L Université Catholique de Lille Le Centre tchèque de Paris présentent du 6 au 30 mai 2009 à Lille. «Humaine Comédie» une exposition de Pavel Brázda

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L Université Catholique de Lille Le Centre tchèque de Paris présentent du 6 au 30 mai 2009 à Lille. «Humaine Comédie» une exposition de Pavel Brázda"

Transcription

1 L Université Catholique de Lille Le Centre tchèque de Paris présentent du 6 au 30 mai 2009 à Lille «Humaine Comédie» une exposition de Pavel Brázda Contact presse : Geneviève boulevard Vauban - Lille

2 Informations pratiques : L exposition sera ouverte au public du 6 mai 2009 au 30 mai 2009, du lundi au vendredi de 13h à 18h, Entrée libre et sur rendez-vous pour les groupes. Vernissage le mercredi 6 mai à 18h sous la présidence de Martine Aubry, Présidente de Lille3000, Présidente de Lille Métropole Communauté Urbaine, Maire de Lille en présence de S. Exc. M. Pavel Fischer, Ambassadeur de la République tchèque en France, Arnaud Lefort, Consul honoraire de la République tchèque à Lille Thérèse Lebrun, Président-Recteur de l Université Catholique de Lille Martin J. Bonhard, Directeur du Centre culturel tchèque à Paris Jean-Gaspard Pálenícek, Directeur-adjoint, Centre culturel tchèque à Paris et du peintre, Pavel Brázda 60 boulevard Vauban - Lille Légende de la couverture : Pavel Brázda Clown avec la lune, 2008 impression sur toile, 120 x 85 cm

3 L histoire tchèque est marquée au XX e siècle par toute une série de césures qui coïncident avec des années en 8 : la fi n du mois d octobre 1918 voit l effondrement de l Empire austro-hongrois et la naissance de la Tchécoslovaquie ; septembre et octobre 1938 la fi n de la Première République à la suite des accords de Munich ; en février 1948, le parti communiste tchécoslovaque met sous tutelle le pays ; en 1968, après une déstalinisation longuement différée, le printemps tchécoslovaque est écrasé par les troupes du pacte de Varsovie et c est la fi n de l utopie de la réformabilité du système soviétique ; 1988 : l URSS et ses alliés connaissent des diffi cultés de plus en plus sérieuses qui vont mener à l effondrement du bloc en Bien entendu, ces événements ont touché plus particulièrement les Tchèques et les Slovaques. Mais ils ont aussi été des événements européens, la Tchécoslovaquie étant en l occurrence un véritable sismographe de l Europe au XX e siècle. En effet, le destin de Pavel Brázda est particulièrement représentatif des affres que connut la Bohème au XX e siècle. Envoyé aux travaux obligatoires pendant la Seconde Guerre mondiale, persécuté sous le régime communiste, il fut de ceux qui, jusqu à la Révolution de velours en 1989, ne purent avoir de vie libre que dans la plus grande clandestinité. Enfin, en 2006, une grande exposition rétrospective qui lui fut dédiée à la Galerie nationale de Prague le consacra définitivement comme une des plus grandes personnalités de la peinture moderne tchèque. Il n est pas aisé de qualifi er son oeuvre en quelques mots. Dans les années 50-60, certains de ses tableaux se situent entre art brut et art informel, d autres préfi gurent le pop-art Cette exposition est la seconde exposition de ce peintre majeur tchèque en France. Elle présentera une sélection d œuvres très récentes. (Ces dernières années Pavel Brázda s est mis à l informatique). Un choix d œuvres très récentes, qu il désigne lui-même par le terme de «tableaux peints à l électricité». Sa méthode ici est de se baser sur des croquis anciens, souvent très détaillés, qu il simplifi e pour en faire des dessins simplifi és graphiquement au maximum. Il scanne ces derniers ensuite et les travaille à l ordinateur. Du point de vue de la composition, il s agit du même type de travail que pour des collages classiques, la spécifi cité ici étant celle du choix des couleurs et notamment de leur texture «granuleuse».

4 Pavel Brázda, peintre opprimé peintre révélé par Jean-Gaspard Pálení ek Pavel Brázda est né le 21 août 1926 à Brno, en Moravie (Bohème de l Est), dans une famille aisée. Son père, Osvald Brázda, est avocat et une des figures éminentes du parti agraire. Sa mère, Eva Brázdová-Koželuhová, est issue de la famille des frères apek : la grand-mère de Brázda, Helena Koželuhová- apková, était la sœur de Karel apek 1, écrivain et auteur dramatique de renom mondial, et de Josef apek 2, qui fut un des plus importants peintres tchèques du 20 e siècle. Celle-ci fut d abord l épouse de Josef Koželuh, à l origine de la fortune familiale. Après sa mort, elle se maria avec le poète et diplomate auprès de l Ambassade de Tchécoslovaquie à Paris, Josef Palivec. La famille Palivec et la famille Brázda possèdent alors toutes deux d excellentes collections d art moderne tchèque. Les premiers tableaux de Brázda sont issus de l expressionnisme et du cubisme. Dès 1943, il prend ses distances avec, d une part, le modernisme sous la forme qu il revêtait dans les années 30, et, d autre part, le formalisme, le surréalisme et le courant prôné par le Groupe 42 3.C est alors qu il fonde un mouvement qu il appellera l «hominisme» et qui se veut un art pour et sur les gens. Il s inspire de la vie quotidienne et des fêtes de la population des villes du 20 e siècle, notamment de sa ville natale. Il se base autant sur les amères réalités sociales que sur le folklore urbain et ses rêves, représentés à l époque avant tout par le parc d attractions de Brno et son «surréalisme pour les pauvres». La Ruelle près de la gare est un bon exemple de ce courant. En réaction aux injustices sociales que son enfance favorisée lui fait à présent percevoir de Pavel Brázda Ruelle près de la gare, détrempe et huile sur contre-plaqué scié, 47,5 x 42,5 cm façon aiguë, et sous l influence des mouvements d avant-garde de gauche, le jeune Brázda est tenté par l aventure communiste. Mais, à partir de 1944, l amitié avec les intellectuels Karel Teige 4 et Záviš 1 Karel apek ( ), journaliste et occasionnel metteur en scène, il commence à écrire avec son frère Josef des essais, puis il aborde à peu près tous les genres littéraires. Figure littéraire majeure de l entre-deux-guerres, ses pièces et ses romans ont rapidement connu un succès certain à l étranger, qui contribua à l expansion de la littérature tchécoslovaque de l époque. On y trouve des éléments de fiction parfois proches du fantastique (il est l inventeur du mot robot). 2 Moins connu mais autrement plus intéressant que son frère Karel, Josef apek ( ), peintre, écrivain, photographe et illustrateur, se fait d abord connaître comme peintre cubiste. Il participe à diverses revues culturelles et est l auteur de textes littéraires expressionnistes et de profonds essais d esthétique et de philosophie. Arrêté pour activités antifascistes et envoyé en camp de concentration en 1939, il décède au camp de Bergen-Belsen. 3 Fondé autour du théoricien de l art Jind ich Chalupecký, le Groupe 42 rassemblait sept peintres, un sculpteur, un photographe et cinq poètes dont Ji í Kolá, connu en France surtout pour ses collages. Il constituait, avec un goût marqué pour les ambiances de banlieue et la contingence de la vie quotidienne, un recoupement de l existentialisme avec une moralisation du surréalisme dont il récupérait certaines techniques. 4 Karel Teige ( ) est le plus important théoricien esthétique tchèque de l entre-deux-guerres, il joua un rôle majeur dans la création et l organisation des principaux mouvements d avant-garde tchèques. Outre ses études sur la littérature, le cinéma, l architecture (il enseigna au Bauhaus et prit parti pour le constructivisme, polémiquant avec Le Corbusier), il

5 Kalandra 5 ainsi que la découverte des procès staliniens d avant-guerre, il commencera à s inquiéter de la direction pro-moscovite du PC tchèque. Après un an de travail obligatoire comme bûcheron en , devenu employé volontaire du secrétariat régional du Parti, il décide, peu après, de rompre radicalement tout lien avec le PC. En juin 1945, il rédige un rapport factuel détaillé sur l expulsion des Allemands de Brno, intitulé «Ne sommes-nous pas patriotes? ou Le fascisme en Tchécoslovaquie», et l envoie à tous les journaux et magazines importants du pays. Aucun ne le publie, ce thème étant alors tabou. En , il s inscrit en histoire de l art et en philosophie à Brno, et en à l Ecole d art, d architecture et de design de Prague. Il est Pavel Brázda Dobromil et Dobromila (Le lit est ton église), 1953 détrempe sur contre-plaqué, 53 x 53 cm expulsé de la classe d Emil Filla 6 pour manque d intérêt pour la forme de l enseignement et pour ses nombreuses absences. Il est ensuite admis, en 1947, en troisième année directement, à l Académie des Beaux-arts, dans la classe de Vladimír Sychra. Il s y rapproche du peintre Ivan Sobotka autre grand outsider tchèque et, comme lui, véritablement découvert seulement à la fin des années 90 et y fait la connaissance de sa future épouse, le peintre V ra Nováková, avec laquelle il vit jusqu à ce jour. En 1948, lors des purges politiques qui ont lieu à tous les niveaux de la société après la prise de pouvoir par les communistes, le père de Brázda est privé du droit de poursuivre son métier d avocat et envoyé en travaux forcés une décision présentée non pas comme une punition, mais comme un honneur. Tous les biens de ses parents sont confisqués. En 1949, Josef Palivec est arrêté et condamné à vingt ans de prison, en marge du fameux procès-monstre avec Milada Horáková. Début 1949, Brázda est lui-même expulsé de l Académie, forcé au travail manuel après que les portes de toutes les autres écoles lui aient été fermées. V ra Nováková se voit frappée du même sort, avec pour seule cause sa liaison avec lui. Pavel Brázda La Bête guette, la bête a tout son temps, détrempe et huile sur contre-plaqué, 78 x 44 cm En , Brázda devient apprenti peintre en bâtiment, apprentissage qui passe alors encore par des cours privés auprès d un maître artisan. Bien qu il ait terminé produisit des dessins, des gravures, des photomontages, des collages et inventa le «tableau-poème». Après la guerre, il fut vilipendé comme trotskiste par les staliniens. 5 Journaliste, historien, critique de théâtre et de cinéma, proche des surréalistes, Záviš Kalandra ( ) sera condamné à mort lors du procès de Milada Horáková en Fortement influencé par le cubisme et notamment l œuvre de Picasso, l art d Emil Filla ( ) situe entre l'expression picturale passionnée, spontanée et la transfiguration poétique des qualités sensibles de la réalité.

6 son apprentissage avec succès, il n exercera jamais ce métier. V ra Nováková, elle, est enregistrée officiellement comme femme de ménage chez Helena Palivcová. En 1950, Brázda est menacé d enrôlement obligatoire dans un internat professionnel. Il en est exempté après avoir plaidé son incapacité au travail. C est à cette époque qu il crée ses autoportraits La Bête guette, la bête a tout son temps et N avez-vous pas oublié de vous raser?. Afin d empêcher la confiscation de la maison familiale en y enregistrant un habitant de plus, le 24 août 1950, Pavel Brázda épouse V ra Nováková. La suppression des informations personnelles leur permet de s inscrire tous deux à l Ecole d art, d architecture et de design de Prague dont ils obtiendront le diplôme deux ans plus tard. Ils deviennent alors «artistes de profession» dans un pays où l absence d emploi est passible de poursuites pour parasitisme social et sont enregistrés auprès du Fond tchécoslovaque des artistes peintres. Ils ne seront jamais membres de l officielle Union des artistes tchécoslovaques ni n en auront jamais le désir. Grâce au soutien de Helena Palivcová, ils sont logés et nourris, dans un premier temps. Ils gagnent modestement leur vie en illustrant des magazines et ouvrages spécialisés, principalement d anatomie et de botanique, très rarement en illustrant des œuvres littéraires (H. apková, M. Lermontov). En mars 1959 naît leur fille Kate ina. Pavel Brázda N avez-vous pas oublié de vous raser?, 1950 détrempe et huile sur contre-plaqué, 37 x 30 cm Pavel et Eva Brázda Garçon à lunettes, laine sur canevas, 19,5 x 19,5 cm Brázda crée alors divers cycles sur des motifs figuratifs, comme par exemple ceux, proches du pop-art, des Astronautes (1954) et des Pilotes de course ( ). Dans la seconde moitié des années 50 et dans la première moitié des années 60, il crée également divers tableaux, collages et reliefs structurels entre art brut et art informel, ainsi que des images brodées (en collaboration avec sa mère). Au milieu des années soixante, il revient à la peinture classique. Tout au long des années 70, à ses tableaux de visions grotesques, en petits et en grands formats, parfois avec une composition complexe et grandiose, s ajoutent des reliefs de têtes. Après l écrasement du Printemps de Prague, en 1968, il s avère pour Brázda et son épouse de plus en plus difficile de subsister. Enfin, en 1977, Brázda trouve un emploi d ouvrier dans la chaufferie à coke d une clinique de dentiste. Il y a pour collègues plusieurs intellectuels de l underground tchèque et la chaufferie est le lieu de fabrication

7 d une des importantes revues samizdat, Kritický sborník. C est d ailleurs pour protéger l existence de cette revue qu il ne signe pas la Charte 77, afin d éviter d attirer sur lui une attention plus soutenue de la police d Etat. Tout au long des années 70, Brázda et son épouse accueillent chez eux des séminaires clandestins de philosophie que fréquentent de nombreux intellectuels éminents, dont le philosophe Jan Pato ka 7. Pavel Brázda Pour certains ordonner, pour d autres obéir, huile sur toile, 60 x 85 cm En 1987, Brázda prend sa retraite et on lui autorise, à lui et à son épouse, un séjour aux Etats-Unis. A son retour, il peint plusieurs grands tableaux qui tentent d articuler ses impressions premières du voyage d une façon aussi documentaire que possible. La seconde moitié des années 80 est sous le signe de très nombreuses xérographies, créées à l aide de rudimentaires photocopieuses outil alors illégal en Tchécoslovaquie. Dans les années 90 et 2000, il continuera à en développer les très riches motifs, notamment dans le cycle de peintures Têtes bigarrées ( ) et dans celui des Tableaux peints à l électricité (à partir de 2007) pour lesquels il a recourt à l ordinateur. Au lendemain des premières grandes manifestations de novembre 1989, Brázda prend part à la Révolution de velours en créant un centre de production et de distribution de publication pour le Forum civique. Cependant, le retour de la démocratie en Tchécoslovaquie (en République tchèque, depuis 1993) ne s accompagne pas de la découverte, si longtemps renvoyée à plus tard, de son œuvre. Légataire universel de Josef Palivec, les biens familiaux lui sont restitués, mais la plupart des spécialistes d art ne le connaissent pas et les directeurs de galeries semblent ne pas s intéresser à lui. Ce sera un petit groupe d artistes indépendants, issus de l underground des années 80 et réunis autour de la revue Revolver Revue qui, peu à peu, l imposera définitivement, de sorte qu en 2000, quelquesunes de ses œuvres sont inclues dans l exposition permanente d art moderne tchèque de la Galerie nationale. Enfin, une grande exposition rétrospective lui est dédiée en 2006, le consacrant définitivement comme un des plus importants artistes modernes tchèques. d après la biographie p , in P emysl Arátor, Brázda, Prague, Argo, Après des études de philologie slave, de romanistique et de philosophie à la Faculté des Lettres de Prague, Jan Pato ka effectue plusieurs séjours d'études à Paris, à Berlin et à Freiburg, où il fait la connaissance d'e. Husserl, d'e. Fink et de M. Heidegger. La phénoménologie devient alors une des bases de sa philosophie. Il enseigne à la Faculté des Lettres jusqu'en 1949, avant d'être expulsé lors des purges de l'université. Il travaillera alors dans diverses institutions philosophiques plus ou moins marginales. En 1977, il signe la Charte 77 et devient, avec J. Hájek et V. Havel, l'un de ses premiers porte-paroles. Il est emprisonné sur-le-champ et meurt dans sa cellule, trois mois plus tard. Dans son œuvre philosophique, Jan Pato ka renoue avec la tradition représentée par J. A. Comenius, T. G. Masaryk et E. Husserl, liée à un effort d'ancrer la dimension morale de l'homme dans une époque qui nie cette dimension.

8 L œuvre de Pavel Brázda par Milan Knížák, directeur de la Galerie nationale tchèque L œuvre de Pavel Brázda s est développée dans une isolation absolue. Sous le régime communiste, elle ne fut respectée ni par la scène officielle tchèque, ni par l opposition artistique. On ne mentionnait pas son nom parmi ceux des artistes perçus alors comme une alternative et on ne l invitait pas aux importantes expositions. Pas même après 1989 n a-t-il réussi à percer dans les galeries. Je me permettrai ici d avancer qu il en fut ainsi parce que son œuvre est indépendante, originale et qu elle tient parfaitement la comparaison avec la scène artistique non seulement tchèque, mais surtout aussi mondiale. C est pour ce côté exceptionnel qu elle est restée à l écart de l univers tchèque, acculée dans une position marginale. J ai réussi à imposer que des tableaux de Brázda soient introduits dans l exposition permanente d art moderne de la galerie nationale à Prague. Car je suis persuadé que sans l œuvre de Brázda, cette exposition serait incomplète, appauvrie d un élément qui n a pas d équivalent aussi notoire pour son époque (et pas seulement en Bohème). J aimerais ici mentionner une partie de son œuvre que je considère comme importante et qui est représentée par un tableau exposé aujourd hui à la Galerie nationale tchèque sous le titre de Grand astronaute. Avec cette œuvre, Pavel Brázda a anticipé ce qui est apparu dans l arène artistique mondiale au tournant des années 50 et 60 du siècle dernier sous le nom de pop-art. L inspiration du folklore urbain, une relation ironisante à la technique, l inclusion de banalités dans la construction du tableau voilà les attributs à la base de son œuvre. Brázda montre bien ses origines européennes, c est pourquoi ses tableaux ressemblent plutôt au pop-art anglais qui émane et s attache à des techniques de peinture plus classiques et qui est intellectuellement c est-à-dire finement (mais non moins) critique envers ce que l on nomme civilisation. En ce sens, il diffère nettement du pop-art américain qui, de par sa simplicité formelle et son côté frappant, de par son renouement avec les techniques de la propagande et parfois aussi de par le caractère primitif de son contenu va un peu au devant du goût majoritaire du public, ce pourquoi il est d ailleurs plus connu. Ce texte bref n a d autre but que celui de signaler la nécessité de s intéresser à l œuvre de Brázda et de le replacer dans le contexte de l art mondial où il a sa place de droit. J ose affirmer que dans le futur (et je suis persuadé que les choses ont déjà commencé), nous verrons une réévaluation de l histoire de l art, notamment de l art moderne. Nous pouvons découvrir une certaine fadeur dans les principaux mouvements mis en valeur jusque là et au contraire trouver de la beauté dans ceux qui diffèrent, qui ne rentrent pas dans le courant principal, qui recherchent avec ténacité leurs propres positions. Il est de moins en moins de divergences sensées en ce monde, du moins c est ce qu il me semble, et cette impression s impose Pavel Brázda Grand astronaute, 1954 détrempe et huile sur contre-plaqué, 142 x 57,5 cm Galerie nationale tchèque à moi avec insistance. Je m excuse de l audace de ce pronostic, mais en lien avec l œuvre et le destin de Pavel Brázda, toute audace s évanouit.

9

10 [Les tableaux envoyés au Festival de la culture indépendante tchécoslovaque à Wroclaw furent confisqués par la police d Etat à la frontière et Pavel Brázda arrêté. A leur place, des cadres vides furent exposés.] 1990 Les tableaux confisqués fin 1989 sont exposés à la Galerie U e ických, Prague, février. Art alternatif tchèque Exposition d œuvres non signées de Viktor Karlík, Michal Singer et Pavel Brázda, ÚLUV, Prague. Polymorphie Tschekoslowakei Martin-Gropius-Bau, Berlin Si Hermína voyait ça Exposition d une demi-journée des artistes de Revolver Revue dans la brasserie Na Václavce, également nommée Chez Hermína, Prague, octobre Les beaux-arts de Revolver Revue Château de Zlín, en collaboration avec la Galerie Archa, octobre-novembre L aube des magiciens? II. Objets trouvés Galerie nationale, Palais Veletržní, Prague La fin du monde? Galerie nationale, Palais Kinski, Prague, mainovembre. Quatre œuvres de Pavel Brázda sont incorporées à la nouvelle exposition permanente d art moderne tchèque de la Galerie nationale, au Palais Veletržní, Prague. Exposition ambulante dans le tramway d Olomouc 30 xérographies en couleur accompagnées de textes, novembre-décembre. Dix-huit sans fin Galerie Navrátil, Prague, décembre œuvres d art du 20 e siècle Musée tchèque des beaux-arts à Prague, Maison de la Vierge noire, décembre 2000-février Anima animus Maison de la culture de Brno, avril-juin Salon des galeristes Mánes, Prague. Biennale internationale d art contemporain 2005 Galerie nationale, Palais Veletržní, juin-septembre. Expositions avec V ra Nováková 1976 Tableaux de Pavel Brázda et V ra Nováková Théâtre à Nerudovka, Prague, septembre Pavel Brázda/V ra Nováková années 50 Galerie PCK Ženské domovy, Prague, janvier-mars. [Exposition reprise en avril au Musée ethnographique d Olomouc, en mai au Musée de la ville de Cheb, en juin au Centre culturel de Budapest.] Participation au festival Grenzenlos, kulturelle Begegnung Prag-Berlin TreppTower Galerie, Berlin Pavel Brázda/V ra Nováková années 50 et 60 Château de Zlín, galerie Archa, Zlín, septembre Tableaux de Pavel Brázda et V ra Nováková Musée et galerie de B eclav, mai Pavel Brázda/V ra Nováková / tableaux structurels et en relief de la première moitié des années 60 Galerie Millenium, Prague, avril Pavel Brázda/V ra Nováková années 50 cinquante ans après Maison culturelle (ancienne synagogue) de Dob íš, novembre-décembre V ra Nováková Pavel Brázda Galerie V Kapli, Bruntál, avril-mai. Bibliographie indicative Viktor Karlík, Je suis aussi un pilote de course, in Revolver Revue, n 44, septembre 2000, p P emysl Arátor, Brázda, Prague, Argo, 2006.

11

12 Pavel Brázda Les Sosies, 2007 impression sur toile, 120 x 85 cm

13 Pavel Brázda Les chaussures dans lesquelles a marché l histoire et leur chef d orchestre, 2008 impression sur toile, 60 x 125 cm Pavel Brázda Le Conquérant, 2008 impresson sur toile, 60 x 84 cm

14 Pavel Brázda Monsieur Loyal et sa troupe, 2007 impression sur toile, 120 x 85 cm

15 Pavel Brázda Promenade précautionneuse dans la nature nocturne, 2008 impression sur toile, 60 x 105 cm Pavel Brázda devant des œuvres de son cycle Humaine comédie, 2009

HISTOIRE DES ARTS. Fiche méthode

HISTOIRE DES ARTS. Fiche méthode HISTOIRE DES ARTS CLASSE : 3 ème Période historique : XXème siècle Moment choisi : Guerre de Corée Thématique : Arts, Etats, pouvoir Sujet : Guerre froide Domaine artistique : Art du visuel Œuvre : Massacre

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. et les peintres d ajaccio 1890-1960. Exposition au Lazaret Ollandini-Musée Marc-Petit Ajaccio, 16 octobre-27 novembre 2010

DOSSIER DE PRESSE. et les peintres d ajaccio 1890-1960. Exposition au Lazaret Ollandini-Musée Marc-Petit Ajaccio, 16 octobre-27 novembre 2010 DOSSIER DE PRESSE corbellini, capponi et les peintres d ajaccio 1890-1960 Exposition au Lazaret Ollandini-Musée Marc-Petit Ajaccio, 16 octobre-27 novembre 2010 Contact : «Association le lazaret Ollandini-Musée

Plus en détail

PLAN. I La vie de Michel-Ange. II Les nombreux métiers de Michel-Ange. III Les peintures les plus célèbres. IV Un exemple de sculpture : Moise

PLAN. I La vie de Michel-Ange. II Les nombreux métiers de Michel-Ange. III Les peintures les plus célèbres. IV Un exemple de sculpture : Moise PLAN I La vie de Michel-Ange II Les nombreux métiers de Michel-Ange III Les peintures les plus célèbres 1 La voûte de la Chapelle Sixtine 2 Le jugement dernier IV Un exemple de sculpture : Moise Questionnaire

Plus en détail

Journée d étude organisée conjointement par l École régionale des beaux-arts de Rennes et l École nationale des beaux-arts de Lyon, à l occasion d un

Journée d étude organisée conjointement par l École régionale des beaux-arts de Rennes et l École nationale des beaux-arts de Lyon, à l occasion d un Journée d étude organisée conjointement par l École régionale des beaux-arts de Rennes et l École nationale des beaux-arts de Lyon, à l occasion d un atelier mené conjointement au cours de l année 2009-2010

Plus en détail

ALAIN-DOMINIQUE GALLIZIA

ALAIN-DOMINIQUE GALLIZIA ALAIN-DOMINIQUE GALLIZIA est un architecte français, mécène urbain et curateur-collectionneur œuvrant à la RECONNAISSANCE DE L ART DU GRAFFITI. L atelier de Boulogne Billancourt appelé «La Ruche du Tag»

Plus en détail

DU 4 au 25 juin 2016

DU 4 au 25 juin 2016 Exposition des élèves de l Atelier de Formation aux Arts Plastiques de la Ville de Colmar DU 4 au 25 juin 2016 Espace d Art Contemporain André Malraux 4 rue Rapp - 68000 COLMAR Renseignements : 03 89 24

Plus en détail

Présentation du programme de danse Questions-réponses

Présentation du programme de danse Questions-réponses Présentation du programme de danse Questions-réponses Description du programme Le DEC préuniversitaire en Danse du Cégep de Rimouski offre une formation collégiale préparatoire à la poursuite d études

Plus en détail

Situation d apprentissage et d évaluation en ARTS PLASTIQUES 1 er cycle primaire

Situation d apprentissage et d évaluation en ARTS PLASTIQUES 1 er cycle primaire Situation d apprentissage et d évaluation en ARTS PLASTIQUES 1 er cycle primaire : Durée : 3-4 périodes ½ période : préparation 2-3 périodes : réalisation ½ période : intégration Proposition de création

Plus en détail

TO Théâtre de l Orangerie 66 c, quai Gustave-Ador 1207 Genève. Genève, 31.03.2014. «Derrière une feuille» Francesca Reyes-Cortorreal.

TO Théâtre de l Orangerie 66 c, quai Gustave-Ador 1207 Genève. Genève, 31.03.2014. «Derrière une feuille» Francesca Reyes-Cortorreal. FICHE COMM MODèLE 2014 - Saison#3 TITRE DE événement-exposition : «Derrière une feuille» AUTEURE : Francesca Reyes-Cortorreal artiste peintre GENRE : Installation de tableaux (techniques mixtes) DURéE

Plus en détail

Jeunes sur la piste du patrimoine mondial Programme de jumelage scolaire 2015-2016. Projet

Jeunes sur la piste du patrimoine mondial Programme de jumelage scolaire 2015-2016. Projet Jeunes sur la piste du patrimoine mondial Programme de jumelage scolaire 2015-2016 Projet LA DESCRIPTION DU PROJET Jeunes sur la piste du patrimoine mondial consiste à jumeler des écoles situées dans les

Plus en détail

Arts visuels et design

Arts visuels et design Arts visuels et design Après les études, les nouveaux diplômés HES en arts visuels et en design travaillent avant tout dans le secteur des services privés, principalement au sein d ateliers de graphisme

Plus en détail

Discours d ouverture du 2ème Forum international. des Travailleurs Sociaux de Rue. 26 octobre 2010

Discours d ouverture du 2ème Forum international. des Travailleurs Sociaux de Rue. 26 octobre 2010 Discours d ouverture du 2ème Forum international des Travailleurs Sociaux de Rue 26 octobre 2010 Jan Jařab, Représentant régional de la Haut-Commissaire de l ONU pour les Droits de l Homme Mesdames et

Plus en détail

Napoléon. Grâce à ces différentes victoires, il devient général.

Napoléon. Grâce à ces différentes victoires, il devient général. Napoléon Lorsque la Révolution éclate en 1789, le lieutenant Napoléon Bonaparte a 19 ans. Il est déjà soldat dans l armée et participe aux batailles entre les français qui sont pour la révolution et ceux

Plus en détail

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du développement personnel, vous avez lancé votre activité il y a quelques semaines ou quelques mois et vous aimeriez la

Plus en détail

Exposition Thibault Hazelzet

Exposition Thibault Hazelzet Exposition Thibault Hazelzet 11 septembre au 30 octobre 2010 _ vernissage le samedi 11 septembre de 15h à 22h rencontre à la galerie avec François Jaudon (philosophe) et Thibault Hazelzet le mercredi 13

Plus en détail

INSTITUT de THEATRE FRANCOPHONE DE POLOGNE. Programme de développement des pratiques théâtrales dans des classes de FLE

INSTITUT de THEATRE FRANCOPHONE DE POLOGNE. Programme de développement des pratiques théâtrales dans des classes de FLE INSTITUT de THEATRE FRANCOPHONE DE POLOGNE Programme de développement des pratiques théâtrales dans des classes de FLE Lycée / septembre 2015 - juin 2018 Rapport sur l activité théâtrale en français dans

Plus en détail

RAPPORT DE STAGE Stage d observation chez Magnum Photos

RAPPORT DE STAGE Stage d observation chez Magnum Photos Rédigé par : Julie PICHOT TABLE DES MATIERES 1. CHOIX DU STAGE : MAGNUM PHOTOS... 2 2. PRESENTATION DE L ENTREPRISE MAGNUM PHOTOS... 2 2.1 CREATION DE L ENTREPRISE... 2 STATUT JURIDIQUE DE L ENTREPRISE...

Plus en détail

Le Petit Musée Fiche pédagogique - à découvrir en classe ou à la maison

Le Petit Musée Fiche pédagogique - à découvrir en classe ou à la maison Le Petit Musée Fiche pédagogique - à découvrir en classe ou à la maison Nom : Prénom : Classe : Naissance du collage Pablo Picasso, Nature morte à la chaise cannée, 1912 Max Ernst, Le Rossignol chinois,

Plus en détail

Gérard Garouste, éloge du questionnement

Gérard Garouste, éloge du questionnement Peinture Entretien avec Philippe Piguet Gérard Garouste, éloge du questionnement Face à la critique radicale de l acte de peindre, reprendre la peinture à l origine. La confronter aux Maîtres du passé

Plus en détail

Soirée le 20 décembre à Lille Grand Palais

Soirée le 20 décembre à Lille Grand Palais Soirée le 20 décembre à Lille Grand Palais SOMMAIRE La scénographie page 3 Concept général Concept secondaire Les espaces page 4 Le parcours La signalétique L installation page 5 Les supports et matériaux

Plus en détail

Histoire de l Adolescence ( 1850 1914 ), Agnès Thiercé, Histoire de l éducation, Belin, 1999

Histoire de l Adolescence ( 1850 1914 ), Agnès Thiercé, Histoire de l éducation, Belin, 1999 Histoire de l Adolescence ( 1850 1914 ), Agnès Thiercé, Histoire de l éducation, Belin, 1999 Flore Berlingen Sciences Po, Conférence d Histoire Si son domaine de prédilection est l adolescence, ce n est

Plus en détail

N 39 Du 3 déc au 7 déc 2012

N 39 Du 3 déc au 7 déc 2012 N 39 Du 3 déc au 7 déc 2012 LA SÉANCE D ACTU DE LA SEMAINE L article choisi de la semaine : 5 décembre 2012 par Pauline Martineau Où peut-on voir ce célèbre tableau? FICHE ÉLÈVE LES MOTS DE LA SEMAINE

Plus en détail

PATRIMOINE MONDIAL DE L UNESCO SALINE ROYALE ARC ET SENANS CENTRE CULTUREL DE RENCONTRE

PATRIMOINE MONDIAL DE L UNESCO SALINE ROYALE ARC ET SENANS CENTRE CULTUREL DE RENCONTRE PATRIMOINE MONDIAL DE L UNESCO SALINE ROYALE ARC ET SENANS CENTRE CULTUREL DE RENCONTRE La 1ère architecture industrielle distinguée par l UNESCO Inscrite au Patrimoine Mondial par l UNESCO depuis 1982,

Plus en détail

Dossier de presse. Novembre 2013

Dossier de presse. Novembre 2013 Dossier de presse - Studio Sandra Hellmann - Novembre 2013 1 Sommaire I / INTRODUCTION II / A PROPOS DE SANDRA a) Un parcours atypique b) Le style Sandra Hellmann III / STUDIO SANDRA HELLMANN a) Le process

Plus en détail

Son père pendant son immobilisation, avait fait installer des miroirs au dessus de son lit. Elle s est tout naturellement prise comme modèle

Son père pendant son immobilisation, avait fait installer des miroirs au dessus de son lit. Elle s est tout naturellement prise comme modèle MEXIQUE ETATS-UNIS Le drapeau mexicain Le fait qu elle le tienne dans sa main gauche indique qu elle préfère son pays d origine Le drapeau américain Il flotte dans la fumée des cheminées d usine C est

Plus en détail

Quelle est situation durant sa vie?

Quelle est situation durant sa vie? Benjamin CHOPARD CM1 Avril 2008 Ecole de saint Blaise Briançon Vincent Van Gogh (1853 1890) Qui est Van Gogh? Vincent Van Gogh est né en Hollande ( au Pays-Bas) en 1853 à Groot- Zundert. C est le fils

Plus en détail

Dossier pédagogique Ateliers pour les collèges

Dossier pédagogique Ateliers pour les collèges M u s é e d u V i e u x N î m e s Dossier pédagogique Ateliers pour les collèges Contact Charlotte Caragliu, Chargée de projet pour les collèges, les lycées et les écoles supérieures Isaline Portal, Responsable

Plus en détail

Plus de 300 enfants de Mainvilliers et Vernouillet ont célébré cette date si importante pour eux!

Plus de 300 enfants de Mainvilliers et Vernouillet ont célébré cette date si importante pour eux! Avec la participation de la ville de Vernouillet (2 ème Ville Amie des enfants du département) Plus de 300 enfants de Mainvilliers et Vernouillet ont célébré cette date si importante pour eux! 19/20 Novembre

Plus en détail

Dossier de candidature Jeunes Ambassadeurs 2013

Dossier de candidature Jeunes Ambassadeurs 2013 Région Rhône-Alpes (Département du Rhône) Dossier de candidature Jeunes Ambassadeurs 2013 1) Présentation du programme Le programme Jeunes Ambassadeurs 2013 est proposé par l Acsé (Agence nationale pour

Plus en détail

PRESTATIONS DE SERMENT DES AVOCATS

PRESTATIONS DE SERMENT DES AVOCATS PRESTATIONS DE SERMENT DES AVOCATS C est avec beaucoup de plaisir, monsieur le Bâtonnier FOUQUET, que j ai reçu, comme vous, monsieur le Premier Président, la nouvelle de ce que cette année, les jeunes

Plus en détail

DES PHOTOGRAPHIES POUR UNE BIBLIOTHÈQUE

DES PHOTOGRAPHIES POUR UNE BIBLIOTHÈQUE DES PHOTOGRAPHIES POUR UNE BIBLIOTHÈQUE PROJET DE CRÉATION D UNE BIBLIOTHÈQUE POUR L ÉCOLE PRIMAIRE DE L ENSEIGNEMENT DE BASE DU SECTEUR II, PÔ, BURKINA FASO Anya Tikhomirova atikho@gmail.com LE PROJET

Plus en détail

Généralités. Formations transversales aux sciences humaines: histoire, sociologie, littérature, langues, droit, économie, géopolitique.

Généralités. Formations transversales aux sciences humaines: histoire, sociologie, littérature, langues, droit, économie, géopolitique. Généralités Difficile de faire la différence entre des formations orientées vers la science politique et une autre vers les relations internationales dans l organisation de l enseignement supérieur français.

Plus en détail

Ce totem est le point de départ du jeu.

Ce totem est le point de départ du jeu. Ce totem est le point de départ du jeu. Demande ton livret de jeu au stand de l Unicef puis pars à la découverte de 5 enfants du monde. Comme toi, ils ont des droits, mais ces derniers ne sont pas toujours

Plus en détail

L Ina, avec le Mondial de l Automobile, lance une nouvelle opération Ina Mémoires partagées

L Ina, avec le Mondial de l Automobile, lance une nouvelle opération Ina Mémoires partagées L Ina, avec le Mondial de l Automobile, lance une nouvelle opération Ina Mémoires partagées L Institut national de l audiovisuel (INA) lance l opération Ina Mémoires partagées Automobile. Cet appel à contribution

Plus en détail

Pol bury Peintures (1947-1953)

Pol bury Peintures (1947-1953) Pol bury Peintures (1947-1953) VERNISSAGE LE JEUDI 25 SEPTEMBRE Exposition du 25 septembre au 15 novembre G allery L a u r e n t i n Bruxelles Rue Ernest Allard, 43 I 1000 Bruxelles I Belgique Tél. : +32

Plus en détail

Tania Mignacca. Nom 1 Nom 2 Nom 3 Nom 4 Nom du collectif Nom de l'institution Courriel Téléphone

Tania Mignacca. Nom 1 Nom 2 Nom 3 Nom 4 Nom du collectif Nom de l'institution Courriel Téléphone Question Présentez-vous : Nom Nom 1 Nom 2 Nom 3 Nom 4 Nom du collectif Nom de l'institution Courriel Téléphone Ville Biographie Mot clé choisi Résumé Answer Individu Tania Mignacca Montréal Illustratrice

Plus en détail

SAINT JULIEN EN GENEVOIS

SAINT JULIEN EN GENEVOIS SAINT JULIEN EN GENEVOIS PROJET EDUCATIF ENFANCE-JEUNESSE Préambule Le service enfant jeunesse a une mission éducative et de prévention sociale auprès des enfants et des jeunes. (3-18 et jeunes adultes).

Plus en détail

Emeric Feher À la vie à l image

Emeric Feher À la vie à l image Les Éditions du patrimoine présentent Emeric Feher À la vie à l image > Un photographe humaniste talentueux et méconnu > Une collection de photographies en grande partie inédite révélée au public > Une

Plus en détail

Le Centre du graphisme présente TYPOGRAPHIES PARALLÈLES /2 du 5 décembre 2013 au 31 janvier 2014

Le Centre du graphisme présente TYPOGRAPHIES PARALLÈLES /2 du 5 décembre 2013 au 31 janvier 2014 photographies de michel bouvet Traversées Typographiques dans la France des cartes postales des années 50 à 80 voyages Typos dessins d anita gallego Photographies de Michel Bouvet Michel Bouvet photographie

Plus en détail

INFORMATIQUE ET LIBERTES

INFORMATIQUE ET LIBERTES INFORMATIQUE ET LIBERTES MARCIN SKUBISZEWSKI skubi@skubi.net http://www.skubi.net c Marcin Skubiszewski Informatique et libertés 1 INFORMATIQUE ET LIBERTES De quoi parlons-nous? de données nominatives

Plus en détail

Bienvenue dans le monde de la construction logicielle

Bienvenue dans le monde de la construction logicielle Chapitre 1 Bienvenue dans le monde de la construction logicielle Sommaire : 1.1 La construction logicielle, qu est-ce que c est? : page 3 1.2 Pourquoi la construction logicielle est-elle importante? :

Plus en détail

Le mécénat d entreprise

Le mécénat d entreprise Le mécénat d entreprise Ubiqus Paris, le 1 er octobre ] Sommaire Ouverture... 3 Georges CHABIN, Directeur de la communication... Qu est-ce que le mécénat?... 3 Maxine HEBERT, Responsable du Mécénat, société

Plus en détail

Appel à projet Jeune Création Métiers d Art Exposition

Appel à projet Jeune Création Métiers d Art Exposition Les modalités : 17 grande rue 58310 Saint-Amand-en-Puisaye tél. : 06 62 63 27 76/03 86 39 63 72 mail. : galeriesaintam@gmail.com mail : contact@galerielartetlamatiere.com Appel à projet Jeune Création

Plus en détail

Profession PHOTOGRAPHE INDÉPENDANT. Éric Delamarre. Groupe Eyrolles, 2009, 2011, ISBN : 978-2-212-67338-8. 2 e édition

Profession PHOTOGRAPHE INDÉPENDANT. Éric Delamarre. Groupe Eyrolles, 2009, 2011, ISBN : 978-2-212-67338-8. 2 e édition Profession PHOTOGRAPHE INDÉPENDANT Éric Delamarre Groupe Eyrolles, 2009, 2011, ISBN : 978-2-212-67338-8 2 e édition Avant-propos Être photographe professionnel indépendant, c est avant tout concevoir,

Plus en détail

Admission de stagiaires internationaux

Admission de stagiaires internationaux Admission de stagiaires internationaux Dossier de candidature à l Institut national du patrimoine Département des restaurateurs Nom Prénom Spécialité demandée Dates souhaitées du stage Université d origine

Plus en détail

CIRCULAIRE N 2100 DU 09/11/2007

CIRCULAIRE N 2100 DU 09/11/2007 CIRCULAIRE N 2100 DU 09/11/2007 Objet : Circulaire d information concernant l Appel à projets- Littérature de Jeunesse. Réseaux : Communauté française/officiel subventionné/ Libre subventionné (conf. /

Plus en détail

PROJET «LA GAMINERIE» APPEL À PROJET ARTISTIQUE

PROJET «LA GAMINERIE» APPEL À PROJET ARTISTIQUE MUSIQUES EN STOCK MUSIQUES EN STOCK 2016 DU 29 JUIN AU 2 JUILLET 2016 - CLUSES (74) PROJET «LA GAMINERIE» APPEL À PROJET ARTISTIQUE PRÉSENTATION DU MUSIQUES EN STOCK Musiques en Stock : un festival atypique

Plus en détail

Séraphine LOUIS (1864 1942) Artiste peintre

Séraphine LOUIS (1864 1942) Artiste peintre Séraphine LOUIS (1864 1942) Artiste peintre Séraphine LOUIS est née le 3 septembre 1864, à ARSY, entre COMPIEGNE et CLERMONT. ARSY Sa mère meurt un an après sa naissance et elle vit alors avec son père

Plus en détail

Vivian Maier DOSSIER DE PRESSE. VERNISSAGE Mardi 15 octobre de 18h à 21h

Vivian Maier DOSSIER DE PRESSE. VERNISSAGE Mardi 15 octobre de 18h à 21h DOSSIER DE PRESSE Vivian Maier VERNISSAGE Mardi 15 octobre de 18h à 21h EXPOSITION du mercredi 16 octobre au samedi 21 décembre 2013 Du mercredi au samedi de 14h à 19h et sur rendez-vous Nous sommes heureux

Plus en détail

1Retrouvez cette œuvre dans l espace.

1Retrouvez cette œuvre dans l espace. CORRIGE Exposition temporaire : De Chaissac à Hyber, parcours d un amateur vendéen ETUDE D ŒUVRE 1Retrouvez cette œuvre dans l espace. Complétez le questionnaire. Attention : plusieurs réponses sont parfois

Plus en détail

Le présent dossier de demande de bourse d études pour l étranger est composé de :

Le présent dossier de demande de bourse d études pour l étranger est composé de : Com m issa r ia t gé né r a l a ux Re la tions inte r na tiona le s D E L A CO MMU N A U T E FRA N ÇA I SE D E BE L G I Q U E MI N I ST È RE D E L A RÉ G I O N W A L L O N N E D ir e c tion gé né r a le

Plus en détail

La fonction communication en collectivité locale

La fonction communication en collectivité locale Enquête Métiers Cap Com - Occurrence 2011 en partenariat avec le 2 ème partie La fonction communication en collectivité locale Organisation, missions, moyens et outils Introduction. Les quelques 4000 communes

Plus en détail

Candidature des participants. PEJ-France Caen

Candidature des participants. PEJ-France Caen Candidature des participants PEJ-France Caen Du 29 mai au 8 juin 2014 2 Le mot du président Malo MOFAKHAMI Président du PEJ-France Chers participants, En 2014, le Parlement Européen des Jeunes - France

Plus en détail

ROUTE 2 // VERS LE PAYS DE VULCAIN, LE CREUSET ARTISTIQUE // RÉGION DE VALENCIENNES

ROUTE 2 // VERS LE PAYS DE VULCAIN, LE CREUSET ARTISTIQUE // RÉGION DE VALENCIENNES ROUTE 2 // VERS LE PAYS DE VULCAIN, LE CREUSET ARTISTIQUE // RÉGION DE VALENCIENNES 1h10 50.30114,3.385816 sportif moyen détente facile familial INTRODUCTION Jules Verne, Vincent Van Gogh, Emile Zola,

Plus en détail

Au moment du regain d intérêt des années 1960 pour l Art Nouveau, les étudiants

Au moment du regain d intérêt des années 1960 pour l Art Nouveau, les étudiants Au moment du regain d intérêt des années 1960 pour l Art Nouveau, les étudiants du monde entier décoraient leur chambre d affiches de Mucha représentant des jeunes filles aux mèches folles et les pochettes

Plus en détail

Dossier de candidature à l accès en MASTER DROIT 2 e année MENTION DROIT PRIVÉ Master professionnel : Spécialité "Droit des affaires"

Dossier de candidature à l accès en MASTER DROIT 2 e année MENTION DROIT PRIVÉ Master professionnel : Spécialité Droit des affaires Université de Savoie Faculté de droit Photo Dossier de candidature à l accès en MASTER DROIT 2 e année MENTION DROIT PRIVÉ Master professionnel : Spécialité "Droit des affaires" Année Universitaire 2014-2015

Plus en détail

L INITIATION PROFESSIONNELLE DES ENSEIGNANTS DU SUPÉRIEUR

L INITIATION PROFESSIONNELLE DES ENSEIGNANTS DU SUPÉRIEUR 1 L INITIATION PROFESSIONNELLE DES ENSEIGNANTS DU SUPÉRIEUR COULON Alain Professeur de sciences de l éducation à Paris 8 Directeur du CIES Sorbonne Les Centres d Initiation à l Enseignement Supérieur (CIES)

Plus en détail

Objet : Demande d admission à l Université de Mons Année académique 2010-2011 (Etudiants hors Union Européenne)

Objet : Demande d admission à l Université de Mons Année académique 2010-2011 (Etudiants hors Union Européenne) Objet : Demande d admission à l Université de Mons Année académique 2010-2011 (Etudiants hors Union Européenne) Madame, Mademoiselle, Monsieur, Afin de permettre l examen de votre demande d admission à

Plus en détail

OFFRES D OPTIONS. DP3 Découverte Professionnelle 3h Langues anciennes SEA Section Européenne Anglais SED Section Européenne Allemand

OFFRES D OPTIONS. DP3 Découverte Professionnelle 3h Langues anciennes SEA Section Européenne Anglais SED Section Européenne Allemand OFFRES D OPTIONS DP3 Découverte Professionnelle 3h Langues anciennes SEA Section Européenne Anglais SED Section Européenne Allemand Option DP3 Qu est-ce que la DP3? La DP3 est une option de Découverte

Plus en détail

PRÉSENTATION Vous trouverez dans ce document une sélection de travaux effectuez pendant mes études et ceux en collaboration avec des associations.

PRÉSENTATION Vous trouverez dans ce document une sélection de travaux effectuez pendant mes études et ceux en collaboration avec des associations. graphisme + espace public Bérangère Magaud {74 rue d Hautpoul 75019 Paris } 06 62 07 07 27 PRÉSENTATION Vous trouverez dans ce document une sélection de travaux effectuez pendant mes études et ceux en

Plus en détail

... *Etudiant en contrat de professionnalisation en alternance - Formation suivie en 2013/2014 : *Demandeur d emploi depuis le :...

... *Etudiant en contrat de professionnalisation en alternance - Formation suivie en 2013/2014 : *Demandeur d emploi depuis le :... Institut Supérieur de la Finance (ISFi) Banque et Affaires Internationales MASTER 2 Spécialité Financement d Entreprise et d Affaires Internationales Choix de l option pour laquelle vous postulez (Cochez

Plus en détail

Séance n 8. TD. Tableau n 1. Les effectifs des groupes socioprofessionnels en 1975 et 2006

Séance n 8. TD. Tableau n 1. Les effectifs des groupes socioprofessionnels en 1975 et 2006 Séance n 8. TD 1. L évolution des catégories socioprofessionnelles Tableau n 1. Les effectifs des groupes socioprofessionnels en 1975 et 2006 En milliers Groupe socioprofessionnel 1975 2006 s 1691 560

Plus en détail

Mes grands-parents à La Havane en 1957

Mes grands-parents à La Havane en 1957 11 juin 2015 Mes grands-parents à La Havane en 1957 Mon histoire à Cuba commence avant ma naissance. Mon grand-père d origine québécoise et ingénieur à l époque pour la Ville de Montréal, a fait un séjour

Plus en détail

Anne-Marie Pansart. Emotions

Anne-Marie Pansart. Emotions Emotions 17 janvier 1948, artiste plasticienne allie les techniques du dessin, de la peinture et de la photo pour faire transparaître la beauté de la lumière avec passion. Lors de ses études de médecine

Plus en détail

Décembre, le mois du cinéma à l Atelier Numérique

Décembre, le mois du cinéma à l Atelier Numérique CONF ÉRENCES Décembre, le mois du cinéma à «Comment réaliser un court métrage», par Ari pictures Vendredi 13/12-19h30 Arthur Choupin, réalisateur, et Sébastien Baudier, producteur, proposent de partager

Plus en détail

Faites du Théâtre! 8 ème édition Une journée de pratique du théâtre. - - Lycées et Collèges - -

Faites du Théâtre! 8 ème édition Une journée de pratique du théâtre. - - Lycées et Collèges - - Faites du Théâtre! 8 ème édition Une journée de pratique du théâtre - - Lycées et Collèges - - Réunion d information pour les enseignants et les enseignantes Jeudi 18 juin 2015 à 18h Mardi 15 Septembre

Plus en détail

Galerie Louis Gendre. Communiqué de presse - Marcin Sobolev. «Dernier métro»

Galerie Louis Gendre. Communiqué de presse - Marcin Sobolev. «Dernier métro» Communiqué de presse - Marcin Sobolev «Dernier métro» Galerie Louis Gendre 4 septembre - 23 octobre 2015 Vernissage le jeudi 3 septembre 2015-18h 7, rue Charles Fournier - 63400 Chamalières Du mercredi

Plus en détail

Motion de résultats Christine Panchaud, Coordinatrice de programme, Bureau International de l Education, UNESCO

Motion de résultats Christine Panchaud, Coordinatrice de programme, Bureau International de l Education, UNESCO 3 ème séminaire international BIE - UNESCO Dialogue politique et stratégies de mise en œuvre du changement du curriculum de l éducation de base pour lutter contre la pauvreté. Ouagadougou 13-17 mars 2006

Plus en détail

Parce que la photographie ne peut vivre sans partage et transmission...

Parce que la photographie ne peut vivre sans partage et transmission... Parce que la photographie ne peut vivre sans partage et transmission... Permettre à tous de rencontrer des photographes expérimentés, d apprendre et de vivre des expériences nouvelles en photographie à

Plus en détail

Du 12 mai au 30 juillet 2012. Au Musée des Arts Naïfs et Populaires de Noyers sur Serein

Du 12 mai au 30 juillet 2012. Au Musée des Arts Naïfs et Populaires de Noyers sur Serein Du 12 mai au 30 juillet 2012 Au Musée des Arts Naïfs et Populaires de Noyers sur Serein "Noyers: les cabanes de vignes vues par un peintre, François Poitout" Crédit photos: François Poitout Textes extraits

Plus en détail

CONCOURS DE BRODERIE AU POINT DE BAYEUX :

CONCOURS DE BRODERIE AU POINT DE BAYEUX : CONCOURS DE BRODERIE AU POINT DE BAYEUX : A l occasion des journées du patrimoine, septembre 2010 et 2011, et pour l anniversaire de la Normandie, l atelier d artisan d art Bayeux Broderie, organise en

Plus en détail

toute vie mérite d être écrite dans un livre

toute vie mérite d être écrite dans un livre toute vie mérite d être écrite dans un livre votre histoire mérite un livre. osez transmettre l essentiel. Grâce à ses 5 formules et à son réseau de plus de 90 biographes, Plume d Eléphant permet à tout

Plus en détail

COMPTE-RENDU DU 29-03-2013. A LA RENCONTRE DES UNIVERSITES PARISIENNES : Panthéon-Sorbonne (paris 1)

COMPTE-RENDU DU 29-03-2013. A LA RENCONTRE DES UNIVERSITES PARISIENNES : Panthéon-Sorbonne (paris 1) 1 COMPTE-RENDU DU 29-03-2013 A LA RENCONTRE DES UNIVERSITES PARISIENNES : Panthéon-Sorbonne (paris 1) Dispositifs généraux de licence à Paris 1 Panthéon-Sorbonne M. Boutry, président 51 000 inscrits sur

Plus en détail

Efforts comparables, influence sur les politiques

Efforts comparables, influence sur les politiques Les réseaux et les domaines de programme du CRDI Efforts comparables, influence sur les politiques Mars 2006 En 2006, le CRDI a procédé à une évaluation d envergure du soutien qu il a accordé aux réseaux

Plus en détail

Caylus : Magna Carta - Règles d initiation. Il était une fois... But du Jeu. Préparation

Caylus : Magna Carta - Règles d initiation. Il était une fois... But du Jeu. Préparation Caylus : Magna Carta - Règles d initiation Un jeu de William Attia Illustrations d Arnaud Demaegd Design de Cyril Demaegd FAQ et forum : http://www.ystari.com Bienvenue dans la version d initiation des

Plus en détail

Raphaël à Rome. Une rétrospective exceptionnelle sur les années de maturité du maître italien

Raphaël à Rome. Une rétrospective exceptionnelle sur les années de maturité du maître italien Raphaël à Rome Une rétrospective exceptionnelle sur les années de maturité du maître italien Raphaël, La Vierge a la tenture. 1514. Alte Pinakothek, Munich Exposition au Musée du Louvre Hall Napoléon Du

Plus en détail

Domaines professionnels

Domaines professionnels Anglais LICENCE 2 Objectifs de la formation La licence d anglais LLCE de l université Bordeaux Montaigne se caractérise par la grande pluridisciplinarité, la richesse et la variété de ses contenus, ainsi

Plus en détail

L ART DE L ESPACE = LA CITE RADIEUSE DE MARSEILLE PAR LE CORBUSIER

L ART DE L ESPACE = LA CITE RADIEUSE DE MARSEILLE PAR LE CORBUSIER L ART DE L ESPACE = LA CITE RADIEUSE DE MARSEILLE PAR LE CORBUSIER La cité radieuse est haute de 17 étages et regroupe 337 appartements (137x 56 x 24m). Le toit comporte une école maternelle, une piste

Plus en détail

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE [Prénom Nom] Rapport sur le stage effectué du [date] au [date] Dans la Société : [NOM DE LA SOCIETE : Logo de la société] à [Ville] [Intitulé du

Plus en détail

Initiation à l histoire de l art

Initiation à l histoire de l art Niki de Saint Phalle II Niki de Saint Phalle (1930-2002) aborde l art en autodidacte. Elle commence à peindre en 1952. Ses tableaux plâtrés : «Les Tirs» (1960) auxquels sont attachés des poches de peinture

Plus en détail

Imag Exclusive - Géraldine Vian. www.imagexclusive.com

Imag Exclusive - Géraldine Vian. www.imagexclusive.com Imag Exclusive - Géraldine Vian 18 rue Pasquier 75008 Paris Tel. :+33 (0)7.78.10.40.80 - Tel. :+33 (0)1.84.16.69.88 geraldine.vian@imagexclusive.com - presse@imagexclusive.fr www.imagexclusive.com Des

Plus en détail

Le pouvoir des couleurs. Monochrome. L art contemporain. L art abstrait. Démarche. «Expérience monochrome» Fiche technique

Le pouvoir des couleurs. Monochrome. L art contemporain. L art abstrait. Démarche. «Expérience monochrome» Fiche technique «Expérience monochrome» Fiche technique Monochrome Le pouvoir des couleurs Monochrome (Définition issue du «vocabulaire d Esthétique» d Etienne Souriau) : Qui est d une seule couleur. On ne qualifie guère

Plus en détail

architecture et typographie, volet n 2 : le point de vue typographique

architecture et typographie, volet n 2 : le point de vue typographique architecture et typographie, volet n 2 : le point de vue typographique Mardi 3 novembre 2009 École des beaux-arts de Rennes 34, rue Hoche, 35000 Rennes Auditorium 14h30-18h30 Typographie et architecture

Plus en détail

NOTORIETE DE L ECONOMIE SOCIALE SOLIDAIRE ET ATTENTES DE LA JEUNESSE

NOTORIETE DE L ECONOMIE SOCIALE SOLIDAIRE ET ATTENTES DE LA JEUNESSE NOTORIETE DE L ECONOMIE SOCIALE SOLIDAIRE ET ATTENTES DE LA JEUNESSE - Note de synthèse de l'institut CSA - N 1100760 Juin 2011 2, rue de Choiseul CS 70215 75086 Paris cedex 02 Tél. (33) 01 44 94 59 11

Plus en détail

MASTER 2 MENTION DROIT DE L'ENTREPRISE, PARCOURS DROIT DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE ET DES TIC

MASTER 2 MENTION DROIT DE L'ENTREPRISE, PARCOURS DROIT DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE ET DES TIC MASTER 2 MENTION DROIT DE L'ENTREPRISE, PARCOURS DROIT DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE ET DES TIC RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine ministériel : Droit, Economie, Gestion Mention

Plus en détail

«Picasso joue de la guitare» Fiche technique

«Picasso joue de la guitare» Fiche technique «Picasso joue de la guitare» Fiche technique Le cubisme Pablo Picasso Les artistes Pablo Picasso et Georges Braque ont changé la face de l'art, au 20e siècle, en fragmentant le sujet de leurs œuvres d'art

Plus en détail

SERGE BOUCHARD ANTHROPOLOGUE ET COMMUNICATEUR, CONFÉRENCE INAUGURALE DU FORUM SUR LE PLAN NORD, MAI 2012

SERGE BOUCHARD ANTHROPOLOGUE ET COMMUNICATEUR, CONFÉRENCE INAUGURALE DU FORUM SUR LE PLAN NORD, MAI 2012 Pour réaliser ses ambitions, notre ville s est dotée d un positionnement porteur et d une identité puissante et évocatrice. Ce document présente les fondements de notre marque, qui servira de tremplin

Plus en détail

DOSSIER D INSCRIPTION EXPOSITION / lieux du 10e. Rencontres photographiques du 10 e arrondissement Paris 2015 du 15 octobre au 28 novembre 2015

DOSSIER D INSCRIPTION EXPOSITION / lieux du 10e. Rencontres photographiques du 10 e arrondissement Paris 2015 du 15 octobre au 28 novembre 2015 LIEUX Nom : Prénom : N de dossier : DOSSIER D INSCRIPTION EXPOSITION / lieux du 10e Rencontres photographiques du 10 e arrondissement Paris 2015 du 15 octobre au 28 novembre 2015 BIBLIOTHEQUE CHATEAU D

Plus en détail

APPEL À CANDIDATURE ET INFORMATIONS SUPPLÉMENTAIRES : WWW.DAUPHINEARTCONTEMPORAIN.COM - 5 BINÔMES SÉLECTIONNÉS PAR UN JURY DE PROFESSIONNELS DU MONDE

APPEL À CANDIDATURE ET INFORMATIONS SUPPLÉMENTAIRES : WWW.DAUPHINEARTCONTEMPORAIN.COM - 5 BINÔMES SÉLECTIONNÉS PAR UN JURY DE PROFESSIONNELS DU MONDE APPEL À CANDIDATURE ET INFORMATIONS SUPPLÉMENTAIRES : WWW.DAUPHINEARTCONTEMPORAIN.COM - 5 BINÔMES SÉLECTIONNÉS PAR UN JURY DE PROFESSIONNELS DU MONDE DE L ART 2 LIEUX / 2 EXPOSITIONS (MARS & JUIN) - 2

Plus en détail

Ecole Georges Méliès 2016/2017. 26 av. Guy Moquet 94310 ORLY Tél. : 01 48 90 86 23 contact@ecolegeorgesmelies.fr www.ecolegeorgesmelies.

Ecole Georges Méliès 2016/2017. 26 av. Guy Moquet 94310 ORLY Tél. : 01 48 90 86 23 contact@ecolegeorgesmelies.fr www.ecolegeorgesmelies. Ecole Georges Méliès 2016/2017 26 av. Guy Moquet 94310 ORLY Tél. : 01 48 90 86 23 contact@ecolegeorgesmelies.fr www.ecolegeorgesmelies.fr Etablissement d enseignement technique privé hors contrat Siret

Plus en détail

Galerie Emmanuelle Rousse

Galerie Emmanuelle Rousse Communiqué de Presse La jeune galerie d art contemporain Emmanuelle Rousse présente sa première exposition individuelle : «AUTOMORPHIES» de l artiste peintre Xavier Jallais. Exposition du 8 septembre au

Plus en détail

Règlement des départs en semestre d études à l étranger. avec validation d expériences

Règlement des départs en semestre d études à l étranger. avec validation d expériences Règlement des départs en semestre d études à l étranger avec validation d expériences Qui peut partir et à quel niveau? En TC4, si l étudiant a validé au minimum 18 UV à l issue du TC03. En GX1, si l étudiant

Plus en détail

Se présenter. Récit de vie Expériences

Se présenter. Récit de vie Expériences Se présenter Récit de vie Expériences Expériences & Compétences Etudes Formations Projet Volontariat Réseaux Contacts Outils de recherche Relations Unis-cité 2009 1/23 Introduction Définition générale

Plus en détail

Trousse d éducation pour adultes du Recensement de 2016 Activité 4 : Vocabulaire sur les relations

Trousse d éducation pour adultes du Recensement de 2016 Activité 4 : Vocabulaire sur les relations Trousse d éducation pour adultes du Recensement de 2016 Activité 4 : Vocabulaire sur les relations Aperçu Dans cette activité, les élèves mettront en pratique leurs compétences linguistiques tout en faisant

Plus en détail

WORKSHOPS JULIEN BILLAUDEAU

WORKSHOPS JULIEN BILLAUDEAU WORKSHOPS JULIEN BILLAUDEAU Une ville dans la ville ROBOTS EN KITS blogs dessinés DE GOOGLE IMAGE À L AFFICHAGE PUBLIC UNE VILLE DANS LA VILLE Avec la classe de CE2 de l école Jean Moulin à Bron. En collaboration

Plus en détail

Programme des Nations Unies pour le développement. Conférence-débat à l Université de Kinshasa

Programme des Nations Unies pour le développement. Conférence-débat à l Université de Kinshasa Programme des Nations Unies pour le développement DISCOURS Conférence-débat à l Université de Kinshasa «L IMPACT DE L AUTONOMISATION DE LA FEMME SUR LE DÉVELOPPEMENT DE LA RDC» M me Priya Gajraj, Directeur

Plus en détail

Le but de ton photorécit (page-couverture de la mini-revue) : te présenter et présenter ton activité de façon brève et intéressante.

Le but de ton photorécit (page-couverture de la mini-revue) : te présenter et présenter ton activité de façon brève et intéressante. Suggestions pour créer sa mini-revue Kanata : je suis ici Auteure : Janine Tougas Illustrations : Alexis Flower SEPT ASTUCES POUR RÉUSSIR TON PHOTORÉCIT Le but de ton photorécit (page-couverture de la

Plus en détail

Les éditions la vache qui lit. présentent

Les éditions la vache qui lit. présentent Les éditions la vache qui lit présentent Un style graphique différent des précédents ouvrages Dans cet ouvrage, nous changeons d univers! Les couleurs chatoyantes des craies grasses de Tony Rochon laissent

Plus en détail

I CHIFFRES ET TENDANCES DU SALON II LE STAND ET SON POSITIONNEMENT

I CHIFFRES ET TENDANCES DU SALON II LE STAND ET SON POSITIONNEMENT BILAN SALON INTERNATIONAL DE L AGRICULTURE Paris Du 25 février au 04 mars 2012 Le CRT Lorraine a été invité par la Chambre Régionale d Agriculture à participer sur son stand au salon de l agriculture.

Plus en détail

Projet pédagogique échange franco-allemand :

Projet pédagogique échange franco-allemand : Projet pédagogique échange franco-allemand : Ecole Elémentaire Saint Exupéry, Saint Memmie / Gebrüder Grimm Schule, Neuss. Thème du projet : Découvrir l Europe par l intermédiaire de l histoire des arts.

Plus en détail