Auxiliaires au Jardin

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Auxiliaires au Jardin"

Transcription

1 Auxiliaires au Jardin Un grand nombre d'êtres vivants là aussi cohabitent et participent à l'équilibre naturel des milieux. Ils peuvent aussi nous indiquer leur état sanitaire. Et le plus intéressant, nous aider à combattre certaines espèces «voraces» dans nos jardins. Là aussi un lieu sain se remarque par sa grande diversité en nombre d'espèces d'animaux, insectes et autres organismes. Insectes Ils ont aussi plusieurs rôles : ils participent à la pollinisation (papillons, abeilles, bourdons ) ils se nourrissent et décomposent les végétaux vivants ou morts (chenilles, punaises)et mangent et déplacent les graines (fourmis, coléoptères) ils sont une source de nourriture pour de nombreux animaux (oiseaux,petits mammifères) et sinon se mangent entre eux. Plusieurs familles d'insectes permettent en plus de diagnostiquer si un milieu est sain ou de retour vers un état d'équilibre. Les libellules et demoiselles, des odonates, par exemple qui se nourrissent de la micro-faune vont être absentes si celle-ci a été exterminée par des traitements, des pollutions Celles-ci ont également besoin d'eau de bonne qualité pour pondre leurs oeufs et que leurs larves aquatiques se développent. Demoiselles Libellule Elles sont souvent de couleurs vives. Un point d'eau artificiel ou naturel est donc nécessaire dans tout milieu.

2 Les mantes religieuses et les empuses sont aussi très sensibles à la pollution. Si vous en observez dans votre jardin c'est bon signe. Empuse Mante Voici une petite liste d'insectes qui dévorent ou parasitent les organismes qui ont tendance à proliférer et faire des dégâts au jardin. Les Coccinelles Tout d'abord petite rectification d'une croyance populaire fausse : Non le nombre de points sur leurs ailes ne correspond pas à leur âge mais à l'espèce car les coccinelles adultes elles ne grandissent plus. Elles peuvent faire de 1mm à environ 1cm. Les ailes que nous observons sont des élytres qui protègent en fait leurs ailes qui sont noires translucides et très fines. Elles font partie des coléoptères. La coccinelle pond des oeufs au printemps qui deviennent ensuite des larves. Ces larves grandissent pour arriver à leur stade final de transformation : une nymphe d'où sort la coccinelle adulte. Elles hivernent à l'état d'adultes sous des cailloux ou dans les maisons. Oeufs Larve Nymphe Adulte

3 Attention de ne pas confondre la nymphe de coccinelle avec une larve de doryphore car elles sont toutes deux oranges et se ressemblent. Les nymphes de coccinelles sont statiques car c'est le dernier stade de transformation de la larve en adulte alors que les larves de doryphores sont mobiles. Identifier la donc bien avant de l'écraser ;-)) Nymphe de coccinelle Larve et adulte de doryphore Ces coccinelles, larves comme adultes, mangent des pucerons (de 10 à 60 par jour suivant les espèces) D'autres espèces de coccinelles mangent aussi des acariens (araignées rouges) ou des cochenilles (voire même parfois d'autres coccinelles). Pucerons Acariens Cochenilles Elles sont donc très utiles au jardin et vous pouvez en rencontrer des rouges à points noirs (les plus fréquentes) mais aussi des noires à points rouges et des jaunes à points noirs entre autres. Une chose très importante aussi à savoir également : Ne jamais lâcher de larves de coccinelles si les pucerons sont élévés par les fourmis car ces dernières les décapitent immédiatement. Les fourmis utilisent en effet les pucerons comme source de nourriture car ils produisent un miellat sucré très riche dont elles raffolent. Les coccinelles deviennent donc leurs «ennemis» en mangeant les pucerons. Elles vont donc s'attaquer à elles et plus particuliérement à leurs larves qui consomment plus de pucerons que les adultes.

4 Les Carabes Ils font également partie des Coléoptères. On ne voit que les adultes car les larves vivent le plus souvent à l'abri de la lumière. Ils se nourrissent d'oeufs et de larves de coléoptères, de chenilles, de pucerons, de limaces et d'escargots. Certains sont des prédateurs efficaces de larves de doryphores et de nymphes de charançons. Les Mouches Elles font partie des Diptères On trouve des syrphes, ressemblant à des guêpes. On les voit souvent en vol stationnaire devant les fleurs. Les syrphes ne piquent pas et les adultes se nourrissent uniquement de nectar. (Voir les photos ci dessous pour les identifier) Syrphe Guêpe Leurs larves elles sont très utiles car elles mangent beaucoup de pucerons. (de 400 à 700 en dix jours)

5 Les tachinaires ont l'apparence de mouches velues. Les larves parasitent surtout des chenilles de papillons (noctuelles, pyrales et piérides) qui se nourrissent de feuilles d'arbres fruitiers ou de légumes. Les femelles pondent soit sur les végétaux pour que les futures victimes ingèrent les oeufs soit sur l'hôte ou encore directement à l'intérieur de celui-ci.

6 Les Chrysopes Ils ressemblent à des libellules et leurs larves sont très friands de pucerons et d'acariens. Ils pondent leurs oeufs au bout de fils soyeux. Oeufs Adultes Les Ichneumons Ils ont l'aspect de guêpes très effilées mais ne piquent pas. Ils vont pondrent dans ou sous les cochenilles. Leurs larves se nourrissent de l'hôte et se transforment en adulte et sort par un trou.

7 Ces derniers font partie des hyménoptères (tout comme les fourmis, guêpes, abeilles). Ces insectes vont avoir un rôle également très important car ils parasitent un grand nombre de pucerons, cochenilles et larves de papillons, coléoptères et mouches.

8 Oiseaux Un grand nombre d'oiseaux se nourrissent d'insectes (criquets, sauterelles, coléoptères, punaises) et d'araignées,..., et participent à la régulation de ces populations. Les punaises sont parfois trop nombreuses au jardin. Aucun traitement ne les régulent. Hors les seuls à être très friands de punaises sont les oiseaux (mésanges, rouge gorge, pinsons, fauvettes,...) Mésange Fauvette Pinson En ce qui concerne les fourmis les plus gros mangeurs sont les pics (vert, noir, cendré épeiche) Pic vert Pic épeiche Les chenilles sont elles les mets favoris de certains. Les chenilles processionnaires par exemple très difficile à éradiquer car urticantes et nombreuses, formant des nids, font le régal des mésanges, des coucous et des huppes. Huppe fasciée Coucou gris Les chenilles de pièrides (papillons très communs) comme la pièride du chou sont aussi très appréciées des petits oiseaux.

9 Les rapaces tels que éperviers, faucons, buses, milans et aigles raffolent de petits rongeurs et de reptiles et amphibiens. Buse Epervier Milan Faucon crécerelle Les oiseaux mangent aussi beaucoup de baies et de fruits et disséminent ainsi des graines d'espèces végétales et même d'arbres. Les geais sont par exemple considérés comme les premiers reboiseurs d'europe en cachant dans le sol graines et glands et en les oubliant. Les passereaux se nourrissent de nombreux fruits et défèquent ensuite les graines dans diverses lieux, propageant ainsi les espèces. Geai C'est pourquoi les oiseaux sont aussi indispensable dans l'équilibre d'un milieu et que l'on peut les attirer en plantant des arbustes à baies (aubépine, églantier, sureau, cornouillers, sorbier ou alisier, ronces et tout ce qui est vignes, framboisiers, groseillers, cassis...). Il est préférable d'observer les espèces qui poussent prés de chez vous dans les bois ou les bocages et d'éviter d'introduire des espèces exotiques pouvant poser des problèmes car invasives. Il est bien aussi de les aider à se nourrir en hiver mais de façon ponctuelle afin de ne pas créer de dépendance et une fois encore de déséquilibre. Les nichoirs sont aussi les bienvenus car les oiseaux ont de plus en plus de mal à trouver des lieux tranquilles où nicher dû aux constructions modernes où ils ne trouvent ni trous ni failles et à la rareté des arbres morts qui sont abattus entre autres.

10 Mammifères Le plus souvent ce sont les petits mammifères que l'on trouve au jardin. Ces petits rongeurs vont manger les insectes, des baies, des racines mais ils ne s'enfouissent pas dans le sol. Les hérissons par exemple aiment beaucoup les escargots et les limaces qui apprécient parfois trop les feuilles de certains légumes. Ils sont plutôt nocturnes. Ils se réfugient souvent dans des litières de feuilles pour hiverner. Les Chauve-souris, que l'on oublie souvent, mangent un grand nombre de petits insectes volants et en particulier les moustiques. Aux Etats Unis, une étude a prouvé que leur déclin a d'ailleurs provoqué de nombreuses invasions d'insectes dans les cultures. Chauve-souris ayant capturé un millepattes Elles aiment se réfugier dans vieilles bâtisses et les vieux troncs mais là aussi elles ont de plus en plus de mal à en trouver. Les chauve-souris sont nocturnes et aiment les endroits sombres pour se reposer. C'est pour cette raison que l'on en trouve souvent dans les grottes.

11 Les renards sont mal aimés car ils privilégient les poules dans leur alimentation mais ils ont pourtant un rôle important car ils se nourrissent de nombreux petits mammifères, oiseaux, grenouilles, insectes (criquets, sauterelles, coléoptères) et surtout charognes. Ils sont du coup très utiles car ils font ainsi le ménage. Son rôle est aussi largement sous-estimé en matière de "services rendus" à l'agriculture avec la destruction de rongeurs consommateurs de végétation et de graines (campagnols, mulot, lapins...) Un renard capture ainsi entre 7000 et rongeurs par an. Sa technique de capture, le mulottage est caractéristique. Concernant l'echinococcose, ce ver parasite infeste d'abord un rongeur type mulot ou campagnol qui sera ensuite ingéré par un chat, un chien ou un renard. Les oeufs de ce ver vont ensuite se retrouver dans les déjections de ces animaux et l'homme peut en manger par accident. En effet les chats et les chiens qui font leur toilette et se font ensuite caresser par leur maître sont très vecteurs des oeufs du ver. D'autant plus qu'ils sont eux des porteurs sains et ne sont pas infestés par le parasite. De plus les foyers de contamination sont surtout dans le Massif Central et en Framche Comté. En ce qui concerne le renard, il faut alors toucher un renard porteur des oeufs ou manger des baies (myrtilles, fraises des bois,...) ayant été en contact avec des déjéctions de l'animal là encore contenant des oeufs. Pour plus d'information voici le lien vers une page d'information écrite en partie à cause d'un article intitulé «faut-il avoir peur du renard?» et qui a créer un psychose basée sur des informations incomplètes voire fausses.

12 Araignées Elles sont mal connues mais très utiles également. En effet certaines sont tisseuses et capturent tout les insectes volants dans leurs toiles le plus souvent circulaires mais parfois en forme de tube. La toile sert autant à capturer qu'à emballer les oeufs ou encore à leur fabriquer des abris. Les proies paralysées par le venin sont «emmaillotées» et liquéfieés par leurs sucs digestifs car les araignées ne peuvent se nourrir que de liquides. Araignées tisseuses Toile en Tube D'autres sont chasseuses et se tapissent sous les feuilles ou les pierres attendant qu'une proie passe pour se jeter dessus. C'est le cas des araignées crabe. Il en existe qui vivent sur l'eau et chasse en surface et il y en a même qui sont aquatiques et vont pondre leurs oeufs dans des cloches qu'elles remplissent d'air. Elles sont très résistantes et peuvent vivre jusqu'à plusieurs mois sans manger ni boire. Les araignées servent aussi de repas aux oiseaux, aux batraciens et à d'autres insectes comme les guêpes.

13 Amphibiens- Reptiles Les points d'eau artificiels ou naturels sont essentiels dans un jardin et à ne pas négliger par rapport aux espèces qu'ils y amènent. Là encore certaines vont être des aides précieuses pour réguler les populations. Les amphibiens tels que grenouilles, crapauds, tritons et salamandres vont aussi apporter leur contribution à l'équilibre d'un milieu en ingérant beaucoup d'insectes, en particulier des larves aquatiques des libellules, de certaines mouches et des moustiques. Crapaud Grenouilles Les salamandres et les tritons ont la particularité de régénérer un membre coupé. Triton Salamandre

14 Certains serpents vivent en partie dans l'eau et vont également y trouver leur nourriture. Mais d'une manière générale les reptiles sont insectivores et carnivores et aiment les petits rongeurs. Ceux que l'on rencontre le plus souvent sont des couleuvres. Couleuvre Vipère Les lézards eux aiment les lieux caillouteux et cherchent à se réchauffer y compris contre les murs des maisons. Ils sont insectivores et apprécient tout particulièrement sauterelles et criquets. Lézard des murailles Lézard vert

15 Variez autant que possible les espèces de plantes et les milieux dans votre jardin même si il n'est pas grand. Faites en sorte qu'il y ait des pierres, des buissons et des tas de feuilles,... ainsi qu'un point d'eau (même un seau peut suffire avec un bâton ou une planche dedans pour que les pauvres oiseaux, insectes non volants ou mammifères puissent remonter si ils tombent à l'intérieur!). Vous pouvez mettre des nichoirs ou des abris à insectes pour les aider à venir s'installer plus facilement dans votre jardin. Pas la peine de les acheter, vous pouvez les construire vous même. Les trous peuvent être plus ou moins gros suivant l'espèce que vous voulez attirer. Nichoirs Abris à insectes Et surtout prenez le temps et amusez vous à observer toute la vie qui va s'y installer et votre jardin trouvera sans nul doute assez rapidement son équilibre sans que vous aillez plus que cela à intervenir. ;))

2. Les auxiliaires de culture

2. Les auxiliaires de culture III- Maîtriser les ravageurs et les adventices 2. Les auxiliaires de culture Insectes Le principe de la lutte biologique est la régulation des populations de ravageurs de culture par l utilisation de leurs

Plus en détail

Auxiliaires. du jardin. la petite faune utile au jardin. Les. Quelques conseils pour accueillir

Auxiliaires. du jardin. la petite faune utile au jardin. Les. Quelques conseils pour accueillir Auxiliaires Les du jardin Quelques conseils pour accueillir la petite faune utile au jardin Dour ha Stêroù Breizh Centre Régional d Initiation à la Rivière - 22810 Belle-Isle-en-Terre - Tél : 02 96 43

Plus en détail

Le ver luisant. Antonin

Le ver luisant. Antonin L'éphémère Amélie L'éphémère est un petit insecte qui a de courtes antennes et un corps très fin. Il possède deux ailes transparentes et ne peut vivre que quelques heures. Le ver luisant Le ver luisant

Plus en détail

Les frelons. De la même famille que les guêpes

Les frelons. De la même famille que les guêpes Les frelons De la même famille que les guêpes Les frelons font partie de la même famille d'insectes que les guêpes et les abeilles, les Hyménoptères. Ils sont les plus grands insectes de cette famille,

Plus en détail

La blatte (coquerelle)

La blatte (coquerelle) Le bourdon Les bourdons sont d importants pollinisateurs : ils sont très utiles à l agriculture et à l horticulture. Leur nid est souvent situé dans un vieux nid de souris sur le sol ou dans la terre,

Plus en détail

Petit conservatoire dans un jardin des Collines du Paradis

Petit conservatoire dans un jardin des Collines du Paradis Petit conservatoire dans un jardin des Collines du Paradis L espace d un an suffit pour constater la richesse et la diversité des populations d insectes qui prospectent dans le moindre carré de jardin.

Plus en détail

Dossier pédagogique Sentier pieds nus

Dossier pédagogique Sentier pieds nus Dossier pédagogique Sentier pieds nus Forêt vasion Sentier pieds nus Dossier pédagogique cycle 3 1 Cycle 3 CE2 CM1 CM2 Forêt vasion Sentier pieds nus Dossier pédagogique cycle 3 2 Partie 1 : Les cinq sens

Plus en détail

Permet plus de souplesse au niveau du raisonnement de la lutte contre les organismes nuisibles

Permet plus de souplesse au niveau du raisonnement de la lutte contre les organismes nuisibles Atelier Biocontrôle Matthieu BENOIT Chambre régionale d agriculture de Normandie - arboriculture Action pilotée par le ministère chargé de l'agriculture, avec l appui financier de l Office national de

Plus en détail

Les insectes auxiliaires du jardin Maintenir la biodiversité dans le Grand Lyon

Les insectes auxiliaires du jardin Maintenir la biodiversité dans le Grand Lyon Les insectes auxiliaires du jardin Maintenir la biodiversité dans le Grand Lyon Le Syrphe ceinturé DÉFINITION Les ravageurs sont des organismes qui causent des dégâts aux plantes cultivées, aux stocks

Plus en détail

Journées portes ouvertes ECOPHYTO 18-11-2013

Journées portes ouvertes ECOPHYTO 18-11-2013 Journées portes ouvertes ECOPHYTO 18-11-2013 Principe: Favoriser la biodiversité fonctionnelle sur l exploitation -Impact très souvent sous estimé de la faune auxiliaire naturellement présente -Importance

Plus en détail

Les insectes jardiniers

Les insectes jardiniers Les insectes jardiniers Vous avez dit jardin? Le jardin à la française se caractérise par la régularité et la symétrie. Domptée, la nature ne s y exprime plus, les végétaux acceptés ne sont là que pour

Plus en détail

Qu est-ce qu un insecte

Qu est-ce qu un insecte Les INSECTES Qu est-ce qu un insecte Ailes (4) Tête Thorax Abdomen Antennes Pattes (6) Insecte ou pas? Insecte ou pas? Insecte ou pas? Insecte ou pas? Insecte ou pas? Insecte ou pas? Insecte ou pas? Insecte

Plus en détail

Surligne les phrases si elles sont justes :

Surligne les phrases si elles sont justes : 1) L escargot a besoin de chaleur. Entoure : L escargot est un : 2) Il sort de sa coquille quand l atmosphère est sèche. VERTEBRE - INVERTEBRE 3) Sans coquille, l escargot meurt. OISEAU REPTILE - MOLLUSQUE

Plus en détail

Une empreinte réparatrice L abri à chauve-souris, un exemple

Une empreinte réparatrice L abri à chauve-souris, un exemple Une empreinte réparatrice L abri à chauve-souris, un exemple Problèmes environnementaux auxquels l empreinte apporte des solutions : Les chauvessouris sont essentielles pour l écosystème puisqu elles se

Plus en détail

En rouge et noir. 4,50 juin 2011 - n 1326 M 01054-1326 BEL : 4,50 FRANCE METRO : 4,50 - ANT/GUY : 5 - REU : 4,50 - BEL : 4,50 - ESP : 3,80

En rouge et noir. 4,50 juin 2011 - n 1326 M 01054-1326 BEL : 4,50 FRANCE METRO : 4,50 - ANT/GUY : 5 - REU : 4,50 - BEL : 4,50 - ESP : 3,80 Zoom 4,50 juin 2011 - n 1326 FRANCE METRO : 4,50 - ANT/GUY : 5 - REU : 4,50 - BEL : 4,50 - ESP : 3,80 GR : 3,80 - ITA : 4,60 - LUX : 2,60 - MAROC : 25 dh - NL : 5 En rouge et noir M 01054-1326 BEL : 4,50

Plus en détail

Désinfestation Désinfection Dératisation Ferenc Baumann Diplôme fédéral de la Fédération Suisse F.S.D Membre du comité de la F.S.D.

Désinfestation Désinfection Dératisation Ferenc Baumann Diplôme fédéral de la Fédération Suisse F.S.D Membre du comité de la F.S.D. Désinfestation Désinfection Dératisation Ferenc Baumann Diplôme fédéral de la Fédération Suisse F.S.D Membre du comité de la F.S.D.VSS Tél. 078 638 44 75 FAITES APPEL A DES PROFESSIONNELS : Optez pour

Plus en détail

Les principaux auxiliaires naturels

Les principaux auxiliaires naturels Observation et suivi des bioagresseurs au jardin 28 Dans ce chapitre sont présentés les principaux auxiliaires naturels, c est-à-dire présents naturellement dans les jardins. Il est important de savoir

Plus en détail

Kit Nature Cévennes Ecotourisme

Kit Nature Cévennes Ecotourisme annexe 6 les auxilaires du jardinier 1 / 6 LES INSECTES les syrphes : prédateurs et pollinisateurs le Syrphe des arbustes Eristalis arbustum Sa larve rampe sur les feuilles en quête de pucerons, elle consomme

Plus en détail

Fiche activite c. Insectes incroyables

Fiche activite c. Insectes incroyables Fiche activite c Insectes incroyables résumé de l activité Jeu-questionnaire sur l utilité des insectes. C1. objectifs Susciter l émerveillement et la surprise au sujet des utilisations méconnues des insectes

Plus en détail

Avant propos. Cherchez la p tite bête! Livret de visite

Avant propos. Cherchez la p tite bête! Livret de visite Avant propos L exposition produite par la Maison écocitoyenne, en partenariat avec des entomologistes passionnés de photographie et le Muséum d Histoire Naturelle de Bordeaux, offre un regard attractif

Plus en détail

Qui bourdonne au jardin? Complément

Qui bourdonne au jardin? Complément Qui bourdonne au jardin? Complément 1. Bourdon terrestre Description : noir, jaune et blanc. Bande jaune à l avant du thorax. Très velu. Langue relativement courte. Ouvrière 11 à 17 mm, 4 ailes, dard à

Plus en détail

SAVAIS-TU QUE DANS MA COUR D ÉCOLE...

SAVAIS-TU QUE DANS MA COUR D ÉCOLE... SAVAIS-TU QUE DANS MA COUR D ÉCOLE... Éditions Mariko Francoeur Miguel Hortega IL Y A DES ANIMAUX? 1 Mon école est à Montréal, rue Berri. C est une belle école primaire toute faite de briques. En temps

Plus en détail

La grenouille vit à côté d'un petit coin d'eau, par exemple : mare, étang, lac, ruisseau. Les têtards

La grenouille vit à côté d'un petit coin d'eau, par exemple : mare, étang, lac, ruisseau. Les têtards Carte d'identité : Description Que mange-t-elle? Taille La grenouille mesure entre 4 et 5 cm. La grenouille avale ses proies. La grenouille a la peau nue. Elle possède quatre pattes. La grenouille nage

Plus en détail

Sommaire. Séquence 6. Séance 1. Séance 2 L Homme, par son action sur la reproduction sexuée, peut agir sur le devenir d une espèce

Sommaire. Séquence 6. Séance 1. Séance 2 L Homme, par son action sur la reproduction sexuée, peut agir sur le devenir d une espèce Sommaire Tu viens de voir que la reproduction sexuée est un phénomène que l on retrouve dans la majeure partie du monde vivant. Cette reproduction a pour but de permettre aux espèces de se maintenir et

Plus en détail

Les grandes familles d insectes

Les grandes familles d insectes Les insectes parmi les autres animaux Ces petits animaux sont présents partout, colonisent chaque milieu, et représentent à eux seuls les deux tiers du règne animal, et même peut-être plus! En effet, si

Plus en détail

Le rôle des haies dans le maintien et le développement des auxiliaires de culture et les pollinisateurs

Le rôle des haies dans le maintien et le développement des auxiliaires de culture et les pollinisateurs Le rôle des haies dans le maintien et le développement des auxiliaires de culture et les pollinisateurs A LES INSECTES UTILES : LES POLLINISATEURS Ce sont essentiellement les insectes de l ordre des Hyménoptères

Plus en détail

Le miracle du changement LE CYCLE DES METAMORPHOSES

Le miracle du changement LE CYCLE DES METAMORPHOSES Le miracle du changement LE CYCLE DES METAMORPHOSES L'homme curieux a été longtemps intrigué par les étonnantes lois régissant la croissance et le développement de la plupart des Insectes. On a longtemps

Plus en détail

Bienvenue sur la planète des insectes!

Bienvenue sur la planète des insectes! Bienvenue sur la planète des insectes! Les Entomonautes c/o Youssef Guennoun 49 bis rue du Borrégo 75020 Paris entomonautes(at)gmail.com Des milliards de petites bêtes Les insectes constituent 75 % de

Plus en détail

INTRODUCTION AUX MÉTHODES DE CONTRÔLE DES INSECTES NUISIBLES

INTRODUCTION AUX MÉTHODES DE CONTRÔLE DES INSECTES NUISIBLES INTRODUCTION AUX MÉTHODES DE CONTRÔLE DES INSECTES NUISIBLES On peut souvent prévenir les dommages causés aux plantes de jardin en observant régulièrement cellesci afin de déceler rapidement la présence

Plus en détail

Calopteryx vierge Mâle et femelle ne se ressemblent pas. Le mâle du Calopteryx vierge a des ailes brun noir foncé veinées de bleu. Ce redoutable prédateur reste perché sur des plantes de la berge ou sur

Plus en détail

Notre sortie à la ferme de LA BERTINE

Notre sortie à la ferme de LA BERTINE Notre sortie à la ferme de LA BERTINE Dans cette ferme ils y avaient toutes sortes d'animaux différents comme une cinquantaine de brebis et de chèvres, 2 vaches, 1 poney une dizaine de poules ou encore

Plus en détail

Biodiversité et patrimoine bâti

Biodiversité et patrimoine bâti Biodiversité et patrimoine bâti Guide pratique du patrimoine bâti du Vexin français De nombreux petits animaux et plantes vivent dans nos maisons et leurs abords. Du fait des modifications intervenues

Plus en détail

Les méthodes de luttes : De la protection «systématique» à la Protection Intégrée (P.B.I.)

Les méthodes de luttes : De la protection «systématique» à la Protection Intégrée (P.B.I.) Les méthodes de luttes : De la protection «systématique» à la Protection Intégrée (P.B.I.) Protection Biologique Intégrée Lutte phytosanitaire De la lutte «systématique» à la lutte raisonnée La lutte «systématique»

Plus en détail

La vie de la ruche. Animation proposée aux scolaires (Cycle 1 et 2), aux centres aérés, aux groupes d'adultes.

La vie de la ruche. Animation proposée aux scolaires (Cycle 1 et 2), aux centres aérés, aux groupes d'adultes. La vie de la ruche Animation proposée aux scolaires (Cycle 1 et 2), aux centres aérés, aux groupes d'adultes. public, l'animateur, les circonstances et les demandes spécifiques des accompagnateurs. Durée

Plus en détail

Campagne 2011 de lutte contre les frelons asiatiques

Campagne 2011 de lutte contre les frelons asiatiques I N F O R M A T I O N A L A P R E S S E Campagne 2011 de lutte contre les frelons asiatiques La Ville de Niort lance sa campagne 2011 de lutte contre les frelons asiatiques, espèce invasive qui s attaque

Plus en détail

Projet mare. La faune des mares

Projet mare. La faune des mares Projet mare La faune des mares CET EXPOSE VOUS EST PRESENTE PAR: Aurélie F. Kelly C. Charly G. Les larves de moustiques Les larves de moustiques sont très nombreuses dans les mares car il y a peu de prédateurs

Plus en détail

La microfaune aquatique de la vallée de l'orge

La microfaune aquatique de la vallée de l'orge La microfaune aquatique de la vallée de l'orge Sources : "la hulotte" - Guide des insectes, les Compagnons du Naturaliste Les Batraciens Grenouilles et têtards La grenouille passe beaucoup de temps dans

Plus en détail

Gros plan incroyable d'une tête de fourmi. Les scientifiques estiment à 10 millions de milliards le nombre de fourmis vivant sur terre.

Gros plan incroyable d'une tête de fourmi. Les scientifiques estiment à 10 millions de milliards le nombre de fourmis vivant sur terre. Gros plan incroyable d'une tête de fourmi. Les scientifiques estiment à 10 millions de milliards le nombre de fourmis vivant sur terre. On a recensé seulement 12 000 espèces, il en existerait 10 000 autres.

Plus en détail

Comment se protéger des frelons asiatiques?

Comment se protéger des frelons asiatiques? PREFET de l AUDE Comment se protéger des frelons asiatiques? Vous trouverez ci-dessous des conseils pour vous protéger du frelon asiatique, que vous soyez particulier, maire ou apiculteur ainsi que des

Plus en détail

Auxiliaires. Vue d ensemble les ravageurs et leurs ennemis naturels

Auxiliaires. Vue d ensemble les ravageurs et leurs ennemis naturels Auxiliaires Vue d ensemble les ravageurs et leurs ennemis naturels Mouches Blanches L un des ravageurs les plus communs dans de nombreuses cultures. Lors d une forte attaque, la mouche blanche peut s avérer

Plus en détail

Animation Nature en ville

Animation Nature en ville Animation Nature en ville Animations nature pour les classes au pavillon Plantamour SOMMAIRE POUR LES ENSEIGNANT(E)S 1. PRESENTATION 2. GENERALITES 3. AVANT L ANIMATION 4. PENDANT L ANIMATION 5. APRES

Plus en détail

RADICAL. Guide. pratique

RADICAL. Guide. pratique RADICAL Guide pratique Protéger son jardin avec des solutions naturelles : La lutte biologique permet de combattre les ravageurs du jardin sans utiliser des traitements nocifs. Elle apporte des solutions

Plus en détail

Association du Parc Animalier de Sainte Croix 57810 RHODES Tél: 03 87 03 92 05 - Fax: 03 87 03 95 36 www.parcsaintecroix.

Association du Parc Animalier de Sainte Croix 57810 RHODES Tél: 03 87 03 92 05 - Fax: 03 87 03 95 36 www.parcsaintecroix. Tél: 03 87 03 92 05 - Fax: 03 87 03 95 36 www.parcsaintecroix.com - courriel : parc.stecroix@wanadoo.fr coloriages Jeu de piste L Entrée et La Cuisine. 1 - Pourquoi chez les fourmis dit-on que «l amour

Plus en détail

Page 1/6 - Lutte biologique contre les organismes nuisibles à l'agriculture

Page 1/6 - Lutte biologique contre les organismes nuisibles à l'agriculture 25/04/2006 - Par Bernard Pintureau, Chercheur INRA Lutte biologique contre les organismes nuisibles à l'agriculture Les plantes cultivées subiraient entre 20 et 40 % de pertes avant récolte, dues à des

Plus en détail

Aménagements agroforestiers et Biodiversité fonctionnelle

Aménagements agroforestiers et Biodiversité fonctionnelle Aménagements agroforestiers et Biodiversité fonctionnelle Cette plaquette, réalisée par Arbre et Paysage 32, en lien avec le projet CASDAR «Améliorer l efficacité agro-écologique des systèmes agroforestiers

Plus en détail

Introduction. «Les Dossiers de l Étrange» renferme nombre d énigmes,

Introduction. «Les Dossiers de l Étrange» renferme nombre d énigmes, Introduction «Les Dossiers de l Étrange» renferme nombre d énigmes, d histoires insolites et de mystères inexplicables. Elle vous entrainera dans un chaos thématique prédéterminé afin de vous plonger dans

Plus en détail

«Les auxiliaires des cultures

«Les auxiliaires des cultures «Les auxiliaires des cultures arboriculture, maraîchage, grandes cultures» Auteur : GIRAUD A. - CHAMBRE D AGRICULTURE DE L ARDECHE Date de parution : Octobre 2012 Ce document est la propriété exclusive

Plus en détail

La reconnaissez- vous?

La reconnaissez- vous? La reconnaissez- vous? Qu est ce qu une puce? C est un insecte piqueur sans ailes de couleur brune mesurant quelques millimètres et ayant la capacité de sauter 30 fois sa longueur. L espèce Cténocephalidès

Plus en détail

FAUNE,FLORE, MILIEUX

FAUNE,FLORE, MILIEUX FAUNE,FLORE, MILIEUX LA NATURE LA DIVERSITE BIOLOGIQUE UNE REGLE LA DIVERSITE LA DIVERSITE BIOLOGIQUE S APPRECIE A TROIS NIVEAUX INDIVIDUS (Diversité génétique) ESPECES ECOSYSTEMES UN PATRIMOINE UNE RESSOURCE

Plus en détail

Nourrir les oiseaux en hiver

Nourrir les oiseaux en hiver les oiseaux en hiv Nourrir les oiseaux en hiver Sommaire : Pourquoi les nourrir...page 1 Comment les nourrir...page1 Quels ravitaillement pour quel oiseaux?...page2 Recette «pain de graisse»...page 3 Les

Plus en détail

Identification des principaux ordres d'insectes

Identification des principaux ordres d'insectes Identification des principaux ordres d'insectes Ailes bien apparentes quand l'insecte est au repos------------------------------------ A Ailes peu évidentes quand l'insecte est au repos. Ailes antérieures

Plus en détail

CILDA 2010 Le 17 décembre Hôtel Clarion 202 rue de Rivoli LE FRELON ASIATIQUE INTERVENTION DE CLAIRE VILLEMENOT DU MUSEUM NATIONAL

CILDA 2010 Le 17 décembre Hôtel Clarion 202 rue de Rivoli LE FRELON ASIATIQUE INTERVENTION DE CLAIRE VILLEMENOT DU MUSEUM NATIONAL CILDA 2010 Le 17 décembre Hôtel Clarion 202 rue de Rivoli LE FRELON ASIATIQUE INTERVENTION DE CLAIRE VILLEMENOT DU MUSEUM NATIONAL Consulter le site Web inpn.mnhn.fr Présentation de l individu 2 espèces

Plus en détail

BIODIVERSITE - Fiche activité 1. La biodiversité : un monde d interactions

BIODIVERSITE - Fiche activité 1. La biodiversité : un monde d interactions La biodiversité : un monde d interactions Dans un même lieu de vie, toutes les espèces sont liées entre elles. Ces liens sont de différentes natures, et plus ou moins vitaux. Tous les organismes vivants

Plus en détail

LA MARE : APPORTS THEORIQUES

LA MARE : APPORTS THEORIQUES LA MARE : APPORTS THEORIQUES LES ETRES VIVANTS DE LA MARE 1 - LES ANIMAUX Vertébrés et des invertébrés peuplent les mares de la Guadeloupe. Les plus faciles à rencontrer et à reconnaître sont les suivants.

Plus en détail

Cycle résumé. http://le-stylo-de-vero.eklablog.com

Cycle résumé. http://le-stylo-de-vero.eklablog.com Le Ver de farine est un insecte holométabole de l'ordre des Coléoptères (insectes à carapace dure) et de la famille des Ténébrionidés, d'où son nom de genre : Tenebrio. Ici, l'espèce étudiée est le molitor,

Plus en détail

QCM sur la reproduction animale Prénom :... Date :...

QCM sur la reproduction animale Prénom :... Date :... Pour chaque question, coche la bonne réponse a) Qu'est-ce que la fécondation? Un animal ovipare. La rencontre entre un ovule et un spermatozoïde. Un animal vivipare. c) Quel animal est ovipare? Le criquet.

Plus en détail

Le frelon asiatique- Vespa velutina

Le frelon asiatique- Vespa velutina Le frelon asiatique- Vespa velutina Biologie et description : le frelon asiatique Vespa velutina, est très facile à reconnaître car c est la seule guêpe en Europe à posséder une livrée aussi foncée : -

Plus en détail

«Les macérations des plantes pour le jardin et le verger»

«Les macérations des plantes pour le jardin et le verger» Conférence sur le jardin naturel «Les macérations des plantes pour le jardin et le verger» AMIS DU COMPOST ET DU JARDIN DE CENTRE ALSACE Ces plantes qui nous veulent du bien Elles peuvent être : Stimulantes

Plus en détail

Agnès Gedda Le potager bio

Agnès Gedda Le potager bio Agnès Gedda Le potager bio Groupe Eyrolles, 2004, ISBN 2-7081-3544-9 Table des matières Introduction...................................................... 7 Chapitre 1 : Ce qu il faut avoir, ce qu il faut

Plus en détail

ALLERGIQUE AUX VENINS D HYMÉNOPTÈRES

ALLERGIQUE AUX VENINS D HYMÉNOPTÈRES ALLERGIQUE AUX VENINS D HYMÉNOPTÈRES L ALLERGIE DÉFINITION L allergie résulte d un dysfonctionnement du système immunitaire conduisant l organisme à réagir de manière anormale au contact d une substance

Plus en détail

N 4 Du 16 au 22 nov. 2011

N 4 Du 16 au 22 nov. 2011 N 4 Du 16 au 22 nov. 2011 LA SÉANCE D ACTU DE LA SEMAINE L article choisi de la semaine : C est qui, ce frelon asiatique? FICHE ÉLÈVE LES MOTS DE LA SEMAINE ACTIVITE 1 : JE ME RAPPELLE 1 - Voici les mots

Plus en détail

PREVENTION ASV. Partie réalisée par Aurélys ANTOINE. Le 09/05/2015

PREVENTION ASV. Partie réalisée par Aurélys ANTOINE. Le 09/05/2015 PREVENTION ASV Partie réalisée par Le 09/05/2015 Atelier n 2 : Parasites et intoxication Principaux parasites de l été: - Les puces : c est quoi? - Les tiques : c est quoi? - Les aoutats : c est quoi?

Plus en détail

TITRE DE L ACTIVITÉ : Vivre en groupe chez les animaux. DISCIPLINES ET DOMAINES D ACTIVITÉ de la discipline

TITRE DE L ACTIVITÉ : Vivre en groupe chez les animaux. DISCIPLINES ET DOMAINES D ACTIVITÉ de la discipline TITRE DE L ACTIVITÉ : Vivre en groupe chez les animaux DISCIPLINES ET DOMAINES D ACTIVITÉ de la discipline - Lecture de textes documentaires. - Les êtres vivants dans leur environnement. SÉANCE OU SÉQUENCE

Plus en détail

Résumé du suivi phytosanitaire du canola au Centre-du-Québec de 2009 à 2011

Résumé du suivi phytosanitaire du canola au Centre-du-Québec de 2009 à 2011 Résumé du suivi phytosanitaire du canola au Centre-du-Québec de 2009 à 2011 Brigitte Duval, agronome (MAPAQ Nicolet) et Geneviève Labrie, Ph.D. (CÉROM) en collaboration avec Joëlle Cantin, stagiaire, Mathieu

Plus en détail

vérifiez leur compatibilité avec nos auxiliaires sur notre site web Bulletin d information sur les cultures fraises Stratégie IPM pour les fraises

vérifiez leur compatibilité avec nos auxiliaires sur notre site web Bulletin d information sur les cultures fraises Stratégie IPM pour les fraises Avant d utiliser des produits chimiques, vérifiez leur compatibilité avec nos auxiliaires sur notre site web www.biobest.be Bulletin d information sur les cultures fraises Stratégie IPM pour les fraises

Plus en détail

Lutte contre le développement du frelon asiatique

Lutte contre le développement du frelon asiatique Lutte contre le développement du frelon asiatique Depuis plusieurs années, le frelon asiatique s est disséminé sur l ensemble du territoire du sud-ouest. Il s agit d une espèce invasive, prédatrice des

Plus en détail

Granulés anti-limaces : pas sans risques!

Granulés anti-limaces : pas sans risques! Granulés anti-limaces : pas sans risques! Conseils pratiques pour une utilisation et un stockage corrects et sans danger pour vos animaux domestiques Comment utiliser et stocker sans danger les granulés

Plus en détail

BILAN DE LA CAMPAGNE 2014

BILAN DE LA CAMPAGNE 2014 BSV n 13 bilan saison 214 Epidémiosurveillance BRETAGNE-NORMANDIE-PAYS DE LA LOIRE : Bilan de la Saison 214 SOMMAIRE BILAN DE LA CAMPAGNE 214 Les observateurs Les observations Les Bulletins de Santé du

Plus en détail

Quand le jardin grouille de vie...2

Quand le jardin grouille de vie...2 Sommaire Quand le jardin grouille de vie.................................2 Vous avez dit auxiliaires?.....................................4 Les assistants du jardinier.........................................

Plus en détail

ÉVALUATION DU TYPE DE DOMMAGE CAUSÉ PAR LA PUNAISE PENTATOMIDE VERTE, ACROSTERNUM HILARE (SAY) SELON LE DÉVELOPPEMENT DES FRUITS

ÉVALUATION DU TYPE DE DOMMAGE CAUSÉ PAR LA PUNAISE PENTATOMIDE VERTE, ACROSTERNUM HILARE (SAY) SELON LE DÉVELOPPEMENT DES FRUITS ÉVALUATION DU TYPE DE DOMMAGE CAUSÉ PAR LA PUNAISE PENTATOMIDE VERTE, ACROSTERNUM HILARE (SAY) SELON LE DÉVELOPPEMENT DES FRUITS CAROLINE PROVOST, MANON LAROCHE, MAUD LEMAY LES OBJECTIFS Objectif principal:

Plus en détail

Guide pratique de la. biodiversité

Guide pratique de la. biodiversité Guide pratique de la biodiversité 1 SOMMAIRE 4POURQUOI ET POUR QUI? LA BIODIVERSITÉ LES ACTIONS DE LA VILLE 5LES BONS GESTES A ADOPTER Les eaux pluviales 5 Les haies vives 6 La pose de nichoir 7 La pose

Plus en détail

PRATIQUES PHYTOSANITAIRES RESPECTUEUSES DE L ENVIRONNEMENT : LA LUTTE BIOLOGIQUE

PRATIQUES PHYTOSANITAIRES RESPECTUEUSES DE L ENVIRONNEMENT : LA LUTTE BIOLOGIQUE PRATIQUES PHYTOSANITAIRES RESPECTUEUSES DE L ENVIRONNEMENT : LA LUTTE BIOLOGIQUE 1. DEFINITIONS «Lutte biologique ou biological control : utilisation par l homme d ennemis naturels tels que des prédateurs,

Plus en détail

Bulletin de Santé du Végétal

Bulletin de Santé du Végétal Bulletin de Santé du Végétal Zones Non Agricoles - LORRAINE Événements climatiques marquants : Variation importante des températures d un jour à l autre, propices au développement des oïdiums. La hausse

Plus en détail

Bâti agricole AMÉNAGEMENTS. Définition générale de l aménagement. Quel est l impact sur la biodiversité? N 12

Bâti agricole AMÉNAGEMENTS. Définition générale de l aménagement. Quel est l impact sur la biodiversité? N 12 AMÉNAGEMENTS N 12 Bâti agricole Définition générale de l aménagement. Le bâti, qu il soit à usage d habitation ou à vocation agricole, a de tout temps constitué un habitat privilégié pour de nombreuses

Plus en détail

Tétranyques à deux points: stratégies de contrôle

Tétranyques à deux points: stratégies de contrôle Tétranyques à deux points: stratégies de contrôle Par Jean-Paul Soucy, agr. Les acariens nuisibles en serre Tétranyque à deux points Tétranyque de Lewis Acariens des bulbes Mite du cyclamen/tarsonème du

Plus en détail

PARTIE II : Reproduction sexuée et maintien des espèces dans leur milieu de vie.

PARTIE II : Reproduction sexuée et maintien des espèces dans leur milieu de vie. PARTIE II : Reproduction sexuée et maintien des espèces dans leur milieu de vie. Une île volcanique vient de se former, que se passe-t-il au bout de plusieurs années? Comment font les êtres vivants pour

Plus en détail

Traces et indices. Sur la piste des mammifères...

Traces et indices. Sur la piste des mammifères... Traces et indices S i l observation des passereaux du jardin est relativement aisée, il est beaucoup plus difficile de faire un inventaire des mammifères de son REFUGE LPO. La plupart des mammifères, mais

Plus en détail

Point d information sur le Frelon asiatique, espèce exotique envahissante

Point d information sur le Frelon asiatique, espèce exotique envahissante Point d information sur le Frelon asiatique, espèce exotique envahissante Contexte Le Frelon asiatique ou Frelon à pattes jaunes (Vespa velutina) est une espèce envahissante qui a été introduite accidentellement

Plus en détail

Ce qu'il faut retenir

Ce qu'il faut retenir N 10 5 juin 2015 Ce qu'il faut retenir Balanin : des balanins sont présents en verger et d'après les dissections de femelles et de mâles, les accouplements devraient commencer dans les prochains jours.

Plus en détail

55 Combien d œufs peut pondre une femelle. Punaise se nourrissant d'œufs de doryphore. Combien d œufs peut pondre une femelle d insecte?

55 Combien d œufs peut pondre une femelle. Punaise se nourrissant d'œufs de doryphore. Combien d œufs peut pondre une femelle d insecte? Combien d œufs peut pondre une femelle d insecte? LA REPRODUCTION ET LA CROISSANCE DES INSECTES Punaise se nourrissant d'œufs de doryphore Le chorion des œufs d insectes apparaît la plupart du temps lisse,

Plus en détail

Moyens de lutte alternative. Pesticides. Mai 2005

Moyens de lutte alternative. Pesticides. Mai 2005 Moyens de lutte alternative Mai 2005 9 Qu entend-on par moyens de lutte alternative contre les nuisibles? C est l ensemble des moyens de lutte ne faisant pas intervenir de produits chimiques, mais plutôt

Plus en détail

Parc Navazza: A la découverte de ses richesses naturelles

Parc Navazza: A la découverte de ses richesses naturelles Parc Navazza: A la découverte de ses richesses naturelles Festival du développement durable juin 2009 Le parc Navazza et ses richesses naturelles Localisation de la visite Le parc Navazza peut grossièrement

Plus en détail

Le compost. Un petit écosystème au jardin

Le compost. Un petit écosystème au jardin Le compost Un petit écosystème au jardin En utilisant du compost au jardin, nous rendons les matières organiques produites par le jardin ou par notre alimentation, à l écosystème naturel. Ainsi l écosystème

Plus en détail

Guide des auxiliaires indispensables : Aphelinus mali, punaises prédatrices et acariens prédateurs

Guide des auxiliaires indispensables : Aphelinus mali, punaises prédatrices et acariens prédateurs Lesauxiliaires auxiliaires Les enarboriculture arboriculture en Guide des auxiliaires indispensables : Aphelinus mali, punaises prédatrices et acariens prédateurs Insectes pollinisateurs : respecter les

Plus en détail

FASCICULE DES 10 ESPECES D'ARBRES URBAINS ENIGME V - A LA DECOUVERTE DE LA NATURE

FASCICULE DES 10 ESPECES D'ARBRES URBAINS ENIGME V - A LA DECOUVERTE DE LA NATURE FASCICULE DES 10 ESPECES D'ARBRES URBAINS ENIGME V - A LA DECOUVERTE DE LA NATURE INTRODUCTION La nature est incroyablement diversifiée. Elle regroupe la Terre avec ses zones aquatiques telles que les

Plus en détail

Texte : Michel Guillaume et Jean-Paul Bardoul

Texte : Michel Guillaume et Jean-Paul Bardoul Texte : Michel Guillaume et Jean-Paul Bardoul En septembre 2012, un nid de Frelon asiatique a été découvert au Val-André. Bien camouflé et difficilement accessible au sommet d un conifère, il a cependant

Plus en détail

Fraise. Drosophila suzukii. N 15 10 août 2012

Fraise. Drosophila suzukii. N 15 10 août 2012 S O M M A I R E Fraise Drosophila suzukii Pucerons Duponchelia fovealis Acariens Thrips Punaises Aleurodes Tarsonèmes Noctuelles terricoles Oïdium Rhizopus Framboise Stades Culture hors-sol Culture sol

Plus en détail

ESPÈCES ANIMALES PROTÉGÉES

ESPÈCES ANIMALES PROTÉGÉES Je favorise la nature ESPÈCES ANIMALES PROTÉGÉES HABITER DURABLE - Edition n 0 1 - septembre 2014 (nouvelle collection) Je m informe DÉFINITIONS Arthropode Groupe d espèces invertébrées aux membres articulés

Plus en détail

Au secours. bestiole! une. Extrait de la publication

Au secours. bestiole! une. Extrait de la publication Au secours une bestiole! Pour mes sœurs, Sophie et Marianne, sans qui je ne me serais peut-être jamais autant passionné pour les bêtes qui, enfants, les faisaient hurler et déguerpir comme un courant d

Plus en détail

LE FRELON ASIATIQUE. Vespa velutina nigrithorax

LE FRELON ASIATIQUE. Vespa velutina nigrithorax LE FRELON ASIATIQUE Vespa velutina nigrithorax Origine V. velutina nigrithorax vit au nord de l Inde, en Chine et dans les montagnes d Indonésie (Sumatra, Sulawesi). En Asie continentale, elle se développe

Plus en détail

Bulletin de santé du végétal

Bulletin de santé du végétal Tous fr uitiers Le réseau d épidémio-surveillance en arboriculture (pomme, poire, cerise, prune) pour la région Centre comprend actuellement 44 parcelles tous piégeages confondus. Le réseau «carpocapse

Plus en détail

Les vers de nos compagnons

Les vers de nos compagnons Les vers de nos compagnons Il se peut que votre animal de compagnie soit contaminé par des vers sans que vous ne vous en rendiez compte. Près d'un animal de compagnie sur deux (chat et chien) est porteur

Plus en détail

Réunion Publique Opération Compostage Individuel

Réunion Publique Opération Compostage Individuel Réunion Publique Opération Compostage Individuel Introduction : 1) mettre nos déchets dans le composteur et non à la poubelle? 2) transformer nos déchets en compost? 3) utiliser le compost? 4) Le paillage,

Plus en détail

Programme de la soirée

Programme de la soirée Programme de la soirée Exposé : les chauves-souris et le patrimoine bâti (+/- 45 ) Vidéo : les chauves-souris et les moines de l Abbaye d Orval (+/- 15 ) Questions réponses (+/- 15 ) Sortie nocturne à

Plus en détail

Fleurs. bio-contrôle moyenne, variable faible Maladies Culture Ravageurs observés. Chrysanthème. Cyclamen. Fuchsia. Gerbera. Hortensia.

Fleurs. bio-contrôle moyenne, variable faible Maladies Culture Ravageurs observés. Chrysanthème. Cyclamen. Fuchsia. Gerbera. Hortensia. N 78-28 août 2014 Fleurs Plantes Fleurs coupées en pot comestibles importance En Bref : élevée bio-contrôle moyenne, variable faible Maladies Culture Ravageurs observés observées Auxiliaires observés Page

Plus en détail

Découvrir les «petites bêtes» (cycle 1)

Découvrir les «petites bêtes» (cycle 1) Découvrir les «petites bêtes» (cycle 1) Document d'accompagnement de l'animation pédagogique Relations avec les programmes scolaires Découvrir le monde : Découvrir le vivant (manifestations de la vie,

Plus en détail

CORRIGES Plan de la séance

CORRIGES Plan de la séance CORRIGES Plan de la séance 1. Corriges Compréhension écrite 2. Corriges Compréhension orale 3. Corriges Syntaxe 4. Corriges Vocabulaire 5. Corriges Conjugaison 6. Corriges Lecture d'élargissement 7. Corriges

Plus en détail

Le frelon asiatique Vespa velutina

Le frelon asiatique Vespa velutina Le frelon asiatique Vespa velutina Saint-Benoit le 23 mars 2012 Le frelon de l'espèce Vespa velutina à pattes jaunes Il vit dans le Sud-est asiatique et sa variété Vespa velutina nigrithorax semble être

Plus en détail

Infestation par les puces

Infestation par les puces Fiche technique n 16 2 ème édition Infestation par les puces Les puces sont les parasites externes les plus fréquents en médecine féline. Les mâles et les femelles adultes sont des parasites hématophages*,

Plus en détail

avec Lépido Les papillons sont des insectes. RENCONTRE Connais-tu le point commun de tous ces animaux? Ils ont tous.. pattes.

avec Lépido Les papillons sont des insectes. RENCONTRE Connais-tu le point commun de tous ces animaux? Ils ont tous.. pattes. T H E O R I E 1 RENCONTRE avec Lépido Les papillons sont des insectes. Connais-tu le point commun de tous ces animaux? Ils ont tous.. pattes. Recherche et place le nom de chacune des parties du papillon

Plus en détail