Modélisation Conceptuelle. Partie 2: Le modèle Entité-Association

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Modélisation Conceptuelle. Partie 2: Le modèle Entité-Association"

Transcription

1 Modélisation Conceptuelle Partie 2: Le modèle Entité-Association

2 Modèle de type conceptuel But: permettre la description conceptuelle des structures de données d'une application Les concepts de base (correspondent aux concepts d abstraction de la réalité): objet <=> entité lien <=> association (relationship) propriété <=> attribut + la représentation multiple => lien is-a 2

3 Entités et types d entités Entité: représentation d un objet du monde réel ayant une existence propre Type d'entité (TE): représentation d'un ensemble d'entités perçues comme similaires et ayant les mêmes caractéristiques Lisa Zoë Philippe... Fred Personne 3

4 Associations et types d associations Association: représentation d'un lien non orienté entre plusieurs entités (qui jouent chacune un rôle déterminé) Type d'association (TA): représentation d'un ensemble d'associations ayant la même sémantique et décrites par les mêmes caractéristiques Personne Achète Maison 1 "achète" = < 1 personne, 1 maison > 4

5 Population d'un TA Personne Achète Maison 5

6 Rôles 1 "achète" = < 1 personne, 1 maison > Personne Achète Maison ACHETEUR ACHETÉ Association binaire: deux rôles 6

7 Associations Ternaires 3 rôles Client achète Produit Fournisseur 1 "achète" = < 1 client, 1 produit, 1 fournisseur > 7

8 Associations Cycliques 2 rôles (au moins) lient le même type d'entité Personne Marié à 1 "marié à" = < 1 personne, 1 personne > Problème: comment savoir dans un couple qui est le mari et qui est la femme? < Dupont Dominique, Dupont Dominique >? 8

9 Associations cycliques : rôles nommés? Solution: spécifier le rôle de chaque entité pour supprimer les ambiguïtés Personne FEMME MARI Marié à 1 "marié à" = < 1 personne/femme, 1 personne/mari > < Dupont Dominique / femme, Dupont Dominique / mari > 9

10 Association cyclique : population Personne FEMME MARI Marié à Diagramme Jean Annie Philippe Zoé Kathia Eric. mari femme femme mari Marié à 1 Marié à 2 Population 10

11 Associations cycliques Ternaires (ou n-aires) : Emprunteur Personne Emprunt Banque Garant Symétriques : A faire dans l application Personne L'UN L AUTRE Ami de <Phil/l'un, Jean/l'autre> <Jean/l'un, Phil/l'autre> 11

12 Associations cycliques (suite) Transitives : A faire dans l application Personne ASCENDANT DESCENDANT ancêtre < Jean / ascendant, Paul / descendant > < Paul / ascendant, Anne / descendant > < Jean / ascendant, Anne / descendant > 12

13 Cardinalité des rôles Personne Possède Voiture Combien de voitures (minimum) une personne peut-elle avoir? Combien de voitures (maximum) une personne peut-elle avoir? Personne Min : Max Possède Si maximum > 1 : les rôles liant l'entité peuvent constituer un ensemble (par défaut) ou une liste 13

14 Contraintes de cardinalité Une personne peut ne pas avoir de voiture, en avoir 1, 2, n Personne 0 : n Possède Une voiture a un et un seul propriétaire Personne 0 : n 1 : 1 Possède Voiture 0:n pas de contrainte i:j contrainte sur le TE lié 14

15 Population d'un TA Personne 0:n 1:1 Achète Maison 15

16 TA : notations alternatives Personne 0:n 1:1 Achète Maison Personne 0:n 1:1 Achète Maison Personne 0:n 1:1 Achète Maison 16

17 Cardinalités : notations alternatives Minimum Maximum n 1 n n m Personne Possède 0 : n 1 : 1 Voiture 17

18 Attributs Décrivent l information (les propriétés) à conserver sur: un objet une association un attribut Personne FEMME MARI Marié à nom prénom salaire Domaine [1,31] Date_mariage jour mois année 18

19 Attributs simples simple (atomique): non décomposable Exemples: jour, prénom Feuilles de l arbre des attributs: seuls les attributs simples portent des valeurs Le domaine de valeurs est constitué de valeurs atomiques Ex.: jour - domaine de valeurs: {1, 2,., 31} Domaines prédéfinis standard, intervalles, énumérés 19

20 Attributs complexes complexe: décomposé en d'autres attributs Exemples: date (jour, mois, année) adresse (rue, n, ville, NPA) Un attribut complexe ne porte pas de valeur propre (pas de domaine directement associé) La valeur d'un attribut complexe est la composition des valeurs de ses attributs composants. Un composant d'attribut complexe peut être lui-même un attribut complexe. 20

21 Attributs mono- ou multivalués monovalué: une seule valeur par occurrence (cardinalité max=1) Exemples: date de naissance, numéro AVS multivalué: plusieurs valeurs par occurrence (cardinalité max>1). Exemples: prénoms, téléphones Une valeur d'attribut multivalué est un ensemble (ou liste ou multi-ensemble) de valeurs, prises chacune dans le domaine de valeurs associé à l'attribut. 21

22 Attributs obligatoires ou facultatifs obligatoire: une valeur au moins par occurrence (cardinalité min>=1). Exemples: nom, prénoms facultatif: peut ne pas prendre de valeur (cardinalité min=0). Exemples: salaire, téléphones Le caractère obligatoire ou facultatif est déterminé par les besoins de l'application: Si l'on accepte d'enregistrer une personne sans connaître sa date de naissance, alors l'attribut date-de-naissance sera facultatif; sinon, il sera obligatoire 22

23 Attributs : exemple liste Employé No-emp nom prénoms CV postes diplôme année simple complexe obligatoire facultatif monovalué multivalué de type ensemble simple, obligatoire multivalué de type liste intitulé salaires date-début date-fin montant date année mois 23

24 Attributs : notation alternative Employé No-emp nom prénoms 1:n liste CV 0:n diplôme année postes 1:n intitulé salaires 1:n montant date année mois date-début date-fin 24

25 Identifiants de TE et TA Permet de désigner une entité (ou une association) de façon univoque Identifiant: Ensemble minimal d'attributs tel qu'il n'existe pas deux instances du TE (TA) où tous ces attributs aient la même valeur 25

26 Identifiants du TE Employé Deux identifiants de Employé : No-emp, nom+prénoms Employé No-emp nom prénoms CV postes diplôme année intitulé salaires date-début date-fin Il n'a a pas deux employés qui ont le même numéro Il n'y a pas deux employés qui ont à la fois le même nom et les mêmes prénoms montant date année mois 26

27 Identifiant d'un TA: rôles multivalués Cas fréquent : id.ta = ensemble des identifiants des TE liés Etudiant Obtenu Cours No-carte nom année note No-cours intitulé Identifiant de Obtenu : Etudiant.No-carte + Cours.No-cours 27

28 Identifiant d'un TA: attribut propre id.ta = attribut du TA Client Commande Produit No-client nom No-commande date quantité No-produit nom Deux identifiants pour Commande: 1) No-commande 2) Client.No-client + Produit.No-produit (il n existe qu une seule commande d un client donné pour un produit donné) 28

29 Identifiant d'un TA: id.te +attribut propre Un client peut commander le même produit plusieurs fois à des dates différentes Client Commande Produit No-client nom date quantité No-produit nom Identifiant de Commande: Client.No-client + Produit.No-produit + Commande.date 29

30 Identifiant d'un TA: rôle monovalué Règle: Tout rôle monovalué induit un identifiant du TA (l identifiant du TE lié est aussi identifiant du TA) Personne Assure Voiture No-AVS Compagnie Ass. No-imm. Nom Identifiant de Assure: Voiture.No-imm. 30

31 Identifiant d'un TA cyclique Comme pour les autres TA Personne FEMME MARI Marié à nom prénom salaire Date_mariage jour mois année Deux rôles monovalués: deux identifiants pour Marié à: 1) Personne/Femme.nom 2) Personne/Mari.nom 31

32 Identifiant de TE faible Un TE qui ne peut être identifié par ses seuls attributs propres, mais qui l'est par ses attributs plus une occurrence d'un autre TE, occurrence à la quelle il est lié, est appelé "TE faible" Livre Existe Exemplaire No-ISBN titre date-achat No-exemp. état Identifiant de Exemplaire: (Livre.No-ISBN + No-exemp.) Identifiant de Existe: (Livre.No-ISBN + No-exemp.) 32

33 TE sans identifiant Location de bicyclettes Vélo Location Personne type date-achat date caution nom prénom 33

34 Exemple de schéma EA Gestion d'un hypermarché Employé chef subord. Chef de Fournisseur nom salaire NomF adresse Affecté Livré par Rayon Vend quantité Article NomR étage quantité NomA type 34

35 Représentation multiple Un objet peut avoir plusieurs représentations Hi-Fi Articles Habillement Alimentaire Produit laitiers Viandes Fruits Légumes Plusieurs points de vue : un article un article alimentaire un produit laitier 35

36 Lien de Généralisation / Spécialisation Un article alimentaire Est un article Lien IS-A Article alimentaire Article Article habillement Article Hi-Fi Produit laitier Viande Fruits et legumes Raffinement de classification 36

37 Hiérarchie de Généralisation/Spécialisation Spécialisation TE générique Généralisation Article Lien IS-A TE spécifiques Article alimentaire Article habillement Article Hi-Fi X Est un Y X sous-type de Y Y sur-type de X Inclusion de populations : tout X est un Y X Y 37

38 Héritage Vente Article nom marque type Article alimentaire Article habillement Article Hi-Fi date limite tailles couleurs puissance La description des sous-types ne porte que sur les informations additionnelles propres au soustype Reparation Service après vente 38

39 Héritage et inclusion Carré a Rectangle a b Rectangle a b Carré a mauvais Carré CI: a=b Rectangle b BD LPOO 39

40 Généralisation multiple Personne Etudiant Enseignant Doctorant Assistant Assistant-Doctorant Professeur assistants assistants-doctorants Populations doctorants 40

41 Contraintes d'intégrité sur IS-A disjonction Article statique Article alimentaire Article habillement Article Hi-Fi Disjonction : les articles alimentaires et les articles d'habillement n'ont pas d'instances communes Couverture : tout article appartient à l'un des sous-types (alimentaire, d'habillement ou Hi-Fi) Partition : disjonction + couverture Statique : un article ne peut pas changer de classification 41

42 Plusieurs groupes de is-a (clusters) Etudiant partition statique disjoint disjoint Et.garçon Et.fille Et.info Et. managt Et.3ème Et.4ème critère: sexe critère: section critère: année Des classifications différentes selon des critères différents 42

43 Groupes de is-a : notation alternative Article Article alimentaire Article habillement Article Hi-Fi 43

44 DESCRIPTION D UN SCHÉMA EA Types d entités Liens is-a Types d association Attributs Identifiants Domaines des attributs simples Contraintes d'intégrité 44

45 Description d'un TE nom du type d'entité nom du (ou des) type(s) d'entité sur-type de ce type d'entité, s'il en existe une définition libre (commentaire) précisant la sémantique du TE caractérisation exacte de la population du type d'entité description des attributs du TE composition des identifiants du TE, s'il en existe contraintes d'intégrité propres au TE 45

46 Les entités dans le temps TE Client : qu'est qu'un client??? Toute personne qui a une commande en cours Toute personne qui a fait une commande dans les six derniers mois Toute personne qui a fait une commande dans le passé ou qui est susceptible de faire une commande dans le futur 46

47 Description d'un TA nom du type d'association une définition libre (commentaire) précisant la sémantique du TA noms des TE participant au TA, avec le nom du rôle les associant au TA pour chaque rôle, sa cardinalité description des attributs du TA, s'il en existe composition des identifiants du TA, s'il en existe contraintes d'intégrité propres au TA 47

48 Les associations dans le temps Personne Emprunte Livre Quels emprunts veut-on dans la BD? Seulement les emprunts en cours Les emprunts des trois derniers mois Aussi les emprunts à venir (réservations). 48

49 Exemple: TA "Affecté" (BD hypermarché) nom: Affecté définition: "lie un employé au rayon dans lequel cet employé travaille aujourd'hui TE participants: Employé, Rayon cardinalités: attributs: / Employé : min=0, max=1 Rayon : min=0, max=n identifiant: Employé.nom contraintes d'intégrité: / 49

50 Description d'un attribut nom de l'attribut définition libre de sa sémantique cardinalités si attribut simple: domaine de valeurs si attribut complexe: description des attributs composants 50

51 Domaine de valeurs d un attribut simple Le domaine de valeurs d un attribut définit l'ensemble des valeurs permises pour cet attribut Le domaine d un attribut simple peut être un domaine de base: entiers, réels, string, booléen, date un domaine de base avec restriction: Entier [>=1,<=12] pour l'attribut mois un domaine énuméré: {janvier, février,, décembre} un domaine de type défini par l utilisateur 51

52 Contraintes d'intégrité (CI) règles définissant les états (CI statiques) et les transitions d'état (CI dynamiques) possibles de la BD doivent être décrites explicitement (avec un langage approprié) si elles ne peuvent pas être décrites avec les concepts du modèle de données une BD est cohérente si toutes les CI définies sont respectées par les valeurs de la BD. 52

53 CI sur les attributs Restrictions de domaine fixes : âge [0 : 130 ] état-civil : célibataire > marié > divorcé veuf Restrictions selon le contexte : Pour toute personne liée à Mariage, son attribut état-civil a pour valeur "marié" " x,y Personne, <x,y> Mariage => x.état-civil = "marié" & y.état-civil = "marié Pour toute personne liée à Mariage par le rôle mari, son attribut sexe a pour valeur "M" " x,y Personne, <x/mari, y/femme> Mariage => x.sexe = "M" & y.sexe = "F" 53

54 Attributs dérivés nom Personne Parent 2:2 Enfant nom prénoms nombre d'enfants nom prénoms nombre d'enfants = nombre d'occurrences du TA Parent qui lient cette Personne 54

55 Exemple : Institut de formation Personne nom prénoms (liste) adr. Etudiant 0:n liste 0:n couverture Enseignant 0:n Obtenu Inscrit Assure notes année (multi-ensemble) 0:n 0:n 1:1 nomc Cours cycle est-un 0:n Prérequis a-pour 0:n 55

56 Institut de formation (suite) Etudiant n E daten liste études jour mois année diplôme année Enseignant tel. statut rens.banc. banque agence compte 56

57 Schéma de FormaPerm (1) Définitions : Etudiant : tout individu qui est actuellement inscrit à l'institut, ou qui a déjà passé avec succès l'un des cours de l'institut. Enseignant : tout individu assurant actuellement un ou plusieurs cours à l'institut. Schéma : Type d'entité : Personne Attributs : nom : 1:1, simple: Dnom prénoms : 1:n liste, simple: Dnom adr : 1:1, simple: Dch100 Identifiant : (nom + prénoms) 57

58 Schéma de FormaPerm (2) Type d'entité : Etudiant sous-type de Personne Attributs : n E: 1:1, simple: Entier daten: 1:1, complexe: (jour: 1:1, simple: Djour mois: 1:1, simple: Dmois) année: 1:1, simple: Dannée) études: 0:n liste, complexe: (année: 1:1, simple: Dannée diplôme: 1:1, simple: Dnom ) Identifiant : (n E) 58

59 Schéma de FormaPerm (3) Type d'association : Obtenu Rôles : Etudiant (0:n) liste Cours (0:n) Attributs : notes: 1:n multi-ensemble, simple: Dnote année: 1:1, simple: Dannée Identifiant : (Etudiant + Cours) 59

II. Modèle conceptuel le modèle entité-association

II. Modèle conceptuel le modèle entité-association II. Modèle conceptuel le modèle entité-association Personne Voiture Schéma conceptuel Monde réel υ Concepteur υ Personne conduit Voiture ϖ ϖ Schéma logique utilisateurs ω LMD BD Personne Dupont Durant

Plus en détail

Modèle conceptuel : diagramme entité-association

Modèle conceptuel : diagramme entité-association Modèle conceptuel : diagramme entité-association Raison d'être de ce cours «La conception et l'utilisation de bases de données relationnelles sur micro-ordinateurs n'est pas un domaine réservé aux informaticiens.»

Plus en détail

Modélisation Conceptuelle. Partie 3: Validation et transformations

Modélisation Conceptuelle. Partie 3: Validation et transformations Modélisation Conceptuelle Partie 3: Validation et transformations Méthode de modélisation 1. Etude des besoins de l'entreprise interviews analyse des documents existants 2. Construction du diagramme EA

Plus en détail

Bases de Données Relationnelles. Le Modèle Relationnel

Bases de Données Relationnelles. Le Modèle Relationnel Bases de Données Relationnelles Le Modèle Relationnel Le modèle relationnel modèle de niveau logique modèle simple : deux concepts relation (table) attribut (colonne) défini par Ted Codd en 1970 ; prix

Plus en détail

Les principaux domaines de l informatique

Les principaux domaines de l informatique Les principaux domaines de l informatique... abordés dans le cadre de ce cours: La Programmation Les Systèmes d Exploitation Les Systèmes d Information La Conception d Interfaces Le Calcul Scientifique

Plus en détail

Chap. 3: Le modèle de données entité-association (E.A.)

Chap. 3: Le modèle de données entité-association (E.A.) Chap. 3: Le modèle de données entité-association (E.A.) En anglais: Entity-Relationship (ER) Origines: C.Bachman (1969), P.Chen (1976). Modèle de données > décrire la réalité perçue à travers les données

Plus en détail

Chapitre 1 Généralités sur les bases de données

Chapitre 1 Généralités sur les bases de données Chapitre 1 Généralités sur les bases de données I. Définition d un SGBD Une base de données, généralement appelée BD est un ensemble structuré et organisé permettant le stockage de grandes quantités d'informations

Plus en détail

Bases de données. Chapitre 1. Introduction

Bases de données. Chapitre 1. Introduction Références : Bases de données Pierre Wolper Email : pw@montefiore.ulg.ac.be URL : http : //www.montefiore.ulg.ac.be/~pw/ http : //www.montefiore.ulg.ac.be/ ~pw/cours/bd.html Henry F. Korth, Abraham Silberschatz,

Plus en détail

Modélisation conceptuelle des données Responsable: Dominique Schneuwly, Regis Caloz

Modélisation conceptuelle des données Responsable: Dominique Schneuwly, Regis Caloz Geographic Information Technology Training Alliance (GITTA) presents: Modélisation conceptuelle des données Responsable: Dominique Schneuwly, Regis Caloz Table des matières 1. Modélisation conceptuelle

Plus en détail

Chapitre 3 LE MODELE RELATIONNEL ET SQL (DDL)

Chapitre 3 LE MODELE RELATIONNEL ET SQL (DDL) Chapitre 3 LE MODELE RELATIONNEL ET SQL (DDL) Un modèle de données définit un mode de représentation de l information selon trois composantes : 1. Des structures de données. 2. Des contraintes qui permettent

Plus en détail

Modèle e-a étendu: MCD (Modèle conceptuel des données) de Merise

Modèle e-a étendu: MCD (Modèle conceptuel des données) de Merise 58 Modèle e-a étendu: MCD (Modèle conceptuel des données) de Merise Héritage Contrainte d intégrité Fonctionnelle (CIF) 59 Héritage S impose dans 2 cas : Spécialisation : permet de modéliser dans l'ensemble

Plus en détail

Le modèle relationnel L algèbre relationnelle

Le modèle relationnel L algèbre relationnelle François Jacquenet Professeur d'informatique Faculté des Sciences Laboratoire Hubert Curien UMR CNRS 5516 18 rue Benoit Lauras 42000 Saint-Etienne Tél : 04 77 91 58 07 e-mail : Francois.Jacquenet@univ-st-etienne.fr

Plus en détail

Chapitre 5 LE MODELE ENTITE - ASSOCIATION

Chapitre 5 LE MODELE ENTITE - ASSOCIATION Chapitre 5 LE MODELE ENTITE - ASSOCIATION 1 Introduction Conception d une base de données Domaine d application complexe : description abstraite des concepts indépendamment de leur implémentation sous

Plus en détail

A. Définition et formalisme

A. Définition et formalisme Les cardinalités et les différents types d'associations I. Les cardinalités A. Définition et formalisme Les cardinalités sont des couples de valeur que l'on trouve entre chaque entité et ses associations

Plus en détail

Modélisation des données

Modélisation des données Modélisation des données Le modèle Entité/Association Le MCD ou modèle Entité/Association est un modèle chargé de représenter sous forme graphique les informations manipulées par le système (l entreprise)

Plus en détail

Modélisation de bases de données : Le modèle relationnel

Modélisation de bases de données : Le modèle relationnel Modélisation de bases de données : Le modèle relationnel Rappel chapitre 1 C est quoi un modèle? Type de modèle : Modèle hiérarchique Modèle réseau Modèle objet Modèle relationnel Cours BD Dr REZEG K 1

Plus en détail

Diagramme de classes

Diagramme de classes Diagramme de classes Un diagramme de classes décrit les classes et leurs relations (associations, généralisation/spécialisation, ). classe association méthodes attributs héritage Diagramme de classes :

Plus en détail

Conception des bases de données : Modèle Entité-Association

Conception des bases de données : Modèle Entité-Association Conception des bases de données : Modèle Entité-Association La modélisation d un problème, c est-à-dire le passage du monde réel à sa représentation informatique, se définit en plusieurs étapes pour parvenir

Plus en détail

Université de Bangui. Modélisons en UML

Université de Bangui. Modélisons en UML Université de Bangui CRM Modélisons en UML Ce cours a été possible grâce à l initiative d Apollinaire MOLAYE qui m a contacté pour vous faire bénéficier de mes connaissances en nouvelles technologies et

Plus en détail

UML (Diagramme de classes) Unified Modeling Language

UML (Diagramme de classes) Unified Modeling Language UML (Diagramme de classes) Unified Modeling Language Sommaire Introduction Objectifs Diagramme de classes Classe (Nom, attribut, opération) Visibilité et portée des constituants d une classe Association

Plus en détail

Modèle Entité-Association. C est un modèle important pour la conception des bases de données relationnelles. Il

Modèle Entité-Association. C est un modèle important pour la conception des bases de données relationnelles. Il Le modèle Entité-Association C est un modèle important pour la conception des bases de données relationnelles. Il est très répandu, très documenté. Il aide à concevoir une base de données sans redondance,

Plus en détail

Modèle Entité/Association

Modèle Entité/Association Base de données Modèle Entité/Association L3 Informatique Antoine Spicher antoine.spicher@u-pec.fr Contexte du cours Organisation du cours 1 ère partie (C. D.) Modèle et algèbre relationnel Langage SQL

Plus en détail

UML Diagramme de classes (class diagram) pour le recueil et l analyse des besoins. Emmanuel Pichon 2013 V1.1

UML Diagramme de classes (class diagram) pour le recueil et l analyse des besoins. Emmanuel Pichon 2013 V1.1 UML Diagramme de classes (class diagram) pour le recueil et l analyse des besoins 2013 V1.1 Objectif Diagramme de classes (class diagram) pour le recueil des besoins et l analyse Présenter un ensemble

Plus en détail

Présentation générale de la méthode orientée objet : O.M.T. (Rumbaugh & al.)

Présentation générale de la méthode orientée objet : O.M.T. (Rumbaugh & al.) Présentation générale de la méthode orientée objet : O.M.T. (Rumbaugh & al.) Bernard ESPINASSE Professeur à l'université d'aix-marseille Plan Introduction Les modèles d'omt Le Modèle Objet (MO) Le Modèle

Plus en détail

Systèmes d information et bases de données (niveau 1)

Systèmes d information et bases de données (niveau 1) Systèmes d information et bases de données (niveau 1) Cours N 1 Violaine Prince Plan du cours 1. Bibliographie 2. Introduction aux bases de données 3. Les modèles 1. Hiérarchique 2. Réseau 3. Relationnel

Plus en détail

Bases de Données. Plan

Bases de Données. Plan Université Mohammed V- Agdal Ecole Mohammadia d'ingénieurs Rabat Bases de Données Mr N.EL FADDOULI 2014-2015 Plan Généralités: Définition de Bases de Données Le modèle relationnel Algèbre relationnelle

Plus en détail

BASES DE DONNEES ORIENTEES OBJETS BDA10.1

BASES DE DONNEES ORIENTEES OBJETS BDA10.1 BASES DE DONNEES ORIENTEES OBJETS BDA10.1 Trois chapitres Principes et modèles 2 approches : langage de programmation OO => nouveaux SGBD "purs orientés-objets" norme ODMG extension des bd relationnelles

Plus en détail

Introduction aux Bases de Données

Introduction aux Bases de Données Licence 3 Géographie Aménagement NHUC5548 Introduction aux Bases de Données Le cas des BD relationnelles Concepts, méthodes et applications JP ANTONI / Y FLETY 1 Logistique et autres fonctionnements Cours

Plus en détail

Chapitre 1 : Introduction aux bases de données

Chapitre 1 : Introduction aux bases de données Chapitre 1 : Introduction aux bases de données Les Bases de Données occupent aujourd'hui une place de plus en plus importante dans les systèmes informatiques. Les Systèmes de Gestion de Bases de Données

Plus en détail

Rappel sur les bases de données

Rappel sur les bases de données Rappel sur les bases de données 1) Généralités 1.1 Base de données et système de gestion de base de donnés: définitions Une base de données est un ensemble de données stockées de manière structurée permettant

Plus en détail

Le modèle de données relationnel

Le modèle de données relationnel Le modèle de données relationnel 1. Le modèle relationnel 1.1. Présentation Le modèle relationnel représente la base de données comme un ensemble de tables, sans préjuger de la façon dont les informations

Plus en détail

Identifier les entités présentes

Identifier les entités présentes Merise Analyser un Système d Information déroute parfois le non-initié, car traduire un environnement de travail en symboles cabalistiques n est pas très habituel pour qui ne connaît pas. Pourtant, avec

Plus en détail

UML : DIAGRAMME D ETATS-TRANSITIONS

UML : DIAGRAMME D ETATS-TRANSITIONS DEFINITION: Décrit le comportement des objets d une classe au moyen d un automate d états associés à la classe Le comportement est modélisé par un graphe : Nœuds = états possibles des objets Arcs = transitions

Plus en détail

LES CONCEPTS OBJETS. On regroupe les objets ayant les mêmes types de propriétés et de comportements en une classe.

LES CONCEPTS OBJETS. On regroupe les objets ayant les mêmes types de propriétés et de comportements en une classe. LES CONCEPTS OBJETS I Objet et Classe Un objet est une entité du monde réel qui a très souvent un identifiant des propriétés des comportements (actions qu il peut effectuer). La voiture de Clément a pour

Plus en détail

Cours Master 1 / 2013-2014. Dr YAO Kouassi Patrick

Cours Master 1 / 2013-2014. Dr YAO Kouassi Patrick Cours Master 1 / 2013-2014 Dr YAO Kouassi Patrick Une base de données est le terme informatique désignant un ensemble de données connexes stockées informatiquement. Ce terme ne doit pas être confondu avec

Plus en détail

Le niveau conceptuel : la modélisation des bases de données

Le niveau conceptuel : la modélisation des bases de données BDD Le niveau conceptuel : la modélisation des bases de données stph.crzt.fr/bdd STÉPHANE CROZAT Paternité - Partage des Conditions Initiales à l'identique : http://creativecommons.org/licenses/by-sa/2.0/fr/

Plus en détail

Les diagrammes de modélisation

Les diagrammes de modélisation L approche Orientée Objet et UML 1 Plan du cours Introduction au Génie Logiciel L approche Orientée Objet et Notation UML Les diagrammes de modélisation Relations entre les différents diagrammes De l analyse

Plus en détail

Modèle relationnel Algèbre relationnelle

Modèle relationnel Algèbre relationnelle Modèle relationnel Algèbre relationnelle Modèle relationnel (Codd 1970) On considère D i où i = 1,2..n des ensembles, dits domaines Un domaine = ensemble de valeurs (ex. D1 : entiers sur 10 positions,

Plus en détail

basée sur le cours de Bertrand Legal, maître de conférences à l ENSEIRB www.enseirb.fr/~legal Olivier Augereau Formation UML

basée sur le cours de Bertrand Legal, maître de conférences à l ENSEIRB www.enseirb.fr/~legal Olivier Augereau Formation UML basée sur le cours de Bertrand Legal, maître de conférences à l ENSEIRB www.enseirb.fr/~legal Olivier Augereau Formation UML http://olivier-augereau.com Sommaire Introduction I) Les bases II) Les diagrammes

Plus en détail

Le modèle relationnel Page 1 / 8

Le modèle relationnel Page 1 / 8 Le modèle relationnel Page 1 / 8 Sommaire 1 Introduction... 1 2 Les Règles de passage... 2 2.1 Le traitement des entités... 2 2.2 Les associations binaires... 3 2.2.1 Association binaire 1,1-1,n... 3 2.2.2

Plus en détail

Méthode d analyse Merise

Méthode d analyse Merise Méthode d analyse Merise - Frédéric Julliard Université de Bretagne Sud UFR SSI - IUP Vannes - année 2001-2002 Approche ancienne : 1978 Très répandue en France Origine française : développée par : CTI

Plus en détail

Plan. Exemple: Application bancaire. Introduction. OCL Object Constraint Language Le langage de contraintes d'uml

Plan. Exemple: Application bancaire. Introduction. OCL Object Constraint Language Le langage de contraintes d'uml OCL Object Constraint Language Le langage de contraintes d'uml Plan 1. Introduction 2. Les principaux concepts d'ocl Object Constraint Language 1 Object Constraint Language 2 Exemple: une application bancaire

Plus en détail

LE MODELE CONCEPTUEL DE DONNEES

LE MODELE CONCEPTUEL DE DONNEES LE MODELE CONCEPTUEL DE DONNEES Principe : A partir d'un cahier des charges, concevoir de manière visuelle les différents liens qui existent entre les différentes données. Les différentes étapes de réalisation.

Plus en détail

Bases de Données relationnelles et leurs systèmes de Gestion

Bases de Données relationnelles et leurs systèmes de Gestion III.1- Définition de schémas Bases de Données relationnelles et leurs systèmes de Gestion RAPPELS Contraintes d intégrité sous Oracle Notion de vue Typage des attributs Contrainte d intégrité Intra-relation

Plus en détail

Algorithmique & programmation

Algorithmique & programmation Algorithmique & programmation Type structuré Article, Enregistrement, Structure Définition de nouveaux types!! On a vu les types simples "! entier, booléen, caractère, chaîne de caractères!! Comment gérer

Plus en détail

Modélisation et stockage des données géographiques. Christelle Pierkot

Modélisation et stockage des données géographiques. Christelle Pierkot Modélisation et stockage des données géographiques Christelle Pierkot Rappels : L information géographique Information relative àun objet ou àun phénomène du monde réel On ne peut appréhender totalement

Plus en détail

Comprendre Merise et la modélisation des données

Comprendre Merise et la modélisation des données Comprendre Merise et la modélisation des données Tables des matières Avant-propos 1- Introduction 1-1 Principes fondateurs 1-2 Bases conceptuelles 1-3 Place de Merise dans le cycle de développement informatique

Plus en détail

TD2 : Diagramme de classes UML

TD2 : Diagramme de classes UML TD2 : Diagramme de classes UML Pierre Gérard pierre.gerard@univ-paris13.fr DUT Informatique S2D Université de Paris 13 1 Propriétés d'une classe Une personne est caractérisée par son nom, son prénom, son

Plus en détail

Cas d'étude : Puissance 4 Analyse des besoins

Cas d'étude : Puissance 4 Analyse des besoins 1 Génie Logiciel Cas d'étude : Puissance 4 Analyse des besoins Renaud Marlet LaBRI / INRIA http://www.labri.fr/~marlet màj 18/04/2007 2 Exercice Vous êtes employé(e) dans une société qui édite des jeux

Plus en détail

UML et les Bases de Données

UML et les Bases de Données CNAM UML et les Bases de Données UML et les Bases de Données. Diagramme de classes / diagramme d objets (UML)...2.. Premier niveau de modélisation des données d une application...2.2. Les éléments de modélisation...2.2..

Plus en détail

MERISE. Modélisation de Systèmes d Information. Pierre Gérard. DUT Informatique 2ème année 2004/2005. IUT de Villetaneuse - Université de Paris 13

MERISE. Modélisation de Systèmes d Information. Pierre Gérard. DUT Informatique 2ème année 2004/2005. IUT de Villetaneuse - Université de Paris 13 Modélisation de Systèmes d Information IUT de Villetaneuse - Université de Paris 13 DUT Informatique 2ème année 2004/2005 LATEX Cycle de vie Introduction Processus de développement d un logiciel La méthode

Plus en détail

Cours Base de données relationnelles. M. Boughanem, IUP STRI

Cours Base de données relationnelles. M. Boughanem, IUP STRI Cours Base de données relationnelles 1 Plan 1. Notions de base 2. Modèle relationnel 3. SQL 2 Notions de base (1) Définition intuitive : une base de données est un ensemble d informations, (fichiers),

Plus en détail

GOL502 Industries de services

GOL502 Industries de services GOL502 Industries de services Conception d un service Partie IIb Version 2013 Introduction Conception d un service partie IIb Nous verrons dans ce chapitre Modélisation d un service; Langage de modélisation

Plus en détail

Débuter avec EXPRESS. Alain Plantec. 1 Schema 2

Débuter avec EXPRESS. Alain Plantec. 1 Schema 2 Débuter avec EXPRESS Alain Plantec Table des matières 1 Schema 2 2 Entité 2 2.1 Attributs simples................................................ 2 2.2 Attributs collection...............................................

Plus en détail

OCL - Object Constraint Language

OCL - Object Constraint Language OCL - Object Constraint Language Laëtitia Matignon laetitia.matignon@univ-lyon1.fr Département Informatique - Polytech Lyon Université Claude Bernard Lyon 1 2012-2013 Laëtitia Matignon SIMA - OCL - Object

Plus en détail

UML : Modéliser la Dynamique

UML : Modéliser la Dynamique MAI NFE103 Année 2013-2014 UML : Modéliser la Dynamique F.-Y. Villemin (f-yv@cnam.fr) Plan! Introduction! Cas d'utilisation: Diagramme des Cas d'utilisation! Evènements! Scénario: Diagrammes de Séquence

Plus en détail

RÈGLES DE TRANSFORMATION DU MCD AU MLD (MRD)

RÈGLES DE TRANSFORMATION DU MCD AU MLD (MRD) 1 RÈGLES DE TRANSFORMATION DU AU MLD () Nous allons définir les règles de transformation pour le passage du au MLD, en respectant les différents cas qui se posent. Transformation des entités Toute entité

Plus en détail

UE Informatique Conception et Exploitation de Bases de Données

UE Informatique Conception et Exploitation de Bases de Données PeiP 1 ère année UE Informatique Conception et Exploitation de Bases de Données Session 2 : Généralités BD & MCD (Conception) 1. Retour sur MCD 3/28 Exemple d ambiguïté 1/4 Modéliser les informations suivantes

Plus en détail

Chaîne opératoire de réalisation d une base de données

Chaîne opératoire de réalisation d une base de données Chaîne opératoire de réalisation d une base de données ANF «Comment concevoir une base de données en archéométrie» CAI-RN/rBDD (5-6/06/2014) Isabelle BALY Philippe GRISON En introduction 1- Phase d analyse

Plus en détail

Statistiques Descriptives à une dimension

Statistiques Descriptives à une dimension I. Introduction et Définitions 1. Introduction La statistique est une science qui a pour objectif de recueillir et de traiter les informations, souvent en très grand nombre. Elle regroupe l ensemble des

Plus en détail

Des diagrammes objets vers le modèle Relationnel

Des diagrammes objets vers le modèle Relationnel Des diagrammes objets vers le modèle Relationnel J. Guyot - Université de Genève 1 Résumé des concepts Modèle Objet Modèle Relationnel Classe Relation Attribut Attribut Méthode (vue, fonction, attribut,

Plus en détail

GOL-502 Industrie de services. Travaux Pratique / Devoir #7

GOL-502 Industrie de services. Travaux Pratique / Devoir #7 GOL-502 Industrie de services Travaux Pratique / Devoir #7 Version 2012 Modélisation à l'aide du langage UML 1) Diagramme de cas d'utilisation 2) Diagramme de classes 3) Diagramme de séquence 4) Diagramme

Plus en détail

CSC4002 : Contrôle continu «Bureau d Étude noté» Date : lundi 3 décembre 2012 Durée : 2H. Coordonnateurs : Christian Bac et Denis Conan

CSC4002 : Contrôle continu «Bureau d Étude noté» Date : lundi 3 décembre 2012 Durée : 2H. Coordonnateurs : Christian Bac et Denis Conan Corrigé et Barème Contrôle de connaissances 2012/2013 des étudiants de 2 è année (EI2) CSC4002 : Contrôle continu «Bureau d Étude noté» Date : lundi 3 décembre 2012 Durée : 2H Coordonnateurs : Christian

Plus en détail

Information utiles. cinzia.digiusto@gmail.com. webpage : Google+ : http://www.ibisc.univ-evry.fr/ digiusto/

Information utiles. cinzia.digiusto@gmail.com. webpage : Google+ : http://www.ibisc.univ-evry.fr/ digiusto/ Systèmes de gestion de bases de données Introduction Université d Evry Val d Essonne, IBISC utiles email : cinzia.digiusto@gmail.com webpage : http://www.ibisc.univ-evry.fr/ digiusto/ Google+ : https://plus.google.com/u/0/b/103572780965897723237/

Plus en détail

3. SPÉCIFICATIONS DU LOGICIEL. de l'expression des besoins à la conception. Spécifications fonctionnelles Analyse fonctionnelle et méthodes

3. SPÉCIFICATIONS DU LOGICIEL. de l'expression des besoins à la conception. Spécifications fonctionnelles Analyse fonctionnelle et méthodes PLAN CYCLE DE VIE D'UN LOGICIEL EXPRESSION DES BESOINS SPÉCIFICATIONS DU LOGICIEL CONCEPTION DU LOGICIEL LA PROGRAMMATION TESTS ET MISE AU POINT DOCUMENTATION CONCLUSION C.Crochepeyre Génie Logiciel Diapason

Plus en détail

Introduction aux Bases de Données

Introduction aux Bases de Données Introduction aux Bases de Données I. Bases de données I. Bases de données Les besoins Qu est ce qu un SGBD, une BD Architecture d un SGBD Cycle de vie Plan du cours Exemples classiques d'applications BD

Plus en détail

(4-705-96) Les bases de données

(4-705-96) Les bases de données (4-705-96) Les bases de données La base de données BIBLIO contient la description d'un système de prêt développé pour une petite bibliothèque communautaire. Comme toute bibliothèque, elle met à la disposition

Plus en détail

BASES DE DONNÉES. CNAM Centre associé de Clermont-Ferrand Cycle A Année 1997-98. J. Darmont I. INTRODUCTION II. LES SYSTÈMES HIÉRARCHIQUES

BASES DE DONNÉES. CNAM Centre associé de Clermont-Ferrand Cycle A Année 1997-98. J. Darmont I. INTRODUCTION II. LES SYSTÈMES HIÉRARCHIQUES BASES DE DONNÉES CNAM Centre associé de Clermont-Ferrand Cycle A Année 1997-98 J. Darmont I. INTRODUCTION II. LES SYSTÈMES HIÉRARCHIQUES III. LES SYSTÈMES RÉSEAU IV. LES SYSTÈMES RELATIONNELS V. LE LANGAGE

Plus en détail

Sommaire. G. Pujolle, F. Ravat, C. Soulé-Dupuy, G. Zurfluh

Sommaire. G. Pujolle, F. Ravat, C. Soulé-Dupuy, G. Zurfluh NOTATION UML AVEC RATIONAL ROSE G. Pujolle, F. Ravat, C. Soulé-Dupuy, G. Zurfluh Sommaire 1 GÉNÉRALITES...2 1.1 ENVIRONNEMENT LOGICIEL...2 1.2 LES VUES DU LOGICIEL ROSE...3 1.3 ORGANISATION RECOMMANDÉE...3

Plus en détail

Les bases de données Page 1 / 8

Les bases de données Page 1 / 8 Les bases de données Page 1 / 8 Sommaire 1 Définitions... 1 2 Historique... 2 2.1 L'organisation en fichier... 2 2.2 L'apparition des SGBD... 2 2.3 Les SGBD relationnels... 3 2.4 Les bases de données objet...

Plus en détail

2. DatabaseDesign. www.learndb.com. Dr. Imed Bouchrika Dept of Mathematics & Computer Science University of Souk-Ahras imed@imed.

2. DatabaseDesign. www.learndb.com. Dr. Imed Bouchrika Dept of Mathematics & Computer Science University of Souk-Ahras imed@imed. 2. DatabaseDesign www.learndb.com Dr. Imed Bouchrika Dept of Mathematics & Computer Science University of Souk-Ahras imed@imed.ws Imed Bouchrika. Advanced Databases, Uni of Souk-Ahras 2013-2014 Thanks

Plus en détail

Comment implémenter un modèle entité-association dans une machine?

Comment implémenter un modèle entité-association dans une machine? Chapitre 3 : Le modèle logique des données Introduction Comment implémenter un modèle entité-association dans une machine? Comment représenter une association? Comment représenter une entité? Il faut donc

Plus en détail

Algèbre relationnelle

Algèbre relationnelle Algèbre relationnelle Concepts Descriptifs : Bilan RELATION ou TABLE ATTRIBUT ou COLONNE DOMAINE ou TYPE CLE CLE ETRANGERE Langages de manipulation Langages formels : base théorique solide Langages utilisateurs

Plus en détail

UML. Diagrammes de classes (suite) Delphine Longuet. delphine.longuet@lri.fr

UML. Diagrammes de classes (suite) Delphine Longuet. delphine.longuet@lri.fr Polytech Paris-Sud Formation initiale 3 e année Spécialité Informatique Année 2014-2015 UML Diagrammes de classes (suite) Delphine Longuet delphine.longuet@lri.fr Opérations Opérations Service qui peut

Plus en détail

16H Cours / 18H TD / 20H TP

16H Cours / 18H TD / 20H TP INTRODUCTION AUX BASES DE DONNEES 16H Cours / 18H TD / 20H TP 1. INTRODUCTION Des Fichiers aux Bases de Données 2. SYSTEME DE GESTION DE BASE DE DONNEES 2.1. INTRODUCTION AUX SYSTEMES DE GESTION DE BASES

Plus en détail

FICHE DE RENSEIGNEMENTS

FICHE DE RENSEIGNEMENTS FICHE DE RENSEIGNEMENTS Nom : Nom marital (éventuellement) : _ Prénoms : (souligner le prénom usuel) ETAT-CIVIL Situation familiale : Célibataire Marié(e) Nombre d'enfants : N INSEE : /_/ / / / / / / /

Plus en détail

Bases de Données Avancées

Bases de Données Avancées 1/187 Bases de Données Avancées UML et SQL 2/3 Thierry Hamon Bureau H202 - Institut Galilée Tél. : 33 1.48.38.35.53 Bureau 150 LIM&BIO EA 3969 Université Paris 13 - UFR Léonard de Vinci 74, rue Marcel

Plus en détail

OASIS www.oasis-open.org/committees/xacml/docs/docs.shtml Date de publication

OASIS www.oasis-open.org/committees/xacml/docs/docs.shtml Date de publication Statut du Committee Working Draft document Titre XACML Language Proposal, version 0.8 (XACML : XML Access Control Markup Language) Langage de balisage du contrôle d'accès Mot clé Attestation et sécurité

Plus en détail

Bases de Données Avancées

Bases de Données Avancées 1/62 Bases de Données Avancées Introduction & Rappel Conception et Modélisation Thierry Hamon Bureau H202 - Institut Galilée Tél. : 33 1.48.38.35.53 Bureau 150 LIM&BIO EA 3969 Université Paris 13 - UFR

Plus en détail

Formation à l utilisation des Systèmes de Gestion de Bases de Données Relationnelles. organisée avec la collaboration du

Formation à l utilisation des Systèmes de Gestion de Bases de Données Relationnelles. organisée avec la collaboration du Proyecto FAO COPEMED Universidad de Alicante Ramón y Cajal, 4 03001 - Alicante, España GCP/REM/057/SPA Web : www.fao.org/fi/copemed Tel : +34 96 514 59 79 Fax : +34 96 514 59 78 Email : copemed@ua.es Formation

Plus en détail

Cours 1 : introduction

Cours 1 : introduction Cours 1 : introduction Modèle entité-association Exemple : Deux entités (produit et dépôt) sont mises en relation (stock). Une entité doit être constituée d un identifiant et peut être complétée par des

Plus en détail

Expression des contraintes. OCL : Object C o n t r a i n t L a n g u a g e

Expression des contraintes. OCL : Object C o n t r a i n t L a n g u a g e P r o b l é m a t i q u e OCL : O b j e c t C o n s t r a i n t L a n g u a g e Le langage de contraintes d UML Les différents diagrammes d UML permettent d exprimer certaines contraintes graphiquement

Plus en détail

INFO 364 : Bases de Données Projet Professeur : Esteban Zimányi Assistants : Pierre Stadnik et Mohammed Minout Année Académique : 2004-2005

INFO 364 : Bases de Données Projet Professeur : Esteban Zimányi Assistants : Pierre Stadnik et Mohammed Minout Année Académique : 2004-2005 Université Libre de Bruxelles Faculté des Sciences Appliquées & Faculté des Sciences INFO 364 : Bases de Données Projet Professeur : Esteban Zimányi Assistants : Pierre Stadnik et Mohammed Minout Année

Plus en détail

Compte-rendu de projet de Système de gestion de base de données

Compte-rendu de projet de Système de gestion de base de données Compte-rendu de projet de Système de gestion de base de données Création et utilisation d'un index de jointure LAMBERT VELLER Sylvain M1 STIC Université de Bourgogne 2010-2011 Reponsable : Mr Thierry Grison

Plus en détail

Table des matières Sources

Table des matières Sources Table des matières Modélisation objet avec UML... 2 Introduction... 2 Modèle de système informatique :... 2 Pourquoi UML pour la modélisation Objet?... 3 Représentation dynamique du système... 5 Le diagramme

Plus en détail

Ecole Polytechnique de Louvain INGI 1271 - Fichiers et bases de données

Ecole Polytechnique de Louvain INGI 1271 - Fichiers et bases de données Ecole Polytechnique de Louvain INGI 1271 - Fichiers et bases de données Rapport de projet " Gestion d'un aéroport " Groupe 13 DE GROOTE Charles LAMOULINE Laurent NUTTIN Vincent Q6-2009 TABLE DES MATIÈRES

Plus en détail

La méthode MERISE (Principes)

La méthode MERISE (Principes) La méthode MERISE (Principes) Introduction Création : en 1978-79 par Peter Chen et Hubert Tardieu à Aix en Provence Signifie : MEthode pour Rassembler les Idées Sans Effort ou encore vient du merisier

Plus en détail

AGRÉGATION «ÉCONOMIE ET GESTION»

AGRÉGATION «ÉCONOMIE ET GESTION» AGRÉGATION «ÉCONOMIE ET GESTION» CONCOURS INTERNE SESSION 2002 ÉPREUVE SUR LES TECHNIQUES DE GESTION ET COMPORTANT DES ASPECTS PÉDAGOGIQUES DOMAINE : économie et gestion informatique Durée de préparation

Plus en détail

Ce modèle utilise un formalisme suffisamment clair pour être compris par tous les partenaires. Il est basé sur des concepts intuitifs et naturels.

Ce modèle utilise un formalisme suffisamment clair pour être compris par tous les partenaires. Il est basé sur des concepts intuitifs et naturels. TD n 1 : Rappels de cours LE MODÈLE ENTITÉ/ASSOCIATION Le modèle Entité/Association (encore appelé Entité/Relation ou Objet/Relation) permet la modélisation d un ensemble d informations gérées dans le

Plus en détail

Programmabilité du réseau avec l'infrastructure axée sur les applications (ACI) de Cisco

Programmabilité du réseau avec l'infrastructure axée sur les applications (ACI) de Cisco Livre blanc Programmabilité du réseau avec l'infrastructure axée sur les applications (ACI) de Cisco Présentation Ce document examine la prise en charge de la programmabilité sur l'infrastructure axée

Plus en détail

L'INTÉRÊT COMPOSÉ. 2.1 Généralités. 2.2 Taux

L'INTÉRÊT COMPOSÉ. 2.1 Généralités. 2.2 Taux L'INTÉRÊT COMPOSÉ 2.1 Généralités Un capital est placé à intérêts composés lorsque les produits pendant la période sont ajoutés au capital pour constituer un nouveau capital qui, à son tour, portera intérêt.

Plus en détail

Présentation du Modèle de Référence pour les Bibliothèques FRBR

Présentation du Modèle de Référence pour les Bibliothèques FRBR Submitted on: 03.08.2015 Présentation du Modèle de Référence pour les Bibliothèques FRBR French translation of the original paper: Introducing the FRBR Library Reference Model. Traduit par : Mélanie Roche,

Plus en détail

Langage SQL (1) 4 septembre 2007. IUT Orléans. Introduction Le langage SQL : données Le langage SQL : requêtes

Langage SQL (1) 4 septembre 2007. IUT Orléans. Introduction Le langage SQL : données Le langage SQL : requêtes Langage SQL (1) Sébastien Limet Denys Duchier IUT Orléans 4 septembre 2007 Notions de base qu est-ce qu une base de données? SGBD différents type de bases de données quelques systèmes existants Définition

Plus en détail

UE Informatique Conception et Exploitation de Bases de Données

UE Informatique Conception et Exploitation de Bases de Données PeiP 1 ère année UE Informatique Conception et Exploitation de Bases de Données Session 1 : Généralités BD & MCD (Conception) 2/39 Objectif du cours Appréhender les bases conceptuelles et techniques supportant

Plus en détail

Outils et Méthodes - Réseau social professionnel

Outils et Méthodes - Réseau social professionnel Outils et Méthodes - Réseau social professionnel Franck Sajous - CLLE-ERSS Ce document est disponible à l'adresse : http://w3.erss.univ-tlse2.fr/membre/fsajous/sdl/sl02358x/5/ 1 Diagramme de classes 1.1

Plus en détail

Pour signifier qu'une classe fille hérite d'une classe mère, on utilise le mot clé extends class fille extends mère

Pour signifier qu'une classe fille hérite d'une classe mère, on utilise le mot clé extends class fille extends mère L'héritage et le polymorphisme en Java Pour signifier qu'une classe fille hérite d'une classe mère, on utilise le mot clé extends class fille extends mère En java, toutes les classes sont dérivée de la

Plus en détail

Rappel. Analyse de Données Structurées - Cours 12. Un langage avec des déclaration locales. Exemple d'un programme

Rappel. Analyse de Données Structurées - Cours 12. Un langage avec des déclaration locales. Exemple d'un programme Rappel Ralf Treinen Université Paris Diderot UFR Informatique Laboratoire Preuves, Programmes et Systèmes treinen@pps.univ-paris-diderot.fr 6 mai 2015 Jusqu'à maintenant : un petit langage de programmation

Plus en détail

Structures de données non linéaires

Structures de données non linéaires Structures de données non linéaires I. Graphes Définition Un graphe (simple) orienté G est un couple (S, A), où : S est un ensemble dont les éléments sont appelés les sommets. A est un ensemble de couples

Plus en détail

Chapitre I : le langage UML et le processus unifié

Chapitre I : le langage UML et le processus unifié I. Introduction Les méthodes d analyse orientées objet sont initialement issues des milieux industriels. La préoccupation dominante de leurs auteurs est le génie logiciel, c est-àdire les principes et

Plus en détail

FORMULAIRE DE DÉCLARATION DE PATRIMOINE

FORMULAIRE DE DÉCLARATION DE PATRIMOINE FORMULAIRE DE DÉCLARATION DE PATRIMOINE TYPE DE DÉCLARATION: Entrée en Fonction Référence : Loi du 20 Février 2008 et Moniteur No. 17 Sortie de Fonction Titre de la Fonction Date de la déclaration../ /.

Plus en détail