AU JARDIN D ORNEMENT...

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "AU JARDIN D ORNEMENT..."

Transcription

1 N JUILLET 2015 Ce bulletin est destiné aux jardiniers amateurs. Il s appuie sur les observations réalisées par les observateurs des filières arboriculture fruitière, maraîchage, olivier, tomates d industrie, zones non agricoles ; et sur l analyse de risque effectuée par les animateurs de ces filières. Des informations sur le rythme de parution de votre bulletin : Janvier-mars : en fonction de l actualité phytosanitaire Avril- octobre : 2 bulletins par mois Novembre décembre : 1 bulletin par mois SOMMAIRE AU POTAGER...2 MELON...2 Pucerons...2 Mildiou...2 Pucerons...4 NAVET...5 Mouche du chou...5 AU VERGER...6 POIRIER...6 Psylle du poirier...6 POMMIER...7 Carpocapse ou ver de la pomme...7 CERISIER...8 Drosophile asiatique...8 OLIVIER...9 Mouche de l olive...9 AU JARDIN D ORNEMENT...10 ARBRES ET ARBUSTES D ORNEMENT...10 Cicadelle blanche...10 BUIS...11 Pyrale du buis...11 REPRODUCTION DE CE BULLETIN AUTORISEE SEULEMENT DANS SON INTEGRALITE REPRODUCTION PARTIELLE INTERDITE page 1/11

2 Au potager Melon Pucerons Des attaques de pucerons sont toujours signalées sur des parcelles de melon des Bouches du Rhône et du Vaucluse. Les niveaux d attaque sont variables d une parcelle à l autre. En observant les plants de melon, on peut évaluer la présence et le nombre de pucerons, donc le niveau d attaque mais aussi la régulation du ravageur par la présence de parasites, ennemis naturels du puceron. De nombreuses momies de pucerons sont observées sur les parcelles indiquant la présence de l auxiliaire naturel, une petite guêpe qui parasite les pucerons. Mildiou Vigilance : Quelques taches de mildiou sec ont été observées sur une parcelle du Vaucluse. Le vent a desséché les premiers symptômes de mildiou sur feuilles. Il convient d être vigilant et de surveiller les prévisions météorologiques. Un changement de climat, apportant pluie, humidité et chaleur peut déclencher le développement du champignon. Le mildiou est une maladie causée par un champignon qui se développe sur les feuilles les plus âgées puis qui se propage vers le haut de la plante lorsque les périodes humides se prolongent. Le premier symptôme est l apparition de taches vert-clair huileux sur les feuilles. Ces taches deviennent ensuite rondes et jaune-pâle. Sous les feuilles on observe des taches poudreuses gris-brun ou violet foncé (surtout le matin). Lorsque la maladie est installée, il est impossible de s en débarrasser. L élimination systématique des feuilles atteintes ralentira toutefois la progression de la maladie. Photo : taches de mildiou humides et huileuses (INRA) Photo : taches noircissant et se nécrosant (INRA) REPRODUCTION DE CE BULLETIN AUTORISEE SEULEMENT DANS SON INTEGRALITE REPRODUCTION PARTIELLE INTERDITE page 2/11

3 Oïdium Des attaques modérées d oïdium sont observées en PACA, associées à la présence de prédateurs naturels. C est un champignon qui s installe à la surface des feuilles, en ponctionnant la sève. La présence d oïdium est visible par l observation de taches blanches et poudreuses qui recouvrent les feuilles. L humidité associée à des températures élevées crée un climat propice au développement du champignon. Moyens de prévention : -Eliminer rapidement les parties contaminées -Arroser au pied en évitant les arrosages du feuillage -Espacer les plants de melon -Eviter l excès d azote qui favorise le développement des champignons Moyens de biocontrôle : Il existe des coccinelles qui mangent les champignons, appelées coccinelles mycophages. Psyllobora vigintiduopunctata est une coccinelle jaune à points noirs, prédatrice très efficace contre l oïdium. Elle a été observée sur des melons contaminés par de l oïdium dans le Var. Photo : larve de psyllobora vigintiduopunctata sur feuille de melon présentant de l oïdium (FREDON PACA) REPRODUCTION DE CE BULLETIN AUTORISEE SEULEMENT DANS SON INTEGRALITE REPRODUCTION PARTIELLE INTERDITE page 3/11

4 Salade Pucerons On observe toujours des populations de pucerons sur les parcelles de salade avec une intensité moyenne. Thrips Les premiers thrips ont été observés dans les Alpes Maritimes. La pression est encore faible. Les thrips sont de petits insectes noirs et allongés de quelques millimètres. En faible nombre ils sont donc difficilement visibles, par contre on peut observer leurs piqûres de nutrition sur les feuilles, provoquant des petites taches colorées. Ces ponctions de sève déforment et dépigmentent les feuilles, sans toutefois déprécier la qualité des salades pour leur consommation. Le réel risque que représentent les thrips est leur capacité à transmettre des virus, et notamment celui de la maladie bronzée de la tomate qui peut être très dommageable sur salades. Photo : taches et nécrose oranges présence de Thrips (INRA) REPRODUCTION DE CE BULLETIN AUTORISEE SEULEMENT DANS SON INTEGRALITE REPRODUCTION PARTIELLE INTERDITE page 4/11

5 Navet Mouche du chou Des dégâts importants de mouche du chou sont observés sur des parcelles du Vaucluse, provoquant le pourrissement de certains plants. Seul le stade larvaire a été observé. Les mouches femelles pondent leurs œufs en petits paquets, à la base des feuilles. Après éclosion au bout de 3 à 6 jours, les larves creusent des galeries dans les racines pour se nourrir. Les navets sont donc particulièrement exposés car le ravageur attaque directement la partie du légume à consommer. Des observations sur la partie aérienne du légume permettent de mettre en évidence ce ravageur : - Aspect fané des jeunes plantes (faisant penser à un manque d eau) - teinte rouge violacé, puis jaunissement des feuilles. Selon l importance de l attaque, les dégâts peuvent être irréversibles. Moyens de prévention : - Utiliser des plantes répulsives des femelles de mouche du chou comme l'œillet d'inde, le trèfle, la tanaisie. - Maintenir la biodiversité au jardin en évitant tout traitement phytosanitaire. REPRODUCTION DE CE BULLETIN AUTORISEE SEULEMENT DANS SON INTEGRALITE REPRODUCTION PARTIELLE INTERDITE page 5/11

6 Au verger Poirier Psylle du poirier Le psylle du poirier est toujours observé, notamment en Basse Durance. Malgré un niveau d infestation important, la présence forte d auxiliaires permet de réguler l attaque. Le psylle est un insecte de l ordre des homoptères ressemblant à une petite cigale. Les larves et les adultes ponctionnent de la sève par leurs piqûres. Ces ponctions de sève peuvent provoquer un affaiblissement du poirier. Le miellat secrété par les larves induit des brulures sur le feuillage et le développement d une poudre noire (la fumagine) sur les feuilles et les fruits. Ces dépôts noirs peuvent être préjudiciables à la récolte et à la plante, en faisant chuter les fruits et les feuilles. La présence d auxiliaires est déterminante dans la régulation du psylle : comme la présence de punaises du genre Anthocoris et Miridae. Rappel du bulletin n 12 : Moyens de biocontrôle : Les punaises prédatrices du genre Anthocoris et Miridae sont des ennemis naturels qui affectionnent particulièrement les larves de psylles. Les punaises font partie des hétéroptères ce qui signifie «ailes différentes». En effet les ailes dites antérieures (celles qui sont le plus près de la tête) sont coriaces alors que les ailes postérieures sont membraneuses (transparentes comme celles des mouches). Lorsque la punaise est posée les ailes sont superposées l une sur l autre et posées à plat sur leur corps. Les punaises ont des tailles très variables et des coloris allant du vert au brun ou présentant même des dessins contrastés rouge et noir par exemple. Certaines punaises se nourrissent de plantes ou de graines, d autres sont prédatrices. Elles se développement rapidement et les premiers adultes sont observés dans les jardins en avril/mai. Après l accouplement les femelles pondent entre 20 et 200 œufs selon les espèces. Les punaises prédatrices se nourrissent de nombreux ravageurs comme les pucerons, les cochenilles ou les psylles. Grâce à leur rostre (petite protubérance allongée à l avant de la tête) elles injectent dans leur proie une enzyme digestive qui la paralyse et liquéfie les organes. Ces derniers sont ensuite aspirés. REPRODUCTION DE CE BULLETIN AUTORISEE SEULEMENT DANS SON INTEGRALITE REPRODUCTION PARTIELLE INTERDITE page 6/11

7 Pommier Carpocapse ou ver de la pomme Actuellement on observe toujours des vols intenses de papillon en Basse Durance. Les larves de Carpocapse endommagent les fruits en pénétrant à l intérieur. On peut observer une zone rongée de couleur brune, ainsi que les excréments des chenilles qui sont refoulés des galeries et qui émergent à la surface du fruit. La présence des chenilles entraine la chute prématurée des fruits. Les fruits non tombés au sol peuvent être consommés en éliminant les parties pourries. Moyens de prévention : - Ramasser régulièrement les pommes vérolées tombées de l arbre et les détruire : présence possible de chenilles dans les fruits - Utiliser des variétés résistantes telles que Anis basque précoce Anisha - Faire venir les prédateurs naturels : o Oiseaux insectivores et chauves-souris en installant des nichoirs o Perce oreilles en installant des abris à insectes Puceron lanigère Sur le secteur de la Basse Durance on observe la présence de puceron lanigère associé à des auxiliaires naturels, des parasitoïdes comme Aphelinus mali. Les pucerons lanigères sont des insectes piqueurs suceurs, qui s attaquent au tronc, aux tiges, rameaux et feuilles. Les pucerons provoquent par leurs piqûres et l'injection d'une salive toxique, la formation de boursouflures sur les feuilles et déformations et craquèlements sur l écorce (chancre), affaiblissant les plantes. Des parasites secondaires peuvent alors attaquer les arbres affaiblis. Moyens de prévention : - Eviter les excès d engrais d Azote et de Potasse, qui rendent la sève appétente pour les pucerons et plus la plante plus sensible aux champignons REPRODUCTION DE CE BULLETIN AUTORISEE SEULEMENT DANS SON INTEGRALITE REPRODUCTION PARTIELLE INTERDITE page 7/11

8 Quels auxiliaires s attaquent aux pucerons? Les pucerons ont de nombreux ennemis naturels : - Des larves et adultes de coccinelles, des larves de syrphes (mouches aux allures de guêpes), des larves de chrysopes qui mangent les pucerons. - Des parasitoïdes comme Aphelinus mali qui est une petite guêpe d environ 1 mm permettant de bien réguler les attaques de pucerons lanigères. Les parasitoïdes pondent leurs œufs dans les pucerons. Lorsque ces œufs éclosent les petites larves se nourrissent des pucerons de l intérieur et finissent par les tuer. Photo : Adulte de Aphélinus mali (INRA, Bernard Chaubet) Cerisier Drosophile asiatique Le risque d attaque reste toujours très élevé. Les conditions climatiques chaudes et humides favorisent la présence de l insecte. Rappel des BSV précédents : La drosophile asiatique est une petite mouche dont l adulte ressemble à la mouche du vinaigre qui consomme les fruits trop mûrs ou sont présentes sur les blessures des fruits. La drosophile asiatique se distingue de la mouche du vinaigre par deux caractéristiques : le mâle possède une tache noire sur chaque aile et la femelle présente un organe de ponte allongé à l extrémité de l abdomen (appelé ovipositeur) très développé. Ces deux caractéristiques devront être observées à la loupe. Les larves de drosophile asiatique se nourrissent de la pulpe des fruits même si ceux-ci ne sont pas trop mûrs ni abîmés (contrairement à la mouche du vinaigre). Le fruit s affaisse et est endommagé. Des champignons et des bactéries s y installent ensuite. Elle peut s attaquer à toutes sortes de fruits charnus notamment aux cerises, fraises, framboises, raisins La reproduction de ces mouches est très rapide et leur cycle de vie est très court. Chaque femelle pond environ 300 œufs et on observe plusieurs générations par an. Les dégâts entraînés peuvent aller jusqu à la perte de la récolte. REPRODUCTION DE CE BULLETIN AUTORISEE SEULEMENT DANS SON INTEGRALITE REPRODUCTION PARTIELLE INTERDITE page 8/11

9 Moyens de prévention : - Eliminer les fruits trop mûrs et les fruits abîmés par l insecte, prévoir des récoltes très rapprochées - Mettre en place des pièges afin de détecter la présence de l insecte au jardin : utiliser une bouteille en plastique rouge suspendue proche des fruits avec 20 orifices latéraux de 3-4 mm de diamètre sur un seul côté de la bouteille. Le piège doit contenir au fond une solution composée de 1/3 de vinaigre de cidre, 1/3 d eau et 1/3 de vin rouge, quelques pincées de sel pour limiter l évaporation et une goutte de produit vaisselle pour assurer la noyade des insectes. (source : chambre d agriculture des Bouches du Rhône). - Pour les petits arbres, il est possible d installer des filets insect-proof. Photo : cerisier sous filet de protection (www.direct-filet.com) Olivier Mouche de l olive Le premier vol de la mouche de l olive se poursuit dans les Bouches du Rhône et le Var. Toutefois, les températures élevées des semaines précédentes ont provoqué des mortalités des œufs, freinant l activité de la mouche. Il faut toutefois être vigilant car le seuil de risque peut de nouveau être atteint dès que les températures s adouciront. REPRODUCTION DE CE BULLETIN AUTORISEE SEULEMENT DANS SON INTEGRALITE REPRODUCTION PARTIELLE INTERDITE page 9/11

10 Au jardin d ornement Arbres et arbustes d ornement Cicadelle blanche Plusieurs foyers de cicadelle blanche sont signalés dans le Var et les Alpes Maritimes sur végétaux de : buis, olivier, arbre de Judée, rosier, roncier. Les attaques restent faibles à modérées. La cicadelle blanche, Metcalfa pruinosa se nourrit de nombreuses espèces de végétaux. Les adultes sont couverts d un duvet blanchâtre comme du coton. L insecte s alimente en ponctionnant de la sève sur la plante, provoquant la formation de miellat et le développement d une poudre noire, la fumagine qui perturbe la photosynthèse et la croissance du végétal. Photo : Cicadelle blanche sur olivier ( FREDON PACA) Moyens de biocontrôle : Les populations de cette cicadelle sont régulées par un auxiliaire naturellement naturalisé, une petite guêpe, Neodryinus typhlocibae. REPRODUCTION DE CE BULLETIN AUTORISEE SEULEMENT DANS SON INTEGRALITE REPRODUCTION PARTIELLE INTERDITE page 10/11

11 Buis Pyrale du buis Les vols de deuxième génération du papillon ont repris dans le Var. De mai à octobre, 3 vols de pyrale du buis se succèdent en PACA. Rappel des BSV précédents : La pyrale du buis est un papillon de nuit qui pond des œufs au cœur des massifs de buis. Les premières pontes ont lieu au printemps puis plusieurs générations se succèdent au cours de l année. Les chenilles dévorent les feuilles et tissent des toiles sur ces dernières. Le buis prend rapidement un aspect grillé desséché et certaines plantes dépérissent très rapidement, même de très grands et vieux sujets. Les chenilles sont souvent cachées, il ne faut pas hésiter à écarter les branches et les rechercher. Elles sont vertes avec des points noirs sur les côtés et une tête noire et brillante. Outils de biocontrôle Il est possible d installer à proximité immédiate des buis des pièges à phéromone qui attirent les papillons mâles. Ils permettent de limiter les accouplements et donc le nombre de pontes. LES OBSERVATIONS CONTENUES DANS CE BULLETIN ONT ETE REALISEES PAR LES PARTENAIRES SUIVANTS : Le Bulletin de Santé du Végétal, filière Jardins Amateurs, s appuie sur les bulletins de santé du végétal des filières : Maraîchage, Arboriculture fruitière, Tomate d industrie, Olivier, Zones Non Agricoles. Les observateurs des filières correspondantes contribuent donc à l élaboration de ce document COMITE DE REDACTION DE CE BULLETIN : Anne ROBERTI (FREDON PACA) et Sébastien REGNIER (FREDON PACA) N.B. Ce Bulletin est produit à partir d observations ponctuelles réalisées sur un réseau de parcelles. S il donne une tendance de la situation sanitaire, celle-ci ne peut pas être transposée telle quelle à chacune des parcelles. La Chambre régionale d Agriculture et l ensemble des partenaires du BSV dégagent toute responsabilité quant aux décisions prises pour la protection des cultures. La protection des cultures se décide sur la base des observations que chacun réalise sur ses parcelles et s appuie, le cas échéant, sur les préconisations issues de bulletins techniques. Action pilotée par le ministère chargé de l agriculture, avec l appui financier de l Office national de l eau et des milieux aquatiques, par les crédits issus de la redevance pour pollutions diffuses attribués au financement du plan Ecophyto. REPRODUCTION DE CE BULLETIN AUTORISEE SEULEMENT DANS SON INTEGRALITE REPRODUCTION PARTIELLE INTERDITE page 11/11

LES ACARIENS LE BOMBYX

LES ACARIENS LE BOMBYX LES ACARIENS De nombreuses espèces d acariens attaquent les arbres et arbustes d ornement. Larves, nymphes et adultes vident les cellules notamment dans les jeunes organes. Les symptômes observés dépendent

Plus en détail

BILAN DE LA CAMPAGNE 2014

BILAN DE LA CAMPAGNE 2014 BSV n 13 bilan saison 214 Epidémiosurveillance BRETAGNE-NORMANDIE-PAYS DE LA LOIRE : Bilan de la Saison 214 SOMMAIRE BILAN DE LA CAMPAGNE 214 Les observateurs Les observations Les Bulletins de Santé du

Plus en détail

Observations P as d évolution observée pour le moment.

Observations P as d évolution observée pour le moment. FREDON PDL FREDON PDL rédigé par Stéphane LAMARCHE - FREDON Pays de la Loire A C T U A L I T E S Tavelure Risque de contaminations secondaires. Ce bulletin est rédigé sur la base d observations provenant

Plus en détail

Sommaire. En bref. N 6 26 juin 2015. Cultures ornementales RAVAGEURS : RAVAGEURS. Psylles: Présence fréquente sur eleagnus

Sommaire. En bref. N 6 26 juin 2015. Cultures ornementales RAVAGEURS : RAVAGEURS. Psylles: Présence fréquente sur eleagnus N 6 26 juin 2015 P 1/5 En bref Sommaire RAVAGEURS : Psylles: Présence fréquente sur eleagnus Acariens: Très présents à faible intensité Pucerons: Ravageur en expansion sur toute la région MALADIES : Faible

Plus en détail

Retrouvez le bulletin de santé du végétal sur le web...

Retrouvez le bulletin de santé du végétal sur le web... rédigé par Stéphane LAMARCHE - FREDON Pays de la Loire A C T U A L I T E S Tavelure Surveiller les sorties de taches. Ce bulletin est rédigé sur la base d observations provenant de 11 vergers situés en

Plus en détail

Retrouvez le bulletin de santé du végétal sur le web...

Retrouvez le bulletin de santé du végétal sur le web... rédigé par Stéphane LAMARCHE - FREDON Pays de la Loire A C T U A L I T E S Tavelure Contaminations importantes calculées. Oïdium Quelques symptômes, conditions favorables. Feu bactérien Ce bulletin est

Plus en détail

Fleurs. bio-contrôle moyenne, variable faible Maladies Culture Ravageurs observés. Chrysanthème. Cyclamen. Fuchsia. Gerbera. Hortensia.

Fleurs. bio-contrôle moyenne, variable faible Maladies Culture Ravageurs observés. Chrysanthème. Cyclamen. Fuchsia. Gerbera. Hortensia. N 78-28 août 2014 Fleurs Plantes Fleurs coupées en pot comestibles importance En Bref : élevée bio-contrôle moyenne, variable faible Maladies Culture Ravageurs observés observées Auxiliaires observés Page

Plus en détail

Bulletin n 62 10 janvier 2014

Bulletin n 62 10 janvier 2014 4 Bulletin n 62 10 janvier 2014 Avertissement général sur l évaluation des risques Les informations sur les bio-agresseurs qui sont données dans ce bulletin correspondent à des observations réalisées dans

Plus en détail

BULLETIN DE SANTE DU VEGETAL

BULLETIN DE SANTE DU VEGETAL BULLETIN DE SANTE DU VEGETAL Cultures légumières n 07 du 12 juin 2013 Ce BSV est réalisé à partir des observations effectuées ces derniers jours par les membres du réseau BSV (Chambres d Agricultures Rhône

Plus en détail

Permet plus de souplesse au niveau du raisonnement de la lutte contre les organismes nuisibles

Permet plus de souplesse au niveau du raisonnement de la lutte contre les organismes nuisibles Atelier Biocontrôle Matthieu BENOIT Chambre régionale d agriculture de Normandie - arboriculture Action pilotée par le ministère chargé de l'agriculture, avec l appui financier de l Office national de

Plus en détail

Bulletin de Santé du Végétal

Bulletin de Santé du Végétal Bulletin de Santé du Végétal Arboriculture - LORRAINE BULLETIN N 24 EDITION DU 2 SEPTEMBRE 2015 Tous fruitiers Monilioses : la période de risque est en cours. D.Suzukii : le nombre de capture reste stable

Plus en détail

Retrouvez le bulletin de santé du végétal sur le web...

Retrouvez le bulletin de santé du végétal sur le web... rédigé par Stéphane LAMARCHE - FREDON Pays de la Loire A C T U A L I T E S Tavelure Risques importants lors des dernières pluies. Surveiller les sorties de taches. Ce bulletin est rédigé sur la base d

Plus en détail

Pour la période du 16 au 21 juillet (semaine 30), 54 parcelles de maïs ont été observées dans le cadre du réseau BSV région Centre.

Pour la période du 16 au 21 juillet (semaine 30), 54 parcelles de maïs ont été observées dans le cadre du réseau BSV région Centre. Bulletin de santé du végétal Maïs d u 21/07/2015 N 13 R E S E A U 2015 Pour la période du 16 au 21 juillet (semaine 30), 54 parcelles de maïs ont été observées dans le cadre du réseau BSV région Centre.

Plus en détail

cette note nationale en fin de bulletin.

cette note nationale en fin de bulletin. N 9 07 mai 2015 Erratum : La note nationale «Xylella fastiodiosa,, renforcer la vigilance sur les cultures sensibles à cette bactérie réglementée, présente dans le Sud de l Italie» n a pas été intégrée

Plus en détail

Bulletin de Santé du Végétal

Bulletin de Santé du Végétal Bulletin de Santé du Végétal Arboriculture - LORRAINE BULLETIN N 1 EDITION DU 18 MARS 2015 Tous fruitiers Phénologie : En moyenne au 16 mars 2015 : - Mirabelle : A (bourgeon d hiver) à B (début gonflement)

Plus en détail

Pour la période du 4 au 9 juin (semaine 24), 59 parcelles de maïs ont été observées dans le cadre du réseau BSV région Centre.

Pour la période du 4 au 9 juin (semaine 24), 59 parcelles de maïs ont été observées dans le cadre du réseau BSV région Centre. Nombre de parcelles Bulletin de santé du végétal Maïs d u 9/6/21 N 7 R E S E A U 21 Pour la période du 4 au 9 juin (semaine 24), 9 parcelles de maïs ont été observées dans le cadre du réseau BSV région

Plus en détail

Le BSV Fraise - Framboise concerne les régions Aquitaine et Limousin :

Le BSV Fraise - Framboise concerne les régions Aquitaine et Limousin : S O M M A I R E Fraise Drosophila suzukii Pucerons Duponchelia fovealis Thrips Punaises Noctuelles terricoles Oïdium Rhizopus Framboise Stades Culture hors-sol Culture sol N 16 30 août 2012 Les structures

Plus en détail

Contacts CONSEILS DE SAISON. Septembre 2013 CAROTTE AIL AUBERGINE

Contacts CONSEILS DE SAISON. Septembre 2013 CAROTTE AIL AUBERGINE Septembre 2013 CONSEILS DE SAISON Après un mois de juillet et d août chaud et sec, septembre a vu le retour de températures fraîches pendant deux semaines, en dessous des normales saisonnières. Cela a

Plus en détail

LA LUTTE BIOLOGIQUE EN CULTURES MARAÎCHÈRES À LA RÉUNION

LA LUTTE BIOLOGIQUE EN CULTURES MARAÎCHÈRES À LA RÉUNION ILE DE LA RÉUNION FICHE PHYTOSANITAIRE CULTURES MARAÎCHÈRES LA LUTTE BIOLOGIQUE EN CULTURES MARAÎCHÈRES À LA RÉUNION Le principe de la lutte biologique est la régulation des populations de ravageurs des

Plus en détail

Source : réseau de stations météo SBT-Demeter. (mm) au 30/07. Retrouvez le bulletin de santé du végétal sur le web...

Source : réseau de stations météo SBT-Demeter. (mm) au 30/07. Retrouvez le bulletin de santé du végétal sur le web... D U 3 1 J U L L E T 2 0 1 4 rédigé par Cécile SALPIN - CDDL - CA 49 A C T U A L I T E S Bilan météo P. 1 Asperge Criocères P. 2 Carotte-Panais-Céleri Mouche de la carotte P. 2 Concombre-Melon Acariens,

Plus en détail

Les méthodes de luttes : De la protection «systématique» à la Protection Intégrée (P.B.I.)

Les méthodes de luttes : De la protection «systématique» à la Protection Intégrée (P.B.I.) Les méthodes de luttes : De la protection «systématique» à la Protection Intégrée (P.B.I.) Protection Biologique Intégrée Lutte phytosanitaire De la lutte «systématique» à la lutte raisonnée La lutte «systématique»

Plus en détail

Bulletin de santé du végétal

Bulletin de santé du végétal Tous fr uitiers Le réseau d épidémio-surveillance en arboriculture (pomme, poire, cerise, prune) pour la région Centre comprend actuellement 44 parcelles tous piégeages confondus. Le réseau «carpocapse

Plus en détail

Des arbres et des arbustes en santé

Des arbres et des arbustes en santé Les solutions vertes L entretien des pelouses Les ennemis des pelouses Les fleurs et les rosiers Des arbres et des arbustes en santé Les animaux et les insectes indésirables Des arbres et des arbustes

Plus en détail

Grandes Cultures - LORRAINE. Céréales Remplissage amorcé pour toutes les céréales. Faible présence de pucerons des épis.

Grandes Cultures - LORRAINE. Céréales Remplissage amorcé pour toutes les céréales. Faible présence de pucerons des épis. Bulletin de Santé du Grandes Cultures - LORRAINE Végétal Céréales Remplissage amorcé pour toutes les céréales. Faible présence de pucerons des épis. Pois de printemps Stade Fin Floraison. Tordeuses et

Plus en détail

Guide des auxiliaires indispensables : Aphelinus mali, punaises prédatrices et acariens prédateurs

Guide des auxiliaires indispensables : Aphelinus mali, punaises prédatrices et acariens prédateurs Lesauxiliaires auxiliaires Les enarboriculture arboriculture en Guide des auxiliaires indispensables : Aphelinus mali, punaises prédatrices et acariens prédateurs Insectes pollinisateurs : respecter les

Plus en détail

Fraise. Drosophila suzukii. N 15 10 août 2012

Fraise. Drosophila suzukii. N 15 10 août 2012 S O M M A I R E Fraise Drosophila suzukii Pucerons Duponchelia fovealis Acariens Thrips Punaises Aleurodes Tarsonèmes Noctuelles terricoles Oïdium Rhizopus Framboise Stades Culture hors-sol Culture sol

Plus en détail

Ce qu'il faut retenir

Ce qu'il faut retenir N 10 5 juin 2015 Ce qu'il faut retenir Balanin : des balanins sont présents en verger et d'après les dissections de femelles et de mâles, les accouplements devraient commencer dans les prochains jours.

Plus en détail

P êcher. Maturités Récolte en cours de Zeelady, Bellerime, Nectatop, Snowball, BG6,

P êcher. Maturités Récolte en cours de Zeelady, Bellerime, Nectatop, Snowball, BG6, N 14-22 juillet 2014 Arboriculture Languedoc Roussillon P êcher Directeur de publication : Denis Carretier Rédacteur en chef : Christel Chevrier Comité de rédaction : Valérie Gallia, Cyril Sévely, Marc

Plus en détail

Retrouvez le bulletin de santé du végétal sur le web...

Retrouvez le bulletin de santé du végétal sur le web... rédigé par Stéphane LAMARCHE - FREDON Pays de la Loire A C T U A L I T E S Tavelure Quelques taches, à surveiller. Carpocapse Fin du vol, la période à risque vis-à-vis des éclosions s achève. Tordeuses

Plus en détail

MARAÎCHAGE. Observations particulières. En bref. Fourmis. Région Corse. N 9 27 juillet 2012

MARAÎCHAGE. Observations particulières. En bref. Fourmis. Région Corse. N 9 27 juillet 2012 MARAÎCHAGE N 9 27 juillet 2012 Région Corse Structures partenaires dans la réalisation des observations nécessaires à l élaboration du Bulletin de Santé du Végétal Maraîchage de Corse : FREDON, CDA 2B,

Plus en détail

Bulletin de santé du végétal - Auvergne. n 40 du 12/11/2015. A retenir

Bulletin de santé du végétal - Auvergne. n 40 du 12/11/2015. A retenir Bulletin de santé du végétal - Auvergne n 40 du 12/11/2015 A retenir Colza - L activité du charançon du bourgeon terminal se maintient cette semaine dans le réseau Blé - conditions climatiques favorables

Plus en détail

POMME - POIRE Campagne 2010 Bulletin n 11-01/06/2010

POMME - POIRE Campagne 2010 Bulletin n 11-01/06/2010 POMME - POIRE Campagne 2010 Bulletin n 11-01/06/2010 Bulletin élaboré sur la base des observations réalisées dans le cadre du réseau Limousin. Bulletin disponible sur le site : http://www.limousin.synagri.com/

Plus en détail

Faits marquants : Climatologie : un mois de Mai historiquement sec et un début Juin très chaud Pommier & Poirier

Faits marquants : Climatologie : un mois de Mai historiquement sec et un début Juin très chaud Pommier & Poirier Bulletin n 15 / 2015 Faits marquants : Climatologie : un mois de Mai historiquement sec et un début Juin très chaud Pommier & Poirier - Développement végétatif : grossissement du fruit en cours - Tavelure

Plus en détail

du 4/09/2014 Tavelure : risque de contaminations secondaires en parcelles tavelées

du 4/09/2014 Tavelure : risque de contaminations secondaires en parcelles tavelées fruitière Ce qu il faut retenir Tavelure : risque de contaminations secondaires en parcelles tavelées Carpocapse des pommes et des poires : Le 2 ème vol s achève. Punaises phytophages : dégâts en recrudescence.

Plus en détail

Jardins et espaces verts Nord Pas-de-Calais

Jardins et espaces verts Nord Pas-de-Calais B U L L E T I N D E S A N T É D U V É G É T A L Jardins et espaces verts N 7 8 octobre 2013 Journées Ecophyto ZNA les 13 et 14 novembre 2013 : les populations sont faibles à nulles sur divers végétaux

Plus en détail

Les ravageurs du poireau

Les ravageurs du poireau Les ravageurs du poireau Mars 2008 17 Le poireau connait depuis quelques années une augmentation des attaques de ravageurs. Dans ce dossier sont présentés les 3 principaux ravageurs du poireau : la teigne

Plus en détail

Influence d odeurs sur un ravageur de plein champ et sur ses ennemis naturels

Influence d odeurs sur un ravageur de plein champ et sur ses ennemis naturels Influence d s sur un ravageur de plein champ et sur ses ennemis naturels La mouche du chou Delia radicum (Insecte Diptère, Anthomyidae) est le principal ravageur des cultures de Crucifères (choux, navets,

Plus en détail

Horticulture - Pépinières

Horticulture - Pépinières N 10-21 juillet 2010 S O M M A I R E Horticulture - Pépinières Ravageurs Chenilles Pucerons Cochenilles Thrips Tétranyques Psylles Les structures partenaires dans la réalisation des observations nécessaires

Plus en détail

Auxiliaires. Vue d ensemble les ravageurs et leurs ennemis naturels

Auxiliaires. Vue d ensemble les ravageurs et leurs ennemis naturels Auxiliaires Vue d ensemble les ravageurs et leurs ennemis naturels Mouches Blanches L un des ravageurs les plus communs dans de nombreuses cultures. Lors d une forte attaque, la mouche blanche peut s avérer

Plus en détail

Conditions climatiques

Conditions climatiques Bulletin N 6 du 12 juin 2015 INFORMATIONS Evolution moyenne des ravageurs et de leurs auxiliaires qui n ont jamais été aussi présents et limitent efficacement les populations comme en ce qui concerne les

Plus en détail

Jardins et espaces verts Nord Pas-de-Calais

Jardins et espaces verts Nord Pas-de-Calais B U L L E T I N D E S A N T É D U V É G É T A L Jardins et espaces verts N 2 7 mai 2015 Les auxiliaires sont présents : coccinelles Pucerons : présence sur bouleau, érable, fusain, rosier et viorne Les

Plus en détail

Présentation générale de la drosophile du cerisier, Drosophilasuzukii: description, biologie, cycle, plantes-hôtes et dégâts

Présentation générale de la drosophile du cerisier, Drosophilasuzukii: description, biologie, cycle, plantes-hôtes et dégâts Présentation générale de la drosophile du cerisier, Drosophilasuzukii: description, biologie, cycle, plantes-hôtes et dégâts J. Zini, M. Dubrulle, E. Bullen, GFWasbl C. Fassotte, CRA-W D. suzukii- taxonomie

Plus en détail

BULLETIN de SANTE du VEGETAL Franche-Comté

BULLETIN de SANTE du VEGETAL Franche-Comté BULLETIN de SANTE du VEGETAL Franche-Comté Bulletin N 11-24 juillet 2015 INSCRIPTIONS Si vous ne recevez pas le BSV Légumes chaque semaine, vous pouvez vous inscrire aux listes diffusion de votre choix

Plus en détail

- Développement végétatif : débourrement à début floraison selon zones et variétés - Drosophila suzukii : vol stable

- Développement végétatif : débourrement à début floraison selon zones et variétés - Drosophila suzukii : vol stable Bulletin n 6 / 2015 Mercredi 1 er avril 2015 Faits marquants : Pommier & Poirier : - Développement végétatif : accélération au cours de la semaine écoulée, retard d environ une semaine par rapport à 2014

Plus en détail

Grandes cultures n 15 du 10 mars 2015

Grandes cultures n 15 du 10 mars 2015 1 A retenir cette semaine - Très nette accélération des stades phénologiques. - 81% des cuvettes piègent des charançons de la tige du colza cette semaine. Le risque va s amplifier en fin de semaine avec

Plus en détail

Maraîchage. Toutes cultures légumières. N 12 21 mai 2015. Pucerons. Aleurodes. Thrips

Maraîchage. Toutes cultures légumières. N 12 21 mai 2015. Pucerons. Aleurodes. Thrips N 12 21 mai 2015 Maraîchage Toutes cultures légumières ANIMATEUR FILIERE MALPEYRE Camille FREDON AQUITAINE email : c.malpeyre@fredon-aquitaine.org Pucerons Les populations de pucerons sont en progression

Plus en détail

Fiche conseil pour la matière active : Diméthoate (insecticide) Famille : organophosphorés Version du 20 septembre 2013

Fiche conseil pour la matière active : Diméthoate (insecticide) Famille : organophosphorés Version du 20 septembre 2013 Réseau National des Chambres d Agriculture du Niger Fiche conseil pour la matière active : Diméthoate (insecticide) Famille : organophosphorés Version du 20 septembre 2013 Rédaction équipe technique RECA

Plus en détail

Culture de petits fruits (framboises, groseilles et cassis) 16

Culture de petits fruits (framboises, groseilles et cassis) 16 Culture de petits fruits (framboises, groseilles et cassis) 16 Novembre 2007 Dans ce dossier, nous allons passer en revue les ravageurs et maladies les plus courants des petits arbres fruitiers. Vous y

Plus en détail

Petit conservatoire dans un jardin des Collines du Paradis

Petit conservatoire dans un jardin des Collines du Paradis Petit conservatoire dans un jardin des Collines du Paradis L espace d un an suffit pour constater la richesse et la diversité des populations d insectes qui prospectent dans le moindre carré de jardin.

Plus en détail

N octobre 2015 SOMMAIRE

N octobre 2015 SOMMAIRE N 20 28 octobre 2015 Ce bulletin est destiné aux jardiniers amateurs. Il s appuie sur les observations réalisées par les observateurs des filières arboriculture fruitière, maraîchage, olivier, tomates

Plus en détail

Guide pratique. Pour un jardin vraiment naturel. Insectes auxiliaires

Guide pratique. Pour un jardin vraiment naturel. Insectes auxiliaires Guide pratique Pour un jardin vraiment naturel Insectes auxiliaires Protéger son jardin avec des solutions naturelles Une bonne idée pour l environnement La lutte biologique permet de combattre les ravageurs

Plus en détail

Maraîchage. Salades. N 3 14 mars 2013. Pucerons. Bremia

Maraîchage. Salades. N 3 14 mars 2013. Pucerons. Bremia N 3 14 mars 2013 Les structures partenaires dans la réalisation des observations nécessaires à l'élaboration du Bulletin de santé du végétal d'aquitaine Maraîchage Pomme de terre sont les suivantes : Parcelles

Plus en détail

Fraise. Drosophila suzukii. N 12 13 juillet 2012

Fraise. Drosophila suzukii. N 12 13 juillet 2012 S O M M A I R E Fraise Drosophila suzukii Duponchelia fovealis Pucerons Acariens Thrips Aleurodes Tarsonèmes Punaises Noctuelles terricoles Oïdium Framboise Stade Culture hors-sol Culture sol N 12 13 juillet

Plus en détail

«Les macérations des plantes pour le jardin et le verger»

«Les macérations des plantes pour le jardin et le verger» Conférence sur le jardin naturel «Les macérations des plantes pour le jardin et le verger» AMIS DU COMPOST ET DU JARDIN DE CENTRE ALSACE Ces plantes qui nous veulent du bien Elles peuvent être : Stimulantes

Plus en détail

Puceron rose et cécidomyie cidomyie du pommier: cycle de vie et moyens de lutte

Puceron rose et cécidomyie cidomyie du pommier: cycle de vie et moyens de lutte Puceron rose et cécidomyie cidomyie du pommier: cycle de vie et moyens de lutte Daniel Cormier, Ph. D. Institut de recherche et de développement d en agroenvironnement inc.. (IRDA), Québec, Canada Pourquoi

Plus en détail

Bulletin technique Semaine 27 3 juillet 2012

Bulletin technique Semaine 27 3 juillet 2012 Bulletin technique Semaine 27 3 juillet 2012 Les observations servant à réaliser ce bulletin ont été effectuées sur la région de la Casinca et San Giulianu. Il est donc nécessaire d adapter ces conseils

Plus en détail

En Bref cette semaine

En Bref cette semaine N 5 30 avril 2015, page 1 En Bref cette semaine Choux Mouche du chou : Les pontes s intensifient sur le nord de la Bretagne Artichaut Pucerons verts : Baisse des populations Pucerons noirs : quelques rares

Plus en détail

Parcelle Amandine défanée (Source GITEP)

Parcelle Amandine défanée (Source GITEP) 18 28 Juillet 2015 - STADE DES CULTURES : Fin floraison Sénescence du feuillage - MILDIOU - SITUATION EPIDEMIOLOGIQUE : Présence d une réserve maladie plus ou moins élevée selon les secteurs (potentiels

Plus en détail

INTRODUCTION AUX MÉTHODES DE CONTRÔLE DES INSECTES NUISIBLES

INTRODUCTION AUX MÉTHODES DE CONTRÔLE DES INSECTES NUISIBLES INTRODUCTION AUX MÉTHODES DE CONTRÔLE DES INSECTES NUISIBLES On peut souvent prévenir les dommages causés aux plantes de jardin en observant régulièrement cellesci afin de déceler rapidement la présence

Plus en détail

Le jardinage. biologiques.

Le jardinage. biologiques. P Le jardinage biologique lus de 13 millions de personnes pratiquent le jardinage amateur sur près de 2 % du territoire français. Cette pratique a une influence non négligeable sur la nature puisque les

Plus en détail

Maraîchage. Toutes cultures légumières. Pucerons. Acariens. N 27 13 septembre 2012. gggggggggg ggggg

Maraîchage. Toutes cultures légumières. Pucerons. Acariens. N 27 13 septembre 2012. gggggggggg ggggg N 27 13 septembre 2012 S O M M A I R E Maraîchage Toutes cultures légumières : pucerons, acariens, punaises, Héliothis, noctuelles terricoles. Poivrons sous abris : pyrale du maïs, oïdium. Aubergines sous

Plus en détail

Pièges à insectes. Légumes Petits fruits Plantes ornementales

Pièges à insectes. Légumes Petits fruits Plantes ornementales Pièges à insectes Légumes Petits fruits Plantes ornementales Légumes plein champ Culture Ravageurs Type de piège Nombre de piège Remarques Carotte Mouche de la carotte Psila rosae Rebell orange Min. 2

Plus en détail

Bulletin disponible sur http://www.limousin.synagri.com/, http://draaf.limousin.agriculture.gouv.fr/ et sur http://www.fredon-limousin.

Bulletin disponible sur http://www.limousin.synagri.com/, http://draaf.limousin.agriculture.gouv.fr/ et sur http://www.fredon-limousin. POMME - POIRE Campagne 2013 Bulletin n 3-8/03/2013 Bulletin élaboré sur la base des observations réalisées dans le cadre du réseau Limousin par la FREDON, la Chambre d agriculture de Corrèze, la Chambre

Plus en détail

l'alliée du jardinier

l'alliée du jardinier La coccinelle l'alliée du jardinier La coccinelle, un insecte utile Les beaux jours sont là, les jardins se parent de toutes les couleurs, les oiseaux chantent Hélas, les pucerons sont aussi de retour.

Plus en détail

Source : réseau de stations météo SBT-Demeter. (mm) au 08/04

Source : réseau de stations météo SBT-Demeter. (mm) au 08/04 D U 1 0 A V R I L 2 0 1 4 rédigé par Maëlle KRZYZANOWSKI - CDDL - CA 49 A C T U A L I T E S Bilan météo P. 1 Concombre, punaise P. 2 Peu de maladies sont observées sur les cultures cette semaine, notamment

Plus en détail

Piège à feutrine pour le dénombrements des oeufs de la mouche du chou. Noctuelle gamma CAROTTE CHOU. 94-Périgny sur Yerre 95-Epiais Rhus

Piège à feutrine pour le dénombrements des oeufs de la mouche du chou. Noctuelle gamma CAROTTE CHOU. 94-Périgny sur Yerre 95-Epiais Rhus Bulletin N 4 du 1er Juin 211 Sommaire CAROTTE...1 CHOU...1 EPINARD...4 OIGNON...4 PERSIL...4 POIREAU...5 SALADE...5 TOMATE...5 FRAISE...5 CAROTTE Mouche de la carotte : Aucune capture en semaine n 21 et

Plus en détail

FAITS MARQUANTS : Pommier & Poirier : Cerisier : Bulletin n 17 / 2011 Mercredi 28 sept 2011

FAITS MARQUANTS : Pommier & Poirier : Cerisier : Bulletin n 17 / 2011 Mercredi 28 sept 2011 Bulletin n 17 / 2011 FAITS MARQUANTS : Pommier & Poirier : - Carpocapse : Fin du risque 2011. - Tordeuse orientale : éclosions toujours en cours, le vol se poursuit en plaine. - Mouche méditerranéenne

Plus en détail

ÉVALUATION DU TYPE DE DOMMAGE CAUSÉ PAR LA PUNAISE PENTATOMIDE VERTE, ACROSTERNUM HILARE (SAY) SELON LE DÉVELOPPEMENT DES FRUITS

ÉVALUATION DU TYPE DE DOMMAGE CAUSÉ PAR LA PUNAISE PENTATOMIDE VERTE, ACROSTERNUM HILARE (SAY) SELON LE DÉVELOPPEMENT DES FRUITS ÉVALUATION DU TYPE DE DOMMAGE CAUSÉ PAR LA PUNAISE PENTATOMIDE VERTE, ACROSTERNUM HILARE (SAY) SELON LE DÉVELOPPEMENT DES FRUITS CAROLINE PROVOST, MANON LAROCHE, MAUD LEMAY LES OBJECTIFS Objectif principal:

Plus en détail

AU JARDIN D ORNEMENT...9

AU JARDIN D ORNEMENT...9 N 2 erratum annule et remplace le précédent - 24 septembre 2014 Le bulletin de santé du végétal (BSV) est un document gratuit d information sur l état sanitaire des cultures et des zones non agricoles

Plus en détail

Tomate : bilan sanitaire 2014. Réseau de surveillance

Tomate : bilan sanitaire 2014. Réseau de surveillance N 23 18 décembre 2014 Les structures partenaires dans la réalisation des observations nécessaires à l'élaboration du Bulletin de santé du végétal d'aquitaine Légumes de plein champ sont les suivantes :

Plus en détail

Moyens de lutte alternative. Pesticides. Mai 2005

Moyens de lutte alternative. Pesticides. Mai 2005 Moyens de lutte alternative Mai 2005 9 Qu entend-on par moyens de lutte alternative contre les nuisibles? C est l ensemble des moyens de lutte ne faisant pas intervenir de produits chimiques, mais plutôt

Plus en détail

Principaux bio-agresseurs émergents en cultures légumières sous abri. Yannie Trottin-Caudal / Ctifl Catherine Chabrière / APREL

Principaux bio-agresseurs émergents en cultures légumières sous abri. Yannie Trottin-Caudal / Ctifl Catherine Chabrière / APREL Ctifl Principaux bio-agresseurs émergents en cultures légumières sous abri Yannie Trottin-Caudal / Ctifl Catherine Chabrière / APREL Rencontres du végétal, 10 et 11 janvier 2011 Plan Caractérisation des

Plus en détail

Bulletin CAP ARBO Le bulletin d'information technique en arboriculture fruitiäre Çdition compläte

Bulletin CAP ARBO Le bulletin d'information technique en arboriculture fruitiäre Çdition compläte Bulletin CAP ARBO Le bulletin d'information technique en arboriculture fruitiäre Çdition compläte FREDON Nord Pas-de-Calais. Toute reproduction même partielle est soumise à notre autorisation. Numéro 2

Plus en détail

Bulletin n 70 5 mai 2014

Bulletin n 70 5 mai 2014 4 Bulletin n 70 5 mai 2014 Avertissement général sur l évaluation des risques Les informations sur les bio-agresseurs qui sont données dans ce bulletin correspondent à des observations réalisées dans quelques

Plus en détail

Bulletin de Santé du Végétal

Bulletin de Santé du Végétal Bulletin de Santé du Végétal Arboriculture - LORRAINE BULLETIN N 18 EDITION DU 29 JUIN 2011 Prunes Carpocapses : Le vol de deuxième génération débutera rapidement. Mirabelles Tavelure : Période à risque

Plus en détail

Guide pratique. Pour un jardin vraiment naturel. Phéromones

Guide pratique. Pour un jardin vraiment naturel. Phéromones Guide pratique Pour un jardin vraiment naturel Phéromones Protéger son jardin avec des solutions naturelles Une attraction irrésistible! Phéromones et pièges, une méthode 100% écologique Méthode parfaitement

Plus en détail

BULLETIN N 7 DU 30 AVRIL 2014

BULLETIN N 7 DU 30 AVRIL 2014 BULLETIN N 7 DU 30 AVRIL 2014 A RETENIR : Chou : présence possible d'asticots de la mouche du chou sur racines. Surveiller aleurodes, altises et limaces. Et, un nouvel insecte parasite sur chou : Xenostrogylus

Plus en détail

Les frelons. De la même famille que les guêpes

Les frelons. De la même famille que les guêpes Les frelons De la même famille que les guêpes Les frelons font partie de la même famille d'insectes que les guêpes et les abeilles, les Hyménoptères. Ils sont les plus grands insectes de cette famille,

Plus en détail

La Protection Biologique Intégrée Mars 2007. Un savoir-faire... alliant Nature...et cultures. SOMMAIRE

La Protection Biologique Intégrée Mars 2007. Un savoir-faire... alliant Nature...et cultures. SOMMAIRE La Protection Biologique Intégrée Un savoir-faire... alliant Nature......et cultures. SOMMAIRE 1) Présentation de la Protection Biologique Intégrée à la Réunion 1.1) Définition de la PBI 1.2) Historique

Plus en détail

Maïs doux : bilan sanitaire 2010

Maïs doux : bilan sanitaire 2010 N février S O M M A I R E Maïs doux bilan sanitaire Les structures partenaires dans la réalisation des observations nécessaires à l'élaboration du Bulletin de santé du végétal d'aquitaine Légumes de plein

Plus en détail

Les parcs et jardins et le développement durable

Les parcs et jardins et le développement durable MINISTÈRE DE LA CULTURE ET DE LA COMMUNICATION CONSEIL NATIONAL DES PARCS ET JARDINS GUIDE DES BONNES PRATIQUES Les parcs et jardins et le développement durable Introduction Engager une démarche de développement

Plus en détail

2. Les auxiliaires de culture

2. Les auxiliaires de culture III- Maîtriser les ravageurs et les adventices 2. Les auxiliaires de culture Insectes Le principe de la lutte biologique est la régulation des populations de ravageurs de culture par l utilisation de leurs

Plus en détail

Source : réseau de stations météo SBT-Demeter. (mm) au 29/04

Source : réseau de stations météo SBT-Demeter. (mm) au 29/04 D U 3 0 A V R I L 2 0 1 4 rédigé par Cécile SALPIN- CDDL - CA 49 A C T U A L I T E S Bilan météo P. 1 Asperge Criocères P. 2 La pression des ravageurs semblent se stabiliser cette semaine: les pucerons

Plus en détail

Horticulture - Pépinières

Horticulture - Pépinières N 4-22 avril 2011 S O M M A I R E Horticulture -Pépinières Ravageurs Aleurodes Pucerons Thrips Madadies Oïdium Mildiou Les structures partenaires dans la réalisation des observations nécessaires à l'élaboration

Plus en détail

Bulletin de santé du végétal

Bulletin de santé du végétal Bulletin de santé du végétal N XX - 26 septembre 2013 Zones non agricoles Champagne-Ardenne N 1-5 février 2015 Champagne-Ardenne ALERTE RAVAGEUR : La processionnaire du pin est présente dans l Aube Nid

Plus en détail

T outes espèces fruitières

T outes espèces fruitières N 16-19 Août 2015 Directeur de publication : Denis Carretier Rédacteur en chef : Christel Chevrier Comité de rédaction : Valérie Gallia, Cyril Sévely, Marc Fratantuono, J.Michel Duriez Rédigé en collaboration

Plus en détail

AU JARDIN D ORNEMENT...

AU JARDIN D ORNEMENT... N 16 26 AOUT 2015 Ce bulletin est destiné aux jardiniers amateurs. Il s appuie sur les observations réalisées par les observateurs des filières arboriculture fruitière, maraîchage, olivier, tomates d industrie,

Plus en détail

Bulletin n 27 / 2014 Mercredi 10 décembre 2014 COMITE DE REDACTION DE CE BULLETIN :

Bulletin n 27 / 2014 Mercredi 10 décembre 2014 COMITE DE REDACTION DE CE BULLETIN : Bulletin n 27 / 14 BILAN DE CAMPAGNE 14 Pommier, Poirier, Cerisier Hiver doux et pluvieux, printemps doux et sec, été pluvieux, automne indien Année précoce au débourrement puis ralentissement COMITE DE

Plus en détail

MALADIES ET RAVAGEURS DU FRAISIER

MALADIES ET RAVAGEURS DU FRAISIER Table des matières Avant-propos...ix Auteurs et collaborateurs...xi Remerciements...xiii Explications relatives aux fiches descriptives... xxii Le dépistage Quoi, où et quand regarder? Que noter?... xxv

Plus en détail

Portrait- robot du frelon asiatique.

Portrait- robot du frelon asiatique. Portrait- robot du frelon asiatique. Comment le reconnaître? Le frelon asiatique est facilement reconnaissable. Il mesure 3 à 4 cm, se distingue par son teint brun foncé et présente un abdomen avec un

Plus en détail

Evolution de la pluviométrie en Limousin du 27/03/13 au 24/04/13 (mm) Réseau d'épidémio surveillance

Evolution de la pluviométrie en Limousin du 27/03/13 au 24/04/13 (mm) Réseau d'épidémio surveillance ZONE NON AGRICOLE Espaces verts, voiries, golfs, parcs, jardins, complexes sportifs. Campagne 2013 Bulletin n 2 02/05/2013 Bulletin élaboré sur la base des observations réalisées dans le cadre du réseau

Plus en détail

GROUPEMENT DE DEFENSE SANITAIRE APICOLE DU PUY-DE-DOME Marmilhat BP 42 63370 - LEMPDES Tél. 06-80-99-55-80

GROUPEMENT DE DEFENSE SANITAIRE APICOLE DU PUY-DE-DOME Marmilhat BP 42 63370 - LEMPDES Tél. 06-80-99-55-80 GROUPEMENT DE DEFENSE SANITAIRE APICOLE DU PUY-DE-DOME Marmilhat BP 42 63370 - LEMPDES Tél. 06-80-99-55-80 Agréé sous n PH 05 590 et arrêté 05 /01852 Claude Grenier gdsa63 Nom scientifique : Vespa velutina

Plus en détail

Les rendez-vous 2015 du jardinage écologique janvier 2015. La rotation et la planification des cultures au jardin

Les rendez-vous 2015 du jardinage écologique janvier 2015. La rotation et la planification des cultures au jardin Les rendez-vous 2015 du jardinage écologique janvier 2015 La rotation et la planification des cultures au jardin La rotation et la planification des cultures au jardin Succession secondaire (reprise de

Plus en détail

Ravageurs. Maladie des taches noires du rosier. Pucerons

Ravageurs. Maladie des taches noires du rosier. Pucerons Maladie des taches noires du rosier Les premiers symptômes foliaires se manifestent à la base du pied sous la forme de taches noires plus ou moins circulaires de 10 à 15 mm de diamètre. Les conditions

Plus en détail

Campagne 2011 de lutte contre les frelons asiatiques

Campagne 2011 de lutte contre les frelons asiatiques I N F O R M A T I O N A L A P R E S S E Campagne 2011 de lutte contre les frelons asiatiques La Ville de Niort lance sa campagne 2011 de lutte contre les frelons asiatiques, espèce invasive qui s attaque

Plus en détail

Formation Jardinage. 3-Les Ravageurs

Formation Jardinage. 3-Les Ravageurs Formation Jardinage 3-Les Ravageurs Sujets abordés Formation Jardinage 3 Les insectes bénéfiques Les insectes ravageurs Les maladies des plantes Recettes d insecticides, de fongicides et de stimulants

Plus en détail

GREFFER EN FENTE ET EN COURONNEr les arbres et arbustes (en fente et en couronne)

GREFFER EN FENTE ET EN COURONNEr les arbres et arbustes (en fente et en couronne) GREFFER EN FENTE ET EN COURONNEr les arbres et arbustes (en fente et en couronne) Les greffes en fente (simple ou double) et en couronne sont des greffes dites «terminales». Le principe consiste à disposer

Plus en détail

Oidium neolycopersici Podosphaera xanthii

Oidium neolycopersici Podosphaera xanthii Oidium neolycopersici Podosphaera xanthii Botrytis cinerea Saprophyte (vit sur des tissus vivants, sénescents ou morts). Moisissure grise Portes d entrées du champignon Polyphage(i.emange de tout!) S attaque

Plus en détail

Mai 2014 Partie 1. Céleri Rave CONSEILS DE SAISON

Mai 2014 Partie 1. Céleri Rave CONSEILS DE SAISON Mai 2014 Partie 1 CONSEILS DE SAISON Localement, les conditions pluvieuses accompagnées de la baisse des températures (Hautes Pyrénées) n ont pas favorisé une bonne reprise des dernières plantations ainsi

Plus en détail

AU JARDIN D ORNEMENT...

AU JARDIN D ORNEMENT... N 7 10 avril 2015 Ce bulletin est destiné aux jardiniers amateurs. Il s appuie sur les observations réalisées par les observateurs des filières arboriculture fruitière, maraîchage, olivier, tomate d industrie,

Plus en détail