L IMAGE EXPOSITION ET LE. Dossier Enseignant. l e s i è c l e d e s a n t o n i n s

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L IMAGE EXPOSITION ET LE. Dossier Enseignant. l e s i è c l e d e s a n t o n i n s"

Transcription

1 EXPOSITION Dossier Enseignant DU 12 SEPTEMBRE 2013 AU 14 JANVIER 2014 L IMAGE ET LE POUVOIR l e s i è c l e d e s a n t o n i n s FORUM ANTIQUE DE BAVAY Allée Chanoine Biévelet BAVAY - France Tél. : +33 (0) forumantique.lenord.fr

2 Ce document est mis à disposition des enseignants dans le but de préparer dans les meilleures conditions, leur visite de l exposition temporaire «L image et le pouvoir. Le siècle des Antonins». Sommaire Présentation du Forum antique de Bavay p. 4 L Image et le Pouvoir. le siècle des Antonins p. 7 Présentation de l exposition p. 8 dynastie des Antonins p. 10 fabrication de l image impériale p. 19 Focus sur... p. 24 Réalisation Equipe du Forum antique de Bavay, musée du Département du Nord. Programmation culturelle p. 26 Infos Pratiques p Crédits des illustrations et photographies : J.-F. Peiré, MSR, Toulouse : Couv. (haut), p. 9 (1) (3) (bas gauche), 12, 12, 16, 18, 20, 23 P. Ramakers, la Bibliothèque Royale de Belgique : Couv (bas), p. 8 (droite), 9 (gauche), 11, 19 (bas), 22 Droits Réservés, Forum antique de Bavay : p. 4 (haut), p. 5 (haut et milieu) E. Watteau, Département du Nord, Forum antique de Bavay : p. 4 (bas), 6, 27 De Pinxi : p. 5(bas) C. Tepper, Museum August Kestner, Landeshauptstadt Hannover : p. 7, 8 (bas), 12, 13, 21 P. Capus, MSR, Toulouse : p. 8 (haut), 9 (2), 12, 17 T. Querrec, RMN : p.8 (milieu), 12, 12, 14, 15, 20 Deutschen Archaologischen Instituts, Rome ; p. 9 (4) H. Lewandowski, RMN : p. 19 (haut) Bnf, Cabinet des Estampes : p C. Bonamis : p. 27

3 Présentation du Forum antique de Bavay Forum antique de Bavay, musée du département du nord Les vestiges du forum antique de Bavay sont connus depuis le XVIII e siècle. Mais ce sont les fouilles archéologiques menées entre 1940 et 2000 qui ont permis une découverte quasi-complète de l emprise du forum. Ils sont inscrits au titre des Monuments historiques depuis Le forum antique de Bavay est unique en France par sa superficie (2,5 hectares) et par la qualité des élévations visibles. Un site archéologique : le Forum Mis au jour dans sa quasi intégralité, le forum de Bavay est l élément le mieux connu de la ville antique. Comme dans tout l Empire romain, il était le cœur de la cité, rassemblant les activités administratives, commerciales et religieuses. Disproportionné par rapport à la taille de la ville antique, il est le seul retrouvé en France dont le plan entier ait été conservé. Sa basilique est l une des plus grandes connues à ce jour dans tout l Empire romain. Capitale de la cité des Nerviens, du nom de ce peuple gaulois installé avant la conquête romaine entre la Sambre et l Escaut, l antique cité de Bagacum se doit, dès le I er siècle de notre ère d être dotée d un ensemble de bâtiments publics à sa mesure : le forum. En effet, au croisement de 7 voies romaines, la cité est un lieu de passage important, déjà mentionné par certains auteurs de l époque. Le premier musée relatif aux fouilles archéologiques menées à Bavay date de Ce n est qu en 1976 que l actuel bâtiment du musée est construit, suite à la découverte du «Trésor des bronzes» en Municipal lors de son ouverture en 1976, le musée est devenu départemental en Bavay, orthographié baca conervio, figure sur la table de Peutinger, copie médiévale d une carte antique. Le forum de Bavay, dégagé aujourd hui aux troisquarts, constitue un rectangle de 240 m de long sur près de 110 m de large. Il se rattache à une série de forums appelés «forums tripartites», comprenant trois parties principales : L esplanade Grande place dallée au centre du forum, elle est bordée sur ses grands côtés par des portiques. Il faut imaginer ce vaste espace occupé par des statues et des inscriptions officielles. Un ensemble de pièces à usage administratif se trouve sous les portiques bordant l esplanade. Les citoyens viennent y échanger leur monnaie, bénéficier du service des poids et mesures (ponderarium) ou encore consulter un avocat. De nombreuses administrations locales y sont représentées. Les vestiges du forum antique s étendent sur 2,5 hectares au cœur de la ville actuelle de Bavay. L esplanade centrale du forum constitue le cœur de la cité où se rencontrent les citoyens. Un ensemble de boutiques à l extérieur du forum La vie commerciale de Bagacum s anime sur les façades extérieures du forum. Une quarantaine de boutiques propose des produits et des services variés. 5 Le site archéologique de Bavay présente les vestiges du plus grand forum antique mis au jour en France. Les commerçants y vendent notamment des poteries, de la vannerie, du textile, de l alimentation ou du pain, contribuant ainsi à faire des abords du forum une zone attractive.

4 La basilique Sur le côté Est de l esplanade, apparaissent les vestiges d un grand édifice surélevé par rapport à l esplanade : la basilique. Pour les Romains, elle est le centre de l activité judiciaire et politique. La basilique de Bavay était l une des plus vastes de l occident romain. Avec ses 98 m de long, elle dépasse de peu celle de Carthage. Aide de préparation à la visite Le temple Le troisième élément caractéristique du forum tripartite est la zone religieuse. Sur le côté Ouest de l esplanade, se tient l aire sacrée, de plus petites dimensions mais surélevée, où devait être implanté un monument consacré au culte officiel de Rome. Comme l esplanade centrale, cette place est entourée de portiques dont les fondations sont d un genre particulier : le cryptoportique. Les vestiges de ces galeries semi-souterraines sont particulièrement bien conservés à Bavay. L interrogation demeure sur les fonctions précises de ce cryptoportique, d autant plus que la qualité des élévations et des décors est remarquable. La muraille édifiée au IV e siècle est encore visible aujourd hui. Vous avez dit muraille? L image et le pouvoir 6 À la fin du III e siècle, une enceinte est édifiée autour du forum de Bavay, traversant les boutiques. 7 Une deuxième muraille prenant appui sur la première est construite au cours du IV e siècle. Aujourd hui, la muraille défensive du IV e siècle constitue l élément le plus imposant du site archéologique. Les élévations de plus de 8 mètres de haut et les vestiges des tourelles de défense donnent à voir l importance de cette construction. Edifiées en des temps troublés, ces fortifications sont notamment dues au positionnement stratégique de la ville, proche du limes (frontière de l Empire) et située le long de l axe Boulogne/Cologne. Le siècle des Antonins

5 Présentation de l exposition 8 Un cadre propice Accueillir l exposition «L image et le pouvoir. Le siècle des Antonins» au Forum antique de Bavay redonne au lieu toute sa signification. En effet comme le théâtre, l amphithéâtre et les thermes, le forum constitue l une des principales places de diffusion de la figure impériale. Il est d autant plus profitable à sa propagation qu il concentre les pouvoirs judiciaires, religieux et surtout politiques. Il est également intéressant de souligner ici que la période de règne des Antonins, II e siècle ap. J.-C., correspond à l âge d or de la cité de Bagacum. Propos de l exposition De prime abord, la représentation d un personnage, son image, a pour objectif d être le reflet fidèle et naturel de son modèle. Cependant lorsqu il s agit de représenter et de diffuser l image d un souverain, l image du pouvoir, le portrait prend alors une toute autre dimension et devient un formidable instrument du pouvoir. Sigillée sigillée Trajan Antonin Le Pieux Hadrien Fabrication de l Image impériale Arbre généalogique Double voile et arbre généalogique Monnaies Marc Aurèle Lucius Verus Commode Anonymes Conçue par le musée Saint-Raymond de Toulouse, cette exposition dévoile la propagande successivement mise en œuvre par les Antonins dans la représentation de leurs portraits qu ils soient en marbre ou en bronze, pour les bustes, ou, en or, en argent ou en bronze, pour les monnaies. A travers la codification de ces portraits, l exposition permet d observer et de comprendre la signification des symboles et des idéologies qui transparaissent derrière chaque œuvre. Les portraits de contemporains anonymes représentés à la mode des portraits d empereurs et d impératrices constituent l un des témoignages marquant de ces codifications. L image idéalisée, ainsi véhiculée, permet de mettre en scène le souverain et de propager ses valeurs idéologiques ainsi que de les ancrer fortement et durablement dans les esprits. Le procédé déjà très appliqué durant l antiquité servira de modèle aux régimes politiques futurs. 9 Entrée

6 dynastie des Antonins Un régime impérial ancré Depuis la fin du VI e siècle av. J.-C., le peuple romain vit sous la République. Ce n est qu à partir du principat d Auguste en 27 av. J.-C. qu un nouveau régime apparaît : l Empire. Auguste, premier empereur de l Empire romain, accroît peu à peu les pouvoirs de sa fonction. Ses successeurs continuent cette avancée de telle manière qu au II e siècle ap. J.-C., l empereur possède trois principaux pouvoirs : - Militaire - l imperium proconsulaire majeur, accordé par le consulat signifiant qu il possède le pouvoir militaire, qui est supérieur au pouvoir de tous les gouverneurs de provinces. - Exécutif et législatif - la puissance tribunitienne, lui permettant de proposer des lois, de poser un droit de veto et d annuler toute décision jugée contraire aux intérêts du peuple, - Religieux - la charge de grand pontife, lui octroyant le droit d organiser le calendrier et la religion publique officielle. Nerva, empereur de transition entre deux dynasties, est contraint par le Sénat de choisir Trajan comme successeur. Les Antonins font de cette directive le fondement de leur principe de succession. L autorité impériale n est plus transmise par la filiation, mais par le mérite. Seul l homme ayant manifesté de réelles aptitudes à gouverner est désigné comme le meilleur successeur. Ce procédé nécessite en outre des alliances stratégiques auxquelles Trajan, Hadrien et Antonin se sont prêtés. Seul Marc Aurèle, après avoir partagé le pouvoir avec son frère Lucius Verus, prend comme successeur son propre fils, Commode. Arbre généalogique Marcia de la famille impériale sous les Antonins Trajan père L empereur s entoure de hauts fonctionnaires pour légiférer et administrer l Empire. Le Sénat se charge officiellement de préserver les traditions communes (mos maiorum) cependant ses fonctions se réduisent peu à peu à la consultation et l enregistrement. Les empereurs ne prennent pas les pleins pouvoirs sans contrepartie. En effet, afin d avoir la pleine approbation de Rome, ils font preuve d une grande générosité, en entreprenant par exemple des travaux en faveur de l hygiène et de la santé publique. Plotine Trajan (98-117) Ulp. Marciana L. Mindius Matidie l Ancienne C. Salonius Matidius Patruinus P. Hadrianus Afer L. Vibius Sabrinus Domitia Lucilla l Aînée M. Annius Verus P. Calvisius Ruso Rupilia Faustina Matidie la Jeune Sabine Hadrien ( ) Domitia Lucilla la Jeune M. Annius Verus Faustine l Ancienne Antonin le Pieux ( ) L accès au pouvoir - La particularité des Antonins L assassinat de Domitien en 96 ap. J.-C. met fin à la dynastie des empereurs Flaviens et avec elle, à une période tyrannique. Avant que le trouble ne s installe et qu une guerre 10 civile n éclate en raison de la vacance du pouvoir, le Sénat place à la tête de l Empire : 11 Nerva ; personne d un certain âge à qui est reconnue d une grande fidélité envers l Empire. Il représente une transition nécessaire pour le principat. Lucile Lucius jumeau T. Aelius Hadrianus Domitia Fadilla Cornificia T. Aurelius Crispine Commode En règle générale, l empereur transmet le pouvoir à son plus proche parent mâle. Cependant la réalité étant toute autre, s il ne désigne pas d héritier, il peut recourir à l adoption. Certains empereurs usent même de ce substitut pour désigner le princeps et évincer l héritier légitime. Annia Aurelia Galeria Faustina Verus ( ) de Lucile Antoninus Faustina Marc Aurèle ( ) Fulvus Antonius Faustine la Jeune ( ) M. Annius Verus Vibia Aurelia Faustina

7 Galerie des portraits impériaux TRAJAN Afin de connaitre plus en détail chaque empereur de cette dynastie, une fiche ressource leur est entièrement consacrée. Elle décline pour chacun : son identité, ses dates de règne, sa titulature impériale, sa pratique du pouvoir et enfin l image qu il renvoyait (ou souhaitait renvoyer) à ses contemporains confrontée à l image qu il représente aujourd hui chez les historiens. Tria nomina : Marcus Ulpius Traianus Né le : 18 septembre 53 à : Italica en Espagne Accession au pouvoir : Adopté par Nerva Dates de règne République romaine Dynastie Julio-Claudienne L Empire romain Dynastie Flavienne Nerva épouse : Pompeia Plotina dite Plotine Titulatures Imperator Caesari Divi Nervae Filius Nerva Traianus Optimus Augustus Germanicus Dacicus Parthicus, Pontifex Maximus, Tribunitiae Potestatis XXI, Imperator XIII, Consul VI, Pater Patriae Dynastie des Antonins 30 ap. J.-C Trajan Hadrien Antonin Le Pieux MArc Aurèle Lucius Verus Commode Sa pratique du pouvoir - Conquérant et bâtisseur Trajan est surtout connu pour ses conquêtes militaires en Dacie, actuelle Roumanie, et en Orient. Au cours de la seconde guerre contre les Daces, le roi ennemi, Décébale, se suicide. Cette victoire fait de Trajan un véritable héros et de nombreux objets porteront le souvenir de ses combats (comme la céramique sigillée présentée dans l exposition). On lui doit aussi la construction de plusieurs monuments importants : la colonne qui porte son nom, la création d un nouveau port à Ostie, un marché, des thermes et un forum à Rome Il meurt en 117, sans héritier. Son testament fait d Hadrien, proche de l impératrice Plotine, son successeur. Texte présent dans l exposition. Ses Monument(s) érigé(s) ou restauré(s) Forum de Trajan, thermes de Trajan, le marché de Trajan ou la Naumachia Traiani à Rome. 12 Son image auprès de ses contemporains «Sa force, la grandeur de sa taille, la beauté de sa tête, la noblesse de ses traits, sans compter cette inflexible maturité, sa chevelure qu une attention a ornée des marques prématurées de la vieillesse qui ne fait qu accroître sa majesté» * Sa pérennité chez les historiens «Ses goûts le portent vers la simplicité, c est un soldat et un administrateur. Les réponses qu il donne à Pline sont frappées au coin du bon sens, de l efficacité, du respect de la loi et de la justice [ ] Il connait aussi la valeur du geste qui frappe l imagination et consolide une popularité : son entrée solennelle dans l Urbs se fait à pied, sans protection, au milieu d une foule en liesse» ** 13 * PLINE Le Jeune, Panégyrique ** M., LE GLAY, Y., LE BOHEC et J.-L., VOISIN, Histoire romaine, Presse Universitaire de France, Paris, 2006.

8 Hadrien Antonin LE Pieux Tria nomina : Publius Aelius Hadrianus Né le : 24 janvier 76 À : Rome Accession au pouvoir : adopté par Trajan Dates de règne Tria nomina : Titus Aurelius Fulvus Boionus Arrius Antoninus Né le : 19 septembre 86 À : Lanuvium Accession au pouvoir : Adopté par Hadrien Dates de règne épouse : Vibia Sabina dite Sabine épouse : Annia Galeria Faustina dite Faustine l Ainée Titulatures Imperator Caesar Traianus Hadrianus Augustus, Pontifex Maximus, Tribuniciae Potestatis XXII, Imperator II, Consul III, Pater Patriae Titulatures Imperator Caesar Titus Aelius Hadrianus Antoninus Augustus Pius, Pontifex Maximus, Tribuniciae Potestatis XXIV, Consul IV, Imperator II, Pater Patriae La pratique du pouvoir : Voyageur et cultivé Il gouverne en parcourant son Empire pour rester au contact de son peuple et intervenir dans tous les domaines. Durant l un de ses voyages en Égypte, il perd son compagnon Antinoüs. Contrairement à Trajan, il n est pas un conquérant et renonce même à certains territoires gagnés par son prédécesseur. Par contre, il cherche à assurer la stabilité des frontières. Ainsi, en Bretagne, il fait édifier un long mur de 118 kilomètres pour maintenir à l écart les peuples que les Romains appellent «barbares». Passionné par la culture grecque, il s inspire de célèbres lieux et monuments pour la construction de sa villa impériale à Tivoli, près de Rome. En 138, affaibli par la maladie et n ayant pas eu d enfant, Hadrien se résout à adopter son neveu par alliance, le futur Antonin le Pieux. Texte présent dans l exposition. Monument(s) érigé(s) ou restauré(s) Le mur d Hadrien, le panthéon ou mausolée à Rome et la villa Hadriana à Tivoli. La pratique du pouvoir : Empereur Vertueux Sous son règne, la paix est maintenue et l Empire continue à s enrichir. En 148, il organise des fêtes grandioses pour célébrer le 900 e anniversaire de la fondation légendaire de Rome, en 758 avant J.-C. Sa réputation d homme respectueux des dieux comme de ses ancêtres lui vaut le surnom de «Pieux». C est pour cette raison que l on a donné son nom à cette dynastie d empereurs. Son fils n ayant pas survécu, c est Marc Aurèle, son fils adoptif et l époux de sa fille, qui accède au pouvoir en 161. Texte présent dans l exposition. Monument(s) érigé(s) ou restauré(s) Thermes de Carthage et temple d Antonin et de Faustine à Rome. 14 Son image auprès de ses contemporains Son image auprès de ses contemporains 15 «il était de haute taille, bien fait de sa personne, avec une chevelure artistiquement peignée et une barbe fournie pour cacher des marques qu il avait de naissance sur le visage» * «... quand ils connurent l équité d un empereur si magnanime: équité que relevaient encore la beauté grave de son visage, et une taille majestueuse où s alliaient la vigueur et la grâce».* Sa pérennité chez les historiens Sa pérennité chez les historiens * Anonyme(s), Histoire Auguste, Vies d Hadrien, Aelius, Antonin. ** M., CHRISTOL et N., NONY, Rome et son empire, Hachette livre, Paris, «Esprit fin, cultivé d une belle et d une souple intelligence, il était autant homme d action qu aimable dilettante. Pour lui l Empire doit sauvegarder et enrichir la civilisation gréco-romaine : l Italie ne doit plus dominer les provinces et l Empire doit être divers dans son unité.» ** «Patricien conservateur, administrateur intègre, mais de faible envergure, il avait été choisi par Hadrien pour ne pas bouleverser les principes établis. De fait tout au long de son règne il s attacha à ne pas innover et à pratiquer la politique de son prédécesseur. La règle est de ne point bouleverser : les commandements, les gouvernements sont confiés, comme par le passé, à des nobles de fraîche date»** * AURELIUS VICTOR, Livre des Césars. ** M., CHRISTOL et N., NONY, Rome et son empire, Hachette livre, Paris, 2007.

9 Marc Aurèle Lucius Verus Tria nomina : Marcus Annius Verus Né le : 26 avril 121 À : Rome Accession au pouvoir : adopté par Antonin le Pieux Dates de règne épouse : Annia Galeria Faustina dite Faustine la Jeune Titulatures Imperator Caesar Marcus Aurelius Antoninus Augustus Germanicus, Sarmaticuss, Pontifex Maximus, Tribuniciae Potestatis XXXIV, Imperator X, Consul III, Pater Patriae La pratique du pouvoir - Philosophe et défenseur de l empire Lorsqu il succède à Antonin en 161, Marc Aurèle associe son frère adoptif Lucius Verus au gouvernement. Son règne est mouvementé : guerres aux frontières (notamment en Orient, contre les Parthes), épidémie de peste et révoltes dans certaines régions de l Empire. Dans les dernières années de sa vie, il écrit une suite de réflexions, Pensées pour moi-même, qui s inspirent de certains philosophes grecs et qui mettent en valeur le devoir, la morale et des principes de vie exigeants. En 177, il nomme son fils Commode co-empereur. Celui-ci lui succède à sa mort en 180. Texte présent dans l exposition. Monument(s) érigé(s) ou restauré(s) Colonne de Marc Aurèle à Rome. Tria nomina : Lucius Ceionius Commodus Né le : 15 décembre 130 À : Rome Accession au pouvoir : associé par son frère adoptif Marc Aurèle Dates de règne épouse : Annia Aurelia Galeria Lucilla dite Lucille Titulatures Imperator Caesar Lucius Aurelius Verus Augustus Armeniacus Parthicus Maximus, Medicus Tribuniciae Potestatis IX, Imperator V, Consul III, Pater Patriae La pratique du pouvoir : Fougueux et hédoniste Lucius Verus, frère adoptif de Marc Aurèle, est associé au pouvoir en 161. Pour concrétiser cette collaboration, ce dernier le fiance à sa propre fille, Lucilla. Lucius Verus est plus particulièrement chargé des relations avec l armée et lutte contre les Parthes, en Syrie, avant d intervenir sur les bords du Danube où plusieurs peuples (dont les Quades) cherchent à pénétrer dans l Empire. Très coquet, aimant prendre soin de son apparence et de son corps, Lucius Verus a une réputation de bon vivant, assez frivole, à l opposé de celle de son co-empereur. Il meurt subitement en 169, laissant Marc Aurèle seul au pouvoir. Texte présent dans l exposition. Monument(s) érigé(s) ou restauré(s) Bien qu il apprécie les jeux d argent, les jeux du cirque et tous les menus plaisirs qu offre la vie à Rome, aucune trace n a été retrouvée dans les écrits sur le fait qu il ait construit ou restauré un bâtiment public. Son image auprès de ses contemporains 16 Son image auprès de ses contemporains 17 «Il cultivait toutes sortes de qualités, et il était sans égal dans son amour pour la littérature ancienne, qu elle ait été grecque ou latine en tant qu empereur, il était généreux et aimable pour ses sujets,...»* «Verus prenait, dit-on un tel soin de ses cheveux blonds qu il se saupoudrait la tête de paillettes d or pour que leur brillant accentuât encore la blondeur de sa chevelure» * * HERODIEN, Histoire des empereurs romains de Marc Aurèle à Gordien III. ** M., CHRISTOL et N., NONY, Rome et son empire, Hachette livre, Paris, Sa pérennité chez les historiens «Marc Aurèle avait reçu une excellente formation littéraire et philosophique qui lui avait permis d assimiler les cultures grecque et latine : mais n ayant exercé aucune charge importante dans l Etat, il manquait de pratique des affaires.» ** Sa pérennité chez les historiens «Solide, joyeux, le jeune homme aimait la vie. Peut-être ne fut-il pas le bon vivant qu on a souvent décrit, mais entre les deux frères, Antonin préféra l aîné.» ** * Anonyme(s), Histoire Auguste, Vies d Hadrien, Aelius, Antonin. ** M., LE GLAY, Y., LE BOHEC et J.-L., VOISIN, Histoire romaine, Presse Universitaire de France, Paris, 2006.

10 Commode Tria nomina : Lucius Aurelius Commodus Né le : 31 août 161 À : Lanuvium Accession au pouvoir : co-empereur avec Marc Aurèle Dates de règne épouse : Bruttia Crispina dite Crispine Titulatures Imperator Caesar Lucius Aelius Aurelius Commodus Augustus Pius Felix Sarmaticus Germanicus Maximus Britannicus Invictus, Hercules Romanus, Pontifex Maximus, Tribuniciae Potestatis XVIII, Imperator VIII, Consul VII, Pater Patriae La pratique du pouvoir - Le gladiateur Commode est le fils de Marc Aurèle. En 177, son père lui fait épouser Bruttia Crispina et le nomme co-empereur. Il combat alors à ses côtés. À sa mort, en 180, Commode se désintéresse du gouvernement de l Empire ce qui provoque de nombreux complots et tentatives d assassinat. Il multiplie les bizarreries : il se fait appeler Hercule et s habille comme lui dans les cérémonies publiques, il participe à des combats de gladiateurs. Après le terrible incendie qui endommage fortement Rome, il décide certaines reconstructions et se présente comme le nouveau fondateur de la ville. Il meurt en 192, empoisonné et étranglé. Sa mort met fin à la dynastie des Antonins. Texte présent dans l exposition. Monument(s) érigé(s) ou restauré(s) Temple dédié à Marc Aurèle à Rome. FABRICATION DE L IMAGE IMPERIALE La conception Les raisons de la construction d une image impériale Le princeps romain multiplie ses portraits à travers tout l Empire pour : - Asseoir son pouvoir, se faire connaître et être reconnu par l ensemble de son peuple, notamment dans les nouvelles provinces - Affirmer son lien de succession - Véhiculer ses idéologies (juste, conquérant, plébéien ) - Rappeler aux citoyens leurs devoirs civiques, administratifs et militaires envers l Empire - Témoigner et glorifier des faits civils, militaires et religieux - Être identifié par toute personne circulant au sein de l Empire - Tenir en respect les ennemis de Rome Buste de Faustine la Jeune L image officielle ne se réduit pas à la représentation de l empereur et de ses pouvoirs. Elle sert aussi à exprimer l importance de l impératrice, génitrice assurant la descendance impériale, et de l héritier amené à succéder. Tous deux peuvent être également figurés aux côtés de l empereur dans les représentations officielles. Les supports et lieux de représentation de l image impériale Exposées dans l espace et les bâtiments publics comme les forums, basiliques, thermes ou amphithéâtres, les sculptures permettent à l empereur d être présent à la vue de tous, sans distinction sociale. Elles prennent diverses formes : en ronde bosse* (bustes, statues ) ou en relief (décor mural, décor de colonne) ; et sont fabriquées dans différents matériaux : bronze et marbre principalement. Des supports plus modestes magnifient également l empereur, comme en témoigne la sigillée illustrant les jeux donnés en l honneur de la victoire de Trajan sur les Daces. 18 Son image auprès de ses contemporains Les monnaies, autres supports très importants par le nombre, 19 «L empereur joignait une apparence remarquable, tant par ses heureuses servent à rendre l image de l empereur omniprésente dans tout proportions physiques que par la beauté de son mâle visage.»* l Empire et même au-delà. Elles étaient composées de divers «Comme les affaires pour les romains de ce temps, l histoire est tombée alliages métalliques (or, argent, bronze, laiton) correspondant Avers d un auréus d un règne d or dans un règne de fer et de rouille.» ** d Antonin le Pieux chacun à leur valeur monétaire. *HERODIEN, Histoire des empereurs romains **DION CASSIUS, Histoire romaine. ***SCARRE, C., Chronique des empereurs romains, Thames and Hutson, Londres, ****M., LE GLAY, Y., LE BO- HEC et J.-L., VOISIN, Histoire romaine, Presse Universitaire de France, Paris, Sa pérennité chez les historiens «C est un mégalomaniaque qui se prend pour un dieu, fait rebaptiser les mois en son honneur, et qui n aime rien tant que jouer au gladiateur devant le peuple romain.» *** «En fait, le règne de Commode est mal connu.» **** Le plus spectaculaire support reste les monuments élevés pour célébrer la grandeur de l empereur comme les arcs de triomphe pour la puissance militaire ou les temples pour la grandeur de l homme et de sa famille. Une représentation de la colonne Trajane est installée dans l exposition. * Ronde-bosse : sculpture dont le volume correspond au moins au 3/4 du volume réel d un corp ou d un objet pouvant être contemplé de tous les côtés.

11 la création d une effigie L image de l empereur peut être multiple. En effet, certains événements marquant du règne sont matières à créer une nouvelle effigie : - Avènement - Victoire de bataille - Mariage impérial - Naissance de jeunes princes - Réception du titre de Pater Patriae, c est le cas de Trajan et d Hadrien. - Décès d un empereur À l inverse, l image d un empereur qui subit la damnatio memoriae, votée par le Sénat, peut être détruite ou mutilée, comme c est le cas pour certaines effigies et inscriptions de Commode. Les codifications Bien qu ils occupent les mêmes fonctions, les empereurs ne conçoivent pas le pouvoir de la même manière. Chacun contraint alors les artisans des ateliers officiels à exprimer leur conception personnelle de l autorité impériale. L image du pouvoir est soumise à une codification rigoureuse qu il s agisse de bustes ou de monnaies. La réalisation (technique) Les bustes technique de la taille Les copies de bustes d empereurs sont exécutées principalement en marbre ou en bronze, selon les techniques de la taille et de la fonte. Nous nous intéresserons ici à la première technique, majoritairement représentée dans l exposition. La taille est une suppression de matière dans un bloc de pierre. Elle peut être pratiquée suivant deux procédés : la taille directe ou la taille avec mise-aux-points. Pour dupliquer une sculpture les artistes usent en général du second. Très précis, il permet de copier trait pour trait le modèle à l échelle, de le réduire ou de l agrandir. Dès l époque hellénistique, la méthode des 3 compas est connue et appliquée. Il s agit de relever sur le modèle des points de mesure et de les reporter sur le bloc de pierre à tailler. Certains portraits portent encore la marque de ce système de mesure par l existence de verrues, pointes en saillie du portrait. Deux compas à branches droites servent à reproduire les parties saillantes du modèle. Alors qu un compas à branches courbes est utilisé pour en copier les enfoncements. Pour un buste on estime qu il est nécessaire de repérer deux cents à trois cents points et de les reporter sur la copie de même dimension. Le nombre de point est réévalué si le modèle est destiné à être agrandi ou réduit. Pour commencer, les artisans réalisent un prototype dont les traits physiques permettent d identifier l empereur figuré. Trajan, par exemple, est facilement reconnaissable par sa coiffure sobre et près du crâne, marquée d une lourde frange couvrant le front. Comme expliqué précédemment, la représentation de l empereur n est pas figée. Elle évolue en fonction de sa maturité et de ses actions. Buste cuirassé de Marc Aurèle âgé 1. Le sculpteur commence par prendre les trois points de basement. Choisis parmi les reliefs du modèle et de manière à former un triangle dans l espace, il s agit pour les bustes du sommet du crâne et des oreilles. Ces trois premiers repères sont transférés sur le bloc, à l aide des compas. 2. Le praticien relève ensuite des points de basement intermédiaires, les chefs-points, qu il reporte sur le bloc pour en affiner le dégrossissage. 20 Buste d Antonin le Pieux en frère d arvale Les expressions et postures données ensuite à la figure de l empereur manifestent les vertus jugées nécessaires à l exercice du pouvoir. L absence de ride sur ce buste de Marc Aurèle montre un visage énergique qui exprime la confiance en soi et la détermination. Enfin les accessoires présents sur les portraits rappellent les pouvoirs impériaux et parfois les divinités qu ils vénèrent. Dotés de leur cuirasse, les empereurs affichent leur autorité militaire. Coiffés d un voile, ils exposent leur fonction religieuse, comme ce buste d Antonin le Pieux en frère arvale. 3. Des points secondaires sont extraits des parties saillantes, situées à l intérieur des triangles formés des points de basement et des chefs-points. Ils sont rapportés sur le bloc et permettent d achever le dégrossissage. 4. Enfin, le sculpteur reporte les points justes. En grand nombre et très rapprochés les uns des autres, ces repères prennent la forme de creux dont la profondeur détermine l épaisseur de matière qu il reste à ôter du bloc, ainsi que les plans et les contours définitifs du portrait. 21 Buste de Trajan

12 Les monnaies technique de la frappe La Diffusion Bien qu il ait existé des pièces de monnaies coulées, c est la technique de la frappe qui prédomine. Le flan, rondelle de métal destiné à être frappé et à devenir une monnaie, doit être préparé. Sa surface et son poids sont raisonnés en fonction de sa valeur future : monnaie fiduciaire. Deux procédés distincts permettent de calibrer les flans : - Soit sous forme de cylindre, le métal est ensuite débité en rondelle ; - Soit le métal est fondu directement dans de petits moules adaptés. Le flan est ensuite frappé : l artisan place le flan chaud sur le coin de droit puis frappe avec une masse le coin de revers (coin mobile) placé au dessus du flan. Avers Marc Aurèle (jeune) Avers Marc Aurèle Avers Faustine la Jeune Tout commence à Rome où le modèle originel en argile est réalisé par un sculpteur officiel sous le contrôle du princeps. Il est appelé par les historiens «l Urbild». Comme expliqué précédemment, l empereur accumule plusieurs types de représentation (Urbild) au court de son règne. Hadrien, par exemple, se fait représenter sous 7 types iconographiques différents durant ses 21 années de règne, alors que son successeur Antonin le Pieux conserve pendant toute la durée de son règne le type iconographique adopté lors de son avènement, montrant clairement le conservatisme de son règne. Plus qu un portrait, c est l image que l empereur souhaite donner de lui qui est véhiculée. Buste de Sabine L image est diffusée à des centaines et des milliers d exemplaires de Rome vers les provinces de la même manière que circulent les édits, lois et décisions administratives. Une récente étude allemande retrace méthodologiquement ce phénomène. Pour être copiée dans les diverses officines officielles, ateliers chargés de reproduire les portraits impériaux, «l Urbild» (l image officielle) doit être moulé. Les moulages en plâtre, moins fragiles que l œuvre originelle, sont envoyés dans les ateliers. Ils sont alors copiés par la technique précédemment évoquée. Coin mobile dit coin de revers Matrice du revers Revers Marc Aurèle (jeune) Aucune liberté, risquant de déformer l image impériale, n est officiellement acceptée. Cependant quelques ateliers provinciaux s autorisent à de légères transformations pour adapter des expressions à des traditions locales. 22 Flan Matrice de l avers Coin de droit Revers Trajan Buste d une inconnue L image officielle de l empereur a un impact direct sur la population puisqu elle influence les modes et les tendances. L élite désireuse d imiter les empereurs et leur famille, s habille et se coiffe comme eux, et ce dans le moindre détail, comme en témoignent les portraits des anonymes présents dans l exposition. 23 Schéma : Frappe d une monnaie Revers Hadrien

13 Focus sur... Le Concert d Astrée, ensemble de musique baroque partenaire du Forum Antique de Bavay, vous propose d aller plus loin en évoquant la politique de propagande mise en place par Louis XIV autour des arts, en particulier la musique et la danse. Les travaux de l Académie de Danse contribuent à développer un système de notation du mouvement précurseur des codes modernes. D abord nommée «Académie d opéra en musique et en vers français», l Académie royale de musique, fondée en 1669, a pour vocation de créer et de promouvoir la première «école» française d opéra. C est pour et par elle que Jean-Baptiste Lully, avec le concours du librettiste* Philippe Quinault, compose ces 14 tragédies lyriques, divertissements fastueux mêlant musique, danse, théâtre, et précédés de prologues dithyrambiques** à la gloire du roi. Louis XIV, la politique par les arts par Romain Pangaud, musicologue Le contexte : un règne de guerre et de paix? Si durant son règne ( ) Louis XIV parvient à écarter durablement toute menace de guerre civile par le contrôle qu il prend personnellement sur les affaires politiques, religieuses et artistiques du royaume, il mène parallèlement une politique d expansion territoriale offensive qui lui vaut l inimitié des autres pays européens. Mais il cherche avant tout à donner l image d un roi pacificateur, faisant la guerre pour apporter la paix et souhaitant par la même occasion diffuser l image d un pays prospère qui ne sera pas toujours reçue ainsi. Le rapport particulier qu il développe avec les arts l aide en cela. Le roi, patron de tous les arts et seul mécène La mainmise que met progressivement le roi sur toutes les expressions artistiques passe notamment par la création des Académie royale de Peinture et de Sculpture, de Danse, de Musique, et d Architecture. Elles regroupent des artistes placés sous le haut-patronage du roi, et reçoivent en privilège le monopole de diffusion des œuvres et d enseignement. Politiquement, elles sont autant de tentatives de codification et de normalisation du goût afin d assurer au roi le contrôle politique des sujets qui pratiquent et goûtent ces arts (principalement les élites des trois ordres). Le pouvoir en représentation En déplaçant la cour à Versailles, Louis XIV prive définitivement la noblesse de tout pouvoir politique, la prenant au piège de ce perpétuel jeu de représentation qu est la cour. Au-delà du spectacle qu il offre de sa vie quotidienne, le roi monte fréquemment sur scène. Dès ses 14 ans, il fait sensation en apparaissant dans un ballet costumé en soleil. Par la danse, il montre qu il est capable littéralement de donner de sa personne pour l Etat (cet art est alors conçu comme un préparatif à la guerre). Mais bien plus, quand il endosse l habit d Apollon, le roi invite à prendre la métaphore au pied de la lettre : il est le Roi-Soleil, digne d idolâtrie en lui-même. Autour de la personne du roi mise en scène et de son action politique, l appareil artistique et courtisan contribue à produire une image de prestige qui rejaillit ensuite par retombées successives sur l ensemble du corps d Etat. La nation se sent alors elle-même investie de grandeur, qui audelà, impose une domination symbolique, via la culture, à l ensemble de l Europe Pour toute question sur ce sujet et la musique baroque en général, n hésitez pas à contacter Le Concert d Astrée : * Librettiste (n.) (de l italien libretto, livret): auteur du livret d une œuvre lyrique ou chorégraphique ** Dithyrambique (adj.) : Très élogieux, d'un enthousiasme excessif Henri Gissey, Louis XIV en danseur, 1670 Céline Foucaut, chargée du développement des projets en région 28bis rue des Jardins LILLE Tel

14 Programmation Culturelle Evènements - Gratuit Pour les enfants* Les Journées Européennes du Patrimoine Samedi 14 et Dimanche 15 septembre Les Images du Pouvoir Les artistes du Concert d Astrée et l équipe du Forum antique de Bavay vous invitent à rencontrer danseur, chanteur et musicien baroque afin d'aborder l image rayonnante de Louis XIV et à découvrir en parallèle la puissance de l image des Empereurs romains à travers l exposition temporaire «L image et le pouvoir. Le siècle des Antonins». Empereur à la place de l empereur Revêtez les tenues et les accessoires des empereurs romains le temps d un instant! Les 1 ers dimanches du mois 6 octobre Les costumes civils avec Via Romana 3 novembre La frappe de monnaie avec Officina Monetae 1 er décembre La légion avec les Tongres Fête de la Science Dimanche 13 octobre Restauration, conservation : des sciences au service de la culture et du patrimoine. Petits et grands pourront assister aux diverses activités proposées autour de la conservation et de la restauration d objets archéologiques. Les stages vacances Du lundi au vendredi de 14h à 16h Du 28 au 31 octobre : «L empereur se fait tirer le portrait» de 8 à 14 ans Du 21 au 25 octobre : «Jeux et jouets» de 7 à 12ans Du 28 au 31 octobre : «Jeux et jouets» de 7 à 12ans Du 23 au 27 décembre : «Mosaïque» de 7 à 12ans Les ateliers du mercredi De 14h à 16h 2, 6, 16 et 23 octobre Jeux et Jouets 6, 13, 20 et 27 novembre Kapla 4, 11 et 18 décembre Potier de Bagacum L Heure du conte Mardi 29 octobre Une heure du conte est proposée par la Bibliothèque municipale de Bavay autour de l image et le pouvoir de l empereur dans la littérature Exposition de l association Créative Aqualine* Du 16 novembre au 14 janvier Après avoir croqué durant le mois d octobre les bustes impériaux présentés dans l exposition temporaire, les aquarellistes de l association Créative Aqualine de Bavay exposeront leurs œuvres au musée. * Exposition gratuite, sans coût supplémentaire du ticket d entrée du musée. * sur réservation au +33 (03) ou par mail à

15 Infos Pratiques Forum antique de Bavay Allée Chanoine Biévelet BAVAY France Tel : +33 (0) Fax : +33 (0) Mail : Horaire d ouverture Tous les jours de 9h à 12h et de 13h à 18h sauf mercredi matin, samedi matin. Il est fermé les 1er janvier, 1er mai, 1er et 11 novembre, et le 25 décembre. Fermetures annuelles : 1ère quinzaine de septembre et 2ème quinzaine de janvier. Modalités de réservation Vous cherchez à préparer au mieux votre visite? Contactez les agents d accueil du musée pour vous conseiller sur le choix des ateliers, des visites guidées ainsi que pour l organisation de votre journée. Renseignements / réservation Tel : +33 (0) Fax : +33 (0) Mail : Tarif groupe jeune public > Visite 1h : 50 / Visite 2 h : 80 > Ateliers : 30 pour une heure seule / 25 l heure à partir de 2 ateliers / 50 les 2 heures. Services > Le Forum antique de Bavay met à disposition des chariots et vestiaires pour rassembler les sacs et vêtements des membres du groupe. > Une aire de pique-nique à l abri du soleil est à disposition des groupes lorsque les conditions météorologiques le permettent. Il n est pas possible de manger dans le musée, se renseigner lors de la réservation pour une solution alternative. Centre de documentation Le Forum antique de Bavay possède un centre de documentation sur le monde romain et le site archéologique de Bavay. C est une bibliothèque de consultation sur place d imprimés et d archives. Le centre de documentation est situé au sein du musée. Il est librement accessible aux enseignants, sur rendez-vous.

L IMAGE EXPOSITION ET LE. Dossier de presse. l e s i è c l e d e s a n t o n i n s

L IMAGE EXPOSITION ET LE. Dossier de presse. l e s i è c l e d e s a n t o n i n s EXPOSITION Dossier de presse DU 12 SEPTEMBRE 2013 AU 14 JANVIER 2014 L IMAGE ET LE POUVOIR l e s i è c l e d e s a n t o n i n s FORUM ANTIQUE DE BAVAY Allée Chanoine Biévelet - 59570 BAVAY - France Tél.

Plus en détail

1. Un empereur qui détient tous les pouvoirs

1. Un empereur qui détient tous les pouvoirs L Empire, l empereur, la ville et la romanisation Introduction Tous les chemins mènent à Rome!!! Phare de la Méditerranée du monde antique... Cité dominant les peuples de l'afrique du Nord, du Moyen-Orient

Plus en détail

HISTOIRE DE LA VILLE DE ROME Le Principat et la Rome impériale

HISTOIRE DE LA VILLE DE ROME Le Principat et la Rome impériale HISTOIRE DE LA VILLE DE ROME Le Principat et la Rome impériale PLAN DU COURS (27 avant notre ère 235 de notre ère) Introduction : d Octavien à Auguste, les mutations du pouvoir I. Les réalisations d Auguste

Plus en détail

L empereur romain. template : le triomphe de Titus. Marie Desmares

L empereur romain. template : le triomphe de Titus. Marie Desmares L empereur romain template : le triomphe de Titus En 27 avant J.-C., la République disparaît et Rome est désormais dirigé par un empereur. Quels sont les pouvoirs de l empereur? Etudions deux d entre eux

Plus en détail

Conquêtes, paix romaine et romanisation

Conquêtes, paix romaine et romanisation Conquêtes, paix romaine et romanisation I. Le rôle de l empereur. I. Le rôle de l empereur. I. Le rôle de l empereur. Auguste Caesar I. Le rôle de l empereur. Auguste Caesar I. Le rôle de l empereur. Auguste

Plus en détail

L EMPIRE : L EMPEREUR, LA VILLE, LA ROMANISATION L EMPEREUR LA PAIX ROMAINE L URBS, CAPITALE DE L EMPIRE LA ROMANISATION

L EMPIRE : L EMPEREUR, LA VILLE, LA ROMANISATION L EMPEREUR LA PAIX ROMAINE L URBS, CAPITALE DE L EMPIRE LA ROMANISATION Résumé L EMPIRE : L EMPEREUR, LA VILLE, LA ROMANISATION - 100 0 100 Auguste (-27 / 14) 200 Paix romaine (Ier-IIe siècles) 300 Edit de Caracalla (212) L EMPEREUR Premier empereur Auguste détient les principaux

Plus en détail

L empereur. template : le triomphe de Titus. Marie Desmares

L empereur. template : le triomphe de Titus. Marie Desmares L empereur template : le triomphe de Titus En 27 avant J.-C., la République disparaît et Rome est désormais dirigé par un empereur. Etudions les empereurs Octave Auguste et Trajan pour comprendre quels

Plus en détail

Introduction : Chapitre X. L Empire : l empereur, la ville, la romanisation

Introduction : Chapitre X. L Empire : l empereur, la ville, la romanisation Introduction : Chapitre X. L Empire : l empereur, la ville, la romanisation 1. Qui se fait tuer? Par qui? DVP : Karl Theodor von Piloty, L assassinat de Jules César, XIX e siècle. Introduction : Chapitre

Plus en détail

L américanisation aujourd hui

L américanisation aujourd hui La Romanisation L américanisation aujourd hui Nous sommes quelque soit notre origine, influencé plus ou moins par la culture américaine. Que ce soit ce que nous regardons au cinéma et à la tv, la musique

Plus en détail

Chapitre 1 : Conquêtes, paix romaine et romanisation

Chapitre 1 : Conquêtes, paix romaine et romanisation Chapitre 1 : Conquêtes, paix romaine et romanisation SEQUENCE DE COURS : 6 ème Source : Bulletin Officiel du 26 novembre 2015 Ressources : Eduscol 1 MISE EN PLACE DE LA SEQUENCE Pb : Qu est-ce qui fait

Plus en détail

Ara Pacis. L'Ara Pacis est un autel en marbre qui sert à honorer la déesse de la Paix. L'Ara Pacis signifie l'autel de la paix.

Ara Pacis. L'Ara Pacis est un autel en marbre qui sert à honorer la déesse de la Paix. L'Ara Pacis signifie l'autel de la paix. CELEBRATIONS A ROME Les troisièmes latinistes ont travaillé sur les empereurs et les monuments érigés en leur honneur. Ils ont vu notamment comment avaient évolué les fonctions de l'arc de triomphe. Voici

Plus en détail

Séjour «LA PROVENCE ROMAINE»

Séjour «LA PROVENCE ROMAINE» Date : Toute l année Durée : 4 jours / 3 nuits Participants : 15 à 50 pax Séjour «LA PROVENCE ROMAINE» 1 er jour Orange / Vaison la Romaine DESCRIPTIF ET PROGRAMME Le matin Orange Le Théâtre Antique et

Plus en détail

L avènement de Rome. L origine de Rome selon la légende. Naissance de Rome. Vocabulaire : L essor de Rome

L avènement de Rome. L origine de Rome selon la légende. Naissance de Rome. Vocabulaire : L essor de Rome L avènement de Rome L origine de Rome selon la légende Alors qu elle était destinée à être prêtresse, une jeune femme met au monde des jumeaux. Ils sont jetés dans le Tibre. Le berceau où Romulus et Remus

Plus en détail

TITUS FLAVIUS SABINUS VESPASIANUS

TITUS FLAVIUS SABINUS VESPASIANUS TITUS FLAVIUS SABINUS VESPASIANUS SOMMAIRE 1 ère partie : Présentation de Titus et de sa jeunesse 2 ème partie : Le déroulement et les ambitions de son règne (79 81 ) 3 ème partie : La mort de Titus SA

Plus en détail

Après la défaite des Gaulois à Alésia en 52 av. J.-C., les Romains établissent leur domination sur la Gaule.

Après la défaite des Gaulois à Alésia en 52 av. J.-C., les Romains établissent leur domination sur la Gaule. Après la défaite des Gaulois à Alésia en 52 av. J.-C., les Romains établissent leur domination sur la Gaule. C est le début de 5 siècles de paix et de richesse. Les Romains organisent la Gaule en 4 provinces

Plus en détail

Société, Eglise et pouvoir politique dans l Occident féodal

Société, Eglise et pouvoir politique dans l Occident féodal Société, Eglise et pouvoir politique dans l Occident féodal I. La formation et la domination des campagnes A. Les campagnes dans l Occident médiéval 1. Je me repère 1. Dans l Occident médiéval, quand apparaissent

Plus en détail

Classe de quatrième Histoire Deuxième partie la période révolutionnaire L Empire et ses fastes

Classe de quatrième Histoire Deuxième partie la période révolutionnaire L Empire et ses fastes Classe de quatrième Histoire Deuxième partie la période révolutionnaire L Empire et ses fastes Arnaud DUBOIS Collège Henri Wallon 93300 Aubervilliers dubois.a@noos.fr Fichier visible sur le site d'eric

Plus en détail

ROME : son histoire.

ROME : son histoire. ROME : son histoire. 1. La fondation de Rome par une légende. Des Troyens qui échappèrent aux Grecs fondent la ville d'abbe-la Longue dans le Latium. Une descendante du 13ème roi aurait eu du dieu Mars,

Plus en détail

Partie III ROME. Rome, un empire. Sur quelles bases repose l unité de l Empire romain?

Partie III ROME. Rome, un empire. Sur quelles bases repose l unité de l Empire romain? Partie III ROME Rome, un empire Sur quelles bases repose l unité de l Empire romain? CONNAISSANCES Connaître les pouvoirs et la place de l empereur dans la société romaine Connaître la «pax romana», qui

Plus en détail

Séquence 2 : «Le monde de Pythéas»

Séquence 2 : «Le monde de Pythéas» Maquette de Marseille au IIIème siècle avant J.-C., Musée d'histoire de Marseille, Photographie W. Govaert Séquence 2 : «Le monde de Pythéas» Massalia est une cité grecque indépendante, de sa fondation

Plus en détail

Louis XIV en costume de sacre

Louis XIV en costume de sacre Louis XIV en costume de sacre (Huile sur toile, 1701 ; 2,77 x 1,94 m) de Hyacinthe Rigaud (1659-1743) TEMPS MODERNES Louis XIV a commandé ce portrait au peintre français Hyacinthe Rigaud en 1701 pour l

Plus en détail

CHAPITRE I: LA MONARCHIE ABSOLUE EN FRANCE

CHAPITRE I: LA MONARCHIE ABSOLUE EN FRANCE CHAPITRE I: LA MONARCHIE ABSOLUE EN FRANCE Introduc:on: Du XVII au XVIII siècles, les rois de France augmentent considérablement leurs pouvoirs et mekent progressivement en place la monarchie absolue.

Plus en détail

LUGDUNUM Naissance d une capitale

LUGDUNUM Naissance d une capitale LUGDUNUM Naissance d une capitale La colonie romaine de Lugdunum est fondée en 43 avant J.-C. par Lucius Munatius Plancus, gouverneur de la Gaule. Situé au confluent du Rhône et de la Saône, elle devient

Plus en détail

Citoyenneté et empire à Rome Ier IIIe siècles

Citoyenneté et empire à Rome Ier IIIe siècles Citoyenneté et empire à Rome Ier IIIe siècles Rome : De la monarchie à l Empire Res publica Auguste 1 er empereur Fin de l Empire - 509-27 476 Guerre des Gaules monarchie République Empire -800-700 -600-500

Plus en détail

Il était une fois Charles Perrault

Il était une fois Charles Perrault Il était une fois Charles Perrault LE CHOIX D UNE CARRIÈRE ADMINISTRATIVE Perrault, né en 1628 à Paris. Benjamin d une famille de sept enfants, il perd à 6 mois son frère jumeau François. Le milieu bourgeois,

Plus en détail

Fiche Un portrait, des points de vue

Fiche Un portrait, des points de vue Le point de vue dans la représentation est établi afin de montrer le plus de choses possibles. Il est la place de l'observateur, l'endroit où l'on voit le mieux. Il donne à voir au spectateur, selon cet

Plus en détail

Au chevet des archives

Au chevet des archives Au chevet des archives Accompagnez Tiléo et Tilina dans la démarche de conservation des archives. Sensibiliser à la conservation des documents et aux métiers des archives (le rôle des archives, les problèmes

Plus en détail

o Thermes de Caracalla

o Thermes de Caracalla Jour 2 : Cœur historique Rome antique o Thermes de Caracalla Combien de personnes pouvaient accueillir les thermes? Sous quel empereur se fait l inauguration du monument? En quelle année? De construction

Plus en détail

auguste et les siens Service éducatif du Musée Saint-Raymond, musée des Antiques de Toulouse 5 e -4 e -3 e

auguste et les siens Service éducatif du Musée Saint-Raymond, musée des Antiques de Toulouse 5 e -4 e -3 e PARCOURS PéDAGOGIQUE FICHE DESCRIPTIVE auguste et les siens public CONCERNé 5 e -4 e -3 e objectif La visite peut s effectuer dans le cadre du cours de langues et cultures de l Antiquité : elle permet

Plus en détail

Séance 3 Rome, capitale de l Empire et la Romanisation

Séance 3 Rome, capitale de l Empire et la Romanisation Séance 3 Rome, capitale de l Empire et la Romanisation Thème : L Urbs et la Romanisation Temps consacré : 1h 30 minutes Connaissances : La ville de Rome* (l Urbs*) concentre les monuments symboliques où

Plus en détail

Régime français. Pouvoir et pouvoirs

Régime français. Pouvoir et pouvoirs Régime français Pouvoir et pouvoirs 1. L administration de la colonie La période des compagnies Avant 1663, la colonie est gérée par des compagnies. Le roi de France donne le monopole du commerce des fourrures

Plus en détail

ACCUEIL DE LOISIRS COMMUNAL SAINT-VIGOR-LE-GRAND. Projet pédagogique * Thème : L Histoire «Voyage dans le temps»

ACCUEIL DE LOISIRS COMMUNAL SAINT-VIGOR-LE-GRAND. Projet pédagogique * Thème : L Histoire «Voyage dans le temps» ACCUEIL DE LOISIRS COMMUNAL 14400 SAINT-VIGOR-LE-GRAND Projet pédagogique * Thème : L Histoire «Voyage dans le temps» Année 2014 Toute l équipe pédagogique doit avoir dans l esprit de faire passer un bon

Plus en détail

Comment Rome installe-t-elle sa domination sur le pourtour de la Méditerranée? Quels sont les pouvoirs exercés par Auguste, premier empereur romain?

Comment Rome installe-t-elle sa domination sur le pourtour de la Méditerranée? Quels sont les pouvoirs exercés par Auguste, premier empereur romain? H3. L empire romain dans le monde antique Thème 1. Conquêtes, paix romaine et romanisation. Comment Rome installe-t-elle sa domination sur le pourtour de la Méditerranée? I - La naissance de l Empire Quels

Plus en détail

Fiche n 4 : L'EMPEREUR : HÉROS, HÉRITIER DE LA RÉPUBLIQUE, OU TYRAN? d'après M. Desmares, les Clionautes

Fiche n 4 : L'EMPEREUR : HÉROS, HÉRITIER DE LA RÉPUBLIQUE, OU TYRAN? d'après M. Desmares, les Clionautes HISTOIRE L'EMPIRE ROMAIN Fiche n 4 : L'EMPEREUR : HÉROS, HÉRITIER DE LA RÉPUBLIQUE, OU TYRAN? d'après M. Desmares, les Clionautes CONSIGNES : travail en groupe. Après avoir répondu à l'ensemble des questions,

Plus en détail

Chapitre 1 : Byzance et l Europe carolingienne

Chapitre 1 : Byzance et l Europe carolingienne Chapitre 1 : Byzance et l Europe carolingienne SEQUENCE DE COURS : 5 ème Source : Bulletin Officiel du 26 novembre 2015 Ressources : Eduscol 1 MISE EN PLACE DE LA SEQUENCE Pb : Comment sont nés et ont

Plus en détail

Programmation de culture humaniste : histoire CM1

Programmation de culture humaniste : histoire CM1 Programmation de culture humaniste : histoire CM1 Compétences du socle commun de connaissances, de compétences et de culture et du livret personnel de compétences Livret personnel de compétences : Avoir

Plus en détail

Projet Loupiac, villa antique : Pompéi.

Projet Loupiac, villa antique : Pompéi. Lecture Un peu d histoire 24 août 79 - Disparition de Pompéi (source site Herodote) Pompéi est une ville italienne célèbre pour avoir été détruite par le Vésuve, en 79 après JC. Ce site antique est classé

Plus en détail

Concours d entrée. Sujets Ecole normale supérieure Lettres et sciences humaines. Erudition, création, diffusion des savoirs

Concours d entrée. Sujets Ecole normale supérieure Lettres et sciences humaines.  Erudition, création, diffusion des savoirs Ecole normale supérieure Lettres et sciences humaines Erudition, création, diffusion des savoirs Concours d entrée Sujets 2009 15 parvis René-Descartes BP 7000, 69342 Lyon cedex 07 Tél. +33 (0)4 37 37

Plus en détail

Séance HDA : l' Ara pacis Augustae. sur la Via Flaminia dans la zone septentrionale du Champ de Mars

Séance HDA : l' Ara pacis Augustae. sur la Via Flaminia dans la zone septentrionale du Champ de Mars Séance HDA : l' Ara pacis Augustae sur la Via Flaminia dans la zone septentrionale du Champ de Mars L'exposition au Grand Palais L'ara pacis en couleurs http://www.tic-et-nunc.com/histoire-des-arts/niveau-troisi%c3%a8me/

Plus en détail

Comment les Capétiens ont-ils agrandi le domaine royal et renforcé leur pouvoir?

Comment les Capétiens ont-ils agrandi le domaine royal et renforcé leur pouvoir? B2. MOYENAGE Naissance de la France Questions/réponses Dimanche, 16 Mars 2008 18:15 Mis à jour de Dimanche, 13 Avril 2008 15:37 MOYENAGE Naissance de la France Q/R QUESTIONS Question 1: La pyramide féodale

Plus en détail

LA LÉGION ROMAINE VI FERRATA INVESTIT LE FÂ! MERCREDI 9 ET JEUDI 10 AOÛT

LA LÉGION ROMAINE VI FERRATA INVESTIT LE FÂ! MERCREDI 9 ET JEUDI 10 AOÛT LES RENDEZ-VOUS DE L ÉTÉ DU SITE DU FÂ DE BARZAN Les visiteurs y découvrent la vie quotidienne gallo-romaine intimement lié à l'histoire de cette agglomération antique qui s'est développée sur près de

Plus en détail

Chapitre 3. Féodaux souverains et premiers Etats

Chapitre 3. Féodaux souverains et premiers Etats Chapitre 3 Féodaux souverains et premiers Etats En 987 avec le couronnement d Hugues Capet, une nouvelle dynastie arrive sur le trône de France, les Capétiens. Néanmoins, le roi dispose d un territoire

Plus en détail

Musée archéologique de Civaux (86)

Musée archéologique de Civaux (86) Musée archéologique de Civaux (86) Ouvert en 2004, le Musée archéologique de Civaux est un bâtiment moderne, présentant des objets issus de fouilles archéologiques réalisées à Civaux et ses environs. La

Plus en détail

A la découverte du château de Versailles

A la découverte du château de Versailles A la découverte du château de Versailles Bienvenue au château de Versailles! En arrivant au château vous avez découvert la grille royale récemment restituée. De l autre côté de cette grille en regardant

Plus en détail

Poitiers. Futuroscope. Philippe Nominé Anaïs Claverie

Poitiers. Futuroscope. Philippe Nominé Anaïs Claverie Poitiers Futuroscope Philippe Nominé Anaïs Claverie Poitiers Futuroscope Photographies Philippe Nominé Texte Anaïs Claverie Conception et direction éditoriale Bertrand Dalin Assisté de Paméla Cauvin

Plus en détail

58 av. J.-C. Jules César occupe Besançon J.-C.

58 av. J.-C. Jules César occupe Besançon J.-C. J.-C. 58 av. J.-C. Jules César occupe Besançon L occupation de la ville par César en 58 av. J.-C. est le premier événement connu de l histoire de Besançon. Durant la guerre des Gaules, suite à la victoire

Plus en détail

Aphrodite, dite La Vénus de Milo

Aphrodite, dite La Vénus de Milo Aphrodite, dite La Vénus de Milo (Vers 100 av. J.C, sculpture en marbre, h : 2, O2 m, Musée du Louvres, Paris) ANTIQUITE La Vénus de Milo est une célèbre sculpture grecque de la fin de l'antiquité représenter

Plus en détail

HISTOIRE DES ARTS. Fiche méthode. I. Identifier : L œuvre : son nom, sa catégorie Huile sur toile 6,21 mètres x 9,79 m de largeur

HISTOIRE DES ARTS. Fiche méthode. I. Identifier : L œuvre : son nom, sa catégorie Huile sur toile 6,21 mètres x 9,79 m de largeur HISTOIRE DES ARTS CLASSE : 4 ème Période historique : XIXème siècle Moment choisi : 1804, début du Premier Empire. Thématique : Arts, Etats, et pouvoir Sujet : comment David se met il au service de Napoléon

Plus en détail

Question n 1 : question royale

Question n 1 : question royale Question n 1 : question royale Dans ce portrait de Louis XIV en costume de sacre peint par Hyacinthe Rigaud, de nombreux symboles royaux sont représentés qui sont utilisés lors de la cérémonie du sacre.

Plus en détail

Louis XIV en costume de sacre Hiacynthe RIGAUD Sébastien MOISAN Conseiller pédagogique Angoulême Sud

Louis XIV en costume de sacre Hiacynthe RIGAUD Sébastien MOISAN Conseiller pédagogique Angoulême Sud Louis XIV en costume de sacre Hiacynthe RIGAUD 1702 Hyacinthe RIGAUD (1659, 1743) Louis XIV en costume de Sacre, Huile sur toile, 194x277cm Paris, musée du Louvre Une petite histoire du tableau En 1701,

Plus en détail

Table des matières. Avant-propos... 3

Table des matières. Avant-propos... 3 Table des matières Avant-propos... 3 Chapitre un Les origines mythiques de la France...7 Vercingétorix, l ancêtre gaulois...8 Le chef d une Gaule divisée... 8 La résistance à César (52-46)...10 Vercingétorix

Plus en détail

Cycle3, HISTOIRE 6 ème Thème 2- Récits fondateurs, croyances et citoyenneté dans la Méditerranée antique au Ier millénaire avant JC.

Cycle3, HISTOIRE 6 ème Thème 2- Récits fondateurs, croyances et citoyenneté dans la Méditerranée antique au Ier millénaire avant JC. Cycle3, HISTOIRE 6 ème Thème 2- Récits fondateurs, croyances et citoyenneté dans la Méditerranée antique au Ier millénaire avant JC. Formation HG groupe collège, académie d'amiens, mars-avril 2016 Distinguer

Plus en détail

2

2 1 2 3 4 5 3 LES GRANDS MOMENTS DE L HISTOIRE DE FRANCE INTERLUDE CULTUREL La Renaissance Les dates - 1453 Fin de la Guerre de Cent Ans - 1515 Règne de François I er - 1547 Les événements La Renaissance

Plus en détail

OFFICINA NETAE. Animations en Archéologie Vivante

OFFICINA NETAE. Animations en Archéologie Vivante OFFICINA M NETAE Animations en Archéologie Vivante Officina Monetae propose de retrouver les gestes de nos ancêtres à travers divers ateliers pédagogiques. Chacun de nos ateliers a fait l objet de recherches

Plus en détail

Fiche n 1 : I. La République romaine

Fiche n 1 : I. La République romaine HISTOIRE Fiche n 1 : I. La République romaine 6 ème Exercice : A. UN MYTHE CONFRONTÉ À L ARCHÉOLOGIE : LA FONDATION DE ROME OBJECTIF Découvrir la fondaton de Rome en confrontant la légende, l histoire

Plus en détail

chapitre 3 L'affirmation de l' état monarchique XI ème-xv ème siècle

chapitre 3 L'affirmation de l' état monarchique XI ème-xv ème siècle Thème 2 : Socièté, Eglise et pouvoir politique dans l'occident médiéval chapitre 3 L'affirmation de l' état monarchique XI ème-xv ème siècle objectifs Situer dans le temps les principaux événements et

Plus en détail

La Rome antique. Avec l'egypte des pharaons et les cités grecques, Rome est la troisième grande puissance méditerranéenne de l'antiquité.

La Rome antique. Avec l'egypte des pharaons et les cités grecques, Rome est la troisième grande puissance méditerranéenne de l'antiquité. La Rome antique Avec l'egypte des pharaons et les cités grecques, Rome est la troisième grande puissance méditerranéenne de l'antiquité. I/ La naissance de Rome (manuel pp. 78-79) Selon la légende, racontée

Plus en détail

Pars à la découverte des petits secrets du château et du jardin!

Pars à la découverte des petits secrets du château et du jardin! Je m appelle... Je suis en classe de... Nous sommes le... 6-9 ans Au temps du roi Louis XIV, un important homme d état, Nicolas Fouquet, décide de faire construire près de Melun un château dédié aux Arts

Plus en détail

Séquence 4 : «De Massalia à Massilia : la ville romaine»

Séquence 4 : «De Massalia à Massilia : la ville romaine» Le navire romain de la Bourse, fin du IIème siècle après J.-C., Musée d'histoire de Marseille, photo W. Govaert Séquence 4 : «De Massalia à Massilia : la ville romaine» Massalia est conquise par Trébonius,

Plus en détail

Son vie en général Sa famille Sa jeunesse Des personnages importants Son Carrière Politique Ses conquêtes La Révolte de Gaule Les Guerres contre

Son vie en général Sa famille Sa jeunesse Des personnages importants Son Carrière Politique Ses conquêtes La Révolte de Gaule Les Guerres contre Par: Allie et Ana Son vie en général Sa famille Sa jeunesse Des personnages importants Son Carrière Politique Ses conquêtes La Révolte de Gaule Les Guerres contre Gaule Son Réputation Acte de guerre (traverser

Plus en détail

Document 1 Document 3. Pièce de monnaie à l effigie de Charlemagne. Document 2 Document 4. Statuette de bronze : Charlemagne à cheval

Document 1 Document 3. Pièce de monnaie à l effigie de Charlemagne. Document 2 Document 4. Statuette de bronze : Charlemagne à cheval Document 1 Document 3 Pièce de monnaie à l effigie de Charlemagne Document 2 Document 4 Statuette de bronze : Charlemagne à cheval Charlemagne, peint par Dürer Qu est-ce qui est expliqué dans ce tableau?

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES 1... La Grèce avant la cité : de Mycènes aux âges obscurs. Avant-propos...3

TABLE DES MATIÈRES 1... La Grèce avant la cité : de Mycènes aux âges obscurs. Avant-propos...3 TABLE DES MATIÈRES Avant-propos...3 CHAPITRE I HISTOIRE DE L'ARCHÉOLOGIE GRECQUE...5 Préhistoire de l'archéologie grecque : marchands, savants et artistes du XV e au début du XIX e s...5 Le «grand» XIX

Plus en détail

Chapitre 3. Révolutions ( ) leçon 1 : les temps forts de la révolution

Chapitre 3. Révolutions ( ) leçon 1 : les temps forts de la révolution Chapitre 3 Révolutions (1789-1815) leçon 1 : les temps forts de la révolution Comment des monnaies nous montrent une histoire très mouvementée? 1 2 3 4 Consignes de mise en activité Formez des petits groupes

Plus en détail

Séquence 4 : «De Massalia à Massilia : la ville romaine»

Séquence 4 : «De Massalia à Massilia : la ville romaine» Le navire romain de la Bourse, fin du II ème siècle après J.-C., Musée d'histoire de Marseille, photo W. Govaert Séquence 4 : «De Massalia à Massilia : la ville romaine» Massalia est conquise par Trébonius,

Plus en détail

L Aigle et le feu, du 19 septembre au 31 décembre 2015 DOSSIER DE PRESSE. Musée des Émaux et Faïences de Longwy

L Aigle et le feu, du 19 septembre au 31 décembre 2015 DOSSIER DE PRESSE. Musée des Émaux et Faïences de Longwy DOSSIER DE PRESSE du 19 septembre au 31 décembre 2015 L Aigle et le feu, Napoléon et Longwy Musée des Émaux et Faïences de Longwy Porte de France Rue de la Manutention- 54400 Longwy L Aigle et le feu,

Plus en détail

Vaison la Romaine. Quel est le nom antique de cet endroit?..

Vaison la Romaine. Quel est le nom antique de cet endroit?.. 1 Vaison la Romaine Situe la ville sur la carte de Gaule dont tu disposes. Quel est le nom antique de cet endroit?. Le géographe Pomponius Mela (Ier siècle ap. J.-C.) qualifie Vaison d «urbs opulentissima».

Plus en détail

PENDANT LES VACANCES SCOLAIRES DE PÂQUES DU 1 ER AVRIL AU 1 ER MAI, LE SITE EST OUVERT TOUS LES JOURS DE 14H A 18H.

PENDANT LES VACANCES SCOLAIRES DE PÂQUES DU 1 ER AVRIL AU 1 ER MAI, LE SITE EST OUVERT TOUS LES JOURS DE 14H A 18H. Située sur la rive droite de l'estuaire de la Gironde, au croisement de routes commerciales maritimes et terrestres, l'agglomération antique du Fâ s'est développée sur près de 50 hectares entre le 1 er

Plus en détail

Le rapport des sociétés à leur passé H1 - PATRIMOINE ET HISTOIRE : L EXEMPLE DE ROME

Le rapport des sociétés à leur passé H1 - PATRIMOINE ET HISTOIRE : L EXEMPLE DE ROME Le rapport des sociétés à leur passé H1 - PATRIMOINE ET HISTOIRE : L EXEMPLE DE ROME Le centre historique de Rome Le Vittoriano inauguré en 1911 L enchevêtrement architectural et historique Eglises catholiques

Plus en détail

FICHE DE RENSEIGNEMENTS

FICHE DE RENSEIGNEMENTS Êtes-vous? Ecole de danse Association culturelle En voie de professionnalisation > LE RESPONSABLE DU PROJET / PERSONNE À CONTACTER NOM et Prénom :... E-mail :... Téléphone :... FICHE DE RENSEIGNEMENTS

Plus en détail

DIVINES. dossier de presse. du 19 mars au 03 avril 2015

DIVINES. dossier de presse. du 19 mars au 03 avril 2015 DIVINES du 19 mars au 03 avril 2015 dossier de presse Galerie Bresset 9 rue du Cherche Midi, 75006, Paris contact@galeriebresset.com www.galeriebresset.com AVANT PROPOS Depuis l ouverture d une première

Plus en détail

L EMPIRE ROMAIN. H3. Thème 2. Sur quelles bases repose l unité de l Empire romain? Séance 1. I - Les empereurs romains.

L EMPIRE ROMAIN. H3. Thème 2. Sur quelles bases repose l unité de l Empire romain? Séance 1. I - Les empereurs romains. H3. Thème 2. L EMPIRE ROMAIN Sur quelles bases repose l unité de l Empire romain? Séance 1. I - Les empereurs romains. 1 - Étude de cas : Auguste, le premier empereur. Comment Auguste transforme-t-il la

Plus en détail

Maternelle PERCEVOIR, SENTIR, IMAGINER, CRÉER

Maternelle PERCEVOIR, SENTIR, IMAGINER, CRÉER Programmes de 2008 Maternelle PERCEVOIR, SENTIR, IMAGINER, CRÉER A l école maternelle PERCEVOIR, SENTIR, IMAGINER, CRÉER L école maternelle propose une première sensibilisation artistique. Les activités

Plus en détail

Localisation inconnue

Localisation inconnue Ficelle9 6/04/09 17:46 Page 6 Le Sanctuaire fédéral des Trois Gaules Localisation inconnue Histoire. Une construction monumentale était, selon les textes, sur les pentes de la Croix-Rousse au Ier siècle

Plus en détail

Le monde gallo-romain

Le monde gallo-romain Le monde gallo-romain Séance 1 : Comprendre qu une nouvelle civilisation, la civilisation gallo-romaine, se développe en mêlant les modes de vie et les techniques gaulois et romains. Déroulement de la

Plus en détail

Chapitre 2 : De la naissance de l islam à la prise de Bagdad par les Mongols

Chapitre 2 : De la naissance de l islam à la prise de Bagdad par les Mongols Chapitre 2 : De la naissance de l islam à la prise de Bagdad par les Mongols SEQUENCE DE COURS : 5 ème Source : Bulletin Officiel du 26 novembre 2015 Ressources : Eduscol 1 MISE EN PLACE DE LA SEQUENCE

Plus en détail

Les animations pédagogiques au Musée Gaspar

Les animations pédagogiques au Musée Gaspar Musée Gaspar 16, rue des Martyrs B-6700 Arlon Tel : +32 (0) 63 60 06 67 Fax : + 32 (0) 63 22 84 12 Mail : serviceeducatif.gaspar@hotmail.be Web : www.ial.be Enseignement maternel Les animations pédagogiques

Plus en détail

1 - CONTEXTE HISTORIQUE ET CULTUREL

1 - CONTEXTE HISTORIQUE ET CULTUREL SOMMAIRE 1 - REPÈRES....................................... 7 1 - CONTEXTE HISTORIQUE ET CULTUREL.. 7 Le Grand Siècle en quelques dates............. 7 2 - LE SIÈCLE DU THÉÂTRE................... 9 La reconnaissance

Plus en détail

Les villes gallo-romaines

Les villes gallo-romaines Source : Histoire-Géographie CE2, Hachette de la Gaule? [1] Les villes gallo-romaines 1 Les villes en Gaule romaine Les Romains et les Gallo-Romains ont transformé les petites villes gauloises et construit

Plus en détail

Sujet abordé : le pouvoir impérial dans l Empire romain.

Sujet abordé : le pouvoir impérial dans l Empire romain. Sujet abordé : le pouvoir impérial dans l Empire romain. Choix de l enseignant : Volonté de lier l étude du pouvoir impérial et de la personne de l empereur avec les représentations qui en sont faites.

Plus en détail

Des bijoux exceptionnels, reproductions, adaptations et inspirations d œuvres originales, à la boutique du musée du Louvre.

Des bijoux exceptionnels, reproductions, adaptations et inspirations d œuvres originales, à la boutique du musée du Louvre. Communication produits/sophie Mestiri Octobre 2011 Des bijoux exceptionnels, reproductions, adaptations et inspirations d œuvres originales, à la boutique du musée du Louvre. A l occasion de l exposition

Plus en détail

Fiche. Presse. Les Étrusques en toutes lettres Écriture et société en Italie antique. 17 octobre février Table de Cortone, bronze MAEC

Fiche. Presse. Les Étrusques en toutes lettres Écriture et société en Italie antique. 17 octobre février Table de Cortone, bronze MAEC Fiche de Presse CABINET DU PRÉSIDENT SERVICE PRESSE Table de Cortone, bronze MAEC Tête féminine en bronze (Br 2949) : 2009 Musée du Louvre / Daniel Lebée et Carine Deambrosis. Les Étrusques en toutes lettres

Plus en détail

{EN}QUÊTE. de NANTES... 5 E ÉDITION. Programme. Découvrons les patrimoines de la ville

{EN}QUÊTE. de NANTES... 5 E ÉDITION. Programme. Découvrons les patrimoines de la ville {EN}QUÊTE de NANTES... 5 E ÉDITION Programme Découvrons les patrimoines de la ville FÉVRIER À JUIN 2015 xoxoxoxoxxxoxxo Pour sa 5 e édition, {En}quête de Nantes propose un cycle de rendez-vous pour aller

Plus en détail

Devinez à qui appartiennent ces visages profilés dans l histoire.

Devinez à qui appartiennent ces visages profilés dans l histoire. Fiches d exercice du dossier pédagogique Le pactole du passé A votre avis, d où proviennent nos monnaies? Quelles sont les personnes qui les apportent au MMC? Faites vos suggestions et confirmez vos dires

Plus en détail

Architecture et urbanisme

Architecture et urbanisme Architecture et urbanisme La colonie romaine de Lugdunum a été fondée en 43 avant J.-C. par Lucius Munatius Plancus. Puissante colonie romaine, au confluent de la Saône et du Rhône, la construction de

Plus en détail

Rome dans l espace et le temps

Rome dans l espace et le temps Rome dans l espace et le temps Quelques grands repères en Italie : Allez sur Google Maps (http://maps.google.fr/) et répondez aux questions 1) Rome est-elle située au bord de la mer? 2) Sur quel fleuve

Plus en détail

ADLFI. Archéologie de la France - Informations une revue Gallia Haute-Normandie Éditeur Ministère de la culture

ADLFI. Archéologie de la France - Informations une revue Gallia Haute-Normandie Éditeur Ministère de la culture ADLFI. Archéologie de la France - Informations une revue Gallia Haute-Normandie 2003 Le Vieil-Évreux Le Grand Sanctuaire - La Basilique Sandrine Bertaudière et Laurent Guyard Édition électronique URL :

Plus en détail

Article N 3, 1 er juin 2006 Titre : Les auxiliaires africains dans l armée romaine au I er et IIe siècle

Article N 3, 1 er juin 2006 Titre : Les auxiliaires africains dans l armée romaine au I er et IIe siècle Article N 3, 1 er juin 2006 Titre : Les auxiliaires africains dans l armée romaine au I er et IIe siècle Par Cédric Chadburn Professeur d histoire Introduction : Le recours à des contingents africains

Plus en détail

Points à étudier. Savoir que le christianisme devient la religion officielle de l empire romain.

Points à étudier. Savoir que le christianisme devient la religion officielle de l empire romain. Programmes 008 Progressions 01 Points à étudier Nombre de séances Semaines Evaluati on L'Antiquité La christianisation du monde galloromain La christianisation du monde gallo- romain Connaître le rôle

Plus en détail

Table des matières. CHAPITRE I L Égypte du Nouvel Empire, À la veille du règne de Ramsès II...7

Table des matières. CHAPITRE I L Égypte du Nouvel Empire, À la veille du règne de Ramsès II...7 CHAPITRE I L Égypte du Nouvel Empire, À la veille du règne de Ramsès II...7 La vallée du Nil : géographie, cadastre et environnement...7 Naviguer sur le Nil...9 Mesurer le temps : fêtes et saisons...10

Plus en détail

Etudier le Parthénon et la frise des Panathénées en Histoire classe de 6e

Etudier le Parthénon et la frise des Panathénées en Histoire classe de 6e Etudier le Parthénon et la frise des Panathénées en Histoire classe de 6e durée: 2 heures. 1. Etudier le Parthénon en classe de 6e. Capacités: - Connaître un monument d Athènes. - Décrire un temple. -

Plus en détail

Le rapport Debray quelques extraits

Le rapport Debray quelques extraits ISFEC le 30 novembre 2012 Le rapport Debray quelques extraits Une explicitation : l enseignement du fait religieux différent de l enseignement religieux : ne pas confondre proposition de foi et offrir

Plus en détail

Les bâtiments civils : forums et arcs de triomphe

Les bâtiments civils : forums et arcs de triomphe Les bâtiments civils : forums et arcs de triomphe I Le forum 1. Considérations générales à partir de l exemple de Rome Le Forum Romanum Curie Comitium I Le forum 1. Considérations générales à partir de

Plus en détail

Progression pédagogique pour les CM1, CM2

Progression pédagogique pour les CM1, CM2 Progression pédagogique pour les CM1, CM2 ACTIVITÉ Qui a dressé les mégalithes de Carnac? Initiation aux mondes lointains / Et avant la France? Quelles traces d une occupation ancienne du territoire français?

Plus en détail

VISITES ET ATELIERS PÉDAGOGIQUES 2015/2016 MATERNELLES PRIMAIRES COLLÈGES

VISITES ET ATELIERS PÉDAGOGIQUES 2015/2016 MATERNELLES PRIMAIRES COLLÈGES VISITES ET ATELIERS PÉDAGOGIQUES 2015/2016 MATERNELLES PRIMAIRES COLLÈGES Sommaire Le musée Le public scolaire au musée Visites et ateliers, maternelles et cp Visites, du CE1 à la 6 ème Ateliers, du CE1

Plus en détail

Le Bassin de Neptune

Le Bassin de Neptune Le Bassin de Neptune Appelé à l origine «Pièce d eau sous le Dragon» à cause de sa situation en deçà de la fontaine dite du Dragon, celui qu on nomme aujourd hui le Bassin de Neptune est, à l époque de

Plus en détail

Mallette pédagogique. Journal «L Echo de Paris» du dimanche 29 juin Publication «Lectures pour tous» du 31 octobre 1914

Mallette pédagogique. Journal «L Echo de Paris» du dimanche 29 juin Publication «Lectures pour tous» du 31 octobre 1914 Mallette pédagogique Service éducatif Livret pédagogique Journal «L Echo de Paris» du dimanche 29 juin 1919 Journal édité le lendemain de la signature du Traité de paix dans la Galerie des Glaces du château

Plus en détail

le musée Archéologie, Histoire médiévale et peintures du XV e au XIX e siècles L ÉPOQUE ROMANE : ŒUVRES SORTIES DES RÉSERVES ŒUVRES DÉVOILÉES

le musée Archéologie, Histoire médiévale et peintures du XV e au XIX e siècles L ÉPOQUE ROMANE : ŒUVRES SORTIES DES RÉSERVES ŒUVRES DÉVOILÉES le musée du Berry Hôtel Cujas Archéologie, Histoire médiévale et peintures du XV e au XIX e siècles EXPOSITIONS PERMANENTES Sainte Catherine d Alexandrie, huile sur toile, XVII e siècle Croix reliquaire

Plus en détail