n 2 AVRIL 2015 // LE MAGAZINE D INFORMATION DE L UM LES TRÉSORS DE L UM L IES invente le wifi du futur Une belle plante sort de l ombre

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "n 2 AVRIL 2015 // LE MAGAZINE D INFORMATION DE L UM LES TRÉSORS DE L UM L IES invente le wifi du futur Une belle plante sort de l ombre"

Transcription

1 n 2 AVRIL 2015 // LE MAGAZINE D INFORMATION DE L UM LES TRÉSORS DE L UM L IES invente le wifi du futur Une belle plante sort de l ombre

2 4 LE DOSSIER // Services, bureaux... la mobilité en chantier 6 PANORAMA // Les trésors de l Université de Montpellier 8 RENCONTRES // Pascal Beauregard et Bruno Fabre // Vincent Devictor, l écologue philosophe 10 VIE DE L UM 14 EN BREF 100 jours après la naissance de l Université de Montpellier, plusieurs dossiers d envergure ont été menés à leur terme, d autres sont à l étude et la structuration de l UM avance. Outre l enjeu de mobilité sur lequel nous revenons dans les pages suivantes, la construction des directions et services communs se poursuit avec le recrutement du directeur adjoint des affaires financières, du directeur adjoint des relations internationales, du responsable administratif du service commun des activités physiques et sportives et du responsable du service communication. En interne à l administration, le travail s est par ailleurs engagé sur les questions de politique indemnitaire, d horaires et de congés et de régime des personnels contractuels. Des propositions vont être présentées aux partenaires sociaux et discutées avec eux, avant examen en comité technique et conseil d administration notamment. À l échelle du site, deux chantiers clés avancent. Porté par la Comue Languedoc-Roussillon universités, le projet d Initiative d excellence (Idex) déposé en janvier sera examiné par un jury international, à Paris, le 22 avril. Il associe l ensemble des universités, écoles publiques et organismes de recherche présents dans l académie, soit 25 partenaires. L obtention de ce label serait un accélérateur décisif pour notre site. L autre dossier concerne le dialogue contractuel avec la Direction générale de l enseignement supérieur et de l insertion professionnelle, qui doit aboutir en juillet à la signature du nouveau contrat quinquennal Depuis la loi de juillet 2013, le contrat pluriannuel comporte désormais 2 volets : un volet commun à tous les établissements rédigé par la COMUE sur la stratégie partagée du site et un volet propre à chaque établissement. Le 13 avril, des représentants de l Université de Montpellier ont ainsi été reçus au Ministère de l enseignement supérieur et de la recherche afin d échanger sur le bilan du contrat quadriennal , sur les premiers éléments de notre projet stratégique et sur l accréditation de notre offre de formation. J aurais l occasion de revenir bientôt sur l avancement de ce dossier prioritaire pour notre établissement. édito Mais pour l heure, je vous laisse découvrir ce 2 e numéro de Forum qui vous propose de découvrir nos trésors patrimoniaux, témoins de huit siècles d histoire et source de rayonnement pour notre université. À lire également une interview qui inaugure la présentation de la nouvelle équipe, à suivre dans les prochains numéros. Forum - magazine d information de l Université de Montpellier 163 rue Auguste Broussonnet Montpellier Directeur de publication // Philippe Augé Réalisation // Service communication - Rédacteur en chef // Romain Le Roux Ont collaboré à ce numéro // Aline Périault et Philippe Raymond Conception graphique et mise en page // Caroline Macker, Thierry Vicente et Bertrand Benet Impression // Point trait Orthoux-Sérignac-Quilhan Bonne lecture à tous! Philippe Augé, Président de l Université de Montpellier Image 1 ère de couverture // David contre Goliath, Pierre Paul Rubens. Image 4 e de couverture // Suzanne au bain, Pierre Paul Rubens. Crédit photo BIU de Montpellier, service photo

3 4 le Dossier Services, bureaux... PHASE 2 DÉBUT AVRIL - FIN MAI >> Ouverture des postes de chefs de service non pourvus en inter-directions Tous les personnels des directions et services communs peuvent postuler. LA MOBILITÉ EN CHANTIER Si la prise de poste des agents ne s effectuera qu au 1 er septembre, le processus de mobilité s organise depuis plusieurs mois. Après la nomination des directeurs, directeurs-adjoints et responsables des services communs l an dernier, l heure est aux pré-affectations des chefs de service, chefs de bureau et gestionnaires. Le point sur les principes et le calendrier d un chantier d envergure. PHASE 1 DÉBUT MARS - DÉBUT AVRIL >> Pré-affectation des chefs de service en intra-direction Seuls les personnels rattachés à la direction ou service commun concerné ont pu postuler (personnels titulaires et contractuels de catégorie «A» ou «A ou B»). Fin mars, les propositions de pré-affectation de ces chefs de service ont été transmises à la direction mission fusion puis au directeur général des services et au président par les directeurs et responsables des services communs. >> Pré-affectation des chefs de bureau et des gestionnaires en intra-direction Début mai, les directeurs et responsables des services communs transmettront à la direction mission fusion leurs propositions de pré-affectation des candidats. Ces propositions seront soumises au directeur général des services et au président. Fin mai, les propositions de pré-affectations arrêtées par le président seront soumises à l avis de la CPE de l université. RÈGLEMENT INTÉRIEUR, CHSCT... Les organigrammes arrêtés, les affectations s organisent... C était l un des gros dossiers de ce début d année : le conseil d administration de l université a validé lors de sa séance du 2 mars les organigrammes des 20 directions et services communs qui constitueront la structure administrative de l UM. Le découpage des directions en services et bureaux avait préalablement fait l objet d un examen en comité technique le 25 février. La validation de ces organigrammes ouvre à présent la voie aux pré-affectations, un processus qui doit permettre à tous les personnels de ces directions et services de connaître leur poste à la fin du mois de juillet. Le règlement intérieur de l université a été adopté (suite à l avis du comité technique) par le conseil d administration du 30 mars. Celui-ci complète et précise les statuts de l université et les règles s y appliquant. Il définit, entre autres, les dispositions relatives aux structures de gouvernance (conseils centraux, commissions, comités), les dispositions applicables aux membres de la communauté universitaire (personnels, étudiants) et les règles relatives à l hygiène et la sécurité, aux locaux et au comportement général. Par ailleurs le comité d hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) a été institué par décision du conseil d administration du 23 février (après avis du comité technique) et sa composition précisée par décision du président de l université. Le CHSCT est consulté sur les questions liées aux conditions d hygiène et de sécurité ou aux conditions de travail. Un calendrier en 3 phases a été retenu pour ces affectations, selon une logique d ouverture progressive : ouverture des postes aux agents de la direction ou du service commun concerné (intra-direction), ouverture des postes vacants aux agents d autres directions ou services communs (inter-directions), ouverture des postes vacants à l ensemble des agents de l UM (mouvement général). Deux grands principes président à cet échelonnage : donner la priorité aux personnels déjà en poste au sein de leur direction ; permettre aux agents qui le souhaitent de se positionner dans un second temps sur les postes vacants, et ce afin de favoriser les opportunités d évolution professionnelle. PHASE 3 DÉBUT JUIN - FIN JUILLET >> Mouvement général Les postes de chefs de service, de chefs de bureau et de gestionnaires non pourvus en intra ou en inter-directions seront ouverts à l ensemble des personnels de l établissement au même titre que l ensemble des postes vacants de l université (services centraux et communs, UFR, écoles, instituts et structures de recherche). A la mi-juillet, au terme du mouvement général, la CPE de l université se réunira à nouveau pour émettre un avis définitif sur les affectations. Même après examen des pré-affectations par la CPE du mois de mai, les agents auront la possibilité d exercer leur «droit au remord», c est à dire de postuler sur un poste différent de celui sur lequel ils auront été pré-affectés. Cette disposition vise à assouplir le processus de mobilité et à répondre aux éventuelles difficultés d adaptation ressenties par les agents sur leur nouveau poste.

4 6 panorama LES TRÉSORS DE L UNIVERSITÉ DE MONTPELLIER... Témoin de l histoire scientifique et universitaire de la ville, le patrimoine de l université documente huit siècles de découvertes et d avancées scientifiques. Tour d horizon (non-exhaustif) des richesses patrimoniales de l UM. // HERBIER, DROGUIER ET COLLECTIONS SCIENTIFIQUES Rassemblées par la ville après les saisies révolutionnaires (société royale des sciences, cabinet de physique de la province et fonds privés ), les collections scientifiques montpelliéraines sont attribuées à la Faculté des sciences en 1809, deux ans après sa création par Napoléon 1 er. Initialement constitué de deux principaux fonds (physique et histoire naturelle), l ensemble s enrichit tout au long du XIX e siècle pour couvrir la totalité des disciplines enseignées à la faculté (mathématiques, astronomie, mécanique, physique, chimie, minéralogie, botanique, zoologie). Ces collections retracent l histoire de la pédagogie scientifique et comprennent de véritables monuments d histoire : télescope du XVIII e siècle, oiseaux rares naturalisés Joyau de ces collections, l herbier le 2 e de France est aujourd hui une référence internationale et rassemble plus de 3,5 millions d échantillons dont certains du XVI e siècle, mais également des livres et de somptueuses aquarelles. Sa numérisation, en cours de réalisation, permettra bientôt au public de découvrir un fonds d une richesse extraordinaire. Outre l herbier, l UM dispose d un remarquable droguier à la Faculté de pharmacie. Réunissant une collection rare de plus de échantillons essentiellement végétaux, il représente un atout majeur pour l enseignement de la pharmacie et la découverte de nouveaux médicaments. // FACULTÉ DE MÉDECINE Ancien monastère puis palais épiscopal, le bâtiment historique de la Faculté de médecine représente à lui seul un trésor architectural avec son hall monumental, ses salles d apparat, sa cour d honneur ou son amphithéâtre d anatomie. Classée au titre des monuments historiques, la faculté abrite pas moins de deux musées : le musée Atger géré par la bibliothèque de la faculté qui rassemble dessins et estampes des plus grands maîtres européens (Brueghel, Fragonard, Tiepolo ) et le conservatoire d Anatomie, récemment enrichi de 7500 pièces léguées par l université Paris Diderot (collections des anciens musées Delmas-Orfila-Rouvière). // JARDIN DES PLANTES Créé par Henri IV en 1593, le Jardin des plantes de Montpellier est le plus ancien jardin botanique de France. Le «Jardin du Roy» se distingue dès sa création par un caractère scientifique d une étonnante modernité. Dédié à l étude des simples (les plantes médicinales), il a pour vocation originelle de servir de terrain d étude aux médecins et autres apothicaires. Le père du jardin, Pierre Richer de Belleval restera célèbre pour sa «montagne» reproduisant la culture en terrasse, un outil novateur admiré à l époque par tous les botanistes d Europe. Ce caractère unique fera la réputation scientifique et universitaire de la ville aux XVII e et XVIII e siècles. Le Jardin des plantes garde aussi le souvenir des flâneries poétiques de Rabelais, Paul Valéry ou André Gide et abriterait d après la légende le tombeau de Narcissa, fille du poète Edward Young Outre les quelque 3000 espèces qui y sont conservées, le jardin abrite une serre dédiée aux plantes succulentes ainsi qu une splendide orangerie, bijoux architecturaux d un jardin aux multiples facettes. // PATRIMOINE ÉCRIT Un psautier ayant appartenu à une fille de Charlemagne, un chansonnier du XIII e siècle richement enluminé, une flore de Chine du XVII e siècle, des vues d optique du XVIII e siècle : voici un bref aperçu des trésors conservés dans les bibliothèques universitaires de l Université de Montpellier. Les BU sciences, droit et pharmacie réunissent déjà des collections importantes dans leurs domaines scientifiques. Et c est sans parler des collections de la bibliothèque de médecine : 900 manuscrits dont les deux-tiers du Moyen Âge (et 59 de la période carolingienne) et cent mille volumes imprimés du XV e au XIX e siècle traitant de médecine, de langues, de littérature, d histoire, de géographie, de voyages ou des sciences physiques et naturelles. L Encyclopédie y côtoie la Description de l Egypte, les éditions originales de Racine, et les traités de Descartes, Buffon ou Euclide. La bibliothèque interuniversitaire a récemment ouvert une bibliothèque numérique, qui propose notamment des manuscrits, des vues d optique et des écrits de médecins et pharmaciens montpelliérains. (www.biu-montpellier.fr/redir/folia)

5 8 rencontres PASCAL BEAUREGARD ET BRUNO FABRE L ÉCOLOGUE PHILOSOPHE DGS, VPCA...* Derrière ces acronymes, deux hommes, qui s attèlent au quotidien à une question cruciale : comment rendre l université plus efficace sans dévoyer sa mission de service public? Pascal Beauregard directeur général des services Bruno Fabre vice-président du conseil d'administration Quelles sont les raisons qui vous ont poussé à rejoindre le service public? Bruno Fabre : Par ma formation en gestion, je me destinais naturellement à travailler en entreprise. Mais mon goût de la pédagogie et de la recherche m ont très vite orienté vers l enseignement. Au gré des rencontres et des opportunités, l exercice des responsabilités administratives m est apparu comme le meilleur moyen de donner du sens à ce que je faisais. Avoir la conviction que ce que l on fait est socialement utile, c est une chose appréciable qui n a pas de prix Pascal Beauregard : Adolescent, je devais faire Sciences-Po Paris, avec l ENA comme objectif ; mais des circonstances familiales m en ont empêché. J ai donc suivi une maîtrise en droit public à Lille, puis un DESS en management à l IAE pour me ménager d autres ouvertures. Mais j ai rapidement pris conscience que le travail dans le secteur privé ne correspondait pas à mes aspirations profondes. Parallèlement, un peu par hasard, on m a proposé un emploi de contractuel dans le public (l enseignement à distance) puis de passer le concours d attaché d administration que j ai réussi. Ça a été le début de ma carrière Quel regard portez-vous sur le nouveau visage de l université? Qu est-ce que l accès aux Responsabilités et compétences élargies (RCE) a changé? PB : Le passage aux RCE a permis d avoir plus de prise dans la conduite de l université. Nous étions dans un système où l essentiel des moyens la rémunération des personnels notamment dépendait du ministère. La gestion d un budget global inté- grant toute la masse salariale permet aujourd hui la mise en œuvre d une vraie politique, dans certaines limites bien sûr (n oublions pas que 85 % de nos moyens viennent de l État et des collectivités publiques), et nous donne des marges de manœuvre qui n existaient pas avant. BF : Le principal élément des RCE a effectivement été la délégation de la gestion de la masse salariale. Pour rendre possible l exercice de ces compétences nouvelles, il a fallu renforcer voire créer des fonctions nouvelles comme le contrôle de gestion, ce qui est une bonne chose. Je suis plus réservé sur le caractère réellement autonome d un établissement dans un contexte budgétaire aussi contraint. Je considère que lorsque l État accorde l autonomie à une université pour remplir des missions de plus en plus nombreuses, encore faut-il qu il s assure que les moyens sont à la hauteur des objectifs qu il lui assigne. Qu en est-il de la vie en dehors de l université? Arrivez-vous à couper pendant le week-end? BF : Trouver un juste équilibre entre ses activités professionnelles et personnelles est un combat de tous les jours. Savoir se reposer et apprécier les petites choses de la vie vous permet de vous ressourcer... PB : J ai toujours beaucoup travaillé, souvent plus de 60 heures par semaine. Cela laisse peu de temps libre, y compris le week-end ; d abord pour ma famille, qui est aujourd hui à mille kilomètres, et pour consacrer du temps à ma passion pour le sport, que j ai pratiqué pendant près de 50 ans mais que j ai dû stopper il y a quelques années. Je suis donc aujourd hui surtout un supporter attentif de mon club de foot préféré (le Losc que je vais voir tous les 15 jours à Lille et auquel je suis abonné) et de mon autre passion, le tennis, avec chaque année une journée en famille à Rolland Garros. * directeur général des services ; vice-président du conseil d administration Vincent Devictor est écologue à l Institut des sciences de l évolution de Montpellier. Un chercheur engagé qui œuvre pour une science éclairée. Portrait. * Nature en crise de Vincent Devictor, Editions du seuil, janvier 2015 Il VISAIT LES GRANDES ÉCOLES, il a finalement atterri à la fac. Un échec? Non, une rencontre. «J ai tout de suite été séduit par cet univers, sa liberté, son haut niveau d enseignement, les gens passionnés qu on y rencontre, c est tout sauf une voie de garage». C est surtout un vecteur de vocation pour le jeune homme d alors : très préoccupé par la protection de la nature, il découvre l écologie de la conservation et se penche sur l impact des activités humaines sur l environnement. «C est une science impliquée, engagée, une science de l urgence». Mais ce n est pas juste une science «La discipline mêle l écologie et l éthique, c est une approche assez récente qui a vu le jour dans les années 1980». Si Vincent Devictor consacre une partie de son travail à comprendre l impact des changements globaux sur les oiseaux, il estime nécessaire de se questionner sur les valeurs engagées dans ce travail. «Je voulais porter un autre regard sur l écologie, un regard qui permette de donner du sens au travail scientifique». Ce regard c est celui de la philosophie. «La science est pétrie de problèmes philosophiques, on ne comprend rien si on n examine pas l histoire des valeurs» souligne l écologue qui mène en parallèle de ses recherches une thèse en philo à la Sorbonne, «pour mieux comprendre le monde dans lequel nous vivons. Pour faire de la science éclairée». «Enquêter sur ce qu est devenue la "nature" dans les représentations, les savoirs et les politiques de la biodiversité permet de découvrir comment éthique, science et politique s entremêlent», explique Vincent Devictor dans son ouvrage Nature en crise * qui apporte un éclairage sur la crise écologique majeure que traverse notre société. Donner du sens à la science Quelles sont les voies qui s offrent à nous dans cette épreuve de société? Le développement durable et la croissance verte? «Ces voies du consensus entretiennent l idée fausse mais réconfortante que tout est possible», souligne Vincent Devictor qui préfère s interroger pour de bon sur les incompatibilités et les conflits de valeurs. Alors quelle perspective pour une sortie de crise? «Il nous faut cultiver la recherche de nouvelles voies plus humbles, avec moins de démesure, qui résistent à la tentation de gérer l humain et la nature comme on gère les bénéfices d une entreprise». Comment ne pas être inquiet pour la biodiversité face à l urbanisation galopante et à la disparition de nombreuses espèces? Pour l écologue philosophe s il y a de quoi s alarmer, il y a aussi des raisons de s enthousiasmer, notamment quand on constate que certaines mesures de protection fonctionnent très bien. Même si elles ne suffisent pas «Face à cette crise nous avons de bonnes recettes, mais il n y a pas de menu idéal».

6 10 vie de l UM Enjeu démocratique, l égalité homme-femme était au cœur du mois des femmes, l opération organisée tout au long du mois À LA RECHERCHE L UNIVERSITÉ de mars à l université. DE LA PETITE BÊTE AU FÉMININ «Il y a de la vie dans la cité!». C est le credo du Groupe Naturaliste de l Université de Montpellier (GNUM). «La biodiversité est partout, même en ville. A nous d ouvrir l œil!» dit Guillaume Bagnolini, l un des animateurs de cette asso étudiante. Une biodiversité qu ils invitent à découvrir de manière active avec leur projet Inventaire fac. // DÉCOUVRIR ET PROTÉGER L ENVIRONNEMENT Objectif : participer à un inventaire scientifique de la faune et de la flore de Montpellier. Chaque semaine, Jean-Baptiste Le Floc h anime deux sorties au cours desquelles il guide un groupe de bénévoles, le nez au vent ou au ras de l herbe. «On herborise, on repère plantes ou animaux, on se balade» résume ce botaniste de formation, qui coordonne le projet. Terrains d exploration privilégiés, la ville et ses espaces verts. Ces balades scientifiques et ludiques sont ouvertes à tous : amateurs éclairés ou débutants mais aussi simples curieux. C est le principe des sciences dites «participatives» : permettre au grand public de devenir acteur à part entière de la recherche. Première vertu de l exercice : prendre conscience de la fragilité du vivant. Les participants à l opération se retrouvent aussi en première ligne sur le front de la veille écologique, pour alerter pouvoirs publics et gestionnaires d espaces verts sur certaines urgences. Inventorier la biodiversité urbaine en apprenant à identifier plantes ou animaux : c est l idée d Inventaire fac, projet de sciences participatives ouvert à tous. // INVENTAIRE SCIENTIFIQUE EN LIGNE Inventaire fac vous permet de mettre vos contributions en ligne sur Internet, dans une base de données dédiée. Vous pouvez y déposer photos, observations, hypothèses d identification. Le tout sera soumis à la communauté des contributeurs, puis à un comité scientifique. Une fois validées ou complétées, vos contributions pourront enfin être mises à profit par les chercheurs : «étudier la répartition des espèces, leurs migrations liées au réchauffement climatique, ou encore détecter la présence de nuisibles : il y a de nombreux sujets possibles pour la recherche scientifique» conclut Guillaume Bagnolini. // participer : // contact : «Il existe une égalité parfaite entre hommes et femmes à l université». Un constat général que tient toutefois à nuancer Agnès Fichard-Carroll, vice-présidente déléguée à la responsabilité sociale de l UM : «cette égalité n est que numérique, car si l on regarde dans le détail la population de femmes catégorie A est inférieure à celle des hommes» Idem pour le corps enseignant, où l on compte toujours moins de femmes que d hommes au grade de professeur. Un déficit d équité auquel n échappe pas non plus le monde étudiant, où certaines filières, comme les mathématiques et la physique, sont encore largement trustées par un public masculin. Promouvoir une plus grande égalité hommefemme à l Université, voici résumée l ambition du mois des femmes, émaillé de manifestations sur les différents sites de l UM. Initiation aux sports de combats, créations artistiques étudiantes, rencontres professionnelles Autant d occasions pour les participantes d échanger autour de leur vision du travail, leur parcours professionnel ou les manières d articuler carrière et vie familiale. Il s agissait avant tout de «recueillir la parole» résume Agnès Fichard-Carroll, qui souhaite à présent «partir de cette expérience pour travailler sur un programme d égalité hommefemme à l Université». L EDEG FÊTE SES DOCTEURS Trois ou quatre ans, c est le temps qu ils ont consacré à la réussite de leur thèse. Des années de labeur, d angoisse, parfois, de remise en question, souvent. L heure était donc au soulagement le 27 février à l occasion de la remise des diplômes aux 38 nouveaux docteurs de l Ecole doctorale d économie et gestion (EDEG), dirigée par Patrick Sentis. Soulagement et joie au moment de recevoir des mains du président Philippe Augé le précieux document. Et un peu de fierté aussi, sans doute, lors du discours prononcé devant les professeurs, familles et amis, terme d une aventure commencée près de 10 ans plus tôt sur les bancs d un amphi de 1 ère année... RÉÉLECTION À LA FACULTÉ DES SCIENCES Gilles Halbout a été élu le 4 mars pour un second mandat à la tête de la Faculté des sciences. Le directeur de la composante s est engagé à revenir d ici un an devant le conseil de la faculté pour faire le bilan de la période de transition qui s ouvre dans le contexte de la fusion. Pour ce nouveau mandat, Giles Halbout a également fait part de ses priorités : valorisation de la vie associative du campus Triolet, poursuite et développement des collaborations à l international et du travail sur la transition lycée-université. LA FACULTÉ D AES ET L IUT DE NÎMES S ASSOCIENT SUR L ENTREPRENEURIAT ET LA PME A la rentrée 2015, la Faculté d AES et l IUT de Nîmes renouvellent leurs licences professionnelles en entrepreneuriat et PME, en mettant en place la coordination de leur offre de formations. Adossés au Labex Entreprendre, les 3 parcours (Management de projets innovants à l IUT, Création et reprise d entreprise et Management des TPE/PME en AES) font l objet d une procédure de sélection commune et mutualisent certains enseignements. LAÏCITÉ ET MANUELS SCOLAIRES Laïcité et manuels scolaires, tel était cette année le thème de la 11 e journée Pierre Guibbert organisée le 18 mars par le Centre d études, de documentation et de recherche en histoire de l éducation (CEDRHE) à la Faculté d éducation. Ces journées annuelles permettent d exploiter le fonds documentaire du CEDRHE qui rassemble une très riche collection de manuels scolaires et de matériel pédagogique. La journée du 18 mars a rassemblé étudiants, enseignants-chercheurs et enseignants dans un débat de grande qualité sur une question redevenue brûlante au moment où l État demande à l école de se mobiliser pour la laïcité et les valeurs de la République.

7 12 vie de l UM Détail de la fleur de Sirdavidia solannona L IES INVENTE LE WIFI DU FUTUR! UNE BELLE PLANTE SORT DE L OMBRE Le laboratoire TéHO* de l Institut Les chercheurs du laboratoire Diversité, adaptation, développement d électronique et des systèmes des plantes ont participé à la découverte d une plante à fleurs a dévoilé un réseau wifi permettant jusqu alors inconnue. la transmission d une vidéo haute définition avec un débit de 1,5 Gbits/s. Une première mondiale. Et si le temps d attente sur Internet n était bientôt plus qu un vieux souvenir? C est en tout cas la perspective ouverte par l Institut d électronique et des systèmes (IES) de l Université de Montpellier. Le groupe TéHO vient en effet de réaliser une première mondiale en développant un réseau wifi capable d opérer un transfert des données à une vitesse de 1,5 Gbits par seconde. À ce compte, un film sur DVD ne met plus que 4 secondes pour passer d un ordinateur à un autre. Et ce n est pas fini : les chercheurs de l IES estiment envisageable de passer à une vitesse dix voire cent fois supérieure. Autant dire l instantanéité pour le téléchargement de votre série préférée. À l origine de ce tour de force réalisé dans le plus grand secret, l utilisation des térahertz, une fréquence d ondes déjà employée dans la sécurité aérienne ou l astronomie mais encore peu dans le domaine des télécommunications. La mise au point de ce réseau wifi révolutionnaire laisse entrevoir des possibilités immenses que les chercheurs et les étudiants de TéHo continuent d explorer. Grâce aux compétences fortes en micromécanique, l IES a réalisé un détecteur intégré à bas coût. Prochaine étape, la miniaturisation de l émetteur, indispensable pour l application grand public de cette nouvelle technologie. UNE COLLABORATION FRANCO-JAPONAISE... Ces travaux de recherche s inscrivent dans le cadre d une collaboration franco-japonaise associant l université d Osaka (Japon), le laboratoire Charles-Coulomb (L2C de Montpellier), l IEMN (Institut d électronique, de microélectronique et nanotechnologie de Lille) et l IMEP-LAHC (Institut de microélectronique électromagnétisme et photonique et le laboratoire d hyperfréquences et de caractérisation de Grenoble). Nous sommes au Parc National des Monts du Cristal, au cœur de la forêt gabonaise. Une région ratissée depuis des années par les botanistes du monde entier et qui recèle pourtant encore des trésors cachés... Une équipe scientifique comprenant des chercheurs du laboratoire montpelliérain «Diversité, adaptation, développement des plantes» vient en effet d y découvrir une nouvelle plante à fleurs aux pétales rouges et aux étamines jaunes brillantes, restée dans l ombre toutes ces années. Une espèce nouvelle mais aussi un genre nouveau pour cette plante de la famille des annones. Cette belle plante a été baptisée Sirdavidia solannona en l honneur de Sir David Attenborough, naturaliste, réalisateur et présentateur anglais dont le travail a inspiré la vocation de nombreux biologistes. PROTÉGER LES CORAUX DU RÉCHAUFFEMENT OCÉANIQUE Les chercheurs du Centre pour la biodiversité marine, l exploitation et la conservation planchent sur la protection des coraux. Une nouvelle molécule développée par des chercheurs de l Institut de génétique moléculaire de Montpellier pourrait révolutionner la vie des malades du sida. SIDA : VERS UN NOUVEAU TRAITEMENT Un traitement moins lourd avec moins d effets secondaires, c est l espoir offert par une nouvelle molécule aux patients atteints du sida. Son nom : ABX464. Sa particularité : elle inhibe la multiplication du VIH grâce à un mécanisme totalement nouveau. «ABX464 empêche la fabrication des ARN viraux qui sont indispensables à la réplication du virus du sida», explique Jamal Tazi, de l IGMM, dont les travaux sont à l origine de cette nouvelle molécule développée par la société Abivax. À la clé : un médicament à prendre moins souvent et pendant moins longtemps que les traitements existants. Et un grand pas vers une amélioration de la qualité de vie des patients. ABX464 fait aujourd hui l objet d une étude clinique de phase 2 sur des patients séropositifs afin d évaluer son efficacité. Résultats attendus à l été CNRS Photothèque / Bernard Thomassin C est l ennemi numéro 1 des récifs coralliens. Le réchauffement climatique peut entraîner une augmentation de la température des océans de quelques degrés, ce qui provoque le fameux blanchiment des coraux. Pourquoi certains récifs survivent à ce phénomène alors que d autres ne s en remettent pas? Les récifs situés dans des réserves marines ont-ils un meilleur avenir? Ce sont les questions que se sont posées les chercheurs du Centre pour la biodiversité marine, l exploitation et la conservation. Ils ont analysé des récifs des Seychelles, étudiant leur complexité, leur profondeur et la pollution environnante. Conclusions? Les chercheurs se sont aperçus que les récifs qui survivent le mieux sont ceux qui qui se trouvent dans des eaux assez profondes et peu polluées et présentent une structure corallienne complexe avec beaucoup de coraux juvéniles. Colonies coralliennes blanchies dans l Océan Indien * Térahertz High Frequency Optics

8 14 en bref... LES COLLECTIONS AMADOR TOUJOURS À L AFFICHE L exposition consacrée aux collections des musées Delmas-Orfilla-Rouvière est toujours visible à la Faculté de médecine. Gorille, vénus, ou squelettes forment un véritable cabinet de curiosités permettant de revivre l âge d or de l anatomie. Parmi les pièces les plus remarquables, un singe naturalisé du XVIII e siècle signé Fragonard, ou encore les cires du forain Pierre Spitzner, source d inspiration pour des surréalistes comme le peintre Paul Delvaux. // Faculté de médecine // visite tous les mercredis à 14h // réservation : JOURNÉES DES ARTS ET DE LA CULTURE, LA SUITE... Trois jours pour mettre en lumière la richesse de vie culturelle et artistique de l université. Pour cette édition 2015, l UM a accueilli sur différents sites expositions et rencontres avec des acteurs du monde culturel. Et ça continue... EXPOSITION REWIND LA NUIT DU CHASSEUR Unique film de l acteur Charles Laughton, La nuit du chasseur avec Robert Mitchum est un conte nocturne devenu culte. Des pièces du Fonds régional d art contemporain (FRAC) ont été choisies en écho au récit pour retracer le fil de la narration. Cette exposition à visée formative est l occasion d engager réflexions et travaux sur la création et les enjeux de la médiation de l art, avec les étudiants de la Faculté d éducation. // du 8 avril au 8 juin // Faculté d éducation // espace culturel RÉSIDENCE D ARTISTES 2014/2015 MICROCLIMAX L Université de Montpellier mène une politique ATELIER D INITIATION À LA SOPHROLOGIE Mieux gérer son stress et retrouver sa motivation, voici l objectif des ateliers d initiation à la sophrologie mis en place par la direction vie des campus. Grâce à différentes techniques, ces séances visent à donner les clés pour une conduite efficace face aux situations les plus diverses. // campus Triolet // tous les mardis 12h15-13h45 // jusqu au 19 mai // nombre de places limité // inscriptions par mail en précisant vos noms, prénom, adresse mail et service ou composante : de résidence d artistes, en partenariat avec la direction régionale des affaires culturelles (DRAC) afin de permettre à des artistes de s immerger dans le milieu universitaire et scientifique et de nourrir ainsi la création de leurs œuvres. Cette année, l université accueille le collectif sétois Microclimax, composé des architectes plasticiens Carolyn Wittendal et Benjamin Jacquemet. Cette résidence met à l honneur la fusion : la création d œuvres made in UM s articule autour des différents domaines de recherche et d enseignement et interroge la question du lien entre les sites universitaires montpelliérains. Dans le cadre des JACES 2015, plusieurs temps de rencontres ont été organisés avec les artistes. L intervention du collectif se poursuit jusqu au 19 juin sur différents sites de l UM alors ouvrez l œil! // jusqu au 19 juin // Université de Montpellier sites nord, centre-ville et Richter, Montpellier // plus d infos : BAR DES SCIENCES LES LUNDIS CULTURELS La MDE Aimé Schoenig (Richter) vous convie pour une projection cinéma gratuite le 27 avril. À l affiche ce mois-ci, Casse-tête chinois, 3 e opus des aventures de Xavier (Romain Duris), désormais quarantenaire aux prises avec les contraintes de sa nouvelle vie d adulte. Humour et dérision sont une fois encore au cœur de ce film de Cédric Klapisch, qui poursuit son exploration des rêves et désillusions de la «génération Erasmus» entamée dix ans plus tôt avec L Auberge espagnole et Les Poupées russes. // lundi 27 avril // 19h // MDE Aimé Schoenig // espace Richter, rue Vendémiaire // réservation : Qui a peur de la cybercriminalité? La sécurité multimédia décryptée. Achats en ligne, consultation de compte bancaire, réseaux sociaux : la sécurité multimédia concerne tout le monde. Pour nous protéger des virus et autres pirates de la toile, des gens veillent Une rencontre avec des chercheurs du Laboratoire d Informatique, de robotique et de microélectronique de Montpellier (LIRMM). // jeudi 30 avril // 20h30 // Brasserie Le Dôme, 2 avenue Clemenceau, Montpellier // // gratuit, sans réservation HANDICAP, ET VOUS? Une exposition, des ateliers de mise en situation ou un repas les yeux fermés Le 29 avril, le service Handiversité investit le campus Triolet. L objectif de Handicap & vous! : permettre au grand public de comprendre le quotidien d une personne vivant avec un handicap visible ou invisible une situation que touche près de 10 millions de français. Présentation d activités sportives adaptées (voile, randonnée en montagne ) ou démonstration de chiens d assistance, cinéma en audiodescription, conférence interprétées en langue des signes française seront autant d occasions d appréhender le handicap sous un angle nouveau et de façon ludique. // mercredi 29 avril // de 8h à 19h // parvis de la BU Triolet Pierre Sentenac 11 AVRIL 14H CONFÉRENCES La forêt primaire et De l Alaska à la Patagonie en vélo Institut de botanique amphi Charles Flahaut 27 AVRIL 19H PROJECTION CINÉMA Casse-tête chinois MDE Aimé Schoenig 29 AVRIL DE 8H À 17H HANDICAP & VOUS! Ateliers, repas festif, exposition Hommes, femmes scientifiques en situation de handicap parvis de la BU Triolet 28 AVRIL DE 18 À 19H30 CONFÉRENCE-DÉBAT Diversité culturelle et laïcité à l école Faculté d éducation 29 AVRIL 16H30 MA THÈSE EN 180 SECONDES Finale régionale Institut de botanique amphi Charles Flahaut 29 AVRIL DE 18H À 20H LA FACE CACHÉE DE DARWIN Conférence-débat grand public Campus Triolet bât salle 01

9 UNIVERSITÉ DE MONTPELLIER

Vous êtes à la tête d une petite entreprise et vous souhaitez booster votre business?

Vous êtes à la tête d une petite entreprise et vous souhaitez booster votre business? présente Vous êtes à la tête d une petite entreprise et vous souhaitez booster votre business? Vous avez créé récemment votre start-up et vous cherchez des soutiens pour accélérer votre croissance? Vous

Plus en détail

Intitulé recruteur : Université Paris Sorbonne Paris 4

Intitulé recruteur : Université Paris Sorbonne Paris 4 Intitulé recruteur : Université Paris Sorbonne Paris 4 Organisme de rattachement : Ministère de l'éducation nationale/ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche Date de disponibilité Catégorie

Plus en détail

Les nouveaux enjeux économiques et sociaux des politiques de couverture santé 4È ME CYCLE INSTITUT DES HAUTES ÉTUDES DE PROTECTION SOCIALE

Les nouveaux enjeux économiques et sociaux des politiques de couverture santé 4È ME CYCLE INSTITUT DES HAUTES ÉTUDES DE PROTECTION SOCIALE Les nouveaux enjeux économiques et sociaux des politiques de couverture santé 4È ME CYCLE SEPTEMBRE 2012 - JUIN 2013 «Les nouveaux enjeux économiques et sociaux des politiques de couverture santé» SEPTEMBRE

Plus en détail

Discours de Monsieur Philippe GERMAIN, Président du gouvernement de la Nouvelle-Calédonie

Discours de Monsieur Philippe GERMAIN, Président du gouvernement de la Nouvelle-Calédonie Discours de Monsieur Philippe GERMAIN, Président du gouvernement de la Nouvelle-Calédonie Rencontres Océaniennes 2015 «Mobiliser les savoirs pour la gouvernance face aux défis du changement climatique

Plus en détail

Les Petits Débrouillards présentent

Les Petits Débrouillards présentent Les Petits Débrouillards présentent Un programme éducatif pour développer et accompagner la pratique d activités scientifiques et techniques sur les territoires. Soutenu par les investissements d avenir

Plus en détail

L Université de Strasbourg en chiffres

L Université de Strasbourg en chiffres L Université de Strasbourg en chiffres 46 627 étudiants dont 6 178 nouveaux bacheliers 2 778 enseignants et enseignants-chercheurs 2 033 personnels des bibliothèques, ingénieurs, administratifs, techniciens,

Plus en détail

Budget des universités : un effort sans précédent

Budget des universités : un effort sans précédent Clermont-Ferrand, 25/01/2010 Rectorat Service communication Contact presse Béatrice Humbert Téléphone 04 73 99 33 00 Fax 04 73 99 33 01 Mél. Ce.comm @ac-clermont.fr 3 avenue Vercingétorix 63033 Clermont-Ferrand

Plus en détail

Master spécialité «Communication et ressources humaines» : formation par la voie de l apprentissage

Master spécialité «Communication et ressources humaines» : formation par la voie de l apprentissage Master spécialité «Communication et ressources humaines» : formation par la voie de l apprentissage [document mis à jour le 3.05.13] Ce document présente la formation en apprentissage. Il est à lire avant

Plus en détail

Entretien avec Pierre Couraud, Directeur opérationnel du projet de création de la Nouvelle Université (DOP)

Entretien avec Pierre Couraud, Directeur opérationnel du projet de création de la Nouvelle Université (DOP) Si la lettre d'information n'apparaît pas, cliquez ici Septembre 2015 Version imprimable : cliquez ici A la Une Entretien avec Pierre Couraud, Directeur opérationnel du projet de création de la Nouvelle

Plus en détail

MASTER PROFESSIONNEL

MASTER PROFESSIONNEL Année 2010/2011 Domaine LETTRES ET SCIENCES HUMAINES MASTER PROFESSIONNEL (cohabilitation des Universités BORDEAUX 1, BORDEAUX 2, BORDEAUX 3 et Sciences-Po Bordeaux) Mention HISTOIRE, PHILOSOPHIE ET MEDIATIONS

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Economie - Gestion de l Université de Perpignan Via Domitia Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations

Plus en détail

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE OPERATIONNELLE MÉTIERS)

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE OPERATIONNELLE MÉTIERS) RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE OPERATIONNELLE MÉTIERS) Intitulé (cadre 1) Licence droit, économie, gestion, mention Licence d Administration Publique Autorité responsable de la certification

Plus en détail

I/ Présentation de notre association et de notre programme

I/ Présentation de notre association et de notre programme GUIDE ENSEIGNANTS INTERVENTION EN CLASSE D UN ENTREPRENEUR 1. Présentation de notre association et de notre programme 2. Le contenu de l intervention de l entrepreneur 3. La préparation de l intervention

Plus en détail

Etudiants et jeunes diplômés : les aspirations professionnelles

Etudiants et jeunes diplômés : les aspirations professionnelles et jeunes diplômés : les aspirations professionnelles Sondage de l Institut CSA pour LinkedIn Février 203 Sommaire Fiche technique du sondage p 3 Des jeunes optimistes pour eux-mêmes malgré un contexte

Plus en détail

CONSTRUISONS ENSEMBLE LES SAVOIRS DE DEMAIN

CONSTRUISONS ENSEMBLE LES SAVOIRS DE DEMAIN CONSTRUISONS ENSEMBLE LES SAVOIRS DE DEMAIN «L IAE Toulouse est l École de Management de l Université Toulouse 1 Capitole, dont l objectif est de proposer des formations de haut niveau dans les différentes

Plus en détail

LE DEVENIR DES DIPLOMÉS

LE DEVENIR DES DIPLOMÉS LE DEVENIR DES DIPLOMÉS Master Histoire Monde Contemporain Finalité : Recherche Situation professionnelle deux ans après l obtention d un master 2 Les enquêtes sur le devenir des diplômés du master «Histoire

Plus en détail

Les événements grand public de la rentrée à l Institut Pasteur de Lille

Les événements grand public de la rentrée à l Institut Pasteur de Lille Communiqué de presse jeudi Les événements grand public à l Institut Pasteur de Lille Au menu : 1/ ouverture du musée pendant les Journées du Patrimoine 2/ Fête de la Science : - opération laboratoires

Plus en détail

Edito. Mercredi 16 septembre Cher(e)s ami(e)s, Pour leur 32e édition, les Journées européennes du patrimoine PROGRAMME

Edito. Mercredi 16 septembre Cher(e)s ami(e)s, Pour leur 32e édition, les Journées européennes du patrimoine PROGRAMME PROGRAMME Edito Mercredi 16 septembre Cher(e)s ami(e)s, Pour leur 32e édition, les Journées européennes du patrimoine (JEP) nous invitent à redécouvrir les trésors du passé, à nous replonger dans les œuvres

Plus en détail

Dossier d expatriation

Dossier d expatriation 3 ème année IPAG Alexis Keuleyan Dossier d expatriation Expatriation réalisée dans l université d Huddersfield en Angleterre. Arrivant à la fin de mon premier semestre de 3 ème année à l IPAG, que j ai

Plus en détail

Accueil et formation des professeurs et CPE stagiaires du 2 nd degré «mi-temps» Sommaire : 1. Affectation

Accueil et formation des professeurs et CPE stagiaires du 2 nd degré «mi-temps» Sommaire : 1. Affectation Accueil et formation des professeurs et CPE stagiaires du 2 nd degré «mi-temps» 2015 2016 Sommaire : 1. Affectation 2. Principes généraux de la formation L alternance intégrative Formation disciplinaire

Plus en détail

OFFRE DE FORMATION FACULTÉ D ÉDUCATION 2016/2017 WWW.UMONTPELLIER.FR

OFFRE DE FORMATION FACULTÉ D ÉDUCATION 2016/2017 WWW.UMONTPELLIER.FR OFFRE DE FORMATION 2016/2017 WWW.UMONTPELLIER.FR FACULTÉ D ÉDUCATION PRESENTATION DE LA FACULTÉ D ÉDUCATION - La Faculté d Education est une UFR créée en septembre 2013 au sein de l Université de Montpellier

Plus en détail

Adjoint au Directeur des Ressources Humaines et de la Formation

Adjoint au Directeur des Ressources Humaines et de la Formation Fiche de poste de Directeur Adjoint Adjoint au Directeur des Ressources Humaines et de la Formation Centre hospitalier (ou direction commune) : Centre Hospitalier Régional Universitaire de Montpellier

Plus en détail

Master International en Sciences Vintage Etudiant Européen

Master International en Sciences Vintage Etudiant Européen Master International en Sciences Vintage Etudiant Européen photo DOSSIER D ADMISSION 2009 INFORMATIONS PERSONNELLES (en MAJUSCULES) Nom Nom de jeune fille Prénom Date de naissance / / Lieu de naissance

Plus en détail

Dossier de presse Université de Lille

Dossier de presse Université de Lille Dossier de presse Université de Lille 14 octobre 2013 Présentation de la stratégie politique globale Le projet Université de Lille correspond à une démarche de rapprochement des trois universités lilloises

Plus en détail

Une rencontre internationale pour la culture et le patrimoine en ligne. 9 au 12 avril 2008 - Montréal, Québec, Canada

Une rencontre internationale pour la culture et le patrimoine en ligne. 9 au 12 avril 2008 - Montréal, Québec, Canada Museums and the Web 2008 Une rencontre internationale pour la culture et le patrimoine en ligne 9 au 12 avril 2008 - Montréal, Québec, Canada Sommaire du programme Museums and the Web 2008 9 au 12 avril

Plus en détail

1. Recevabilité administrative et scientifique de la demande

1. Recevabilité administrative et scientifique de la demande PROCEDURE DE VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE pour l obtention d un Doctorat à l Université SHS Lille 3, au sein de l Ecole doctorale SHS Lille Nord de France (adoptée au Conseil Scientifique du10

Plus en détail

Le dispositif d évaluation dans la fonction publique

Le dispositif d évaluation dans la fonction publique Le dispositif d évaluation dans la fonction publique page 1 PLAN Présentation du dispositif d évaluation Enjeux de l évaluation en matière de management et de GRH page 2 L entretien professionnel en pratique

Plus en détail

APPEL A PROJETS DE RECHERCHE 2015

APPEL A PROJETS DE RECHERCHE 2015 INSTITUT DE FORMATION SUPERIEURE DES CADRES DIRIGEANTS RESEAU DE CHERCHEURS DE L INSTITUT DE FORMATION SUPERIEUR DES CADRES DIRIGEANTS APPEL A PROJETS DE RECHERCHE 2015 La Fédération des Etablissements

Plus en détail

Assises en territoires dès 2012 en France Rassemblement à Lyon du 5 au 7 mars 2013

Assises en territoires dès 2012 en France Rassemblement à Lyon du 5 au 7 mars 2013 Assises en territoires dès 2012 en France Rassemblement à Lyon du 5 au 7 mars 2013 Co-organisation : CFEEDD et GRAINE Rhône-Alpes www.assises-eedd.org L Education à l Environnement et au Développement

Plus en détail

SEANCE PLENIERE DU 18 JUIN 2014

SEANCE PLENIERE DU 18 JUIN 2014 SEANCE PLENIERE DU 18 JUIN 2014 COMMISSION CULTURE Présenté par Anaïs GUILLEMET et Paul NANNARONE Dès notre 1 ère commission, nous avons été sollicités pour participer à l action «1914-1944, D une guerre

Plus en détail

IUT de Belfort-Montbéliard Challenge Construction Durable 2014

IUT de Belfort-Montbéliard Challenge Construction Durable 2014 IUT de Belfort-Montbéliard Challenge Construction Durable 2014 Département Génie Civil Point presse 06/02/2014 La 5e édition du challenge national Construction Durable accueillie à Belfort Les 24 départements

Plus en détail

Offre de formation de l UPS : niveau licence (Bac + 3)

Offre de formation de l UPS : niveau licence (Bac + 3) 2 Offre de formation de l UPS : niveau licence (Bac + 3) + 1 + 2 + 3 L MIA Mathématiques, Informatique et Applications CIMP SDI Sciences De l Ingénieur BAC SVT PCA SDU ORB licences professionnelles Physiques,

Plus en détail

Préparation Concours d infirmiers- Toulouse

Préparation Concours d infirmiers- Toulouse Cours CAPITOLE -11, rue du Sénéchal 31000-Toulouse - : 05.61.21.60.64 - www.courscapitole.com- contact@courscapitole.com Préparation Concours d infirmiers- Toulouse SOMMAIRE : I. La Prépa infirmière à

Plus en détail

Et si votre carrière s inventait avec. mc 2 i Groupe? 5 RAISONS DE NOUS REJOINDRE - www.mc2i.fr

Et si votre carrière s inventait avec. mc 2 i Groupe? 5 RAISONS DE NOUS REJOINDRE - www.mc2i.fr Et si votre carrière s inventait avec mc 2 i Groupe? 5 RAISONS DE NOUS REJOINDRE - www.mc2i.fr mc 2 i Groupe Des missions de conseil en systèmes d information, à forte valeur ajoutée Depuis sa création

Plus en détail

Déplacement de Najat VALLAUD-BELKACEM en Seine-Saint-Denis

Déplacement de Najat VALLAUD-BELKACEM en Seine-Saint-Denis Mardi 8 septembre 2015 Déplacement de Najat VALLAUD-BELKACEM en Seine-Saint-Denis Mise en œuvre du plan d action pour les écoles de Seine-Saint-Denis Dossier de presse 1 SOMMAIRE - Déplacement de Najat

Plus en détail

Faites un don. Participez à l histoire du Louvre

Faites un don. Participez à l histoire du Louvre Faites un don Participez à l histoire du Louvre Salle des Caryatides,département des Antiquités grecques, étrusques et romaines musée du Louvre / Olivier Berrand Ancien palais des rois, le Louvre accompagne

Plus en détail

TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR A PROPOS DE LA FORMATION DES AGENTS TERRITORIAUX

TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR A PROPOS DE LA FORMATION DES AGENTS TERRITORIAUX TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR A PROPOS DE LA FORMATION DES AGENTS TERRITORIAUX o Les enjeux du système de formation. o Que peut apporter la formation à votre vie professionnelle? o Les formations que vous

Plus en détail

Nous avons besoin de passeurs

Nous avons besoin de passeurs 1 Nous avons besoin de passeurs «Lier pratiques culturelles et artistiques, formation tout au long de la vie et citoyenneté» François Vercoutère Du point de vue où je parle, militant d éducation populaire

Plus en détail

Association d Accueil aux Médecins et Personnels de Santé Réfugiés en France (APSR)

Association d Accueil aux Médecins et Personnels de Santé Réfugiés en France (APSR) Association d Accueil aux Médecins et Personnels de Santé Réfugiés en France (APSR) POUVOIR EXERCER LA PHARMACIE EN FRANCE POUR LES PHARMACIENS À DIPLOME NON COMMUNAUTAIRE ET POUR LES PHARMACIENS À DIPLOME

Plus en détail

Prix AEF - 5 ème édition Universités - Entreprises "Les meilleures initiatives partagées"

Prix AEF - 5 ème édition Universités - Entreprises Les meilleures initiatives partagées Prix AEF - 5 ème édition Universités - Entreprises "Les meilleures initiatives partagées" Groupe AEF est une agence de presse professionnelle d information spécialisée dans les domaines de l Education,

Plus en détail

REGLEMENT DES ETUDES

REGLEMENT DES ETUDES UNIVERSITE LILLE 2 DROIT ET SANTE Institut de Préparation à l Administration Générale Année Universitaire 2014-2015 MASTER Droit public 2 ème année Spécialité Administration Publique Parcours Métiers de

Plus en détail

{Epitech}, depuis 15 ans

{Epitech}, depuis 15 ans {Epitech}, depuis 15 ans L école de l innovation et de l expertise informatique en action Le projet comme méthode d enseignement, l étudiant au cœur de l école Le cursus Epitech se base sur une utilisation

Plus en détail

Orientation et Insertion Professionnelle

Orientation et Insertion Professionnelle Orientation et Insertion Professionnelle A L ISSUE DE LA LICENCE PROFESSIONNELLE Enquête réalisée en 2011-2012 par Stéphane BOULAY pour le SUIO-IP - Avril 2012 Des métiers exercés - Adjoint(e) à l administrateur

Plus en détail

Dates du Bac et Inscriptions à l Université.

Dates du Bac et Inscriptions à l Université. 1 Lundi 9 février 6 e année, N 6 Dates du Bac et Inscriptions à l Université. Retrouvez les Term-Infos en ligne sur le site de Stanislas : www.stanislas.fr Session 2009 : calendrier des épreuves écrites

Plus en détail

Quand les docteurs créent de la valeur Prix AEF «Docteurs Entrepreneurs»

Quand les docteurs créent de la valeur Prix AEF «Docteurs Entrepreneurs» Quand les docteurs créent de la valeur Prix AEF «Docteurs Entrepreneurs» Groupe AEF est un groupe d information professionnelle spécialisé notamment dans les domaines de l éducation, l enseignement supérieur,

Plus en détail

Le lycée pilote innovant de Poitiers

Le lycée pilote innovant de Poitiers Merci d'utiliser le titre suivant lorsque vous citez ce document : OCDE (1998), «Le lycée pilote innovant de Poitiers : Futuroscope - 10 ans déjà», PEB Échanges, Programme pour la construction et l'équipement

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE

DOSSIER DE CANDIDATURE UNIVERSITÉ PARIS-DAUPHINE FORMATION CONTINUE DOSSIER DE CANDIDATURE Master 2 Management, Travail et Développement Social Nom : Prénom : CONDITIONS D ADMISSION Ce diplôme s adresse aux managers exerçant

Plus en détail

Présentation du programme de danse Questions-réponses

Présentation du programme de danse Questions-réponses Présentation du programme de danse Questions-réponses Description du programme Le DEC préuniversitaire en Danse du Cégep de Rimouski offre une formation collégiale préparatoire à la poursuite d études

Plus en détail

Usages du numérique : analyse et plan d action à l échelle de la ComUE Université Paris-Saclay

Usages du numérique : analyse et plan d action à l échelle de la ComUE Université Paris-Saclay RENCONTRES DU CFQCU 2015 Usages du numérique : analyse et plan d action à l échelle de la ComUE Université Paris-Saclay 26 mai 2015 Paris-Saclay : un territoire au cœur du grand Paris La Plaine Saint-Denis

Plus en détail

> Présentation de l Association Petits Princes. > Dominique Bayle, une femme de coeur

> Présentation de l Association Petits Princes. > Dominique Bayle, une femme de coeur Dossier de Presse 2015 > Présentation de l Association Petits Princes > Bénévole à l Association Petits Princes : une aventure humaine exceptionnelle > Pour un même enfant, plusieurs rêves réalisés avec

Plus en détail

Mise en place d un projet année scolaire 2015/2016 : La Mini-entreprise EPA

Mise en place d un projet année scolaire 2015/2016 : La Mini-entreprise EPA Mise en place d un projet année scolaire 2015/2016 : La Mini-entreprise EPA La Mini-entreprise : quel intérêt pour les jeunes? Les principes du programme pour le mini-entrepreneur: Lui faire découvrir

Plus en détail

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012 Stage 2012 Grenoble Ecole de Management Stage 2012 I. Vie pratique Il y a six ans, Rotary International m a donné l opportunité d aller étudier un an à l étranger. Cette expérience a été la plus enrichissante

Plus en détail

STATUTS DU SERVICE COMMUN UNIVERSITAIRE D INFORMATION, D ORIENTATION ET D INSERTION PROFESSIONNELLE DES ETUDIANTS DE L UNIVERSITE DE MONTPELLIER

STATUTS DU SERVICE COMMUN UNIVERSITAIRE D INFORMATION, D ORIENTATION ET D INSERTION PROFESSIONNELLE DES ETUDIANTS DE L UNIVERSITE DE MONTPELLIER STATUTS DU SERVICE COMMUN UNIVERSITAIRE D INFORMATION, D ORIENTATION ET D INSERTION PROFESSIONNELLE TABLE DES MATIERES TITRE I : DISPOSITIONS GENERALES... 3 Article 1 : Création... 3 Article 2 : Missions...

Plus en détail

Entreprendre Pour Apprendre et la Mini-Entreprise

Entreprendre Pour Apprendre et la Mini-Entreprise Entreprendre Pour Apprendre et la Mini-Entreprise Présentation d EPA Présentation Entreprendre Pour Apprendre est une association loi 1901, initiée dés 1991 et dont le développement s est accéléré depuis

Plus en détail

Parmi les nombreuses expériences qui transforment

Parmi les nombreuses expériences qui transforment DES ÉTUDES À L ÉTRANGER Parmi les nombreuses expériences qui transforment votre curriculum vitae de petit franchouillard en celui de véritable citoyen du monde, le passage par un séjour d études est une

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES POUR LE RECRUTEMENT DU DIRECTEUR DU CENTRE POMPIDOU-METZ

CAHIER DES CHARGES POUR LE RECRUTEMENT DU DIRECTEUR DU CENTRE POMPIDOU-METZ CAHIER DES CHARGES POUR LE RECRUTEMENT DU DIRECTEUR DU CENTRE POMPIDOU-METZ 1- PRESENTATION DE L INSTITUTION Inauguré le 10 mai 2010, le Centre Pompidou-Metz, première décentralisation d un établissement

Plus en détail

450 idées d activités économiques

450 idées d activités économiques RAPPORT D ACTIVITE Année scolaire 2012-2013 450 idées d activités économiques impulsées par 5300 jeunes >> Le parcours entrepreneurial proposé aux jeunes du Nord-Pas-de-Calais S e n s i b i l i s e r 19

Plus en détail

S INFORMER À MON UNIVERSITÉ NUMÉRIQUE

S INFORMER À MON UNIVERSITÉ NUMÉRIQUE S INFORMER À L UNIVERSITÉ ET MON UNIVERSITÉ NUMÉRIQUE RENTRÉE 2015-2016 CONCEPTION RÉALISATION SERVICE COMMUNICATION DIRECTION DES SYSTÈMES D INFORMATION ET DU NUMÉRIQUE Un dispositif complet LE SERVICE

Plus en détail

Licence professionnelle Administration et gestion de bases de données

Licence professionnelle Administration et gestion de bases de données Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Administration et gestion de bases de données Université Toulouse III - Paul Sabatier - UPS Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A)

Plus en détail

DROIT - ECONOMIE - GESTION. 395 h 80 h h h h 475 h. cours magistraux travaux dirigés travaux pratiques cours intégrés stage ou projet total

DROIT - ECONOMIE - GESTION. 395 h 80 h h h h 475 h. cours magistraux travaux dirigés travaux pratiques cours intégrés stage ou projet total Niveau : MASTER année Domaine : DROIT - ECONOMIE - GESTION M2 120 ES Mention : SCIENCES DU MANAGEMENT Spécialité : Gestion des ressources humaines Volume horaire étudiant : 395 h 80 h h h h 475 h cours

Plus en détail

Semaine du cerveau. Programme Evénement du 15 au 20 mars Pour les classes de collège et lycée

Semaine du cerveau. Programme Evénement du 15 au 20 mars Pour les classes de collège et lycée Semaine du cerveau Programme Evénement du 15 au 20 mars Pour les classes de collège et lycée La Semaine du Cerveau est organisée au mois de mars chaque année, depuis 1998, simultanément dans tous les pays

Plus en détail

DU MINISTÈRE DE L ÉDUCATION, DU LOISIR ET DU SPORT

DU MINISTÈRE DE L ÉDUCATION, DU LOISIR ET DU SPORT POUR L ADMISSION AU VOLET 1 DE LA MESURE DE SENSIBILISATION À L ENTREPRENEURIAT, ENTREPRENEURIAT ÉTUDIANT, DU MINISTÈRE DE L ÉDUCATION, DU LOISIR ET DU SPORT Le volet 1 de la Mesure de sensibilisation

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE 21/12/09

COMMUNIQUE DE PRESSE 21/12/09 COMMUNIQUE DE PRESSE 21/12/09 «JOURNEE DE LA PROTECTION DES DONNEES PERSONNELLES. A L ERE DU NUMERIQUE : QUEL DEVENIR POUR L INDIVIDU, SON IDENTITE, SA LIBERTE? CONSTATS, PERSPECTIVES ET REGARDS CROISES».

Plus en détail

formations 2015 http://lajoieparleslivres.bnf.fr

formations 2015 http://lajoieparleslivres.bnf.fr formations 2015 Le Centre national de la littérature pour la jeunesse est un service du département Littérature et art de la Bibliothèque nationale de France. Dans le cadre de sa mission d encouragement

Plus en détail

PARCOURS DE SANTÉ DES PATIENTS :

PARCOURS DE SANTÉ DES PATIENTS : PARCOURS DE SANTÉ DES PATIENTS : QUELS NOUVEAUX DÉFIS, QUELLES NOUVELLES OPPORTUNITÉS POUR LES ACTEURS DE SANTÉ? :: CERTIFICAT 7 modules de mars à décembre 2015 :: Public visé Professionnel médical et

Plus en détail

Le cancer cet ennemi commun

Le cancer cet ennemi commun Le cancer cet ennemi commun En France, 360 000 nouveaux cas par an. 1 homme sur 2 et 1 femme sur 3 touchés au cours de leur vie. en Languedoc-Roussillon, ICI il tue 20 personnes par jour. www.icm.unicancer.fr

Plus en détail

Master Ressources Humaines

Master Ressources Humaines 1 - Objectifs de formation du Master Le Master comprend deux années : Première année : La première année est dédiée à l acquisition des connaissances fondamentales en gestion des ressources humaines dans

Plus en détail

Mise en place des AI en Classe de première ST2S FAQ complémentaire

Mise en place des AI en Classe de première ST2S FAQ complémentaire Mise en place des AI en Classe de première ST2S FAQ complémentaire Textes de référence concernant les AI : Présentation des Activités Interdisciplinaires (Arrêté du 28 décembre 2011, en lien avec les programmes

Plus en détail

Taxe d Apprentissage 2015

Taxe d Apprentissage 2015 université jean moulin lyon iii faculté de droit Taxe d Apprentissage 2015 Devenez acteur du développement de la FACULTÉ DE DROIT Info Taxe : 04.78.78.70.45 martine.balez-gyor@univ-lyon3.fr édito Institution

Plus en détail

EN CHIFFRES 80 70 60 50 60 40 50 30 2 0 1 2 20 40 10 30 0 20 10

EN CHIFFRES 80 70 60 50 60 40 50 30 2 0 1 2 20 40 10 30 0 20 10 EN CHIFFRES 80 70 60 50 60 40 30 50 20 40 10 30 0 20 10 2012 LES INSCRITS À UT1 CAPITOLE Masters 34% Droit 20% Economie 2% Gestion 8% Adm Et Com* 2% Informatique 2% Répartition des inscrits par niveau

Plus en détail

Des rencontres avec Des séances réservées. et les professionnels. Un accueil personnalisé. Enseignants, élèves, étudiants et nouveaux publics

Des rencontres avec Des séances réservées. et les professionnels. Un accueil personnalisé. Enseignants, élèves, étudiants et nouveaux publics Enseignants, élèves, étudiants et nouveaux publics Un accueil personnalisé. Des rencontres avec Des séances les cinéastes réservées. et les professionnels. Du 7 au 15 avril 2015 au Cinéma Luminor-Hôtel

Plus en détail

Forum international Gestion publique Recrutement et compétence / Comment moderniser les modes et outils de recrutement

Forum international Gestion publique Recrutement et compétence / Comment moderniser les modes et outils de recrutement Forum international Gestion publique Recrutement et compétence / Comment moderniser les modes et outils de recrutement INTRODUCTION : Le constat Le principe d une école destinée à former tous les magistrats

Plus en détail

Charte des musées muséomixés

Charte des musées muséomixés Charte des musées muséomixés Les fondamentaux de Museomix Museomix propose d imaginer le musée et de se l approprier : ouvrir de nouvelles perspectives, construire d autres représentations du musée et

Plus en détail

L UNIVERSITÉ DE LILLE EN ROUTE VERS LA COP 21

L UNIVERSITÉ DE LILLE EN ROUTE VERS LA COP 21 PACTE pour la transition écologique penser, agir, construire L UNIVERSITÉ DE LILLE EN ROUTE VERS LA COP 21 CYCLE DE CONFERENCES L UNIVERSITÉ DE LILLE S ENGAGE Le PACTE - Penser, Agir, Construire pour la

Plus en détail

BTS Comptabilité et Gestion des Organisations

BTS Comptabilité et Gestion des Organisations BTS Comptabilité et Gestion des Organisations Recueil de témoignages de titulaires d un bac STG ou professionnel de comptabilité 12 rue Dessaignes 41016 BLOIS CEDEX bts-dessaignes.org Téléphone : 02 54

Plus en détail

L importance du volet comptable de la loi organique

L importance du volet comptable de la loi organique Discours d Alain Lambert, ministre délégué au Budget et à la Réforme budgétaire Journée d études des trésoriers-payeurs-généraux, relative à la nouvelle fonction comptable - 3 octobre 2003 - Mesdames et

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES ET DU DÉVELOPPEMENT INTERNATIONAL

MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES ET DU DÉVELOPPEMENT INTERNATIONAL MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES ET DU DÉVELOPPEMENT INTERNATIONAL DOSSIER DE RECONNAISSANCE DES ACQUIS DE L EXPERIENCE PROFESSIONNELLE (RAEP) CONCOURS DE CATEGORIE A CAEO SAEG ET SAEO La loi du 2 février

Plus en détail

L ÉCOLE DE TECHNOLOGIE SUPÉRIEURE : ((LE GÉNIE POUR L INDUSTRIE))

L ÉCOLE DE TECHNOLOGIE SUPÉRIEURE : ((LE GÉNIE POUR L INDUSTRIE)) L ÉCOLE DE TECHNOLOGIE SUPÉRIEURE : ((LE GÉNIE POUR L INDUSTRIE)) Notes pour l allocution prononcée par M. Pierre Lucier, président de l université du Québec, lors de la collation des grades de l ÉCole

Plus en détail

construisons ensemble les savoirs de demain

construisons ensemble les savoirs de demain construisons ensemble les savoirs de demain «L IAE Toulouse est l École de Management de l Université Toulouse 1 Capitole, dont l objectif est de proposer des formations de haut niveau dans les différentes

Plus en détail

CLAC Lyon 3 Le premier club d'art contemporain

CLAC Lyon 3 Le premier club d'art contemporain DOSSIER DE PRESSE CLAC Lyon 3 Le premier club d'art contemporain universitaire! A quand des CLAC sur tous les campus? SOMMAIRE 1, 2, 3... CLAC! Après Lyon 3, quelle université créera son Club d Art Contemporain?

Plus en détail

SEMINAIRE DE LANCEMENT DE LA RÉVISION GENERALE DES POLITIQUES PUBLIQUES. Centre de conférences internationales mardi 10 juillet 2007

SEMINAIRE DE LANCEMENT DE LA RÉVISION GENERALE DES POLITIQUES PUBLIQUES. Centre de conférences internationales mardi 10 juillet 2007 SEMINAIRE DE LANCEMENT DE LA RÉVISION GENERALE DES POLITIQUES PUBLIQUES Centre de conférences internationales mardi 10 juillet 2007 Discours de M. Eric WOERTH Messieurs les Ministres, Madame et Messieurs

Plus en détail

PRÉSENTATION DU PROGRAMME 2014

PRÉSENTATION DU PROGRAMME 2014 PRÉSENTATION DU PROGRAMME 2014 10 ANS DE CULTURE CÉLÉBRÉ AVEC LA NATURE! Grâce à votre fidèle participation et celle de plus de 100 institutions culturelles, le programme Cultivez le Jour de la Terre célébrera

Plus en détail

De l Accueil Collectif de Mineurs (6/12 ans) de la Maison du Citoyen

De l Accueil Collectif de Mineurs (6/12 ans) de la Maison du Citoyen De l Accueil Collectif de Mineurs (6/12 ans) de la Maison du Citoyen 2010 VILLE D ARGENTAN PROJET PEDAGOGIQUE L enfant est le centre d intérêt d un projet pédagogique qui tient compte de : - Sa vie quotidienne

Plus en détail

LICENCE - SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES MENTION HISTOIRE DE L'ART ET ARCHEOLOGIE

LICENCE - SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES MENTION HISTOIRE DE L'ART ET ARCHEOLOGIE LICENCE - SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES MENTION HISTOIRE DE L'ART ET ARCHEOLOGIE RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Licence (LMD) Domaine ministériel : Sciences humaines et sociales Présentation

Plus en détail

GRILLE D ÉVALUATION DES PROJETS Volet Entrepreneuriat étudiant Édition 2005-2006

GRILLE D ÉVALUATION DES PROJETS Volet Entrepreneuriat étudiant Édition 2005-2006 GRILLE D ÉVALUATION DES PROJETS Volet Entrepreneuriat étudiant Édition 2005-2006 La grille d évaluation des projets en Entrepreneuriat étudiant est développée pour faciliter l évaluation des projets déposés

Plus en détail

la représentation des personnels

la représentation des personnels Le point sur... la représentation des personnels Nous poursuivons ici notre série d articles entamée dans le N précédent (FP N 190) et consacrée aux organismes de représentation des personnels après les

Plus en détail

Licence professionnelle Entrepreneuriat

Licence professionnelle Entrepreneuriat Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Entrepreneuriat Université de Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin,

Plus en détail

Profil d un résident en chirurgie orthopédique Harman Chaudhry

Profil d un résident en chirurgie orthopédique Harman Chaudhry Profil d un résident en chirurgie orthopédique Harman Chaudhry Décembre 2015 À propos de moi Je m appelle Harman Chaudhry et je suis en troisième année de résidence (R3) en chirurgie orthopédique à l Université

Plus en détail

OFFRE DE FORMATION ADMINISTRATION ÉCONOMIQUE ET SOCIALE AES 2015/2016 WWW.UMONTPELLIER.FR

OFFRE DE FORMATION ADMINISTRATION ÉCONOMIQUE ET SOCIALE AES 2015/2016 WWW.UMONTPELLIER.FR OFFRE DE FORMATION ADMINISTRATION ÉCONOMIQUE ET SOCIALE AES 2015/2016 WWW.UMONTPELLIER.FR OFFRE DE FORMATION / AES Sous réserve d accréditation LA LICENCE EN AES Certification de niveau II (Bac+3) : 6

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. YOGA EN LIGNE : GET YOGi popularise le yoga et cherche à le rendre accessible à tous!

DOSSIER DE PRESSE. YOGA EN LIGNE : GET YOGi popularise le yoga et cherche à le rendre accessible à tous! DOSSIER DE PRESSE YOGA EN LIGNE : GET YOGi popularise le yoga et cherche à le rendre accessible à tous! 1 er juin : ouverture des pré-inscriptions www.getyogi.fr contact presse Anna, chargée des relations

Plus en détail

Concours citoyen international «Agite Ta Terre!»

Concours citoyen international «Agite Ta Terre!» Concours citoyen international «Agite Ta Terre!» «Mon climat aujourd hui, mon climat dans 20 ans, et moi?» Qu est-ce que «Agite Ta Terre!»? Lancée en 2012 par l association ENERGIES 2050, l initiative

Plus en détail

L Institut Royal de Formation des Cadres de la Jeunesse et des Sports

L Institut Royal de Formation des Cadres de la Jeunesse et des Sports L Institut Royal de Formation des Cadres de la Jeunesse et des Sports Règlement intérieur du conseil de l Institut Royal de Formation des Cadres de la Jeunesse et des Sports Titre premier : Dispositions

Plus en détail

Année universitaire 2011-2012

Année universitaire 2011-2012 Executive MBA Paris Chicago - Moscou Année universitaire 2011-2012 Donnez-vous les moyens d exprimer votre potentiel et de faire vivre vos projets. Pris par vos responsabilités managériales et focalisés

Plus en détail

STATUTS DU DÉPARTEMENT DE FORMATION du Master Sciences, Technologies, Santé mention Informatique

STATUTS DU DÉPARTEMENT DE FORMATION du Master Sciences, Technologies, Santé mention Informatique STATUTS DU DÉPARTEMENT DE FORMATION du Master Sciences, Technologies, Santé mention Informatique Approuvés par le Conseil du Département de Master Informatique le 17 juin 2014 Approuvés par le Conseil

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR. (mise à jour du 22/09/2014)

REGLEMENT INTERIEUR. (mise à jour du 22/09/2014) UNIVERSITE MONTPELLIER 2 Sciences et Techniques REGLEMENT INTERIEUR (mise à jour du 22/09/2014) Sommaire 1. Champ d application 2. Assemblée générale, Direction de l Unité et Conseil de laboratoire 3.

Plus en détail

Licence Sciences pour l ingénieur

Licence Sciences pour l ingénieur Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Sciences pour l ingénieur Université de Toulouse III Paul Sabatier - UPS Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES,

Plus en détail

Prix Duo@Work. 2 ème édition. Excellence partagée entre architecte et industriel. Appel à candidature

Prix Duo@Work. 2 ème édition. Excellence partagée entre architecte et industriel. Appel à candidature Duo@Work 2 ème édition 1 Excellence partagée entre architecte et industriel Appel à candidature Un prix créé par l Unsfa Ile-de-France, en partenariat avec ARCHITECT@WORK Paris Excellence partagée entre

Plus en détail

Étudier à l Université Bordeaux Montaigne

Étudier à l Université Bordeaux Montaigne + d infos sur etu.u-bordeaux-montaigne.fr Université Bordeaux Montaigne Domaine universitaire F-33607 PESSAC Cedex Tél. +33 (0)5 57 12 44 44 Réalisation : service communication Composition et impression

Plus en détail

Master Ressources Humaines

Master Ressources Humaines 1 - Objectifs de formation du Master Le Master comprend deux années : Première année : Seconde année : La première année est dédiée à l acquisition des connaissances fondamentales en gestion des ressources

Plus en détail

adoptés en Conseil d'institut de l'iut le 26 septembre 2011 en Conseil d'administration de l'université du Maine le 6 octobre 2011

adoptés en Conseil d'institut de l'iut le 26 septembre 2011 en Conseil d'administration de l'université du Maine le 6 octobre 2011 STATUTS de l'institut UNIVERSITAIRE DE TECHNOLOGIE LE MANS adoptés en Conseil d'institut de l'iut le 26 septembre 2011 en Conseil d'administration de l'université du Maine le 6 octobre 2011 1 Table des

Plus en détail