GOL502 Industries de services

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "GOL502 Industries de services"

Transcription

1 GOL502 Industries de services Conception d un service Partie IIb Version 2013

2 Introduction Conception d un service partie IIb Nous verrons dans ce chapitre Modélisation d un service; Langage de modélisation UML: Diagrammes d objets; Diagrammes des classes. 2

3 Les diagrammes d objets font partie des diagrammes UML mais pas comme livrables dans le contexte de ce cours. Les diagrammes d objets sont présentés ici afin d introduire les diagrammes de classes. Ces trois notions d un objet ressemblent à des notions présentes chez les humaines! Diagrammes d objets Représentation abstraite d'entités ayant une existence matérielle: arbre, livres, personne, téléphone mobile, etc. Représentation abstraite d entités ayant une existence virtuelle: sécurité sociale, compte bancaire, états d un projet, etc. Un objet est caractérisé par plusieurs notions: Son identité (obligatoire): c est le nom qui le distingue des autres objets. Ses attributs: Ce sont des données et variables caractérisant l'objet. Ses opérations: Ce sont des opérations qui caractérisent son comportement. Ces opérations permettent de faire réagir l'objet aux sollicitations extérieures (ou d'agir sur les autres objets). 3

4 Diagrammes d objets Les objets sont en interactions les uns avec les autres; Les objets et les interactions sont décrits dans les cas d utilisation; Symbole UML des objets (sans attributs) : fauteuil : lit : table : laval : Montréal : longueuil : kirkland : lit : table interactions Articles mobiliers Entrepôts Articles mobiliers 4

5 Diagrammes d objets Les objets sont en interactions les uns avec les autres; Les objets et les interactions sont décrits dans les cas d utilisation; Symbole des objets (avec attributs) rédige Attributs de l objet interactions Note: Par souci de simplicité, les opérations d un objet ne sont pas montrées dans un diagramme d objets 5

6 Diagrammes d objets Les objets et les interactions sont décrits dans les cas d utilisation; Voici comment trouver les objets: Dans un cas d utilisation Relever les noms (propres, communs, sigles, etc.) dans le tableau de la description du cas d utilisation; Ne pas modéliser les acteurs par des objets; Ne pas modéliser les actions (verbes) par des objets; Ne pas inventer d objets qui ne sont pas dans la description du cas d utilisation D abord, ajouter le nom dans la description; Ensuite le modéliser par un objet. 6

7 Diagrammes d objets Voici comment trouver les objets (exemple): Liste des noms relevés: convention collective répartition tâche enseignant directeur académique système PAE processus Sont des acteurs dans le diagramme des cas d utilisation 7

8 Diagrammes d objets Voici comment trouver les objets (exemple): Cas d utilisation CU2_Approuver_répartition Nouvelle liste des noms relevés: convention collective Répartition des tâches système PAE processus L enseignant et le Directeur Académique sont en fait des acteurs; L enseignant approuve sa propre répartition des tâches Le Directeur académique approuve la répartition des tâches de n importe lequel des enseignants; Le terme «répartition des tâches» est un objet qui désigne un concept abstrait celui des tâches d enseignement étalées dans le temps. 8

9 Diagrammes d objets Voici comment trouver les objets (exemple): Cas d utilisation CU2_Approuver_répartition Nouvelle liste des noms relevés: L enseignant et le Directeur académique utilisent le système PAE pour réaliser l approbation des tâches. convention collective Répartition des tâches système PAE processus 9

10 Diagrammes d objets Voici comment trouver les objets (exemple): Cas d utilisation CU2_Approuver_répartition Nouvelle liste des noms relevés: convention collective Répartition des tâches système PAE processus L objet processus n est pas en interaction avec au moins un autre objet à retirer; Le Directeur académique approuve l ensemble des répartitions de tâches il nous faut un symbole pour représenter une collection d objets: 10

11 Diagrammes d objets Voici comment trouver les objets (exemple): Cas d utilisation CU2_Approuver_répartition Nouvelle liste des noms relevés: Enfin, le diagramme d objets pour CU2 ressemble à ceci: convention collective Répartition des tâches système PAE 11

12 Diagrammes d objets Vous devez en faire un diagramme d objets par cas d utilisation; Rappel: pas comme livrables mais comme documents internes pour votre équipe de coneption. Vous pouvez seulement indiquer l identité des objets en omettant leurs attributs et opérations. En fait, les attributs et les opérations d un objet sont indiqués dans la classe de l objet; Les classes sont présentées dans les prochaines pages de ce document. 12

13 Une classe est une généralisation des objets; Un objet est une instance de sa classe: «Michel» est une instance de la classe «homo sapiens» «Michel» a les attributs et les opérations de la classe «homo sapiens»; Mais «Michel» a des valeurs d attributs et des opérations propres à lui; «Honda Civic est une instance de la classe «Véhicule» «Honda Civic» a les attributs et les opérations de la classe «Véhicule»; «Honda Civic» a ses propres attributs et opérations; 13

14 Pourquoi utiliser des classes? Efficacité au lieu de manipuler chaque des objets, on manipule leur généralisation Au lieu de changer une opération dans «Michel», «Simon», «Amin», «Tony» on change l opération dans «homo sapiens» Compréhension - L humain a depuis toujours tenter de comprendre son monde en catégorisant son environnement Les ordres d insects; Les familles d arbres; Les classes sociales; Les types de personnalité; Etc. 14

15 Pourquoi utiliser des classes? Réutilisation Les objets sont des instances des classes, c est plus simple de réutiliser les classes Au lieu d importer «Michel», «Simon», «Amin», «Tony» dans un autre projet, on importe simplement la classe «homo sapiens» Simplification On réduit la complexité d un problème en le divisant en plusieurs classes représentant divers objets Au lieu de raisonner le marché d automobiles en termes «Fit», «Civic», «CRV» on peut raisonner par «Véhicule Honda» Au lieu de présenter la place de l humain sur la Terre en termes de «Michel», «Simon», «Tony» on peut la présenter en termes «Homo sapiens» 15

16 Symbole UML des classes Nom de la classe (ex: homo_sapien) Liste des attributs Le nom et le type des attributs (ex: grandeur, âge, sexe, etc.) Liste des opérations Le nom, les paramètres et le type de retour (ex: marcher, rire, manger, cherche, etc.) 16

17 Symbole UML des classes Le nom d une classe sans espace Un attribut une variable, une donnée Son type: entier (int), nombre réel (float), caractère (char), booléen (bool), chaîne (string), d autres objets, etc. void signifie néant, rien. Une opération fonction, routine Peut posséder des paramètres et doit posséder un type de retour. Exemples: +rendre_monnaie(argent: float): bool +valider_rendezvous(quand: date ): bool -vendre_service(void): void 17

18 Symbole UML des classes signifie accès public signifie accès privé # signifie accès protégé Accès public tous les objets du modèle y ont accès incluant les objets des autres classes; Accès privé ont accès; seulement les objets de la classe y Accès protégé Accès pour les classes héritières seulment (voir les relations entre classes); Note: plus de détails à la page 27 et

19 Tout comme le monde réel, des relations existent entre les classes d un modèle Dépendance: une classe utilise une autre classe (la modification de l une entraîne la modification de l autre) Association: communication entre classes (relation structurelle entre classes) Agrégation: une classe est une partie de l autre (relation tout/partie entre deux classes) Composition: une classe est une partie de l autre (relation tout/partie entre deux classes) (la destruction d un objet «tout» entraîne la destruction d un objet «partie») Héritage: une classe hérite d une autre 19

20 Tout comme le monde réel, des relations existent entre les classes d un modèle Dépendance: une classe utilise une autre classe Dans cet exemple la classe «Confrontation» utiliser la classe «Stratégie» comme type de paramètres dans son opération «confronter» De plus, cette relation indique qu une modification dans la classe «Stratégie» provoque nécessairement la modification de la classe «Confrontation». 20

21 Tout comme le monde réel, des relations existent entre les classes d un modèle Association : communication entre classes (relation structurelle entre classes) Il n y a pas de flèche alors c est une relation bi-directionnelle. Ainsi, les objets de la classe «Personne» peut lire les attributs publics et exécuter les opérations publiques des objets de la classe «Entreprise» 21

22 Tout comme le monde réel, des relations existent entre les classes d un modèle Association : communication entre classes (relation structurelle entre classes) Classe «Personne» joue le rôle d employé Classe «Entreprise» joue le rôle d employeur On peut rendre explicite l association entre deux classes en donnant le rôle de chacune des classes dans la relation 22

23 Tout comme le monde réel, des relations existent entre les classes d un modèle Agrégation : une classe est une partie de l autre (relation tout/partie entre deux classes) Composition : une classe est une partie de l autre (relation tout/partie entre deux classes) La destruction du tout détruit ses parties La différence entre l agrégation et la composition: la fin de vie des objets impliqués La classe «Entreprise» possède la classe «Camion». La classe Camion possède la classe «Moteur». De plus, la destruction d un objet de la classe «Camion» entraine nécessairement la destruction des objets de la classe «Moteur». 23

24 Tout comme le monde réel, des relations existent entre les classes d un modèle Héritage : relation liant une classe générale (parent, classe de base) et une classe spécialisée (enfant, sous-classe) Classe de base, parent Elle représente la généralisation Sous-classes, enfants Elles représentent la spécialisation 24

25 Tout comme le monde réel, des relations existent entre les classes d un modèle Héritage : relation liant une classe générale (parent, classe de base) et une classe spécialisée (enfant, sous-classe) Héritage Classe chat et Chien nom: string et couleur: int sont des attributs hérités de Animal recevoir_nom(n: string): void est l unique opération héritée de Animal 25

26 Tout comme le monde réel, des relations existent entre les classes d un modèle Héritage : relation liant une classe générale (parent, classe de base) et une classe spécialisée (enfant, sous-classe) Spécialisation Classe chat miauler: void Classe Chien Aboyer: void 26

27 Tout comme le monde réel, des relations existent entre les classes d un modèle Niveaux d accès nom: string est à accès public. Tous les objets en relation avec Animal peuvent y accéder (*). couleur: int et recevoir_nom(n:string):void sont à accès protégés. Seuls les objets de la classe Animal et les objets de ses sousclasses (Chat et Chien) peuvent y accéder. Manger:void est à accès privé. Seul les objets de la classe Animal peuvent y accéder. Miauler: void est à accès privé. Seul les objets de la classe Chat peuvent y accéder. Aboyer: void est à accède public. Tous les objets en relation avec Chien peuvent y accéder (*). (*) dépendant de la direction de navigation 27

28 28

29 Niveaux d accès du diagramme précédent Classe Maître L attribut compagnon:animal peut être un objet de classe Chat ou de classe Chien; L attribut compagnon:animal est accessible aux objets de la classe Maître; L attribut compagnon:animal est accessible aux objets de la classe École_Kung_Fu; L attribut adresse:string est uniquement accessible par les objets de la classe Maître; Les opérations sortir_animal:bool et nommer_animal(n: string):void sont uniquement accessible par les objets de Maître; La destruction d un objet de la classe École_Kung_Fun n entraîne pas la destruction de les objets de la classe Maître. Classe Animal L attribut nom:string est accessible par les objets de Animal, de Maître, de École_Kung_Fu, de Chat et de Chien; L attribut couleur:int est accessible par les objets de Maître, de Chat et de Chien; L opération Manger: void est uniquement accessible par les objets de Animal; L opération recevoir_nom(n: string): void est uniquement accessible par les objets de Animal, de Chat et de Chien. 29

30 Niveaux d accès du diagramme précédent Classe Chat L opération miauler: void est uniquement accessible par des objets de Chat; Classe Chien L opération aboyer: void est accessible par les objets de Chien, de Maître et de École_Kung_Fu. Remarques sur le diagramme L École de Kung Fu a 1 seul maître; Le maître est une partie de l École de Kung Fu qui est le tout; Le maître demeure même si l École n existe plus (agrégation); Le maître a 1 animal de compganon; L animal peut être un chat ou un chien; L École de Kung Fu peut connaître le nom de l animal; L École de Kung Fu et/ou le maître peut faire aboyer le chien; Le chat peut miauler de lui-même mais pas faire miauler par le maître ou par l École de Kung Fu. 30

31 Tout comme le monde réel, il existe la notion de multiplicité notation Un et un seul objet Signification n Exactement n objets, n > Zéro à un objet m..n De m à n objets, n m * 0..* Nombre quelconque incluant zéro objet 1..* Nombre quelconque excluant zéro objet 31

32 Tout comme le monde réel, il existe la notion de multiplicité Interpréter la multiplicité et la signification de ce diagramme des classes 32

33 Tout comme le monde réel, il existe la notion de multiplicité Interpréter la signification de ce diagramme des classes 33

34 Comment créer les diagrammes de classes? Rassembler tous les diagrammes d objets du projet Rappel: il doit y avoir 1 diagramme d objets par cas d utilisation. À partir de ces diagrammes d objets: Créer une classe pour des objets similaires; Créer une classe pour des objets reliés; En cas de doute créer une classe! 34

35 Comment créer les diagrammes de classes? Une fois les classes créées, les relier par des relations; Prenez deux classes A et B à la fois et pour toutes les paires de classes, poser les questions suivantes: Est-ce que A est le «tout» et B est une «partie» de A (vice versa) et la fin de vie de A et B est au même moment? Oui. Alors mettez la relation de composition. Est-ce que A est le «tout» et B est une «partie» de A (vice versa) et la fin de vie de A et B n est au même moment? Oui. Alors mettez la relation d agrégation. 35

36 Comment créer les diagrammes de classes? Une fois les classes créées, les relier par des relations; Prenez deux classes A et B à la fois et pour toutes les paires de classes, poser les questions suivantes: Est-ce que A est le parent (généralisation) et B est l enfant (spécialisation) (vice versa)? Oui. Alors mettez la relation d héritage. Est-ce que A communique avec B (vice versa)? Oui. Alors mettez la relation d association. 36

37 Comment créer les diagrammes de classes? Une fois les classes créées, les relier par des relations; Prenez deux classes A et B à la fois et pour toutes les paires de classes, poser les questions suivantes: Est-ce que A utilise B et qu un changement dans B provoque le changement dans A (vice versa)? Oui. Alors mettez la relation de dépendance. 37

38 Comment créer les diagrammes de classes? Une fois les relations établies, ajuster la direction de navigation; Ne pas tenir compte des relations héritage et dépendance car elles ont une direction de navigation bien définie; Prenez les relations restantes et mettez une flèche dans la direction opposée à la circulation d information et de données. Pour les relations qui sont bidirectionnelles, enlever les flèches. 38

39 Comment créer les diagrammes de classes? Une fois la navigation réglée, déterminer la multiplicité de chacune des relations; Il y aura deux nombres à déterminer par relation; Poser la question, à l une et à l autre extérmité des relations: Combien y a-t-il d objets créés pour cette classe durant la vie de ce projet? Utiliser le symbole approprié (voir tableau de la page 31) pour représenter le nombre. 39

40 Exemple Nous allons construire le diagramme des classes ensemble. 40

41 Fin de la présentation

UML (Diagramme de classes) Unified Modeling Language

UML (Diagramme de classes) Unified Modeling Language UML (Diagramme de classes) Unified Modeling Language Sommaire Introduction Objectifs Diagramme de classes Classe (Nom, attribut, opération) Visibilité et portée des constituants d une classe Association

Plus en détail

LES CONCEPTS OBJETS. On regroupe les objets ayant les mêmes types de propriétés et de comportements en une classe.

LES CONCEPTS OBJETS. On regroupe les objets ayant les mêmes types de propriétés et de comportements en une classe. LES CONCEPTS OBJETS I Objet et Classe Un objet est une entité du monde réel qui a très souvent un identifiant des propriétés des comportements (actions qu il peut effectuer). La voiture de Clément a pour

Plus en détail

UML Diagramme de classes (class diagram) pour le recueil et l analyse des besoins. Emmanuel Pichon 2013 V1.1

UML Diagramme de classes (class diagram) pour le recueil et l analyse des besoins. Emmanuel Pichon 2013 V1.1 UML Diagramme de classes (class diagram) pour le recueil et l analyse des besoins 2013 V1.1 Objectif Diagramme de classes (class diagram) pour le recueil des besoins et l analyse Présenter un ensemble

Plus en détail

Traduction des Langages : Le Compilateur Micro Java

Traduction des Langages : Le Compilateur Micro Java BARABZAN Jean-René OUAHAB Karim TUCITO David 2A IMA Traduction des Langages : Le Compilateur Micro Java µ Page 1 Introduction Le but de ce projet est d écrire en JAVA un compilateur Micro-Java générant

Plus en détail

C est quoi le SWAT? Les équipes décrites par James Martin s appellent SWAT : Skilled With Advanced Tools.

C est quoi le SWAT? Les équipes décrites par James Martin s appellent SWAT : Skilled With Advanced Tools. 1- RAD Quelle sont les avantages que apporte la méthode RAD à l entreprise? Une méthode RAD devrait, d après son auteur, apporter trois avantages compétitifs à l entreprise : Une rapidité de développement

Plus en détail

Langage et Concepts de Programmation Objet. 1 Attributs et Méthodes d instance ou de classe. Travaux Dirigés no2

Langage et Concepts de Programmation Objet. 1 Attributs et Méthodes d instance ou de classe. Travaux Dirigés no2 Langage et Concepts de Programmation Objet Travaux Dirigés no2 Pôle Informatique École Nationale Supérieure des Mines de St-Etienne Vous trouverez plus de détails sur les concepts abordés lors de ce TD

Plus en détail

Table des matières Sources

Table des matières Sources Table des matières Modélisation objet avec UML... 2 Introduction... 2 Modèle de système informatique :... 2 Pourquoi UML pour la modélisation Objet?... 3 Représentation dynamique du système... 5 Le diagramme

Plus en détail

Université de Bangui. Modélisons en UML

Université de Bangui. Modélisons en UML Université de Bangui CRM Modélisons en UML Ce cours a été possible grâce à l initiative d Apollinaire MOLAYE qui m a contacté pour vous faire bénéficier de mes connaissances en nouvelles technologies et

Plus en détail

Tableaux (introduction) et types de base

Tableaux (introduction) et types de base Tableaux (introduction) et types de base A. Motivation..................................................... 4 B. Les tableaux.................................................... 5 C. Construction des tableaux.......................................

Plus en détail

CSC4002 : Contrôle continu «Bureau d Étude noté» Date : lundi 3 décembre 2012 Durée : 2H. Coordonnateurs : Christian Bac et Denis Conan

CSC4002 : Contrôle continu «Bureau d Étude noté» Date : lundi 3 décembre 2012 Durée : 2H. Coordonnateurs : Christian Bac et Denis Conan Corrigé et Barème Contrôle de connaissances 2012/2013 des étudiants de 2 è année (EI2) CSC4002 : Contrôle continu «Bureau d Étude noté» Date : lundi 3 décembre 2012 Durée : 2H Coordonnateurs : Christian

Plus en détail

UML et les Bases de Données

UML et les Bases de Données CNAM UML et les Bases de Données UML et les Bases de Données. Diagramme de classes / diagramme d objets (UML)...2.. Premier niveau de modélisation des données d une application...2.2. Les éléments de modélisation...2.2..

Plus en détail

Ingénérie logicielle dirigée par les modèles

Ingénérie logicielle dirigée par les modèles Ingénérie logicielle dirigée par les modèles Destercq Lionel & Dubuc Xavier 17 décembre 2009 Table des matières 1 Introduction 1 2 Diagrammes de classes 1 2.1 Principal..............................................

Plus en détail

Sixième partie VI. Diagramme de cas d utilisation. Cours de Génie Logiciel. David Janiszek. Introduction. Les éléments. Les relations.

Sixième partie VI. Diagramme de cas d utilisation. Cours de Génie Logiciel. David Janiszek. Introduction. Les éléments. Les relations. Sixième partie VI Diagramme de cas d utilisation Définition Le diagramme de cas d utilisation représente la structure des grandes fonctionnalités nécessaires aux utilisateurs du système Rôle du diagramme

Plus en détail

Modélisation et stockage des données géographiques. Christelle Pierkot

Modélisation et stockage des données géographiques. Christelle Pierkot Modélisation et stockage des données géographiques Christelle Pierkot Rappels : L information géographique Information relative àun objet ou àun phénomène du monde réel On ne peut appréhender totalement

Plus en détail

Premiers Pas en Programmation Objet : les Classes et les Objets

Premiers Pas en Programmation Objet : les Classes et les Objets Chapitre 2 Premiers Pas en Programmation Objet : les Classes et les Objets Dans la première partie de ce cours, nous avons appris à manipuler des objets de type simple : entiers, doubles, caractères, booléens.

Plus en détail

6.1 Une classe simple pour représenter des comptes bancaires

6.1 Une classe simple pour représenter des comptes bancaires Chapitre 6 Héritage Ce chapitre du cours traite de concepts relatifs à la programmation objet (hiérarchie de classe, héritage, extension, masquage) et sera illustré par un exemple de représentation de

Plus en détail

UML. Diagrammes de classes (suite) Delphine Longuet. delphine.longuet@lri.fr

UML. Diagrammes de classes (suite) Delphine Longuet. delphine.longuet@lri.fr Polytech Paris-Sud Formation initiale 3 e année Spécialité Informatique Année 2014-2015 UML Diagrammes de classes (suite) Delphine Longuet delphine.longuet@lri.fr Opérations Opérations Service qui peut

Plus en détail

TP n 2 Concepts de la programmation Objets Master 1 mention IL, semestre 2 Le type Abstrait Pile

TP n 2 Concepts de la programmation Objets Master 1 mention IL, semestre 2 Le type Abstrait Pile TP n 2 Concepts de la programmation Objets Master 1 mention IL, semestre 2 Le type Abstrait Pile Dans ce TP, vous apprendrez à définir le type abstrait Pile, à le programmer en Java à l aide d une interface

Plus en détail

Débuter avec EXPRESS. Alain Plantec. 1 Schema 2

Débuter avec EXPRESS. Alain Plantec. 1 Schema 2 Débuter avec EXPRESS Alain Plantec Table des matières 1 Schema 2 2 Entité 2 2.1 Attributs simples................................................ 2 2.2 Attributs collection...............................................

Plus en détail

Les diagrammes de modélisation

Les diagrammes de modélisation L approche Orientée Objet et UML 1 Plan du cours Introduction au Génie Logiciel L approche Orientée Objet et Notation UML Les diagrammes de modélisation Relations entre les différents diagrammes De l analyse

Plus en détail

Formation UML et Cas d utilisation

Formation UML et Cas d utilisation Formation UML et Cas d utilisation sous Visio 1. Qu est-ce que Visio?... 2 2. Commençons par l UML?... 2 3. Cas d utilisation... 8 4. Diagramme de classe sous Microsoft Visio depuis Visual Studio 2008...

Plus en détail

Génie logiciel avec UML. Notions sur le langage UML adapté pour les cours du programme Techniques de l informatique

Génie logiciel avec UML. Notions sur le langage UML adapté pour les cours du programme Techniques de l informatique Génie logiciel avec UML Notions sur le langage UML adapté pour les cours du programme Techniques de l informatique Claude Boutet Session hiver 2008 Modélisation de systèmes Table des matières TABLE DES

Plus en détail

Diagramme de classes

Diagramme de classes Diagramme de classes Un diagramme de classes décrit les classes et leurs relations (associations, généralisation/spécialisation, ). classe association méthodes attributs héritage Diagramme de classes :

Plus en détail

GOL-502 Industrie de services. Travaux Pratique / Devoir #7

GOL-502 Industrie de services. Travaux Pratique / Devoir #7 GOL-502 Industrie de services Travaux Pratique / Devoir #7 Version 2012 Modélisation à l'aide du langage UML 1) Diagramme de cas d'utilisation 2) Diagramme de classes 3) Diagramme de séquence 4) Diagramme

Plus en détail

Conception des bases de données : Modèle Entité-Association

Conception des bases de données : Modèle Entité-Association Conception des bases de données : Modèle Entité-Association La modélisation d un problème, c est-à-dire le passage du monde réel à sa représentation informatique, se définit en plusieurs étapes pour parvenir

Plus en détail

Développement d un interpréteur OCL pour une machine virtuelle UML.

Développement d un interpréteur OCL pour une machine virtuelle UML. ObjeXion Software Prototyping made easy SA au capital de 500 000 F Siret 421 565 565 00015 APE 722Z Téléphone : 03 89 35 70 75 Télécopie : 03 89 35 70 76 L embarcadère 5, rue Gutemberg 68 800 Vieux-Thann,

Plus en détail

Bases de données. Chapitre 1. Introduction

Bases de données. Chapitre 1. Introduction Références : Bases de données Pierre Wolper Email : pw@montefiore.ulg.ac.be URL : http : //www.montefiore.ulg.ac.be/~pw/ http : //www.montefiore.ulg.ac.be/ ~pw/cours/bd.html Henry F. Korth, Abraham Silberschatz,

Plus en détail

Prénom : Matricule : Sigle et titre du cours Groupe Trimestre INF1101 Algorithmes et structures de données Tous H2004. Loc Jeudi 29/4/2004

Prénom : Matricule : Sigle et titre du cours Groupe Trimestre INF1101 Algorithmes et structures de données Tous H2004. Loc Jeudi 29/4/2004 Questionnaire d'examen final INF1101 Sigle du cours Nom : Signature : Prénom : Matricule : Sigle et titre du cours Groupe Trimestre INF1101 Algorithmes et structures de données Tous H2004 Professeur(s)

Plus en détail

Programmer en JAVA. par Tama (tama@via.ecp.fr( tama@via.ecp.fr)

Programmer en JAVA. par Tama (tama@via.ecp.fr( tama@via.ecp.fr) Programmer en JAVA par Tama (tama@via.ecp.fr( tama@via.ecp.fr) Plan 1. Présentation de Java 2. Les bases du langage 3. Concepts avancés 4. Documentation 5. Index des mots-clés 6. Les erreurs fréquentes

Plus en détail

Notions d héritage en Java

Notions d héritage en Java EILCO ING 1 - POO Java TP 5 2014/2015 Notions d héritage en Java L héritage est la capacité d une classe (la sous-classe) à hériter des membres (attributs et méthodes) d une autre classe (la super-classe).

Plus en détail

Gé nié Logiciél Livré Blanc

Gé nié Logiciél Livré Blanc Gé nié Logiciél Livré Blanc Version 0.2 26 Octobre 2011 Xavier Blanc Xavier.Blanc@labri.fr Partie I : Les Bases Sans donner des définitions trop rigoureuses, il faut bien commencer ce livre par énoncer

Plus en détail

V- Manipulations de nombres en binaire

V- Manipulations de nombres en binaire 1 V- Manipulations de nombres en binaire L ordinateur est constitué de milliards de transistors qui travaillent comme des interrupteurs électriques, soit ouverts soit fermés. Soit la ligne est activée,

Plus en détail

TD2 : Diagramme de classes UML

TD2 : Diagramme de classes UML TD2 : Diagramme de classes UML Pierre Gérard pierre.gerard@univ-paris13.fr DUT Informatique S2D Université de Paris 13 1 Propriétés d'une classe Une personne est caractérisée par son nom, son prénom, son

Plus en détail

Les principaux domaines de l informatique

Les principaux domaines de l informatique Les principaux domaines de l informatique... abordés dans le cadre de ce cours: La Programmation Les Systèmes d Exploitation Les Systèmes d Information La Conception d Interfaces Le Calcul Scientifique

Plus en détail

UML : Modéliser la Dynamique

UML : Modéliser la Dynamique MAI NFE103 Année 2013-2014 UML : Modéliser la Dynamique F.-Y. Villemin (f-yv@cnam.fr) Plan! Introduction! Cas d'utilisation: Diagramme des Cas d'utilisation! Evènements! Scénario: Diagrammes de Séquence

Plus en détail

Université de Bourgogne - UFR Sciences et Technique - Programmation objet et Internet - LPSIL

Université de Bourgogne - UFR Sciences et Technique - Programmation objet et Internet - LPSIL Nom : Prénom : Contrôle continu Programmation objet Vous devez répondre dans les cadres aux questions posées. Documents de cours et notes personnelles autorisés. Téléphones portables, ordinateurs et calculatrices

Plus en détail

Chapitre VI- La validation de la composition.

Chapitre VI- La validation de la composition. Chapitre VI- La validation de la composition. Objectifs du chapitre : Expliquer les conséquences de l utilisation de règles de typage souples dans SEP. Présenter le mécanisme de validation des connexions

Plus en détail

UML Diagramme de communication (communication diagram) Emmanuel Pichon 2013

UML Diagramme de communication (communication diagram) Emmanuel Pichon 2013 UML Diagramme de communication (communication diagram) 2013 Diagramme de communication (communication diagram) Utilisation / objectifs Sens Ce diagramme présente des objets, des acteurs, des liens et des

Plus en détail

Généralités sur le Langage Java et éléments syntaxiques.

Généralités sur le Langage Java et éléments syntaxiques. Généralités sur le Langage Java et éléments syntaxiques. Généralités sur le Langage Java et éléments syntaxiques....1 Introduction...1 Genéralité sur le langage Java....1 Syntaxe de base du Langage...

Plus en détail

Les structures. Chapitre 3

Les structures. Chapitre 3 Chapitre 3 Les structures Nous continuons notre étude des structures de données qui sont prédéfinies dans la plupart des langages informatiques. La structure de tableau permet de regrouper un certain nombre

Plus en détail

basée sur le cours de Bertrand Legal, maître de conférences à l ENSEIRB www.enseirb.fr/~legal Olivier Augereau Formation UML

basée sur le cours de Bertrand Legal, maître de conférences à l ENSEIRB www.enseirb.fr/~legal Olivier Augereau Formation UML basée sur le cours de Bertrand Legal, maître de conférences à l ENSEIRB www.enseirb.fr/~legal Olivier Augereau Formation UML http://olivier-augereau.com Sommaire Introduction I) Les bases II) Les diagrammes

Plus en détail

IFT2255 : Génie logiciel

IFT2255 : Génie logiciel IFT2255 : Génie logiciel Chapitre 6 - Analyse orientée objets Section 1. Introduction à UML Julie Vachon et Houari Sahraoui 6.1. Introduction à UML 1. Vers une approche orientée objet 2. Introduction ti

Plus en détail

Exceptions. 1 Entrées/sorties. Objectif. Manipuler les exceptions ;

Exceptions. 1 Entrées/sorties. Objectif. Manipuler les exceptions ; CNAM NFP121 TP 10 19/11/2013 (Séance 5) Objectif Manipuler les exceptions ; 1 Entrées/sorties Exercice 1 : Lire un entier à partir du clavier Ajouter une méthode readint(string message) dans la classe

Plus en détail

LI5a : Développement de programmes (A. Slissenko)

LI5a : Développement de programmes (A. Slissenko) 1 Licence 3 Info LI5a : Développement de programmes (A. Slissenko) Corrigé 1. (1a). Expliquez brièvement à quoi sert la spécification des requis, comment elle peut être décrite et comment elle peut être

Plus en détail

Chapitre 5 LE MODELE ENTITE - ASSOCIATION

Chapitre 5 LE MODELE ENTITE - ASSOCIATION Chapitre 5 LE MODELE ENTITE - ASSOCIATION 1 Introduction Conception d une base de données Domaine d application complexe : description abstraite des concepts indépendamment de leur implémentation sous

Plus en détail

Héritage presque multiple en Java (1/2)

Héritage presque multiple en Java (1/2) Héritage presque multiple en Java (1/2) Utiliser deux classes ou plus dans la définition d'une nouvelle classe peut se faire par composition. class Etudiant{ int numero; Diplome d; float passeexamen(examen

Plus en détail

La surcharge. Chapitre 6

La surcharge. Chapitre 6 Chapitre 6 La surcharge Le mot polymorphisme veut dire qui a plusieurs formes. Le polymorphisme, sous une forme embryonnaire, se rencontre pratiquement dans tout langage de programmation. Par exemple l

Plus en détail

Introduction au Génie Logiciel

Introduction au Génie Logiciel Introduction au Génie Logiciel Lydie du Bousquet Lydie.du-bousquet@imag.fr En collaboration avec J.-M. Favre, I. Parissis, Ph. Lalanda Qu est-ce que le logiciel? programme, ensemble d instructions Caractéristiques

Plus en détail

Induction sur les arbres

Induction sur les arbres Induction sur les arbres Planning Motivations Comment définir les arbres? Équations récursives sur les arbres Complexité de fonctions sur les arbres Recherche dans un arbre binaire de recherche Recherche

Plus en détail

Pour signifier qu'une classe fille hérite d'une classe mère, on utilise le mot clé extends class fille extends mère

Pour signifier qu'une classe fille hérite d'une classe mère, on utilise le mot clé extends class fille extends mère L'héritage et le polymorphisme en Java Pour signifier qu'une classe fille hérite d'une classe mère, on utilise le mot clé extends class fille extends mère En java, toutes les classes sont dérivée de la

Plus en détail

Apprendre la Programmation Orientée Objet avec le langage Java (avec exercices pratiques et corrigés)

Apprendre la Programmation Orientée Objet avec le langage Java (avec exercices pratiques et corrigés) Introduction à la POO 1. Histoire de la POO 9 2. Historique du 12 La conception orientée objet 1. Approche procédurale et décomposition fonctionnelle 13 2. La transition vers l'approche objet 14 3. Les

Plus en détail

Présentation du langage et premières fonctions

Présentation du langage et premières fonctions 1 Présentation de l interface logicielle Si les langages de haut niveau sont nombreux, nous allons travaillé cette année avec le langage Python, un langage de programmation très en vue sur internet en

Plus en détail

Concevoir une base de données

Concevoir une base de données Concevoir une base de données http://vanconingsloo.be/les-cours/bureautique/access/concevoir-une-base-de-donnees En fonction de vos besoins, il existe deux façons de travailler. Si vous souhaitez créer

Plus en détail

Automatisation de la génération du modèle de traduction dans le cadre action-événement. par. Pierre-Yves Rozon

Automatisation de la génération du modèle de traduction dans le cadre action-événement. par. Pierre-Yves Rozon Automatisation de la génération du modèle de traduction dans le cadre action-événement par Pierre-Yves Rozon essai présenté au Centre de formation en technologies de l information en vue de l obtention

Plus en détail

Bases de programmation. Cours 5. Structurer les données

Bases de programmation. Cours 5. Structurer les données Bases de programmation. Cours 5. Structurer les données Pierre Boudes 1 er décembre 2014 This work is licensed under the Creative Commons Attribution-NonCommercial-ShareAlike 3.0 License. Types char et

Plus en détail

UML (Paquetage) Unified Modeling Language

UML (Paquetage) Unified Modeling Language UML (Paquetage) Unified Modeling Language Sommaire Introduction Objectifs Paquetage Espace de nommage d un paquetage Dépendances entre paquetages 2 Notion introduite véritablement par UML car superficiellement

Plus en détail

PLAN DE COURS. TITRE DU COURS : Mise à niveau pour mathématique 536

PLAN DE COURS. TITRE DU COURS : Mise à niveau pour mathématique 536 100, rue Duquet, Sainte-Thérèse (Québec) J7E 3G6 Téléphone : (450) 430-3120 Télécopieur : (450) 971-7883 Internet : http://www.clg.qc.ca SESSION : H-2009 NO DE COURS : 201-009-50 PRÉALABLE(S) : Math 436

Plus en détail

Manipulations binaires en C++

Manipulations binaires en C++ Manipulations binaires en C++ Tous les exercices devront être résolus sans utiliser les opérateurs *, / et % Rappels En informatique, les nombres sont stockés sous forme binaire. Même si ce n'est pas nécessaire,

Plus en détail

Programmation en Java IUT GEII (MC-II1) 1

Programmation en Java IUT GEII (MC-II1) 1 Programmation en Java IUT GEII (MC-II1) 1 Christophe BLANC - Paul CHECCHIN IUT Montluçon Université Blaise Pascal Novembre 2009 Christophe BLANC - Paul CHECCHIN Programmation en Java IUT GEII (MC-II1)

Plus en détail

BACHELOR OF SCIENCE INFORMATICIEN-NE DE GESTION

BACHELOR OF SCIENCE INFORMATICIEN-NE DE GESTION Informatique de gestion BACHELOR OF SCIENCE HES-SO BACHELOR OF SCIENCE INFORMATICIEN-NE DE GESTION Plans d études et descriptifs des modules Filière à plein temps et à temps partiel Table des matières

Plus en détail

Plan Pédagogique du cours

Plan Pédagogique du cours Plan Pédagogique du cours Module: Programmation Orientée Objet Section : informatique Niveau : 3 ème niveau (gestion, industriel, réseau) Volume Horaire : 22,5 heures Cours Intégrés + 45 Travaux Pratiques

Plus en détail

Modèle conceptuel : diagramme entité-association

Modèle conceptuel : diagramme entité-association Modèle conceptuel : diagramme entité-association Raison d'être de ce cours «La conception et l'utilisation de bases de données relationnelles sur micro-ordinateurs n'est pas un domaine réservé aux informaticiens.»

Plus en détail

TP1 : Initiation à Java et Eclipse

TP1 : Initiation à Java et Eclipse TP1 : Initiation à Java et Eclipse 1 TP1 : Initiation à Java et Eclipse Systèmes d Exploitation Avancés I. Objectifs du TP Ce TP est une introduction au langage Java. Il vous permettra de comprendre les

Plus en détail

Chapitre 2. Classes et objets

Chapitre 2. Classes et objets Chapitre 2: Classes et Objets 1/10 Chapitre 2 Classes et objets Chapitre 2: Classes et Objets 2/10 Approche Orientée Objet Idée de base de A.O.O. repose sur l'observation de la façon dont nous procédons

Plus en détail

LIF1 : ALGORITHMIQUE ET PROGRAMMATION IMPÉRATIVE, INITIATION

LIF1 : ALGORITHMIQUE ET PROGRAMMATION IMPÉRATIVE, INITIATION Licence STS Université Claude Bernard Lyon I LIF1 : ALGORITHMIQUE ET PROGRAMMATION IMPÉRATIVE, INITIATION 1 COURS 7 : Structures et Fichiers OBJECTIFS DE LA SÉANCE Deux notions abordées dans ce cours Celle

Plus en détail

4. Groupement d objets

4. Groupement d objets Conception objet en Java avec BlueJ une approche interactive 4. Groupement d objets Collections et itérateurs David J. Barnes, Michael Kölling version française: Patrice Moreaux Rédigé avec 1.0 Principaux

Plus en détail

Info0101 Intro. à l'algorithmique et à la programmation. Cours 3. Le langage Java

Info0101 Intro. à l'algorithmique et à la programmation. Cours 3. Le langage Java Info0101 Intro. à l'algorithmique et à la programmation Cours 3 Le langage Java Pierre Delisle, Cyril Rabat et Christophe Jaillet Université de Reims Champagne-Ardenne Département de Mathématiques et Informatique

Plus en détail

Table des matières. Remerciements... Avant-propos... 1. Introduction... 7

Table des matières. Remerciements... Avant-propos... 1. Introduction... 7 Remerciements..................................................... VI Avant-propos...................................................... 1 À qui s adresse cet ouvrage?..........................................

Plus en détail

IN 102 - Cours 1. 1 Informatique, calculateurs. 2 Un premier programme en C

IN 102 - Cours 1. 1 Informatique, calculateurs. 2 Un premier programme en C IN 102 - Cours 1 Qu on le veuille ou non, les systèmes informatisés sont désormais omniprésents. Même si ne vous destinez pas à l informatique, vous avez de très grandes chances d y être confrontés en

Plus en détail

Un autre modèle de relation d association pour améliorer la réutilisation de composants de

Un autre modèle de relation d association pour améliorer la réutilisation de composants de Eric Mendizabal Université de Montpellier II DEA d Informatique Année 2002 / 2003 - Mémoire de DEA Un autre modèle de relation d association pour améliorer la réutilisation de composants de modèles UML

Plus en détail

C++ COURS N 2 : CLASSES, DONNÉES ET FONCTIONS MEMBRES Classes et objets en C++ Membres d'une classe Spécification d'une classe Codage du comportement

C++ COURS N 2 : CLASSES, DONNÉES ET FONCTIONS MEMBRES Classes et objets en C++ Membres d'une classe Spécification d'une classe Codage du comportement C++ COURS N 2 : CLASSES, DONNÉES ET FONCTIONS MEMBRES Classes et objets en C++ Membres d'une classe Spécification d'une classe Codage du comportement des objets d'une classe Utilisation d'une classe Droit

Plus en détail

Cadre de référence pour soutenir la gestion et la revue diligente des projets en ressources informationnelles

Cadre de référence pour soutenir la gestion et la revue diligente des projets en ressources informationnelles Cadre de référence pour soutenir la gestion et la revue diligente des projets en ressources informationnelles Document d orientation aux organismes publics Annexe A Rôles et responsabilités détaillés des

Plus en détail

Comment se servir de cet ouvrage? Chaque chapitre présente une étape de la méthodologie

Comment se servir de cet ouvrage? Chaque chapitre présente une étape de la méthodologie Partie I : Séries statistiques descriptives univariées (SSDU) A Introduction Comment se servir de cet ouvrage? Chaque chapitre présente une étape de la méthodologie et tous sont organisés selon le même

Plus en détail

Recherche dans un tableau

Recherche dans un tableau Chapitre 3 Recherche dans un tableau 3.1 Introduction 3.1.1 Tranche On appelle tranche de tableau, la donnée d'un tableau t et de deux indices a et b. On note cette tranche t.(a..b). Exemple 3.1 : 3 6

Plus en détail

Algorithmique et programmation avec Java (NFA002)

Algorithmique et programmation avec Java (NFA002) Algorithmique et programmation avec Java (NFA002) Deuxième session 13 septembre 2012 Aucun document n est autorisé. Le barème est donné à titre indicatif. Exercice 1 : listes (4 points) Etudiez le programme

Plus en détail

Patrons de Conception (Design Patterns)

Patrons de Conception (Design Patterns) Patrons de Conception (Design Patterns) Introduction 1 Motivation Il est difficile de développer des logiciels efficaces, robustes, extensibles et réutilisables Il est essentiel de comprendre les techniques

Plus en détail

Comment acheter vos livres obligatoires à partir du site web de COOP UQÀM. www.coopuqam.com

Comment acheter vos livres obligatoires à partir du site web de COOP UQÀM. www.coopuqam.com Comment acheter vos livres obligatoires à partir du site web de COOP UQÀM www.coopuqam.com Préparé par COOP UQAM 282, Ste Catherine Est Montréal (Québec) H2X 1L4 26 novembre 2010 Voici les étapes pour

Plus en détail

Formation Conception orientée objet

Formation Conception orientée objet Objectif La programmation orientée objet (POO) est un paradigme de programmation informatique qui consiste en la définition et l'interaction de briques logicielles appelées objets. Un objet représente

Plus en détail

Héritage en java : Calculatrice SDC

Héritage en java : Calculatrice SDC Programmation orientée objet L3 MIAGE Héritage en java : Calculatrice SDC Travail à rendre : le code complet du projet SDC sous forme d une archive tar.gz. L archive comportera trois répertoires : un répertoire

Plus en détail

Introduction à OCAML

Introduction à OCAML Introduction à OCAML Plan L interpréteur intéractif Ocaml Les types de base, et leurs opérations : int, float, char, string, bool Les n-uplets Conditionnelles : if... then... else et match... with... Déclarations

Plus en détail

1 Modélisation d une base de données pour une société de bourse

1 Modélisation d une base de données pour une société de bourse IN306 : Corrigé SID Christophe Garion 18 octobre 2010 Ce document est un corrigé succinct de l examen du module IN306. 1 Modélisation d une base de données pour une société de bourse Une

Plus en détail

Objectifs du cours d aujourd hui. Informatique II : Cours d introduction à l informatique et à la programmation objet. Complexité d un problème (2)

Objectifs du cours d aujourd hui. Informatique II : Cours d introduction à l informatique et à la programmation objet. Complexité d un problème (2) Objectifs du cours d aujourd hui Informatique II : Cours d introduction à l informatique et à la programmation objet Complexité des problèmes Introduire la notion de complexité d un problème Présenter

Plus en détail

Plan. 1. Introduction au test. 2. Le test statique. 1. Revue de code 2. Règles de codage 3. Vérifications automatiques - 2 -

Plan. 1. Introduction au test. 2. Le test statique. 1. Revue de code 2. Règles de codage 3. Vérifications automatiques - 2 - Software testing Plan. Introduction au test 2. Le test statique. Revue de code 2. Règles de codage 3. Vérifications automatiques 2 Tester pour prévenir une erreur du développeur introduit Une erreur est

Plus en détail

Chapitre VIII. Les bases de données. Orientées Objet. Motivation

Chapitre VIII. Les bases de données. Orientées Objet. Motivation Chapitre VIII Motivation Le modèle relationnel connaît un très grand succès et s avère très adéquat pour les applications traditionnelles des bases de données (gestion) Les bases de données Orientées Objet

Plus en détail

a)390 + 520 + 150 b)702 + 159 +100

a)390 + 520 + 150 b)702 + 159 +100 Ex 1 : Calcule un ordre de grandeur du résultat et indique s il sera supérieur à 1 000 L addition est une opération qui permet de calculer la somme de plusieurs nombres. On peut changer l ordre de ses

Plus en détail

Listes de personnes et calculatrice polonaise inverse en Java

Listes de personnes et calculatrice polonaise inverse en Java Listes de personnes et calculatrice polonaise inverse en Java Université Paris Sud Motivation Le but de cet exercice est de manipuler les listes chaînées et les piles et de voir leur application en analyse

Plus en détail

Structure d un programme et Compilation Notions de classe et d objet Syntaxe

Structure d un programme et Compilation Notions de classe et d objet Syntaxe Cours1 Structure d un programme et Compilation Notions de classe et d objet Syntaxe POO 1 Programmation Orientée Objet Un ensemble d objet qui communiquent Pourquoi POO Conception abstraction sur les types

Plus en détail

Générer du code à partir d une description de haut niveau

Générer du code à partir d une description de haut niveau Cedric Dumoulin Générer du code à partir d une description de haut niveau Ce projet vise à fournir un environnement de développement permettant de modéliser des UI Android à un haut niveau d abstraction,

Plus en détail

II. Modèle conceptuel le modèle entité-association

II. Modèle conceptuel le modèle entité-association II. Modèle conceptuel le modèle entité-association Personne Voiture Schéma conceptuel Monde réel υ Concepteur υ Personne conduit Voiture ϖ ϖ Schéma logique utilisateurs ω LMD BD Personne Dupont Durant

Plus en détail

Cahier de charges (Source : "Java EE - Guide de développement d'applications web en Java" par Jérôme Lafosse) Module. Site Web dynamique JSP / Servlet

Cahier de charges (Source : Java EE - Guide de développement d'applications web en Java par Jérôme Lafosse) Module. Site Web dynamique JSP / Servlet Cahier de charges (Source : "Java EE - Guide de développement d'applications web en Java" par Jérôme Lafosse) Module Site Web dynamique JSP / Servlet Sujet : betaboutique Soutenance le 04 / 01 /2013 &

Plus en détail

Langage et Concepts de ProgrammationOrientée-Objet 1 / 40

Langage et Concepts de ProgrammationOrientée-Objet 1 / 40 Déroulement du cours Introduction Concepts Java Remarques Langage et Concepts de Programmation Orientée-Objet Gauthier Picard École Nationale Supérieure des Mines de Saint-Étienne gauthier.picard@emse.fr

Plus en détail

Conversion d un entier. Méthode par soustraction

Conversion d un entier. Méthode par soustraction Conversion entre bases Pour passer d un nombre en base b à un nombre en base 10, on utilise l écriture polynomiale décrite précédemment. Pour passer d un nombre en base 10 à un nombre en base b, on peut

Plus en détail

Modélisation de bases de données : Le modèle relationnel

Modélisation de bases de données : Le modèle relationnel Modélisation de bases de données : Le modèle relationnel Rappel chapitre 1 C est quoi un modèle? Type de modèle : Modèle hiérarchique Modèle réseau Modèle objet Modèle relationnel Cours BD Dr REZEG K 1

Plus en détail

2 Grad Info Soir Langage C++ Juin 2007. Projet BANQUE

2 Grad Info Soir Langage C++ Juin 2007. Projet BANQUE 2 Grad Info Soir Langage C++ Juin 2007 Projet BANQUE 1. Explications L'examen comprend un projet à réaliser à domicile et à documenter : - structure des données, - objets utilisés, - relations de dépendance

Plus en détail

INITIATION AU LANGAGE C SUR PIC DE MICROSHIP

INITIATION AU LANGAGE C SUR PIC DE MICROSHIP COURS PROGRAMMATION INITIATION AU LANGAGE C SUR MICROCONTROLEUR PIC page 1 / 7 INITIATION AU LANGAGE C SUR PIC DE MICROSHIP I. Historique du langage C 1972 : naissance du C dans les laboratoires BELL par

Plus en détail

Architecture des applications

Architecture des applications Architecture des applications Table des matières 1 Introduction 1 2 Les classes valeurs 2 2.1 Les Javaeans............................................. 2 2.2 Les différents types de Javaeans...................................

Plus en détail

Arithmétique binaire. Chapitre. 5.1 Notions. 5.1.1 Bit. 5.1.2 Mot

Arithmétique binaire. Chapitre. 5.1 Notions. 5.1.1 Bit. 5.1.2 Mot Chapitre 5 Arithmétique binaire L es codes sont manipulés au quotidien sans qu on s en rende compte, et leur compréhension est quasi instinctive. Le seul fait de lire fait appel au codage alphabétique,

Plus en détail

Manuel d utilisation du logiciel RÉSULTATS. Édition destinée aux départements

Manuel d utilisation du logiciel RÉSULTATS. Édition destinée aux départements Manuel d utilisation du logiciel RÉSULTATS Édition destinée aux départements Avant propos. Qu est-ce le logiciel RÉSULTATS? RÉSULTATS est une application entièrement web destinée à la saisie et à la diffusion

Plus en détail

Modélisation des données

Modélisation des données Modélisation des données Le modèle Entité/Association Le MCD ou modèle Entité/Association est un modèle chargé de représenter sous forme graphique les informations manipulées par le système (l entreprise)

Plus en détail