COMMISSION DE SUIVI DE SITE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "COMMISSION DE SUIVI DE SITE"

Transcription

1 COMMISSION DE SUIVI DE SITE Centre de traitement multi filière SYCTOM IVRY Paris XIII Centre de tri et déchèterie exploités par SITA IDF

2 SOMMAIRE Bassins versants Présentation du Centre de tri Bilan d exploitation 2011 & 2012 Présentation de la Déchèterie Bilan d exploitation 2011 & 2012 Questions / Réponses 2

3 BASSINS VERSANTS

4 BASSINS VERSANTS DES COLLECTES SELECTIVES 13 communes 4 arrondissements AP : t de CS

5 BASSIN VERSANT IVRY Paris XIII

6 PRESENTATION DU CENTRE DE TRI

7 PRESENTATION DU CENTRE DE TRI Date de mise en service : Mars 1997 Le Centre de tri est exploité par la société SITA Ile de France depuis Janvier 2005 dans le cadre du marché n , et emploie 75 salariés (effectifs au 31/12/2012). L organisation du centre se décompose de la manière suivante : - 2 équipes de 23 trieurs (y compris les 2 Chefs d équipe) : 6h00 13h30 et 13h30 21h00 (30 minutes de pause sur chaque poste). - 1 équipe d agents au sol : Chef d équipe, agents de quai, conducteurs d engins, conducteurs de presse et agents de caractérisation (qualité produits). - 1 équipe d agents de maintenance : - 3 agents (dont 1 Chef d équipe) la nuit de 22h30 à 6h - 1 agent le jour de 8h à 16h - L équipe d encadrement composée d un Responsable d Exploitation, d un Adjoint, d un Contremaitre de maintenance et de 2 assistantes. Le centre de tri accueille les camions de collecte sélective du lundi au samedi de 6h00 à minuit. Les équipes de tri sont en poste du lundi au vendredi et parfois le samedi en cas de surcroit d activité.

8 PRESENTATION DU CENTRE DE TRI Historique des principales évolutions techniques : L ancienne ligne de tri des encombrants se convertit en ligne Journaux Revues Magazines (JRM) Mars 2003 : La ligne de JRM se convertit en ligne de Collecte Sélective multi-matériaux 2005 : Modernisation des équipements de tri par SITA Ile de France avec la mise en place d une machine de tri optique et d un trommel Eté 2007 : Installation, par SITA Ile de France, d une seconde machine de tri optique sur la ligne de la grande fraction afin d améliorer les performances du centre d Ivry Paris XIII

9 PRESENTATION DE LA CHAINE DE TRI Etape 1 : Alimentation Pré tri Séparation grande fraction et moyenne fraction Vers IUOM 7 Convoyeur d alimentation 1 : Alimentation de la chaine de tri avec la collecte sélective entrante Trommel Refus 6 Pré tri (3 opérateurs de tri) 2 : Tri des déchets électriques et électroniques 3 : Tri des gros cartons d emballages 4 : Mise au refus des films plastiques, sacs fermés 1 Pré tri Convoyeur d alimentation Trommel 5 : Elimination des fines diamètre < 63 mm 6 : Séparation de la moyenne fraction : diamètre compris entre 63 et 175 mm 7 : Séparation de la grande fraction (journaux, revues, magazines, cartons )

10 PRESENTATION DE LA CHAINE DE TRI Etape 2 : Séparation magnétique et tri optique Ligne de la grande fraction 1 Moyenne fraction Tri optique A JRM vers cabine Cartons vers cabine Ligne de la grande fraction 1 : Tri optique 2 : Ejection des plastiques encore présents dans la grande fraction et réacheminement sur la ligne de la moyenne fraction. 3 : Ejection des cartons et cartonnettes vers la cabine de tri 4 : JRM envoyé vers la cabine de tri Ligne de la moyenne fraction 5 Over band 6 6 Tri optique B Plastiques vers cabine JRM 2 vers cabine GM vers cabine Ligne de la moyenne fraction 5 : Récupération des ferreux par système magnétique 6 : Tri optique 7 : Ejection des plastiques vers la cabine de tri 8 : Gros de magasin (flux fibreux) envoyé vers la cabine de tri 9 : JRM2 envoyé vers la cabine de tri

11 PRESENTATION DE LA CHAINE DE TRI Etape 3 : Finalisation du tri en cabine Ligne JRM 1 9 opérateurs de tri JRM 1&2 : Ligne JRM et JRM2 (journaux revues magazines) Objectif : récupérer les valorisables présents sur ce flux : aluminium, tétrabriques et garantir de 3% d indésirables dans le JRM pour envoi en filière de reprise (papetier). Ligne JRM 2 2 Ligne GM Ligne plastiques opérateurs de tri PET foncé 4 opérateurs de tri 3 opérateurs de tri PEHD PET clair Refus JRM GM Ligne cartons 5 1 opérateur de tri Cartons cartonnettes JRM 3 : Ligne GM (autres fibreux) Objectif : récupérer les valorisables présents sur ce flux : aluminium, tétrabriques, JRM. Le restant composé de fibreux (papiers de petite dimension ) sera envoyé en filière de valorisation. 4 : Ligne Plastiques Objectif : séparer les plastiques par type PET clair, PET foncé et PEHD. 5 : Ligne Cartons / Cartonnettes Objectif : Séparer le JRM et les cartons / cartonnettes.

12 BILAN D EXPLOITATION

13 BILAN D EXPLOITATIOND TONNAGES DU CENTRE DE TRI Tonnage total traité Tonnage total valorisé

14 BILAN D EXPLOITATIOND REPARTITION DES TONNAGES VALORISES Journaux Revues Magazines Carton EMR Tétrabriques Gros de magasin Plastiques PET clair Plastiques PET foncé Plastiques PEHD Acier Aluminium Petit Electro Ménager

15 BILAN D EXPLOITATIOND VALORISATION & DEVENIR DES MATIERES TRIEES TAUX DE VALORISATION JRM (journaux, revues, magazines) 38,30% 36,07% 34,41% 32,28% Cartons EMR 16,77% 17,18% 18,20% 18,27% Plastiques 4,21% 3,90% 4,47% 4,50% Acier 1,49% 1,31% 1,35% 1,55% Ensemble valorisable 61,50% 62,56% 70,00% 67,03% Matières triées JRM (journaux, revues, magazines) Cartons EMR Bouteilles plastiques claires et foncées Bouteilles plastiques PEHD ACIER ALUMINIUM Tétrabriques Devenir Papier journal Carton Pastilles pour confection de préforme de bouteilles et pour plats et couverts alimentaires Pastilles pour confection de tuyauteries d'assainissement Acier Lingots d'alliage pour l'automobile Séparation de la partie cartonnée pour confection de papiers toilette

16 BILAN D EXPLOITATIOND EVOLUTION DES CARACTERISATIONS DEPUIS 2009 MATERIAUX Semestre RESULTATS DES CARACTERISATIONS SUR LA COLLECTE ENTRANTE Semestre Semestre Semestre Semestre Semestre Semestre Semestre JRM (journaux, revues, magazines) 52,65% 49,75% 46,00% 44,50% 40,39% 37,50% 40,98% 41,34% Cartons EMR 17,55% 21,72% 20,16% 15,54% 15,22% 16,24% 17,95% 19,07% Plastiques 4,65% 5,08% 6,33% 5,78% 6,32% 6,55% 6,52% 6,18% Acier 1,53% 1,33% 1,71% 1,70% 1,52% 1,66% 1,64% 1,64% Tetrabriques 0,94% 0,93% 1,05% 1,02% 1,18% 1,25% 1,19% 1,13% Recyclables 85,37% 84,43% 82,81% 79,36% 77,32% 74,80% 78,85% 80,14% Non recyclables 14,63% 15,57% 17,19% 20,64% 22,68% 25,20% 21,15% 19,86% Le pourcentage de matériaux non recyclables arrivant sur le centre de tri reste élevé en 2011 et 2012 avec des niveaux supérieurs ou équivalents à 20% En terme de tendance on observe une baisse des JRM et une augmentation des autres matières recyclables (cartons, bouteilles plastiques, aciers )

17 BILAN D EXPLOITATIOND Taux de Captation / Taux de Disponibilité Evolution des taux depuis 2009 : EVOLUTION DE LA CAPTATION DES PRINCIPAUX MATERIAUX MATERIAUX JRM (journaux, revues, magazines) 74,84% 79,56% 86,42% 76,81% Cartons EMR 86,16% 97,82% 114,09% 97,60% Plastiques 86,99% 64,09% 71,14% 72,15% Acier 103,45% 76,25% 86,73% 96,21% Tetrabriques 42,75% 26,25% 31,24% 24,60% Ensemble des valorisables 72,24% 77,05% 94,13% 85,82% EVOLUTION DU TAUX DE DISPONIBILITE DE LA CHAINE DE TRI ,86% 91,53% 96,50% 96,49% Taux de disponibilité de la chaine supérieur à 95% en 2011 et 2012

18 2011 : BILAN D EXPLOITATIOND DERNIERES MODIFICATIONS APPORTEES Passage à une organisation en 2 équipes depuis le 1 er février 2011, avec réorganisation des équipes en cabine et au sol Remplacement du parc ENGINS Travaux de rénovation (convoyeurs, équipements, sécurisation déchèterie, locaux sociaux) dans le cadre d un programme validé avec le Syctom à hauteur de 137 k 2012 : Travaux de rénovation (quai de déchargement, convoyeurs, équipements de tri optique ) dans le cadre du programme validé avec le Syctom à hauteur de 165k Sensibilisations des équipes de tri par les filières : Papetiers, Tétrabriques et Aluminium Réalisation de divers aménagements en cabine de tri (travaux sur l éclairage, les goulottes de récupération ) Mise en place d un partenariat EMMAÜS / Syctom / SITA Ile de France

19 BILAN D EXPLOITATIOND ENVIRONNEMENT - SECURITE CONSOMMATIONS ET TRAFIC ROUTIER Eau Electricité Gasoil Camions entrants Camions sortants m MWh l m MWh l Rejet des eaux dans le réseau commun à IP13. Des analyses en 2012 n ont fait apparaître aucune anomalie Aucun accident ou incident grave en 2011 et 2012 Maintien de la certification ISO du site en 2012 Renouvellement en 2012 de l Habilitation Assurance Qualité par le Papetier, qui valide ainsi la conformité des règles et procédures de tri Impact sur l air : absence de rejet à l atmosphère émanant du Centre de tri, seuls les engins, camions et véhicules des particuliers sont concernés.

20 BILAN D EXPLOITATIOND TRANSPORT FLUVIAL Depuis 2008 certaines matières sont évacuées du Centre de tri par containers en direction du port de Boulogne ou Gennevilliers afin d être acheminées par voie fluviale vers les filières de reprise. En 2011 : tonnes de JRM ont ainsi été acheminés vers le site UPM de La Chapelle Darblay (près de Rouen) et 740 tonnes de Q4 (bouteilles PET Clairs) vers le site FPR à Limay En 2012 : tonnes de JRM vers le site UPM et 396 tonnes d EMR vers Nogent sur Seine ou Rouen et 738 tonnes de Q4 vers le site FPR à Limay, soit 49% des matières triées sur site.

21 PRESENTATION DE LA DECHETERIE

22 PRESENTATION DE LA DECHETERIE Fonctionnement de la déchetterie Ouverture de 10h à 18h 7j/7 ( sauf le 1er Mai ) Apport de particuliers uniquement 3 agents de déchetterie SITA IDF 1 agent de sécurité Autorisation : T/an Matières récupérées : Déchets de démolition gravats, sable, carreaux de plâtre Déchets verts Bois Déchets Electriques et Electroniques Déchets dangereux (peintures, solvant, piles, batteries, huile moteur ) Cartons d emballages Ferraille Tout venant pour l incinérateur

23 BILAN D EXPLOITATION

24 BILAN D EXPLOITATIOND TONNAGES DEPOSES NOMBRE DE DEPOSANTS Tonnes Déposants Tonnages déposés Nombre de déposants

25 BILAN D EXPLOITATIOND BILAN MATIERES Gravats Bois Ferrailles Déchets verts Cartons Tout venant incinéré Déchets dangereux * DEEE * : avant 2006, le tonnage des DEEE était intégré à celui des «Ferrailles»

Déchetterie de Treffieux

Déchetterie de Treffieux Déchetterie de Treffieux Activité La déchetterie assure la collecte des déchets apportés et triés par les ménages. Les déchets sont regroupés par catégories de matériaux : déchets vert, gravats, tout venant,

Plus en détail

Le recyclage, ou la. deuxième vie des emballages.

Le recyclage, ou la. deuxième vie des emballages. Le recyclage, ou la deuxième vie des emballages. 19 avenue Joseph Reinach 04 000 DIGNE LES BAINS sydevom-com@wanadoo.fr Tel : 04 92 36 08 52 Fax : 04 92 36 07 03 www.sydevom04.fr Sommaire Je trie, donc

Plus en détail

Recyclage et valorisation énergétique. Le centre multifilières à Ivry-Paris XIII

Recyclage et valorisation énergétique. Le centre multifilières à Ivry-Paris XIII Recyclage et valorisation énergétique Le centre multifilières à Ivry-Paris XIII Plus de 500 kg de déchets ménagers : c est ce que produit chaque année un habitant de la région parisienne! Entre 1993 et

Plus en détail

Déchets ménagers et assimilés Panorama des normes et documents normatifs existants

Déchets ménagers et assimilés Panorama des normes et documents normatifs existants assimilés Panorama des normes et documents normatifs existants 4 ème version Juillet 2013 Sébastien LOUIS-ROSE - Tél : +33 (0) 1 41 62 83 45 Sebastien.louisrose@afnor.org Patricia BENEDIKT - Tél : +33

Plus en détail

FAVRE Roger ECTI Belgrade 17-18/06/2009. La Propreté au Grand Lyon

FAVRE Roger ECTI Belgrade 17-18/06/2009. La Propreté au Grand Lyon La Propreté au Grand Lyon Le Grand Lyon : un territoire, une communauté! 57 communes! 1 200 000 habitants La collecte et le traitement des déchets ménagers. Le Chiffre : = 1,2 kg/ jour / habitant soit

Plus en détail

CENTRE DE VALORISATION DES DÉCHETS DE L AGGLOMÉRATION DE LA ROCHELLE

CENTRE DE VALORISATION DES DÉCHETS DE L AGGLOMÉRATION DE LA ROCHELLE CENTRE DE VALORISATION DES DÉCHETS DE L AGGLOMÉRATION DE LA ROCHELLE 2 ALTRIANE / CENTRE DE VALORISATION DES DÉCHETS DE L AGGLOMÉRATION DE LA ROCHELLE Bien avant que ne se diffuse la notion de développement

Plus en détail

d eau TRI énergie Alimentation déplacements responsable des déchets Consommation d Consommation les fiches pratiques du développement durable

d eau TRI énergie Alimentation déplacements responsable des déchets Consommation d Consommation les fiches pratiques du développement durable les fiches pratiques du développement durable Petites infos et bons conseils pour mieux consommer et mieux vivre ensemble Consommation d eau Consommation d énergie Alimentation responsable déplacements

Plus en détail

19- LA COLLECTE ET LE TRAITEMENT DES DECHETS

19- LA COLLECTE ET LE TRAITEMENT DES DECHETS 19- LA COLLECTE ET LE TRAITEMENT DES DECHETS Rapport de présentation / Diagnostic Dossier de PLU approuvé 255 19.1 LES ORDURES MENAGERES ET EMBALLAGES MENAGERS RECYCLABLES La prestation de collecte des

Plus en détail

Rapport annuel sur le prix et la qualité du service public d élimination des déchets

Rapport annuel sur le prix et la qualité du service public d élimination des déchets Rapport annuel sur le prix et la qualité du service public d élimination des déchets Introduction Présentation générale du service La Communauté de Communes du Pays de Revigny (COPARY) assure la compétence

Plus en détail

Règlement intérieur des utilisateurs des déchèteries du SEMOCTOM

Règlement intérieur des utilisateurs des déchèteries du SEMOCTOM Règlement intérieur des utilisateurs des déchèteries du SEMOCTOM fonctionnement des déchèteries ARTICLE 1 : DÉFINITION D UNE DECHETERIE. La déchèterie est un espace clos et gardienné où les particuliers

Plus en détail

emballages des Le recyclage, vie ou la deuxième u Je trie mes emballages u Recyclés, ils redeviennent des produits quotidiens

emballages des Le recyclage, vie ou la deuxième u Je trie mes emballages u Recyclés, ils redeviennent des produits quotidiens Crédits photo : Photothèques Eco-Emballages, Tony Stone/Davies and Starr, Stock image, Getty images, Peugeot Document imprimé sur papier recyclé. Août 2006 Le recyclage, vie ou la deuxième des emballages

Plus en détail

La Communauté urbaine Marseille Provence assure la collecte, la valorisation et l élimination des déchets ménagers et assimilés pour l ensemble de

La Communauté urbaine Marseille Provence assure la collecte, la valorisation et l élimination des déchets ménagers et assimilés pour l ensemble de La Communauté urbaine Marseille Provence assure la collecte, la valorisation et l élimination des déchets ménagers et assimilés pour l ensemble de ses 18 communes membres. Collecte des déchets ménagers

Plus en détail

SYMEED. Rapport d étude phase 2 «Les techniques de tri de la collecte sélective»

SYMEED. Rapport d étude phase 2 «Les techniques de tri de la collecte sélective» TRIVALOR Déchets & Ecologie industrielle SYMEED Etude «centre de tri des recyclables secs ménagers du Nord-Centre Finistère» Rapport d étude phase 2 «Les techniques de tri de la collecte sélective» 23

Plus en détail

TOULOUSE : ZAC de Garonne - Chemin de Chantelle - 31200 - Tél : 05 34 51 12 00

TOULOUSE : ZAC de Garonne - Chemin de Chantelle - 31200 - Tél : 05 34 51 12 00 TOULOUSE : ZAC de Garonne - Chemin de Chantelle - 31200 - Tél : 05 34 51 12 00 L entreprise Professionnel dans la collecte, le traitement et la valorisation de déchets industriels depuis plus de 80 ans

Plus en détail

du tri multiflux Guide pratique des déchets ménagers Nos déchets ont de la ressource!

du tri multiflux Guide pratique des déchets ménagers Nos déchets ont de la ressource! Guide pratique du tri multiflux des déchets ménagers Nos déchets ont de la ressource! www.sydeme.fr Syndicat Mixte de Transport et de Traitement des Déchets Ménagers de Moselle-Est trions.multiflux@sydeme.fr

Plus en détail

Le service aux habitants

Le service aux habitants Le service aux habitants La collecte sélective des emballages ménagers a été lancée dans notre collectivité en 2003. 100% de la population de la collectivité est desservie par la collecte sélective : Quasi-totalité

Plus en détail

Tri sélectif des déchets. Guide pratique

Tri sélectif des déchets. Guide pratique Tri sélectif des déchets Guide pratique guide pratique Tri sélectif des déchets Le tri sélectif, pourquoi? En 80 ans, nous avons multiplié notre production de déchets par 6. Si on accumulait les déchets

Plus en détail

Eléments de réflexion sur le financement d un service de gestion des déchets

Eléments de réflexion sur le financement d un service de gestion des déchets 1 Centre Formation Acteurs Eléments de réflexion sur le financement d un service de gestion des déchets Locaux Ouagadougou g Ouagadougou du 26 au 30 Octobre 2009 2 Problématique déchets Augmentation des

Plus en détail

www.sindra.org Traitement des déchets ménagers et assimilés en Rhône-Alpes en 2011

www.sindra.org Traitement des déchets ménagers et assimilés en Rhône-Alpes en 2011 www.sindra.org Traitement des déchets ménagers et assimilés en Rhône-Alpes en 2011 Les données ci-dessous sont issues de l'enquête ITOM (Installation de Traitement des Ordures Ménagères) réalisée en 2012

Plus en détail

ACCEPTATION DES DECHETS PROFESSIONNELS EN DECHETTERIE. Règlement intérieur

ACCEPTATION DES DECHETS PROFESSIONNELS EN DECHETTERIE. Règlement intérieur ACCEPTATION DES DECHETS PROFESSIONNELS EN DECHETTERIE Règlement intérieur Article 1 : désignation de la déchetterie. Ce règlement intérieur s applique aux deux déchetteries communautaires de la Communauté

Plus en détail

Un territoire, une volonté RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC D ELIMINATION DES DECHETS ANNEE 2010

Un territoire, une volonté RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC D ELIMINATION DES DECHETS ANNEE 2010 COMMUNAUTE DE COMMUNES DU TARDENOIS Un territoire, une volonté RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC D ELIMINATION DES DECHETS ANNEE 2010 COMMUNAUTE DE COMMUNES DU TARDENOIS Rue de

Plus en détail

CC Pays de Charlieu. Service déchets ménagers et assimilés. Règlement intérieur. Déchetterie intercommunale

CC Pays de Charlieu. Service déchets ménagers et assimilés. Règlement intérieur. Déchetterie intercommunale CC Pays de Charlieu Service déchets ménagers et assimilés Règlement intérieur Déchetterie intercommunale Plateforme de stockage des inertes et déchets végétaux. Le 30/01/2012 SOMMAIRE PARTIE 1 DECHETTERIE

Plus en détail

DECHETTERIE DU SITE DE VARENNES-JARCY

DECHETTERIE DU SITE DE VARENNES-JARCY DECHETTERIE DU SITE DE VARENNES-JARCY Règlement intérieur des dépôts de déchets Toute personne entrant sur le site de la déchetterie est soumise au règlement intérieur ci-dessous, adopté en Bureau Syndical

Plus en détail

DÉCHETS MÉNAGERS. Mode d emploi. Point info 01 46 12 75 20. www.ville-montrouge.fr

DÉCHETS MÉNAGERS. Mode d emploi. Point info 01 46 12 75 20. www.ville-montrouge.fr DÉCHETS MÉNAGERS Mode d emploi Point info 01 46 12 75 20 www.ville-montrouge.fr C ollecte sélective en porte à porte, ramassage des encombrants, déchetterie, etc., la Ville de Montrouge propose une palette

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC D ELIMINATION DES DECHETS EXERCICE 2014. Rapport annuel déchets CCVM 2014 Page 1 sur 27

RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC D ELIMINATION DES DECHETS EXERCICE 2014. Rapport annuel déchets CCVM 2014 Page 1 sur 27 RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC D ELIMINATION DES DECHETS EXERCICE 2014 Rapport annuel déchets CCVM 2014 Page 1 sur 27 SOMMAIRE I. MODE DE FONCTIONNEMENT DU SERVICE DECHETS A.

Plus en détail

Caractérisation des encombrants. Présentation de Elodie GRECO stagiaire au SIDOM

Caractérisation des encombrants. Présentation de Elodie GRECO stagiaire au SIDOM Caractérisation des encombrants Présentation de Elodie GRECO stagiaire au SIDOM 26/04/2009 1/ Situation du gisement des encombrants en 2008 2/ Analyse des encombrants par : o Caractérisation visuelle o

Plus en détail

Direction. 1 responsable de service

Direction. 1 responsable de service PRESENTATION DU SERVICE DECHETS La collecte des déchets ménagers, la gestion des déchèteries ainsi que les transports jusqu aux installations de traitement sont réalisés par le personnel communautaire.

Plus en détail

guide spécial déchèterie

guide spécial déchèterie guide spécial déchèterie Pourquoi ce guide? collecte sélective carton /papier plâtre encombrants bois végétaux équipements électriques et électroniques (DEEE) lampes déchets ménagers spéciaux (DMS) polystyrène

Plus en détail

Déchets professionnels

Déchets professionnels 2015 info service+ Des questions? Des informations complémentaires? Des problèmes d équipements? Un changement de situation? Le professionnel est invité à contacter directement le Syndicat du Val de Loir

Plus en détail

Sommaire. 1. Paprec Group et le recyclage. 2. Des projets innovants

Sommaire. 1. Paprec Group et le recyclage. 2. Des projets innovants Sommaire 1. Paprec Group et le recyclage 2. Des projets innovants 2 Les chiffres du recyclage en France 900 millions de tonnes déchets produits en France! Agriculture: 40% BTP: 40% Industrie et distribution:

Plus en détail

le recyclage, ou la deuxième vie des emballages Je trie mes emballages Recyclés, ils redeviennent des produits quotidiens

le recyclage, ou la deuxième vie des emballages Je trie mes emballages Recyclés, ils redeviennent des produits quotidiens Je trie mes emballages Recyclés, ils redeviennent des produits quotidiens 1 2 le recyclage, vie des ou la deuxième emballages Janvier 2001 SOMMAIRE Je trie, donc je suis Vraies et fausses idées sur le

Plus en détail

Guide des déchets d entreprise

Guide des déchets d entreprise Guide des déchets d entreprise 1 Sommaire page 3 > Qui collecte mes déchets? page 4 > Lexique des déchets page 5 > Qu est ce que la redevance spéciale page 6 > Faire appel à un prestataire privé pour collecter

Plus en détail

LES PRINCIPAUX DÉCHETS Banals

LES PRINCIPAUX DÉCHETS Banals FICHE 01 Les déchets par corps de métiers Gros oeuvre - Terrassement Inertes Emballages et Recyclages TERRE PIERRE CONSIGNÉES PAPIER MÉLANGE MÉTAUX EMBALLAGE Base de Ciment, mortier, et béton Brique Mélanges

Plus en détail

La déchetterie intercommunale Fium Orbu-Castellu

La déchetterie intercommunale Fium Orbu-Castellu La déchetterie intercommunale Fium Orbu-Castellu La déchèterie intercommunale est située sur le chemin de l ancienne voie ferrée entre Abbazia et Ghisonaccia. Le dépôt de déchets est gratuit et réservé

Plus en détail

416 avenue Charles-de-Gaulle - 01 330 VILLARS-LES-DOMBES Tél. : 04.74.98.47.15 - Fax : 04.74.98.43.82 E-mail : c.c.c.dombes@orange.

416 avenue Charles-de-Gaulle - 01 330 VILLARS-LES-DOMBES Tél. : 04.74.98.47.15 - Fax : 04.74.98.43.82 E-mail : c.c.c.dombes@orange. RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC D ELIMINATION DES DECHETS MENAGERS ET ASSIMILES - ANNEE 2008 416 avenue Charles-de-Gaulle - 01 330 VILLARS-LES-DOMBES Tél. : 04.74.98.47.15 -

Plus en détail

Guide., d utilisation du nouveau service de collecte. Gestion des déchets Tous acteurs, un environnement préservé!

Guide., d utilisation du nouveau service de collecte. Gestion des déchets Tous acteurs, un environnement préservé! Guide, d utilisation du nouveau service de collecte Gestion des déchets Tous acteurs d, un environnement préservé! Madame, Monsieur, Vous trouverez dans ce guide les réponses aux questions que vous vous

Plus en détail

DU TRI. Communauté de Communes COMMUNAUTÉ DE COMMUNES

DU TRI. Communauté de Communes COMMUNAUTÉ DE COMMUNES GUIDE PRATIQUE DU TRI ET DES DÉCHETTERIES Communauté de Communes COMMUNAUTÉ DE COMMUNES LES JOURNAUX / REVUES / MAGAZINES LES RECYCLABLES à mettre dans le conteneur à bande bleue Les prospectus et les

Plus en détail

L environnement dans les formations et les activités professionnelles automobiles

L environnement dans les formations et les activités professionnelles automobiles G. Filières de valorisation et de traitement Tt détenteur de déchet est responsable du déchet jusqu à son élimination finale Ts rejets dans l eau, dépôts sauvages et brûlages sont rigreusement interdits.

Plus en détail

Le TRI, à Saint-Maurice. un geste simple pour tous! TRI COMMUNAUTÉ DE COMMUNES CHARENTON - SAINT MAURICE

Le TRI, à Saint-Maurice. un geste simple pour tous! TRI COMMUNAUTÉ DE COMMUNES CHARENTON - SAINT MAURICE Le TRI, à Saint-Maurice un geste simple pour tous! TRI du COMMUNAUTÉ DE COMMUNES CHARENTON - SAINT MAURICE VERSION 7:Mise en page 1 29/03/2010 16:30 Page 28 Depuis plusieurs années, le volume de nos déchets

Plus en détail

Le TRI, à Charenton. un geste simple pour tous! CHARENTON - SAINT MAURICE COMMUNAUTÉ DE COMMUNES

Le TRI, à Charenton. un geste simple pour tous! CHARENTON - SAINT MAURICE COMMUNAUTÉ DE COMMUNES Le TRI, à Charenton un geste simple pour tous! dutri COMMUNAUTÉ DE COMMUNES CHARENTON - SAINT MAURICE Depuis plusieurs années, le volume de nos déchets ne cesse d augmenter (plus de 1 kg par jour et par

Plus en détail

La collecte des papiers de bureau

La collecte des papiers de bureau Développement durable La collecte des papiers de bureau 1 LE SIVOM DU BAS-BUGEY Compétences La collecte des ordures ménagères La collecte sélective 3 déchetteries : Belley, Culoz et Virieu le Grand Quai

Plus en détail

Le Centre de Tri. - Un séparateur des petits éléments (3) ne pouvant être triés manuellement, - Un séparateur magnétique (6) qui capte l acier.

Le Centre de Tri. - Un séparateur des petits éléments (3) ne pouvant être triés manuellement, - Un séparateur magnétique (6) qui capte l acier. Le Centre de Tri Le Centre de Tri a pour but de trier les emballages par types de matériaux (acier, aluminium, plastique, carton et papier) avant leur reprise par des industriels qui en assurent le recyclage.

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DECHETERIE INTERCOMMUNALE DE L AVANCE. Accès réservé aux résidants de la Communauté de Communes

REGLEMENT INTERIEUR DECHETERIE INTERCOMMUNALE DE L AVANCE. Accès réservé aux résidants de la Communauté de Communes REGLEMENT INTERIEUR DECHETERIE INTERCOMMUNALE DE L AVANCE Accès réservé aux résidants de la Communauté de Communes ARTICLE 1 ROLE DE LA DECHETERIE L unité implantée sur la commune d Avançon a pour rôle

Plus en détail

Guide pratique du tri Communauté de communes Cœur d Estuaire

Guide pratique du tri Communauté de communes Cœur d Estuaire septembre 2014 Cordemais Le Temple-de-Bretagne Saint Étienne-de-Montluc Communauté de communes Cœur d Estuaire Informations Recommandations Le sigle ne signifie pas que les emballages sont recyclables

Plus en détail

COMMUNAUTé DU SOISSONNAIS

COMMUNAUTé DU SOISSONNAIS guide du tri ( NE PAS ) JETER COMMUNAUTé DU SOISSONNAIS www.agglo-soissonnais.com Les équipements pour mes déchets A mon domicile BAC VERT Pots en verre Bouteilles et canettes en verre Bocaux en verre

Plus en détail

ECO.COLLECTOOR. La Collecte et le Recyclage des déchets COMPASS GROUP FRANCE MAI 2010

ECO.COLLECTOOR. La Collecte et le Recyclage des déchets COMPASS GROUP FRANCE MAI 2010 ECO.COLLECTOOR La Collecte et le Recyclage des déchets COMPASS GROUP FRANCE MAI 2010 Pour contribuer à préserver l environnement, Eco.Collectoor a développé une solution de collecte et de recyclage des

Plus en détail

STADLER Le meilleur de la technologie

STADLER Le meilleur de la technologie Le meilleur de la technologie Séparateurs balistiques Capacités Tri efficace d un flux de matériaux mélangés en différentes fractions Matériaux lourds roulants, p. ex. corps creux, bouteilles en plastique,

Plus en détail

Le recyclage des emballages au Luxembourg

Le recyclage des emballages au Luxembourg Le recyclage des emballages au Luxembourg Sommaire La responsabilité des producteurs page 4 VALORLUX, organisme agréé page 6 Le Point Vert page 9 La prévention des déchets d emballages page 10 La responsabilité

Plus en détail

Guide des déchetteries. SIVOM des cantons du pays de Born. www.sivom-du-born.fr

Guide des déchetteries. SIVOM des cantons du pays de Born. www.sivom-du-born.fr Guide des déchetteries SIVOM des cantons du pays de B i a s - B i s c a r r o s s e B o u r g - B i s c a r r o s s e P l a g e - L a b o u h e y r e - L i p o s t h e y - L ü e - M é z o s - M i m i z

Plus en détail

Fiche Bilan Final PLASTYL. Reportage photo sur l'entreprise : pages 5 & 6. Année 1 Année 2 Année 3 Variation. Taux de 100% 0,08

Fiche Bilan Final PLASTYL. Reportage photo sur l'entreprise : pages 5 & 6. Année 1 Année 2 Année 3 Variation. Taux de 100% 0,08 PLASTYL ILE-DE-FRANCE (78) Activité : Industrie du caoutchouc et des plastiques (Fabrication de films et feuilles en polystyrène) Effectif 2006 : 17 Chiffres d affaires 2006 : 5 000 K Euros Principales

Plus en détail

PARCOURS DE VISITE CAHIER 4 DE L ANIMATEUR PARCOURS CENTRE DE TRI

PARCOURS DE VISITE CAHIER 4 DE L ANIMATEUR PARCOURS CENTRE DE TRI PARCOURS DE VISITE CAHIER 4 DE L ANIMATEUR PARCOURS CENTRE DE TRI Atelier d OZ septembre 2014 1 Le centre de tri Parcours de visite 2 Le parcours de visite du centre de tri débute par deux panneaux La

Plus en détail

Déchèteries du SYELOM. Mode d emploi pour les professionnels

Déchèteries du SYELOM. Mode d emploi pour les professionnels Déchèteries du SYELOM Mode d emploi pour les professionnels Sommaire Page Edito du Président 3 Qu est ce que le SYELOM? 4 Quels sont les professionnels 6 acceptés? Vous êtes professionnels? 7 Vous devez

Plus en détail

pourquoi 100% l engagement de la cub impact sur la planète En triant vos déchets ménagers du territoire de la cub équipé

pourquoi 100% l engagement de la cub impact sur la planète En triant vos déchets ménagers du territoire de la cub équipé sélectif? pourquoi le tri En France, chaque habitant produit plus de 400 kg de déchets par an, issus de sa consommation. Ce chiffre est en constante augmentation! impact sur la planète Les emballages représentent

Plus en détail

ARRETE N REGLEMENT DE LA COLLECTE DES DECHETS MENAGERS ET ASSIMILES

ARRETE N REGLEMENT DE LA COLLECTE DES DECHETS MENAGERS ET ASSIMILES Commune de ARRETE N REGLEMENT DE LA COLLECTE DES DECHETS MENAGERS ET ASSIMILES Le maire de la commune de.. Vu les directives européennes Vu la loi n 75-633 du 15 juillet 1975 Vu le code général des collectivités

Plus en détail

Attribution des poubelles en logement collectif (3 foyers minimum par logement)

Attribution des poubelles en logement collectif (3 foyers minimum par logement) Mise en place de la redevance incitative : Information aux syndicats/propriétaires/bailleurs de logements collectifs La Communauté de Communes du Kochersberg et de l Ackerland a adopté depuis le 1 er juillet

Plus en détail

déchetterie de Neussargues : Je dépose à la ACCÈS INFOS : ACCÈS

déchetterie de Neussargues : Je dépose à la ACCÈS INFOS : ACCÈS Je dépose à la déchetterie de : les encombrants, gros cartons, plastiques et déchets végétaux, les déblais, gravats, bois, ferrailles et métaux non ferreux, les équipements électriques et électroniques,

Plus en détail

Avril 2002 Modifié Décembre 2009 REGLEMENT DES DECHETERIES

Avril 2002 Modifié Décembre 2009 REGLEMENT DES DECHETERIES REGLEMENT DES DECHETERIES 1 PREAMBULE Avril 2002 Dans le cadre de sa politique environnementale, la Communauté de communes a mis en place, en complément des collectes d ordures ménagères traditionnelles,

Plus en détail

Intégrer la supply chain et la RSE dans le cycle de vie des produits le cas des DEEE 17/06/2015

Intégrer la supply chain et la RSE dans le cycle de vie des produits le cas des DEEE 17/06/2015 Intégrer la supply chain et la RSE dans le cycle de vie des produits le cas des DEEE Introduction / présentation Impact de la réglementation Influence de la technique sur la logistique Mobiliser l ensemble

Plus en détail

L analyse qualitative des emplois

L analyse qualitative des emplois Secteur du TRI L analyse qualitative des emplois (Présentation de la méthode 4 axes) La méthode 4 axes est un outil pour : -Le repérage des besoins en formation -Le recrutement -L évaluation des potentiels

Plus en détail

Un point de récupération situé et équipé de façon adéquate est attractif pour ses utilisateurs et donc favorise le recyclage.

Un point de récupération situé et équipé de façon adéquate est attractif pour ses utilisateurs et donc favorise le recyclage. COLLECTES SELECTIVES FICHE D'INFORMATION GEDEC N 4 (août 2006) Un point de récupération situé et équipé de façon adéquate est attractif pour ses utilisateurs et donc favorise le recyclage. L aménagement

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS RETHELOIS

COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS RETHELOIS EDITION 2015 Les consignes de tri Les collectes La déchèterie COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS RETHELOIS Hôtel de Ville - Place de la République - 08300 RETHEL 03 52 10 01 13-03 24 39 74 12 collecte@cc-paysrethelois.fr

Plus en détail

EXERCICE 2008 RAPPORT SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE D ELIMINATION DES DECHETS MENAGERS

EXERCICE 2008 RAPPORT SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE D ELIMINATION DES DECHETS MENAGERS EXERCICE 2008 RAPPORT SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE D ELIMINATION DES DECHETS MENAGERS 1 AVANT PROPOS LE CONTEXTE JURIDIQUE La loi n 95-101 du 2 février 1995 de renforcement de la protection de

Plus en détail

Règlement de collecte des déchets. ménagers et assimilés

Règlement de collecte des déchets. ménagers et assimilés Règlement de collecte des déchets ménagers et assimilés Chapitre 1 - Dispositions générales Objet et champ d application du règlement L objet du présent règlement est de définir les conditions et modalités

Plus en détail

le guide du tri 2015

le guide du tri 2015 le guide du tri 2015 2 / 3 Une fois bien vidés, vos emballages seront valorisés Emballages métalliques Une astuce pour savoir quels sont les emballages plastiques qui se recyclent : ce sont ceux qui ont

Plus en détail

DOSSIER PRESSE. Nouvelle signalétique et double certification pour les déchèteries communautaires 12 mars 2012 CONTACT PRESSE

DOSSIER PRESSE. Nouvelle signalétique et double certification pour les déchèteries communautaires 12 mars 2012 CONTACT PRESSE DOSSIER PRESSE Nouvelle signalétique et double certification pour les déchèteries communautaires 12 mars 2012 CONTACT PRESSE Muriel JARDRI Chargée de Communication Limoges Métropole 05 55 45 79 19 muriel_jardri@agglo-limoges.fr

Plus en détail

La Poste, votre interlocuteur privilégié pour le recyclage de vos papiers de bureau

La Poste, votre interlocuteur privilégié pour le recyclage de vos papiers de bureau La Poste, votre interlocuteur privilégié pour le recyclage de vos papiers de bureau L engagement de La Poste dans le Développement Durable La neutralité carbone est le résultat d une démarche volontariste

Plus en détail

Guide du tri. Trier, recycler, préserver. Ittenheim. Tri sélectif. Déchetterie. Tarification. infos pratiques

Guide du tri. Trier, recycler, préserver. Ittenheim. Tri sélectif. Déchetterie. Tarification. infos pratiques Communauté de Communes du Kochersberg et de l Ackerland Guide du tri Ittenheim Tri sélectif Déchetterie Tarification infos pratiques Modalité du service Poubelles et badge Chaque foyer doit être équipé

Plus en détail

Communauté de communes Évrecy Orne Odon

Communauté de communes Évrecy Orne Odon Communauté de communes Évrecy Orne Odon RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITÉ DU SERVICE PUBLIC D ÉLIMINATION DES DÉCHETS MÉNAGERS ET ASSIMILÉS 2014 Etabli en application de l'article L.5211-39 du CGCT

Plus en détail

Guide des déchets ménagers

Guide des déchets ménagers Guide des déchets ménagers Guide des déchets ménagers Chaque habitant du Grand Lyon se débarrasse d'un peu plus d'1,2 kg de déchets par jour. Au total cela représente plus de 500 000 tonnes de déchets

Plus en détail

RÉGLEMENT INTERIEUR DES DÉCHETTERIES ET ESPACES PROPRETÉ PARISIENS

RÉGLEMENT INTERIEUR DES DÉCHETTERIES ET ESPACES PROPRETÉ PARISIENS Direction de la Propreté et de l Eau Service Technique de la Propreté de Paris RÉGLEMENT INTERIEUR DES DÉCHETTERIES ET ESPACES PROPRETÉ PARISIENS Préambule : La préservation et l amélioration de la qualité

Plus en détail

Gestion des déchets de chantier, Les bonnes pratiques

Gestion des déchets de chantier, Les bonnes pratiques Gestion des déchets de chantier, Les bonnes pratiques Conférences thématiques 17 et 18 novembre 2014 1 Mot d introduction 2 Cadrage général de la gestion des déchets de chantiers, responsabilités des différents

Plus en détail

Commune de Villorsonnens

Commune de Villorsonnens LE TRI DES DECHETS Commune de Villorsonnens Déchetterie communale de CHAMPBOVON Gestion des déchets Heures d ouverture : Mardi de 18h00 à 19h30 Samedi de 9h00 à 11h30 Guide du ménage Ordures ménagères

Plus en détail

Enquête centre d exploitation et subdivision (nom).

Enquête centre d exploitation et subdivision (nom). Enquête centre d exploitation et subdivision (nom). *Service = centre d exploitation ou subdivision Nom de la personne ayant répondu au questionnaire Adresse mail Téléphone Consultez vous régulièrement

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES OBJET DU MARCHE

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES OBJET DU MARCHE Marché public de prestation de services à bons de commande CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES Marché passé selon la procédure d appel d offres conformément aux articles 33 et 77 du code des marchés

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DECHETERIE DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DU VERNOIS

REGLEMENT INTERIEUR DECHETERIE DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DU VERNOIS Communauté de Communes du Vernois 11, Cour du Château 57420 VERNY Tél. 03 87 38 17 89 REGLEMENT INTERIEUR DECHETERIE DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DU VERNOIS Article 1 : Objet du règlement Le présent règlement

Plus en détail

DOSSIER DE PRESENTATION

DOSSIER DE PRESENTATION DOSSIER DE PRESENTATION Le Centre de Valorisation des Déchets NOIDANS-LE-FERROUX SYTEVOM Lieu dit «Les Fougères» 70 130 NOIDANS LE FEROUX Tél : 03.84.76.93.00 Fax : 03.84.76.39.00 www.sytevom.org sytevom@orange.fr

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DU RIED BRUN

COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DU RIED BRUN COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DU RIED BRUN DECHETTERIE INTERSYNDICALE DE MUNTZENHEIM CC du Pays du Ried Brun Bischwihr Fortschwihr Grussenheim Holtzwihr Muntzenheim Riedwihr Wickerschwihr CC du Pays de

Plus en détail

Quels emballages exactement?

Quels emballages exactement? Quels emballages exactement? Pour les bouteilles et les flacons en plastique Sont autorisés Les bouteilles de boissons transparentes ou opaques Les flacons de produits d entretien Les flacons de lessive

Plus en détail

Déchèterie communautaire des Arcs Taradeau Inauguration 24 mars 2009. Dossier de Presse

Déchèterie communautaire des Arcs Taradeau Inauguration 24 mars 2009. Dossier de Presse Déchèterie communautaire des Arcs Taradeau Inauguration 24 mars 2009 Dossier de Presse Direction de l Environnement Caroline BAILLY : 04 94 50 16 21 caroline.bailly@dracenie.com Service Communication Célia

Plus en détail

Oh les Déchets : passons au vert! tri sélectif. Les déchets. ménagers

Oh les Déchets : passons au vert! tri sélectif. Les déchets. ménagers Oh les Déchets : passons au vert! tri sélectif Les déchets ménagers QUADRI QUADRI Qui sommes nous? Pourquoi recycler? Le pôle Environnement du Groupe des Eaux de Marseille s engage depuis 30 ans dans les

Plus en détail

Présentation de l usine de La Loyère

Présentation de l usine de La Loyère Présentation de l usine de La Loyère Présentation du groupe Paprec Group, dont le siège historique est situé à La Courneuve (93), a été fondé en 1994 et est toujours dirigé par Jean-Luc Petithuguenin.

Plus en détail

Commune de Corcelles-les-Monts. Commune de Corcelles-les-Monts Mairie - Rue Eiffel 21160 Corcelles-les-Monts

Commune de Corcelles-les-Monts. Commune de Corcelles-les-Monts Mairie - Rue Eiffel 21160 Corcelles-les-Monts RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC D'ELIMINATION DES DECHETS MENAGERS ANNEE 2010 Commune de Corcelles-les-Monts Mairie - Rue Eiffel 21160 Corcelles-les-Monts Téléphone : 03 80 42

Plus en détail

Mémo. Un doute? N hésitez pas : Jetez les déchets dans le sac noir ou contactez-nous du lundi au vendredi 8h30-12h et 13h30-17h30 sauf vendredi 17h

Mémo. Un doute? N hésitez pas : Jetez les déchets dans le sac noir ou contactez-nous du lundi au vendredi 8h30-12h et 13h30-17h30 sauf vendredi 17h Mémo papier & carton verre plastique métal & alu Un doute? N hésitez pas : Jetez les déchets dans le sac noir ou contactez-nous du lundi au vendredi 8h30-12h et 13h30-17h30 sauf vendredi 17h Je sors mes

Plus en détail

OBSERVATION ET STATISTIQUES

OBSERVATION ET STATISTIQUES COMMISSARIAT GénéRAl au développement durable n 615 Mars 2015 Bilan 2012 de la production de déchets en France OBSERVATION ET STATISTIQUES ENVIRONNEMENT Conformément à la règlementation européenne, la

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DES DECHETERIES INTERCOMMUNALES

REGLEMENT INTERIEUR DES DECHETERIES INTERCOMMUNALES REGLEMENT INTERIEUR DES DECHETERIES INTERCOMMUNALES Le Président de la Communauté de Communes du Pays de Pont-Château Saint-Gildas-des-Bois, VU le Code Général des Collectivités Territoriales et notamment

Plus en détail

«Oum Azza de l enfouissement à la valorisation»

«Oum Azza de l enfouissement à la valorisation» (CET) d Oum Azza «Oum Azza de l enfouissement à la valorisation» 24 Décembre 2013 Programme National de traitement des Déchets Ménagers (PNDM) 2012-2016 Quantités réceptionnées 2007-2012 Le PNDM, s inscrit

Plus en détail

Fiche Bilan Final SATA. Reportage photo sur l'entreprise : pages 5 & 6. Année 1 Année 2 Année 3 Variation 19,80

Fiche Bilan Final SATA. Reportage photo sur l'entreprise : pages 5 & 6. Année 1 Année 2 Année 3 Variation 19,80 SATA ALSACE (67) Activité : Métallurgie et travail des métaux (Fabrication de ressorts d'embrayages pour l'automobile) Effectif 2006 : 94 Chiffres d affaires 2006 : 10 331 K Euros Principales certifications

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL 2012 SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC D ELIMINATION DES DECHETS

RAPPORT ANNUEL 2012 SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC D ELIMINATION DES DECHETS RAPPORT ANNUEL 2012 SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC D ELIMINATION DES DECHETS Application du décret N 2000-404 du 11 Mai 2000 1 SOMMAIRE 1. PRESENTATION GENERALE PAGE 4 1.1 LE SMICTOM: TERRITOIRE

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DES DECHETTERIES A l usage des particuliers

REGLEMENT INTERIEUR DES DECHETTERIES A l usage des particuliers REGLEMENT INTERIEUR DES DECHETTERIES A l usage des particuliers Article 1 er : Définition La déchetterie est un lieu clos et gardé où les usagers identifiés dans l article 12 peuvent venir déposer sous

Plus en détail

TRAITEMENT DES DÉCHETS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS

TRAITEMENT DES DÉCHETS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS TRAITEMENT DES DÉCHETS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS UN CHANTIER D AVENIR Direction Départementale de l Equipement de la Sarthe Décembre 2002 DÉCHETS DU BTP : DE NOUVEAUX COMPORTEMENTS A ADOPTER Le

Plus en détail

Les consignes de tri et les dates de collectes de vos produits résiduels et recyclables

Les consignes de tri et les dates de collectes de vos produits résiduels et recyclables Zone E 1 MANSPACH Les consignes de tri et les dates de collectes de vos produits résiduels et recyclables WOLFERSDORF «Mieux tu achètes, mieux tu compostes, plus tu tries moins tu paies!» Communauté de

Plus en détail

Concept de gestion des déchets

Concept de gestion des déchets COMMUNE MUNICIPALE D EVILARD/MACOLIN Concept de gestion des déchets Commune municipale d Evilard/Macolin Route Principale 37 CH-2533 Evilard Travaux publics/voirie www.evilard.ch 1 Résumé Le but de ce

Plus en détail

Plan départemental de gestion des déchets du BTP

Plan départemental de gestion des déchets du BTP Direction régionale et départementale de l Équipement Bourgogne/Côte d'or Plan départemental de gestion des déchets du BTP Version synthétique Novembre 2002 Sommaire 1. OBJECTIF DE LA DEMARCHE... 2 2.

Plus en détail

implifiezletri vous Ville de Bondy GUIDE DU TRI Quelle poubelle choisir? Bouteilles et flacons en plastique Boîtes métalliques, briques, cartons

implifiezletri vous Ville de Bondy GUIDE DU TRI Quelle poubelle choisir? Bouteilles et flacons en plastique Boîtes métalliques, briques, cartons S ( implifiezletri vous GUIDE DU TRI Ville de Bondy Quelle poubelle choisir? Les autres déchets Vos équipements Bouteilles et flacons en plastique Boîtes métalliques, briques, cartons Journaux, magazines

Plus en détail

Règlement intérieur de la Déchetterie

Règlement intérieur de la Déchetterie Direction des Services Techniques et du Développement Durable Règlement intérieur de la Déchetterie NE/TECH/002/DECHET/V4 Article 1 : Rôle de la déchetterie La déchetterie permet aux clétiens d évacuer

Plus en détail

Calendrier des levées Anières 2015. Conservez-moi!

Calendrier des levées Anières 2015. Conservez-moi! Calendrier des levées Anières 0 Conservez-moi! Le nouveau calendrier du CoHerAn Pour faire suite au «tous ménages» envoyé récemment, les communes du CoHerAn, avec l aide d un mandataire spécialisé et en

Plus en détail

Guide de la redevance

Guide de la redevance Communauté de Communes du Kochersberg et de l Ackerland Guide de la redevance Gestion des déchets ménagers Furdenheim Handschuheim Hurtigheim Quatzenheim Définition La redevance incitative au tri des déchets

Plus en détail

VILLE DE CHATEL-ST-DENIS. Centre de tri de Fossiaux OUVERT DES LE 24 MAI 2008 GUIDE D UTILISATION POUR LES MENAGES

VILLE DE CHATEL-ST-DENIS. Centre de tri de Fossiaux OUVERT DES LE 24 MAI 2008 GUIDE D UTILISATION POUR LES MENAGES VILLE DE CHATEL-ST-DENIS de Fossiaux OUVERT DES LE 24 MAI 2008 GUIDE D UTILISATION POUR LES MENAGES Préambule La Commune de Châtel-St-Denis est doté d un nouveau centre de tri, «En-Fossiaux», inauguré

Plus en détail

ENGAGEMENT ENVIRONNEMENTAL DE l ENSAT. Vers la certification ISO 14001

ENGAGEMENT ENVIRONNEMENTAL DE l ENSAT. Vers la certification ISO 14001 ENGAGEMENT ENVIRONNEMENTAL DE l ENSAT Vers la certification ISO 14001 20 NOVEMBRE 2013 Démarche ISO 14001 à l ENSAT Qu est ce que l ISO 14001? La norme iso14001 concerne le management environnemental.

Plus en détail

Gestion des déchets. Rapport de stage «Master II Gestion de l environnement Université Bordeaux4 June SOLNICA Année 2010-2011. Mardi 11 Octobre 2011

Gestion des déchets. Rapport de stage «Master II Gestion de l environnement Université Bordeaux4 June SOLNICA Année 2010-2011. Mardi 11 Octobre 2011 Gestion des déchets Rapport de stage «Master II Gestion de l environnement Université Bordeaux4 June SOLNICA Année 2010-2011 1 Mardi 11 Octobre 2011 Pourquoi gérer ces déchets? Objectif : - Réduire les

Plus en détail