Réflexions pour l application sur l Eco-quartier

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Réflexions pour l application sur l Eco-quartier"

Transcription

1

2 Présentation du SIETREM La réduction et le tri des déchets Réflexions pour l application sur l Eco-quartier

3 Présentation du SIETREM

4 COMPETENCES La collecte : Conteneurs, déchets résiduels, Emballages-journaux magazines, verre, encombrants, déchets verts, DMS, déchetteries, marchés, déchets communaux Le traitement : Tri, incinération, enfouissement, compostage La valorisation : Recyclage, production d énergie.

5 30 communes habitants

6 Total des dépenses en 2008 : ,68 Soit 200,69 TTC par tonne ou 106,23 TTC par habitant

7 La réduction et le tri des déchets

8 Loi de programmation n du 3 Août 2009 Prévention Réduction de la production d ordures ménagères et assimilées de 7 % par habitant pendant les cinq prochaines années. Recyclage Augmenter le recyclage matière et organique afin d orienter vers ces filières un taux de 35 % en 2012 et 45 % en 2015 Fiscalité taxe sur les installations de stockage et d incinération selon les performances environnementales (produit affecté à la prévention et au recyclage) Intégration d un part variable incitative dans la redevance ou dans la taxe dans un délai de cinq ans

9 Le recyclage : une nouvelle vie pour les matériaux Le verre (bouteilles, pots et bocaux) pour faire des pots, des bouteilles Les journaux, magazines et prospectus pour faire du papier journal Le plastique (bouteilles et flacons) L aluminium et l acier Les briques alimentaires, les cartons pour faire du papier sanitaire, de l essuie-tout, du carton d emballage...

10 En 2008, les habitants du Sietrem ont permis le recyclage de tonnes d emballages ménagers Les habitants du Sietrem ont trié en 2008 : Les habitants du Sietrem ont trié en 2008 : 263 tonnes soit 2,9 millions de boites de conserves tonnes 45 millions de boites de céréales Soit de quoi fabriquer : Soit de quoi fabriquer : 803 tonnes soit 21 millions de bouteilles d eau 317 tonnes soit 11 millions de bouteilles de lait 377 voitures 7,7 millions d emballages en carton 1,6 millions de pulls polaires km de tuyau

11 PROGRAMME LOCAL DE PREVENTION DES DECHETS Dans la continuité du Grenelle de l environnement, le SIETREM s est inscrit dans un programme local de prévention des déchets développé par l ADEME (Agence de l'environnement et de la Maîtrise de l'energie). Par délibération en date du 21 octobre 2009, le comité syndical a autorisé Le Président du SIETREM a signé l accord cadre et la convention annuelle avec l ADEME. La priorité est donnée à la prévention des déchets avec un objectif de réduction de 7% des déchets sur 5 ans.

12

13 Le programme de la première année comporte le plan d'actions suivant : 1 - Etablir un diagnostic initial du territoire incluant notamment l évaluation des principaux gisements d évitement et de détournement 2 - Fixer les objectifs de réduction opérationnels à atteindre pour chacun de ces gisements (objectifs d impact) et les moyens à mettre en œuvre pour réduire la quantité et la toxicité des déchets produits sur le territoire donné (objectifs d activité) 3 - Etablir le programme de prévention - la sensibilisation des publics à la prévention des déchets - les actions éco-exemplaires de la collectivité, - les actions emblématiques nationales (compostage domestique, stop pub, sacs de caisse), - les autres actions d évitement de la production de déchets (achats éco-responsables, réparation, réemploi ), - les actions de prévention quantitative des déchets des entreprises ou actions de prévention qualitative

14 Réduire sensiblement le tonnage des déchets ménagers collectés Etre complémentaire à d autres modes de collecte et de traitement des déchets Amener les habitants à un comportement éco-citoyen responsable Recréer un lien social Donner la priorité à la formation et à l accompagnement pour une maîtrise et une intégration de la pratique par les habitants.

15 L ECO-EXEMPLARITE des COLLECTIVITES Des gestes simples : La dématérialisation (marché public, signalement de collecte, demande de conteneur par mail) Je n imprime pas systématiquement mes documents et mes courriels, J imprime mes documents en recto verso et j utilise la fonction réduction 2 pages sur 1 feuille du photocopieur, Je trie le papier.

16 Réflexions pour l application sur l Eco-quartier

17 Réflexions pour l application sur l Eco-quartier La phase chantier La gestion au quotidien L approche produit La déconstruction

18 La phase chantier

19 La gestion au quotidien : les locaux Surface Suffisante pour faciliter la circulation des personnes et des bacs. Propreté Local carrelé, muni d un point d eau pour l entretien du local et des bacs Éclairage Ventilation Signalétique Rappel permanent de la consigne de tri Et aussi : accessibilité, proximité, signalisation. Et aussi : accessibilité, proximité, signalisation.

20 La gestion au quotidien : la présentation

21 La gestion au quotidien : la collecte Horaires Variables, adaptés aux types d habitat, évitant, si possible, les heures de forte circulation. Lieux Sur la voie publique, dans les meilleures conditions de sécurité. Fréquences Elles tiennent compte des capacités de stockage. Elles sont calculées pour minimiser les coûts. Modalités La collecte des emballages peut être précédée d un contrôle de la qualité du tri par les ambassadeurs du tri. Ce contrôle peut parfois conduire à refuser des bacs.

22 L approche produit Eléments de construction Appareils Déchets verts Emballages Livres

23 L approche produit Particulier ordures ménagères emballages J-M verre déchets spéciaux déchets verts DEEE encombrants Collecte ou récupération déchetterie Traitement usine d incinération centre de tri centre de compostage centre de tri Valorisation Valorisation matière énergie filières de recyclage Mâchefers valorisation matière Valorisation agriculture, espaces verts Filières de recyclage Déchets ultimes REFIOM centre de stockage Traitement spécifique centre de stockage

24

La gestion des déchets

La gestion des déchets La gestion des déchets Mélanie JEANNOT, responsable de la division de propreté du 18 e arrondissement Henri Bonnefont, responsable de l information et de la sensibilisation des usagers de la division de

Plus en détail

14 e forum du Cercle National du Recyclage - Epinal. Proposition de Barème F

14 e forum du Cercle National du Recyclage - Epinal. Proposition de Barème F Proposition de Barème F Proposition de barème F 1) La prospective des tonnages de DEM recyclés en 2020 2) Le coût complet de référence de la gestion des DEM 3) La construction du Barème F 1) LA PROSPECTIVE

Plus en détail

Communauté de communes Yonne Nord 52 Faubourg de Villeperrot Pont-sur-yonne

Communauté de communes Yonne Nord 52 Faubourg de Villeperrot Pont-sur-yonne RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC D'ELIMINATION DES DECHETS MENAGERS ANNEE 2015 Communauté de communes Yonne Nord 52 Faubourg de Villeperrot 89140 Pont-sur-yonne Téléphone 03 86

Plus en détail

Agence Départementale pour la Maîtrise des Déchets. Bilan 2012 de la gestion des déchets ménagers dans le Haut-Rhin

Agence Départementale pour la Maîtrise des Déchets. Bilan 2012 de la gestion des déchets ménagers dans le Haut-Rhin Bilan 2012 de la gestion des déchets ménagers dans le Haut-Rhin Synoptique («Déchets ménagers») Ordures ménagères Ordures Ménagères Résiduelles («OMR») Ordures ménagères résiduelles (y compris les Déchets

Plus en détail

Agence Départementale pour la Maîtrise des Déchets. Bilan 2013 de la gestion des déchets ménagers dans le Haut-Rhin

Agence Départementale pour la Maîtrise des Déchets. Bilan 2013 de la gestion des déchets ménagers dans le Haut-Rhin Bilan 2013 de la gestion des déchets ménagers dans le Haut-Rhin Réunion ADMD 8 Juillet 2015 Synoptique («Déchets ménagers») Ordures ménagères Ordures Ménagères Résiduelles («OMR») Ordures ménagères résiduelles

Plus en détail

Premiers bilans de la prévention des déchets en Picardie. Réseau d échanges techniques «Développement durable des territoires» -14/06/12

Premiers bilans de la prévention des déchets en Picardie. Réseau d échanges techniques «Développement durable des territoires» -14/06/12 Premiers bilans de la prévention des déchets en Picardie Réseau d échanges techniques «Développement durable des territoires» -14/06/12 Qu est ce que la prévention des déchets C est diminuer la quantité

Plus en détail

portée par : Une alternative citoyenne Zéro déchet Présentation GT Syctom 17 mars 2016

portée par : Une alternative citoyenne Zéro déchet Présentation GT Syctom 17 mars 2016 portée par : Une alternative citoyenne Zéro déchet Présentation GT Syctom 17 mars 2016 Syctom 2014 : Gisements et destinations 2,4 millions de tonnes de déchets collectés sur le territoire dont 114 000

Plus en détail

PLAN LOCAL D URBANISME DE VENERQUE

PLAN LOCAL D URBANISME DE VENERQUE PLAN LOCAL D URBANISME DE VENERQUE ORIGINAL ARTELIA EAU ET ENVIRONNEMENT SITE DE PAU Hélioparc 2 Avenue Pierre Angot 64053 PAU CEDEX 9 Tel. : +33 (0)5 59 84 23 50 Fax : +33 (0)5 59 84 30 24 COMMUNE DE

Plus en détail

Le rapport sur le prix et la qualité du service public de gestion des déchets. 14 communes adhérentes

Le rapport sur le prix et la qualité du service public de gestion des déchets. 14 communes adhérentes Le rapport sur le prix et la qualité du service public de gestion des déchets 2014 EN 6 PAGES 1 - Identité de la collectivité Communauté d'agglomération Pau-Pyrénées > Collecte des déchets ménagers et

Plus en détail

LE POINT VERT : BILAN ET PERSPECTIVES. juin 2010

LE POINT VERT : BILAN ET PERSPECTIVES. juin 2010 LE POINT VERT : BILAN ET PERSPECTIVES juin 2010 SOMMAIRE 1.Comment Eco Emballages vous a permis d atteindre les objectifs fixés par la loi 2.Le succès en chiffres du tri et du recyclage 3.Comment aller

Plus en détail

7.2.f NOTE RELATIVE À LA COLLECTE ET AU TRAITEMENT DES DÉCHETS

7.2.f NOTE RELATIVE À LA COLLECTE ET AU TRAITEMENT DES DÉCHETS P LAN LOCAL D URBANISME 7.2.f NOTE RELATIVE À LA COLLECTE ET AU TRAITEMENT DES DÉCHETS La gestion des déchets ménagers se décompose en deux compétences : la compétence collecte, et la compétence traitement.

Plus en détail

L extension des consignes de tri dans les bacs jaunes sur le territoire du SBA

L extension des consignes de tri dans les bacs jaunes sur le territoire du SBA Riom, le 14 janvier 2016 L extension des consignes de tri dans les bacs jaunes sur le territoire du SBA Communiqué Depuis le 1er octobre 2013, le Syndicat du Bois de l Aumône étend ses consignes de tri

Plus en détail

Le Plan Départementale d Elimination des Déchets Ménagers et Assimilés des Alpes Maritimes

Le Plan Départementale d Elimination des Déchets Ménagers et Assimilés des Alpes Maritimes Le Plan Départementale d Elimination des Déchets Ménagers et Assimilés des Alpes Maritimes Les grandes orientations départementales en matière de gestion des déchets sont données par le Plan Départemental

Plus en détail

La gestion des déchets en Meuse quelques indicateurs de suivi depuis 2009

La gestion des déchets en Meuse quelques indicateurs de suivi depuis 2009 1 La gestion des déchets en Meuse quelques indicateurs de suivi depuis 29 Dans le cadre du suivi du plan de prévention et de gestion des déchets non dangereux (PPGDND), le Département recueille, auprès

Plus en détail

1 er janvier 2011 : du changement dans la collecte de nos déchets. et dans la facturation (redevance au volume)

1 er janvier 2011 : du changement dans la collecte de nos déchets. et dans la facturation (redevance au volume) 1 er janvier 2011 : du changement dans la collecte de nos déchets et dans la facturation (redevance au volume) Problématique nationale Evolution de nos modes de vie et des comportements En France, un habitant

Plus en détail

La prévention des déchets dans les collectivités. La prévention des déchets dans les collectivités

La prévention des déchets dans les collectivités. La prévention des déchets dans les collectivités La prévention des déchets dans les collectivités La prévention des déchets dans les collectivités Qu est ce que la prévention des déchets? C est l'ensemble des mesures et des actions prises en amont (au

Plus en détail

EVOLUTION DE LA GESTION DES DECHETS : LE POINT DE VUE DES COLLECTIVITES VALORAISNE 31 Janvier 2011 P.1

EVOLUTION DE LA GESTION DES DECHETS : LE POINT DE VUE DES COLLECTIVITES VALORAISNE 31 Janvier 2011 P.1 EVOLUTION DE LA GESTION DES DECHETS : LE POINT DE VUE DES COLLECTIVITES VALORAISNE 31 Janvier 2011 P.1 APRES LE GRENELLE : UNE CHAINE DE RESPONSABILITE Producteurs de biens de consommations Distributeurs

Plus en détail

Simplifiez-vous. tri GUIDE ) DE TRI. Les bons gestes au quotidien à vos côtés

Simplifiez-vous. tri GUIDE ) DE TRI. Les bons gestes au quotidien à vos côtés Simplifiez-vous le tri ( GUIDE ) DE TRI Les bons gestes au quotidien à vos côtés Vos équipements À chaque couleur ses emballages vos équipements Emballages en plastique, en métal ou en carton. Journaux,

Plus en détail

Agence Départementale pour la Maîtrise des Déchets. Bilan 2014 de la gestion des déchets ménagers dans le Haut-Rhin

Agence Départementale pour la Maîtrise des Déchets. Bilan 2014 de la gestion des déchets ménagers dans le Haut-Rhin Bilan 2014 de la gestion des déchets ménagers dans le Haut-Rhin Synoptique («Déchets ménagers») Ordures ménagères Ordures Ménagères Résiduelles («OMR») Ordures ménagères résiduelles (y compris les Déchets

Plus en détail

Mise en place d une démarche d exemplarité Date de la présentation

Mise en place d une démarche d exemplarité Date de la présentation Plan de prévention des déchets pour la Saône et Loire Mise en place d une démarche d exemplarité Date de la présentation PRESENTATION DU CONTEXTE FONDEMENTS DE LA DEMARCHE Page 2 L exemplarité de la collectivité?

Plus en détail

Situation de la gestion des déchets charentais et perspectives

Situation de la gestion des déchets charentais et perspectives Situation de la gestion des déchets charentais et perspectives Contexte réglementaire : Loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte Titre IV Lutter contre les gaspillages et promouvoir

Plus en détail

d Urbanisme Révision générale du Plan Local Le Perray-en-Yvelines Traitement des déchets ménagers Notice de présentation

d Urbanisme Révision générale du Plan Local Le Perray-en-Yvelines Traitement des déchets ménagers Notice de présentation Révision générale du Plan Local d Urbanisme Le Perray-en-Yvelines 2013 Traitement des déchets ménagers Notice de présentation Traitement des déchets Page 2 La gestion des déchets La compétence de gestion

Plus en détail

«Du déchet à la ressource» Le tri et le recyclage fêtent leurs 20 ans

«Du déchet à la ressource» Le tri et le recyclage fêtent leurs 20 ans «Du déchet à la ressource» Le tri et le recyclage fêtent leurs 20 ans Sommaire 1 2 3 Les 20 ans du tri et du recyclage Le Point Vert : enjeux des années à venir Entreprises : quels engagements, quels bénéfices

Plus en détail

implifiezletri vous STOP à la PUB Le Compostage Plutôt que l incinération GUIDE) DU TRI

implifiezletri vous STOP à la PUB Le Compostage Plutôt que l incinération GUIDE) DU TRI Le Compostage Plutôt que l incinération Le contenu de notre poubelle est destiné à l'incinération. Or une poubelle contient 30% de matière organique. Au lieu d'incinérer cette fraction fermentescible,

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNES LOUE LISON

COMMUNAUTE DE COMMUNES LOUE LISON COMMUNAUTE DE COMMUNES LOUE LISON Rapport 2016 Prix & Qualité Du service public D élimination des déchets ménagers Territoire ex amancey Loue Lison PREAMBULE La Loi Barnier (Loi n 95-101 du 2/02/1995),

Plus en détail

Communauté de Communes du Seignelois RÉUNION PUBLIQUE THÈME : LES DÉCHETS EN GÉNÉRAL

Communauté de Communes du Seignelois RÉUNION PUBLIQUE THÈME : LES DÉCHETS EN GÉNÉRAL Communauté de Communes du Seignelois RÉUNION PUBLIQUE THÈME : LES DÉCHETS EN GÉNÉRAL Les compétences de la CCS L une des compétences de la CCS est la collecte et le traitement des déchets ménagers. Elle

Plus en détail

Exemple de projet de Réduction des déchets

Exemple de projet de Réduction des déchets Exemple de projet de Réduction des déchets Moins gaspiller et composter dans les collèges de l Essonne Partenariat CG 91 / collèges pilotes 1 Politique départementale de l Essonne de réduction des déchets

Plus en détail

Comment réduire ses déchets?

Comment réduire ses déchets? Une priorité pour Nantes Métropole Comment réduire ses déchets? Nantes Métropole, dans le cadre de son programme local de prévention des déchets contractualisé avec l Ademe, encourage les habitants, les

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC 2016

RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC 2016 Direction Gestion des Déchets Logo CARENE RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC 2016 Commission Consultative des Services Publics Locaux du 6 juin 2017 1 - IDENTITE DE LA CARENE Compétence

Plus en détail

Bruxelles-Propreté. Le tri des déchets en entreprise : principes et outils de sensibilisation. Octobre 2010

Bruxelles-Propreté. Le tri des déchets en entreprise : principes et outils de sensibilisation. Octobre 2010 Bruxelles-Propreté Le tri des déchets en entreprise : principes et outils de sensibilisation Octobre 2010 Programme I. L Agence Bruxelles-Propreté II. Le tri des déchets III. Le tri en entreprise IV.

Plus en détail

tous acteurs de LA réduction de nos déchets guide de la redevance incitative

tous acteurs de LA réduction de nos déchets guide de la redevance incitative tous acteurs de LA réduction de nos déchets guide de la redevance incitative le mot du président les objectifs à atteindre La loi grenelle de l'environnement précise que d'ici 2014 toutes les collectivités

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme

Plan Local d Urbanisme Rezé Plan Local d Urbanisme 7 - Annexes 7.4 Elimination des déchets et termites 7.4.1 Elimination des déchets Notice Pôle Loire et Sèvre Approbation du 9 mars 2007 PLU Notice sur la gestion des déchets

Plus en détail

Programme Local de Prévention des Déchets

Programme Local de Prévention des Déchets Programme Local de Prévention des Déchets Isabelle PASKIEWICZ Animatrice du Programme Carte du Territoire 5 CC = 87 communes 27 395 habitants Qu est-ce que la Prévention des Déchets? article 541-1 du Code

Plus en détail

Présentation : Patrick LISTRE, Vice-président du Syndicat Bil Ta Garbi Chargé de la Prévention

Présentation : Patrick LISTRE, Vice-président du Syndicat Bil Ta Garbi Chargé de la Prévention Présentation : Patrick LISTRE, Vice-président du Syndicat Bil Ta Garbi Chargé de la Prévention Contacts presse Syndicat BIL TA GARBI : Amaïa Lissalde - 2, allée des platanes à BAYONNE - Tél : 05.59.44.26.48

Plus en détail

CONSEIL GENERAL D EURE-ET-LOIR

CONSEIL GENERAL D EURE-ET-LOIR TRIVALOR Département Déchets et écologie industrielle CONSEIL GENERAL D EURE-ET-LOIR Révision du Plan Départemental d Elimination des Déchets Ménagers et Assimilés Résumé du PEDMA Avril 2010 SOMMAIRE Conseil

Plus en détail

Atelier de sensibilisation au tri pour les commerçants de Chamrousse. 1 er décembre 2016

Atelier de sensibilisation au tri pour les commerçants de Chamrousse. 1 er décembre 2016 Atelier de sensibilisation au tri pour les commerçants de Chamrousse 1 er décembre 2016 SOMMAIRE 1. Conseillers déchets: nos actions 2. Le tri à Chamrousse: Quoi? Où? Comment? 3. Où vont vos déchets? 4.

Plus en détail

implifiezletri de collecte vous Les jours GUIDE) DU TRI logo ville Bouteilles et flacons en plastique Boîtes métalliques, briques, cartons Journaux,

implifiezletri de collecte vous Les jours GUIDE) DU TRI logo ville Bouteilles et flacons en plastique Boîtes métalliques, briques, cartons Journaux, ( Bouteilles et flacons Boîtes métalliques Briques Cartons Journaux/ magazines Collecte du bac à couvercle jaune COCHEZ LE JOUR ( Collecte du bac à couvercle vert COCHEZ LE JOUR Bouteilles en verre Pots

Plus en détail

L EMPREINTE ECOLOGIQUE. Castelnaudary, le 7 Novembre 2009

L EMPREINTE ECOLOGIQUE. Castelnaudary, le 7 Novembre 2009 L EMPREINTE ECOLOGIQUE Castelnaudary, le 7 Novembre 2009 L EMPREINTE ECOLOGIQUE Toute activité humaine génère une dépense de ressources terrestres et une création de déchets. Cet échange peut s évaluer

Plus en détail

PLAN LOCAL D URBANISME

PLAN LOCAL D URBANISME DEPARTEMENT DE SEINE-ET-MARNE (77) COMMUNE DE TRILPORT PLAN LOCAL D URBANISME 5.5 Elimination des Déchets Mairie VISA PROJET DE PLU arrêté le 21/01/2016 5 Rue du général-de-gaulle 77470 Trilport Tél. :

Plus en détail

implifiezletri de collecte vous Les jours GUIDE) DU TRI logo ville Bouteilles et flacons en plastique Boîtes métalliques, briques, cartons magazines

implifiezletri de collecte vous Les jours GUIDE) DU TRI logo ville Bouteilles et flacons en plastique Boîtes métalliques, briques, cartons magazines Les jours de collecte /Eco-Emballages 2005 Crédits photo : Bernard Martinez, Bertrand Huet S ( GUIDE) DU TRI implifiezletri vous logo ville Les autres déchets Vos équipements Bouteilles et flacons Boîtes

Plus en détail

Environnement, Recyclage et Collecte sélective

Environnement, Recyclage et Collecte sélective Environnement, Recyclage et Collecte sélective Syndicat mixte Intercommunal de Transport et de Traitement des Ordures Ménagères de l Aire Toulonnaise - Président : Jean-Guy di Giorgio - Créé en 1979-486

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ANNEE 2011 ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC D'ELIMINATION DES DECHETS MENAGERS

RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ANNEE 2011 ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC D'ELIMINATION DES DECHETS MENAGERS RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC D'ELIMINATION DES DECHETS MENAGERS ANNEE 2011 Communauté de Communes du Jovinien 6, quai de l hôpital 89300 Joigny SOMMAIRE 1. Présentation du

Plus en détail

MISE EN PLACE DE LA REDEVANCE INCITATIVE. Réunion publique

MISE EN PLACE DE LA REDEVANCE INCITATIVE. Réunion publique MISE EN PLACE DE LA REDEVANCE INCITATIVE Réunion publique Présentation de la collectivité La collectivité a pour compétence : Collecte des déchets ménagers (ordures ménagères, tri sélectif, verre) Gestion

Plus en détail

PLAN LOCAL D URBANISME

PLAN LOCAL D URBANISME DEPARTEMENT DE SEINE-ET-MARNE (77) COMMUNE DE TRILPORT PLAN LOCAL D URBANISME 5.5 Elimination des Déchets Mairie VISA PLU Approuvé le 14/12/2016 5 Rue du général-de-gaulle 77470 Trilport Tél. : 01 60 09

Plus en détail

Présentation de la Communauté d Agglomération de Colmar. La Communauté d Agglomération de Colmar :

Présentation de la Communauté d Agglomération de Colmar. La Communauté d Agglomération de Colmar : REUNION DU CLUB «DEVELOPPEMENT DURABLE» LA COLLECTE SELECTIVE Mardi 15 avril 2014 1 Présentation de la Communauté d Agglomération de Colmar La Communauté d Agglomération de Colmar : Population 101 884

Plus en détail

7. La gestion des déchets

7. La gestion des déchets 7. La gestion des déchets 7.1. Cadre législatif Le texte de référence concernant la problématique des déchets est la loi de 1992 relative à l élimination des déchets et aux installations classées pour

Plus en détail

Une fois enfouis, les déchets ne disparaissent pas

Une fois enfouis, les déchets ne disparaissent pas FICHE PRATIQUE N 8 SENSIBILISER LES TOURISTES A REDUIRE ET TRIER LES DECHETS La réduction des déchets est un enjeu majeur pour la sauvegarde de notre cadre de vie. En 2009, lors du diagnostic, la quantité

Plus en détail

Rapport annuel sur le prix et la qualité du service public d élimination des déchets ménagers et assimilés.

Rapport annuel sur le prix et la qualité du service public d élimination des déchets ménagers et assimilés. Rapport annuel sur le prix et la qualité du service public d élimination des déchets ménagers et assimilés. Année 2014 Rapport à la disposition du public à la Mairie de Neuilly-Plaisance. Rapport établi

Plus en détail

CONSEILS GENERAUX DE LA DROME ET DE L ARDECHE

CONSEILS GENERAUX DE LA DROME ET DE L ARDECHE CONSEILS GENERAUX DE LA DROME ET DE L ARDECHE Élaboration du Plan interdépartemental de prévention et de gestion des déchets non dangereux (appelé Plan déchets Drôme - Ardèche) CICES du 28 juin 2013 :

Plus en détail

Communauté de Communes du Pays de Mormal. Le Tri en Pays de Mormal, c est fondamental! Suivons-le GUIDE DU TRI. à conserver.

Communauté de Communes du Pays de Mormal. Le Tri en Pays de Mormal, c est fondamental! Suivons-le GUIDE DU TRI. à conserver. Communauté de Communes du Pays de Mormal Le Tri en Pays de Mormal, c est fondamental! Suivons-le GUIDE DU TRI à conserver COLLECTE DES DÉCHETS MÉNAGERS LE TRI LES DÉCHETTERIES Poubelles collectées le matin

Plus en détail

Toute l année, nous collectons et traitons vos déchets.

Toute l année, nous collectons et traitons vos déchets. Toute l année, nous collectons et traitons vos déchets www.sictomnordallier.fr Le SICTOM Nord Allier La gestion des déchets est un domaine vaste et complexe. Il est encadré par une réglementation très

Plus en détail

Campagne de caractérisation des déchets ménagers et assimilés de la Guadeloupe

Campagne de caractérisation des déchets ménagers et assimilés de la Guadeloupe Agence de l Environnement et de la Maitrise de l Energie Campagne de caractérisation des déchets ménagers et assimilés de la Guadeloupe Présentation des résultats 2 octobre 2012 SOMMAIRE 1. Rappels 2.

Plus en détail

guide du tri canton de nolay

guide du tri canton de nolay Je mets dans le bac jaune en vrac Collecte en porte-à-porte une fois par semaine Bac jaune Journaux, prospectus et magazines Bouteilles et flacons en plastique 97 tonnes de papier et journaux en 2007 Tous

Plus en détail

CC DES VALLEES DU CLAIN

CC DES VALLEES DU CLAIN Rural 1 387 Apport volontaire 856 95 586 Porte à porte 479 831 Centre de tri semi-mécanisé : VAL VERT TRI Centre de tri semi-mécanisé : CDT DU S.I.M.E.R. 1 786 498 21 2 34,4 57,1-5,6-5,56 140 116 22,7

Plus en détail

Le guide de vos déchets. A conserver. Collecte, tri, traitement et valorisation Mode d emploi

Le guide de vos déchets. A conserver. Collecte, tri, traitement et valorisation Mode d emploi Le guide de vos déchets A conserver Collecte, tri, traitement et valorisation Mode d emploi Edito «Donner une autre vie à nos déchets. Voilà en une phrase les missions du Syndicat Mixte Artois Valorisation,

Plus en détail

Quel avenir pour le traitement des déchets des ménages dans le sud de la Loire?

Quel avenir pour le traitement des déchets des ménages dans le sud de la Loire? SYndicat mixte d étude pour le traitement des DÉchets MÉnagers et assimilés Résiduels du Stéphanois et du Montbrisonnais Quel avenir pour le traitement des déchets des ménages dans le sud de la Loire?

Plus en détail

CC DE LA VALLEE DE LA HAUTE SARTHE

CC DE LA VALLEE DE LA HAUTE SARTHE Rural 323 Apport volontaire 186 11 510 Apport volontaire 104 100 Centre de tri semi-mécanisé : SNN ARCONNAY Centre de tri industriel : VALOR POLE 72 571 599 1 2 51,2 10,7 4,38 61,9 + 4,4 Non communiqué

Plus en détail

«Grenelle de l Environnement, source de valeur pour l entreprise» Passer du déchet à la matière

«Grenelle de l Environnement, source de valeur pour l entreprise» Passer du déchet à la matière «Grenelle de l Environnement, source de valeur pour l entreprise» Passer du déchet à la matière PARTIE 1 PARTIE 2 Le nouveau cadre règlementaire des Grenelle 1 et 2 Les déchets des entreprises en France

Plus en détail

TRIER SES DÉCHETS COMMENT ET POURQUOI. LE TRI Séparer pour récupérer les déchets selon leur nature. LE BUT

TRIER SES DÉCHETS COMMENT ET POURQUOI. LE TRI Séparer pour récupérer les déchets selon leur nature. LE BUT COMMENT ET POURQUOI Pour recevoir votre équipement, téléphonez au 0 800 085 247 TRIER SES DÉCHETS? LE TRI Séparer pour récupérer les déchets selon leur nature. LE BUT Recycler pour économiser l'énergie,

Plus en détail

Syndicat Mixte interdépartemental de Collecte et de Traitement des Ordures Ménagères du Guiers. COLLECTE DES DÉCHETS Réunions publiques

Syndicat Mixte interdépartemental de Collecte et de Traitement des Ordures Ménagères du Guiers. COLLECTE DES DÉCHETS Réunions publiques Syndicat Mixte interdépartemental de Collecte et de Traitement des Ordures Ménagères du Guiers COLLECTE DES DÉCHETS Réunions publiques Le SICTOM du GUIERS L intercommunalité: 220 communes SITOM Nord Isère

Plus en détail

Inauguration du centre de tri et de transfert d Urvillers

Inauguration du centre de tri et de transfert d Urvillers Contact : Jérôme LITTIERE, Directeur Général des Services 03-23-23-78-20 info@valoraisne.fr Inauguration du centre de tri et de transfert d Urvillers Présentation de Valor Aisne Les grands chiffres 2014

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT pour favoriser la réduction et le tri des déchets sur le territoire

CONVENTION DE PARTENARIAT pour favoriser la réduction et le tri des déchets sur le territoire CONVENTION DE PARTENARIAT pour favoriser la réduction et le tri des déchets sur le territoire du SICTOM Sud Allier Entre les soussignés : SICTOM Sud Allier, Les Bouillots, 03500 BAYET, représenté par son

Plus en détail

Journée régionale ADEME. Améliorer la valorisation des déchets organiques

Journée régionale ADEME. Améliorer la valorisation des déchets organiques Journée régionale ADEME Améliorer la valorisation des déchets organiques Châteauneuf sur Loire le 5 mai 2011 ORDRE DU JOUR CONTEXTE 1 PROPOSITIONS DE L ETUDE REALISATIONS BILAN 2 3 4 CONTEXTE Dreux agglomération

Plus en détail

NOUVEAUX HABITANTS DESSERVIS PAR LE BAC JAUNE DEPUIS LE 4 OCTOBRE 2010

NOUVEAUX HABITANTS DESSERVIS PAR LE BAC JAUNE DEPUIS LE 4 OCTOBRE 2010 45 000 NOUVEAUX HABITANTS DESSERVIS PAR LE BAC JAUNE DEPUIS LE 4 OCTOBRE 2010 Brest métropole océane assure la compétence en matière de collecte et d élimination des déchets ménagers sur l ensemble de

Plus en détail

Les déchets #11 LA VILLE ET L ENVIRONNEMENT

Les déchets #11 LA VILLE ET L ENVIRONNEMENT La production annuelle d ordures ménagères de chaque Français a doublé en 40 ans. La gestion des déchets est devenue une problématique majeure de nos sociétés, d autant plus que les collectivités chargées

Plus en détail

Gestion des déchets. Enquete de compostage

Gestion des déchets. Enquete de compostage Enquete de compostage Gestion des déchets Le gestion des déchets sur notre canton est assurée par le SIECTOM (Syndicat Intercommunal d'environnement de Collecte et de Traitement des Ordures Ménagères).

Plus en détail

Expérience de la commune de Djerba Houmet Souk dans l implication citoyenne dans les projets de tri sélectif

Expérience de la commune de Djerba Houmet Souk dans l implication citoyenne dans les projets de tri sélectif Expérience de la commune de Djerba Houmet Souk dans l implication citoyenne dans les projets de tri sélectif BEN ABDALLAH MONGI Commune de Djerba 11/05/2016 La collecte sélective des déchets ménagers bouleverse

Plus en détail

Plus d infos

Plus d infos Guide du tri TRIER C EST BIEN, RÉDUIRE C EST MIEUX! Chacun d entre nous jette en moyenne 390 kg de déchets par an. Face aux enjeux environnementaux (gaspillage des matière premières, émissions de gaz à

Plus en détail

Les éco-technologies pour le TRI et la VALORISATION des déchets. Réduction des déchets ultimes par le tri à la source

Les éco-technologies pour le TRI et la VALORISATION des déchets. Réduction des déchets ultimes par le tri à la source Les éco-technologies pour le TRI et la VALORISATION des déchets Réduction des déchets ultimes par le tri à la source Sommaire La prévention permet de réduire sensiblement la production d ordures ménagères

Plus en détail

vous Guide ) du tri Bouteilles et flacons en plastique Boîtes métalliques, briques, cartons Journaux, magazines Bouteilles, bocaux, pots en verre

vous Guide ) du tri Bouteilles et flacons en plastique Boîtes métalliques, briques, cartons Journaux, magazines Bouteilles, bocaux, pots en verre ( Guide ) du tri Simplifiezletri vous Les autres déchets Vos équipements Bouteilles et flacons en plastique Boîtes métalliques, briques, cartons Journaux, magazines Bouteilles, bocaux, pots en verre Vos

Plus en détail

Vos équipements. Bouteilles et flacons en plastique. Boîtes métalliques,briques, suremballages en cartons. Journaux, magazines

Vos équipements. Bouteilles et flacons en plastique. Boîtes métalliques,briques, suremballages en cartons. Journaux, magazines Les autres déchets Bouteilles, bocaux, pots en verre Journaux, magazines Boîtes métalliques,briques, suremballages en cartons Bouteilles et flacons en plastique Vos équipements Vos équipements Des points

Plus en détail

Suppression progressive des prospectus Une première en France

Suppression progressive des prospectus Une première en France Suppression progressive des prospectus Une première en France Les Prospectus : une source importante de déchets Chaque année, chaque foyer reçoit en moyenne entre 35 et 40 kg de prospectus dans sa boite

Plus en détail

La gestiondes déchetsen France Un point de vueéconomique. Matthieu Glachant MINES ParisTech Master EDDEE 2014

La gestiondes déchetsen France Un point de vueéconomique. Matthieu Glachant MINES ParisTech Master EDDEE 2014 La gestiondes déchetsen France Un point de vueéconomique Matthieu Glachant MINES ParisTech Master EDDEE 2014 Plan 1. Eléments statistiques sur la gestion des déchets en France 2. Les grands principes de

Plus en détail

Le saviez-vous? Guide du tri

Le saviez-vous? Guide du tri Septembre 2011. Imprimé sur papier PEFC Le saviez-vous? * Faut-il laver les emballages à recycler? NON. Il suffit de bien les vider pour qu ils ne salissent pas les autres emballages. * Que se passe t-il

Plus en détail

Qu est-ce que le SMIRGEOMES? Le territoire. Syndicat à la carte

Qu est-ce que le SMIRGEOMES? Le territoire. Syndicat à la carte 2014 Qu est-ce que le SMIRGEOMES? Créé en 1981, le SMIRGEOMES est le Syndicat MIxte de Réalisation et de Gestion pour l Elimination des Ordures Ménagères du secteur Est de la Sarthe. C est la collectivité

Plus en détail

du service public de collecte des déchets Témoignage QualiTri

du service public de collecte des déchets Témoignage QualiTri Labellisation du service public de collecte des déchets Témoignage QualiTri QualiTri Roland RAIBAUDI Conseiller Communautaire Elodie POTHERAT Responsable Service Collecte et Traitement de Déchets Labellisation

Plus en détail

Programme d optimisation de la gestion des déchets sur le territoire de la CCLA. Propositions de la commission Déchets

Programme d optimisation de la gestion des déchets sur le territoire de la CCLA. Propositions de la commission Déchets Programme d optimisation de la gestion des déchets sur le Propositions de la commission Déchets Conseil communautaire du 14 mai 2009 Rappels de l état des lieux : quelques données de cadrage Tonnes OMR

Plus en détail

Pour économiser l énergie - préserver les ressources naturelles. Pour limiter les coûts - bénéficier de subventions

Pour économiser l énergie - préserver les ressources naturelles. Pour limiter les coûts - bénéficier de subventions LE TRI DES DECHETS Pourquoi trier? Pour l environnement - limiter le volume de déchets enfouis et incinérés - 1 tonne de verre recyclé = économie de 500 kg de CO 2 Pour économiser l énergie - préserver

Plus en détail

Le cadre général de la gestion des déchets des ménages

Le cadre général de la gestion des déchets des ménages Le cadre général de la gestion des déchets des ménages Intervenante : Lydia MORLOT Programme Le cadre général de la gestion des déchets ménagers et assimilés. Définitions Réglementation Organisation Filières

Plus en détail

implifiezletri vous GUIDE DU TRI NOUVEAU) Communauté de Communes de Cassagnes-Bégonhès

implifiezletri vous GUIDE DU TRI NOUVEAU) Communauté de Communes de Cassagnes-Bégonhès S ( NOUVEAU) GUIDE DU TRI implifiezletri vous Communauté de Communes de Cassagnes-Bégonhès Vos équipements À chaque couleur ses emballages Emballages en plastique, en métal, en carton Les conteneurs jaunes

Plus en détail

Elaboration du Plan de réduction des déchets et gaspillage alimentaire. 11 juillet 2014 Préfecture de la Martinique

Elaboration du Plan de réduction des déchets et gaspillage alimentaire. 11 juillet 2014 Préfecture de la Martinique Elaboration du Plan de réduction des déchets et gaspillage alimentaire 11 juillet 2014 Préfecture de la Martinique Contexte 2 Plan de Réduction des Déchets de la Martinique - PRDM MISE EN OEUVRE Le territoire

Plus en détail

gestion des déchets Gestion des déchets sur la Communauté de Communes d Arthez de Béarn 3 décembre 2007

gestion des déchets Gestion des déchets sur la Communauté de Communes d Arthez de Béarn 3 décembre 2007 gestion des déchets Territoire de la CCAB : - Arnos - Argagnon Arthez de Béarn Boumourt Castillon d Arthez Casteide-Candau Doazon Hagétaubin Labeyrie Lacadée Mesplède Saint Médard INSEE 99 Nombre d habitants

Plus en détail

Rapport annuel sur le prix et la qualité du service public d élimination des déchets ménagers et assimilés.

Rapport annuel sur le prix et la qualité du service public d élimination des déchets ménagers et assimilés. Rapport annuel sur le prix et la qualité du service public d élimination des déchets ménagers et assimilés. Année 2015 Rapport à la disposition du public à la Mairie de Neuilly-Plaisance Rapport établi

Plus en détail

REDEVANCE INCITATIVE. La Redevance Incitative, c est mieux trier pour moins payer! RÉDUIRE & TRIER SES DÉCHETS : C EST MAÎTRISER SON BUDGET

REDEVANCE INCITATIVE. La Redevance Incitative, c est mieux trier pour moins payer! RÉDUIRE & TRIER SES DÉCHETS : C EST MAÎTRISER SON BUDGET COMMUNICATION MÉMO REDEVANCE INCITATIVE La Redevance Incitative, c est mieux trier pour moins payer! La Communauté de Communes s est engagée depuis le 1 er janvier 2015 sur un nouveau système de collecte

Plus en détail

Charleville-Mézières, le 31 août 2016 dossier de presse

Charleville-Mézières, le 31 août 2016 dossier de presse Charleville-Mézières, le 31 août 2016 dossier de presse À partir du 1 er septembre 2016 : Lancement de l extension des consignes de tri «Si si, c est super facile!» Axel, 5 ans 1 MOT DU PRÉSIDENT «VALODEA,

Plus en détail

PLAN DE PRÉVENTION ET DE GESTION DES DÉCHETS NON DANGEREUX DE HAUTE-SAVOIE SYNTHESE Version définitive

PLAN DE PRÉVENTION ET DE GESTION DES DÉCHETS NON DANGEREUX DE HAUTE-SAVOIE SYNTHESE Version définitive Un plan, pour qui, pour quoi? Le plan départemental de prévention et de gestion des déchets non dangereux est un outil de planification : Il propose un état des lieux de la gestion des déchets non dangereux,

Plus en détail

Eco-Emballages présente «L enjeu des déchets dans les élections municipales»

Eco-Emballages présente «L enjeu des déchets dans les élections municipales» Eco-Emballages présente «L enjeu des déchets dans les élections municipales» 21 février 2008 21 février 2008 Eco-Emballages 15 ans de collecte sélective en France 1 p. 2 1 En 2006 : Eco-Emballages a été

Plus en détail

Document à conserver Document à conservere (THCD CT SQH

Document à conserver Document à conservere (THCD CT SQH Document à conserver Syndicat era Syndicat Compétences : Collecte et traitement des déchets ménagers et assimilés Territoire : 17 communes 3 communautés d agglomération Population : 270 000 hab. 1 Eco-site

Plus en détail

Rapport annuel 2014 sur la qualité et le prix du service public d élimination des déchets

Rapport annuel 2014 sur la qualité et le prix du service public d élimination des déchets Rapport annuel 2014 sur la qualité et le prix du service public d élimination des déchets La redevance incitative en 2014 Ø 1 er janvier 2014 : 3 ème facturation de la redevance incitative (partie fixe

Plus en détail

Traitement. T2 - Nombre d'unités de traitement 1 / 5. Catalogue des indicateurs de SINOE 04/11/2017

Traitement. T2 - Nombre d'unités de traitement 1 / 5. Catalogue des indicateurs de SINOE 04/11/2017 Traitement T2 - Nombre d'unités de traitement Nombre total de services de traitement des déchets ménagers et assimilés Unité : nombre d'unités de traitement Exemple On compte 1 243 unités de traitement

Plus en détail

Mise en place d'une tarification incitative et d'une collecte sélective en porte à porte sur le territoire du SICTOM de GRAY

Mise en place d'une tarification incitative et d'une collecte sélective en porte à porte sur le territoire du SICTOM de GRAY Mise en place d'une tarification incitative et d'une collecte sélective en porte à porte sur le territoire du SICTOM de GRAY Présentation du SICTOM : Le SICTOM est un syndicat intercommunal de collecte

Plus en détail

LE CYCLE DES ORDURES MÉNAGÈRES

LE CYCLE DES ORDURES MÉNAGÈRES LE CYCLE DES ORDURES MÉNAGÈRES 3. Transfert en CENTRE D ENFOUISSEMENT TECHNIQUE de LIANCOURT-SAINT-PIERRE (60) VITE, ÇA DÉBORDE! * 1. Déchets des ménages mis en sacs ou bacs gris par les habitants de la

Plus en détail

La redevance incitative. 4 février Baziege

La redevance incitative. 4 février Baziege La redevance incitative 4 février 2016 - Baziege Depuis sa prise de compétence déchets en 2001, le Sicoval développe une politique de prévention et de gestion des déchets visant à : maîtriser les dépenses

Plus en détail

Réglementation Marché Collecte Traitement Données Perspectives économiques

Réglementation Marché Collecte Traitement Données Perspectives économiques Réglementation Marché Collecte Traitement Données Perspectives économiques Données 213 Emballages ménagers Collection Repères Pour les emballages, il existe deux cadres de référence : la directive européenne

Plus en détail

Rapport Annuel sur le Prix et la Qualité du Service (RPQS) Année Service des Déchets Ménagers et Assimilés

Rapport Annuel sur le Prix et la Qualité du Service (RPQS) Année Service des Déchets Ménagers et Assimilés Rapport Annuel sur le Prix et la Qualité du Service (RPQS) Année 2015 Service des Déchets Ménagers et Assimilés 06/06/2016 1 Sommaire Table des matières 1. Présentation de l EPCI... 3 2. Organisation du

Plus en détail

Schéma Directeur Déchets (SDD)

Schéma Directeur Déchets (SDD) 23/09/2016 Schéma Directeur Déchets (SDD) (GAM) Groupe de travail prévention des déchets 21 septembre 2016 SOCODIT ICOM AVRIL 2014 1 Georges OUDJAOUDI Vice Président en charge de la prévention, de la collecte

Plus en détail

de collecte Guide de la déchets Les jours Flacons et films en plastique Boîtes métalliques, cartons Journaux Bouteilles, bocaux, pots en verre

de collecte Guide de la déchets Les jours Flacons et films en plastique Boîtes métalliques, cartons Journaux Bouteilles, bocaux, pots en verre ( Collecte du contenant jaune COCHEZ LE JOUR Flacons et films en plastique Emballages métalliques Briques Cartons Journaux/ magazines ( Ordures ménagères Collecte de la poubelle habituelle Lundi COCHEZ

Plus en détail

Rapport Annuel 2014 sur le prix et la qualité du service public de collecte des déchets

Rapport Annuel 2014 sur le prix et la qualité du service public de collecte des déchets Rapport Annuel 2014 sur le prix et la qualité du service public de collecte des déchets 1 Sommaire 1- Présentation de la Direction des Déchets (DD) 2- La collecte 3- Les déchèteries 4- Les bilans de la

Plus en détail

MODECOM Etude de caractérisation des déchets ménagers des Hautes-Pyrénées

MODECOM Etude de caractérisation des déchets ménagers des Hautes-Pyrénées MODECOM 2012-2014 Etude de caractérisation des déchets ménagers des Hautes-Pyrénées SOMMAIRE Introduction Une étude pour connaître le contenu de notre poubelle Méthode de caractérisation Quelques photos

Plus en détail

rapport annuel

rapport annuel rapport annuel 2015 2 rapport annuel 2015 4 5 6 7 rapport annuel 2015 9 (pas de remplacement en 2015) 10 + 40,99% entre 1984 et 2015-16,09% depuis 1999 11 Kg / hab. 45 40 35 30 25 20 15 10 2012 2013 2014

Plus en détail