Projet BI powered de la société «BI experts»

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Projet BI powered de la société «BI experts»"

Transcription

1 Projet BI powered de la société «BI experts» Le sujet L objectif général du projet BI powered est la création d une chaîne décisionnelle, permettant d aider des utilisateurs à accéder (et analyser) des données financières. Contexte Vous faites partie d une société de service appelée «BI experts». Celle-ci vend de l expertise sur le sujet de la Business Intelligence appliquée aux données financières. Afin de mettre en avant les compétences de ses experts (vous!), l entreprise décide de mettre en place une chaîne décisionelle de démonstration qui lui permettra de présenter toute l étendue des compétences qu elle peut proposer à ses futurs clients. Vous êtes en charge du développement de la chaîne. Pour cela, vous jouerez le rôle entier de la Maîtrise d Oeuvre et une partie du rôle de la Maîtrise d Ouvrage. Vous serez laissés libres dans vos choix d architecture et d implantation. La chaîne décisionnelle La chaîne décisionnelle à mettre en œuvre doit permettre à des utilisateurs d étudier les cours de bourses de différents acteurs dans le domaine de l énergie électrique. Vous choisirez un ensemble non exhaustif significatif de quelques acteurs de ce domaine (par exemple EDF, Poweo, GDF Suez, Direct Energie, Théolia, Electricité de Strasbourg, Areva, ) cotés en bourses. Vous récupérerez 1 des informations décrivant ces acteurs telles que : Les CA des dernières années, Le type de métier de l énergie (fournisseur, producteur -avec énergie verte ou non-), Le type de production nucléaire, hydroélectrique, charbon, fiel, gaz, éolienne, photovoltaïque, biomasse, thermique à flamme, -, etc), Le pays du siège social, L année de création de l entreprise, Les quantités d énergie produite sur ces dernières années, Eventuellement des news concernant ces entreprises, Vous mettrez ensuite en place une chaîne décisionnelle permettant de fournir à un utilisateur un portail pour l analyse (et la comparaison) des données de cotation en bourse (que vous récupérerez également bien entendu) en fonction des critères descriptifs des acteurs. 1 Pour gagner du temps, vous pouvez effectuer le travail de recherche des sources tous ensemble (tous les étudiants participant au cours) et vous les répartir ensuite. 1

2 De façon très simplifiée, la chaîne devrait prendre cette forme : Vous pourrez considérer que les outils d analyse «se greffent» à votre chaîne (vous ne développez pas d outil d analyse). En revanche, vous vous intéresserez au type d analyses que les données que vous aurez mis à disposition permettront de mener. Travaux demandés 1. Vous mènerez une réflexion en groupe (groupe de cinq) concernant les choix fonctionnels et techniques, 2. Pour gagner du temps, vous pourrez vous répartir l implantation de la chaîne entre membres du groupe. Vous êtes laissés complètement libres pour effectuer vos choix techniques (choix des outils, des langages, des plate-formes). Les choix devront être motivés. La réflexion étant menée de façon commune, tout membre du groupe doit être capable d expliquer et motiver tous les choix du projet lors de la soutenance. Vos travaux déboucheront sur trois livrables et une soutenance. Les livrables sont : un dossier contenant quelques éléments d analyse (cadrage), de spécifications fonctionnelles, et de spécifications techniques ; un dossier de rapport de projet ; un poster décrit ci-dessous. Livrable 1 Dossier 1 Parties des dossiers de spécifications et de livraison (20 pages max) Ce dossier doit contenir au minimum (organisé comme bon vous semble, en particulier, à vous de distinguer les parties relevant de la spécification de celles relevant de la livraison) : Choix d architecture. Description des flux (quelles sont les données sources, par quelles étapes de transformation passentelles, à quel moment et via quel outil, etc). Gestion de la qualité des données (pourquoi, comment? par exemple à la base ou dans l entrepôt). Description des référentiels. Modèle du schéma de l entrepôt. Types et exemples d analyses que la chaîne permet. On attend par exemple un ensemble de captures d écran (ou de simulation de tableaux ou graphiques) présentant les analyses intéressantes que les utilisateurs pourront effectuer grâce à la chaîne. Limites du système. Fonctionnement de l outil dans son état actuel. 2

3 Autres éléments d intérêts à vos yeux Les éléments listés ci-dessus le sont en vrac : à vous de les structurer intelligemment dans le dossier. De façon à ne pas vous surcharger, vous n aurez à rédiger aucune spécification détaillée complémentaire. Livrable 2 Dossier 2 Rapport de projet (20 pages max) Aspects organisationnels o Comment vous êtes-vous organisés pour le projet (planning et répartition des tâches d implantation, planning et répartition des tâches de rédaction)? o Difficultés rencontrées. o Que referiez-vous autrement si vous pouviez recommencer le projet? o Quelles compétences fonctionnelles et techniques le projet vous a-t-il demandé? o Autres éléments d intérêts à vos yeux Aspects de réflexion (il s agit d une partie importante du projet) o Qu auriez-vous pu faire si vous aviez du gérer une grande volumétrie? o Comment géreriez-vous l historisation de vos données? o Comment auriez-vous pu récupérer les données en temps réel? Quelles solutions s offrent à vous et laquelle conseilleriez-vous à votre entreprise en focntion de ses besoins? (on entend parler de wrapping, de data historian, de data stream, etc où vous situez-vous?) o Quelles évolutions possibles de votre solution? o Y aurait-il pu avoir d autres types de stockages que la base de données relationnelles? o Sécurité. Que cela vous inspire-t-il? Que faudrait-il mettre en œuvre dans un tel projet? o Comment la solution que vous avez développée peut-elle s intégrer dans une architecture technique existante? o Autres éléments d intérêts à vos yeux (il y en a d autres). Tous ces éléments devront être structurés dans le dossier afin de rendre leur présentation cohérente. Pour les livrables 1 et 2, vous porterez une attention toute particulière à bien réfléchir aux aspects liés au traitement de données temporelles. En effet, celles-ci ne sont pas des données «classiques». Quelques critères de qualité des dossiers : Chaque dossier doit avoir une page de garde où figure : o un titre rappelant le nom du projet, o le titre du dossier, o un N de version avec une date, o le N du groupe projet et la liste des étudiants du groupe. Le nom du correspondant du groupe. o l'adresse courriel d'un correspondant (un seul) au cas où le professeur souhaiterait joindre le groupe. Le dossier doit contenir un sommaire. Le titre du document et son numéro de version doit être rappelé dans le bas de page. Les documents doivent être paginés. Utilisation de la bureautique (traitement de texte, tableur...). Aucun texte, schéma ou modèle réalisé manuellement ne sera accepté. Souvenez-vous aussi que les schémas commentés aident souvent à la bonne compréhension des dossiers. Les schémas, tableaux, etc. doivent porter un numéro de figure afin de faciliter le renvoi vers ceux-ci dans le texte. Les dossiers ne doivent pas contenir de fautes d orthographe ou de grammaire. Tout manquement aux critères de qualité exposés ci-dessus entraînera des pénalités de notation. Attention : Les dossiers (et leur clarté) compteront pour beaucoup dans la note (bien plus que l implantation ellemême!), ne les négligez surtout pas. La notation prendra en compte la qualité de chaque dossier (fond et forme). La notation prendra aussi en compte la cohérence du discours et sa clarté (si un élément est non compris par le professeur, il est considéré comme manquant). 3

4 Une note générale sera donnée pour chaque livrable. Tous les membres du projet sont donc responsables de la qualité de chaque livrable dans son entier. A vous de vous arranger pour que tous les membres du projet relisent et valident toutes les parties de chacun des livrables. Livrable 3- Prototype Il est attendu de vous un prototype illustrant la faisabilité de votre solution mais pas forcément une chaîne perfectionnée. Vous la présenterez en démonstration lors de la soutenance (via un scenario). Le professeur pourra vérifier quelques aspects de son fonctionnement. Pour toutes les parties de la chaîne non implantées, le groupe devra savoir expliquer clairement comment cela pourrait être fait. Livrable 4 Poster (1 page A4 format portrait ou paysage) Vous proposerez un poster présentant la chaîne décisionnelle dans son ensemble. Dans son format papier, ce poster pourra être imprimé sur quatre feuilles A4 à assembler (afin que votre professeur n ait pas à le lire à la loupe). Supports des livrables Seuls les dossiers et et le poster seront livrés au professeur. sous format papier (remis au secrétariat) et sous format électronique (fichier pdf) envoyé par courriel au professeur Le nom du fichier électronique doit être structuré ainsi : BI2010_GpeN_LivrableX_Vn.n.pdf Avec : N : N du groupe X : numéro du livrable Vn.n : numéro de version Soutenance La soutenance durera 25mn suivie de 10mn de questions et comportera trois parties : Partie 1 vous exposerez les choix motivés du groupe en 15 mn. Cette présentation sera effectuée par trois membres du groupe (temps de parole équitablement réparti). Partie 2 démonstration technique et accessible du prototype en 5mn par le quatrième membre du groupe. Pour cela, vous déroulerez un scénario (intelligemment choisi) d utilisation de la chaîne. Partie 3 présentation en 5mn des domaines d expertise de la société de BI experts (ayant pour support le poster) par le cinquième membre du groupe. Votre professeur peut jouer le rôle d un futur client, d un utilisateur, d un membre MOA ou MOE, il pourra donc poser toute sorte de question. Chaque membre du groupe devra répondre à une question individuellement. Chaque membre doit pouvoir motiver les choix fonctionnels et techniques de toutes les parties du projet, même s il n était pas en charge de l implantation ou de la présentation de cette partie. Les notes de soutenance tiendront compte de la qualité de l exposé dans son ensemble (note appliquée au groupe) mais comporteront également une partie de note individuelle tenant compte de la clarté des transparents, du discours ainsi que de l aisance à l oral (présentation et réponse aux questions). Organisation Vous disposez de quatre rendez-vous ( réunions ) permettant un créneau de travail en groupe 3 et la rencontre avec votre professeur pour le suivi du projet : 12 janvier 8h30 11h45 L objectif de ce premier rendez-vous est de former les groupes et désigner un responsable de groupe chargé de la correspondance avec votre professeur, cerner le sujet, chercher ou trouver des données source, commencer à réfléchir aux solutions qui peuvent être proposées, commencer à choisir une architecture et définir une répartition des tâches entre membres du projet. 3 Il est bien sûr évident que ces séances ne suffiront pas et que vous devrez vous réunir en dehors de heures de cours. 4

5 Nous fixerons également lors de ce rendez-vous la date de rendu des rapports et la date de soutenance. 15 janvier 13h30 16h45 Avant le 15 janvier, chaque responsable de groupe devra envoyer un mail au professeur, indiquant quels sont les membres de son groupe (nom, prénom, formation). Le 15 janvier, chaque groupe exposera la solution qu il compte mettre en œuvre, en présentant ses avantages et inconvénients, au professeur. Un planning prévisionnel et la répartition des tâches entre membres du groupe seront également proposés au professeur. 22 janvier 13h30 16h45 Suivi d avancement. Questions/réponses par groupe si nécessaire. 29 janvier 13h30 16h45 Suivi d avancement. Questions/réponses par groupe si nécessaire. Les soutenances auront lieu le (date à fixer ensemble) Les dossiers et le poster devront être envoyé au professeur et remis au secrétariat au moins deux semaines avant la soutenance, c est-à-dire le au plus tard. 5

Informations générales 1. Planning détaillé du projet 3. Le brief de conception 4. Le site d'agence 7. La soutenance 10. Le rapport de projet 10

Informations générales 1. Planning détaillé du projet 3. Le brief de conception 4. Le site d'agence 7. La soutenance 10. Le rapport de projet 10 Sommaire Informations générales 1 Planning détaillé du projet 3 Le brief de conception 4 Le site d'agence 7 La soutenance 10 Le rapport de projet 10 Suivi de projet et professeurs ressources Informations

Plus en détail

Le projet technique industriel en BTS Électrotechnique

Le projet technique industriel en BTS Électrotechnique Le projet technique industriel en BTS Électrotechnique Le projet technique industriel fait partie intégrante de la formation et de l examen du BTS Electrotechnique par apprentissage. Il consiste, en 192

Plus en détail

Partie IV. Responsabilité humaine En termes de santé et d environnement

Partie IV. Responsabilité humaine En termes de santé et d environnement Partie IV Responsabilité humaine En termes de santé et d environnement Forum santé et environnement 24/11 et 25/11 Pour chaque intervention, notez ce que vous avez retenu. Les addictions : Le don d organes

Plus en détail

Paul EDOUARD Vincent GAITS Hasna NADFAOUI Jérôme PAILLER [PLAN DE PROJET]

Paul EDOUARD Vincent GAITS Hasna NADFAOUI Jérôme PAILLER [PLAN DE PROJET] 2010 Paul EDOUARD Vincent GAITS Hasna NADFAOUI Jérôme PAILLER [PLAN DE PROJET] HISTORIQUE Version Révision Date de mise en application Nature de l évolution 1.0 28/09/10 Création 1.1 30/09/10 Réalisation

Plus en détail

DOCUMENT DE CONSULTATION 13 OCTOBRE 2015 APPEL D OFFRES PRESTATION EXPERT TECHNIQUE F5. Bpifrance PRESTATION EXPERT TECHNIQUE F5 1

DOCUMENT DE CONSULTATION 13 OCTOBRE 2015 APPEL D OFFRES PRESTATION EXPERT TECHNIQUE F5. Bpifrance PRESTATION EXPERT TECHNIQUE F5 1 DOCUMENT DE CONSULTATION 13 OCTOBRE 2015 APPEL D OFFRES PRESTATION EXPERT TECHNIQUE F5 DSI 2015 312 PAP EXPERT TECHNIQUE F5 Bpifrance PRESTATION EXPERT TECHNIQUE F5 1 TYPE DE PROCEDURE Marché privé, passé

Plus en détail

UE 8 Systèmes d information de gestion Le programme

UE 8 Systèmes d information de gestion Le programme UE 8 Systèmes d information de gestion Le programme Légende : Modifications de l arrêté du 8 mars 2010 Suppressions de l arrêté du 8 mars 2010 Partie inchangée par rapport au programme antérieur Indications

Plus en détail

INF 1250 INTRODUCTION AUX BASES DE DONNÉES. Guide d étude

INF 1250 INTRODUCTION AUX BASES DE DONNÉES. Guide d étude INF 1250 INTRODUCTION AUX BASES DE DONNÉES Guide d étude Sous la direction de Olga Mariño Télé-université Montréal (Québec) 2011 INF 1250 Introduction aux bases de données 2 INTRODUCTION Le Guide d étude

Plus en détail

LE STAGE EN ENTREPRISE

LE STAGE EN ENTREPRISE LE STAGE EN ENTREPRISE 1. Le stage : un projet à part entière Le stage est un projet qui s étale sur une longue période d environ dix mois (de la recherche de l entreprise à la soutenance) avec des objectifs,

Plus en détail

DOCUMENT DE CONSULTATION 13 OCTOBRE 2015 APPEL D OFFRES PRESTATION EXPERT TECHNIQUE ESB WSO2. Bpifrance PRESTATION EXPERT TECHNIQUE ESB WSO2 1

DOCUMENT DE CONSULTATION 13 OCTOBRE 2015 APPEL D OFFRES PRESTATION EXPERT TECHNIQUE ESB WSO2. Bpifrance PRESTATION EXPERT TECHNIQUE ESB WSO2 1 DOCUMENT DE CONSULTATION 13 OCTOBRE 2015 APPEL D OFFRES PRESTATION EXPERT TECHNIQUE ESB WSO2 DSI 2015 313 PAP EXPERT TECHNIQUE ESB WSO2 Bpifrance PRESTATION EXPERT TECHNIQUE ESB WSO2 1 TYPE DE PROCEDURE

Plus en détail

Créateur d applications web et mobiles

Créateur d applications web et mobiles Créateur d applications web et mobiles Projets Performances Team http://www.projet2team.fr Projet2Team Projets Performances Team http://www.projet2team.fr SAS au capital de 25.000 - RCS 789 681 285 7 rue

Plus en détail

Examen professionnel de spécialiste du commerce de détail. Etude de cas : Travail conceptuel et Présentation avec entretien professionnel

Examen professionnel de spécialiste du commerce de détail. Etude de cas : Travail conceptuel et Présentation avec entretien professionnel Examen professionnel de spécialiste du commerce de détail Etude de cas : Travail conceptuel et Présentation avec entretien professionnel Statut : série 0 (exemple) Etat : 2015 Secrétariat: Commission de

Plus en détail

PROJET EN ENSEIGNEMENT DE SPECIALITE BACCALAUREAT STI2D SESSION 2013

PROJET EN ENSEIGNEMENT DE SPECIALITE BACCALAUREAT STI2D SESSION 2013 PROJET EN ENSEIGNEMENT DE SPECIALITE BACCALAUREAT STI2D SESSION 2013 IA-IPR STI Académie de Versailles SOMMAIRE A/. REGLEMENTATION DU BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE Epreuve relative aux enseignements technologiques

Plus en détail

VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE (VAE) Expert en ingénierie du logiciel. 1) Conditions de recevabilité de la demande des candidats

VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE (VAE) Expert en ingénierie du logiciel. 1) Conditions de recevabilité de la demande des candidats VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE (VAE) Expert en ingénierie du logiciel 1) Conditions de recevabilité de la demande des candidats Le candidat souhaitant acquérir le titre professionnel d Expert en

Plus en détail

CONSEILS METHODOLOGIQUES POUR LA REDACTION DU SUPPORT POWER POINT POUR L EPREUVE CPPC

CONSEILS METHODOLOGIQUES POUR LA REDACTION DU SUPPORT POWER POINT POUR L EPREUVE CPPC CONSEILS METHODOLOGIQUES POUR LA REDACTION DU SUPPORT POWER POINT POUR L EPREUVE CPPC I. Introduction Comme nous vous l avons expliqué dans le support «Déroulement de l épreuve de CPPC», vous devez produire

Plus en détail

PLAN CONDUITE DE PROJET

PLAN CONDUITE DE PROJET PLAN CONDUITE DE PROJET Ce guide complète le cours, il donne une marche à suivre qui peut être adaptée si vous choisissez une méthode particulière ETUDE PREALABLE ANALYSE FONCTIONNELLE ANALYSE DETAILLEE

Plus en détail

L énergie, des enjeux pour tous

L énergie, des enjeux pour tous L énergie, des enjeux pour tous Transformer le Système d'information EURIWARE conçoit, développe et met en œuvre des systèmes d information métiers en réponse aux enjeux majeurs de performance et de transformation

Plus en détail

DECHARGEMENT ET CHARGEMENT MASSIF DES DONNEES

DECHARGEMENT ET CHARGEMENT MASSIF DES DONNEES DECHARGEMENT ET CHARGEMENT MASSIF DES DONNEES Les contenus de ce document sont la propriété exclusive de la société REVER. Ils ne sont transmis qu à titre d information et ne peuvent en aucun cas être

Plus en détail

CAPACITÉS INFORMATIQUES

CAPACITÉS INFORMATIQUES O5 CAPACITÉS INFORMATIQUES 5.1. Comment le «métier» de notre Service ICT est-il structuré? 5.1.1. Recherche, conseil, élaboration d études d opportunité et de faisabilité de services et solutions TIC Afin

Plus en détail

LA GESTION DE PROJET INFORMATIQUE

LA GESTION DE PROJET INFORMATIQUE Structurer, assurer et optimiser le bon déroulement d un projet implique la maîtrise des besoins, des objectifs, des ressources, des coûts et des délais. Dans le cadre de la gestion d un projet informatique

Plus en détail

L INTEGRATION D UN NOUVEAU COLLABORATEUR

L INTEGRATION D UN NOUVEAU COLLABORATEUR L INTEGRATION D UN NOUVEAU COLLABORATEUR «Rien ne sert de bien sélectionner, il faut aussi savoir intégrer à point!» Si un recrutement réussi dépend avant toute chose d une solide procédure de sélection,

Plus en détail

BACCALAURÉATS PROFESSIONNELS INDUSTRIELS

BACCALAURÉATS PROFESSIONNELS INDUSTRIELS BACCALAURÉATS PROFESSIONNELS INDUSTRIELS S O M M A I R E 1. LA CERTIFICATION CONTRÔLE EN COURS DE FORMATION 2.1 Recommandations... page 1 2.2 La réglementation... page 2 2.3 Conditions générales d évaluation...

Plus en détail

Réalisation d un «Schéma Directeur Informatique»

Réalisation d un «Schéma Directeur Informatique» Réalisation d un «Schéma Directeur Informatique» Qu est ce qu un Schéma Directeur Informatique (SDI)? Un Schéma Directeur Informatique est un document conçu pour préparer l évolution et l adaptation de

Plus en détail

Etude de cas «H» Doc Stagiaire Version 2

Etude de cas «H» Doc Stagiaire Version 2 Référentiel d activités et de compétences : Assurer la maintenance du parc informatique de l entreprise Assurer le support technique auprès des utilisateurs de l entreprise Participer à l évolution du

Plus en détail

SEMMARIS. Société d'economie Mixte du Marché de RUNGIS. 1, Rue de la Tour B.P. 40316 94152 RUNGIS CEDEX TEL : 01.41.80.80.00

SEMMARIS. Société d'economie Mixte du Marché de RUNGIS. 1, Rue de la Tour B.P. 40316 94152 RUNGIS CEDEX TEL : 01.41.80.80.00 SEMMARIS Société d'economie Mixte du Marché de RUNGIS 1, Rue de la Tour B.P. 40316 94152 RUNGIS CEDEX TEL : 01.41.80.80.00 Consultation pour le cadrage du projet de Marketplace du Marché International

Plus en détail

CONCOURS ROBAFIS 2015 Édition spéciale «10 ème anniversaire» Référentiel de Développement Plan type Lotissement des livrables documentaires

CONCOURS ROBAFIS 2015 Édition spéciale «10 ème anniversaire» Référentiel de Développement Plan type Lotissement des livrables documentaires CONCOURS ROBAFIS 2015 Édition spéciale «10 ème anniversaire» Plan type Lotissement des livrables documentaires Table des matières INTRODUCTION...2 OBJET DU DOCUMENT...2 RAPPEL DES OBJECTIFS DE LA PHASE

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES CONCERNANT «La communication web 2013 de la Maison de l Emploi de Marseille»

CAHIER DES CHARGES CONCERNANT «La communication web 2013 de la Maison de l Emploi de Marseille» CAHIER DES CHARGES CONCERNANT «La communication web 2013 de la Maison de l Emploi de Marseille» CONTEXTE ET ENJEUX Le positionnement de la Maison de l Emploi de Marseille (MDEM) repose sur les trois points

Plus en détail

Cahier des charges de l application visant à effectuer un suivi de consommation énergétique pour les communes. Partenaires du projet :

Cahier des charges de l application visant à effectuer un suivi de consommation énergétique pour les communes. Partenaires du projet : Cahier des charges de l application visant à effectuer un suivi de consommation énergétique pour les communes Partenaires du projet : 1 Sommaire A) Contexte... 3 B) Description de la demande... 4 1. Les

Plus en détail

Urbanisation des Systèmes d'information

Urbanisation des Systèmes d'information Urbanisation des Systèmes d'information Les Audits de Systèmes d Information et leurs méthodes 1 Gouvernance de Système d Information Trois standards de référence pour trois processus du Système d Information

Plus en détail

Attaché(e) de gestion dans une structure de direction CQPM 0089

Attaché(e) de gestion dans une structure de direction CQPM 0089 Attaché(e) de gestion dans une structure de direction CQPM 0089 Public concerné Attachée de gestion, Assistant(e) polyvalent(e), Assistant(e) de direction, Chargé(e) d accueil, Secrétaire commercial(e)

Plus en détail

Baccalauréat professionnel Gestion-Administration. Passeport professionnel. Documentation téléchargeable depuis :

Baccalauréat professionnel Gestion-Administration. Passeport professionnel. Documentation téléchargeable depuis : Groupe de travail Académie de Rouen. Production complétée par Mme Janvier ert professeur Rouen de comptabilité/ga au lycée des Métiers Elsa Triolet (Académie Orléans-Tours) Baccalauréat professionnel Gestion-Administration

Plus en détail

REFERENTIEL DE CERTIFICATION

REFERENTIEL DE CERTIFICATION REFERENTIEL DE CERTIFICATION DU TITRE PROFESSIONNEL Secrétaire-Assistant(e) Médico-Social(e) Niveau IV Site : http://www.emploi.gouv.fr REFERENTIEL DE CERTIFICATION D'UNE SPECIALITE DU TITRE PROFESSIONNEL

Plus en détail

Analyse du système d'information et des risques informatiques

Analyse du système d'information et des risques informatiques SESSION 2011 BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR ASSISTANT DE GESTION DE PME PMI À RÉFÉRENTIEL COMMUN EUROPÉEN Analyse du système d'information et des risques informatiques Cofficient : 2 Durée : 2 heures Aucun

Plus en détail

Plan d assurance qualité

Plan d assurance qualité Plan d assurance qualité Exemple de PAQ C3rb Informatique PLAN D ASSURANCE QUALITE (PAQ) C3RB - XXX 2014 Date 22 mai 2014 Version 1 Rédacteur C3rb Informatique SOMMAIRE 1. Suivi des modifications de ce

Plus en détail

Les injections SQL. J. Hennecart. Lundi 23 février 2015. Serval-Concept. Les bases de données Les injections SQL Comment se protéger Conclusion

Les injections SQL. J. Hennecart. Lundi 23 février 2015. Serval-Concept. Les bases de données Les injections SQL Comment se protéger Conclusion J. Hennecart Serval-Concept Lundi 23 février 2015 J. Hennecart des injections SQL sont des vulnérabilités permettant de faire exécuter des commandes, non prévues initialement, à une base de données. La

Plus en détail

SECRETARIAT : INTEGRATION DE LOGICIELS BUREAUTIQUES

SECRETARIAT : INTEGRATION DE LOGICIELS BUREAUTIQUES MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION SECRETARIAT

Plus en détail

LA GESTION DE PROJET INFORMATIQUE

LA GESTION DE PROJET INFORMATIQUE LA GESTION DE PROJET INFORMATIQUE Lorraine Structurer, assurer et optimiser le bon déroulement d un projet implique la maîtrise des besoins, des objectifs, des ressources, des coûts et des délais. Dans

Plus en détail

Les modules et ateliers doivent répondre aux objectifs de l accompagnement personnalisé définis par l ensemble des acteurs d un établissement.

Les modules et ateliers doivent répondre aux objectifs de l accompagnement personnalisé définis par l ensemble des acteurs d un établissement. Accompagnement personnalisé BAC PRO 3 ans Les modules et ateliers Les modules et ateliers doivent répondre aux objectifs de l accompagnement personnalisé définis par l ensemble des acteurs d un établissement.

Plus en détail

Dossier de Validation des Acquis de l expérience

Dossier de Validation des Acquis de l expérience Dossier de Validation des Acquis de l expérience Etape : 2 Guide de réalisation du dossier de présentation de V.A.E. Demande concernant le Diplôme de l Ipag Diplôme de Formation Supérieure au Management

Plus en détail

Guide de Développement d un Rapport de Stage

Guide de Développement d un Rapport de Stage Institut Supérieur des Etudes Technologiques de Djerba Guide de Développement d un Rapport de Stage GUIDE DE DEVELOPPEMENT D UN RAPPORT DE STAGE Année universitaire : 2011 2O12 1 INTRODUCTION GENERALE

Plus en détail

Attendus du mémoire de Master 2 en Droit

Attendus du mémoire de Master 2 en Droit Attendus du mémoire de Master 2 en Droit Le mémoire de Master 2 doit permettre au lecteur d apprécier la maîtrise d ensemble des compétences pratiques et théoriques attendues d un(e) diplômé(e), et la

Plus en détail

La projet technologique terminal

La projet technologique terminal La pédagogie de projet La projet technologique terminal Parce que les élèves apprennent mieux en étant actifs et créatifs 21 septembre 2012 D après «Séminaire national STI2D - L'épreuve de projet» 1 La

Plus en détail

Baccalauréat professionnel vente (prospection - négociation - suivi de clientèle) RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION

Baccalauréat professionnel vente (prospection - négociation - suivi de clientèle) RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION 16 I. COMPÉTENCES C1. PROSPECTER C11. Élaborer un projet de prospection C12. Organiser une opération de prospection C13. Réaliser une opération de prospection C14. Analyser

Plus en détail

Le scénario pédagogique des formations AgriTic

Le scénario pédagogique des formations AgriTic Le scénario pédagogique des s AgriTic Guide à l attention des formateurs pour la mise en œuvre locale des s AgriTic. Un projet porté, au sein de Préférence FORMATIONS, par le CFPPA de Melle Niort. I. Le

Plus en détail

Projet T1 : Extranet. Formation: Master SSI 03 Année : 2010-2011 Semestre : A10. Etudiants : Nicolas CHERRIERE Guillaume MONTASSIER Hicham KABBOURAT

Projet T1 : Extranet. Formation: Master SSI 03 Année : 2010-2011 Semestre : A10. Etudiants : Nicolas CHERRIERE Guillaume MONTASSIER Hicham KABBOURAT Formation: Master SSI 03 Année : 2010-2011 Semestre : A10 Projet T1 : Extranet Etudiants : Nicolas CHERRIERE Guillaume MONTASSIER Hicham KABBOURAT Responsables de l UV : Patrick LALLEMENT Alain CORPEL

Plus en détail

Plateformes de professionnalisation

Plateformes de professionnalisation Plateformes de professionnalisation «Bureautique» «Langues» «Communication professionnelle» «Informatique» «Comptabilité, gestion» «Ressources humaines» Notre ambition: permettre à chacun de développer

Plus en détail

Projet au fil de l'année Info 2A PFA. Informations générales 30 septembre 2015. Antoine Rollet ENSEIRB MATMECA antoine.rollet@enseirb-matmeca.

Projet au fil de l'année Info 2A PFA. Informations générales 30 septembre 2015. Antoine Rollet ENSEIRB MATMECA antoine.rollet@enseirb-matmeca. Projet au fil de l'année Info 2A PFA Informations générales 30 septembre 2015 Antoine Rollet ENSEIRB MATMECA antoine.rollet@enseirb-matmeca.fr Objectif de ce projet Mise en pratique des techniques nécessaires

Plus en détail

Examen de la saisine Définition de l'architecture du SINP. Contributeurs : Frédéric Gosselin, Pascal Dupont

Examen de la saisine Définition de l'architecture du SINP. Contributeurs : Frédéric Gosselin, Pascal Dupont Examen de la saisine Définition de l'architecture du SINP Contributeurs : Frédéric Gosselin, Pascal Dupont Questions posées Question principale : Les résultats du groupe de travail «GT Architecture» apportent-ils

Plus en détail

MODALITES DE SUIVI DU PROJET ANNUEL DU MASTER 2 SOLUTIONS INFORMATIQUES LIBRES

MODALITES DE SUIVI DU PROJET ANNUEL DU MASTER 2 SOLUTIONS INFORMATIQUES LIBRES MODALITES DE SUIVI DU PROJET ANNUEL DU MASTER 2 SOLUTIONS INFORMATIQUES LIBRES Département Informatique UFR Sciences 2 Boulevard Lavoisier 49045 Angers Cedex 01 Auteur : Jean-Michel Richer Email : jean-michel.richer@univ-angers.fr

Plus en détail

Projet Business Object

Projet Business Object Projet Business Object Rapports parties 1 et 2 Alexandre DUPONT, Guillaume COUSIN, Laurent PACHAREU et Yoann KERMORVANT Etudiants en licence professionnelle Conception de Systèmes Décisionnels Page 1 sur

Plus en détail

Une histoire de boîte (F Estevens) Ou comment faire évoluer la notion de fonction du collège au lycée à partir. d une même problématique?

Une histoire de boîte (F Estevens) Ou comment faire évoluer la notion de fonction du collège au lycée à partir. d une même problématique? Une histoire de boîte (F Estevens) Ou comment faire évoluer la notion de fonction du collège au lycée à partir Enoncé : d une même problématique? Une histoire de boîtes (cinquième) On dispose d une feuille

Plus en détail

Méthodologie de conceptualisation BI

Méthodologie de conceptualisation BI Méthodologie de conceptualisation BI Business Intelligence (BI) La Business intelligence est un outil décisionnel incontournable à la gestion stratégique et quotidienne des entités. Il fournit de l information

Plus en détail

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème Année scolaire 2014 2015 Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème STAGE 3 ème Du 02/02/2015 au 06/02/2015 Nom et prénom de l élève : Classe de : Projet d orientation : Nom

Plus en détail

Guide du tuteur. Baccalauréat professionnel. Accueil-Relation Clients et Usagers

Guide du tuteur. Baccalauréat professionnel. Accueil-Relation Clients et Usagers Guide du tuteur Baccalauréat professionnel Accueil-Relation Clients et Usagers Lycée Professionnel Henri Brulle 65 Route de Saint Emilion 33500 Libourne Tél : 05.57.48.12.30 Fax : 05.57.85.11.52 Présentation

Plus en détail

Merise. Introduction

Merise. Introduction Merise Introduction MERISE:= Méthode d Etude et de Réalisation Informatique pour les Systèmes d Entreprise Méthode d Analyse et de Conception : Analyse: Etude du problème Etudier le système existant Comprendre

Plus en détail

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème Année scolaire 20 20 Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème STAGE 3 ème Du././20.. au././20.. Nom et prénom de l élève : Classe de : Projet d orientation : Nom et adresse

Plus en détail

Le Business Plan de ma mini-entreprise

Le Business Plan de ma mini-entreprise Le Business Plan de ma minientreprise Fiche ressource n 141 Nom de la minientreprise :... Pourquoi ce dossier? Quand on présente sa minientreprise aux actionnaires, il est très intéressant de leur expliquer

Plus en détail

Refonte des infrastructures du Système d Information Cahier des Charges pour l évolution du réseau d interconnexion du Centre Hélène Borel

Refonte des infrastructures du Système d Information Cahier des Charges pour l évolution du réseau d interconnexion du Centre Hélène Borel Refonte des infrastructures du Système d Information Cahier des Charges pour l évolution du réseau d interconnexion du Centre Hélène Borel 1 Sommaire 1) Présentation du contexte technique...3 1.1) Des

Plus en détail

Dossier de Candidature

Dossier de Candidature Dossier de Candidature Concours de création d entreprise en création numérique 2 MODE D EMPLOI Pour compléter votre dossier de candidature, nous vous invitons à suivre la démarche suivante : 1. Téléchargez

Plus en détail

Appel à manifestation d intérêt

Appel à manifestation d intérêt Appel à manifestation d intérêt Création et mise en place : D une bourse à l emploi de la branche professionnelle des industries chimiques Du plan et des outils de communication Il n y a pas d allotissement

Plus en détail

Dossier de candidature

Dossier de candidature Dossier de candidature Bourse Charles Foix édition 2015 Le dossier est à retourner avant le vendredi 24 juillet 2015 à minuit par mail ou par courrier (le cachet faisant foi) à : S I L V E R V A L L E

Plus en détail

Le logiciel Négoce International du Système COSMOS

Le logiciel Négoce International du Système COSMOS Le logiciel Négoce International du Système COSMOS Le logiciel «Cosmos Négoce International» est une gestion commerciale complète spécialisée pour les entreprises dont les activités de ventes aux clients

Plus en détail

Création outil multimédia de restitution du projet «l intergénérationnel : un levier pour un levier pour créer du lien social en milieu rural

Création outil multimédia de restitution du projet «l intergénérationnel : un levier pour un levier pour créer du lien social en milieu rural CAHIER DES CHARGES Création outil multimédia de restitution du projet «l intergénérationnel : un levier pour un levier pour créer du lien social en milieu rural Juillet 2013 Sarah Pecas I - PRESENTATION

Plus en détail

Utilisations au cours d une séquence avec des 3 ème Lv1. Séverine Schlernitzauer Académie de Nancy-Metz

Utilisations au cours d une séquence avec des 3 ème Lv1. Séverine Schlernitzauer Académie de Nancy-Metz Utilisations au cours d une séquence avec des 3 ème Lv1 Séverine Schlernitzauer Académie de Nancy-Metz Thématique : sensibiliser aux nouvelles technologies (BUI*) et impliquer les élèves dans l apprentissage.

Plus en détail

PRESENTATION DE SUPPORTS DE COMMUNICATION

PRESENTATION DE SUPPORTS DE COMMUNICATION Union Professionnelle des Professeurs, Cadres et Techniciens du Secrétariat et de la Comptabilité 21 r ue Cr ou le bar be 7 50 13 P ARI S 01 4 3 3 7 6 1 3 0 01 4 3 3 1 6 6 8 2 accueil@union-prof.asso.fr

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE Mission n 14INI118

TERMES DE REFERENCE Mission n 14INI118 TERMES DE REFERENCE Mission n 14INI118 I. Informations générales Intitulé de la mission Composante Thématique(s) Bénéficiaire(s) Subventions FM concernées Appui au démarrage des activités de distribution

Plus en détail

Nos Solutions PME VIPDev sont les Atouts Business de votre entreprise.

Nos Solutions PME VIPDev sont les Atouts Business de votre entreprise. Solutions PME VIPDev Nos Solutions PME VIPDev sont les Atouts Business de votre entreprise. Cette offre est basée sur la mise à disposition de l ensemble de nos compétences techniques et créatives au service

Plus en détail

Catalogue 2014-2015 Formations informatiques

Catalogue 2014-2015 Formations informatiques Catalogue 2014-2015 Formations informatiques «L ordinateur parfait a été inventé : on entre un problème et il n en ressort jamais!» Benjamin ARNAUDET Formateur informatique - Coordonateur benjamin.arnaudet@educagri.fr

Plus en détail

Recruter et sélectionner son personnel avec Emploi-Québec

Recruter et sélectionner son personnel avec Emploi-Québec Recruter et sélectionner son personnel avec Emploi-Québec Coordination Direction des mesures et services aux entreprises et du placement Ministère de l Emploi et de la Solidarité sociale Rédaction Direction

Plus en détail

Messagerie collaborative et unifiée de l Inra

Messagerie collaborative et unifiée de l Inra Messagerie collaborative et unifiée de l Inra Prestation d expertise et d assistance à maitrise d ouvrage pour la conception d un nouveau service. Page 1 sur 7 SUIVI DES MODIFICATIONS Version Eléments

Plus en détail

POURQUOI FAIRE APPEL A UN PRESTATAIRE?

POURQUOI FAIRE APPEL A UN PRESTATAIRE? COMMENT CHOISIR UN PRESTATAIRE WEB? Lorsqu une entreprise décide de créer son site web, elle fait généralement appel à un ou plusieurs prestataires spécialisés. Néanmoins face à la diversité de l offre,

Plus en détail

MUNICIPALITE DE PORRENTRUY. Description de poste

MUNICIPALITE DE PORRENTRUY. Description de poste Page 1 / 5 Description de poste 1. Indentification Intitulé de la fonction : Classification de la fonction : assistant-e administratif-ve Fonction de référence : 02- employé-e CFC Classes : 2 à 4 Titulaire

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES TYPE POUR LA PRESTATION DU GESTIONNAIRE DE PROJETS E-BUSINESS EN REGION WALLONNE (RENTIC)

CAHIER DES CHARGES TYPE POUR LA PRESTATION DU GESTIONNAIRE DE PROJETS E-BUSINESS EN REGION WALLONNE (RENTIC) CAHIER DES CHARGES TYPE POUR LA PRESTATION DU GESTIONNAIRE DE PROJETS E-BUSINESS EN REGION WALLONNE (RENTIC) PROJET SOUHAITE:... NOM DE L ENTREPRISE CLIENTE:... ADRESSE:... TELEPHONE:... /... FAX:... /...

Plus en détail

BOURSE DE L'EMPLOI 10/01/2011

BOURSE DE L'EMPLOI 10/01/2011 BOURSE DE L'EMPLOI 10/01/2011 Site Dates de parution Intitulé du poste Nature de Contrat Horaire de travail Niveau de Formation Connaissances particulières Expérience requise 10/01/2011 CONSULTANT AMOA

Plus en détail

DOCUMENT DE CONSULTATION 5 JUIN 2014 APPEL D OFFRES PRESTATION URBANISTE DSI 2014 153 PAP EPE URBANISTE SI. Bpifrance PRESTATION URBANISTE 1

DOCUMENT DE CONSULTATION 5 JUIN 2014 APPEL D OFFRES PRESTATION URBANISTE DSI 2014 153 PAP EPE URBANISTE SI. Bpifrance PRESTATION URBANISTE 1 DOCUMENT DE CONSULTATION 5 JUIN 2014 APPEL D OFFRES PRESTATION URBANISTE DSI 2014 153 PAP EPE URBANISTE SI Bpifrance PRESTATION URBANISTE 1 TYPE DE PROCEDURE Marché privé, passé en appel d offres ouvert

Plus en détail

TRIAX- D. Services-conseils pour accélérer l atteinte de vos objectifs d automatisation de votre chaîne d approvisionnement

TRIAX- D. Services-conseils pour accélérer l atteinte de vos objectifs d automatisation de votre chaîne d approvisionnement 010100101001010101010100110010101010101100110011010101010101011001100011010101011 0101010011010100110101001101010010100110101010010101001001010010 0101001011000101011010101100010101001110010010110011010100110101

Plus en détail

GÉNÉRATEUR D ACTIVITÉS «PAGE»

GÉNÉRATEUR D ACTIVITÉS «PAGE» «PAGE» Version en cours de développement Cerpeg 2012 - Fabienne Mauri - Académie de Bordeaux page 1 SOMMAIRE Vue d ensemble... 4 La présentation générale... 4 L environnement... 5 Les boutons & autres...

Plus en détail

CQPI Technicien qualité industriel

CQPI Technicien qualité industriel CQPI Technicien qualité industriel Public concerné Salariés ou futurs salariés qui auront pour mission d assurer le contrôle de la qualité et de participer à l amélioration des modes de production et/ou

Plus en détail

Le site web d'une start-up imaginaire

Le site web d'une start-up imaginaire 2013-2014 Le site web d'une start-up imaginaire Présentation générale pascale.menard@telecom-bretagne.eu jean-hugues.belpois@univ-brest.fr 1 Sommaire Cahier des charges Déroulement du projet Les livrables

Plus en détail

Préparation au CQPM Technicien en Industrialisation et en Amélioration des Processus TIAP (0049)

Préparation au CQPM Technicien en Industrialisation et en Amélioration des Processus TIAP (0049) Préparation au CQPM Technicien en Industrialisation et en Amélioration des Processus TIAP (0049) Public concerné Salariés ou futurs salariés des entreprises industrielles qui auront pour missions de participer

Plus en détail

Brice DAVOLEAU Consultant Décisionnel Junior 2 ans d expérience

Brice DAVOLEAU Consultant Décisionnel Junior 2 ans d expérience Brice DAVOLEAU Consultant Décisionnel Junior 2 ans d expérience 3 bis bd Waldeck Rousseau, 22000 Saint Brieuc Permis B 25 ans Mail : brice.davoleau@gmail.com Blog : http://www.cogoobi.com/ Tel : 06.24.98.12.02

Plus en détail

1. FICHES DES POSTES OPERATIONNELS. 1. Chauffeur

1. FICHES DES POSTES OPERATIONNELS. 1. Chauffeur Fiches de poste Ces fiches présentent pour chacun des postes : la mission, la disponibilité nécessaire et les aptitudes ou s. - Elles sont divisées en deux catégories, les postes «opérationnels» et les

Plus en détail

Modèle de plan opérationnel de projet

Modèle de plan opérationnel de projet Suivi des versions et des validations du document. Ce document annule et remplace tout document diffusé de version-révision antérieure. Dès réception de ce document, les destinataires ont pour obligation

Plus en détail

La GED (Gestion électronique de document)

La GED (Gestion électronique de document) La notion de document La firme Gartner Group estime que : un professionnel passe en moyenne 20 à 40% de son temps dans des activités de gestion de document. la gestion des documents coûte en moyenne 6%

Plus en détail

SIMULER ET CONCEVOIR LE TRAVAIL FUTUR

SIMULER ET CONCEVOIR LE TRAVAIL FUTUR SIMULER ET CONCEVOIR LE TRAVAIL FUTUR Utilisation du logigramme d activité dans un projet informatique, pour simuler les compétences futures, et évaluer la charge de travail. WWW.ANACT.FR OUTIL DE SIMULATION

Plus en détail

1 - Innovation technologique 2 - Stratégie globale d innovation 3 Management des ressources humaines 4 Dynamique commerciale

1 - Innovation technologique 2 - Stratégie globale d innovation 3 Management des ressources humaines 4 Dynamique commerciale Cochez la catégorie dans laquelle vous souhaitez concourir (une seule catégorie possible), complétez la partie relative à la la présentation de l entreprise («l entreprise», «les hommes dans l entreprise»,

Plus en détail

Création d'un Portail partagé sur l'offre de formation en région Languedoc-Roussillon

Création d'un Portail partagé sur l'offre de formation en région Languedoc-Roussillon Création d'un Portail partagé sur l'offre de formation en région Languedoc-Roussillon Retours des entretiens téléphoniques 1. Présentation du contexte : Atout Métiers LR Offre de formation L association

Plus en détail

LISTE DES FORMATIONS. Mai 2015

LISTE DES FORMATIONS. Mai 2015 Gestion de projet Analyse d affaires Formation Évaluation de performance +1.514.826.5534 info@lcgsolution.com www.lcgsolution.com LCG Solution se distingue par la qualité du matériel de formation, la qualité

Plus en détail

Assemblée Générale du 28 avril 2015. Questions écrites posées au Conseil d administration de GDF SUEZ

Assemblée Générale du 28 avril 2015. Questions écrites posées au Conseil d administration de GDF SUEZ Assemblée Générale du 28 avril 2015 Questions écrites posées au Conseil d administration de GDF SUEZ Pour mémoire, les questions écrites, pour être recevables, doivent être adressées au Président-Directeur

Plus en détail

Directeur de projets Maîtrise d ouvrage

Directeur de projets Maîtrise d ouvrage Charbel ACHKAR e-mail Téléphone Adresse pro@charbelachkar.com 06 52 95 22 96 2 Allée Bienville 78420 Carrières Sur Seine France Marié, 2 enfants Né le 23 février 1966 FORMATION Directeur de projets Maîtrise

Plus en détail

L ITALIEN EN SITUATIONS PROFESSIONNELLES

L ITALIEN EN SITUATIONS PROFESSIONNELLES L ITALIEN EN SITUATIONS PROFESSIONNELLES Durée : 120H Formateur : Animateur de langue maternelle italienne. Formation linguistique Objectifs : Maîtriser les outils linguistiques indispensables à une bonne

Plus en détail

SMPMKOM. råáí =ÇÛbåëÉáÖåÉãÉåí=_= rb=_=j=i~åöìé=sáî~åíé=bìêçé ÉååÉ

SMPMKOM. råáí =ÇÛbåëÉáÖåÉãÉåí=_= rb=_=j=i~åöìé=sáî~åíé=bìêçé ÉååÉ SMPMKOM råáí =ÇÛbåëÉáÖåÉãÉåí=_= rb=_=j=i~åöìé=sáî~åíé=bìêçé ÉååÉ SMPMKOMN UC B3 - Langue Vivante Européenne Utilisateur indépendant - Niveau B1 du CECR A - Référentiel de formation UC B31 Langue Vivante

Plus en détail

OPAH VINCENNES CENTRE-ANCIEN. L ouverture du marché de l énergie

OPAH VINCENNES CENTRE-ANCIEN. L ouverture du marché de l énergie OPAH VINCENNES CENTRE-ANCIEN Contexte L ouverture du marché de l énergie 14 Depuis le 1er juillet 2007, les marchés de l électricité et du gaz naturel se sont ouverts à la concurrence. Il est désormais

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DE REALISATION DE SITE INTERNET

CAHIER DES CHARGES DE REALISATION DE SITE INTERNET CAHIER DES CHARGES DE REALISATION DE SITE INTERNET Nom de l entreprise : Adresse : Tel : Fax : Email : Personne à contacter dans l entreprise : 1 SOMMAIRE 1 PRESENTATION DE L ENTREPRISE...3 2 PRESENTATION

Plus en détail

Grilles d évaluations

Grilles d évaluations Grilles d évaluations 1) Quelques définitions Evaluer (De Ketele 1 ) signifie : Recueillir un ensemble d informations suffisamment pertinentes, valides et fiables Et examiner le degré d adéquation entre

Plus en détail

Nom de l application

Nom de l application Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Direction Générale des Etudes Technologiques Institut Supérieur des Etudes Technologiques de Gafsa Département Technologies de l Informatique

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE Mission n 15SANIN127

TERMES DE REFERENCE Mission n 15SANIN127 TERMES DE REFERENCE Mission n 15SANIN127 I. Informations générales Intitulé de la mission Composante Thématique(s) Bénéficiaire(s) Pays Appuyer la réalisation d une étude de faisabilité sur la transformation

Plus en détail

L OFFRE DU CCSR EN LIEN AVEC LA GOUVERNANCE ET LA GESTION DES RESSOURCES INFORMATIONNELLES

L OFFRE DU CCSR EN LIEN AVEC LA GOUVERNANCE ET LA GESTION DES RESSOURCES INFORMATIONNELLES L OFFRE DU CCSR EN LIEN AVEC LA GOUVERNANCE ET LA GESTION DES RESSOURCES INFORMATIONNELLES R É U N I O N N A T I O N A L E D E L A G R I C S 1 4 N O V E M B R E 2 0 1 3 PLAN DE PRÉSENTATION Le CCSR Un

Plus en détail

LES ECHANGES DE DONNEES INFORMATISEES

LES ECHANGES DE DONNEES INFORMATISEES L EDI (Échange de Données Informatisées) est un processus d échange d informations, sous forme électronique, entre deux systèmes informatiques distincts. Cette technique utilisée au moins depuis deux décennies

Plus en détail