Les acteurs & la réglementation

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les acteurs & la réglementation"

Transcription

1 Certification énergétique des bâtiments résidentiels existants Les acteurs & la réglementation Liège, 29 avril 2010 Frédéric DOZOT Attaché Juriste Département de l Énergie et du Bâtiment durable

2 Sommaire Réglementation Actes Acteurs Sanctions 2

3 REGLEMENTATION 3

4 Réglementation Décret Décret-cadre du 19 avril 2007 modifiant le Code Wallon de l Aménagement du Territoire, de l Urbanisme et du Patrimoine en vue de promouvoir la performance énergétique des bâtiments (M.B. du 29/05/2007, p ). Titres I & II : Définitions & Champ d application («bâtiment», «certificat PEB», exceptions) Méthode de calcul et Exigences PEB Missions du déclarant, du responsable PEB, de l auteur de l étude de faisabilité Titre V : Certificat PEB (champ d application & procédure) Procédures Dispositions favorisant la PEB Titre VII : Sanctions (retrait d agrément & amendes) 4

5 Réglementation Décret Décret-cadre => Livre IV, Titre V du CWATUPE Certification de la PEB, dans trois hypothèses : Bâtiment neuf à l issue de la procédure PEB Bâtiment «public» > m² affichage du certificat PEB Bâtiment existant lors d une transaction («vente», «location») 5

6 Réglementation Décret Décret-cadre => Titre V du CWATUPE Certification de la PEB des bâtiments résidentiels existants : actes : droits réels : vente + autres droits réels droits personnels de jouissance (location, ) acteurs : propriétaire, bailleur certificateur notaire, agent immobilier,... sanctions : amende administrative retrait de l agrément 6

7 Réglementation AGW Arrêté du Gouvernement wallon du 17 avril 2008 déterminant la méthode de calcul et les exigences, les agréments et les sanctions applicables en matière de performance énergétique et de climat intérieur des bâtiments (M.B. du 30/07/2008, p ) Définition : «bâtiment résidentiel» bâtiment ou partie de bâtiment destiné au logement individuel ou collectif avec occupation permanente ou temporaire Sanction en cas d absence de certificat => calcul de l amende administrative 7

8 Réglementation AGW Arrêté du Gouvernement wallon du 3 décembre 2009 relatif à la certification des bâtiments résidentiels existants (M.B. du 22/12/2009, p ). Champ d application : matériel : «bâtiment résidentiel existant» temporel : permis antérieur au 1 er mai 2010 Entrée en vigueur : 1er juin 2010 & 1er juin 2011 Certificateur PEB : agrément (conditions & procédure) missions sanctions (retrait de l agrément) 8

9 Réglementation AGW Arrêté du Gouvernement wallon du 3 décembre 2009 relatif à la certification des bâtiments résidentiels existants (M.B. du 22/12/2009, p ). QUOI? les bâtiments résidentiels existants dont l accusé de réception de la demande de permis est antérieur au 1 er mai 2010 : Maisons unifamiliales Autres bâtiments résidentiels (appartements, etc ) 9

10 Réglementation AGW Arrêté du Gouvernement wallon du 3 décembre 2009 relatif à la certification des bâtiments résidentiels existants (M.B. du 22/12/2009, p ). QUOI? les bâtiments résidentiels existants : = bâtiments construits, achevés? bâtiments en cours de construction 10

11 Sommaire Réglementation Actes Acteurs Sanctions 11

12 12 ACTES

13 Actes Introduction Le DECRET impose un certificat PEB, pour les bâtiments RESIDENTIELS EXISTANTS : Lors de l'établissement d'un acte qui confère un droit personnel de jouissance => contrat de bail lors de l'établissement de tout acte déclaratif, translatif ou constitutif d'un droit réel, à l'exclusion de l'hypothèque ou de l'antichrèse (ne sont pas visés les actes involontaires et les actes de partage pour sortir d'une indivision successorale) => vente + autres droits réels donc, indépendamment de l existence de travaux 13

14 Actes L AGW du 3 décembre 2009 vise, plus précisément : QUAND? lors de l'établissement de tout «acte» : à partir du 1 er juin 2010 : o Vente : maisons unifamiliales à partir du 1 er juin 2011 : o Autres droits réels : maisons unifamiliales et autres bâtiments résidentiels o Bail : maisons unifamiliales et autres bâtiments résidentiels 14

15 Actes 1er juin 2010 L AGW du 3 décembre 2009 vise : Les «actes» de vente de maisons unifamiliales : = tout acte sous seing privé: compromis? acte authentique : acte notarié établi à partir du 1 er juin

16 Actes 16

17 Actes PHASE TRANSITOIRE REMARQUE SI réalisé avant le 1er juin 2010, AUDIT PAE = CERTIFICAT PEB Validité : 5 ans 17

18 Sommaire Réglementation Actes Acteurs Sanctions 18

19 Actes Acteurs QUI? Titulaire de l obligation : le propriétaire Auteur du certificat : le professionnel agréé Mention du certificat : rôle du notaire, de l agent immobilier 19

20 Acteurs EN BREF Pour les bâtiments neufs : Le certificat est établi sur base de la déclaration PEB finale, à l aide du logiciel PEB. Le certificateur est le fonctionnaire ou agent désigné par le gouvernement. Pour les bâtiments résidentiels existants : Le certificat est établi selon la méthode définie par l AGW du 3 décembre 2009 (protocole & logiciel). Le certificateur, désigné par le propriétaire, est agréé par le Ministre. Mention du certificat : notaire, agent immobilier 20

21 21 ACTEURS

22 Acteurs Propriétaire Lors de l établissement de l «acte», l obligation de disposer d un certificat PEB incombe au titulaire du droit réel : le propriétaire (= le «vendeur», le «bailleur») 22

23 Acteurs Certificateur Le propriétaire doit faire appel à un «certificateur» QUI? = personne, physique ou morale, agréée par le Ministre Personne morale qui compte, parmi ses collaborateurs, au moins une personne physique agréée en tant que certificateur Personne physique qui dispose : Soit, d un agrément en tant qu auditeur PAE = Profil 1 Soit, d un diplôme ou d une expérience = Profil 2 professionnelle 23

24 Acteurs Certificateur Le propriétaire doit faire appel à un «certificateur» QUI? Profil 1 Personne physique qui dispose d un agrément en tant qu auditeur PAE (audits énergétiques dans le secteur du logement) AGW du 1er juin 2006 fixant les modalités d agrément des auditeurs pour la réalisation d audits énergétiques dans le secteur du logement (M.B. du 14/06/2006, p ) agrément conditionné par une formation 24

25 Acteurs Certificateur Le propriétaire doit faire appel à un «certificateur» QUI? Profil 2 Personne physique qui dispose d un diplôme (architecte, ingénieur architecte, ingénieur civil, bio-ingénieur, ingénieur industriel, gradué en construction, ou tout autre diplôme de l enseignement supérieur sanctionnant une formation intégrant les aspects énergétiques des bâtiments) ou expérience min. 2 ans (aspects énergétiques des bâtiments) agrément conditionné par une formation + examen 25

26 Acteurs Certificateur FORMATIONS & EXAMENS Organisés par des centres de formation agréés par le Ministre Profil 1 procédure de calcul, protocole de collecte des données, aspects théoriques et pratiques des systèmes collectifs, utilisation du logiciel Profil 2 idem + aspects théoriques et pratiques concernant l enveloppe et les systèmes individuels (chauffage, ECS, ventilation) + examens 26

27 Acteurs Certificateur AGREMENT? Personnes morales : Introduction de la demande d agrément auprès de l Administration, à l aide du formulaire disponible sur : 27

28 Acteurs Certificateur AGREMENT? Personnes physiques : après formation / examen Introduction de la demande d agrément auprès de l Administration, à l aide du formulaire disponible sur : 28

29 Acteurs Certificateur MISSIONS collecte et traitement des données utilisation exclusive du logiciel et du protocole conservation des éléments de preuve durant un an envoi sur la BDD de l administration => certificat généré par le logiciel remise du certificat au propriétaire dans un délai de 30 jours à partir de la date d envoi sur la BDD participation aux sessions de formation continue Attention! Le certificateur n est pas autorisé à réaliser des certificats s il dispose d un droit réel ou personnel sur le bien, s il intervient dans le cadre de la transaction immobilière s il a une relation familiale en ligne directe avec le propriétaire s il est lié par un contrat de travail ou toute autre convention de collaboration avec le propriétaire exerce sa mission en toute indépendance 29

30 Acteurs Notaire, agent immobilier Rappel : l AGW du 3 décembre 2009 vise les «actes» de vente de maison unifamiliale établis à partir du 1 er juin 2010 : = tout acte sous seing privé : compromis? acte authentique : acte notarié Le DECRET impose, en outre, mention de l existence du certificat dans tout acte de vente : = tout acte sous seing privé : compromis = tout acte authentique : acte notarié & 30

31 Sommaire Réglementation Actes Acteurs Sanctions 31

32 Sanctions Introduction Les sanctions sont de trois ordres : Certificat : nullité du certificat Certificateur : retrait de l agrément Propriétaire : amende administrative 32

33 33 SANCTIONS

34 Sanctions Certificat Le certificat est nul lorsque : Le certificateur ne dispose pas d un agrément valable Le certificateur ne respecte pas la procédure Le certificateur n est pas indépendant 34

35 Sanctions Certificateur Le certificateur peut être sanctionné lorsque : Le certificateur ne dispose plus d un agrément valable : disparition d un des critère relatifs aux conditions d agrément (ex. personne morale qui ne compte plus de personne physique agréée parmi son personnel ou ses collaborateurs) Le certificateur ne respecte pas la procédure Le certificateur n est pas indépendant Mauvaise qualité des certificats Sanctions : avertissement, retrait de l agrément 35

36 Sanctions Propriétaire Le propriétaire peut être sanctionné lorsque : Le propriétaire ne dispose pas d un certificat valable s il est requis Sanction : amende administrative 2 / m³ de volume construit Min max (Volume moyen des maisons unifamiliales : ± 600 m d amende) 36

37 Merci de votre attention Frédéric DOZOT Attaché Juriste Département de l Energie et du Bâtiment durable Direction du Bâtiment durable Avenue Prince de Liège, 7 B-5100 JAMBES Tél. : +32(0) Fax.: +32(O)

LA PERFORMANCE ENERGETIQUE DES BÂTIMENTS

LA PERFORMANCE ENERGETIQUE DES BÂTIMENTS LA PERFORMANCE ENERGETIQUE DES BÂTIMENTS Présentation générale du cadre juridique européen et régional Thomas HAUZEUR 15 septembre 2011 PEB en UE: Directive 2002/91/CE Premier cadre harmonisé en matière

Plus en détail

Performance Energétique des Bâtiments (PEB) en Région wallonne

Performance Energétique des Bâtiments (PEB) en Région wallonne Performance Energétique des Bâtiments (PEB) en Région wallonne Monique GLINEUR DGO4 - Département de l Énergie et du Bâtiment durable 1 Sommaire Le cadre législatif Les exigences Le responsable PEB La

Plus en détail

Nouvelles obligations en matière de certificat PEB pour les bâtiments résidentiels existants. 1 er juin 2011. Énergie

Nouvelles obligations en matière de certificat PEB pour les bâtiments résidentiels existants. 1 er juin 2011. Énergie 1 er juin 2011 Nouvelles obligations en matière de certificat PEB pour les bâtiments résidentiels existants MARIANNE DUQUESNE CONSEILLER À partir de ce 1 er juin 2011 en Wallonie, tous les propriétaires

Plus en détail

Le CONSEILLER et le CERTIFICATEUR en Région de Bruxelles Capitale («RBC») DEUX ROLES DISTINCTS - DES PREREQUIS SPECIFIQUES

Le CONSEILLER et le CERTIFICATEUR en Région de Bruxelles Capitale («RBC») DEUX ROLES DISTINCTS - DES PREREQUIS SPECIFIQUES Le CONSEILLER et le CERTIFICATEUR en Région de Bruxelles Capitale («RBC») DEUX ROLES DISTINCTS - DES PREREQUIS SPECIFIQUES La «PEB» en bref D où vient la Performance Energétique du Bâtiment («PEB») Qu

Plus en détail

LA PERFORMANCE ENERGÉTIQUE DES BÂTIMENTS (PEB)

LA PERFORMANCE ENERGÉTIQUE DES BÂTIMENTS (PEB) LA PERFORMANCE ENERGÉTIQUE DES BÂTIMENTS (PEB) Dernière révision du document : juillet 2012 CONTEXTE La directive européenne 2002/91/CE sur la performance énergétique des bâtiments vise la réduction de

Plus en détail

Permis d'urbanisme et Énergie. Liens et informations utiles

Permis d'urbanisme et Énergie. Liens et informations utiles Permis d'urbanisme et Énergie Liens et informations utiles Table des matières Site portail de l Energie en Wallonie...1 Les textes officiels...1 La législation PEB en Région wallonne...1 Procédures et

Plus en détail

Approche PEB (RBC/RW)

Approche PEB (RBC/RW) «Gestion durable de l énergie dans les bâtiments» Approche PEB (RBC/RW) Gestion d un projet PEB: procédures et formulaires Véronique FELDHEIM, Stéphanie NOURRICIER UMONS Bruxelles, 29/11/2010 Formation

Plus en détail

3 DÉCEMBRE 2009. Arrêté du Gouvernement wallon relatif à la certification des bâtiments résidentiels existants (M.B. du 22/12/2009, p.

3 DÉCEMBRE 2009. Arrêté du Gouvernement wallon relatif à la certification des bâtiments résidentiels existants (M.B. du 22/12/2009, p. 3 DÉCEMBRE 2009. Arrêté du Gouvernement wallon relatif à la certification des bâtiments résidentiels existants (M.B. du 22/12/2009, p. 80379) Le Gouvernement wallon, Vu le Code wallon de l aménagement

Plus en détail

LE CERTIFICAT ENÈRGÉTIQUE

LE CERTIFICAT ENÈRGÉTIQUE LE CERTIFICAT ENÈRGÉTIQUE pour bâtiment existant 16 septembre 2010 Eric Rummel Arch. Christelle Defaut Ir. Arch. Rummel Defaut Architecture Rue a. de Mot, 135 7301 Hornu Directive EPBD Directive 2002/91/EG

Plus en détail

Actualités en droit de l urbanisme

Actualités en droit de l urbanisme Actualités en droit de l urbanisme Michel DELNOY, avocat associé et professeur invité ULg Anne WILIQUET, avocat Jean-Baptiste LEVAUX, avocat et assistant ULg I. QUELQUES NOUVEAUTES RECENTES Performance

Plus en détail

Vu l'avis du Conseil supérieur des Villes, Communes et Provinces de la Région wallonne, donné le 4 décembre 2007 ;

Vu l'avis du Conseil supérieur des Villes, Communes et Provinces de la Région wallonne, donné le 4 décembre 2007 ; 1 Arrêté du Gouvernement wallon déterminant la méthode de calcul et les exigences, les agréments et les sanctions applicables en matière de performance énergétique et de climat intérieur des bâtiments.

Plus en détail

56172 BELGISCH STAATSBLAD 30.07.2014 MONITEUR BELGE

56172 BELGISCH STAATSBLAD 30.07.2014 MONITEUR BELGE 56172 BELGISCH STAATSBLAD 30.07.2014 MONITEUR BELGE SERVICE PUBLIC DE WALLONIE [C 2014/27210] 15 MAI 2014. Arrêté du Gouvernement wallon portant exécution du décret du 28 novembre 2013 relatif à la performance

Plus en détail

Certification énergétique des bâtiments résidentiels existants

Certification énergétique des bâtiments résidentiels existants Certification énergétique des bâtiments résidentiels existants Présentation du cadre réglementaire Benoit Fourez DGO4 Département énergie et bâtiment durable benoit.fourez@spw.wallonie.be 1 Sommaire Contexte

Plus en détail

1 er mai 2010 : Entrée en vigueur du décret PEB. 1 er juin 2010 : Certificat énergétique pour la vente de maison

1 er mai 2010 : Entrée en vigueur du décret PEB. 1 er juin 2010 : Certificat énergétique pour la vente de maison er mai 200 : Entrée en vigueur du décret PEB er juin 200 : Certificat énergétique pour la vente de maison MARIANNE DUQUESNE CONSEILLER MRW - Dircom - Jean-Louis Carpentier-806 Le décret sur la performance

Plus en détail

Bâtiments «particuliers» PAE ou audit spécifique? A quelle prime mon client aurat-il. Benoit Fourez DGO4 Département énergie et bâtiment durable

Bâtiments «particuliers» PAE ou audit spécifique? A quelle prime mon client aurat-il. Benoit Fourez DGO4 Département énergie et bâtiment durable Bâtiments «particuliers» PAE ou audit spécifique? A quelle prime mon client aurat-il droit? Benoit Fourez DGO4 Département énergie et bâtiment durable Sommaire Contexte général Contexte réglementaire Méthodologie

Plus en détail

EXAMEN DES RÈGLEMENTATIONS PEB APPLICABLES DANS LES TROIS RÉGIONS

EXAMEN DES RÈGLEMENTATIONS PEB APPLICABLES DANS LES TROIS RÉGIONS Introduction 5 PREMIÈRE PARTIE EXAMEN DES RÈGLEMENTATIONS PEB APPLICABLES DANS LES TROIS RÉGIONS TITRE 1 HISTORIQUE ET PRÉSENTATION TRANSVERSALE DES RÈGLEMENTATIONS EN VIGUEUR DANS LES TROIS RÉGIONS 9

Plus en détail

AGREMENT DES CERTIFICATEURS QUI ETABLISSENT UN CERTIFICAT PEB OU UN CERTIFICAT PEB BATIMENT PUBLIC

AGREMENT DES CERTIFICATEURS QUI ETABLISSENT UN CERTIFICAT PEB OU UN CERTIFICAT PEB BATIMENT PUBLIC AGREMENT DES CERTIFICATEURS QUI ETABLISSENT UN CERTIFICAT PEB OU UN CERTIFICAT PEB BATIMENT PUBLIC 1. LA BASE LEGALE En application de la Directive européenne sur la performance énergétique des bâtiments

Plus en détail

Nouvelle réglementation PEB au 1 er mai 2015

Nouvelle réglementation PEB au 1 er mai 2015 ENERGIE 49 Nouvelle réglementation PEB au 1 er mai 2015 Marianne Duquesne, Conseiller Le décret relatif à la performance énergétique des bâtiments (PEB), adopté le 28 novembre 2013, d une part, transpose

Plus en détail

AVIS CWEDD/13/AV.652 11/06/2013

AVIS CWEDD/13/AV.652 11/06/2013 AVIS Réf. : CWEDD/13/AV.652 Avant-projet de décret transposant la Directive 2010/31/UE du Parlement européen et du Conseil sur la performance énergétique des bâtiments 1. DONNEES INTRODUCTIVES Demandeur

Plus en détail

La réglementation PEB. L Ordonnance PEB. Stephan Plettinck Responsable du département autorisations-peb 7 mai 2008

La réglementation PEB. L Ordonnance PEB. Stephan Plettinck Responsable du département autorisations-peb 7 mai 2008 La réglementation PEB 1 L Ordonnance PEB contexte législatif entrant en vigueur en juillet 2008 Stephan Plettinck Responsable du département autorisations-peb 7 mai 2008 2 1. INTRODUCTION: contexte législatif

Plus en détail

L audit énergétique Pourquoi? Comment? Namur, le 16 octobre 2015 G. Fallon KN0WENERGY

L audit énergétique Pourquoi? Comment? Namur, le 16 octobre 2015 G. Fallon KN0WENERGY Pourquoi? Comment? Namur, le 16 octobre 2015 G. Fallon KN0WENERGY Un audit énergétique = analyse d un bâtiment du point de vue énergétique. - Isolation - Ventilation & étanchéité - Chauffage et eau chaude

Plus en détail

PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE DES BÂTIMENTS

PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE DES BÂTIMENTS 2. ACTES ET ACTEURS PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE DES BÂTIMENTS Principes... 2.1 Nature des travaux... 2.2 Destination... 2.3 Procédure AVEC responsable PEB... 2.4 Responsable PEB... 2.5 Déclarant PEB... 2.6

Plus en détail

REGION WALLONNE WALLONISCHE REGION WAALS GEWEST

REGION WALLONNE WALLONISCHE REGION WAALS GEWEST MONITEUR BELGE 27.12.2013 Ed. 2 BELGISCH STAATSBLAD 102985 REGION WALLONNE WALLONISCHE REGION WAALS GEWEST SERVICE PUBLIC DE WALLONIE [2013/207272] 28 NOVEMBRE 2013. Décret relatif à la performance énergétique

Plus en détail

LA PERFORMANCE ENERGETIQUE ET LE CLIMAT INTERIEUR DES BATIMENTS (PEB)

LA PERFORMANCE ENERGETIQUE ET LE CLIMAT INTERIEUR DES BATIMENTS (PEB) LA PERFORMANCE ENERGETIQUE ET LE CLIMAT INTERIEUR DES BATIMENTS (PEB) Nouvelle ordonnance adoptée le 07 juin 2007,publiée au Moniteur belge le 11 juillet 2007 entrée en vigueur prévue juillet 2008 1. POURQUOI

Plus en détail

Formulaire d'étude de faisabilité

Formulaire d'étude de faisabilité 1. Données administratives Référence Dossier PEB Cadre réservé à l'administration 1.1 Contexte du formulaire QUI doit introduire un formulaire d'étude de faisabilité? Le DECLARANT, qui est soit le maître

Plus en détail

KN0WENERGY. Pompes à chaleur. Présentation des services proposés. Aides financières en Wallonie Encodage dans le logiciel PEB

KN0WENERGY. Pompes à chaleur. Présentation des services proposés. Aides financières en Wallonie Encodage dans le logiciel PEB KN0WENERGY Présentation des services proposés Pompes à chaleur Aides financières en Wallonie Encodage dans le logiciel PEB Guillaume Fallon Février 2014 Présentation de KN0WENERGY Services proposés Certificats

Plus en détail

Rendre son installation de chauffage performante grâce à la PEB

Rendre son installation de chauffage performante grâce à la PEB 1 Séminaire Bâtiment Durable: Rendre son installation de chauffage performante grâce à la PEB 21 octobre 2014 Bruxelles Environnement LA REGLEMENTATION CHAUFFAGE PEB Alain BEULLENS, DPT CHAUFFAGE ET CLIM

Plus en détail

CODE WALLON DE L AMENAGEMENT DU TERRITOIRE, DE L URBANISME, DU PATRIMOINE ET DE L ENERGIE (CWATUPE)

CODE WALLON DE L AMENAGEMENT DU TERRITOIRE, DE L URBANISME, DU PATRIMOINE ET DE L ENERGIE (CWATUPE) SERVICE PUBLIC DE WALLONIE Direction générale opérationnelle - Aménagement du Territoire, Logement, Patrimoine et Énergie CODE WALLON DE L AMENAGEMENT DU TERRITOIRE, DE L URBANISME, DU PATRIMOINE ET DE

Plus en détail

Le rôle du Service Public de Wallonie

Le rôle du Service Public de Wallonie La nouvelle réglementation wallonne pour les services de taxis et de location de voitures avec chauffeur Le rôle du Service Public de Wallonie SPW- DGO2 - Direction du Transport de personnes Florence Wathelet

Plus en détail

PERFORMANCE ENERGETIQUE DES BÂTIMENTS

PERFORMANCE ENERGETIQUE DES BÂTIMENTS PERFORMANCE ENERGETIQUE DES BÂTIMENTS Transposition de la Directive Européenne 2002/91/CE en Région wallonne Salon Jobs en stock 16 septembre 2010 - Charleroi ULg - EnergySuD UMons - Pôle Energie Facilitateurs

Plus en détail

le faire réaliser? le DPE, par qui Le diagnostiqueur Le coût du DPE

le faire réaliser? le DPE, par qui Le diagnostiqueur Le coût du DPE le DPE, par qui le faire réaliser? Le diagnostiqueur C est un professionnel du bâtiment dont les compétences doivent être certifiées par un organisme accrédité par le COFRAC (Comité français d Accréditation).

Plus en détail

L Ordonnance bruxelloise du 07 juin 2007 relative à la performance énergétique et au climat intérieur des bâtiments

L Ordonnance bruxelloise du 07 juin 2007 relative à la performance énergétique et au climat intérieur des bâtiments Séminaire du 8 octobre 2008 L Ordonnance bruxelloise du 07 juin 2007 relative à la performance énergétique et au climat intérieur des bâtiments Stephan Plettinck Chef du Département autorisations PEB IBGE/

Plus en détail

Table des matières. 1 Le contrat de vente d immeuble. Développements récents... 7. Introduction... 8

Table des matières. 1 Le contrat de vente d immeuble. Développements récents... 7. Introduction... 8 Table des matières 1 Le contrat de vente d immeuble. Développements récents.................... 7 Benoît KOHL professeur à l U.Lg., professeur invité à l Université de Paris II (Panthéon Assas) avocat

Plus en détail

ANNEXE 32 - FORMULAIRE E SAISINE DU FONCTIONNAIRE DELEGUE (1) DECISION - D'OCTROI - DE REFUS - DU PERMIS D'URBANISATION

ANNEXE 32 - FORMULAIRE E SAISINE DU FONCTIONNAIRE DELEGUE (1) DECISION - D'OCTROI - DE REFUS - DU PERMIS D'URBANISATION ANNEXE 32 - FORMULAIRE E SAISINE DU FONCTIONNAIRE DELEGUE (1) DECISION - D'OCTROI - DE REFUS - DU PERMIS D'URBANISATION Le Fonctionnaire délégué, Vu le Code wallon de l'aménagement du Territoire, de l'urbanisme,

Plus en détail

12/10/2014. Contenu tiré du site energie.wallonie.be Et des formations PEB de la région wallonne. Programme

12/10/2014. Contenu tiré du site energie.wallonie.be Et des formations PEB de la région wallonne. Programme Contenu tiré du site energie.wallonie.be Et des formations PEB de la région wallonne Programme 1. Contexte 2. Bilan énergétique 3. Indicateurs du logiciel PEB 4. Champs d application et exigence PEB 5.

Plus en détail

1 000 maisons bois économes en énergie. P. Barritault

1 000 maisons bois économes en énergie. P. Barritault 1 - La note de calcul RT 2005, un document pour l instruction 2 Le diagnostic de performance énergétique dans le neuf : Qui, Quoi, Comment? 3 Information sur la solution technique ST 2007-002 relative

Plus en détail

Décret du 11 mars 1999 relatif au permis d environnement

Décret du 11 mars 1999 relatif au permis d environnement Direction générale opérationnelle de l Agriculture, des Ressources naturelles et de l Environnement Direction générale opérationnelle de l Aménagement du Territoire, du Logement, du Patrimoine et de l

Plus en détail

DIAGNOSTICS : LES PRINCIPAUX TEXTES APPLICABLES

DIAGNOSTICS : LES PRINCIPAUX TEXTES APPLICABLES Fiche pratique DIAGNOSTICS : LES PRINCIPAUX TEXTES APPLICABLES DOSSIER DE DIAGNOSTIC TECHNIQUE - ordonnance n 2005-655 du 8 juin 2005 : mise en place du dossier de diagnostic technique - décret n 2006-1114

Plus en détail

Le certificat PEB. - La classe énergétique. - Emissions de CO2. - Recommandations. - Informations administratives. David Deweer

Le certificat PEB. - La classe énergétique. - Emissions de CO2. - Recommandations. - Informations administratives. David Deweer Le certificat PEB David Deweer Session d information 16 juin 2011 DEPARTEMENT PEB Certificats PEB: Caractéristiques - La classe énergétique - Emissions de CO2 - Recommandations - Informations administratives

Plus en détail

CODE WALLON DE L AMENAGEMENT DU TERRITOIRE, DE L URBANISME, DU PATRIMOINE ET DE L ENERGIE (CWATUPE)

CODE WALLON DE L AMENAGEMENT DU TERRITOIRE, DE L URBANISME, DU PATRIMOINE ET DE L ENERGIE (CWATUPE) SERVICE PUBLIC DE WALLONIE Direction générale opérationnelle - Aménagement du Territoire, Logement, Patrimoine et Énergie CODE WALLON DE L AMENAGEMENT DU TERRITOIRE, DE L URBANISME, DU PATRIMOINE ET DE

Plus en détail

Le CONSEILLER ET le CERTIFICATEUR en Région de Bruxelles Capitale («RBC») DEUX ROLES DISTINCTS - DES PREREQUIS SPECIFIQUES

Le CONSEILLER ET le CERTIFICATEUR en Région de Bruxelles Capitale («RBC») DEUX ROLES DISTINCTS - DES PREREQUIS SPECIFIQUES La «PEB» en bref Le CONSEILLER ET le CERTIFICATEUR en Région de Bruxelles Capitale («RBC») DEUX ROLES DISTINCTS - DES PREREQUIS SPECIFIQUES D où vient la Performance Energétique du Bâtiment («PEB») Qu

Plus en détail

Réglementation PEB 2015. Formulaire de transfert de la qualité de déclarant PEB

Réglementation PEB 2015. Formulaire de transfert de la qualité de déclarant PEB Réglementation PEB 2015 Référence dossier PEB : Formulaire de transfert de la qualité de déclarant PEB QUEL EST L OBJET du présent formulaire? En cas de vente, et sous certaines conditions, le présent

Plus en détail

ANNEXE 14 - FORMULAIRE P RECOURS AU GOUVERNEMENT WALLON (1) DECISION - D'OCTROI - DE REFUS - DU PERMIS D'URBANISATION

ANNEXE 14 - FORMULAIRE P RECOURS AU GOUVERNEMENT WALLON (1) DECISION - D'OCTROI - DE REFUS - DU PERMIS D'URBANISATION ANNEXE 14 - FORMULAIRE P RECOURS AU GOUVERNEMENT WALLON (1) DECISION - D'OCTROI - DE REFUS - DU PERMIS D'URBANISATION Le Ministre, Vu le Code wallon de l'aménagement du Territoire, de l'urbanisme, du Patrimoine

Plus en détail

FOIRE AUX QUESTIONS. (Avril 2010) Performance Energétique des Bâtiments

FOIRE AUX QUESTIONS. (Avril 2010) Performance Energétique des Bâtiments QUESTIONS (Avril 2010) Performance Energétique des Bâtiments 2 21 Le présent document rassemble les questions fréquemment posées dans le cadre de la nouvelle réglementation PEB qui entre en vigueur le

Plus en détail

La réglementation. en Région Bruxelles-Capitale. Christophe Danlois DIRECTION ENERGIE DEPARTEMENT CHAUFFAGE/CLIMATISATION PEB

La réglementation. en Région Bruxelles-Capitale. Christophe Danlois DIRECTION ENERGIE DEPARTEMENT CHAUFFAGE/CLIMATISATION PEB La réglementation climatisation PEB en Région Bruxelles-Capitale Christophe Danlois DIRECTION ENERGIE DEPARTEMENT CHAUFFAGE/CLIMATISATION PEB SOMMAIRE EVOLUTION DES REGLEMENTATIONS QUELQUES DEFINITIONS

Plus en détail

ACTIVITE DE CONSULTATION JURIDIQUE ET DE REDACTION D ACTES SOUS SEING PRIVE

ACTIVITE DE CONSULTATION JURIDIQUE ET DE REDACTION D ACTES SOUS SEING PRIVE ACTIVITE DE CONSULTATION JURIDIQUE ET DE REDACTION D ACTES SOUS SEING PRIVE REGLEMENTATION DE FOND DELIBERATION n 2002-162 APF du 5 décembre 2002 portant réglementation de la consultation juridique et

Plus en détail

Club Développement Durable Arseg

Club Développement Durable Arseg Club Développement Durable Arseg Plan Bâtiment Grenelle et la rénovation énergétique du tertiaire 5 juillet 2011 1. Sinteo en quelques mots 2. La réglementation Grenelle dans le tertiaire privé 3. Les

Plus en détail

Le régime des primes. Energie 2010-2011

Le régime des primes. Energie 2010-2011 Primes à l énergie Le régime des primes Dispositions pour 2010 et 2011 Energie 2010-2011 Bernard Monnier Chef de Cabinet adjoint Cabinet de Jean-Marc NOLLET Vice-Président et Ministre wallon du Développement

Plus en détail

OPAH VINCENNES CENTRE-ANCIEN. Les diagnostics dans l habitat

OPAH VINCENNES CENTRE-ANCIEN. Les diagnostics dans l habitat OPAH VINCENNES CENTRE-ANCIEN Les diagnostics dans l habitat Tableau récapitulatif 11 Contrat de risque d exposition au plomb Diagnostic de performance énergétique Etat mentionnant la présence ou l absence

Plus en détail

Patrimoine classé. Restauration - Intervenants. Pour tous les monuments classés

Patrimoine classé. Restauration - Intervenants. Pour tous les monuments classés Restauration - Intervenants Lancer un projet de restauration d un monument classé : principaux intervenants Pour tous les monuments classés Le Ministre Le Ministre du Patrimoine définit et oriente la politique

Plus en détail

Formulaire de Demande de Prime pour l installation d un chauffe-eau solaire facturée à partir du 1 er juin 2014

Formulaire de Demande de Prime pour l installation d un chauffe-eau solaire facturée à partir du 1 er juin 2014 Page 1/11 Version du 1 er juin 2014 Soltherm 2014 Envoyer l original de ce formulaire (pas de copie) ainsi que les annexes dûment complétés dans les 4 mois prenant cours à la date de la facture finale

Plus en détail

Les réglementations applicables en matière de location de kots en région wallonne et bruxelloise

Les réglementations applicables en matière de location de kots en région wallonne et bruxelloise Les réglementations applicables en matière de location de kots en région wallonne et bruxelloise A. EN REGION WALLONNE La location d un kot d étudiant requiert l obtention d un permis de location, depuis

Plus en détail

Vu l article L 1122-30 du Code de la démocratie locale et de la décentralisation,

Vu l article L 1122-30 du Code de la démocratie locale et de la décentralisation, Du registre aux délibérations du Conseil Communal de cette ville, Province a été extrait ce qui suit : de HAINAUT ------- SEANCE DU 31 JANVIER 2013 ARRONDISSEMENT de ------------------------------- ATH

Plus en détail

de la Performance Energétique du Bâtiment

de la Performance Energétique du Bâtiment G u i d e de la Performance Energétique du Bâtiment Aide à la navigation > > Préface 1.1 Ce guide présente la nouvelle réglementation wallonne visant à accroître la performance énergétique des bâtiments.

Plus en détail

Diagnostic de Performance Énergétique sans mention

Diagnostic de Performance Énergétique sans mention Diagnostic de Performance Énergétique sans mention Formation Permettre l'accès à la certification et/ou la recertification du DPE sans mention pour réaliser des : DPE d'habitations individuelles et de

Plus en détail

Projet de loi n o 46 (2007, chapitre 42) Loi modifiant le Code des professions et la Loi sur les comptables agréés concernant la comptabilité publique

Projet de loi n o 46 (2007, chapitre 42) Loi modifiant le Code des professions et la Loi sur les comptables agréés concernant la comptabilité publique PREMIÈRE SESSION TRENTE-HUITIÈME LÉGISLATURE Projet de loi n o 46 (2007, chapitre 42) Loi modifiant le Code des professions et la Loi sur les comptables agréés concernant la comptabilité publique Présenté

Plus en détail

1. Quel commerce est visé par la loi sur les baux commerciaux?... 4

1. Quel commerce est visé par la loi sur les baux commerciaux?... 4 Table des matières Introduction 1 Note préliminaire : la réforme institutionnelle 2 1 Quel commerce est visé par la loi sur les baux commerciaux? 4 11 Existence d un bail 4 12 Le commerce de détail 5 121

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE D AGREMENT - TECHNICIEN CHAUDIÈRE AGRÉÉ - - CHAUFFAGISTE AGRÉÉ - - CONSEILLER CHAUFFAGE PEB -

FORMULAIRE DE DEMANDE D AGREMENT - TECHNICIEN CHAUDIÈRE AGRÉÉ - - CHAUFFAGISTE AGRÉÉ - - CONSEILLER CHAUFFAGE PEB - FORMULAIRE DE DEMANDE D AGREMENT - TECHNICIEN CHAUDIÈRE AGRÉÉ - - CHAUFFAGISTE AGRÉÉ - - CONSEILLER CHAUFFAGE PEB - 1. COMMENT INTRODUIRE VOTRE DOSSIER DE DEMANDE D AGRÉMENT? - remplir le présent formulaire,

Plus en détail

Description de l établissement :... Réservoir de gaz butane ou propane* enterré ou aérien* d une capacité de..l... * biffer la mention inutile...

Description de l établissement :... Réservoir de gaz butane ou propane* enterré ou aérien* d une capacité de..l... * biffer la mention inutile... D i r e c t i o n générale o pérationnelle d e l A g r iculture, de s Ressourc e s n a t u re l le s e t de l Environnement D i r e c t i o n générale o pérationnelle d e l A m é n a gement du Territoire,

Plus en détail

Logiciel PEB Versions 6.5.0 6.5.1

Logiciel PEB Versions 6.5.0 6.5.1 (mai 2015 juin 2015) Problèmes et corrections liés à la conversion de fichiers DIRECTION GÉNÉRALE OPÉRATIONNELLE DE L AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE, DU LOGEMENT, DU PATRIMOINE ET DE L ÉNERGIE Département de

Plus en détail

ZEBRA ENTREPRISES SÉCURITÉ SURVEILLANCE & GARDIENNAGE SOMMAIRE. Les secteurs d intervention de Zebra Entreprises Sécurité

ZEBRA ENTREPRISES SÉCURITÉ SURVEILLANCE & GARDIENNAGE SOMMAIRE. Les secteurs d intervention de Zebra Entreprises Sécurité SÉCUR ITÉ SOMMAIRE PAGE 3 : Les secteurs d intervention de Zebra Entreprises Sécurité PAGES 4 : Les solutions Zebra Entreprises Sécurité Nos principes & mode de fonctionnement PAGE 5 : Notre personnel

Plus en détail

www.ef4.be 1 Assises de l Energie 2007 Liège, 10-11/10/2007 La directive Performance Energétique des Bâtiments Engagements énergie

www.ef4.be 1 Assises de l Energie 2007 Liège, 10-11/10/2007 La directive Performance Energétique des Bâtiments Engagements énergie La directive Performance Energétique des Bâtiments Quelles spécificités de la transposition dans chacune des Régions Engagements énergie Dir 93/76/CEE SAVE Dir 2002/91/CE Paquet énergie : 20% de CO 2 en

Plus en détail

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Résumé descriptif de la certification

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Résumé descriptif de la certification 1 sur 6 24/09/2013 12:08 Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Résumé descriptif de la certification Intitulé Licence Professionnelle : Licence Professionnelle Assurance, Banque,

Plus en détail

Modèle d attestation de contrôle d un générateur de chaleur en application de l arrêté du Gouvernement wallon du 29 janvier 2009 1

Modèle d attestation de contrôle d un générateur de chaleur en application de l arrêté du Gouvernement wallon du 29 janvier 2009 1 Modèle d attestation de contrôle d un générateur de chaleur en application de l arrêté du Gouvernement wallon du 29 janvier 2009 1 A quoi sert ce modèle? Ce modèle d attestation contient les informations

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE ET BAIL D HABITATION

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE ET BAIL D HABITATION UNION DES SYNDICATS DE L IMMOBILIER DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE ET BAIL D HABITATION DIAGNOSTIC OBLIGATOIRE - TRANSACTION Depuis le 1 er juillet 2007, un DPE doit être annexé au contrat de location

Plus en détail

INFORMATION PROFESSIONNELLE UCI n 01 2013 OBJET. 1/Le plafond de loyer à appliquer afin de pouvoir bénéficier du dispositif Duflot

INFORMATION PROFESSIONNELLE UCI n 01 2013 OBJET. 1/Le plafond de loyer à appliquer afin de pouvoir bénéficier du dispositif Duflot INFORMATION PROFESSIONNELLE UCI n 01 2013 RUBRIQUE Fiscalité Décret 2012-1532 du 29 déc. 2012 NOR : ETLL1240760D Journal officiel du 30 déc. 2012 Loi de finances pour 2013 du 29 déc. 2012 NOR : EFIX1234869L

Plus en détail

La législation PEB en Région bruxelloise. Nicolas Vandernoot Centre Urbain Le 25 janvier 2012 - Etterbeek nicolas.vandernoot@curbain.

La législation PEB en Région bruxelloise. Nicolas Vandernoot Centre Urbain Le 25 janvier 2012 - Etterbeek nicolas.vandernoot@curbain. La législation PEB en Région bruxelloise Nicolas Vandernoot Centre Urbain Le 25 janvier 2012 - Etterbeek nicolas.vandernoot@curbain.be Le cadre politique Trias energetica Minimiser la demande en énergie

Plus en détail

La Maison de l Urbanisme Liège-Huy-Waremme

La Maison de l Urbanisme Liège-Huy-Waremme La Maison de l Urbanisme Liège-Huy-Waremme Décret du 24 mai 2007 relatif aux infractions et aux sanctions urbanistiques Robert MEUREAU, 1 er Echevin en charge de l Urbanisme et de l Aménagement du Territoire

Plus en détail

LES NOUVEAUTES EN MATIERE DE REGLEMENTATION «AMIANTE» A PROPOS DES ARRETES DU 12, 14 ET 21 DECEMBRE 2012

LES NOUVEAUTES EN MATIERE DE REGLEMENTATION «AMIANTE» A PROPOS DES ARRETES DU 12, 14 ET 21 DECEMBRE 2012 LES NOUVEAUTES EN MATIERE DE REGLEMENTATION «AMIANTE» A PROPOS DES ARRETES DU 12, 14 ET 21 DECEMBRE 2012 DROIT IMMOBILIER Le 1 er janvier 2013 sont entrées en vigueur de nouvelles dispositions relatives

Plus en détail

Le certificat PEB est obligatoire à Bruxelles depuis le 1er mai 2011

Le certificat PEB est obligatoire à Bruxelles depuis le 1er mai 2011 Le certificat PEB est obligatoire à Bruxelles depuis le 1er mai 2011 Matthieu VAN MOLLE, Notaire, collaborateur scientifique à l'ulb L'ordonnance du 7 juin 2007 relative à la performance énergétique et

Plus en détail

Aide à l emploi de la base de données PEB à l attention des agents communaux

Aide à l emploi de la base de données PEB à l attention des agents communaux PROCEDURES Mai 2015 1 26 Aide à l emploi de la base de données à l attention des agents communaux (mai 2015) Performance Energétique des Bâtiments PROCEDURES Mai 2015 2 26 SOMMAIRE 1. Introduction 4 2.

Plus en détail

DIAGNOSTICS IMMOBILIERS

DIAGNOSTICS IMMOBILIERS DIAGNOSTICS IMMOBILIERS Le dossier de diagnostic technique DDT permet à l acquéreur ou au locataire de mieux connaître les éléments essentiels du logement pouvant avoir des conséquences sur la sécurité

Plus en détail

INFORMATION PROFESSIONELLE UCI

INFORMATION PROFESSIONELLE UCI INFORMATION PROFESSIONELLE UCI N 50 2012 Rubrique Fiscalité Objet Le nouveau dispositif en faveur de l investissement locatif Entrée en vigueur le 1 er janvier 2013 : 31 décembre 2012 : 1/5 Le dispositif

Plus en détail

Logiciel Version. Liste des updates. (janvier 2014) DIRECTION GÉNÉRALE OPÉRATIONNELLE

Logiciel Version. Liste des updates. (janvier 2014) DIRECTION GÉNÉRALE OPÉRATIONNELLE Logiciel PEB Version (janvier 2014) DIRECTION GÉNÉRALE OPÉRATIONNELLE DE L AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE, DU LOGEMENT, DU PATRIMOINE ET DE L ÉNERGIE Département de l'énergie et du Bâtiment durable Direction

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE, DES FINANCES ET DE L INDUSTRIE INDUSTRIE, ÉNERGIE ET ÉCONOMIE NUMÉRIQUE Décret n o 2012-279 du 28 février 2012 relatif à l Institut

Plus en détail

Recherche d amiante : de nouvelles obligations pour les propriétaires à compter du 1 er février 2012

Recherche d amiante : de nouvelles obligations pour les propriétaires à compter du 1 er février 2012 Novembre 2011 Recherche d amiante : de nouvelles obligations pour les propriétaires à compter du 1 er février 2012 La réglementation sur l amiante a fait l objet depuis de nombreuses années de plusieurs

Plus en détail

Marie-Christine ROGER

Marie-Christine ROGER Réglementation thermique des bâtiments anciens : État actuel et perspectives Marie-Christine ROGER Chef du bureau de la qualité technique et de la réglementation technique de la Construction Direction

Plus en détail

Modalités de l éco-conditionnalité des aides régionales aux bâtiments

Modalités de l éco-conditionnalité des aides régionales aux bâtiments Modalités de l éco-conditionnalité des aides régionales aux bâtiments Ce dispositif s applique aux dossiers de demande d aide déposés auprès des services du Conseil régional. Les critères d éco-conditionnalité

Plus en détail

L AUDIT ENERGETIQUE POUR IMMEUBLE UNIFAMILIAL ET IMMEUBLE EN COPROPRIETE DES ECONOMIES FACILES

L AUDIT ENERGETIQUE POUR IMMEUBLE UNIFAMILIAL ET IMMEUBLE EN COPROPRIETE DES ECONOMIES FACILES L AUDIT ENERGETIQUE POUR IMMEUBLE UNIFAMILIAL ET IMMEUBLE EN COPROPRIETE DES ECONOMIES FACILES ARCHITECTURE ET CREATION Rue Jules Antheunis n 44/1-7030 MONS - Tél. : 065/36.46.07 & Fax : 065/35.50.09 -

Plus en détail

FORMATION 2015-2016. ADNE Ingénierie - 7, Impasse du Châtelet 85000 LA ROCHE SUR YON. www.adne-ingenierie.com / dsakami@adne-ingenierie.

FORMATION 2015-2016. ADNE Ingénierie - 7, Impasse du Châtelet 85000 LA ROCHE SUR YON. www.adne-ingenierie.com / dsakami@adne-ingenierie. FORMATION 2015-2016 ADNE Ingénierie - 7, Impasse du Châtelet 85000 LA ROCHE SUR YON www.adne-ingenierie.com / dsakami@adne-ingenierie.com Tél: 02.51.31.42.66 Fax: 09.89.58.41.27 SIRET : 52099347800020

Plus en détail

AVIS A.814 RELATIF A L AVANT-PROJET DE DECRET MODIFIANT LE C.W.A.T.U.P. EN VUE DE PROMOUVOIR LA PERFORMANCE ENERGETIQUE DES BÂTIMENTS

AVIS A.814 RELATIF A L AVANT-PROJET DE DECRET MODIFIANT LE C.W.A.T.U.P. EN VUE DE PROMOUVOIR LA PERFORMANCE ENERGETIQUE DES BÂTIMENTS AVIS A.814 RELATIF A L AVANT-PROJET DE DECRET MODIFIANT LE C.W.A.T.U.P. EN VUE DE PROMOUVOIR LA PERFORMANCE ENERGETIQUE DES BÂTIMENTS Adopté par le Bureau le 8 mai 2006 Doc.2006/A.814 1. Saisine En date

Plus en détail

Subvention pour la réalisation d une étude carbone au sein des entreprises participant aux accords de branche

Subvention pour la réalisation d une étude carbone au sein des entreprises participant aux accords de branche Agence wallonne de l Air et du Climat Demande de subvention pour la réalisation d une étude carbone au sein des entreprises participant aux accords de branche Demande à introduire au plus tard le 15 octobre

Plus en détail

Rappel des droits et obligations

Rappel des droits et obligations GAZ Norme XP P 45-500 A compter du 1er novembre 2007 le vendeur d'un logement équipé d'une installation intérieure au gaz naturel ou GPL datant de 15 ans ou plus devra produire un diagnostic gaz de l installation

Plus en détail

Affichage du DPE dans les bâtiments publics

Affichage du DPE dans les bâtiments publics Affichage du DPE dans les bâtiments publics Webinaire du Club des utilisateurs Display 28 Novembre 2014 Niousha REZAÏ Chef de projet Diagnostic de Performance Énergétique Pour plus d information Afficher

Plus en détail

Dispositif Scellier : L évolution des plafonds de loyers - Délivrance d agréments en zone C

Dispositif Scellier : L évolution des plafonds de loyers - Délivrance d agréments en zone C Dispositif Scellier : L évolution des plafonds de loyers - Délivrance d agréments en zone C 26 août 2010 Sommaire Un constat : des plafonds de loyers parfois supérieurs aux loyers du marché Révision des

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DU LOGEMENT, DE L ÉGALITÉ DES TERRITOIRES ET DE LA RURALITÉ Arrêté du 19 décembre 2014 modifiant les modalités de validation d une démarche qualité

Plus en détail

Réunion d information préalable du public. Exploitation d un circuit de karting à Amay

Réunion d information préalable du public. Exploitation d un circuit de karting à Amay Réunion d information préalable du public Exploitation d un circuit de karting à Amay 14 juillet 2015 Contenu de la réunion Présidence de la réunion par la commune 1. Présentation des différents intervenants

Plus en détail

L application de la réforme : questions/réponses. DDE Saône-et-Loire - SDT Urbanisme - 2 avril 2008 1

L application de la réforme : questions/réponses. DDE Saône-et-Loire - SDT Urbanisme - 2 avril 2008 1 L application de la réforme : questions/réponses DDE Saône-et-Loire - SDT Urbanisme - 2 avril 2008 1 Vos questions. 1- Modalités pour détacher des terrains à bâtir? 2- Composition des dossiers d urbanisme?

Plus en détail

La nouvelle réglementation wallonne

La nouvelle réglementation wallonne PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE DES BÂTIMENTS La nouvelle réglementation wallonne Module 0 Cadre Règlementaire Architecture et climat Claude Crabbé EnergySuD Jean-Marie Hauglustaine Pôle Energie Stéphanie Nourricier

Plus en détail

L amiante. Evolution de la réglementation Rôle des diagnostics. Une gestion sous différents angles. Réglementation : une approche par polluants

L amiante. Evolution de la réglementation Rôle des diagnostics. Une gestion sous différents angles. Réglementation : une approche par polluants Une gestion sous différents angles de la réglementation r Rôle des diagnostics Joëlle Carmès (DGS) Richard Cayre (DGUHC) Des polluants identifiés Amiante CO FMA Radon Tabac D autres risques à déterminer

Plus en détail

Économies d énergie, émissions de gaz à effet de serre : évaluer son logement avec. le Diagnostic. de Performance Energétique L HABITAT

Économies d énergie, émissions de gaz à effet de serre : évaluer son logement avec. le Diagnostic. de Performance Energétique L HABITAT Économies d énergie, émissions de gaz à effet de serre : évaluer son logement avec le Diagnostic de Performance Energétique L HABITAT être bien informés pour économiser l énergie En France, les bâtiments

Plus en détail

LA RESPONSABILITE DE L ENTREPRENEUR FACE A LA REGLEMENTATION PEB EN 2015. LA RESPONSABILITE DE l ENTREPRENEUR FACE A LA PEB 1

LA RESPONSABILITE DE L ENTREPRENEUR FACE A LA REGLEMENTATION PEB EN 2015. LA RESPONSABILITE DE l ENTREPRENEUR FACE A LA PEB 1 LA RESPONSABILITE DE L ENTREPRENEUR FACE A LA REGLEMENTATION PEB EN 2015 LA RESPONSABILITE DE l ENTREPRENEUR FACE A LA PEB 1 TABLE DES MATIERES Tables des matières 1. Introduction 2. Rappel des principes

Plus en détail

Le Diagnostic de Performance Énergétique. Évaluer la consommation d énergie et les émissions de gaz à effet de serre de son logement

Le Diagnostic de Performance Énergétique. Évaluer la consommation d énergie et les émissions de gaz à effet de serre de son logement Le Diagnostic de Performance Énergétique Évaluer la consommation d énergie et les émissions de gaz à effet de serre de son logement Édition : mars 2014 Le DPE, QUELS OBJECTIFS? Le diagnostic de performance

Plus en détail

Le Diagnostic de Performance Énergétique. Évaluer la consommation d énergie et les émissions de gaz à effet de serre de son logement

Le Diagnostic de Performance Énergétique. Évaluer la consommation d énergie et les émissions de gaz à effet de serre de son logement Le Diagnostic de Performance Énergétique Évaluer la consommation d énergie et les émissions de gaz à effet de serre de son logement Édition : mars 2015 Être bien informés pour ÉCONOMISER L ÉNERGIE Vous

Plus en détail

Obligations des propriétaires et gestionnaires BÂTIMENTS À USAGE D'HABITATION

Obligations des propriétaires et gestionnaires BÂTIMENTS À USAGE D'HABITATION Obligations des propriétaires et gestionnaires BÂTIMENTS À USAGE D'HABITATION Édition février 2014 PROPRIÉTAIRES, GESTIONNAIRES DE PATRIMOINE IMMOBILIER, SOCOTEC VOUS AIDE À RÉPONDRE À VOS OBLIGATIONS

Plus en détail

Réunion d'information : «Construction durable, Grenelle 2, RT2012» La loi Grenelle 2.

Réunion d'information : «Construction durable, Grenelle 2, RT2012» La loi Grenelle 2. Réunion d'information : «Construction durable, Grenelle 2, RT2012» La loi Grenelle 2. Chambéry, le 5 octobre 2010 Définition : Loi n 2010-788 du 12 juillet 2010 portant engagement national pour l'environnement

Plus en détail

RT 2012. Les responsabilités dans l application de la règlementation thermique 2012. Fabienne ROBIN Conseiller juridique ADIL 26

RT 2012. Les responsabilités dans l application de la règlementation thermique 2012. Fabienne ROBIN Conseiller juridique ADIL 26 RT 2012 Les responsabilités dans l application de la règlementation thermique 2012 Fabienne ROBIN Conseiller juridique ADIL 26 24 mai 2012 Encadrement règlementaire Décret du 26 octobre 2010relatif aux

Plus en détail

La mise en location d un logement et le code du logement.

La mise en location d un logement et le code du logement. La mise en location d un logement et le code du logement. Les problème rencontrés. 1) La simple apposition d une affiche «appartement / studio / chambre à louer» permet-elle une visite d initiative par

Plus en détail

Le permis d urbanisme en Wallonie

Le permis d urbanisme en Wallonie Le permis d urbanisme en Wallonie Table des matières: 1. INTRODUCTION... 2 2. QU EST-CE QUE LE PERMIS D URBANISME?... 2 3. QUAND FAUT-IL UN PERMIS D URBANISME?... 2 4. QUI DOIT DEMANDER CE PERMIS?... 3

Plus en détail

Bâtiments - Infrastructures

Bâtiments - Infrastructures 93 CONCEPTEUR D OUVRAGE ET D ÉQUIPEMENT Code : INF01 Concepteur d ouvrage et d équipement FPEINF01 Il conduit ou participe à des opérations d infrastructures dans le cadre de la réalisation d opérations

Plus en détail