Voyage d une lettre : situation d apprentissage et d évaluation (SAÉ) en littératie volet lecture au 1 er cycle du primaire

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Voyage d une lettre : situation d apprentissage et d évaluation (SAÉ) en littératie volet lecture au 1 er cycle du primaire"

Transcription

1 Voyage d une lettre : situation d apprentissage et d évaluation (SAÉ) en littératie volet lecture au 1 er cycle du primaire Lizanne Lafontaine Professeure agrégée de didactique du français Université du Québec en Outaouais, campus de Saint-Jérôme Marie-Claude Moquin Enseignante en adaptation scolaire Unité d intervention santé mentale jeunesse (primaire) Saint-Jérôme Isabelle Clément Enseignante, École Saint-Joseph, Saint-Jérôme Julie Perreault Enseignant, École de la Durantaye, Saint-Jérôme Le complément direct Vivre le primaire, volume 25, numéro 4, automne 2012

2 Le complément direct est une publication virtuelle en ligne de l Association québécoise des enseignantes et des enseignants du primaire (AQEP). Le complément direct se veut un prolongement à la revue imprimée Vivre le primaire, la revue trimestrielle de l AQEP. Les textes apparaissant dans Le complément direct en ligne n engagent que la responsabilité des auteurs et, à moins de mention contraire, ne constituent pas une prise de position de l Association québécoise des enseignantes et des enseignants du primaire. Afin de donner aux auteurs des articles toute la reconnaissance à laquelle ils ont droit, il importe de préciser que la reproduction d articles issus de la présente publication n est autorisée qu à des fins éducatives, en mentionnant la source. En outre, un article publié depuis plus d un an dans la revue Vivre le primaire et dans Le complément direct en ligne peut être reproduit sur un site Web, mais à la condition d avoir au préalable obtenu l accord écrit de l auteur et de l AQEP. L utilisation du masculin n a d autre but que d alléger les textes. Conseil d administration Stéphan Lenoir président et responsable des communications Josée Therrien vice-présidente et directrice du congrès Julie St-Pierre directrice administrative et trésorière Martin Lépine rédacteur en chef de la revue Audrey Cantin responsable de la littérature jeunesse et des prix Jacinthe Mylène Leroux responsable des ressources et du développement Isabelle Forget secrétaire Coordonnées AQEP Université de Montréal Pavillon Marie-Victorin, FSE CRIFPE 90, avenue Vincent-D Indy, bureau C-559 Montréal (Québec) H2V 2S AQEP Rédacteur en chef Martin Lépine Directrice administrative Julie St-Pierre Comité de lecture et d animation Anne Brault-Labbé, Carole Constantin, Louis Laroche, Julie St-Onge, Sandra Thériault Coordonnatrice Louise Paquin Correctrice-réviseure Michèle Jean Conception de la grille CD Martin Lépine Responsable des communications Stéphan Lenoir Infographie Paquin design graphique Courriel Dépôt légal Bibliothèque nationale du Québec ISSN

3 Voyage d une lettre : situation d apprentissage et d évaluation (SAÉ) en littératie volet lecture au 1 er cycle du primaire Auteurs : Lizanne Lafontaine Professeure agrégée de didactique du français Université du Québec en Outaouais, campus de Saint-Jérôme Marie-Claude Moquin Enseignante en adaptation scolaire Unité d intervention santé mentale jeunesse (primaire) Saint-Jérôme Isabelle Clément Enseignante École Saint-Joseph, Saint-Jérôme Julie Perreault Enseignante École de la Durantaye, Saint-Jérôme Cette SAÉ a été élaborée dans le cadre d un projet de recherche financé par le ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport 1 et par la Commission scolaire de la Rivière-du-Nord (libération des enseignants). Cette SAÉ intégrant des moyens concrets pour travailler la littératie volet lecture fait suite à notre article publié dans ce numéro et intitulé : La situation d apprentissage et d évaluation (SAÉ) en littératie : outil de planification pédagogique. RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX Discipline concernée : Durée nombre de périodes Français Phase de préparation : 1 période d environ 50 minutes Phase de réalisation : 3 à 4 périodes d environ 50 minutes

4 Phase d intégration : 3 périodes d environ 50 minutes Cycle : Thématique : Titre de la SAÉ : Titre des livres : 1 er cycle Le courrier Voyage d une lettre Ahlberg, J., et Ahlberg, A. (1987). Le gentil facteur ou Lettres à des gens célèbres. Paris : Albin Michel Jeunesse Gravett, E. (2006). Chers maman et papa. Paris : Kaléidoscope Les liens entre la SAÉ et l élève : les connaissances préalables Connaitre le fonctionnement du courrier postal. Se familiariser avec diverses intentions de lecture et types d écrits (invitation, carte de vœux, publicité, facture, etc.). Apprendre les bases de la correspondance écrite. Communiquer à l aide du courrier traditionnel et électronique Intention de communication de la SAÉ : Amener les élèves à comprendre le fonctionnement du courrier et à explorer diverses formes de correspondance écrite. Moyens concrets permettant d intégrer la littératie : Recevoir un objet de correspondance écrite et apporter à l école le contenu de sa boite postale. Se familiariser avec le milieu de la poste. Connaitre les différentes étapes du parcours de la poste (lecture, visite du bureau de poste, vidéo, etc.). Se familiariser avec des œuvres littéraires variées et permettre aux enfants de les apporter à la maison. Prendre conscience qu il existe des conventions lorsque l on veut envoyer une lettre par la poste. Connaitre le parcours d une lettre que l on envoie ou que l on reçoit par la poste.

5 Créer, écrire et envoyer une carte postale ou électronique. Recevoir une carte postale et la lire. Domaines généraux de formation : Média Orientation et entrepreneuriat Vivre-ensemble et citoyenneté Compétences disciplinaires et composantes : Lire des textes variés : Utiliser le contenu des textes à diverses fins. Construire du sens à l aide de son bagage de connaissances et d expériences. Utiliser les stratégies, les connaissances et les techniques requises par la situation de lecture. Réagir à une variété de textes lus. Apprécier des œuvres littéraires : Recourir aux œuvres littéraires à diverses fins. Porter un jugement critique ou esthétique sur les œuvres explorées. Stratégies de lecture qui seront exploitées dans la SAÉ (référentiel de la CSRDN) : Je survole le texte et les images. Je pense à mon intention de lecture. Je m arrête pour penser à ce que j ai lu. Élément(s) critique(s) en lecture ciblé(s) dans la SAÉ : Vocabulaire Compréhension Compétences transversales : Communiquer de façon appropriée Mettre en œuvre sa pensée créatrice Connaissances à évaluer selon la Progression des apprentissages : Apprécier des œuvres littéraires A) Connaissances 2. Parties d un livre (p. 77) a. Relever les éléments de la page couverture (ex. : titre, auteur, illustrateur, maison d édition, collection)

6 L élève le fait par lui-même à la fin du 1 er cycle. Lire des textes variés Utilisation des connaissances et des stratégies en lecture (p. 73) 1. Construire du sens à l aide de son bagage de connaissances et d expériences 1.1 Compréhension b. Se remémorer l ensemble du texte et les éléments les plus importants L élève apprend à le faire avec l intervention de l enseignant. 3. Utiliser le contenu des textes à diverses fins (p. 74) c. Se servir des textes littéraires et courants pour c. Stratégies i. Acquérir des connaissances sur le monde L élève apprend à le faire avec l intervention de l enseignant. 2. Gestion de la compréhension 2.1 Préparation à la lecture a. Survoler le texte pour anticiper le contenu i. Observer la page couverture, le titre, les illustrations L élève le fait par lui-même à la fin du 1 er cycle. b. Préciser son intention de lecture et la garder à l esprit L élève apprend à le faire avec l intervention de l enseignant. A. CONNAISSANCES LIÉES AUX TEXTES 4. Organisation et cohérence des textes a. Constater qu il existe différentes façons d organiser les idées i. Ordre séquentiel (enchainement d actions) L élève apprend à le faire avec l intervention de l enseignant. PHASE DE PRÉPARATION : LA MISE EN SITUATION QUOI? POURQUOI? QUAND?

7 Le rappel des connaissances antérieures (déclaratives, conditionnelles, procédurales) Activer les connaissances antérieures des élèves en lien avec la thématique de la SAÉ et leur intention de lecture. Activité 1 : Lecture de l album Chers maman et papa Durée : 1 période de 50 minutes Déroulement : 1 Questionner les élèves sur leurs connaissances de la poste. Demander aux élèves d apporter de la maison différents objets reliés au courrier (timbres, lettres reçues, différents types d enveloppes, courrier varié, bordereaux, petite boite postale, etc.). 2 Faire une lecture animée de l album Chers maman et papa. 3 Établir avec les élèves une carte d exploration qui regroupe les mots de vocabulaire en lien avec le monde de la correspondance. 4 Déterminer activités possibles (au choix de l enseignant) : visite du bureau de poste, visite du facteur dans la classe, exploration du site Internet de Postes Canada, présentation de capsules vidéos sur le courrier. 5 Proposer d autres albums en lien avec le thème et les laisser à la disposition des élèves pendant la durée des activités (voir section matériel). Objectivation auprès des élèves : Questionner les élèves sur leurs connaissances de la poste, par exemple : Avez-vous déjà reçu une lettre ou un colis par la poste? Avez-vous déjà croisé un facteur? Qu est-ce que vous pouvez recevoir par la poste? Inviter les élèves à réagir à la suite de la lecture de l album Chers papa et maman. Questionner les élèves sur les mots nouveaux regroupés sur la carte d exploration et réutiliser les mots trouvés sur cette carte, sous forme de devinettes ou de jeux. Discuter avec les élèves de ce qu ils ont retenu comme informations importantes, ce qui les impressionne ou encore ce qu ils ont appris. Matériel requis : L album Chers maman et papa Site Internet de Postes Canada, avoir accès au bureau de poste Objet de correspondance écrite adressé aux élèves de la classe

8 Divers objets en lien avec le courrier et la poste Autres suggestions d albums jeunesse traitant du courrier : Ahlberg, J., et Ahlberg A. (1987). Le gentil facteur ou Lettres à des gens célèbres. Paris : Albin Michel Jeunesse. Fontaine, M. (2008). Correspondance d Afrique. Montréal : Boomerang. Fradier, C. (2006). Une lettre rien que pour toi. Bruxelles : Alice jeunesse. Gomi, T. (2008). Cartes postales à gribouiller. Paris : Seuil jeunesse. Moyens concrets retenus en lien avec la littératie : Recevoir un objet de correspondance écrite et apporter à l école le contenu de sa boite postale. Se familiariser avec le milieu de la poste. Se familiariser avec des œuvres littéraires variées et permettre aux enfants de les apporter à la maison. PHASE DE RÉALISATION : L EXPÉRIENCE D APPRENTISSAGE COMMENT? Le déroulement Les activités proposées pour l apprentissage et l évaluation de la compétence Lire des textes variés. Activité 1 : Lecture de l album Le gentil facteur ou Lettres à des gens célèbres Activité 2 : Lecture du texte J envoie ma lettre Activité 3 : Lecture du texte Une lettre en voyage

9 Les stratégies, les approches et les outils utilisés (matériel requis) pour réaliser la SAÉ. Activité1 : Lecture animée Durée de l activité : 1 période d environ 50 minutes Annoncer aux élèves qu ils devront faire une critique du livre Le gentil facteur ou Lettres à des gens célèbres. Faire un rappel de la lecture de l album Chers maman et papa en questionnant les élèves, par exemple : De qui et de quoi parlait-on dans l histoire? Quel est le personnage principal? Que lui arrive-t-il? Quels sont les endroits visités? Annoncer aux élèves qu ils devront apprécier un nouvel album en indiquant leur moment préféré de l histoire, en expliquant ce qu ils ont aimé de celle-ci et en proposant une fin différente. Procéder à la lecture animée de l album. Faire remplir la fiche d appréciation (annexe 5) par les élèves que l enseignant peut construire. Objectivation : Après avoir complété la fiche d appréciation, faire un partage avec les élèves sur les moments qu ils ont appréciés dans l histoire, ce qu ils ont aimé et sur la manière dont ils auraient terminé cette histoire. Matériel requis : L album Le gentil facteur ou Lettres à des gens célèbres, une fiche d appréciation par élève Moyen concret retenu en lien avec la littératie : Se familiariser avec des œuvres littéraires variées et permettre aux enfants de les apporter à la maison. Activité 2 : Lecture partagée Durée de l activité : 1 période d environ 50 minutes Faire un survol du texte J envoie ma lettre (titre et intertitres, mots en caractères gras, images) (annexe 1), texte qui explique comment adresser une enveloppe. Annoncer l intention de lecture qui est de s informer sur les conventions du courrier. Faire un rappel des stratégies de lecture déjà vues en classe, afficher celles-ci et les réviser. Effectuer une projection du texte (transparent, texte géant, TBI) et le faire lire aux élèves. Ensuite, présenter trois enveloppes géantes déjà adressées par l enseignant (parmi cellesci, deux qui ne correspondent pas au modèle présenté et une qui respecte en tout point le

10 modèle présenté lors de la lecture) et demander aux élèves de choisir l enveloppe qui est bien adressée. Faire remplir individuellement un bulletin de vote sur lequel l élève indiquera son choix. Retour sur le choix des élèves et justifications s il y a lieu. Objectivation : À la fin de la journée, demander aux élèves les trois composantes qui permettent d adresser une enveloppe. Demander aux élèves s ils pensent être capables maintenant d envoyer une lettre par la poste. Matériel requis : Référentiel des stratégies de lecture, le texte J envoie ma lettre, trois enveloppes géantes et un bulletin de vote par élève Moyen concret retenu en lien avec la littératie : Prendre conscience qu il existe des conventions lorsque l on veut envoyer une lettre par la poste. Activité 3 : Lecture autonome Durée de l activité : 1 période d environ 50 minutes Faire un survol du texte Une lettre en voyage (titre et intertitres, mots en caractères gras, images) (annexe 2). Expliquer aux élèves la signification des mots plus difficiles en faisant des liens avec la carte d exploration faite en phase de réalisation, la visite au bureau de poste ou du facteur en classe ou la vidéo sur le courrier (rappel des connaissances antérieures). Effectuer aussi un rappel des stratégies de lecture. Faire une lecture autonome du texte Une lettre en voyage avec l objectif de remettre en ordre les images qui correspondent aux étapes du parcours du courrier (annexe 4 ou l enseignant peut trouver diverses images montrant ce parcours dans Internet). Objectivation : Demander aux élèves de raconter dans leurs mots le voyage d une lettre, leur demander s ils ont appris des choses nouvelles à la suite de la lecture du texte Le voyage d une lettre. Leur demander aussi comment ils ont apprécié cette activité. Matériel requis : Carte d exploration, référentiel des stratégies de lecture, texte Une lettre en voyage, images découpées (annexe 3 ou autres images trouvées par l enseignant), bandes de carton, bâtons de colle et ciseaux Moyen concret retenu en lien avec la littératie : Connaitre le parcours d une lettre que l on envoie ou que l on reçoit par la poste.

11 L évaluation (La Progression des apprentissages) Le ou les outils d évaluation Les critères d évaluation ciblés et mentionnés aux élèves Activité 1 : La fiche d appréciation sera l outil d évaluation Critères d évaluation : identifier l auteur et l illustrateur; témoigner de ses préférences envers certaines œuvres. Activité 2 : Une enveloppe adressée contenant des erreurs sera l outil d évaluation Critère d évaluation : utiliser le contenu du texte à diverses fins, plus précisément accomplir une tâche. Au premier cycle du primaire, cette composante de la compétence n est pas finale. Donc, l élève aura à identifier trois erreurs sur cinq sur cette enveloppe. Activité 3 : La séquence des images à remettre en ordre sera l outil d évaluation Critère d évaluation : construire du sens à l aide de son bagage de connaissances et d expériences. L élève devra placer en ordre les images correspondant à la séquence du texte en se remémorant l ensemble du texte et les éléments importants et en sélectionnant des informations explicites et implicites. L élève devra réussir à placer cinq images sur sept. Les mesures adaptatives (la différenciation pédagogique) Activité 1 : Lors de la lecture animée, solliciter davantage les élèves qui risquent d être distraits, leur poser des questions surprises, aller chercher leur attention en variant le ton de voix. Avant de remplir la fiche d appréciation, faire une tempête d idées sur les réponses possibles (à l oral), les écrire au tableau, faire un rappel individuel pour certains élèves, se référer à une affiche qui fournit une variété de commentaires (vocabulaire) sur l appréciation. Pendant la réalisation de la fiche, il est possible de les accompagner dans le choix, l organisation et la planification de leurs idées. Activité 2 : Pendant la lecture partagée, on sollicite les élèves en difficulté en posant des questions en fonction du niveau de lecture. Inviter les élèves à trouver des sons, des motsphotos. À chaque étape, s assurer que tous les élèves suivent les consignes et sont rendus à la même place. Activité 3 : Après la mise en situation, s assurer que les élèves qui démontrent plus de difficultés ont bien compris en les questionnant. Encourager et rassurer régulièrement ces élèves pendant leur lecture et la réalisation de la tâche.

12 PHASE D INTÉGRATION : LE TRANSFERT QUAND? Le déroulement Les activités proposées pour aider l élève à autoévaluer les apprentissages réalisés. Activité 1 : Je fabrique ma carte postale et je l envoie à un ami secret Durée de l activité : 3 périodes de 50 à 60 minutes Déroulement : 1 Montrer aux élèves différents modèles de cartes postales qu ils auront apportées ou que l enseignant fournira. 2 Fabriquer une carte postale vierge avec un carton blanc (d environ 15 cm X 10 cm) pour chaque élève avec, au verso, une place pour écrire le texte, l adresse et pour apposer le timbre (annexe 4). 3 Distribuer ces cartons blancs aux élèves. 4 Inviter les élèves à faire un dessin de leur choix sur un côté du carton. 5 Organiser une pige entre les élèves de la classe pour que chacun ait un ami secret à qui il doit envoyer sa carte postale. Garder secret le nom de l ami. 6 Faire une tempête d idées avec les élèves pour trouver des mots clés qui peuvent les aider à écrire leur message et les écrire au tableau. 7 Laisser le temps aux élèves de composer leur message sous forme de brouillon. 8 Corriger avec les élèves le message en utilisant le code de correction habituel. 9 Faire écrire aux élèves le message au propre sur la carte postale qu ils ont dessinée. Garder le secret. 10 Fournir aux élèves l adresse de leur ami secret et l inscrire sur leur carte. Au préalable, faire un rappel sur la façon d adresser une lettre par la poste (revoir texte J envoie ma lettre). 11 Fournir un timbre que les élèves colleront à l endroit prévu. 12 Poster la carte postale avec les enfants si possible. Objectivation : Faire un retour en classe en relisant la carte reçue et en dévoilant le messager lorsque les élèves auront tous reçu leur carte par la poste. Faire également verbaliser les élèves sur leurs réactions et leurs sentiments à la suite de cette activité. Leur demander ce qu ils ont appris sur le monde de la correspondance écrite.

13 Matériel requis : Différentes cartes postales, cartons blancs, crayons de couleur ou pastels, crayon à la mine et à l encre, gomme à effacer, noms des élèves découpés, boite pour la pige, feuilles brouillons, timbres, adresses postales des élèves de la classe Moyens concrets retenus pour faire un lien avec la littératie : Prendre conscience qu il existe des conventions lorsque l on veut envoyer une lettre/carte postale par la poste. Envoyer et recevoir une carte postale. RÉFÉRENCES : Ahlberg, J., et Ahlberg A. (1987). Le gentil facteur ou Lettres à des gens célèbres. Paris : Albin Michel Jeunesse. Bolduc, N. (1993). Capsule 1B, Français 1 re année. Montréal : Modulo, p Fontaine, M. (2008). Correspondance d Afrique. Montréal : Boomerang. Fradier, C. (2006). Une lettre rien que pour toi. Bruxelles : Alice jeunesse. Gomi, T. (2008). Cartes postales à gribouiller. Paris : Seuil jeunesse. Gravett, E. (2006). Chers maman et papa. Paris : Kaléidoscope. Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport (2001). Programme de formation à l école québécoise. Québec : Gouvernement du Québec. Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport (2010). Progression des apprentissages au primaire. Québec : Gouvernement du Québec. Note 1. Programme de subvention du MELS Soutien à la formation continue du personnel scolaire. Équipe : Lizanne Lafontaine, UQO, chercheuse principale; cochercheurs : Éric Morissette, directeur d école, Isabelle Lowe et Julie Garnier, conseillères pédagogiques, Annie Desjardins, orthopédagogue, Commission scolaire de la Rivière-du-Nord (CSRDN). La CSRDN a payé la libération des enseignantes pour assister aux séminaires de formation et pour travailler à l élaboration de leur SAÉ.

14 Annexe 1

15 Annexe 2

16

17

18 Annexe 3

19 Annexe 4!!! """"""""""""""""""""""""""""""""! """"""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""! """"""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""! """"""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""!!!!!!!!!""""""""""""""""""""""""""""""""! """"""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""!!!!!!!!""""""""""""""""""""""""""""""""! """"""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""!!!!!!!!""""""""""""""""""""""""""""""""! """"""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""!!!!!!!!!""""""""""""""""""""""""""""""""!!! """"""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""!!!!!!!!"""""""""""""""""""""""""""""""""! """"""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""! """"""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""! """"""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""!! """"""""""""""""""""""""""""""""! """"""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""! """"""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""! """"""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""!!!!!!!!!""""""""""""""""""""""""""""""""! """"""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""!!!!!!!!""""""""""""""""""""""""""""""""! """"""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""!!!!!!!!""""""""""""""""""""""""""""""""! """"""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""!!!!!!!!!""""""""""""""""""""""""""""""""!!! """"""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""!!!!!!!!"""""""""""""""""""""""""""""""""! """"""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""! """"""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""! """"""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""!!

20 Annexe 5

La chronique de Julie Le livre, du manuscrit à la librairie

La chronique de Julie Le livre, du manuscrit à la librairie La chronique de Julie Le livre, du manuscrit à la librairie Julie St-Pierre Enseignante, 2 e cycle École Fernand-Seguin, Montréal jst-pierre@aqep.org Le complément direct Vivre le primaire, volume 26,

Plus en détail

La Belle au bois dormant : travailler la compréhension orale par le conte

La Belle au bois dormant : travailler la compréhension orale par le conte La Belle au bois dormant : travailler la compréhension orale par le conte Lizanne Lafontaine Professeure agrégée de didactique du français Université du Québec en Outaouais, campus de Saint-Jérôme lizanne.lafontaine@uqo.ca

Plus en détail

Ma soeur n est pas un cadeau!

Ma soeur n est pas un cadeau! Ma soeur n est pas un cadeau! Page 1 sur 5 est une publication virtuelle en ligne de l Association québécoise des enseignantes et des enseignants du primaire (AQEP). Le complément direct se veut un prolongement

Plus en détail

Entretien avec une passionnée : Isabelle Filion, gagnante d un prix Jacinthe

Entretien avec une passionnée : Isabelle Filion, gagnante d un prix Jacinthe Entretien avec une passionnée : Isabelle Filion, gagnante d un prix Jacinthe AUDREY CANTIN Responsable de la littérature jeunesse et des prix Jacinthe pour l AQEP acantin@aqep.org Le complément direct

Plus en détail

Un livre illustré. Cycle: fin du 1 er cycle du primaire Durée de l activité: plusieurs semaines

Un livre illustré. Cycle: fin du 1 er cycle du primaire Durée de l activité: plusieurs semaines Un livre illustré Cycle: fin du 1 er cycle du primaire Durée de l activité: plusieurs semaines Résumé de la tâche Domaines généraux de formation Compétences transversales Domaines d apprentissage et compétences

Plus en détail

Lizanne Lafontaine Professeure agrégée Université du Québec en Outaouais

Lizanne Lafontaine Professeure agrégée Université du Québec en Outaouais SAÉ 3 L influente Lizanne Lafontaine Professeure agrégée Université du Québec en Outaouais Marie-Josée Pharand Enseignante 3 e cycle École de la Durantaye Commission scolaire de la Rivière-du-Nord (CSRDN)

Plus en détail

Intégrer concrètement les technologies en classe grâce à Carrefour éducation

Intégrer concrètement les technologies en classe grâce à Carrefour éducation Intégrer concrètement les technologies en classe grâce à Page 1 sur 5 est une publication virtuelle en ligne de l Association québécoise des enseignantes et des enseignants du primaire (AQEP). Le complément

Plus en détail

Éveil au Langage et. Ouverture à la Diversité Linguistique. La fleur des langues

Éveil au Langage et. Ouverture à la Diversité Linguistique. La fleur des langues Éveil au Langage et Ouverture à la Diversité Linguistique La fleur des langues MODULE La fleur des langues, 11 pages ÉLODiL Mai 2006 Résumé de la situation d apprentissage et d évaluation : Au cours de

Plus en détail

Des enseignants expérimentés interviennent en formation initiale à l enseignement Une démarche de coformation en gestion de classe

Des enseignants expérimentés interviennent en formation initiale à l enseignement Une démarche de coformation en gestion de classe Des enseignants expérimentés interviennent en formation initiale à l enseignement Une démarche de coformation en gestion de classe NADIA CODY Professeure RENAUD GAGNON Professeur En collaboration avec

Plus en détail

ORGANISER UN LANCEMENT DE LIVRE

ORGANISER UN LANCEMENT DE LIVRE Activités éducatives pour les élèves de 6 à 7 ans ORGANISER UN LANCEMENT DE LIVRE NIVEAU : PRIMAIRE GROUPE D ÂGE : ÉLÈVES DE 6 À 7 ANS SOMMAIRE DE L ACTIVITÉ À la suite d une réflexion faite en classe

Plus en détail

Le Carrefour National de l Insertion Professionnelle en Enseignement (CNIPE) : une équipe passionnée pour une relève enseignante en santé

Le Carrefour National de l Insertion Professionnelle en Enseignement (CNIPE) : une équipe passionnée pour une relève enseignante en santé Le Carrefour National de l Insertion Professionnelle en Enseignement (CNIPE) : une équipe passionnée pour une relève enseignante en santé LORRAINE LAMOUREUX Présidente du CNIPE Responsable du Programme

Plus en détail

PROBLÉMATIQUE EN SCIENCE ET TECHNOLOGIE AU PRIMAIRE. Titre : Comment peut-on décolorer du papier de couleur?

PROBLÉMATIQUE EN SCIENCE ET TECHNOLOGIE AU PRIMAIRE. Titre : Comment peut-on décolorer du papier de couleur? PROBLÉMATIQUE EN SCIENCE ET TECHNOLOGIE AU PRIMAIRE Titre : Comment peut-on décolorer du papier de couleur? Thème : Les produits chimiques et les composés organiques Niveau(x) scolaire(s) : 2 e ou 3 e

Plus en détail

Créer un Profil de l apprenant

Créer un Profil de l apprenant Créer un Profil de l apprenant Notes à l enseignant... 5 Outil n o 1 : Profil de l apprenant... 7 Outil n o 2 : Exemple de table des matières du Profil de l apprenant... 8 Outil n o 3 : Cher enseignant

Plus en détail

Planification d'un scénario pédagogique Présentation générale

Planification d'un scénario pédagogique Présentation générale Planification d'un scénario pédagogique Présentation générale Titre: Mon album de classe But et description générale: Dans le but de conserver un souvenir de leur classe de 1 re année, les élèves réaliseront

Plus en détail

Les quatrièmes et l histoire des arts

Les quatrièmes et l histoire des arts Les quatrièmes et l histoire des arts Objectifs documentaires Mettre en œuvre l ensemble des savoirs en recherche et maîtrise de l information pour réaliser un dossier documentaire. Objectifs disciplinaires

Plus en détail

INTERVENTIONS POUR AIDER L ÉLÈVE EN DIFFICULTÉ D APPRENTISSAGE

INTERVENTIONS POUR AIDER L ÉLÈVE EN DIFFICULTÉ D APPRENTISSAGE INTERVENTIONS POUR AIDER L ÉLÈVE EN DIFFICULTÉ D APPRENTISSAGE Il est très important de comprendre l élève dans ses différences et ses défis; N hésitez pas à discuter avec l élève. Il pourra vous informer

Plus en détail

2 périodes de 40 minutes

2 périodes de 40 minutes Faire de l argent! NIVEAU 4 Vous êtes-vous déjà demandé qui choisissait les images et les mots figurant sur les pièces de monnaie et les billets de banque? Et comment ces images et ces mots étaient choisis?

Plus en détail

La sorcière fête l Halloween

La sorcière fête l Halloween La sorcière fête l Halloween Présentation Cette activité amène les élèves à développer des habiletés coopératives ainsi que des compétences disciplinaires tout en s entraînant à jouer un rôle. Il s agit

Plus en détail

Homophone. Année et sujet: 6e année. Domaine : Français. Enseignant : Philippe Ledaga. Attente : C4. publier ses textes.

Homophone. Année et sujet: 6e année. Domaine : Français. Enseignant : Philippe Ledaga. Attente : C4. publier ses textes. Homophone Année et sujet: 6e année Domaine : Français Enseignant : Philippe Ledaga Attente : C4. publier ses textes. C5. intégrer ses connaissances des référents de la francophonie d ici et d ailleurs

Plus en détail

Pages : 6-12. COMPÉTENCES : Arts plastiques : apprécier des œuvres d art. Transversale : exercer son jugement critique.

Pages : 6-12. COMPÉTENCES : Arts plastiques : apprécier des œuvres d art. Transversale : exercer son jugement critique. Fiche pédagogique Magazine DébrouillArts Conception : Lynda Savard Mars 2015 Titre : Pop Art : les couleurs s éclatent Chronique : Dossier et joue à l artiste Pages : 6-12 COMPÉTENCES : Arts plastiques

Plus en détail

Demande d admission au Centre pédagogique Lucien-Guilbault Secteur primaire

Demande d admission au Centre pédagogique Lucien-Guilbault Secteur primaire Date d envoi : Demande d admission au Centre pédagogique Lucien-Guilbault Secteur primaire QUESTIONNAIRE AU TITULAIRE Ce document doit être complété par le titulaire de classe et/ou par l orthopédagogue

Plus en détail

Niveau A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues. DELF Prim A2. Livret de l examinateur. Production orale PMA22S008 04/06/13

Niveau A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues. DELF Prim A2. Livret de l examinateur. Production orale PMA22S008 04/06/13 Niveau A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues Livret de l examinateur Production orale PMA22S008 04/06/13 Épreuve de production / interaction orale 25 points Cette épreuve est composée

Plus en détail

Renouveler l encadrement local en évaluation des apprentissages

Renouveler l encadrement local en évaluation des apprentissages Renouveler l encadrement local en évaluation des apprentissages Guide à l intention des écoles et des commissions scolaires Formation générale des jeunes Partie II Instrumentation Volet 6 Stratégies de

Plus en détail

Normes et modalités d évaluation. École secondaire Jean-Baptiste-Meilleur

Normes et modalités d évaluation. École secondaire Jean-Baptiste-Meilleur Normes et modalités d évaluation École secondaire Jean-Baptiste-Meilleur MAI 2015 PRÉAMBULE L article 96.15 de la Loi sur l Instruction publique et la Politique d évaluation des apprentissages obligent

Plus en détail

Activité proposée en arts plastiques dans le cadre de la semaine interculturelle

Activité proposée en arts plastiques dans le cadre de la semaine interculturelle Activité proposée en arts plastiques dans le cadre de la semaine interculturelle Septembre 2008 Cycle : 2e cycle du primaire Durée : 3 périodes de 60 minutes Résumé : En observant les œuvres de Georges

Plus en détail

NIVEAU : DISCIPLINE : CHAMP : COMPÉTENCE : MOTS CLÉS : 1. PRÉSENTATION 2. CONSIGNES DE PASSATION 3. ÉLÉMENTS D OBSERVATION DES PRODUCTIONS

NIVEAU : DISCIPLINE : CHAMP : COMPÉTENCE : MOTS CLÉS : 1. PRÉSENTATION 2. CONSIGNES DE PASSATION 3. ÉLÉMENTS D OBSERVATION DES PRODUCTIONS NIVEAU : DISCIPLINE : CHAMP : COMPÉTENCE : MOTS CLÉS : ÉCOLE - GRANDE SECTION MAÎTRISE DU LANGAGE FAMILIARISATION AVEC LE MONDE DE L ÉCRIT Reconnaître des caractéristiques du livre et de l écrit Couverture

Plus en détail

Situation d apprentissage et d évaluation en ARTS PLASTIQUES. 1 er cycle primaire

Situation d apprentissage et d évaluation en ARTS PLASTIQUES. 1 er cycle primaire Situation d apprentissage et d évaluation en ARTS PLASTIQUES 1 er cycle primaire Proposition de création : Durée : 3-4 périodes ½ période : préparation 2-3 périodes : réalisation ½ période : intégration

Plus en détail

Album des Finissants

Album des Finissants Album des Finissants Projet intégrant les TIC et réalisé au centre de formation Le Retour Commission scolaire du Lac-Abitibi INF-4041-1 Enseignant responsable : Luc Côté Collaboration au texte : Dany Germain

Plus en détail

situation-problème n 13

situation-problème n 13 situation-problème n 13 TITRE : Qui a le plus d argent dans la classe? MISE EN SITUATION : «Aujourd hui j ai apporté des enveloppes contenant de l argent pour chacun de vous. Dites-moi qui a le plus d

Plus en détail

Engager et motiver les élèves par des projets entrepreneuriaux en lecture et en écriture

Engager et motiver les élèves par des projets entrepreneuriaux en lecture et en écriture Engager et motiver les élèves par des projets entrepreneuriaux en lecture et en écriture Congrès de l ACELF à Régina 27 septembre 2013 Sophie Nadeau-Tremblay sophie.nadeaut@csjonquiere.qc.ca Plan de l

Plus en détail

Présentation. Il s agit donc ici d informations données à titre indicatif pour soutenir la réflexion des milieux.

Présentation. Il s agit donc ici d informations données à titre indicatif pour soutenir la réflexion des milieux. Nouvelles orientations en évaluation des apprentissages au primaire Informations des conseillers pédagogiques disciplinaires pour soutenir le travail d élaboration des normes et modalités dans les établissements

Plus en détail

PRÉPARER UNE SORTIE DE FIN D ANNÉE

PRÉPARER UNE SORTIE DE FIN D ANNÉE Activités éducatives pour les élèves de 10 à 11 ans PRÉPARER UNE SORTIE DE FIN D ANNÉE NIVEAU : PRIMAIRE GROUPE D ÂGE : ÉLÈVES DE 10 À 11 ANS SOMMAIRE DE L ACTIVITÉ En tenant compte des préférences de

Plus en détail

GUIDE D ANIMATION ACCOMPAGNANT LA VIDÉOCASSETTE

GUIDE D ANIMATION ACCOMPAGNANT LA VIDÉOCASSETTE GUIDE D ANIMATION 7 ACCOMPAGNANT LA VIDÉOCASSETTE TABLE DES MATIÈRES 1 Contexte de réalisation de la vidéo... p.4 2 Présentation de la vidéo... p.5 3 Animation destinée au personnel enseignant...p.6 3.1

Plus en détail

Le dernier récit de voyage de Champlain

Le dernier récit de voyage de Champlain Le dernier récit de voyage de Champlain Texte de Julia Miller SOMMAIRE À partir de ce qu ils ont appris sur Champlain dans le film, le site web et ses récits de voyages, les élèves imagineront le dernier

Plus en détail

Projet album a compter ms

Projet album a compter ms MS Montlivault 2010 2011 Benoit Bourdillon Projet album a compter ms Projet : Création d un album à compter en s appuyant sur l album «l Afrique de Zigomar» de Corentin. On refait le voyage de Zigomar

Plus en détail

Études sociales M-3. Guide de mise en œuvre. Francophone

Études sociales M-3. Guide de mise en œuvre. Francophone Études sociales M-3 Guide de mise en œuvre Francophone Version provisoire 2005 Remarque. Dans cette publication, les termes de genre masculin utilisés pour désigner des personnes englobent à la fois les

Plus en détail

L ABC DE L ENTREPRENEURIAT JEUNESSE

L ABC DE L ENTREPRENEURIAT JEUNESSE L ABC DE L ENTREPRENEURIAT JEUNESSE OFFRE DE SERVICE 2012-2013 EN MILIEU SCOLAIRE PRIMAIRE OFFRE DE SERVICE - ENTREPRENEURIAT JEUNESSE EN MILIEU SCOLAIRE 1 OFFRE DE SERVICE 2012-2013 Écoles primaires Le

Plus en détail

Les outils de la classe

Les outils de la classe Les outils de la classe Outils collectifs, MS et GS FICHE DE SÉQUENCE Domaine disciplinaire : découvrir le monde des objets Niveaux dans le cycle : MS/GS Titre de la séquence : mes outils d écolier Période

Plus en détail

ANALYSER LA PUBLICITÉ

ANALYSER LA PUBLICITÉ Activités éducatives pour les élèves de 10 à 11 ans ANALYSER LA PUBLICITÉ NIVEAU : PRIMAIRE GROUPE D ÂGE : ÉLÈVES DE 10 À 11 ANS SOMMAIRE DE L ACTIVITÉ L élève apprend à reconnaître une publicité et à

Plus en détail

Titre : Les courses les plus extrêmes Pages : 12-13

Titre : Les courses les plus extrêmes Pages : 12-13 Fiche pédagogique Magazine Sport Débrouillards Conception : Lynda Savard Mai 2015 Titre : Les courses les plus extrêmes Pages : 12-13 Dossier : Gros plan Thème : Épreuves d endurance COMPÉTENCES : Mathématique

Plus en détail

À la découverte de notre quartier

À la découverte de notre quartier Éveil au Langage et Ouverture à la Diversité Linguistique À la découverte de notre quartier 1/14 Résumé de la situation d apprentissage et d évaluation : Les élèves réalisent en équipe des affiches, murales

Plus en détail

Analyse réflexive : un outil de questionnement sur la gestion des contenus d apprentissage Outil 3

Analyse réflexive : un outil de questionnement sur la gestion des contenus d apprentissage Outil 3 Analyse réflexive : un outil de questionnement sur la gestion des contenus d apprentissage Outil 3 Yves Lenoir, D. sociologie Professeur titulaire Titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur l intervention

Plus en détail

Se réécouter, améliorer sa prononciation, Refaire (statut de l erreur ) S entendre parler. S entendre parler

Se réécouter, améliorer sa prononciation, Refaire (statut de l erreur ) S entendre parler. S entendre parler Enregistrer un élève, un groupe d élèves Faire s exprimer l enfant Améliorer la prononciation Favoriser l acquisition des sons Dire avec une bonne prononciation Evaluer les difficultés de langage S exprimer,

Plus en détail

D ordre personnel et social, méthodologique, intellectuel, de la communication

D ordre personnel et social, méthodologique, intellectuel, de la communication Activité : La musique qui anime Période : XX e siècle Technique : Pixilation Cycle : 3 e cycle primaire Site Web : www.cslaval.qc.ca/lignedutemps But du projet de la ligne du temps virtuelle Se renseigner

Plus en détail

STRUCTURATION DE L IDENTITÉ DÉVELOPPEMENT DU POUVOIR D ACTION. Autoévaluation ACCEPTABLE MARQUÉE DÉVELOPPÉE

STRUCTURATION DE L IDENTITÉ DÉVELOPPEMENT DU POUVOIR D ACTION. Autoévaluation ACCEPTABLE MARQUÉE DÉVELOPPÉE 1- Cohérence de l élaboration du projet Activité 1.6 VISÉES ET INTENTIONS ÉDUCATIVES DU COURS Connaissance de soi, de son potentiel et de ses modes d actualisation connaissance de ses talents, de ses qualités,

Plus en détail

Progression des apprentissages Arts plastiques

Progression des apprentissages Arts plastiques 1 Progression des apprentissages Arts plastiques 24 août 2009 2 Table des matières Présentation 3 Connaissances 4 Utilisation des connaissances 7 Compétence 1 Réaliser des créations plastiques personnelles

Plus en détail

Progression des apprentissages Arts plastiques

Progression des apprentissages Arts plastiques 1 Progression des apprentissages Arts plastiques 24 août 2009 2 Table des matières Présentation 3 Connaissances 4 Utilisation des connaissances 7 Compétence 1 Réaliser des créations plastiques personnelles

Plus en détail

B2i Brevet Informatique. Internet. Livret de l enseignant

B2i Brevet Informatique. Internet. Livret de l enseignant B2i Brevet Informatique et Internet Ecole Livret de l enseignant 1. Maîtriser les premières bases de la technologie informatique. Toutes les activités nécessitant l utilisation de l ordinateur concourent

Plus en détail

Situation d apprentissage et d évaluation en ARTS PLASTIQUES 1 er cycle primaire

Situation d apprentissage et d évaluation en ARTS PLASTIQUES 1 er cycle primaire Situation d apprentissage et d évaluation en ARTS PLASTIQUES 1 er cycle primaire : Durée : 3-4 périodes ½ période : préparation 2-3 périodes : réalisation ½ période : intégration Proposition de création

Plus en détail

Utilisation du Cahier de vie et d écrits au cycle 1

Utilisation du Cahier de vie et d écrits au cycle 1 Utilisation du Cahier de vie et d écrits au cycle 1 Fiches séances Thème n 2 Concevoir une page à partir d activités vécues en classe Domaines S approprier le langage Découvrir l écrit Devenir élève Fonction

Plus en détail

Qu est-ce que le TCF?

Qu est-ce que le TCF? Qu est-ce que le TCF? Le Test de Connaissance du Français (TCF ) est un test de niveau linguistique en français, conçu à la demande du ministère de l Éducation nationale, de l Enseignement supérieur et

Plus en détail

Trousse d éducation pour adultes du Recensement

Trousse d éducation pour adultes du Recensement Trousse d éducation pour adultes du Recensement de 2016 Activité 2 : Le processus du recensement Aperçu Dans cette activité, les élèves apprendront le processus à suivre pour remplir le questionnaire du

Plus en détail

La méthode de travail efficace. Apprendre les leçons par la rédaction de fiche de travail

La méthode de travail efficace. Apprendre les leçons par la rédaction de fiche de travail La méthode de travail efficace Pour réussir ses études, il faut avant tout une bonne stratégie d apprentissage en organisant très méthodiquement sa façon d apprendre. Organiser un planning de travail La

Plus en détail

PRIX RAYMOND LEBLANC 2015 BULLETIN D INSCRIPTION

PRIX RAYMOND LEBLANC 2015 BULLETIN D INSCRIPTION PRIX RAYMOND LEBLANC 2015 BULLETIN D INSCRIPTION Bulletin à renvoyer à : Ou par mail à : Fondation Raymond Leblanc - Prix Raymond Leblanc Avenue Paul-Henri Spaak, 7 1060 Bruxelles Belgique info@fondationrleblanc.be

Plus en détail

Guide de l employeur

Guide de l employeur L ALTERNANCE TRAVAIL-ÉTUDES un partenariat entre les employeurs et le Cégep Guide de l employeur Planifiez votre relève, embauchez un stagiaire! Guide de l employeur Service de recherche et de développement

Plus en détail

Offre de service 2015-2016

Offre de service 2015-2016 Réseau des BIBLIOTHÈQUES de Repentigny Offre de service 2015-2016 Programme d aide à la réussite scolaire 1 QU EST-CE QUE LE PROGRAMME FOUINEUR? Le Fouineur est un programme mis sur pied par les bibliothèques

Plus en détail

2012-2013 SECTEUR PRÉSCOLAIRE. Informations GPI-Internet

2012-2013 SECTEUR PRÉSCOLAIRE. Informations GPI-Internet SECTEUR PRÉSCOLAIRE 2012-2013 Informations GPI-Internet Ce document vous informe des nouveautés du logiciel GPI-Internet. De plus, on retrouve les modalités d utilisation établies par la Commission scolaire

Plus en détail

Programme Promotion de l enseignement collégial : productions étudiantes. Guide d attribution des subventions 2015-2016

Programme Promotion de l enseignement collégial : productions étudiantes. Guide d attribution des subventions 2015-2016 Programme Promotion de l enseignement collégial : productions étudiantes Guide d attribution des subventions 2015-2016 Le présent document a été produit par le ministère de l Enseignement supérieur, de

Plus en détail

RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION AU SECONDAIRE

RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION AU SECONDAIRE , chemin de la côte Saint-Antoine Westmount, Québec, HY H7 Téléphone () 96-70 RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION AU SECONDAIRE À TRANSMETTRE AU PARENTS Année scolaire 0-0 Document adapté par Tammy

Plus en détail

Dispositif d'impulsion des pratiques de production d'écrits dans les disciplines

Dispositif d'impulsion des pratiques de production d'écrits dans les disciplines PLAISIR D'ECRIRE CYCLE 2 et 3-2013 /2014 Dispositif d'impulsion des pratiques de production d'écrits dans les disciplines Circonscriptions de Chantonnay, Fontenay le Comte, et Luçon Ecrire un courrier

Plus en détail

Ce document est destiné à suivre le parcours de formation d un candidat au CQP «Conduite de ligne de conditionnement», en intégrant :

Ce document est destiné à suivre le parcours de formation d un candidat au CQP «Conduite de ligne de conditionnement», en intégrant : Commission Paritaire Nationale de l Emploi des Industries de Santé CQP «Conduite de ligne de conditionnement» Livret de suivi de la formation en contrat de professionnalisation Nom et prénom du candidat

Plus en détail

PREMIÈRE SECTION. Sensibilisation à la démarche d apprentissage. La préparation (1 er temps)

PREMIÈRE SECTION. Sensibilisation à la démarche d apprentissage. La préparation (1 er temps) PREMIÈRE SECTION Sensibilisation à la démarche d apprentissage La préparation (1 er temps) Motivation à l apprentissage Activation des connaissances antérieures Exploration de l objet d apprentissage La

Plus en détail

L ÉVALUATION DE L ORAL EN CLASSE DE FRANÇAIS AU SECONDAIRE. Lizanne Lafontaine, professeure en éducation Université du Québec en Outaouais (UQO)

L ÉVALUATION DE L ORAL EN CLASSE DE FRANÇAIS AU SECONDAIRE. Lizanne Lafontaine, professeure en éducation Université du Québec en Outaouais (UQO) L ÉVALUATION DE L ORAL EN CLASSE DE FRANÇAIS AU SECONDAIRE 1 Lizanne Lafontaine, professeure en éducation Université du Québec en Outaouais (UQO) 1 Évaluation de l oral : éléments à considérer Facilités

Plus en détail

RÉFLÉCHIR AUX ENJEUX DU CRÉDIT

RÉFLÉCHIR AUX ENJEUX DU CRÉDIT Activités éducatives pour les élèves de 10 à 11 ans RÉFLÉCHIR AUX ENJEUX DU CRÉDIT NIVEAU : PRIMAIRE GROUPE D ÂGE : ÉLÈVES DE 10 À 11 ANS SOMMAIRE DE L ACTIVITÉ Après avoir étudié les types de paiement,

Plus en détail

Commission scolaire des Draveurs Découvrir, grandir, devenir. Contribution des parents pour la mise en œuvre de la démarche relative au

Commission scolaire des Draveurs Découvrir, grandir, devenir. Contribution des parents pour la mise en œuvre de la démarche relative au Commission scolaire des Draveurs Découvrir, grandir, devenir Contribution des parents pour la mise en œuvre de la démarche relative au PLAN D INTERVENTION Service des ressources éducatives Version finale

Plus en détail

Bande dessinée IMG2 Cahier du participant

Bande dessinée IMG2 Cahier du participant Bande dessinée IMG2 Cahier du participant Formation continue dans un contexte d apprentissage en ligne pour l intégration des TIC dans le domaine des arts. Bonne pratic! Description du cours Titre du cours

Plus en détail

NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION DES APPRENTISSAGES

NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION DES APPRENTISSAGES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION DES APPRENTISSAGES Communication Qualité de la langue École L Odyssée secteur primaire 2015-2016 1 P a g e TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION Objet du document 3 Buts du document

Plus en détail

Numéro 10. Un roman à faire connaître! Thèmes abordés : le somnambulisme

Numéro 10. Un roman à faire connaître! Thèmes abordés : le somnambulisme Thèmes abordés : le somnambulisme la patience des parents Centre franco-ontarien de ressources pédagogiques Numéro 10 l aventure dans les rêves ans an 9 à 7 Titre : Le Petit Géant somnambule Auteur : Gilles

Plus en détail

OUTIL D AUTOÉVALUATION DU

OUTIL D AUTOÉVALUATION DU Institut de leadership en éducation OUTIL D AUTOÉVALUATION DU L EADERSHIP Instructions Ministère de l Éducation INSTRUCTIONS ET RECOMMANDATIONS POUR L UTILISATION EFFICACE DE L OUTIL Les recherches montrent

Plus en détail

«Lire, c est aller à la rencontre d une chose qui va exister»

«Lire, c est aller à la rencontre d une chose qui va exister» «Lire, c est aller à la rencontre d une chose qui va exister» Italo Calvino Table des matières Ribambelle Virus Lecture Exposition Lectures d enfances Exposition Entre les pages Exposition Lectures des

Plus en détail

PREMIÈRE SECTION. Sensibilisation à la démarche d apprentissage. La préparation (1 er temps)

PREMIÈRE SECTION. Sensibilisation à la démarche d apprentissage. La préparation (1 er temps) PREMIÈRE SECTION Sensibilisation à la démarche d apprentissage La préparation (1 er temps) Motivation à l apprentissage Activation des connaissances antérieures Exploration de l objet d apprentissage La

Plus en détail

Le ce rcl e de lecture (d après les travaux de Jocelyne GIASSON Les textes littéraires De Boeck éditions)

Le ce rcl e de lecture (d après les travaux de Jocelyne GIASSON Les textes littéraires De Boeck éditions) Le ce rcl e de lecture ( ) 1 Le principe : C est un temps d échanges entre des élèves ayant lu le même livre qui se déroule de la manière la plus autonome possible. Afin de rendre ce temps d échanges riche,

Plus en détail

TECHNIQUES DE SURVIE ÉCRITURE Leçon de littératie 2.6

TECHNIQUES DE SURVIE ÉCRITURE Leçon de littératie 2.6 Clair et net! Comprendre, structurer et expliquer un concept. Apprentissage critique Comprendre et apprécier l importance de fournir des consignes claires. Tenir compte du point de vue de l auditoire et

Plus en détail

DOSSIER INSCRIPTION. DISPOSITIF Accompagnement à la Scolarité. Centre de Loisirs de Maubourguet

DOSSIER INSCRIPTION. DISPOSITIF Accompagnement à la Scolarité. Centre de Loisirs de Maubourguet DOSSIER INSCRIPTION DISPOSITIF Accompagnement à la Scolarité CP Centre de Loisirs de Maubourguet SOMMAIRE. Page 2 : actions proposées pour les CP. Page 3 : engagement parental et engagement de l enfant.

Plus en détail

ESTIMER LA VALEUR DES BIENS

ESTIMER LA VALEUR DES BIENS Activités éducatives pour les élèves de 8 à 9 ans ESTIMER LA VALEUR DES BIENS NIVEAU : PRIMAIRE GROUPE D ÂGE : ÉLÈVES DE 8 À 9 ANS SOMMAIRE DE L ACTIVITÉ Tout au long de l activité, les élèves se familiarisent

Plus en détail

En direct de la salle de presse du Journal virtuel

En direct de la salle de presse du Journal virtuel Français En direct de la salle de presse du Journal virtuel Écrire des textes variés Guide En direct de notre salle de presse Guide R ENSEIGNEMENTS GÉNÉRA UX EN DIRECT DE NOTRE SA LLE DE PRESSE MISE À

Plus en détail

Merci de remplir ce questionnaire sur le programme-cadre d éducation physique et santé de l Ontario.

Merci de remplir ce questionnaire sur le programme-cadre d éducation physique et santé de l Ontario. À TITRE D INFORMATION : Le présent document vous est fourni à seul titre d information. Un lien URL unique utilisable une seule fois sera fourni aux directions des écoles élémentaires financées par les

Plus en détail

CIRCULAIRE N 2100 DU 09/11/2007

CIRCULAIRE N 2100 DU 09/11/2007 CIRCULAIRE N 2100 DU 09/11/2007 Objet : Circulaire d information concernant l Appel à projets- Littérature de Jeunesse. Réseaux : Communauté française/officiel subventionné/ Libre subventionné (conf. /

Plus en détail

EDU 1030. présentation du cours

EDU 1030. présentation du cours Design pédagogique en formation d adultes présentation du cours PRÉSENTATION DU COURS Introduction Le cours est une introduction au design pédagogique en formation d adultes. C est par la mise en pratique

Plus en détail

Ce projet nécessite environ 6 leçons préparatoires avant la journée de rencontre. Étape 1 - Définition du projet commun avec les élèves

Ce projet nécessite environ 6 leçons préparatoires avant la journée de rencontre. Étape 1 - Définition du projet commun avec les élèves Projet Musique Le thème est la musique avec une rencontre basée sur plusieurs ateliers à ce sujet. Les élèves des classes partenaires se retrouveront la matinée pour participer à des ateliers autour de

Plus en détail

Guide de référence pour la planification d une situation d enseignement- apprentissage (SEA)

Guide de référence pour la planification d une situation d enseignement- apprentissage (SEA) Guide de référence pour la planification d une situation d enseignement- apprentissage (SEA) Prise de contact La prise de contact ne fait pas concrètement partie de la situation d enseignement- apprentissage.

Plus en détail

FORMATION GÉNÉRALE DES JEUNES FORMATION GÉNÉRALE DES ADULTES

FORMATION GÉNÉRALE DES JEUNES FORMATION GÉNÉRALE DES ADULTES Direction de la sanction des études Info/Sanction FORMATION GÉNÉRALE DES JEUNES FORMATION GÉNÉRALE DES ADULTES NUMÉRO : 10-11-013 OBJET : OMISSION D UN PARAGRAPHE À LA SECTION 5.2.1 DU GUIDE DE GESTION

Plus en détail

Titre : Créer sans laisser de traces Pages : 18 à 21

Titre : Créer sans laisser de traces Pages : 18 à 21 Fiche pédagogique Magazine DébrouillArts Conception : Lynda Savard Novembre 2015 Titre : Créer sans laisser de traces Pages : 18 à 21 Chronique : Dossier COMPÉTENCES : Français : lire des textes variés.

Plus en détail

Contenu de la trousse pédagogique 2 e cycle

Contenu de la trousse pédagogique 2 e cycle Fiches pédagogiques 2 e cycle Contenu de la trousse pédagogique 2 e cycle Fiche A* Animation du livre Fiche 2.1 Compréhension de texte Fiche 2.1 CORRIGÉ Fiche 2.2 Fiche «Éthique et culture religieuse»

Plus en détail

Activité AO 1 (dimensions de l identité)

Activité AO 1 (dimensions de l identité) Activité AO 1 (dimensions de l identité) Nom de l activité AO : Une pub changer les choses! Réalisation de l activité (mois/année) : Mars 2012 Discipline : Éthique et culture religieuse (thème de la Tolérance)

Plus en détail

Guide méthodologique 4

Guide méthodologique 4 N/Réf : X2 217 012 Collection Guides méthodologiques Comment réaliser un travail de recherche Guide méthodologique 4 Louis Gaudreau Conseiller en documentation Centre des médias Septembre 2007 TABLE DES

Plus en détail

Cultiver le goût d entreprendre à l école

Cultiver le goût d entreprendre à l école DÉFI DE L ENTREPRENEURIAT JEUNESSE OFFRE DE SERVICE Cultiver le goût d entreprendre à l école Le Carrefour jeunesse-emploi de Shawinigan vous présente son Guide d ateliers pédagogiques pour les élèves

Plus en détail

DOCUMENT D INFORMATION

DOCUMENT D INFORMATION DOCUMENT D INFORMATION destiné aux formateurs en hygiène et salubrité alimentaires autorisés par le ministère de l Agriculture, des Pêcheries et de l Alimentation Table des matières 1. LE PROGRAMME DE

Plus en détail

@ ma portée. Guide du système de gestion des congés FAST. Voici le système de gestion des congés FAST! L avantage du Web

@ ma portée. Guide du système de gestion des congés FAST. Voici le système de gestion des congés FAST! L avantage du Web @ ma portée Guide du système de gestion des congés FAST Voici le système de gestion des congés FAST! Lancement du nouveau système de gestion des congés Le Service des ressources humaines tient à offrir

Plus en détail

«LIRE», février 2015, classe de CP-CE1 de Mme Mardon, école Moselly à TOUL (54)

«LIRE», février 2015, classe de CP-CE1 de Mme Mardon, école Moselly à TOUL (54) «LIRE», février 2015, classe de CP-CE1 de Mme Mardon, école Moselly à TOUL (54) Remarque : Bien que le verbe «lire» soit situé au CE2 dans la progression Vocanet, il nous a semblé important de traiter

Plus en détail

CALCUL MENTAL AU CYCLE 3

CALCUL MENTAL AU CYCLE 3 CALCUL MENTAL AU CYCLE 3 Constat de départ : Les élèves du cycle 3 de l école ont des difficultés pour utiliser des procédures de calcul mental lors de calculs réfléchis : ils se trompent ou utilisent

Plus en détail

«Aidez-nous, comptez vos sous!»

«Aidez-nous, comptez vos sous!» SITUATION D APPRENTISSAGE ET D ÉVALUATION (SAÉ) 2 e cycle - Enseignement primaire «Aidez-nous, comptez vos sous!» Guide de l enseignant Version2009 Leucan inc. TABLE DES MATIÈRES Description de la situation

Plus en détail

Guide d utilisation en lien avec le canevas de base du plan d intervention

Guide d utilisation en lien avec le canevas de base du plan d intervention Guide d utilisation en lien avec le canevas de base du plan d intervention Guide d utilisation en lien avec le canevas de base du plan d intervention À moins d indications contraires, toutes les définitions

Plus en détail

Commission scolaire des Hautes-Rivières

Commission scolaire des Hautes-Rivières Commission scolaire des Hautes-Rivières P P O L I T I Q U E SUJET : POLITIQUE LINGUISTIQUE SERVICE : ADMINISTRATION GÉNÉRALE CODE : AGP 06 DATE D APPROBATION : 9 mai 2011 RÉSOLUTION NUMÉRO : HR 11.05.09-06

Plus en détail

LE RENOUVEAU PÉDAGOGIQUE

LE RENOUVEAU PÉDAGOGIQUE LE RENOUVEAU PÉDAGOGIQUE Ce qui définit «le changement» préscolaire primaire secondaire Gouvernement du Québec Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, 2005-05-00511 ISBN 2-550-45274-7 (version

Plus en détail

Atelier «Avec les documents pédagogiques» FORMATION ECOLE ET CINEMA CYCLES 2 ET 3

Atelier «Avec les documents pédagogiques» FORMATION ECOLE ET CINEMA CYCLES 2 ET 3 Atelier «Avec les documents pédagogiques» FORMATION ECOLE ET CINEMA CYCLES 2 ET 3 L objectif de cet atelier de pratique est de travailler avec les documents pédagogiques (affiche, carteélève) qui favorisent

Plus en détail

Objectifs méthodologiques Objectifs disciplinaires. A - Choix du thème de travail page 6. B - Collecte des documents page 6

Objectifs méthodologiques Objectifs disciplinaires. A - Choix du thème de travail page 6. B - Collecte des documents page 6 1 2 Déroulement des activités Objectifs méthodologiques Objectifs disciplinaires A - Choix du thème de travail page 6 B - Collecte des documents page 6 C - L élaboration du projet multimédia page 6 Comment

Plus en détail

5.8. Désignation orale et écrite des grands nombres et «émoticômes»

5.8. Désignation orale et écrite des grands nombres et «émoticômes» 5.8. Désignation orale et écrite des grands nombres et «émoticômes» Niveau : cycle 3 Modèle proposé : séquence de 2 séances Certaines activités peuvent être proposées périodiquement (entraînement, consolidation..)

Plus en détail

Littérature au cycle 3. Atelier des suppléants Valence, 4.01.12 DDEC 07 / 26

Littérature au cycle 3. Atelier des suppléants Valence, 4.01.12 DDEC 07 / 26 Littérature au cycle 3 Atelier des suppléants Valence, 4.01.12 DDEC 07 / 26 Littérature et programme 2008 SOCLE COMMUN Compétence 1 : Maîtrise de la langue française lire seul des textes du patrimoine

Plus en détail

Français: langue d enseignement Compétences: Écrire des textes variés

Français: langue d enseignement Compétences: Écrire des textes variés L élève le fait lui-même à la fin de la deuxième année. En orthographe: Connaitre l orthographe d environ 500 mots Identifier les différents signes: accents: aigu, grave, circonflexe, tréma, cédille, trait

Plus en détail