L Université Catholique de Lille Le Centre tchèque de Paris présentent du 6 au 30 mai 2009 à Lille. «Humaine Comédie» une exposition de Pavel Brázda

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L Université Catholique de Lille Le Centre tchèque de Paris présentent du 6 au 30 mai 2009 à Lille. «Humaine Comédie» une exposition de Pavel Brázda"

Transcription

1 L Université Catholique de Lille Le Centre tchèque de Paris présentent du 6 au 30 mai 2009 à Lille «Humaine Comédie» une exposition de Pavel Brázda Contact presse : Geneviève boulevard Vauban - Lille

2 Informations pratiques : L exposition sera ouverte au public du 6 mai 2009 au 30 mai 2009, du lundi au vendredi de 13h à 18h, Entrée libre et sur rendez-vous pour les groupes. Vernissage le mercredi 6 mai à 18h sous la présidence de Martine Aubry, Présidente de Lille3000, Présidente de Lille Métropole Communauté Urbaine, Maire de Lille en présence de S. Exc. M. Pavel Fischer, Ambassadeur de la République tchèque en France, Arnaud Lefort, Consul honoraire de la République tchèque à Lille Thérèse Lebrun, Président-Recteur de l Université Catholique de Lille Martin J. Bonhard, Directeur du Centre culturel tchèque à Paris Jean-Gaspard Pálenícek, Directeur-adjoint, Centre culturel tchèque à Paris et du peintre, Pavel Brázda 60 boulevard Vauban - Lille Légende de la couverture : Pavel Brázda Clown avec la lune, 2008 impression sur toile, 120 x 85 cm

3 L histoire tchèque est marquée au XX e siècle par toute une série de césures qui coïncident avec des années en 8 : la fi n du mois d octobre 1918 voit l effondrement de l Empire austro-hongrois et la naissance de la Tchécoslovaquie ; septembre et octobre 1938 la fi n de la Première République à la suite des accords de Munich ; en février 1948, le parti communiste tchécoslovaque met sous tutelle le pays ; en 1968, après une déstalinisation longuement différée, le printemps tchécoslovaque est écrasé par les troupes du pacte de Varsovie et c est la fi n de l utopie de la réformabilité du système soviétique ; 1988 : l URSS et ses alliés connaissent des diffi cultés de plus en plus sérieuses qui vont mener à l effondrement du bloc en Bien entendu, ces événements ont touché plus particulièrement les Tchèques et les Slovaques. Mais ils ont aussi été des événements européens, la Tchécoslovaquie étant en l occurrence un véritable sismographe de l Europe au XX e siècle. En effet, le destin de Pavel Brázda est particulièrement représentatif des affres que connut la Bohème au XX e siècle. Envoyé aux travaux obligatoires pendant la Seconde Guerre mondiale, persécuté sous le régime communiste, il fut de ceux qui, jusqu à la Révolution de velours en 1989, ne purent avoir de vie libre que dans la plus grande clandestinité. Enfin, en 2006, une grande exposition rétrospective qui lui fut dédiée à la Galerie nationale de Prague le consacra définitivement comme une des plus grandes personnalités de la peinture moderne tchèque. Il n est pas aisé de qualifi er son oeuvre en quelques mots. Dans les années 50-60, certains de ses tableaux se situent entre art brut et art informel, d autres préfi gurent le pop-art Cette exposition est la seconde exposition de ce peintre majeur tchèque en France. Elle présentera une sélection d œuvres très récentes. (Ces dernières années Pavel Brázda s est mis à l informatique). Un choix d œuvres très récentes, qu il désigne lui-même par le terme de «tableaux peints à l électricité». Sa méthode ici est de se baser sur des croquis anciens, souvent très détaillés, qu il simplifi e pour en faire des dessins simplifi és graphiquement au maximum. Il scanne ces derniers ensuite et les travaille à l ordinateur. Du point de vue de la composition, il s agit du même type de travail que pour des collages classiques, la spécifi cité ici étant celle du choix des couleurs et notamment de leur texture «granuleuse».

4 Pavel Brázda, peintre opprimé peintre révélé par Jean-Gaspard Pálení ek Pavel Brázda est né le 21 août 1926 à Brno, en Moravie (Bohème de l Est), dans une famille aisée. Son père, Osvald Brázda, est avocat et une des figures éminentes du parti agraire. Sa mère, Eva Brázdová-Koželuhová, est issue de la famille des frères apek : la grand-mère de Brázda, Helena Koželuhová- apková, était la sœur de Karel apek 1, écrivain et auteur dramatique de renom mondial, et de Josef apek 2, qui fut un des plus importants peintres tchèques du 20 e siècle. Celle-ci fut d abord l épouse de Josef Koželuh, à l origine de la fortune familiale. Après sa mort, elle se maria avec le poète et diplomate auprès de l Ambassade de Tchécoslovaquie à Paris, Josef Palivec. La famille Palivec et la famille Brázda possèdent alors toutes deux d excellentes collections d art moderne tchèque. Les premiers tableaux de Brázda sont issus de l expressionnisme et du cubisme. Dès 1943, il prend ses distances avec, d une part, le modernisme sous la forme qu il revêtait dans les années 30, et, d autre part, le formalisme, le surréalisme et le courant prôné par le Groupe 42 3.C est alors qu il fonde un mouvement qu il appellera l «hominisme» et qui se veut un art pour et sur les gens. Il s inspire de la vie quotidienne et des fêtes de la population des villes du 20 e siècle, notamment de sa ville natale. Il se base autant sur les amères réalités sociales que sur le folklore urbain et ses rêves, représentés à l époque avant tout par le parc d attractions de Brno et son «surréalisme pour les pauvres». La Ruelle près de la gare est un bon exemple de ce courant. En réaction aux injustices sociales que son enfance favorisée lui fait à présent percevoir de Pavel Brázda Ruelle près de la gare, détrempe et huile sur contre-plaqué scié, 47,5 x 42,5 cm façon aiguë, et sous l influence des mouvements d avant-garde de gauche, le jeune Brázda est tenté par l aventure communiste. Mais, à partir de 1944, l amitié avec les intellectuels Karel Teige 4 et Záviš 1 Karel apek ( ), journaliste et occasionnel metteur en scène, il commence à écrire avec son frère Josef des essais, puis il aborde à peu près tous les genres littéraires. Figure littéraire majeure de l entre-deux-guerres, ses pièces et ses romans ont rapidement connu un succès certain à l étranger, qui contribua à l expansion de la littérature tchécoslovaque de l époque. On y trouve des éléments de fiction parfois proches du fantastique (il est l inventeur du mot robot). 2 Moins connu mais autrement plus intéressant que son frère Karel, Josef apek ( ), peintre, écrivain, photographe et illustrateur, se fait d abord connaître comme peintre cubiste. Il participe à diverses revues culturelles et est l auteur de textes littéraires expressionnistes et de profonds essais d esthétique et de philosophie. Arrêté pour activités antifascistes et envoyé en camp de concentration en 1939, il décède au camp de Bergen-Belsen. 3 Fondé autour du théoricien de l art Jind ich Chalupecký, le Groupe 42 rassemblait sept peintres, un sculpteur, un photographe et cinq poètes dont Ji í Kolá, connu en France surtout pour ses collages. Il constituait, avec un goût marqué pour les ambiances de banlieue et la contingence de la vie quotidienne, un recoupement de l existentialisme avec une moralisation du surréalisme dont il récupérait certaines techniques. 4 Karel Teige ( ) est le plus important théoricien esthétique tchèque de l entre-deux-guerres, il joua un rôle majeur dans la création et l organisation des principaux mouvements d avant-garde tchèques. Outre ses études sur la littérature, le cinéma, l architecture (il enseigna au Bauhaus et prit parti pour le constructivisme, polémiquant avec Le Corbusier), il

5 Kalandra 5 ainsi que la découverte des procès staliniens d avant-guerre, il commencera à s inquiéter de la direction pro-moscovite du PC tchèque. Après un an de travail obligatoire comme bûcheron en , devenu employé volontaire du secrétariat régional du Parti, il décide, peu après, de rompre radicalement tout lien avec le PC. En juin 1945, il rédige un rapport factuel détaillé sur l expulsion des Allemands de Brno, intitulé «Ne sommes-nous pas patriotes? ou Le fascisme en Tchécoslovaquie», et l envoie à tous les journaux et magazines importants du pays. Aucun ne le publie, ce thème étant alors tabou. En , il s inscrit en histoire de l art et en philosophie à Brno, et en à l Ecole d art, d architecture et de design de Prague. Il est Pavel Brázda Dobromil et Dobromila (Le lit est ton église), 1953 détrempe sur contre-plaqué, 53 x 53 cm expulsé de la classe d Emil Filla 6 pour manque d intérêt pour la forme de l enseignement et pour ses nombreuses absences. Il est ensuite admis, en 1947, en troisième année directement, à l Académie des Beaux-arts, dans la classe de Vladimír Sychra. Il s y rapproche du peintre Ivan Sobotka autre grand outsider tchèque et, comme lui, véritablement découvert seulement à la fin des années 90 et y fait la connaissance de sa future épouse, le peintre V ra Nováková, avec laquelle il vit jusqu à ce jour. En 1948, lors des purges politiques qui ont lieu à tous les niveaux de la société après la prise de pouvoir par les communistes, le père de Brázda est privé du droit de poursuivre son métier d avocat et envoyé en travaux forcés une décision présentée non pas comme une punition, mais comme un honneur. Tous les biens de ses parents sont confisqués. En 1949, Josef Palivec est arrêté et condamné à vingt ans de prison, en marge du fameux procès-monstre avec Milada Horáková. Début 1949, Brázda est lui-même expulsé de l Académie, forcé au travail manuel après que les portes de toutes les autres écoles lui aient été fermées. V ra Nováková se voit frappée du même sort, avec pour seule cause sa liaison avec lui. Pavel Brázda La Bête guette, la bête a tout son temps, détrempe et huile sur contre-plaqué, 78 x 44 cm En , Brázda devient apprenti peintre en bâtiment, apprentissage qui passe alors encore par des cours privés auprès d un maître artisan. Bien qu il ait terminé produisit des dessins, des gravures, des photomontages, des collages et inventa le «tableau-poème». Après la guerre, il fut vilipendé comme trotskiste par les staliniens. 5 Journaliste, historien, critique de théâtre et de cinéma, proche des surréalistes, Záviš Kalandra ( ) sera condamné à mort lors du procès de Milada Horáková en Fortement influencé par le cubisme et notamment l œuvre de Picasso, l art d Emil Filla ( ) situe entre l'expression picturale passionnée, spontanée et la transfiguration poétique des qualités sensibles de la réalité.

6 son apprentissage avec succès, il n exercera jamais ce métier. V ra Nováková, elle, est enregistrée officiellement comme femme de ménage chez Helena Palivcová. En 1950, Brázda est menacé d enrôlement obligatoire dans un internat professionnel. Il en est exempté après avoir plaidé son incapacité au travail. C est à cette époque qu il crée ses autoportraits La Bête guette, la bête a tout son temps et N avez-vous pas oublié de vous raser?. Afin d empêcher la confiscation de la maison familiale en y enregistrant un habitant de plus, le 24 août 1950, Pavel Brázda épouse V ra Nováková. La suppression des informations personnelles leur permet de s inscrire tous deux à l Ecole d art, d architecture et de design de Prague dont ils obtiendront le diplôme deux ans plus tard. Ils deviennent alors «artistes de profession» dans un pays où l absence d emploi est passible de poursuites pour parasitisme social et sont enregistrés auprès du Fond tchécoslovaque des artistes peintres. Ils ne seront jamais membres de l officielle Union des artistes tchécoslovaques ni n en auront jamais le désir. Grâce au soutien de Helena Palivcová, ils sont logés et nourris, dans un premier temps. Ils gagnent modestement leur vie en illustrant des magazines et ouvrages spécialisés, principalement d anatomie et de botanique, très rarement en illustrant des œuvres littéraires (H. apková, M. Lermontov). En mars 1959 naît leur fille Kate ina. Pavel Brázda N avez-vous pas oublié de vous raser?, 1950 détrempe et huile sur contre-plaqué, 37 x 30 cm Pavel et Eva Brázda Garçon à lunettes, laine sur canevas, 19,5 x 19,5 cm Brázda crée alors divers cycles sur des motifs figuratifs, comme par exemple ceux, proches du pop-art, des Astronautes (1954) et des Pilotes de course ( ). Dans la seconde moitié des années 50 et dans la première moitié des années 60, il crée également divers tableaux, collages et reliefs structurels entre art brut et art informel, ainsi que des images brodées (en collaboration avec sa mère). Au milieu des années soixante, il revient à la peinture classique. Tout au long des années 70, à ses tableaux de visions grotesques, en petits et en grands formats, parfois avec une composition complexe et grandiose, s ajoutent des reliefs de têtes. Après l écrasement du Printemps de Prague, en 1968, il s avère pour Brázda et son épouse de plus en plus difficile de subsister. Enfin, en 1977, Brázda trouve un emploi d ouvrier dans la chaufferie à coke d une clinique de dentiste. Il y a pour collègues plusieurs intellectuels de l underground tchèque et la chaufferie est le lieu de fabrication

7 d une des importantes revues samizdat, Kritický sborník. C est d ailleurs pour protéger l existence de cette revue qu il ne signe pas la Charte 77, afin d éviter d attirer sur lui une attention plus soutenue de la police d Etat. Tout au long des années 70, Brázda et son épouse accueillent chez eux des séminaires clandestins de philosophie que fréquentent de nombreux intellectuels éminents, dont le philosophe Jan Pato ka 7. Pavel Brázda Pour certains ordonner, pour d autres obéir, huile sur toile, 60 x 85 cm En 1987, Brázda prend sa retraite et on lui autorise, à lui et à son épouse, un séjour aux Etats-Unis. A son retour, il peint plusieurs grands tableaux qui tentent d articuler ses impressions premières du voyage d une façon aussi documentaire que possible. La seconde moitié des années 80 est sous le signe de très nombreuses xérographies, créées à l aide de rudimentaires photocopieuses outil alors illégal en Tchécoslovaquie. Dans les années 90 et 2000, il continuera à en développer les très riches motifs, notamment dans le cycle de peintures Têtes bigarrées ( ) et dans celui des Tableaux peints à l électricité (à partir de 2007) pour lesquels il a recourt à l ordinateur. Au lendemain des premières grandes manifestations de novembre 1989, Brázda prend part à la Révolution de velours en créant un centre de production et de distribution de publication pour le Forum civique. Cependant, le retour de la démocratie en Tchécoslovaquie (en République tchèque, depuis 1993) ne s accompagne pas de la découverte, si longtemps renvoyée à plus tard, de son œuvre. Légataire universel de Josef Palivec, les biens familiaux lui sont restitués, mais la plupart des spécialistes d art ne le connaissent pas et les directeurs de galeries semblent ne pas s intéresser à lui. Ce sera un petit groupe d artistes indépendants, issus de l underground des années 80 et réunis autour de la revue Revolver Revue qui, peu à peu, l imposera définitivement, de sorte qu en 2000, quelquesunes de ses œuvres sont inclues dans l exposition permanente d art moderne tchèque de la Galerie nationale. Enfin, une grande exposition rétrospective lui est dédiée en 2006, le consacrant définitivement comme un des plus importants artistes modernes tchèques. d après la biographie p , in P emysl Arátor, Brázda, Prague, Argo, Après des études de philologie slave, de romanistique et de philosophie à la Faculté des Lettres de Prague, Jan Pato ka effectue plusieurs séjours d'études à Paris, à Berlin et à Freiburg, où il fait la connaissance d'e. Husserl, d'e. Fink et de M. Heidegger. La phénoménologie devient alors une des bases de sa philosophie. Il enseigne à la Faculté des Lettres jusqu'en 1949, avant d'être expulsé lors des purges de l'université. Il travaillera alors dans diverses institutions philosophiques plus ou moins marginales. En 1977, il signe la Charte 77 et devient, avec J. Hájek et V. Havel, l'un de ses premiers porte-paroles. Il est emprisonné sur-le-champ et meurt dans sa cellule, trois mois plus tard. Dans son œuvre philosophique, Jan Pato ka renoue avec la tradition représentée par J. A. Comenius, T. G. Masaryk et E. Husserl, liée à un effort d'ancrer la dimension morale de l'homme dans une époque qui nie cette dimension.

8 L œuvre de Pavel Brázda par Milan Knížák, directeur de la Galerie nationale tchèque L œuvre de Pavel Brázda s est développée dans une isolation absolue. Sous le régime communiste, elle ne fut respectée ni par la scène officielle tchèque, ni par l opposition artistique. On ne mentionnait pas son nom parmi ceux des artistes perçus alors comme une alternative et on ne l invitait pas aux importantes expositions. Pas même après 1989 n a-t-il réussi à percer dans les galeries. Je me permettrai ici d avancer qu il en fut ainsi parce que son œuvre est indépendante, originale et qu elle tient parfaitement la comparaison avec la scène artistique non seulement tchèque, mais surtout aussi mondiale. C est pour ce côté exceptionnel qu elle est restée à l écart de l univers tchèque, acculée dans une position marginale. J ai réussi à imposer que des tableaux de Brázda soient introduits dans l exposition permanente d art moderne de la galerie nationale à Prague. Car je suis persuadé que sans l œuvre de Brázda, cette exposition serait incomplète, appauvrie d un élément qui n a pas d équivalent aussi notoire pour son époque (et pas seulement en Bohème). J aimerais ici mentionner une partie de son œuvre que je considère comme importante et qui est représentée par un tableau exposé aujourd hui à la Galerie nationale tchèque sous le titre de Grand astronaute. Avec cette œuvre, Pavel Brázda a anticipé ce qui est apparu dans l arène artistique mondiale au tournant des années 50 et 60 du siècle dernier sous le nom de pop-art. L inspiration du folklore urbain, une relation ironisante à la technique, l inclusion de banalités dans la construction du tableau voilà les attributs à la base de son œuvre. Brázda montre bien ses origines européennes, c est pourquoi ses tableaux ressemblent plutôt au pop-art anglais qui émane et s attache à des techniques de peinture plus classiques et qui est intellectuellement c est-à-dire finement (mais non moins) critique envers ce que l on nomme civilisation. En ce sens, il diffère nettement du pop-art américain qui, de par sa simplicité formelle et son côté frappant, de par son renouement avec les techniques de la propagande et parfois aussi de par le caractère primitif de son contenu va un peu au devant du goût majoritaire du public, ce pourquoi il est d ailleurs plus connu. Ce texte bref n a d autre but que celui de signaler la nécessité de s intéresser à l œuvre de Brázda et de le replacer dans le contexte de l art mondial où il a sa place de droit. J ose affirmer que dans le futur (et je suis persuadé que les choses ont déjà commencé), nous verrons une réévaluation de l histoire de l art, notamment de l art moderne. Nous pouvons découvrir une certaine fadeur dans les principaux mouvements mis en valeur jusque là et au contraire trouver de la beauté dans ceux qui diffèrent, qui ne rentrent pas dans le courant principal, qui recherchent avec ténacité leurs propres positions. Il est de moins en moins de divergences sensées en ce monde, du moins c est ce qu il me semble, et cette impression s impose Pavel Brázda Grand astronaute, 1954 détrempe et huile sur contre-plaqué, 142 x 57,5 cm Galerie nationale tchèque à moi avec insistance. Je m excuse de l audace de ce pronostic, mais en lien avec l œuvre et le destin de Pavel Brázda, toute audace s évanouit.

9

10 [Les tableaux envoyés au Festival de la culture indépendante tchécoslovaque à Wroclaw furent confisqués par la police d Etat à la frontière et Pavel Brázda arrêté. A leur place, des cadres vides furent exposés.] 1990 Les tableaux confisqués fin 1989 sont exposés à la Galerie U e ických, Prague, février. Art alternatif tchèque Exposition d œuvres non signées de Viktor Karlík, Michal Singer et Pavel Brázda, ÚLUV, Prague. Polymorphie Tschekoslowakei Martin-Gropius-Bau, Berlin Si Hermína voyait ça Exposition d une demi-journée des artistes de Revolver Revue dans la brasserie Na Václavce, également nommée Chez Hermína, Prague, octobre Les beaux-arts de Revolver Revue Château de Zlín, en collaboration avec la Galerie Archa, octobre-novembre L aube des magiciens? II. Objets trouvés Galerie nationale, Palais Veletržní, Prague La fin du monde? Galerie nationale, Palais Kinski, Prague, mainovembre. Quatre œuvres de Pavel Brázda sont incorporées à la nouvelle exposition permanente d art moderne tchèque de la Galerie nationale, au Palais Veletržní, Prague. Exposition ambulante dans le tramway d Olomouc 30 xérographies en couleur accompagnées de textes, novembre-décembre. Dix-huit sans fin Galerie Navrátil, Prague, décembre œuvres d art du 20 e siècle Musée tchèque des beaux-arts à Prague, Maison de la Vierge noire, décembre 2000-février Anima animus Maison de la culture de Brno, avril-juin Salon des galeristes Mánes, Prague. Biennale internationale d art contemporain 2005 Galerie nationale, Palais Veletržní, juin-septembre. Expositions avec V ra Nováková 1976 Tableaux de Pavel Brázda et V ra Nováková Théâtre à Nerudovka, Prague, septembre Pavel Brázda/V ra Nováková années 50 Galerie PCK Ženské domovy, Prague, janvier-mars. [Exposition reprise en avril au Musée ethnographique d Olomouc, en mai au Musée de la ville de Cheb, en juin au Centre culturel de Budapest.] Participation au festival Grenzenlos, kulturelle Begegnung Prag-Berlin TreppTower Galerie, Berlin Pavel Brázda/V ra Nováková années 50 et 60 Château de Zlín, galerie Archa, Zlín, septembre Tableaux de Pavel Brázda et V ra Nováková Musée et galerie de B eclav, mai Pavel Brázda/V ra Nováková / tableaux structurels et en relief de la première moitié des années 60 Galerie Millenium, Prague, avril Pavel Brázda/V ra Nováková années 50 cinquante ans après Maison culturelle (ancienne synagogue) de Dob íš, novembre-décembre V ra Nováková Pavel Brázda Galerie V Kapli, Bruntál, avril-mai. Bibliographie indicative Viktor Karlík, Je suis aussi un pilote de course, in Revolver Revue, n 44, septembre 2000, p P emysl Arátor, Brázda, Prague, Argo, 2006.

11

12 Pavel Brázda Les Sosies, 2007 impression sur toile, 120 x 85 cm

13 Pavel Brázda Les chaussures dans lesquelles a marché l histoire et leur chef d orchestre, 2008 impression sur toile, 60 x 125 cm Pavel Brázda Le Conquérant, 2008 impresson sur toile, 60 x 84 cm

14 Pavel Brázda Monsieur Loyal et sa troupe, 2007 impression sur toile, 120 x 85 cm

15 Pavel Brázda Promenade précautionneuse dans la nature nocturne, 2008 impression sur toile, 60 x 105 cm Pavel Brázda devant des œuvres de son cycle Humaine comédie, 2009

Décembre 2012. Sylvie Louis. Biographie

Décembre 2012. Sylvie Louis. Biographie Décembre 2012 Biographie Sylvie Louis Sylvie Louis a toujours ADORÉ les livres, surtout ceux que ses parents lui racontaient, le soir, quand elle était toute petite. Ensuite, apprendre à lire a constitué

Plus en détail

L art contemporain du Sri Lanka à la fondation Mona Bismarck

L art contemporain du Sri Lanka à la fondation Mona Bismarck > Exposition L art contemporain du Sri Lanka à la fondation Mona Bismarck Entretien avec Chandra Rajakaruna de la fondation Mona Bismarck À l occasion des festivités organisées pour le 60 e anniversaire

Plus en détail

La Peinture Moderne Chinoise

La Peinture Moderne Chinoise La Peinture Moderne Chinoise Après le déclin de la dynastie des Qing 清 朝, après avoir vécu les ravages provoqués par les huit alliées, et peu après la naissance de la République chinoise fondée par SUN

Plus en détail

Présentation du programme de danse Questions-réponses

Présentation du programme de danse Questions-réponses Présentation du programme de danse Questions-réponses Description du programme Le DEC préuniversitaire en Danse du Cégep de Rimouski offre une formation collégiale préparatoire à la poursuite d études

Plus en détail

Jean-Bertrand Pégot-Ogier (1877-1915)

Jean-Bertrand Pégot-Ogier (1877-1915) COMMUNIQUE DE PRESSE avril 2015 L exposition de l été 2015 du musée du Faouët : Jean-Bertrand Pégot-Ogier (1877-1915) Matin de pardon en Bretagne, vers 1913. Huile sur toile. Collection picturale, Ville

Plus en détail

ix questions à Guy Bérubé galeriste

ix questions à Guy Bérubé galeriste D ix questions à Guy Bérubé galeriste Guy Bérubé a complété des études dans le domaine de la photographie à Ottawa. Il a ensuite été photographe professionnel pendant dix ans. De 1990 à 2000, il a vécu

Plus en détail

organisé par le Comité Equestre de Saumur DOSSIER MÉCÉNAT

organisé par le Comité Equestre de Saumur DOSSIER MÉCÉNAT 1 organisé par le Comité Equestre de Saumur DOSSIER MECENAT DOSSIER MÉCÉNAT Sommaire Saumur, capitale de l équitation p. 3 Le Comité Equestre de Saumur p. 3, Salon international de Saumur p. 4 Les enjeux

Plus en détail

Méthodologie du dossier. Epreuve d histoire de l art

Méthodologie du dossier. Epreuve d histoire de l art Méthodologie du dossier Epreuve d histoire de l art Fiche d identité de l oeuvre Nature de l oeuvre : Huile sur toile Auteur Eugène Delacroix (1798-1863) Titre : La liberté guidant le peuple : le 28 juillet

Plus en détail

LIVRET DE VISITE. Autoportraits du musée d. musée des beaux-arts. place Stanislas

LIVRET DE VISITE. Autoportraits du musée d. musée des beaux-arts. place Stanislas LIVRET DE VISITE musée des beaux-arts de Nancy place Stanislas Autoportraits du musée d Orsay L exposition Au fil du temps Bienvenue au Musée des Beaux-Arts de Nancy! Les tableaux que tu vois ici viennent

Plus en détail

Année scolaire 2014-2015

Année scolaire 2014-2015 Année scolaire 2014-2015 02 Concours de photographie à destination des scolaires! Un événement En 2015, pour le 30 ème anniversaire de l inscription du Pont du Gard sur la Liste du Patrimoine mondial de

Plus en détail

GRAVER LA PAIX Projet de création artistique collective dans le cadre des Rencontres de Genève Histoire et Cité Construire la Paix (14-16.05.

GRAVER LA PAIX Projet de création artistique collective dans le cadre des Rencontres de Genève Histoire et Cité Construire la Paix (14-16.05. GRAVER LA PAIX Projet de création artistique collective dans le cadre des Rencontres de Genève Histoire et Cité Construire la Paix (14-16.05.2015) LE PROJET DÉTAILLÉ Présentation générale Graver la Paix

Plus en détail

Étudier l histoire des arts

Étudier l histoire des arts Étudier l histoire des arts Une option de détermination en seconde Puis soit une option de spécialité en filière littéraire Soit une option facultative dans toutes les autres filières. Au lycée Fulbert

Plus en détail

ALAIN-DOMINIQUE GALLIZIA

ALAIN-DOMINIQUE GALLIZIA ALAIN-DOMINIQUE GALLIZIA est un architecte français, mécène urbain et curateur-collectionneur œuvrant à la RECONNAISSANCE DE L ART DU GRAFFITI. L atelier de Boulogne Billancourt appelé «La Ruche du Tag»

Plus en détail

Pour travailler avec le film en classe Niveau b1...7. Avant la séance...4 L affiche...4 La bande-annonce...4 Après la séance... 5

Pour travailler avec le film en classe Niveau b1...7. Avant la séance...4 L affiche...4 La bande-annonce...4 Après la séance... 5 Festival Study guide Dossier pédagogique destiné aux adolescents 2014 (Homeland) présente Alliance Française FRENCH FILM FESTIVAL Table des matières Pour travailler avec le film en classe Niveau A2...4

Plus en détail

Enquête commandée par le Jeune Théâtre National Réalisée par l institut de sondages ISL Analyse réalisée en collaboration avec le CESTA (EHESS-CNRS)

Enquête commandée par le Jeune Théâtre National Réalisée par l institut de sondages ISL Analyse réalisée en collaboration avec le CESTA (EHESS-CNRS) Analyse de l enquête sur le devenir professionnel des artistes issus des écoles supérieures d art dramatique signataires de la plateforme de l enseignement supérieur pour la formation du comédien Enquête

Plus en détail

NOTICE EXPLICATIVE IMPORTANT

NOTICE EXPLICATIVE IMPORTANT NOTICE EXPLICATIVE Pour demander votre affiliation au Régime de Sécurité Sociale des Auteurs, vous devez déclarer les revenus d auteur perçus au cours des deux années précédentes l année en cours de laquelle

Plus en détail

Quelle est situation durant sa vie?

Quelle est situation durant sa vie? Benjamin CHOPARD CM1 Avril 2008 Ecole de saint Blaise Briançon Vincent Van Gogh (1853 1890) Qui est Van Gogh? Vincent Van Gogh est né en Hollande ( au Pays-Bas) en 1853 à Groot- Zundert. C est le fils

Plus en détail

1. ARTS, VILLES, POLITIQUES ET SOCIÉTÉS _arts et villes au XX e siècle. _les artistes et l'architecture

1. ARTS, VILLES, POLITIQUES ET SOCIÉTÉS _arts et villes au XX e siècle. _les artistes et l'architecture histoire des arts au lycée option de détermination option facultative sitographie _1 SITOGRAPHIE 1. DES SITES EN LIEN AVEC LE PROGRAMME DE TERMINALE [OPTION DE DÉTERMINATION] 1. ARTS, VILLES, POLITIQUES

Plus en détail

Remise de l Ordre National du Mérite à M. David LASFARGUE (Résidence de France 7 novembre 2014) ----------

Remise de l Ordre National du Mérite à M. David LASFARGUE (Résidence de France 7 novembre 2014) ---------- Remise de l Ordre National du Mérite à M. David LASFARGUE (Résidence de France 7 novembre 2014) ---------- Cher David Lasfargue, Mesdames, Messieurs, C est toujours un honneur et un plaisir pour un Ambassadeur

Plus en détail

S e r g e B e n o i t

S e r g e B e n o i t S e r g e B e n o i t peintures - sculptures 1 Octobre 1980 J ai fait la connaissance de Serge Benoit, il y a six ans, lorsqu il s est installé à la «Cité Fleurie». Quand j ai eu l occasion de voir son

Plus en détail

Paz Corona Ulysse, c est moi Exposition du 6 au 21 septembre et du 5 au 26 octobre 2013

Paz Corona Ulysse, c est moi Exposition du 6 au 21 septembre et du 5 au 26 octobre 2013 DOSSIER DE PRESSE Paz Corona Ulysse, c est moi Exposition du 6 au 21 septembre et du 5 au 26 octobre 2013 What is that word known to all men, Huile sur toile, 150 x 90 cm, 2013 17, rue des Filles-du-Calvaire

Plus en détail

Damien Castelain. Président de la Métropole Européenne de Lille

Damien Castelain. Président de la Métropole Européenne de Lille P R O G R A M M E Un musée qui dialogue avec des bibliothèques et des médiathèques. Des visiteurs qui deviennent lecteurs Les 27 et 28 juin 2015, venez découvrir au LaM une nouvelle façon d explorer les

Plus en détail

du 24 janvier au 1er février 2015

du 24 janvier au 1er février 2015 Clara Scremini Gallery à BRAFA ART FAIR Bruxelles du 24 janvier au 1er février 2015 Maria Bang Espersen, Attitude l, 18x37x20cm, 2013 Clara Scremini Gallery Clara Scremini Gallery participe à du samedi

Plus en détail

devenez mécène Soutenez la Fondation pour le rayonnement du Musée de Montmartre DE MONTMARTRE JARDINS RENOIR fondation pour le rayonnement du

devenez mécène Soutenez la Fondation pour le rayonnement du Musée de Montmartre DE MONTMARTRE JARDINS RENOIR fondation pour le rayonnement du devenez mécène Soutenez la Fondation pour le rayonnement du Musée de Montmartre MUSÉE fondation pour le rayonnement du DE MONTMARTRE JARDINS RENOIR Le Musée de Montmartre Le Musée de Montmartre en quelques

Plus en détail

PATRIMOINE MONDIAL DE L UNESCO SALINE ROYALE ARC ET SENANS CENTRE CULTUREL DE RENCONTRE

PATRIMOINE MONDIAL DE L UNESCO SALINE ROYALE ARC ET SENANS CENTRE CULTUREL DE RENCONTRE PATRIMOINE MONDIAL DE L UNESCO SALINE ROYALE ARC ET SENANS CENTRE CULTUREL DE RENCONTRE La 1ère architecture industrielle distinguée par l UNESCO Inscrite au Patrimoine Mondial par l UNESCO depuis 1982,

Plus en détail

BIBLIOTHÈQUES. Bibliothèque et archives nationales du Québec (BANQ) http://www.banq.qc.ca (voir notamment le catalogue Iris)

BIBLIOTHÈQUES. Bibliothèque et archives nationales du Québec (BANQ) http://www.banq.qc.ca (voir notamment le catalogue Iris) QUELQUES SITES UTILES EN ARTS ET LETTRES BIBLIOTHÈQUES Bibliothèque et archives nationales du Québec (BANQ) http://www.banq.qc.ca (voir notamment le catalogue Iris) Bibliothèque municipale de Gatineau

Plus en détail

BEAUTY. Ilhwa Hong. Communiqué de presse. Colombier. Exposition du 01 octobre au 02 novembre 2007. Centre Culturel

BEAUTY. Ilhwa Hong. Communiqué de presse. Colombier. Exposition du 01 octobre au 02 novembre 2007. Centre Culturel Communiqué de presse Centre Culturel Contact Responsable des expositions Richard Guilbert téléphone 02 99 65 19 70 télécopie 02 99 31 94 71 mél (e-mail) richard.guilbert@centrecolombier.org Ilhwa Hong

Plus en détail

«Les marchés de Noël à Prague»

«Les marchés de Noël à Prague» «Les marchés de Noël à Prague» 29 novembre au 6 décembre 2014 Programme 1 er Jour, Montréal - Zurich Départ en fin de journée sur un vol Swiss Airlines vers Zurich. Souper servi à bord. 2 e Jour, Zurich

Plus en détail

Où et quand cette photo a-t-elle été prise? Comment le devinez-vous?

Où et quand cette photo a-t-elle été prise? Comment le devinez-vous? Les textes de l exposition «Dictature et démocratie» et le questionnaire pédagogique sont assez longs. Nous vous conseillons donc de répartir les fiches de travail entre vos élèves et de mettre les réponses

Plus en détail

DOSSIER DE PARTENARIAT

DOSSIER DE PARTENARIAT DOSSIER DE PARTENARIAT A P R O P O S Art Contemporain & Antiquité à Villefranche-Sur-Mer du 3 au 6 septembre 2015 V i l l e f r a n c h e - s u r - Me r a toujours été une commune tournée vers la culture.

Plus en détail

Améliorons notre quotidien par l'art

Améliorons notre quotidien par l'art Améliorons notre quotidien par l'art Sommaire Présentation...2 Le mot du président...2 Événements à l'international...3 Événements au Japon...5 Nos partenaires principaux...6 Mentions légales...7 1 Présentation

Plus en détail

UN REVENU QUOI QU IL ARRIVE

UN REVENU QUOI QU IL ARRIVE UN REVENU QUOI QU IL ARRIVE Bienvenue chez P&V En vous confiant à P&V, vous choisissez un assureur qui recherche avant tout l intérêt de ses assurés. Depuis son origine, en 1907, P&V s appuie sur des valeurs

Plus en détail

Dans le cadre du Printemps de l Art Contemporain. présente. vernissage le 30 mai 2014 à 18 h exposition du 29 mai au 25 juin 2014 à Marseille (FR)

Dans le cadre du Printemps de l Art Contemporain. présente. vernissage le 30 mai 2014 à 18 h exposition du 29 mai au 25 juin 2014 à Marseille (FR) Dans le cadre du Printemps de l Art Contemporain présente vernissage le 30 mai 2014 à 18 h exposition du 29 mai au 25 juin 2014 à Marseille (FR) Paysage galactique à l aérosol, 2014, Belgrade (RS). Photographie

Plus en détail

Stage du PAF de l académie de Versailles : «Une cité, des sites»

Stage du PAF de l académie de Versailles : «Une cité, des sites» Stage du PAF de l académie de Versailles : «Une cité, des sites» Etudier le patrimoine urbain et architectural avec des élèves du secondaire, en relation avec les ressources de la CAPA 1. Sensibiliser

Plus en détail

Un autre regard sur. Michel R. WALTHER. Directeur général de la Clinique de La Source 52 INSIDE

Un autre regard sur. Michel R. WALTHER. Directeur général de la Clinique de La Source 52 INSIDE 52 INSIDE Un autre regard sur Michel R. WALTHER Directeur général de la Clinique de La Source Directeur général de la Clinique de La Source, Michel R. Walther est né en 1949 au Maroc de parents suisses.

Plus en détail

Les Éditions du patrimoine présentent Le palais de Saint-Cloud

Les Éditions du patrimoine présentent Le palais de Saint-Cloud Les Éditions du patrimoine présentent Le palais de Saint-Cloud Par Bernard Chevallier Collection «Regards» > La résurrection en images du palais incendié en 1870 > Les superbes clichés du reportage photographique

Plus en détail

1- Présentation de la structure

1- Présentation de la structure 1- Présentation de la structure Cadre L école Paul Langevin se situe sur la commune de Pontivy, les locaux des classes de maternelle et d élémentaire se rejoignent par la cantine. L école maternelle compte

Plus en détail

Jeanne Lombard (1865-1945) et les artistes neuchâteloises 1908-2008

Jeanne Lombard (1865-1945) et les artistes neuchâteloises 1908-2008 Jeanne Lombard (1865-1945) et les artistes neuchâteloises 1908-2008 Jeanne Lombard (1865-1945) 1865 : Naissance, le 22 août, au Grand-Saconnex, près de Genève. Enfance dans le Sud de la France. 1879 :

Plus en détail

Descripteur global Interaction orale générale

Descripteur global Interaction orale générale Descripteur global Peut produire des expressions simples isolées sur les gens et les choses. Peut se décrire, décrire ce qu il fait, ainsi que son lieu d habitation. Interaction orale générale Peut interagir

Plus en détail

CHARLES MENGE Rétrospective

CHARLES MENGE Rétrospective DOSSIER DE PRESSE E X P O S I T I O N La Grenette, galerie de la Ville de Sion Galerie Grande Fontaine Galerie de la Treille Galerie du Musée de l Evêché CHARLES MENGE Rétrospective 21 mars > 19 avril

Plus en détail

PRIX COFFIM DE LA MEILLEURE PHOTOGRAPHIE EDITION 2015

PRIX COFFIM DE LA MEILLEURE PHOTOGRAPHIE EDITION 2015 PRIX COFFIM DE LA MEILLEURE PHOTOGRAPHIE EDITION 2015 REGLEMENT DU CONCOURS Plan du règlement : Article 1 : L Organisateur Article 2 : Participants Article 3 : Annonce du concours Article 4 : Modalités

Plus en détail

MES BESOINS ET MES VALEURS

MES BESOINS ET MES VALEURS MES BESOINS ET MES VALEURS Besoins : C est ce qu il faut pour me sentir bien avec moi-même. Exemples : - Pour me sentir bien, j ai besoin d être assuré d une grande sécurité d emploi. - Pour me sentir

Plus en détail

Traité d'amitié, de coopération et d'assistance mutuelle (Varsovie, 14 mai 1955)

Traité d'amitié, de coopération et d'assistance mutuelle (Varsovie, 14 mai 1955) Traité d'amitié, de coopération et d'assistance mutuelle (Varsovie, 14 mai 1955) Légende: Le 14 mai 1955, l'albanie, la Bulgarie, la Hongrie, la République démocratique allemande, la Pologne, la Roumanie,

Plus en détail

PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» Livret destiné aux collégiens et lycéens visitant les chantiers et ateliers

PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» Livret destiné aux collégiens et lycéens visitant les chantiers et ateliers PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» Livret destiné aux collégiens et lycéens visitant les chantiers et ateliers Rendez-vous le 11 octobre 2012 pour visiter le chantier GROUPE SCOLAIRE ILOT DE

Plus en détail

ELZÉAR Executive Search 56, rue de Londres -F-75008 Paris Tel +33 1 49 70 67 00 -Fax +33 1 49 70 67 01 -www.elzear.com

ELZÉAR Executive Search 56, rue de Londres -F-75008 Paris Tel +33 1 49 70 67 00 -Fax +33 1 49 70 67 01 -www.elzear.com Présentation du CGP - Centre de Gravité Professionnel un outil de diagnostic des talents Le plan de l intervention 1. QUESTIONNAIRE CGP 2. LE CALCUL DES POINTS 3. LES ÉNERGIES FONCTIONNELLES 4. LES PRÉPONDÉRANCES

Plus en détail

HANS SEGERS LA VIGIE ART CONTEMPORAIN

HANS SEGERS LA VIGIE ART CONTEMPORAIN HANS SEGERS DOSSIER SUR «LES RENCONTRES 40» AVEC CAROLE MANARANCHE ET MARIE-PIERRE BUFFLIER LA VIGIE ART CONTEMPORAIN NÎMES NOVEMBRE 2012 photo M.P.Bufflier Vue d installation dans «les Rencontres 40»

Plus en détail

MAISON NATALE DE VICTOR HUGO

MAISON NATALE DE VICTOR HUGO LA MAISON NATALE DE VICTOR HUGO LE PARCOURS GAVROCHE PRÉSENTE 1 LE SAVAIS-TU? Victor Hugo est né au premier étage de cette maison le 26 février 1802. Tu connais peut-être ce grand écrivain par ses romans

Plus en détail

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème Année scolaire 2014 2015 Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème STAGE 3 ème Du 02/02/2015 au 06/02/2015 Nom et prénom de l élève : Classe de : Projet d orientation : Nom

Plus en détail

ANNE VICTOR Studio All Rights Reserved

ANNE VICTOR Studio All Rights Reserved ANNE VICTOR Studio All Rights Reserved ANNE VICTOR Studio Studio de design textile spécialisé dans la création de motifs et illustrations exclusifs destinés aux secteurs de la mode, de la maison, des accessoires,

Plus en détail

Monsieur l Adjoint délégué à la Culture et à la Tauromachie,

Monsieur l Adjoint délégué à la Culture et à la Tauromachie, Prise de Parole de Monsieur Jean-Paul FOURNIER Sénateur du Gard - Maire de Nîmes - Président de Nîmes Métropole Inauguration d une plaque dans le cadre du 450 ème anniversaire de la création de l Eglise

Plus en détail

ÉPREUVES D'ADMISSION 2011 QUESTIONNAIRE SOCIO-CULTUREL RC-R/TV

ÉPREUVES D'ADMISSION 2011 QUESTIONNAIRE SOCIO-CULTUREL RC-R/TV Le questionnaire est à remettre le premier jour des épreuves, à savoir, le 31 août 2011 lors de l épreuve langage cinéma ÉPREUVES D'ADMISSION 2011 QUESTIONNAIRE SOCIO-CULTUREL RC-R/TV NOM PRENOM : : NATIONALITE

Plus en détail

compl mentaire des dossiers réalisés dans le cadre du Concours national de la Résistance notamment de ceux réalis

compl mentaire des dossiers réalisés dans le cadre du Concours national de la Résistance notamment de ceux réalis Introduction L ensemble ensemble documentaire qui suit est complémentaire compl mentaire des dossiers réalisés r dans le cadre du Concours national de la Résistance R sistance et de la Déportation, D notamment

Plus en détail

Study of the US Institutes (Séminaires d Eté pour les Enseignants du Cycle Supérieur et pour les Enseignants du Cycle Secondaire) Juin-Août 2011

Study of the US Institutes (Séminaires d Eté pour les Enseignants du Cycle Supérieur et pour les Enseignants du Cycle Secondaire) Juin-Août 2011 Study of the US Institutes (Séminaires d Eté pour les Enseignants du Cycle Supérieur et pour les Enseignants du Cycle Secondaire) Juin-Août 2011 Descriptif de la Bourse: Ce programme autrefois appelé «Fulbright

Plus en détail

huile sur bois 67 x 49 cm Origine : Renaissance

huile sur bois 67 x 49 cm Origine : Renaissance L'autoportrait Un autoportrait est une représentation d'un artiste, dessinée, peinte, photographiée ou sculptée par l'artiste lui-même. Bien que l'exercice de l'autoportrait ait été pratiqué depuis les

Plus en détail

1/ Le commanditaire Pour permettre au prestataire de réaliser sa mission, le commanditaire s engage à :

1/ Le commanditaire Pour permettre au prestataire de réaliser sa mission, le commanditaire s engage à : Article 1 : Principes de cession La reproduction et la réédition des créations du prestataire sont soumises à la perception de droits d auteur selon la loi du 11 mars 1957. La cession de ces droits ne

Plus en détail

SAINT JULIEN EN GENEVOIS

SAINT JULIEN EN GENEVOIS SAINT JULIEN EN GENEVOIS PROJET EDUCATIF ENFANCE-JEUNESSE Préambule Le service enfant jeunesse a une mission éducative et de prévention sociale auprès des enfants et des jeunes. (3-18 et jeunes adultes).

Plus en détail

SERVICE DE L EXERCICE PROFESSIONNEL

SERVICE DE L EXERCICE PROFESSIONNEL SERVICE DE L EXERCICE PROFESSIONNEL PRESTATION DE SERMENT DÉMARCHES PRÉALABLES Nous vous remercions de bien vouloir prendre rendez-vous auprès du SEP pour déposer le présent dossier accompagné de toutes

Plus en détail

Volume 1 Numéro 2 Février 2009

Volume 1 Numéro 2 Février 2009 Volume 1 Numéro 2 Février 2009 Sommaire Lancement du concours Je prends ma place...1 Lancement du concours Je prends ma place Entrevue avec Annie Patenaude, lauréate 2008...2 En collaboration avec le Secrétariat

Plus en détail

«Féérie de Noël à Prague»

«Féérie de Noël à Prague» «Féérie de Noël à Prague» du 11 au 14 décembre 2015 Si vous demandez à un Pragois de raconter sa ville, il répondra immanquablement : "Il était une fois..." Il était une fois, donc, une princesse pleine

Plus en détail

laurent_geneix > reportages textes & images > conception-rédaction > synthèses documentaires

laurent_geneix > reportages textes & images > conception-rédaction > synthèses documentaires laurent_geneix > reportages textes & images > conception-rédaction > synthèses documentaires > articles généralistes et chroniques (spécialisations : patrimoine, culture, musique, énergie, environnement,

Plus en détail

Les échanges culturels franco-japonais de la fin du 19ème siècle au début du 20ème

Les échanges culturels franco-japonais de la fin du 19ème siècle au début du 20ème Les échanges culturels franco-japonais de la fin du 19ème siècle au début du 20ème Mika HOSOKAWA Grâce à l ouverture du pays par le commodore Perry en 1853, le Japon s est dirigé vers la mise en place

Plus en détail

DISCOURS DE CLOTURE DU 44 E CONGRES DE LA FPI François Payelle, Président de la FPI France

DISCOURS DE CLOTURE DU 44 E CONGRES DE LA FPI François Payelle, Président de la FPI France DISCOURS DE CLOTURE DU 44 E CONGRES DE LA FPI François Payelle, Président de la FPI France Lyon, le 20/06/2014 Madame la Ministre, Monsieur le Sénateur Maire, Mesdames, Messieurs les Elus, Chers Congressistes,

Plus en détail

DOMAINE DE LA MATHÉMATIQUE, DE LA SCIENCE ET DE LA TECHNOLOGIE

DOMAINE DE LA MATHÉMATIQUE, DE LA SCIENCE ET DE LA TECHNOLOGIE ÉCOLE SECONDAIRE DE MIRABEL GUIDE DE CHOIX DE COURS 2015-2016 Quatrième secondaire CHOIX D OPTIONS DOMAINE DE LA MATHÉMATIQUE, DE LA SCIENCE ET DE LA TECHNOLOGIE SÉQUENCE CULTURE, SOCIÉTÉ ET TECHNIQUE

Plus en détail

Le jugement de Pâris et la pomme Par A. Labarrière 2 2

Le jugement de Pâris et la pomme Par A. Labarrière 2 2 Le jugement de Pâris et la pomme Par A. Labarrière 2 2 I. Origine et Protagonistes Cette légende fut narrée pour la première fois par Homère, un poète grec du 9 e siècle avant J.-C. ayant écrit l Iliade

Plus en détail

Ressources pour le lycée général et technologique

Ressources pour le lycée général et technologique éduscol Ressources pour le lycée général et technologique Ressources pour la classe de première générale Série littéraire (L) Travaux Personnels Encadrés Thème spécifique Représentations et réalités Ces

Plus en détail

La création d un livre pour enfants Projet pour le site Web Page par page : La création d un livre pour enfants de la Bibliothèque nationale du Canada

La création d un livre pour enfants Projet pour le site Web Page par page : La création d un livre pour enfants de la Bibliothèque nationale du Canada La création d un livre pour enfants Projet pour le site Web Page par page : La création d un livre pour enfants de la Bibliothèque nationale du Canada Les enfants sont exposés aux livres illustrés tôt

Plus en détail

Epreuve cantonale orale de français Mai 2007. (document élève) JEU DE RÔLE

Epreuve cantonale orale de français Mai 2007. (document élève) JEU DE RÔLE 1. On t a volé ton vélo. Tu vas au commissariat de police pour déclarer le vol: Tu dois donner à l agent - toutes les informations nécessaires sur le vol : - quoi (description de l objet volé) - quand

Plus en détail

La Joconde. (1503-1506, 0,77x 0,53 m) de Léonard de Vinci TEMPS MODERNES

La Joconde. (1503-1506, 0,77x 0,53 m) de Léonard de Vinci TEMPS MODERNES La Joconde (1503-1506, 0,77x 0,53 m) de Léonard de Vinci TEMPS MODERNES La Joconde de Léonard de Vinci est incontestablement le tableau le plus célèbre. Il est conservé au musée du Louvre à Paris et a

Plus en détail

Les publics de l art contemporain

Les publics de l art contemporain Direction générale de la création artistique Les publics de l art contemporain Première approche Exploitation de la base d enquête du DEPS «Les pratiques culturelles des Français à l ère du numérique -

Plus en détail

Nous avons besoin de passeurs

Nous avons besoin de passeurs 1 Nous avons besoin de passeurs «Lier pratiques culturelles et artistiques, formation tout au long de la vie et citoyenneté» François Vercoutère Du point de vue où je parle, militant d éducation populaire

Plus en détail

C était la guerre des tranchées

C était la guerre des tranchées C était la guerre des tranchées Jacques Tardi Format 23,2 x 30,5 cm 128 pages C et album consacré, comme son titre l indique, à la vie dans les tranchées pendant la Première Guerre mondiale est constitué

Plus en détail

André Vanasse. romancier, essayiste, critique. Ses romans se présentent sous le même signe de la

André Vanasse. romancier, essayiste, critique. Ses romans se présentent sous le même signe de la André Vanasse Naïm Kattan André Vanasse est un homme multiple. Ecrivain, professeur, éditeur, directeur de revue. Toutes ses activités sont, certes, consacrées à la littérature. Ecrivain, il est romancier,

Plus en détail

LOI N 61-10 DU 7 MARS 1961 déterminant la nationalité sénégalaise, modifiée

LOI N 61-10 DU 7 MARS 1961 déterminant la nationalité sénégalaise, modifiée LOI N 61-10 DU 7 MARS 1961 déterminant la nationalité sénégalaise, modifiée (JO n 4984 p. 13) L assemblée nationale à délibéré et adopté, Le président de la république promulgue la loi dont la teneur suit

Plus en détail

Exemples de questions d entrevue pour l établissement d un récit de vie

Exemples de questions d entrevue pour l établissement d un récit de vie Exemples de questions d entrevue pour l établissement d un récit de vie Le récit de vie est une méthode de recherche pluridisciplinaire issue de la psychologie, de l ethnographie et de l histoire orale.

Plus en détail

Bibliothèque nationale de France L Oréal Fondation d entreprise

Bibliothèque nationale de France L Oréal Fondation d entreprise L Oréal Fondation d entreprise Bourse de recherche sur l art de l être et du paraître 2011-2012 Date limite de dépôt de dossier de candidature : le 30 mars 2011 Pour toutes informations complémentaires

Plus en détail

De l idée au livre Expérience d un auteur, conseils d un éditeur

De l idée au livre Expérience d un auteur, conseils d un éditeur La Master Class de Grégoire Solotareff, auteur-illustrateur et responsable de la collection Salon du livre - mars 2015 De l idée au livre Expérience d un auteur, conseils d un éditeur Mon expérience d

Plus en détail

Serrurier-Bovy Masterworks, d une collection

Serrurier-Bovy Masterworks, d une collection mercredi 3 juin 2015 à 19h Serrurier-Bovy Masterworks, d une collection exposition Vendredi 29 mai de 10 à 19 heures Samedi 30 mai de 11 à 19 heures Lundi 1er juin de 10 à 19 heures Mardi 2 juin de 10

Plus en détail

Autoportraits photographiques. Il s agit de se photographier soi-même (ce n est pas un portrait pris par un autre)

Autoportraits photographiques. Il s agit de se photographier soi-même (ce n est pas un portrait pris par un autre) Autoportraits photographiques Il s agit de se photographier soi-même (ce n est pas un portrait pris par un autre) 1-pratique photographique : en se montrant jouer sur les notions propres à la photographie

Plus en détail

Notice explicative déclaration de revenus et d activités Exercice social du 1 er Juillet 2014 au 30 Juin 2015

Notice explicative déclaration de revenus et d activités Exercice social du 1 er Juillet 2014 au 30 Juin 2015 La Maison des Artistes www.secuartsgraphiquesetplastiques.org Notice explicative déclaration de revenus et d activités Exercice social du 1 er Juillet 2014 au 30 Juin 2015 2013 IMPORTANT : Même si vous

Plus en détail

INSTITUT CONFUCIUS DE L UNIVERSITE DE LORRAINE. CONFERENCES DU SEMESTRE 1 Programme 2015-2016. En collaboration avec L Université du Temps Libre

INSTITUT CONFUCIUS DE L UNIVERSITE DE LORRAINE. CONFERENCES DU SEMESTRE 1 Programme 2015-2016. En collaboration avec L Université du Temps Libre METZ - ILE DU SAUCLY : De 14h30 à 16h30, Amphi 3 UFR Lettres et Langues Le 6 novembre 2015 Présentation concises des différentes communautés chinoises sous le Ciel de Paris INSTITUT CONFUCIUS CONFERENCES

Plus en détail

Les sculptures égarées de Jean-Pierre Duprey : épaves terrestres et trésors

Les sculptures égarées de Jean-Pierre Duprey : épaves terrestres et trésors Bruno Pompili Les sculptures égarées de Jean-Pierre Duprey : épaves terrestres et trésors Nous avions cru que c était vrai, et que les sculptures de Jean-Pierre Duprey étaient définitivement perdues. Un

Plus en détail

1.2.3. en scène festival jeune public. Décembre 2012 au CENTRE CULTUREL DE SOUPETARD 63 chemin de Hérédia 31500 Toulouse

1.2.3. en scène festival jeune public. Décembre 2012 au CENTRE CULTUREL DE SOUPETARD 63 chemin de Hérédia 31500 Toulouse Décembre 2012 au CENTRE CULTUREL DE SOUPETARD 63 chemin de Hérédia 31500 Toulouse Les contes du mercredi Pour cette nouvelle saison le Centre Animation Soupetard propose GRATUITEMENT pour les tout- petits

Plus en détail

Au pays du non voyant

Au pays du non voyant Olivier Guiryanan Au pays du non voyant Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook est protégé par les

Plus en détail

FONDS CHARLES COURNAULT (1815-1904)

FONDS CHARLES COURNAULT (1815-1904) ARCHIVES MUNICIPALES DE NANCY 3 Z FONDS CHARLES COURNAULT (1815-1904) REPERTOIRE NUMERIQUE DETAILLE THIBAUD PETER SOUS LA DIRECTION DE DANIEL PETER, CONSERVATEUR, NANCY 2008 2 FICHE DESCRIPTIVE CHAMP DESCRIPTION

Plus en détail

Sommaire DITES-MOI UN PEU

Sommaire DITES-MOI UN PEU 168 Sommaire L amour....................................page 5 Les superstitions...............................page 13 La gastronomie...............................page 23 L argent....................................page

Plus en détail

DOSSIER DE PARTENARIAT

DOSSIER DE PARTENARIAT DOSSIER DE PARTENARIAT 3-4 - 5-6 septembre 2015 A P R O P O S 5 ème Salon d Art Contemporain à Villefranche-Sur-Mer du 3 au 6 septembre 2015 Après le succès des précédentes éditions du salon d art contemporain,

Plus en détail

Activités autour du roman

Activités autour du roman Activité pédagogique autour du roman Un chien différent, de Laura Cousineau ISBN 978-2-922976-13-7 ( 2009, Joey Cornu Éditeur) Téléchargeable dans la rubrique Coin des profs sur 1 Activités

Plus en détail

LAURENT FABIUS, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES

LAURENT FABIUS, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES LAURENT FABIUS, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES Tout à l heure, le Président de la République m a demandé, avec le Premier ministre, de vous apporter un certain nombre d éléments sur le contexte dans

Plus en détail

DÉCISION SUR LA RECEVABILITÉ

DÉCISION SUR LA RECEVABILITÉ DÉCISION SUR LA RECEVABILITÉ de la requête n 42127/98 présentée par W. A. contre la Suisse La Cour européenne des Droits de l'homme (deuxième section), siégeant en chambre le 12 janvier 1999 en présence

Plus en détail

L Académie des Dalons

L Académie des Dalons L L est un projet expérimental d insertion sociale et professionnelle dans un dispositif global de soutien de jeunes en difficulté. Il s adresse aux volontaires âgés de 18 à 25 ans qui, sans formation

Plus en détail

Faites du Théâtre! 8 ème édition Une journée de pratique du théâtre. - - Lycées et Collèges - -

Faites du Théâtre! 8 ème édition Une journée de pratique du théâtre. - - Lycées et Collèges - - Faites du Théâtre! 8 ème édition Une journée de pratique du théâtre - - Lycées et Collèges - - Réunion d information pour les enseignants et les enseignantes Jeudi 18 juin 2015 à 18h Mardi 15 Septembre

Plus en détail

Le travail de maturité (TM) au Gymnase français

Le travail de maturité (TM) au Gymnase français Plan d'études Gymnase français de Bienne 9 Le (TM) au Gymnase français 2. Objectifs 3. Dispositif 3. Cadre du 3.. Choix du domaine et du sujet du 3..2 Organisation du 3..3 Déroulement du 3..4 Forme du

Plus en détail

Les investissements internationaux

Les investissements internationaux Conclusion : Doit-on réguler les IDE? Les investissements internationaux Introduction : Qu est ce qu un investissement direct à l étranger (IDE)? I) L évolution des IDE 1 Les IDE : une affaire entre riches

Plus en détail

GUIDE DE LA RETRAITE DES ARTISTES AUTEURS

GUIDE DE LA RETRAITE DES ARTISTES AUTEURS GUIDE DE LA RETRAITE DES ARTISTES AUTEURS 2014 IRCEC - Caisse nationale de retraite complémentaire des artistes auteurs GUIDE DE LA RETRAITE DES ARTISTES AUTEURS 2014 L IRCEC Votre cotisation RAAP Votre

Plus en détail

GRAND De l œuvre à l expo 2013-2014 Activité de mise en situation

GRAND De l œuvre à l expo 2013-2014 Activité de mise en situation GRAND De l œuvre à l expo 2013-2014 Activité de mise en situation Les œuvres présentées aux élèves à partir du diaporama servent de base de discussion (comparaisons et analyses), pour aborder les critères

Plus en détail

pour envisager le futur VILLE DE LAVAL Renouer avec la mémoire Laval PAYS-DE- LA-LOIRE Rédactrice : Johanna Couvreur - FAUT VOIR

pour envisager le futur VILLE DE LAVAL Renouer avec la mémoire Laval PAYS-DE- LA-LOIRE Rédactrice : Johanna Couvreur - FAUT VOIR Laval PAYS-DE- LA-LOIRE VILLE DE LAVAL Rédactrice : Johanna Couvreur - FAUT VOIR Renouer avec la mémoire pour envisager le futur L action culturelle dans la ville / Culture & Proximité 1 VILLE DE LAVAL

Plus en détail

Abd Al Malik: Ça c est du lourd!

Abd Al Malik: Ça c est du lourd! Abd Al Malik: Ça c est du lourd! Paroles et musique : Fayette-Mikano, Jouannest Polydor, Universal music Thèmes L immigration, la banlieue, la réussite sociale, le respect. Objectifs Objectifs communicatifs

Plus en détail

Un artiste, trois lieux: Le corps érotique Galerie Ligne treize à Carouge. Le corps intérieur Galerie la Ferme de la Chapelle

Un artiste, trois lieux: Le corps érotique Galerie Ligne treize à Carouge. Le corps intérieur Galerie la Ferme de la Chapelle communiqué de presse Exposition Francis-Olivier BRUNET La diagonale du corps 22 avril 17 mai 2009 Un artiste, trois lieux: Le corps érotique Galerie Ligne treize à Carouge Le corps intérieur Galerie la

Plus en détail

La parité? Femmes & Hommes au musée Condé DOMAINE DE CHANTILLY

La parité? Femmes & Hommes au musée Condé DOMAINE DE CHANTILLY La parité? Femmes & Hommes au musée Condé? Catalogue des modules de l exposition itinérante Service des Publics Actions éducatives et culturelles Introduction Le Domaine de Chantilly se mobilise en faveur

Plus en détail

Maisons de Victor Hugo. Paris / Guernesey

Maisons de Victor Hugo. Paris / Guernesey Dans l intimité d un écrivain, place des Vosges Ouvrant sur l un des plus beaux sites parisiens, la Place des Vosges, le Maison de Victor Hugo a pour mission de maintenir vivante la mémoire de ce génie,

Plus en détail