Éditeur officiel du Québec Remplacé le 19 octobre 2015 Ce document a valeur officielle.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Éditeur officiel du Québec Remplacé le 19 octobre 2015 Ce document a valeur officielle."

Transcription

1 Éditeur officiel du Québec Ce document a valeur officielle. chapitre C-24.2, r. 7 Règlement sur les commerçants et les recycleurs Code de la sécurité routière (chapitre C-24.2, a. 620, par. 1 à 4) Remplacé, D , 2015 G.O. 2, 3427; eff ; voir chapitre C-24.2, r TABLE DES MATIÈRES SECTION I DÉFINITIONS... 1 SECTION II CONDITIONS ET FORMALITÉS DE DÉLIVRANCE D UNE LICENCE... 2 SECTION III CONTENU D UNE LICENCE... 3 SECTION IV PÉRIODE DE VALIDITÉ DE LA LICENCE... 4 SECTION V CONDITIONS RATTACHÉES À LA LICENCE... 5 SECTION V.I REGISTRE DU RECYCLEUR ET PIÈCES MAJEURES SECTION VI CAUTIONNEMENT SECTION VII DISPOSITIONS FINALES Éditeur officiel du Québec C-24.2, r. 7 / 1 sur 8

2 SECTION I DÉFINITIONS 1. Dans le présent règlement, on entend par: «masse nette»: la masse nette au sens du Règlement sur l immatriculation des véhicules routiers (chapitre C-24.2, r. 29); «motoneige»: la motoneige au sens du Règlement sur l immatriculation des véhicules routiers. D , a. 1. SECTION II CONDITIONS ET FORMALITÉS DE DÉLIVRANCE D UNE LICENCE D , sec. II; D , a Pour la délivrance d une licence de commerçant ou de recycleur, une personne doit remplir les conditions suivantes: 1 être majeure; 2 fournir son nom et l adresse de son établissement; 3 posséder un établissement où sont entreposés les véhicules routiers, carcasses ou pièces de véhicules destinés à la vente; 4 fournir une copie du titre de propriété ou du bail de l établissement visé au paragraphe 3 et de tout autre terrain où sont entreposés les véhicules routiers, carcasses ou pièces de véhicules destinés à la vente ainsi qu une attestation de la municipalité suivant laquelle l établissement est conforme aux dispositions du règlement de zonage et du règlement de contrôle intérimaire en vigueur; 5 fournir une copie dûment certifiée de la déclaration de société, de la déclaration du nom, des lettres patentes ou des statuts; 6 dans le cas où la personne qui demande la délivrance est une société ou une personne morale, fournir une copie dûment certifiée de la résolution mandatant une personne physique à présenter la demande; 7 fournir le cautionnement prévu aux articles 152 et 154 du Code de la sécurité routière (chapitre C-24.2) en respectant les modalités et les conditions établies à la section VI; 8 indiquer, dans le cas d une demande de licence de commerçant, parmi les catégories de véhicules routiers suivantes, celle pour laquelle la licence est requise: a) véhicules dont la masse nette est de kg et plus autre que les machines agricoles; b) véhicules dont la masse nette est de moins de kg autres que les motocyclettes, motoneiges, cyclomoteurs et les machines agricoles et autres que les remorques et semi-remorques dont la masse nette est inférieure à kg; c) motocyclettes, motoneiges, cyclomoteurs et machines agricoles; 9 fournir le numéro d entreprise attribué par le registraire des entreprises en vertu de la Loi sur la publicité légale des entreprises (chapitre P-44.1); Éditeur officiel du Québec C-24.2, r. 7 / 2 sur 8

3 10 (paragraphe abrogé); 11 ne pas avoir, au cours des 5 années précédant sa demande, été déclaré coupable d une infraction criminelle de recel, de fraude ou de vol impliquant un véhicule routier ou ses pièces à moins qu un pardon n ait été obtenu; 12 être constituée uniquement d actionnaires, d associés, d administrateurs ou d employés remplissant la condition mentionnée au paragraphe 11; 13 produire sa demande par écrit sur la formule portant sur les matières prévues aux paragraphes 1 à 12 qui est fournie par la Société de l assurance automobile du Québec et accompagnée du paiement des frais prévus par le Règlement sur les frais exigibles en vertu du Code de la sécurité routière et sur la remise des objets confisqués (chapitre C-24.2, r. 27). Dans le cas du renouvellement d une licence, une personne doit présenter sa demande accompagnée des documents exigés aux paragraphes 5 à 7 et 13 du premier alinéa et du paiement des frais prévus par le Règlement sur les frais exigibles en vertu du Code de la sécurité routière et sur la remise des objets confisqués au moins 20 jours avant la date d expiration de sa licence. D , a. 2; D , a. 2; D , a. 1. SECTION III CONTENU D UNE LICENCE D , sec. III; D , a Une licence contient les renseignements suivants: 1 la mention qu il s agit d une licence de commerçant ou d une licence de recycleur, selon le cas; 2 le numéro de la licence; 3 le numéro d identification du titulaire de la licence; 4 la date de son entrée en vigueur et celle de son expiration; 5 le nom de l entreprise; 6 l adresse de l établissement; 7 la signature ou un fac-similé de la signature de la personne autorisée par la Société à signer la licence. D , a. 3; D , a. 4. SECTION IV PÉRIODE DE VALIDITÉ DE LA LICENCE D , sec. IV; D , a La licence est valide pour une période de 24 mois à compter de la date de son entrée en vigueur. Toutefois, toute licence dont la date d expiration se situe entre le 1 er décembre 1997 et le 30 novembre 1998 est renouvelable pour une période de 12 mois. Éditeur officiel du Québec C-24.2, r. 7 / 3 sur 8

4 À compter du 1 er décembre 1998, toutes les licences sont renouvelables pour une période de 24 mois. D , a. 4; D , a. 6. SECTION V CONDITIONS RATTACHÉES À LA LICENCE D , sec. V; D , a Le titulaire d une licence doit tenir celle-ci affichée à la vue du public, à l endroit où sont effectuées les ventes. D , a (Abrogé). D , a. 6; D , a Le titulaire d une licence doit aviser la Société de tout changement portant sur les matières prévues aux paragraphes 1 à 12 du premier alinéa de l article 2, dans les 30 jours qui suivent ce changement. Le titulaire doit fournir le document attestant du changement prévu au premier alinéa. D , a. 7; D , a Le titulaire d une licence doit, pendant la période de validité de la licence, continuer de satisfaire aux conditions de délivrance prévues aux paragraphes 3, 4, 7, 11 et 12 du premier alinéa de l article 2. D , a. 8; D , a (Abrogé). D , a. 9; D , a Le titulaire d une licence ne peut faire de la vente de véhicules routiers qu à un seul endroit. Cet endroit doit être l établissement visé au paragraphe 3 du premier alinéa de l article 2. D , a. 10; D , a Le titulaire d une licence ne peut l aliéner. Toutefois, en cas de décès du titulaire d une licence, l héritier ou le liquidateur de la succession, selon le cas, peut, après avoir donné un avis écrit de ce décès à la Société, obtenir de cette dernière l autorisation de poursuivre les activités autorisées par la licence jusqu à son expiration. D , a. 11; D , a Le titulaire d une licence doit indiquer le numéro de la licence sur tout contrat de vente d un véhicule routier ou d une de ses pièces majeures. D , a. 12; D , a. 14. Éditeur officiel du Québec C-24.2, r. 7 / 4 sur 8

5 SECTION V.I REGISTRE DU RECYCLEUR ET PIÈCES MAJEURES Le registre du recycleur est un répertoire sur support papier ou informatique dans lequel sont consignés tous les renseignements prévus à l article 155 du Code Les renseignements contenus dans le registre doivent être conservés pour une période de 2 ans après la date de la vente du véhicule routier ou de la pièce majeure Le registre doit être conservé en tout temps à l établissement du recycleur Pour l application de l article 155 du Code, on entend par «pièces majeures»: 1 pour tous les véhicules routiers: le moteur, le cadre du châssis et les roues en alliage léger; 2 pour tous les véhicules routiers à l exception de la motocyclette et du cyclomoteur: la transmission, le pont arrière, le capot, les ailes, les panneaux latéraux, le couvercle du coffre, les portes, les sièges, le tableau de bord, les longerons complets ou non, le panneau de calandre, le pavillon, le pied avant, le pied milieu et le pied arrière, le bas de caisse et le hayon; 3 la fourche et le carénage d une motocyclette et d un cyclomoteur; 4 la cabine et la boîte d un camion et d une camionnette. SECTION VI CAUTIONNEMENT 13. La personne qui demande une licence doit accompagner sa demande d un cautionnement fourni au moyen d une police individuelle ou collective de garantie à son nom et émise par une compagnie autorisée à se porter caution au Québec sur la formule fournie par la Société. Lorsque la caution a payé une dette, le titulaire d une licence doit fournir un cautionnement additionnel du même montant de façon à ce que le total des cautionnements soit toujours égal au montant prévu à l article 19 ou 20. D , a. 13; D , a La police individuelle de garantie doit contenir les renseignements suivants: 1 le numéro du cautionnement; 2 le montant du cautionnement; 3 les nom et adresse de la caution; 4 le nom et l adresse de l établissement du demandeur de la licence; Éditeur officiel du Québec C-24.2, r. 7 / 5 sur 8

6 5 les obligations de la caution prévues au Code; 6 la mention que la caution peut mettre fin au cautionnement moyennant un avis écrit d au moins 45 jours à la Société; 7 la mention que la caution renonce au bénéfice de discussion; 8 la mention que la responsabilité de la caution pour la durée du cautionnement est limitée au montant prévu à l article 19 ou 20; 9 la date d entrée en vigueur du cautionnement et celle de son expiration; 10 la date de la conclusion du cautionnement et la signature du demandeur de la licence, d un dirigeant dûment autorisé de la caution et du témoin présent lors de la signature du demandeur et du dirigeant. D , a. 14; D , a La police collective de garantie doit contenir les renseignements suivants: 1 le numéro du cautionnement; 2 le montant du cautionnement; 3 les nom et adresse de la caution; 4 les nom et adresse du groupe constitué en personne morale; 5 les obligations de la caution prévues au Code en faveur de tout membre du groupe visé au paragraphe 4; 6 la mention que la caution peut mettre fin au cautionnement à l égard d un membre du groupe visé au paragraphe 4 moyennant un avis écrit d au moins 45 jours à la Société; 7 la mention que la caution renonce au bénéfice de discussion; 8 la mention que la responsabilité de la caution pour la durée du cautionnement est limitée au montant prévu à l article 19 ou 20; 9 la date d entrée en vigueur du cautionnement et celle de son expiration; 10 la date de la conclusion du cautionnement et la signature d un dirigeant dûment autorisé du groupe, d un dirigeant dûment autorisé de la caution et d un témoin présent lors de la signature des 2 dirigeants. D , a. 15; D , a La personne qui demande une licence et qui est couverte par une police collective de garantie doit fournir à la Société le certificat de membre. D , a. 16; D , a Le certificat de membre doit contenir les renseignements suivants: 1 le nom de la caution; 2 le numéro du certificat; 3 le montant du cautionnement; Éditeur officiel du Québec C-24.2, r. 7 / 6 sur 8

7 4 la désignation du groupe; 5 la certification par la caution du groupe visé au paragraphe 4 de l article 15 que le demandeur est membre de ce groupe et est couvert par la police collective de garantie; 6 le numéro de la police collective de garantie; 7 la signature de la caution. D , a Un cautionnement émis par une compagnie dont le siège est situé en dehors du Québec peut être fourni au moyen d une copie certifiée de ce cautionnement. D , a Le montant d un cautionnement prévu à l article 13, exigé du demandeur d une licence de commerçant, est fixé en fonction de la catégorie des véhicules routiers vendus selon l énumération suivante: 1 un montant de $ pour le commerce de véhicules dont la masse nette est égale ou supérieure à kg autres que les machines agricoles; 2 un montant de $ pour le commerce de véhicules dont la masse nette est inférieure à kg autres que les motocyclettes, motoneiges, cyclomoteurs, machines agricoles et autres que les remorques et semi-remorques dont la masse nette est inférieure à kg; 3 un montant de $ pour le commerce de motocyclettes, motoneiges, cyclomoteurs et de machines agricoles. D , a. 19; D , a. 20; D , a Le montant d un cautionnement prévu à l article 13, exigé du demandeur d une licence de recycleur, est fixé à $. D , a Pour la délivrance concomitante d une licence de commerçant et d une licence de recycleur, le demandeur doit accompagner sa demande d un seul cautionnement couvrant les montants applicables à chacune des licences, conformément aux articles 19 et 20. D , a. 21. SECTION VII DISPOSITIONS FINALES 22. Le Règlement sur l immatriculation des véhicules automobiles (R.R.Q., 1981, c. C-24, r. 16) est abrogé. D , a (Omis). D , a. 23. MISES À JOUR D , 1987 G.O. 2, 6374 L.Q. 1990, c. 19, a. 11 D , 1997 G.O. 2, 7018 Éditeur officiel du Québec C-24.2, r. 7 / 7 sur 8

8 D , 2010 G.O. 2, 4726 L.Q. 2010, c. 7, a. 282 Éditeur officiel du Québec C-24.2, r. 7 / 8 sur 8

Formulaire du candidat relatif à l achat de la Formation Compétences Clés par la préfecture de MARTINIQUE (DIECCTE 972)

Formulaire du candidat relatif à l achat de la Formation Compétences Clés par la préfecture de MARTINIQUE (DIECCTE 972) Formulaire du candidat relatif à l achat de la Formation Compétences Clés par la préfecture de MARTINIQUE (DIECCTE 972) Formulaire du candidat 972) PREMIÈRE PARTIE : LETTRE DE CANDIDATURE ET HABILITATION

Plus en détail

Arrêté du [ ] relatif à la constitution de garanties financières [titre]

Arrêté du [ ] relatif à la constitution de garanties financières [titre] RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l écologie, du développement durable, des transports et du logement Arrêté du [ ] relatif à la constitution de garanties financières [titre] NOR : [ ] La ministre de l

Plus en détail

Loi modifiant le Code de la sécurité routière et d autres dispositions législatives

Loi modifiant le Code de la sécurité routière et d autres dispositions législatives Partie 2 GAZETTE OFFICIELLE DU QUÉBEC, 22 janvier 1997, 129 e année, n o 3 279 DEUXIÈME SESSION TRENTE-CINQUIÈME LÉGISLATURE Projet de loi n o 12 (1996, chapitre 56) Loi modifiant le Code de la sécurité

Plus en détail

VILLE DE VAL-D OR RÈGLEMENT 2005-22 REFONDU VERSION NON OFFICIELLE

VILLE DE VAL-D OR RÈGLEMENT 2005-22 REFONDU VERSION NON OFFICIELLE VILLE DE VAL-D OR RÈGLEMENT 2005-22 REFONDU VERSION NON OFFICIELLE Règlement concernant les colporteurs ou les vendeurs itinérants et les commerçants nonrésidents. PRÉAMBULE ATTENDU le pouvoir accordé

Plus en détail

Résolution des différends en matière d instruments documentaires

Résolution des différends en matière d instruments documentaires RÈGLEMENT DOCDEX Règlement d expertise de la Chambre de commerce internationale pour la Résolution des différends en matière d instruments documentaires Première revision En vigueur à compter du 15 mars

Plus en détail

FONDATION ifrap STATUTS. Article 1 er - Objet et siège. Article 2 - Moyens

FONDATION ifrap STATUTS. Article 1 er - Objet et siège. Article 2 - Moyens FONDATION ifrap STATUTS I - But de la fondation Article 1 er - Objet et siège L'établissement dit «Fondation ifrap» a pour but d'effectuer des études et des recherches scientifiques sur l'efficacité des

Plus en détail

SUR rapport du Comité exécutif, il est, PROPOSÉ PAR: Aglaia Revelakis

SUR rapport du Comité exécutif, il est, PROPOSÉ PAR: Aglaia Revelakis PROVINCE DE QUEBEC VILLE DE LAVAL MISE EN GARDE : Cette codification a été préparée uniquement pour la commodité du lecteur et n a aucune valeur officielle. Aucune garantie n est offerte quant à l exactitude

Plus en détail

République Centrafricaine Ministère des Mines LES CONDITIONS D EXERCER UNE ACTIVITE MINIERE EN REPUBLIQUE CENTRAFRICAINE

République Centrafricaine Ministère des Mines LES CONDITIONS D EXERCER UNE ACTIVITE MINIERE EN REPUBLIQUE CENTRAFRICAINE République Centrafricaine Ministère des Mines LES CONDITIONS D EXERCER UNE ACTIVITE MINIERE EN REPUBLIQUE CENTRAFRICAINE 0 1. CONDITIONS D OBTENTION DES DIFFERENTES AUTORISATIONS ET TITRES MINIERS Toute

Plus en détail

AVIS DE RENOUVELLEMENT 2016-2017 Inscription au Tableau des membres de l Ordre des sages-femmes du Québec (OSFQ)

AVIS DE RENOUVELLEMENT 2016-2017 Inscription au Tableau des membres de l Ordre des sages-femmes du Québec (OSFQ) Le 17 mars 2016 AVIS DE RENOUVELLEMENT 2016-2017 Inscription au Tableau des membres de l Ordre des sages-femmes du Québec (OSFQ) Chère membre, Votre inscription au Tableau des membres de l OSFQ est obligatoire

Plus en détail

CIRCULAIRE N 01/02 (annule et remplace la circulaire n 01/00)

CIRCULAIRE N 01/02 (annule et remplace la circulaire n 01/00) Rabat, le 11 mars 2002 CIRCULAIRE N 01/02 (annule et remplace la circulaire n 01/00) RELATIVE A LA RELATION ENTRE LES SOCIETES DE BOURSE ET LEUR CLIENTELE DANS LE CADRE DE L ACTIVITE D INTERMEDIATION Aux

Plus en détail

Projet de loi n o 149 (2001, chapitre 14) Loi sur les réserves naturelles en milieu privé

Projet de loi n o 149 (2001, chapitre 14) Loi sur les réserves naturelles en milieu privé DEUXIÈME SESSION TRENTE-SIXIÈME LÉGISLATURE Projet de loi n o 149 (2001, chapitre 14) Loi sur les réserves naturelles en milieu privé Présenté le 31 octobre 2000 Principe adopté le 6 décembre 2000 Adopté

Plus en détail

La convention signée par les établissements d enseignements de la conduite

La convention signée par les établissements d enseignements de la conduite La convention signée par les établissements d enseignements de la conduite Article premier Objet de la convention L école de conduite est partenaire de l opération «permis à un euro par jour» mise en place

Plus en détail

CONVENTION DE STAGE BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES

CONVENTION DE STAGE BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES CONVENTION DE STAGE BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES Entre les Soussignés : LTP CARCADO-SAISSEVAL 121 Boulevard Raspail 75006 PARIS 01 45 48 43 46 Représenté par le Chef d Etablissement Monsieur

Plus en détail

Projet de loi n o 42 (2007, chapitre 40) Loi modifiant le Code de la sécurité routière et le Règlement sur les points d inaptitude

Projet de loi n o 42 (2007, chapitre 40) Loi modifiant le Code de la sécurité routière et le Règlement sur les points d inaptitude PREMIÈRE SESSION TRENTE-HUITIÈME LÉGISLATURE Projet de loi n o 42 (2007, chapitre 40) Loi modifiant le Code de la sécurité routière et le Règlement sur les points d inaptitude Présenté le 14 novembre 2007

Plus en détail

PREVENTION DE LA CORRUPTION FORMULAIRE DE DUE DILIGENCE. Fait en date du :

PREVENTION DE LA CORRUPTION FORMULAIRE DE DUE DILIGENCE. Fait en date du : PREVENTION DE LA CORRUPTION FORMULAIRE DE DUE DILIGENCE Fait en date du : En ce qui concerne la prévention de la corruption dans le cadre de la législation applicable d anti-corruption, TOTAL GABON requiert

Plus en détail

DESTINATAIRES DU PROGRAMME Le programme de fidélité «FitnessBoutique Le Club» est destiné à toute personne physique majeure.

DESTINATAIRES DU PROGRAMME Le programme de fidélité «FitnessBoutique Le Club» est destiné à toute personne physique majeure. CONDITIONS GENERALES PROGRAMME DE FIDELITE FITNESSBOUTIQUE LE CLUB JANVIER 2015 Le programme de fidélité «FitnessBoutique Le Club» est mis en place par la société Netquattro SAS, Société par Actions Simplifiée

Plus en détail

AJOUT DE CATÉGORIE(S) (AGENCE)

AJOUT DE CATÉGORIE(S) (AGENCE) AJOUT DE CATÉGORIE(S) (AGENCE) Soumettez votre demande, tous les documents requis ci-dessous et le paiement complet (par la poste ou en personne) à l adresse suivante : Bureau de la sécurité privée 6363

Plus en détail

Contrat d accès au réseau de distribution d électricité (dénommé ci-après Contrat d accès )

Contrat d accès au réseau de distribution d électricité (dénommé ci-après Contrat d accès ) Contrat d accès au réseau de distribution d électricité (dénommé ci-après Contrat d accès ) Référence du contrat : Entre : Code EAN-GLN : Siège social : Numéro d entreprise : Numéro de TVA : Représenté

Plus en détail

GUIDE D AGREMENT DES PRESTATAIRES DE SERVICES DE CERTIFICATION ELECTRONIQUE (PSCE) & D OBTENTION DU CERTIFICAT DE CONFORMITE

GUIDE D AGREMENT DES PRESTATAIRES DE SERVICES DE CERTIFICATION ELECTRONIQUE (PSCE) & D OBTENTION DU CERTIFICAT DE CONFORMITE GUIDE D AGREMENT DES PRESTATAIRES DE SERVICES DE CERTIFICATION ELECTRONIQUE (PSCE) & D OBTENTION DU CERTIFICAT DE CONFORMITE AVRIL 2011 SOMMAIRE I. INTRODUCTION... 3 II. REFERENCES REGLEMENTAIRES... 4

Plus en détail

DECRET N 2006-346 portant liste des documents et renseignements à fournir par les candidats à un appel d offres

DECRET N 2006-346 portant liste des documents et renseignements à fournir par les candidats à un appel d offres MINISTERE DE L ECONOMIE DES FINANCES ET DU BUDGET ------- REPOBLIKAN I MADAGASIKARA Tanindrazana-Fahafahana-Fandrosoana ----------- DECRET N 2006-346 portant liste des documents et renseignements à fournir

Plus en détail

REGLEMENT D ATTRIBUTION DE LOGEMENTS COMMUNAUX

REGLEMENT D ATTRIBUTION DE LOGEMENTS COMMUNAUX REGLEMENT D ATTRIBUTION DE LOGEMENTS COMMUNAUX Article 1 Champ d application Le présent règlement sʹapplique à tous les logements offerts en location par la commune au sens de l article 26 du Code bruxellois

Plus en détail

JORF n 0125 du 31 mai 2014. Texte n 14. ORDONNANCE Ordonnance n 2014-559 du 30 mai 2014 relative au financement participatif NOR: FCPX1406454R

JORF n 0125 du 31 mai 2014. Texte n 14. ORDONNANCE Ordonnance n 2014-559 du 30 mai 2014 relative au financement participatif NOR: FCPX1406454R Le 1 juin 2014 JORF n 0125 du 31 mai 2014 Texte n 14 ORDONNANCE Ordonnance n 2014-559 du 30 mai 2014 relative au financement participatif NOR: FCPX1406454R Le Président de la République, Sur le rapport

Plus en détail

VILLE DE MONTRÉAL RÈGLEMENT 99-099

VILLE DE MONTRÉAL RÈGLEMENT 99-099 VILLE DE MONTRÉAL RÈGLEMENT 99-099 RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT SUR LA CIRCULATION ET LE STATIONNEMENT (C-4.1), LE RÈGLEMENT SUR L OCCUPATION DU DOMAINE PUBLIC (O-0.1) ET LE RÈGLEMENT SUR LES TARIFS

Plus en détail

Opéra de Dijon. Cahier des clauses administratives particulières Marché TECH20152 Location de matériel lumière, son et vidéo

Opéra de Dijon. Cahier des clauses administratives particulières Marché TECH20152 Location de matériel lumière, son et vidéo Opéra de Dijon Cahier des clauses administratives particulières Marché TECH20152 Location de matériel lumière, son et vidéo 1 4 Article 1 Objet et décomposition du marché 4 Article 2 Durée du Marché 5

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DE LA RÉGIE DE L ASSURANCE MALADIE DU QUÉBEC

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DE LA RÉGIE DE L ASSURANCE MALADIE DU QUÉBEC RÈGLEMENT INTÉRIEUR DE LA RÉGIE DE L ASSURANCE MALADIE DU QUÉBEC Loi sur la Régie de l assurance maladie du Québec (L.R.Q., c. R-5, a. 14 et a. 15 ; 2007, c. 21, a. 9 et a. 11) SECTION I DISPOSITIONS GÉNÉRALES

Plus en détail

du Code civil suisse (CC) pour une durée indéterminée (ci-après l «Association»).

du Code civil suisse (CC) pour une durée indéterminée (ci-après l «Association»). Version 14 novembre 2014 Statuts 1 Art. 1 Dénomination et forme juridique 1 Sous la dénomination «esisuisse» est constituée une association au sens des articles 60 à 79 du Code civil suisse (CC) pour une

Plus en détail

TARIF D HONORAIRES DES HUISSIERS DE JUSTICE

TARIF D HONORAIRES DES HUISSIERS DE JUSTICE TARIF D HONORAIRES DES HUISSIERS DE JUSTICE SECTION I CLASSES DES PROCÉDURES Dans le présent règlement, les classes de procédures auxquelles il est référé correspondent à : CLASSE 1 CLASSE 2 i. Une procédure

Plus en détail

Règlement numéro 14-2008 sur le colportage et la sollicitation

Règlement numéro 14-2008 sur le colportage et la sollicitation Règlement numéro 14-2008 sur le colportage et la sollicitation Adopté lors de la séance ordinaire tenue le 1 er décembre 2008 Entré en vigueur le 10 décembre 2008. Codification administrative En date du

Plus en détail

Charte des stages. Aussi ces textes ont imposé de nouvelles contraintes à l Université.

Charte des stages. Aussi ces textes ont imposé de nouvelles contraintes à l Université. Charte des stages Préambule La loi n 2014-788 du 10 juillet 2014 tendant au développement, à l'encadrement des stages et à l'amélioration du statut des stagiaires et le décret d application n 2014-1420

Plus en détail

COMMISSION DES ENTREPRISES DE SERVICE PUBLIC DU NOUVEAU-BRUNSWICK DÉCISION

COMMISSION DES ENTREPRISES DE SERVICE PUBLIC DU NOUVEAU-BRUNSWICK DÉCISION DÉCISION DANS L AFFAIRE d un réexamen du permis numéro 4183 accordé à Voyages Leclerc Tours Inc. et DANS L AFFAIRE de la loi sur les transports routiers, L.R.N.-B. 1973, chapitre M-16 le 12 avril 2002

Plus en détail

2. CONDITIONS RELATIVES AUX UNITÉS ACCRÉDITÉES PAR LA SCHL

2. CONDITIONS RELATIVES AUX UNITÉS ACCRÉDITÉES PAR LA SCHL 1. CONDITIONS GÉNÉRALES a) L enregistrement de l entrepreneur et de chacune des unités à un programme de garantie de maison neuve est requis. b) Au niveau des prix de revente, le droit de premier refus

Plus en détail

Renseignements sur la blessure

Renseignements sur la blessure Nom et prénoms de la victime : ----------------------------------------------------------------- Classe de l élève : -------------------------- Nom et prénoms de la victime (en capitales) ---------------------------------------------------

Plus en détail

SECTION I GÉNÉRALITÉS

SECTION I GÉNÉRALITÉS Canada Province de Québec Municipalité Régionale de Comté de Rimouski-Neigette Municipalité de Saint-Narcisse-de-Rimouski RÈGLEMENT NUMÉRO 248 RÈGLEMENT CONCERNANT LES SYSTÈMES D ALARME ATTENDU QUE le

Plus en détail

REPOBLIKAN'I MADAGASIKARA Tanindrazana - Fahafahana - Fandrosoana. Loi n 99-024. sur l'hypothèque judiciaire provisoire EXPOSE DES MOTIFS

REPOBLIKAN'I MADAGASIKARA Tanindrazana - Fahafahana - Fandrosoana. Loi n 99-024. sur l'hypothèque judiciaire provisoire EXPOSE DES MOTIFS REPOBLIKAN'I MADAGASIKARA Tanindrazana - Fahafahana - Fandrosoana Loi n 99-024 sur l'hypothèque judiciaire provisoire EXPOSE DES MOTIFS L'hypothèque est l'affectation d'un bien immeuble à la garantie d'une

Plus en détail

Mon Premier Piano: location de piano en ligne. 10 Bis Passage de Clichy, 75018 Paris tel.: 01 83 95 43 41

Mon Premier Piano: location de piano en ligne. 10 Bis Passage de Clichy, 75018 Paris tel.: 01 83 95 43 41 Mon Premier Piano: location de piano en ligne. 10 Bis Passage de Clichy, 75018 Paris tel.: 01 83 95 43 41 CONDITIONS GENERALES DE LOCATIONau 01/04/2016 applicables à toutes les commandes effectuées à compter

Plus en détail

La Commission Tunisienne des Analyses Financières,

La Commission Tunisienne des Analyses Financières, DECISION DE LA COMMISSION TUNISIENNE DES ANALYSES FINANCIERES N 2007-03 DU 22 MARS 2007, PORTANT DIRECTIVES GENERALES AU MARCHE FINANCIER RELATIVES A LA DETECTION ET LA DECLARATION DES OPERATIONS OU TRANSACTIONS

Plus en détail

Document de gestion # 500,004. Taxe scolaire

Document de gestion # 500,004. Taxe scolaire Commission scolaire du Lac-Abitibi Secrétariat général Document de gestion # 500,004 Taxe scolaire CS-DOC-LIP-312 CS-DOC-LIP-314 CS-DOC-LIP-315 CS-DOC-LIP-316 CS-DOC-LIP-317 CS-DOC-LIP-319 CS-DOC-LIP-339

Plus en détail

Registre national des crédits aux particuliers. Article 20

Registre national des crédits aux particuliers. Article 20 Section 3 Registre national des crédits aux particuliers Article 20 Le code de la consommation est ainsi modifié : 1. - La section 1 du chapitre III du titre III du livre III est intitulée : «dispositions

Plus en détail

La loi dite «Eckert» du 13 juin 2014 Entrée en vigueur le 1 er janvier 2016

La loi dite «Eckert» du 13 juin 2014 Entrée en vigueur le 1 er janvier 2016 2003 2005 2007 2013 2014 2015 2016 La loi dite «Eckert» du 13 juin 2014 Entrée en vigueur le 1 er janvier 2016 Principe La loi Eckert est destinée à accroître la protection des épargnants en rendant plus

Plus en détail

PROPOSITIONS LÉGISLATIVES CONCERNANT LES RÉGIMES DE PENSION AGRÉÉS COLLECTIFS LOI DE L IMPÔT SUR LE REVENU

PROPOSITIONS LÉGISLATIVES CONCERNANT LES RÉGIMES DE PENSION AGRÉÉS COLLECTIFS LOI DE L IMPÔT SUR LE REVENU 1 PROPOSITIONS LÉGISLATIVES CONCERNANT LES RÉGIMES DE PENSION AGRÉÉS COLLECTIFS LOI DE L IMPÔT SUR LE REVENU 1. (1) Le sous-alinéa 6(1)a)(i) de la Loi de l impôt sur le revenu est remplacé par ce qui suit

Plus en détail

MODIFICATION EN BANQUE CARREFOUR DES ENTREPRISES ENTREPRISE COMMERCIALE

MODIFICATION EN BANQUE CARREFOUR DES ENTREPRISES ENTREPRISE COMMERCIALE MODIFICATION EN BANQUE CARREFOUR DES ENTREPRISES ENTREPRISE COMMERCIALE 1. INFORMATIONS GENERALES TYPE DE SOCIETE: PERSONNE PHYSIQUE PERSONNE MORALE 2. COORDONNEES DU CLIENT NUMERO D ENTREPRISE :... PERSONNE

Plus en détail

Municipalité de Sainte-Cécile-de-Milton

Municipalité de Sainte-Cécile-de-Milton Province de Québec Municipalité de régionale de Comté de La Haute-Yamaska Municipalité de Sainte-Cécile-de-Milton RÈGLEMENT 491-2011 RÈGLEMENT FIXANT LES MODALITÉS DE LA PRISE EN CHARGE PAR LA MUNICIPALITÉ

Plus en détail

Loi modifiant la Loi sur l assurance automobile

Loi modifiant la Loi sur l assurance automobile DEUXIÈME SESSION TRENTE-CINQUIÈME LÉGISLATURE Projet de loi n o 429 Loi modifiant la Loi sur l assurance automobile Présentation Présenté par M. Jacques Brassard Ministre des Transports Éditeur officiel

Plus en détail

PREAMBULE. En outre, ce dispositif permet également de réduire le délai de paiement des indemnités journalières.

PREAMBULE. En outre, ce dispositif permet également de réduire le délai de paiement des indemnités journalières. CONVENTION RELATIVE AUX MODALITES DE CALCUL ET DE VERSEMENT DES INDEMNITES JOURNALIERES DE L ASSURANCE MALADIE ET MATERNITE AU TITRE DU REGIME OBLIGATOIRE Entre, La Caisse de Mutualité Sociale Agricole

Plus en détail

POLITIQUE CONCERNANT LES STAGIAIRES POSTDOCTORAUX

POLITIQUE CONCERNANT LES STAGIAIRES POSTDOCTORAUX POLITIQUE CONCERNANT LES STAGIAIRES POSTDOCTORAUX Adoptée par la Commission des études, le 10 mai 2002 Ratifiée par le Conseil d administration, le 7 juin 2002 Modifiée par la Commission des études, le

Plus en détail

Bulletin de l Autorité des marchés financiers

Bulletin de l Autorité des marchés financiers Bulletin de l Autorité des marchés financiers 16 septembre 2005, vol. 2, n 37 Section Distribution de produits et services financiers Section Distribution de produits et services financiers Information

Plus en détail

COORDINATION DES REGIMES METROPOLITAINS ET CALEDONIENS DE SECURITE SOCIALE

COORDINATION DES REGIMES METROPOLITAINS ET CALEDONIENS DE SECURITE SOCIALE COORDINATION DES REGIMES METROPOLITAINS ET CALEDONIENS DE SECURITE SOCIALE Décembre 2002 11, rue de la Tour des Dames - 75436 Paris cedex 09 - Tél. 01 45 26 33 41 - Fax 01 49 95 06 50 - www.cleiss.fr 2

Plus en détail

Affichage obligatoire

Affichage obligatoire Bordeaux, le 3 octobre 2014 Le Recteur de l Académie de Bordeaux Chancelier des universités d Aquitaine à Mesdames et Messieurs les Inspecteurs d Académie, Directeurs académiques des services de l Education

Plus en détail

A12. La formation hors temps de travail S O M M A I R E. Z O O M P Se former pendant un arrêt maladie

A12. La formation hors temps de travail S O M M A I R E. Z O O M P Se former pendant un arrêt maladie 1 La formation hors Se former hors est une modalité particulière de formation qui nécessite un investissement personnel du salarié. Une formation peut se réaliser hors dans le cadre du plan de formation

Plus en détail

INSCRIPTION DANS LA BANQUE CARREFOUR DES ENTREPRISES ENTREPRISE COMMERCIALE

INSCRIPTION DANS LA BANQUE CARREFOUR DES ENTREPRISES ENTREPRISE COMMERCIALE INSCRIPTION DANS LA BANQUE CARREFOUR DES ENTREPRISES ENTREPRISE COMMERCIALE 1. INFORMATIONS GENERALES TYPE DE SOCIETE: PERSONNE PHYSIQUE PERSONNE MORALE DATE DE DEBUT DE L ACTIVITE:... /... /... 2. COORDONNEES

Plus en détail

Projet de loi n o 71. Loi modifiant de nouveau le Code de la sécurité routière et d autres dispositions législatives. Présentation

Projet de loi n o 71. Loi modifiant de nouveau le Code de la sécurité routière et d autres dispositions législatives. Présentation PREMIÈRE SESSION TRENTE-NEUVIÈME LÉGISLATURE Projet de loi n o 71 Loi modifiant de nouveau le Code de la sécurité routière et d autres dispositions législatives Présentation Présenté par Madame Julie Boulet

Plus en détail

Objet du marché : REGLEMENT DE LA CONSULTATION

Objet du marché : REGLEMENT DE LA CONSULTATION REPUBLIQUE FRANÇAISE VILLE D ECULLY Objet du marché : ACQUISITION D UN VÉHICULE UTILITAIRE ÉLECTRIQUE LÉGER ÉQUIPÉ D UN NETTOYEUR HAUTE PRESSION ET CUVE REGLEMENT DE LA CONSULTATION M a r c h é à p r o

Plus en détail

FOURNITURE D UN SERVICE DE REMORQUAGE ET DE FOURRIÈRE DE VÉHICULES ROUTIERS POUR LA VILLE DE CHÂTEAUGUAY

FOURNITURE D UN SERVICE DE REMORQUAGE ET DE FOURRIÈRE DE VÉHICULES ROUTIERS POUR LA VILLE DE CHÂTEAUGUAY FOURNITURE D UN SERVICE DE REMORQUAGE ET DE FOURRIÈRE DE VÉHICULES ROUTIERS POUR LA VILLE DE CHÂTEAUGUAY SP-11-21 La Ville de Châteauguay demande des soumissions pour la fourniture d un service de remorquage

Plus en détail

DIRECTION D ADMINISTRATION DES AFFAIRES

DIRECTION D ADMINISTRATION DES AFFAIRES Vous trouverez ci - joint le formulaire de demande ainsi qu un règlement en vue de l obtention d un prêt pour l achat ou la construction d un logement. Le formulaire et les différents documents requis

Plus en détail

Réglementation des séjours spécifiques sportifs

Réglementation des séjours spécifiques sportifs Réglementation des séjours spécifiques sportifs Modification du code de l action sociale et des familles concernant les accueils de mineurs en dehors du domicile parental Direction des Sports DSB2 Sommaire

Plus en détail

2. Programme de revitalisation

2. Programme de revitalisation PROVINCE DE QUÉBEC MRC DE DRUMMOND SAINT-PIE-DE-GUIRE RÈGLEMENT 14-635 CONCERNANT LA MISE EN PLACE D UN PROGRAMME DE REVITALISATION ACCORDANT UNE AIDE MONÉTAIRE PAR LE BIAIS D UNE SUBVENTION ATTENDU que

Plus en détail

DECLARATION DE SOUS-TRAITANCE 1

DECLARATION DE SOUS-TRAITANCE 1 MINISTERE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES Direction des Affaires Juridiques MARCHES PUBLICS ET ACCORDS-CADRES DECLARATION DE SOUS-TRAITANCE 1 DC4 Le formulaire DC4 est un modèle de déclaration de sous-traitance

Plus en détail

ENTENTE CANADA PROVINCE DE QUÉBEC DISTRICT DE LAVAL ENTRE:

ENTENTE CANADA PROVINCE DE QUÉBEC DISTRICT DE LAVAL ENTRE: CANADA PROVINCE DE QUÉBEC DISTRICT DE LAVAL ENTENTE ENTRE: DE LAVAL, personne morale de droit public légalement constituée (S.Q. 1965, c. 89), ayant son siège au 1, Place du Souvenir, à Chomedey, en les

Plus en détail

Zone Franche. Pays de Gex

Zone Franche. Pays de Gex Agence de Développement Economique du Pays de Gex et du Bassin Bellegardien Zone Franche du Pays de Gex 130, rue Gustave Eiffel, Technoparc, F- 0160 Saint Genis-Pouilly -Tel. : +33 (0)4 50 42 65 20 - Fax

Plus en détail

Textes de référence : 212-38-2, 212-25, 212-28, 212-29 du règlement général de l AMF. Article 2 Contenu du prospectus... 2

Textes de référence : 212-38-2, 212-25, 212-28, 212-29 du règlement général de l AMF. Article 2 Contenu du prospectus... 2 Instruction AMF Prospectus établi pour l offre au public de certificats mutualistes des sociétés d assurance mutuelles agréées (SAM), des caisses d assurance et de réassurance mutuelles agricoles agréées

Plus en détail

LA DEMATERIALISATION DES APPELS D OFFRES PUBLICS

LA DEMATERIALISATION DES APPELS D OFFRES PUBLICS Lorraine LA DEMATERIALISATION DES APPELS D OFFRES PUBLICS La dématérialisation des marchés publics est confirmée dans le nouveau code des marchés publics. Il est possible de répondre à un appel d offre

Plus en détail

RENSEIGNEMENTS SUR LE PROGRAMME MONTANTS MAXIMUMS DU FINANCEMENT OFFERT

RENSEIGNEMENTS SUR LE PROGRAMME MONTANTS MAXIMUMS DU FINANCEMENT OFFERT Fonds pour les projets d expansion des entreprises (FPEE) RENSEIGNEMENTS SUR LE PROGRAMME MONTANTS MAXIMUMS DU FINANCEMENT OFFERT Le Fonds pour les projets d expansion des entreprises (FPEE) compte deux

Plus en détail

infraction imputable au propriétaire en vertu du présent code.

infraction imputable au propriétaire en vertu du présent code. Éditeur officiel du Québec Ce document n'a pas de valeur officielle. Dernière version disponible À jour au 11 février 2009 L.R.Q., chapitre C-24.2 Code de la sécurité routière TITRE PRÉLIMINAIRE CHAMP

Plus en détail

REGLEMENT. Subvention pour le redéveloppement des commerces et du logement dans les noyaux commerciaux

REGLEMENT. Subvention pour le redéveloppement des commerces et du logement dans les noyaux commerciaux Article 1er Définitions REGLEMENT Subvention pour le redéveloppement des commerces et du logement dans les noyaux commerciaux Les termes suivants sont définis comme suit dans le cadre de l application

Plus en détail

BOURSE D AIDE À LA RELÈVE AGRICOLE ET AGROALIMENTAIRE DU CLD DOMAINE-DU-ROY «LA RELÈVE DU ROY»

BOURSE D AIDE À LA RELÈVE AGRICOLE ET AGROALIMENTAIRE DU CLD DOMAINE-DU-ROY «LA RELÈVE DU ROY» BOURSE D AIDE À LA RELÈVE AGRICOLE ET AGROALIMENTAIRE DU CLD DOMAINE-DU-ROY «LA RELÈVE DU ROY» 1. Objectifs La Bourse d aide à la relève agricole et agroalimentaire du CLD Domaine-du-Roy «La Relève du

Plus en détail

générale mixte des actionnaires du 26 juin 2014

générale mixte des actionnaires du 26 juin 2014 138 < MONTUPET ASSEMBLÉE GÉNÉRALE MIXTE DES ACTIONNAIRES 9.1 Ordre du jour de l Assemblée générale mixte des actionnaires du 26 juin 2014 Rapport de gestion du Conseil d administration sur l exercice clos

Plus en détail

Lettre de Consultation

Lettre de Consultation Diagnostic amiante et état parasitaire avant démolition du Village Médiéval de La HUME Lettre de Consultation Date et heure limites de réception des offres : 22 février 2010 à 12h00. N de marché 1. Organisme

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR, DE L OUTRE-MER ET DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES Décret n o 2007-1282 du 28 août 2007 relatif aux aides à l investissement immobilier

Plus en détail

DEMANDE DE PERMIS TEMPORAIRE D AGENT

DEMANDE DE PERMIS TEMPORAIRE D AGENT DEMANDE DE PERMIS TEMPORAIRE D AGENT Soumettez votre demande, tous les documents requis (voir page suivante) et le paiement complet (par la poste ou en personne) à l adresse suivante : Bureau de la sécurité

Plus en détail

FORD RANGER Depuis mai 2011.

FORD RANGER Depuis mai 2011. DOUBLE LAME DE RENFORT + LAME COMPENSATRICE - FORD RANGER Depuis mai 2011. La pose d une suspension ne modifie en aucun cas le PTAC ni les masses maxi par essieu. REFERENCE JSA : (+ kit -041133 COMP) ZA.

Plus en détail

LE REDRESSEMENT JUDICIAIRE

LE REDRESSEMENT JUDICIAIRE 1.7 DÉFINITION Procédure destinée à permettre la poursuite de l activité de l entreprise, le maintien de l emploi et l apurement du passif. JURIDICTION COMPÉTENTE Tribunal de commerce si le débiteur exerce

Plus en détail

CHEMIN DE FER CENTRAL MAINE ET QUÉBEC

CHEMIN DE FER CENTRAL MAINE ET QUÉBEC CMQ 6004 CHEMIN DE FER CENTRAL MAINE ET QUÉBEC TARIFS DES SERVICES MARCHANDISES CMQ 6004 RÈGLES ET FRAIS DE SURESTARIE RÈGLES ET FRAIS D ENTREPOSAGE Applicables à toutes les gares de CMQ aux États-Unis

Plus en détail

DOSSIER DE DECLARATION DE VENTE AU DEBALLAGE

DOSSIER DE DECLARATION DE VENTE AU DEBALLAGE CAICASSONNE PATRiMOiNF MONdiAl DOSSIER DE DECLARATION DE VENTE AU DEBALLAGE DIRECTION DE LA RÉGLEMENTATION, ETAT CIVIL ET ELECTIONS Service Réglementation et Affaires Générales Tél: 04.68.77.74.87 Fax:

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION SOUTIEN AUX ENTREPRISES ARTISANALES DE TAXIS PRESENTATION DE L AIDE : 1/ Objectifs : L aide aux entreprises artisanales de taxis est accordée par la Région Réunion aux

Plus en détail

LA RETRAITE ADDITIONNELLE DE LA FONCTION PUBLIQUE (RAFP)

LA RETRAITE ADDITIONNELLE DE LA FONCTION PUBLIQUE (RAFP) Circulaire C.d.G. - DOC n 301 du 25 novembre 2004 Date d effet : 1 er janvier 2005 La présente circulaire annule et remplace la circulaire C.d.G. DOC n 290 du 25 août 2004 LA RETRAITE ADDITIONNELLE DE

Plus en détail

Le décès d un. Démarches et délais

Le décès d un. Démarches et délais Le décès d un proche Démarches et délais La mort d'une personne aimée est une des plus grandes épreuves de la vie, à laquelle nous serons, un jour ou l'autre, tous confrontés. Source d'une grande souffrance,

Plus en détail

Statuts-types de fondation de coopération scientifique. «Réseaux thématiques de recherche avancée» I - But de la fondation.

Statuts-types de fondation de coopération scientifique. «Réseaux thématiques de recherche avancée» I - But de la fondation. MESR 27 octobre 2006 Statuts-types de fondation de coopération scientifique «Réseaux thématiques de recherche avancée» I - But de la fondation Article 1 er «Le réseau thématique de recherche avancée» 1

Plus en détail

ANNEXE 1 : MODELE DE DEVIS

ANNEXE 1 : MODELE DE DEVIS ANNEXE 1 : MODELE DE DEVIS Il est fortement recommandé de faire figurer des conditions générales de vente au dos du devis et de les faire signer. Un exemplaire de celles-ci figure dans le dossier. CONDITIONS

Plus en détail

Annexe n 8 : Le modèle de convention-type de droit commun portant attribution de subvention FEDER

Annexe n 8 : Le modèle de convention-type de droit commun portant attribution de subvention FEDER Annexe n 8 : Le modèle de convention-type de droit commun portant attribution de subvention FEDER SERVICE UNIQUE RESPONSABLE.. CONVENTION N Portant attribution d une subvention FEDER au titre du Programme

Plus en détail

L habilitation à siéger dans des instances consultatives (Articles L 141-3 et R.141-21 à R141-26 du code de l environnement)

L habilitation à siéger dans des instances consultatives (Articles L 141-3 et R.141-21 à R141-26 du code de l environnement) 1 L habilitation à siéger dans des instances consultatives (Articles L 141-3 et R.141-21 à R141-26 du code de l environnement) L agrément d association de protection de l environnement permet d être appelé

Plus en détail

Autorisation de transfert, d hospitalisation et d intervention médicale ou chirurgie d urgence

Autorisation de transfert, d hospitalisation et d intervention médicale ou chirurgie d urgence Annexe 1 Autorisation de transfert, d hospitalisation et d intervention médicale ou chirurgie d urgence En cas d urgence Je soussigné(e). Autorise l hospitalisation de l enfant. Né(e) le :.. A l hôpital

Plus en détail

RÈGLEMENT N O 2015-07

RÈGLEMENT N O 2015-07 PROVINCE DE QUÉBEC MRC DE MEMPHRÉMAGOG MUNICIPALITÉ D EASTMAN RÈGLEMENT N O 2015-07 RELATIF AU STATIONNEMENT ET À LA GESTION DES VOIES PUBLIQUES ATTENDU QUE les municipalités desservies par le poste de

Plus en détail

Nom de l établissement :... Adresse :... Code Postal :... Ville :... Nom et prénom :... Fonction :... M./Mme/Melle Nom et prénom :...

Nom de l établissement :... Adresse :... Code Postal :... Ville :... Nom et prénom :... Fonction :... M./Mme/Melle Nom et prénom :... MINIMUM REQUIS CONVENTION DE STAGE ERASMUS 2010-2011 Programme d éducation et de formation tout au long de la vie Convention de stage conclue entre : L établissement d envoi : Nom de l établissement :...

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES MON ESPACE

CONDITIONS GENERALES MON ESPACE CONDITIONS GENERALES MON ESPACE 1. OBJET Le programme «Mon Espace» est mis en œuvre par la Régie des Transports de Marseille (dorénavant RTM), Etablissement Public Industriel et Commercial inscrit au Registre

Plus en détail

AVIS D APPEL PUBLIC A LA CONCURRENCE. Lot n 1 : Risques statutaires des agents titulaires du CCAS (y compris des CROCUS) de la commune d Orsay

AVIS D APPEL PUBLIC A LA CONCURRENCE. Lot n 1 : Risques statutaires des agents titulaires du CCAS (y compris des CROCUS) de la commune d Orsay AVIS D APPEL PUBLIC A LA CONCURRENCE Identification de l'organisme qui passe le marché : Centre communal d action sociale d Orsay Pouvoir adjudicateur : M. le Président du CCAS Adresse : 2 place du général

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES APPLICABLES AUX DEMENAGEMENTS ADMINISTRATIFS, INDUSTRIELS, AUX OPERATIONS DE TRANSFERTS ET DE MANUTENTIONS

CONDITIONS GENERALES APPLICABLES AUX DEMENAGEMENTS ADMINISTRATIFS, INDUSTRIELS, AUX OPERATIONS DE TRANSFERTS ET DE MANUTENTIONS CONDITIONS GENERALES APPLICABLES AUX DEMENAGEMENTS ADMINISTRATIFS, INDUSTRIELS, AUX OPERATIONS DE TRANSFERTS ET DE MANUTENTIONS CHAPITRE I - DISPOSITIONS GENERALES ARTICLE 1 QUALIFICATION DU CONTRAT -

Plus en détail

COMMUNE DE GRESY-SUR-AIX

COMMUNE DE GRESY-SUR-AIX COMMUNE DE GRESY-SUR-AIX Marché public pour la restauration scolaire (du 01/09/2015 au dernier jour précédant la rentrée scolaire 2016, renouvelable une fois) Date et heure limite de réception des offres

Plus en détail

B.E.P.E.C.A.S.E.R. Mention «deux roues» C.F.M.R.L. Centre de Formation de Moniteurs de la Région Lorraine

B.E.P.E.C.A.S.E.R. Mention «deux roues» C.F.M.R.L. Centre de Formation de Moniteurs de la Région Lorraine B.E.P.E.C.A.S.E.R Mention «deux roues» C.F.M.R.L. Centre de Formation de Moniteurs de la Région Lorraine 148, zone piétonne B.P. 50049 57601 FORBACH Cedex Tél : 03.87.29.35.71. Fax : 03.87.29.35.74. 55

Plus en détail

CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DE L AUDE

CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DE L AUDE 1 CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DE L AUDE REGLEMENT DE CONSULTATION MARCHÉ DE PRESTATIONS DE SERVICES EN ASSURANCES Date limite de réception des offres : LUNDI 21 OCTOBRE 2013

Plus en détail

Demande de règlement maladie grave

Demande de règlement maladie grave Demande de règlement maladie grave Votre partenaire de confiance. DÉCLARATION DU TITULAIRE DE LA POLICE POUR ASSURER LE TRAITEMENT RAPIDE DE LA DEMANDE, VEUILLEZ RÉPONDRE À TOUTES LES QUESTIONS ET ÉCRIRE

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3249 Convention collective nationale IDCC : 1516. ORGANISMES DE FORMATION

Plus en détail

Règlement Intérieur du Conseil d Administration

Règlement Intérieur du Conseil d Administration Règlement Intérieur du Conseil d Administration Préambule Le Conseil d Administration de U10, lors de sa séance du 28 mars 2013, a modifié son Règlement Intérieur adopté en Conseil d Administration du

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES FINANCES ET DES COMPTES PUBLICS Décret n o 2014-1371 du 17 novembre 2014 relatif à la déclaration sociale nominative NOR : FCPS1419336D Publics

Plus en détail

REG : Règlement sur l'exercice de la profession de traducteur, terminologue ou interprète agréé en société

REG : Règlement sur l'exercice de la profession de traducteur, terminologue ou interprète agréé en société RÉFÉRENCES RÉGLEMENTAIRES DE LA DÉCLARATION AU SECRÉTAIRE DE L ORDRE POUR EXERCER LES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES DE TRADUCTEUR, TERMINOLOGUE OU INTERPRÈTE AGRÉÉ AU SEIN D UNE SOCIÉTÉ REG : Règlement sur

Plus en détail

CONVOCATIONS CAISSE RÉGIONALE DE CRÉDIT AGRICOLE MUTUEL DE PARIS ET D'ILE-DE-FRANCE

CONVOCATIONS CAISSE RÉGIONALE DE CRÉDIT AGRICOLE MUTUEL DE PARIS ET D'ILE-DE-FRANCE CONVOCATIONS ASSEMBLÉES D'ACTIONNAIRES ET DE PORTEURS DE PARTS CAISSE RÉGIONALE DE CRÉDIT AGRICOLE MUTUEL DE PARIS ET D'ILE-DE-FRANCE Société Coopérative à capital variable. Etablissement de crédit. Société

Plus en détail

Accord sur la circulation routière entre la Confédération suisse et la Principauté de Liechtenstein

Accord sur la circulation routière entre la Confédération suisse et la Principauté de Liechtenstein Traduction 1 Accord sur la circulation routière entre la Confédération suisse et la Principauté de Liechtenstein Conclu le 18 juin 2015 Entré en vigueur par échange de notes le 1 er août 2015 Le Conseil

Plus en détail

Réglementation, facteurs de risque, obligations employeur, droit des salariés. Janvier 2016

Réglementation, facteurs de risque, obligations employeur, droit des salariés. Janvier 2016 Le dispositif ispositifpénibilité pénibilité Réglementation, facteurs de risque, obligations employeur, droit des salariés Janvier 2016 Le contexte réglementaire Loi et champs d application Contexte réglementaire

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES

CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE BESANÇON Direction du Système d'information Hôpital St Jacques 2 Place St Jacques 25030 - Besançon Cedex PROCEDURE ADAPTEE du 18 février 2008 CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION FISAC

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION FISAC AIDES DIRECTES AUX ENTREPRISES DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION FISAC Opération de modernisation et de dynamisation des services, de l artisanat et des commerces A remplir par l administration Dossier

Plus en détail

002 Le bail commercial

002 Le bail commercial Le bail commercial Note Ce dossier s adresse aux indépendants, dirigeants de petites et moyennes entreprises, ainsi qu à leurs conseillers. Les termes abordés ont été volontairement vulgarisés et simplifiés,

Plus en détail