Dossier de presse PRESENTATION DE L INDICE ECOLOGIQUE DES MAGAZINES. Mercredi 20 juin 2012

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Dossier de presse PRESENTATION DE L INDICE ECOLOGIQUE DES MAGAZINES. Mercredi 20 juin 2012"

Transcription

1 Dossier de presse PRESENTATION DE L INDICE ECOLOGIQUE DES MAGAZINES Mercredi 20 juin 2012

2 Naissance du projet

3 Les points de départ Un questionnement grandissant des consommateurs et des acheteurs media quant au bilan environnemental du media papier (matière première sensible, process industriel consommateur d eau et d énergie, invendus ) Expliquer les progrès réalisés et les atouts du media(matière première renouvelable, recyclabilité) Et engager les éditeurs dans un processus d amélioration de leurs pratiques 3

4 Les objectifs Evaluer l ensemble des impacts environnementaux des magazines Un bilan carbone ne répond pas à l enjeu Prendre en compte l ensemble du process de fabrication et de distribution, de la fibre de bois à la fin de vie du magazine chez le lecteur 4

5 Les objectifs Développer un outil d auto-évaluation et d amélioration des process. Pour le SEPM, le sujet n est pas de comparer les titres entre eux. Le choix d une ESQCV (Evaluation Simplifiée et Qualitative du Cycle de Vie) qui intègre la plupart des notions utilisées en ACV. Favoriser l engagement de la presse magazine dans une démarche développement durable via un outil d utilisation facile, rapide et gratuit. 5

6 Les moyens mobilisés Le projet a été initié par la Commission développement durable du SEPM Présidente de la commission: Véronique FAUJOUR Directrice générale, UNI EDITIONS Sylvaine CORTADA - Directeur de Fabrication, PRISMA MEDIA Anne CHERET - Directeur du Développement Durable, LAGARDERE ACTIVE Philippe JOURDAN - Directeur Technique et Fabrication, LAGARDERE ACTIVE Eric MATTON - Directeur Exécutif de L'Express et Directeur Délégué de Lire, GROUPE EXPRESS-ROULARTA Pascal DELEPINE - Directeur Technique, GROUPE EXPRESS-ROULARTA Nathalie GERIN-PETRE - Paper Manager, MONDADORI France Jean-François HATTIER - Directeur Général Adjoint - Diffusion et Développement LE POINT Nicolas SAUZAY - Directeur Général adjoint, AXEL SPRINGER France Eric THIRION - Chef de Fabrication, UNI EDITIONS Vincent DUPUIS - Responsable développement durable, PRISMA MEDIA 6

7 Les moyens mobilisés Avec l appui technique de nos partenaires imprimeurs (Circle Printers) et papetiers (UPM et Stora Enso) En partenariat avec le Master en Sciences et Génie de l Environnement de l Université Paris 7. L interface web a bénéficié du financement de l ADEME 7

8 Une première européenne La présentation de l Indice à WWF, aux acteurs du marché publicitaire (Udecam) ainsi qu aux équipes de l ADEME a confirmé les attentes. L indice a favorablement impressionné par sa fiabilité et son sérieux. Lapressemagazineaétéjugéeenavancesurcessujets. Dans les autres pays européens, seul PPA (Grande-Bretagne) a proposé à ses éditeurs un éco-calculateur d émissions carbone. 8

9 Un outil, une double finalité

10 Une double finalité L éco-calculateur d impact environnemental du SEPM a été conçu pour intégrer les objectifs d affichage environnemental du Grenelle 2 et simplifier le travail des éditeurs via une interface ergonomique (questionnaire unique) permettant : 1. d avoir une «photographie» des impacts environnementaux du magazine afin d engager des actions d amélioration. et/ou Outil d autoévaluation 2. d obtenir l étiquette«impact écologique» de son magazine Communication grand public Par export de données de l Indice écologique du SEPM vers Scoredit 10

11 1 -Inscrire la filière dans une dynamique d amélioration Outil d auto-évaluation, il est destiné à l éditeur qui souhaite mesurer l ensemble des impacts environnementaux de ses titres, Pour un titre donné, il permet de visualiser les axes où un gain de performance environnementale est possible Des fiches pédagogiques donnent des informations sur les leviers possibles 11

12 4 axes, 10 indicateurs, 66 critères L est organisé en 4 axes et 10 indicateurs mesurant les principaux impacts de l activité d édition de magazines. Chaque indicateur est calculé à partir de critères, 66 au total. RESSOURCES NATURELLES 1. Matières premières 60% 2. Eau 20% 3. Degré de recyclage 20% 25% RECHAUFFEMENT CLIMATIQUE (GAZ A EFFET DE SERRE) 4. Energie 40% 5. Process industriel 30% 6. Transports 30% 25% POLLUTION 7. Substances polluantes 50% 8. Déchets 50% 25% MANAGEMENT ET DEMARCHES ENVIRONNEMENTAUX 9. Sensibilité environnementale des fournisseurs 50% 10. Politique de développement durable de l éditeur 50% 25% 12

13 Evaluer ses performances La pondération des 10 indicateurs restitue le panorama des enjeux environnementaux. Lepoidsaccordéàchacundesindicateursestle résultatd un choix collectif associant impact environnemental et capacité d intervention. Un test sur plusieurs titres a permis d étalonner les notations des critères et d ajuster les pondérations. 13

14 Evaluer ses performances Appliquée à chaque magazine, cette matrice permet de calculer: Une note pour chaque indicateur Une note globale sur l ensemble du magazine L outil permet donc un pilotage précis de l impact environnemental, en fonction des priorités de l éditeur La restitution des résultats se fait par un graphique de type «radar» 14

15 Evaluer ses performances 15

16 2 -Un outil compatible avec le projet de l affichage environnemental (Scoredit) La loi Grenelle 2 prévoit, pour les produits et services de grande consommation, l obligation de mettre en place un affichage des informations environnementales, assortie d une période d expérimentation à partir du 1er juillet L affichage environnemental des produits vise spécifiquement les impacts environnementaux générés tout au long du cycle de vie des produits. Il doit permettre au consommateur : d intégrer ces critères dans son processus d achat, d avoir des éléments de comparaison entre produits 16

17 Un groupe de travail spécifique au secteur de l édition et de la communication a été créé (GT8) afin de mettre au point une méthodologie commune pour l affichage environnemental des supports imprimés sur papier. Les trois indicateurs principaux retenus pour l expérimentation sont : les émissions de gaz à effet de serre, la consommation de ressources non renouvelables et la pollution photochimique. LeSEPMs estassociéàcettedémarcheavecpour objectif de s assurer que les critères retenus tiennent compte des spécificités de la presse magazine. 17

18 18

19 Présentation de l interface web

20 L interface web Afin de permettre une utilisation facile de l Indice écologique des magazines, une interface web ergonomique a été conçue avec les équipes de Circle Printers. 20

21 Comment ça marche? Pilotée par le SEPM, l interface web met à disposition des éditeurs un questionnaire unique par magazine. 1. Les prestataires (imprimeur, papetier, brocheur, routeur) ont prérenseigné leurs données grâce à un accès personnalisé. 2. L éditeur se connecte via un accès personnalisé et répond aux critères qui le concernent pour chaque magazine. 3. Le calculateur compile l ensemble des données renseignées par les éditeurs et leurs prestataires et restitue une note par indicateur et une note globale. Le système garantit la confidentialité des données pour les éditeurs comme pour les prestataires 21

22 Comment ça marche? L interface restitue les résultats et donne accès à différentes informations : Une photographie de sa performance environnementale 22

23 Comment ça marche? Une synthèse des données nécessaires à l établissement de l étiquette «impact écologique» (qui sera calculé par l UNIC) 23

24 Comment ça marche? L accès à des fiches pédagogiques indiquant les pistes d amélioration de son score pour chaque indicateur. (Les fiches ont été rédigées par Julien DUBOURG et Benoît MOREAU d Ecograf) 24

25 4 axes, 10 indicateurs, 66 critères Les 10 indicateurs de l comprennent 66 critères(variables à la marge selon le procédé d impression): Ressources naturelles 1. Matières premières Pourcentage de papier certifié (PEFC ou FSC) utilisé sur le magazine Pourcentage de charge minérale et de pigment contenu dans le papier (source Paper Profile) Quantité d'aluminium utilisée en offset par tonne imprimée Quantité de cuivre utilisé en héliogravure en kg/tonne imprimée Quantité moyenne de plastique (paquetage et fardelage) utilisée pour emballer une tonne de magazine Quantité moyenne de plastique (blister) utilisée pour emballer 1000 exemplaires du magazine Pourcentage des exemplaires distribués mis sous film à l'unité (tous canaux de diffusion confondus) observé sur les 6 derniers mois. Pourcentage de matière fibreuse provenant de l'union Européenne, de Norvège et de Suisse Papier produit dans l'union Européenne, la Norvège ou la Suisse Pourcentage de fibres recyclées dans le papier 25

26 4 axes, 10 indicateurs, 66 critères Ressources naturelles 2. Eau Consommation d'eau nette (prélevée et restituée dans le même milieu sauf obligation légale) Quantité de DCO dans l'eau sortante par tonne de papier produit (pâte et papier - source paper profile) Quantité de Nitrogène (Azote) dans l'eau sortante par tonne de papier produit (pâte + papier - source paper profile) Quantité de phosphore dans l'eau sortante par tonne de papier produit (pâte + papier - source paper profile) Volume total d'eau consommée par tonnage imprimé (dont usage domestique) 3. Degré de recyclage Existence d'un système de collecte des déchets papier de production Existence d'un système de collecte des plaques d'aluminium pour recyclage Pourcentage d'invendus recyclés par les messageries 26

27 4 axes, 10 indicateurs, 66 critères Réchauffement climatique 4. Energie Consommation nette d'électricité par tonne de papier produit (pâte + papier) => énergie produite + achetée (dont vapeur) - vendue Pourcentage d'électricité d'origine non fossile utilisée par an (acheté + produite ; dont énergie électro nucléaire) Consommation de fioul par tonne de papier produit Consommation de gaz par tonne de papier produit Consommation de charbon par tonne de papier produit Consommation nette d'électricité par tonne imprimée Pourcentage d'électricité d'origine non fossile utilisée par an (acheté + produite ; dont énergie électro nucléaire) Consommation de fioul kw.h/t de papier imprimé Consommation de gaz l kw.h/t de papier imprimé Consommation nette d'électricité par tonne de produits façonnés Pourcentage d'électricité d'origine non fossile utilisée par an (acheté + produite ; dont énergie électro nucléaire) Consommation nette d'électricité par tonne de magazine routé Pourcentage d'électricité d'origine non fossile utilisée par an (acheté + produite ; dont énergie électro nucléaire) 27

28 4 axes, 10 indicateurs, 66 critères Réchauffement climatique 5. Process industriel Quantité moyenne de gaz à effet de serre (GES) émis pour la production d'1 tonne de papier en kg équivalent CO ² (référence : CEPI critères 3 à 7) Quantité moyenne de gaz à effet de serre émise pour la production d'une tonne imprimée - hors papier 6. Transport Distance par voie maritime entre papetier et imprimeur Distance par voie ferrée entre papetier et imprimeur Distance par route en kilomètre entre le papetier et l'imprimeur Distance par route en kilomètre entre l'imprimeur et le brocheur Distance par route en kilomètre entre le brocheur et le routeur Distance par route en kilomètre entre le brocheur et le centre de messagerie Distance par route en kilomètre entre le routeur et le centre de dépôt postal Nombre moyen de kilomètres parcourus par camion par tonne de magazines pour approvisionner les points de vente observé sur les 6 derniers mois. Nombre moyen de kilomètres parcourus par camion par tonne de magazines pour délivrer les magazines aux abonnés observé sur les 6 derniers mois. 28

29 4 axes, 10 indicateurs, 66 critères Pollution 7. Substances polluantes Procédé de blanchiment du papier sur les 6 derniers mois : TCF / ECF Quantité d'encre et additifs utilisés par tonne de papier imprimé Gestion des déchets dangereux (Emas > ISO > label Imprim'Vert > Aucun) Concentration en COV des émissions canalisées Pourcentage de COV en émission fugitive Quantité de SO² par tonne de papier produit pâte + papier (source paper profile) Quantité de NOx par tonne de papier produit pâte + papier (source paper profile) Quantité d'acide chromique utilisée par tonne de papier imprimée Concentration en sortie d'épurateur de NOx 29

30 4 axes, 10 indicateurs, 66 critères Pollution 8. Déchets Poids de déchets ultimes mis en décharge / tonne de papier produit (source paper profile) Pourcentage de déchets valorisés (tous déchets confondus) Tonnage de déchets ultimes banals en incinération / tonne de papier produit Tonnage de déchets ultimes banals en décharge / tonne de papier produit Tonnage de déchets ultimes dangereux en incinération / tonne de papier produit Tonnage de déchets ultimes dangereux en décharge / tonne de papier produit Tonnage de cendres (produites sur site) stockées en décharge / tonne de papier produit Pourcentage d'invendus moyen constaté sur les 6 derniers mois. Poids de déchets ultime banaux mis en décharge / tonne de papier imprimé Poids de déchets industriels dangereux / tonne de papier imprimée Tonnage de déchets ultimes banaux en incinération Tonnage de déchets ultimes dangereux en incinération Tonnage de déchets ultimes dangereux en décharge Pourcentage de déchets valorisés (tous déchets confondus hors papier) sur le total des déchets. Pourcentage de déchets valorisés (tous déchets confondus) Pourcentage de déchets valorisés (tous déchets confondus) 30

31 4 axes, 10 indicateurs, 66 critères Management et démarche environnementaux 9. Sensibilité environnementale des fournisseurs Nature du système de management environnemental (EMAS > ISO > Aucun) choisi par le papetier Nature de la certification COC du papetier Nature du système de management environnemental (EMAS > ISO > Aucun) choisi par l'imprimeur Nature de la Certification COC de l'imprimeur Nature du système de management environnemental (EMAS > ISO > Aucun) choisi par le brocheur Nature du système de management environnemental (EMAS > ISO > Aucun) choisi par le routeur 10. Politique de développement durable de l éditeur L'éditeur incite-t-il le lecteur au tri sélectif des magazines? (campagne d'incitation, traitement éditorial, logo, etc.) Y a-t-il chez l'éditeur une personne en charge des questions de développement durable? (sur les 6 derniers mois) Nature du système de management environnemental (EMAS > ISO > Aucun) choisi par l'éditeur L'éditeur soumet-il au préalable les publicités avec arguments environnementaux à l'arpp? Nature de la Certification COC de l'éditeur L'éditeur a-t-il mis en place un dispositif de tri sélectif au sein de l'entreprise? 31

32 Le SEPM remercie les personnes et les institutions qui ont permis la réalisation de ce projet Et en particulier : L ADEME représenté par Valérie MARTIN, UPM-KYMENNE en la personne de Pierre-Yves BAIS, STORA ENSO représenté par François-Xavier DANEL, ECOGRAF en la personne de Julien DUBOURG, Sylvaine CORTADA de PRISMA MEDIA, et Anne CHERET de LAGARDÈRE ACTIVE.

33 Contacts Syndicat des éditeurs de la Presse Magazine Pascale MARIE, Directeur général Laura MORIN, Responsable communication 26 avenue de l Opéra PARIS Tél / Fax

les outils les enjeux les applications locales Déchets ménagers : maîtrisons les impacts sur l environnement connaître pour agir

les outils les enjeux les applications locales Déchets ménagers : maîtrisons les impacts sur l environnement connaître pour agir connaître pour agir Déchets ménagers : maîtrisons les impacts sur l environnement les enjeux les outils les applications locales Enjeux d une analyse environnementale et leviers d améliorations QU EST-CE

Plus en détail

Démarche d éco-achat de Bayard Jeunesse Presse Appel d offres impression Intégration de critères environnementaux dans le cahier des charges

Démarche d éco-achat de Bayard Jeunesse Presse Appel d offres impression Intégration de critères environnementaux dans le cahier des charges Démarche d éco-achat de Bayard Jeunesse Presse Appel d offres impression Intégration de critères environnementaux dans le cahier des charges L engagement de Bayard Jeunesse en matière de développement

Plus en détail

Comment valoriser les résultats obtenus?. B. Quelques règles plus spécifiques. 1. Résumé en texte et en images de la norme ISO 14021 :

Comment valoriser les résultats obtenus?. B. Quelques règles plus spécifiques. 1. Résumé en texte et en images de la norme ISO 14021 : COMMUNIQUER. Comment valoriser les résultats obtenus?. Attention! Une communication environnementale mal réalisée peut être décrédibilisante pour les efforts engagés. C est pourquoi il faut rester exemplaire

Plus en détail

Cette déclaration, relative à un produit écologique et harmonisée au plan international, est destinée à servir de guide à l acheteur de papier.

Cette déclaration, relative à un produit écologique et harmonisée au plan international, est destinée à servir de guide à l acheteur de papier. Le papier joue un rôle clé dans les communications humaines et le papier est plus utilisé que jamais. La production de papier est principalement orientée vers les matières premières renouvelables et biodégradables

Plus en détail

Commande éco responsable

Commande éco responsable Commande éco responsable Achat de papier ~ Réseau TEDDIF Jeudi 3 Mai 2007 Sèvres Boulogne- Billancourt Démarche d achat éco responsable Démarche engagée depuis 2004 avec un premier marché : Fournitures

Plus en détail

RAPPORT 2011-2012 Bilan des Emissions de GES

RAPPORT 2011-2012 Bilan des Emissions de GES RAPPORT 2011-2012 Bilan des Emissions de GES Elior Restauration Entreprises Responsable du suivi : Vincent Cossac Fonction : Responsable Développement Durable Adresse : 46/52 rue Albert 75013 Paris : 01

Plus en détail

Définir et évaluer les critères environnementaux lors de d acquisition d équipements informatiques Formation «Informatique verte»

Définir et évaluer les critères environnementaux lors de d acquisition d équipements informatiques Formation «Informatique verte» Définir et évaluer les critères environnementaux lors de d acquisition d équipements informatiques Formation «Informatique verte» Satillieu 17 au 20 décembre 2010 Eric Drezet Plan Pourquoi définir des

Plus en détail

Principales conclusions de l Analyse du Cycle de Vie du sac à déchets

Principales conclusions de l Analyse du Cycle de Vie du sac à déchets Principales conclusions de l Analyse du Cycle de Vie du sac à déchets Introduction Investi depuis de nombreuses années dans la réduction de l impact environnemental de ses activités, le groupe SPhere développe

Plus en détail

Crédit : June et Sylvain Hitau

Crédit : June et Sylvain Hitau Crédit : June et Sylvain Hitau Géraldine Poivert Crédit : Zabou Carrière Jean-Charles Caudron Filières Responsabilité élargie du producteur Crédit : Antoine Doyen Édito Comme de nombreux produits, les

Plus en détail

Synthèse : FORUM DES INITIATIVES DU DEVELOPPEMENT DURABLE - 19.03.09

Synthèse : FORUM DES INITIATIVES DU DEVELOPPEMENT DURABLE - 19.03.09 Synthèse : FORUM DES INITIATIVES DU DEVELOPPEMENT DURABLE - 19.03.09 Présentation La première édition du forum des initiatives du développement durable a eu lieu le jeudi 19 mars 2009, de 9h à 12h30, au

Plus en détail

POURQUOI ET COMMENT CONSOMMER MOINS DE PAPIER DANS LES ECOLES?

POURQUOI ET COMMENT CONSOMMER MOINS DE PAPIER DANS LES ECOLES? POURQUOI ET COMMENT CONSOMMER MOINS DE PAPIER DANS LES ECOLES? 1. CONSOMMATION DE PAPIER Les écoles primaires et secondaires bruxelloises consomment chaque année 250 millions de feuilles A4, soit environ

Plus en détail

Sommaire. Les fondamentaux de l éco-conception des emballages. L accompagnement proposé par Adelphe

Sommaire. Les fondamentaux de l éco-conception des emballages. L accompagnement proposé par Adelphe Sommaire Le dispositif Point Vert et vous Les fondamentaux de l éco-conception des emballages L accompagnement proposé par Adelphe Les pistes d actions et les expériences des entreprises Sommaire Le dispositif

Plus en détail

CHARVET et l Environnement

CHARVET et l Environnement CHARVET et l Environnement L entreprise Charvet est située au bord du lac de Paladru, à deux pas du massif de la Chartreuse. Dans un territoire protégé, au milieu d une commune rurale, Charvet a depuis

Plus en détail

Déclaration Environnementale. Période du 1er janvier 2013 au 31 décembre 2014

Déclaration Environnementale. Période du 1er janvier 2013 au 31 décembre 2014 Déclaration Environnementale Période du 1er janvier 2013 au 31 décembre 2014 Présentation de la société Eco-Conseil Méditerranée Eco-Conseil Méditerranée (ECM) SARL est un cabinet spécialisé dans le conseil

Plus en détail

l impression éco-responsable

l impression éco-responsable l impression éco-responsable OTT Imprimeurs a confirmé en novembre 2010 son engagement dans le développement durable par la Certification ISO 14001 et devient ainsi un imprimeur de référence quant aux

Plus en détail

Rennes, le 12 février 2009

Rennes, le 12 février 2009 Rennes, le 12 février 2009 OBJECTIF Ré-éxaminer avec nos partenaires la politique éditoriale du CRT. ORDRE DU JOUR Le schéma régional. La nouvelle stratégie marketing du CRT Bretagne. Contexte : Evolution

Plus en détail

Evaluation environnementale

Evaluation environnementale Evaluation environnementale Cycle «Les ateliers de l écoconception» Session 2/3 Programme de la session Dossier participant 1 Introduction Principes clefs de l éco-conception Mise en pratique Comment évaluer

Plus en détail

PRESERVER LES ECOSYSTEMES ET LA BIODIVERSITE Action 1 : Sélection de filières respectueuses de l environnement et de la biodiversité

PRESERVER LES ECOSYSTEMES ET LA BIODIVERSITE Action 1 : Sélection de filières respectueuses de l environnement et de la biodiversité Jean-Marie DESOINDRE Responsable SE 05 55 08 30 03 Je soussigné, J-Marie DESOINDRE, autorise les Fabricants de Biscuits et Gâteaux de France à utiliser sur le site Internet www.biscuitsgateaux.com les

Plus en détail

COMPRENDRE LE CONTENU GAZ À EFFET DE SERRE DE L ÉLECTRICITÉ.

COMPRENDRE LE CONTENU GAZ À EFFET DE SERRE DE L ÉLECTRICITÉ. COMPRENDRE LE CONTENU GAZ À EFFET DE SERRE DE L ÉLECTRICITÉ. LE CO 2 AU CŒUR DE L ENVIRONNEMENT EDF est très impliqué dans la réduction des émissions de gaz à effet de serre. EDF s engage à une communication

Plus en détail

Intégration des impacts environnementaux dans la gestion des SSP Evaluation de l empreinte carbone d une solution de réhabilitation

Intégration des impacts environnementaux dans la gestion des SSP Evaluation de l empreinte carbone d une solution de réhabilitation Intégration des impacts environnementaux dans la gestion des SSP Evaluation de l empreinte carbone d une solution de réhabilitation Franck LECLERC CONTEXTE La politique Française des SSP prévoit l élaboration

Plus en détail

GUIDE DE LECTURE DU REFERENTIEL MEUBLES EN BOIS BP X30-323-4. Sommaire. Introduction 1

GUIDE DE LECTURE DU REFERENTIEL MEUBLES EN BOIS BP X30-323-4. Sommaire. Introduction 1 GUIDE DE LECTURE DU REFERENTIEL MEUBLES EN BOIS BP X30-33-4 Sommaire Introduction 1 Contexte 1 Principes de l affichage environnemental Objectif du guide de lecture Présentation du produit concerné par

Plus en détail

C H A R T E D E L É C O A T T I T U D E. Un outil pour développer les bonnes pratiques...

C H A R T E D E L É C O A T T I T U D E. Un outil pour développer les bonnes pratiques... C H A R T E D E L É C O A T T I T U D E Un outil pour développer les bonnes pratiques... Notre ambition : transformer nos convictions en actions Comment utiliser ce document? Véritable guide des gestes

Plus en détail

Analyse du cycle de vie visant à comparer certains papiers de Résolu aux papiers fins nord-américains SOMMAIRE

Analyse du cycle de vie visant à comparer certains papiers de Résolu aux papiers fins nord-américains SOMMAIRE Analyse du cycle de vie visant à comparer certains papiers de Résolu aux papiers fins nord-américains SOMMAIRE INTRODUCTION Produits forestiers Résolu a commandé une analyse du cycle de vie (ACV) ayant

Plus en détail

bilan 2011 des émissions de gaz à effet de serre - Groupe Randstad France

bilan 2011 des émissions de gaz à effet de serre - Groupe Randstad France 1 1. Description de la personne morale concernée 3 2. Année de reporting et année de référence 4 3. Scope 1 : Émissions directes de GES 4 a) Poste 1 : émissions directes des sources fixes de combustion

Plus en détail

ENJEUX ECONOMIQUES & ENVIRONNEMENTAUX

ENJEUX ECONOMIQUES & ENVIRONNEMENTAUX RENCONTRES AUTOUR D UN CAHIER DES CHARGES ECOLOGIQUE Les consommables d impression ENJEUX ECONOMIQUES & ENVIRONNEMENTAUX Cartouches d encre et toner Terminologie & cartouches OEM Compatibles Revalorisées

Plus en détail

POURQUOI ET COMMENT CONSOMMER MOINS DE PAPIER AU BUREAU

POURQUOI ET COMMENT CONSOMMER MOINS DE PAPIER AU BUREAU POURQUOI ET COMMENT CONSOMMER MOINS DE PAPIER AU BUREAU 1. CONSOMMATION DE PAPIER La consommation mondiale de papier augmente de 20% chaque année! En Région de Bruxelles- Capitale (RBC), quelques 60 000

Plus en détail

Sommaire Introduction 1- Etude de la méthode a- Qu est-ce que la méthode Bilan Carbone? b- La composition d un diagnostic c- Comment établir un

Sommaire Introduction 1- Etude de la méthode a- Qu est-ce que la méthode Bilan Carbone? b- La composition d un diagnostic c- Comment établir un Sommaire Introduction 1- Etude de la méthode a- Qu est-ce que la méthode Bilan Carbone? b- La composition d un diagnostic c- Comment établir un diagnostic? d- Comment appliquer la méthode Bilan Carbone?

Plus en détail

Empreinte environnementale des moyens de paiement

Empreinte environnementale des moyens de paiement Empreinte environnementale des moyens de paiement Un acte de paiement se chiffre en grammes éq. CO 2 Conférence de presse Fédération Bancaire Française 28 juin 2011 Ordre du jour 1. La méthodologie utilisée

Plus en détail

JCDecaux France. Bilan d émissions de Gaz à effet de Serre obligatoire défini par l article 75 de la loi n 2010 788 du 12 juillet 2010

JCDecaux France. Bilan d émissions de Gaz à effet de Serre obligatoire défini par l article 75 de la loi n 2010 788 du 12 juillet 2010 JCDecaux France Bilan d émissions de Gaz à effet de Serre obligatoire défini par l article 75 de la loi n 2010 788 du 12 juillet 2010 Novembre 2015 PRESENTATION DU CADRE DU REPORTING 1 Description de la

Plus en détail

La démarche environnementale de GPV France BILAN ET PERSPECTIVES ENVELOPPES PACKAGING

La démarche environnementale de GPV France BILAN ET PERSPECTIVES ENVELOPPES PACKAGING La démarche environnementale de GPV France BILAN ET PERSPECTIVES ENVELOPPES PACKAGING BILAN Les émissions globales de GPV France correspondaient à 11,2 tonnes de CO 2 par million d enveloppes produites.

Plus en détail

Lisez la conscience tranquille

Lisez la conscience tranquille Lisez la conscience tranquille Une étude sur l impact environnemental Analyse du cycle de vie menée à bien par l institut de recherche Innventia et commandée par l association professionnelle Sveriges

Plus en détail

Ville éco-responsable

Ville éco-responsable E 2 FAVORISER UN DEVELOPPEMENT RESPONSABLE La Ville souhaite, par son exemplarité, encourager la mise en place d un développement plus durable sur son territoire. Déjà investie sur plusieurs problématiques

Plus en détail

LE SNESSII EXPERT DE LA TECHNOLOGIE HYBRIDE POUR LA GESTION DE L INFORMATION DES ENTREPRISES

LE SNESSII EXPERT DE LA TECHNOLOGIE HYBRIDE POUR LA GESTION DE L INFORMATION DES ENTREPRISES SYNDICAT NATIONAL DES ENTREPRISES DE SOLUTIONS ET SYSTÈMES D INFORMATION ET D IMPRESSION LE SNESSII EXPERT DE LA TECHNOLOGIE HYBRIDE POUR LA GESTION DE L INFORMATION DES ENTREPRISES COMMISSION MARCHÉS

Plus en détail

GESTION ECOLOGIQUE DU PAPIER DANS LES MENAGES

GESTION ECOLOGIQUE DU PAPIER DANS LES MENAGES GESTION ECOLOGIQUE DU PAPIER DANS LES MENAGES 1. CONSOMMATION DE PAPIER Avec près de 250 kg consommés par habitant par an, les belges se situent dans le peloton de tête mondial des consommateurs de papier

Plus en détail

Industries graphiques et environnement La marque Imprim Vert

Industries graphiques et environnement La marque Imprim Vert Industries graphiques et environnement La marque Imprim Vert «Effluents non domestiques» Mardi 12 juillet 2011 àl ASCOMADE Julien RAVEREAU Ingénieur Environnement / Sécurité 01.44.08.64.41 julien.ravereau@com

Plus en détail

Étiquetage environnemental Secteur textile

Étiquetage environnemental Secteur textile Étiquetage Secteur textile Sandrine Pesnel Equipe de recherche GEMTEX (ENSAIT) du projet ACVTEX 28/04/2010 1 Le projet ACVTex Le projet : Partenaires : Débuté en 2008 projet de 4 ans Programme transfrontalier

Plus en détail

ECONOMIE CIRCULAIRE : ENJEUX. Urgence du recyclage et de l optimisation des ressources

ECONOMIE CIRCULAIRE : ENJEUX. Urgence du recyclage et de l optimisation des ressources ECONOMIE CIRCULAIRE : ENJEUX Urgence du recyclage et de l optimisation des ressources ECONOMIE CIRCULAIRE : ENJEUX LA CHINE CONCENTRE 95% DE LA PRODUCTION DE METAUX RARES 20% de la population consomme

Plus en détail

Les actions concrètes. plus responsables. pour des entreprises du spectacle & de l événement

Les actions concrètes. plus responsables. pour des entreprises du spectacle & de l événement L E L A B E L Les actions concrètes pour des entreprises du spectacle & de l événement plus responsables Les questions de développement durable prennent une part croissante dans nos sociétés, et ce dans

Plus en détail

REFERENTIEL DES PRATIQUES D ACHAT RESPONSABLE POUR LA FAMILLE REPROGRAPHIE/IMPRESSION

REFERENTIEL DES PRATIQUES D ACHAT RESPONSABLE POUR LA FAMILLE REPROGRAPHIE/IMPRESSION REFERENTIEL DES PRATIQUES D ACHAT RESPONSABLE POUR LA FAMILLE REPROGRAPHIE/IMPRESSION Préambule L élaboration du référentiel par des acteurs engagés dans des démarches de développement durable Définitions

Plus en détail

Charte. de l Éco-partenaire. Concours de l éco-exposant. Composition du comité du jury. Cette charte a été établie en partenariat avec EDF

Charte. de l Éco-partenaire. Concours de l éco-exposant. Composition du comité du jury. Cette charte a été établie en partenariat avec EDF Composition du comité du jury Charte de l Éco-partenaire Cette charte a été établie en partenariat avec EDF Concours de l éco-exposant Préambule Le Décastar 2015 organisé par l ADEM s est engagé, comme

Plus en détail

Acheter mieux, respecter l avenir

Acheter mieux, respecter l avenir Le guide de l achat éthique et responsable Acheter mieux, respecter l avenir c est Édito Depuis de nombreuses années, Villeurbanne EST HABITAT prend des engagements forts en matière de développement durable.

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE 07.07.11

COMMUNIQUE DE PRESSE 07.07.11 COMMUNIQUE DE PRESSE 07.07.11 Analyses de Cycles de Vies des Technologies de l Information et de la Communication Courriers électroniques, requête Web, clé USB : quels impacts environnementaux? L ADEME

Plus en détail

les EMBAllAGEs «VErTs»

les EMBAllAGEs «VErTs» Europe & International UnE histoire VrAIE sur les EMBAllAGEs «VErTs» DES SOLUTIONS. AU SERVICE DE VOTRE RÉUSSITE. /gogreen regarder la vidéo Une histoire vraie Allégations environnementales Faits environnementaux

Plus en détail

10.CARBON DESKTOP : RÉDUIRE SES COÛTS GRÂCE A UN SUIVI INFORMATISE DES DONNÉES DÉCHETS ET ÉNERGIE

10.CARBON DESKTOP : RÉDUIRE SES COÛTS GRÂCE A UN SUIVI INFORMATISE DES DONNÉES DÉCHETS ET ÉNERGIE ÉTUDE DE BENCHMARKING SUR LES DÉCHETS DANS LES MÉTHODOLOGIES D ACTION SUR LES COÛTS ET SUR LES 10.CARBON DESKTOP : RÉDUIRE SES COÛTS GRÂCE A UN SUIVI INFORMATISE DES DONNÉES DÉCHETS ET ÉNERGIE Type de

Plus en détail

2 des PST : méthode de calcul du CO2 2 des PST : Méthode de calcul du CO2 Dimension normative et règlementaire Dimension normative et réglementaire Plan de la présentation Le Cycle de Vie Dimension normative

Plus en détail

Bilan des émissions de gaz à effet de serre du groupe SFR

Bilan des émissions de gaz à effet de serre du groupe SFR Bilan des émissions de gaz à effet de serre du groupe SFR Décembre 2012 Réalisé pour le compte du Groupe SFR par Biens Communs et Factea Durable Sommaire I PRÉSENTATION... 1 I.1 DESCRIPTION DE LA PERSONNE

Plus en détail

Bilan Carbone de la Caisse Régionale Toulouse 31

Bilan Carbone de la Caisse Régionale Toulouse 31 Bilan Carbone de la Caisse Régionale Toulouse 31 Rappel des enjeux du changement climatique, résultats du Bilan Carbone et pistes d action de réduction Quels enjeux en termes de climat et d énergie? Un

Plus en détail

DECEMBRE 2012 BILAN D EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE - SOGESSUR

DECEMBRE 2012 BILAN D EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE - SOGESSUR BILAN D EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE - SOGESSUR TABLE DES MATIERES A Description de la personne morale concernée... 3 1) Description du périmètre organisationnel retenu... 3 2) Définition du périmètre

Plus en détail

L OFFRE DE FORMATION. carbone 4

L OFFRE DE FORMATION. carbone 4 L OFFRE DE FORMATION carbone 4 Changement climatique, raréfaction des ressources énergétiques la contrainte carbone s intensifie et les acteurs publics et privés doivent s adapter rapidement. Or, la meilleure

Plus en détail

MARCHE EN PROCEDURE ADAPTEE. (Article 28 du Code des Marchés Publics) MARCHE N PS 13-2012 CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

MARCHE EN PROCEDURE ADAPTEE. (Article 28 du Code des Marchés Publics) MARCHE N PS 13-2012 CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES ARRONDISSEMENT DE BORDEAUX REPUBLIQUE FRANCAISE MAIRIE DE C E S T A S Tél. : 05 56 78 13 00 Fax : 05 57 83 59 64 MARCHE DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES CONCEPTION ET L IMPRESSION EN VUE DE L EDITION

Plus en détail

LES MÉTAUX, RECYCLABLES ET RECYCLÉS, AU CŒUR DE L ÉCONOMIE CIRCULAIRE

LES MÉTAUX, RECYCLABLES ET RECYCLÉS, AU CŒUR DE L ÉCONOMIE CIRCULAIRE LES MÉTAUX, RECYCLABLES ET RECYCLÉS, AU CŒUR DE L ÉCONOMIE CIRCULAIRE LES DÉCHETS MÉTALLIQUES, UNE SOURCE STRATÉGIQUE D APPROVISIONNEMENT Pour l industrie métallurgique, le recyclage a toujours fait partie

Plus en détail

1 Description de la personne morale concernée

1 Description de la personne morale concernée BILAN D EMISSIONS DE GES ARTICLE 75 GDF SUEZ ÉNERGIE SERVICES 1 1 Description de la personne morale concernée Raison sociale : GDF SUEZ Energie Services S.A. Code NAF : 3530 Z Code SIREN : 552 046 955

Plus en détail

Applications Multiples. > Pavilion Germany EXPO Shanghai 2010 Shanghai, China Architect: Schmidhuber + Kaindl (Munich)

Applications Multiples. > Pavilion Germany EXPO Shanghai 2010 Shanghai, China Architect: Schmidhuber + Kaindl (Munich) Applications Multiples > Pavilion Germany EXPO Shanghai 2010 Shanghai, China Architect: Schmidhuber + Kaindl (Munich) Activité B to B Nos fournisseurs Client final «C» Nos clients «B» 2 Recycler Recycler

Plus en détail

Catalogue des services pour industriels et PME

Catalogue des services pour industriels et PME Catalogue des services pour industriels et PME Agence Conseil en Développement Durable et Santé L action en conscience pour demain Conception : Primum non nocere Impression : Combes&Yund Crédits photos

Plus en détail

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ À EFFET DE SERRE HSBC France

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ À EFFET DE SERRE HSBC France Conformité à l article 75 du Grenelle II de l environnement BILAN DES EMISSIONS DE GAZ À EFFET DE SERRE HSBC France Date: octobre 2013 1 Sommaire I. Stratégie Environnementale de HSBC Les enjeux environnementaux

Plus en détail

BILAN GAZ A EFFET DE SERRE DE L UNIVERSITÉ DU LITTORAL CÔTE D OPALE

BILAN GAZ A EFFET DE SERRE DE L UNIVERSITÉ DU LITTORAL CÔTE D OPALE BILAN GAZ A EFFET DE SERRE DE L UNIVERSITÉ DU LITTORAL CÔTE D OPALE Année de référence : 2014 Edition 2015 LE BILAN GES DE L ULCO Dans le cadre de la législation, le Pôle de Recherche et d Enseignement

Plus en détail

L éco-conception appliquée aux papiers

L éco-conception appliquée aux papiers L éco-conception appliquée aux papiers Quelques mots sur l éco-conception Pourquoi éco-concevoir? L éco-conception, une démarche préventive L éco-conception est une approche préventive qui consiste à intégrer

Plus en détail

Développement de l outil

Développement de l outil Développement de l outil d empreinte carbone de DALKIA 19/10/2010 ) Marie Laure GUILBERT M2 Gestion de l Environnement Sommaire 1. Présentation de la mission 1.1 Contexte 1.2 Objectifs et caractéristiques

Plus en détail

L Indice Carbone Casino, le premier étiquetage environnemental complet en France

L Indice Carbone Casino, le premier étiquetage environnemental complet en France - Communiqué de presse - 11 juin 2008 L Indice Carbone Casino, le premier étiquetage environnemental complet en France Casino poursuit son engagement en faveur du développement durable en lançant le premier

Plus en détail

SOLUTIONS ENTREPRISES Le BILAN CARBONE

SOLUTIONS ENTREPRISES Le BILAN CARBONE SOLUTIONS ENTREPRISES Le BILAN CARBONE Le BILAN CARBONE Toute activité industrielle, tertiaire et agricole émet, directement ou indirectement, des gaz à effet de serre ayant pour conséquence de contribuer

Plus en détail

Notre Communication sur le Progrès 2013

Notre Communication sur le Progrès 2013 Notre Communication sur le Progrès 2013 ICA 82 Route de Crémieu 38230 Tignieu-Jameyzieu 1 / 8 1. Notre déclaration de soutien continu au Pacte Mondial par le Président Depuis le 4 Août 2011, l imprimerie

Plus en détail

Certifications et Labels

Certifications et Labels Certifications et Labels Connaissez-vous ces normes et labels? 1 Le Code des Marchés Publics 2006 Il peut être demandé aux candidats de fournir des preuves quant à leur capacité technique en matière environnementale

Plus en détail

RETOUR D EXPERIENCE SUR LE BILAN CARBONE DE L ENTREPRISE DELIFRUITS. Nicolas BONHOURE, responsable Méthodes&Industrialisation Refresco France

RETOUR D EXPERIENCE SUR LE BILAN CARBONE DE L ENTREPRISE DELIFRUITS. Nicolas BONHOURE, responsable Méthodes&Industrialisation Refresco France RETOUR D EXPERIENCE SUR LE BILAN CARBONE DE L ENTREPRISE DELIFRUITS Nicolas BONHOURE, responsable Méthodes&Industrialisation Refresco France SOMMAIRE -1-Présentation de la société -2-Contexte - objectifs

Plus en détail

4.5. INDICATEURS ENVIRONNEMENTAUX

4.5. INDICATEURS ENVIRONNEMENTAUX INDICATEURS EXTRA-FINANCIERS.5. Le volet environnemental de notre Protocole de reporting, référentiel en matière de reporting extra-financier pour les entités du groupe, a été entièrement revu. Ainsi,

Plus en détail

Bilan d émissions de gaz à effet de serre SOGECAP

Bilan d émissions de gaz à effet de serre SOGECAP Bilan d émissions de gaz à effet de serre SOGECAP A Description de la personne morale concernée : Raison sociale : SOGECAP Sigle : Code NAF/APE : 6511Z Code SIREN : 086380730 Code SIRET : 08638073000084

Plus en détail

BILAN CARBONE FedEx Corp HUB de Roissy Charles-de-Gaulle

BILAN CARBONE FedEx Corp HUB de Roissy Charles-de-Gaulle BILAN CARBONE FedEx Corp HUB de Roissy Charles-de-Gaulle 1. Description de la personne morale concernée Raison Sociale : Fedex Corp Code NAF : 621Z Code Siren : 351 630 371 Code SIRET 351 630 371 000 42

Plus en détail

ACTIONS GLOBALES. Organiser, accueillir et promouvoir des salons et manifestations plus durables

ACTIONS GLOBALES. Organiser, accueillir et promouvoir des salons et manifestations plus durables FICHE ACTIONS Expo Nantes Atlantique ACTIONS GLOBALES Organiser, accueillir et promouvoir des salons et manifestations plus durables ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES Sensibilisation des employés, des prestataires

Plus en détail

MARCHE D IMPRESSION. Cahier des Clauses Techniques Particulières. Dossier de consultation des entreprises

MARCHE D IMPRESSION. Cahier des Clauses Techniques Particulières. Dossier de consultation des entreprises MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET DE SERVICES SYMAT 30 avenue Saint Exupery 65000 TARBES Tél : 05-62-53-34-40 MARCHE D IMPRESSION Marché de décembre 2011 N 2011-09 Cahier des Clauses Techniques

Plus en détail

Internet, courriel : réduire les impacts

Internet, courriel : réduire les impacts Au bureau AGIR! Internet, courriel : réduire les impacts Limiter nos consommations d énergie et de matières premières Édition : avril 2012 sommaire glossaire introduction En savoir plus sur les TIC....

Plus en détail

Rencontres d affaires FEDER Les économies d énergies dans les entreprises Méthode Exemples - Aides. 11/03/2013 Isabelle Soulat

Rencontres d affaires FEDER Les économies d énergies dans les entreprises Méthode Exemples - Aides. 11/03/2013 Isabelle Soulat Rencontres d affaires FEDER Les économies d énergies dans les entreprises Méthode Exemples - Aides Les enjeux énergétique de l industrie du Limousin L industrie : 21 % des consommations régionales Baisse

Plus en détail

Bilan des émissions de gaz à effet de serre 2010-2011

Bilan des émissions de gaz à effet de serre 2010-2011 Bilan des émissions de gaz à effet de serre 21-211 Méthode Bilan Carbone - Rapport final - février 212 II. DESCRIPTION DE LA PERSONNE MORALE Page 6 Sommaire I. CONTEXTE III. ANNÉE DE REPORTING ET ANNÉE

Plus en détail

Hexasolutions des solutions métier pour : Papetier sur le thème de «la revalorisation des stocks dormants»

Hexasolutions des solutions métier pour : Papetier sur le thème de «la revalorisation des stocks dormants» Solutions métiers Hexasolutions a un réseau de contacts qui lui est propre. Quand nous avons du mal à écouler des surplus de stocks d un papier spécifique, Hexasolutions intervient et nous le rachète,

Plus en détail

Baromètre PAP50. Banque & Assurance. Atelier de restitution. 3 décembre 2014 Paris

Baromètre PAP50. Banque & Assurance. Atelier de restitution. 3 décembre 2014 Paris Baromètre PAP50 Banque & Assurance Atelier de restitution 3 décembre 2014 Paris Agenda Shorter title 8h30 Accueil des participants, petit-déjeuner 9h00 Introduction (Marie-Christine Korniloff, WWF ; Secondary

Plus en détail

UTILISER DU PAPIER PEFC : UN GESTE ECO-RESPONSABLE

UTILISER DU PAPIER PEFC : UN GESTE ECO-RESPONSABLE 10-31-1335 / Certifié / Ce produit est issu de forêts gérées durablement et de sources contrôlées. / pefc-france.org > www.pefc-france.org : +33 1 82 53 60 60 PHOTO : Fotolia / J.Delpire / Mai 2014 Retrouvez

Plus en détail

Profil Environnemental Produit (PEP)

Profil Environnemental Produit (PEP) 1 S/FTP 900MHz Cat. 7 4P R7600 Déclaration environnementale de type III N d'enregistrement : ACOM-2011-017-V1-fr Information programme : www.pep-ecopassport.org Date d'édition : 10-2009 Durée de validité

Plus en détail

Restitution du bilan réglementaire d émissions de Gaz à Effet de Serre (BEGES)

Restitution du bilan réglementaire d émissions de Gaz à Effet de Serre (BEGES) Restitution du bilan réglementaire d émissions de Gaz à Effet de Serre (BEGES) HABITAT TOULOUSE ANNEE 2012 Le 25/2/2014 1. Description de la personne morale concernée Raison sociale : HABITAT TOULOUSE

Plus en détail

C14-PRESTATIONS D IMPRESSION

C14-PRESTATIONS D IMPRESSION // 2015 C14-PRESTATIONS D IMPRESSION CETTE FICHE A POUR THÈME LES PRESTATIONS D IMPRESSION PROFESSIONNELLE DESTINÉES AUX ENTREPRISES. ELLE FOURNIT DES RECOMMANDATIONS CONCERNANT: LE CHOIX DE L IMPRIMEUR

Plus en détail

Barème éco-différencié : tout savoir pour. bien déclarer. Applicable pour les papiers mis en marché à compter du 1 er janvier 2013

Barème éco-différencié : tout savoir pour. bien déclarer. Applicable pour les papiers mis en marché à compter du 1 er janvier 2013 Barème éco-différencié : tout savoir pour bien déclarer Applicable pour les papiers mis en marché à compter du 1 er janvier 2013 édition 2013 2 I - Introduction Pourquoi un Barème Eco-Différencié (B.E.D.)?...5

Plus en détail

Des supports respectueux pour toutes les technologies d impression numérique... Une éco démarche voulue et créée par

Des supports respectueux pour toutes les technologies d impression numérique... Une éco démarche voulue et créée par Des supports respectueux pour toutes les technologies d impression numérique... Une éco démarche voulue et créée par I. L engagement Une éco-responsabilité assumée "A ujourd hui, le constat écologique

Plus en détail

Les principaux avantages d ISO 14001

Les principaux avantages d ISO 14001 ISO 14001 Les principaux avantages d ISO 14001 ISO 14001 est une norme internationalement reconnue qui établit les exigences relatives à un système de management environnemental. Elle aide les organismes

Plus en détail

Le pilotage et les outils du développement durable

Le pilotage et les outils du développement durable Le pilotage et les outils du développement durable ANCI Création mars 2010 PRESENTATION DU GROUPE Les 4 engagements Présentation du Groupe PRESENTATION DU GROUPE Les 4 engagements 4 engagements prioritaires

Plus en détail

Bilan des émissions de gaz à effet de serre

Bilan des émissions de gaz à effet de serre Bilan des émissions de gaz à effet de serre SOMMAIRE 1 Contexte réglementaire 3 2 Description de la personne morale 4 3 Année de reporting de l exercice et l année de référence 6 4 Emissions directes de

Plus en détail

Indicateurs environnementaux

Indicateurs environnementaux Indicateurs environnementaux.1. Politique générale en matière environnementale 45.2. Pollution et gestion des déchets 4.3. Utilisation durable des ressources 47.4. Changement climatique 50.5. Catégories

Plus en détail

Des actions concrètes. plus responsables. pour des entreprises du spectacle & de l événement

Des actions concrètes. plus responsables. pour des entreprises du spectacle & de l événement 3 Des actions concrètes pour des entreprises du spectacle & de l événement plus responsables Les questions de développement durable prennent une part croissante dans nos sociétés, et ce dans tous les secteurs

Plus en détail

IMPLEMENTATION D UNE ETIQUETTE ENVIRONEMENTALE DANS LES HÔTELS BEST WESTERN HOSPITALITY AWARDS

IMPLEMENTATION D UNE ETIQUETTE ENVIRONEMENTALE DANS LES HÔTELS BEST WESTERN HOSPITALITY AWARDS IMPLEMENTATION D UNE ETIQUETTE ENVIRONEMENTALE DANS LES HÔTELS BEST WESTERN HOSPITALITY AWARDS Notre management environnemental historique Best Western France leader de l Ecolabel Européen Nos résultats

Plus en détail

APPLICATION E-DD. Notice d utilisation pour. l évaluation des coûts et de l empreinte carbone

APPLICATION E-DD. Notice d utilisation pour. l évaluation des coûts et de l empreinte carbone APPLICATION E-DD Notice d utilisation pour l évaluation des coûts et de l empreinte carbone Juillet 2013 2 Sommaire Préambule... 5 Qu est-ce que e-dd?... 5 E-dd et le Soutien au Développement Durable...

Plus en détail

LE MANAGEMENT ENVIRONNEMENTAL

LE MANAGEMENT ENVIRONNEMENTAL Fiche n 10 ECO-Guide MÉTIERS DE L IMPRIMERIE LE MANAGEMENT ENVIRONNEMENTAL Pour faire de l environnement une seconde nature Dans cette fiche sont présentés les objectifs du management environnemental ainsi

Plus en détail

Internet, courriels : réduire les impacts

Internet, courriels : réduire les impacts Au bureau AGIR! Internet, courriels : réduire les impacts Limiter nos consommations d énergie et de matières premières Édition : février 2014 sommaire glossaire introduction En savoir plus sur les TIC....3

Plus en détail

REXEL France Etude d empreinte carbone

REXEL France Etude d empreinte carbone REXEL France Etude d empreinte carbone Sommaire Contexte et périmètre de l étude Approche méthodologique Collecte des données & hypothèses de calcul Résultats 2 Contexte et périmètre de l étude Contexte

Plus en détail

PME-TPE : valorisez votre engagement environnement avec la marque EnVol

PME-TPE : valorisez votre engagement environnement avec la marque EnVol PME-TPE : valorisez votre engagement environnement avec la marque EnVol Jan-Erik Starlander, CCI France Benoît Phuez, AFNOR Certification 27 novembre 2012, Pollutec 1 Qu est-ce que le management environnemental?

Plus en détail

NORBERT DENTRESSANGLE DIVISION LOGISTIQUE BILAN DES GAZ A EFFET DE SERRE

NORBERT DENTRESSANGLE DIVISION LOGISTIQUE BILAN DES GAZ A EFFET DE SERRE NORBERT DENTRESSANGLE DIVISION LOGISTIQUE BILAN DES GAZ A EFFET DE SERRE Description de la personne morale Ce bilan des gaz à effet de serre concerne la Division Logistique France de Norbert Dentressangle.

Plus en détail

Suppression de deux modulations de la TGAP sur le traitement des déchets

Suppression de deux modulations de la TGAP sur le traitement des déchets Suppression de deux modulations de la TGAP sur le traitement des déchets En cause : - la modulation de Taxe générale sur les activités polluantes (TGAP) pour les installations de stockage de déchets exploitées

Plus en détail

INNOVATION. Le 1er sac papier bio sans film certifié OK compost, OK compost HOME, OK biodégradable SOIL*

INNOVATION. Le 1er sac papier bio sans film certifié OK compost, OK compost HOME, OK biodégradable SOIL* En partenariat avec INNOVATION GascoGreen Natura Le 1er sac papier bio sans film certifié OK compost, OK compost HOME, OK biodégradable SOIL* Que faire de ses sacs industriels après usage? Comment réduire

Plus en détail

ANNEXE 1 QUESTIONNAIRE sur les aspects environnementaux de l impression. QUESTIONNAIRE sur les aspects environnementaux du papier

ANNEXE 1 QUESTIONNAIRE sur les aspects environnementaux de l impression. QUESTIONNAIRE sur les aspects environnementaux du papier ANNEXE 1 QUESTIONNAIRE sur les aspects environnementaux de l impression Commentaires / Remarques Aspect considérés Réponse (précisé le nom de l Ecolabel et joindre tout document utile) Pour l impression

Plus en détail

Analyse du Cycle de Vie Le composite conforté par les résultats de la première étude comparative sur les compteurs

Analyse du Cycle de Vie Le composite conforté par les résultats de la première étude comparative sur les compteurs Analyse du Cycle de Vie Le composite conforté par les résultats de la première étude comparative sur les compteurs Cycleco, bureau d études indépendant spécialisé en analyse du cycle de vie et en éco-conception,

Plus en détail

Méthode de calcul Fonctionnement de l Eco-comparateur ColiPoste

Méthode de calcul Fonctionnement de l Eco-comparateur ColiPoste Méthode de calcul Fonctionnement de l Eco-comparateur ColiPoste Introduction o Le e-commerce présente un avantage environnemental par rapport au commerce traditionnel La différence principale entre les

Plus en détail

GUIDE de L ÉCO CITOYEN. au BUREAU

GUIDE de L ÉCO CITOYEN. au BUREAU GUIDE de L ÉCO CITOYEN au BUREAU SUIVEZ LE GUIDE...................................................................... p.03 QUELS BESOINS, QUELS IMPACTS? ce qui est consommé ce qui est rejeté > Transport

Plus en détail