Énergie : quelles orientations stratégiques pour assurer l avenir?

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Énergie : quelles orientations stratégiques pour assurer l avenir?"

Transcription

1 7 èmes Rencontres parlementaires sur l Énergie Énergie : quelles orientations stratégiques pour assurer l avenir? Organisées et présidées par Claude GATIGNOL Député de la Manche, président du Groupe d études sur les Énergies de l Assemblée nationale, vice-président de l Office parlementaire d évaluation des choix scientifiques et technologiques Sous le haut patronage de Jean-Louis DEBRÉ Président de l Assemblée nationale Mardi 3 Octobre 2006 Thierry BRETON Ministre de l Économie, des Finances et de l'industrie En présence de Nelly OLIN Ministre de l Écologie et du Développement durable François LOOS Ministre délégué à l Industrie

2 8h45 9h30 9h45 Accueil des congressistes Ouverture des Rencontres parlementaires Claude GATIGNOL, député de la Manche, président du Groupe d études sur les Énergies de l Assemblée nationale, vice-président de l'office parlementaire d'évaluation des choix scientifiques et technologiques Table ronde I La politique européenne de l énergie : une stratégie durable? La souveraineté énergétique, enjeu géostratégique majeur pour l Union européenne Diversification des sources énergétiques, comment profiter au mieux des compétences spécifiques de chaque État membre? Quelle répartition des compétences au sein de l Union européenne pour la gestion des relations avec les pays producteurs? Libéralisation totale des marchés d ici le 1 er Juillet 2007 : échec de la politique énergétique européenne? Quelles conséquences pour le consommateur? Pour la sécurité des réseaux? L envolée des coûts de l énergie : que faire au niveau politique? Comment gérer les répercussions sur l industrie et le prix des biens de consommation? De la gestion de l offre à la gestion de la demande, une nouvelle orientation stratégique Un nouveau souffle par le Livre vert «Une stratégie européenne pour une énergie sûre, compétitive et durable»? Première évaluation des systèmes d échanges de quotas d émission de gaz à effet de serre dans les différents pays membres : succès pour l environnement ou distorsion de concurrence? Stockage, transport, réseaux : la coopération interétatique peut-elle améliorer l efficacité des structures? Éducation et information, deux outils sous-utilisés? Président André SCHNEIDER, député du Bas-Rhin, auteur d un rapport parlementaire sur l efficacité énergétique dans l Union européenne Alain BUGAT, administrateur général, Commissariat à l énergie atomique (CEA) Jean-François CIRELLI, président, Gaz de France Élie COHEN, directeur de recherche CNRS au CEVIPOF, membre du Conseil d analyse économique (CAE) Philippe de LADOUCETTE, président, Commission de régulation de l énergie André MERLIN, président du Directoire, Réseau de Transport d Électricité (RTE), président du Forum européen de l énergie et des transports

3 11h15 Table ronde II Quel avenir pour le nucléaire? Le progrès technologique, porteur de solutions face aux problématiques actuelles? Gestion des déchets : quelles sont les options choisies par la France? L EPR (European Pressurized Reactor), les systèmes nucléaires de quatrième génération, le projet ITER (International Thermonuclear Experimental Reactor) À quand des résultats concrets? La recherche dans le nucléaire, comment préserver le savoir-faire scientifique et technologique en France dans un secteur de pointe? Le nucléaire, pilier de la politique française d énergie Gouvernance de la sûreté nucléaire, un dispositif satisfaisant? Comment prendre en compte les préoccupations de la population en terme de sécurité nucléaire? Comment gérer les divergences au sein des États membres de l Union européenne quant au nucléaire? Quel rôle pour la France? Président Henri REVOL, sénateur de la Côte d Or, président du Groupe d études sur les Énergies, président de l Office parlementaire d'évaluation des choix scientifiques et technologiques, rapporteur pour le projet de loi relatif à la transparence et à la sécurité en matière nucléaire Dominique BOULLIER, professeur des Universités, spécialiste en sociologie des techniques et de l'innovation, membre de la Commission particulière du débat public (CPDP) sur la gestion des déchets nucléaires Bernard DUPRAZ, directeur général adjoint Production et Ingénierie, EDF André-Claude LACOSTE, directeur général de la Sûreté nucléaire et de la Radioprotection Christian NGÔ, délégué général, Association ÉCRIN Jean-Pol PONCELET, conseiller auprès de la présidente du Directoire, Areva 12h45 13h00 14h30 Clôture des travaux de la matinée François LOOS, ministre délégué à l Industrie Déjeuner à la Table ronde III Sécurité des approvisionnements : comment agir face à l épuisement des ressources fossiles? Quelles priorités pour la maîtrise de l offre externe? Comment instaurer un dialogue fructueux avec les fournisseurs? Quelle politique de partenariat international pour les investissements d'exploration-production? Crises de l énergie : comment gérer les ruptures d approvisionnement? Comment faire face à la croissance des besoins? Comment satisfaire la demande croissante pour le gaz naturel? La concentration des opérateurs en Europe, une conséquence inévitable des nouvelles données économiques? Comment se préparer à des situations de crises : stocks stratégiques, diversification des routes d'importation? À quelles conditions le charbon pourra-t-il jouer un rôle?

4 Président Alain GEST, député de la Somme, secrétaire du Groupe d'études sur les Énergies 16h00 Denis COCHET, directeur, Alstom Power Gérard MESTRALLET, président-directeur général, Suez Joël PEDESSAC, directeur général, Comité français du butane et du propane Bjørn SKOGMO, ambassadeur de la Norvège en France Jean-Arnold VINOIS, chef de l Unité politique de l énergie et sécurité d approvisionnement, Direction générale de l Énergie et des Transports, Commission européenne Table ronde IV Les énergies renouvelables à l étude : innovation et diversité Les biocarburants présentent-ils une alternative viable? Une consommation de biocarburants de 5,75% dès 2008 : une vision réaliste? La production de biocarburants, un nouveau débouché pour l agriculture française? Quelles solutions techniques pour accroître la qualité des carburants de substitution? L intégration rentable des énergies renouvelables : un défi majeur Quels soutiens publics pour faciliter le développement de ces sources d énergie renouvelables? À quand le développement d une véritable filière hydrogène en France? Véhicule hybride : une vraie alternative pour le marché de l automobile? Quelles réponses aux problématiques de transport et de stockage? Président Serge POIGNANT, député de la Loire-Atlantique, secrétaire de la Commission des affaires économiques de l Assemblée nationale Jean-Jacques MOSCONI, directeur Stratégie, Développement et Recherche, Direction Raffinage/Marketing, Total Alain PROST, président du Groupe de travail Flex fuel 2010, ministère de l Économie, des Finances et de l Industrie Bernard SAINT ANDRÉ, directeur de la Stratégie, Dalkia Daniel THOMAS, vice-président, Pôle de Compétitivité Industrie et Agro-Ressources, Association régionale pour le développement de la recherche et de la technologie de Picardie 17h30 17h45 Conclusion Claude GATIGNOL, député de la Manche, président du Groupe d études sur les Énergies de l Assemblée nationale, vice-président de l'office parlementaire d'évaluation des choix scientifiques et technologiques Clôture des Rencontres parlementaires Nelly OLIN, ministre de l Écologie et du Développement durable

5 7 èmes Rencontres parlementaires sur l Énergie Mardi 3 Octobre 2006 Énergie : quelles orientations stratégiques pour assurer l avenir? Organisées et présidées par Claude GATIGNOL Député de la Manche, président du Groupe d études sur les Énergies de l Assemblée nationale, vice-président de l Office parlementaire d évaluation des choix scientifiques et technologiques Sous le haut patronage de Jean-Louis DEBRÉ Président de l Assemblée nationale Thierry BRETON Ministre de l Économie, des Finances et de l'industrie En présence de Nelly OLIN Ministre de l Écologie et du Développement durable François LOOS Ministre délégué à l Industrie Avec le concours de ALSTOM POWER AREVA EDF GAZ DE FRANCE SUEZ TOTAL

6 Informations pratiques Conditions d inscription et de participation Ne pourront participer à cette manifestation que les personnes : Ayant retourné impérativement le coupon-réponse au plus tard le : Vendredi 29 septembre 2006 à : Altedia M&M CONSEIL 5, rue de Milan PARIS Compte tenu du nombre limité de places disponibles, ne seront prises en compte que les 300 premières réponses parvenues dans les délais. Les confirmations d inscription ne seront adressées que par . Les personnes qui auront retourné leur inscription hors délais ou après que la capacité d accueil maximum aura été atteinte recevront notification que leur inscription ne peut pas être prise en compte. Aucun remboursement d inscription au déjeuner ne sera possible pour tout désistement qui n aura pas été signalé par écrit 8 jours avant la date du colloque. Lieu du colloque Grand Amphithéâtre 28 bis, rue Saint-Dominique Paris RER : Invalides Métro : Invalides - Assemblée nationale Bus : Parking : Invalides Lieu du déjeuner 28 bis, rue Saint-Dominique Paris Ne pourront participer au déjeuner que les personnes s étant acquittées des frais d inscription et ayant été au préalable accueillies sur les lieux du colloque. Pour tout renseignement 5, rue de Milan Paris Tél.: Fax : Contact inscriptions : Corine BONA

RÉUSSIR LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE Quels leviers d action pour préparer le futur?

RÉUSSIR LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE Quels leviers d action pour préparer le futur? CONFÉRENCE PARLEMENTAIRE SUR LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE RÉUSSIR LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE Quels leviers d action pour préparer le futur? JEUDI 5 DÉCEMBRE 2013 Maison de la Chimie PRÉSIDÉE PAR Alain GEST

Plus en détail

Compétitivité, sécurité et développement durable

Compétitivité, sécurité et développement durable 9 èmes Rencontres parlementaires sur l Énergie Compétitivité, sécurité et développement durable Quelle politique énergétique pour l Europe? Maison de la Chimie - Mercredi 8 octobre 2008 organisées et présidées

Plus en détail

19 èmes Rencontres parlementaires sur l Épargne

19 èmes Rencontres parlementaires sur l Épargne 19 èmes Rencontres parlementaires sur l Épargne Organisées et présidées par Philippe MARINI Sénateur de l Oise Rapporteur général de la Commission des finances, du contrôle budgétaire et des comptes économiques

Plus en détail

GRAND PLAN D INVESTISSEMENTS QUELLE FRANCE EN 2030? JEUDI 28 NOVEMBRE 2013 MAISON DE LA CHIMIE

GRAND PLAN D INVESTISSEMENTS QUELLE FRANCE EN 2030? JEUDI 28 NOVEMBRE 2013 MAISON DE LA CHIMIE CONFÉRENCE PARLEMENTAIRE SUR LE GRAND PLAN D INVESTISSEMENTS GRAND PLAN D INVESTISSEMENTS QUELLE FRANCE EN 2030? JEUDI 28 NOVEMBRE 2013 MAISON DE LA CHIMIE PRÉSIDÉE PAR Guillaume BACHELAY Député de la

Plus en détail

CONféRENCE parlementaire SUR L EmpLOI ET LE HaNDICap

CONféRENCE parlementaire SUR L EmpLOI ET LE HaNDICap CONféRENCE parlementaire SUR L EmpLOI ET LE HaNDICap JEUDI 3 OCTObRE 2013 maison DE La CHImIE présidée par martine CaRRILLON-COUvREUR Députée de la Nièvre, Vice-présidente de la Commission des affaires

Plus en détail

QUELS ENJEUX ET SOLUTIONS

QUELS ENJEUX ET SOLUTIONS QUELS ENJEUX ET SOLUTIONS POUR MODERNISER NOTRE SYSTEME DE TRANSPORT? 3 ÈME ÉDITION CONFÉRENCE TRANSPORTS ET MOBILITÉ DURABLE MERCREDI 27 MAI 2015 MAISON DE LA CHIMIE PRÉSIDÉE PAR EN PRÉSENCE DE ANIMÉE

Plus en détail

L épargne en france : un atout pour la croissance?

L épargne en france : un atout pour la croissance? 22ES RENCONTRES PARLEMENTAIRES SUR l épargne et la fiscalité Présidées par Philippe Marini Sénateur de l Oise, président de la commission des Finances Karine Berger* Députée des Hautes-Alpes, chargée de

Plus en détail

CONféRENCE parlementaire SUR L EmpLOI ET LE HaNDICap

CONféRENCE parlementaire SUR L EmpLOI ET LE HaNDICap CONféRENCE parlementaire SUR L EmpLOI ET LE HaNDICap JEUDI 3 OCTObRE 2013 maison DE La CHImIE présidée par martine CaRRILLON-COUvREUR Députée de la Nièvre, Vice-présidente de la Commission des affaires

Plus en détail

Lutte contre l insécurité routière : pour une nouvelle impulsion? Maison de la Chimie. Jeudi 29 Novembre 2007

Lutte contre l insécurité routière : pour une nouvelle impulsion? Maison de la Chimie. Jeudi 29 Novembre 2007 14 èmes Rencontres parlementaires sur la Route et la Sécurité routière Lutte contre l insécurité routière : pour une nouvelle impulsion? Jeudi 29 Novembre 2007 Organisées et présidées par Hervé MARITON,

Plus en détail

INNOVATIONS D ICI 2020 QUELLES UN NOUVEAU POUR ÉCONOMIQUE COMPÉTITIF DU TRM? MARDI 30 JUIN 2015 MAISON DE LA CHIMIE PARIS MODÈLE

INNOVATIONS D ICI 2020 QUELLES UN NOUVEAU POUR ÉCONOMIQUE COMPÉTITIF DU TRM? MARDI 30 JUIN 2015 MAISON DE LA CHIMIE PARIS MODÈLE AVEC LE SOUTIEN DE QUELLES INNOVATIONS D ICI 2020 POUR UN NOUVEAU MODÈLE ÉCONOMIQUE COMPÉTITIF MARDI 30 JUIN 2015 MAISON DE LA CHIMIE PARIS CONFÉRENCE SUR LE TRANSPORT ROUTIER DE MARCHANDISES ANIMÉE PAR

Plus en détail

COMPLÉMENTAIRES SANTÉ

COMPLÉMENTAIRES SANTÉ COMPLÉMENTAIRES SANTÉ Quels enjeux et perspectives pour notre système de santé? JEUDI 25 SEPTEMBRE 2014 I MAISON DE LA CHIMIE Présidée par Pascal TERRASSE Député de l Ardèche Membre de la Commission des

Plus en détail

Tumeurs rares : un enjeu pour la recherche au service de tous

Tumeurs rares : un enjeu pour la recherche au service de tous 1 ères Rencontres parlementaires sur les Tumeurs rares Tumeurs rares : un enjeu pour la recherche au service de tous MERCREDI 16 MARS 2011 08H30 13H00 IMMEUBLE JACQUES CHABAN DELMAS Salle Victor Hugo 101,

Plus en détail

SANTÉ EN FRANCE. présidée par. Jean-Pierre DOOR Député du Loiret Vice-président de la Commission des affaires sociales

SANTÉ EN FRANCE. présidée par. Jean-Pierre DOOR Député du Loiret Vice-président de la Commission des affaires sociales c o n f é r e n c e p a r l e m e n t a i r e s u r l a p r é v e n t i o n s a n t é SANTÉ EN FRANCE comment accroître la part de la prévention? mardi 15 octobre 2013 - maison de la chimie présidée par

Plus en détail

Débats animés par Thierry GUERRIER, journaliste politique...

Débats animés par Thierry GUERRIER, journaliste politique... QUELLES (R)ÉVOLUTIONS EN MATIÈRE DE PRÉVOYANCE? MARDI 29 SEPTEMBRE 2015 I MAISON DE LA CHIMIE CONFÉRENCE Isabelle LE CALLENNEC* Députée de l Ille-et-Vilaine Secrétaire de la Commission Jean-Patrick GILLE*

Plus en détail

Vers une agriculture recentrée sur ses fonctions alimentaires? 4 èmes Rencontres parlementaires sur l Agriculture durable. Lundi 22 décembre 2008

Vers une agriculture recentrée sur ses fonctions alimentaires? 4 èmes Rencontres parlementaires sur l Agriculture durable. Lundi 22 décembre 2008 4 èmes Rencontres parlementaires sur l Agriculture durable Lundi 22 décembre 2008 Maison de la Chimie Vers une agriculture recentrée sur ses fonctions alimentaires? Organisées et présidées par Gérard CÉSAR

Plus en détail

PROTECTION SOCIALE COMPLÉMENTAIRE : LES RÉFORMES DE 2016.

PROTECTION SOCIALE COMPLÉMENTAIRE : LES RÉFORMES DE 2016. 2 ÈME ÉDITION MATINALES SUR LES COMPLÉMENTAIRES SANTÉ PROTECTION SOCIALE COMPLÉMENTAIRE : LES RÉFORMES DE 2016. MERCREDI 16 DÉCEMBRE 2015 MAISON DE LA CHIMIE PRÉSIDÉES PAR Jean-Pierre DOOR Député du Loiret

Plus en détail

JEUDI 13 DÉCEMBRE 2012 MAISON DE LA CHIMIE

JEUDI 13 DÉCEMBRE 2012 MAISON DE LA CHIMIE ORGANISÉE ET PRÉSIDÉE PAR Armand JUNG Député du Bas-Rhin, membre de la Commission des affaires économiques, président du Comité national de sécurité routière Dominique RIQUET Député européen, vice-président

Plus en détail

initiatives nouvelles pour sauver des vies Débat le Jeudi 1 er juillet 2010 à l initiative de

initiatives nouvelles pour sauver des vies Débat le Jeudi 1 er juillet 2010 à l initiative de Rencontres parlementaires sur la Route et la Sécurité routière 6 initiatives nouvelles pour sauver des vies Débat le Jeudi 1 er juillet 2010 à l initiative de Ancien ministre, député de la Drôme, rapporteur

Plus en détail

COMBATTRE LA CONTREFA ON

COMBATTRE LA CONTREFA ON MATINALES SUR LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE COMBATTRE LA CONTREFA ON RELEVER LE DÉFI DE LA PROTECTION DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE. MERCREDI 23 SEPTEMBRE 2015 MAISON DE LA CHIMIE PRÉSIDÉES PAR Bernard

Plus en détail

COMMENT LA TECHNOLOGIE NUMÉRIQUE PEUT-ELLE AMÉLIORER LE SYSTÈME DE SANTÉ? MARDI 7 AVRIL 2015 MAISON DE LA CHIMIE MATINALES DE L ÉCONOMIE SANTÉ ET

COMMENT LA TECHNOLOGIE NUMÉRIQUE PEUT-ELLE AMÉLIORER LE SYSTÈME DE SANTÉ? MARDI 7 AVRIL 2015 MAISON DE LA CHIMIE MATINALES DE L ÉCONOMIE SANTÉ ET COMMENT LA TECHNOLOGIE PEUT-ELLE AMÉLIORER LE SYSTÈME DE SANTÉ? MATINALES DE L ÉCONOMIE SANTÉ ET MARDI 7 AVRIL 2015 MAISON DE LA CHIMIE PRÉSIDÉES PAR Pascal TERRASSE Député de l Ardèche Vice-président

Plus en détail

COMMENT LA TECHNOLOGIE NUMÉRIQUE PEUT-ELLE AMÉLIORER LE SYSTÈME DE SANTÉ? MARDI 7 AVRIL 2015 MAISON DE LA CHIMIE MATINALES DE L ÉCONOMIE SANTÉ ET

COMMENT LA TECHNOLOGIE NUMÉRIQUE PEUT-ELLE AMÉLIORER LE SYSTÈME DE SANTÉ? MARDI 7 AVRIL 2015 MAISON DE LA CHIMIE MATINALES DE L ÉCONOMIE SANTÉ ET COMMENT LA TECHNOLOGIE PEUT-ELLE AMÉLIORER LE SYSTÈME DE SANTÉ? MATINALES DE L ÉCONOMIE SANTÉ ET MARDI 7 AVRIL 2015 MAISON DE LA CHIMIE PRÉSIDÉES PAR Pascal TERRASSE Député de l Ardèche Vice-président

Plus en détail

MERCREDI 14 OCTOBRE 2015 MAISON DE LA CHIMIE - PARIS

MERCREDI 14 OCTOBRE 2015 MAISON DE LA CHIMIE - PARIS CONFÉRENCE SUR L EMPLOI ET LE HANDICAP 4 ÈME ÉDITION MERCREDI 14 OCTOBRE 2015 MAISON DE LA CHIMIE - PARIS PRÉSIDÉE PAR Martine CARRILLON-COUVREUR Députée de la Nièvre Vice-présidente de la Commission des

Plus en détail

Politique du logement

Politique du logement conférence parlementaire «logement & habitat» Politique du logement quel engagement pour créer un «choc d 'offre?» jeudi 10 avril 2014 Maison de la chimie présidée par Olivier CARRÉ Député du Loiret Premier

Plus en détail

MALADIES CHRONIQUES MATINALES SUR LES MALADIES CHRONIQUES. Comment concilier prise en charge optimale et exigence budgétaire?

MALADIES CHRONIQUES MATINALES SUR LES MALADIES CHRONIQUES. Comment concilier prise en charge optimale et exigence budgétaire? MALADIES CHRONIQUES Comment concilier prise en charge optimale et exigence budgétaire? MATINALES SUR LES MALADIES CHRONIQUES MARDI 27 OCTOBRE 2015 MAISON DE LA CHIMIE PRÉSIDÉES PAR Jean-Pierre DOOR Député

Plus en détail

Dominique BRAYE Sénateur des Yvelines, rapporteur du projet de loi de mobilisation pour le logement et la lutte contre l'exclusion

Dominique BRAYE Sénateur des Yvelines, rapporteur du projet de loi de mobilisation pour le logement et la lutte contre l'exclusion Organisées et présidées par Dominique BRAYE Sénateur des Yvelines, rapporteur du projet de loi de mobilisation pour le logement et la lutte contre l'exclusion Sous le haut patronage de Christian BLANC

Plus en détail

CONFÉRENCE PARLEMENTAIRE SUR LA SILVER ECONOMY

CONFÉRENCE PARLEMENTAIRE SUR LA SILVER ECONOMY CONFÉRENCE PARLEMENTAIRE SUR LA SILVER ECONOMY «silver economy» : quelles perspectives de développement de la filière pour favoriser le bien vieillir? mardi 10 juin 2014 paris maison de la chimie présidée

Plus en détail

conférence parlementaire sur les Transports la réalisation de la mobilité durable quels défis et réalités pour le secteur des transports?

conférence parlementaire sur les Transports la réalisation de la mobilité durable quels défis et réalités pour le secteur des transports? 1 conférence parlementaire sur les Transports la mobilité durable Mercredi 5 février 2014 I Maison de la Chimie Présidée par Philippe DURON Député du Calvados, Maire de Caen Président de l Agence de financement

Plus en détail

Quelles nouvelles normes législatives? Propriété intellectuelle et droit d auteur à l ère numérique

Quelles nouvelles normes législatives? Propriété intellectuelle et droit d auteur à l ère numérique Invit net 2003 9/05/03 16:40 Page 1 (1,1) 8h45 Accueil des participants 9h30 Ouverture des Rencontres parlementaires 9h45 Table ronde 1 Quelles nouvelles normes législatives? 11h30 Débats 12h00 Clôture

Plus en détail

A-t-on les moyens d une véritable politique de prévention?

A-t-on les moyens d une véritable politique de prévention? 15èmes Rencontres parlementaires sur la Route et la Sécurité routière Jeudi 26 Juin 2008 Maison de la Chimie A-t-on les moyens d une véritable politique de prévention? Organisées et présidées par Hervé

Plus en détail

jeudi 13 juin 2013 maison de la chimie

jeudi 13 juin 2013 maison de la chimie conférence parlementaire sur la réforme des retraites RÉFORME DES RETRAITES quelles pistes pour le retour à l équilibre? jeudi 13 juin 2013 maison de la chimie présidée par Michel ISSINDOU Député de l

Plus en détail

CONFÉRENCE SUR LE GRAND PARIS 3 ÈME ÉDITION MARDI 6 OCTOBRE 2015 MAISON DE LA CHIMIE - PARIS LE DÉFI DE LA COMPÉTITIVITÉ ÉCONOMIQUE

CONFÉRENCE SUR LE GRAND PARIS 3 ÈME ÉDITION MARDI 6 OCTOBRE 2015 MAISON DE LA CHIMIE - PARIS LE DÉFI DE LA COMPÉTITIVITÉ ÉCONOMIQUE CONFÉRENCE SUR LE GRAND PARIS 3 ÈME ÉDITION MARDI 6 OCTOBRE 2015 MAISON DE LA CHIMIE - PARIS LE DÉFI DE LA COMPÉTITIVITÉ ÉCONOMIQUE PRÉSIDÉE PAR Alexis BACHELAY Député des Hauts-de-Seine Rapporteur de

Plus en détail

Le thème de cette journée : LUTTE CONTRE L INSECURITE ROUTIERE : POUR UNE NOUVELLE IMPULSION?

Le thème de cette journée : LUTTE CONTRE L INSECURITE ROUTIERE : POUR UNE NOUVELLE IMPULSION? COMPTE RENDU 14èmes JOURNEES PARLEMENTAIRES DE LA SECURITE ROUTIERE LE 29 NOVEMBRE 2007 Représentants de l association présents : Dominique BERLINE, relais ALEXANDRE, Jean-Luc CALLEBAUT, relais TERRY60.

Plus en détail

III ème Colloque international du réseau M NDER

III ème Colloque international du réseau M NDER III ème Colloque international du réseau M NDER Hôtel Loews Le Concorde, Québec (Canada) 12 au 15 septembre 2004 «ÉNERGIE ET DÉVELOPPEMENT DURABLE: QUELS DÉFIS?QUELLES POLITIQUES?» Avec le support principal

Plus en détail

QU ATTENDRE DES MESURES EN FAVEUR DE LA RELANCE DE LA CONSTRUCTION?

QU ATTENDRE DES MESURES EN FAVEUR DE LA RELANCE DE LA CONSTRUCTION? MARDI 9 JUIN 2015 MAISON DE LA CHIMIE LES MATINALES CONSTRUCTION & LOGEMENT 3 EME EDITION QU ATTENDRE DES MESURES EN FAVEUR DE LA RELANCE DE LA CONSTRUCTION? PRÉSIDÉES PAR Olivier CARRÉ Député du Loiret

Plus en détail

FILIÈRE FORÊT-BOIS ET CHANGEMENT CLIMATIQUE INVESTIR POUR L AVENIR

FILIÈRE FORÊT-BOIS ET CHANGEMENT CLIMATIQUE INVESTIR POUR L AVENIR Sous le Haut Patronage de Monsieur François HOLLANDE Président de la République FILIÈRE FORÊT-BOIS ET CHANGEMENT CLIMATIQUE INVESTIR POUR L AVENIR Jeudi 5 Novembre 2015 de 9h30 à 17h00 Palais d Iéna -

Plus en détail

INVITATION. Colloque Réseaux électriques du futur PALAIS BOURBON

INVITATION. Colloque Réseaux électriques du futur PALAIS BOURBON INVITATION Colloque Réseaux électriques du futur MERCREDI 27 JANVIER 2010 PALAIS BOURBON La Commission de régulation de l énergie et le Centre de Géopolitique de l Energie et des Matières Premières de

Plus en détail

Qu est-ce que les biocarburants?

Qu est-ce que les biocarburants? Qu est-ce que les biocarburants? Les biocarburants sont des carburants produits à partir de matières premières d origine agricole, ils proviennent donc de ressources renouvelables. Il existe 2 grands types

Plus en détail

Programme Véhicule du futur Le programme Véhicule du futur dispose d un milliard d euros

Programme Véhicule du futur Le programme Véhicule du futur dispose d un milliard d euros «é» Le programme Véhicule du futur dispose d un milliard d euros Il couvre 3 grands secteurs : Automobile (voitures, camions, bus, 2 roues..) Ferroviaire Naval, maritime et fluvial Le programme vise à

Plus en détail

Les États face à la crise

Les États face à la crise INSTITUT DE RECHERCHE JURIDIQUE DE LA SORBONNE (IRJS) ANDRÉ TUNC UMR DE DROIT COMPARE UNIVERSITE PARIS 1 CNRS ÉCOLE NATIONALE D ADMINISTRATION Les États face à la crise Sorbonne Salle Louis Liard 12-13

Plus en détail

JORF n 113 du 16 mai 2007. Texte n 71. DECRET Décret n 2007-916 du 15 mai 2007 portant création de la Commission nationale de la vidéosurveillance

JORF n 113 du 16 mai 2007. Texte n 71. DECRET Décret n 2007-916 du 15 mai 2007 portant création de la Commission nationale de la vidéosurveillance JORF n 113 du 16 mai 2007 Texte n 71 DECRET Décret n 2007-916 du 15 mai 2007 portant création de la Commission nationale de la vidéosurveillance NOR: INTD0752307D Le Premier ministre, Sur le rapport du

Plus en détail

Projet de nouvelle organisation et nominations à Gaz de France

Projet de nouvelle organisation et nominations à Gaz de France Projet de nouvelle organisation et nominations à Gaz de France Paris, le 3 mai 2007 Gaz de France va mettre en place une nouvelle organisation de ses activités, qui fera prochainement l objet d une consultation

Plus en détail

La place du charbon dans le mix électrique

La place du charbon dans le mix électrique La place du charbon dans le mix électrique Présentation au colloque 7 février 2008 Gérard Mestrallet, PDG de SUEZ «Les nouveaux débouchés du charbon : quels risques pour le changement climatique?» Outline

Plus en détail

Questions fréquemment posées au sujet de la sortie du nucléaire en Allemagne

Questions fréquemment posées au sujet de la sortie du nucléaire en Allemagne Traduction Questions fréquemment posées au sujet de la sortie du nucléaire en Allemagne Pour quelles raisons décisives le gouvernement fédéral veut-il sortir complètement du nucléaire d ici à 2022? Décisif

Plus en détail

Un Club de parlementaires pour développer le mix énergétique et le bioéthanol

Un Club de parlementaires pour développer le mix énergétique et le bioéthanol Le 7 décembre 2010 Marc Teyssier d Orfeuil, Délégué général du CVE Directeur général de l agence Com Publics Un Club de parlementaires pour développer le mix énergétique et le bioéthanol Qui sommes nous?

Plus en détail

LE RÔLE DES HYDROCARBURES DANS LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE

LE RÔLE DES HYDROCARBURES DANS LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE LE RÔLE DES HYDROCARBURES DANS LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE 1 LE RÔLE DES HYDROCARBURES DANS LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE : «CONSOMMER MOINS - CONSOMMER MIEUX» Évolutions du mix énergétique (Monde / Europe /

Plus en détail

LES SOLUTIONS DE MOBILITÉ DANS LE TRANSPORT À LA LUMIÈRE DES EXPÉRIENCES RÉCENTES. par. Rachel Bériault

LES SOLUTIONS DE MOBILITÉ DANS LE TRANSPORT À LA LUMIÈRE DES EXPÉRIENCES RÉCENTES. par. Rachel Bériault LES SOLUTIONS DE MOBILITÉ DANS LE TRANSPORT À LA LUMIÈRE DES EXPÉRIENCES RÉCENTES par Rachel Bériault Essai présenté au Centre universitaire de formation en environnement en vue de l obtention du grade

Plus en détail

Daniel Champlon Président CEDIGAZ Club de Nice XIIe Forum Annuel 28-30 novembre 2013

Daniel Champlon Président CEDIGAZ Club de Nice XIIe Forum Annuel 28-30 novembre 2013 Le rôle du gaz naturel dans l approvisionnement énergétique mondial à moyen et long terme Daniel Champlon Président CEDIGAZ Club de Nice XIIe Forum Annuel 28-30 novembre 2013 Le rôle du gaz naturel dans

Plus en détail

Bio-Entrepreneurs et Bio-Incubateurs en «Santé Humaine»

Bio-Entrepreneurs et Bio-Incubateurs en «Santé Humaine» Paris, le 16 juin 2005 5 forum Le rendez-vous annuel du bio-incubateur de Paris en santé humaine En partenariat avec la Ville de Paris (Direction du Développement économique et de l Emploi), l Agence Paris

Plus en détail

OUVERTURE DES TRAVAUX. Paul BLANC Sénateur des Pyrénées-Orientales Yves BUR Député du Bas-Rhin

OUVERTURE DES TRAVAUX. Paul BLANC Sénateur des Pyrénées-Orientales Yves BUR Député du Bas-Rhin Les vaccins: une excellence française à préserver Mercredi 04 Mars 2009 Programme Les débats sont animés par Adélaïde ROBERT-GERAUDEL, journaliste médicale 8H45 ACCUEIL 9H15 OUVERTURE DES TRAVAUX Paul

Plus en détail

Maison de la Chimie Paris

Maison de la Chimie Paris Maison de la Chimie Paris APRES L AMIANTE, QUELLE PREVENTION DES RISQUES PROFESSIONNELS? QUELLE INDEMNISATION DES VICTIMES? 1 ères rencontres parlementaires «Santé au Travail» Rencontres coprésidées par

Plus en détail

«Paquet climat / énergie»

«Paquet climat / énergie» «Paquet climat / énergie» Atelier de travail du Ministère de l Environnement 28 février 2008 Contexte Conclusions du Conseil européen de mars 2007 Réduire les émissions de gaz à effet de serre de 20% d

Plus en détail

«La sécurité d investissement comme préalable à un approvisionnement fiable» Le 5 octobre 2011 Foire du Valais, Journée de l énergie

«La sécurité d investissement comme préalable à un approvisionnement fiable» Le 5 octobre 2011 Foire du Valais, Journée de l énergie «La sécurité d investissement comme préalable à un approvisionnement fiable» Le 5 octobre 2011 Foire du Valais, Journée de l énergie Kurt Rohrbach, Président de l Association des entreprises électriques

Plus en détail

E.ON France, troisième opérateur multi-énergies en France, acteur clé de l ouverture des marchés.

E.ON France, troisième opérateur multi-énergies en France, acteur clé de l ouverture des marchés. E.ON France, troisième opérateur multi-énergies en France, acteur clé de l ouverture des marchés. 2 3 E.ON, une dimension internationale Un grand énergéticien privé Né en 2000, le groupe E.ON est devenu

Plus en détail

Villes et énergie : quels enjeux communs?

Villes et énergie : quels enjeux communs? Conférence publique du Club Ville Villes et énergie : quels enjeux communs? Construire et organiser la ville pour la transition énergétique Mardi 24 juin 2014 de 9h00 à 16h45 À Sciences Po Amphithéâtre

Plus en détail

Une stratégie Bas Carbone

Une stratégie Bas Carbone Colloque UFE - Mardi 17 juin 2014 Une stratégie Bas Carbone au service de la Transition énergétique Comment réussir la Transition énergétique à moindre coût? 1 12 Contexte A la veille de la présentation

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE Strasbourg, le 15 octobre 2013 COMMUNIQUE DE PRESSE LANCEMENT DE LA 8EME EDITION DE L OPERATION «LES BOSS INVITENT LES PROFS» Monsieur Jacques-Pierre GOUGEON, Recteur de l académie de Strasbourg et Monsieur

Plus en détail

Les Rencontres Européennes de Cluj - Transylvanie. 2E3D «eau, énergie, déchets et développement durable» 9, 10, 11 mai 2013

Les Rencontres Européennes de Cluj - Transylvanie. 2E3D «eau, énergie, déchets et développement durable» 9, 10, 11 mai 2013 Les Rencontres Européennes de Cluj - Transylvanie 2E3D «eau, énergie, déchets et développement durable» 9, 10, 11 mai 2013 Cluj-Napoca / Transylvanie http://www.institutfrancais-roumanie.com Appel à contribution

Plus en détail

Disparition des tarifs réglementés

Disparition des tarifs réglementés Disparition des tarifs réglementés Comment les collectivités achèteront, demain, le gaz et l électricité MAIRIE ECOLE Colloque 2 avril 2014 PARIS 31/12/2014 Tarif Réglementé programme édito Dès fin 2014,

Plus en détail

Conférence internationale sur les Energies renouvelables et efficacité énergétique

Conférence internationale sur les Energies renouvelables et efficacité énergétique Conférence internationale sur les Energies renouvelables et efficacité énergétique Instruments novateurs en matière de politique et de financement pour les pays voisins au sud et à l est de l Union européenne

Plus en détail

Vers un monde qui nous «emballe»

Vers un monde qui nous «emballe» 3 èmes Rencontres des Lumières Les journées scientifiques du Campus Lyon Ouest - Ecully Mardi 20 et mercredi 21 mars 2012 en partenariat avec Vers un monde qui nous «emballe» en partenariat avec les moments

Plus en détail

HOPITECH 2011. Loi NOME, quels sont les nouveaux enjeux?

HOPITECH 2011. Loi NOME, quels sont les nouveaux enjeux? 1 HOPITECH 2011 Loi NOME, quels sont les nouveaux enjeux? 1. Présentation de la Loi NOME 2. La constitution du prix pour un consommateur: - Sensibilité aux prix de marché - Sensibilité à la variation du

Plus en détail

L énergie nucléaire au sein du mix énergétique belge

L énergie nucléaire au sein du mix énergétique belge L énergie nucléaire au sein du mix énergétique belge 1. Sécurité d approvisionnement Le taux de dépendance énergétique de la Belgique est plus important que la moyenne européenne. Ainsi en 2011, le taux

Plus en détail

Énergie : quelles orientations stratégiques pour assurer l avenir. Organisées par Claude Gatignol, Député de la Manche le 3 octobre 2006

Énergie : quelles orientations stratégiques pour assurer l avenir. Organisées par Claude Gatignol, Député de la Manche le 3 octobre 2006 L énergie nucléaire : une source incontournable du panachage énergétique Christian Ngô ECRIN 1 Toujours plus Nous vivons dans un monde dominé par les combustibles fossiles puisqu ils représentent environ

Plus en détail

Position du secteur électrique français

Position du secteur électrique français 16 novembre 2010 ENERGIE 2020 Position du secteur électrique français L UFE, Union Française de l Electricité, est l association professionnelle du secteur de l électricité. Elle représente les employeurs

Plus en détail

SOUS LE HAUT PATRONAGE DE LA MINISTRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L ÉNERGIE CENTRE DE CONGRÈS - LYON

SOUS LE HAUT PATRONAGE DE LA MINISTRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L ÉNERGIE CENTRE DE CONGRÈS - LYON SOUS LE HAUT PATRONAGE DE LA MINISTRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L ÉNERGIE COLLOQUE VENDREDI 16 OCTOBRE 2015 CENTRE DE CONGRÈS - LYON SOUS LE HAUT-PATRONAGE DU MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE,

Plus en détail

L énergie nucléaire au Canada

L énergie nucléaire au Canada L énergie nucléaire au Canada Présenté par : Sylvana Guindon Ressources naturelles Canada Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques Le 2 décembre 2005 Le rôle du gouvernement Le Ministre

Plus en détail

INTRODUCTION A L INDUSTRIE NUCLÉAIRE

INTRODUCTION A L INDUSTRIE NUCLÉAIRE INTRODUCTION A L INDUSTRIE NUCLÉAIRE L industrie nucléaire, définition (1) Ensemble des procédés de transformation qui utilisent les propriétés du noyau atomique Dans le domaine civil l exploitation des

Plus en détail

Propective technique Les bio-carburants par voie thermochimique une voie d Avenir

Propective technique Les bio-carburants par voie thermochimique une voie d Avenir Propective technique Les bio-carburants par voie thermochimique une voie d Avenir JM Seiler CEA/DEN Grenoble Une production massive de biocarburants C est d abord un problème énergétique C est ensuite

Plus en détail

MERCREDI 12 DÉCEMBRE 17H00 À 20H00 UNIVERSITÉ PARIS DAUPHINE SALLE RAYMOND ARON COLLOQUE : LA CULTURE PEUT-ELLE ETRE GRATUITE?

MERCREDI 12 DÉCEMBRE 17H00 À 20H00 UNIVERSITÉ PARIS DAUPHINE SALLE RAYMOND ARON COLLOQUE : LA CULTURE PEUT-ELLE ETRE GRATUITE? MERCREDI 12 DÉCEMBRE 17H00 À 20H00 UNIVERSITÉ PARIS DAUPHINE SALLE RAYMOND ARON COLLOQUE : LA CULTURE PEUT-ELLE ETRE GRATUITE? Dans le cadre des Soirées Numériques de Dauphine, l association Rezo 226 (www.rezo226.com)

Plus en détail

Mettre en œuvre et piloter sa stratégie de développement coopératif en mode projet SÉMINAIRES THÉMATIQUES //

Mettre en œuvre et piloter sa stratégie de développement coopératif en mode projet SÉMINAIRES THÉMATIQUES // SÉMINAIRES THÉMATIQUES // Mettre en œuvre et piloter sa stratégie de développement coopératif en mode projet Les clés pour définir, piloter et communiquer votre portefeuille de projets 22 septembre 2015

Plus en détail

Certificats d économie d énergie (CEE).

Certificats d économie d énergie (CEE). Fiches techniques Mai 2013 - Fiche n 3 Certificats d économie d énergie (CEE). Rédigé par Kévin Pascual CCI Champagne-Ardenne un service CCI CHAMPAGNE ARDENNE QU EST-CE QUE C EST? Les CEE désignent le

Plus en détail

SYNTHÈSE DU DOSSIER DU MAÎTRE D OUVRAGE

SYNTHÈSE DU DOSSIER DU MAÎTRE D OUVRAGE DÉBAT PUBLIC 2005/06 Projet Flamanville 3 Construction d une centrale électronucléaire tête de série EPR sur le site de Flamanville @ SYNTHÈSE DU DOSSIER DU MAÎTRE D OUVRAGE EDF, maître d ouvrage du projet

Plus en détail

Transparence et relations avec vos prestataires : Maîtriser les conditions d application

Transparence et relations avec vos prestataires : Maîtriser les conditions d application Transparence et relations avec vos prestataires : Maîtriser les conditions d application (ex : Agences de Communication, Sociétés de RP, Editeurs de presse, Cabinets d études de marché etc ) MARDI 29 SEPTEMBRE

Plus en détail

Le gaz naturel fourni par Eni est identique à celui que vous recevez actuellement.

Le gaz naturel fourni par Eni est identique à celui que vous recevez actuellement. FAQ - Thématiques La société Votre projet Le marché de l'énergie La société Qui est Eni? Eni, créée en 1953, exerce ses activités dans 85 pays. Entreprise intégrée de premier plan, elle est présente dans

Plus en détail

L énergie durable est à venir

L énergie durable est à venir L énergie durable est à venir MARIE C H RISTINE MARGHEM M I N I S T R E D E L É N E R G I E, D E L E N V I R O N N E M E N T E T D U D É V E LO P P E M E N T D U R A B L E C E R C L E D E WA L LO N I E,

Plus en détail

Mission commerciale au MAROC portée par la CGPME en collaboration avec Erai Maroc

Mission commerciale au MAROC portée par la CGPME en collaboration avec Erai Maroc Mission commerciale au MAROC portée par la CGPME en collaboration avec Erai Maroc Caractéristiques du marché Cinquième puissance économique d Afrique, le Maroc est un pays émergent dynamique. Au cours

Plus en détail

CONTRIBUTION DES DIRIGEANTS DE GRANDS GROUPES ÉNERGÉTIQUES EUROPÉENS AU CONSEIL EUROPÉEN DES 20 ET 21 MARS 2014

CONTRIBUTION DES DIRIGEANTS DE GRANDS GROUPES ÉNERGÉTIQUES EUROPÉENS AU CONSEIL EUROPÉEN DES 20 ET 21 MARS 2014 CONTRIBUTION DES DIRIGEANTS DE GRANDS GROUPES ÉNERGÉTIQUES EUROPÉENS AU CONSEIL EUROPÉEN DES 20 ET 21 MARS 2014 La politique énergétique et climatique européenne se trouve à la croisée des chemins. Les

Plus en détail

La place des énergies renouvelables dans la transition juste - Le rôle des pouvoirs publics

La place des énergies renouvelables dans la transition juste - Le rôle des pouvoirs publics 29 novembre 2013 COLLOQUE La place des énergies renouvelables dans la transition juste - Le rôle des pouvoirs publics Par David CLARINVAL Député fédéral Bourgmestre de Bièvre Le rôle des pouvoirs publics

Plus en détail

EFFICACITE ENERGETIQUE DES IAA 3 actions pour accélérer la compétitivité énergétique de la filière régionale

EFFICACITE ENERGETIQUE DES IAA 3 actions pour accélérer la compétitivité énergétique de la filière régionale EFFICACITE ENERGETIQUE DES IAA 3 actions pour accélérer la compétitivité énergétique de la filière régionale L ENERGIE : UN FACTEUR DE COMPETITIVITE MAJEUR POUR LES IAA L agroalimentaire représente 15%

Plus en détail

Demain l emploi si...

Demain l emploi si... Demain l emploi si... Sous la direction de Michel Didier Le rapport REXECODE 2006 Table des matières Remerciements..................................2 Introduction.....................................5

Plus en détail

COOPÉRATIVES AGRICOLES ET FINANCEMENTS SÉMINAIRES THÉMATIQUES // 13 OCTOBRE I PARIS 2 E

COOPÉRATIVES AGRICOLES ET FINANCEMENTS SÉMINAIRES THÉMATIQUES // 13 OCTOBRE I PARIS 2 E SÉMINAIRES THÉMATIQUES // COOPÉRATIVES AGRICOLES ET FINANCEMENTS Quels besoins et moyens pour financer les stratégies de croissance sur les marchés français et internationaux? 13 OCTOBRE I PARIS 2 E INTERVENANTS

Plus en détail

«Le pharmacien d officine face à son avenir» Jeudi 21 mars 2013 9h00-12h30 Amphithéâtre Guignard Faculté de Pharmacie - Université Paris Descartes

«Le pharmacien d officine face à son avenir» Jeudi 21 mars 2013 9h00-12h30 Amphithéâtre Guignard Faculté de Pharmacie - Université Paris Descartes Nouveau cycle de conférences du Collège des Économistes de la Santé Les Matinées Thématiques du CES 1 ère Matinée Thématique «Le pharmacien d officine face à son avenir» Jeudi 21 mars 2013 9h00-12h30 Amphithéâtre

Plus en détail

CHAPiTRE 2 LE SYSTÈME ÉLECTRIQUE FRANCAIS,

CHAPiTRE 2 LE SYSTÈME ÉLECTRIQUE FRANCAIS, CHAPiTRE 2 LE SYSTÈME ÉLECTRIQUE FRANCAIS, ( Le système ÉLECTRIQUE français Le nouveau groupe de production qui serait implanté à Flamanville s inscrit dans l ensemble du système électrique français dont

Plus en détail

Université d été 2006. Sciences-Po Paris 3 et 4 juillet 2006

Université d été 2006. Sciences-Po Paris 3 et 4 juillet 2006 27 juin 2006 Université d été 2006 Sciences-Po Paris 3 et 4 juillet 2006 Programme prévisionnel Contacts préparation de l Université d été 2006 Sylvianne Villaudière Dorothée Jullian FDS-Cabinet Alliantis

Plus en détail

Séminaire sur les paris sportifs et la lutte contre le blanchiment d argent

Séminaire sur les paris sportifs et la lutte contre le blanchiment d argent Cyprus Sports Organisation Strasbourg, 22 novembre 2012 EPAS (2012) 59 Accord partiel élargi sur le Sport (APES) Séminaire sur les paris sportifs et la lutte contre le blanchiment d argent co-organisé

Plus en détail

OBJECTIF FACTEUR /4. Le rôle du réseau de gaz dans la réduction des émissions de gaz à effet de serre à l horizon 2050.

OBJECTIF FACTEUR /4. Le rôle du réseau de gaz dans la réduction des émissions de gaz à effet de serre à l horizon 2050. OBJECTIF FACTEUR /4 Le rôle du réseau de gaz dans la réduction des émissions de gaz à effet de serre à l horizon 2050. Transition énergétique Le scénario GrDF GrDF exploite le réseau de distribution de

Plus en détail

AMENAGER LE TERRITOIRE POUR REDUIRE LES CONSOMMATIONS ENERGETIQUES. Boucle énergétique «BREST Rive Droite»

AMENAGER LE TERRITOIRE POUR REDUIRE LES CONSOMMATIONS ENERGETIQUES. Boucle énergétique «BREST Rive Droite» AMENAGER LE TERRITOIRE POUR REDUIRE LES CONSOMMATIONS ENERGETIQUES Boucle énergétique «BREST Rive Droite» Intervenants Sylvie MINGANT Responsable division Energie de Brest métropole océane 1er Vice-président

Plus en détail

Prenez part au changement. Opérateur d électricité et de gaz

Prenez part au changement. Opérateur d électricité et de gaz Prenez part au changement Opérateur d électricité et de gaz Edito Après 60 ans de monopole, vous êtes désormais libre de choisir votre opérateur d énergie. Accrédité par le Ministère de l Economie, des

Plus en détail

# MWC15MP. Stimuler l innovation pour une société entièrement connectée. A Propos du Programme Ministériel

# MWC15MP. Stimuler l innovation pour une société entièrement connectée. A Propos du Programme Ministériel Programme Ministériel 2015 1 Stimuler l innovation pour une société entièrement connectée En 2015, le Programme Ministériel mettra l accent sur les valeurs fondamentales d innovation du secteur de la téléphonie

Plus en détail

2 ème conférence internationale E2HFGH2GTH de MEDENER La région Méditerranée, en route vers une transition énergétique

2 ème conférence internationale E2HFGH2GTH de MEDENER La région Méditerranée, en route vers une transition énergétique 2 ème conférence internationale E2HFGH2GTH de MEDENER La région Méditerranée, en route vers une transition énergétique Concertation entre les acteurs pour une meilleure synergie de projets en Méditerranée

Plus en détail

LA VOLATILITE DU PRIX DU PETROLE

LA VOLATILITE DU PRIX DU PETROLE LA VOLATILITE DU PRIX DU PETROLE Rapport du groupe de travail présidé par Jean-Marie Chevalier Présenté à Madame Christine Lagarde Le 9 février 2010 Lettre de Mission de Madame Christine Lagarde à Jean

Plus en détail

Au service des consommateurs d électricité de l Ontario

Au service des consommateurs d électricité de l Ontario Au service des consommateurs d électricité de l Ontario Message du président et chef de la direction Le début d une nouvelle année offre l occasion d envisager la voie à suivre dans une nouvelle perspective.

Plus en détail

5 e rencontre nationale Centre de conférences Pierre Mendès-France, Paris-Bercy

5 e rencontre nationale Centre de conférences Pierre Mendès-France, Paris-Bercy 5 e rencontre nationale Centre de conférences Pierre Mendès-France, Paris-Bercy ARTISANAT ET PETITES ENTREPRISES, Transformer les attentes environnementales, sociales et de consommation en leviers de développement

Plus en détail

Gares périurbaines : Points d appui du développement urbain durable et du réseau ferré

Gares périurbaines : Points d appui du développement urbain durable et du réseau ferré COLLOQUE Gares périurbaines : Points d appui du développement urbain durable et du réseau ferré >>> Mardi 29 Septembre 2009

Plus en détail

La transition énergétique en France et en Allemagne

La transition énergétique en France et en Allemagne La transition énergétique en France et en Allemagne Regards croisés sur les politiques nationales de transition énergétique 19/03/2013 A. Rüdinger - IDDRI / Dr. C. Hey - SRU 1 Conseil d Experts pour l

Plus en détail

Justice Restaurative : de l idéal à la réalité?

Justice Restaurative : de l idéal à la réalité? XIIèmes RENCONTRES NATIONALES DE CITOYENS ET JUSTICE Justice Restaurative : de l idéal à la réalité? «Rien de grand ne se fait sans chimères» Ernest RENAN Citoyens et Justice : envisageons d'autres solutions

Plus en détail

Forum de l innovation France Suisse!

Forum de l innovation France Suisse! Forum de l innovation France Suisse!! Nouveaux axes de développement, nouveaux marchés, nouveaux défis pour l innovation! 4 juin 2013! Marc FLORETTE! Directeur R&I! GDF SUEZ! SOMMAIRE 1) Présentation de

Plus en détail

CONCOURS OUVERTS LES 07, 08 ET 09 JUILLET 2009 POUR L ADMISSION AU CYCLE DE FORMATION DES ELEVES DIRECTEURS D HOPITAL CONCOURS EXTERNE ET INTERNE

CONCOURS OUVERTS LES 07, 08 ET 09 JUILLET 2009 POUR L ADMISSION AU CYCLE DE FORMATION DES ELEVES DIRECTEURS D HOPITAL CONCOURS EXTERNE ET INTERNE CONCOURS OUVERTS LES 07, 08 ET 09 JUILLET 2009 POUR L ADMISSION AU CYCLE DE FORMATION DES ELEVES DIRECTEURS D HOPITAL CONCOURS EXTERNE ET INTERNE 3 ème EPREUVE D ADMISSIBILITE JEUDI 09 JUILLET 2009 MICROECONOMIE

Plus en détail

«Construction de maisons bois : défis et opportunités»

«Construction de maisons bois : défis et opportunités» «Construction de maisons bois : défis et opportunités» Simon Rietbergen Banque mondiale NB Cette présentation ne représente pas nécessairement la position officielle de la Banque mondiale Constat secteur

Plus en détail

Altergaz, fournisseur de gaz naturel

Altergaz, fournisseur de gaz naturel Altergaz, fournisseur de gaz naturel Notre vision : devenir le premier fournisseur alternatif de gaz naturel en France Altergaz souhaite offrir à ses clients professionnels, entreprises, collectivités

Plus en détail