PRODUIRE UNE ÉNERGIE SÛRE, COMPÉTITIVE ET BAS CARBONE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PRODUIRE UNE ÉNERGIE SÛRE, COMPÉTITIVE ET BAS CARBONE"

Transcription

1 ILS COMBATTENT LE RÉCHAUFFEMENT CLIMATIQUE UNE ÉNERGIE SÛRE, COMPÉTITIVE ET BAS CARBONE Revivre les étapes du projet du CCG de Bouchain sur Les équipes d EDF Énergies Nouvelles Les équipes d EDF Énergies Nouvelles construisent près de un revêtement spécial, elles absorbent les ondes radars. Un impératif pour ne pas perturber la station radar de Météo-France située non loin et une première mondiale. émises par le Groupe en novembre Alors que se tiendra à l automne 2015, à Paris, la 21 e conférence mondiale sur le climat (COP 21), EDF réduit une nouvelle fois ses émissions de CO 2 à l échelle du Groupe avec 102 g par kwh produit, contre 123 g en En France continentale, il divise par deux ses émissions avec 17 g par kwh produit, contre 35 g un an plus tôt. Le groupe EDF développe, en effet, le parc de production le plus bas carbone des 10 premiers énergéticiens mondiaux. Son mix associe énergie nucléaire, qui fournit une électricité compétitive et sans CO 2, énergie hydraulique, avec la première capacité d Europe, et nouvelles énergies renouvelables, éolienne et solaire en priorité. La plus grande part des investissements de développement est consacrée aux nouvelles énergies renouvelables : 37 % en 2014 et près de 8 milliards d euros en cinq ans (1). Parallèlement, EDF adapte son parc thermique à gaz et les turbines à combustion de dernière génération, aux performances très supérieures en termes de rendement et d émissions. Les objectifs du Groupe : porter à 25 % en 2020 la part des énergies renouvelables, qui représentent déjà 21 % de son mix (2), et contribuer à l émergence de nouvelles technologies solaires et marines performantes et compétitives. (1) Investissements opérationnels bruts de développement : 6,3 milliards d euros de 2010 à 2013 auxquels il faut ajouter le montant (2) Dont 16 % pour l hydraulique. 32 EDF 2014 I RAPPORT D ACTIVITÉ 33

2 La croissance démographique, avec 2 milliards de personnes de plus d ici à 2040, et le développement économique vont entraîner une hausse de la demande d énergie et plus encore d électricité, à laquelle 1,3 milliard de personnes n ont toujours pas accès. L ambition d EDF : satisfaire l augmentation de la demande au meilleur coût et avec le moindre impact sur le climat et l environnement. L atout nucléaire Le Groupe est le premier exploitant nucléaire mondial. Avec 73 réacteurs en France et au Royaume-Uni, il dispose d une capacité nucléaire nette de 72,9 GW, la première d Europe. Pivot d une production d électricité compétitive et sans CO 2, l énergie nucléaire représente 77 % de sa production en La conception, la construction, l exploitation et la maintenance de ce parc ont donné à EDF une expertise nucléaire unique qu il valorise, en particulier en Chine dans le cadre de partenariats engagés depuis trente ans. En France continentale, EDF a produit près de 98 % de son électricité sans émission de LA DEMANDE MONDIALE CO 2 en L excellente performance D ÉLECTRICITÉ DEVRAIT CROÎTRE beaucoup. Leur production a progressé de DE 70 % D ICI À 2040, MAIS SA PRODUCTION EST À L ORIGINE DE 40 % (1) DES ÉMISSIONS l outil nucléaire contribue à pallier la variabilité de la production éolienne et solaire en DE GAZ À EFFET DE SERRE LIÉES À L ÉNERGIE. IL FAUT LES RÉDUIRE limitant le recours aux centrales thermiques. POUR LUTTER CONTRE Le principe du programme du Grand Carénage a été approuvé en janvier Il LE CHANGEMENT CLIMATIQUE. consiste à rénover le parc nucléaire français, LE GROUPE EDF S Y ENGAGE à augmenter le niveau de sûreté des réacteurs et, si les conditions sont réunies, à AVEC UN MIX ÉNERGÉTIQUE BAS CARBONE COMPÉTITIF prolonger leur durée de fonctionnement ET DIVERSIFIÉ. au-delà de quarante ans. L investissement pour l ensemble du parc est évalué au plus à 55 milliards d euros (2) d ici à La centrale de Paluel sera tête de série pour les troisièmes visites décennales des tranches de 1300 MW en EDF prépare aussi l avenir avec l EPR de Flamanville 3. Ce réacteur de troisième génération intègre les dernières avancées en matière de sûreté, de protection de l environnement, (1) AIE, Energy Technology Perspectives 2014, Harnessing Electricity Potential. (2) En euros UN ENJEU MONDIAL un consensus sur les objectifs et les moyens par rapport à l ère préindustrielle. Décarboner les économies, améliorer axes de la feuille de route d EDF. Les températures pourraient augmenter n est trouvé. Le constat du Giec est sans étendus et irréversibles s accroît avec le lancement d un plan climat aux États-Unis, une déclaration de guerre à la pollution en Chine, l adoption par l Europe et la France d un objectif de réduction des émissions de gaz à effet de serre de 40 % d ici à La conférence parviendra-t-elle à la signature d un accord universel concret? 5 % Autres énergies renouvelables 16 % Hydraulique 9 % Cycle combiné gaz et cogénération 16 % Thermique fossile hors gaz Puissance installée Données consolidées au 31/12/ % Nucléaire 34 EDF 2014 I RAPPORT D ACTIVITÉ EDF 2014 I RAPPORT D ACTIVITÉ 35

3 3 de gaz en Europe pour approvisionner ses centrales France, en Grande-Bretagne et en Belgique. L approvisionnement est principalement assuré par des contrats de long terme gérés par Edison, qui sert plus 3 en L évolution des conditions de marché a entraîné un cycle de révisions de prix qui devrait s achever en ÉCLAIRAGES SUR LE GAZ _ Edison exerce lui-même une activité d exploration-production de gaz 3 en 2014) et de à différents projets de gazoducs. Fin 2014, la Russie a décidé de ne pas poursuivre le projet de gazoduc South Stream qui devait relier la Russie à l Europe par la Bulgarie, la Serbie, l Italie et l Autriche. Gazprom a racheté au groupe EDF sa participation de 15 % dans ce projet. Par ailleurs, EDF a conclu un contrat avec la société américaine Cheniere à compter de la mise en service du terminal de liquéfaction de Corpus Christi, prévue au plus tôt en Le GNL pourra être débarqué au nouveau terminal méthanier construit par Dunkerque LNG (EDF 65 %), 3 par an. Au Royaume-Uni, performance opérationnelle malgré l arrêt au second semestre des centrales d Heysham 1 Depuis la reprise des centrales de British Energy, en 2009, le Groupe a constamment investi pour améliorer leur fonctionnement. Cela permet de prolonger de huit ans en moyenne la durée de vie des 15 réacteurs avancés refroidis au gaz existants. Le Groupe prépare aussi l avenir avec le projet de nouveau nucléaire Hinkley Point C. avec l approbation par la Commission européenne des principaux termes des accords entre le Groupe et le gouvernement britannique. La Chine s est engagée à atteindre son pic d émissions de CO 2 en 2030 au plus tard et a déclaré la guerre à la pollution de l air. L atteinte de ces objectifs passe par le nucléaire, les énergies renouvelables, le charbon à haut rendement supercritique et 26 réacteurs représentant 23 GW sont en exploitation et 23 en construction, soit 22,7 GW (1). EDF a piloté pour le compte de China General Nuclear power Group la conception, la construction et la mise en exploitation des deux réacteurs de Daya Bay, en service depuis vingt ans, et des quatre réacteurs de Ling Ao, démarrés entre 2002 et Associé à CGN dans Taishan Nuclear Power Company à hauteur de 30 %, EDF construit deux EPR de MW à Taishan, dans la province du Guangdong. (1) Source AIEA, Plus largement, EDF, CGN et CNNC, qui exploitent les deux plus importants parcs nucléaires au monde, ont renouvelé en 2014 leur accord de partenariat global avec l objectif commun de garantir le meilleur niveau de sûreté. Les deux groupes ont aussi signé un protocole pour favoriser la coopération industrielle entre EDF et ses partenaires chinois sur le marché nucléaire britannique. EDF et China National Nuclear Corporation, la plus grande entreprise publique chinoise de l industrie nucléaire, ont également conclu un accord pour renforcer leur coopération, notamment en matière d ingénierie, d exploitation et de maintenance. Un parc thermique modernisé Flexibles et réactives, les centrales thermiques permettent d assurer en temps réel l équilibre entre production et consommation, notamment pendant les pointes de consommation. Avec une capacité nette installée de 35 GW dans le monde, le groupe EDF est un acteur de référence. Il valorise son expertise dans des projets faisant appel aux technologies les plus performantes, comme les centrales combiné gaz de nouvelle génération, développée avec General Electric, sera l une des rendement record de 61 % et une montée en puissance deux fois plus rapide avec de très faibles émissions. EDF vise en France continentale une réduction de ses émissions de 30 % pour le CO 2 entre 1990 et 2020, et de 50 % au moins pour le dioxyde de soufre (SO x ), les oxydes d azote (NO x ) et les poussières entre 2005 et À fin 2014, ces objectifs sont atteints pour le CO 2 et le NO x et les émissions de SO x ont été réduites de 40 %. EDF a fermé ainsi en 2014 les deux dernières unités au charbon de Blénod et a poursuivi Le Groupe a lancé en Pologne et en Chine un important programme de modernisation et d amélioration des performances environnementales de ses centrales thermiques. En Chine, il s est associé à l électricien China Datang pour construire et exploiter une centrale au charbon à haut rendement. La Chine, qui produit 75 % de son électricité avec des centrales au charbon, est à la pointe de cette technologie. Elle garantit un rendement de 43 % contre 35 % pour une centrale à charbon conventionnelle, et des émissions de NO x et de SO x province du Jiangxi. LA MAQUETTE À ACCÉLÉRER LE TEMPS à double paroi à l échelle 1/3 de bâtiment est en construction à EDF Lab Les Renardières. mesurer le comportement du béton de l enceinte dans plusieurs dizaines d années la conception. Émissions de CO 2 en France (1) en g/kwh (1) France métropolitaine et SEI. 36 EDF 2014 I RAPPORT D ACTIVITÉ EDF 2014 I RAPPORT D ACTIVITÉ 37

4 EDF POLSKA RÉDUIT SES ÉMISSIONS _ EDF a inauguré la modernisation de Les investissements réalisés amélioreront ses performances environnementales et permettront de prolonger jusqu en 2030 sa durée d exploitation. Ils s inscrivent dans un programme de mise aux normes environnementales et d amélioration des performances de l ensemble des unités thermiques et de cogénération en Pologne. Italie. Edison optimise sa production Les conditions hydrologiques très favorables sur l ensemble de l année, la qualité des prévisions de production des parcs éoliens et solaires, la souplesse des centrales à gaz et l intelligence du système électrique ont permis à Edison d optimiser sa production dans un environnement exigeant. en hausse de 23 % par rapport à 2013, qui était déjà une bonne année. Le parc hydroélectrique français d EDF stations de transfert d énergie par pompage (STEP), qui pompent l eau du bassin aval pour produire de l électricité en période de pointe. 95 % du potentiel hydraulique français est déjà exploité. Dans ce cadre, EDF poursuit le de débit réservé, optimise le potentiel des STEP et augmente la puissance d ouvrages des infrastructures essentiellement souterraines et permettra d accroître la production de 30 % par rapport aux installations existantes. 38 EDF 2014 I RAPPORT D ACTIVITÉ EDF 2014 I RAPPORT D ACTIVITÉ 39

5 É EDF précurseur Précurseur dans l utilisation de l énergie de la mer, inépuisable et sans émission, EDF expérimente une hydrolienne immergée dans un fort courant au large de Paimpol-Bréhat (Côtes-d Armor ne nécessite pas de travaux sous-marins et permet d émerger les engins pour la maintenance. EDF a décidé en 2014 de lancer la construction de deux nouvelles turbines de série préindustrielle. La mise en service de ce démonstrateur devrait intervenir celle d EDF Énergies Nouvelles, qui développe, avec DNCS Normandie Hydro, une ferme de 7 hydroliennes d une puissance unitaire de 2 MW basée dans le raz Blanchard, au large du Cotentin. du soutien des Investissements d avenir. À eux seuls, la France et le Royaume-Uni disposeraient de 80 % des ressources cinq leaders mondiaux des énergies renouvelables Le Groupe dispose d une puissance la première des énergies renouvelables exploitées par EDF, premier fournisseur d énergie hydraulique de l Union européenne. 40 EDF 2014 I RAPPORT D ACTIVITÉ EDF 2014 I RAPPORT D ACTIVITÉ 41

6 Teeside, parc éolien au large des côtes de Redcar dans le Nord-Est de l Angleterre est la seconde réalisation off-shore d EDF Énergies Nouvelles, après celle de C-Power en Belgique. ÉNERGIES NOUVELLES DOUBLE PREMIÈRE DANS LE SOLAIRE En Guyane, le projet Toucan est entré en service en Cette centrale solaire une première en France. En Chine, le centre de R&D d EDF, avec l académie des sciences chinoise, a installé à Badaling, près de Pékin, un projet pilote de centrale solaire à concentration. Le système de stockage prolonge de plusieurs heures le fonctionnement de la centrale, même en l absence de soleil. Ce projet a remporté en 2014 le prix de l Innovation du Comité France-Chine, dans la catégorie R&D. En Guyane, le barrage de Petit-Saut, la plus grande retenue d eau de France, a fêté ses Au Brésil, le Groupe a acquis 51 % de la Compagnie Énergétique de SINOP (CES) en 2014 aux côtés des filiales du groupe Electrobras Eletronorte et CHESF, qui détiennent chacune 24,5 % de la société. CES est chargée de construire et exploiter pendant les trente ans de la concession l aménagement hydroélectrique de Sinop. Ce barrage, d une puissance installée de 400 MW, est situé sur la rivière Teles Pires, près de la ville de Sinop, dans l État agricole du Mato Grosso. La construction a débuté au printemps 2014 et la mise en service commerciale est prévue début Ce projet est l occasion pour EDF de valoriser à l international son savoir-faire, à l exemple du complexe hydroélectrique de Nam Theun 2, au Laos, construit dans le cadre d un contrat clés en main et mis en service en Les nouvelles énergies renouvelables concentrent la plus grande part des investissements Le Groupe s appuie principalement sur EDF Énergies Nouvelles, 18 pays, principalement en Europe et en Amérique du Nord, elle se développe dans de nouveaux territoires en Amérique du Sud, en Inde et en Afrique du Sud. Avec une capacité installée de 7,5 GW bruts et de 2,2 GW en construction, elle compte parmi les premiers opérateurs mondiaux des énergies renouvelables. En France, EDF Énergies Nouvelles a mis en service en 2014 une dizaine de parcs éoliens dans les régions Nord-Pas-de-Calais, Champagne-Ardenne, Picardie et Languedoc- Roussillon, où sont exploités près de 30 % des actifs éoliens du Groupe en France. EDF Énergies Nouvelles Services est devenu leader des services d exploitation-maintenance de centrales d énergies renouvelables et étend ses activités en Europe, dernièrement en Italie. Par ailleurs, toutes les demandes d autorisation concernant les parcs éoliens en mer français remportés lors du premier appel d offres en 2012 ont été déposées. Il s agit des projets de 480 MW à Saint-Nazaire (Loire-Atlantique), de 450 MW à Courseulles-sur-Mer (Calvados) et de 498 MW à Fécamp (Seine-Maritime). Ces trois parcs devraient entrer en service entre 2018 et Au Royaume-Uni, le projet de parc éolien en mer Navitus Bay est un partenariat entre s est terminée en septembre La proposition de permis de construire a été soumise fin mars Dans l attente d une décision du ministre de l Energie attendue en septembre 2015, des auditions publiques ont commencé en octobre Ces auditions sont conduites par l autorité de planning et contribueront à informer la décision ultérieure. À l international, le Groupe a lancé en Amérique du Nord la construction d un nombre grands parcs éoliens comme Blackspring Ridge, un parc de 300 MW dans l Ouest canadien, le premier prestataire de services pour compte de tiers en Amérique du Nord. Deux nouveaux parcs éoliens sont opérationnels en Turquie et un troisième parc est en construction en Afrique du Sud. Dans le secteur photovoltaïque, EDF Énergies Nouvelles a mis en service plusieurs parcs en Israël et une première centrale solaire de 30 MWc en Inde dans l État du Madhya Pradesh. Cinq autres projets solaires d une capacité totale de 125 MWc sont développés au Rajasthan en Inde. EDF ENR (EDF Énergies Nouvelles Réparties) propose pour sa part une large gamme d installations photovoltaïques pour toitures de taille moyenne en France métropolitaine. Elle compte plus de clients particuliers et plus de 700 réalisations chez les professionnels et les collectivités. La géothermie, renouvelable, disponible, régulière, décarbonée et compétitive, cumule les atouts. Des régions comme l Alsace, l Auvergne et l Île-de-France présentent un solide potentiel avec des températures élevées à des profondeurs plus faibles que la moyenne. innovantes pour exploiter cette énergie d avenir. La centrale géothermale de Rittershoffen, premier site industriel en France de géothermie profonde EGS (1) eau chaude l usine d amidon de Roquette Frères à Beinheim grâce à un réseau alimenté par un double forage à mètres de profondeur. Cette solution, fruit d un partenariat entre le Groupe Électricité de Strasbourg (40 %), l industriel Roquette Frères (40 %) et la Caisse des Dépôts (20 %), est soutenue par l Ademe et la région Alsace, et économisera tonnes équivalent pétrole par an et diminuera de tonnes par an les émissions de CO 2. Dalkia est aussi un acteur majeur de la biomasse, qui permet de produire de l électricité et de la chaleur. Il la développe massivement pour les réseaux de chaleur ou des cogénérations industrielles. Dalkia gère ainsi 370 installations biomasse et 328 réseaux de chaleur et de froid. En 2015, Dalkia a repris à EDF Énergies Nouvelles, Verdesis, une société du Groupe pionnière du biogaz qui exploite 23 sites en France et en Belgique et assure des prestations de traitement du biogaz pour de nombreux clients européens. Valoriser les déchets en chaleur et en électricité est la vocation de Tiru, dont le groupe EDF détient 51 %. Ses 18 unités en France, en Grande-Bretagne et au Canada ont traité 3,1 millions de tonnes de déchets en 2014 qui ont permis de chauffer habitants économisés et l émission de tonnes de CO 2 évitée. (1) AIE, Energy Technology Perspectives 2014, Harnessing Electricity Potential. lancé en 2014 la construction de 2,2 GW de capacités éoliennes et solaires dans le monde. Ce développement record contribue à faire du groupe EDF le premier producteur européen d énergies renouvelables et l un nette de production de plus de 28 GW (1). Le Groupe conforte ainsi sa position de leader mondial des énergies bas carbone avec près des 3/4 de son parc sans CO 2 (2). (1) 28,3 GW. (2) Capacité nette de production 2014 : 136,2 GWe dont énergie nucléaire 72,9 GW, hydraulique et autres renouvelables 28,3 GW, soit 101,2 GW sans CO 2 s élevant à 35 GW. 42 EDF 2014 I RAPPORT D ACTIVITÉ EDF 2014 I RAPPORT D ACTIVITÉ 43

PREMIER ÉLECTRICIEN MONDIAL, LE GROUPE EDF EST SOLIDEMENT

PREMIER ÉLECTRICIEN MONDIAL, LE GROUPE EDF EST SOLIDEMENT L ESSENTIEL 2014 PREMIER ÉLECTRICIEN MONDIAL, LE GROUPE EDF EST SOLIDEMENT IMPLANTÉ EN EUROPE. SON ACTIVITÉ COUVRE TOUS LES MÉTIERS DE LA PRODUCTION, DU COMMERCE ET DES RÉSEAUX D ÉLECTRICITÉ. IL EST UN

Plus en détail

EDF EN CHINE. DOSSIER DE PRESSE Janvier 2015 CONTACT. Presse

EDF EN CHINE. DOSSIER DE PRESSE Janvier 2015 CONTACT. Presse DOSSIER DE PRESSE Janvier 2015 EDF EN CHINE 1983 : Centrale de Daya Bay, première centrale nucléaire de Chine construite en partenariat avec EDF N imprimez ce message que si vous en avez l utilité. EDF

Plus en détail

L énergie nucléaire fait partie de la solution pour lutter contre le changement climatique

L énergie nucléaire fait partie de la solution pour lutter contre le changement climatique FORUM NUCLEAIRE BELGE POSITION PAPER 24 JUIN 2015 L énergie nucléaire fait partie de la solution pour lutter contre le changement climatique La demande en électricité ne cesse d augmenter. Entre 1965 et

Plus en détail

Crédits photo EDF Laurent Vautrin Cédric Helsly Philippe Eranian

Crédits photo EDF Laurent Vautrin Cédric Helsly Philippe Eranian Crédits photo EDF Laurent Vautrin Cédric Helsly Philippe Eranian 6 Aperçu des activités 6.1 Stratégie 42 6.1.1 Contexte 42 6.1.2 Vision stratégique 43 6.1.3 Axes stratégiques à l horizon 2020 43 6.1.3.1

Plus en détail

Rejoindre EDF, leader européen des énergies de demain

Rejoindre EDF, leader européen des énergies de demain Mars 2009 Rejoindre EDF, leader européen des énergies de demain Direction Médias Groupe 22-30, avenue de Wagram 75382 Paris cedex 08 www.edf.com SA au capital de 911 085 545 euros 552 081 317 R.C.S. Paris

Plus en détail

Production électrique : la place de l énergie éolienne

Production électrique : la place de l énergie éolienne Production électrique : la place de l énergie éolienne I Production électrique : principes de base L énergie électrique n est pas un fluide que l on pourrait «mettre en conserve», l énergie électrique

Plus en détail

Transition énergétique Les enjeux pour les entreprises

Transition énergétique Les enjeux pour les entreprises Transition énergétique Les enjeux pour les entreprises Alain Grandjean Le 26 novembre 2014 Contact : alain.grandjean@carbone4.com Le menu du jour L énergie dans l économie : quelques rappels Les scénarios

Plus en détail

Grace Doukopoulos Thomas Triboulet

Grace Doukopoulos Thomas Triboulet 1 Grace Doukopoulos Thomas Triboulet Ingénieur chercheur OSIRIS (Optimisation Simulation Risque et Statistique) EDF R&D 1, avenue du Général de Gaulle 92141, CLAMART grace.doukopoulos@edf.fr thomas.triboulet@edf.fr

Plus en détail

SOLUTIONS TECHNOLOGIQUES D AVENIR

SOLUTIONS TECHNOLOGIQUES D AVENIR CPTF et CSC CYCLES COMBINES A GAZ (CCG) COGÉNÉRATION DÉVELOPPEMENT DES RENOUVELABLES SOLUTIONS DE STOCKAGE CPTF ET CSC Le parc thermique est un outil essentiel pour ajuster l offre et la demande, indispensable

Plus en détail

«Résoudre les problèmes de l'énergie, une clé pour la survie de l'humanité»

«Résoudre les problèmes de l'énergie, une clé pour la survie de l'humanité» Fédération mondiale des travailleurs scientifiques World Federation of scientifique Workers 85ème session du Conseil exécutif Symposium «Résoudre les problèmes de l'énergie, une clé pour la survie de l'humanité»

Plus en détail

Les tendances du marché de. la production d électricité. dans le monde. participation d entreprises privées locales ou internationales

Les tendances du marché de. la production d électricité. dans le monde. participation d entreprises privées locales ou internationales Les tendances du marché de la production d électricité dans le monde Samir Allal La globalisation économique a favorisé une plus grande expression des mécanismes concurrentiels. Désormais la concurrence

Plus en détail

LA GÉOTHERMIE EN ALSACE

LA GÉOTHERMIE EN ALSACE www.es-geothermie.fr www.es-groupe.fr LA GÉOTHERMIE EN ALSACE GÉOTHERMIE PROFONDE, L HISTOIRE 2 LA GÉOTHERMIE EN ALSACE Il y a les nuages, il y a la pluie. Et il y a cette petite goutte d eau qui tombe

Plus en détail

1. La production d électricité dans le monde : perspectives générales

1. La production d électricité dans le monde : perspectives générales Quinzième inventaire Édition 2013 La production d électricité d origine renouvelable dans le monde Collection chiffres et statistiques Cet inventaire a été réalisé par Observ ER et la Fondation Énergies

Plus en détail

Evolution du mix électrique en France - Qui paiera?

Evolution du mix électrique en France - Qui paiera? Evolution du mix électrique en France - Qui paiera? Par Julien Deleuze Senior Manager, Estin & Co Des options environnementales, énergétiques, économiques majeures La France fait face à cinq options environnementales,

Plus en détail

Vendredi 18 mars 2011 ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES DE DEVELOPPEMENT DES ENERGIES RENOUVELABLES FOCUS SUR L ELECTRICITE

Vendredi 18 mars 2011 ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES DE DEVELOPPEMENT DES ENERGIES RENOUVELABLES FOCUS SUR L ELECTRICITE 2011 Vendredi 18 mars 2011 ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES DE DEVELOPPEMENT DES ENERGIES RENOUVELABLES FOCUS SUR L ELECTRICITE TABLE DES MATIÈRES Le cas de la France... 3 Le mix électrique en 2010... 3

Plus en détail

Résultats annuels 2014 en hausse Bonne performance des énergies décarbonées Ambition 2018 confirmée

Résultats annuels 2014 en hausse Bonne performance des énergies décarbonées Ambition 2018 confirmée Résultats annuels 2014 en hausse Bonne performance des énergies décarbonées Ambition 2018 confirmée EBITDA Groupe : 17,3 Mds, +6,5% de croissance organique 1, +3,2% hors Edison et rattrapage tarifaire

Plus en détail

La place du charbon dans le mix électrique

La place du charbon dans le mix électrique La place du charbon dans le mix électrique Présentation au colloque 7 février 2008 Gérard Mestrallet, PDG de SUEZ «Les nouveaux débouchés du charbon : quels risques pour le changement climatique?» Outline

Plus en détail

Origine du courant électrique Constitution d un atome

Origine du courant électrique Constitution d un atome Origine du courant électrique Constitution d un atome Electron - Neutron ORIGINE DU COURANT Proton + ELECTRIQUE MATERIAUX CONDUCTEURS Électrons libres CORPS ISOLANTS ET CORPS CONDUCTEURS L électricité

Plus en détail

L EOLIEN OFFSHORE 1) CONTEXTE GENERAL 2) ENJEUX INDUSTRIELS

L EOLIEN OFFSHORE 1) CONTEXTE GENERAL 2) ENJEUX INDUSTRIELS L EOLIEN OFFSHORE 1) CONTEXTE GENERAL 2) ENJEUX INDUSTRIELS L EUROPE PIONNIÈRE DE L ÉOLIEN EN MER Objectif 2020 : 192 GW éoliens (15% de la consommation électrique) dont 24 GW en mer (3%) A fin juin 2014,

Plus en détail

Accord sur les termes commerciaux des contrats relatifs au projet de centrale nucléaire Hinkley Point C

Accord sur les termes commerciaux des contrats relatifs au projet de centrale nucléaire Hinkley Point C Accord sur les termes commerciaux des contrats relatifs au projet de centrale nucléaire Hinkley Point C - Le Groupe EDF et le Gouvernement Britannique sont parvenus à un accord sur les principaux termes

Plus en détail

CNR. pionnier de la filière hydrogène renouvelable

CNR. pionnier de la filière hydrogène renouvelable CNR pionnier de la filière hydrogène renouvelable Barrage de retenue de Pierre-Bénite sur le Rhône Perspectives Frédéric Storck, Directeur de l Énergie Les énergies renouvelables sont depuis 80 ans le

Plus en détail

Energie photovoltaïque. Filière Physique des Composants Nanostructurés. PHELMA Septembre 2010

Energie photovoltaïque. Filière Physique des Composants Nanostructurés. PHELMA Septembre 2010 Energie photovoltaïque Filière Physique des Composants Nanostructurés PHELMA Septembre 2010 Anne Kaminski 1, Mathieu Monville 2 1 INP Grenoble - INSA Lyon 2 Solarforce 1 PLAN DU COURS 1- Panorama de l

Plus en détail

Information financière trimestrielle

Information financière trimestrielle Information financière trimestrielle Premier trimestre 2013 : Pertinence du modèle intégré et diversifié d EDF Chiffre d affaires en hausse de 12,1% dont 4,7% en organique Objectifs 2013 confirmés Evolution

Plus en détail

Le nucléaire, un allié pour le climat

Le nucléaire, un allié pour le climat 1 Claude Fischer - mars 2015 1 er Directrice d ASCPE Les Entretiens Européens Le nucléaire, un allié pour le climat La limitation du réchauffement climatique ne pourra pas être obtenue sans le nucléaire

Plus en détail

Promouvoir une énergie sûre, compétitive et durable en Europe

Promouvoir une énergie sûre, compétitive et durable en Europe Promouvoir une énergie sûre, compétitive et durable en Europe L une des priorités stratégiques de l Union européenne consiste à promouvoir une énergie sûre, compétitive et durable pour l Europe. La BEI

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Mai 2013

DOSSIER DE PRESSE Mai 2013 La centrale thermique à flamme de Vitrysur-Seine Crédit photo : Yves Soulabaille N imprimez ce message que si vous en avez l utilité. EDF CPT Vitry-sur-Seine 18 rue des fusillés 94400 Vitry-sur-Seine www.edf.fr

Plus en détail

Les énergies renouvelables (éolien, solaire)

Les énergies renouvelables (éolien, solaire) Les énergies renouvelables (éolien, solaire) Une solution d avenir? Ou une arnaque? Et quel coût pour la collectivité? Jacky Ruste Ingénieur INSA Génie Physique Docteur-ingénieur de l université Nancy1

Plus en détail

GROUPE DE TRAVAIL ELUS: Quelles sont les actions pour atténuer l impact et adapter les collectivités s locales aux changements climatiques et

GROUPE DE TRAVAIL ELUS: Quelles sont les actions pour atténuer l impact et adapter les collectivités s locales aux changements climatiques et Plan Climat Energie Territorial GROUPE DE TRAVAIL ELUS: Quelles sont les actions pour atténuer l impact et adapter les collectivités s locales aux changements climatiques et énergétiques? Plan de la réunion

Plus en détail

CONSOMMATION ET PRODUCTION D ELECTRICITE EN ALLEMAGNE. Bernard Laponche 2 juin 2014 * Table des matières

CONSOMMATION ET PRODUCTION D ELECTRICITE EN ALLEMAGNE. Bernard Laponche 2 juin 2014 * Table des matières CONSOMMATION ET PRODUCTION D ELECTRICITE EN ALLEMAGNE Bernard Laponche 2 juin 2014 * Table des matières 1. CONSOMMATION FINALE D ELECTRICITE...2 1.1 EVOLUTION SUR LA PERIODE 2000-2013... 2 1.2 ENTRE 2010

Plus en détail

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B2. Les énergies

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B2. Les énergies ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE Niveau B2 Les énergies Le dossier comprend : - une fiche apprenant - une fiche enseignant - le document support Auteurs-concepteurs : Isabelle Barrière, Martine Corsain Fiche

Plus en détail

Contribution des industries chimiques

Contribution des industries chimiques Contribution des industries chimiques au débat national sur la transition énergétique Les entreprises de l industrie chimique sont des acteurs clés de la transition énergétique à double titre. D une part,

Plus en détail

GDF SUEZ. Branche Energie Europe et International. Jean-Pierre Hansen

GDF SUEZ. Branche Energie Europe et International. Jean-Pierre Hansen GDF SUEZ Branche Energie Europe et International Jean-Pierre Hansen Chiffres clés opérationnels * Un leader mondial pour le gaz et l'électricité Leader de l'électricité au Benelux Positions importantes

Plus en détail

Les énergies fossiles et renouvelables

Les énergies fossiles et renouvelables Les énergies fossiles et renouvelables Plan : Introduction : définition 1) En quoi consiste les deux sortes d'énergies? Sous quelle forme les trouve t-on? 2) Quels sont les avantages et les inconvénients?

Plus en détail

Changer l énergie ensemble

Changer l énergie ensemble Janvier 2010 groupe EDF politique développement durable Changer l énergie ensemble Le contenu de ce document a été réalisé en collaboration avec les sociétés du groupe EDF ci-dessous: Le groupe EDF est

Plus en détail

CENTRALES HYDRAULIQUES

CENTRALES HYDRAULIQUES CENTRALES HYDRAULIQUES FONCTIONNEMENT Les différentes centrales hydrauliques Les centrales hydrauliques utilisent la force de l eau en mouvement, autrement dit l énergie hydraulique des courants ou des

Plus en détail

L équilibre offre-demande d électricité en France pour l été 2015

L équilibre offre-demande d électricité en France pour l été 2015 L équilibre offre-demande d électricité en France pour l été 2015 Synthèse Juin 2015 Sommaire Analyse globale 4 1. Prévision de consommation 5 2. Disponibilité du parc de production 7 3. Étude du risque

Plus en détail

Feuille d information

Feuille d information Feuille d information Janvier 2009 Ecobilan de l énergie nucléaire: efficacité et préservation de l environnement Le terme de «courant vert» est souvent utilisé dans la discussion publique. Il faut généralement

Plus en détail

LISBONNE- 20 avril 2015 TRANSITION ÉNERGÉTIQUE: EXPÉRIENCE DU MAROC

LISBONNE- 20 avril 2015 TRANSITION ÉNERGÉTIQUE: EXPÉRIENCE DU MAROC LISBONNE- 20 avril 2015 TRANSITION ÉNERGÉTIQUE: EXPÉRIENCE DU MAROC Sommaire de la présentation MAROC EN CONSTANTE EVOLUTION DES RÉFORMES ET DES VISIONS STRATÉGIQUES TRANSITION ÉNERGÉTIQUE: ENJEUX ET DÉFIS

Plus en détail

L Allemagne championne des énergies propres?

L Allemagne championne des énergies propres? L Allemagne championne des énergies propres? La chancelière allemande a tranché, l Allemagne sera la première grande puissance industrielle européenne à sortir du nucléaire. Et ceci rapidement puisque

Plus en détail

Le contenu en CO2 du kwh électrique : Avantages comparés du contenu marginal et du contenu par usages sur la base de l historique.

Le contenu en CO2 du kwh électrique : Avantages comparés du contenu marginal et du contenu par usages sur la base de l historique. Final le 08/10/2007 Le contenu en CO2 du kwh électrique : Avantages comparés du contenu marginal et du contenu par usages sur la base de l historique. - NOTE DETAILLEE - 1- Le contexte Le calcul du contenu

Plus en détail

VISION de l AVENIR DE L ÉNERGIE RENOUVELABLE À FAIBLE INCIDENCE POUR LE CANADA

VISION de l AVENIR DE L ÉNERGIE RENOUVELABLE À FAIBLE INCIDENCE POUR LE CANADA VISION de l AVENIR DE L ÉNERGIE RENOUVELABLE À FAIBLE INCIDENCE POUR LE CANADA RECOMMANDATIONS VISANT LA POLITIQUE GOUVERNEMENTALE : 2004-2005 Au Canada, la production d énergie est sur le point d entrer

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITÉ RÉSULTATS DU GROUPE

RAPPORT D ACTIVITÉ RÉSULTATS DU GROUPE RAPPORT D ACTIVITÉ RÉSULTATS DU GROUPE Sommaire 1.1 Chiffres clés 5 1.2 Éléments de conjoncture et événements marquants de l année 2014 6 1.2.1 Éléments de conjoncture 6 1.2.1.1 Évolution des prix de

Plus en détail

Dossier de presse. La nouvelle offre de mobilité électrique solaire d EDF ENR. Contact presse. Service.presse@edf-en.com

Dossier de presse. La nouvelle offre de mobilité électrique solaire d EDF ENR. Contact presse. Service.presse@edf-en.com Dossier de presse La nouvelle offre de mobilité électrique solaire d EDF ENR Contact presse Service.presse@edf-en.com Manon de Cassini-Hérail Manon.decassini-herail@edf-en.com Tel. : 01 40 90 48 22 / Port.

Plus en détail

Commentant le niveau d activité du groupe sur l année 2012, Luc Oursel, Président du Directoire d AREVA, a déclaré :

Commentant le niveau d activité du groupe sur l année 2012, Luc Oursel, Président du Directoire d AREVA, a déclaré : Au 31 décembre 2012 : Croissance du chiffre d affaires à 9 342 M (+ 5,3 % vs. 2011), tirée par les activités nucléaires et renouvelables Carnet de commandes renouvelé sur l année 2012 à 45,4 Mds grâce

Plus en détail

Russie. Europe de l Ouest. et europe de l Est. Afrique du Nord. et Golfe. Asie et Océanie. Afrique Subsaharienne. Japon, Australie et

Russie. Europe de l Ouest. et europe de l Est. Afrique du Nord. et Golfe. Asie et Océanie. Afrique Subsaharienne. Japon, Australie et Amérique 500 250 100 50 10 Énergie éolienne Biomasse du Nord Europe de l Ouest Russie et europe de l Est Amérique du Nord Europe de l Ouest Russie et europe de l Est Afrique du Nord et Golfe Inde Chine

Plus en détail

Collection Nos énergies ont de l avenir. Le cycle combiné gaz

Collection Nos énergies ont de l avenir. Le cycle combiné gaz Collection Nos énergies ont de l avenir Le cycle combiné gaz «Comment concilier la production d électricité et l environnement?» «25 % de la population mondiale consomme près des 2/3 des ressources d énergie.»

Plus en détail

NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES ENERGIES

NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES ENERGIES CHAPITRE 1 NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES ENERGIES 1 suite Chapitre 1 : NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES ENERGIES 1.1 Généralités 1.2 L'énergie dans le monde 1.2.1 Qu'est-ce que l'énergie? 1.2.2 Aperçu sur

Plus en détail

Les Perspectives Énergétiques à l horizon 2040

Les Perspectives Énergétiques à l horizon 2040 The Outlook for Energy: A View to 24 highlights Les Perspectives Énergétiques à l horizon 24 ExxonMobil vous présente dans ses Perspectives Énergétiques sa vision à long terme de notre avenir énergétique.

Plus en détail

Conservation, efficacité et fourniture de l énergie

Conservation, efficacité et fourniture de l énergie Ministère de l Énergie Printemps 2015 Conservation, efficacité et fourniture de l énergie Fiche d information Déclaration de principes provinciale, 2014 La Déclaration de principes provinciale de 2014

Plus en détail

Assurer l avenir avec un parc de production diversifié

Assurer l avenir avec un parc de production diversifié Exercice 2010 Seul le discours prononcé fait foi Assurer l avenir avec un parc de production diversifié Discours de M. Hermann Ineichen, chef du secteur d activité Energie Suisse, dans le cadre de la conférence

Plus en détail

Production mondiale d énergie

Production mondiale d énergie Chapitre 14: Autres sources d énergie Énergie nucléaire Énergie solaire Énergie géothermale Hydro-électricité Énergie éolienne Production mondiale d énergie 23% 39% 27% Coal Nuclear Hydro Geothermal Petroleum

Plus en détail

Bioénergie. L énergie au naturel

Bioénergie. L énergie au naturel Bioénergie L énergie au naturel Les références d AREVA en bioénergie Plus de 2,5 GW dans le monde : la plus grande base installée de centrales biomasse AREVA développe des solutions de production d électricité

Plus en détail

GROUPE EDF ACTIVITÉ & DÉVELOPPEMENT DURABLE

GROUPE EDF ACTIVITÉ & DÉVELOPPEMENT DURABLE ACTIVITÉ & DÉVELOPPEMENT DURABLE 2010 SOMMAIRE 04 Implantations 06 Entretien avec le Président-Directeur Général 12 Chiffres clés et indicateurs développement durable 2010 18 MÉTIERS ET SAVOIR-FAIRE 20

Plus en détail

TROIS GRANDS MÉTIERS 18 MÉTIERS ET SAVOIR-FAIRE

TROIS GRANDS MÉTIERS 18 MÉTIERS ET SAVOIR-FAIRE 18 MÉTIERS ET SAVOIR-FAIRE TROIS GRANDS MÉTIERS Le groupe EDF intègre dans une même dynamique mondiale trois grands métiers : la production d électricité, la gestion de réseaux pour la transporter et la

Plus en détail

RESEAUX DE CHALEUR FLEXIBILITE ENERGETIQUE ET DEVELOPPEMENT

RESEAUX DE CHALEUR FLEXIBILITE ENERGETIQUE ET DEVELOPPEMENT RESEAUX DE CHALEUR FLEXIBILITE ENERGETIQUE ET DEVELOPPEMENT Dans un avenir marqué par : des incertitudes importantes de nature économique, énergétique et technologique, à l échelle mondiale, européenne

Plus en détail

La Géothermie D.Madet

La Géothermie D.Madet La Géothermie D.Madet La chaleur de la terre augmente avec la profondeur. Les mesures récentes de l accroissement de la température avec la profondeur, appelée gradient géothermique, ont montré que cette

Plus en détail

Sortir du nucléaire? Contraintes et opportunités

Sortir du nucléaire? Contraintes et opportunités Sortir du nucléaire? Contraintes et opportunités Michel Bonvin michel.bonvin@hevs.ch bom / Forum Business VS / 25 oct. 2011 Sortir du nucléaire 1 Nucléaire : on parle de quoi? 0.90 0.80 Energies primaires

Plus en détail

Les sources d énergie D où vient l énergie? 52 non renouvelables, renouvelables

Les sources d énergie D où vient l énergie? 52 non renouvelables, renouvelables Les sources d énergie D où vient l énergie? 52 non renouvelables, renouvelables Objectifs Matériel Matériel Découvrir Connaître les la différentes signification sources du mot d énergie.. Fiche image 1

Plus en détail

I. Introduction: L énergie consommée par les appareils de nos foyers est sous forme d énergie électrique, facilement transportable.

I. Introduction: L énergie consommée par les appareils de nos foyers est sous forme d énergie électrique, facilement transportable. DE3: I. Introduction: L énergie consommée par les appareils de nos foyers est sous forme d énergie électrique, facilement transportable. Aujourd hui, nous obtenons cette énergie électrique en grande partie

Plus en détail

A / LES FAMILLES DE SOURCES D ENERGIE B / LES CARACTERISTIQUES D UNE SOURCE D ENERGIE C / LES CRITERES DE CHOIX D UNE SOURCE D ENERGIE

A / LES FAMILLES DE SOURCES D ENERGIE B / LES CARACTERISTIQUES D UNE SOURCE D ENERGIE C / LES CRITERES DE CHOIX D UNE SOURCE D ENERGIE A / LES FAMILLES DE SOURCES D ENERGIE B / LES CARACTERISTIQUES D UNE SOURCE D ENERGIE C / LES CRITERES DE CHOIX D UNE SOURCE D ENERGIE A la Fin de cette activité, je saurai -Identifier les grandes familles

Plus en détail

Le biogaz en France et en Allemagne Une comparaison. Journées méthanisation, 4 novembre 2014, Chambéry

Le biogaz en France et en Allemagne Une comparaison. Journées méthanisation, 4 novembre 2014, Chambéry Le biogaz en France et en Allemagne Une comparaison Journées méthanisation, 4 novembre 2014, Chambéry L OFAEnR Origines & Objectifs Crée en 2006 par les gouvernements français & allemand Bureau au ministère

Plus en détail

EDF PRÉSENTATION. Présentation pour HEC Alumni Luc Charreyre. Septembre 2013

EDF PRÉSENTATION. Présentation pour HEC Alumni Luc Charreyre. Septembre 2013 EDF PRÉSENTATION Présentation pour HEC Alumni Luc Charreyre Septembre 2013 SOMMAIRE 1. PANORAMA DU SECTEUR LE SECTEUR ÉLECTRIQUE: UN LIBÉRALISME BIEN TEMPÉRÉ EDF, D UN MONOPOLE NATIONAL À UN ACTEUR INTERNATIONAL

Plus en détail

L ENERGIE CORRECTION

L ENERGIE CORRECTION Technologie Lis attentivement le document ressource mis à ta disposition et recopie les questions posées sur une feuille de cours (réponds au crayon) : 1. Quelles sont les deux catégories d énergie que

Plus en détail

de bord l énergie Énergie renouvelables 95-val-d oise Électricité 75-paris kwh % 94-val-de-marne Agriculture édition 2014

de bord l énergie Énergie renouvelables 95-val-d oise Électricité 75-paris kwh % 94-val-de-marne Agriculture édition 2014 DE TABLEAU de bord l énergie en île-de-france Énergies renouvelables Superficie Produits pétroliers Habitat 78-yvelines 95-val-d oise Électricité 92-hauts-de-seine m 2 93-seine-saint-denis Tep 75-paris

Plus en détail

Crédit photo EDF Philippe Stroppa

Crédit photo EDF Philippe Stroppa Crédit photo EDF Philippe Stroppa 11 Recherche et développement, brevets et licences 11.1 Organisation de la R&D et chiffres clés 204 11.2 Les priorités de la R&D 205 11.2.1 Consolider et développer un

Plus en détail

Avertissement. Version 2.3. Juin 2003. Les objectifs poursuivis. Les principes du régime des certificats verts

Avertissement. Version 2.3. Juin 2003. Les objectifs poursuivis. Les principes du régime des certificats verts Commission Wallonne Pour l Energie Version 2.3. Juin 2003 LE REGIME DES CERTIFICATS VERTS dans le cadre de l ouverture du Marché de l Electricité en Wallonie Sommaire Les objectifs poursuivis Les principes

Plus en détail

Chapitre 8 production de l'énergie électrique

Chapitre 8 production de l'énergie électrique Chapitre 8 production de l'énergie électrique Activité 1 p 116 But Montrer que chaque centrale électrique possède un alternateur. Réponses aux questions 1. Les centrales représentées sont les centrales

Plus en détail

Cap sur la croissance!

Cap sur la croissance! Cap sur la croissance! EDORA Qui sommes-nous? Fédération de producteurs ER Plus de 85 Membres: Toutes les filières ER (éolien, biomasse, hydro, solaire) De la (très) grande et la (toute) petite entreprises

Plus en détail

Que suis-je? Plus de 50% des GES sont sous mon contrôle et donc ma responsabilité

Que suis-je? Plus de 50% des GES sont sous mon contrôle et donc ma responsabilité Que suis-je? Je détiens près de 60% des infrastructures J accueille aujourd hui plus de 60% de la population mondiale Je réunis l économie du savoir, des services, des finances sur mon territoire 1 Que

Plus en détail

SENSIBILISATION À LA PROBLÉMATIQUE ÉNERGÉTIQUE

SENSIBILISATION À LA PROBLÉMATIQUE ÉNERGÉTIQUE Diapositive 1 SENSIBILISATION À LA PROBLÉMATIQUE ÉNERGÉTIQUE Mastère OSE janvier2011 Diapositive 2 LA FILIÈRE ÉNERGÉTIQUE, CAS DE L ÉLECTRICITÉ EN FRANCE Diapositive 3 La filière énergétique Pour quels

Plus en détail

Les Ressources énergétiques

Les Ressources énergétiques AGIR : Défis du XXIème siècle Chapitre 17 Partie : Convertir l énergie et économiser les ressources Compétences attendues : - Recueillir et exploiter des informations pour identifier des problématiques

Plus en détail

Les 17 et 18 septembre, les sites de production d électricité invitent le public aux Journées de l industrie électrique, EDF.

Les 17 et 18 septembre, les sites de production d électricité invitent le public aux Journées de l industrie électrique, EDF. DOSSIER DE PRESSE JUILLET 2010 2011 Les 17 et 18 septembre, les sites de production d électricité invitent le public aux Journées de l industrie électrique, EDF. Un geste simple pour l'environnement, n'imprimez

Plus en détail

L énergie sous toutes ses formes : définitions

L énergie sous toutes ses formes : définitions L énergie sous toutes ses formes : définitions primaire, énergie secondaire, utile ou finale. Quelles sont les formes et les déclinaisons de l énergie? D après le dictionnaire de l Académie française,

Plus en détail

PREMIER TRIMESTRE CHIFFRE D AFFAIRES ET FAITS MARQUANTS

PREMIER TRIMESTRE CHIFFRE D AFFAIRES ET FAITS MARQUANTS 2013 PREMIER TRIMESTRE CHIFFRE D AFFAIRES ET FAITS MARQUANTS 1 Avertissement Cette présentation ne constitue pas une offre de vente de valeurs mobilières aux Etats-Unis ou tout autre pays. Aucune assurance

Plus en détail

Journée d information sur les appels à propositions 2010. Théme 5 ENERGIE

Journée d information sur les appels à propositions 2010. Théme 5 ENERGIE Journée d information sur les appels à propositions 2010 Théme 5 ENERGIE Lundi 29 Juin 2009 CNRS, Montpellier Christelle Bedes (Remplaçante d Armelle De Bohan) Introduction Futur appel sur l énergie pour

Plus en détail

Pourtant, les économies pourraient représenter le quart de la demande actuelle en eau

Pourtant, les économies pourraient représenter le quart de la demande actuelle en eau Eau et énergie Énergie et CO2 PLAN Changement climatique Un scénario alternatif est possible L Union Pour la Méditerranée Le Plan Solaire pour la Méditerranée IMEDER Beyrouth, Forum de l Energie, 30 septembre-1

Plus en détail

L éolien en Allemagne, une réalité industrielle. Retour d expérience

L éolien en Allemagne, une réalité industrielle. Retour d expérience L éolien en Allemagne, une réalité industrielle Retour d expérience L éolien en Allemagne Développement 1990-2010 30000 25000 20000 15000 10000 5000 0 Etat des lieux du parc éolien allemand au 30.6.2011:!

Plus en détail

LES ENERGIES RENOUVELABLES. Dr Marwan JARKAS

LES ENERGIES RENOUVELABLES. Dr Marwan JARKAS LES ENERGIES RENOUVELABLES Dr Marwan JARKAS Plan de l exposée : I - Définition de l énergie renouvelable II - Différentes types de l énergie renouvelable 1. Energie éolienne 2. Energie solaire 3. Energie

Plus en détail

TRANSITION ÉNERGÉTIQUE : DE NOUVELLES DISPOSITIONS POUR DYNAMISER LE DÉVELOPPEMENT DU CHAUFFE-EAU SOLAIRE EN MARTINIQUE DOSSIER DE PRESSE

TRANSITION ÉNERGÉTIQUE : DE NOUVELLES DISPOSITIONS POUR DYNAMISER LE DÉVELOPPEMENT DU CHAUFFE-EAU SOLAIRE EN MARTINIQUE DOSSIER DE PRESSE TRANSITION ÉNERGÉTIQUE : DE NOUVELLES DISPOSITIONS POUR DYNAMISER LE DÉVELOPPEMENT DU CHAUFFE-EAU SOLAIRE EN MARTINIQUE DOSSIER DE PRESSE LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE, UNE PRIORITÉ POUR LA MARTINIQUE La Martinique

Plus en détail

électricité Et développement

électricité Et développement électricité Et développement DUrable 1 Thalès (Grec) En frottant de l ambre jaune sur sa toge, il constate qu il est possible d attirer de petits objets. Il découvre le phénomène de l électricité statique.

Plus en détail

projet de parc éolien au large de fécamp Débat public

projet de parc éolien au large de fécamp Débat public projet de parc éolien au large de fécamp Débat public DOSSIER DU MAÎTRE D OUVRAGE Mars - juillet 2013 DOSSIER DU MAÎTRE D OUVRAGE Mot du Président 1 Mot du Président Chère Madame, Cher Monsieur, La période

Plus en détail

La géothermie à Meaux : une nouvelle phase de développement

La géothermie à Meaux : une nouvelle phase de développement La géothermie à Meaux : une nouvelle phase de développement Qu est-ce que la géothermie? Définition La géothermie est l exploitation de l énergie thermique du sous-sol. Le gradient de la Terre est de 3

Plus en détail

NOUVEAU SALARIÉ mon livret d accueil

NOUVEAU SALARIÉ mon livret d accueil NOUVEAU SALARIÉ mon livret d accueil Bienvenue dans le groupe EDF 2MON GROUPE EST L UN DES TOUT PREMIERS ÉLECTRICIENS MONDIAUX, OÙ QUELS SONT SES SAVOIR-FAIRE? 4 LE GROUPE EDF EST-IL IMPLANTÉ? DE GRANDS

Plus en détail

Responsabilité sociale et environnementale POLITIQUE SECTORIELLE PRODUCTION D ELECTRICITE A PARTIR DU CHARBON

Responsabilité sociale et environnementale POLITIQUE SECTORIELLE PRODUCTION D ELECTRICITE A PARTIR DU CHARBON Responsabilité sociale et environnementale POLITIQUE SECTORIELLE PRODUCTION D ELECTRICITE A PARTIR DU CHARBON P.1/11 Sommaire Préambule... 3 1. Politique sectorielle... 4 1.1 Objectif... 4 1.2 Portée...

Plus en détail

DÉVELOPPER LES COMPÉTENCES DE DEMAIN

DÉVELOPPER LES COMPÉTENCES DE DEMAIN ILS MOBILISENT LES SYNERGIES ENTRE RECHERCHE ET FORMATION DÉVELOPPER LES COMPÉTENCES Opale, bureaux et laboratoires de recherche Quatre bâtiments circulaires forment EDF Lab Paris-Saclay, le nouveau site

Plus en détail

L énergie durable. Le climat se réchauffe, les ressources

L énergie durable. Le climat se réchauffe, les ressources L énergie Déjà près de 30 ans de géothermie et ça se renouvelle! Engagée en faveur du développement et contre la précarité énergétique, la Ville lance ce mois-ci des travaux pour améliorer et augmenter

Plus en détail

ENJEUX ENERGETIQUES. Le Monde et la France. L énergie dans les territoires

ENJEUX ENERGETIQUES. Le Monde et la France. L énergie dans les territoires ENJEUX ENERGETIQUES Le Monde et la France L énergie dans les territoires * Bernard LAPONCHE (Données statistiques : Enerdata) 1 Monde : Consommation d énergie primaire (2008 : 12,2 milliards de tep) Energies

Plus en détail

La Pologne, plateforme de développement du groupe EDF à l est de l Europe

La Pologne, plateforme de développement du groupe EDF à l est de l Europe DOSSIER DE PRESSE Avril 2014 La Pologne, plateforme de développement du groupe EDF à l est de l Europe Le groupe EDF, un des leaders sur le marché de l énergie en Europe, est un énergéticien intégré, présent

Plus en détail

Atelier énergies. Usage direct des énergies renouvelables : les enjeux sociétaux et environnementaux, moteurs de l innovation technologique

Atelier énergies. Usage direct des énergies renouvelables : les enjeux sociétaux et environnementaux, moteurs de l innovation technologique CONGRÈS DES ECO-TECHNOLOGIES POUR LE FUTUR 2012 Atelier énergies Usage direct des énergies renouvelables : les enjeux sociétaux et environnementaux, moteurs de l innovation technologique 14 juin 2012 Lille

Plus en détail

Le gaz de schiste «pertubateur» du marché de l électricité? Jacques PERCEBOIS Directeur du CREDEN Professeur à l Université de Montpellier I

Le gaz de schiste «pertubateur» du marché de l électricité? Jacques PERCEBOIS Directeur du CREDEN Professeur à l Université de Montpellier I Le gaz de schiste «pertubateur» du marché de l électricité? Jacques PERCEBOIS Directeur du CREDEN Professeur à l Université de Montpellier I CLUB DE NICE 5/12/2012 Le gaz naturel dans l Union Européenne

Plus en détail

Que sont les sources d énergie renouvelable?

Que sont les sources d énergie renouvelable? Que sont les sources d énergie renouvelable? Comme leur nom l indique, il s agit de sources qui se renouvellent et ne s épuiseront donc jamais à l échelle du temps humain! Les sources non renouvelables

Plus en détail

Performance énergétique et environnementale un engagement à vos côtés

Performance énergétique et environnementale un engagement à vos côtés Performance énergétique et environnementale un engagement à vos côtés L Ef f icacité Énergétique et Environnementale en action sommaire Pages 4-5 Vos enjeux Pages 6-7 Une offre globale Pages 8-9 Notre

Plus en détail

INTERCONNEXION DE L ÉOLIEN OFFSHORE VISION DE L INTÉGRATION DE LA PRODUCTION ÉLECTRIQUE DE L ÉOLIEN OFFSHORE

INTERCONNEXION DE L ÉOLIEN OFFSHORE VISION DE L INTÉGRATION DE LA PRODUCTION ÉLECTRIQUE DE L ÉOLIEN OFFSHORE a north sea electricity grid [r]evolution INTERCONNEXION DE L ÉOLIEN OFFSHORE VISION DE L INTÉGRATION DE LA PRODUCTION ÉLECTRIQUE DE L ÉOLIEN OFFSHORE LANGROCK/ZENIT/GREENPEACE COURTESY OF ABB DREAMSTIME

Plus en détail

Energies renouvelables et développement durable

Energies renouvelables et développement durable Energies renouvelables et développement durable Christian de Gromard AFD/TED, Transport et Energie Durable «Les Energies Renouvelables au service de l humanité» 40 ème anniversaire du congrès international

Plus en détail

1 445 M 20 M 5 085 M. l efficacité énergétique. la durabilité. l innovation QUI SOMMES-NOUS? CHIFFRES 2013 PAYS : CLIENTS : RÉSULTAT NET : EBITDA :

1 445 M 20 M 5 085 M. l efficacité énergétique. la durabilité. l innovation QUI SOMMES-NOUS? CHIFFRES 2013 PAYS : CLIENTS : RÉSULTAT NET : EBITDA : QUI SOMMES-NOUS? Gas Natural Fenosa est une entreprise du secteur de l énergie, créée il y a plus de 170 ans et dont la renommée a dépassé les frontières. GAS NATURAL FENOSA Pionnière dans l approvisionnement

Plus en détail

L ENERGIE HYDRAULIQUE FICHE TECHNIQUE.

L ENERGIE HYDRAULIQUE FICHE TECHNIQUE. L ENERGIE HYDRAULIQUE FICHE TECHNIQUE. I. PRINCIPE L énergie hydroélectrique nécessite un cours d eau ou une retenue d eau. La centrale exploite l énergie potentielle créée par le dénivelé de la chute

Plus en détail

Le Bilan réglementaire des Emissions de GES Au titre de l article 75 de la loi n 2010 788 du 12 juillet 2010

Le Bilan réglementaire des Emissions de GES Au titre de l article 75 de la loi n 2010 788 du 12 juillet 2010 Le Bilan réglementaire des Emissions de GES Au titre de l article 75 de la loi n 2010 788 du 12 juillet 2010 Schneider Electric Energy France Publication Décembre 2012 Emissions de l année fiscale 2011

Plus en détail

Energie Nucléaire. Principes, Applications & Enjeux. 6 ème - 2014/2015

Energie Nucléaire. Principes, Applications & Enjeux. 6 ème - 2014/2015 Energie Nucléaire Principes, Applications & Enjeux 6 ème - 2014/2015 Quelques constats Le belge consomme 3 fois plus d énergie que le terrien moyen; (0,56% de la consommation mondiale pour 0,17% de la

Plus en détail

ECO-QUARTIER «CAP AZUR» CHAUFFER, FOURNIR EN EAU CHAUDE ET RAFRAÎCHIR AVEC DE L ENERGIE RECUPERÉE. récupération d énergie. 100% des besoins en

ECO-QUARTIER «CAP AZUR» CHAUFFER, FOURNIR EN EAU CHAUDE ET RAFRAÎCHIR AVEC DE L ENERGIE RECUPERÉE. récupération d énergie. 100% des besoins en ECO-QUARTIER «CAP AZUR» CHAUFFER, FOURNIR EN EAU CHAUDE ET RAFRAÎCHIR AVEC DE L ENERGIE RECUPERÉE RESEAU DE CHALEUR DE L ECO- QUARTIER «CAP AZUR» A ROQUEBRUNE-CAP-MARTIN : Un réseau de chaleur innovant,

Plus en détail

EDF, partenaire. la Lorraine, terre d énergie

EDF, partenaire. la Lorraine, terre d énergie EDF, partenaire pour une énergie durable en Lorraine Didier Guénin, délégué regional EDF Lorraine EDF partenaire de la Lorraine, terre d énergie Au travers de son histoire, de ses hommes et de ses femmes,

Plus en détail