L avenir du. Témiscamingue. l heure des décisions est arrivée! Pierre Bernier. Les affaires, telles que nous les avons connues, sont terminées.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L avenir du. Témiscamingue. l heure des décisions est arrivée! Pierre Bernier. Les affaires, telles que nous les avons connues, sont terminées."

Transcription

1 Les affaires, telles que nous les avons connues, sont terminées. 1 Actuellement, une transformation majeure dans la manière de faire des affaires est en train de s installer partout sur la planète. Cela implique que notre capacité à repenser ce que l on fait, n est plus une question de choix mais une question de survie! L avenir du 2 Témiscamingue l heure des décisions est arrivée! Une présentation de 2 1

2 Les objectifs visés par la présentation Comprendre L ÉVOLUTION SOCIO-DÉMOGRAPHIQUE de votre milieu pour en assurer un développement harmonieux. Identifier les ACTIONS et les DÉCISIONS pour saisir les opportunités du futur Mettre la table pour votre planification À quoi ressembleront votre région et vos organisations dans ans d ici? 4 Quels sont vos grands défis? Qu est-ce qui vous distingue et vous rend indispensable? Que faites-vous ou que ferezvous pour vous démarquer et avoir des clients et attirer et recruter de la main-d oeuvre qualifiée? 2

3 Les transformations socio-économiques et les impacts sur les sociétés, les organisations et les emplois 2. La situation démographique du Québec et de l AT 5 1. L état du monde et du Québec 4. Les points à retenir 3. Les impacts sur les sociétés et les organisations Les bases d une économie forte 6 Des organisations sociales et gouvernementales (leaders) visionnaires et structurantes.8 Des investissements dans les TI.7 Des axes de.6 transport rapides et adéquats 1. Un système éducationnel performant - savoir, connaissances, compétences 2. Une population en quantité et qualité responsable et qui contribue. 3. Des matières premières recherchées et transformées 5. Une culture entre-intrapreneuriale forte et innovatrice 4. Une organisation du travail efficace et flexible 6 3

4 L évolution une suite ininterrompue de vagues de faibles et de fortes intensités 7 Avant, nous avions la population, le temps, l argent et un certain contrôle sur notre développement. Maintenant, les «vagues» de l évolution viennent de partout nous obligeant à revoir rapidement et constamment notre comportement et nos approches. Les tendances mondiales 8. Libéralise les échanges. Crée de nouveaux marchés, + de concurrence. Transforme les structures économiques régionales. Milliards d investissement. Sécurité territoriale alimentaire, informatique,. Devient une grande préoccupation des gouvernements et de la population. Modifie les habitudes & les comportements. Modifie les régions et secteurs d activité. Dont le Québec, parmi une des plus vieille population dans le monde Se déplacent + rapidement. + exigeants. Infidèles, mobiles. Optimisent son pouvoir d achat. Rare, + mobile, + éduquée et informée, diversifiée. + difficile à mobiliser. Exigeante, demande de la saine gestion 5. Limite le développement des sociétés. Oblige à repenser les services à la population. Provoque l innovation et l entrepreneurship. Crée de nouveaux produits, innovation. Cycles de + en + courts. Menace les entreprises trop lentes à s automatiser 8. Segmente les pays, les régions et les travailleurs 4

5 Une nouvelle ère débute Une nouvelle ère débute 9 Avant 1945 Matures = 17% Baby Boom = 29% Gen. X = 18% Gen. Y = 15% Millénium = 21% Ère de l abondance, ressources naturelles, matérielles, humaines, financières. Ère de la rareté Qui nous force à comprendre comment optimiser nos ressources dans une période de transformation SOCIO-DÉMOGRAPHIQUE. Qui oblige à prendre des RISQUES et des DÉCISIONS COLLECTIVES DIFFICILES dans une période de transition sans précédente.. Utilisation efficace des ressources et des talents. Meilleure relation et collaboration. Plus grand contrôle L évolution du monde ; des vagues ou des cycles de différentes intensités. Rural Des cycles de plus en plus courts nécessitant des compétences individuelles et corporatives de plus en plus importantes et l implication de tous. Ère du savoir 10 Ère de la créativité Industriel Information ans Dizaines de générations Temps illimité pour changer Peu de connaissances des autres cultures 300 ans Rythme des changements plus rapides Se désintègre dans les pays avancées Optimisation de la m.o. & m/c. 20 ans Gestion simultanée de plusieurs variables Accès rapide et global Contrôle des fonctions et des processus Premiers stades Ère de de l ambiguité Expansion de la techno-élite Reconstitution de la matière et des formes de vie; Biotechnologie, robotique, IA, nanotechnologie Personnalisation des biens et services Maillage entre TI, les savoirs et les expertises multisources Percée dans plusieurs domaines. Santé. Environnement. Matières. Énergie Mobilisation des peuples & partage rapide du savoir pour gérer les ressources & les risques associés à la croissance Freelances 5

6 Des vagues remplies d opportunités si on Se mobilise aux défis importants que nous faisons face. 2. Regroupe les forces. 3. Synergise les intelligences pour innover et se démarquer. 4. Reste alerte et flexible en identifiant rapidement les opportunités. 5. Ajuste constamment les services. 6. Investie dans l apprentissage. 7. Utilise adéquatement les talents et les compétences de chacun Canada 41,0 42,9 Québec 42,0 44,5 Abitibi Témiscam. 42,7 44,9 Vallée-de-l Or 41,3 43,1 Rouyn-Noranda 41,6 43,8 Abitibi 42,5 45,6 Abitibi-Ouest 45,8 48,0 Témiscamingue 46,2 48,9 41 ans 36,9 ans 27,1 ans 29,9 ans 6,9% 42 ans 6,5% 27,8 ans Répartition de la population mondiale par continent, pour 100 terriens 8,1 % 39,9 ans 38,4 ans 62% 16 % 20,1 ans 28,1 ans 0,5 % 26,9 ans 12 Source: Population Data, World Factbook, Statistiques mondiales.com, 015 Mckinsey Global Institute 6

7 Projection de l âge médian de la population du Québec dans les MRC en ans et plus 45-49,9 ans 40-44,9 ans 40 ans et moins 1. Les Basques 61,9 2. Mékinac 58,6 3. Charlevoix 58,0 4. Le Rocher-Percé 58,0 5. Bonaventure 57,5 6. La Haute-Gaspésie 57,4 7. Matane 56,1 8. La Haute-Côte-Nord 55,8 9. îles-de-la-madeleine 55,7 10. Charlevoix-Est 55,6 11. Antoine-Labelle 55,3 12. Les Pays-d'en-Haut 54,6 13. Papineau 54,6 14. Shawinigan 54,5 15. Témiscouata 54,4 16. Montmagny 54,4 17. Les Appalaches 54,4 18. L'Islet 54,2 19. Les Etchemins 53,9 20. Maria-Chapdelaine 53,7 21. L Île-d-Orléans 53,7 22. La Matapédia 53,6 23. Granit 53,2 24. Memphrémagog 53,2 25. La Côte-de-Gaspé 53,1 26. Kamouraska 52,9 27. Matawanie 52,8 28. Vallée-de-la Gatineau 52,6 29. Avignon 52,3 30. Le Domaine-du-Roy 52,6 31. Pierre-De-Saurel 52,0 32. Maskinongé 51,7 33. La Mitis 51,7 34. Rimouski-Neigette 51,5 35. Les Laurentides 51,2 36. Les Sources 51,1 37. Rivière-du-Loup 51,0 38. Portneuf 50,9 39. Pontiac 50,7 40. Les Chenaux 50,6 41. Brome-Missisquoi 50,3 42. Lac-Saint-Jean-Est 50,1 43. Bécancour 50,1 44. Saguenay 50,0 45. Argenteuil 49,8 46. Le Fjord-su-Saguenay 49,7 47. Trois-Rivières 49,7 48. Manicouagan 49,6 49. Nicolet-Yamaska 49,6 50. Joliette 49,3 51. L Érable 49,2 52. Témiscamingue 48,9 53. Arthabaska 48,9 54. Beauharnois-Salaberry 48,9 55. Bellechasse 48,8 56. Beauce-Sartigan 48,6 57. Abitibi-Ouest 48,0 58. D Autray 47,9 59. La Côte-de-Beaupré 47,7 60. Québec 47,7 61. Le Haut-Saint-Laurent 47,7 62. La Haute-Yamaska 47,6 63. Minganie 47,5 64. Robert-Cliche 47,3 65. Lotbinière 47,2 66. Abitibi 47,0 67. Le Haut-Saint-François 47,0 68. Rouyn-Noranda 46,9 69. La Tuque 46,8 70. Le Val-Saint-François 46,7 71. Les Maskoutains 46,6 72. Drummond 46,6 73. Acton 46,4 74. Basse-Côte-Nord 46,3 75. La Rivière-du-Nord 46,3 76. Coaticook 46,3 77. Longueuil 45,8 78. La Vallée-de-l or 45,6 79. Lévis 45,6 80. Jamésie 45,5 81. Sherbrooke 45,3 82. L Assomption 44,9 83. Rouville 44,8 84. Le Haut-Richelieu 44,8 85. Jardins-de-Napierville 43,9 86. Sept-Rivières 43,8 87. La Nouvelle-Beauce 43,8 88. Gatineau 43,4 89. Collines-de-l Outaouais 43,4 90. Laval 43,2 91. Montcalm 43,2 92. Deux-Montagnes 42,9 93. Rousillon 42,5 94. La Vallée-du-Richelieu 42,4 95. Vaudreuil-Soulanges 42,2 96. Montréal 41,6 97. Thérèse-De-Blainville 41,5 98. Lajemmerais 41, La Jacques-Cartier 40, Les Moulins 40, Mirabel 38, Canisapiscau 32, Eey ou Istchee 28, Kativik 26, Âge médian Les pays les plus vieux à travers le monde en Le Québec, 42 ans 14 7

8 La redéfinition du modèle économique actuel 15 Point de bascule Fin de cycle 19 e siècle 20 e siècle 21 e siècle Le défi du futur : le temps Variation de la population Abitibi-Témiscamingue Source : Institut de la statistique du Québec, Perspectives démographiques des MRC du Québec, Édition 2014, 1 octobre 2014, Compilation Groupe Ambition Totale Pop 2014 Pop 2036 Fév = Nombre de travailleurs / = 38 % Témiscamingue ,2% Abitibi Ouest ,3% Abitibi ,5% Rouyn-Noranda Vallée-de-l'Or ,9% 5,9% Fév 2016 = Nombre de travailleurs / = 48,7 % Abitibi-Témiscamingue ,7% Fév 2016 = Nombre de travailleurs 4 108K / 8 358K = 49,1% Ensemble du Quebec ,2% 16-6% -2% 2% 6% 10% 14% 8

9 Variation de la population 0 19 ans Abitibi-Témiscamingue Source : Institut de la statistique du Québec, Perspectives démographiques des MRC du Québec, Édition 2014, 1 octobre 2014, Compilation Groupe Ambition 0-19 ans Pop 2014 Pop 2036 Témiscamingue ,3% Abitibi Ouest ,8% Abitibi ,7% Rouyn-Noranda ,4% Vallée-de-l'Or ,9% Abitibi-Témiscamingue ,3% Ensemble du Quebec ,9% Variation de la population ans Abitibi-Témiscamingue Source : Institut de la statistique du Québec, Perspectives démographiques des MRC du Québec, Édition 2014, 1 octobre 2014, Compilation Groupe Ambition ans Pop 2014 Pop 2036 Témiscamingue ,6% Abitibi Ouest ,1% Abitibi ,4% Rouyn-Noranda ,4% Vallée-de-l'Or ,6% Abitibi-Témiscamingue ,0% Ensemble du Quebec ,3% 9

10 Variation de la population 65 ans +, Abitibi-Témiscamingue Source : Institut de la statistique du Québec, Perspectives démographiques des MRC du Québec, Édition 2014, 1 octobre 2014, Compilation Groupe Ambition 65 ans + Pop 2014 Pop 2036 Abitibi ,6% Vallée-de-l'Or ,7% Rouyn-Noranda ,9% Témiscamingue ,3% Abitibi Ouest ,6% Abitibi-Témisc ,0% Ensemble du Quebec ,3% 20 Indice de remplacement Abitibi-Témiscamingue Source : Institut de la statistique du Québec, Perspectives démographiques des MRC du Québec, Édition 2014, 1 octobre 2014, Compilation Groupe Ambition 100,0 100 = Indice de remplacement complet de la main-d'oeuvre 94,2 Nombre de ans pour remplacer les ans sur 100 personnes. Pour 100 personnes de ans, il y a... de ans pour les remplacer 90,0 87, ,4 83, ,0 70,0 79,3 73,3 71,7 71,9 72,1 79,9 77,5 76,6 74,7 69,4 68,3 60,0 60,8 56,7 62,9 57,3 56,4 56,0 50,0 Le Québec Abitibi-Témiscamingue Rouyn-Noranda La Vallée-de-l'Or Abitibi Abitibi-Ouest Témiscamingue 20 10

11 Au Québec, nous devons optimiser la qualité de notre population 21 Pour y arriver Comprendre notre situation particulière Développer nos connaissances & compétences Améliorer notre productivité Collaborer & contribuer Avoir une ouverture pour se différencier Attirer des travailleurs et des résidents de qualité 22 Activités sociales,.8 culturelles et sportives Quantité et qualité pour tous les âges Réseaux.7 Parenté, amis, tissu multiculturel, transport en commun, numériques Éducation.6 Présence d institutions, encadrement des élèves Commerces.9 Proximité et facilité d achats Logement.5 Coûts de location et d achat d habitation 1.Vitalité économique Performance économique, croissance de l emploi, culture entrepreneuriale, l innovation 2. Qualité et les défis reliés à l emploi Salaires et conditions de travail, opportunités de développement 3. Réputation de la région, de l environnement, la qualité du voisinage Habitude de vie des habitants, qualité de l air, de l eau, du milieu, niveau de sécurité 4. Qualité et quantité de services sociaux et de santé Offre de soins médicaux spécialisés 11

12 ACTIONS #1 Communauté, population Une prise de conscience sur l état de la situation Faire sa mise à jour de la réalité économique mondiale, nationale, régionale et locale. Avoir une bonne compréhension et une bonne lecture des phénomènes qui vous affectent et / ou qui créent votre richesse collective. Avoir une volonté de vous dépasser malgré le confort et l individualité. Agir rapidement sur ce que vous savez devoir faire. Utiliser l intelligence collective (créativité sociale) pour optimiser les ressources et les fonds publics disponibles. Encourager l entrepreneuriat et la population à innover. Vous responsabiliser et contribuer davantage. Avoir des politiciens ou des décideurs compétents et visionnaires capables de mobiliser la population. ACTIONS Leaders socioéconomiques 1 2 Des dirigeants et des responsables socio-économiques habiles à: 1. Comprendre, interpréter ou faire de la prospective avec les données et statistiques disponibles. 2. Présenter clairement les défis du futur pour créer de l intérêt et le sentiment d urgence. 3. Mobiliser le milieu et tous les partenaires. 4. Impliquer les employés et la population à participer avec enthousiasme aux différents projets. 5. Ajuster les structures organisationnelles et gérer différemment les équipes de travail. Une volonté de se démarquer comme région Être cohérent, assurer une cohésion et une «coopétition» saine entre les leaders influents et les décideurs

13 ACTIONS Leaders socioéconomique Une volonté de se démarquer comme région Éliminer la division existante entre les gens et les organisations; les guerres de pouvoir et d intérêt personnel et/ou corporatif. Accorder du temps, de l argent, des outils, des compétences et/ou du support pour réussir les projets en cours. Avoir des comités de travail et des promoteurs stimulants et stables pour éviter d instaurer la confusion, le chaos et l impression du travail et des projets jamais terminés. Face au futur, les leaders socio-économiques ont une obligation, mobiliser et optimiser les ressources du milieu pour créer la société souhaitée! 25 ACTIONS Travailleurs Les défis du travailleur de demain 26 Une compréhension de la réalité du monde du travail. Du courage et un ardent désir de contribuer et d optimiser sa présence au travail. Une vision claire de sa vie professionnelle en intégrant la philosophie d apprentissage continue. L implication et la participation. 13

14 Une période de transition 27 défiant le statut quo 1. La rupture avec le passé. 2. La redéfinition de la notion de la performance et de la productivité. 3. Une période de remise en question sur les produits et services à la population. 4. Des régions et des secteurs d activité à repositionner. 5. Des actions multi-dimensionnelles plus complexes à synchroniser nécessitant l intelligence collective, la collaboration et l implication de tous. 6. De nombreux projets simultanés et tous urgents créant l impression de l improvisation, le chaos et de l éternel recommencement. Alors que nous avons toujours pensé en terme de croissance et de développement, nous devons maintenant provoquer un point de bascule pour assurer notre pérennité. 27 Les leçons à retenir Une prise de conscience collective à court terme est essentielle pour présenter et expliquer comment la transformation du monde affecte et/ou affectera le Québec et votre région. La transformation démographique du Québec (spécialement dans certaines régions) devra s accompagner rapidement d un changement de mentalité et de comportement. Le gouvernement transfèrera de plus en plus de responsabilités dans vos communautés et ne pourra pas influencer les tendances lourdes. La croissance des plus grands centres urbains s accentuera au dépend des petites municipalités. 14

15 Les leçons à retenir Vous devrez encourager l économie du savoir pour attirer des investisseurs étrangers et viser l excellence dans toutes vos pratiques pour améliorer votre productivité. Le Québec et les régions devront prendre des risques plus grands que les autres pour se développer. Vous devrez décider des secteurs d activités qui créeront votre richesse collective et mettre en valeur les bons employeurs. Vous aurez à choisir un ou des leaders crédibles capables de communiquer clairement les défis du futur et de mobiliser les personnes les plus influentes. Une organisation, une 30 société ou un peuple ne doit pas chercher des solutions dans le passé. Seules les idées mobilisantes, la créativité, l innovation, la compétence des gens, l ardeur au travail et l intérêt à vouloir se dépasser nous amèneront à créer et saisir les opportunités. 15

16 DANS CETTE ÈRE DE RARETÉ 31 TRANSFORMATION ÉCONOMIQUE L IGNORANCE, la PROCRASTINATION, et L IMMOBILISME sont les pires options pour assurer son développement personnel et celles des sociétés. 32 STRATÉGIES I POSITIONNEMENT MARQUE EMPLOYEUR CONFÉRENCE FORMATION CONSULTATION Prospective & Tendances socio-économiques Démographie et vieillissement des populations Psychologie et gestion des générations Stratégies d attraction, de motivation et rétention du personnel «Branding» régional et d employeur Sondage organisationnel Évaluation du potentiel et du développement humain Conscientisation du personnel aux nouvelles règles économiques Modernisation des styles de gestion & Mobilisation du personnel Amélioration de la productivité 16

Données sur le territoire en zone agricole par régions administratives, par MRC et par territoires équivalents au 31 mars 2011

Données sur le territoire en zone agricole par régions administratives, par MRC et par territoires équivalents au 31 mars 2011 Données sur le territoire en par régions administratives, par MRC et par territoires équivalents au 31 mars 2011 Cliquez sur la MRC de votre choix pour afficher les décisions rendues avec Superficie occupée

Plus en détail

Les impacts de la transformation économique et démographique du Québec sur l agilité des organisations

Les impacts de la transformation économique et démographique du Québec sur l agilité des organisations Les impacts de la transformation économique et démographique du Québec sur l agilité des organisations Une présentation de STRATÉGIES I POSITIONNEMENT MARQUE EMPLOYEUR CONFÉRENCE FORMATION CONSULTATION

Plus en détail

Liste de concordance des organismes issus de la Loi modifiant l organisation et la gouvernance du réseau de la santé et des services sociaux

Liste de concordance des organismes issus de la Loi modifiant l organisation et la gouvernance du réseau de la santé et des services sociaux Liste de concordance des organismes issus de la Loi modifiant l organisation et la gouvernance du réseau de la santé et des services sociaux Région sociosanitaire: Bas-Saint-Laurent (01) CENTRE INTÉGRÉ

Plus en détail

PROGRAMME D APPUI À LA DIVERSIFICATION ET AU DÉVELOPPEMENT RÉGIONAL

PROGRAMME D APPUI À LA DIVERSIFICATION ET AU DÉVELOPPEMENT RÉGIONAL PROGRAMME D APPUI À LA DIVERSIFICATION ET AU DÉVELOPPEMENT RÉGIONAL Version du 16 septembre 2016 NOTE AU LECTEUR Le Programme d appui à la diversification et au développement régional est entré en vigueur

Plus en détail

Associations représentant les ressources assujetties à la Loi sur la représentation des ressources / par région

Associations représentant les ressources assujetties à la Loi sur la représentation des ressources / par région Comité patronal de négociation du secteur de la santé et des services sociaux CPNSSS RI-RTF Associations représentant les ressources assujetties à la Loi sur la représentation des ressources / par région

Plus en détail

Tableau 1.1 Municipalités régionales de comté (version juridique) au 31 décembre 2003 (par ordre alphabétique)

Tableau 1.1 Municipalités régionales de comté (version juridique) au 31 décembre 2003 (par ordre alphabétique) Table des matières LISTES DES DÉCOUPAGES TERRITORIAUX Tableau 1.1 Municipalités régionales de comté (version juridique) au 31 décembre 2003 (par ordre alphabétique) Tableau 1.2 Municipalités régionales

Plus en détail

Édition Le pouvoir d achat des Québécois a baissé en 2013

Édition Le pouvoir d achat des Québécois a baissé en 2013 Édition 2014 Le revenu disponible est un agrégat du secteur des ménages du Système de comptabilité nationale canadien qui permet de mieux saisir l évolution économique d un territoire. Il correspond à

Plus en détail

Associations représentant les ressources assujetties à la Loi sur la représentation des ressources / par région

Associations représentant les ressources assujetties à la Loi sur la représentation des ressources / par région Comité patronal de négociation du secteur de la santé et des services sociaux CPNSSS RI-RTF Associations représentant les ressources assujetties à la Loi sur la représentation des ressources / par région

Plus en détail

Coup d œil. La migration interrégionale au Québec en : la région des Laurentides sort grande gagnante, la Côte-Nord grande perdante

Coup d œil. La migration interrégionale au Québec en : la région des Laurentides sort grande gagnante, la Côte-Nord grande perdante STATISTIQUES SOCIODÉMOGRAPHIQUES INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC Coup d œil sociodémographique Mars 2016 Numéro 46 La migration interrégionale au Québec en 2014-2015 : la région des Laurentides sort

Plus en détail

TOURNOI DE HOCKEY DES POLICIERS PROVINCIAUX DU QUÉBEC

TOURNOI DE HOCKEY DES POLICIERS PROVINCIAUX DU QUÉBEC PROVINCIAUX DU (13 équipes) 1976 1 ère édition 9-10 Laprairie Maison Maison consolation VARENNES (16 équipes) 1977 2 e édition 1-2-3 Laprairie Maison Maison consolation VARENNES (22 équipes) 1978 3 e édition

Plus en détail

Fournisseurs de services professionnels

Fournisseurs de services professionnels Fichier des fournisseurs Comment faire affaire avec le gouvernement du Québec Fournisseurs de services professionnels Octobre 2005 TABLE DES MATIÈRES Définitions Réglementation relative aux contrats Procédures

Plus en détail

En révision RÉPARTITION DES ÉTABLISSEMENTS PAR CONSEILLER. RÉGION 01 BAS SAINT LAURENT Centre de réadaptation l InterAction (CSSS de la Mitis)

En révision RÉPARTITION DES ÉTABLISSEMENTS PAR CONSEILLER. RÉGION 01 BAS SAINT LAURENT Centre de réadaptation l InterAction (CSSS de la Mitis) RÉPARTITION DES ÉTABLISSEMENTS PAR CONSEILLER RÉGION 01 BAS SAINT LAURENT Centre de réadaptation l InterAction (CSSS de la Mitis) Centre jeunesse du Bas-Saint-Laurent CRDI du Bas-Saint-Laurent CSSS de

Plus en détail

Essence ordinaire PRIX MOYEN AFFICHÉ

Essence ordinaire PRIX MOYEN AFFICHÉ Essence ordinaire PRIX MOYEN AFFICHÉ Par municipalité ou municipalité régionale de comté du Québec 2015 Prix moyen affiché - hebdomadaire Prix moyen affiché - mensuel janvier pages 2-4 février pages 2-4

Plus en détail

Élection canadienne du 31 mars 1958

Élection canadienne du 31 mars 1958 Élection canadienne du 31 mars 1958 31 MARS 1958: RÉSULTATS NOMBRE % CIRCONSCRIPTIONS 75 ÉLECTEURS INSCRITS 2 576 682 ABSTENTIONS 531 483 20,6 VOTES DÉPOSÉS 2 045 199 79,4 BULLETINS REJETÉS 20 950 1,0

Plus en détail

Les effets du vieillissement de la population québécoise sur la gestion des affaires et des services municipaux

Les effets du vieillissement de la population québécoise sur la gestion des affaires et des services municipaux M I S E À J O U R Projections démographiques 4 pour le Québec et ses régions Les effets du vieillissement de la population québécoise sur la gestion des affaires et des services municipaux Recherche et

Plus en détail

ARM. Heures de libération des résidents Jeudi 25 février Centre universitaire de santé McGill (CUSM) Établissements affiliés à McGill

ARM. Heures de libération des résidents Jeudi 25 février Centre universitaire de santé McGill (CUSM) Établissements affiliés à McGill ARM Heures de libération des résidents Jeudi 25 février 2016 Centre universitaire de santé McGill (CUSM) Hôpital de Montréal pour enfants de 10h30 à 19h00 Hôpital général de Montréal de 10h30 à 19h00 Hôpital

Plus en détail

ARM. Heures de libération des résidents Jeudi 23 février Centre universitaire de santé McGill (CUSM) Établissements affiliés à McGill

ARM. Heures de libération des résidents Jeudi 23 février Centre universitaire de santé McGill (CUSM) Établissements affiliés à McGill ARM Heures de libération des résidents Jeudi 23 février 2017 Centre universitaire de santé McGill (CUSM) Hôpital de Montréal pour enfants de 10h30 à 19h00 Hôpital général de Montréal de 10h30 à 19h00 Hôpital

Plus en détail

Profil économique : Région Mauricie et Centre-du-Québec. W à Trois-Rivières. l'!!!t Untversité du Québec. Rapport préparé par :

Profil économique : Région Mauricie et Centre-du-Québec. W à Trois-Rivières. l'!!!t Untversité du Québec. Rapport préparé par : Profil économique : Région Mauricie et Centre-du-Québec 315 Projet de construction d'une installation de liquéfaction de gaz naturel à Bécancour 6211-19-021 Rapport préparé par : Frédéric Laurio, Ph. D.

Plus en détail

Le vieillissement de la population au Québec : où et quand

Le vieillissement de la population au Québec : où et quand Ministère des Affaires municipales, du Sport et du Loisir Le vieillissement de la population au Québec : où et quand Chantal Girard Démographe Direction de la planification, de la recherche et de l évaluation

Plus en détail

La connaissance et l utilisation de la langue anglaise par les professionnels de la santé et des services sociaux au Québec

La connaissance et l utilisation de la langue anglaise par les professionnels de la santé et des services sociaux au Québec INSTITUT NATIONAL DE SANTÉ PUBLIQUE DU QUÉBEC La langue, déterminant de l état de santé et de la qualité des services La connaissance et l utilisation de la langue anglaise par les professionnels de la

Plus en détail

Les affaires, telles que nous les avons connues, sont terminées. Actuellement, une transformation majeure dans la manière de faire des affaires est en train de s installer partout sur la planète. Cela

Plus en détail

LISTE DES CENTRES HOSPITALIERS AYANT REÇU L AUTORISATION DE DISPENSER DES SERVICES DE TOMODENSITOMÉTRIE

LISTE DES CENTRES HOSPITALIERS AYANT REÇU L AUTORISATION DE DISPENSER DES SERVICES DE TOMODENSITOMÉTRIE LISTE DES CENTRES HOSPITALIERS AYANT REÇU L AUTORISATION DE DISPENSER DES SERVICES DE TOMODENSITOMÉTRIE Région Région 01 Bas St-Laurent Hôpital régional de Rivière-du-Loup et de l Estran 1991-02-15 0340X

Plus en détail

Avril Introduction. Nombre de travailleurs

Avril Introduction. Nombre de travailleurs Introduction Avril 2014 En l absence de données qui permettraient de suivre annuellement le marché du travail à l échelle des municipalités régionales de comté (MRC), l Institut de la statistique du Québec

Plus en détail

ANNEXE 3 TERRITOIRES DES GROUPES RÉGIONAUX (a. 42)

ANNEXE 3 TERRITOIRES DES GROUPES RÉGIONAUX (a. 42) ANNEXE 3 TERRITOIRES DES GROUPES RÉGIONAUX (a. 42) 1. Estrie Le territoire du groupe régional Estrie correspond aux territoires des villes, municipalités, cantons, paroisses, villages, territoires non

Plus en détail

INCENDIES DE FORÊT AU QUÉBEC

INCENDIES DE FORÊT AU QUÉBEC INCENDIES DE FORÊT AU QUÉBEC Situation en date du 16/06/20 à 10h00 Niveau de préparation 1 : 2 SECTION 1 INCENDIES DE FORÊT A. Incendies en activité sur le territoire sous protection intensive CRL responsable

Plus en détail

Ce document présente l ensemble des modifi cations aux

Ce document présente l ensemble des modifi cations aux I n s t i t u t d e l a s t a t i s t i q u e d u Q u é b e c modifications aux municipalités du Québec DOCUMENTS DE RÉFÉRENCE 2005 Ce document présente l ensemble des modifi cations aux municipalités

Plus en détail

Modifications aux municipalités du Québec

Modifications aux municipalités du Québec DOCUMENT DE RÉFÉRENCE INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC Modifications aux municipalités du Québec 2014 Ce bulletin présente l ensemble des modifications aux municipalités et aux divisions territoriales

Plus en détail

Cours d eau ou portions de cours d eau exclus de la compétence des municipalités régionales de comté

Cours d eau ou portions de cours d eau exclus de la compétence des municipalités régionales de comté Cours d eau ou portions de cours d eau exclus de la compétence des municipalités régionales de comté En vertu de l article 103 de la Loi sur les compétences municipales (2005, c. 6), toute municipalité

Plus en détail

Composition de la Table nationale de la faune et des Tables régionales de la faune

Composition de la Table nationale de la faune et des Tables régionales de la faune Composition de la Table nationale de la faune et des Tables régionales de la faune Table nationale de la faune Fédération des pourvoiries du Québec Fédération des trappeurs gestionnaires du Québec Fédération

Plus en détail

Mieux agir ensemble pour réussir le développement collectif. Contenu. Développement collectif. 1- De quoi parle-t-on? 2- Résultats, limites et enjeux

Mieux agir ensemble pour réussir le développement collectif. Contenu. Développement collectif. 1- De quoi parle-t-on? 2- Résultats, limites et enjeux Mieux agir ensemble pour réussir le développement collectif Denis Bourque Chaire de recherche du Canada en organisation communautaire, UQO Rouyn-Noranda, 25 février 2015 Contenu 1- De quoi parle-t-on?

Plus en détail

HORAIRE POUR LE CONGÉ DES FÊTES 2016

HORAIRE POUR LE CONGÉ DES FÊTES 2016 HORAIRE POUR LE CONGÉ DES FÊTES 016 Municipalité Acton-Vale Amos Amqui MRC d'acton MRC Abitibi 9000-1918 Québec Inc. 4 6 7 0 1 10 h à 16 h 10 h à 16 h Asbestos Beauharnois Bécancour Bedford Beloeil Berthierville

Plus en détail

PORTRAIT DES MEMBRES DE L AQESSS EXERCICE FINANCIER PRODUIT EXCLUSIVEMENT POUR LES MEMBRES AFFAIRES DE L AQESSS

PORTRAIT DES MEMBRES DE L AQESSS EXERCICE FINANCIER PRODUIT EXCLUSIVEMENT POUR LES MEMBRES AFFAIRES DE L AQESSS PORTRAIT DES MEMBRES DE L AQESSS EXERCICE FINANCIER 2012-2013 PRODUIT EXCLUSIVEMENT POUR LES MEMBRES AFFAIRES DE L AQESSS Octobre 2014 synergie LE MAGAZINE DE L ASSOCIATION QUÉBÉCOISE D ÉTABLISSEMENTS

Plus en détail

Le maintien du lien d emploi

Le maintien du lien d emploi Le maintien du lien d emploi Pour un prompt et durable retour au travail Le maintien du lien d emploi Maintenir le lien d emploi entre un travailleur ou une travailleuse qui a subi une lésion et son employeur,

Plus en détail

LISTE DES ENGAGEMENTS FINANCIERS DE $ ET PLUS. Page 1 de 5 AOÛT 2012

LISTE DES ENGAGEMENTS FINANCIERS DE $ ET PLUS. Page 1 de 5 AOÛT 2012 Page 1 de 5 AOÛT 2012 MINISTÈRE DE LA FAMILLE ET DES AÎNÉS DIRECTION DES RESSOURCES FINANCIÈRES, MATÉRIELLES ET DE LA CONFORMITÉ N. SÉQ N RÉFÉRENCE DÉCRET, CT, DGA PROGRAMME ET SON TITRE ÉLÉMENT ET SON

Plus en détail

FONDS RÉGIONAL DE DÉVELOPPEMENT DÉFINITION D UN PROJET RÉGIONAL

FONDS RÉGIONAL DE DÉVELOPPEMENT DÉFINITION D UN PROJET RÉGIONAL FONDS RÉGIONAL DE DÉVELOPPEMENT DÉFINITION D UN PROJET RÉGIONAL 1 o Un projet doit être déposé par un organisme reconnu régionalement. Exemple : Frigos Pleins, Ressourcerie Bellechasse, APHB, Maison de

Plus en détail

2016 HOLIDAY SCHEDULE

2016 HOLIDAY SCHEDULE 016 HOLIDAY SCHEDULE Municipality Acn-Vale Amos Amqui Asbess Beauharnois Bécancour Bedford Beloeil Berthierville Brossard Campbell's Bay MRC d'acn MRC Abitibi 9000-1918 Québec Inc. Unité Domrémy d'asbess

Plus en détail

Usines de produits textiles (SCIAN 314)

Usines de produits textiles (SCIAN 314) Le secteur textile comporte trois sous-secteurs, soit les Usines de textiles (SCIAN 313), les Usines de produits textiles (SCIAN 314) et les Usines de tricotage de vêtements (SCIAN 3151). Chacun des sous-secteurs

Plus en détail

Débrayages modulés de la FSE (CSQ) Répartition des syndicats de l enseignement

Débrayages modulés de la FSE (CSQ) Répartition des syndicats de l enseignement Débrayages modulés de la FSE (CSQ) Répartition des syndicats de l enseignement Note : La répartition se fait par syndicat et non par région. Certaines régions font donc l objet de plus d une journée de

Plus en détail

FONDS DE DÉVELOPPEMENT DES TERRITOIRES RAPPORT ANNUEL D ACTIVITÉS. Période du 1 er janvier 2015 au 31 mars 2016

FONDS DE DÉVELOPPEMENT DES TERRITOIRES RAPPORT ANNUEL D ACTIVITÉS. Période du 1 er janvier 2015 au 31 mars 2016 FONDS DE DÉVELOPPEMENT DES TERRITOIRES RAPPORT ANNUEL D ACTIVITÉS Période du 1 er janvier 2015 au 31 mars 2016 Adopté par le conseil de la MRC de Rivière-du-Loup le 20 octobre 2016 Mise en contexte En

Plus en détail

ABITIBI-TÉMISCAMINGUE

ABITIBI-TÉMISCAMINGUE Ministère de l Économie, de la Science et de l Innovation PORTRAIT RÉGIONAL Automne 2016 TABLE DES MATIÈRES Occupation du territoire... 4 Démographie... 5 Conditions de vie... 6 Structure économique...

Plus en détail

PROGRAMME DE LA TAXE SUR L ESSENCE ET DE LA CONTRIBUTION DU QUÉBEC INFRASTRUCTURES DE TRANSPORT EN COMMUN

PROGRAMME DE LA TAXE SUR L ESSENCE ET DE LA CONTRIBUTION DU QUÉBEC INFRASTRUCTURES DE TRANSPORT EN COMMUN PROGRAMME DE LA TAXE SUR L ESSENCE ET DE LA CONTRIBUTION DU QUÉBEC INFRASTRUCTURES DE TRANSPORT EN COMMUN 1. Objectif du programme Mis en place dans le cadre de l entente Canada-Québec relative au transfert

Plus en détail

Décret , 20 novembre 2002

Décret , 20 novembre 2002 Partie 2 GAZETTE OFFICIELLE DU QUÉBEC, 11 décembre 2002, 134 e année, n o 50 8479 Gouvernement du Québec Décret 1358-2002, 20 novembre 2002 CONCERNANT le Programme d aide gouvernementale au transport collectif

Plus en détail

Pour un État de proximité et une autonomie des communautés : Proposition de loi-cadre sur la décentralisation

Pour un État de proximité et une autonomie des communautés : Proposition de loi-cadre sur la décentralisation Pour un État de proximité et une autonomie des communautés : Proposition de loi-cadre sur la décentralisation 20 avril 2005 AVANT-PROPOS La décentralisation apparaît aujourd'hui comme un fruit mûr qu'il

Plus en détail

RÈGLEMENTS ADMINISTRATIFS

RÈGLEMENTS ADMINISTRATIFS FÉDÉRATION DE TENNIS DE TABLE DU QUÉBEC INC. 4545, av. Pierre-De Coubertin, Montréal (Québec), H1V 0B2 Tél.: (514) 252-3064 Fax: (514) 251-8038 Sans frais: 1-855-252-3064 www.tennisdetable.ca RÈGLEMENTS

Plus en détail

Dernières modifications en date du 13 septembre 2016

Dernières modifications en date du 13 septembre 2016 Dernières modifications en date du 13 septembre 2016 GOUVERNEMENT DU QUÉBEC Société d habitation du Québec Direction des affaires juridiques Société d habitation du Québec Madame Nathalie Pageau Direction

Plus en détail

Ministère de l Économie, de la Science et de l Innovation MAURICIE PORTRAIT RÉGIONAL. Automne 2016

Ministère de l Économie, de la Science et de l Innovation MAURICIE PORTRAIT RÉGIONAL. Automne 2016 Ministère de l Économie, de la Science et de l Innovation PORTRAIT RÉGIONAL Automne 2016 TABLE DES MATIÈRES Occupation du territoire... 4 Démographie... 5 Conditions de vie... 6 Structure économique...

Plus en détail

Ministère de l Économie, de la Science et de l Innovation LAURENTIDES PORTRAIT RÉGIONAL. Automne 2016

Ministère de l Économie, de la Science et de l Innovation LAURENTIDES PORTRAIT RÉGIONAL. Automne 2016 Ministère de l Économie, de la Science et de l Innovation PORTRAIT RÉGIONAL Automne 2016 TABLE DES MATIÈRES Occupation du territoire... 4 Démographie... 5 Conditions de vie... 6 Structure économique...

Plus en détail

ÉTAT DE SITUATION & DIAGNOSTIC

ÉTAT DE SITUATION & DIAGNOSTIC LES COMMERCES & SERVICES AU TÉMISCAMINGUE ÉTAT DE SITUATION & DIAGNOSTIC Actualisation du portrait réalisé en 2002 suite à l entretien de groupe tenu en 2016 réalisation Situation actuelle On entend par

Plus en détail

Présence de l AQPP dans les médias

Présence de l AQPP dans les médias Présence de l AQPP dans les médias Parution de publicités dans les médias imprimés : 1- Journal le Droit 2- The Gazette 3- Le Devoir 4- Journal de Montréal 5- Journal de Québec 6- La Presse 7- La Presse

Plus en détail

Bibliothèques. publiques STATISTIQUES 2003

Bibliothèques. publiques STATISTIQUES 2003 Bibliothèques publiques STATISTIQUES 2003 La bibliothèque est souvent le premier endroit, en dehors du milieu familial, où les jeunes prennent contact avec l univers de l écrit. Le temps de lire, un art

Plus en détail

Bibliothèques. publiques STATISTIQUES 2004

Bibliothèques. publiques STATISTIQUES 2004 Bibliothèques publiques STATISTIQUES 2004 La bibliothèque est souvent le premier endroit, en dehors du milieu familial, où les jeunes prennent contact avec l univers de l écrit. Le temps de lire, un art

Plus en détail

SAGUENAY LAC-SAINT-JEAN

SAGUENAY LAC-SAINT-JEAN Ministère de l Économie, de la Science et de l Innovation PORTRAIT RÉGIONAL Automne 2016 TABLE DES MATIÈRES Occupation du territoire... 4 Démographie... 5 Conditions de vie... 6 Structure économique...

Plus en détail

Perspectives de population et de ménages du Québec et des régions, Les défis sociodémographiques en matière d habitat

Perspectives de population et de ménages du Québec et des régions, Les défis sociodémographiques en matière d habitat Perspectives de population et de ménages du Québec et des régions, 2011-2061 Les défis sociodémographiques en matière d habitat Frédéric F. Payeur Institut de la statistique du Québec Rendez-vous de l

Plus en détail

ANNEXE II. Établissements admissibles à l entente particulière relative à la rémunération du chef d urgence

ANNEXE II. Établissements admissibles à l entente particulière relative à la rémunération du chef d urgence ANNEXE II Établissements admissibles à l entente particulière relative à la rémunération du chef d urgence Région 01 : Bas-Saint-Laurent CSSS de Kamouraska 208 03047 - Centre Notre-Dame-de-Fatima 3 CSSS

Plus en détail

PLAN D ORIENTATION STRATÉGIQUE

PLAN D ORIENTATION STRATÉGIQUE PLAN D ORIENTATION STRATÉGIQUE 2011-2016 Université du Québec à Rimouski Contexte Le Centre d études universitaires de Rimouski, inauguré en septembre 1969, disposait en 1971 d un personnel de 164 personnes

Plus en détail

La mesure de la pauvreté, des inégalités et de l exclusion sociale : quelques enjeux

La mesure de la pauvreté, des inégalités et de l exclusion sociale : quelques enjeux La mesure de la pauvreté, des inégalités et de l exclusion sociale : quelques enjeux Alain Noël Professeur au département de science politique de l Université de Montréal et président du Comité de direction

Plus en détail

La migration des jeunes : moteur pour l occupation et la vitalité des territoires

La migration des jeunes : moteur pour l occupation et la vitalité des territoires La migration des jeunes : moteur pour l occupation et la vitalité des territoires PAJR en quelques mots Une organisation de développement socioéconomique présente dans 15 régions du Québec (63 MRC), dont

Plus en détail

Devenir une vraie entreprise apprenante

Devenir une vraie entreprise apprenante Daniel BELET Devenir une vraie entreprise apprenante LES MEILLEURES PRATIQUES, 2003 ISBN : 2-7081-2836-1 Table des matières Introduction... 1 Chapitre 1. Reconnaître l enjeu stratégique du management des

Plus en détail

Espaces en location par la Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail

Espaces en location par la Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail Paragraphe 27 e de l'article 4 du Règlement sur la diffusion de l'information et sur la protection des renseignements personnels DIVULGATION DES RENSEIGNEMENTS RELATIFS AUX DÉPENSES Espaces en location

Plus en détail

Organismes communautaires famille Subventions Sainte-Martine Huntington ,00 $ ,00 $ ,00 $ ,00 $

Organismes communautaires famille Subventions Sainte-Martine Huntington ,00 $ ,00 $ ,00 $ ,00 $ s 2015-2018 1 Accueil Marie de l'incarnation Baie-Comeau René-Lévesque 56 273,00 $ 56 273,00 $ 56 273,00 $ 168 819,00 $ 2 Action Famille Lanoraie inc. Lanoraie Berthier 65 386,00 $ 65 386,00 $ 65 386,00

Plus en détail

Projet de cartographie détaillée des milieux humides pour les secteurs habités du sud du Québec

Projet de cartographie détaillée des milieux humides pour les secteurs habités du sud du Québec Projet de cartographie détaillée des milieux humides pour les secteurs habités du sud du Québec Mise à jour de la cartographie en Montérégie Mise à jour de la cartographie en Montérégie Présenté par :

Plus en détail

INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC

INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC SCIENCE, TECHNOLOGIE ET INNOVATION Les déterminants de l entrepreneuriat dans les municipalités régionales de comté du Québec Une analyse des variables explicatives

Plus en détail

États généraux Table «Économie» Rapport de synthèse

États généraux Table «Économie» Rapport de synthèse États généraux Table «Économie» Rapport de synthèse «À long terme, la santé d une économie, qu elle soit locale ou nationale, dépend de son aptitude à cultiver et à exploiter les talents et les capacités

Plus en détail

Le marché immobilier n avantage plus les vendeurs

Le marché immobilier n avantage plus les vendeurs Le marché immobilier n avantage plus les vendeurs Depuis plusieurs années, les vendeurs de propriétés résidentielles étaient habitués de jouir d une position avantageuse lors des négociations. Or, depuis

Plus en détail

RECUEIL DES TARIFS DE TRANSPORT DE SEL ET DE CALCIUM DU MINISTÈRE DES TRANSPORTS DU QUÉBEC VOLUME 2

RECUEIL DES TARIFS DE TRANSPORT DE SEL ET DE CALCIUM DU MINISTÈRE DES TRANSPORTS DU QUÉBEC VOLUME 2 VOLUME 2 EN VIGUEUR LE 1 er OCTOBRE 2000 Introduction Conformément aux dispositions de la Loi sur le ministère des Transports, le ministre des Transports du Québec peut déterminer les tarifs applicables

Plus en détail

AVRIL LE MOIS DE L AUTISME ACTIVITÉS DES ASSOCIATIONS RÉGIONALES

AVRIL LE MOIS DE L AUTISME ACTIVITÉS DES ASSOCIATIONS RÉGIONALES AVRIL 2010 - LE MOIS DE L AUTISME ACTIVITÉS DES ASSOCIATIONS RÉGIONALES 22 mars Conférence de presse et lancement de trois scénarios sociaux, Société de l autisme Région Lanaudière, 450-759-9788 ou 1-866-759-9788

Plus en détail

MAXIMISER SON IMPACT : L ÉVOLUTION D UNE MISSION La Fondation des Canadiens pour l enfance

MAXIMISER SON IMPACT : L ÉVOLUTION D UNE MISSION La Fondation des Canadiens pour l enfance MAXIMISER SON IMPACT : L ÉVOLUTION D UNE MISSION La Fondation des Canadiens pour l enfance ORGANISATION PHILANTHROPIQUE EN ENTREPRISE Historique du Club dans la communauté L engagement philanthropique

Plus en détail

Office de la protection du consommateur

Office de la protection du consommateur Office de la protection du consommateur Pour savoir avec qui on fait affaire! «Je dois changer les fenêtres de ma maison et j ai communiqué avec trois rénovateurs résidentiels. J aimerais savoir s ils

Plus en détail

LISTE DES ENGAGEMENTS FINANCIERS

LISTE DES ENGAGEMENTS FINANCIERS PAGE 3 DE 8 PROG. 02 : SOUTIEN À LA CULTURE, AUX COMMUNICATIONS ET AUX SOCIÉTÉS D'ÉTAT (SUBVENTIONS NORMÉES) Élément : 01 - Action culturelle et communications Activité : Aide au fonctionnement 4 46006

Plus en détail

RECUEIL DES TARIFS DE TRANSPORT DE SEL ET DE CALCIUM DU MINISTÈRE DES TRANSPORTS DU QUÉBEC

RECUEIL DES TARIFS DE TRANSPORT DE SEL ET DE CALCIUM DU MINISTÈRE DES TRANSPORTS DU QUÉBEC RECUEIL DES TARIFS DE TRANSPORT DE SEL ET DE CALCIUM DU MINISTÈRE DES TRANSPORTS DU QUÉBEC Volume 2 En vigueur le 23 juin 2010 Parution le 23 juin 2010 NOTE DU RÉDACTEUR Modifications au du ministère des

Plus en détail

Usines de tricotage de vêtements (SCIAN 3151)

Usines de tricotage de vêtements (SCIAN 3151) Usines de tricotage de vêtements (SCIAN 35) Le secteur textile comporte trois sous-secteurs, soit les Usines de textiles (SCIAN 33), les Usines de produits textiles (SCIAN 34) et les Usines de tricotage

Plus en détail

Faits saillants 1. 1 Les régions métropolitaines de recensement

Faits saillants 1. 1 Les régions métropolitaines de recensement 11 Faits saillants 1 1 Les régions métropolitaines Le Québec compte 6 régions métropolitaines de recensement (), soit celles de Montréal, Québec, (partie québécoise), Chicoutimi- Jonquière, Sherbrooke

Plus en détail

VERS DES MUNICIPALITÉS (PLUS) ACCUEILLANTES ET (PLUS) INCLUSIVES DE LA DIVERSITÉ CULTURELLE. Pascale Chanoux

VERS DES MUNICIPALITÉS (PLUS) ACCUEILLANTES ET (PLUS) INCLUSIVES DE LA DIVERSITÉ CULTURELLE. Pascale Chanoux VERS DES MUNICIPALITÉS (PLUS) ACCUEILLANTES ET (PLUS) INCLUSIVES DE LA DIVERSITÉ CULTURELLE Pascale Chanoux Plan Des personnes immigrantes partout au Québec? Villes et villages: l immigration et l intégration

Plus en détail

QUESTIONS DE RÉVISION

QUESTIONS DE RÉVISION QUESTIONS DE RÉVISION 1. QUE PEUT FAIRE UN RESPONSABLE DES RESSOURCES HUMAINES POUR CRÉER L IMAGE EMPLOYEUR? Réfléchir aux caractéristiques qui distinguent son entreprise de ses concurrents ainsi qu aux

Plus en détail

Projet de loi n o 13 (2006, chapitre 8)

Projet de loi n o 13 (2006, chapitre 8) DEUXIÈME SESSION TRENTE-SEPTIÈME LÉGISLATURE Projet de loi n o 13 (2006, chapitre 8) Loi modifiant la Loi sur le ministère du Développement économique et régional et de la Recherche et d autres dispositions

Plus en détail

Vers une stratégie nationale pour la main-d œuvre «L humain au cœur de la prospérité»

Vers une stratégie nationale pour la main-d œuvre «L humain au cœur de la prospérité» Vers une stratégie nationale pour la main-d œuvre «L humain au cœur de la prospérité» Rendez-vous national de la main-d œuvre Québec 16-17 février 2017 1 Vers une stratégie nationale pour la main-d œuvre

Plus en détail

AXE III : DES JEUNES PRÊTS POUR LE TRAVAIL, UNE ÉCONOMIE PRÊTE À LES ACCUEILLIR

AXE III : DES JEUNES PRÊTS POUR LE TRAVAIL, UNE ÉCONOMIE PRÊTE À LES ACCUEILLIR Mémoire du Forum des jeunes de la fonction publique québécoise dans le cadre du renouvellement de la politique québécoise de la jeunesse du Gouvernement du Québec Le Forum des jeunes de la fonction publique

Plus en détail

Femmes et politique municipale

Femmes et politique municipale Femmes et politique municipale Catherine Ferembach Sous-ministre associée Chargée du Secrétariat à la condition féminine Septembre 2015 75 ième anniversaire du droit de vote des femmes 1940 Les Québécoises

Plus en détail

Congé fiscal pour les PME manufacturières des régions ressources éloignées

Congé fiscal pour les PME manufacturières des régions ressources éloignées Congé fiscal pour les PME manufacturières des régions ressources éloignées Rappel des conditions d admissibilité Cette mesure a été instaurée à l occasion du discours sur le budget du 29 mars 2001 1 et

Plus en détail

Recommandations Politiques DES COMPÉTENCES POUR LA PROCHAINE GÉNÉRATION

Recommandations Politiques DES COMPÉTENCES POUR LA PROCHAINE GÉNÉRATION Recommandations Politiques DES COMPÉTENCES POUR LA PROCHAINE GÉNÉRATION L Opportunité Le Cloud Computing et les innovations qu il suscite ont le potentiel de doper sensiblement la croissance et l activité

Plus en détail

CALENDRIER SCOLAIRE

CALENDRIER SCOLAIRE 01 CALENDRIER SCOLAIRE 2012-2013 jours de vacances ) de journées pédagogiques des Monts-et-Marées 2012-08-27 2012-08-27 Du 2012-12-24 au 2013-01-04 Du 2013-03-04 au 2013-03-08 12 8 2013-06-21 180 des Phares

Plus en détail

Améliorer la gouvernance locale

Améliorer la gouvernance locale Améliorer la gouvernance locale Mémoire présenté au ministre des Gouvernements locaux et ministre responsable de Service Nouveau-Brunswick Le mercredi 13 juillet 2011 Moncton, Nouveau-Brunswick Conseil

Plus en détail

Priorités annuelles du FDT MRC de Kamouraska

Priorités annuelles du FDT MRC de Kamouraska Priorités annuelles du FDT 2016-2017 MRC de Kamouraska Document adopté lors de la session régulière du conseil de la MRC de Kamouraska tenue le 23 novembre 2016 Résolution n o 415 CM 2016 Dans le cadre

Plus en détail

Identités et relations

Identités et relations Identités et relations Qui suis-je? Qui sommes-nous? L élève explore l identité, les valeurs et les croyances, la santé personnelle, physique, mentale, sociale et spirituelle. Il étudie la valeur du «moi».

Plus en détail

sociodémographique Coup d œil INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC

sociodémographique Coup d œil INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC DÉMOGRAPHIE INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC Coup d œil sociodémographique Février 2011 Numéro 08 Un bref regard sur l évolution démographique des municipalités au Québec depuis 2000 par Dominique

Plus en détail

ISACA, 9 février 2016

ISACA, 9 février 2016 ISACA, 9 février 2016 La Stratégie gouvernementale en TI UNE NOUVELLE VISION QUI PERMET : DE REVOIR ET DE RENFORCER LA GOUVERNANCE, DE GÉRER PLUS EFFICACEMENT LES TALENTS, D'ADOPTER DE MEILLEURES PRATIQUES

Plus en détail

LA QVT : UNE STRATÉGIE A METTRE

LA QVT : UNE STRATÉGIE A METTRE 4 eme journée d étude régionale La Qualité de Vie au Travail, une dynamique au service de la performance sociale et Institutionnelle LA QVT : UNE STRATÉGIE A METTRE EN ŒUVRE AU SERVICE D UNE FINALITÉ ORGANISATIONNELLE

Plus en détail

Programme d optimisation. Stratégie de. Ventes et marketing

Programme d optimisation. Stratégie de. Ventes et marketing Programme d optimisation Stratégie de Ventes et marketing SOMMAIRE Connaître les besoins du client est infiniment plus important que de tenter de le séduire par la parole. Les clients se méfient des trop

Plus en détail

À quel moment puis-je postuler? Comment postuler? Les compétences recherchées

À quel moment puis-je postuler? Comment postuler? Les compétences recherchées À quel moment puis-je postuler? Comment postuler? Les compétences recherchées Le processus de sélection Les postes de la Sûreté du Québec La mobilité du policier À quel moment puis-je postuler? En tant

Plus en détail

Notre mission: Accompagner les gestionnaires dans l amélioration de leurs pratiques de GRH, dans ce contexte actuel de changements importants du

Notre mission: Accompagner les gestionnaires dans l amélioration de leurs pratiques de GRH, dans ce contexte actuel de changements importants du 1 Notre mission: Accompagner les gestionnaires dans l amélioration de leurs pratiques de GRH, dans ce contexte actuel de changements importants du marché du travail, et ce, en misant sur le talent, la

Plus en détail

OFFRE DE SERVICE CADET

OFFRE DE SERVICE CADET OFFRE DE SERVICE CADET PROGRAMME DE CADETS ÉTÉ 2015 (du 01 JUIN AU 15 août 2015) Les documents demandés, ci-après, sont obligatoires afin de traiter votre demande. Tout document manquant peut entraîner

Plus en détail

DIPLOMATION ET QUALIFICATION Par commission scolaire au secondaire - Édition Mai 2013

DIPLOMATION ET QUALIFICATION Par commission scolaire au secondaire - Édition Mai 2013 DIPLOMATION ET QUALIFICATION Par commission scolaire au secondaire - Édition 2013 Mai 2013 Le présent rapport a été préparé par la Direction des statistiques et de l information décisionnelle. Gouvernement

Plus en détail

Région de Québec. Marché du neuf au troisième trimestre de 2014

Région de Québec. Marché du neuf au troisième trimestre de 2014 L e m a r c h É d e l h a b i t a t i o n ActualitÉs habitation Région de Québec S o c i é t é c a n a d i e n n e d h y p o t h è q u e s e t d e l o g e m e n t Date de diffusion : Marché du neuf au

Plus en détail

Annexe C Énoncé de valeurs éthiques

Annexe C Énoncé de valeurs éthiques Annexe C Énoncé de valeurs éthiques Tel qu adopté par le conseil d administration le 31 octobre 2011 28/07/15 Les valeurs de l ÉNH L École nationale de l humour a procédé à l énonciation de valeurs éthiques

Plus en détail

LA REVITALISATION DU BOULEVARD HARDWOOD

LA REVITALISATION DU BOULEVARD HARDWOOD MÉMOIRE PRÉSENTÉ PAR LE GROUPE DE RESSOURCES TECHNIQUES DU SUD-OUEST À LA VILLE DE VAUDREUIL-DORION DANS LE CADRE DE LA CONSULTATION SUR LA REVITALISATION DU BOULEVARD HARDWOOD Le 16 décembre 2014 1. Présentation

Plus en détail

PLAN D ACTION STRATÉGIQUE

PLAN D ACTION STRATÉGIQUE PLAN D ACTION STRATÉGIQUE FORMATION COMPÉTENCE GRH EMPLOI MISSION Le Comité sectoriel agit sur le développement de la main-d œuvre et de l emploi dans les secteurs des portes et fenêtres, du meuble et

Plus en détail

C1 LOGIQUE ENTREPRENEURIALE & LOGIQUE MANAGERIALE ENTREPRENDRE & DIRIGER ENTREPRENDRE & GERER

C1 LOGIQUE ENTREPRENEURIALE & LOGIQUE MANAGERIALE ENTREPRENDRE & DIRIGER ENTREPRENDRE & GERER C1 LOGIQUE ENTREPRENEURIALE & LOGIQUE MANAGERIALE ENTREPRENDRE & DIRIGER ENTREPRENDRE & GERER I. LA LOGIQUE ENTREPRENEURIALE : UN ETAT D ESPRIT & UNE DEMARCHE A. La logique entrepreneuriale : L esprit

Plus en détail

Cadre général d analyse des demandes d autorisation de programmes d études préuniversitaires

Cadre général d analyse des demandes d autorisation de programmes d études préuniversitaires COLLÈGES PUBLICS Cadre général d analyse des demandes d autorisation de programmes d études préuniversitaires Enseignement supérieur Direction générale des affaires universitaires et collégiales Direction

Plus en détail

Perspectives démographiques du Québec et des régions,

Perspectives démographiques du Québec et des régions, INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC DÉMOGRAPHIE Perspectives démographiques du Québec et des régions, 2006-2056 Édition 2009 Pour tout renseignement concernant l ISQ et les données statistiques dont il

Plus en détail

MUNICIPALITÉS ET FAMILLES, ENSEMBLE POUR DES ENFANTS EN SANTÉ

MUNICIPALITÉS ET FAMILLES, ENSEMBLE POUR DES ENFANTS EN SANTÉ MUNICIPALITÉS ET FAMILLES, ENSEMBLE POUR DES ENFANTS EN SANTÉ en association avec le Défi Santé 5/30 Équilibre Martine Beaugrand, BAA, M.Sc. Consultante, ACTI-MENU Le projet Municipalités et familles,

Plus en détail