FORMATION À LA GESTION DES ARCHIVES

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "FORMATION À LA GESTION DES ARCHIVES"

Transcription

1 FORMATION À LA GESTION DES ARCHIVES Conserver et gérer des documents photographiques INTÉRÊT DES PHOTOGRAPHIES Miroir du passé et du présent Environnement familier dans notre société de l image 1

2 CONSERVER DES PHOTOS, UN DÉFI éviter la perte ou l effacement des données ou les conserver intactes et intègres conserver leur lisibilité, leur intelligibilité et la possibilité de les réutiliser RECOMMANDATIONS PRATIQUES Rédiger un plan de gestion pour conserver et identifier les photographies Optimaliser les facteurs environnementaux Aménager un environnement de travail approprié Manipuler correctement les documents photographiques Conditionner avec du matériel adéquat Emballer les documents selon leur type Identifier les dommages visibles et intervenir à temps Gérer et rendre accessible à la recherche Quid des documents photographiques numériques? 2

3 RÉDIGER UN PLAN DE GESTION POUR CONSERVER ET IDENTIFIER LES PHOTOGRAPHIES Identifier les photos dégradées Anticiper les problèmes de conservation Programmer la sauvegarde par restauration Programmer la sauvegarde par substitution Programmer l inventoriage sur base des priorités de conservation Programmer la diffusion Evaluer le budget nécessaire et les capacités d action en fonction de celui-ci Passer le relai à une institution spécialisée si nécessaire! OPTIMALISER LES FACTEURS ENVIRONNEMENTAUX - Température et humidité relative - Un maître mot : stabilité - Température basse - Humidité relative contrôlée - Conditions adaptées à chaque support - Conditions adaptées à l utilisation, la consultation, 3

4 OPTIMALISER LES FACTEURS ENVIRONNEMENTAUX - Qualité de l air - Eviter : - La poussière - Les moisissures - L ozone - Les composants chimiques - Globalement, l acidité de l air et donc, le risque de corrosion chimique - Obligation : assainir régulièrement l air ambiant 4

5 OPTIMALISER LES FACTEURS ENVIRONNEMENTAUX - Lumière du jour et lumière artificielle - Eviter : - La lumière du jour directe et non filtrée - La lumière artificielle directe et non filtrée - Globalement, les rayons UV, voleurs de couleurs et déclencheurs de processus chimiques - Obligation : - occulter les fenêtres et les couvrir de matériaux filtrants - Limiter au maximum l exposition à la lumière lors des consultations ou expositions 5

6 OPTIMALISER LES FACTEURS ENVIRONNEMENTAUX - Nettoyage du dépôt AMÉNAGER UN ENVIRONNEMENT DE TRAVAIL APPROPRIÉ - Espace de travail - Choix d un local frais et sec - Conditions stables - Eviter la lumière du jour directe - Utiliser une table bien plane et propre - Utiliser une table lumineuse avec lumière froide - Etre attentif aux odeurs de produits chimiques qui pourraient émaner des supports photographiques - Mesures de précautions personnelles - Se laver régulièrement les mains - Utiliser des gants en nylon - Porter un masque si nécessaire 6

7 MANIPULER CORRECTEMENT LES DOCUMENTS PHOTOGRAPHIQUES - Manipulation : - Prudence - Eviter les déformations lors de transports - Manipuler les grands formats à deux - Poser les documents avec la face comportant l émulsion vers le haut - Poser horizontalement les photos - Poser verticalement les négatifs sur plaques de verre - Ne pas empiler les photos! MANIPULER CORRECTEMENT LES DOCUMENTS PHOTOGRAPHIQUES - Nettoyer et préparer avant l emballage : - Utiliser un pinceau ou une brosse douce en poils d écureuil ou de martre pour dépoussiérer les documents - Eviter absolument l eau pour le nettoyage - Ôter les éléments métalliques et synthétiques qui peuvent provoquer des réactions chimiques - Ôter le ruban adhésif avec grande précaution - Ne pas utiliser de colles en contact avec les photos (risque de réaction chimique) - Eviter de dérouler une photo enroulée en cas de résistance du support - Enlever les verres des diapositives qui risquent de créeer un microclimat nuisible à la conservation - Isoler les pièces ayant subi des dommages visibles 7

8 CONDITIONNER AVEC DU MATÉRIEL ADÉQUAT Utiliser des conditionnements adaptés aux supports photographiques - conditionnement primaire, individuel à chaque photographie - conditionnement secondaire rassemblant plusieurs photographies conditionnées individuellement CONDITIONNER AVEC DU MATÉRIEL ADÉQUAT Matière synthétique sans enduit ou plastifiant Polyéthylène Polypropylène Polyester Avantages : durabilité, protection contre l eau, transparence Inconvénients : plus coûteux, non perméabilité aux émanations chimiques des supports Papier neutre, non blanchi au chlore Avantages : prix bas, protection contre la lumière, facile à plier, perméabilité aux émanations chimiques des supports Inconvénients : non transparence, fragilité, nécessité d un contrôle régulier 8

9 EMBALLER LES DOCUMENTS SELON LEUR TYPE Négatifs sur plaque de verre - individuellement dans des chemises à 4 rabats, émulsion vers le bas - rangement vertical dans une boîte adaptée Négatifs (films nitrate, films acétate de cellulose, films polyester) - enveloppes en papier pour négatifs ou pour diapositives - séparer les photos couleurs des photos noir et blanc Photos et tirages non fixées sur support - enveloppe en papier rangées horizontalement dans des boîtes adaptées Photos et tirages fixées sur support - séparer les photos par une feuille de papier adaptée - les placer dans des boîtes adaptées en position verticale EMBALLER LES DOCUMENTS SELON LEUR TYPE Albums photos tout dépend de l état de l album et de la qualité des matériaux en contact avec les photos. 9

10 IDENTIFIER LES DOMMAGES VISIBLES ET INTERVENIR À TEMPS Origine des dommages potentiels - Dégâts mécaniques - Dégâts biologiques : moisissures, insectes. Provoqués par de mauvaises conditions de conservation (température et humidité relative élevées) - Dégâts chimiques : décomposition du nitrate ou de l acétate, IDENTIFIER LES DOMMAGES VISIBLES ET INTERVENIR À TEMPS Type de dommages - Décomposition du nitrate : décoloration, palissement, surface collante, corrosion, support mou, réduction en poussière parer au problème en conservant à froid, mais processus inéluctable - Décomposition de l acétate ou syndrome du vinaigre ondulation du négatif, inégalités dans la couche d émulsion, apparition de «tunnels» parer au problème en conservant à froid, mais processus inéluctable 10

11 IDENTIFIER LES DOMMAGES VISIBLES ET INTERVENIR À TEMPS Type de dommages - Délaminage des négatifs sur plaque de verre : détachement de l émulsion parer au problème en conservant à froid, mais processus inéluctable - Altération des couleurs et décoloration des négatifs et tirages photos ondulation du négatif, inégalités dans la couche d émulsion, apparition de «tunnels» reconstitution numérique IDENTIFIER LES DOMMAGES VISIBLES ET INTERVENIR À TEMPS Type de dommages - Décoloration de la photographie couleurs parer au problème en conservant à froid à l abri de la lumière reconstitution numérique - Argentage ou enveloppe argentée des négatifs et tirages photos reflet métallique du côté de l émulsion (réaction chimique) parer au problème grâce à la réduction de l humidité ambiante 11

12 IDENTIFIER LES DOMMAGES VISIBLES ET INTERVENIR À TEMPS Type de dommages - Oxydoréduction des tirages sur papier photo Taches de couleur rouge-orange Pas de remède hormis la numérisation - Taches par contact avec de la colle sur les tirages éviter les colles en contact avec les tirages IDENTIFIER LES DOMMAGES VISIBLES ET INTERVENIR À TEMPS Type de dommages - Moisissures et insectes Taches dues au développement de microrganismes favorisés par un mauvais environnement Parer au problème par la prévention et/ou la mise en quarantaine des pièces infectées 12

13 GÉRER ET RENDRE ACCESSIBLE À LA RECHERCHE Utiliser les mêmes critères que pour les archives papier traditionnelles et les archives numériques Trier (éventuellement éliminer) Classer Inventorier (décrire) Numériser Diffuser (en respectant le droit à l image et le droit d auteur) QUID DES DOCUMENTS PHOTOGRAPHIQUES NUMÉRIQUES? Mêmes principes que pour la conservation et la gestion des archives numériques. 13

Archives photographiques

Archives photographiques Brochures de recommandations et de conseil 9 Archives photographiques è Recommandations pratiques pour leur conservation et gestion Version mars 2011 Archives générales du Royaume et Archives de l État

Plus en détail

Dans la série PRÉSERVATION PHYSIQUE DES DOCUMENTS D ARCHIVES

Dans la série PRÉSERVATION PHYSIQUE DES DOCUMENTS D ARCHIVES Dans la série PRÉSERVATION PHYSIQUE DES DOCUMENTS D ARCHIVES 1. LA PROTECTION PHYSIQUE Le plus tôt possible après l arrivée de nouveaux documents dans un centre d archives, trois opérations peuvent être

Plus en détail

ARCHIVES DIPLOMATIQUES PRESERVATION ET CONSERVATION

ARCHIVES DIPLOMATIQUES PRESERVATION ET CONSERVATION PRESERVATION ET CONSERVATION 1. Anticiper les dégradations Prévenir : tel est le maître-mot qui doit dicter nos actions lorsqu il faut préserver l état matériel d un document et allonger ainsi sa durée

Plus en détail

FORMATION À LA GESTION DES ARCHIVES

FORMATION À LA GESTION DES ARCHIVES FORMATION À LA GESTION DES ARCHIVES Conserver des documents numériques CONSERVER DES DOCUMENTS NUMÉRIQUES Conseils pratiques pour la gestion et la conservation de votre information numérique Méthodes de

Plus en détail

Le Papier, un Patrimoine fragile. Thomas Wierzbinski Conservateur des musées de Montélimar Restaurateur d oeuvres graphiques

Le Papier, un Patrimoine fragile. Thomas Wierzbinski Conservateur des musées de Montélimar Restaurateur d oeuvres graphiques Le Papier, un Patrimoine fragile Thomas Wierzbinski Conservateur des musées de Montélimar Restaurateur d oeuvres graphiques Les papiers Chiffon de lin vergé De 1336 à nos jours Fabrication artisanale Pâte

Plus en détail

FEUILLE DE ROUTE Tri des dégâts subis par les collections Groupe conservation Brassards jaunes

FEUILLE DE ROUTE Tri des dégâts subis par les collections Groupe conservation Brassards jaunes FEUILLE DE ROUTE Tri des dégâts subis par les collections Brassards jaunes No Nom Prénom Conservation ZONE DE SAUVETAGE IDENTIFIER ET CATEGORISER LE MATERIEL ZONE DE TRIAGE -> SECHAGE A L AIR ZONE DE TRAITEMENT

Plus en détail

Guide pour les expériences Texte d information pour le personnel enseignant / les MDS

Guide pour les expériences Texte d information pour le personnel enseignant / les MDS 1/5 Information: Le présent guide explique comment réaliser les expériences avec les élèves et quels informations et contenus leur transmettre à quel moment. Les dialogues et exemples de communication

Plus en détail

CONSERVATION DES DOCUMENTS RELIÉS

CONSERVATION DES DOCUMENTS RELIÉS ANATOMIE DU LIVRE Pour obtenir une définition des éléments constituants des reliures et des livres, veuillez consulter la capsule archivistique intitulée Anatomie du livre. CONSIDÉRATIONS GÉNÉRALES En

Plus en détail

FICHE 1: LA CONSERVATION PREVENTIVE

FICHE 1: LA CONSERVATION PREVENTIVE FICHE 1: LA CONSERVATION PREVENTIVE La conservation préventiveest l ensemble des actions indirectes qui consiste à prévenir les dégradations des collections par le contrôle de l environnement, des conditions

Plus en détail

Mise en oeuvre. Mise en oeuvre. Le carton, l humidité et la planéité. Les changements de dimensions des fibres

Mise en oeuvre. Mise en oeuvre. Le carton, l humidité et la planéité. Les changements de dimensions des fibres Mise en oeuvre Si vous travaillez avec du carton multijet et que vous l utilisez correctement, vous verrez qu il s agit d un matériau très accommodant. Sa construction multijet est à la base des nombreuses

Plus en détail

Pochettes pour la protection et l archivage

Pochettes pour la protection et l archivage Pochettes pour la protection 3 Le papier est sujet aux dégradations chimiques et biologiques. Mais les mauvaises manipulations entraînent aussi des dommages physiques qui peuvent conduire à des altérations

Plus en détail

FICHE 8: NETTOYER UN OBJET METALLIQUE ET TRAITER LA CORROSION

FICHE 8: NETTOYER UN OBJET METALLIQUE ET TRAITER LA CORROSION FICHE 8: NETTOYER UN OBJET METALLIQUE ET TRAITER LA CORROSION 1. La corrosion, principal acteur de dégradation d un objet métallique La corrosion est une altération produite par réaction chimique entre

Plus en détail

Dôme- Structure Gonflable. Description technique

Dôme- Structure Gonflable. Description technique Dôme- Structure Gonflable Description technique Description générale Les structures gonflables, ou dômes gonflables, permettent de couvrir des enceintes sportives de façon temporaire ou permanente, quelle

Plus en détail

3M Solutions Colles & Adhésifs pour l Industrie Rubans Mousse Acrylique 3M VHB VHB. l assemblage mécanique. Résistance Flexibilité

3M Solutions Colles & Adhésifs pour l Industrie Rubans Mousse Acrylique 3M VHB VHB. l assemblage mécanique. Résistance Flexibilité 3M Solutions Colles & Adhésifs pour l Industrie Rubans Mousse Acrylique 3M VHB VHB L alternative à l assemblage mécanique Résistance Flexibilité L ongévité F aites l expérience d un assemblage aux performances

Plus en détail

Fiche technique Octobre, 2010 Dernière version : Sept 1999

Fiche technique Octobre, 2010 Dernière version : Sept 1999 Scotch-Weld 49 Colle acrylique aqueuse Fiche technique Octobre, 2010 Dernière version : Sept 1999 Description Caractéristiques typiques La colle 3M Scotch-Weld 49 est une colle aqueuse, à haut extrait

Plus en détail

Projet. Politique de conservation du patrimoine archivistique. Service du greffe (Avril 2012)

Projet. Politique de conservation du patrimoine archivistique. Service du greffe (Avril 2012) Projet Politique de conservation du patrimoine archivistique Service du greffe (Avril 2012) Ensemble des documents, quel que soit leur date, leur nature ou leur support, réunis (élaborés ou reçus) par

Plus en détail

Protocole de Pré-désinfection, nettoyage et stérilisation pour les adaptateurs RISKONTROL

Protocole de Pré-désinfection, nettoyage et stérilisation pour les adaptateurs RISKONTROL I - Instructions pour la pré-désinfection / nettoyage manuel, décontamination et des adaptateurs RISKONTROL. Avertissements: Ne pas utiliser de laine d acier ou des produits de nettoyage abrasifs. Eviter

Plus en détail

Pochettes pour la protection et l archivage

Pochettes pour la protection et l archivage Pochettes pour la protection 3 Le papier est sujet aux dégradations chimiques et biologiques. Mais les mauvaises manipulations entraînent aussi des dommages physiques qui peuvent conduire à des altérations

Plus en détail

NOTICE PRODUIT. Sika MaxTack Invisible PRESENTATION. Colle transparente à base de résine en phase aqueuse à maintien immédiat et haute résistance

NOTICE PRODUIT. Sika MaxTack Invisible PRESENTATION. Colle transparente à base de résine en phase aqueuse à maintien immédiat et haute résistance NOTICE PRODUIT Colle transparente à base de résine en phase aqueuse à maintien immédiat et haute résistance PRESENTATION DOMAINES D APPLICATION est une colle mono composante, multi-usages et à haute résistance,

Plus en détail

LAVAGE À LA MAIN Recommandé pour les pièces imprimées multicolores et les pièces délicates.

LAVAGE À LA MAIN Recommandé pour les pièces imprimées multicolores et les pièces délicates. SOINS GENERAUX Lisez attentivement les étiquettes des vêtements Respectez toujours les recommandations des fabricants des machines à laver. Dissolvez bien les détergents pour que ceux-ci ne forment pas

Plus en détail

Conditions optimales de conservation

Conditions optimales de conservation Conditions optimales de conservation Humidité, température et éclairage Tous les objets d art sont sensibles aux fluctuations de température et d humidité ainsi qu aux conditions d éclairage. Le tableau

Plus en détail

3- Caractéristiques de détérioration et gestion des risques

3- Caractéristiques de détérioration et gestion des risques Guide d identification des matériaux photographiques à substrat plastique, émulsion de gélatine 3- Caractéristiques de détérioration et gestion des risques Parmi la panoplie de types de documents accumulés

Plus en détail

Notice de pose des films perforés pour vitrage LG Hausys de la série LM50000 / LM53000

Notice de pose des films perforés pour vitrage LG Hausys de la série LM50000 / LM53000 Page 1 Notice de pose des films perforés pour vitrage LG Hausys de la série LM50000 / LM53000 Introduction Les films perforés pour vitrage LG Hausys sont uniquement destinés à être posés sur des surfaces

Plus en détail

1. Identification de la substance ou préparation et de la Société. 2. Composition/ informations sur les composants

1. Identification de la substance ou préparation et de la Société. 2. Composition/ informations sur les composants Date d impression : 23/08/02 Valable à partir du : 08.08.01 Page: 1/7 1. Identification de la substance ou préparation et de la Société Données relatives au produit : Nom commercial : KNAUF ZADUR Mortier

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DES EMBALLAGES POUR ELASTOMERES SYNTHETIQUES. Avril 2006 MAT/SF

CAHIER DES CHARGES DES EMBALLAGES POUR ELASTOMERES SYNTHETIQUES. Avril 2006 MAT/SF CAHIER DES CHARGES DES EMBALLAGES POUR ELASTOMERES SYNTHETIQUES Avril 2006 MAT/SF CAHIER DES CHARGES DES EMBALLAGES POUR ELASTOMERES SYNTHETIQUES 1. REGLES GENERALES 1.1. Dimensions externes Maximum A.

Plus en détail

DÉTAILS DE CONSTRUCTION

DÉTAILS DE CONSTRUCTION PROFESSIONNE DES CHOIX LLE GUIDE D INSTALLATION DES PRODUITS RESISTO POUR DÉTAILS DE CONSTRUCTION 3 ET DIVERS TRAVAUX Des produits de qualité supérieure ayant fait leurs preuves. La gamnme de produits

Plus en détail

Expérience 2: Plaque dentaire Feuille de travail

Expérience 2: Plaque dentaire Feuille de travail Expérience 2: Colorations dentaires Information pour les enseignants 1/6 Tâche Objectif Matériel A l adolescence, fumer devient un sujet important. En plus des risques pour la santé, la coloration des

Plus en détail

DOMINO 1,rue de la Faltans Z.I. SUD 25220 ROCHE LES BEAUPRE tel/fax : 03 81 88 02 48 mobile : 06 71 28 85 26 e mail : domino@domino.

DOMINO 1,rue de la Faltans Z.I. SUD 25220 ROCHE LES BEAUPRE tel/fax : 03 81 88 02 48 mobile : 06 71 28 85 26 e mail : domino@domino. FICHE DE DONNEES DE SECURITE Selon 91/155/CEE 1. Identification de la substance/préparation et de la société/entreprise Nom du produit : EAU DE CUIVRE BLEUE Version 3 du 12/01/2010 Utilisation : détergent

Plus en détail

Pochettes pour la protection et l archivage

Pochettes pour la protection et l archivage Pochettes pour la protection et l archivage 3 Le papier est sujet aux dégradations chimiques et biologiques. Mais les mauvaises manipulations entraînent aussi des dommages physiques qui peuvent conduire

Plus en détail

TECNOLUX CR-48B. Mode d emploi

TECNOLUX CR-48B. Mode d emploi TECNOLUX CR-48B Mode d emploi REFRIGERATEUR SEMI CONDUCTEUR MODE D EMPLOI PRECAUTIONS DE SECURITE Lisez toutes les instructions avant d utiliser cet appareil. Appliquez toujours les précautions de sécurité

Plus en détail

ECOPHON HYGIENE FOODTEC A C3

ECOPHON HYGIENE FOODTEC A C3 ECOPHON HYGIENE FOODTEC A C Ecophon Hygiene Foodtec A C est un système de plafond acoustique, de mur à mur où conçu pour des lieu où le niveau de contamination est élevé, et où un nettoyage fréquent est

Plus en détail

Blanc. Unité d emballage : voir liste des prix Longueur de rouleau : 25,00 m Largeur de rouleau : 5,00 m Poids de rouleau : 18,125 kg

Blanc. Unité d emballage : voir liste des prix Longueur de rouleau : 25,00 m Largeur de rouleau : 5,00 m Poids de rouleau : 18,125 kg Toitures Fiche technique Édition 03.2011 Identificatie no. 02 09 45 05 100 0 000006 Version no. 4 Sarnavap 500E Pare-vapeur Description de produit Sarnavap 500E est un pare-vapeur sans trame à base de

Plus en détail

FICHE DE POSE FILMS AUTOMOBILES FPP.7.3.2.Auto A 07.07 SOMMAIRE

FICHE DE POSE FILMS AUTOMOBILES FPP.7.3.2.Auto A 07.07 SOMMAIRE FICHE DE POSE FILMS AUTOMOBILES FPP.7.3.2.Auto A 07.07 METHODE DE POSE ET DE DEPOSE Film de Protection Solaire FILM AUTOMOBILE MATERIEL NECESSAIRE Un PULVITRE (pulvérisateur (11 litres) Une raclette MARJO

Plus en détail

Système d'exposition au flash Trodat B1511+ Manuel. Version 1.0

Système d'exposition au flash Trodat B1511+ Manuel. Version 1.0 Système d'exposition au flash Trodat B1511+ Manuel Version 1.0 Table des matières 1) Champ d'utilisation... 2 2) Instructions du sécurité du produit... 2 3) Commandes et fonctions... 1 4) Fonctionnement...

Plus en détail

CONSEILS DE CONSERVATION N 1:

CONSEILS DE CONSERVATION N 1: CONSEILS DE CONSERVATION N 1: Protéger les archives familiales L intérêt envers la généalogie et la recherche sur les histoires de famille ont beaucoup grandi. On a de nos jours, un plus grand besoin de

Plus en détail

EXISTANT : ORIGINES, DIAGNOSTIC ET TRAITEMENTS

EXISTANT : ORIGINES, DIAGNOSTIC ET TRAITEMENTS L HUMIDITÉ DANS LE BÂTI B EXISTANT : ORIGINES, DIAGNOSTIC ET TRAITEMENTS Pour comprendre comment agit l humiditl humidité,, il faut d abord d connaître Comment s effectuent la pénétration et la propagation

Plus en détail

ÉCRANS DE SOUS-TOITURE ET PARE-VAPEUR

ÉCRANS DE SOUS-TOITURE ET PARE-VAPEUR ÉCRANS DE SUS-TITURE ET PARE-VAPEUR PRIX DE VENTE AU 01.04.2014 www.fakro.be.be 1 H 2 AVEZ-VUS UN TIT BIEN RESPIRANT? UN BN ÉCRAN DE SUS-TITURE - UN ÉLÉMENT ES- SENTIEL PUR UN TIT BIEN ÉTANCHE ET CALRIFUGE

Plus en détail

CONSIGNES POUR LE NETTOYAGE ET LA DESINFECTION DES DISPOSITIFS MEDICAUX

CONSIGNES POUR LE NETTOYAGE ET LA DESINFECTION DES DISPOSITIFS MEDICAUX Conformément à la législation, les dispositifs médicaux ne peuvent être mis en service ou utilisés s ils présentent des défauts pouvant mettre en danger les patients, les soignants ou des tiers. Concernant

Plus en détail

Rapport d hygiène pour le département du service d ambulance

Rapport d hygiène pour le département du service d ambulance Rapport d hygiène pour le département du service d ambulance Dans le cadre des exigences de qualité posées, l on aimerait savoir dans quelle mesure le nettoyage et la désinfection des ambulances suffisent

Plus en détail

Guide pratique sur Utilisation du matériel de présentation pédagogique

Guide pratique sur Utilisation du matériel de présentation pédagogique Guide pratique sur Utilisation du matériel de présentation pédagogique Sommaire 1 Introduction 3 2 Tableau Blanc 3 3 Tableau papier 4 4 Rétroprojecteur 5 5 Projecteur de diapositives 6 5.1 Le matériel

Plus en détail

Traitement de l air en piscines couvertes

Traitement de l air en piscines couvertes Traitement de l air en piscines couvertes Notions générales Le confort thermique: L objectif du traitement de l air est d assurer le confort thermique des personnes, tout en minimisant la dépense énergétique.

Plus en détail

maison-et-compagnie.com

maison-et-compagnie.com FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ Nom de la préparation : CREME NETTOYANTE PLAQUES VITROCERAMIQUES ET INDUCTIONS 1 IDENTIFICATION DE LA PRÉPARATION ET DE LA SOCIÉTÉ Nom du produit : CREME NETTOYANTE PLAQUES

Plus en détail

Fiche technique Mai, 2011 Dernière version : Oct 2010. Produits transparents : SJ 3460 : non adhésif SJ 3560 : Muni d un adhésif acrylique VHB

Fiche technique Mai, 2011 Dernière version : Oct 2010. Produits transparents : SJ 3460 : non adhésif SJ 3560 : Muni d un adhésif acrylique VHB Dual Lock 250 Système de fixation ouvrable et refermable Fiche technique Mai, 2011 Dernière version : Oct 2010 Description du produit Produits transparents : SJ 3460 : non adhésif SJ 3560 : Muni d un adhésif

Plus en détail

LA PRÉVENTION DE LA PROLIFÉRATION DES MOISISSURES DANS LES BÂTIMENTS

LA PRÉVENTION DE LA PROLIFÉRATION DES MOISISSURES DANS LES BÂTIMENTS LA PRÉVENTION DE LA PROLIFÉRATION DES MOISISSURES DANS LES BÂTIMENTS Les moisissures dans les bâtiments Qu est-ce que la moisissure? Les moisissures dans l environnement Champignons microscopiques à croissance

Plus en détail

La pureté de l air soufflé ou pulvérisé dans une cabine influe directement sur la qualité de la finition des supports.

La pureté de l air soufflé ou pulvérisé dans une cabine influe directement sur la qualité de la finition des supports. La pureté de l air soufflé ou pulvérisé dans une cabine influe directement sur la qualité de la finition des supports. L élimination des polluants liquides et solides nécessite un changement régulier des

Plus en détail

Guide. des bonnes pratiques d hygiène pour les fabrications de produits laitiers et fromages fermiers. Le nettoyage

Guide. des bonnes pratiques d hygiène pour les fabrications de produits laitiers et fromages fermiers. Le nettoyage Guide des bonnes pratiques d hygiène pour les fabrications de produits laitiers et fromages fermiers Le nettoyage 41 Le nettoyage Le nettoyage consiste à éliminer toute souillure visible. Attention Ne

Plus en détail

ECO-CONSTRUCTION : L ISOLATION ECOLOGIQUE

ECO-CONSTRUCTION : L ISOLATION ECOLOGIQUE Annexe 1 Page 1 1. FINALITES DE L UNITE DE FORMATION 1.1. FINALITES GENERALES Dans le respect de l article 7 du décret de la Communauté française du 16 avril 1991 organisant l enseignement de promotion

Plus en détail

DIFUSTOP ALU 3000-K PARE-VAPEUR TYPE A Pare-vapeur auto-adhésif armé, valeur Sd 1500 mètres

DIFUSTOP ALU 3000-K PARE-VAPEUR TYPE A Pare-vapeur auto-adhésif armé, valeur Sd 1500 mètres DIFUSTOP ALU 3000K PAREVAPEUR TYPE A Parevapeur autoadhésif aré, valeur Sd 1500 ètres Parevapeur autoadhésif feré à la diffusion de vapeur d eau, coposé d aluiniu enduit, d une arature tissée en polypropylène

Plus en détail

Entretenez votre bonheur

Entretenez votre bonheur GUIDE D ENTRETIEN Entretenez votre bonheur Commencez avec vos meubles en bois et terrasse Rectavit PROTECTION TOTALE contre le vieillissement, la décoloration et les saletés Légende Vos meubles en bois

Plus en détail

CONSERVATION DES DOCUMENTS RELIÉS

CONSERVATION DES DOCUMENTS RELIÉS ANATOMIE DU LIVRE Pour obtenir une définition des éléments constituants des reliures et des livres, veuillez consulter la capsule archivistique intitulée Anatomie du livre. RECOMMANDATION 1 - AMÉNAGEMENT

Plus en détail

RIEN QUE POUR VOS YEUX

RIEN QUE POUR VOS YEUX RIEN QUE POUR VOS YEUX Ceux qui ne regardent pas bien ne voient pas les dangers qui les entourent. Presque chaque jour, les travailleurs sont confrontés sur leur lieu de travail à un large éventail de

Plus en détail

Filière de restauration photochimique

Filière de restauration photochimique Filière de restauration photochimique Depuis 1991, date de l accélération du plan de sauvegarde et de restauration des films anciens par le ministère de la Culture, le laboratoire des Archives françaises

Plus en détail

Energie et construction

Energie et construction Energie et construction Cycle technique 2014 Formations supportées par la Wallonie Vincent Jadinon, ing. Conseiller Principal Division "Avis Techniques" Isolation thermique des toitures plates Les Isnes

Plus en détail

Libre-Service de l agence ISOPAR Garges-lès-Gonesse

Libre-Service de l agence ISOPAR Garges-lès-Gonesse Libre-Service de l agence ISOPAR Garges-lès-Gonesse 60 Tarif Public H.T. (réservé aux professionnels) Verre cellulaire FOAMGLAS T4+ FOAMGLAS S3 FOAMGLAS F FOAMGLAS TAPERED FOAMGLAS BOARD PANNEAU READY

Plus en détail

MANUEL SUR L INFORMATION ET LA DOCUMENTATION EN MATIÈRE DE PROPRIÉTÉ INDUSTRIELLE. Réf. : Normes ST.7/E page : 3.7.5.0 NORME ST.

MANUEL SUR L INFORMATION ET LA DOCUMENTATION EN MATIÈRE DE PROPRIÉTÉ INDUSTRIELLE. Réf. : Normes ST.7/E page : 3.7.5.0 NORME ST. Réf. : Normes ST.7/E page : 3.7.5.0 NORME ST.7/E PRINCIPES DIRECTEURS RELATIFS AUX MICROFICHES ÉTABLIES PAR PROCÉDÉ PHOTO-OPTIQUE Avertissement du Bureau international La technique des microformes qui

Plus en détail

ISOLATION ACOUSTIQUE 7.14-0.5CHF-KT01-KT

ISOLATION ACOUSTIQUE 7.14-0.5CHF-KT01-KT ISOLATION ACOUSTIQUE VUE D ENSEMBLE Fonction Absorption des bruits aériens Isolement aux bruits aériens Absorption des bruits solidiens Isolation contre la chaleur et le froid Champ d application Installations

Plus en détail

Béton ciré sols & murs

Béton ciré sols & murs Béton ciré sols & murs FICHE PRATIQUE BÉTON CIRÉ SOLS & MURS 1 Les nouveautés apportées par Cirex System Face à la demande croissante et à l engouement des médias pour le béton ciré, Cirex System a décidé

Plus en détail

3 - Pochettes pour la protection et l archivage

3 - Pochettes pour la protection et l archivage 3 - ochettes pour la protection et l archivage e papier est sujet aux dégradations chimiques et biologiques. Mais les mauvaises manipulations entraînent aussi des dommages physiques qui peuvent conduire

Plus en détail

Evolution des exigences réglementaires de consommation énergétique des bâtiments neufs : une rupture opérée par le Grenelle Environnement

Evolution des exigences réglementaires de consommation énergétique des bâtiments neufs : une rupture opérée par le Grenelle Environnement SEMIN TECHNIC, étanchéité à l air ] Étanchéité à l air Les murs extérieurs, plancher, toiture, portes et fenêtres constituent l enveloppe d un bâtiment. C est elle qui sépare le milieu intérieur du milieu

Plus en détail

Fiche Technique. Désinsectisation par voie aérienne des locaux vides Usage Professionnel

Fiche Technique. Désinsectisation par voie aérienne des locaux vides Usage Professionnel USAGE : Usage Biocide (type produit 18) : Désinsectisation des locaux vides dans les industries alimentation animale & élevages. INDICATION : Traitement insecticide et acaricide des locaux vides. Industrie

Plus en détail

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté ou traduit

Plus en détail

appliquée aux emballages alimentaires

appliquée aux emballages alimentaires La méthode HACCP La méthode HACCP appliquée aux emballages alimentaires 1- La réglementation des matériaux au contact des aliments Quels contaminants issus des emballages dans les aliments? Des contaminants

Plus en détail

Les étiquettes de danger et leur signification (transport)

Les étiquettes de danger et leur signification (transport) Les étiquettes de danger et leur signification (transport) 1 Explosif 2.2 Gaz non inflammable et non toxique 3 + 2.1 Liquide ou gaz inflammable 4.1 Solide inflammable 4.2 Spontanément inflammable 4.3 Dégage

Plus en détail

NOTICE D UTILISATION

NOTICE D UTILISATION BOUILLOIRE ELECTRIQUE 1.2 LITRES REF XB6238H 230V~ 50Hz 1200W NOTICE D UTILISATION LIRE ATTENTIVEMENT LES INSTRUCTIONS SUIVANTES AVANT TOUTE PREMIERE UTILISATION GARANTIE 1 AN sur présentation du ticket

Plus en détail

Filtres à air dans les systèmes de ventilation

Filtres à air dans les systèmes de ventilation Filtres à air dans les systèmes de ventilation Figure no 1 Filtres à air disponibles dans l offre d Alnor Les filtres sont utilisés dans les systèmes de ventilation pour assurer une protection contre la

Plus en détail

Membrane synthétique d étanchéité pour toitures

Membrane synthétique d étanchéité pour toitures EN 13956 Membrane synthétique d étanchéité pour toitures DESCRIPTION Mapeplan T B est un membrane synthétique en FPO obtenue par le procédé de fabrication multi-extrusion coating, avec des matières premières

Plus en détail

INDUSTRIES TECHNIQUES

INDUSTRIES TECHNIQUES Version 2 «Chimiste» Le métier s entend exercé par des femmes et des hommes. L emploi du pronom personnel «il» est donc générique et concerne autant les femmes que les hommes. APPELLATION(S) DU METIER

Plus en détail

Un traitement efficace contre l humidité ascensionnelle

Un traitement efficace contre l humidité ascensionnelle WILLCO Dry Wall Un traitement efficace contre l humidité ascensionnelle RAPIDE Pas de forages multiples, pas de temps d attente jusqu à saturation pendant l injection forage et injection en une seule opération!

Plus en détail

La moisissure. Causes Prévention Combattre

La moisissure. Causes Prévention Combattre La moisissure Causes Prévention Combattre Moisissure La moisissure, qu est-ce que c est? Elément écologique indissociable de notre environnement naturel. Terme générique désignant une multitude d espèces

Plus en détail

Grand Format. Manuel d utilisation. Laminateur à froid SL2-1650 PLASTIFICATION A FROID

Grand Format. Manuel d utilisation. Laminateur à froid SL2-1650 PLASTIFICATION A FROID Grand Format Laminateur à froid Manuel d utilisation SL2-1650 PLASTIFICATION A FROID GRAPHIC SYSTEMS France Manuel d utilisation SL2-1650 01/2013 1/15 Introduction Merci d avoir fait l acquisition d un

Plus en détail

Rénovation des fenêtres

Rénovation des fenêtres Enjeux : (Energétique / patrimoniaux) Rénovation des fenêtres Le changement des fenêtres (ou vitrages), réduit les consommations de chauffage, fait diminuer l effet paroi froide et les condensations, améliore

Plus en détail

Membrane élastomère PLASET

Membrane élastomère PLASET Membrane élastomère PLASET P DESCRIPTION La membrane élastomère PLASET est un composé polymérique synthétique en émulsion, constitué de deux fractions. Appliqué sous forme liquide, le produit a été spécifiquement

Plus en détail

Tout savoir sur : L utilisation de votre flaconnage

Tout savoir sur : L utilisation de votre flaconnage Tout savoir sur : L utilisation de votre flaconnage Sommaire Instructions pour l utilisation de votre flaconnage... 3 Recommandations générales sur les prélèvements... 7 Le protocole de cerclage des glacières...

Plus en détail

BACCALAUREAT PROFESSIONNEL HYGIENE ET ENVIRONNEMENT

BACCALAUREAT PROFESSIONNEL HYGIENE ET ENVIRONNEMENT BACCALAUREAT PROFESSIONNEL HYGIENE ET ENVIRONNEMENT SESSION 2012 SUJET EPREUVE E2 B2 Epreuve scientifique et technique Etude technique de chantiers Durée : 3 heures Coefficient : 2 Les documents-réponses

Plus en détail

Utilisations identifiées pertinentes de la substance ou du mélange et utilisations déconseillées Conditions d'utilisation recommandées Colmatant

Utilisations identifiées pertinentes de la substance ou du mélange et utilisations déconseillées Conditions d'utilisation recommandées Colmatant SECTION 1: Identification de la substance/du mélange et de la société/l entreprise Identificateur de produit Nom commercial Utilisations identifiées pertinentes de la substance ou du mélange et utilisations

Plus en détail

Le fabricant de marqueurs nouvelle génération...

Le fabricant de marqueurs nouvelle génération... Le fabricant de marqueurs nouvelle génération... 11 Coloris Fixolid T Sans Toluène ni xylène Encre à fort pouvoir d adhérence Forte résistance aux intempéries et aux agressions chimiques Indélébile après

Plus en détail

PEINTURE PISCINES ET BASSINS Peinture à base de résine acrylique Destination Dilution & nettoyage Séchage Matériel d application

PEINTURE PISCINES ET BASSINS Peinture à base de résine acrylique Destination Dilution & nettoyage Séchage Matériel d application V 1.2 Révision 3 du 01.03.12 PEINTURE PISCINES ET BASSINS Peinture à base de résine acrylique Destination Dilution & nettoyage Séchage Matériel d application Définition : 45 minutes Peinture satinée phase

Plus en détail

C O N S E I L. C a s t o r a m a. La moquette page 2 La préparation page 2&3 La pose. La pose «spécial escalier» page 6 La finition page 6

C O N S E I L. C a s t o r a m a. La moquette page 2 La préparation page 2&3 La pose. La pose «spécial escalier» page 6 La finition page 6 40.03 POSER UNE MOQUETTE C O N S E I L C a s t o r a m a La moquette page 2 La préparation page 2&3 La pose pages 3&4&5 La pose «spécial escalier» page 6 La finition page 6 page 1/6 - Fiche Conseil n 40.03

Plus en détail

Pochettes et chemises pour la protection et l archivage

Pochettes et chemises pour la protection et l archivage Pochettes et chemises pour la protection et l archivage Pochettes en papier permanent 2 côtés ouverts en L Pochette réalisée en papier permanent CHRONOS blanc naturel 120 gr/m 2. Papier 100% pâtes chimiques

Plus en détail

KELATE MR6 TRAITEMENT DE SURFACE REACTIF POUR PASSIVATION DE ROUILLE RESIDUELLE SUR ACIER

KELATE MR6 TRAITEMENT DE SURFACE REACTIF POUR PASSIVATION DE ROUILLE RESIDUELLE SUR ACIER KELATE MR6 TRAITEMENT DE SURFACE REACTIF POUR PASSIVATION DE ROUILLE RESIDUELLE SUR ACIER INFORMATION PRODUIT INTRODUCTION La durabilité d un système dépend tout autant de la préparation de la surface

Plus en détail

Sélection et utilisation de gants

Sélection et utilisation de gants Fiche de sécurité chimique #1 Sélection et utilisation de gants Il est impératif de se protéger les mains avec des gants lors de la manipulation de produits chimiques. Il faut toutefois être conscient

Plus en détail

Nouveautés 2010. Les innovations de Ampack. ISO 9001:2008 Swiss Research. Jahre Garantie Ans Garantie Anni Garanzia Years Warranty

Nouveautés 2010. Les innovations de Ampack. ISO 9001:2008 Swiss Research. Jahre Garantie Ans Garantie Anni Garanzia Years Warranty Nouveautés 2010 Les innovations de Ampack Jahre Garantie Ans Garantie Anni Garanzia Years Warranty ISO 9001:2008 Swiss Research Table des matières Ampacoll XT 60, ruban adhésif à double rainure 4 Ampatex

Plus en détail

Rubans d installation électrique

Rubans d installation électrique Rubans d installation électrique Fiabilité exceptionnelle des rubans Scotch Répondent à l ensemble des applications d isolation basse tension et haute tension L expertise du 1 er fabricant mondial de rubans

Plus en détail

Fiche d Informations Batteries

Fiche d Informations Batteries Fiche d Informations Batteries Modules en oxyde d argent/aluminium non imprégnés Conformément au règlement REACH (CE 1907/2006, art.31) et à la norme OSHA (29 CFR 1910.1200), les batteries sont des ARTICLES

Plus en détail

Imprimante HP Color LaserJet série CP1510 Guide Papier et supports d impression

Imprimante HP Color LaserJet série CP1510 Guide Papier et supports d impression Imprimante HP Color LaserJet série CP1510 Guide Papier et supports d impression Copyright et licence 2007 Copyright Hewlett-Packard Development Company, L.P. Il est interdit de reproduire, adapter ou traduire

Plus en détail

DETERGENT DETERGENT DESINFECTANT DESINFECTANT

DETERGENT DETERGENT DESINFECTANT DESINFECTANT DETERGENT DETERGENT DESINFECTANT DESINFECTANT I LES DETERGENTS a) Définition : Substances utilisées pour le lavage ou le nettoyage. Le détergent a uniquement des propriétés nettoyantes. Il ne détruit pas

Plus en détail

Initiation à la photographie sous marine

Initiation à la photographie sous marine Initiation à la photographie sous marine 1. Présentation de l appareil photo 2. La photo sous marine (1/2) 3. La photo sous marine (2/2) 4. Traitement numérique Présentation de l appareil photo 1. Les

Plus en détail

Guardian Clarity Verre antireflet

Guardian Clarity Verre antireflet Guardian Clarity Verre antireflet Contrairement au verre ordinaire, Guardian Clarity offre une vision optimale des matériaux et des objets exposés. DANS UN MONDE TOUJOURS PLUS DOMINÉ PAR L IMAGE, UNE VISION

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE : NOTION DE CONSERVATION

FICHE TECHNIQUE : NOTION DE CONSERVATION LE SERVICE D INFORMATION ET DE DOCUMENTATION SID, Mars 2009 DE LA FONDATION ALLIANCE FRANÇAISE FICHE TECHNIQUE : NOTION DE CONSERVATION D UN FONDS D ARCHIVES D UNE ALLIANCE FRANÇAISE. SOMMAIRE Les objectifs...

Plus en détail

Pieri Prelor Vario Lasure pour béton

Pieri Prelor Vario Lasure pour béton Cahier des Charges de Mise en Œuvre Pieri Prelor Vario Lasure pour béton A) Pieri Prelor Vario Primaire B) Pieri Prelor Vario Lasure teintée C) Pieri Prelor Vario Mat Finition mate (optionnelle) D) Applicateurs

Plus en détail

Mise en œuvre du freine-vapeur pro clima INTELLO (PLUS) & lattes de montage

Mise en œuvre du freine-vapeur pro clima INTELLO (PLUS) & lattes de montage Cahier des charges Mise en œuvre du freine-vapeur pro clima INTELLO (PLUS) & lattes de montage 1 Etanchéité a l air / freine-vapeur pro clima INTELLO (PLUS) Programme Le freine-vapeur pro clima INTELLO

Plus en détail

Donnez de la valeur à vos espaces Impressions grands formats - Nos solutions

Donnez de la valeur à vos espaces Impressions grands formats - Nos solutions Donnez de la valeur à vos espaces Impressions grands formats - Nos solutions IMPRESSION EN SUBLIMATION Présentation POURQUOI CHOISIR DES VISUELS EN TISSU? Les visuels en tissu sont adaptés aux métiers

Plus en détail

CARE, HANDLING, AND STORAGE OF PHOTOGRAPHS ENTRETIEN, MANIPULATION EL CUIDADO, MANIPULACIÓN ET RANGEMENT DES PHOTOGRAPHIES

CARE, HANDLING, AND STORAGE OF PHOTOGRAPHS ENTRETIEN, MANIPULATION EL CUIDADO, MANIPULACIÓN ET RANGEMENT DES PHOTOGRAPHIES CARE, HANDLING, AND STORAGE OF PHOTOGRAPHS By Mark Roosa Library of Congress Revised and updated by Andrew Robb, 2002 EL CUIDADO, MANIPULACIÓN Y ALMACENAMIENTO DE FOTOGRAFÍA Traducción española ENTRETIEN,

Plus en détail

MODE D EMPLOI DU SYSTEME DST

MODE D EMPLOI DU SYSTEME DST MODE D EMPLOI DU SYSTEME DST Sommaire Sommaire...2 Quelques explications!...3 Les différentes étapes...3 Paramétrage de l imprimante OKI C910...4 Impression de la sous couche...5 Recommandations...5 Retardeur

Plus en détail

REMISE EN ÉTAT DES OUVRAGES EN PLÂTRE APRÈS INONDATION

REMISE EN ÉTAT DES OUVRAGES EN PLÂTRE APRÈS INONDATION FICHE CONSEIL N 2 REMISE EN ÉTAT DES OUVRAGES EN PLÂTRE APRÈS INONDATION (Plaques, carreaux, enduits) Ces préconisations communes des Industriels du plâtre ont pour but d aider l expert mandaté dans son

Plus en détail

RENOVATION TOITURES DOSSIER TECHNIQUE

RENOVATION TOITURES DOSSIER TECHNIQUE TECHNICLEAN TOITURES TECHNICIDE + TECHNICIDE + CONCENTRÉ TECH-COLOR NANO TECHNIROC AQUA DUO TECHNIROC AQUA 2 TABLE DES MATIERES 1 RE ÉTAPE NETTOYAGE (DÉMOUSSAGE) DE LA TOITURE A. Nettoyage mécanique B.

Plus en détail

Le guide de l utilisateur THE FLEXIBLE PACKAGING COMPANY

Le guide de l utilisateur THE FLEXIBLE PACKAGING COMPANY De Professionnel à Professionnel Le guide de l utilisateur THE FLEXIBLE PACKAGING COMPANY UNTERLAND FLEXIBLE PACKAGING AG Etant l un des producteurs leader sur le marché des films techniques depuis plus

Plus en détail

Guide Pratique des Emballages

Guide Pratique des Emballages Guide Pratique des Emballages Fromages lactiques fermiers Centre Fromager de Bourgogne Sommaire Introduction Questions préalables au choix d un emballage Tableau d aide à la décision Les emballages papiers

Plus en détail

Présentation et préservation des portraits jet d encre

Présentation et préservation des portraits jet d encre Présentation et préservation des portraits jet d encre Complément visuel de l épisode 2 Déclencheur, le podcast qui parle photos www.declencheur.com Distribution, copyright Ce document est 2006, Benoît

Plus en détail

HP Color LaserJet MFP série CM1312 Guide du papier et des supports d'impression

HP Color LaserJet MFP série CM1312 Guide du papier et des supports d'impression HP Color LaserJet MFP série CM1312 Guide du papier et des supports d'impression Copyright et licence 2008 Copyright Hewlett-Packard Development Company, L.P. Il est interdit de reproduire, adapter ou traduire

Plus en détail