer cette tension. On peut utiliser une commande spécifique des interrupteurs appelée MLI : (modulation de la largeur d'impulsion) Commande MLI de l'onduleur : La commande MLI permet d'obtenir une valeur moyenne de la tension v sinusoïdale ce qui permet une rotation régulière et sans à coups, y compris aux très basses vitesses, grâce à une forme de courant proche de la sinusoïde. La commande des interrupteurs par MLI signifie que les interrupteurs sont commandés de façon électronique afin d obtenir un signal le plus sinusoïdal possible. Pour avoir ce résultat, la largeur du signal de commande n est pas constante sur une période du signal de sortie. La figure ci-dessous illustre ce principe. Cas d un onduleur triphasé Tension simple et composée à la sortie d un onduleur triphasé. 13/14

14 Synthèse Principales solutions pour adapter et transmettre l énergie électrique 14/14

PUISSANCE ELECTRIQUE

PUISSANCE ELECTRIQUE PUISSANCE ELECTRIQUE I COURANT CONTINU 1 absorbée par un récepteur 2 Puissance thermique et effet Joule 3 Bilan des puissances a) Conducteur ohmique Conducteur P abs Ohmique P ut = P j le rendement est

Plus en détail

MESURE DES TENSIONS ET DES COURANTS

MESURE DES TENSIONS ET DES COURANTS Chapitre 7 MESURE DES TENSIONS ET DES COURANTS I- MESURE DES TENSIONS : I-1- Généralités : Pour mesurer la tension UAB aux bornes d un récepteur, il faut brancher un voltmètre entre les points A et B (

Plus en détail

ANALYSES TEMPORELLE ET SPECTRALE APPAREILS USUELS

ANALYSES TEMPORELLE ET SPECTRALE APPAREILS USUELS Charges non linéaires BUT : - Observer le courant i ( t ) absorbé par différentes charges non linéaires alimentées par une tension monophasée 230 V / 50 Hz - Relever le Taux de distorsion harmonique du

Plus en détail

ANALYSE HARMONIQUE SUR RESEAU EDF. Enoncé des Travaux Pratiques

ANALYSE HARMONIQUE SUR RESEAU EDF. Enoncé des Travaux Pratiques Lycée Edouard Belin 70 000 VESOUL BTS Electrotechnique Essai de système Première partie: ANALYSE HARMONIQUE SUR RESEAU EDF SOMMAIRE Electrotechnique. Enoncé du T.P effectué en BTS Deuxième partie: harmoniques.

Plus en détail

ELEC2753 Electrotechnique examen du 11/06/2012

ELEC2753 Electrotechnique examen du 11/06/2012 ELEC2753 Electrotechnique examen du 11/06/2012 Pour faciliter la correction et la surveillance, merci de répondre aux 3 questions sur des feuilles différentes et d'écrire immédiatement votre nom sur toutes

Plus en détail

Sciences et technologie industrielles

Sciences et technologie industrielles Sciences et technologie industrielles Spécialité : Génie Energétique Classe de terminale Programme d enseignement des matières spécifiques Sciences physiques et physique appliquée CE TEXTE REPREND LE PUBLIE

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE S e s s i o n 2 0 0 8 PHYSIQUE APPLIQUÉE Série : Spécialité : Sciences et Technologies industrielles Génie Électrotechnique Durée de l'épreuve : 4 heures coefficient : 7 L'usage

Plus en détail

Electrotechnique triphasé. Chapitre 11

Electrotechnique triphasé. Chapitre 11 Electrotechnique triphasé Chapitre 11 CADEV n 102 679 Denis Schneider, 2007 Table des matières 11.1 GÉNÉRALITÉS... 2 11.1 1 DÉFINITION TENSIONS TRIPHASÉES... 2 11.1.2 COURANTS TRIPHASÉS... 2 11.1.3 AVANTAGE

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES GÉNIE MÉCANIQUE SESSION 2009. Polynésie SCIENCES PHYSIQUES ET PHYSIQUE APPLIQUÉE

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES GÉNIE MÉCANIQUE SESSION 2009. Polynésie SCIENCES PHYSIQUES ET PHYSIQUE APPLIQUÉE BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES GÉNIE MÉCANIQUE SESSION 2009 Polynésie SCIENCES PHYSIQUES ET PHYSIQUE APPLIQUÉE Durée : 2 heures Coefficient : 5 L'emploi de toutes les

Plus en détail

Le moteur asynchrone triphasé

Le moteur asynchrone triphasé Cours d Electricité 2 Électrotechnique Le moteur asynchrone triphasé I.U.T Mesures Physiques Université Montpellier 2 Année universitaire 2008-2009 Table des matières 1 Définition et description 2 2 Principe

Plus en détail

Le moteur asynchrone triphasé

Le moteur asynchrone triphasé Le moteur asynchrone triphasé 1 ) Généralités Le moteur asynchrone triphasé est largement utilisé dans l'industrie, sa simplicité de construction en fait un matériel très fiable et qui demande peu d'entretien.

Plus en détail

Travaux pratiques. Module Électricité 2. Électrocinétique, circuits magnétiques, transformateur monophasé, système triphasé

Travaux pratiques. Module Électricité 2. Électrocinétique, circuits magnétiques, transformateur monophasé, système triphasé 1ère année d IUT de Mesures Physiques Travaux pratiques Module Électricité 2 Électrocinétique, circuits magnétiques, transformateur monophasé, système triphasé Arnaud MARTIN (rédaction) & Olivier BACHELIER

Plus en détail

Conversion électronique statique

Conversion électronique statique Conversion électronique statique Sommaire I) Généralités.2 A. Intérêts de la conversion électronique de puissance 2 B. Sources idéales.3 C. Composants électroniques..5 II) III) Hacheurs..7 A. Hacheur série

Plus en détail

TABLE DES MATIERES. Mécanique du solide... 17 I. Introduction...17 II. Définitions...17 III. Energies...21 IV. Les lois de la mécanique...

TABLE DES MATIERES. Mécanique du solide... 17 I. Introduction...17 II. Définitions...17 III. Energies...21 IV. Les lois de la mécanique... Table des matières iii TABLE DES MATIERES RESUME DE COURS Grandeurs périodiques. Circuits linéaires en régime sinusoîdal... 3 I. Propriétés des grandeurs périodiques...3 II. Régime sinusoïdal...3 III.

Plus en détail

Electron S.R.L. Design Production & Trading of Educational Equipment

Electron S.R.L. Design Production & Trading of Educational Equipment Electron S.R.L. Design Production & Trading of Educational Equipment B3600 ELECTRONIIQUE DE PUIISSANCE MANUEL D IINSTRUCTIIONS Electron S.R.L. - MERLINO - MILAN ITALIE Tel (++ 39 02) 9065 9200 Fax 9065

Plus en détail

Amélioration de la commande P&O par une détection synchrone du courant de batterie

Amélioration de la commande P&O par une détection synchrone du courant de batterie Revue des Energies Renouvelables ICESD 11 Adrar (2011) 113-121 Amélioration de la commande P&O par une détection synchrone du courant de batterie R. Merahi * et R. Chenni Département d Electrotechnique,

Plus en détail

STRATEGIES DE COMMANDE DES ONDULEURS

STRATEGIES DE COMMANDE DES ONDULEURS STRATEGIES DE COMMANDE DES ONDULEURS ) Présentation : Un onduleur est un convertisseur continu/alternatif. Ils sont utilisés principalement dans deux types de systèmes : Les ASI : alimentations sans interruption,

Plus en détail

TRAVAUX DIRIGÉS MOBILITÉ ÉLECTRIQUE

TRAVAUX DIRIGÉS MOBILITÉ ÉLECTRIQUE TRAVAUX DIRIGÉS MOBILITÉ ÉLECTRIQUE REDRESSEURS HACHEURS ONDULEURS pour l association CONVERTISSEURS MACHINES VARIATION de VITESSE DUT GEii 2 ème année Module AT 11 T.D. 1 - ÉTUDE D UN REDRESSEUR ALIMENTANT

Plus en détail

TP Cours Ferromagnétisme - Transformateur

TP Cours Ferromagnétisme - Transformateur TP Cours Ferromagnétisme - Transformateur 1. PROPRIETES DES MILIEUX FERROMAGNETIQUES La réalisation de transformateurs nécessite l utilisation de matériaux fortement aimantables. Ce sont les ferromagnétiques.

Plus en détail

1 Systèmes triphasés symétriques

1 Systèmes triphasés symétriques 1 Systèmes triphasés symétriques 1.1 Introduction Un système triphasé est un ensemble de grandeurs (tensions ou courants) sinusoïdales de même fréquence, déphasées les unes par rapport aux autres. Le système

Plus en détail

Les résistances de point neutre

Les résistances de point neutre Les résistances de point neutre Lorsque l on souhaite limiter fortement le courant dans le neutre du réseau, on utilise une résistance de point neutre. Les risques de résonance parallèle ou série sont

Plus en détail

Machine synchrone autopilotée : application aux asservissements : moteur brushless

Machine synchrone autopilotée : application aux asservissements : moteur brushless Machine synchrone autopilotée : application aux asservissements : moteur brushless Cours non exhaustif destiné aux étudiants de BTS maintenance industrielle (les textes en italiques ne sont pas à être

Plus en détail

ALIMENTATIONS A DECOUPAGE

ALIMENTATIONS A DECOUPAGE Polytech'Nice 4 ème Année T.P. d'electronique TP N 6 AIMENTATIONS A DECOUPAGE I. e mécanisme de régulation à découpage e but de cette manipulation est la compréhension du mécanisme de régulation par découpage.

Plus en détail

Le triac en commutation : Commande des relais statiques : Princ ipe électronique

Le triac en commutation : Commande des relais statiques : Princ ipe électronique LES RELAIS STATIQUES (SOLID STATE RELAY : SSR) Princ ipe électronique Les relais statiques sont des contacteurs qui se ferment électroniquement, par une simple commande en appliquant une tension continue

Plus en détail

Eléments constitutifs et synthèse des convertisseurs statiques. Convertisseur statique CVS. K à séquences convenables. Source d'entrée S1

Eléments constitutifs et synthèse des convertisseurs statiques. Convertisseur statique CVS. K à séquences convenables. Source d'entrée S1 1 Introduction Un convertisseur statique est un montage utilisant des interrupteurs à semiconducteurs permettant par une commande convenable de ces derniers de régler un transfert d énergie entre une source

Plus en détail

Repère : Session : 2001 Durée : 2 H 30 Page : 1/5 Coefficient : 2 SCIENCES PHYSIQUES

Repère : Session : 2001 Durée : 2 H 30 Page : 1/5 Coefficient : 2 SCIENCES PHYSIQUES Page : 1/5 Coefficient : 2 SCIENCES PHYSIQUES - La clarté des raisonnements et la qualité de la rédaction interviendront pour une part importante dans l appréciation des copies. - Conformément au dispositions

Plus en détail

COSINUS PHI (site d'electrotech-city - Walter DI PILLA)

COSINUS PHI (site d'electrotech-city - Walter DI PILLA) COSINUS PHI (site d'electrotech-city - Walter DI PILLA) SOMMAIRE : INTRODUCTION : INTRODUCTION I - LES FAITS point de vue du distributeur d'énergie point de vue du client II - LE COS Phi : UN PEU DE THEORIE

Plus en détail

Série 77 - Relais statiques modulaires 5A. Caractéristiques. Relais temporisés et relais de contrôle

Série 77 - Relais statiques modulaires 5A. Caractéristiques. Relais temporisés et relais de contrôle Série 77 - Relais statiques modulaires 5A Caractéristiques 77.01.x.xxx.8050 77.01.x.xxx.8051 Relais statiques modulaires, Sortie 1NO 5A Largeur 17.5mm Sortie AC Isolation entre entrée et sortie 5kV (1.2/

Plus en détail

BANQUE D ÉPREUVES DUT-BTS -SESSION 2015- É P R E U V E D ÉLECTRICITE - ÉLECTRONIQUE CODE ÉPREUVE : 968. Calculatrice et Objets communicants interdits

BANQUE D ÉPREUVES DUT-BTS -SESSION 2015- É P R E U V E D ÉLECTRICITE - ÉLECTRONIQUE CODE ÉPREUVE : 968. Calculatrice et Objets communicants interdits BANQUE D ÉPREUVES DUT-BTS -SESSION 2015- É P R E U V E D ÉLECTRICITE - ÉLECTRONIQUE CODE ÉPREUVE : 968 Calculatrice et Objets communicants interdits Les valeurs numériques seront considérées justes à 10

Plus en détail

Etude de signaux observés sur un oscilloscope

Etude de signaux observés sur un oscilloscope Etude de signaux observés sur un oscilloscope Exercice 1 : Signaux observés sur un oscilloscope Pour ces différents signaux, donner le nom du signal si cela est possible, noter sa période, hachurer au

Plus en détail

VOITURE QUI SE RECHARGE PAR INDUCTION

VOITURE QUI SE RECHARGE PAR INDUCTION VOITURE QUI SE RECHARGE PAR INDUCTION DUSHIMIMANA Guillaume dguillaume2011@gmail.com VAN GOETHEM Maxime maxime.kami@outlook.com RÉSUMÉ Ce rapport est un compte rendu du projet effectué lors de notre bureau

Plus en détail

CHAPITRE CP1 C Conversion électromagnétique statique

CHAPITRE CP1 C Conversion électromagnétique statique PSI Brizeux Ch. CP1: Conversion électromagnétique statique 1 CHAPITRE CP1 C Conversion électromagnétique statique Les sources d énergie, naturelles ou industrielles, se trouvent sous deux formes : thermique

Plus en détail

T.P. numéro 27 : moteur asynchrone.

T.P. numéro 27 : moteur asynchrone. T.P. numéro 27 : moteur asynchrone. Buts du TP : le but de ce TP est l étude du moteur asynchrone triphasé. On étudie la plaque signalétique du moteur, puis on effectue un essai à vide et enfin un essai

Plus en détail

FacultéPolytechnique. Dimensionnement optimal de convertisseurs continu-continu isolés par la méthode des plans d expériences Travail de fin d études

FacultéPolytechnique. Dimensionnement optimal de convertisseurs continu-continu isolés par la méthode des plans d expériences Travail de fin d études FacultéPolytechnique Dimensionnement optimal de convertisseurs continu-continu isolés par la méthode des plans d expériences Travail de fin d études Stijn Coorevits Promoteurs : Prof. O. Deblecker Ir C.

Plus en détail

L ALLUMAGE. Rappel : Rôle du circuit d allumage : Amorcer à un instant bien précis la combustion du mélange air/carburant contenu dans le cylindre.

L ALLUMAGE. Rappel : Rôle du circuit d allumage : Amorcer à un instant bien précis la combustion du mélange air/carburant contenu dans le cylindre. L ALLUMAGE Rappel : Rôle du circuit d allumage : Amorcer à un instant bien précis la combustion du mélange air/carburant contenu dans le cylindre. - 1 - Création de l arc électrique : L arc électrique

Plus en détail

Alarme et sécurité. Sous Epreuve E12. Travaux pratiques scientifiques sur systèmes

Alarme et sécurité. Sous Epreuve E12. Travaux pratiques scientifiques sur systèmes Alarme et sécurité Sous Epreuve E12 Travaux pratiques scientifiques sur systèmes 1 ACADEMIE DE REIMS Baccalauréat Professionnel Systèmes Electroniques Numériques C.C.F. de Mathématiques et Sciences Physiques

Plus en détail

Rapport d expérience d électronumérique n 25 le 22 novembre 2007. Trigger de Schmitt

Rapport d expérience d électronumérique n 25 le 22 novembre 2007. Trigger de Schmitt Trigger de Schmitt I- BUT : Etudier les niveaux de tensions de fonctionnement des circuits inverseurs à trigger de Schmitt et d un oscillateur astable à trigger de Schmitt. II- MATERIELS : Composants :

Plus en détail

CIRCUIT DE CHARGE DOCUMENT RESSOURCE

CIRCUIT DE CHARGE DOCUMENT RESSOURCE CIRCUIT DE CHARGE DOCUMENT RESSOURCE Tous les véhicules, du scooter au camion, possèdent aujourd hui des systèmes électriques (démarrage, signalisation, injections, confort) qui nécessitent une unité de

Plus en détail

A l inverse d autres contrôles très performants, mais effectués à l atelier, moteur démonté.

A l inverse d autres contrôles très performants, mais effectués à l atelier, moteur démonté. 1 Contrôle et expertise prévisionnels des moteurs électriques Introduction Il s agit de techniques de contrôle et/ou d expertise préventifs prévisionnels des moteurs électriques, à savoir: effectués machine

Plus en détail

Réseau SCEREN. Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la. Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Réseau SCEREN. Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la. Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Campagne 2013 Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté

Plus en détail

Chapitre 9 Circuits parcourus par un courant alternatif sinusoïdal

Chapitre 9 Circuits parcourus par un courant alternatif sinusoïdal Chapitre 9 Circuits parcourus par un courant alternatif sinusoïdal NTRODUCTON 3 1. GÉNÉRALTÉS SUR LES CRCUTS MONOPHASÉS 1.1. Définitions et caractéristiques 4 1.2. Représentation vectorielle de Fresnel

Plus en détail

Synthèse des convertisseurs statiques DC/AC pour les systèmes photovoltaïques

Synthèse des convertisseurs statiques DC/AC pour les systèmes photovoltaïques Revue des Energies Renouvelables ICESD 11 Adrar (2011) 101 112 Synthèse des convertisseurs statiques DC/AC pour les systèmes photovoltaïques M. Meddah *, M. Bourahla et N. Bouchetata Faculté de Génie Electrique,

Plus en détail

électricité Pourquoi le courant, dans nos maison, est-il alternatif?

électricité Pourquoi le courant, dans nos maison, est-il alternatif? CHAPITRE 4 : Production de l él électricité Pourquoi le courant, dans nos maison, est-il alternatif? D où vient le courant? Comment arrive-t-il jusqu à nous? 1 la fabrication du courant 2 Les transformateurs

Plus en détail

Chapitre 7. Circuits Magnétiques et Inductance. 7.1 Introduction. 7.1.1 Production d un champ magnétique

Chapitre 7. Circuits Magnétiques et Inductance. 7.1 Introduction. 7.1.1 Production d un champ magnétique Chapitre 7 Circuits Magnétiques et Inductance 7.1 Introduction 7.1.1 Production d un champ magnétique Si on considère un conducteur cylindrique droit dans lequel circule un courant I (figure 7.1). Ce courant

Plus en détail

DS MODELISATION Mars 2015

DS MODELISATION Mars 2015 DS MODELISATION Mars 205 ETUDE DE LA MACHINE-OUTIL URANE SX Le thème proposé porte sur l étude de la machine-outil URANE SX développée par la société COMAU (ex RENAULT AUTOMATION) de Castres L URANE SX

Plus en détail

Le moteur à courant continu à aimants permanents

Le moteur à courant continu à aimants permanents Le moteur à courant continu à aimants permanents Le moteur à courant continu à aimants permanents Principe, caractéristiques Alimentation, variation de vitesse Puissance, rendement Réversibilité Cette

Plus en détail

Physique, chapitre 8 : La tension alternative

Physique, chapitre 8 : La tension alternative Physique, chapitre 8 : La tension alternative 1. La tension alternative 1.1 Différence entre une tension continue et une tension alternative Une tension est dite continue quand sa valeur ne change pas.

Plus en détail

TP 0: Initiation à l utilisation d un oscilloscope numérique

TP 0: Initiation à l utilisation d un oscilloscope numérique FOUGERAY P. ANNE J.F. TP 0: Initiation à l utilisation d un oscilloscope numérique Objectifs : - Le but de cette manipulation est de connaître les fonctionnalités d un oscilloscope numérique bi courbe,

Plus en détail

Règles à respecter impérativement :

Règles à respecter impérativement : Précautions TP conversion d énergie 1A Les sources d énergie continues ou alternatives utilisées en Electrotechnique ou Electronique de Puissance sont souvent des sources de tension non limitées en courant

Plus en détail

L induction électromagnétique et la loi de Faraday (Tous les cours à partir du cours XIX)

L induction électromagnétique et la loi de Faraday (Tous les cours à partir du cours XIX) L induction électromagnétique et la loi de Faraday (Tous les cours à partir du cours XIX) Le phénomène d induction électromagnétique peut être mis en évidence par les deux expériences simples suivantes.

Plus en détail

Cahier Technique N 7 Définition des Réducteurs de Mesure

Cahier Technique N 7 Définition des Réducteurs de Mesure Page 1 sur 14 Cahier Technique N 7 Définition des Réducteurs de Mesure Page 2 sur 14 AVANT PROPOS... 3 DIMENSIONNEMENT DE TRANSFORMATEURS DE TENSION (TT)... 4 ENROULEMENT SECONDAIRE MESURE & COMPTAGE...

Plus en détail

L ÉLECTRICITÉ : ÊTES-VOUS AU COURANT? SCP 4011-2. Corrigé des exercices supplémentaires. Centre Christ Roi Mont-Laurier

L ÉLECTRICITÉ : ÊTES-VOUS AU COURANT? SCP 4011-2. Corrigé des exercices supplémentaires. Centre Christ Roi Mont-Laurier L ÉLECTRICITÉ : ÊTES-VOUS AU COURANT? Corrigé des exercices supplémentaires Centre Christ Roi Mont-Laurier Le 29 novembre 2005 SCP 4011 1. Associez chaque unité de mesure donnée à un des items énumérés

Plus en détail

DimNet Gradateurs Numériques Evolués Compulite. CompuDim 2000

DimNet Gradateurs Numériques Evolués Compulite. CompuDim 2000 DimNet Gradateurs Numériques Evolués Compulite La gamme des gradateurs Compulite est conçue autour des technologies les plus récentes et les plus évoluées que ces 20 dernières années ont vu apparaître.

Plus en détail

INSTALLATIONS ÉLECTRIQUES CIVILES

INSTALLATIONS ÉLECTRIQUES CIVILES index ALIMENTATION MONOPHASEE ALIMENTATION MONOPHASEE ALIMENTATIONS DL 2101ALA DL 2101ALF MODULES INTERRUPTEURS ET COMMUTATEURS DL 2101T02RM INTERRUPTEUR INTERMEDIAIRE DL 2101T04 COMMUTATEUR INTERMEDIAIRE

Plus en détail

UE Énergie (PY49HU23)

UE Énergie (PY49HU23) UE Énergie (PY49HU23) Modélisation et Commande des Dispositifs de Gestion de l Énergie Électriques Conversion électromécanique (PY49HM31) Gestion de l énergie électrique (PY49HM32) Master Sciences pour

Plus en détail

CH IV) Courant alternatif Oscilloscope.

CH IV) Courant alternatif Oscilloscope. CH IV) Courant alternatif Oscilloscope. Il existe deux types de courant, le courant continu et le courant alternatif. I) Courant alternatif : Observons une coupe transversale d une «dynamo» de vélo. Galet

Plus en détail

Conversion DC / DC. TOYOTA PRIUS (Source : Concours Centrale Supélec TSI 2006)

Conversion DC / DC. TOYOTA PRIUS (Source : Concours Centrale Supélec TSI 2006) TOYOTA PRIUS (Source : Concours Centrale Supélec TSI 006) Objectifs de l étude : Déterminer la plage de variation du rapport cyclique α permettant d obtenir une tension U 1 constante quelle que soit la

Plus en détail

Oscilloscope - MPSI 1 Lycée Chaptal - 2012. Oscilloscope Élec.1. La fiche sur l appareillage électrique.

Oscilloscope - MPSI 1 Lycée Chaptal - 2012. Oscilloscope Élec.1. La fiche sur l appareillage électrique. Oscilloscope - MPSI 1 Lycée Chaptal - 2012 Oscilloscope Élec.1 TP de Physique Objectifs du TP Document utile Découvrir l oscilloscope ; Comprendre les modes d affichage et les principes de synchronisation

Plus en détail

Etude d'un monte-charge

Etude d'un monte-charge BTS ELECTROTECHNIQUE Session 1998 3+

Plus en détail

Notions fondamentales sur le démarrage des moteurs

Notions fondamentales sur le démarrage des moteurs Notions fondamentales sur le démarrage des moteurs Démarrage traditionnel Démarreur progressif, convertisseur de fréquence Motor Management TM Préface Ce manuel technique sur le démarrage des moteurs fait

Plus en détail

Multitension Monofonction. Multitension Multifonction

Multitension Monofonction. Multitension Multifonction Série - Relais temporisés modulaires 16 A SERIE Caractéristiques.01.11 Relais temporisés multifonction et monofonction.01 - Multifonction et multitension.11 - Temporisé à la mise sous tension, multitension

Plus en détail

CONVERTIR L ENERGIE MACHINES A COURANT CONTINU

CONVERTIR L ENERGIE MACHINES A COURANT CONTINU CONVERTIR L ENERGIE MACHINES A COURANT CONTINU Les machines à courant continu sont réversibles. Elles peuvent devenir génératrices ou moteur. Energie mécanique GENERATRICE CONVERTIR L ENERGIE Energie électrique

Plus en détail

TRAVAUX D APPLICATIONS EN ELECTRONIQUE DE PUISSANCE

TRAVAUX D APPLICATIONS EN ELECTRONIQUE DE PUISSANCE TRAVAUX D APPLICATIONS EN ELECTRONIQUE DE PUISSANCE Commande des transistors de puissance en commutation Réalisation d'un hacheur série DUT GEii 2 ème année Module AT13 Sommaire 1 Présentation... 3 1.1

Plus en détail

Observation : Le courant induit circule dans le sens opposé.

Observation : Le courant induit circule dans le sens opposé. 2 e BC 3 Induction électromagnétique 21 Chapitre 3: Induction électromagnétique 1. Mise en évidence du phénomène : expériences fondamentales a) Expérience 1 1. Introduisons un aimant dans une bobine connectée

Plus en détail

n 159 onduleurs et harmoniques (cas des charges non linéaires) photographie Jean Noël Fiorina

n 159 onduleurs et harmoniques (cas des charges non linéaires) photographie Jean Noël Fiorina n 159 photographie onduleurs et harmoniques (cas des charges non linéaires) Jean Noël Fiorina Entré chez Merlin Gerin en 1968 comme agent technique de laboratoire au département ACS - Alimentations Convertisseurs

Plus en détail

OFPPT ROYAUME DU MAROC RESUME THEORIQUE & GUIDE DE TRAVAUX PRATIQUES INSTALLATION ET BRANCHEMENT DES APPAREILS DE CHAUFFAGE ELECTRIQUE MODULE N : 12

OFPPT ROYAUME DU MAROC RESUME THEORIQUE & GUIDE DE TRAVAUX PRATIQUES INSTALLATION ET BRANCHEMENT DES APPAREILS DE CHAUFFAGE ELECTRIQUE MODULE N : 12 ROYAUME DU MAROC OFPPT Office de la Formation Professionnelle et de la Promotion du Travail DIRECTION RECHERCHE ET INGENIERIE DE FORMATION RESUME THEORIQUE & GUIDE DE TRAVAUX PRATIQUES MODULE N : 12 INSTALLATION

Plus en détail

ELECTROTECHNIQUE. Chapitre 5 Bobines couplées magnétiquement Inductances mutuelles. Électromagnétisme. Michel PIOU. Édition: 01/06/2010

ELECTROTECHNIQUE. Chapitre 5 Bobines couplées magnétiquement Inductances mutuelles. Électromagnétisme. Michel PIOU. Édition: 01/06/2010 ELECTROTECHNIQUE Électromagnétisme Michel PIOU Chapitre 5 Bobines couplées magnétiquement Inductances mutuelles Édition: 0/06/00 Extrait de la ressource en ligne MagnElecPro sur le site Internet Table

Plus en détail

SEMIKRON. Thyristors : Données techniques

SEMIKRON. Thyristors : Données techniques SEMIKRON Thyristors : Données techniques Tension inverse de pointe non répétitive VRSM Valeur de crête maximale admissible de surtensions transitoires apparaissant accidentellement. Tension de pointe répétitive

Plus en détail

Equipement. électronique

Equipement. électronique MASTER ISIC Les générateurs de fonctions 1 1. Avant-propos C est avec l oscilloscope, le multimètre et l alimentation stabilisée, l appareil le plus répandu en laboratoire. BUT: Fournir des signau électriques

Plus en détail

Sujets et Corrigés d Oral Blanc de Sciences Physiques et Physique Appliquée STI Génie Civil

Sujets et Corrigés d Oral Blanc de Sciences Physiques et Physique Appliquée STI Génie Civil Sujets et Corrigés d Oral Blanc de Sciences Physiques et Physique Appliquée STI Génie Civil Réalisés par Emmanuel HOURDEQUIN Professeur de Physique au lycée Livet de Nantes à partir de sujets du baccalauréat

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES «Génie Électronique» Session 2012 Épreuve : PHYSIQUE APPLIQUÉE Durée de l'épreuve : 4 heures Coefficient : 5 Dès que le sujet vous est

Plus en détail

Monte charge : Moteur asynchrone et variateur

Monte charge : Moteur asynchrone et variateur Monte charge : Moteur asynchrone et variateur CORRECTION Préparation : - DETERMINATION ET CHOIX DU MOTEUR ASYNCHRONE - A partir des données du dossier technique sur le système de levage, déterminer la

Plus en détail

pendule pesant pendule élastique liquide dans un tube en U

pendule pesant pendule élastique liquide dans un tube en U Chapitre 2 Oscillateurs 2.1 Systèmes oscillants 2.1.1 Exemples d oscillateurs Les systèmes oscillants sont d une variété impressionnante et rares sont les domaines de la physique dans lesquels ils ne jouent

Plus en détail

Instrumentation électronique

Instrumentation électronique Instrumentation électronique Le cours d électrocinétique donne lieu à de nombreuses études expérimentales : tracé de caractéristiques statique et dynamique de dipôles, étude des régimes transitoire et

Plus en détail

WWW.ELCON.SE Multichronomètre SA10 Présentation générale

WWW.ELCON.SE Multichronomètre SA10 Présentation générale WWW.ELCON.SE Multichronomètre SA10 Présentation générale Le SA10 est un appareil portable destiné au test des disjoncteurs moyenne tension et haute tension. Quoiqu il soit conçu pour fonctionner couplé

Plus en détail

LYCEE TECHNIQUE PIERRE EMILE MARTIN - 18 026 BOURGES ETUDE D UN TRAITEMENT DE SURFACE

LYCEE TECHNIQUE PIERRE EMILE MARTIN - 18 026 BOURGES ETUDE D UN TRAITEMENT DE SURFACE TP. TET LYCEE TECHNIQUE PIERRE EMILE MARTIN - 18 026 BOURGES GENIE ELECTROTECHNIQUE Durée : 3 heures Tp relais statique 10-11 RELAIS STATIQUE S.T.I. Pré-requis : Laboratoire des systèmes Cours sur les

Plus en détail

Laboratoire d électricité

Laboratoire d électricité Laboratoire d électricité 5 Mesures AC Labo 5 - Mesures AC - v1.docx 1 / 16 BSR, BSR / 06.11.2014 1. Introduction Dans ce laboratoire vous allez vous familiariser avec la mesure de tensions alternatives

Plus en détail

TP 6 initiation à l utilisation d un oscilloscope numérique

TP 6 initiation à l utilisation d un oscilloscope numérique TP 6 initiation à l utilisation d un oscilloscope numérique Objectifs : - Le but de cette manipulation est de connaître les fonctionnalités d un oscilloscope numérique Tektronix TDS (210 ou 1001B) bicourbe,

Plus en détail

Solutions pour la mesure. de courant et d énergie

Solutions pour la mesure. de courant et d énergie Solutions pour la mesure de courant et d énergie Mesure et analyse de signal Solutions WAGO pour la surveillance et l économie d énergie Boucles de mesure Rogowski, série 855 pour la mesure non intrusive

Plus en détail

Laboratoire d électricité

Laboratoire d électricité Laboratoire d électricité 6 Redresseur Labo 6 - Redresseur - v2.docx 1 / 7 BSR, MEE / 11.11.2014 1. Introduction Dans ce laboratoire vous allez vous familiariser avec la mesure de grandeurs électriques

Plus en détail

M HAMED EL GADDAB & MONGI SLIM

M HAMED EL GADDAB & MONGI SLIM Sous la direction : M HAMED EL GADDAB & MONGI SLIM Préparation et élaboration : AMOR YOUSSEF Présentation et animation : MAHMOUD EL GAZAH MOHSEN BEN LAMINE AMOR YOUSSEF Année scolaire : 2007-2008 RECUEIL

Plus en détail

Manuel d'utilisation de la maquette

Manuel d'utilisation de la maquette Manuel d'utilisation de la maquette AÉROGÉNÉRATEUR À COURANT ALTERNATIF (énergie éolienne avec transformation d énergie) Enseignement primaire et collège Articles Code Aérogénérateur à courant alternatif

Plus en détail

Université libanaise. Synchrocoupleur Automatique

Université libanaise. Synchrocoupleur Automatique Université libanaise Faculté de génie III Beyrouth Hadath Département électricité et électronique Informatique Industrielle Projet de fin d étude Synchrocoupleur Automatique Préparé par : Hassan Dawood------------------------------------Mohamad

Plus en détail

CH 11: PUIssance et Énergie électrique

CH 11: PUIssance et Énergie électrique Objectifs: CH 11: PUssance et Énergie électrique Les exercices Tests ou " Vérifie tes connaissances " de chaque chapitre sont à faire sur le cahier de brouillon pendant toute l année. Tous les schémas

Plus en détail

TRAVAUX DIRIGES Equipements Electriques La machine à courant continu

TRAVAUX DIRIGES Equipements Electriques La machine à courant continu Ingénieur Manager Entrepreneur TRAVAUX DIRIGES Equipements Electriques La machine à courant continu ITEEM 1ere année 1 Les exercices encadrés seront fait en TD. Il est vivement conseillé de préparer les

Plus en détail

BEP METIERS DE L ELECTROTECHNIQUE DOSSIER PEDAGOGIQUE FOUR RADIANT électrique Page 1/7 FICHE DE TRAVAIL

BEP METIERS DE L ELECTROTECHNIQUE DOSSIER PEDAGOGIQUE FOUR RADIANT électrique Page 1/7 FICHE DE TRAVAIL DOSSIER PEDAGOGIQUE FOUR RADIANT électrique Page 1/7 FICHE CONTRAT : 6 heures Professeur : Travail en binôme NOM : Prénom : Classe : Ter BEP Date : Four radiant OBJECTIF: L élève doit être capable de valider

Plus en détail

Détecteurs de condensation

Détecteurs de condensation Détecteurs de condensation pour la régulation de plafonds refroidisseurs JOLA SARL 14 rue du Progrès 93230 Romainville France Tél. +33 (0)1 48 70 01 30 Fax +33 (0)1 48 70 84 44 www.jola.fr F-1 51-1-0 Ces

Plus en détail

Les hacheurs à liaison directe

Les hacheurs à liaison directe es hacheurs à liaison directe Exercice IX Un hacheur quatre quadrants alimente l induit d une machine à courant continu à aimants permanents. a charge mécanique accouplée sur l arbre de la machine n est

Plus en détail

Électricité au service des machines. heig-vd. Chapitre 3. Alimentations électriques, courant alternatif 3-1

Électricité au service des machines. heig-vd. Chapitre 3. Alimentations électriques, courant alternatif 3-1 heig-vd Électricité au service des machines Chapitre 3 Alimentations électriques, courant alternatif 3-1 Électricité au service des machines Alimentations électriques, courant alternatif heig-vd 3 Alimentations

Plus en détail

L'intégration et le montage d'appareillages électriques doivent être réservés à des électriciens

L'intégration et le montage d'appareillages électriques doivent être réservés à des électriciens Automate d'éclairage de cage d'escaliers rail DIN N de commande : 0821 00 Module à impulsion N de commande : 0336 00 Manuel d utilisation 1 Consignes de sécurité L'intégration et le montage d'appareillages

Plus en détail

Convertisseurs statiques d'énergie électrique

Convertisseurs statiques d'énergie électrique Convertisseurs statiques d'énergie électrique I. Pourquoi des convertisseurs d'énergie électrique? L'énergie électrique utilisée dans l'industrie et chez les particuliers provient principalement du réseau

Plus en détail

Module MR2 : Electronique de puissance avancée. Principes de base de la conversion statique Synthèse des convertisseurs statiques

Module MR2 : Electronique de puissance avancée. Principes de base de la conversion statique Synthèse des convertisseurs statiques Chapitre 1 Principes de base de la conversion statique Synthèse des convertisseurs statiques OBJECTIFS ET APPLICATIONS DE L ELECTRONIQUE DE PUISSANCE L électronique de puissance concerne le traitement

Plus en détail

Athénée Royal de Pepinster. Electrotechnique. La diode à jonction

Athénée Royal de Pepinster. Electrotechnique. La diode à jonction La diode à jonction I Introduction La diode est le semi-conducteur de base. Son fonctionnement est assimilable à celui d un interrupteur qui ne laisse passer le courant que dans un seul sens. C est la

Plus en détail

Sondes flexibles pour courant AC

Sondes flexibles pour courant AC Sondes flexibles pour courant AC Utilisant le principe de la Bobine de Rogowski, les capteurs MiniFLEX sont des capteurs souples qui offrent une grande dynamique pour la mesure des intensités alternatives

Plus en détail

Echantillonnage MP* 14/15

Echantillonnage MP* 14/15 Echantillonnage MP* 14/15 1. Principe de l oscilloscope numérique L oscilloscope numérique est principalement constitué d un amplificateur analogique (sur chaque voie), d un convertisseur analogique-numérique

Plus en détail

Dépannage / Codes Défauts

Dépannage / Codes Défauts Auto diagnostique Cette fonction est destinée à l autodiagnostic du climatiseur et au signalement d éventuels défauts. La présence d une erreur est indiquée sur la façade d affichage des unités intérieures

Plus en détail

Fiches Générateur Basses Fréquences

Fiches Générateur Basses Fréquences Fiches Générateur Basses Fréquences Note : Cet ensemble de fiches a été réalisé autour du Générateur de fonctions Centrad GF467AF. Il dispose d un grand nombre de fonctionnalités que l on peut retrouver

Plus en détail

document proposé sur le site «Sciences Physiques en BTS» : http://nicole.cortial.net

document proposé sur le site «Sciences Physiques en BTS» : http://nicole.cortial.net BT 23 Dans ce sujet, on étudiera un éhicule électrique selon différents aspects : énergie apportée, conertisseur statique, motorisation, capteur de itesse des roues et conditionnement de cette information.

Plus en détail

CIRCUIT DE CHARGE BOSCH

CIRCUIT DE CHARGE BOSCH LA GUZZITHÈQUE 1/5 10/06/06 CIRCUIT DE CHARGE BOSCH Ce document est issu d un article de l Albatros, revue de liaison du MGCF, lui-même issu du Gambalunga, revue anglaise de liaison du MGC d Angleterre.

Plus en détail

Filtrage - Intégration - Redressement - Lissage

Filtrage - Intégration - Redressement - Lissage PCSI - Stanislas - Electrocinétique - TP N 3 - Filtrage - Intégration - Redressement - Lissage Filtrage - Intégration - Redressement - Lissage Prenez en note tout élément pouvant figurer dans un compte-rendu

Plus en détail