nous travaillons ensemble Exposition du 31/03 > 15/04/2007

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "nous travaillons ensemble Exposition du 31/03 > 15/04/2007"

Transcription

1 présente nous travaillons ensemble Exposition du 31/03 > 15/04/2007 Dossier de presse Atelier M MAGNAC Avenue du Général de Gaulle Villeneuve-sur-Lot C o n t a c t : m. 1 9 w a n a d o o. f r

2

3 Lʼatelier M.190 Lʼatelier M.190 M.190 est un lieu de création et de diffusion, de recherche et dʼexpériences, destiné à accueillir des artistes de toutes disciplines, des démarches associatives et collectives : donner la possibilité dʼinventer et de mettre en forme de nouvelles aventures culturelles fondées sur la permanence artistique dans la cité Le projet M.190 est né en 2006, à lʼinitiative de deux artistes soucieux de trouver un espace de travail adapté aux pratiques artistiques contemporaines et de mettre en commun de manière solidaires leurs richesses, leurs savoirs-faire, leurs expériences pour construire et conduire une politique «artistique» du lieu. Lʼassociation occupe une partie de la Maison Magnac situé dans le quartier dʼeysses de Villeneuve sur Lot sur une surface de 250m2. M.190 est un projet indépendant qui veut induire dʼautres possibles dans lʼaccompagnement des pratiques artistiques. En premier lieu lʼassociation M.190 héberge en résidence permanente Ervé Brisse et Jean marie Blanchet. Elle se fonde sur lʼintention de donner une visibilité sociale, économique et culturelle aux artistes et à lʼart contemporain dans la cité ainsi que de sʼimpliquer et sʼinscrire dans la politique culturelle locale. En second lieu M.190 pourra mettre à disposition un espace de travail. Lʼassociation pourra sʼinscrire dans lʼaccompagnement de projets, en trouvant des solutions humaines et logistiques aux projets de créations, en aidant aussi à la recherche des moyens de production et de diffusion.lʼassociation pourra accueillir dʼautres artistes de toutes disciplines, des résidents invités, de passage à qui lʼon souhaite donner les moyens de mettre en oeuvre un projet artistique en complémentarité avec les structures traditionnelles existantes. M.190 est à envisager comme un outil permanent de propositions et dʼactions pour mettre en oeuvre différents projets - un laboratoire de bricoleurs de gestes, de sons, dʼimages, de mise ne espace, de matières, de confort et dʼinconfort, de paroles et de mots. Inscrire la production autour de trois axes : Le temps Ni école dʼart, ni centre culturel, ni musée, la gestion du temps sʼopère en fonction des projets. M.190 est avant tout un lieu de création qui peut sur des temps donnés proposer une autre lecture du lieu, des projets en collaboration avec des partenaires culturels, des associations, le public. Interroger tous les temps, celui de la recherche, de la transmission, de la construction, de lʼexposition, de la représentation et de lʼexploitation. Lʼespace/ les espaces Lʼatelier de production est composé de quatre espaces-ateliers, dʼun espace menuiserie-bricolage, dʼun local de stockage, dʼun bureau. Lʼassociation invite à une flexibilité, pouvant tout à tour se transformer en atelier de travail, en espace de diffusion, en lieu de rencontre. Il présente une série de possibilités artistiques, culturelles, politiques et urbaines. Le public La diffusion nʼest pas lʼobjectif unique de lʼasssociation même si la rencontre entre lʼart et le public reste essentielle. M.190 pourra développer des propositions de diffusion ayant pour objectif de rendre visible des processus dʼinvention artistique et culturels émergents. Les propositions sʼélaborent autant à partir des résidents ( Ervé Brisse-Jean marie Blanchet) que bien au-delà, autour dʼartistes, de porteurs de projets extérieurs et autres acteurs culturels locaux. La rencontre avec les publics pourra se faire aussi bien à Magnac quʼen collaboration avec les lieux de difffusions existants et proposer au public des concerts, expositions, performances, installations, spectacles, rencontres/ débats, projections, soirées...

4 Lʼatelier M.190 Nous travaillons ensemble Les créations graphiques de Nous Travaillons Ensemble (campagnes de communication, actions pédagogiques, identités graphiques et scénographies) répondent essentiellement aux commandes de municipalités, dʼinstitutions, dʼassociations humanitaires ou dʼéducation populaire, de musées et de centres socioculturels. Les projets de ce collectif de graphistes, né en 1989, privilégient le message, quʼil soit politique, social ou culturel, sans oublier dʼy insuffler une note dʼhumour. Les NTE communiquent avec des images provocatrices, immédiates, toujours en phase avec la réalité sociale de proximité ou du village planétaire. Cette quête de sens sʼexprime avec des dessins au trait noir ainsi quʼavec des aquarelles, des photographies, des pochoirs, etc. et percute notre quotidien dans lʼespace urbain. Florence Robert Nous travaillons ensemble fait partie de cette famille de graphiste où lʼinvestissement politique et social est primordial. Issu de lʼatelier Grapus (atelier fondé par Pierre Bernard, François Miehe et Gérard Paris-Clavel en 1970), Nous travaillons ensemble est partisan du travail bien fait, du graphisme à messages et des images qui ont du sens. Encore peu présent sur le web, leur travail est surtout éditorial, ils réalisent aussi de nombreuses affiches avec des partenaires institutionnels (municipalités, associations humanitaires, centres socioculturels,etc...) Composé de Valerie Débure, Isabelle Jego, Alex Jordan et Roni Meirovitz, Nous travaillons ensemble signe également des projets personnels en relation avec leurs préocupations. Certaines de leurs affiches ont - entre autres - été distinguées au Festival de Chaumont (deuxième prix en 2000, premier prix en 1995) et ont reçu le prix national de lʼaffiche culturelle en Mélanie Chardayre Contact Nous travaillons ensemble 28 rue Planchat Paris site

5 Lʼatelier M.190 Les affiches

6

7

8

9

10

11

12

13

14 Lʼatelier M.190 Publications

15

16 Lʼatelier M.190 Catalogue «Nous Travaillons Ensemble», édition pyramyd, collection «design/designers» 2003

17 Lʼatelier M.190 Entre le marteau et lʼenclume Entretien réalisé par Hélène Amblard DANS LA VILLE, la communication nʼapparaît pas toujours comme une chose très simple... Affiche dʼinauguration de la place de la mairie dʼaubervilliers. Entendons-nous sur les mots. La communication municipale est dʼabord tout ce quʼénonce une municipalité élue en direction des électeurs. Mais si le pouvoir municipal a le devoir dʼinstaurer une communication au service de tous, ce quʼil annonce et à quoi il parvient parfois, il se laisse le plus souvent avoir par la logique de campagne électorale, continuant (ou anticipant) la propagande. Une communication bien comprise, tout en mettant en oeuvre le programme politique de lʼéquipe mandatée par les électeurs, nʼoubliera jamais lʼintérêt général dans lʼesprit du service public. Pour ceux qui travaillent à la réalisation concrète de cette communication, les dircom., les journalistes, les vidéastes, les photographes et les graphistes, se pose la question du cadre de la prestation de service et de ses contraintes lourdes. Restons simplement du côté des graphistes. Généralement on fait appel à eux pour mettre des messages déjà élaborés dans une forme convenable. (Ils sont censés habiller ces messages.) Le graphiste est alors une sorte dʼassistant à la mise en forme visuelle de ces derniers. Malheureusement les politiques interprètent souvent ce rôle dʼune manière un peu réductrice, reconnaissant dans le graphiste plus un prestataire de service quʼun créatif. Cette vision (réductrice) du rôle des graphistes est contestée par certains dʼentre eux qui lui préfèrent une définition citoyenne du métier et revendiquent leur participation à la conception des messages; ce qui sous-entend naturellement sʼimpliquer, se mouiller. Et aussi laisser tomber sʼil y a incompatibilité de points de vue. Concrètement? Prenons par exemple un bilan de mandat. La plupart vantent dʼimaginaires paysages florissants, des populations vaillantes et propres, rayonnantes de bonheur ; une encre positive complètement décadrée et forcée comparée aux nuances de gris du quotidien citoyen. Un bon bilan de mandat supposerait quʼon montre des succès de gestion incontestables, des projets en chantier, mais aussi des échecs! Et même dans ce cas, la bonne intention peut tourner à la déconfiture, si le graphiste concepteur cherche à briller en infligeant à ce bilan des tapisseries typographiques et/ou Photoshopiques genre Carson maldigéré, hermétiques, incompréhensibles pour la population dʼune ville de banlieue noyée dans des problèmes dʼillettrisme, dʼinsécurité, de racisme, de chômage. Le statut dʼauteur en qualité de graphiste est-il compatible avec ce type de relations? La prestation de service consiste soit à se soumettre sans états dʼâme au commanditaire, soit à travailler avec sa conscience de citoyen et à chercher un dialogue constructif et une complicité avec le commanditaire. Il sʼagit de revendiquer un acte citoyen car je crois que lʼimplication politique et la distance critique sont complémentaires, même si cʼest une vision plutôt idéaliste. Un graphiste auteur qui revendique son statut dʼartiste nʼest pas un prestataire de service et doit impérativement prendre du recul dans son travail. Comment mettez-vous en pratique de tels principes? Difficilement. Nous sommes en quelque sorte multiculturels, multimédias, aquarelle et compagnie... Nous essayons de regarder et de réagir au-delà de lʼhorizon professionnel au delà du ghetto professionnel, sans faire de nos convictions un manifeste, une bombe dʼarguments qui serait le code de conduite du graphiste (politiquement, non pas correct, mais juste) du IIIe millé-

18 naire. Restant les pieds sur terre, nous essayons dʼinventer et de faire circuler des signes et des images décryptables par tout un chacun. Utiliser un coeur pour une action dʼentraide peut être tout autre chose quʼune platitude. Le coeur reste lʼun des symboles évoquant le mieux, dans le monde occidental, la bonté, la générosité, la solidarité: un coeur gros comme ça reste une phrase-image débordante de sens. Il ne sʼagit pas pour autant de reprendre à lʼinfini les signes reconnus. Popularisation ne signifie aucunement nivellement par le bas. Vous vous situez entre le marteau et lʼenclume... Toute entité publique, ville, département, etc., constitue une sorte de chantier idéologique où tout est en mouvement, où les rapports de force cherchent jour après jour leur équilibre, où les responsables passent leur temps à ajuster, rarement dans la quiétude. Le graphiste qui pénètre sur ce chantier doit sʼattendre à être bousculé, sinon malmené... Affiche pour la Fête des associations dʼaubervilliers. Lʼidée du lapin que nous avons sorti des cages à lapins revient depuis plusieurs années. Il est devenu une sorte de mascotte. Une image efficace ne constitue-t-elle pas forcément un pavé dans la mare, quitte à ne plaire ni aux uns ni aux autres? Ce risque-là, il faut le prendre de toute façon, même pour une affiche contre les crottes de chiens. Il faut dʼabord se débarrasser du déjàvu, de la blague éculée, cʼest banal, mais... après ça on tombe vite dans de vrais tabous... Politiques et graphistes disposent rarement de la même donne, nʼont pas le même ancrage, ne regardent pas le même point dʼhorizon. En fait, si lʼon sʼen tient à lʼaffiche, on commence à trouver des idées déjà énoncées ici et là. On admet de grosses crottes multicolores en gros plan, de même que la télévision peut montrer les pires violences. Mettre le doigt sur une plaie, nommer le mal ou se taire, mettre en lumière ou blackouter est lʼéternelle question de la communication. (Les politiques sont souvent obsédés par leur responsabilité publique, au point de pratiquer lʼautocensure préventive, même quand elle devient ridicule et revient à prendre ses responsabilités à la place des autres, jusquʼà la paranoïa.) Reste quʼil faut bien se vendre? Si je ne me trompe pas, 80 % des graphistes travaillent dans la publicité. A moins dʼêtre complètement cynique, il est impossible de travailler sans accepter la société telle quʼelle est, produisant et ayant besoin de publicité pour vendre. On peut aller jusquʼà dire que grâce à la pub des emplois sont assurés. Tout sʼenchaîne, cʼest ce qui fait le système... Du côté des acteurs du fameux graphisme dʼutilité publique, on voit bien que les bonnes intentions ne suffisent pas : elles se heurtent assez souvent à leur rapport peu pédagogique avec les politiques. Ils semblent oublier quʼun maire ou autre responsable politique, quʼil soit instituteur, plombier, fonctionnaire ou médecin, peut parfaitement réagir de manière créatrice face aux enjeux démocratiques et aux besoins de communication, sans connaître le Bauhaus ni lʼécole dʼulm ou les détails du dernier Designkongress de Berlin, tout simplement en faisant fonctionner son bon sens... (Un maire comme tout être politique agit en politique responsable pour conserver les valeurs de son environnement les siennes comprises et/ou parce quʼil veut changer, améliorer lʼétat du monde.) Entre ces bonnes raisons et les considérations carriéristes, existent toutes les facettes. Jʼajouterais quʼon ne peut pas contourner un maire dans cette République qui a mis sur ses épaules lʼécrasante responsabilité de tout (ou presque) ce qui se passe dans son village, sa ville. On peut seulement espérer être compris par lui et son entourage, sʼentendre avec eux, gagner leur confiance sans sʼabandonner soi-même. On doit essayer dʼinstaurer une vraie communication entre les délégants et les délégués. Cela paraît évident, mais dans combien de mairies le graphiste peut-il défendre son projet en direct face au maire, sans le filtre des chargés de communication? Dans la plupart des mairies règne un roi, entouré de sa cour (courtisans compris...). Vous rêvez dʼatteindre et dʼassocier lʼensemble de la population. Comment y parvenir? Entre autres par le vivier des associations. Certes nous rencontrons assez souvent des blocages du fait dʼassociations créées pour soutenir la municipalité, et souvent gérées par des gens faisant partie du paysage politique national, ce qui en fait des dépendances de tel ou tel mouvement. Faire lʼéloge de telles associations est un peu pervers car on ne peut pas les considérer comme des contre-pouvoirs quand des politiques en sont à lʼorigine ou, simplement, membres. De toute façon, quand nous débarquons quelque part, nous nous comportons dʼemblée comme des citoyens politiques et nous essayons de voir clair. La courtoisie gratuite, les pas feutrés, tout comme la camaraderie franchouillarde nʼétant pas notre tasse de thé, vient un moment où il faut appeler un chat un chat. Au risque de voir les portes rester fermées? Première version de lʼaffiche Kosovo Les téléphones sont généralement derrière les portes, et cʼest vrai, certaines ne sʼouvriront pas devant nous. Encore que tout dépende du locataire. Et puis il y a un autre problème, plus terrestre celui-là, travailler avec une ville suppose un rapport de commanditaire-client avec devis, bon de

19 commande et facture, ce qui fonctionne assez mal. Les fonctionnaires ont évidemment le droit de tomber malade ou de partir en congés, mais ce nʼest pas une raison pour laisser traîner indéfiniment des ordres de paiement! Il nʼy a pas plus grotesque que de concevoir une exposition sur lʼexploitation de lʼhomme par lʼhomme et de courir une année durant derrière ses honoraires. Certains collègues en sont usés. (Ils se réfugient dans la niche du graphisme dʼauteur de lʼartiste. Beaucoup dʼautres se contentent du travail seulement bien fait, du beau, même très beau, sans parti pris citoyen.) Vous avez dit graphisme dʼauteur. A voir vos actions et images, vous en faites vous aussi. Prenons une de nos images, lʼalgérie. Initialement elle était demandée par un militant de la Ligue des droits de lʼhomme. Sur fond de drapeau national, un homme est pris entre le croissant rouge et lʼétoile. Nous voulions donner une réplique à la situation complexe sous-tendue par la question Algérie = barbarie? La Ligue des droits de lʼhomme nʼa pas osé prendre lʼimage. Les partis politiques et les associations que nous avons contactés non plus. (La lune musulmane, lʼétoile rouge, le vert, le blanc, lʼhomme pris dans lʼétau de la symbolique du drapeau national, il y a de quoi gêner la diplomatie...) Nous lʼavons imprimée et diffusée parmi nos amis. On lʼa dʼabord utilisée dans un meeting de solidarité en Lorraine, puis à Paris dans les manifs où on se lʼest arrachée. La télé lʼa montrée au journal de 20 heures. La guerre au Kosovo nous a menés à une image limite... Un cri de désespoir, intemporel. Le Kosovo cʼétait hier, cʼest encore aujourdʼhui, et viennent lʼindonésie, le Timor, la Tchétchénie et les autres lieux de crimes contre lʼhumanité sur tous les continents dont on ne parle pas, pas encore ou seulement en images choisies... Quel statut aujourdʼhui pour des images qui parleraient? Sur une très ancienne affiche syndicale, on pouvait lire: Sauvons-nous par nous-mêmes. Aujourdʼhui et en direction des graphistes je dirais: Nʼattendez pas le commanditaire pour créer lʼimage quʼil faut. Mettez votre grain de sel dans le plat de résistance contre les niaiseries politiques ambiantes. Faîtes des images autoportables et autoportées. Surtout ne les faites pas pour faire du graphisme. Valérie Debure, Isabelle Jego, Alex Jordan, Ronit Meirovitz. Affiche anti-crottes de chiens de la ville de Nîmes, qui a été refusée. Affiche présentant les voeux de la ville dʼaubervilliers.

20 Lʼatelier M.190 CV Nous Travaillons Ensemble est né en 1989 à lʼintérieur de lʼancien atelier Grapus. Il est aujourdʼhui composé de Valérie Debure, Isabelle Jégo, Alex Jordan et de Ronit Meirovitz. Dʼautres intervenants comme Antonio Garcia, web designer, sʼassocient le temps dʼun projet. Les créations graphiques de Nous Travaillons Ensemble (campagnes de communication, actions pédagogiques, identité graphiques et scénographies) répondent essentiellement aux commandes de municipalités, dʼinstitutions, dʼassociations humanitaires ou dʼéducation populaire, de musées et de centres socioculturels. Au delà, hors de toute commande, lʼatelier est aussi à lʼorigine de nombreux projets et dʼimages en lien avec ses préoccupations. Ses productions privilégient le message, quʼil soit politique, social ou culturel, sans oublier dʼy insuffler une note dʼhumour. NTE communique avec des images provocatrices, immédiates, toujours en phase avec la réalité sociale de proximité ou du village planétaire. Cette quête de sens sʼexprime avec du dessin au trait, de lʼaquarelle, du pochoir, de la photographie sans oublier les nouveaux médias. Quelques références professionnelles - Ministère de la Culture, Ministère de la Jeunesse et des Sports, Secrétariat dʼétat au tourisme, Ville de Fontenay-sous-Bois, Ville dʼaubervilliers, Ville de Dieppe, Ville de Nîmes, Ville de Montluçon, Ville de Blanc Mésnil... - MRJC (Mouvement rural de jeunesse chrétienne), Survival, Association Emmaüs, Emmaüs France, Secours populaire français, Le bar Floréal / photographie, Association Faut voir, Association La Forge (80), Clara magazine, Forum social européen... - Centre des archives du monde du travail, Archives départementales de lʼaisne, Musée dʼart et dʼhistoire du judaïsme, Archives départementales du 93 - RATP -CCAS dʼedf GDF - Festival international de lʼaffiche de Chaumont, Rencontres internationales de la photographie à Arles, Festival international du cerf-volant à Dieppe. - Quelques distinctions Prix national de lʼaffiche culturelle 1993 et er prix au Festival international dʼaffiches de Chaumont er prix au concours international «bridge the gap», journée contre le SIDA, Genf, Suisse, nd prix au Festival international dʼaffiches de Chaumont 2000 Médaille dʼor à la Biennale de lʼaffiche de Varsovie en Exposition en 2004 Catalogue «Nous Travaillons Ensemble», édition pyramyd, collection «design/designers» 2003

21 Lʼéquipe Valérie Debure Née en Études à lʼécole des Beaux-Arts dʼorléans. Depuis 1996, elle fait partie de Nous Travaillons Ensemble. Isabelle Jégo Née en Études à lʼécole nationale supérieure des Arts décoratifs (Paris). Depuis 1992, elle fait partie de Nous Travaillons Ensemble. Depuis 2003, elle enseigne à lʼécole régionale des beaux-arts de Rennes. Alex Jordan Né en Études aux Beaux-Arts de Düsseldorf / RFA. Meisterschüler de Joseph Beuys. À partir de 1976, il participe à lʼaventure Grapus. Co-directeur. Grand prix national 1991 (arts graphiques) avec Grapus. Cofondateur de Nous Travaillons Ensemble et de lʼassociation de photographes le bar Floréal. Membre de lʼalliance Graphique Internationale (AGI). Co-direction du festival dʼaffiches de Chaumont. Professeur à la Kunsthochschule Berlin-Weissensee. Voir aussi : anschlaege.de Ronit Meirovitz Née en 1954 en Israël. En France depuis 1986, elle est graphiste chez Grapus de 1987 à Cofondatrice de Nous Travaillons Ensemble. Également peintre. Sébastien Courtois Né en 1973 Graphiste indépendant depuis 1998 Atelier dʼimages au sein de Fabrication Maison/association dʼimages depuis 1998 Enseignement à LISAA Paris 5*(2001 à 2004) Premier Prix à la triennale internationale dʼaffiches de Hong Kong,2004 Grand prix à la triennale internationale dʼaffiches «Ekoplagat» de Zilina, Slovaquie,2005 Grand prix à la triennale internationale dʼaffiches «4th Block» de Kharkov,Ukraine,2006

22 Lʼatelier M.190 Renseignements pratiques Lʼatelier M.190 Exposition Atelier M.190 Magnac 190 Avenue du Général de Gaulle Villeneuve-sur-Lot Du 31 mars au 15 avril 2007 Ouvert jeudi,vendredi,samedi de 12h à 19h. Lʼatelier M.190 Vernissage-Rencontre Samedi 31 mars à 18 h en présence des artistes Lʼatelier M.190 Contact Jean marie Blanchet 190 Avenue du Général de Gaulle Villeneuve-sur-Lot Ervé Brisse 94 Avenue du Général de Gaulle Villeneuve-sur-Lot

La Rando Solidaire. 1. Comment créer sa page de collecte?

La Rando Solidaire. 1. Comment créer sa page de collecte? La Rando Solidaire Voici un guide pour vous accompagner sur la création de votre page de collecte ainsi que plusieurs pistes pour mobiliser autour de vous et atteindre vos objectifs! 1. Comment créer sa

Plus en détail

LES ENTREPRISES MÉCÈNES DU FESTIVAL DE MUSIQUE À MAGUELONE

LES ENTREPRISES MÉCÈNES DU FESTIVAL DE MUSIQUE À MAGUELONE La Belle Maguelone LES ENTREPRISES MÉCÈNES DU FESTIVAL DE MUSIQUE À MAGUELONE sommaire Édito page 2 Le Festival de musique à Maguelone page 3 Le Festival de musique en images page 4 Les activités autour

Plus en détail

LA JEUNESSE. l es sen LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE

LA JEUNESSE. l es sen LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE LA JEUNESSE l es sen tiel LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE sommaire LA JEUNESSE PAGES 4 À6 PAGES 7 À9 PAGE 10 PAGE 11 Le BIJ, lieu ressources Pour s informer et se documenter -

Plus en détail

Droit à l éducation. Portée et mise en œuvre

Droit à l éducation. Portée et mise en œuvre Droit à l éducation Portée et mise en œuvre Observation générale 13 sur le droit à l éducation (art. 13 du Pacte international relatif aux droits économiques, sociaux et culturels) Organisation des Nations

Plus en détail

Référencement naturel Guide de démarrage. Version française

Référencement naturel Guide de démarrage. Version française Référencement naturel Guide de démarrage Version française Introduction Bienvenue dans le guide de démarrage Google dédié au référencement naturel. Ce document a été produit directement par les équipes

Plus en détail

collectif : créatrice > concepteur > graphiste > designer > rédactrice > webdesigner > architecte > typographe > illustratrice > scénographe...

collectif : créatrice > concepteur > graphiste > designer > rédactrice > webdesigner > architecte > typographe > illustratrice > scénographe... collectif : créatrice > concepteur > graphiste > designer > rédactrice > webdesigner > architecte > typographe > illustratrice > scénographe... créations www.entrez-sans-frapper.com Nous travaillons à

Plus en détail

Dossier de presse. Dossier de Presse Campagne Auto-entrepreneurs - juin 2012 1

Dossier de presse. Dossier de Presse Campagne Auto-entrepreneurs - juin 2012 1 Dossier de presse LʼAdie ouvrira ses antennes, du 5 au 7 juin prochains, pour proposer un accompagnement aux personnes qui se lancent ou développent leur activité en auto-entrepreneur CONTACTS PRESSE:

Plus en détail

Agenda du 25 novembre au 2 décembre 2013 Date Elu Thème Pôle Opération Lieu Attaché de presse MERCREDI 27 NOVEMBRE

Agenda du 25 novembre au 2 décembre 2013 Date Elu Thème Pôle Opération Lieu Attaché de presse MERCREDI 27 NOVEMBRE Agenda du 25 novembre au 2 décembre 2013 Date Elu Thème Pôle Opération Lieu Attaché de presse MERCREDI 27 NOVEMBRE 11H30 Séréna ZOUAGHI Conseillère Municipale déléguée à la Cité des Associations BENEVOLAT

Plus en détail

Fondation PPR 2009. Jean-Christophe Carius. Création internet & management web. conseil conception design réalisation

Fondation PPR 2009. Jean-Christophe Carius. Création internet & management web. conseil conception design réalisation Jean-Christophe Carius Création internet & management web conseil conception design réalisation 8, rue Lucien Leuwen 75020 Paris 06 07 58 82 82 jccarius@newsyntax.com Fondation PPR 2009 ÉDITEUR Fondation

Plus en détail

SAINT JULIEN EN GENEVOIS

SAINT JULIEN EN GENEVOIS SAINT JULIEN EN GENEVOIS PROJET EDUCATIF ENFANCE-JEUNESSE Préambule Le service enfant jeunesse a une mission éducative et de prévention sociale auprès des enfants et des jeunes. (3-18 et jeunes adultes).

Plus en détail

Recruter et intégrer des seniors

Recruter et intégrer des seniors Recruter et intégrer des seniors Enjeux Le recrutement de seniors correspond à des enjeux spécifiques pour les entreprises, que cette action relève dʼune politique affichée de lutte contre les discriminations,

Plus en détail

INTERCOMMUNALITÉS : QUELLE PLACE POUR LA CULTURE?

INTERCOMMUNALITÉS : QUELLE PLACE POUR LA CULTURE? INTERCOMMUNALITÉS : QUELLE PLACE POUR LA CULTURE? Rencontre professionnelle organisée par ARCADI le 14 janvier 2010 au Comptoir Général Rencontre du cycle Valeurs communes Territoires communs Le 14 janvier

Plus en détail

Synthπse des travaux. 3 es Rencontres parlementaires sur la Santé au travail Le bien - etre au travail, un défi dans la crise. Mercredi 10 avril 2013

Synthπse des travaux. 3 es Rencontres parlementaires sur la Santé au travail Le bien - etre au travail, un défi dans la crise. Mercredi 10 avril 2013 Synthπse des travaux 3 es Rencontres parlementaires sur la Santé au travail Le bien - etre au travail, un défi dans la crise Mercredi 10 avril 2013 Maison de la Chimie Présidées par Régis Juanico, député

Plus en détail

MARIE VACHER. mv.marievacher@gmail.com 0649833192 MARIE VACHER

MARIE VACHER. mv.marievacher@gmail.com 0649833192 MARIE VACHER MARIE VACHER mv.marievacher@gmail.com 0649833192 MARIE VACHER CV EXPERIENCES PROFESSIONNELLES_ 2011 - aujourd hui Poste à plein temps depuis 2011 (Contrat de professionnalisation puis CDI) Alinéa (Groupe

Plus en détail

Livre blanc. destiné aux entreprises de lʼit et des nouvelles technologies

Livre blanc. destiné aux entreprises de lʼit et des nouvelles technologies Livre blanc destiné aux entreprises de lʼit et des nouvelles technologies Innovation : Quelles Stratégies de Communication? Thibaut Baron - Consultant, Dirigeant de Gtec - Avril 2009 Avant-propos Ce livre

Plus en détail

Évaluer pour améliorer les acquis de l apprentissage. Messages pour les politiques d assurance qualité

Évaluer pour améliorer les acquis de l apprentissage. Messages pour les politiques d assurance qualité FR Évaluer pour améliorer les acquis de l apprentissage EN FR Messages pour les politiques d assurance qualité La présente publication a pour objet de formuler des recommandations à l intention des responsables

Plus en détail

Participation des habitants et contrats de ville Quels enjeux? Quelle mise en oeuvre?

Participation des habitants et contrats de ville Quels enjeux? Quelle mise en oeuvre? Participation des habitants et contrats de ville Quels enjeux? Quelle mise en oeuvre? Note réalisée par l Observatoire Régional de l Intégration et de la Ville (ORIV) septembre 2014 Eléments de contexte

Plus en détail

Quelques informations récentes à relayer dans vos réseaux

Quelques informations récentes à relayer dans vos réseaux Quelques informations récentes à relayer dans vos réseaux ❶ Le 1 er octobre 2013, ouverture du Site ABCD de l égalité : url : www.cndp.fr/abcd-de-l-egalite ❷ Sept. 2013, lancement du concours national

Plus en détail

Formation de Coach Professionnel (CCP)

Formation de Coach Professionnel (CCP) Formation de Coach Professionnel (CCP) Accompagner avec le cœur, en devenant coach PNL Depuis déjà une trentaine dʼannées, la discipline de la PNL a mené au développement de différents outils qui trouvent

Plus en détail

Conseil Municipal des Enfants à Thionville. Livret de l électeur et du candidat

Conseil Municipal des Enfants à Thionville. Livret de l électeur et du candidat Conseil Municipal des Enfants à Thionville Livret de l électeur et du candidat Elections du vendredi 18 novembre 2011 Mot du Maire Le Conseil Municipal des Enfants fait sa rentrée. Il joue un rôle essentiel

Plus en détail

Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris

Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris Thème : Commercialiser la campagne : les questions de base posées aux territoires

Plus en détail

7, rue Jules Ferry - 93170 Bagnolet 09 51 02 82 76 - contact@riofluo.com

7, rue Jules Ferry - 93170 Bagnolet 09 51 02 82 76 - contact@riofluo.com 7, rue Jules Ferry - 93170 Bagnolet 09 51 02 82 76 - contact@riofluo.com Notre approche Riofluo, studio de création visuelle et d événementiel artistique, spécialisé en Street Art, développe une démarche

Plus en détail

Campagne de sensibilisation aux principales causes d'accidents en milieu urbain

Campagne de sensibilisation aux principales causes d'accidents en milieu urbain Nom de l entité déposante : La Cub agence X annonceur Nom de l agence conseil : direction de la communication de La Cub/ Le Big Campagne de sensibilisation aux principales causes d'accidents en milieu

Plus en détail

Rapport de l atelier de partnering des 8 et 9 juillet 2013 PROJET D AMÉNAGEMENT ET DE MISE EN VALEUR DU PARC JEAN-DRAPEAU

Rapport de l atelier de partnering des 8 et 9 juillet 2013 PROJET D AMÉNAGEMENT ET DE MISE EN VALEUR DU PARC JEAN-DRAPEAU Rapport de l atelier de partnering des 8 et 9 juillet 2013 PROJET D AMÉNAGEMENT ET DE MISE EN VALEUR DU PARC JEAN-DRAPEAU Rapport de l atelier de partnering PROJET D AMÉNAGEMENT ET DE MISE EN VALEUR DU

Plus en détail

Pierre-Xavier Meschi 2008

Pierre-Xavier Meschi 2008 M@n@gement ISSN: 86-489 Editors: Alain Desreumaux, U. de Lille I Martin Evans, U. of Toronto Bernard Forgues, U. de Lille I Hugh Gunz, U. of Toronto Martina Menguzzato, U. de València 008 Impact de la

Plus en détail

agence-école LVB 2 en communication visuelle L Agence dans l école, l école dans l agence Un principe inédit : faire venir l entreprise dans l école.

agence-école LVB 2 en communication visuelle L Agence dans l école, l école dans l agence Un principe inédit : faire venir l entreprise dans l école. agence-école LVB 2 en communication visuelle L Agence dans l école, l école dans l agence Un principe inédit : faire venir l entreprise dans l école. établissement privé d enseignement supérieur technique

Plus en détail

Nous avons besoin de passeurs

Nous avons besoin de passeurs 1 Nous avons besoin de passeurs «Lier pratiques culturelles et artistiques, formation tout au long de la vie et citoyenneté» François Vercoutère Du point de vue où je parle, militant d éducation populaire

Plus en détail

Conseil régional. Plan d action régional Outaouais 2014-2017

Conseil régional. Plan d action régional Outaouais 2014-2017 Conseil régional Plan d action régional Outaouais 2014-2017 Dans ce tableau, la numérotation est utilisée afin de faciliter le suivi de la présentation. Légende Palier N signifie national R signifie régional

Plus en détail

LE CONGÉ SOLIDAIRE DEUX SEMAINES POUR AGIR AU SERVICE DE LA SOLIDARITÉ INTERNATIONALE

LE CONGÉ SOLIDAIRE DEUX SEMAINES POUR AGIR AU SERVICE DE LA SOLIDARITÉ INTERNATIONALE LE CONGÉ SOLIDAIRE DEUX SEMAINES POUR AGIR AU SERVICE DE LA SOLIDARITÉ INTERNATIONALE Renforcer l'autonomie des populations et la protection de leur environnement le partenariat continu pour apporter un

Plus en détail

Le diagnostic Partagé,

Le diagnostic Partagé, Le diagnostic Partagé, un outil au service du projet Territorial enfance jeunesse Les Guides Pratiques Introduction Parce que nous sommes dans un monde complexe, Définitions, enjeux, méthodologie Phase

Plus en détail

RÉUNION DES MINISTRES DE L'ALIMENTATION, DE L'AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE DES PAYS MEMBRES DU CIHEAM 9ÈME DECLARATION FINALE

RÉUNION DES MINISTRES DE L'ALIMENTATION, DE L'AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE DES PAYS MEMBRES DU CIHEAM 9ÈME DECLARATION FINALE 9ÈME RÉUNION DES MINISTRES DE L'ALIMENTATION, DE L'AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE DES PAYS MEMBRES DU CIHEAM La Valette 27 septembre 2012 DECLARATION FINALE page 1 A l invitation de S.E. George Pullicino,

Plus en détail

L accueil comme priorité. Fréquentation des principaux sites touristiques en millions de visiteurs

L accueil comme priorité. Fréquentation des principaux sites touristiques en millions de visiteurs 27 millions de visiteurs, dont 7 millions d étrangers et 0 millions de Français 44 millions de visiteurs au total pour Paris et sa région Basilique du Sacré-Cœur de Montmartre Principales nationalités

Plus en détail

Contributions de la FEP au développement du sport : Enjeux et propositions

Contributions de la FEP au développement du sport : Enjeux et propositions Contributions de la FEP au développement du sport : Enjeux et propositions Contributions de la FEP au développement du sport : Enjeux et propositions Présentation Rassemblant les syndicats et associations

Plus en détail

APPEL A LA RECONNAISSANCE DU PATRIMOINE CULTUREL IMMATÉRIEL EN BRETAGNE

APPEL A LA RECONNAISSANCE DU PATRIMOINE CULTUREL IMMATÉRIEL EN BRETAGNE 1 APPEL A LA RECONNAISSANCE DU PATRIMOINE CULTUREL IMMATÉRIEL EN BRETAGNE Nous, signataires, acteurs culturels en Bretagne, individuels et associations, demandons aux élus et institutionnels de soutenir

Plus en détail

DECLARATION UNIVERSELLE DE L UNESCO

DECLARATION UNIVERSELLE DE L UNESCO DECLARATION UNIVERSELLE DE L UNESCO SUR LA DECLARATION UNIVERSELLE DE L UNESCO SUR LA DIVERSITE CULTURELLE CULTURELLE Adoptée par la 31 e session de la Conférence Générale de l UNESCO PARIS, 2 NOVEMBRE

Plus en détail

Un contrat de respect mutuel au collège

Un contrat de respect mutuel au collège Apprentissage du respect - Fiche outil 01 Un contrat de respect mutuel au collège Objectifs : Décrire une action coopérative amenant élèves et adultes à s interroger sur leurs propres comportements en

Plus en détail

Des relations sociales à faire évoluer collectivemenent 4

Des relations sociales à faire évoluer collectivemenent 4 s o m m a i r e Des relations sociales à faire évoluer collectivemenent 4 Le SNAECSO, syndicat employeur des centres sociaux, des associations dʼaccueil de jeunes enfants 5 et des associations du développement

Plus en détail

Dossier de presse. Du 4 au 8 février 2013

Dossier de presse. Du 4 au 8 février 2013 Dossier de presse 9 e Semaine du Microcrédit de l'adie Du 4 au 8 février 2013 CONTACTS PRESSE : Christelle Touré - 01 49 33 19 66-06 07 47 35 67 - ctoure@adie.org Alice Dekker - 06 16 58 21 60 - alice.dekker@wanadoo.fr

Plus en détail

été 1914 dans la guerre 15/02-21/09/2014 exposition au Musée Lorrain livret jeune public 8/12 ans

été 1914 dans la guerre 15/02-21/09/2014 exposition au Musée Lorrain livret jeune public 8/12 ans été 1914 Nancy et la Lorraine dans la guerre exposition 15/02-21/09/2014 au Musée Lorrain livret jeune public 8/12 ans 1 3 2 4 5 6 7 9 8 1870-1914 : une guerre attendue? Août 1914 : partis pour un été

Plus en détail

Contacts. www.mdl-champagneardenne.com. la Ligue de l'enseignem. de votre MDL. Ardennes. Aube. Marne. Haute-Marne

Contacts. www.mdl-champagneardenne.com. la Ligue de l'enseignem. de votre MDL. Ardennes. Aube. Marne. Haute-Marne ... en Junior Asso Vers qui puis-je me renseigner si je veux créer une MDL? - Mon chef d établissement et/ou le référent vie lycéenne de mon établissement. - Délégué(e) académique à la vie lycéenne. -

Plus en détail

Zerty.fr. Guide de lʼutilisateur

Zerty.fr. Guide de lʼutilisateur Zerty.fr Guide de lʼutilisateur Quʼest-ce que zerty Zerty est un logiciel de gestion de projet en ligne auquel nous avons ajouté une gestion commerciale très simple. Avec Zerty vous pourrez facilement

Plus en détail

L organisation du programme «Jeunes pousses» Rapport

L organisation du programme «Jeunes pousses» Rapport L organisation du programme «Jeunes pousses» Rapport Présenté par M. Pascal Terrasse Député de la République française Secrétaire général parlementaire Berne (Suisse) ( 6 juillet 2015 I/ Le programme,

Plus en détail

Présentation de lʼoutil Diagnostic Egalité sur le logiciel Excel!

Présentation de lʼoutil Diagnostic Egalité sur le logiciel Excel! Présentation de lʼoutil Diagnostic Egalité sur le logiciel Excel! Une aide à la réalisation! du diagnostic de situation comparée! femme-homme! sur www.ega-pro.fr! Objectifs de lʼoutil Diagnostic Egalité

Plus en détail

Séminaire de formation

Séminaire de formation Séminaire de formation Une initiative proposée par le Centquatre-Paris et l Agence Tertius L APPROCHE (PLURI)TERRITORIALE DU CENTQUATRE-PARIS UNE SEMAINE EN IMMERSION AU CENTQUATRE Le CENTQUATRE-PARIS

Plus en détail

Centre national de la danse Mesures en faveur de la formation, de l insertion, des conditions de vie et de la diversité des jeunes créateurs

Centre national de la danse Mesures en faveur de la formation, de l insertion, des conditions de vie et de la diversité des jeunes créateurs Centre national de la danse Mesures en faveur de la formation, de l insertion, des conditions de vie MARDI Contact presse Ministère de la Culture et de la Communication Délégation à l information et à

Plus en détail

25 PROPOSITIONS POUR UNE RÉPUBLIQUE LAÏQUE AU XXI ÈME SIÈCLE

25 PROPOSITIONS POUR UNE RÉPUBLIQUE LAÏQUE AU XXI ÈME SIÈCLE 25 PROPOSITIONS POUR UNE RÉPUBLIQUE LAÏQUE AU XXI ÈME SIÈCLE Fidèle aux exigences de Liberté, d Égalité et de Fraternité qui le fondent, le Grand Orient de France a pour principe essentiel la liberté absolue

Plus en détail

PASS CULTURE SPORT REGLEMENT D INTERVENTION

PASS CULTURE SPORT REGLEMENT D INTERVENTION PASS CULTURE SPORT REGLEMENT D INTERVENTION OBJET A travers ce dispositif, la Région souhaite : Démocratiser l accès à la culture Faire du dispositif un véritable outil d ouverture culturelle Valoriser

Plus en détail

Rapport d'évaluation Formation conduisant à un diplôme conférant le grade de master

Rapport d'évaluation Formation conduisant à un diplôme conférant le grade de master Formations et diplômes Rapport d'évaluation Formation conduisant à un diplôme conférant le grade de master Diplôme national supérieur d expression plastique (DNSEP) option design École supérieure d art

Plus en détail

APPEL À CANDIDATURES CONCOURS. PRIX NATIONAL «Ethique et Sport scolaire»

APPEL À CANDIDATURES CONCOURS. PRIX NATIONAL «Ethique et Sport scolaire» APPEL À CANDIDATURES CONCOURS PRIX NATIONAL «Ethique et Sport scolaire» Edito Le sport permet la diffusion de valeurs telles que le respect de l autre, la responsabilité ou encore la solidarité et contribue

Plus en détail

Lyon Bleu. Lyon Bleu. International. International. Ecole de français au coeur de Lyon. www.lyon-bleu.fr

Lyon Bleu. Lyon Bleu. International. International. Ecole de français au coeur de Lyon. www.lyon-bleu.fr Lyon Bleu Lyon Bleu Ecole de français au coeur de Lyon International International www.lyon-bleu.fr Étudier le français à Lyon Bleu International : Lyon Bleu International est une école privée qui organise

Plus en détail

Showroom 2006 Journées Portes Ouvertes des Ateliers des Artistes Lyonnais DOSSIER DE

Showroom 2006 Journées Portes Ouvertes des Ateliers des Artistes Lyonnais DOSSIER DE 2006 PRESENTATION DU PROJET DOSSIER DE PRESSE Showroom (association loi 1901) Siège social 109, allée 8 E, rue Francis de Pressensé 69100 Villeurbanne mail : association.showroom@free.fr site : http://association.showroom.free.fr

Plus en détail

mission Le conflit des «gars de Lapalme»,

mission Le conflit des «gars de Lapalme», composition Le conflit des «gars de Lapalme», à l origine du CIMM Le 1 er mai 1970, la CSN, la CEQ et la FTQ organisaient, à Montréal, une manifestation en appui aux travailleurs et à la travailleuse de

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL. Séance du 17 janvier 2013 à 19 heures. Salle du Conseil municipal

CONSEIL MUNICIPAL. Séance du 17 janvier 2013 à 19 heures. Salle du Conseil municipal CONSEIL MUNICIPAL Séance du 17 janvier 2013 à 19 heures. Salle du Conseil municipal COMPTE-RENDU Le Conseil municipal, après en avoir délibéré, décide : 2013.01.01 Intercommunalité. Nouvelle définition

Plus en détail

L éducation populaire en Alsace

L éducation populaire en Alsace L éducation populaire en Alsace Actions et partenariats (avec les collectivités L ÉTÉ DE L ÉDUCATION POPULAIRE 1 L éducation populaire en Alsace ( Sommaire Édito de Philippe Richert, Président du Conseil

Plus en détail

16 17 18 19 Des Montpellierrais qui font bouger les lignes

16 17 18 19 Des Montpellierrais qui font bouger les lignes Nos premiers candidats 15 16 17 18 19 Des Montpellierrais qui font bouger les lignes 15 19 16 18 17 Point presse du 5 novembre 2014 Canton 15 - Montpellier 1 Sonia Djouama 15 Née en juillet 1963 dans le

Plus en détail

Projet Pédagogique. - Favoriser la curiosité intellectuelle par le partage des connaissances, des cultures et des échanges.

Projet Pédagogique. - Favoriser la curiosité intellectuelle par le partage des connaissances, des cultures et des échanges. Projet Pédagogique La scolarité vise à aborder les apprentissages en prenant en compte les compétences de chacun afin de permettre l épanouissement de tous. La communauté éducative propose donc un enseignement

Plus en détail

Renaissance Nancy 2013

Renaissance Nancy 2013 Renaissance Nancy 2013 Règlement de l Appel à projet Création vidéo (diffusion sur le principe de mapping architectural) à l occasion des «Moments d invention» Place Charles III à Nancy du 24 mai 2013

Plus en détail

Comment améliorer la motivation du personnel?

Comment améliorer la motivation du personnel? Comment améliorer la motivation du personnel? Un personnel motivé représente un atout clé pour une organisation. Motiver le personnel doit être un des objectifs majeurs de la gestion des ressources humaines.

Plus en détail

Les moyens de la communication parlementaire

Les moyens de la communication parlementaire Les moyens de la communication parlementaire Quels moyens humains, techniques, financiers et organisationnels pour une politique de communication parlementaire? L expérience de l Assemblée nationale française

Plus en détail

DO SSI ER PED A GO GIQ UE

DO SSI ER PED A GO GIQ UE DO SSI ER PED A GO GIQ UE Sophie Talabot / Gérard Bonnaud Théâtre de la Cheminée Lire Lire Chateauneuf de Gadagne Salle l Arbousière Lundi 14 Mai 14h30 scolaire Lundi 14 Mai 19h00 Tout public Cavaillon

Plus en détail

Dossier de presse. Offre Allinclouded by Flexsi Le cloud privé sur mesure, enfin pour les PME!

Dossier de presse. Offre Allinclouded by Flexsi Le cloud privé sur mesure, enfin pour les PME! Dossier de presse Paris, le 14 mai 2013 Offre Allinclouded by Flexsi Le cloud privé sur mesure, enfin pour les PME! Avec sa nouvelle offre Allinclouded, Flexsi permet à chacun, quʼil soit sur PC ou Mac,

Plus en détail

Stages en milieux professionnels pour étudiant e s en Master en gestion du sport et des loisirs

Stages en milieux professionnels pour étudiant e s en Master en gestion du sport et des loisirs Stages en milieux professionnels pour étudiant e s en Master en gestion du sport et des loisirs Faculté des SSP, Geopolis, 1015 Lausanne Personne de contact : Madame Isabelle Genton Conseillère aux études

Plus en détail

Tout ce que vous avez toujours rêvé de savoir sur comment les contenus numériques multiplateformes peuvent rapporter des sous.

Tout ce que vous avez toujours rêvé de savoir sur comment les contenus numériques multiplateformes peuvent rapporter des sous. Tout ce que vous avez toujours rêvé de savoir sur comment les contenus numériques multiplateformes peuvent rapporter des sous. Le Fonds de la radiodiffusion et des nouveaux médias de Bell a pour mandat

Plus en détail

la pauvreté 33 ses lutte contre territorial. création.cette n ne doit pas d insertion. 1. UNE Accompagner la Participation travaux sont évidemment

la pauvreté 33 ses lutte contre territorial. création.cette n ne doit pas d insertion. 1. UNE Accompagner la Participation travaux sont évidemment Accompagner la participation des allocataires Par Marion Drouault, responsable de projets à l (Version courte) Participation et RSA : «Accompagner la l participation des allocataires» S appuyant en particulier

Plus en détail

2 e TROPHÉE. des. udacieuses. Édition 2014 DOSSIER PARTENAIRE

2 e TROPHÉE. des. udacieuses. Édition 2014 DOSSIER PARTENAIRE Édition 2014 DOSSIER PARTENAIRE 1 Pourquoi ce trophée? La création d entreprise par les femmes est encore insuffisante. Les femmes ne représentent, en effet, que 30 % créateurs d entreprise. Pour encourager

Plus en détail

Rencontres au Castelnau ou.. quand les auteurs s en vont au champ. Sandrine Trochet. Enseignante Castelnau Barbarens.

Rencontres au Castelnau ou.. quand les auteurs s en vont au champ. Sandrine Trochet. Enseignante Castelnau Barbarens. Rencontres au Castelnau ou.. quand les auteurs s en vont au champ Sandrine Trochet. Enseignante Castelnau Barbarens. 1,Un constat : Il existe de fortes inégalités entre les écoles quant à l accès à la

Plus en détail

Lʼécole du socle commun ou lʼéloge de lʼignorance

Lʼécole du socle commun ou lʼéloge de lʼignorance Lʼécole du socle commun ou lʼéloge de lʼignorance! Depuis quelques années peine à se mettre en place la réforme instaurant, à côté de lʼévaluation «classique», une évaluation «par compétences», permettant

Plus en détail

Les solutions Open Source pour la Gestion de Parc Informatique

Les solutions Open Source pour la Gestion de Parc Informatique Livre Blanc Les solutions Open Source pour la Gestion de Parc Informatique Cette création est mise à disposition selon le Contrat Attribution-NonCommercial-NoDerivs 3.0 Unported disponible en ligne http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/3.0/

Plus en détail

Observatoire des Fonctions Publiques Africaines (OFPA)

Observatoire des Fonctions Publiques Africaines (OFPA) Observatoire des Fonctions Publiques Africaines (OFPA) PLACE ET RÔLE DE L ADMINISTRATION - DE LA FONCTION PUBLIQUE - DANS LA MISE EN ŒUVRE DES MISSIONS DE L ETAT ET DE LA VISION NATIONALE DE DEVELOPPEMENT

Plus en détail

Nouvelle stratégie européenne d action pour la jeunesse «Investir en faveur de la jeunesse et la mobiliser»

Nouvelle stratégie européenne d action pour la jeunesse «Investir en faveur de la jeunesse et la mobiliser» Nouvelle stratégie européenne d action pour la jeunesse «Investir en faveur de la jeunesse et la mobiliser» Odile Quintin Directrice générale de la DG Education et Culture Commission européenne Bruxelles,

Plus en détail

Danseur / Danseuse. Les métiers du spectacle vivant

Danseur / Danseuse. Les métiers du spectacle vivant Les métiers du spectacle vivant Filière : artistique Domaine : art chorégraphique Appellations voisines : artiste chorégraphique Autres métiers du domaine : chorégraphe, maître de ballet, notateur Danseur

Plus en détail

Projet pour la création de nouveaux ateliers d artistes à Marseille, Association ART 13. I Etat des lieux

Projet pour la création de nouveaux ateliers d artistes à Marseille, Association ART 13. I Etat des lieux 1 Projet pour la création de nouveaux ateliers d artistes à Marseille, Association ART 13 I Etat des lieux Le parc d ateliers «publics» loués aux artistes contemporains à Marseille est de : - 10 ateliers

Plus en détail

Bureau D Accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE)

Bureau D Accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE) Bureau D Accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE) Février 2008 SOMMAIRE Communiqué de presse de synthèse... 3 1. Le Bureau d accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE)........

Plus en détail

Rapport : Sur mandat de Promotion Santé Suisse Avenue de la Gare 52, 1003 Lausanne

Rapport : Sur mandat de Promotion Santé Suisse Avenue de la Gare 52, 1003 Lausanne Croix-Rouge suisse Département santé et intégration Service santé Werkstr. 18 3086 Wabern Rapport : Examen et ajustement des politiques cantonales dans le cadre du programme «Poids corporel sain» sous

Plus en détail

Règlement intérieur de la Cité

Règlement intérieur de la Cité Règlement intérieur de la Cité 19 mai 2015 p.1 PREAMBULE Objectifs La Cité est un équipement municipal de soutien à la vie associative. C est un lieu d accueil, de promotion, d information, de formation

Plus en détail

Sondage national auprès des primo-votants à l élection présidentielle 2012

Sondage national auprès des primo-votants à l élection présidentielle 2012 Sondage national auprès des primo-votants à l élection présidentielle 2012 Un sondage Anacej / Ifop L Anacej a lancé en novembre 2011 la campagne 2012, je vote pour inciter les jeunes à vérifier leur inscription

Plus en détail

Vendre son champagne sur internet

Vendre son champagne sur internet dossier P.13-17 Vendre son champagne sur internet De nombreuses études le montrent : le commerce en ligne se porte bien et devrait continuer à croître sur les deux prochaines années. Ainsi, la Fédération

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE Saint-Denis, le 4 mars 2014

COMMUNIQUE DE PRESSE Saint-Denis, le 4 mars 2014 COMMUNIQUE DE PRESSE Saint-Denis, le 4 mars 2014 Aider les plus démunis à rester connectés Connexions Solidaires ouvre à Saint-Denis Grâce au soutien de la Mairie, du Centre Communal d Action Sociale (CCAS)

Plus en détail

Grande Loge Féminine de France

Grande Loge Féminine de France ... La transformation du monde commence par la construction de soi... Grande Loge Féminine de France DOSSIER DE PRESSE Contact presse : 33(0)1 71 04 58 14 courriel : communication@glff.org Site : www.glff.org

Plus en détail

3 BACHELORS WEB DESIGN MARKETING TECHNOLOGIES

3 BACHELORS WEB DESIGN MARKETING TECHNOLOGIES 3 BACHELORS DESIGN MARKETING TECHNOLOGIES 3 BACHELORS : LES POINTS FORTS Spécialisation dès le début des études Bases des trois disciplines Programme intensif, ancré dans les technologies les plus performantes

Plus en détail

BOARDING PASS COMMUNICATION. Simplement plus

BOARDING PASS COMMUNICATION. Simplement plus Simplement plus à votre écoute. Simplement plus disponible. Simplement plus de transparence. Tout simplement... BOARDING PASS Simplement plus COMMUNICATION * 39-41 rue Louis Blanc - 92038 Paris La Défense

Plus en détail

Centre d excellence Numérique en territoire rural

Centre d excellence Numérique en territoire rural «S adapter au numérique est une obligation mais aussi une opportunité pour la France, tant au niveau économique que social» Philippe Lemoine, président du Forum Action Modernités et Président de la FING

Plus en détail

formations courtes initiation & perfectionnement

formations courtes initiation & perfectionnement Votre école de Design formations courtes initiation & perfectionnement pour les particuliers, les salariés, les entreprises Atelier d initiation et de perfectionnement au Dessin & aux Arts Appliqués Logiciels

Plus en détail

La presse en ligne au service de la démocratie locale. Sylvain Parasie (Latts) & Jean-Philippe Cointet (INRA Sens)

La presse en ligne au service de la démocratie locale. Sylvain Parasie (Latts) & Jean-Philippe Cointet (INRA Sens) La presse en ligne au service de la démocratie locale Sylvain Parasie (Latts) & Jean-Philippe Cointet (INRA Sens) Les sciences sociales critiques du rôle démocratique de la presse locale. Nouveaux espoirs

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE

DOSSIER DE CANDIDATURE MINISTERE DE LA CULTURE ET DE LA COMMUNICATION MINISTERE DE LA SANTE, DE LA JEUNESSE, DES SPORTS ET DE LA VIE ASSOCIATIVE VIèmes JEUX DE LA FRANCOPHONIE BEYROUTH, LIBAN 27 SEPTEMBRE 6 OCTOBRE 2009 DOSSIER

Plus en détail

PROJET DE SALLE PLURIDISCIPLINAIRE POUR LES CHERPINES.

PROJET DE SALLE PLURIDISCIPLINAIRE POUR LES CHERPINES. ! PROJET DE SALLE PLURIDISCIPLINAIRE POUR LES CHERPINES. Dossier de l Union des Espaces Culturels Autogérés Genève 2010 Introduction Le quartier des Cherpines est au coeur d'une vaste réflexion en matière

Plus en détail

Protéger et héberger vos donnés métiers : les tendances cloud et SaaS au service des entreprises

Protéger et héberger vos donnés métiers : les tendances cloud et SaaS au service des entreprises Livre Blanc Protéger et héberger vos donnés métiers : les tendances cloud et SaaS au service des entreprises Cloud et info financière : Labrador mise sur le cloud Spécialisée dans la communication financière

Plus en détail

La vie de cour au château de Versailles avant la Révolution Française (1789)

La vie de cour au château de Versailles avant la Révolution Française (1789) La vie de cour au château de Versailles avant la Révolution Française (1789) Avant la Révolution*, la France est une monarchie avec à sa tête un monarque, le Roi de France. Lorsque Louis XIII décède en

Plus en détail

Les 3 erreurs fréquentes qui font qu'un site e-commerce ne marche pas. Livret offert par Kiro créateur de la formation Astuce E-commerce

Les 3 erreurs fréquentes qui font qu'un site e-commerce ne marche pas. Livret offert par Kiro créateur de la formation Astuce E-commerce Les 3 erreurs fréquentes qui font qu'un site e-commerce ne marche pas Livret offert par Kiro créateur de la formation Astuce E-commerce 1 Ce livret vous est offert gratuitement. Vous pouvez l'imprimer

Plus en détail

UNIVERSITÉ PARIS 1 PANTHÉON-SORBONNE CENTRE SAINT-CHARLES MASTER MULTIMÉDIA INTERACTIF 47, RUE DES BERGERS 75015 PARIS

UNIVERSITÉ PARIS 1 PANTHÉON-SORBONNE CENTRE SAINT-CHARLES MASTER MULTIMÉDIA INTERACTIF 47, RUE DES BERGERS 75015 PARIS UNIVERSITÉ PARIS 1 PANTHÉON-SORBONNE CENTRE SAINT-CHARLES MASTER MULTIMÉDIA INTERACTIF 47, RUE DES BERGERS 75015 PARIS 1 SOMMAIRE FORMATION 03 presentation 04 programme 05 enseignants 08 ÉTUDIANTS 10 les

Plus en détail

Le point de vue de l UNSA

Le point de vue de l UNSA Le point de vue de l UNSA La GPEC, une opportunité pour le dialogue social dans l entreprise La gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC) est devenue objet de négociation dans l entreprise

Plus en détail

MARSEILLE-PROVENCE 2013 une année CAPITALE!

MARSEILLE-PROVENCE 2013 une année CAPITALE! MARSEILLE-PROVENCE 2013 une année CAPITALE! Sommaire 1. Capitale Européenne de la Culture, un événement d envergure internationale 2. Que se passera t-il en 2013? 3. Quelles perspectives pour les entreprises?

Plus en détail

Photographie numérique Retouche d images : Photoshop - Gimp Vidéos

Photographie numérique Retouche d images : Photoshop - Gimp Vidéos Graphiste vidéaste Internet/ multimédia Bérénice BELPAIRE La combe des Pins 34 270 LE TRIADOU 06 77 61 55 04 belpaire.berenice@gmail.com http://berenice.lautre.net DOMAINES DE COMPETENCES Photographie

Plus en détail

Introduction : histoire et concept de l économie sociale Lucile Manoury

Introduction : histoire et concept de l économie sociale Lucile Manoury Introduction : histoire et concept de l économie sociale Lucile Manoury Lucile Manoury Chargée d études, Collège coopératif, Aix-en-Provence Bonjour à tous. Je vais vous faire une présentation un peu théorique

Plus en détail

MECENAT SALON D ART CONTEMPORAIN. Paris New-York Miami Shanghaï. Business. Tokyo Casablanca Moscou Bruxelles. . org.

MECENAT SALON D ART CONTEMPORAIN. Paris New-York Miami Shanghaï. Business. Tokyo Casablanca Moscou Bruxelles. . org. MECENAT SALON D ART CONTEMPORAIN Tokyo Casablanca Moscou Bruxelles Business. org Paris New-York Miami Shanghaï et défiscalisation B U S I N E S S A R T Co n c e p t A.P.A.I. Association pour la Promotion

Plus en détail

Comment un. accident. peut-il engager la. responsabilité pénale. des élus locaux et des fonctionnaires territoriaux?

Comment un. accident. peut-il engager la. responsabilité pénale. des élus locaux et des fonctionnaires territoriaux? Les cahiers de l Observatoire Comment un accident peut-il engager la responsabilité pénale des élus locaux et des fonctionnaires territoriaux? table des matières Avant-propos de Bernard Bellec... P. 5

Plus en détail

«Jeune : Quel engagement? Volontariat, Réseaux Sociaux, Indignation»

«Jeune : Quel engagement? Volontariat, Réseaux Sociaux, Indignation» «Jeune : Quel engagement? Volontariat, Réseaux Sociaux, Indignation» Note de présentation Le réseau des pôles ressources d aide au développement de la vie associative du Nord - Pas de Calais propose à

Plus en détail

François-Xavier Amherdt

François-Xavier Amherdt Université de Fribourg Faculté de théologie Jean-Charles Mouttet Travail de Bachelor!!!!!!!!!!!!!!!!!! Sous la Direction de François-Xavier Amherdt Dans le cadre des Orientations pastorales pour une Eglise

Plus en détail

LAURENT FABIUS, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES

LAURENT FABIUS, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES LAURENT FABIUS, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES Tout à l heure, le Président de la République m a demandé, avec le Premier ministre, de vous apporter un certain nombre d éléments sur le contexte dans

Plus en détail