Seconde EVALUATION N 4.2 (1h)

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Seconde EVALUATION N 4.2 (1h)"

Transcription

1 Nom, Prénom, Classe :... Seconde EVALUATION N 4.2 (1h) Toutes les réponses doivent être rédigées et justifiées!! Partie A : Le système «Gliesien» Document g, 1ère exoplanète potentiellement habitable? Après onze années d'observations, dont certaines menées avec le télescope géant d'hawaï Keck, Steven Vogt et Paul Butler (université de Californie et Institut Carnegie à Washington) ont détecté deux nouvelles exoplanètes près de l'étoile La plus excitante,, serait d'une masse à peine trois fois supérieure à celle de la et doit tourner en trente-sept jours (terrestres...) autour de son étoile, à 20 millions de kilomètres. Une distance nettement plus proche que nous du Soleil (environ 150 millions de km), mais -581 brille beaucoup moins fort. Bref, avec quelques hypothèses, une atmosphère à effet de serre pourrait permettre à la planète d'abriter de l'eau liquide...[ ] Steven Vogt dit cela à sa manière : «le fait que nous ayons pu détecter cette planète si rapidement et si près de nous laisse penser que les planètes de ce type doivent être très communes». [ ] Enfin, «près de nous», c'est une expression d'astronome, [ ]. En fait, est trop loin pour que l'on y aille (même un robot). Et assez loin, 20 années-lumière, pour que l'on doive attendre encore longtemps, mais pas tant que cela, peut-être quinze ans, que des télescopes spatiaux soient capables de détecter et analyser son atmosphère, si elle en a une.[ ] {Sciences²} Libération S. Huet le 1 octobre 2010 Document 2. Le nom des exoplanètes Le nom d'une exoplanète est formé en ajoutant une lettre minuscule au nom de l'étoile autour de laquelle elle gravite. La première planète découverte se voit attribuer la désignation «b» puis les planètes suivantes sont nommées avec les lettres suivantes dans l'ordre alphabétique. Données : 1 al = 9, m m = 5, kg 1- Cocher vrai ou faux pour chacune des propositions suivantes : - Une exoplanète appartient à notre système solaire vrai faux - est une exoplanète vrai faux - est la sixième exoplanète découverte autour de vrai faux - est située à 1, km de la vrai faux - La masse de est environ 2, kg vrai faux - Il faut environ 67s à la lumière émise par pour arriver à vrai faux - Pour détecter les exoplanètes, les scientifiques envoient des sondes spatiales vrai faux

2 Partie B : L étoile -581 Document 3. L étoile -581 est une naine rouge dont le rayon est trois fois moins grand que celui du soleil. Au cœur, la température est de l ordre de plusieurs millions de degrés. Chaque seconde, la fusion des protons donne un noyau d hélium et produit ainsi une énergie colossale. L énergie produite doit traverser plusieurs couches jusqu à la photosphère où la température n est plus que d environ 3500 C. Mais c est cette fine couche qui émet la lumière de l étoile. A l extérieur de la photosphère, l atmosphère de l étoile (ou chromosphère) contient un grand nombre d éléments sous formes d ions, d atomes isolés ou de molécules. Ce sont eux qui vont absorber certaines radiations du rayonnement continu émis par la photosphère. Document 4. Le Profil spectral d une étoile En utilisant des capteurs appropriés, on peut o b t e n i r le profil spectral d une étoile en m e s u r a n t l intensité lumineuse des radiations émises par l étoile en fonction de leur longueur d onde. La lecture du profil spectral ci-dessous nous montre un maximum d intensité lumineuse pour une longeur d onde max. Les pics orientés vers le bas traduisent l absorption d une longeur d onde. (nm) Document 5. Loi de Wien La loi de Wien s'applique aux sources chaudes et permet de relier la température T de la source à la longueur d'onde de l'intensité lumineuse maximale λ max exprimée en mètre. 3 La loi de Wien peut s'écrire sous la forme suivante: T = 2, max Document 6. Spectre de la lumière blanche 2- Dessiner -581 en légendant celui-ci avec les mots suivants : chromosphère, cœur et photosphère. 3- Quel type de spectre émet la photosphère? Justifier. 4- Où sont situés les éléments qui vont absorber la lumière produite par la photosphère? Sous quelles formes sont-ils? Quel type de spectre obtient-on alors? 5- Déterminer la longueur d onde maximale λ max du spectre d émission de. Expliquer alors qu elle soit qualifiée de naine rouge.

3 Partie C : L exoplanète Document 7. La planète passe très souvent entre notre et son étoile, puisqu elle en fait le tour en 37 jours. Des équipes de chercheurs ont profité de ces passages pour étudier les rayons de lumière de l étoile qui passent à travers l atmosphère de. La composition de cette lumière - son spectre - étant modifiée par les gaz et les molécules présentes dans l atmosphère, c est une source d information précieuse Quelle configuration (échelle non respectée) permet d analyser la composition de l atmosphère de? 7- Le document 1 indique que des télescopes spatiaux devraient être capables de détecter et analyser l atmosphère de, si elle en a une. En utilisant vos connaissances, rédiger un paragraphe expliquant comment les scientifiques sont capables d analyser la composition de l atmosphère de cette planète. Partie D : Pour aller plus loin : mesure de l expansion de l Univers Document 8. Doppler-Fizeau Lorsqu une étoile s éloigne, les longueurs d onde des radiations qu elle émet sont perçues, par un détecteur au repos, plus élevées : c est l effet Doppler-Fizeau. Le spectre se décale ainsi vers le rouge : c est le redshift. La mesure de ce décalage sur deux spectres d une même étoile d une galaxie pris à des dates différentes permet de calculer la vitesse d éloignement de cette étoile et donc de la galaxie. On veut calculer la valeur de la vitesse de la galaxie TGS153Z170 en travaillant avec les valeurs de la raie H β qui est une des raies de l hydrogène. Sa valeur est λ Hβ = 656 nm L expression de la vitesse de la galaxie est alors : v = c ( λ H β 1) λ Hβ 8- Donner la valeur de λ Hβ en mètre et en écriture scientifique. 9- Donner un ordre de grandeur de sa valeur. On donne λ Hβ = 683 nm et c = 3, m.s Calculer la valeur de la vitesse de la galaxie TGS153Z170 en faisant attention aux nombres de chiffres significatifs. Bon travail!

4 Partie A : Le système «Gliesien» CORRECTION (6,5 points) 1- Cocher vrai ou faux pour chacune des propositions suivantes : - Une exoplanète appartient à notre système solaire vrai faux - est une exoplanète vrai faux - est la sixième exoplanète découverte autour de vrai faux - est située à 1, km de la vrai faux D après le texte, est située à 20 al de la soit 20*9, = 1, m = 1, km - La masse de est environ 2, kg vrai faux D après le texte, fait trois fois la masse de la soit m gliese-g = 3 m T = 3 * 5, = 1, kg - Il faut environ 67s à la lumière émise par pour arriver à vrai faux t = d / c = / 3, = 67s - Pour détecter les exoplanètes, les scientifiques envoient des sondes spatiales vrai faux Partie B : L étoile Le document 3 nous permet de compléter le schéma suivant : (1.5pts) Chromosphère Photosphère Cœur 3- La photosphère émet un spectre continu puisqu il s agit d un corps chauffé émettant donc un spectre thermique. (1pts) 4- D après le document 3, les éléments qui vont absorber la lumière produite par la photosphère sont situés dans la chromosphère. Ils sont sous forme d ions, de molécules ou d atomes isolés. Après les avoir traversé, le spectre est un spectre de raies d absorption (1,5pts) 5- D après l expression du document 5 : λ max = 2, / (T+273) Or dans le document 3 on nous dit que la température de l étoile est environ 3500 C donc λ max = 2, / ( ) = 7, m = 768nm (1,5pts) D après le document 6, cette longueur d onde correspond à la couleur rouge, pas étonnant donc que cette étoile soit qualifiée de naine rouge. (1,5pts) Partie C : L exoplanète 6- La configuration de gauche permet d analyser la composition de l atmosphère de puisque d après le texte il faut que l exoplanète soit entre l étoile et la. (1pts)

5 7- Lorsque la lumière provenant de l'étoile passe à travers l'atmosphère de la planète Glièse-g, les espèces chimiques présentes absorbent une partie des radiations. La position de ces raies (longueur d'onde) donne des informations sur la nature des espèces chimiques présentes dans l'atmosphère de la planète. Par comparaison avec le spectre de la lumière émise par et qui n a pas traversé l atmosphère de, on peut identifier les raies d'absorption qui sont dues à l atmosphère de. (3pts) Partie D : Pour aller plus loin : mesure de l expansion de l Univers 8- λ Hβ = = 6, m (1pts) 9- OG( λ Hβ ) = 10-6 m (0,5pts) 10- v = 3, * (683/656-1 ) = 1, m.s -1 (3CS) (1pts)

Seconde EVALUATION N 4 (1h30)

Seconde EVALUATION N 4 (1h30) Nom, Prénom, Classe :... Seconde EVALUATION N 4 (1h30) Toutes les réponses doivent être rédigées et justifiées!! Exercice 1 : (11,5pts) La sonde Voyager en 2012 La sonde Voyager 1 a décollé en 1977 pour

Plus en détail

U2: LA LUMIERE EMISE PAR LES OBJETS

U2: LA LUMIERE EMISE PAR LES OBJETS U2: LA LUMIERE EMISE PAR LES OBJETS 1. COMMENT DECOMPOSER LA LUMIERE? Newton, dès 1766, réussit à décomposer la lumière solaire avec un prisme : Placer la légende sur le schéma : lumière blanche, écran,

Plus en détail

2 nd 9. Interrogation écrite n 2. Durée : 1h. I. La machine à remonter le temps. (7 points). Cours. (5 points).

2 nd 9. Interrogation écrite n 2. Durée : 1h. I. La machine à remonter le temps. (7 points). Cours. (5 points). 2 nd 9. Interrogation écrite n 2. Durée : 1h. I. La machine à remonter le temps. (7 points). Le document suivant est extrait du livre d Hubert Reeves «Patience dans l azur», le Seuil (1996) «Nous savons

Plus en détail

Chapitre 3 : Les sources de lumières colorées (p. 45)

Chapitre 3 : Les sources de lumières colorées (p. 45) PARTIE 1 - OBSERVER : COULEURS ET IMAGES Chapitre 3 : Les sources de lumières colorées (p. 45) Compétences attendues : Distinguer une source polychromatique d une source monochromatique caractérisée par

Plus en détail

U2 - Etude de l étoile GLIESE

U2 - Etude de l étoile GLIESE U2 - Etude de l étoile GLIESE PARTIE 1 : COMPOSITION DE LA CHROMOSPHERE DE L ETOILE GLIESE Les zouzous ont profité de leur voyage sur Terre pour faire une analyse spectrale de leur étoile à l aide d un

Plus en détail

Physique Sources de lumières colorées et photon Chap.4-5

Physique Sources de lumières colorées et photon Chap.4-5 1 ère S Thème : Couleurs et images Activités Physique Sources de lumières colorées et photon Chap.4-5 I. La lumière 1. Les ondes électromagnétiques - Voir Document 1 Connaissances exigibles : Distinguer

Plus en détail

Les documents utiles à la résolution sont rassemblés en fin d exercice. Donnée : 1 Å = 0,1 nm

Les documents utiles à la résolution sont rassemblés en fin d exercice. Donnée : 1 Å = 0,1 nm NOM - PRÉNOM : Exercice 3 : L'effet doppler en Astrophysique (6,5 + 1 points) L effet Doppler constitue un moyen d investigation utilisé en astrophysique Il permet de déterminer la vitesse des astres à

Plus en détail

DS SECONNDE DS ) Spectre continu B. 3) Spectre de bandes d absorption A. 4) Spectre de raies d absorption D

DS SECONNDE DS ) Spectre continu B. 3) Spectre de bandes d absorption A. 4) Spectre de raies d absorption D I. SAVOIR RECONNAITRE LES DIFFÉRENTS SPECTRES (4 PTS) Compléter la légende, en indiquant la lettre majuscule qui désigne le spectre sur le document ci contre 1) Spectre de raies d émission C 2) Spectre

Plus en détail

LUMIERE et SPECTRES DES ETOILES

LUMIERE et SPECTRES DES ETOILES LUMIERE et SPECTRES DES ETOILES I /Le spectre électromagnétique : La lumière détectable par l œil humain ( la lumière visible) ne représente qu une tout petite partie de la vaste étendue des rayonnements

Plus en détail

DS SECONNDE DS ) Spectre continu... 3) Spectre de bandes d absorption... 4) Spectre de raies d absorption...

DS SECONNDE DS ) Spectre continu... 3) Spectre de bandes d absorption... 4) Spectre de raies d absorption... I. SAVOIR RECONNAITRE LES DIFFÉRENTS SPECTRES Compléter la légende, en indiquant la lettre majuscule qui désigne le spectre sur le document ci contre 1) Spectre de raies d émission... 2) Spectre continu...

Plus en détail

Seconde Le Soleil, une étoile

Seconde Le Soleil, une étoile Fiche à destination des enseignants Type d'activité Résolution de problème Objectifs Seconde Le Soleil, une étoile A partir du spectre de la lumière solaire et des documents mis à disposition : identifier

Plus en détail

Sources de lumière colorée Séance 3 I Les différentes sources 1) Les sources à haute température Incandescence 2) Les corps à basse température

Sources de lumière colorée Séance 3 I Les différentes sources 1) Les sources à haute température Incandescence 2) Les corps à basse température Sources de lumière colorée Accompagnement 1 ère S Séance 3 I Les différentes sources 1) Les sources à haute température Incandescence Tout corps chaud émet des rayonnements. Au début, ces derniers appartiennent

Plus en détail

Les objets astronomiques et leur observation

Les objets astronomiques et leur observation Les objets astronomiques et leur observation Option M1 Master Sciences, option Physique 20h cours + 8h TD S. Derrière B. Vollmer R. Ibata L astronomie L astronomie est essentiellement une science d observation

Plus en détail

Sources de lumières colorées

Sources de lumières colorées Sources de lumières colorées 5h Quelles sont les différentes sources de lumière et comment fonctionnentelles? 1) Différencier les sources lumineuses Activité : Des sources lumineuses différentes Les sources

Plus en détail

1ere S Chapitre 4 : Les sources de lumières colorées 1/5

1ere S Chapitre 4 : Les sources de lumières colorées 1/5 1 ere S Chapitre 4 : Les émissions de lumières colorées Thème Observer BO Notions et contenus Sources de lumière colorée Différentes sources de lumière : étoiles, lampes variées, laser, DEL, etc. Domaines

Plus en détail

EXERCICE II : EFFET DOPPLER ET ASTROPHYSIQUE (6 points)

EXERCICE II : EFFET DOPPLER ET ASTROPHYSIQUE (6 points) Bac S 2013 Polynésie http://labolycee.org EXERCICE II : EFFET DOPPLER ET ASTROPHYSIQUE (6 points) L effet Doppler constitue un moyen d investigation utilisé en astrophysique Il permet de déterminer la

Plus en détail

b. ondulatoire ; corpusculaire c.! = h$ d. niveaux ; quantifiées e. photon f. continu ; raies ; absorption

b. ondulatoire ; corpusculaire c.! = h$ d. niveaux ; quantifiées e. photon f. continu ; raies ; absorption Exercices Exercices d application 5 minutes chrono! 1. Mots manquants 2. QCM a.!= c " b. ondulatoire ; corpusculaire c.! = h$ d. niveaux ; quantifiées e. photon f. continu ; raies ; absorption a. 5,45

Plus en détail

Devoir commun de Physique-Chimie 1S (1H30) Calculatrice interdite

Devoir commun de Physique-Chimie 1S (1H30) Calculatrice interdite Nom Prénom :.. Classe : 1S- Devoir commun de Physique-Chimie 1S (1H30) Calculatrice interdite Exercice 1 (5 points) : Ne pas se fier à la couleur On dispose d un poivron et d un poivron. On réalise les

Plus en détail

lumière polychromatique : plusieurs radiations ; exemple : mercure

lumière polychromatique : plusieurs radiations ; exemple : mercure Chapitre 3 : Sources de lumières colorées I. Différentes sortes de sources sources chaudes : étoile, lampe à filament, feu sources froides : laser, lampe à économie d'énergie, tube fluorescent rappel :

Plus en détail

Spectroscopie du Soleil

Spectroscopie du Soleil Spectroscopie du Soleil Niveau - Seconde Objectif Déterminer les longueurs d onde de certaines raies d absorption dans une partie du spectre du Soleil. Identifier les entités chimiques présentes dans la

Plus en détail

II- La lumière émise par une source chaude dépend-elle de sa température?

II- La lumière émise par une source chaude dépend-elle de sa température? Chapitre II : Sources de lumières colorées Et la lumière fut! Outre le Soleil qui éclaire notre planète, il existe une grande diversité de sources lumineuses, des ampoules classiques aux DEL en passant

Plus en détail

Jean Roche CCSTI Drôme

Jean Roche CCSTI Drôme La couleur des étoiles Jean Roche CCSTI Drôme La couleur des étoiles Jean Jean Roche - CCSTI Drôme de la Drôme Les corps incandescents émettent un spectre continu Jean Roche CCSTI Drôme La

Plus en détail

TP SPECTRES. ATELIER n 1 : EFFET D UN FILTRE

TP SPECTRES. ATELIER n 1 : EFFET D UN FILTRE 1 TP SPECTRES Certaines étoiles nous apparaissent plutôt bleu (cas de Rigel), d autres plutôt rouge (cas de Bételgeuse). Les lumières émises par les étoiles sont donc différentes. Dans ce TP on cherche

Plus en détail

Les ondes électromagnétiques L architecture de l Univers

Les ondes électromagnétiques L architecture de l Univers Les ondes électromagnétiques L architecture de l Univers L astronomie L astronomie est essentiellement une science d observation Toute l information sur l univers provient de la lumière qui arrive jusqu

Plus en détail

1 Physique des rayonnements :

1 Physique des rayonnements : SPECROSCOPIE DES NÉBULEUSES À ÉMISSION E DES ÉOILES 1 Physique des rayonnements : 1.1 La loi de Plank et ses petites sœurs : Ces relations permettent de décrire le flux lumineux à partir de la longueur

Plus en détail

TP A3 : Quelles sont les applications de l effet Doppler en Astrophysique?

TP A3 : Quelles sont les applications de l effet Doppler en Astrophysique? TP A3 : Quelles sont les applications de l effet Doppler en Astrophysique? L étoile «E» située à 32 a.l est susceptible d abriter une exo-planète. Une exoplanète est une planète située hors du système

Plus en détail

CHAPITRE 2 : LUMIERE D ETOILE

CHAPITRE 2 : LUMIERE D ETOILE L UNIVERS Chapitre 2 : Lumière d étoile p1/5 CHAPITRE 2 : LUMIERE D ETOILE L analyse de la lumière provenant des étoiles donne des informations sur leur température et leur composition. Cette analyse nécessite

Plus en détail

Chapitre 4 : Rayonnements et particules

Chapitre 4 : Rayonnements et particules 1. Définitions Chapitre 4 : Rayonnements et particules Un rayonnement (ou radiation) est l émission ou la transmission d'énergie transportée par une onde électromagnétique (ou OEM) ou une particule (proton,

Plus en détail

Chapitre 3 / TP 3 : L'effet Doppler (Correction)

Chapitre 3 / TP 3 : L'effet Doppler (Correction) Chapitre 3 / TP 3 : L'effet Doppler (Correction) Travail anticipé : Lire le TP I-1)et 2) (Vidéo et animation sur le site) En 1842, l Autrichien Christian Doppler publie un article présantant l'effet Doppler

Plus en détail

TP 2de Spectre démission et d absorption

TP 2de Spectre démission et d absorption TP 2de Spectre démission et d absorption EXPERIENCE 1 : SPECTRE DE LA LUMIERE BLANCHE La plage colorée observée sur l écran est appelée : ---------------------------------------------------------- Définition

Plus en détail

Nombre nucléons Chlore Cl Cuivre 29 35

Nombre nucléons Chlore Cl Cuivre 29 35 Accompagnement 2 Exercice I Composition et formation des ions L oxygène O est un élément chimique contenant 8 protons et 8 neutrons. 1) Quelle est la valeur de son numéro atomique? Justifiez. 2) Quel est

Plus en détail

LA PHYSIQUE DES SPECTRES : COMMENT FAIRE PARLER LA LUMIÈRE?

LA PHYSIQUE DES SPECTRES : COMMENT FAIRE PARLER LA LUMIÈRE? Travaux Pratiques Séance 5 Thème : L Univers Chapitre n 3 (La lumière des étoiles) LA PHYSIQUE DES SPECTRES : COMMENT FAIRE PARLER LA LUMIÈRE? Objectifs : Savoir qu un corps chaud émet un rayonnement continu,

Plus en détail

Sources de lumière colorée Interaction lumière-matière

Sources de lumière colorée Interaction lumière-matière CH03 CH04 Sources de lumière colorée Interaction lumière-matière Table des matières 1 Différentes sources de lumière 2 2 Sources monochromatiques ou polychromatiques 5 3 Lumière et ondes électromagnétiques

Plus en détail

EXERCICES SUR L EFFET DOPPLER

EXERCICES SUR L EFFET DOPPLER EXERCICES SUR L EFFET DOPPLER EXERCICE 1 : L écholocalisation des chauves-souris Doc.1 : L écholocalisation des chauves-souris Les cris - On classe les cris ultrasonores des chauves-souris en trois groupes

Plus en détail

TP7 La physique du redshift Comment mesurer la vitesse d un astre à partir de son spectre?

TP7 La physique du redshift Comment mesurer la vitesse d un astre à partir de son spectre? PARTIE 1 : Ondes et applications TP7 La physique du redshift Comment mesurer la vitesse d un astre à partir de son spectre? OBJECTIF : Utiliser des données spectrales et un logiciel de traitement d images

Plus en détail

Sources de lumière colorée

Sources de lumière colorée 2 novembre 2012 Sources de lumière colorée Table des matières 1 Différentes sources de lumière 2 2 Sources monochromatiques ou polychromatiques 4 3 Lumière et ondes électromagnétiques 5 4 Couleur des corps

Plus en détail

Activité expérimentale AE 13 : La lumière, messagère des étoiles

Activité expérimentale AE 13 : La lumière, messagère des étoiles Activité expérimentale AE 13 : La lumière, messagère des étoiles I. Spectre continu et température Starlord est un explorateur de l espace. Il a pris plusieurs photographies d arc-en-ciel sur différentes

Plus en détail

Chapitre 3 / TP 3 : L'effet Doppler

Chapitre 3 / TP 3 : L'effet Doppler Chapitre 3 / TP 3 : L'effet Doppler En 1842, l Autrichien Christian Doppler publie un article présantant l'effet Doppler : "Sur la lumière colorée des étoiles doubles et de quelques autres astres du ciel".

Plus en détail

Séance de révision 1 Chapitre 1 Exercice I Exercice II plus grande droite échelle 1/2 Chapitre 2 Exercice I

Séance de révision 1 Chapitre 1 Exercice I Exercice II plus grande droite échelle 1/2 Chapitre 2 Exercice I Accompagnement 1 ère S Séance de révision 1 Chapitre 1 Détermination par utilisation des relations de conjugaison À travers une vitrine, Alex regarde des badges sur la sauvegarde de l environnement et

Plus en détail

C EST PARTICULIER (CONSIGNES)

C EST PARTICULIER (CONSIGNES) Observer 1 C EST PARTICULIER (CONSIGNES) BUT : Comprendre qu'un rayonnement permet d'obtenir des informations de l Univers Connaitre des sources de rayonnement radio, infrarouge et ultraviolet. Découvrir

Plus en détail

La spectrographie c'est quoi?

La spectrographie c'est quoi? La spectrographie c'est quoi? En 1835 Auguste Comte affirmait: "Nous ne saurons jamais étudier par aucun moyen la composition chimique des étoiles" à peine 30 ans plus tard deux savants lui donnaient tort.

Plus en détail

CHAPITRE 12 : LUMIERE D ETOILE

CHAPITRE 12 : LUMIERE D ETOILE L UNIVERS Chapitre 12 : Lumière d étoile p1/6 CHAPITRE 12 : LUMIERE D ETOILE L analyse de la lumière provenant des étoiles donne des informations sur leur température et leur composition. Cette analyse

Plus en détail

CORRECTION : Chapitre 3 / TP 3 : L'effet Doppler

CORRECTION : Chapitre 3 / TP 3 : L'effet Doppler CORRECTION : Chapitre 3 / TP 3 : L'effet Doppler En 1842, l Autrichien Christian Doppler publie un article présantant l'effet Doppler : "Sur la lumière colorée des étoiles doubles et de quelques autres

Plus en détail

2) A l aide d un réseau :

2) A l aide d un réseau : T.P.15 OBJECTIFS : LES SPECTRES, MESSAGES DE LA LUMIERE - Découvrir et comparer différents systèmes dispersifs. - Observer, comparer et classer. les spectres produits par de la lumière émise par différentes

Plus en détail

Sources de lumière colorée

Sources de lumière colorée Sources de lumière colorée " Que la lumière soif Et la lumière but. " André Beucler, poète, romancier et scénariste français du XX e siècle Prérequis : Le Soleil, les étoiles et les lampes sont des sources

Plus en détail

Diamètre des objets du système solaire en fonction de leur masse volumique

Diamètre des objets du système solaire en fonction de leur masse volumique DIAMÈTRE (KM) Thème 2 : La dans l Univers, la vie et l évolution du vivant : une planète habitée Chapitre 1 : La, une planète habitée Quelles sont les caractéristiques de la permettant le développement

Plus en détail

Accompagnement 2 Élément chimique Numéro atomique Z Nombre de nucléons A Exercice I L atome de chlore Exercice II La famille du chlore

Accompagnement 2 Élément chimique Numéro atomique Z Nombre de nucléons A Exercice I L atome de chlore Exercice II La famille du chlore Accompagnement 2 Données : Masse d un nucléon : m n = 1,67.10-27 kg masse d un électron :9,1.10-31 kg Charge élémentaire : e = 1,6.10-19 C Élément chimique Numéro atomique Z Nombre de nucléons A Cl 17

Plus en détail

On utilise quatre types d'informations pour décrire une étoile :

On utilise quatre types d'informations pour décrire une étoile : Les Étoiles On utilise quatre types d'informations pour décrire une étoile : sa luminosité ou sa brillance sa couleur, sa température ou son type spectral son degré d'évolution ou classe de luminosité

Plus en détail

DS3 : Mécanique quantique/spectroscopie

DS3 : Mécanique quantique/spectroscopie NOM : Vendredi 21 novembre 2014 Prénom : Classe : TS1 DS3 : Mécanique quantique/spectroscopie Exercice 1 : Spectroscopie UV-Visible de colorants alimentaires ( / 4 ) 1. Que mesure-t-on en fonction de quoi

Plus en détail

SECONDE / PHYSIQUE-CHIMIE

SECONDE / PHYSIQUE-CHIMIE SECONDE / PHYSIQUE-CHIMIE L UNIVERS Chapitre 7 : Description de l univers I. Introduction sur l Univers 1. Définition On notera que de nombreuses recherches sont encore en cours sur «l Univers» et que

Plus en détail

Interactions lumière-matière

Interactions lumière-matière Interactions lumière-matière La lumière est une source immédiate de connaissance du monde qui nous entoure. Pourtant, c est un «objet» physique particulièrement complexe que les physiciens n ont eu de

Plus en détail

Activité 1 : Instruments d astronomie

Activité 1 : Instruments d astronomie Chapitre II : Rayonnement dans l univers Activité 1 : Instruments d astronomie Tous les objets célestes émettent des rayonnements dans divers domaines. Qu est-ce qu un rayonnement?.... Quels types de rayonnement

Plus en détail

LE RED SHIFT. QUASAR 95 Club d Astronomie de Frouville

LE RED SHIFT. QUASAR 95 Club d Astronomie de Frouville QUASAR 95 Club d Astronomie de Frouville Novembre 2007 Page 1 LE RED SHIFT «Red Shift» en langue anglaise signifie «Décalage vers le rouge», et sous-entend «Décalage vers les longueurs d ondes plus longues

Plus en détail

LA SPECTROGRAPHIE OU POURQUOI IL EST SI IMPORTANT D ÉTUDIER LE SPECTRE DES ÉTOILES

LA SPECTROGRAPHIE OU POURQUOI IL EST SI IMPORTANT D ÉTUDIER LE SPECTRE DES ÉTOILES LA SPECTROGRAPHIE OU POURQUOI IL EST SI IMPORTANT D ÉTUDIER LE SPECTRE DES ÉTOILES Par Jean-Pierre MARTIN jpm.astro astro@wanadoo.fr ASSOCIATION D ASTRONOMIE VÉGA PLAISIR 78370 Les animations ne sont visibles

Plus en détail

À présent, le stylet se déplace en même temps qu il frappe l eau : il s éloigne de A et s approche de B.

À présent, le stylet se déplace en même temps qu il frappe l eau : il s éloigne de A et s approche de B. III) L'eet Doppler 1Mise en évidence de l eet Doppler Un stylet rappe la surace de l eau à intervalles réguliers Il émet des ondes circulaires de réquence qui se propagent sur l eau à partir de S à la

Plus en détail

Olivier Thizy WE Spectro 2 Décembre Buthier --

Olivier Thizy WE Spectro 2 Décembre Buthier -- Spectrographie Haute-Résolution Olivier Thizy olivier.thizy@shelyak.com WE Spectro 2 Décembre 2006 -- Buthier -- Le menu... C'est quoi un spectre? Rappels théoriques Profil de Planck Raies spectrales Ordres

Plus en détail

10 6 y. 74% H 24% He. C, N, O éléments + lourds 10 9 K y. He C, N, O 10 8 K y. H He 10 7 K

10 6 y. 74% H 24% He. C, N, O éléments + lourds 10 9 K y. He C, N, O 10 8 K y. H He 10 7 K 74% H 24% He 10 6 y? C, N, O éléments + lourds 10 9 K He C, N, O 10 8 y 10 8 K 10 7 K H He 10 10 y Les étoiles sont des boules de gaz en équilibre entre 2 forces : la gravitation qui tend à les condenser

Plus en détail

Thème 1 : Onde et matière

Thème 1 : Onde et matière Thème 1 : Onde et matière Chapitre 1 : Ondes et particules, support d information Activité 1 : Atmosphère et rayonnement dans l univers p16 1) a) La grandeur portée en ordonnée représente la proportion

Plus en détail

LE DIAGRAMME D'HERTZSPRUNG - RUSSEL (suite de l'escargot précédent)

LE DIAGRAMME D'HERTZSPRUNG - RUSSEL (suite de l'escargot précédent) LE DIAGRAMME D'HERTZSPRUNG - RUSSEL (suite de l'escargot précédent) 3. LES INDICES DE COULEUR Lorsqu'on connaît les magnitudes d'une étoile dans deux systèmes de magnitudes différents, on peut construire

Plus en détail

Spectres lumineux. L étude des spectres lumineux permet d évaluer la température des astres ainsi que de connaître leur composition chimique.

Spectres lumineux. L étude des spectres lumineux permet d évaluer la température des astres ainsi que de connaître leur composition chimique. TP Physique N 6 Spectres lumineux L étude des spectres lumineux permet d évaluer la température des astres ainsi que de connaître leur composition chimique. Poste N 1 : Matériel: source lumineuse, fente,

Plus en détail

Document professeur. À LA RECHERCHE D UNE EXOPLANÈTE Synthèse argumentée

Document professeur. À LA RECHERCHE D UNE EXOPLANÈTE Synthèse argumentée À LA RECHERCHE D UNE EXOPLANÈTE Synthèse argumentée Niveau : terminale S, enseignement spécifique Durée indicative : 1 h Extrait du programme TS : OBSERVER / Ondes et matière / Propriétés des ondes Propriétés

Plus en détail

ARPENTER LE COSMOS? A. MAZURE 26/04/2010

ARPENTER LE COSMOS? A. MAZURE 26/04/2010 ARPENTER LE COSMOS? A. MAZURE 26/04/2010 POURQUOI MESURER DES DISTANCES? REPONDRE A UNE CURIOSITE PRESENTE DEPUIS L AUBE DES TEMPS : A QUELLES DISTANCES SONT LA LUNE, LES PLANETES, LE SOLEIL... 2 DETERMINER

Plus en détail

P2 - CORRECTİON DES EXERCİCES

P2 - CORRECTİON DES EXERCİCES P2 - CORRECTİON DES EXERCİCES Exercice 5 page 58 1. Les directions de la propagation de l onde et du mouvement d un point de la corde sont perpendiculaires. On parle de ce fait d onde transversale. 2.

Plus en détail

Sources de lumière colorée

Sources de lumière colorée Sources de lumière colorée I La lumière du domaine visible : expérience:décomposition de la lumière par un prisme observation : spectre continu fourni par un filament chauffé. De combien de couleurs spectrales

Plus en détail

Physique-Chimie DEVOIR SUR TABLE N 3

Physique-Chimie DEVOIR SUR TABLE N 3 CLASSE DE TERMINALE S Physique-Chimie Le : 12 décembre 2012 Durée : 3 h 30 DEVOIR SUR TABLE N 3 TOUT DOCUMENT INTERDIT. L usage de calculatrices scientifiques à mémoire est autorisé. Les résultats numériques

Plus en détail

QCM. Niveau Seconde QUESTION N 1. Les planètes telluriques sont :

QCM. Niveau Seconde QUESTION N 1. Les planètes telluriques sont : QCM Niveau Seconde Thème 1 : La Terre dans l Univers, la vie et l évolution du vivant : une planète habitée. Les conditions de la vie : une particularité de la Terre? Pour chaque question, il vous est

Plus en détail

Fiche professeur. Loi de Wien

Fiche professeur. Loi de Wien Fiche professeur Thème du programme : Observer Sous - thème : Sources de lumière colorée Loi de Wien Type d activité : - Activité expérimentale - Exercice Conditions de mise en œuvre : - Découverte - Durée

Plus en détail

SCA2626 Météorologie générale HIVER Examen #1

SCA2626 Météorologie générale HIVER Examen #1 Examen #1 Durée : h. Pondération : Questions de 1 à 0 : points chaque (total 40 points) Exercices : 0 points chaque (total 60 points) Questions 1. à 17 : Choisissez la bonne réponse Questions 18 à 0 :

Plus en détail

ACTIVITES / TRAVAUX PRATIQUES / DEMARCHES D'INVESTIGATION / DOCUMENTS / AUTRES RESSOURCES ATTENDUES

ACTIVITES / TRAVAUX PRATIQUES / DEMARCHES D'INVESTIGATION / DOCUMENTS / AUTRES RESSOURCES ATTENDUES Melle Cousin - Lycée Ste Marie (59). Physique-Chimie - Version aménagée du programme de Seconde: ma progression en 2015-2016 établie le 01/9/2015 - Page 1/10 0 Les chiffres significatifs 1 Description

Plus en détail

PARTIE I : OBSERVER. Chapitre 1

PARTIE I : OBSERVER. Chapitre 1 PARTIE I : OBSERVER Extraire et exploiter des informations sur l absorption de rayonnements par l atmosphère terrestre et ses conséquences sur l observation des sources de rayonnements dans l Univers.

Plus en détail

Les objets étranges de l Univers

Les objets étranges de l Univers Quelques ordres de grandeur Les objets étranges de l Univers Par David Trudelle B. Sc. Le rayon de la Terre: 6300 km La masse du Soleil: 1,99 x 10 30 kg ou 1 990 000 000 000 000 000 000 000 000 000 kg

Plus en détail

Révision. Épreuves communes

Révision. Épreuves communes Révision Épreuves communes Chapitre 1 Propagation de la lumière Comment se propage la lumière dans le vide ou dans l air? Dans un milieu transparent et homogène, la lumière se propage en ligne droite.

Plus en détail

Terminale S Turquoise St Thomas d Aquin Physique/Chimie DS n 2 du 06/11/13 Mr Villegas. Durée : 3h30 ATTENTION A LA REDACTION!

Terminale S Turquoise St Thomas d Aquin Physique/Chimie DS n 2 du 06/11/13 Mr Villegas. Durée : 3h30 ATTENTION A LA REDACTION! Calculatrice autorisée. Tout résultat donné sans unité sera compté faux. PHYSIQUE/CHIMIE DS N 2 Durée : 3h30 ATTENTION A LA REDACTION! MOB INF ANA REA VAL COM / / / / / / Exercice 1 : Effet Doppler et

Plus en détail

RECOMMANDATIONS DE CORRECTION POUR L ÉPREUVE DE PHYSIQUE-CHIMIE (Spécifique)

RECOMMANDATIONS DE CORRECTION POUR L ÉPREUVE DE PHYSIQUE-CHIMIE (Spécifique) RECOMMANDATIONS DE CORRECTION POUR L ÉPREUVE DE PHYSIQUE-CHIMIE (Spécifique) I. Le satellite Planck (6 points) II. L anesthésie des prémices à nos jours (9 points) III. Quand les astrophysiciens voient

Plus en détail

Schéma de principe d un spectrophotomètre à prisme

Schéma de principe d un spectrophotomètre à prisme Bac S Pondichéry 2012 EXERCICE II Spectrophotométrie (5,5 points) La lumière est un «outil» précieux en chimie analytique. En effet, toute espèce chimique est susceptible d interagir avec des radiations

Plus en détail

TP2 : Température des planètes, Eau et Vie

TP2 : Température des planètes, Eau et Vie TP2 : Température des planètes, Eau et Vie Activité 1 : Comment évaluer l'énergie solaire reçue à la surface des planètes Hypothèse : on s'attend à ce que l'énergie solaire reçue à la surface d'une planète

Plus en détail

Sc9.4.2 : Le système solaire et plus loin!

Sc9.4.2 : Le système solaire et plus loin! Sciences 9 e année Nom classe Sc9.4.2 : Le système solaire et plus loin! Plan du carnet et guide d étude 1. Le soleil (p.390-394, 397) a. L importance du soleil à la vie sur la Terre. b. Les réactions

Plus en détail

Comprendre l Univers grâce aux messages de la lumière

Comprendre l Univers grâce aux messages de la lumière Seconde / P4 Comprendre l Univers grâce aux messages de la lumière 1/ EXPLORATION DE L UNIVERS Dans notre environnement quotidien, les dimensions, les distances sont à l échelle humaine : quelques mètres,

Plus en détail

Corrigé 9 Les spectres lumineux 9.1 Filament d une lampe de poche

Corrigé 9 Les spectres lumineux 9.1 Filament d une lampe de poche 1/ 1/ b moins chaud que c, 1/ b moins chaud que c, que a, 1/ b moins chaud que c, que a, que e, 2/ 2/ d moins usée que e, 2/ d moins usée que e, que a, 2/ d moins usée que e, que a, que c, 2/ d moins

Plus en détail

Caractérisation de sources lumineuses

Caractérisation de sources lumineuses Caractérisation de sources lumineuses 1 BUT DE LA MANIPULATION Le but de cette manipulation est de déterminer : les longueurs d onde d une lumière émise par une lampe spectrale, par utilisation d un spectroscope,

Plus en détail

TP4: La lumière... onde ou particules?

TP4: La lumière... onde ou particules? TP4: La lumière... onde ou particules? 1. Les sources de lumière: Les lampes à incandescence sont constituées par un filament métallique porté à haute température par le passage d un courant électrique.

Plus en détail

THÈME 1 : LA TERRE DANS L UNIVERS, LA VIE ET L ÉVOLUTION DU VIVANT : UNE PLANÈTE HABITÉE. CHAPITRE 1 : A la recherche de la

THÈME 1 : LA TERRE DANS L UNIVERS, LA VIE ET L ÉVOLUTION DU VIVANT : UNE PLANÈTE HABITÉE. CHAPITRE 1 : A la recherche de la 1 THÈME 1 : LA TERRE DANS L UNIVERS, LA VIE ET L ÉVOLUTION DU VIVANT : UNE PLANÈTE HABITÉE. CHAPITRE 1 : A la recherche de la vie 2 Actuellement on note la présence de vie que sur Terre. Y- a-t-il de la

Plus en détail

1- Diffraction. T ale S COURS Physique 3 COMPORTEMENTS ONDULATOIRES

1- Diffraction. T ale S COURS Physique 3 COMPORTEMENTS ONDULATOIRES T ale S COURS Physique 3 COMPORTEMENTS ONDULATOIRES Compétences Savoir que l'importance du phénomène de diffraction est liée au rapport de la longueur d'onde aux dimension de l'ouverture ou de l'obstacle.

Plus en détail

L'astronomie de l'invisible...

L'astronomie de l'invisible... L'astronomie de l'invisible... Cité Scolaire du Maréchal Lannes Place Brossolette 32 700 LECTOURE S. DELBES 1. Comment émettre de la lumière? 1.a. Emission lumineuse d'origine thermique Température > -273

Plus en détail

Origine, dynamique et température de l'atmosphère

Origine, dynamique et température de l'atmosphère Origine, dynamique et température de l'atmosphère I) Origine de l'atmosphère de la Terre et de Mars I 1) Datation de l'atmosphère terrestre à l'aide de l'argon L'argon 36 est un isotope stable ne pouvant

Plus en détail

L Energie. Energie : aptitude d un objet matériel, ou de plusieurs objets pris dans leur globalité, à effectuer un travail ou à fournir de la chaleur.

L Energie. Energie : aptitude d un objet matériel, ou de plusieurs objets pris dans leur globalité, à effectuer un travail ou à fournir de la chaleur. L Energie I- Le concept d énergie Energie : aptitude d un objet matériel, ou de plusieurs objets pris dans leur globalité, à effectuer un travail ou à fournir de la chaleur. Utilisation courante de l «énergie»

Plus en détail

Terminale S - DEVOIR COMMUN - durée 2.5 h - calculatrice autorisée

Terminale S - DEVOIR COMMUN - durée 2.5 h - calculatrice autorisée Terminale S - DEVOIR COMMUN - durée 2.5 h - calculatrice autorisée Ce sujet comporte 7 pages dont une annexe. Exercice I : Les fresques de POMPEI.9 points Exercice II : L âge de l univers.11 points 28/11/2012

Plus en détail

FICHE PÉDAGOGIQUE ACTIVITÉ PRÉPARATOIRE Sommes-nous seuls dans l univers?

FICHE PÉDAGOGIQUE ACTIVITÉ PRÉPARATOIRE Sommes-nous seuls dans l univers? FICHE PÉDAGOGIQUE ACTIVITÉ PRÉPARATOIRE Sommes-nous seuls dans l univers? Jeudi 8 décembre 6, 3h Robert Lamontagne, Université de Montréal Alors qu il n y a pas si longtemps, nous ne connaissions que huit

Plus en détail

Activité Sources de lumière

Activité Sources de lumière Activité Sources de lumière La lumière est émise à partir de sources, qui présentent des caractéristiques très différentes selon leur constitution. Avant d'examiner la description de la lumière et sa propagation

Plus en détail

t en em gn a Modèle de Bohr TS p m cco A

t en em gn a Modèle de Bohr TS p m cco A Accompagnement Modèle de Bohr TS Table des matières 3 4 Objectifs Savoir que l'énergie de l'atome est quantifiée Connaître et exploiter la relation entre énergie et fréquence, connaître la signification

Plus en détail

ROCHES ET GEOCHIME. I : L univers. 1- Le problème de distance. Des unités appropriées à des distances impressionnantes :

ROCHES ET GEOCHIME. I : L univers. 1- Le problème de distance. Des unités appropriées à des distances impressionnantes : ROCHES ET GEOCHIME I : L univers 1- Le problème de distance Des unités appropriées à des distances impressionnantes : Unité astronomique : 1 u.a = distance Terre-Soleil = 150.10^6 Km Année lumière : 1

Plus en détail

IMAGERIE MÉDICALE. I Quelques techniques d imagerie médicale. II Les ondes électromagnétiques. III La loi de déplacement de Wien.

IMAGERIE MÉDICALE. I Quelques techniques d imagerie médicale. II Les ondes électromagnétiques. III La loi de déplacement de Wien. IMAGERIE MÉDICALE I Quelques techniques d imagerie médicale. II Les ondes électromagnétiques. III La loi de déplacement de Wien. I Quelques techniques d imagerie médicale. Activité documentaire : Citer

Plus en détail

Matière microscopique : une description quantique est nécessaire

Matière microscopique : une description quantique est nécessaire Chapitre 3 Matière microscopique : une description quantique est nécessaire I Spectres d absorption et d émission (observation de la lumière émise ou absorbée par une espèce chimique donnée) 1) xpériences,

Plus en détail

Olivier Thizy Stage CCD 15 Décembre Centre Astro St Michel --

Olivier Thizy Stage CCD 15 Décembre Centre Astro St Michel -- Spectrographie Haute-Résolution Olivier Thizy olivier.thizy@shelyak.com Stage CCD 15 Décembre 2006 -- Centre Astro St Michel -- Le menu... C'est quoi un spectre? Rappels théoriques Le Lhires III Quelques

Plus en détail

Les unités de mesure en astronomie

Les unités de mesure en astronomie Les unités de mesure en astronomie Document ANAP Serge Rochain Les mesures sont soit apparentes depuis le lieu d observation, soit absolues entre deux objets Un lieu d observation privilégié, celui où

Plus en détail

I. Spectroscopie UV-visible

I. Spectroscopie UV-visible CHAPITRE N 8 PARTIE A SPECTRE UV-VISIBLE ET SPECTRE INFRAROUGE TS I. Spectroscopie UV-visible 1. Introduction à la spectroscopie La spectroscopie est une technique d analyse de la matière basée sur l étude

Plus en détail

Devoir BIS. L'ensemble des réponses devra être justifié. Une attention particulière sera accordée aux unités et au nombre de chiffres significatifs.

Devoir BIS. L'ensemble des réponses devra être justifié. Une attention particulière sera accordée aux unités et au nombre de chiffres significatifs. NOM- Prénom : TS2 10/01/2015 Devoir BIS L'ensemble des réponses devra être justifié. Une attention particulière sera accordée aux unités et au nombre de chiffres significatifs. Exercice 1 : Dosage par

Plus en détail

Épreuve commune de sciences physiques et chimiques pour les classes de secondes

Épreuve commune de sciences physiques et chimiques pour les classes de secondes Lycée F. Mistral AVIGNON Épreuve commune de sciences physiques et chimiques pour les classes de secondes 2009/2010 Consignes : Durée : 2 heures Le sujet comporte 5 exercices et une fiche annexe à rendre

Plus en détail

PARTIE A : L'EAU, UN SOLVANT BIEN PARTICULIER [10 POINTS]

PARTIE A : L'EAU, UN SOLVANT BIEN PARTICULIER [10 POINTS] DEVOIR COMMUN DE PHYSIQUE-CHIMIE, ÈRE S, MAI 203 CORRECTION PARTIE A : L'EAU, UN SOLVANT BIEN PARTICULIER [0 POINTS] 4 "" = point A. Qu'est-ce que l'eau? 2 A.. H : (Z = ) : K ; O : (Z = 8) : K 2 L 6 A..2

Plus en détail

La lumière. Exemple : La Lune, les planètes et un miroir sont des sources secondaires de lumière.

La lumière. Exemple : La Lune, les planètes et un miroir sont des sources secondaires de lumière. La lumière I- Les sources de lumière La lumière est émise par des sources de lumière. Certaines sources produisent leur propre lumière, ce sont les sources primaires de lumière. Il existe deux types de

Plus en détail